#Economie

Gibert Joseph ferme trois librairies : vers “un démantèlement” du groupe ?

Selon les informations obtenues par ActuaLitté, la direction de Gibert Joseph a décidé la fermeture de trois librairies. Un processus enclenché qui préoccupe désormais les salariés. Présente dans une vingtaine de villes en France, l’enseigne a en effet semé le doute sur l’avenir d’autres établissements.

Le 23/05/2020 à 14:39 par Nicolas Gary

49 Réactions | 7 Partages

Publié le :

23/05/2020 à 14:39

Nicolas Gary

49

Commentaires

7

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Chez Gibert « on cultive le secret », nous glisse un salarié. La direction, que ActuaLitté n’est pas parvenue à joindre, n’y est pourtant pas allée par quatre chemins. « Au cours de la semaine, trois établissements ont été visités par la DRH. Nous avions été alertés par un email de notre direction qui ne faisait pas preuve d’un grand optimisme », nous indique-t-on. « À ce jour, pas plus d'éléments : il faut attendre les consultations avec les élus du personnel », répond-on au sein l'entreprise. Si elles peuvent avoir lieu...

Trois librairies sur le carreau

La direction a en effet demandé la mise en liquidation judiciaire pour les librairies d’Aubergenville, Chalon-sur-Saône, et Clermont-Ferrand. Soit près d’une trentaine de salariés concernés, sans possibilité de PSE. « Nous n’atteignons pas le seuil légal de 10 licenciements sur 30 jours consécutifs », explique la CGT. Dans cette perspective, aucun reclassement ni proposition d’alternatives.

« On nous laisse dans un marché de l’emploi sinistré et dans les mains de l’administrateur judiciaire. De la sorte, l’entreprise peut considérer que sa responsabilité sociale n’est pas engagée », témoigne un salarié. « Les “Gibert” auraient connu, comme toutes les autres librairies un trou d’air, et les difficultés financières engendrées par le Covid justifieraient alors ces mesures. »

Les audiences pour les librairies de Clermont et Chalon-sur-Saône sont fixées au 28 mai, celle d’Aubergenville n’est pas encore connue. 

« La logique a été de nous pointer que le monde du livre a vécu une situation compliquée, que nos magasins sont fragiles et avec une crise qui a accentué la situation », poursuit un membre du personnel. « La solution était prise pour le groupe, nous aurons accès à des indemnités de licenciement, il fallait donc l’accepter. »

Âpre, surtout en s’entendant expliquer que « nous sommes encore jeunes et qu’on retrouvera du travail. Certains ont beaucoup d’expérience, et à 50 ans, dans la librairie, cela n’a rien d’une évidence d’être réembauché ». 

La nouvelle intervient après que Richard Dubois, directeur commercial du groupe, a décidé de prendre sa retraite, en mars dernier.

“Gibert se dédouane”

La CGT, contactée par ActuaLitté, ne mâche pas ses mots, et parlerait même « d’un effet d’aubaine, avec le déconfinement. La direction de Gibert se dédouane totalement : ce ne sont pas eux qui prennent la décision des licenciements, puisqu’elle découlera de la conclusion de l’administrateur ».

Et d’ajouter : « La responsabilité de l’employeur est d'autant plus grande qu'aucune mesure n’a été prise, un tant soit peu significative, pour maintenir l’activité, malgré la volonté du personnel. »

La situation économique du groupe n’étonne pourtant personne : « La direction nous tient à l’écart de toute logique collective, et même sans vision d’ensemble, on sait que les librairies encaissent un léger déficit — pour les boutiques parisiennes tout du moins. »

Longtemps imaginée, l'arrivée d’un repreneur qui aurait signé un chèque pour l’ensemble du réseau serait alors balayée par celle « d’un démantèlement du groupe ? La réduction de la voilure semble conduire leur stratégie : fermer des librairies en province ; restructurer sur Paris, tout est possible. La logique économique du groupe, de toute manière, nous a toujours échappé ».

Rappelons qu’en novembre 2017, l’autorité de la concurrence avait approuvé le rachat de Gibert Jeune par Gibert Joseph, réunissant les deux enseignes sous un même pavillon. Et ce, après des années de séparation.

mise à jour 16 h :

La CGT vient de diffuser une réaction directe à cette annonce de fermeture des librairies. Nous la reproduisons ici dans son intégralité. Elle confirme les informations déjà communiquées par ActuaLitté.

