#Réseaux sociaux

La présence d'Amazon à Livre Paris, “​​​​comme une capitulation”

Amazon a fait son grand retour au salon du livre de Paris en 2012 — une grande première, la firme n’avait alors jamais mis les pieds dans une manifestation littéraire, nulle part dans le monde. Pourtant, la présence en 2019, avec un stand plus grand que l’an passé, inquiète, préoccupe, et dérange fondamentalement. 

Le 18/03/2019 à 17:16 par Auteur invité

17 Réactions |

Publié le :

18/03/2019 à 17:16

Auteur invité

17

Commentaires

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Christian Thorel, de la librairie Ombres blanches à Toulouse, nous adresse un courrier qu’il a fait parvenir au président du Syndicat national de l’édition, Vincent Montagne. Parce qu’un libraire a plus que le droit de s’interroger sur la présence d’un tel opérateur. Nous reproduisons son texte ci-dessous dans son intégralité.

ActuaLitté, CC BU SA 2.0

Monsieur le Président,

Nous fêterons dans deux ans le quarantième anniversaire de la Loi sur Prix unique du livre. Vous saurez faire cela dignement, et trouver les mots pour «commémorer», les mots de la communication, tels que trop souvent dépourvus de contenus.

Pour ma part, si l’occasion m’en avait été donnée, j’aurais volontiers, le 2 novembre dernier, fêté les quarante ans de la publication du petit «libelle», La Fnac et les livres, de Jérôme Lindon, un livre d’engagement s’il en fut, mais surtout un manifeste pour alerter, et pour rendre un avenir possible aux éditeurs, aux auteurs, aux livres, en permettant aux libraires de conserver leur place impérative, incontournable, dans l’économie des livres, et dans la société des lecteurs.

Vous le savez, le propos et l’analyse étaient tellement vrais, et tellement compromettants pour la Fnac, qu’une action en justice d’André Essel, son fondateur, le fit condamner et en fit retirer la diffusion. Trop tard, le message était passé, la «résistance» s’opérait, les convictions étaient aiguisées, particulièrement chez les hommes politiques, François Mitterrand et Jack Lang en tête. C’est à eux que nous avons dû une décision si productive pour l’avenir de notre secteur.

Mais c’est surtout à des convictions, à des analyses, à des projections, que nous devons d’être encore voisins dans la diversité de la production éditoriale, d’être amis aussi, parfois, d’être «partenaires», pour faire plus moderne. Du temps où tout était plus artisanal, plus risqué, il fallait compter sur les engagements, sur les discours, et sur les actes. À la fin des années 70, nous entendions et suivions, en premier ceux du «patron» des Éditions de Minuit, mais aussi et tout près de lui, celui des «patrons» du Seuil, Jean Bardet et Paul Flamand.

J’interviendrai le 4 avril prochain dans un colloque sur «Le Seuil d’après 1980», organisé par l’université de Nanterre. Je suis chargé d’y rappeler cette période d’engagement à travers le sujet : 1981. Le Seuil au milieu du gué. Des engagements éditoriaux aux engagements commerciaux. J’y évoquerai notamment ce moment de renversement en matière de diffusion, lorsque Jérôme Lindon décida de rejoindre Le Seuil, et de créer avec la maison de la rue Jacob une structure qui fut exemplaire pour la réflexion sur les liens avec les librairies, sur le renouveau des modes de faire savoir, et aussi de distribution.

#PayeTonAuteur : tout est fini ?

Lors des années 80, Le Seuil et Minuit surent agréger autour d’eux les meilleures des maisons, les plus beaux catalogues, pour les partager avec les librairies indépendantes, particulièrement avec le réseau qui se reconstitua dans les années 80, grâce à une nouvelle génération, la mienne. Ce fut fait grâce à la loi sur le Prix unique, et aux initiatives qui la suivirent. Le Seuil, sa présidence et sa direction commerciale, furent une force politique pionnière, avant que d’autres maisons ne rejoignent le combat après le vote de la loi, ou parfois très tard.

Vous êtes, depuis bientôt deux ans, propriétaire de cette maison, et légataire de son histoire. Vous êtes aussi, en tant que Président du Syndicat National de l’Édition, la plus haute autorité représentative de votre profession. À ce titre, vous avez une responsabilité sur l’image renvoyée par les actions de votre nouvelle et prestigieuse maison, comme par votre syndicat. Vous avez accepté la présence de la Société Amazon en plein milieu du Salon du Livre, Livre Paris, comme une évidence.

Salon du livre, dites-vous ? A considérer que @amazon et @audible_fr soient des éditeurs comme les autres. A moins que le géant du e-commerce soit là comme libraire peut être??? Tous les libraires en charge des stands éditeurs, qui sont en pleine installation, doivent apprécier aussi... @livre_paris @editions_gallimard @casterman_bd@flammarionlivres @livredepoche #etpersonnenenpenserien #ainsivalavie #salondulivre #amazon #édition #éditeurs #livres #voisin #encombrant #cherchezlerreur#affinitésselectives #auteurs #libraires #internet #gallimard #casterman #flammarion #cybermarchand#payetonstand #lecteurs #promiscuité#proximité #nofilter #barbelés #porosité #picoftheday #barzingueteam

Une publication partagée par ActuaLitté (@actualitte) le

Si j’en crois ce qu’on m’en rapporte, vous avez installé une entité qui compromet les relations entre auteurs et éditeurs en faisant la promotion de l’auto-édition, reléguant ainsi l’action des éditeurs à l’exercice d’une autorité financière et intellectuelle dépassée. C’est un peu «se tirer une balle dans le pied», que de faire une place aussi spectaculaire à ce qui est l’exercice principal de la société Amazon, la prédation.

Je lis donc cette présence comme une capitulation, comme une soumission à un ordre qui contrevient aux engagements conjugués de nos professions. Et à une histoire commune. Cela me semble constituer même un évènement qui met en question votre part d’héritage de l’histoire du Seuil.

J’ai accepté en janvier l’invitation qui m’a été faite, fraternellement, d’être aux côtés d’Olivier Cohen pour saluer sur la Grande scène du Salon le travail de sa maison, avant de me rendre compte que je ne pourrais me rendre à ce rendez-vous, car requis à Toulouse par une journée consacrée au couple Cécile Reims-Fred Deux, deux écrivains et artistes majeurs d’un demi-siècle désormais oublié, mais dont nous aimons dans notre librairie préserver les traces.

Antoine Gallimard : le marché de l'édition

Ceci est un signe de la fidélité aux choses et aux personnes que nous aimons. Et comme nous sommes aussi fidèles à Olivier et à ses auteurs, nous sommes venus. Ainsi, Nicolas Vivès, magnifique libraire de littérature de nos Ombres blanches, a représenté auprès d’Olivier et de ses invités ce que nous voulons conserver à tout prix ici, à Toulouse, une «politique des auteurs», le projet d’un «catalogue», d’une «maison». Il a défendu pour l’Olivier, une histoire, des auteurs, une ligne, et donné un signe de la pérennité de nos engagements, et notre volonté de «résister» à un nouvel ordre.

C’est là notre ambition, c’est là notre orgueil, il en faut pour défendre nos passions.

