#Auteurs

#AdopteUnLibraire : “Il n’y a pas d’écrivain sans librairie”

Les librairies ont été hissées au rang de commerces essentiels dans le décret n° 2021-217. Ou plus précisément « les commerces de détail de livres ». Contraint et forcé, comme tant d'autres, non plus d'imaginer, mais de vivre dans un pays aux librairies fermées, le romancier Gilles Marchand, auteur entre autres d’un Funambule sur le sable, adresse à ActuaLitté un texte passionné. 

Le 03/03/2021 à 11:10 par Auteur invité

4 Réactions | 33 Partages

Publié le :

03/03/2021 à 11:10

Auteur invité

4

Commentaires

33

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Je me souviens de la main de Thierry Henry contre l’Irlande qui qualifie l’équipe de France pour le Mondial 2010. Les réseaux sociaux avaient hurlé à la honte d’être français. Franchement, à titre personnel, la honte ne m’avait pas assailli et je ne voyais pas trop en quoi je devais me sentir responsable et honteux. De la même manière, j’aurais du mal à convoquer des souvenirs où je me suis senti réellement fier d’être Français. J’étais dans les rues de Séville au moment de la victoire en coupe du monde 2018, très heureux, et il ne me serait pas venu à l’idée d’arrêter un Andalou ou une Andalouse pour lui dire que cette victoire, c’était un peu moi.

Pourtant, il y a eu un jour où je me suis dit que c’était quand même assez classe de faire partie de ce peuple, de cette communauté un peu bigarrée. C’était avant le deuxième confinement. Des files d’attente immenses devant les librairies. Des lecteurs de tous les milieux, de toutes les régions, religions, genres, orientations sexuelles. Ça avait quand même un peu plus d’allure que les chariots remplis de papier hygiénique et d’eau minérale du premier confinement. Entre les deux, quelques mois qui auront placé la librairie au centre des conversations.

L’article dont vous êtes le héros

Tu es libraire ? Cet article est fait pour toi, mais tu n’y apprendras rien. Si néanmoins tu t’apprêtes à le lire, mais que tu n’as pas encore fait ta compta, que les cartons de retour attendent toujours d’être remplis ou que tu n’as pas commandé les derniers titres publiés par les éditions Aux Forges de Vulcain, passe les deux premiers paragraphes et vas directement au troisième.

Tu es simple lecteur, mais tu as une bonne connaissance de la chaîne du livre ? Rendez-vous directement au troisième point.

Tu penses que les libraires sont de terribles mercenaires qui s’en mettent plein les poches ? Prends le temps de lire le deuxième paragraphe.

Tu passes par là par hasard alors que tu cherchais uniquement un bon conseil lecture ? Rendez-vous au point intitulé La diversité éditoriale.

Le soutien des libraires

Dans le cadre de la célébration du quarantième anniversaire de la Loi Lang sur le prix unique du livre, on m’a récemment demandé quel rôle les libraires avaient joué dans la découverte de mon œuvre par le public. 

La réponse tient en un mot : essentiel. Avec Une bouche sans personne, j’ai bénéficié d’un enthousiasme que je n’avais pas anticipé. Alors que, il faut bien l’avouer, le livre n’a pas eu beaucoup de presse, il a eu une vie incroyable.

J’ai traversé la France du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, rencontré des jeunes, des vieux de la vieille, des indépendants, des locaux minuscules, des grandes enseignes... Parfois dans une même ville, plusieurs librairies très différentes les unes des autres. Des rencontres devant soixante personnes, parfois face à une petite dizaine.

Depuis, chacun de mes livres est soutenu par des libraires qui m’invitent, organisent des rencontres tout au long de l’année et me permettent d’accompagner mon livre de septembre à juin. Et pourtant, on m’avait mis en garde : le rythme des nouveautés est tel que la durée de vie d’un roman n’est habituellement que de quelques mois, voire quelques semaines.

Écrasons le camembert

Depuis des années un camembert déchaîne les passions. On y « découvre » qui gagne quoi sur le prix d’un livre (auteur, éditeur, diffuseur, distributeur, libraire). Il ressort à la première occasion, semblant tapi dans un coin de la réflexion collective, prêt à bondir sur un statut Facebook ou au détour d’un tweet.

Commençons donc par tordre le cou à ce camembert (peut-on vraiment tordre le cou à un camembert ? La réponse est non, mais l’image me plaît bien, je la laisse) qui circule depuis tant d’années, et donne l’impression que le libraire se gave sur le dos des écrivains. Imaginez-donc : le libraire toucherait entre 30 et 40 % du prix du livre, alors que l’auteur — à l’origine de tout — gagnerait entre 8 et 10 %.

Les débats sont réguliers et légitimes, mais les chiffres sont biaisés. Pour faire simple, disons que les libraires ont un loyer à payer (OK, les écrivains aussi... Mais les libraires ne vendent pas des livres chez eux, donc l’argument ne tient pas), un ou plusieurs salaires à verser, pas de possibilités de revenus annexes (on n’imagine pas un libraire ouvrir deux trois heures par jour et de préférence la nuit parce que c’est le moment où il est le mieux inspiré pour vendre des livres).

Je ne connais pas de libraires qui roulent en Porsche. J'en connais qui s’en sortent bien, j’en connais beaucoup qui ne se sont pas payés les premières années. J’en connais qui ont jeté l’éponge, j’en connais qui dorment peu, des qui ne sont jamais chez eux avant 22 h, des qui organisent des évènements deux fois par semaine parce que c’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour générer un peu de trésorerie, des qui ne prennent jamais de vacances, des qui craquent, des qui gardent le sourire en toute circonstance. Pour être juste, je devrais aussi dire que j’en connais qui ne sont pas très bons....

Mais franchement, ce n’est pas mon sujet et nous sommes loin de l’époque des libraires qui regardaient de haut leurs clients qui avaient le malheur de leur demander de « mauvais » livres.

Gilles Marchand

Pourtant, ce camembert continue de ressurgir régulièrement, notamment parce que nombre d’auteurs se sentent lésés. C’est nous qui sommes à l’origine de l’œuvre. Sans nous pas d’œuvre et, pourtant, nous ne touchons que 10 %.

Et si je suis un farouche opposant de ce fameux camembert, c’est que, en effet, la situation financière de certains d’entre nous est particulièrement préoccupante, encore plus en ces temps de pandémie où ateliers d’écritures, interventions scolaires et autres activités lucratives sont repoussés sine die en raison des mesures sanitaires. Ce n’est pas en laissant penser que les libraires s’enrichissent sur le dos des écrivains que l’on va trouver une solution pour améliorer le sort de ces derniers.

D’ailleurs, si j’étais un peu provocateur et que j’écrivais qu’il n’y a pas d’écrivain sans librairie, je ne serais pas si loin de la vérité.

La librairie au temps du coronavirus

Cette année 2020, que nous n’hésiterons pas à qualifier de bien pourrie, aura au moins eu le mérite de replacer la librairie au cœur du débat. À croire qu’il n’y avait plus rien à lire à domicile et que les fameuses PAL, qui font les belles heures des réseaux sociaux, avaient miraculeusement fondu en une semaine.

