Dossiers

Agir pour le vivant : construire une politique écologie globale

Depuis cinq ans, Agir pour le vivant crée des espaces de réflexion collective. Chaque année, ce festival rassemble penseurs, auteurs, militants, acteurs publics, scientifiques et entreprises pour construire les bases d’une société solidaire face aux priorités sociales, écologiques, morales et géopolitiques. Se déroulant chaque fin août à Arles, ainsi qu'en Colombie et au Cameroun, l'événement propose un débat démocratique sur l'écologie en réunissant des voix diverses et des connaissances communes. 

Le 20/06/2024

37 Partages

Le

20/06/2024

37

Partages

ActuaLitté

Cette cinquième édition se déroulera du 26 août au 1er septembre, dans un contexte de fractures sociales croissantes, vise à structurer des alliances et à raviver l’espoir en la solidarité et la réconciliation. « Cette semaine d’Agir pour le vivant sera le temps de penser et structurer nos alliances, de faire renaître l’espoir: celui du soin, de la solidarité, de la résistance et de la réconciliation. Plus que jamais résonneront les voix de celles et ceux qui luttent, par leur corps et leur pensée », assurent les organisateurs.

Depuis 2020, Agir pour le vivant s’impose comme un espace incontournable de réflexions et d’actions, tant au niveau national qu'international. Organisé autour de quatre axes principaux, le festival se développe tout au long de l’année à Arles et dans d’autres territoires.

Penser le vivant favorise les rencontres interdisciplinaires avec des conférences et des débats, impliquant auteurs, philosophes, chercheurs, et dirigeants. La Fabrique de l’action pour le vivant réunit entreprises et citoyens pour développer de nouvelles méthodes d'action, grâce à des ateliers et résidences. Célébrer le vivant sensibilise à travers des événements artistiques, tandis que S’engager pour le vivant propose des programmes éducatifs pour renforcer l'engagement citoyen.

/uploads/images/affiche-apv24-bleue-page-0001-780x1024-6673f67700b2b289413678.webp

Agir pour le vivant organise des réflexions partagées et des résidences de travail itinérantes à Yaoundé, Douala, Medellín et Arles, créant un écosystème d’intervenants diversifié et renouvelant les imaginaires grâce à des créations artistiques et une bibliothèque sonore et visuelle des savoirs écologiques.

Pour 2024, la dynamique internationale a été renforcée à travers une collaboration avec l’Institut Français du Cameroun. 

Agir pour le vivant intensifie également ses formats citoyens et participatifs pour engager davantage le public. L’Université du vivant introduit un nouveau programme thématique, enrichissant les discussions et les apprentissages.

Les Bistros citoyens proposeront des enregistrements de podcasts toute la semaine avec un plateau média. Les Conversations à ciel ouvert offriront également des enregistrements en plein air. L’Assemblée du vivant renforcera la participation citoyenne avec plus d’assises et une préparation avec un collectif citoyen.

Un accent particulier sera mis sur la mobilisation de la jeunesse de la Région Sud. Enfin, des balades et rituels, notamment au Vigueirat, ponctueront la semaine pour réfléchir et ouvrir chaque journée.

« L’année que nous laissons derrière nous aura été celle de multiples fractures ; celle où les citoyens, toutes générations confondues, sont descendus dans la rue pour réclamer un droit au temps libre et s’insurger contre la capture de leur corps par la machine capitaliste.

Elle aura aussi été l’année où des méga bassines ont été démontées, où plus que jamais les crispations autour de l’eau et des biens communs nous auront poussé à reconsidérer les questions de propriété, par le prisme de l’écologie et du vivant. 2023 restera tristement l’année de notre échec au test moral, celui de reconnaître et accueillir l’altérité.

Mais dans toutes ces fissures, il souhaite y faire renaître de l’espoir : celui du soin, de la solidarité, de la résistance et de la réconciliation. Alors plus que jamais, il fera de cette 5ème édition un espace où se forment les questionnements, où s’investissent les désirs, les énergies, les soulèvements et où résonnent les voix de celles et ceux qui luttent, par leurs corps et leurs pensées. »

On retrouver dans ce dossier toutes les informations sur l'événement et toute la programmation sur l'édition 2024 .

 


 

 
 

 

Articles