Je suis donc heureux, de mon côté, de n’avoir pas fait le voyage, de n’être pas venu une nouvelle fois à ce rendez-vous de la Porte de Versailles, souvent si bruyant, mais qui devient aussi le lieu d’un silence assourdissant, et d’une défaite, d’une «capitulation». Cela m’aura évité la honte d’être sous les auspices à venir d’une domination acceptée d’un nouveau maître, un nouveau maître dont il faut rappeler qu’il s’est exclu lui-même de son appartenance à notre pays, à notre République, à nos valeurs.

Christian Thorel

Librairie Ombres Blanches à Toulouse

17 Commentaires

 

koinsy

19/03/2019 à 06:20

bla bla bla, bla bla bla et bla bla bla... Qui publie plus de 600 livres à la rentrée de septembre ? Amazon ? Qui noie le marché et tue l'édition sinon la voracité sans limite des éditeurs ? Si les gros éditeurs pouvaient faire comme Amazon ils ne s'en priveraient pas. Le problème c'est qu'ils doivent choisir entre deux modèles : un modèle historique de vertu qui les avantage honteusement et l'ouverture à la concurrence qui menace directement leur hégémonie "régalienne". Et qui sont les dindons de la farce comme d'habitude ...

Thierry Quinqueton

19/03/2019 à 08:58

Merci à Christian Thorel et à Actualitte pour cette publication. Le livre est un écosystème qui ne peut pas être réduit à sa - bien réelle - dimension économique et commerciale. Un nouveau compromis éditorial va se mettre en place : l'hyper concentration financière des grands groupes et l'imposition du modèle de l'économie des plateformes sont deux menaces qu'il nous faudra combattre.

Henri mojon

19/03/2019 à 09:53

Amazon n’est pas un acteur neutre et les éditeurs français ont tortt. Il n’est pas seulement question des librairies mais d’une domination sur la pensée comme je l’explique dans l’express https://www.lexpress.fr/culture/livre/edition-amazon-ou-le-triomphe-d-un-monde-sans-pensee_1956637.html.
Le salon du livre est justement un des moyens de lutter contre Amazon et il faut remercier pour cela le SNE et reprocher à nouveau aux éditeurs d’etre absents et tout particulièrement Hachette.
Hachette qui a signé un accord avec Amazon sur l’édition de livres auto edites. Le fossoyeur de l’édition française n’est pas celui que l’on croit dans cet article.

Aleph

19/03/2019 à 16:34

En somme, ce texte réclame des mesures d'ostracisme officiel et Actualitté n'y trouve rien à redire.
Toujours les mêmes ennemis des libertés, prêts à nous mener au pire sans s'en rendre compte.

Aleph

19/03/2019 à 16:40

Une nouvelle nous parvient du Relais des Ombrageux Livides de Toulouse : "Les maréchaux-ferrants ont demandé solennellement à l'organisation du Salon des Transports Publics l'exclusion de MM. Renault et Panhard."

Gaebril

19/03/2019 à 17:41

Amazon serait donc votre concurrent direct ? Vous offrez donc la possibilité à tout un chacun de publier immédiatement, au format numérique, n'importe quel manuscrit, dès réception par vos services ? Vous disposez également d'un site Internet sur lequel on peut acheter n'importe quel livre (si on se cantonne à ce domaine), quelque soit l'éditeur et la langue, offrant la possibilité de le recevoir le lendemain dans sa boîte aux lettres ?

Vous êtes juste dépassés, et plutôt que de vous remettre en cause et de réinventez vos métiers et méthodes, vous préférez dénigrer et bloquer l'innovation. Où se trouvaient les éditeurs, quand on avait un *vrai* concurrent d'Amazon purement français nommé alapage ? C'était facile de le pilonner à l'époque, il n'avait que peu de moyens et même Orange n'a pas pu le sauver par la suite...

Henri Mojon

19/03/2019 à 18:11

Oui nous avons tout cela aux Éditions du Net et nous sommes français. Le livre est diffusé en papier chez tous les libraires et aussi sur Amazon ainsi qu’en numérique. Selon la BNF nous avons publiés plus de livres qu’Amazon en 2018 et l’un de nos titres a dépassé les 25000 exemplaires.

Ljs

19/03/2019 à 22:07

"Innovation" ? "Dénigrement" ? Éléments de langage. Toute offre commerciale est donc à juger selon le critère d'une prétendue "innovation", sans jamais analyser la façon dont elle est construite ? Il faudrait une demie heure pour reprendre de volée les discours haineux, à côté de la plaque de trois sanguins auto-publiés (dans le style de l'inondation, pardonnez moi messieurs dames, mais la quantité est bien là. M'est avis que ceux là défendent leur petit canal de vente avec l'ardeur du désespoir. Amazon et ses rentes marginales de situation vous tirent leur chapeau pour votre productivité.) Qui a son temps à perdre le fera. Les raccourcis, au sens large, sont trop nombreux.

Aleph

20/03/2019 à 10:39

Il y a une confusion manifeste entre :

1) l'optimisation des ventes permise par le Internet qui sert les lecteurs et les éditeurs à petit tirage gagnant en visibilité (et il y a bien dénigrement insensé d'un concurrent à cracher sur ces aspects : le progrès en question se constate déjà très bien objectivement), et:

2) l'abus du pouvoir que donne une situation prépondérante qui est effectivement préoccupant chez Amazon, capable de retirer un livre des tablettes qu'ils propose à ses clients, et qui le fait allégrement à des fins de censure politique aux USA, ou d'imposer des prix comme les supermarchés font agriculteurs. Mais ce n'est pas spécifique à Amazon et appelle des mesures réglementaires interdisant de telles censures, rétablissant la concurrence et l'interdiction de refus de vente, ou de l'abus de position dominante, etc.

Or les libraires ne se sont jamais mobilisés que contre le premier aspect. ils sont même parvenus à faire voter une loi sur les frais de port, qu'Amazon a aussitôt fixés à un centime : la société a donc bénéficié d'une campagne de réclame énorme grâce aux sots, et d'un pactole d'argent de poche à raison d'un centime par livre écoulé. Bien joué les gars. Et pas une amélioration de leurs services pendant ce temps : autant faire le siège de la rue de Valois.

Car il y a aussi un problème à se plaindre de ces abus et à vouloir ostraciser une société commerciale donnée. C'est profondément liberticide et dessine une société corrompue, ou des apparatchiks flétrissent qui leur déplaît ou les gêne. La haine est bien du côté de l'oppression lamentable réclamée par ce libraire rouge de la ville rose, dont j'ai du mal à concevoir qu'il puisse lire autant de livres en comprenant si peu.