Où en est-on à la fin d’année 2020 ? Des masques, du gel hydroalcoolique, un protocole assez huilé, mais un rapport au lecteur se transformant, par la force des choses, quasi exclusivement en rapport au client.

Récapitulons :

– Première étape : on ferme, à la prochaine, portez-vous bien, ciao, débrouillez-vous. Si vous n’avez plus rien à lire, n’hésitez pas à reprendre vos classiques. Égoïstement, je suis content que mon dernier roman ne sorte que quelques mois plus tard.

– Deuxième étape, on ouvre, c’est la fête (ou disons un bal masqué), les lecteurs se ruent pour prendre leur dose, les librairies ne désemplissent pas. On prépare la rentrée littéraire qui s’annonce bien dense. Égoïstement, je suis frustré de ne pouvoir présenter aux représentants et aux libraires mon futur roman.

– Troisième étape : rentrée littéraire un peu bizarre, quelques rencontres avec du gel des masques et des jauges réduites... On respire moyennement, on parle d’un nouveau confinement, les salons commencent à s’annuler, les rencontres à être repoussées. Égoïstement, je me dis que cette rentrée littéraire ne sera pas comme les autres, mais qu’on aura sauvé les meubles.

– Quatrième étape : merde, on a brûlé les meubles. On referme, certes pas complètement : interdiction de rentrer à l’intérieur des locaux, mais on peut commander et passer discrètement récupérer son petit paquet. Interdiction de parler aux libraires ou de leur jeter de la nourriture. Égoïstement, je prends conscience que c’est la fin de ma tournée de promotion.

– Cinquième étape : on ouvre. Mais pas de rencontres, un couvre-feu, on peut parler, mais ça serait mieux de pas trop s’attarder. Égoïstement, comme pas mal d’écrivains en ce moment, je me sens un peu abandonné. Quelle drôle d’impression de ne pas pouvoir « porter » son livre. On y passe des semaines, des mois, et puis... Rien. Alors, bien entendu, le livre existe, il est défendu en librairie, mais nous n’avons plus ce contact avec les lecteurs.

Je boude un peu, mais, à cause du confinement, personne ne s’en rend compte. J’écoute le dernier morceau de Feu Chatterton « Se prendre dans les bras/S’attraper dans les bras » (sortie le 12 mars, réservez chez votre disquaire), je me rappelle que cette époque a existé et je pense aux secteurs de la restauration et du spectacle (pour ne citer qu’eux) qui traversent une période bien plus dramatique. Grâce au click and collect mon livre a existé, même si je ne l’ai pas accompagné.

Mais une librairie ce n’est pas un click (essayez de cliquer sur votre libraire, vous verrez sa réaction) et on aura toujours besoin des libraires pour nous aider à cueillir les livres.

Les questions posées par le click and collect

À la radio, un spécialiste affirme que les libraires doivent absolument se moderniser, multiplier leurs ventes sur Internet, être plus réactifs, se doter d’outils digitaux concurrentiels. Nooooon ! Pitié, pas ça. D’abord, comment imaginer qu’un commerçant de quartier puisse concurrencer un géant américain ? Ensuite, c’est le modèle de la librairie qu’il convient de préserver. Qu'ils puissent livrer ou expédier de manière ponctuelle, très bien, parfait. Mais que cela devienne une habitude ou un mode de fonctionnement ne me paraît pas, en tant que lecteur, en tant qu’écrivain, une solution souhaitable.

Si le click and collect a permis, dans de nombreux cas, de limiter la casse, s’il est parfait pour L’Arabe du futur ou le dernier Joël Dicker, je ne suis pas persuadé qu’il en soit de même pour les éditeurs indépendants.

Le click and collect nous prive de ce dialogue. Qui sommes-nous face à ces étals de livres ? La critique fait certes une partie du travail, mais c’est souvent en librairie que nous trouvons ces éditeurs qui sortent des rails, qui explorent des voies et des voix différentes, qui ne participent pas à la course aux prix (pas par snobisme, plutôt parce que dans les faits, ils en sont exclus).

On a pu mesurer à quel point avoir accès au livre et avoir accès à une librairie est différent. Parce qu’il ne faut pas se contenter d’aller vers ce que l’on connaît, parce que le rôle des défricheurs est primordial, nous avons besoin d’un libraire qui nous nous conseille et nous oriente, à qui l’on fait confiance, bref que l’on a en quelque sorte adopté.

Une librairie c’est un peu comme un bistrot : il est agréable d’être connu du patron ou de la patronne qui va nous mettre d’emblée un bon cru entre les mains, parfois sans même demander votre avis : « Faut que tu lises ça, crois-moi t’as jamais lu un truc pareil. » Et c’est justement ce dont nous prive le click and collect.

La diversité éditoriale

L’une des grandes forces de la librairie est de ne pas dépendre d’une audience. Qu’un livre soit écrit par un comédien qui passe bien à l’écran, une chanteuse à la mode ou par un chroniqueur à scandale ne rentre que très peu dans les critères d’un libraire.

Librairie La Manoeuvre - Paris Xie

Chaque année, des livres passent entre les mailles des filets médiatiques, mais il se trouve toujours une librairie pour le mettre en avant et le placer sous les yeux des lecteurs. Il suffit parfois de quelques-uns pour porter un livre. Qui aurait lu L’Attente du soir de Tatiana Arfel (José Corti, 2008) sans eux? Que serait devenu N’essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell (trad. Jean-Baptiste Coursaud et Lena Grumbach, Gaïa, 2016) ? Cette année encore, l’un des meilleurs livres de la rentrée, Demain la brume de Timothée Demeillers (Asphalte) a pu rencontrer des lecteurs grâce à quelques libraires sous le charme du roman.

Parce qu’un nombre réduit d’éditeurs sont représentés dans les grands prix littéraires, parce que l’accès des médias est compliqué pour les éditeurs indépendants, parce que le nombre de livres publiés est chaque année plus démentiel et qu’il ne faut pas laisser à un algorithme commercial le choix de ce que nous allons lire, le rôle de la librairie est aujourd’hui fondamental. Si le prix unique du livre permet aux libraires de continuer à jouer leur rôle, il leur donne également une mission : celui de ne pas se contenter de la grosse cavalerie.

Lorsque j’ai l’occasion d’échanger avec des auteurs étrangers, ils n’en reviennent d’ailleurs pas. Le maillage de la librairie française est une chance inouïe pour la diversité éditoriale, pour les écrivains et pour les lecteurs.

Alors demain ?

Comme tout le monde, j’attends avec impatience que les librairies puissent de nouveau accueillir des écrivains en chair et en os. J’attends avec impatience de retrouver cette excitation, ce léger trac qui précède une rencontre.

Ce n’est pas une épreuve sportive, ce n’est pas du théâtre, ce n’est pas un concert. Et pourtant, je ressens toujours cette douce montée d’adrénaline. Je rêverais d’entrer dans une librairie, de me mettre debout sur une table et de crier : « Bonjour Paris, comment ça va ce soir ! » Ça ne se passe pas comme ça. Jamais. Et pourtant il se passe quelque chose, à chaque fois.

En attendant, on confine ? On reconfine ? On rereconfine ? On couvrefeute ? On clique et on cueille ?

