#Droit / Justice

Rapport Racine : 3 axes pour aider concrètement les créateurs

#RAPPORTRACINE – Le rapport Bruno Racine traite de nombreux sujets cruciaux. D’abord le statut professionnel des artistes-auteurs. Ensuite, la représentativité et la défense collective. Enfin, l’AA individuel dans la société. Trois grands axes riches en analyses poussées et en propositions très concrètes et novatrices pour améliorer les conditions de création. Pour « conforter l’artiste-auteur individuellement », le nerf de cette guerre reste l’argent et l’information, deux ressources qui font cruellement défaut.

Le 22/01/2020 à 20:38 par Nicolas Gary

13 Réactions |

Publié le :

22/01/2020 à 20:38

Nicolas Gary

13

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Oscar Wilde - photo d'illustration

Ainsi, les aides publiques doivent « comporter une part plus importante » attribuée aux auteurs. Dans le cadre des aides du CNL, pour exemple, ces derniers perçoivent 11,6 %, contre 22,2 % pour les éditeurs et 21,4 % pour les structures d’accompagnement du livre.

Recommandation n° 12 : Accroître par redéploiement la part des aides accordées aux artistes-auteurs dans l’ensemble des aides publiques allouées à la création et la diffusion.
En revanche, l’idée de taxes nouvelles est écartée comme loin d’être « la piste la plus prometteuse ». Qu’il s’agisse de ponctionner le domaine public, suivant l’hypothèse de Victor Hugo, avec une hausse significative de ces œuvres, ou encore d’instaurer un droit de suite pour l’occasion, « juridiquement incertain » selon Bruno Racine.
Recommandation n° 13 : Préciser l’article L. 324-17 du CPI en prévoyant une part minimum des crédits d’action artistique culturelle devant être employée par les OGC à des aides directes aux auteurs.

L'action culturelle redirigée

Le rapport pointe un vrai problème : au nom du droit d’auteur, des millions d’euros sont générés chaque année au nom de l’action culturelle, mais quelle partie revient directement aux artistes-auteurs ? Très peu, l’action culturelle profitant très souvent directement aux diffuseurs des œuvres. Pour rééquilibrer cette injustice, la mission préconise donc de prévoir une part minimum qui irait directement aux artistes-auteurs eux-mêmes.

Au sujet des carences d’information, le rapport pointe également le chaos administratif actuel. Un artiste-auteur, peu importe son métier, qui démarre son activité, n’a aucun repère pour son parcours professionnel. La multiplicité des organismes et les problèmes de contradictions entre les textes de loi rendent l’appréhension du statut dans l’ensemble illisible.

Un portail au sein de l’instance nationale de représentation pourrait regrouper les informations nécessaires. Un véritable centre de ressources qui permettrait de recouper toutes les informations sur le régime social, fiscal et juridique de l’artiste-auteur ? De même, les organismes de sécurité sociale devraient disposer d’une personne-ressource à même d’accompagner et répondre aux demandes. (Recommandations n° 14 et 15) 

Faire de l'État un modèle

Plus épatant encore : l’exemplarité est demandée à l’État. Les administrations publiques œuvreraient alors à ce que le soutien aux artistes-auteurs soit « une action prioritaire ». Ce qui implique également de traiter la rémunération dans le cadre de salons et festivals. Une telle préconisation invite à complètement repenser le modèle actuel, puisqu’aujourd’hui les pouvoirs publics sont loin d’être exemplaires.

La bourde du concours Année BD 2020 illustre bien le problème de cadres de bonnes pratiques professionnelles pour l’ensemble des créateurs. Ne parlons pas des nombreux manquements des festivals subventionnés par le CNL, qui ont tenté de contourner les règles... Peut-on imaginer une sorte de guide des règles obligatoires et minimums de rémunération pour l’ensemble des artistes-auteurs, qui serait une condition d’attribution de toute subvention d’État ? 

« L’État, les collectivités et les institutions publiques qui versent des aides et des subventions à des acteurs de l’aval (organisateurs de festivals, expositions temporaires ou autres manifestations culturelles, diffuseurs…) doivent en outre exiger que les bénéficiaires réservent un traitement favorable aux auteurs », indique le rapport. 

Non plus simplement conditionner les aides à la rémunération, mais en faire un critère d’implication. Selon le rapport, le cas considéré comme particulier des signatures en librairies serait exclu, puisque découlant d’une relation privilégiée « dont la spécificité doit être préservée ». Les Recommandations n° 16 et 18 vont dans ce sens.

Rémunérer les auteurs en salon... mais pas tous

La 17 pose en revanche à la fois une victoire pour les auteurs du livre, mais question pour une partie d’entre eux : « Instaurer de manière partenariale avec le CNL et la SOFIA une rémunération des auteurs de bande dessinée et littérature jeunesse, dans le cadre de leur participation à des salons et festivals. » Pourquoi les auteurs de littérature générale sont-ils exclus du dispositif ?

On voit ici les résultats des longues mobilisations du SNAC BD et de la Charte des auteurs et illustrateurs sur le sujet. Mais qu’a donc fait la SGDL dans le cadre des auditions menées par la commission chargée de ce rapport ? Et plus encore, quel poids politique peut encore avoir l’organisation, si les auteurs jeunesse et BD défendus sont parvenus à obtenir ce qui échappe aux romanciers, par exemple ?

Autre point : si l’État doit être exemplaire, c’est aussi dans la perspective d’« identifier les facteurs d’inégalités parmi les artistes-auteurs, notamment selon l’origine sociale, géographique ou le sexe, et mettre en place des mesures adaptées pour en neutraliser les effets ». (Recommandation n° 19).

Sans cette perspective, seule une élite serait à même de créer, résumerait-on sans peine… un enjeu de diversité sociale qui n’avait jamais été aussi franchement mis sur la table.

Les dés sont jetés, il suffit de dérouler

Les Recommandations n° 20 à 23 balayent des champs plus extérieurs au monde du livre, mais envisagent tout de même de renforcer et multiplier les programmes d’échanges internationaux ou encore, de pouvoir organiser une manifestation ou un cycle d’expositions d’ampleur nationale autour de la création contemporaine en France visant notamment à montrer sa vitalité et sa diversité territoriale.

En résumé, le rapport propose donc des solutions concrètes pour des informations enfin centralisées pour les artistes-auteurs, un nouveau fléchage de l’argent pour des aides leur revenant directement et sans intermédiaire, mais aussi l’entrée en vigueur des cadres beaucoup plus fermes pour leur garantir des conditions de création et d’exercice de leurs métiers lorsque l’Etat est impliqué.

Beaucoup de mesures très vertueuses. À quand une mise en application ?

L'intégralité du rapport est à consulter et/ ou télécharger ci-dessous : 

13 Commentaires

 

AAAAA (rien à voir avec l'andouillette, plutôt Artiste Auteur Authentique Actuellement Anonyme)

23/01/2020 à 08:46

"si les auteurs jeunesse et BD défendus sont parvenus à obtenir ce qui échappe aux romanciers," : les aueurs jeunesses ne peuvent donc être romanciers ? (voire les auteurs BD, cf les "romans graphiques".)
"À quand une mise en application ?" : tout est là, en effet, puisque ce n'est qu'à ce moment-là qu'on pourra dire que les AA ont vraiment été entendus...