LJS

20/03/2019 à 21:46

Pardonnez moi mais c'est faux. Des interventions, de libraires ou autres, qui dénoncent la concentration de pouvoirs que représente Amazon, il y en a plus d'une. Mais c'est une habitude très répandue, rassurez-vous, que le moindre post evoquant concomitamment "Amazon" et "librairie" soit envahi de commentaires de gens ayant l'air de tout savoir, mais ne sachant rien et expliquant tout à coups de sophismes. Qu'une belle âme se précipite à notre chevet de boutiquiers déplorables, pour expliquer aux deux ou trois valeureux défenseurs de la "liberté" qu'il y a une confusion de plusieurs étages dans leur mille feuille comiquement dressé en manifeste libertaire. :sick:

Aleph

21/03/2019 à 14:30

Non. Je ne vous pardonne pas, vous et vos "belles âmes", avec vos méthodes agressives d'ostracisme délirant, votre aveuglement tordu, et vos procédés réthoriques ad hominem et mal informés.

Marc Varence

20/03/2019 à 11:40

Avec le temps, les éditeurs passionnés et audacieux ont laissé la place à des moutons craintifs et paresseux. À force de dénigrer Amazon, on lui dresse la table. Il faut avoir du courage pour oser dire cela, alors qu'une quantité énorme d'auteurs - lisez de "créateurs" - pensent comme moi. Vous êtes un éditeur de la place de Paris ? OK. Réfléchissez plutôt au pourquoi et remettez-vous en question. Au lieu de vitupérer contre un géant qui se sert des nombreuses erreurs et failles d'un système, tentez de repenser ce système avec ses intermédiaires. D'autre part, force est de constater que LE PREMIER CLIENT des éditeurs se nomme : AMAZON... S'il faut boycotter Amazon, comme certains le demandent, c'est aux éditeurs à montrer l'exemple, mais on est loin de cela. Quant aux libraires indépendants, bon nombre d'entre eux revendent leurs livres via une e-boutique Amazon quand, dans le même temps, ils se plaignent de la concurrence de la plateforme américaine. Vous avez dit bizarre ?

Willy

21/03/2019 à 09:23

Amazon devrait déjà payer l'intégralité de ses impôts en France comme le reste des éditeurs français (enfin une partie majoritaire, j'ai des doutes sur les gros loulou du secteur de l'édition), et on en reparle après de la présence au salon du livre d'amazon. De toute façon, vaut mieux faire vivre son libraire du coin qu'une multinationale question de PRINCIPE.

Elijaah Lebaron

21/03/2019 à 16:21

Encore un libraire victime du syndrome de Stockholm.

S'il était sain d'esprit et réfléchissais un peu, il se rendrait compte que la prostitution en littérature n'est justement pas pratiquée par les micro-éditeurs. Que contrairement à ses "amis", nous sommes prêts à l'aider à faire vivre son commerce plutôt qu'à le couler sous le poids de la "chaîne du livre" et celui de la fuite en avant de l'édition. Ceci en lui garantissant sa liberté de choix.

Comment appelez vous un commerce où l'on vous oblige a côtoyer bien plus de partenaires que vous ne pouvez en aimer ?

Chris31

25/03/2019 à 12:50

Toulousain depuis longtemps je connais Christian Thorel. Sa librairie est bien fournie, les vendeurs sont dans l'ensemble compétents, mais il est la dernière personne à faire un bon accueil aux auteurs de la région. Il les prend de très haut et si vous ne faites pas partie des bons réseaux politiques ou municipaux, il vous sera alors impossible de faire une signature chez lui. Il ne faut pas qu'il s'étonne ensuite que des gens n'aillent plus chez lui et commandent chez un autre libraire ou chez Amazon.

Ata Burchardt-Hasted

25/03/2019 à 18:32

Amazon n'est pas editeur. Ils publient n'importe quoi, pourvu que le soi-disant 'auteur' paye. Mais en meme temps, (j'ecris en langue Anglaise), les agents litteraires en Angleterre mettent tant d'obstacles sur le chemin d'un ecrivain, et les maisons d'editions en Angleterre n'acceptent plus de manuscrits sauf ceux transmis par des agent lit. Il n'est donc pas surprenant que de plus en plus, les gens se tournent vers la publication independante ou ils se retrouvent seuls a editer, corriger etc. - meme Stephen King l'a fait dernierement.

Montebello

01/04/2019 à 05:28

Comme beaucoup ici, je suis un traditionaliste, et donc un tenant de l’édition classique. J’ai publié chez Larousse (série d’albums sur l’Europe de l’après Grande Guerre), Payot, Plon et Perrin. Jamais, je n’aurais imaginé pouvoir (devoir) un jour m’intéresser à Amazon en sa qualité d’éditeur. Il m’a fallu revoir ma position. En effet, j’écris sur une période de l’histoire qui est sous la coupe d’une véritable mafia, à qui j’ai le malheur de déplaire parce que je ne répète pas sa doxa et que je me refuse à intégrer sa chapelle. Résultat : un manuscrit plutôt polémique annoncé à l’Office, et bloqué en cours de fabrication chez Plon ; malgré plusieurs réimpressions en broché en en poche, et un bicentenaire célébré en perspective, un titre non réimprimé parce que – je cite – « ça coûte des sous » (Perrin), un autre livre, gentiment étouffé dont j’ai pu, fait exceptionnel, reprendre les droits… Et, corollaire, les DA se sont évaporés. Alors, c’est vrai, je ne suis pas un « fan » d’Amazon, mais s’il me permet de publier mon travail, je serais bien stupide de mépriser cette solution. Et au diable, Plon-Perrin et quelques autres !

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Togo : l'autrice Marthe Nounfoh Fare visée par la justice

Au Togo, la journaliste et autrice Marthe Nounfoh Fare a été convoquée et placée en détention par les autorités pour une publication sur le réseau social TikTok. Elle risque jusqu'à six mois de prison à l'issue d'un procès prévu le 15 juillet prochain. Dans une tribune reproduite ci-dessous, le PEN Club français réclame l'abandon de toutes les poursuites, pour le bien de la liberté d'expression.

11/07/2024, 10:59

ActuaLitté

Législatives : l'ADAGP appelle à voter "pour les libertés de tous les artistes"

#Legislatives2024 – La société de gestion de droits d'auteur l'ADAGP, qui rassemble des artistes de plus de 120 nationalités et 40 disciplines, réaffirme, à l’occasion de l’entre deux tours des législatives, son engagement à défendre les droits des artistes, voyant dans l'art une « lumière d'espoir » face à « l'obscurité ».

05/07/2024, 14:52

ActuaLitté

Législatives : les archivistes en défense de la transparence et la démocratie

À l'occasion de l'entre deux tours des législatives, l’Association des Archivistes Français (AAF) souligne l'importance cruciale des archivistes dans la conservation du patrimoine documentaire, réaffirmant son engagement envers la transparence, la démocratie et les droits humains. En pleine période électorale, elle réitère son adhésion aux principes de responsabilité et d'intégrité, tout en préparant ses membres à continuer leur mission essentielle quel que soit l'issue des élections.

04/07/2024, 12:03

ActuaLitté

“La richesse de notre modèle culturel tient à sa diversité”

#Legislatives2024 – À quelques jours du deuxième tour d'une élection législative déterminante pour la vie politique française, les acteurs du livre et de la culture continuent de se mobiliser pour faire entendre leurs voix. Aujourd'hui, c'est au tour de la Société des Gens de Lettres d'affirmer son engagement pour la « liberté de penser » et la « diversité » de l'offre culturelle française.

