#Adaptation

Dune, le film : mais où tamis le sable ?

Voir Dune et mourir… Comptant parmi les membres de cette génération Y qui n’a pas eu le plaisir de voir sur grand écran — lors de sa sortie, du moins — un Sting en combi noire et cheveux orange, le film de Villeneuve arrivait comme une pincée d’épices dans le café. L’odeur de cannelle, les senteurs du désert, l’intransigeante aridité qui pousse à recueillir l’eau d'un corps… Ah, Dune… 

Le 21/09/2021 à 13:24 par Nicolas Gary

24 Réactions | 601 Partages

Publié le :

21/09/2021 à 13:24

Nicolas Gary

24

Commentaires

601

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Dune l’inadaptable, Dune le contrariant, Dune, Dune, Dune… Au sortir d’une séance de cinéma à mi-chemin entre le clair dominical et l’obscur sabbatique, que penser de ce film ? D’abord, qu’il revient à chacun d’aller le voir pour s’en faire une idée, je n’ai pas la prétention d’avoir autre chose à partager que mon avis. Mais cela posé, que dire ?

Beau. Très beau. Une photographie splendide, des costumes convaincants, des décors qui plongent dans le monde d’Arrakis et des effets spéciaux à couper le souffle. Mieux : des effets spéciaux qui s’intègrent si bien dans les séquences, qu’on jurerait qu’il n’y en a pas.

L’histoire ? Celle de Paul, fils d’un duc condamné par un empereur intergalactique, jaloux de la popularité de son vassal. Appelé à régner sur des vers, quittant une planète d’eau pour un territoire de sable, où l’eau devient la plus précieuse des denrées.

CINÉMA: L’avenir de Dune au cinéma… vers une trilogie ? 

Tout est là : tisser des alliances avec la population locale — les Fremen —, vivre avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, le tout dans une atmosphère étouffante de chaleur et de trahisons. Ambiance de cour, tragédie de ces hautes sphères du pouvoir — dans un contexte multiplanétaire.

À bien y regarder, l’œil neuf sur cette œuvre savoure les quasi trois heures de production, considérant avec bienveillance quelque 30 minutes qui diluent le propos.

Et puis, surgit l’intégriste — c’est moi —, le terroriste intellectuel — re-bibi —, le fan inconditionnel de ce cycle romanesque. Autre ambiance, car soudainement, le sable se prend dans la machine.

En premier lieu ? Eh bien, l’épice : drogue gériatrique, elle prolonge la vie, mais tue aussi celui qui cesse d’en consommer. Un oubli significatif, disparu chez Villeneuve, pour de mystérieuses raisons. D'ailleurs, si la dimension géopolitique est plus simple d’accès, l’absence quasi totale de la Guilde des Navigateurs – pour qui l’usage de l’épice est crucial, et qui en dit long de la dépendance de tout l’empire à cette drogue qu’on ne trouve que sur Dune – fait également un peu de peine…

Ensuite ? Oh, trois fois rien : Dame Jessica, dotée par Frank Herbert d’une dignité et d’un calme tout Bene Gesserit, justement. Et qui, là, est changée en mère au foyer, larmoyante plus que de raison, tremblante pour son fils. Loin de l’image qu’elle renvoie dans les romans d'Herbert — et cette interprétation pleurnicharde est plus regrettable encore : les femmes sont peu nombreuses dans le récit originel… Omniprésentes, mais peu nombreuses.

Alors, oui, changer le planétologiste Liet Kynes pour confier ce rôle à Sharon Duncan-Brewster, apporte plus de présence. Mais c’est oublier que les croisements génétiques sont à la base de toute la construction d’un plan orchestré par le Bene Gesserit. On n’intervertit pas l’ADN d’une femme et celle d’un homme impunément dans ce contexte. Or, Liet est censé être le père de Chani, dont rêve Paul, etc. Une distorsion sans conséquence pour le public non averti…

D’ailleurs, on parlait de Sting, incarnant Feyd Rautha : lui, auzoubliettes, directement : seul Rabban apparaît dans ce premier volet, aux côtés de son oncle, le baron Harkonnen (grandiose de méchanceté, mais avec une peau bien trop propre : cela manque d’acné et de purulences…).

BANDE-ANNONCE: Dune, le film de Denis Villeneuve

Sans pratiquer le jeu des sept différences — elles sont innombrables — l’esprit se chagrine, progressivement, des modifications inutilement apportées. Cette séquence où Dame Jessica demande à son fils d’user de la voix pour la contraindre à lui donner un verre d’eau : des minutes vides de sens. Il en va de même, pour cette rencontre avec la Révérende Mère et le Gom Jabbar, au cœur de tout l’avenir de Paul : lourde de tension dans le roman, elle se change en une séquence digne d'un teen movie, où un parent apeuré à l'idée de rater l’heure de la rentrée scolaire réveille sa progéniture pour lui dire d’aller chercher son cartable.

Triste.

Mais plus que tout, j’en veux à Villeneuve de m’avoir privé de ces pages mémorables, où Paul, les yeux plissés, feignant le sommeil, entend sa mère et la visiteuse Bene Gesserit chuchoter dans l’entrebâillement de la porte. Elle ouvre le roman, et sa charge émotionnelle valait cent fois une séance de relation père/fils sur les hauteurs des falaises de Caladan, face aux océans.

Voilà : Dune. L’écueil de massacrer l’ouvrage évité, Villeneuve n’a pas livré quelque chose d’inoubliable. Lynch, avec sa version de 1984, laissera certainement plus à l’histoire du cinéma, tant son film jonglant entre baroque et kitsch portait un regard sur l’œuvre. Ici, tout est lissé, parfois caricatural — pauvres, pauvres Fremen… — un peu comme les traces de pas sur le sable s’estompent avec le vent…

Tu fais chier, Denis !

 
 
 
 
 
 

24 Commentaires

 

Lucien X. Polastron

21/09/2021 à 17:10

... et, au moins, Kyle MacLachlan ne s'est pas conduit comme une lopette avec Woody Allen.

AntOonin

21/09/2021 à 17:43

Avec cette analyse je me rends compte de la double chance que j'ai d'avoir pu voir ce film vierge de toute référence antérieure (à peine quelques extraits du documentaire sur le film de Jodorowsky). Je ne retiens finalement du film que les aspects positifs mis en lumière en début d'article. Puisqu'il s'agit d'une adaptation je comprends ce besoin de comparaison, reste qu'il s'agit, pour moi, d'un très grand film de SF. Il faut, sans doute, être sensible aussi à ces films d'ambiance et d'atmosphère. Puisque ce film de Villeneuve c'est surtout ça : une expérience à vivre que ce soit par les images que par le son. Si l'histoire peu contrarier les puristes, l'expérience cinématographique est totale. D'autant plus en IMAX (que je recommande malgré la note très salé du ticket d'entrée).