Kerec

23/01/2020 à 10:01

Je m'interroge concernant la volonté des auteurs d'être rémunérés en salon et en dédicace en librairie.
Si je ne m'abuse, dans la très grande majorité des cas, ils n'ont pas à assumer ni le transport, ni le logement, ni la nourriture, normalement pris en charge par la structure qui les accueille (oui, j'ai fait quelques festivals et ça s'est toujours passé comme ça). Du coup, demander une rémunération à la présence, c'est un peu vouloir le beurre, l'argent du beurre, la crémière et la confiture en plus, non ?
On est bien d'accord que être "ailleurs" et ne pas pouvoir travailler pendant x jours est contraignant. Mais d'un autre côté, tout est pris en charge. Et les auteurs-artistes ont également un rôle de représentativité auprès du public. Être en festival, ou en librairie pour une dédicace, permet d'attirer du public, potentiellement de vendre plus, et pour le librairie de faire une mise en avant plus importante d'une œuvre qui a priori lui tient à cœur et qu'il n'avait pas forcément pu pousser, noyé dans le flot incessant de sorties qu'il doit TOUTES mettre en avant.

Ce n'est pas une mise en accusation, juste une interrogation sur les demandes exactes. Je comprends qu'il y ait rémunération pour les tables rondes / conférences, qui demandent un travail préparatoire conséquent (j'en ai animé en festival, je comprends de quoi je parle). Mais pour le reste, je suis dubitatif.
Merci :)

Aurore

23/01/2020 à 11:59

Pourquoi demander une rémunération ?
Eh bien parce que c'est un travail. Et tout travail demande rémunération.
Exemple dans un autre domaine :
un représentant d'une entreprise se déplace pour x ou y raison (promo d'un nouveau produit de l'usine auprès de clients par exemple). Son déplacement, son hotel et ses repas sont payés par l'entreprise ET il est payé.
Il va sur un salon pro pour représenter son entreprise : idem.
Il fait ça le week-end :c'est même payé plus cher en heures supp et majorées le dimanche.

Gally

23/01/2020 à 12:28

Tout est question de temps. Le temps d'y aller (parfois à l'autre bout de la France), de signer, de revenir (avec la fatigue qui va avec). Pendant ce temps l'auteur/l'autrice ne travaille pas à des activités lui permettant de gagner sa croûte. Et ce n'est pas avec 8 % droits par livre vendu que cette activité de dédicace devient rentable. Autant rester chez soi, sortir, prendre du temps en famille ou travailler. Tout vaut mieux que d'aller signer en fait.

Pasglop

23/01/2020 à 12:55

Il est peut-être bon de rappeler que les salariés qui seront sur les stands des maisons d'éditions à Angoulême seront effrayés ET payés en heure sup durant toute la durée du festival. Les auteurs, eux, dédicaceront gratuitement.

Kerec

23/01/2020 à 14:22

Merci pour vos réponses. On est bien d'accord sur la nécessité d'un système plus juste et plus équitable. J'ai posté ça car je suis en pleine discussion avec ma compagne et nos avis se... heurtent un peu :)
Du coup je me fais un peu l'avocat du diable pour être sûr de bien comprendre les démarches, ainsi que les tenants et aboutissants.

@Aurore et @pasglop, tout à fait. Les employés libraires sur les festivals sont payés par leur patron. Généralement, les autres sont bénévoles. Et donc le festival (ou la librairie) ne gère absolument pas les salaires en dehors de ses propres employés.
Du coup, je me demande, si les auteurs acquièrent un statut pro (ce que je souhaite) les maisons d'édition (qui techniquement deviendront leurs employeurs) accepteront-elles de verser les majorations en plus des défraiements et prise en charge diverses ? Car nous sommes bien d'accord que si un salarié peut attendre de son patron que lors d'un déplacement celui-ci prenne en charge son hébergement et sa nourriture en plus du salaire, il serait logique dès alors que les maisons d'édition qui envoient des auteurs sur un festival le fassent également. Ne devrait rester à la charge du festival que des émoluments pour les interventions publiques. Le reste étant, normalement, comme pour tout employé, pris en charge par le chef d'entreprise.

Je suis entièrement d'accord avec vos réponses et suis attentivement les discussions sur les évolutions du statut d'auteur et dessinateur. J'ai bien le point de vue des auteurs sur la question, ils s'expriment suffisamment sur la toile, mais j'ai l'impression qu'il me manque des éléments.
Nous sommes bien d'accord que si le salaire universel était adopté, les choses seraient plus simples :) Mais nous sommes loin de le voir arriver.

AAAAAA

23/01/2020 à 15:04

"si les auteurs acquièrent un statut pro (ce que je souhaite) les maisons d'édition (qui techniquement deviendront leurs employeurs)"
Non. "statut professionnel" n'est pas synonyme de "avoir un employeur", d'"être employé d'une entreprise".

Raphaël

23/01/2020 à 16:42

@AAAAA : c'est bien le problème... les auteurs ne sont pas salariés d'une maison d'édition, ils ne sont pas employés de l'entreprise éditoriale (comme peuvent l'être les fabricants, les éditeurs et assistants d'édition, les graphistes internes à la maison, les comptables, les commerciaux, etc.). Ils seraient plutôt à comparer avec des indépendants pouvant travailler pour plusieurs « employeurs » éditeurs différents.
En ce sens, la comparaison de Aurore avec un représentant qui va sur un salon pro pour y présenter les produits de son entreprise et/ou y représenter son entreprise n'est pas valable. Le représentant est bien salarié de l'entreprise, laquelle prend en charge ses défraiements, déplacements, hébergements, restauration en plus de son salaire mensuel lorsque celui-ci se déplace. L'auteur n'étant pas payé en salaire, mais en droits et en à-valoir, il a une forme de liberté que le représentant n'a pas. Il peut multiplier comme dit les structures éditoriales avec lesquelles il travaille, mais il peut surtout ne pas se rendre à un salon où, pour rappel, il est invité. Il n'est pas dépêché sur place par son employeur qui lui en donnerait la directive, sauf à estimer que les maisons d'édition obligent, par une forme de lien de subordination directe, les auteurs à aller dans un salon. Si tel était le cas, ce lien de subordination serait alors à considérer comme une relation employeur-employé. Dans l'absolu donc, l'éditeur n'est pas dans l'obligation de prendre en charge les frais de son auteur qui se déplace, et dans bien des salons de France ce n'est d'ailleurs pas la maison d'édition qui prend cela en charge, mais les festivals eux-mêmes qui gèrent ces frais. De même, les maisons d'édition ne participent pas à la rémunération des auteurs qui font des rencontres publiques, ou des ateliers scolaires, ce sont les salons qui prennent ces rémunérations en charge. En revanche, les éditeurs louent parfois des stands lors des manifestations (pas dans tous les salons, loin de là), et d'autres fois ce sont les libraires tenant lesdits stands qui règlent la location, partant du principe qu'ils défalqueront le coût du stand du chiffre d'affaires qu'ils feront sur les ventes d'ouvrages pendant le salon en question. Comme vous le dites, Kerec, les libraires payent les employés qui travaillent sur les stands, là-aussi sur le chiffre d'affaires effectué pendant le salon. Au final, les auteurs ne sont que rarement rémunérés pour les dédicaces (il y a quelques exceptions cependant), mais ils le sont pour les rencontres et ateliers. Acquérir un statut professionnel ne donnera pas aux auteurs un statut « d'employé » de leur maison d'édition, le but est plutôt de reconnaître leur activité comme un métier, une activité pro, et non plus comme disons une « danseuse », une « passion », voire un « loisir »... au même titre, par exemple, qu'un photographe qui travaille en indépendant, ou qu'un comédien ou un musicien qui ont un statut d'intermittents du spectacle. Dans ces trois exemples, l'Etat reconnaît de fait que la pratique de leur art (la photographie, la musique ou la comédie) sont des métiers à part entière et non pas de simples « passions ». Ces métiers leur donne droit à des congés maladie, un chômage, une cotisation retraite etc... comme tout salarié ou professionnel libéral par exemple.