La rumeur était vraie. Nous avons eu ce jour confirmation que les trois magasins Gibert Joseph qui n'avaient pas réouvert à l'issue de la période de confinement sont bien sous la menace d'une liquidation.

Nos collègues sont sous le choc après avoir appris la cessation d'activité à quelques jours de l'audience du tribunal du commerce qui scellera le sort des boutiques. Si la date n'est pas encore fixée pour Aubergenville, ce sera le 28 mai pour Chalon-sur-Saône et Clermont-Ferrand. Une trentaine de salariés sont concernés.

Nous n'avons pas de mots pour qualifier le procédé utilisé par la direction pour restructurer le groupe Gibert Joseph. Les collègues avec qui nous avons pu nous entretenir sont abasourdis. Profitant du confinement pour conduire dans le plus grand secret les démarches de liquidation, la direction, par l'intermédiaire du DRH, a annoncé cyniquement dans une seule et unique réunion pour chaque boutique que le magasin dans lequel nos collègues travaillent pour certains depuis plusieurs dizaines d'années ne rouvrira pas ses portes.

La brutalité de la démarche s'explique par la tentative de la direction de s'exonérer de ses responsabilités sociales en laissant le soin à l'administrateur de procéder aux licenciements sans que nos collègues puissent exiger du groupe Gibert Joseph une participation supra-légale à leurs conditions de départ. Aucune considération économique, de quelque nature qu'elle soit, ne peut justifier ces pratiques : dans la période actuelle, placer des salariés en situation de chômage dans des bassins d'emploi fragilisés en ne leur octroyant que les indemnités légales est proprement scandaleux.

Notre section syndicale ne pouvant agir légalement qu'au périmètre des magasins parisiens, nous souhaitons en premier lieu adresser à nos collègues toute notre solidarité. Nous comprenons mieux, dans la situation actuelle, le refus catégorique de mettre en place d'une représentation du personnel commune à l'ensemble des magasins du groupe.

La direction peut ainsi licencier trente personnes sans avoir l'obligation de mettre en place un Plan de Sauvegarde de l'Emploi. La section CGT Gibert Joseph et son syndicat, l'US CGT Commerce et Services de Paris appuieront sans réserve les revendications des collègues d'Aubergenville, Chalon-sur-Saône et Clermont-Ferrand.

 

mise à jour 28/05 :

Les tribunaux de commerce de Chalon-sur-Saône et Versailles viennent de se prononcer sur le sort des établissements de Chalon et Aubergenville. Si dans le premier cas, un délais d'un mois reconductible a été obtenu, le sort de la seconde librairie est définitivement scellé.

photo ActuaLitté, CC BY SA 2.0 - Gibert Joseph boulevard Saint-Michel, Paris

Dossier -  Liquidation, prudence, salariés : les librairies Gibert Joseph en question

49 Commentaires

 

Anne BG

23/05/2020 à 21:14

Tout proprement scandaleux ne rien lâcher se battre jusqu’au bout
Mobilisez vos élus et lancez une pétition en ligne
COURAGE
Anne

Fit92

24/05/2020 à 19:59

A AnneBG. Qu'est-ce qui est "proprement scandaleux" au juste ? j'essaie de comprendre votre message. Merci. C'est triste, c'est une mauvaise nouvelle, c'est dur, terrible pour certains, mais où est le scandale ? quel scandale ?

Ebezener Scrooge

23/05/2020 à 23:09

Les gens n'achètent plus de livre, l'entreprise perd de l'argent mais tant pis, les pleurnichards qui croient que l'argent tombe du ciel (un débile disait jadis : ça coûte rien c'est l'état qui paye) exigent de garder leur emploi... Avec quoi on va les payer si l'entreprise ne gagne plus rien ? ah j'oubliais ! avec l'argent des autres...

Mickey

24/05/2020 à 01:52

Ok Scrooge.

Willy le Borgne

24/05/2020 à 10:29

C'est bien vous faîtes honneur à votre pseudo, vivement que les fantômes viennent vous voir, vous en avez bien besoin

Jihache

24/05/2020 à 02:09

C'est incroyable, hein, ces gens qui consacrent une partie de leur vie à une entreprise et qui osent ensuite en demander de quoi vivre ! Quelle impudence, ils pourraient aller crever en paix dans leur pavillon de banlieue, n'est-ce pas.