04/07/2024, 11:16

ActuaLitté

Auteurs jeunesse : La Charte s'engage contre l’extrême droite

#Legislatives2024 – La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse lance un appel à ses membres pour défendre la diversité et la liberté d'expression face à la possibilité d'un gouvernement d'extrême droite. Elle souligne les conséquences déjà visibles dans les villes dirigées par le Rassemblement National, incluant la censure et la réduction des aides à la culture. Le 7 juillet, elle invite à voter contre la discrimination et pour la préservation de valeurs inclusives.

03/07/2024, 17:27

ActuaLitté

Le monde culturel messin s'engage pour une société ouverte et tolérante

#Legislatives2024 – Le festival Le Livre à Metz s'unit aux acteurs culturels de la région messine pour défendre la diversité et la liberté d'expression artistique. Cette tribune souligne l'engagement quotidien de ces acteurs pour la création sans entrave et la rencontre des cultures. Ils appellent à une mobilisation le 7 juillet, 2e tour des législatives, pour une société plus ouverte et tolérante.

03/07/2024, 17:09

ActuaLitté

Voix du théâtre contre le RN : un appel à défendre la liberté et la diversité culturelle

Vincent Dheygre, président des Écrivaines et Écrivains Associés du Théâtre, appelle dans une tribune à la vigilance contre la montée du Rassemblement National qui, selon lui, menace les libertés créatives et les valeurs républicaines. Il souligne notamment l’urgence de défendre la diversité culturelle et l’ouverture, en opposition à la vision restrictive du RN, pour préserver l'avenir de la France et de ses valeurs fondamentales.

03/07/2024, 13:20

ActuaLitté

Les traducteurs littéraires s'engagent contre l'extrême droite

#Legislatives2024 – Le premier tour des élections législatives anticipées a vu le RN pointer en tête des scrutins. Alors qu'une grande partie des acteurs du monde de la culture se mobilise face à la montée de l'extrême-droite en France, une nouvelle tribune est signée, cette fois par l'Association des Traducteurs Littéraires de France.

02/07/2024, 11:55

ActuaLitté

Législatives : le Collège de France s'engage contre tous les obscurantismes

#Legislatives2024 – Le lendemain du premier tour des élections législatives françaises, le Collège de France lance un appel aux citoyens et représentants politiques pour renforcer leur engagement envers l'humanisme, la science et l'ouverture internationale, face aux défis mondiaux croissants de « diverses formes d’obscurantisme ». L'institution séculaire continuera, affirme-t-elle notamment, de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et toute forme de discrimination. 

01/07/2024, 17:53

ActuaLitté

Législatives : “Les auteurs et autrices sont mis en danger”

#Legislatives2024 – Le premier tour des élections législatives anticipées, ce 30 juin, porte en lui d'importants enjeux, et pas seulement pour la démocratie. Le Syndicat national des auteurs et des compositeurs (SNAC) invite ainsi les auteurs et artistes à se mobiliser, pour s'assurer un avenir serein. Nous reproduisons ci-dessous l'appel diffusé.

28/06/2024, 16:26

ActuaLitté

Des auteurs et autrices BD appellent à voter Nouveau Front Populaire

#Legislatives2024 – Ce 30 juin, le premier tour des élections législatives anticipées, en France, sera observé avec attention par le pays, l'Europe et même le monde. L'extrême droite pourrait en effet s'imposer à l'Assemblée nationale, devant un parti présidentiel atone. Mais l'union des gauches, via le Nouveau Front Populaire, ouvre une autre voie, souhaitée par 250 auteurs et autrices de BD, dont Pénélope Bagieu, Anouk Ricard, Boulet et Lisa Mandel. Nous reproduisons ci-dessous leur tribune, en intégralité.

28/06/2024, 12:27

ActuaLitté

Législatives : défendre "des valeurs humanistes universelles" 

#Legislatives2024 – C'est au tour de l'Agence Quand Les Livres Relient de prendre prosition quant à la situation politique actuelle du pays. L'Agence, qui rassemble individus, associations, structures institutionnelles du monde du livre, de la culture, de l'enfance, a publié un texte reproduit par ActuaLitté, dans son intégralité. 

27/06/2024, 11:47

ActuaLitté

Égalité, diversité... Les bibliothèques affichent leurs valeurs

#Legislatives2024 – À l'instar des libraires, les métiers des bibliothèques, à quelques jours d'élections législatives pour lesquelles le Rassemblement national semble bien engagé, ont à cœur de rappeler leurs valeurs fondatrices. Une mise au point pas totalement désintéressée, quand l'extrême droite au pouvoir a déjà prouvé que l'accès aux livres faisait partie de ses cibles prioritaires... Nous reproduisons ci-dessous le texte interassociatif.

24/06/2024, 10:43

ActuaLitté

“L’extrême droite au pouvoir serait l’écrasement de tout espoir”

#Legislatives2024 – Les membres du Prix Eugène Dabit du roman populiste ont rédigé un texte, appelant à faire barrage à l'extrême droite. « Il n’est pas si courant qu’un prix littéraire s’exprime sur un terrain aussi ouvertement politique. Nous l’avons estimé nécessaire au regard de notre histoire, des valeurs que nous portons et de l’urgence de l’heure », nous indique le jury, qui a adressé à ActuaLitté son texte, proposé ici en intégralité.

21/06/2024, 14:49

ActuaLitté

La Scam se positionne "contre les discours inspirés par la peur"

#Legislatives2024 – 24 acteurs de la Société civile des auteurs multimédia (Scam), se sont mobilisés pour adresser un message, compte tenu de la situation politique actuelle du pays. Après la dissolution de l’Assemblée nationale, les acteurs de la Scam s’engagent contre les discours « qui suscitent la haine, l’exclusion et la violence ». Tribune.

20/06/2024, 17:25

ActuaLitté

Diversité, ouverture... Quelles valeurs pour les librairies en France ?

RNL24 — Organisées entre deux échéances électorales au grand dam du Syndicat de la librairie française (SLF), les Rencontres nationales de la librairie, à Strasbourg, ne pouvaient contourner la potentielle accession au pouvoir de l'extrême droite. L'organisation professionnelle, sans citer ce camp politique, a dévoilé une Charte des valeurs, entre les lignes de laquelle il n'est pas très difficile de lire... Nous la reproduisons ci-dessous en intégralité.

16/06/2024, 10:36

ActuaLitté

La Librairie francophone arrêtée : “Les libraires perdent un allié !”

EXCLUSIF – À l'initiative des dix libraires qui prenaient part à l'émission d'Emmanuel Kherad sur France Inter, ActuaLitté publie un texte inédit, bilan amer de cette arrêt brutal, décidé par France Inter. Entre colère et regrets, cette tribune a déjà rallié le réseaux Les Libraires ensemble, comptant une cinquantaine de membres.

15/06/2024, 18:00

ActuaLitté

Rêver mieux pour la France que la démagogie et la haine

Alain Serres, auteur et directeur des éditions Rue du monde, a partagé un texte, ce 14 juin 2024, appelant à l’échange, la discussion... tout plutôt que l’ignorance et le repli sur soi. Quand une vague de morosité frappe, c’est un regain d’enthousiasme et de courage qu’il faut montrer, affirme l’éditeur. Nous reproduisons son texte ici en intégralité.