AAAAA

23/01/2020 à 17:38

"Ces métiers leur donne droit à des congés maladie, un chômage, une cotisation retraite etc..."
Les AA ont déjà le droit à des congés maladie et à des cotisations retraite. Du moins les moins précaires d'entre eux (càd ceux qui ont des revenus artistiques supérieurs ou égaux à 9 027 € dans l'année).

Raphaël

28/01/2020 à 15:30

AAAA : Navré de vous décevoir, quand vous dites que les "Les AA ont déjà le droit à des congés maladie et à des cotisations retraite." Si vous lisez un peu attentivement le rapport Racine, vous verrez, page 35, ceci : « Par ailleurs, les artistes-auteurs anciennement assujettis à l’AGESSA, soit plus de 190 000 personnes, n’ont jamais été prélevés de cotisations à l’assurance vieillesse depuis la création du régime en 1975, alors que le contraire leur était indiqué. Ce défaut de prélèvement, qui s’expliquerait par les limites du système informatique, illustre une grave défaillance de pilotage interne et de contrôle externe. Les conséquences sociales en sont dramatiques puisque les artistes-auteurs concernés, qui, de bonne foi, pouvaient légitimement
aspirer à percevoir une pension de retraite à proportion des cotisations qu’ils pensaient avoir versées, se trouvent privés des droits correspondants. »
Cela signifie que, depuis 1975, sous couvert d'une défaillance informatique qui dure depuis plus de 40 ans... sic..., l'Agessa a reversé l'entièreté des cotisations des auteurs au régime général de la Sécu, mais rien pour la part qui devait aller dans une caisse de retraite. Cela veut dire que... jusqu'à aujourd'hui, aucune cotisation retraite n'a été comptabilisée pour les auteurs, lesquels n'ont donc droit à... rien, puisqu'aucune "cotisation retraite" n'apparaît pour chacun d'eux.

jacko

24/01/2020 à 09:56

""Ces métiers leur donne droit à des congés maladie, un chômage, une cotisation retraite etc...""

Put****.... mais vous donnez vraiment le baton pour vous faire battre...

Bon déjà, le statut d'auteur existe déjà. Je ne vois pas ce qu'on peut rajouter ! à part des mesures sociales qui vont devoir se FINANCER, surement en ponctionnant les auteurs qui réussissent un minimum!
Comme d'habitude de toute façon en France si quelqu'un ne réussit pas c'est forcément la faute du voisin et donc ponctionnons le voisin puisqu'il a un peu d'argent;

le chomage? vraiment? c'est ça que vous voulez? c'est si important pour un auteur?

Savez-vous que le chomage ... ben ça se paie en fait : cotisations chomages, ça vous dit quelque chose? Ce n'est pas GRATUIT !

Si vous voulez pouvoir beneficier du chomage en tant qu'auteur, il faudra cotiser, comme les salariés ou les intermittents, et ce sera autant d'euros qui vous seront retirés de votre prime de commande ou de vos droits d'auteurs.
et là vous allez nous dire "oui ben je préfère avoir un matelas de securité au cas où mon activité ne marche pas"

et je vous réponderai que ce sera une arnaque sans nom.

J'ai la chance de bien réussir en tant qu'auteur, mais je ne souhaite pas que l'on m'impose une nouvelle cotisation, ça c'est hors de question. Déjà la cotisation retraite ça a été un sacré coup au portefeuille, ne nous imposez pas SVP des cotisations inutiles.
le chomage, c'est suite à une période travaillée, donc ce sera quoi les règles? Si je travaille 5 ans, j'aurais cotisé combien de pourcents pendant 5 ans sans pouvoir utiliser mon chomage?
Bref toutes cotisations servent à engraisser l'état ou ceux qui s'en serviront le plus. Je refuse cette solidarité là.

AAAAA

24/01/2020 à 15:11

Oh, ne vous inquiétez pas pour la cotisation chômage (et les indemnisations qui vont avec). On (nous AA) ne l'aura jamais. Nous sommes gouvernés par une "élite" qui s'imaginent que le "bas-peuple" français veut en foutre le moins possible. Alors donner la possibilité à des gens qui n'ont aucune contrainte (à part financière, hein) à bosser (pas de patron, de relation de sujétion) et toucher des indemnités en disant "ah ben j'ai pas de boulot", ne rêvons pas !
Personnellement, je trouve ça normal, d'ailleurs.

jacko

24/01/2020 à 21:48

Ah parce que pour vous payer des cotisations chomages pour recevoir des indemnités, c'est un rêve?
Rien n'est gratuit dans notre système social.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Disparition de l'auteur Henri Vernes, créateur de Bob Morane

Né à Ath le 16 octobre 1918, Henri Vernes, de son vrai nom Charles Dewisme, est un romancier belge d'expression française. Il est décédé ce dimanche 25 juillet 2021, au bel âge de 102 ans. Journaliste, reporter, romancier et scénariste de bandes dessinées, il est l’auteur de plus de 200 romans d’aventure.

26/07/2021, 17:48

ActuaLitté

L’exil en images de Nime, dessinateur algérien

Pas d’annonce officielle ni de grandes effusions – à la place, une courte animation BD publiée sur Facebook, avec un titre plus innocent que la réalité de ce récit : « Le Déménagement ». Nime y raconte son départ de l’Algérie pour la France, qui est devenue la terre d’accueil et de refuge.

19/07/2021, 12:27

ActuaLitté

Captain America, ennemi du rêve américain ?