Nathalie BUISSON

24/05/2020 à 05:49

Vous n'avez à l'évidence pas encore été visité, Scrooge ! Vos commentaires sont d'un autre âge. A l'évidence vous n'avez pas compris ce qui est légitimement reproché à l'employeur.

Ansima

24/05/2020 à 06:56

Pseudo joliment choisi ...
Ce message serait donc à prendre au second degré. Tout du moins, je l'espère car le raccourci, "futurs chômeurs = pleurnicheurs" dans le contexte actuel que vit les milieux culturels, me paraît indécent.

Rémy Frey

24/05/2020 à 11:04

Ce courageux monsieur Ebezener Scrooge qui ne connait manifestement rien au marché du livre, aux librairies et à Gibert Joseph pourrait avoir la décence de garder ses propos de café du commerce pour lui. Traiter derrière son écran de pleurnichards des salariés mis à la porte en deux heures d'un magasin où ils travaillaient pour certains depuis des dizaines d'années est méprisable.

Rémy Frey

Masqué

24/05/2020 à 13:40

Ebezner scrooge vous ne connaissez pas la société Gibert Joseph, les différentes directions bicéphales qui se succèdent depuis des années n'ont aucune valeur humaine, ils sont tous ou pour la plus part issus de la famille Gibert mais malheureusement incompétents depuis une bonne quinzaine d'années...il serait temps qu'ils payent leurs incompétences..soutien total aux salariés des magasins qui vont fermé et aux autres qui ne vont pas tarder

Daniel Cased

24/05/2020 à 14:26

Une entreprise vous emploie 5-10 ou 15 ans
Vous permet de vivre peut être d acheter une maison d'elever vos enfants
Le jour où l entreprise doit fermer parce qu elle n est plus rentable les insultes pleuves
Pourrit capitaliste vendu rien sur le passer ensemble

Frabrice

24/05/2020 à 18:03

A Daniel Cased : ce n'est pas l'entreprise qui permet aux salariés de pourvoir à leurs besoins, c'est au contraire le travail des salariés qui permet à l'entreprise de faire de l'argent qui va ensuite et pour une partie dans les salaires. C'est trop facile d'inverser les rôles et de dire que l'on doit tout à l'entreprise…

Lulu

25/05/2020 à 11:18

Merci de votre réponse à M.Daniel Cased : hallucinant qu'en 2020, on en soit à devoir expliquer ce rapport salarié//entreprise ... On n'est pas sorti de la mouise avec les visions paternalistes de 19è siècle ...

Jihache

24/05/2020 à 19:19

"Une entreprise vous emploie 5-10 ou 15 ans"
NON
"Vous travaillez dans une entreprise pendant 5, 10 ou 15 ans".

LecteurParis

24/05/2020 à 19:37

C'est sur qu'avec cette réaction de la CGT, les éventuels repreneurs ne vont pas se précipiter.

Arragon-Guery

24/05/2020 à 21:23

:sick:le mouvement du personnel est possible, cela si les employés n'ont pas maison, je que là, il faut faire dès concessions. Cela sera de plus en plus nécessaire
FAUX, les Français lisent tjrs autant les liseuses n'ont pas eu de succès. :shut: :P

Franck

24/05/2020 à 21:42

Gilbert jeune a toujours été une référence dans le quartier étudiant de saint michel, ce n'est pas un simple libraire mais un mythe culturel pour de nombreux étudiants qui se sont formés depuis des lustres de livres spécialisés universitaires, il faut sauver ce libraire, il a sa place depuis toujours dans ce quartier.

Christophe Aubert

25/05/2020 à 04:40

La réaction de la CGT devrait être quoi ? Applaudir ? Décidément certains ne connaissent rien au rôle d'un syndicat... Et que croit Scrooge ? Que cela lui coûtera moins cher le chômage des autres, plutôt que maintenir leur activité ? Lui ne comprend rien à l'économie.

koinsky

25/05/2020 à 07:36

Expliquez-moi comment une librairie qui touche 35% sur chaque livre peut décemment se plaindre en regard des 8/10 % de ce que touche l'auteur pourtant créateur d'au moins pour 70 % de sa valeur ajoutée, sinon le système d'intermédiaires qui taxe à tous les étages (taxes, loyers, charges...) toute création jusqu'à la rendre absurde et exsangue ? C'est donc un problème de vampirisation de la valeur ajoutée.