La deuxième chance étant qu'il ne me reste plus qu'à découvrir le livre ^^

Nicolas Gary - ActuaLitté

21/09/2021 à 17:46

Bonjour !
Vous avez une chance merveilleuse, que de pouvoir vous plonger dans les livres, et j'ai bon espoir que toute personne n'ayant qu'une relative connaissance de cette oeuvre sera, après le film, poussée vers ces lectures.
Je suis sincèrement navré de ma dimension "terroriste intellectuel" ou "intégriste option casse-burettes", mais comme dit : tout cela n'est que mon avis. Et j'ai tenté de le donner avec le plus d'honnêteté possible... :)

Laurence

21/09/2021 à 20:13

J’ai vu le Dune de Lynch à sa sortie au cinéma et c’est ce qui m’avait donné envie de lire toute la saga, je l’ai revu dernierement avec toujours autant de plaisir malgré son coup de vieux. Je te trouve un peu dur avec Villeneuve car tu juges une moitié de film, l’Empereur, la Guilde, Feyd, le role des mentats, l’importance et l’origine de l’epice auront tout le temps d’etre développés dans la seconde partie. Il l’a bien dit « c’est une introduction », il faudrait attendre pour juger l’adaptation dans son ensemble. La scène dont tu parles était effectivement bien dans le Lynch, la trahison de Yueh est à peine expliquée mais comme le dit un article dans le Mook consacré à Dune « gardons à l’esprit qu’il est vain de desirer à tout prix une adaptation à la lettre, c’est l’esprit de l’oeuvre qui doit être conservé non les details ». Ne boudons pas notre plaisir.!Pour ma part, je suis sans doute « bon public » mais je suis sortie de la salle enthousiaste avec deux envies : le revoir et surtout voir la suite

OlivC

22/09/2021 à 06:45

En effet, c'est ce que j'ai écrit dans le Mook (merci !) : on peut ne pas tout conserver, car ce n'est pas forcément l'idée d'une adaptation. On peut désirer être parfaitement fidèle à l'oeuvre (ex: The Hobbit), s'en inspirer en changeant époque et contexte (Le journal d'une femme de chambre, de Buñuel), ou carrément n'utiliser qu'un propos général (Apocalypse Now vaguement d'après Conrad). Par contre dans le cas où l'on veuille transcrire le plus fidèlement possible une oeuvre littéraire, si certaines grandes lignes manquent, c'est un problème. Y compris de logique: comment faire accepter au public que l'on puisse gérer un Empire sans moyen de déplacement au-delà de la vitesse de la lumière (service qu'offre la Guide)? Ne reste donc plus qu'à attendre la suite pour voir comment cette globalité narrative est développée.

Rimero

21/09/2021 à 23:48

Je ne comprendrai jamais je crois les integristes qui veulent absolument retrouver l'intégralité de leur livre préferé dans un film. Vous avez déjà le livre, vous avez déjà vécu les émotions que vous recherchez, pourquoi vouloir attendre une decalque ? Pourquoi essayer de retrouver des émotions déjà vecues ?

Quant au Lynch, l'Histoire semble avoir déjà tranché, non ?

John Smith

22/09/2021 à 10:57

Parce que l'on préfère être intègres que corrompus, tout simplement.

christophe cazaux-rocher

22/09/2021 à 11:17

Ce n'est pas être intégriste que de constater que, encore une fois, on s'est servi d'une œuvre fantastique pour en faire de l'hollywoodien bas du front.

On a le droit d'apprécier d'en prendre plein la figure au cinéma, de saluer le travail visuel, mais qu'on appelle pas ça une réussite cinématographique.

altar

22/09/2021 à 21:38

"l'histoire a déjà tranché, non?"
Oui l'histoire a effectivement tranché. Apres s’être fait dézinguer par la critique professionnelle, la version de Lynch est devenue un film culte en vidéo.
Cette version de Villeneuve connaîtra probablement le sort inverse. Encensé par des critiques pour qui il est essentiel que ce film soit un succès, espérant raviver une industrie qui a souffert pendant la crise, il sombrera sans doute dans l'oubli une fois passée la hype. Comme tous ces Star Wars ennuyeux.
Lynch est un maître. Villeneuve c'est quelqu'un qui produit des films généralement sans faute de goût (ce qui n'est pas le cas avec Dune, qui est purement mauvais), certes, mais aussi sans saveur.
C'est un film tellement conventionnel, alors que Dune est byzantin. Lynch a été capable de retranscrire l'atmosphère de danger. Et même si certains effet spéciaux sont ratés dans le film de 1984, certains autres, comme les effets sonores, les costumes, le prop design, sont très supérieurs a ce que nous offre la version 2021. Villeneuve n'a que des gros vaisseaux en 3d dans des décors gigantesques, certes beaux, mais déjà vus dans tous les derniers Star Wars. Dune justement, c'est pas Star Wars. C'est plutot Game of Thrones. Mais Villeneuve a simplifié tous les dialogues, ajouté de scènes ridicules comme celle ou la mère de Paul lui dit d'utiliser la Voix pour lui passer de l'eau. Ou des dialogues intéressants avec Duncan pendant que ce dernier traficote son vaisseau, comme dans ces films américains ou le type retape son pickup dans son garage. Merci l'an 10000. Le dialogue grotesque entre Paul et son papa: "quoique tu fasses tu seras toujours mon fiston". Nan mais on rêve. Il remplace le monologue intérieur par des marmonnements. Je pourrais continuer mais je vous épargne le reste.
Et les combats, parlons-en. Un élément essentiel du livre est le "weirding way" de combat. Lynch n'a pas osé s'y frotter de peur que ça fasse mauvais kung-fu, et l'a remplacé par ses armes sonores. Bien vu a mon avis. Mais ici? Rien. Que dalle. Des mauvais combats au couteau. Y'a des scènes, on dirait l'épisode de Bioman le plus cher de l'histoire. Non, Villeneuve, réalisateur totalement surestimé, soutenu par une critique pour qui il était essentiel que le film soit un succès, peut aller se rhabiller. Il s'est cassé les dents sur Dune, il n'a pas la vision pour une oeuvre comme Dune, c'est tout ce qu'on peut dire.

Yoann

28/09/2021 à 13:51

Sur le principe, je suis totalement d'accord, une adaptation, c'est plus intéressant quand on a une autre vision, encore faut-il quelle soit réussi et c'est autre chose.
Le film de David Lynch est sans doute moins fidèle au livre que celui de Denis Villeneuve mais il en a gardé l'essence et malgré ses défauts, reste selon moi un gros classique de la SF (parce que justement il est mal aimé aussi).
J'ai bien apprécié le film de Villeneuve, le visuel, l'ambiance sonore, cette idée de minimalisme grandiloquent, j'ai vu un beau film mais qui m'a paru un peu vide pour tout le reste, sur la pyschologie des personnages et l'atmosphère religieuse, présente mais fade.
Et comme j'ai lu dans un autre commentaire, je pense qu'il y a également une question de génération, on ne fait pas un film au XXIe siècle comme on en faisait dans les années 80.

altar

28/09/2021 à 20:34

"on ne fait pas un film au XXIe siècle comme on en faisait dans les années 80"
Je crois que l'important c'est de faire un bon film, quelle que soit l’époque. Les jeunes aujourd'hui, plus que jamais dans l'Histoire, sont soumis a un bombardement de propagande. C'est la hype orchestrée par des pros des réseaux sociaux. Je l'ai constaté sur Reddit, critiquer le film de Villeneuve c’était comme dire du mal de Trump sur un forum de QAnon. L’opération a réussi, le film est un triomphe au box office. Tant mieux pour Villeneuve, mais son film est une daube qui sera vite oubliée.