Captain America, l’une des mascottes de Marvel, fait parler de lui. Un segment sur Fox News lui a été dédié avec le titre suivant : « Marvel critiqué pour avoir politisé Captain America. » La source de l’indignation ? La publication du premier tome d’une nouvelle série, The United States of Captain America, paru le 30 juin dernier aux États-Unis. Une revisite de l’histoire de Steve Rogers, avec un twist moderne, le tout sur 36 pages, qui auront donc suffi à faire trembler la production de Fox News…

15/07/2021, 11:46

ActuaLitté

Mort de Philippe Aigrain, des logiciels libres aux biens communs

Présenté comme un spécialiste de la propriété intellectuelle, Philippe Aigrain était aussi bien poète que romancier, chercheur et épris de liberté. Ces dernières années, il s’était engagé en cofondant La Quadrature du net, organisation de défense des libertés des internautes, mais avait également pris la direction de Publie.net, la maison d’édition numérique. C’est la structure qui annonce la triste nouvelle.

12/07/2021, 14:15

ActuaLitté

Il avait écrit sur Bordage, Tolkien, Herbert : décès d'Alexandre Sargos

Né en 1969, journaliste et photographe, Alexandre Sargos est passionné de science-fiction et de fantasy. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur des sujets de société, dont un livre d’enquête sur la mafia japonaise (Flammarion) et un livre d’entretiens avec Pierre Bordage (Au diable vauvert). Il est décédé ce 7 juillet apprend-on, de ce que l’on nomme pudiquement une longue maladie.

12/07/2021, 09:26

ActuaLitté

Le pire et le meilleur des films d'horreur, selon Stephen King

Le genre de l’horreur représente une importante démographie des créations cinématographiques récentes — mais son existence remonte aux débuts du cinéma. Le Manoir du diable (1896), qui peut être considéré comme le premier film d'horreur, a ainsi été réalisé par Georges Méliès, pas moins. Comme pour tous les genres, on trouve du bon… et du beaucoup moins bon. Récemment, Stephen King a partagé sur les réseaux sociaux le titre du pire film d’épouvante, d'après lui...

09/07/2021, 16:31

ActuaLitté

L'Observateur Toubabou : immersion dans le Burkina Faso, en pleine guerre du Sahel

Le 4 juin dernier, une attaque terroriste d’un village dans le nord-est du Burkina Faso fait au moins 132 morts civils, des hommes, des femmes, des enfants, alors même que l’armée était en exercice dans la région. Depuis le 15 janvier 2016 et l’attentat dans la capitale Ouagadougou, le terrorisme a fait plus de 1650 morts dans des centaines d’attaques. Alors que jusqu’ici, le Burkina Faso était surtout connu pour le pacifisme de son peuple et une coexistence religieuse souvent montrée en exemple.

09/07/2021, 12:26

ActuaLitté

Bouclier défensif, réalité communautaire... Les scénarios de la Red Team dévoilés

En juillet 2019, le ministère des Armées avait lancé une mobilisation d'écrivains et autres créatifs, appelés sous les drapeaux pour rejoindre une « Red Team ». L'objectif : faire dans la prospective pour aider l'armée française à innover, en imaginant des situations hypothétiques, certes, mais crédibles. Les deux scénarios sont désormais en ligne.

08/07/2021, 10:24

ActuaLitté

Le nouveau comité de la Société des gens de Lettres 

La SGDL a organisé le 22 juin dernier son Assemblée générale annuelle. À cette occasion, les autrices et les auteurs de la SGDL ont approuvé les résolutions soumises au vote, dont l’approbation des comptes. Ils ont également élu leurs représentants au Conseil d’administration. Quatre de ses membres ont été renouvelés (Belinda Cannone, Évelyne Chatelain, Léonor de Recondo et Isabelle Sivan) et quatre auteurs rejoignent les rangs du Comité (Irène Frain, Mathias Lair, Nicolas Grenier et Sébastien Spitzer).

06/07/2021, 16:51

ActuaLitté

Le scientifique, médecin et auteur Axel Kahn est mort

Âgé de 76 ans, Axel Kahn est décédé ce 6 juillet 2021 des suites d'un cancer, a annoncé la Ligue contre le cancer, qu'il présidait depuis 2019. Membre pendant une dizaine d'années du Comité consultatif national d'éthique, il a signé de nombreux ouvrages sur la médecine et sur les questions éthiques et philosophiques qu'elle soulève.

06/07/2021, 11:53

ActuaLitté

Région Sud : un répertoire des résidences d'écriture et d'illustration

La région Sud annonce le lancement d'une plateforme de recension et de recherche des résidences d'artistes, et notamment celles tournées vers l'écriture et l'illustration. Destination Résidences relaie ainsi appels à candidature et actualités des créations.

05/07/2021, 16:50

ActuaLitté

La Villa Albertine, nouveau projet de résidences dans 10 villes des États-Unis

S’inscrivant dans la continuité culturelle de la Villa Médicis à Rome, la Casa de Velázquez à Madrid et la Villa Kujoyama à Kyoto, cette quatrième Villa de la France à l’étranger ouvrira ses portes dès l’automne prochain. Le lieu permettra d’organiser des résidences qui accueilleront des artistes, des écrivains, ainsi que des professionnels de la culture et ce, sur l’ensemble du territoire américain.

05/07/2021, 12:47

ActuaLitté

La Charte publie ses recommandations tarifaires 2022

Chaque année, la Charte des auteurs et des illustrateurs pour la jeunesse publie ses recommandations tarifaires pour la rémunération des auteurs et autrices par les organisateurs de festivals et autres événements. Les tarifs ont été réévalués à partir de l'indice des prix à la consommation, soit +1,3 % (indice Insee 2021).

01/07/2021, 11:09

ActuaLitté

Prix Picto de la Photographie de Mode : appel à candidature pour l’année 2021

Distinction de référence pour les talents émergents dans le domaine de la mode, le Prix Picto de la Photographie de Mode lance son nouvel appel à candidature, après une année 2020 riche en nouveautés. Initié en 1998 par le laboratoire PICTO, ce Prix a pour vocation de soutenir les photographes de mode de moins de 35 ans, de les aider à débuter leur carrière et de faire émerger de jeunes talents. Le Prix a révélé des photographes talentueux qui ont maintenant une carrière internationale, tels que Louis Decamps (Lauréat 1998), Sofia & Mauro (Lauréats 2002), Marjolijn de Groot (Lauréat 2003), ou encore Kourtney Roy (Mention spéciale 2007).

28/06/2021, 17:26

ActuaLitté

Appel à projet : une nouvelle résidence pour autrice et auteur de BD

Dans le cadre de l’année BD 2021, l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) inaugure une résidence d’artiste annuelle pluridisciplinaire en partenariat avec l’ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques). Organisée avec le soutien de la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) et du ministère des Armées, la première occurrence est consacrée à un auteur ou une autrice de bande dessinée.

25/06/2021, 08:50

ActuaLitté

Rémi Lainé succède à Laëtitia Moreau à la présidence de la Scam

Composé de 22 autrices et auteurs, le Conseil d'administration de la Scam décide de la politique de la société de gestion des droits d'auteur ; il est renouvelé par moitié tous les deux ans. Ce mercredi 16 juin, lors de leur assemblée générale ordinaire, les auteurs et autrices de la Scam ont donc renouvelé une partie de leur Conseil d’administration.