Drere

25/05/2020 à 08:59

Rappelons quand même que l'éditeur, le grand vampire qui s'enrichit sur le dos des pauvres auteurs à qui il ne laisse que les miettes, paye 100 % du coût de conception et de fabrication du livre et ne touche qu'environ 20 % de son prix de vente.

Jihache

25/05/2020 à 09:53

Oui bien sûr, Drere, un livre ne coûte rien à produire à son auteur.
Il se pose un matin sur les toilettes, et paf, il le démoule.
Ce n'est pas des semaines, des mois de travail à temps plein.

Drere

25/05/2020 à 14:30

Un livre demande du travail à son auteur, mais aussi à l'éditeur qui participe à la mise en forme du texte, au fabricant qui conçoit le format papier, à l'imprimeur qui l'imprime, au diffuseur qui démarche les librairies, au distributeur qui transporte les exemplaires, et au libraire qui les vends. Sans compter les graphistes, les commerciaux, les correcteurs... Tous ces gens travaillent à temps plein pour faire parvenir le livre chez le lecteur. Penser que l'auteur devrait toucher la part du lion et tous les autres membres de la chaîne devraient se contenter des miettes n'a rien de juste.

Jihache

25/05/2020 à 16:31

Personne ne prône ce que vous évoquez dans votre dernière phrase. Il est simplement question d'une meilleure répartition.
Et actuellement, les miettes, elles sont pour l'auteur. Vous évoquez à juste titre des gens qui travaillent à temps plein pour faire parvenir le livre au lecteur. Et c'est vrai.
C'est également le cas de l'auteur et étrangement, c'est très très souvent le seul qui n'en vit pas, n'est-ce pas.
Il y a là quelque chose qui, personnellement, me chiffonne. Le seul qui ne vit pas de son travail, c'est l'auteur. L'éditeur se rémunère et vit de son travail, le graphiste, le diffuseur, le distributeur, le libraire. Certains en vivent mieux que d'autres mais en gros, le seul qui, à moins de s'appeler Marc Lévy, bosse à côté, c'est celui qui produit le produit.
Après, ça me dérange peut-être parce qu'un roman me demande 4 à 6 mois de travail régulier et que je touche des clopinettes.

Achi

21/03/2021 à 15:09

Très juste ce que vous dîtes

Drere

25/05/2020 à 19:51

Rassurez-vous, le reste des prestataires de l'édition ne parviennent pas non plus à vivre des ventes de vos livres ; c'est en travaillant sur plusieurs centaines de titres par an qu'ils parviennent à se rémunérer.

Pardonnez-moi si j'ai mal interprété vos propos, mais vous disiez dans votre premier message que les auteurs produisaient 70

Jihache

25/05/2020 à 20:47

Vous jouez quand même sur les mots et visiblement sur les identités.
Je sais bien que les professionnels de l'édition ou les libraires ne vivent pas sur mes livres, c'est assez désobligeant et évidemment absurde de laisser croire que cela peut être mon propos. Ils ne vivent sur aucun auteur unique. Sauf qu'ils ont un travail, un vrai, qui les nourrit et qui est une étape de cette fameuse chaîne du livre. Tous. Trouvez-moi s'il vous plaît, un distributeur qui bosse en supermarché pour terminer son mois, un libraire qui est aussi livreur Uber ou autre...
En France, il y a, au niveau de la littérature de genre, la littérature populaire, une centaine d'auteurs qui en vivent. On compare avec le nombre d'éditeurs, de libraires, de distributeurs, de diffuseurs ?
Seuls les correcteurs sont encore plus mal logés que l'auteur.

Quant aux 70%, le pourcentage n'est pas de moi, je vous laisse échanger sur le sujet avec son auteur. Cela étant dit, j'ai quand même envie de souligner que sans auteur, pas de livre. Aucun, nicht, nada. Mine de rien. Après, avancer un pourcentage, je m'en garde bien.

Jihache

25/05/2020 à 20:51

Cela dit, tout ceci est hors-sujet et ne concerne pas l'hideux plan de licenciement de Gibert et je m'en voudrais de parasiter un sujet aussi important. Je brise ici.
Bonne continuation.