15/06/2024, 10:47

ActuaLitté

L'Intelligence artificielle, authentique danger pour la traduction ?

Dans cette tribune, la Société française des traducteurs (SFT), syndicat professionnel des métiers de la traduction et de l’interprétation, se fait la porte-parole des mises en garde des professions qu’elle représente, pour que l’humain reste au cœur de la technologie et que le développement non encadré de solutions d’intelligence artificielle générative à des fins de traduction et d’interprétation ne conduise pas à l’appauvrissement de la langue et de la pensée critique.

13/06/2024, 16:04

ActuaLitté

La Maison d'Europe et d'Orient en péril

Les éditions l'Espace d'un instant sont une initiative de la Maison d'Europe et d'Orient, pôle culturel européen - association reconnue d'intérêt général, soutenue par la Fondation Jan Michalski et la Ville de Paris, et partenaire de Sens Interdits et du Théâtre dans la Forêt. Elles alertent aujourd'hui dans une tribune du devenir de la Maison d'Europe et d'Orient. Leur texte est proposé en intégralité.

07/06/2024, 11:50

ActuaLitté

La poésie palestinienne désinvitée : Le Marché de la poésie réagit

Abdellatif Lâabi exprimait le 1er juin dernier sa « stupeur » face à la décision du Marché de la Poésie d'annuler la venue d'une délégation palestinienne en tant qu'invité d'honneur. Une tribune, relayée ce mercredi 5 juin par ActuaLitté, demandait à la direction de l'événement de maintenir la dite-invitation. C'est au tour du Marché de la Poésie de s'exprimer dans une lettre ouverte, à retrouver ci-dessous.

05/06/2024, 16:59

ActuaLitté

Marché de la poésie : la Palestine ou le boycott

Alors qu'il était prévu que la Palestine soit l'invitée d'honneur du Marché de la poésie 2025, autour de l'Anthologie de la poésie palestinienne d’aujourd’hui constituée par Abdellatif Laâbi, Yves Boudier a récemment informé ce dernier que l'organisation avait décidé d'annuler la venue des poètes palestiniens. Une tribune, signée à ce jour par 193 personnalités, demande au Marché de la poésie de revenir sur sa décision. ActuaLitté relaie ce texte ci-dessous.

05/06/2024, 15:38

ActuaLitté

Droit de réponse de Mourad Prod - Editions Oxymore

Suite à l'article intitulé “Une nouvelle démarche déloyale des éditions Oxymore” contre Delcourt et paru ce 25 avril, la société MOURAD PROD – EDITIONS OXYMORE a fait parvenir à ActuaLitté un droit de réponse, signé par le président Mourad Boudjellal. Nous le reproduisons ici dans son intégralité. 

24/05/2024, 11:52

ActuaLitté

Régression des libertés en Tunisie : arrestations et censure

Il y a quelques années, la Tunisie suscitait l’admiration du monde en faisant une révolution qui devait instaurer la démocratie. La liberté d’expression en fut l’un des acquis les plus importants. Force est de constater que cette époque a été de courte durée. Le gouvernement du président en place ne tolère pas la critique et s’attaque à celles et ceux qui s’opposent à lui.

23/05/2024, 20:05

ActuaLitté

Lettre à Xi Jinping : “Il s’agit de graves violations du droit international”

Nguyên Hoàng Bảo Việt, ancien président et membre du Centre PEN Suisse Romand, délégué et membre cofondateur de la Ligue vietnamienne des Droits de l’Homme en Suisse, adresse une lettre ouverte à Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine. Il s'y engage contre la « condamnation injuste et inhumaine » de Rahile Dawut, intellectuelle et ethnologue ouïghoure.

21/05/2024, 12:55

ActuaLitté

“Désarroi et colère” : France Inter supprime La Librairie francophone

Une tribune signée par plus de 560 autrices, auteurs et acteurs du monde du livre dénonce l'arrêt de La Librairie francophone, émission présentée par Emmanuel Kherad, sur décision de France Inter. L'émission était coproduite et diffusée sur différents territoires francophones par Radio-Canada, RTBF (Belgique), Radio Télévision Suisse et France Inter. Elle avait même déployé en février 2019 une version télévisée.

13/05/2024, 00:01

ActuaLitté

Vietnam : une liberté d'expression violemment bâillonnée 

Membre de l’Organisation internationale de la Francophonie, la République Socialiste du Viêt Nam (RSV) est un État communiste autoritaire dirigé par un parti unique. La peine de mort reste intouchable au Viêt Nam. Selon Amnesty International, le régime de Hà Nôi se classe au troisième rang mondial (85 exécutions) en 2018. Les données sur la peine de mort sont classées « secret d'État ». Une menace très sérieuse pour la liberté d'expression, un terrible facteur d'intimidation, une forme ultime et barbare de censure au Viêt Nam. Un texte de Nguyên Hoàng Bảo Việt.

09/05/2024, 09:19

ActuaLitté

Blocages : les Alumni de Sciences Po saluent "la fermeté de l'administration"

La mobilisation étudiante pro-palestinienne, débutée à Sciences Po Paris par une occupation, continue. Récemment, des étudiants de Sciences Po Reims décidaient encore d'occuper leur bibliothèque. Des actions qui répondent à la situation à Gaza et visent à inciter Sciences Po à revoir ses partenariats avec des universités israéliennes.

06/05/2024, 18:09

ActuaLitté

Publicité et télévision : “Cachez ce livre que je ne saurais vendre”

Renny Aupetit est propriétaire de deux librairies sur Paris, Le Comptoir des lettres (75005) et Le Comptoir des mots (75020). Le libraire considère avec défiance les arguments rejetant l’ouverture de la publicité à la télé, pour l’édition. En trois points, il propose une autre manière d’envisager cette perspective.

29/04/2024, 14:03

ActuaLitté

“Encore trop d’inégalités” dans l'accès à la lecture pour tous

Créée en 1917 et reconnue d’utilité publique le 27 août 1921, la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France rassemble des militants, usagers, professionnels et bénévoles engagés pour une plus grande inclusion sociale et économique des personnes déficientes visuelles. Comme d'autres structures privées, elle s'efforce de rendre les livres plus accessibles et demande, dans une tribune, plus d'investissement des pouvoirs publics.

23/04/2024, 11:33

ActuaLitté

Droit de réponse de la Maison des écrivains et de la littérature : des “accusations infondées”

Suite à un article publié le 8 février 2024 au sujet de la situation de la Maison des écrivains et de la littérature, l'association a fait parvenir un droit de réponse à la rédaction d'ActuaLitté, par l'intermédiaire du président de la structure, Julien Cendres. Nous le reproduisons ci-dessous, dans son intégralité.

22/04/2024, 11:51

ActuaLitté

“Au Québec, la censure ne meurt jamais”, par Jean-Yves Mollier

Alors que la France s’apprête à accueillir le Québec au Festival du livre de Paris en avril prochain, et que paraît au même moment une édition revue d'Interdiction de publier. La censure d’hier à aujourd’hui (éditions Double ponctuation, 2024, Prix Charles-Aubert d’Histoire), l’historien spécialiste du livre et de l’édition Jean-Yves Mollier revient sur les différentes formes de censure du livre au Québec. 