18/06/2021, 16:51

ActuaLitté

S’offrir un James Joyce pour le Bloomsday

Chaque 16 juin, Bloomsday est célébré à travers le monde en souvenir de Leopold Bloom, personnage principal d’Ulysse qui, au cours de cette journée de 1904, déambule à travers Dublin au gré de ses rencontres et de ses réflexions… Cette année, de 10h à 20h, un exemplaire de Ulysse ou Dublinois de l’auteur irlandais James Joyce attend les amateurs de chasse au trésor, dans les 5e et 6e arrondissements de Paris.

15/06/2021, 16:05

ActuaLitté

Guillaume Trouillard en résidence à la Cité de la BD d’Angoulême 

Dans le cadre du Jumelage entre la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image et le centre social CAJ Bel-Air Grand Font (CAJ), une résidence d’auteurs originale a été initiée avec le Commissariat d’Angoulême. Ce projet, réalisé avec Afif Khaled, a pour objectif d’illustrer le quotidien des policiers à travers une immersion dans la vie quotidienne du commissariat d’Angoulême. Il doit également permettre de renforcer le dialogue et le lien entre policiers et habitants des quartiers à travers des ateliers menés au centre social.

15/06/2021, 15:10

ActuaLitté

Françoise Briquel-Chatonnet élue membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Un décret du président de la République, daté du 14 juin 2021, valide l'élection de Françoise Briquel-Chatonnet en tant que membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Elle occupe le fauteuil laissé vacant par le décès de Marc Fumaroli, disparu en juin 2020.

15/06/2021, 09:33

ActuaLitté

Disparition de Nikita Mandryka, cofondateur de L'Écho des savanes

L’artiste-auteur de bandes dessinées Nikita Mandryka est décédé à l’âge de 80 ans, dans la nuit du 13 au 14 juin 2021, à Genève, où il résidait. Créateur du Concombre masqué, il était le dernier cofondateur vivant de L’Écho des savanes, après les disparitions de Marcel Gotlib (2016) et Claire Bretécher (2020).

14/06/2021, 15:43

ActuaLitté

Disparition de l'autrice Lucinda Riley, à l'origine de la saga Les Sept Sœurs

L'autrice irlandaise Lucinda Edmonds, mieux connue sous le pseudonyme Lucinda Riley, est décédée le 11 juin dernier à l'âge de 53 ans des suites d'un cancer. C'est ce qu'a révélé son mari, dans un message envoyé à ses différents éditeurs la semaine passée.

14/06/2021, 10:53

ActuaLitté

Bambi : au-delà du faon, un créateur répudié par l'Allemagne nazie

L’évocation de Bambi renvoie automatiquement à la scène déchirante où sa mère est tuée par des chasseurs, dans l’adaptation réalisée par les studios Disney en 1942. Pourtant, avant de devenir ce mythique personnage de cinéma, Bambi était le héros de la nouvelle Bambi L'Histoire d’une vie dans les bois, écrite par Felix Salten, en 1923. 

13/06/2021, 09:43

ActuaLitté

Maïa Bensimon élue vice-présidente du Conseil des écrivains européens

Le Conseil des écrivains européens annonce avoir procédé à l'élection de son bureau, de manière dématérialisée, au cours de son assemblée générale annuelle, le 7 juin dernier. Maïa Bensimon, responsable juridique de la Société des Gens de Lettres (SGDL) a été élue vice-présidente de l'organisation. L'autrice allemande Nina George reste présidente.

10/06/2021, 15:20

ActuaLitté

Angoulême : le FIBD veut privilégier “le dialogue au rapport de force”

Interpelé à plusieurs reprises par le collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) à propos des votes du Grand Prix et du nombre de voix obtenues par Bruno Racine, suite à un vote protestataire, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême répond par l'intermédiaire d'un courrier de Franck Bondoux, délégué général du FIBD. Il y assure que le FIBD souhaite rester « un espace d'échanges entre les acteurs de l'écosystème de la bande dessinée et entre eux et les pouvoirs publics ».

07/06/2021, 15:09

ActuaLitté

Karin Serres en résidence d’écriture à l’Observatoire de l’Espace

L’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES, accueillera Karin Serres à l’automne 2021. Autrice, dramaturge et metteuse en scène, elle a reçu le soutien de la Région Île-de-France pour l’écriture de son prochain roman, Nager dans la nuit. Son écriture interroge la place laissée à la nature et à l’invisible dans le monde moderne. Elle a notamment publié Monde sans oiseaux (Stock, 2013) et Happa no ko (Le Rouergue, 2018).

04/06/2021, 16:14

ActuaLitté

Grand Prix du FIBD : l'éviction de Bruno Racine “illégitime” selon le Collectif AAA

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a dévoilé hier les trois auteurs finalistes du Grand Prix : Pénélope Bagieu, Catherine Meurisse et Chris Ware. Dans le communiqué de l'événement, « un vote protestataire » est évoqué, celui en faveur de Bruno Racine, auteur d'un rapport portant sur la situation des auteurs et autrices. Le Collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) demande la publication des résultats chiffrés du vote.

04/06/2021, 11:46

ActuaLitté

Bien corriger, ou ne pas bien corriger en littérature ?

L’Association des correcteurs de langue française (ACLF) et Fontaine O Livres organisent un cycle de trois rencontres en visioconférence sur le thème de la préparation des écrits littéraires. La première séance aura lieu le jeudi 10 juin 2021, de 17 h 30 à 19 h, avec Franck Bouysse, auteur, et Édith Noublanche, correctrice, autour du texte Né d’aucune femme

02/06/2021, 16:51

ActuaLitté

Lancement de résidences d'artistes par l'Archipel Butor

L’Archipel Butor est une bibliothèque patrimoniale, qui s’appuie sur la présence de « documents anciens, rares ou précieux ». Située à Lucinges (Haute-Savoie), cette bibliothèque est constituée de trois îlots, tous ouverts au public depuis le 10 octobre 2020. A présent, L’Archipel Butor lance ses résidences d'artistes à la maison Michel Butor, avec deux options.

02/06/2021, 16:28

ActuaLitté

Disparition d'Eric Carle : “Toi, petite chenille, peut devenir un beau papillon”

L'auteur illustrateur américain Eric Carle est mort ce dimanche 23 mai à l'âge de 91 ans. Utilisant régulièrement des papiers découpés et peints pour illustrer ses albums, il a signé en 1969 The Very Hungry Caterpillar (La Chenille qui fait des trous, Mijade, 1995), devenu depuis un grand classique de la littérature jeunesse.

27/05/2021, 10:14

ActuaLitté

Après Albator, Jérôme Alquié s'attaque à Saint Seiya

En 2019, les éditions Kana avaient publié le premier tome de la série Capitaine Albator — Les mémoires de l'Arcadia, d'après la série culte de Leiji Matsumoto, supervisé par ce dernier, mais signé par l'auteur français Jérôme Alquié. Alquié se lance dans un nouveau projet, tourné vers une autre licence culte, Saint Seiya, ou Les Chevaliers du Zodiaque.