AntOonin

29/09/2021 à 09:15

Votre premier commentaire était plus développé que cette conclusion selon laquelle le "film est une daube qui sera vite oubliée". Je ne sais pas quel était le contenu de la critique postée sur Reddit mais si vous vous en êtes tenu à cela, il ne faut pas s'étonner des réactions. On peut ne pas apprécier sur la base d'arguments construits, ou simplement dire que vous n'avez pas apprécier le film, mais dire que c'est une daube non. Il n'était peut-être pas à la hauteur des attentes de ceux ayant lu les livres / vu le précédent film, mais ce film a malgré tout des qualités ne serait-ce que visuelle. Pour ma part j'ai apprécié ce que j'ai pu voir tout en ayant conscience, notamment, que la chorégraphie des combats n'est pas réussie et qu'on ne parvient pas à s'attacher complètement aux personnages

altar

29/09/2021 à 09:28

Oui bien sur je ne l'ai pas dit comme ça.
J'ai argumente ad nauseam, mais face a des gens qui vous disent que Villeneuve est un génie, c'est perdre son temps. On peut développer sa critique autant qu'on veut, mais au bout du compte il faut bien décider si le film est bon ou mauvais. En ce qui me concerne, c'est clair.

Christophe Cazaux-rocher

22/09/2021 à 10:53

Je suis bien d'accord avec toi. Je serais même plus sévère : Villeneuve a fait du grandiloquent à partir de grandiose, mis de la froideur là où il y avait de la chaleur, mis en scène des personnages bateau là où chacun était une oasis.
Un beau gâchis bien soutenu par l'industrie de la critique, et qui degoûtera une autre génération de ce chef d'œuvre.

Nikos ;-)

22/09/2021 à 10:59

Une grande tristesse, en sortant j'ai avoué que j'avais le coeur un peu brisé.
Mais connaître l'oeuvre n'aide pas à apprécier le travail de Villeneuve, c'est le drame – le propre de toute adaptation, probablement. Reste que l'affection que j'ai pour ce cycle n'a pas supporté le rendu.
On verra la suite...

John Smith

22/09/2021 à 11:05

C'est le seul crédit que je concède à Villeneuve, il veut aller plus loin. Mais le risque c'est de voir des adaptations bancales du Messie de Dune, ou pire des Enfants de Dune et de L'empereur-Dieu de Dune.
Il y a un travail de dingue chez Herbert pour offrir à Sainte Alia du couteau, Jessica, Ghanima et Leto II une vie après Paul devenu le prêcheur aveugle. Sans compter les intrigues de la maison Corrino et du Bene Tleilax qui valent le détour.

christophe cazaux-rocher

22/09/2021 à 11:13

Et la musique, on en parle ? 😭

altar

23/09/2021 à 13:35

Oui la musique! Une daube. Des la fin du film on ne s'en souvient déjà plus. Juste qu'a un moment y'a une voix qui geint en style arabisant. Donner un style moyen oriental a la musique est une grosse erreur a mon avis. Il y a déjà tellement de références au Moyen Orient dans le livre, que si on en rajoute encore dans la musique on se dit OK, on n'est pas du tout sur une autre planète, c'est juste une version SF de Lawrence d'Arabie. C'est vraiment l'erreur de débutant.
Zimmer... encore un type très surestime.

John Smith

22/09/2021 à 10:56

Le cinéma de Villeneuve est d'une chianteur abyssale. On crie au génie pour des oeuvres mauvaises, c'est ce que des gens comme Sainte-Beuve, Flaubert, Stendhal,... nous expliquaient il y a bientôt deux siècles, l'art industriel est médiocre, et le cinéma nord-américain n'est rien d'autre que l'art industriel poussé à son maximum. Et Hollywood ne sort un bon film que tous les 20 ans, et encore.
Villeneuve suit la mode minimaliste de son temps, il ne produit rien artistiquement parlant, il fait du commerce et c'est tout. Xavier Dolan a, lui, le mérite d'aller au coeur de ses personnages quand Villeneuve ne se contente que de leur surface. Son Blade Runner 2049 était lui aussi fade avec des personnages sans reliefs (et c'est triste de voir Robin Wright aussi vide et inintéressante).

Dune sans lyrisme c'est vomir sur une oeuvre profondément poétique et mystique, et c'est ce que fait Villeneuve, vomir sur Dune.

eric

22/09/2021 à 17:19

Fan inconditionnel également, je n'ai pu non plus m'empêcher les comparaisons. Oui Dame Jessica en mere au foyer, mais ne s'est elle pas ecarter de son ordre par amour. (cf ses tenues deja). Des pleurnicheries... Oui, mais cela l'humanise, Lynch lui aussi n'a de cesse d'en faire une pleureuse dès la fuite d'arrakeen. Adapter une oeuvre litterraire laissera tjr des inconditionnels ds le refus, la comparaison, le "oui mais lui ou elle". Perso je ne suis meme pas choquer d'une Lyet Kynes. C'est passé comme une lettre à la poste. Il ne me tarde qu'une chose, la suite d'une part, mais egalement l'hypothetique serie qui pourrait suivre (messie et enfants, origines de Dune, le fameux jihad butlerien, l'histoire des soeurs). Dzns un univers si riche que choisir.

Muad'dib

22/09/2021 à 19:12

Je suis un fan inconditionnel des livres qui m'ont fait aimer la lecture
J'ai adoré le film de Villeneuve,je comprend vraiment pas ceux qui s'extasie sur le film de lynch que je trouve complètement ridicule peut être une histoire de génération...et de c'était mieux avant
En tout cas pas du tout déçue oui Jessica pleurniche un peut je suis d'accord mais de la à descendre le film
Une belle réussite ce dune !!!

John Smith

23/09/2021 à 08:28

On ne s'extasie pas devant le film de Lynch, on salue sa prise de risque dans l'adaptation. Il a choisi la partie mystique du bouquin au mépris de toute la profondeur des intrigues politiques. Et il l'a fait correctement, avec une musique qui donne corps à l'oeuvre et aux personnages.
Lynch est dans une démarche artistique.

Villeneuve, lui, ne propose rien, il ne prend aucun risque, il fait ce qui rapporte du blé. Son film (comme Blade Runner 2049) est tellement consensuel que l'on est face à un produit standardisé. Un steak frites tout à fait banal de brasserie standard.
Pire, Zimmer que je considère comme un super artiste ne nous a rien proposé avec Villeneuve. Sa musique est fade, sans imagination, sans surprises. Moi qui le plaçait avec un Morricone, un Cosma,... eh bien avec Villeneuve je le trouve banal, digne d'un film Avenger, on sait quels effets il va produire, c'est chiant. Les seuls moments où il arrive à sortir une émotion c'est quand il verse dans l'hommage au film précédent... C'est triste pour une oeuvre artistique, le processus créatif est limité à son minimum syndical.

Donc c'est divertissant, mais le film est oubliable, il n'est pas marquant. Alors que le film de Lynch (ou Scott dans le cas de Blade Runner) est culte, et il est culte parce qu'il est bourré de défauts liés à la prise de risque artistique du réalisateur. Pareil pour Blade Runner. Ce Dune n'est pas une oeuvre d'art, c'est un produit de consommation.

John Smith

23/09/2021 à 08:34

Eh bien cela aurait pu être une bonne surprise en terme de prise de risques. Une femme noire en planétologue ça peut être intéressant dans le contexte socio-politique nord-américain actuel. Sauf que le personnage est fade, et que sa fille est... arabique... Et là c'est un loupé complet. Si on met Lyet en femme noire, on met Chani en métisse africano-arabe au minimum quoi...
Bref, Lyet n'est pas organique, il a loupé un truc intéressant facile à réaliser.