08/04/2024, 11:45

ActuaLitté

Livres pour malvoyants : “Il ne suffit pas d’agrandir la police de caractères”

La Librairie des Grands Caractères, basée dans le 5e arrondissement de Paris, publie ici son « coup de gueule » sur certains éditeurs dont les pratiques lui semblent douteuses. L'établissement pointe notamment le fait que certaines règles à suivre dans l'édition de livres pour malvoyants sont trop régulièrement ignorées par des acteurs du secteur.

02/04/2024, 13:15

ActuaLitté

Pour un renouveau documentaire dans les universités françaises  

L'Association des Directeurs et des personnels de direction des Bibliothèques Universitaires et de la Documentation (ADBU) et le Syndicat National de l'Édition (SNE) s'unissent pour interpeller le gouvernement et les autorités sur la nécessité critique d'un élan majeur en faveur des ressources documentaires. Ils insistent sur la nécessité d'investissements immédiats pour assurer le développement d'une documentation universitaire compétitive au niveau européen, et de maintenir la France au cœur des débats scientifiques et éducatifs mondiaux.

27/03/2024, 12:51

ActuaLitté

IA : un rapport “équilibré” remis à Emmanuel Macron

Alors que la « Commission IA » remettait son rapport au Président de la République le 13 mars 2024, les réactions continuent d'affluer concernant le positionnement de la France face aux enjeux de l'intelligence artificielle. Si des associations de traducteurs telles que En Chair et en Os et l'Association des traducteurs littéraires de France appelaient à sauver « le geste humain », une nouvelle tribune d'un collectif rassemblant divers acteurs des milieux culturels salue, elle, « un rapport équilibré ».

27/03/2024, 10:08

ActuaLitté

“Produire un livre écologique n’est pas possible”

La Volte annonce donc son vingtième anniversaire : vingt ans d'aventures éditoriales où se retrouvent des histoires d'émancipation, de la science-fiction sociale et politique, avec une passion pour les jeux de langage. Elle avait déjà annoncé en janvier qu'elle renforcerait cette année son engagement écologique et affirmerait son identité visuelle. Maintenant, place aux projets.

23/03/2024, 15:38

Autres articles de la rubrique À la loupe

ActuaLitté

“Ce soir, nous dînons en enfer” : une bataille illustre devenue chef d'oeuvre BD

Le fracas des armes et des boucliers, les lances brisées, les nuées de flèches nombreuses à en assombrir les cieux. « Quelle connerie, la guerre » , disait Prévert. Et pourtant les combats inspirent, voire fascinent, quand ils s'ancrent dans l’Antiquité. Avec 300, Frank Miller signa une oeuvre spectaculaire, qui puisa dans l’Histoire autant qu’elle la réécrivit. Traître, monstre, héros... 300, une épopée hors norme.

19/07/2024, 15:00

ActuaLitté

Dans cette maison, le livre d'artiste trouve une seconde jeunesse

Devenu au fil des siècles le support dominant de l'œuvre littéraire, le livre imprimé a adopté une forme quasi immuable par son efficacité. Mais il est rarement considéré comme une œuvre en soi : les Éditions du livre, comme leur nom l'indique, le placent au centre d'un projet artistique, souvent destiné aux plus jeunes, mais pas que. Rencontre avec Alexandre Chaize, qui orchestre un catalogue pas comme les autres, définitivement.

18/07/2024, 15:03

ActuaLitté

Le divan double : poésie sensuelle à quatre mains

La nouvelle collection des éditions Unicité, Chantelangue & Compagnie, semble centrée sur la poésie, comme en témoigne Le divan double, recueil érotique illustré écrit à quatre mains. Lui-même poète, Laurent Desvoux-D’Yrek a choisi de publier des vers érotiques, écrits dans un style merveilleusement lisible. Respectivement historienne de formation et ingénieur électro-acoustique, Aline Angoustures et Philippe Moron ont croisé la plume à travers un volume sensible et sensuel, sans vulgarité aucune. Par Étienne Ruhaud.

17/07/2024, 11:17

ActuaLitté

Le Bon, le bouc et le truand : Woody et Quantum, frères (in)décents

Ils arborent un style vestimentaire tout droit tiré des années 90… rien de plus normal : Quantum et Woody ont vu le jour dans le marasme de cette fin de millénaire. Jouant de codes finissant dans les comics, Christopher Priest au scénario et l’illustrateur, M. D. Bright introduisirent une fameuse rupture. Ce duo de bras cassés rarement atteint, débuta ainsi en juin 97 chez Valiant... Et en France chez Bliss Editions.

14/07/2024, 13:53

ActuaLitté

Chez Eyrolles, “stress chronique au travail” et “fuite des talents”

Une réputation d'excellence dans le secteur éditorial des livres pratiques, plusieurs grands succès dans le rayon des romans « feel good », et une étiquette d'entreprise familiale préservée. Le groupe Eyrolles, paquebot installé au cœur de Saint-Germain, semble fendre les flots de l'édition sans écueils à l'horizon. Mais à bord, l'ambiance aurait quelque chose de plus houleux, comme le révèlent de nombreux témoignages recueillis par ActuaLitté.

12/07/2024, 14:51

ActuaLitté

La dernière ligne d'À vélo entre les lignes

#AVeloEntreLesLignes – Il y a plus d'un an, Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek se sont lancés un défi : relier Paris à Oulan-Bator avec leurs bicyclettes. Sur chemin, ils visitent le plus grand nombre de librairies possible. ActuaLitté a relayé toute leur aventure, jusqu'à la dernière ligne qu'ils écrivent aujourd'hui.

10/07/2024, 10:33

ActuaLitté

Une gare changée en librairie : à Rezé, le livre sur de bons rails

Au bout de la ligne 2 du tram nantais, l'un des terminus n'est autre qu'une librairie : un rêve de lecteurs. Depuis un an, Carole Dolcini et Nolwenn Gandon relèvent le défi qu'elles se sont lancé en inaugurant La Petite Gare, à Rezé, dans un bâtiment de la SNCF réhabilité. À l'étage, au-dessus de l'établissement, un espace partagé accueille des travailleurs du livre et de la culture.

05/07/2024, 15:06

ActuaLitté

“Faire renaître une puissance d'agir citoyenne”

#PenserLeVivant – Du 26 août au 1er septembre, à Arles, se déroulera la 5e édition d’Agir pour le Vivant. Un festival hors normes, qui pense une alternative politique, un projet citoyen et collectif et tente de faire de l’écologie un véritable débat démocratique. Les organisateurs partagent dans nos colonnes leur engagement.

30/06/2024, 11:36

ActuaLitté

“J’ai systématiquement abordé la situation des autochtones au Canada”, Franck Thilliez

Auteur de polars, écrivain d'un grande générosité, Franck Thilliez a dernièrement publié Norferville, roman qui prend le grand nord canadien pour décors. Et les violences et drames qu'ont traversés les populations autochtones. À la lecture de cet ouvrage, l’éditeur Amaury Levillayer (éditions Dépaysage) tendait une main à Franck Thilliez, qui lui répond dans nos colonnes.