24/05/2021, 11:22

ActuaLitté

Frédéric Maupomé devient secrétaire général de la Ligue des auteurs professionnels

Au terme d’élections, et après un changement de statut, la Ligue des auteurs professionnels accède au statut de syndicat. Son objectif exclusif sera donc la défense « des intérêts d’une profession, car c’est bien ce que nous formons, une profession ». À ce titre, Frédéric Maupomé a été élu secrétaire général et Thomas Fouchault prend le poste de trésorier. 

17/05/2021, 17:18

ActuaLitté

L’Observatoire de l’Espace réunit trois autrices dans un laboratoire d’écriture

Au sein du Centre National d’Études Spatiales, l’Observatoire de l’Espace, véritable « laboratoire culturel » au service de la création artistique et de la recherche en sciences humaines, élabore des dispositifs expérimentaux qui favorisent l’émergence d’une approche culturelle de l’aventure spatiale. À cette fin, il a récemment invité trois autrices à constituer un laboratoire éphémère d’écriture autour de la question des non-humains dans l’Espace. 

10/05/2021, 11:00

ActuaLitté

“Créer est un métier” : 270.000 auteurs en quête d'un statut

En 2020, la littérature jeunesse représentait 737 millions € de revenus pour l’industrie du livre (données GfK, octobre 2020). Soit un livre vendu sur quatre, avec une croissance de 1,1 %. Pourtant, celles et ceux à qui l’on doit ce dynamisme restent méconnus – comprendre, considérés comme n’étant pas des professionnels. Cette semaine, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse décide de prendre les choses en main.

05/05/2021, 08:50

ActuaLitté

Le Trait : porter la voix des artistes auteurs en Région et au-delà

Basée dans la région Sud PACA et plus spécifiquement à Marseille, la toute jeune association Le Trait fait face à plusieurs défis. D’abord renouer le dialogue avec les institutions, ensuite tenter de redynamiser une ville riche en artistes, mais pauvre en opportunités. Enfin, mettre un terme au flou et à la précarité qui entourent la profession d’artiste-auteur. Créée durant le confinement, l’organisation s’inscrit dans le mouvement global de revendications qui agitent aujourd’hui le pays.

 

30/04/2021, 08:57

ActuaLitté

Un délai supplémentaire de 6 mois pour un jeune poète menacé d'expulsion

La mobilisation autour du poète Mohamed Bangoura, alias Falmarès, a payé. Ce jeune Guinéen, âgé de 19 ans, était menacé d'expulsion, à partir du 21 mai, après un refus de son titre de séjour par la préfecture de la Loire-Atlantique. Son récit et ses textes lui ont apporté de nombreux soutiens, permettant d'obtenir un délai de 6 mois pour régulariser sa situation.

27/04/2021, 11:05

ActuaLitté

Backchannel, le dernier projet de Stan Lee, en financement participatif

S'il restait la figure tutélaire — et médiatique — de Marvel, Stan Lee avait pris quelques distances avec le groupe, notamment en créant sa propre structure, POW! Entertainment. Il y publiait encore des œuvres avant sa disparition, notamment Backchannel, un webcomic désormais changé en album par l'intermédiaire d'un financement participatif.

26/04/2021, 13:07

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

La Society of Authors "condamne" le gouvernement biélorusse

La Society of Authors (Société des Auteurs) encadre et soutient tous types d'écrivains, d'illustrateurs et de traducteurs littéraires, et ce, tout au long de leur carrière. Ce syndicat britannique, qui conseille les particuliers et défend la profession d’auteur au Royaume-Uni, a condamné les perquisitions qui se sont déroulées en Biélorussie, visant des associations d’auteurs comme l'Union des écrivains biélorusses ou l'antenne locale du PEN.

26/07/2021, 16:49

ActuaLitté

Le Moyen Âge, victime de fake news et d'une mauvaise réputation 

En Espagne, un séminaire, intitulé L’Héritage médiéval, a été organisé par María Jesús Fuente et tenu à l’Institut d’historiographie Julio Caro Baroja de l’Université Carlos III de Marie, où elle y est professeur d’histoire médiévale. De celui-ci est né un manifeste qui réunit 70 universitaires espagnols, spécialisés dans l’histoire médiévale. Ils y défendent tout ce qu’a apporté ce siècle à l’avancement de l’humanité jusqu’à aujourd’hui.

26/07/2021, 13:20

ActuaLitté

Enquête sur le groupe Lagardère, qui s'en défend

Vacances obligent, la réaction aura pris 24 heures, mais le groupe Lagardère a fini par intervenir. Aucun démenti à proprement parler : Lagardère SA se contente de fermement contester « tout achat de vote et, plus généralement, toute d’infraction ou irrégularité ». Et ce, alors que Le Monde affirmait le contraire dans un long article, quelques heures plus tôt.

26/07/2021, 12:40

ActuaLitté

Santé, obésite et lecture inclusive : Sarcelles, zone d'expérimentation

Nourrir le corps et l’esprit… mais savoir aussi comment bien alimenter l’un et l’autre. Deux initiatives parallèles viennent de voir le jour à Sarcelles (Val-d’Oise), impulsées par Mobidys, en faveur de la lecture et de l’accessibilité. L’autre découle des actions de Bibliothèques Sans Frontières, cette fois concernant la santé et l’alimentation, justement. Toutes deux ciblent les jeunes, avant tout.

26/07/2021, 11:47

ActuaLitté

Ariana Saenz Espinoza, directrice littéraire des éditions de La Différence

Ariana Saenz Espinoza, 35 ans, journaliste, traductrice, et anciennement responsable éditoriale des éditions des femmes-Antoinette Fouque de 2017 à 2021, a été nommée directrice littéraire des éditions de la Différence, depuis le 5 juillet. Une maison qui a connu un parcours mouvementé au cours des dernières années, après une procédure de liquidation judiciaire qui aura duré deux années. En février 2019, la société reprenait des couleurs, avant d’être cédée de nouveau.

26/07/2021, 10:23

ActuaLitté

#LivreEnVie : les liens qu'entretiennent les Français avec la lecture

Franceinfo canal 27 et le Centre national du livre (CNL) proposent cet été de partir à la rencontre des Françaises et des Français pour découvrir leur rapport à la lecture. #LivreEnVie sera diffusé du 26 juillet au 8 août 2021 à 14 h 50 sur Franceinfo canal 27, en multidiffusion : une coproduction Franceinfo/CNL. Les vidéos seront également diffusées sur le site et les réseaux sociaux du CNL.

26/07/2021, 10:20

ActuaLitté

Paris : des bibliothèques en grève contre le Pass sanitaire

Les usagers, pas plus que les personnels, ne semblaient emballés à l’idée qu’un Pass sanitaire soit exigé pour entrer dans une bibliothèque. Rendu toutefois obligatoire pour tout espace culturel accueillant du public, cet outil irait en effet à l’encontre des missions mêmes des établissements de prêt. Or, le décret d’application, s’il ne laisse plus planer de flou concernant la vérification des cartes d’identité, reste implacable sur le Pass.