Abeille55

25/05/2020 à 10:36

Il est triste d’apprendre qu’un commerce, peu importe son activité, employant des gens depuis longtemps ou depuis peu doive fermer ses portes... mais il est d’autant plus triste que la situation actuelle la force a le faire. Je ne pense pas que la direction soit heureuse d’annoncer cette nouvelle à ses salariés, peu importe la manière. Réfléchissez avant de dire des absurdités. S’ils avaient pu maintenir les emplois ils l’auraient fait, ça va de soi.

Lulu55

25/05/2020 à 11:35

Abeille55, les faits prouvent tous les jours le contraire : on supprime souvent des emplois pour de très mauvaises raisons et en se contrefichant du sort des salariés.
Je vous conseille – sur un sujet élargi - de lire cet article économique : https://infiltres.fr/2018/04/22/le-lbo-quand-la-valeur-sen-va/
Il est écrit par « des infiltés » qui se présentent ainsi : « Nous appartenons à « l’élite ». Nous avons souvent fréquenté les mêmes écoles, les mêmes masters, nous évoluons dans les mêmes cercles et occupons une position sociale privilégiée. Tout cela aurait dû nous conduire naturellement à être les chevilles ouvrières dociles de la mise au pas néolibéral de la société française en cours depuis une quarantaine d’années. Et pourtant ce n’est pas le cas… Bien souvent en minorité parmi nos collègues et nos proches, nous sommes au contraire écœuré·e·s par la politique actuelle et le modèle de société qu’elle dessine… »

Jihache

25/05/2020 à 13:36

Il a l'air bien votre monde Abeille55, faudra nous dire comment y aller. Dans le vrai, un bon paquet d'entreprises se foutent de leurs travailleurs comme de l'an 40 et n'hésitent pas à délocaliser, à fermer, à "sauvegarder l'emploi"... pardon, à virer, pour engraisser les actionnaires.
D'ailleurs, la manière dont ça s'est déroulé à Gibert laisse à voir une grande philanthropie patronale, ça crève les yeux.

Julie

25/05/2020 à 11:45

"S’ils avaient pu maintenir les emplois ils l’auraient fait, ça va de soi". c'est vraiment une remarque d'un autre monde… comme si la famille Gibert faisait partie de ces grands philanthropes qui s'intéressaient au sort de leurs salariés.

A@1m5kpztw

25/05/2020 à 16:09

J'allait au gibert soseph de saint-germain-en-laye et il y avait du monde le magasin n'était jamais vide .j'espère Que vous allez pouvoir continué il ha des gens qui mettent des messages pas très gentils ceux là je les méprise !

A @1 m5kpztw

25/05/2020 à 16:23

Moi je vais chez gibert joseph à saint-germain-en laye et à chaque fois il y a du monde ! Ne baissé pas les bras manifester ! Ceux qui mettent des messages virulents ceux là je les méprisent !

koinsky

25/05/2020 à 16:32

Je connais bien le Gibert de SG en Laye, il grouille de monde. Mais le personnel a l'air au bout du rouleau. Alors est-ce dû aux conditions de travail...

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Pour une inauguration réussie de sa librairie

Vous projetez depuis maintenant des mois, peut-être même des années, d’ouvrir votre librairie. Tout est lancé. Vous avez trouvé le local, vous avez organisé l’espace, lancé votre entreprise en remplissant toutes les démarches administratives nécessaires. Vous nouez votre premier contact avec les diffuseurs mais aussi avec les maisons d’édition. Il ne reste plus qu’à finaliser l’inauguration de votre établissement !

01/02/2023, 13:56

ActuaLitté

La Librairie des Grands Caractères fête ses deux ans

C’est la première librairie en France, installée dans le 5e arrondissement de Paris, dédiée à des ouvrages entièrement recomposés. Cela, afin qu'ils soit accessibles aux lecteurs qui ont des problèmes de vues ou des difficultés cognitives les empêchant de lire les livres dans leur format standard.

01/02/2023, 12:13

ActuaLitté

Rassurés, les libraires de Belgique poussent un gros soupir

Nos voisins, libraires indépendants d’outre-Quiévrain, disposent désormais d’un outil mesurant les ventes de livres dans leurs établissements. « Pour 2022, nous sommes face à une baisse d’activité relativement limitée, en deçà de nos craintes », assure leur syndicat. 