Da'oud

26/09/2021 à 10:14

Ce Dune est long et ennuyeux. Il pourrait gagner une heure s'il n'avait été entièrement tourné au ralenti. J'ai lu qu'il est était grandiose, où ça ? je n'ai vu que du grandiloquent. Des scènes d'explication quand il aurait pu suggérer. Une caméra anémique avec un plan figé sans émotion, la peur des gros plans, ben oui, faudrait avoir dit aux acteurs de jouer quelque chose ? On entre rarement dans l'intrigue écrasé par une musique façon clip qui ressasses au dégoût les 3 notes de l'harmonica d'Ennio Morricone. On voit le soleil mais on ne la sent, les personnages non plus. S'ils ne disaient que la chaleur devient insupportable, on ne le saurait pas : leur look reste frais, leur démarche alerte, l'image ne se déforme pas sous les gradients de chaleur ... Je m'attendais à chaque moment que Zendaya nous vante son parfum, l'image tellement léchée et froide, les costumes sortent de la machine et les vers de Star Wars. Le film tellement aseptisé que le baron Harkonnen est un sympathique parisien constipé au sortir du périph. Le Lynch était grotesque, mais véhiculait quelque chose, entre sordide et baroque. Là, on en veut à Zimmer de nous casser les oreilles et nous empêcher de dormir devant ce zapping de pubs de parfum. Leto est peut-être le seul personnage qui ne semble pas s'être trompé de plateau. Dame Jessica a perdu son titre et sa profondeur, dommage. Un Paul gringalet est intéressant, mais il n'est pas vraiment dans l'intrigue. Un réalisateur trop occupé à gâcher des millions qu'à raconter une histoire et l'habiter. Suite, suites ou pas ? et pourquoi pas un cross-over Marvel et Star Wars vu la patte du film, un jeu vidéo et une promo McDo - je regarderais ça en video, en x2 son coupé pour m'endormir i c'est compris dans l'abonnement.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le Consentement : Jean-Paul Rouve et Kim Higelin à l'affiche de l'adaptation

Le Consentement, livre de Vanessa Springora (Grasset) fit éclater au grand jour le traumatisme des victimes de l'écrivain Gabriel Matzneff. Ce dernier séduisait et entretenait des relations avec des mineures, et l'ouvrage de l'éditrice deviendra prochainement un long-métrage. Jean-Paul Rouve incarnera l'auteur et Kim Higelin sera Vanessa Springora.

13/10/2021, 11:29

ActuaLitté

Première image de Timothée Chalamet dans Wonka, d'après Roald Dahl

Consacré par son rôle dans le film Dune de Denis Villeneuve, l'acteur franco-américain Timothée Chalamet sera à nouveau en tête d'affiche d'une prochaine adaptation, cette fois inspirée par l'œuvre culte de Roald Dahl, Charlie et la chocolaterie... Une première image de Willy Wonka a été publiée par l'acteur lui-même.

11/10/2021, 15:48

ActuaLitté

Venom et Spider-Man se retrouveront bien au cinéma

Entre Sony et Marvel, qui se disputaient les droits du personnage de Spider-Man, la hache de guerre est enterrée depuis 2019. Les contrats à plusieurs millions de dollars facilitent les relations. Andy Serkis, réalisateur de Venom : Let There Be Carnage, en salles le 20 octobre, a confirmé de prochaines retrouvailles de Venom et de Spider-Man sur grand écran.

07/10/2021, 15:41

ActuaLitté

James Bond : Mourir peut attendre, et le prochain roman aussi

« Le passé n’est pas mort. » Claquant, fringant et sorti de sa retraite pourtant méritée, James Bond revient sur les écrans, enfin. Après plusieurs annulations de sortie, on découvrir les nouvelles péripéties de Daniel Craig ce 6 octobre. Et dans la foulée, annonçons qu’un nouveau roman signé Horowitz est prévu, l’an prochain…

05/10/2021, 15:53

ActuaLitté

Le roman culte de Stephen King, Salem, adapté pour le cinéma

Après une première adaptation en mini-série en 2004 pour la chaîne américaine TNT, le deuxième roman et best-seller de Stephen King, Salem, sorti en 1975 va bénéficier d’une adaptation pour le cinéma. À la manœuvre, le maître de l’horreur James Wan qui sera pour l’occasion à la production. Le réalisateur des deux premiers Insidious et de Conjuring laissera les rênes de la réalisation à Gary Dauberman, également au scénario.

13/09/2021, 11:30

ActuaLitté

Mort de l'acteur Jean-Paul Belmondo, “mille vies passées trop vite”

Le comédien, figure majeure du cinéma français, vient de décéder à l’âge de 88 ans, ce 6 septembre 2021, indique l’AFP. Il avait dernièrement signé la préface du livre de Clémence Rochefort, Papa, en hommage à Jean Rochefort. 

06/09/2021, 17:15

ActuaLitté

DC annonce un film de Noël, Merry Little Batman : Robin a raté le Batwing

Face à son concurrent Marvel, DC a investi depuis un moment le domaine des productions animées, avec un grand nombre de projets. Un nouveau film d'animation s'annonce pour la période de Noël, intitulé Merry Little Batman. On y verra un jeune Damian Wayne, futur Robin, devenir Batman le temps d'une nuit, pour défendre le Manoir Wayne...

02/09/2021, 09:03

ActuaLitté

L’avenir de Dune au cinéma… vers une trilogie ? 

Bien que reporté à cause de la pandémie, ou attaqué par les studios Warner Bros d’un « coup de poignard », Denis Villeneuve est prêt à affronter vents et marées pour célébrer son amour pour l’oeuvre de Frank Herbert, Dune (1965). Alors que son film sortira en avant-première mondiale le 3 septembre 2021, au festival Mostra de Venise, le cinéaste penserait déjà à réaliser une trilogie pour cette saga.

25/08/2021, 12:41

ActuaLitté

Anthony Mackie sera Captain America dans le 4e film de la série

L'acteur Anthony Mackie, qui avait rejoint l'univers cinématographique Marvel en 2014 dans Captain America : Le Soldat de l'hiver, portera le bouclier du super-héros dans Captain America 4. La signature d'un contrat avec Marvel Studios officialise la nouvelle, pressentie par les amateurs des films et des comics.

19/08/2021, 09:59

ActuaLitté

Cyborg m'était conté... Ray Fisher, remonté contre Warner

Acteur prêtant ses traits au super-héros Cyborg dans Batman v Superman : L'Aube de la justice et surtout Justice League, Ray Fisher avait dénoncé de mauvais traitements sur le tournage de ce dernier film. Infligés par le réalisateur Joss Whedon, ils auraient été cautionnés par les producteurs Geoff Johns et Jon Berg. Il confirme aujourd'hui ne pas vouloir reprendre son rôle dans l'immédiat.

18/08/2021, 09:36

ActuaLitté

Samantha Mathis et Henry Thomas dans un nouveau film Simetierre 

Depuis ses débuts en mars 2021, la société Paramount tient à ce que son service de streaming Paramount Plus propose du contenu original. Une nouvelle adaptation du roman d'horreur Pet Sematary, de Stephen King (Simetierre, traduit par François Lasquin pour les éditions Le Livre de poche) doit ainsi rejoindre le catalogue. Après l’annonce de nombreux acteurs, Samantha Mathis et Henry Thomas rejoignent à leur tour le casting.

17/08/2021, 16:11

ActuaLitté

Drive My Car, inspiré d’une nouvelle de Haruki Murakami : bande-annonce

Hidetoshi Nishijima, Tôko Miura et Masaki Osada figurent au casting du nouveau film du réalisateur Ryûsuke Hamaguchi. Drive My Car, récompensé le mois dernier par le Prix du Scénario au Festival de Cannes, est l’adaptation d’une nouvelle homonyme de Haruki Murakami.