24/07/2021, 13:18

ActuaLitté

Pandémie et lecture : 30% des Brésiliens ont opté pour l'ebook

Après une première enquête nationale menée en septembre 2020 à propos des habitudes culturelles des Brésiliens, Itaú Cultural et Datafolha présentent de nouveaux chiffres. L’étude révèle une nette augmentation quant aux habitudes de consommations en ligne, durant la pandémie, autour des activités culturelles. Au total, ce sont 2276 personnes qui ont été interrogées entre le 10 mai et le 9 juin, issues de toutes les régions géographiques, de toutes les classes sociales.

23/07/2021, 17:58

ActuaLitté

Les Avrils et La croisée confient leurs romans de la rentrée à l’agence ƎR

Comptant déjà plusieurs éditeurs partenaires, l’agence ƎR prendra en charge les relations presse des maisons Les Avrils et La croisée pour la rentrée littéraire. Six ouvrages sont d’ores et déjà défendus et d’autres sont à venir. Le label littérature, fondé en janvier 2018 par le groupe Delcourt, était devenu Delcourt Littérature, avant d’être rebaptisé La croisée, intégrant fiction française, étrangère et créative non fiction.

23/07/2021, 17:25

ActuaLitté

Manga : les ventes de Tokyo Revengers explosent, 32 millions d'exemplaires

Publiée par Kodansha, qui édite aussi la célèbre saga de L'Attaque des Titans, la série de mangas Tokyo Revengers, du mangaka japonais Ken Wakui (traduit par Aurélien Estager), tend à devenir l'un des mangas les plus en vogue de 2021. Depuis la sortie de son animé, en avril dernier, elle voit ses ventes exploser. D'après Manga news, environ 20 millions d'exemplaires étaient en circulation au début de juin dernier alors que 32 millions d'exemplaires sont aujourd'hui écoulés.  

23/07/2021, 12:08

ActuaLitté

Des auteurs kurdes dans le patrimoine de la Bibiothèque nationale grecque

Noyaux culturels, les bibliothèques nationales ont des responsabilités spécifiques au sein du système de bibliothèque et d'information d'un pays et, de fait, reflètent l’image d'une nation. C’est ainsi que la Bibliothèque nationale de Grèce, à Athènes, suivant une intervention ministère grec de la Culture, prévoit d'ouvrir une nouvelle section dédiée à la langue et aux œuvres d’auteurs kurdes. Un pas de plus vers de meilleures relations diplomatiques entre les deux territoires.

23/07/2021, 11:38

ActuaLitté

Inchangé en 64 ans : l'ordre des Arts et des lettres comptera un membre de plus

Le grand chancelier de la Légion d’honneur n’a manifestement pas vu d’objection sur le principe. Moralité, Jean Castex, Premier ministre et Roselyne Bachelot, officiant à la Culture ont validé le principe. Le décret 2021-971 modifie donc son prédécesseur du 2 mai 1957. Et ajoute dès lors un membre de droit supplémentaire à l’ordre des Arts et des Lettres.

23/07/2021, 11:06

ActuaLitté

Les meilleures ventes des livres : Demon Slayer fait l'unanimité

Avec le concours de notre partenaire Edistat, ActuaLitté propose chaque semaine de découvrir les meilleures ventes de livres (semaine 28, juillet 2021). Un double classement qui cherche du côté des librairies, mais également à travers le marché global, quels titres, tous genres confondus, ont fait le bonheur des lecteurs.

23/07/2021, 10:31

ActuaLitté

Inondations : une bibliothèque dévastée, vidée... en gardant le sourire

Voilà une semaine, des inondations balayaient l’Europe : des précipitations abondantes au point de voir déborder les bassins fluviaux. En Allemagne, pays principalement touché, on évalue à quelque 5 milliards d’euros les dégâts occasionnés. Le tout avec un bilan catastrophique, accompagné de 170 morts et plusieurs disparus, aujourd’hui sans trop d’espoir. 

22/07/2021, 17:19

ActuaLitté

Comics : propagande et soft power de l’idéologie américaine 

Gratuits pour appâter le chaland, puis vendus pour 10 cents dès 1934, les comics sont amplement parvenus depuis à séduire un large lectorat : les arguments sont connus, faciles à lire, légers, aux pages colorées et souvent bourrés de scènes d’action. Quoique d’apparence inoffensive, ces bandes dessinées ont cependant été de subtils – quoique... – outils de propagande par le passé.

22/07/2021, 16:50

ActuaLitté

Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris

En partenariat avec Petit Futé, la Métropole du Grand Paris est présente dans le guide Petit Futé 2021-2022 Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris. Ce guide met en valeur la diversité et la richesse du patrimoine architectural, culturel et naturel de la Métropole du Grand Paris.

22/07/2021, 16:25

ActuaLitté

Ricardo Franco Levi réélu au titre de président des éditeurs italiens

Depuis maintenant quatre ans, cet ancien de la presse et figure politique du Parti démocrate préside donc à la destinée de l’association des éditeurs italiens. Ricardo Franco Levi, originaire d’Uruguay, âgé de 72 ans, vient d’être reconduit dans ses fonctions, pour un troisième mandat. Avec pour perspective, désormais, d’améliorer « l’éducation dans le pays, en s’attaquant aux disparités territoriales ».

22/07/2021, 16:20

ActuaLitté

Christian Laforce, nouveau directeur général pour Copibec

La société québécoise de gestion collective des droits de reproduction, mieux connue sous le nom de Copibec, est heureuse d’annoncer aujourd’hui l’entrée en fonction de son nouveau directeur général, Monsieur Christian Laforce.

22/07/2021, 15:48

ActuaLitté

Barack Obama et Bruce Springsteen en duo, pour l'Amérique

Dans la même semaine, le Prince Harry et quelques jours plus tard, Obama et Springsteen : le groupe éditorial américain ne fait pas dans la dentelle. Plutôt dans le best-seller. Penguin Random House annonce ainsi l’achat des droits internationaux pour un livre de conversations entre l’ex-président américain et le chanteur de 71 ans — considéré comme l’un des plus populaires au monde. Après 120 millions d’albums écoulés, combien de livres vendra Bruce ?

22/07/2021, 15:00

ActuaLitté

Grèce : ebooks et audiolivres moins taxés, avec une TVA à 6 %

La transition découle d’une forte recommandation du ministère de la Culture, que le ministère grec des Finances a fini par adopter. La fiscalité des ouvrages numériques – livres et audiolivres – sera réduite de 24 à 6 %. Autrement dit, la Grèce embrasse une harmonisation de la TVA sur les contenus culturels physiques et dématérialisés.

22/07/2021, 12:55

ActuaLitté

Plongez dans les recoins sombres de la Forêt interdite avec Harry Potter

En octobre, les sorciers et sorcières de tous âges seront invités à pénétrer dans les entrailles de la Forêt interdite, lieu mythique regorgeant de mystères, tout droit issu des romans de J.K. Rowling. Warner Bros., en partenariat avec Thinkwell Group, propose cette nouvelle expérience en plein air pour tous les amoureux du monde ensorcelé de Harry Potter.