20/01/2023, 17:19

ActuaLitté

Paris : un nouveau lieu pour les sciences humaines et sociales

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) est reconnue d'utilité publique. Elle soutient la recherche et la diffusion des connaissances dans le domaine des sciences humaines et sociales. Et ouvre à présent un nouvel espace, pour valoriser des publications. Le Comptoir, situé au siège de la Fondation, « associe la vente d’ouvrages et de revues à une programmation scientifique et culturelle originale ».

18/01/2023, 11:38

ActuaLitté

Maroc : Les Colonnes, mythique librairie de Tanger, se redresse

L’établissement rouvrira ses portes ce 19 janvier, s’appuyant sur quatre piliers, soutiens indéfectibles de ses colonnes : cultures, rencontres, arts et littératures. De quoi ouvrir un nouveau chapitre pour le célèbre établissement, soutenu par quatre associés : « La vigie du détroit de Gibraltar ne s’éteindra pas », promettent-ils.

18/01/2023, 10:54

ActuaLitté

La tempête Gérard prive les librairies de livraisons

On accuse bien souvent la météo d'avoir perturbé la fréquentation d'un festival : trop ensoleillé, les visiteurs préfèrent flâner dehors, trop pluvieux, ils campent chez eux. Si la causalité prête à sourire, les intempéries n'avaient jusqu'à lors pas eu d'incidence sur le travail des libraires. Gérard, qui perturbe la France depuis quelques jours, aura pourtant provoqué de sérieux remous, mettant à mal les livraisons d'ouvrages dans les points de vente de province.

17/01/2023, 11:53

ActuaLitté

En Traits Libres, la librairie de BD alternatives à Montpellier côtoie Voltaire

Depuis mi-décembre, la librairie a quitté son repaire de jadis pour de nouveaux locaux : elle profite donc de cette nouvelle année pour présenter ses voeux depuis le 1 rue Voltaire, à Montpellier. Et promet, d’ores et déjà, « de plus grandes choses ».

13/01/2023, 16:05

ActuaLitté

Hausse du SMIC : nouvelles grilles de salaires en librairie

Le 1er janvier 2023 a été accompagné par une revalorisation du SMIC, le salaire minimum de croissance et salaire horaire minimum légal qu'un salarié est en droit de percevoir. La hausse, de 1,8 %, suit l'inflation estimée à 1,81 % et génère de nouvelles grilles de salaires minimum en librairie.

12/01/2023, 13:05

ActuaLitté

Circuit court ou court-circuit ? Un auteur devient libraire de ses oeuvres

Auteur et éditeur, Benoît Broyart aime cumuler les casquettes : depuis peu, ce natif de Reims est aussi libraire. Le point commun à ces fonctions ? Elles convergent toutes vers ses propres livres, essentiellement de la littérature jeunesse. Sur son site « La librairie de Benoît », 70 de ses 80 ouvrages sont commercialisés. Une façon pour lui d'obtenir une marge supplémentaire dans une chaîne du livre où « l’auteur est un malmené ».

11/01/2023, 13:15

ActuaLitté

Vente en ligne, rénovation : bilan du Plan de relance des librairies françaises

De 2020 à 2022, grâce aux crédits accordés par le plan France Relance, le Centre national du livre (CNL) a piloté pour le compte du ministère de la Culture un important dispositif d’aide à la modernisation des librairies françaises pour accélérer leurs rénovations, leurs mises aux normes, leurs extensions ou leurs développements informatiques. L'aide a permis d’attribuer plus de 10 millions € au bénéfice direct de 180 librairies, ainsi qu’au bénéfice indirect de près d’un millier de librairies, à travers les différents portails collectifs soutenus.

04/01/2023, 10:45

ActuaLitté

À Rouen, la célèbre librairie de “Monsieur Rêve” fermera

Après les fêtes de fin d’année, les habitués de la librairie vintage « Le rêve de l’escalier » – nom d’un recueil de nouvelles de Dino Buzatti – composent avec une étrange gueule de bois. L’établissement fermera définitivement ses portes le 31 janvier 2023 après échéance du bail commercial. Son propriétaire, Michaël Féron alias « Monsieur rêve », est lui aussi une institution rouennaise.

03/01/2023, 17:40

ActuaLitté

Lyon : la librairie Diogène fête ses 50 ans... et risque de fermer

Située rue Saint-Jean, au cœur du quartier historique du Vieux Lyon depuis 1973, la librairie Diogène est menacée. Au sein de cet immeuble historique où elle possède près de 300 m2, la boutique est sous le coup d’une procédure d’éviction. Elle fait suite au rachat du bâtiment par un important groupe immobilier lyonnais, Maïa, en 2018. Au pied du mur, les propriétaires ont lancé une pétition.