28/06/2024, 13:36

ActuaLitté

Franck Thilliez : une passerelle vers les voix autochtones du Québec ?

Fondateur des Éditions Dépaysage, Amaury Levillayer porte une attention toute particulière aux cultures autochtones du Canada. Suite à des échanges avec la rédaction de ActuaLitté, autour du roman de Franck Thilliez, Norferville, l’éditeur a adressé un courrier à l’auteur. Un appel, une main tendue, pour que ces textes vivent aussi.

25/06/2024, 17:11

ActuaLitté

Livre d’occasion : un éditeur avait trouvé comment rafler le marché

Après une année 2022 en recul de 5,4 %, à 2,911 milliards €, le chiffre d’affaires des éditeurs français pour 2023 est particulièrement attendu. Avec l’espoir farouche qu’il demeure supérieur à 2019, année de référence pré-Covid. Mais la tendance est connue : moins de ventes et une croissance en valeur due à la hausse du prix des livres… Alors, où trouver de nouvelles ressources ? 

24/06/2024, 16:12

ActuaLitté

En quête de magie : trouver les fées !

Carnetdebord – Peau-de-Sang, prochain ouvrage d’Audrée Wilhelmy, sortira le 22 août aux éditions Le Tripode. Depuis plusieurs semaines, la romancière et artiste québécoise tient dans nos colonnes son Carnet de Bord, tout à la fois prélude d'un roman attendu et récit d'une attente, qui nous entraîne dans un monde enchanteur. Voire féérique...

20/06/2024, 15:50

ActuaLitté

“Gauche ou droite, les extrêmes me glacent”, Jean-Baptiste Andrea, Goncourt 2023

#Legislatives2024 – « Je suis écrivain. Les mots ont un sens. Quand on parle d’extrême gauche et extrême droite, j’entends avant tout “extrême”. Et c’est ce qui me glace. » Prix Goncourt 2023, pour Veiller sur elle (éditions L'Iconoclaste), ActuaLitté converse avec Jean-Baptiste Andrea sur la situation politique, à quelques jours maintenant des législatives

18/06/2024, 19:48

ActuaLitté

Créer un SMIC net à 1600 €, “une mesure mortifère pour la librairie”

Mesure phare du Front populaire, nouvelle version, le passage d’un Smic à 1600 € net relève du voeu pieux. Mais dans l’industrie du livre, et plus spécifiquement pour les librairies, une pareille mesure équivaut à la promesse d’une hécatombe. Chronique d’une mort imminente ?

18/06/2024, 12:55

ActuaLitté

Deux enfants en pleine écriture d'un poème épique...

Merle Leonce Bone (peintre, critique rock et poète) et Brisa Roché (auteure, chanteuse, productrice et poète américaine), viennent de publier aux éditions Le Boulon Paris Moon, un roman d’amour entre Boris Vian et Leos Carax… Traduit par Sophie Couronne, il parle d’oiseaux et de divinités. Mais les deux auteurs ont bien plus à en dire.

18/06/2024, 10:26

ActuaLitté

Réenchanter la vie : le super-pouvoir du réalisme magique

L'écrivain Paul Joubert vient de publier Tuer le temps aux éditions L'Archipel, son premier roman. Né en 1993, il s’est fait connaître en 2023 sur Instagram à travers son compte poétique Grosso modo. Il nous propose ici un texte, comme une invitation à rêver : « Soyons des Peter-Pan qui acceptons l’âge adulte. »

17/06/2024, 11:37

ActuaLitté

En librairie, “la surproduction nuit à la diversité” (Anne Martelle)

RNL24 — Ces 16 et 17 juin, à Strasbourg, le Syndicat de la librairie française (SLF) organise les Rencontres nationales de la librairie, rendez-vous bisannuel de la profession. Le ton a été donné, avec des demandes adressées au gouvernement, pour un soutien renforcé, et aux éditeurs, pour une solidarité plus marquée avec les points de vente. Entretien avec Anne Martelle, présidente du SLF et directrice générale de la Librairie Martelle (Amiens).

15/06/2024, 14:40

ActuaLitté

Les éditions MeMo, du coeur aux ouvrages

L'édition française se débat, engluée entre la concentration, la surproduction, la hausse des coûts de production et une indéniable baisse des ventes. Le secteur de la jeunesse souffre des mêmes maux, mais en pire. Leur 30e anniversaire encore dans les mémoires, les éditions MeMo, depuis Nantes, continuent d'insuffler passion et intelligence au sein d'un catalogue exigeant sans être élitiste pour autant.

11/06/2024, 16:57

ActuaLitté

Hommage à Ben, “conscient de l’importance de la non-importance”

La Fondation du doute, installée depuis 2013 à Blois, a appris le décès, le 5 juin dernier, de son fondateur, Benjamin Vautier, et de son épouse Annie. Les directeurs et l'équipe de l'institution, organisée autour de l'esprit Fluxus cher à Ben, lui rendent hommage dans un texte reproduit ci-dessous.

11/06/2024, 12:54

ActuaLitté

Petit cours de langue des choses cachées avec Cécile Coulon 

Montmorillon2024 — Cécile Coulon, autrice confirmée depuis son plus jeune âge, sort à 33 ans son neuvième roman, La langue des choses cachées (Iconoclaste, 2024). Elle y explore tout ce qui est dit quand les gens ne parlent pas, surtout les souffrances. À cette occasion, le Festival du livre de Montmorillon tenait à l'avoir comme invitée d'honneur. Sa présence a rythmé le salon, entre lecture musicale et jogging littéraire. ActuaLitté a eu l'opportunité de s'entretenir avec elle.

09/06/2024, 15:34

ActuaLitté

Jacques Rivette cinéaste du mystère, par Pacôme Thiellement  

Pacôme Thiellement a gagné il y a peu une belle popularité grâce à son histoire personnelle et fascinante de l’Histoire de France, diffusée sur la chaîne Youtube de Blast. En parallèle, il continue son travail d'exégèse, comme il aime à le dire, des artistes qui l’inspire : après David Lynch ou Frank Zappa, le plus méconnu des cinéastes de la Nouvelle Vague, et finalement le plus mystérieux, Jacques Rivette. Ceux qui n’ont vu que La Religieuse n’ont rien vu de lui…

08/06/2024, 11:00

ActuaLitté

Mort d'Éric Hazan : “La Fabrique est orpheline”

Stella Magliani-Belkacem et Jean Morisot ont communiqué un texte en hommage au fondateur des éditions La Fabrique, Éric Hazan, décédé ce 6 juin. Leur message est ici reproduit dans son intégralité.

07/06/2024, 10:29

ActuaLitté

"Comprendre l'œuvre d'Artaud ne nous rend pas meilleurs mais plus humains"

Écho Antonin Artaud a fêté son premier anniversaire ce mois de mai : sept numéros publiés, une communauté croissante sur Facebook, le lancement d'un nouveau blog, un numéro spécial, et prochainement une nouvelle série de podcasts, Cinartonomie, qui fusionnera cinéma et littérature avec un focus sur Artaud. Ilios Chailly, initiateur de la revue, raconte à ActuaLitté cette jeune aventure, et se livre sur sa passion pour l'auteur de l'Ombilic des limbes.