22/07/2021, 12:05

ActuaLitté

Le guide botanique pour tout savoir du jardin du musée départemental Albert-Kahn 

Co-réalisé avec les éditions Skira, Le Jardin d’Albert Kahn, Un tour du monde botanique est d’ores et déjà disponible sur site et en librairie. Cet ouvrage apportera toutes les connaissances nécessaires à la (re)découverte, dans ses détails les plus infimes, du jardin du musée départemental Albert-Kahn, situé à Boulogne-Billancourt.

22/07/2021, 12:02

ActuaLitté

Hongrie : les traducteurs tempêtent contre la loi anti-LGBT

Un double album dont l’histoire aurait dû être accompagnée d’un avertissement signalant un « contenu inhabituel ». Un auteur qui parle de familles avec deux papas et deux mamans. Et voici que les autorités hongroises sévissent : 250.000 forints d’amende infligée à une librairie, soit l’équivalent d’un mois du salaire moyen local. Tout cela parce qu’un ouvrage évoquant l’homosexualité choque encore…

22/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Patrik Ourednik, “intriguant pour n’importe quel lecteur européen“

Né en 1957, Patrik Ouředník est l’un des auteurs tchèques contemporains qui peut se targuer d’être parmi les plus lus en France. Émigré dans l’Hexagone depuis 1984, il s’est approprié la langue française comme langue d’écriture dans ses tous derniers titres. 

22/07/2021, 10:28

ActuaLitté

Bookshop : bouée de sauvetage pour les libraires indépendants

Affiché fièrement comme une banderole, en haut de page sur le site de Bookshop : « 15 033 921,13 $ amassés pour les librairies locales. » Cette plateforme, qui se présente comme « l’alternative éthique » face à Amazon, semble gagner son pari. Avec 1,47 million d’utilisateurs depuis ses débuts, libraires comme lecteurs, Bookshop a surtout permis à de nombreux établissements indépendants de se maintenir à flot...

21/07/2021, 16:16

ActuaLitté

Auto-censure au salon du livre de Hong Kong

Alors que l’évènement avait été mis en suspens et reporté à deux reprises l’année dernière à cause de la pandémie, le salon du livre de Hong Kong a rouvert ses portes... Mais à quel prix ? Il attire, en temps normal, une foule de visiteurs avides de trouver de nouvelles lectures à se mettre sous la dent. Or cette année, le choix a été bien plus dérisoire qu’à l’accoutumée. Pour cause, la “Loi sur la sécurité nationale”, qui a poussé les éditeurs à la censure de leur catalogue.

21/07/2021, 11:26

ActuaLitté

Juliette Kirszenberg, chargée de communication pour Editis

Juliette Kirszenberg a rejoint le groupe Editis en qualité de chargée de communication. Elle reporte à Pascale Launay, directrice communication et RSE groupe.

21/07/2021, 07:40

ActuaLitté

Scribd, pionnier de la lecture streaming et abonnement, bientôt coté en Bourse ?

Société pionnière de la lecture sur abonnement, au départ simple site d'hébergement de fichiers textes, Scribd pourrait bientôt être cotée en Bourse. Des rumeurs persistantes font état de ce projet, à peine démenties par le cofondateur de la plateforme.

20/07/2021, 16:45

ActuaLitté

Cuba : interpelé après une manifestation, l'écrivain Javier L. Mora écope d'un “avertissement”

Le 11 juillet dernier, comme de nombreux Cubains, l'écrivain Javier L. Mora se trouvait dans la rue. Il se trouvait plus précisément dans la province de Holguín, où des citoyens ont marché dans les rues, appelant à une réforme du système politique et à des mesures économiques fortes. Arrêté le 16 juillet dernier, il a été libéré deux jours plus tard, avec un « avertissement ».

20/07/2021, 16:11

ActuaLitté

Trotro, si fier de sa petite soeur Zaza, qu'elle a sa propre série désormais

La nouvelle série de Bénédicte Guettier sera à découvrir pour les bébés, dès 6 mois, en librairie, dès le 26 août. Mais comme on se doute qu’ils ne se rendront pas d’eux-mêmes dans les points de vente, on préfère en alerter leurs parents… Trotro, l’âne, dont la famille s’est déjà agrandie avec la venue de Zaza… La petite méritait bien de trouver sa place dans la collection...

20/07/2021, 16:04

ActuaLitté

Sonia Rachline raconte l'histoire du Lido, qui fête ses 75 ans

Le 16 septembre, le Lido rouvrira ses portes. Pour l’occasion, une programmation inédite, ainsi que la création d’un nouveau tableau, « Inoubliable », voulu comme un voyage à travers les revues du Lido. Pour accompagner ce spectacle, les éditions Flammarion annoncent la publication d’un livre illustré, écrit par la journaliste Sonia Rachline et préfacé par Nikos Aliagas.

20/07/2021, 13:11

ActuaLitté

Look Back, un one shot sur d'apprentis mangakas par Tatsuki Fujimoto (Chainsaw Man)

Dernière série événement dans le domaine du shonen, Chainsaw Man a mis en lumière l'œuvre de Tatsuki Fujimoto — en France, les tomes sont publiés chez Kazé dans une traduction de Sébastien Ludmann. Malgré la mise en pause de Chainsaw Man pendant quelques mois, Tatsuki Fujimoto ne s'est pas retrouvé démuni, et publie un one-shot, Look Back, particulièrement remarqué.

20/07/2021, 12:16

ActuaLitté

L'autobiographie du Prince Harry, à 20 millions $, prévue en 2022

Penguin Random House, la prestigieuse maison d’édition new-yorkaise, a annoncé ce 19 juillet la publication de l’autobiographie du Prince Harry, duc de Sussex. Ce livre « intime et sincère » donne l’occasion au Prince d'un récit voulu personnel, écrit de sa main – avec l'aide d'un journaliste mystérieux encore. Le tout, pour le bonheur du public. 

20/07/2021, 11:59

ActuaLitté

Feel Bad Books : “romans déprimants, d'auteurs dépressifs pour lecteurs déprimés”

Si l’expression originelle remonterait au livre de Jonas Jonasson, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (trad. Caroline Berg)— soit mars 2011 — les Feel Good Books ont depuis fleuri. Contrepoint, manifestement, d’un héritage littéraire parisien propice à l’autofiction, ils offrent des lectures enthousiasmantes. Avec cette promesse d’un réconfort proche de la tasse de chocolat chaud en plein hiver. Oui, mais l’époque s’ouvre à d’autres réalités…

20/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Le quartier Richelieu, à Paris, au coeur d'un projet de recherche

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, et Éric de Chassey, directeur général de l’INHA, ont signé le 19 juillet 2021, une convention de mécénat pour le projet de recherche « Richelieu. Histoire du quartier », qui vise à retracer l’histoire du quartier que partagent les deux institutions.

20/07/2021, 10:49

ActuaLitté

Christelle Creff reconduite dans ses fonctions à la tête de la Drac Grand Est

Un arrêté du 13 juillet 2021, pris par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin, reconduit dans ses fonctions de directrice régionale des affaires culturelles de la région Grand Est Christelle Creff, conservatrice générale des bibliothèques.

20/07/2021, 10:25