13/08/2021, 12:14

ActuaLitté

Jeff Goldblum dans Mensonges, mensonges, d'après Stephen Fry

Le livre de Stephen Fry, The Liar, est une histoire fantaisiste et humoristique, qui met en scène un narrateur peu fiable, aux penchants mythomanes. Une adaptation cinématographique de l'œuvre a été annoncée, réalisée par Tony Hagger, avec en vedette Asa Butterfield (Sex Education) mais aussi Jeff Goldblum (Jurassic Park).

10/08/2021, 16:58

ActuaLitté

Hunger Games : le film tiré de la préquelle en production dès 2022

L’année dernière, Suzanne Collins offrait à ses lecteurs un nouveau livre autour de sa trilogie dystopique Hunger Games : La ballade du serpent et de l'oiseau chanteur (publié aux éditions Pocket Jeunesse, dans une traduction de Guillaume Fournier). Ce roman plonge dans la vie du Président Snow, bien avant les évènements de la série originale, avec un protagoniste quelque peu controversé…

06/08/2021, 16:31

ActuaLitté

Une nouvelle trilogie basée sur L'Exorciste de William Peter Blatty, dès 2023

Une des franchises cultes du cinéma d'horreur — principalement pour son premier film, sorti en 1973 — fera son retour en 2023, ont annoncé Universal et Blumhouse. Le contrat général inclut Peacock, le service de streaming du groupe NBCUniversal, et le projet L'Exorciste lui-même serait une façon de renforcer la place de la plateforme face à ses concurrents.

05/08/2021, 11:12

ActuaLitté

Venise, capitale du cinéma et du livre à la rentrée

Dans le cadre de la 78e Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica della Biennale di Venezia, du 3 au 5 septembre 2021, aura lieu à l’hôtel Excelsior sur le Lido de Venise la sixième édition du Book Adaptation Rights Market du Venice Production Bridge. 26 maisons d’édition et agences littéraires européennes sont invitées.

21/07/2021, 16:47

ActuaLitté

Alexandre Astier et Kaamelott : “Partez pas trop avant la fin du générique.”  

Le film le plus attendu du cinéma français restera artisanal jusqu’au bout : la méthode Astier sévira jusqu’au dernier souffle. Kaamelott vient de débarquer sur les écrans, ce 21 juillet, convaincra les aficionados, laissera pantois les autres, et dispose malgré tout d’un potentiel monstrueux d’humour, de dérision et de pas de côtés. L’occasion, s’il en est, de rappeler que l’intégralité des saisons est disponible dans une intégrale de 6 volumes… en livre.

21/07/2021, 13:42

ActuaLitté

Les 22 et 23 juillet, un Marathon One Piece dans 149 cinémas

Tous en salle ! Alors que les fans de l’équipage de Chapeau de paille retiennent leur souffle, Toei Animation Europe et son partenaire de longue date CGR Events, nous concoctent un marathon cinématographique d’exception. Rendez-vous jeudi 22 et vendredi 23 juillet dans plus de 130 cinémas en France, en Belgique et Luxembourg et sur le site de CGR Events pour les réservations.

20/07/2021, 11:59

ActuaLitté

Cycle Japon : des adaptations de Tanizaki, Shibaki, Ōgai et Ibuse sur Arte

À partir de ce mois de juillet et jusqu'en 2022 pour certains films, Arte propose au public un Cycle Cinéma japonais, avec 13 films et un documentaire inédit, à voir sur la chaîne et sa plateforme arte.tv. Plusieurs adaptations se trouvent dans le programme, qui couvre une période de 1951 à 2018.

16/07/2021, 12:31

ActuaLitté

Le Sommet des Dieux, d'après Taniguchi, sélectionné au Festival de Cannes

Le Sommet des Dieux, adaptation du manga homonyme de Jirô Taniguchi, lui-même inspiré d'un roman de Baku Yumemakura, tutoie d'ores et déjà le pinacle cinématographique avec une sélection officielle au Festival de Cannes. Le long-métrage sera diffusé le 10 juillet prochain, au Cinéma de la plage.

30/06/2021, 14:18

ActuaLitté

L'adaptation du roman Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom présentée à Cannes

France TV Distribution annonce sa participation au Marché du Film du Festival de Cannes, à l'intention des partenaires internationaux. Si le distributeur met en avant Ouistreham d'Emmanuel Carrère, d'après le livre de Florence Aubenas, une autre adaptation sera proposée...

28/06/2021, 12:25

ActuaLitté

Avant l'effondrement, le premier film réalisé par l'autrice Alice Zeniter

Couronnée par le Prix des libraires de Nancy ou le Prix littéraire du Monde au cours de sa carrière de romancière, Alice Zeniter s'attaque désormais au cinéma. Son premier film, intitulé Avant l'effondrement, sera écrit et réalisé avec Benoît Zeniter.

24/06/2021, 12:41

ActuaLitté

Sylvain Tesson et Vincent Munier présentent La Panthère des neiges à Cannes

En 2019, le Prix Renaudot saluait La Panthère des neiges (Gallimard), livre dans lequel Sylvain Tesson racontait son voyage au Tibet, accompagné par le photographe animalier Vincent Munier, à la recherche d'un animal aussi rare que splendide. Le film de cette expédition, réalisé par Marie Amiguet, sera diffusé en avant-première à Cannes, lors du Festival.

22/06/2021, 11:06

ActuaLitté

Sylvain Chomet à l'oeuvre sur un film d'animation consacré à Marcel Pagnol

L'auteur et réalisateur multi-récompensé Sylvain Chomet, qui s'était fait connaitre au monde entier avec Les Triplettes de Belleville (2003), travaille sur un film d'animation retraçant la vie et l'œuvre de Marcel Pagnol, intitulé Marcel et Monsieur Pagnol.

16/06/2021, 09:53

ActuaLitté

La Guerre des Rohirrim, un film d'animation lié à la trilogie du Seigneur des Anneaux

Vingt longues années sont passées depuis l’arrivée du Seigneur des Anneaux dans les salles obscures – une arrivée phénoménale, qui aura secoué le genre de la fantasy. En 2021, les personnages et les paysages de Tolkien sont de retour. Après le dévoilement du synopsis de la série créée par Amazon en début d’année, c’est au tour de Warner Bros. Studio, en partenariat avec New Line Cinema, de faire trembler les tolkienites, avec un film d'animation intitulé La Guerre des Rohirrim.

11/06/2021, 11:54

ActuaLitté

Aubenas, Carrère, Binoche : Ouistreham ouvre la Quinzaine des réalisateurs 2021

Du 7 au 17 juillet, la Quinzaine des réalisateurs se tiendra, tant bien que mal, à Cannes. Les sélections étaient annoncées en direct sur Facebook, ce 8 juin au matin, avec quelques surprises. Et ce fut l’occasion, pour Memento Distribution, de dévoiler une première photo de Ouistreham, l’adaptation par Emmanuel Carrère du livre de Florence Aubenas, Le Quai de Ouistreham.

08/06/2021, 12:59

ActuaLitté

Zack Snyder, partagé entre Batman et les légendes arthuriennes

Le réalisateur Zack Snyder, fort de la diffusion de sa version de 4 heures du film Justice League, espère pouvoir s'attaquer prochainement à un autre mythe, plus ancien cette fois. Il indique ainsi travailler à une transposition de la légende arthurienne dans l'Ouest américain... Mais le Chevalier noir l'obsède toujours...

28/05/2021, 12:00

ActuaLitté

Qu'ont en commun James Bond, Le Hobbit et Le Magicien d'Oz ?