03/01/2023, 09:26

ActuaLitté

La Fédération européenne et internationale des libraires dévoile sa Charte

La Fédération européenne et internationale des libraires (EIBF) a révélé le 10 décembre dernier, Journée des droits de l’Homme, sa Charte de la liberté d’expression aux membres de l’International Publisher Association (IPA). À présent, le document est rendu public, et un constat : la censure d’ouvrages dans le monde se poursuit à l'échelle mondiale.

23/12/2022, 09:36

ActuaLitté

Texas : une enquête fédérale ouverte après la censure de plusieurs livres

BookBanUSA — Au Texas, le surintendant du district scolaire de Granbury a ordonné aux bibliothécaires scolaires de retirer des rayons les livres traitant de l’orientation sexuelle ou mettant en scène des personnes transgenres. Une mesure dont a pris connaissance le Bureau des droits civiques du Département de l’éducation, après une plainte de l’American Civil Liberties Union du Texas (ACLU). En réponse, une enquête fédérale a été lancée le 6 décembre dernier. Une première.

21/12/2022, 17:37

ActuaLitté

Suisse : les librairies Payot obtiennent gain de cause

Le 14 novembre dernier, l'opération « Un livre acheté, un livre d’un auteur valaisan offert » était lancée par les autorités cantonales afin de soutenir les librairies du Valais dans l’après-Covid. Problème, deux grands groupes, Payot et Fnac, n’ont pas été inclus dans la procédure. Après l’annonce d’un recours auprès du Conseil d’État porté par Payot SA, le Grand Conseil du canton a voté, ce vendredi 17 décembre, un « postulat urgent » soutenu par le Parti libéral-radical (PLR). Changement de braquet ?

20/12/2022, 16:24

ActuaLitté

La riposte des libraries féministes : “Ce n'est pas OK de nous faire taire”

Dans les vitrines de dix librairies féministes de France fleurissent les collages censurés par la police niçoise, il y a quelques jours. « On ne nous bâchera pas. On ne vous lâchera pas », clame-t-on sur les réseaux sociaux. La révolte se poursuit en soutien à l’établissement engagé Les Parleuses

16/12/2022, 16:58

ActuaLitté

Le calvaire des librairies face aux hausses de prix des livres

#PenuriePapier – La période des fêtes rime avec surcharge d’activité dans les librairies : le livre, régulièrement cité comme cadeau favori des Français, décembre met les libraires en liesse. Certes, 2022 sera moins explosive que les années passées, placées sous le signe du Covid. Mais surtout, de vilaines contraintes logistiques ajoutent une couche de labeur, dans une période qui n’en manque pas.

16/12/2022, 15:46

ActuaLitté

Suisse : Payot récolte plus de 111 000 € contre la pauvreté

Initiative coordonnée par la chaîne suisse de librairies Payot, le « Fair Friday » a récolté plus de 111.000 francs suisses, soit près de 111.300 €. 190 magasins partenaires ont été mobilisés les 25 et 26 novembre (avec une prolongation le 27 novembre pour les achats sur payot.ch) à l'occasion de cette 5e édition. Le principe : proposer aux clients d’arrondir volontairement le montant de leurs acquisitions, ou de faire un don en faveur de Caritas Suisse, partenaire du projet.

14/12/2022, 15:14

ActuaLitté

Les Parleuses à Nice : “Tout le monde considère qu'il s'agit de censure”

En visite à Nice le 9 décembre dernier, la venue de Gérald Darmanin a entraîné un étrange manège devant la librairie engagée Les Parleuses. L’établissement, faisant face au futur hôtel des polices, a vu ses vitrines recouvertes de draps noirs le temps de la visite du ministre de l’Intérieur. Elles arboraient jusqu’alors des messages et collages féministes. Les gérantes de la librairie, Anouck Aubert et Maud Pouyé, crient à la censure. 

13/12/2022, 16:31

ActuaLitté

Après Noël, de nombreuses librairies romaines fermeront

Selon l'association ALI Confcommercio Roma, de nombreuses librairies de la capitale italienne risquent de fermer après Noël, période où les profits sont les plus élevés. Entre-temps, une librairie historique vendant des livres d'occasion très rares a fermé à Bologne (Émilie-Romagne). La pandémie a évidemment joué un rôle décisif dans ces nombreuses fermetures, mais elle n'est pas le seul facteur de crise... 