En attendant la réponse, faisons le plein de livres, n’oublions pas les écrivains vivants et surtout, surtout, demandons conseil à nos libraires. Ce sont eux les traits d’union entre le texte et le lecteur. Je ne sais pas si je dois être fier d’une victoire en Coupe du monde, mais, entre deux périodes de promotion, je peux bien l’écrire sans flagornerie : je suis extrêmement fier d’avoir été adopté par les libraires.

 

Gilles Marchand vient de publier Requiem pour une Apache (Aux Forges de Vulcain)

 

crédit photo : Lilosimages, librairie d'Angoulême, ActuaLitté, CC BY SA 2.0 ; Gilles Marchand © David Meulemans ; Librairie La Manoeuvre, ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

4 Commentaires

 

Henri-Charles Dahlem

03/03/2021 à 20:54

Réflexions très pertinentes et un soutien inconditionnel aux acteurs de la chaîne du livre, même si la discussion autour du fameux camembert est loin d'être close. En revanche, le match de foot de Séville n'est pas une victoire, même si nous avons été des millions à l'espérer. Ce jour là, la France a perdu. On ne réécrit pas l'histoire.

LOL

04/03/2021 à 07:44

« J’ai traversé la France du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, rencontré des jeunes, des vieux de la vieille, des indépendants, des locaux minuscules, des grandes enseignes... Parfois dans une même ville, plusieurs librairies très différentes les unes des autres. Des rencontres devant soixante personnes, parfois face à une petite dizaine. »

Voilà tout le problème de l'écrivain. L'écrivain est là pour écrire, pas pour voyager au gré de demandes de publicités. Les librairies ont certainement joué le jeu de la publicité en mettant en avant l'auteur, mais est-ce à l'auteur de faire cela ?

Qu'il y ait des auteurs qui y trouvent leur compte, que cela comble chez eux un désir, je n'en doute pas. En revanche, il faut sans doute rappeler des évidences (n'est-ce pas les petits éditeurs qui ne vendent que parce que les auteurs font de la vente contre dédicace ?) : ce n'est pas à l'auteur d'assurer la vente et la publicité de leur roman.

Il y a une case dans le contrat d'édition - on parle de compte d'éditeur - qui engage l'éditeur à le faire. Or, la plupart du temps, ce dernier engage l'auteur dans l'opération - voire l'oblige ! C'est à l'éditeur d'investir dans la publicité et de faire le commercial.

Mais chut, hein, il ne faut pas rappeler aux éditeurs leurs obligations (qu'ils signent pourtant !).

Samuel DELAGE

05/03/2021 à 11:03

Un peu de lumière sur les librairies, leur quotidien et leur réalité. Heureusement, ils sont devenus "essentiels" depuis peu... Il était temps. Merci Gilles.

Ogier

05/03/2021 à 14:59

Parfait !

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Louis Pasteur, ou comment la vaccination fit “rage”

Paola Nicolas publiera ce 6 octobre Les Enragés, un ouvrage retraçant les recherches de Louis Pasteur autour d’un vaccin contre la rage. Un premier roman qui éclaire le présent, à la lumière du passé, alors que les débats demeurent houleux autour de la vaccination contre le Covid-19. L'autrice revient sur son projet, dans un texte proposé à ActuaLitté.

26/09/2022, 12:40

ActuaLitté

“Nous luttons contre la malnutrition culturelle des enfants”

Chaque année, l’association Lire et Faire Lire sollicite des structures d’accueil où se rendront les bénévoles pour des séances de lectures aux plus jeunes. Et chaque année, de nouveaux bénévoles rejoignent l’organisme, donnant de leur temps pour partager le goût et le plaisir des livres. 

03/09/2022, 11:54

ActuaLitté

Les bibliothécaires, héros méconnus ? Un hommage en images

Que ferait-on sans les bibliothécaires ? Illustré par Denis Renard, illustrateur et auteur BD qui vit près de Caen, en Normandie, ce court album disponible en trois langues est dédié aux bibliothécaires du monde entier. Il fait suite à notre hommage récemment publié dans ActuaLitté.

29/08/2022, 14:50

ActuaLitté

Editions AFITT : “La mort est véritablement notre métier”

Depuis 11 ans, AFITT publie un ensemble d’ouvrages techniques dédiés à la formation des spécialistes de la mort que l’on nomme « thanatopracteurs ». Et il faut reconnaître, toute plaisanterie mise à part, que la mort leur va si bien... Pour cette rentrée, l'éditeur a mandaté un Charon, pour aborder les rives de la fiction. Il a choisi ActuaLitté pour l'annoncer, et exposer leur projet. Mais pas que... 

25/08/2022, 12:20

ActuaLitté

La voix d’Ahmet Altan est immortelle

Les vacances sont un moment propice à la lecture et aux livres : l'afflux de temps libre ouvre de nouvelles perspectives, multiples. L'occasion de lâcher prise, mais aussi de sortir de ses habitudes en matière de littérature, d'explorer des sentiers méconnus... Sur son lieu de vacances, Henri Mojon, président des Éditions du Net, a ainsi fait une rencontre inattendue... et inoubliable.

12/08/2022, 16:58

ActuaLitté

Hommage au bibliothécaire, héros des temps modernes

Que ferait-on sans les bibliothécaires? Le/la bibliothécaire a un rôle charnière dans le monde du livre, preuve que les vrais héros des temps modernes sont rarement ceux que l’on croit. Les bibliothèques sont largement couvertes par les médias, mais qu’en est-il de ceux et celles qui les font fonctionner? 

16/07/2022, 12:52

ActuaLitté

Le wokisme, un « isme » de trop ?

Apparu principalement sur les campus américains des universités de l’Ivy League aux abords des années 2010, ce que l’on nomme désormais communément « le wokisme », a désormais franchi les frontières d'outre-Atlantique pour progressivement s’implanter dans toute l’Europe, y compris en France.

25/06/2022, 15:49

ActuaLitté

Cinq raisons de ne pas doter les bibliothèques d'une enseigne nationale

Faut-il une enseigne pour les bibliothèques publiques ? L’enfer est pavé de bonnes intentions, et le paradis d’opinions contraires. David-Jonathan Benrubi, directeur du Réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole, s'interroge. À plus d'un titre. Ou cinq bonnes raisons de froncer les sourcils...

23/06/2022, 15:51

ActuaLitté

“L’auteur et son casier judiciaire”, par Éric Pessan

Voilà quelque temps déjà, une association qui voulait m’inviter pour des ateliers d’écriture a demandé à un libraire s’il était d’accord pour organiser, un soir, une rencontre-signature autour de mes livres. Réponse du tac au tac du libraire : « Pessan ? Bien sûr. » Puis, quelques jours plus tard, rétraction du libraire, trop occupé en cette période pour pouvoir organiser la soirée. Par Éric Pessan

20/06/2022, 11:37

ActuaLitté

Raccord(s) : une vision “farouchement indépendante du métier d’éditeur”

L’association des Éditeurs associés a été créée en 2004 par un groupe d’éditeurs ayant en commun une vision qualitative et farouchement indépendante du métier d’éditeur, afin de promouvoir collectivement leurs catalogues respectifs. Cette mutualisation se traduit par des actions organisées en librairie, en bibliothèque ou sur des salons. Le point commun de ces propositions est de se construire à partir de et avec le livre et la lecture, en s’adressant autant au grand public qu’aux professionnels. En cela, le festival est emblématique des événements organisés par l’association.