Il aura fallu près de 6 mois pour que l’histoire soit définitivement réglée — ainsi qu’un sympathique chèque. Pour 8,45 milliards $ (6,91 milliards €), Amazon s’est offert le studio de réalisation et production MGM. Un lion qui continuera de rugir, donc, mais cette fois pour le compte de Jeff Bezos…

26/05/2021, 16:07

ActuaLitté

Demon Slayer : un film à l'insolente réussite

Depuis quelques jours, Demon Slayer a remporté une palme que l’on pouvait attendre : il entre au panthéon des films les plus rentables, catégorie animation. Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba a dépassé Pokemon 2, avec 43,95 millions $ de recettes au box-office américain, contre 43,75 millions pour les trucs à attraper. 

25/05/2021, 18:45

ActuaLitté

Timothée Chalamet sera bien un jeune Willy Wonka

L'histoire du génial chocolatier Willy Wonka nous sera bientôt contée, au cinéma, dans une production Warner Bros inspirée des livres de Roald Dahl. Le long-métrage sera réalisé par Paul King, derrière la série de films Paddington. L'acteur Timothée Chalamet tiendra le rôle principal, et donnera de sa personne dans des passages chantés et dansés...

25/05/2021, 16:45

ActuaLitté

Operation Mincemeat : sortie au cinéma ce 5 janvier 2022

Adapté du best-seller de Ben MacIntyre pour le grand écran par John Madden, le réalisateur oscarisé de Shakespeare in Love, et par les producteurs du Discours d’un Roi, Operation Mincemeat (titre provisoire) est l’histoire vraie et extraordinaire de la tromperie la plus réussie jamais tentée en temps de guerre et qui a changé le cours de la Seconde Guerre mondiale. Le film est produit par See-Saw Films et Cohen Media Group en association avec Archery Pictures.

25/05/2021, 10:50

ActuaLitté

Basic Instinct : l'auteure retorse Catherine Tramell de retour au cinéma

Sorti en 1992, le long-métrage culte de Paul Verhoeven, Basic Instinct, a été entièrement restauré pour une nouvelle sortie cinéma, programmée pour le 16 juin 2021. L'occasion de redécouvrir le personnage manipulateur et mystérieux de Catherine Tramell, auteure de thriller incarnée par Sharon Stone...

19/05/2021, 10:33

ActuaLitté

Déluge d'adaptations et d'animation pour la réouverture des cinémas

Ce 19 mai marque une nouvelle étape dans le déconfinement progressif, avec une prudente réouverture des cinémas, avec une limitation, toutefois, à 35 % de la capacité d'accueil. Les exploitants auront toutefois fort à faire, entre les nouvelles sorties, les reprises et les ressorties prévues... Parmi ces dernières, un certains nombre d'adaptations, avec une large place réservée à l'animation.

18/05/2021, 12:44

ActuaLitté

Le Petit Nicolas de retour au cinéma, avec un trésor

Curiosa Films et Warner Bros. France sont fiers de vous présenter les copains du Petit Nicolas : les Invincibles, avec cette première affiche du film réalisé par Julien Rappeneau. Le film est prévu ce 20 octobre 2021 dans les salles.

18/05/2021, 10:44

ActuaLitté

Divertissement : Amazon envisagerait l'achat de MGM

La Metro-Goldwyn-Mayer sera bientôt centenaire : fondée par Marcus Loew, elle est identifiée à ce lion rugissant, et compte parmi les acteurs historiques de l’industrie du cinéma comme de la télé. Distributeur et producteur, le studio intéresse Amazon depuis quelque temps déjà. Or, la MGM perd de l’argent depuis des années, et sa valeur décline, décline, décline…

18/05/2021, 10:01

ActuaLitté

Un livre de Michael Lewis sur la Covid-19 adapté au cinéma

L'écrivain et journaliste américain Michael Lewis, dont plusieurs livres ont déjà été adaptés au cinéma, verra bientôt son dernier ouvrage, The Premonition: A Pandemic Story, porté à l'écran. Le duo formé par Phil Lord et Chris Miller (21 Jump Street, La Grande Aventure Lego) réalisera et produira le long-métrage.

17/05/2021, 15:19

Autres articles de la rubrique Sortir

ActuaLitté

Faire vivre le livre autrement, c'est possible : journée d'étude

Le lundi 15 novembre 2021 de 9h30 à 17h, à Toulouse, l'agence Occitanie Livre et Lecture propose une journée d'étude professionnelle portant sur les pratiques, événements et expériences diverses qui permettent de promouvoir le livre différemment.

15/10/2021, 15:46

ActuaLitté

Orsay célèbre un Baudelaire Jazz avec l’écrivain Patrick Chamoiseau   

Orsay célèbre le poète Baudelaire le dimanche 24 octobre 2021 à l’Auditorium du Musée d’Orsay avec le prix Goncourt 1992, Patrick Chamoiseau. L’auteur de Texaco réunira pour l’occasion musicien et penseur pour explorer l’œuvre de l’auteur des Petits poèmes en prose.

15/10/2021, 14:27

ActuaLitté

Agen rend hommage à Michel Serres 

La première édition des Rencontres Michel Serres - Le Savoir rend libre se tiendra du 12 au 14 novembre 2021 à Agen autour de la thématique « les 5 sens » en écho à l’un des livres de Michel Serres. Ces trois jours de festival seront ponctués de conférences, de rencontres, de débats, d’ateliers pour les familles et le jeune public, de lectures et d’un salon du livre. Étienne Klein, physicien et philosophe des sciences sera le parrain de l’édition et inaugurera le festival par sa conférence Le goût du vrai.

15/10/2021, 13:59

ActuaLitté

Vernissage des éditions Grasset-Jeunesse : ateliers et dédicaces 

Les éditions Grasset-Jeunesse et la Ressourcerie de Malakoff organisent un vernissage de l’exposition « La Collection, ma grande bibliothèque idéale », qui aura lieu du 6 novembre 2021 au 5 janvier 2022. Au programme : lecture et atelier dessin pour les enfants, mais également rencontres avec des illustrateurs.

 

 

15/10/2021, 11:56

ActuaLitté

Après 7 ans d'absence, Michel Houellebecq remonte sur scène, en poésie

Michel Houellebecq croyait avoir fait ses adieux à la scène en 2014, mais se produira les 7, 8 et 10 novembre pour 5 représentations inédites du spectacle Existence à basse altitude. Dans le Rex Club transformé en théâtre, Michel Houellebecq, accompagné de Victorien Bornéat, Hugues Jourdain et Margot de Rochefort réciteront plus de 30 de ses poèmes, sur la musique du producteur Romain Poncet, connu sous le nom de scène de Traumer, résident au Rex Club.

15/10/2021, 10:27

ActuaLitté

Sur un vélo cargo, un auteur à la rencontre des habitants

« Habiter demain, de l’imaginaire à l’acte de faire. » Un thème parlant, qui a rythmé la Biennale architecture et urbanisme – du 6 au 10 octobre à Caen. Au coeur de ce projet, l’idée de créer une ville qui ressemble à ses habitants, au travers d’échanges : pour ce faire, l’auteur Guillaume Nail s’en est allé à la rencontre des Caennais. Écouter et recueillir les histoires, témoignages, idées. Mais également leurs espoirs pour la ville.

15/10/2021, 07:30

ActuaLitté

Sélection des Rendez-vous du Premier roman : les nouvelles voix francophones

Lectures Plurielles, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) et la Fondation Lire pour réussir sont heureuses de dévoiler les huit titres hors-Canada en lecture pour le réseau de lecteurs des Rendez-vous du premier roman. Ces huit romans publiés en France ont été choisis par l'association Lectures Plurielles (organisatrice du Festival du premier roman de Chambéry) au sein de sa sélection générale 2021-2022, composée d'environ 70 titres.