05/06/2024, 13:48

ActuaLitté

“En lisant ce roman, j'étais bouche bée”

Christophe Mileschi est un homme aux multiples casquettes. À la fois professeur de langue et de littérature italienne, il est également traducteur italien/français, auteur de divers essais et textes de création. Il a ainsi traduit de nombreux auteurs classiques, comme Italo Calvino, pour Gallimard. Dans la seconde partie de cet entretien divisé en deux épisodes, il raconte la traduction de Chemins de fer du Mexique de Gian Marco Griffi (Gallimard, 2024).

04/06/2024, 13:16

ActuaLitté

“Le livre sur les comptoirs d’une librairie est né d’un fragment d’idée"

Carnetdebord – Le prochain livre d'Audrée Wilhelmy, romancière et artiste québécoise, s'intitulera Peau-de-Sang et sera publié à la rentrée par les éditions du Tripode. ActuaLitté suit l'autrice en publiant son Carnet de Bord, dont le chapitre 5 est à retrouver ci-dessous.  Une manière pour Audrée Wilhelmy de faire patienter son lectorat, tout en le plongeant dans son quotidien d'écrivaine.

04/06/2024, 12:22

ActuaLitté

Tiffany Cooper : “Dessin et humour ont rendu ma vie plus belle”

RDVBDAmiens2024 – Originaire de Grenoble, Tiffany Cooper mit un terme à sa carrière dans le textile de luxe pour s’occuper de son linge sale : « Le dessin et l’humour ont toujours rendu ma vie plus belle », assure-t-elle. Étudiante à l'École des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle ouvrit son blog en 2012, dont découla son premier livre, Le Meilleur des Mondes Possibles (2013). Rencontre, en toute simplicité.

01/06/2024, 15:17

ActuaLitté

Dans la Nef des fous, même les robots rient

RDVBDAmiens2024 – Voilà plus de 30 ans que Turf s’est inscrit dans les pas de Jérôme Bosch (dont le tableau, La Nef des fous, est à découvrir au Louvre) : tout a débuté en ce 77e brumore de l’an 627, dans la bonne ville d’Eauxfolles. Et chez les éditions Delcourt. Le tout pour aboutir à une curieuse expérience, qui se déroule aux Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens.

01/06/2024, 10:12

ActuaLitté

Alain Damasio : “L'Afrique nous sauvera !”

MementoMori - L'auteur Alain Damasio était présent aux Imaginales 2024 à plusieurs titres : présenter son dernier ouvrage, Vallée du silicium, publié au Seuil, accompagner son camarade Mathias Echenay, avec qui il a lancé La Volte il y a 20 ans, et participer à l'Oratorio Les Furtifs, tiré de son roman paru en 2019.

01/06/2024, 06:23

ActuaLitté

"On veut mélanger les deux formules : populaire et élitiste"

Montmorillon2024 — Il y a 10 ans s'éteignait Régine Deforges. L'autrice et éditrice native de Montmorillon a marqué de son encre les lettres françaises et le paysage culturel de sa région natale. Cette année, le festival du livre de Montmorillon lui rend un hommage appuyé. ActuaLitté a pu s'entretenir au sujet de cette édition spéciale, avec le maire de la ville, Bernard Blanchet, et David Aladenise, son adjoint à la culture.

31/05/2024, 18:07

ActuaLitté

“Mettre un coup de frais, un coup de jeune et de talent”

Montmorillon2024 — Programmatrice des rencontres de Montmorillon depuis 2022, Anne-Lise Dyck-Daure avait cette année pour mission d'ouvrir le festival à de nouveaux horizons littéraires, tout en conservant un ancrage territorial. ActuaLitté a pu s'entretenir avec elle, à un peu plus d'une semaine de l'ouverture du Festival du livre de Montmorillon.

 

31/05/2024, 12:17

ActuaLitté

Zebra Comics fait les beaux jours de la BD africaine

Beaucoup de dynamisme se dégage de cette jeune équipe de Zebra Comics. Cette startup basée à Douala, la capitale économique du Cameroun, est en train de s’illustrer internationalement. Njoka Suyru, l’un de ses fondateurs, est curieux, réactif et porteur d’une belle énergie. Nous avons discuté une bonne heure en visio. Propos recueillis par Agnès Debiage, fondatrice d’ADCF Arica.

30/05/2024, 11:05

ActuaLitté

Un an à vélo : entre épuisement et émerveillement

#AVeloEntreLesLignes – Découvrir le plus grand nombre de librairies entre Paris et Oulan-Bator, le défi n'est pas des moindres. Et entreprendre le trajet à vélo ? Quelle folie. Pourtant, c’est exactement l’aventure que Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek ont entamée il y a un an. ActuaLitté partage cette incroyable odyssée en publiant leur récit de voyage intitulé À vélo, entre les lignes. Arrivé en Mongolie, il ne reste que quelques centaines de kilomètres au duo...

28/05/2024, 16:09

ActuaLitté

“La littérature n’est pas un miroir, mais une fenêtre sur le monde”

Loredana Lipperini, née en 1956 à Rome, est une journaliste, autrice et essayiste italienne. Elle anime l’émission radiophonique de culture et littérature Fahrenheit sur Rai Radio 3 et a été jurée de plusieurs prix littéraires en Italie ainsi que consultante pendant sept ans pour le Salon International du livre de Turin.

28/05/2024, 11:09

ActuaLitté

Les Imaginales, “vouées à devenir la plus grande fête de l'Imaginaire”

MementoMori - L'édition 2024 des Imaginales s'achève ce dimanche, le second sous la houlette du dessinateur Gilles Francescano, qui dresse avec ActuaLitté un bilan à chaud, placé sous la précieuse sensation d'être à la bonne place.

26/05/2024, 18:33

ActuaLitté

Chris Vuklisevic : "J'ai cherché à confronter les lecteurs avec leur mortalité"

MementoMori – Chris Vuklisevic a commencé par être le Coup de coeur des Imaginales 2024 dès février, avant de remporter le prestigieux Grand Prix de l'Imaginaire, et enfin Le Prix des Imaginales, à chaque fois pour son roman, Du thé pour les fantômes, paru dans la collection Lunes d'encre de Denoël en mai dernier. Un an après, la jeune autrice confirme sa place de pépite du genre.

25/05/2024, 15:42

ActuaLitté

John Gwynne : la mythologie nordique à hauteur d'homme et de femme

MementoMori – L'auteur de fantasy britannique John Gwynne a été présenté au public français grâce aux éditions Leha, dix ans après la sortie de son premier roman en 2012. Depuis, quatre de ses ouvrages sont parus en France, de deux de ses séries. Le second tome de sa Confrérie du sang, La Faim des dieux (trad. Thomas Bauduret), paraîtra le 13 juin prochain. À l'occasion de sa première venue aux Imaginales, ActuaLitté s'est entretenu avec l'écrivain de Fantasy, et son éditeur.

25/05/2024, 09:50