17/06/2022, 13:45

ActuaLitté

Vaccin anti-Covid : les effets boomerang

Ndlr : Ce texte est proposé en tant que témoignage émanant d’un auteur, faisant état de ce qu’il considère comme l’incidence de la vaccination sur son état de santé. Il atteste autant d’une douleur que d’un drame personnel, dont on comprend qu’ils soient vécus avec crainte et appréhension. S’il devient nécessaire de rappeler que la peur entraîne des réactions parfois irrationnelles, elle peut aussi engendrer une colère qui n’en est pas moins compréhensible. Si le propos semble excessif, c’est qu’il reflète plus la détresse d’une personne que sa volonté d’apporter de la confusion dans un débat où la prudence doit demeurer la ligne de conduite. Proposées dans nos colonnes pour garantir une diversité de l'expression, les humeurs et tribunes publiées n'engagent pas la rédaction, pas plus qu'elles n'expriment l'avis de ses membres.

22/05/2022, 15:59

ActuaLitté

“La Comédie du Livre – Dix jours en mai continue d'écrire son histoire”

Imaginée au milieu des années 80 par des libraires qui rêvaient de rencontres au grand air, la Comédie du Livre à Montpellier a connu, au cours des 37 dernières années, de nombreuses métamorphoses. Attentive à l’évolution des pratiques, à celle des attentes du public, des autrices et auteurs, des libraires, des éditeurs, la manifestation a su se réinventer régulièrement, étoffer sa programmation, accueillir des écrivains venus du monde entier. Par Régis Penalva Directeur littéraire et artistique.

19/05/2022, 11:27

ActuaLitté

Écrivains : de joyeux lurons aux espoirs aussi hauts qu’un gratte-ciel

Le Graal dans l’édition, c’est d’être publié dans une maison d’édition respectable ni à compte d’auteur, encore moins sur Amazon. Certes, ils sont légions à voir leur manuscrit refusé, et par paresse souvent, ou par urgence, se précipitent tels les figurants de la littérature. Ils ne risquent pas pour la plupart d’en devenir les acteurs. Il faut choisir. Quant au Graal, on finit par l’oublier, on veut tout, le beurre, l’argent du beurre, la fermière et sa ferme. Par Gilles Paris.

16/05/2022, 13:04

ActuaLitté

“Il est possible de proposer de nouvelles expériences littéraires”

Les genres de l’imaginaire se prêtent extrêmement bien au transmédia. Voilà longtemps que le Japon l’a compris – un peu moins longtemps que manga et anime sont acceptés comme d’authentiques véhicules culturels en France. Voilà longtemps, aussi, que les pays anglo-saxons nous abreuvent de films, de jeux vidéo, de romans tirés de licences, quand ce n’est pas l’inverse. Par l’équipe Pangar Studio.

10/05/2022, 17:46

ActuaLitté

“Ainsi disparaît cette sagesse de ne plus avoir de guerre sur le continent européen”

UkraineUnderAttack – Le Pen club français poursuit ses attaques et déclarations contre le régime de Vladimir Poutine. Cette fois, c'est en citant Léon Trotski que l'organisme de défense de la liberté d'expression, accompagne ses réflexions. « Peut-être ne vous intéressez-vous pas à la guerre, mais elle s’intéresse à vous. » Leur texte est ici proposé dans son intégralité.

                                                                                                          

26/04/2022, 08:00

ActuaLitté

Marine Le Pen, “des pressions inédites et dangereuses” sur la presse

Ce 24 avril interviendra le second et dernier tour de l’élection présidentielle. Face à face, un revival de 2017, avec Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Or, le PEN Club français manifeste dans nos colonnes différentes préoccupations en regard du traitement de la presse. Et du travail de journaliste.

15/04/2022, 11:54

ActuaLitté

“Les auteurs sont peut-être tous narcissiques, mais pas à Metz !”

LAM2022 – La romancière Fabienne Jacob comptera parmi les invités du festival Le Livre à Metz, qui se déroulera du 8 au 10 avril 2022. Partenaire de l’événement, ActuaLitté donne aujourd’hui la parole à l’auteure, qui entretient avec l’événement une relation forte. Et plus largement encore, avec la ville elle-même.

01/04/2022, 10:34

ActuaLitté

“Mon premier amoureux était Charles Bronson”

J’avais prévu de l’épouser pour mes 10 ans. Ses beaux yeux un peu bridés me laissaient croire que j’avais une chance, vu que j’avais les mêmes. Mais en moins bleus. Et en moins beaux, aussi. Steve McQueen, je savais que c’était sans espoir. Par Nébine Dominguez.

25/03/2022, 15:57

ActuaLitté

La Russie en guerre contre l'Ukraine, ou Ivan le Terrible vs Woody Allen

UkraineUnderAttack – Voici un texte rédigé par l'écrivain Emmanuel Ruben, agrégé de géographie et ancien directeur de la maison Julien Gracq. À l'occasion d'un colloque consacré à l'Ukraine, il a proposé la lecture de ce récit devant quelque 300 étudiants réunis à l'université Lyon 3, sur le campus de la Manufacture des tabacs (Lyon 8e). Il nous l'a fait parvenir.

25/03/2022, 14:21

ActuaLitté

“Dans quel secteur, la difficulté est-elle si mal rétribuée ? Aucun.”

Je suis autrice jeunesse. Cette année, je vais écrire six livres pour les 8-12 ans et 3 histoires pour la presse, tous déjà programmés pour publication. De ce travail, je ne vais même pas retirer un SMIC par mois : 80 % pour être exacte. Car je ne toucherai en moyenne que 5 % du prix de vente de mes livres, soit moins que ce que l’État prélève en TVA ! Pourtant c’est long et dur d’écrire : aujourd’hui sur 6000 manuscrits, seul un livre finira en librairie. Par Élisa Villebrun.

22/03/2022, 09:00

ActuaLitté

Mon travail d'auteur ? “J’écris vite. Je compte bien. Et le compte n’y est pas”

J’écris vite. Je compte plutôt bien. Hier j’ai produit 2 chapitres de ce roman jeunesse que je dois rendre en mai. Dix pages, donc. Il en comptera entre 400 et 450. À ce rythme-là, il me faudra 40 jours de travail – mettons deux mois, avec les ouikends – pour le terminer. Bon, je ne compte pas le temps de recherche ni celui des corrections ; c’est un métier passion, ou pas ? Par Manu Causse.

21/03/2022, 10:50

ActuaLitté

Plus facile de négocier avec Deliveroo : “Serait-il temps d’ubériser le SNE ?”

Je suis auteur. Je ne suis pas du sérail, mon cercle familial n’a aucun lien avec le monde du livre, et comme beaucoup, je n’ai longtemps eu qu’une idée vague de ce qu’est un auteur, son quotidien et ce qu’implique son travail. Lorsque j’ai publié mon premier ouvrage en 2019, j’ai déchanté. Par Thomas Fouchault. 

