Extraits

Parce que nous vous en avons parlé dans nos chroniques et que nous aurons réussi à piquer votre curiosité, parce que l’invité de l’émission télévision ou radio d’hier soir, et le passage qui a été lu de son œuvre, semblaient formidables, parce que tout de même, son écriture nous est inconnue, parce que quelques pages, pour le plaisir, est un privilège de lecteur gourmand et curieux …

Les premières pages d’une œuvre décident souvent de l’avenir de celle-ci, qui viendra rejoindre ou pas votre bibliothèque personnelle ou la pile à lire. Les extraits, ce premier coup d’œil, sont en version numérique une manie bien connue des libraires : comme lorsque le lecteur feuillette un livre en librairie…

A la une

ActuaLitté

Non classé

Vigneronne

" Je reviens d'un rêve, comme on tombe de son lit, le visage marqué par le pli des événements.... " Ce rêve de toujours, pour Laure Gasparotto, c'est la vigne. Ne plus seulement goûter et analyser les crus, légendaires, oubliés, novateurs, ni même les raconter dans ses livres mais tenter l'aventure, à son tour, les mains dans la terre : devenir vigneronne.

Mère de deux enfants et récemment séparée de leur père, la narratrice décide de tout changer. Epaulée par quelques amis, elle quitte Paris et achète un terrain dans les terrasses du Larzac. Ainsi naît son domaine, Les Gentillières. Au coeur de ces vallées pierreuses et secrètes, où la terre et le ciel luttent et échangent, l'enthousiasme l'emporte. La nature se donne, les jeunes enfants courent et arrachent le raisin rougissant, c'est déjà l'excitation des premières vendanges...

Le monde de la vigne, pétri de légendes et de savoir-faire ancestral, est aussi un commerce, où il faut " faire son vin ", le nommer, dessiner l'étiquette, le laisser prendre, le faire découvrir. Une aventure totale, entre chais, tracteurs, sécateurs et grêles....

Car le métier est rude, obsédant et dangereux. La vigneronne est seule dans ses champs, isolée face aux raideurs de l'administration et dans un univers masculin. La vigne réclame, la vigne vampirise. Ce n'est pas un métier mais une vie...

Dans ce récit de métamorphoses, Laure Gasparotto se raconte au fil des jours. Elle a changé de vie, et chaque instant fut le laboratoire de recherche et développement personnel, coûteux, passionné. Et si finalement, ce n'est pas notre vie, mais nous-mêmes que nous devions réinventer ?

 

04/2021

Livres