14/10/2021, 14:03

ActuaLitté

Littérature et jazz reviennent aux Deux Magots

Sonnez trompettes, résonnez clairons ! Les perspectives optimistes de sortie de la crise sanitaire nous permettent enfin de retrouver nos activités culturelles tant attendues par les aficionados parisiens. À travers la littérature, le jazz, la fête, l’ADN germanopratin se vit aux Deux Magots !

14/10/2021, 09:53

ActuaLitté

Utopiales : le festival agit contre le harcèlement et la discrimination 

En avril dernier, les révélations de Médiapart avaient provoqué un fameux séisme — au moins dans le secteur de l’Imaginaire. Mettant en cause l’ex-directeur de Bragelonne, Stéphane Marsan, le média alignait les témoignages dénonçant un comportement « déplacé ». Un an plus tard, le festival Les Utopiales — une des références pour les littératures de l’Imaginaire — présente une charte de conduite.

13/10/2021, 12:25

ActuaLitté

La romancière Alice Kaplan initie les ateliers d'écriture des éditions Le bruit du monde

Du lundi 15 au vendredi 19 novembre, l’historienne, romancière et professeure à l’Université Yale, Alice Kaplan, animera des ateliers d’écriture. Le principe : chaque membre de l’atelier choisira à l’avance le document qui lui servira de point de départ pour son travail d’écriture. Les ateliers se dérouleront dans les locaux de la maison d’édition, Le bruit du monde, à Marseille. Une nouvelle maison qui lancera ses premiers livres en mars 2022. 

12/10/2021, 11:50

ActuaLitté

2022 : quel avenir pour la Foire du livre de Bruxelles ?

Nominée mais lauréate malheureuse des Belgian Marketing Awards, dans la catégorie Entreprise de l’année, la Foire du livre de Bruxelles prend cette sélection comme un cadeau. Une preuve que la capacité à se réinventer, au cœur du projet de Marie Noble, la commissaire générale, aura porté ses fruits. Et pour l’avenir, si les questions demeurent, les intentions, elles, se déroulent.

07/10/2021, 16:00

ActuaLitté

Exposition May Angeli : les couleurs de l’enfance

La Bibliothèque nationale de France consacre cet hiver une exposition à l’artiste May Angeli. Illustratrice, graveuse sur bois et autrice d’albums pour la jeunesse engagés. Grâce au don consenti par May Angeli en 2019, la BnF expose une sélection de 100 planches, carnets de croquis, dessins et matrices originaux représentatifs des plus de 130 albums, documentaires et livres d’artiste qu’elle a réalisés. Une invitation à découvrir le processus créatif d’une artiste complète, et ce du 26 novembre au 9 janvier.

07/10/2021, 07:13

ActuaLitté

Au Centre Pompidou-Metz, un trait pour relier écriture et dessin

Du 6 novembre 2021 au 21 février 2022, le Centre Pompidou-Metz accueille l'exposition « Écrire c'est dessiner », conçue sur une idée de la poétesse et artiste Etel Adnan sous le commissariat de Jean-Marie Gallais. Elle mettra face à face de précieux manuscrits anciens et des œuvres d’artistes et d’écrivains contemporains.

06/10/2021, 14:53

ActuaLitté

À Brive, le retour des jours heureux pour les auteurs et les lecteurs

La Foire du livre est de retour à Brive ! Le grand rendez-vous littéraire corrézien reprend enfin ses droits sur les bords de la rivière Corrèze et accueillera sous la Halle Georges Brassens et à l'Espace des 3 Provinces plus de 300 auteurs pour des rencontres littéraires, séances de dédicaces, lectures et animations jeunesse et bande dessinée.

06/10/2021, 12:56

ActuaLitté

Cent ans de lutte contre la censure : le PEN Club français investit la BnF

Dans le cadre des célébrations de son centenaire, le PEN Club français organise à la Bibliothèque nationale de France un après-midi de débats et d'échanges autour de la censure, le 12 octobre prochain. Celle-ci sera discutée à travers trois formes, qui restent d'actualité : censure étatique et économique, censure sociétale et autocensure.

05/10/2021, 09:40

ActuaLitté

Profession, historienne : ces femmes oubliées

« “Rien n’est beau que le vrai”. C’est la devise de la Société historique de Montréal, elle devient mienne dorénavant. » En prononçant ces mots en 1917, Marie-Claire Daveluy devenait la première femme à franchir les portes d’un cénacle fondé au siècle dernier et resté jusqu’alors exclusivement masculin. Tout comme Daveluy, plusieurs femmes ont pris part à la construction et à la diffusion du savoir historique : La plupart n’ont cependant pas bénéficié de conditions de production favorables ni occuper des rôles de premier plan leur permettant de jouir d’une postérité plus grande.

02/10/2021, 10:47

ActuaLitté

Rimbaud, Lautréamont et Nouveau, sous le trait de Frédéric Pajak

Isidore Ducasse (comte de Lautréamont), Arthur Rimbaud et Germain Nouveau ont en commun d'avoir été des poètes jeunes et d'avoir écrit dans les années 1870. Jeunes, ils le furent, et jeunes sont souvent leurs lecteurs d'aujourd'hui qui découvrent la grande poésie au sortir de l'adolescence, au travers de l'école, de rencontres, ou par ouï-dire. Ces lectures vont bouleverser leur vie, au moins momentanément. 

01/10/2021, 14:56

ActuaLitté

Yasmina Khadra : “Écrire, c'est vivre pleinement ma vie”

Ce 24 octobre se déroulera la 9e Journée du Manuscrit francophone, coorganisée par Les éditions du Net et ActuaLitté. Cet événement littéraire, pensé comme une fête de la musique, pour le livre, offrira l’opportunité à des centaines d’auteurs de voir leur livre publié. Et certains d’entre eux seront récompensés lors d’une soirée spéciale. Le tout, pour l'édition 2021, sous la présidence du romancier Yasmina Khadra.

01/10/2021, 09:23

ActuaLitté

Le retour en présentiel de Lucca Comics & Games, entre Rock et Dante

Le festival Lucca Comics & Games revient pour sa 55e édition du 29 octobre au 1er novembre 2021. Le nombre de places est limité à 20.000 billets par jour et la nouvelle édition est consacrée à Dante Alighieri, à l'occasion du 700e anniversaire de sa mort.

28/09/2021, 12:07

ActuaLitté

De la presse aux livres : entre les deux mondes, quels liens ?

L’actualité récente a montré que les éditeurs de presse s’intéressent de plus en plus aux débouchés que représente l’édition de livres et réciproquement : Vivendi déjà propriétaire d’Editis reprend Prisma Média ; Les Échos acquièrent les éditions Mazenod pour compléter l’offre de Connaissance des Arts. Dans ce contexte, le salon La Presse au futur propose une rencontre spécifique : Diversification : éditeurs de presse… devenez éditeurs de livres.

27/09/2021, 14:54

ActuaLitté

6 titres encore dans la course pour le Prix du Livre allemand 2021

FBM21 — Dernière ligne droite avant la remise du Prix du Livre allemand, le 18 octobre prochain, pendant la Foire du Livre de Francfort : les 6 ouvrages finalistes ont été dévoilés par le jury. « Ces six romans finalistes témoignent de la richesse thématique et formelle de la littérature germanophone contemporaine, qui raconte des histoires avec une grande maîtrise et une joie communicative », souligne le porte-parole du jury.