19/03/2022, 10:54

ActuaLitté

“Moi, je voulais juste écrire“ : les auteurs face au déni du SNE 

En refusant de signer un protocole d’accord portant sur de nouvelles négociations, le Syndicat national de l’Édition a mis un terme à dix mois de négociations autour de la rémunération des auteurs. Ces derniers, malmenés par cette décision, exhortent le Ministère de la Culture à lancer sans plus attendre la mission sur la rémunération. Et ce, avant que Roselyne Bachelot ne doive respecter son devoir de réserve, qui débute dans un peu moins de 7 heures... 

18/03/2022, 17:13

ActuaLitté

“Quelle connerie, la guerre”, ou une sombre histoire de titre

Vincent Courcelle-Labrousse vient de publier aux éditions Slatkine & Cie Vivement la guerre qu’on se tue – un roman orienté noir, voire policier, évoquant la France des années 70, et la guerre d’Algérie. Mais en période de conflit ukrainien, il est des mots, comme le disait Cyrano de Bergerac, « dont on ne parle pas plus que de cordon dans la maison d’un pendu ». Le romancier nous livre sa vision des choses…

15/03/2022, 15:38

ActuaLitté

Pourquoi promouvoir l’édition inclusive ? “Le niveau n’est pas satisfaisant” (3/3)

Dans l'ouvrage Inclusi(·f·v·e·s). Le monde du livre et de l'écrit : quelles diversités ?, les auteurs n'ont pas voulu s'arrêter au stade du constat. Nous avons voulu montrer, comme le prouvent les témoignages réunis ici, que des solutions très concrètes existent, que des initiatives positives sont en place, que des acteurs et actrices de la chaîne du livre œuvrent pour une meilleure inclusion de toutes et tous dans la production et la réception d’écrits. Que c’est possible. Par Étienne Galliand.

01/03/2022, 11:42

ActuaLitté

Le monde du livre et de l’écrit doit-il être plus inclusif ? (2/3)

Dans un précédent épisode, l’éditeur Étienne Galliand évoquait les raisons pour lesquelles le monde du livre et de l’écrit doit se diversifier. De cette première partie, découle logiquement une nouvelle série d’interrogations. À commencer par celle de l’inclusion dans l’industrie de l’édition. Suite à ces quelques éléments de définition, il est intéressant de s’interroger sur la nécessité pour le monde du livre d’être plus inclusif. Après tout, doit-il l’être ? Ne s’agit-il pas d’une mode, d’une injonction conjoncturelle ?

28/02/2022, 14:21

ActuaLitté

Guerre en Ukraine : “La Russie s’est condamnée une position de pays paria”

#UkraineUnderAttack – Des immeubles de Kyiv dévastés témoignent des affrontements qui ont fait rage entre forces ukrainiennes et russes durant la nuit. En 48 heures d’invasion du territoire, Vladimir Poutine est parvenu à s’attirer les foudres et les sanctions d’une grande partie de la planète. « Nous sommes bouleversés par l’incroyable agression initiée par le président Poutine contre l’Ukraine avec tous les moyens de la puissance russe », nous écrit Antoine Spire, président du Pen club français.

26/02/2022, 09:44

ActuaLitté

Pourquoi le monde du livre et de l’écrit doit se diversifier (1/3)

Si l’acte éditorial et la lecture furent, historiquement, l’apanage d’une minorité intellectuelle, sociale et économique, la fin du XXe siècle voit globalement l’écriture, la lecture et l’édition se démocratiser, au moins en partie. Basé sur l’évolution du niveau d’éducation autant que sur des innovations technologiques qui réduisent les « barrières à l’entrée », ce mouvement aboutit (théoriquement) à l’inclusion d’une plus grande diversité d’actrices et d’acteurs dans la chaîne de production et de diffusion de textes. 

25/02/2022, 13:04

ActuaLitté

Ressusciter les espèces disparues, la lutte contre l'extinction animale

En juin 2022 sortira dans les salles de cinéma Jurassic World Dominion, le sixième volet de la série Jurassic Park. Le trailer du nouvel épisode nous montre des cow-boys poursuivant dans un paysage enneigé un troupeau de Parasaurolophus, des dinosaures ornés d’une longue protubérance à l’arrière de leur crâne et qui ont disparu il y a plus de 70 millions d’années. Cet épisode va à coup sûr faire rêver de nombreux jeunes et moins jeunes spectateurs, et réveiller chez certains l’espoir de faire revivre pour de vrai ces animaux. Par Lionel Cavin & Nadir Alvarez.

23/02/2022, 13:07

ActuaLitté

“Bolloré : main basse sur le livre“

La fusion Hachette / Editis Patrick débutera ce 21 février, lorsque le groupe de Vincent Bolloré présentera son projet d'OPA sur le groupe Lagardère. Ensuite, les processus de contrôle au niveau des organismes de surveillance de la concurrence entreront en jeu. Patrick Le Tréhondat, des éditions Syllepses, apporte sa pierre dans l'édifice de boulciers levés contre le projet de regroupement. Son texte est ici proposé en intégralité.

19/02/2022, 09:41

ActuaLitté

Les leçons des sondages à propos de la présidentielle

L’élection présidentielle est l’acmé de la vie politique française. Sa trame narrative est tissée par les sondages, qui alimentent le suspense et dévoilent les rebondissements de la compétition que se livrent les candidats. Si chacune des dix campagnes présidentielles qui ont eu lieu depuis 1965 obéit à sa logique intrinsèque, l’analyse des données d’opinion fait apparaître plusieurs invariants. Par Frédéric Micheau.

19/02/2022, 09:20

ActuaLitté

“Tous les dépressifs qui s’en sortent sont des bons petits soldats obéissants”

Autrefois on la nommait mélancolie. Un passage brumeux qu’on soignait à l’aide de bains ou douches glacées, parfois avec des électrochocs. En fait on ne savait pas la soigner, encore moins en guérir, sauf avec le temps qui, lui, a toujours été le meilleur des remèdes. Aujourd’hui le corps médical continue de l’appeler mélancolie, même si le mot dépression est sur toutes les lèvres. Par Gilles Paris.

16/02/2022, 08:05

ActuaLitté

Fin de vie : “Notre condition humaine n’est pas idéale, elle reste tragique”

Erwan Le Morhedec vient de publier Fin de vie en République, aux éditions du Cerf. Dans un texte pour ActuaLitté, il évoque des questions fondamentales, sur le rapport à l’existence. Un de ces discours qui apportent le débat contradictoire, souvent essentiel.

25/01/2022, 09:25

ActuaLitté

Les souhaits concrets des auteurs en réponse aux voeux hors sol du SNE

Les vœux adressés à l’interprofession du président Vincent Montagne n’ont pas laissé indifférents. Sous couvert d’une année 2021 exceptionnelle pour le livre, étaient glissés plusieurs sujets plutôt sensibles, côté auteurs. Un courrier de réponse cosigné par le collège Auteurs et diffusé par La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse lui répond. Le voici ici publié en intégralité.

20/01/2022, 10:47

ActuaLitté

”Vincent Bolloré joue avec les nerfs du monde de l’édition”

Le dossier Lagardère-Hachette/Vivendi-Editis, et surtout Bolloré, a remis en avant la question de la concentration dans le monde de l’édition. Question d’une grande acuité, dans cette chaîne du livre écrasée par l'hyper-puissance des deux groupes, et dans laquelle le poids stratégique et effectif de la distribution est décisif. Michel Larive, député de l'Ariège et membre de la commission des affaires culturelles de l'Assemblée, et Gilles Kujawski, ancien commercial d'Editis, militant de la France Insoumise, signent ici une tribune diffusée dans son intégralité.

12/01/2022, 16:33

ActuaLitté

Saint-Paul-Trois-Châteaux : la Fête du livre jeunesse 2022 annulée, le calvaire reprend

Nouveau coup dur pour l’association du Sou des écoles laïques, porteuse de la Fête du livre jeunesse de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Serpentant entre les divers protocoles, arrêtés, obligations et craintes, l’équipe s’épuise à force de révisions, d’adaptation et de projections malmenées. La manifestation (dont l’organisation commence 10 mois plus tôt) est une nouvelle fois menacée par la reprise épidémique et ses conséquences lourdes.

06/01/2022, 15:50

Autres articles de la rubrique À la loupe

ActuaLitté

Affaire Meurice : “plaisanterie insoutenable” et liberté d'expression

Suite à la décision de suspendre la parution d’un ouvrage chez Editis, coécrit par Guillaume Meurice, le Comité directeur du PEN Club français adresse à ActuaLitté un texte. Reproduit ici dans son intégralité, il revient sur ce que beaucoup voient comme un acte de censure.

24/09/2022, 10:34

ActuaLitté

Occasion : une taxe aurait “un impact direct sur le budget des consommateurs” (momox)

Géant de l’achat et de la revente de livre d’occasion, momox s’est fait une place auprès des lecteurs français, avec son application et un redoutable système d’envoi des livres rachetés. L’offre d’achat de livres — et d’autres biens — d’occasion s’est également renforcée avec les années. Heiner Kroke, PDG du groupe, revient pour ActuaLitté sur les développements du marché du livre d’occasion, ses futurs enjeux et les projets de la société.

20/09/2022, 17:08

ActuaLitté

Qu'adviendrait-il si Bernard Arnault rachetait Editis ?

Qui reprendra Editis — du moins, les parts du groupe Bolloré ? La question agite le Landerneau de l’édition, avec un nom qui revient depuis quelques jours : Bernard Arnault. Que diable irait-il faire dans cette galère, le patron de LVMH ? Exercice prospectif d’éditoriale fiction, option grosse phynance.

20/09/2022, 14:55

ActuaLitté

Trump et les archives nationales : le fait du prince

L’association des archivistes français (AAF) réagit suite au contentieux qui oppose le département de la Justice les archives nationales des USA à Donald Trump, au sujet de documents présidentiels : en contravention de la législation fédérale, ils n’auraient pas été remis aux archives en 2021, à la fin de son mandat. Suite à la perquisition conduite par le FBI dans la résidence personnelle de l’ancien président en Floride où ont été découverts des documents présidentiels, les Archives nationales américaines ont fait l’objet d’attaques répétées – accusées de corruption et de conspiration.

16/09/2022, 09:29

ActuaLitté

“Le patrimoine local ne vit que s’il est reconnu et admiré”

Claude Rayon est un historien de terrain qui n’hésite pas à chausser ses bottes pour arpenter les chemins normands et à parler avec tout le monde, pour apprendre et pour transmettre – et faire connaître ainsi le patrimoine local et régional, surtout les édifices religieux normands du haut Moyen Âge. Il est aussi musicien dans le groupe de folk marin normand Strand Hugg. Propos recueillis par Marie Lebert.

15/09/2022, 10:46

ActuaLitté

Lire à l'heure anglaise, en VO, avec Joya Books

Lancée en mai 2021, Joya Books est une box littéraire qui se distingue de l'offre habituelle. Elle est ainsi la première à proposer des livres en anglais dans chaque envoi, deux pour être exact. Chaque trimestre, vous recevrez dans votre boîte aux lettres le livre coup de coeur de la créatrice de la box, ainsi qu'un second ouvrage, soigneusement sélectionné… par l’auteur du livre principal. Le tout accompagné d’une petite gourmandise.

09/09/2022, 16:36

ActuaLitté

Cession de Chapitre.com : quel sort réservé aux auteurs ?

Parmi les créanciers de Chapitre figurent les auteurs des Éditions du 123, marque de Chapitre, qui n’ont pas reçu l’intégralité de leurs droits d’auteurs bien que les livres soient toujours commercialisés. Cette précision, pourtant essentielle, eu égard à la précarité desdits auteurs. Édouard Brasey, publié par cette structure, écrit à ActuaLitté pour tirer la sonnette d'alarme. 

09/09/2022, 15:34

ActuaLitté

Kylian Mbappé a-t-il lu Spider-Man  ?

Oh, la boulette ! Oh, la plaisanterie de mauvais goût, qui conduit à accuser la petite planète de n’avoir pas d’humour. Mais quand on est entraîneur du PSG, n’a-t-on pas, avant de faire des blagounettes, quelques responsabilités ? Mieux : quand on est l’idole des jeunes comme Kylian Mbappé — et qu’on a créé une maison d’édition — n’y aurait-il pas des lectures obligatoires ?

08/09/2022, 14:12

ActuaLitté

“Si Google s’octroie les archives de tous les écrivains français...”

Entre protection de la vie privée d’un utilisateur décédé et patrimoine littéraire pris en otage, difficile de trancher. Car au cœur de cette inextricable intrigue juridique, se pose le géant Google, et son service Gmail. Héloïse Jouanard, fille de l’écrivain Gil Jouanard, s’est débattue longuement contre les services de l’entreprise, avant de s’entendre répondre que l’accès aux emails de son père lui était refusé. Catégoriquement et sans autre forme de procès.

07/09/2022, 11:01

ActuaLitté

Pacôme Thiellement et les 7 poètes de Paris  

Paris de rêve, de rêverie, ou le seul véritable ? C’est en tout cas celui de Pacôme Thiellement. Après la pop culture, l’enquête policière, le cinéma, les « Sans Roi » ou encore l’amour, l’exégète s’attaque au Paris qui l’a vu naître, toujours avec sa vision si personnelle et féconde. L’envers de Paris et de ces lieux communs : le Quartier latin, Montmartre, l’île Saint-Louis, Les Champs-Élysées… Entre l’Histoire, les grands maudits, les assommeurs de dragons et sa vie dans la Ville Lumière.

07/09/2022, 10:07

ActuaLitté

Des Russes devenus zombies : “La propagande n'aspire même pas à la crédibilité”

#UkraineUnderAttack – Iegor Gran, originaire de Moscou, journaliste et écrivain publie chez P.O.L Z comme zombie, un essai troublant. « Depuis le 24 février, tout autre sujet devenait dérisoire : ce que je redoutais depuis 20 ans a fini par arriver », nous explique-t-il. « J’ai saisi chaque occasion, pour exposer ma vision des Russes et de la Poutinie : la réalité est que l’Occident n’a pas pris la mesure du danger. Or, nous voici face à un enjeu de vie et de mort : la fin de la civilisation occidentale, devant l’avancée des zombies. »

06/09/2022, 16:02

ActuaLitté

Hiboux et renards pour voisins : une résidence d'auteur dans les bois

#Terresdeparoles22 – Auteur et ancien journaliste, Stéphane Nappez a troqué durant quelques mois le clavier pour le marteau. Et la scie. Et le fil à plomb. Et les clous pour AÏE ! — « Navré Nicolas… fallait pas laisser traîner ta main sur la planche. » En effet, fallait pas… Mais quelle réalisation que cette cabane, installée en lisière de la forêt, au sein du parc de l’abbaye de Jumièges (Seine-Maritime) !