27/09/2021, 11:21

ActuaLitté

Le retour du Marché de la Poésie, présidé par Hélène Cixous

Après 28 mois d'absence et diverses annulations dues à la crise sanitaire, le Marché de la Poésie propose une 38e édition « bis », du mercredi 20 au dimanche 24 octobre, place Saint-Sulpice, dans le 6e arrondissement de Paris. Parallèlement, la Périphérie du Marché déploie plusieurs événements, en région et à l'étranger, jusqu'au 6 novembre.

27/09/2021, 10:22

ActuaLitté

La Fabrique de Dante : rendez-vous dans un gigantesque laboratoire

À l’occasion du 700e anniversaire de la mort de Dante Alighieri, la Fondation Martin Bodmer a souhaité célébrer cette grande figure de la littérature universelle à travers une exposition, La Fabrique de Dante. La fondation genevoise donnant sur le lac Léman, présentera à compter de ce 24 septembre, plusieurs pièces de sa grande collection de manuscrits, d’autographes et d’imprimés, dont certains jamais montrés au public. Ou encore le portrait du grand italien par Sandro Botticelli.

24/09/2021, 16:05

ActuaLitté

Pour explorer la littérature de tous horizons, traduire le monde ?

La 9e édition du festival VoVf, traduire le monde, se tiendra du 1er au 3 octobre à Gif-sur-Yvette. Il proposera une quarantaine de rencontres avec les traducteurs et traductrices littéraires, de Alcoba (Laura) à Zenatti (Valérie). 

23/09/2021, 12:46

ActuaLitté

Des bulles, sinon rien : 10 années, déjà, pour Fomula Bula

Dédié au 9e art et « à tout ce qui en rhizome », le festival Fomula Bula se déroulera dans divers lieux de la capitale du 23 au 26 septembre 2021. Défricheur, prescripteur et diffuseur de création, il explore depuis une dizaine d’années la scène francophone et internationale. En voici quelques mots, par les organisateurs.

23/09/2021, 09:24

ActuaLitté

Unis dans la traduction : Journée mondiale de la traduction

La Journée mondiale de la traduction (JMT), grande fête de la communication interculturelle, se tient chaque année le 30 septembre, jour de la Saint-Jérôme, patron des traducteurs et des traductrices. À cette occasion, la Société française de traduction entend prolonger le plaisir, du 24 septembre au 12 octobre : la SFT fête la communication interculturelle partout en France mais aussi en ligne.

22/09/2021, 11:45

ActuaLitté

Écrire sa vie, raconter la société. L’autobiographie au risque de la sociologie

Ce 2 octobre, la Bibliothèque nationale de France ouvre une journée d’étude en présence de différents intervenants : Didier Eribon, Annie Ernaux, Gisèle Sapiro, Régis Sauder, François de Singly, Nelly Wolf... Toutes et tous viendront apporter un regard sur l’écriture de soi. 

17/09/2021, 17:39

ActuaLitté

Bartok, Ravel et Paganini : soirée BD-Concert autour de Catherine Meurisse

Le lundi 4 octobre, la Bibliothèque publique d’information programme une soirée BD-Concert. Le duo violon-violoncelle Zyia offira effectivement un concert autour d’un des ouvrages emblématiques de Catherine Meurisse : Les Grands espaces

 

17/09/2021, 11:28

ActuaLitté

L'expérience Goldorak au Palais de la culture du Japon

Pour les 45 ans du héros de dessin animé devenu culte, Goldorak, une exposition se tient depuis le 15 septembre à la Maison de la culture du Japon et ce jusqu’au 30 octobre. Une expo de la nostalgie, et l'opportunité, asterohache en main et fulguropoing enclenché, de se replonger dans un dessin animé qui a bercé plusieurs générations de français.

 

16/09/2021, 18:59

ActuaLitté

Lettres d'automne : Mathias Enard, sur Mélodies & Variations

Lettres d'automne... Deux semaines pour donner à voir, entendre et partager une œuvre littéraire francophone en présence et avec la participation de son auteur. L’invité d’honneur choisit un thème comme fil rouge du programme et s’entoure de nombreux artistes, écrivains, éditeurs, musiciens, peintres... dont l’oeuvre entre en résonance avec la sienne, ou qu’il souhaite faire découvrir au public. 

16/09/2021, 18:20

ActuaLitté

Le Salon Fnac Livres présente son édition 2021

Le Salon Fnac Livres 2021 se déroulera du 30 septembre au 2 octobre après avoir été annulé en 2020. Et pour ce retour, le Salon Fnac Livres propose un nouveau format mêlant des événements en public et des expériences numériques. Pour ce faire, le salon organisé par la Fnac s’appuiera sur sa plateforme culturelle La Claque.

16/09/2021, 15:54

ActuaLitté

Exposition de livres photographiques : 40 femmes, à livre ouvert

La première exposition en France de livres de photographie entièrement consacrée au travail de femmes photographes, a lieu en ce moment à l'Espace Andrée Chedid à Issy-les-Moulineaux, jusqu'au 30 septembre. Intitulée Une bibliothèque photographique, 40 femmes à livre ouvert, elle est organisée par l'association HiP, à l'origine des Prix HiP du livre de photographie francophone, avec le soutien de la Ville d'Issy-les-Moulineaux. 

14/09/2021, 14:54

ActuaLitté

Montreuil : un salon du livre jeunesse pour “Nous” réunir !

La thématique « Nous ! », choisie par l’équipe du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis pour sa 37e édition, programmée du 1er au 6 décembre 2021, vient célébrer, à travers la littérature jeunesse, le collectif l’esprit d’équipe, et proposera une réflexion sur la manière dont le groupe se constitue. Ce choix, dans un moment où le rapport au commun a été fragilisé, et la relation à l'autre malmenée de multiples manières, permet d’interroger notre rapport à l'autre et la façon de faire ensemble.

13/09/2021, 12:02

ActuaLitté

Lire à Lausanne fête la rentrée littéraire dans la capitale vaudoise

La manifestation Lire à Lausanne fête les maisons d’édition ainsi que les auteures et auteurs lausannois de la rentrée. Du 22 au 25 septembre 2021, la librairie éphémère Lire à Lausanne proposera au Forum de l’Hôtel de Ville une vitrine de l’édition lausannoise, avec une journée placée sous le signe des dédicaces le samedi 25 septembre. A cette occasion, la Ville de Lausanne apporte son soutien au secteur lausannois de la chaîne du livre par le renouvellement de l’action « 1 livre acheté = 1 livre offert ». 

13/09/2021, 11:41

ActuaLitté

Cancel culture : censure au nom de la race ou du genre

Au cours des ces derniers mois, les exemples se sont multipliés : destruction d’ouvrages par les flammes au Canada, révision de l’histoire pour en gommer les éléments dérangeants… la Cancel Culture sévit. Poussée par de bonnes intentions – ouvrir les consciences devant des faits de racisme ou de haine – cette impulsion se traduit par une forme radicale qui mérite d’être interrogée.

13/09/2021, 10:15

ActuaLitté

MidiMinuitPoésie : habiter, ensemble, la Terre, par la poésie

« Nous cherchons tous un impossible : l’objet qui nous apporterait la jouissance. Que cet objet nous soit dérobé est ce qui relance notre désir, l’anime. Pour le poète qui travaille la langue, il peut être le sens infiniment traqué dans la chaîne des significations, l’adéquation des mots et du monde. » C'est ainsi que le texte d'Esther Tellermann, Nous ne sommes jamais assez poète (La lettre volée, 2014) accompagne la 21e édition de MidiMinuitPoésie.  

10/09/2021, 14:29