04/09/2022, 15:32

ActuaLitté

Au coeur du Marais, rue des Rosiers, s'installe une librairie

Célébrissime, auprès des gourmets, pour son restaurant L’As du Fallafel, la rue des rosiers porte de nombreux symboles. Située dans le Marais, emblématique de la communauté juive, elle accueillera mi-septembre une librairie. Et pas n’importe laquelle : il s’agit d’une extension de Smith&Son (anciennement nommée WH Smith) sise au 248 rue de Rivoli. Le tout porté par Patrick Moynot, qui avait repris l’établissement en 2017. 

01/09/2022, 14:20

ActuaLitté

Yann Moix : “Dès lors que j'avais publié mon premier roman, j’étais sauvé” 

Après Orléans et la violence familiale, Reims et l’école de commerce, Verdun et le service militaire, Yann Moix arrive à Paris. Dernier tome de cette tétralogie « au pays de l’enfance immobile », toujours rempli de peine et d’ambition. Yann Moix assume sa honte et son ressentiment, non sans humour, et achève son œuvre au noir à 27 ans, pour enfin mourir et renaître par l’entremise de la littérature, qui n’est pas écrire des livres. Avec en exclusivité, les premières pages du roman qui sortira le 31 août.

26/08/2022, 09:27

ActuaLitté

Exode, voyage et sans-papiers : Les Turbulents, à même le ressenti

Portés par Thierry Van Hasselt, Thisou Darthois et Romane Armand, des étudiants en bande dessinée et des personnes en exil ont constitué un studio de bande dessinée expérimentale afin de raconter collectivement des exodes vécus par certains des dessinateurs investis. Jusqu’au 15 septembre au Centre Belge de la Bande Dessinée se tiendra l'exposition qui présente ce travail collectif absolument fascinant. 

23/08/2022, 16:03

ActuaLitté

Iran : la fatwa, l'accord nucléaire et Salman Rushdie

Le cas de la fatwa contre Salman Rushdie : entre coût diplomatique et ambitions révolutionnaires, que signifie sur l'échiquier géopolitique l'attentat perpétré contre le romancier britannique ? Pour y répondre, ActuaLitté a sollicité Clément Therme, chercheur associé à l’Institut international d’études iraniennes et chargé de cours à l’Université Paul Valéry de Montpellier.

23/08/2022, 10:10

ActuaLitté

Avec Vivendi, un futur Hachette trop puissant ?

L’annonce d’une cession du groupe Editis par Vivendi n’apaise pas les esprits. La décision de Vincent Bolloré de céder l’entreprise, pour obtenir l’assentiment de la Commission européenne préoccupe auteurs, éditeurs et libraires. Leur mobilisation, contre la fusion que l’on imaginait des deux structures, se reporte aujourd’hui sur l’avenir de Hachette Livre, filiale de Lagardère dont Vivendi possède 57 %. 

13/08/2022, 12:35

ActuaLitté

La guerre des tranchées : visite avec Gilles Marchand en Virgile

Ce 19 août, Gilles Marchand publiera Le Soldat désaccordé (Aux Forges de Vulcain), et pour le coup, nous souhaitions battre le fer tant qu’il était chaud — plutôt que de le porter dans la plaie. À la demande de ActuaLitté, le romancier a accepté de réaliser un making-of de son ouvrage, résolument ancré dans l’histoire : celle des tranchées, des poilus, de la Grande Guerre qui ne devait pas prendre plus de quelques semaines. Le temps d’y aller, et de revenir… 

12/08/2022, 09:00

ActuaLitté

“Non pas mettre l'humour dans un musée, mais l'ouvrir à tous”

Étienne Moulron porte depuis un bon moment ce projet d’une Maison de l'Humour de la francophonie à la campagne. Deux parrains d’honneur se sont déjà joints à la fête : Pierre Richard et Dany Boon. Maintenant, ne reste qu’à la financer et l’ouvrir, ainsi qu'il l'explique dans ce texte.

04/08/2022, 09:28

ActuaLitté

“Une bonne traduction, cela donne une autre dimension à un texte”

Autrice de 3 romans et pilier des éditions québécoises Mémoire d’encrier, Yara El-Ghadban est également traductrice. Celle qui a grandi entre plusieurs langues et cultures a accepté de nous parler de son travail de traductrice, comme de nous éclairer sur les spécificités du statut de traducteur en Amérique du Nord. Son ambition : transmettre au mieux la voix d’un auteur dans le respect de l’intégrité de sa langue.

03/08/2022, 10:53

ActuaLitté

“Si nous savions l'impact de la lecture à haute voix sur l'esprit...”

ENTRETIEN – Associer la dimension industrielle aux mondes de la culture et de l’art : voici le pari de Industria & Letteratura, une maison d’édition italienne de Massa (Toscane). Cette structure indépendante, que dirige Gabriel del Sarto, le directeur éditorial, parie sur des genres éditoriaux traditionnellement pas vendeurs : des nouvelles longues et la poésie. Tout en restant ouverte à d’autres formes de narration, comme la revue, dans un contexte de recherche littéraire et d’innovation.

25/07/2022, 10:51

ActuaLitté

Edithachette : observations inutiles donc indispensables avant les congés

Secret de polichinelle, qui parfois fuite lors d’une indiscrétion habilement manœuvrée, le rachat de Lagardère par Vivendi fait l’objet de multiples surveillances. À commencer par la Commission européenne, explique Édition Multimédi@, en tant que première concernée. Si la notification du rachat doit s’effectuer en septembre, l’enquête, elle suit déjà son cours. Avant de prendre congé, imaginons un autre état des lieux...

22/07/2022, 16:52

ActuaLitté

Nadja, victime ou protégée d'André Breton ?

Depuis le 24 juin, et jusqu’au 6 novembre, le musée des Beaux-Arts de Rouen organise une exposition autour de la figure littéraire mythique de Nadja, muse surréaliste au destin tragique. En parallèle, Gallimard édite un catalogue d’exposition riche en articles pointus et illustrations. Parmi les contributeurs, on trouve celui qui connut André Breton à la fin de sa vie, et participa au mouvement surréaliste dernière forme, Georges Sebbag. Il a accepté d'évoquer sa Nadja, fruit de décennies entourés en esprit des figures du mouvement qui redécouvrit Lautréamont ou encore Alfred Jarry.

22/07/2022, 16:45

ActuaLitté

Affirmer à Stéphanie Nicot “confiance, estime et fidélité”

La ville d'Épinal a décidé d'ouvrir un appel d'offres pour recruter un directeur littéraire. Une décision que Stéphane Wieser, directeur de la Culture, expliquait à ActuaLitté voilà quelques semaines. Une action qui conduit la manifestation à se séparer de la directrice artistique, Stéphanie Nicot. Un collectif réunissant professionnels, festivaliers a souhaité apporter son soutien dans un texte ici proposé dans son intégralité.

20/07/2022, 10:28

ActuaLitté

Réseaux sociaux : guerre ouverte entre Triller et TikTok

Mahi de Silva, PDG de la plateforme Triller, fondée en 2015, lance un appel au boycott de son concurrent, ni plus, ni moins. Présentée comme un concurrent — et pourtant ouvert un an avant l’entreprise chinoise — l’application revendique plus de 100 millions d’utilisateurs et 250 millions de téléchargements. Tous deux reposent sur un format de diffusion de brefs clips vidéos, avec une perspective marketing commune. Sauf que…

19/07/2022, 14:32

ActuaLitté

Écologie du livre : “Le train passe, il faut monter ou le regarder passer”

La filière du livre a commencé depuis quelques années son introspection écologique, identifiant divers travers de son fonctionnement, avec, entre autres, la surproduction, la multiplication des flux aller et retour et un recul de la bibliodiversité concomitante à la concentration éditoriale. Mais les solutions sont encore méconnues, voire inconnues. Mobilis, pôle régional de coopération des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire, avec l'aide de l'Agence de la Transition écologique, se donne 3 ans pour mettre en œuvre des actions et en évaluer la portée.

19/07/2022, 11:22

ActuaLitté

25 ans de One Piece, shōnen où les personnages “ne sont pas monolithiques”

2022 marque le 25e anniversaire de la publication de la saga One Piece au Japon, commencée en 1997 dans le magazine Weekly Shōnen Jump, et, pour la parution du tome 102 en France, Glénat célèbre cet anniversaire. Une nuit One Piece permettra de réunir les amateurs à l'occasion d'un événement en librairie.

15/07/2022, 18:00

ActuaLitté

Il voulait décorer sa maison en reproduisant une case de BD... 

EDITO – Il venait de s’offrir une splendeur : toute de noir et de blanc, pas même jaunie par les âges, une bande dessinée d'exception. Ses phylactères sentaient l’encre ancienne à ses narines fébriles, et l’année d’impression donnait le vertige. Fou amoureux, il s’était dit que l’une des cases, reproduite et agrandie, habillerait d'un cadre magnifique un mur de son appartement. Encore fallait-il trouver un prestataire pour imprimer et mettre sous cadre… Et là, c’est le drame…

15/07/2022, 10:26

ActuaLitté

Ariel Holzl : “J’aime être un peu touche-à-tout”

Une catastrophe menace les Royaumes Immobiles. La princesse sans visage est l’une des seules à pouvoir prémunir le monde des Feys de s’effondrer. Loin de la Grisaille des Sœurs Carmines, Ariel Holzl revient avec une nouvelle série pleine de mystère et de cruauté. Inspirées par le classique shakespearien Songe d’une nuit d’été, les aventures d’Ivy ne font que commencer. À l’occasion de la sortie de ce dixième roman chez Slalom, nous en avons rencontré l’auteur, Ariel Holzl. 

12/07/2022, 14:41

ActuaLitté

Réfugiés italiens : “Il faut protéger la prescription, le droit à l’oubli” (Éric Vuillard)

Répondant à une demande pressante de l'État italien, le président de la République Emmanuel Macron a enclenché des procédures d'extradition visant une dizaine de réfugiés italiens, installés en France depuis des années, en raison de leur implication supposée dans des actions violentes de l'extrême gauche entre la fin des années 1960 et le début des années 1980. Un collectif d'écrivains s'oppose à ce qu'il décrit comme un « acharnement » envers ces individus : parmi eux, Éric Vuillard, auteur d'un texte que nous reproduisons ci-dessous, en intégralité.

12/07/2022, 10:18

ActuaLitté

“Le poche fait mécaniquement grimper le prix du grand format”

ENTRETIEN – Les vacances estivales – et probablement n’ont-elles pas le privilège de ce fait – voient les ventes de livres de poche s’emballer. Compacts, à petit prix, ces ouvrages fournissent aux lecteurs qui renâclent à adopter les liseuses une solution éprouvée au fil du temps. De petits livres, certes, mais aux grandes conséquences : Olivier Bessard-Banquy, professeur des universités Pôle des métiers du livre Université de Bordeaux-Montaigne, l'évoque avec nous.

11/07/2022, 10:11

ActuaLitté

Le livre de Schrödinger, ou la bibliothèque dans le cloud

Les rêveurs se changent parfois en grands pragmatiques – HP Lovecraft en savait quelque chose. Le romancier américain sera d’ailleurs à l’honneur de la rentrée littéraire… dans une bande dessinée dont la lecture est hautement recommandée : Le bestiaire du crépuscule, de Daria Schmitt. Une oeuvre dont nous reparlerons en temps et en heure. Car pour l’instant, rêvons un peu, la tête dans le cloud...

07/07/2022, 15:50

ActuaLitté

Une librairie écoresponsable : bonnes pratiques et démarches d'amélioration

RNL22 — La commission Développement durable du Syndicat de la librairie française, créée récemment, travaille sur un sujet qui est revenu de manière constante lors des discussions des Rencontres nationales de la librairie d'Angers. L'empreinte écologique de leur activité, et par extension celle de l'industrie du livre, préoccupe en effet un grand nombre de libraires. La commission propose quelques bonnes pratiques, dans un document que nous reproduisons ci-dessous.

05/07/2022, 10:58

ActuaLitté

Améliorer “constamment les fondamentaux” de la librairie

RNL22 — Premier rendez-vous des libraires français depuis le début de la crise sanitaire, les Rencontres nationales de la librairie 2022 seront notamment l'occasion de dresser un bilan de cette période particulière. Mais d'autres questions seront abordées, comme le tarif plancher des frais de port du livre, le marché de l'occasion ou encore l'empreinte environnementale des libraires... Anne Martelle, présidente du Syndicat de la librairie française, qui organise les RNL, a accepté de répondre à quelques questions.

03/07/2022, 08:00

ActuaLitté

"Beaucoup de complotistes sont des idéalistes contrariés"

Reporter pour le magazine Society, Anthony Mansuy a fait paraître, en mai dernier, Les Dissidents, chez Robert Laffont. Cette enquête, fruit d’une année en immersion au sein des différentes communautés du conspirationnisme à la française, est d’abord le constat des multiples fractures de notre société dans les années 2010-2020. À base de témoignage des acteurs du « complotisme » et d’analyses socio-historiques, le journaliste révèle des mondes, entre quête de sens et appât du gain.

01/07/2022, 10:30

ActuaLitté

La précarité des auteurs, situation “de plus en plus alarmante”

L'inflation, galopante, touche tous les secteurs d'activité ; et le monde de la culture n'est pas épargné. La Charte, association de défense des droits des auteurs et illustrateurs jeunesse, alerte sur la paupérisation des auteurs et autrices. Elle appelle la chaîne du livre à se mobiliser pour lutter contre cette précarité dans une tribune, reproduite intégralement ci-dessous. 

29/06/2022, 11:57