12/12/2022, 12:17

ActuaLitté

Agression sexuelle : censurer une librairie pour épargner Darmanin ?

Située au coeur de Nice, 5 place Marshall, la librairie-café Les Parleuses avait souri en coin, apprenant la visite prochaine du ministre de l’Intérieur. Pour l’occasion, les fondatrices prévoyaient d’accueillir Gérald Darmanin avec quelques messages d'affection et autres déclarations d'amour, directement depuis leur vitrine. Surtout que l'on n’a pas tous les jours le plaisir d’avoir pour voisin un hôtel des polices inauguré en grande pompe…

11/12/2022, 12:37

ActuaLitté

Un millier de livres volés à la “Bancarella del Professore”

Pour Alberto Maccaroni, 75 ans, un malheur n’arrive jamais seul. Le propriétaire de la « Bancarella del Professore », l’historique librairie de rue située sur la Piazzale Flaminio de Rome, avait pu compter sur un élan de solidarité l’été dernier. La librairie avait été détruite par un incendie, où environ 6000 volumes ont brûlé, mais vite reconstruite grâce à la solidarité de ses concitoyens. Aujourd’hui il doit faire face à une autre mésaventure : des voleurs lui ont soustrait un millier de livres… 

05/12/2022, 11:45

ActuaLitté

La Fnac réintègre Antifa le jeu, des éditions Libertalia, à ses rayons

L'enseigne Fnac fait machine arrière. Ce 27 novembre, le réseau de grandes surfaces spécialisées annonçait le retrait de ses rayons du jeu de société Antifa le jeu, publié par les éditions Libertalia et conçu avec le site antifasciste La Horde. Après une « vérification approfondie », le produit est de retour en rayon — mais reste en rupture de stock.

30/11/2022, 12:26

ActuaLitté

Face à la police et à l'extrême droite, la Fnac censure le jeu d'un éditeur

Les éditions Libertalia ont travaillé avec le site antifasciste La Horde pour concevoir Antifa le jeu, un jeu de société, comme son nom l'indique, mais aussi un outil de formation dans la lutte contre les idées nauséabondes de l'extrême droite. Sous la pression de « certains de [ses] publics », la Fnac a procédé au retrait du produit de ses magasins et de sa boutique en ligne.

29/11/2022, 10:28

ActuaLitté

Suisse : face aux librairies Payot, le Valais fait machine arrière  

Afin de soutenir les librairies du Valais dans l’après-Covid, les autorités cantonales ont annoncé le 14 novembre dernier une opération, un livre acheté, un livre d’un auteur valaisan offert. Problème, les deux grands groupes Payot et Fnac n’ont pas été inclus dans la procédure. Pascal Vandenberghe, directeur de Payot, ne s’est pas gêné pour exprimer publiquement (et franchement) son mécontentement. Face à cette levée de boucliers, le Valais a suspendu son dispositif dans la partie germanique du Haut-Valais, où se nichent les raisons de la colère.

24/11/2022, 15:05

ActuaLitté

Une librairie expose en vitrine des gratte-ciels faits en livres

Les buildings et immeubles de Milan, comme abrités dans une boule à neige… que l’on ne renversera qu’avec grande difficulté, puisqu’il s’agit d’une librairie. Alors que la manifestation BookCity s’ouvre dans la capitale de l’édition italienne, la boutique de la Feltrinelli a réalisé une étonnante vitrine. Dont les concepteurs ont déjà brillé pour avoir recouvert un tank de livres vierges… 

21/11/2022, 09:36

ActuaLitté

Librairies : un plafonnement des hausses des loyers sur un an

Afin de protéger le pouvoir d'achat des Français, le Parlement a voté une mesure limitant la variation de l'Indice des Loyers Commerciaux sur un an, entre le 2e trimestre de 2022 et le 1er trimestre de 2023. Concrètement, cela permet à des petites et moyennes entreprises de plafonner les révisions de loyers sur la période : tous les baux commerciaux sont concernés, y compris les librairies.

16/11/2022, 15:20

ActuaLitté

À Noël aussi, les livres sont au même prix partout

2021 fut une année exceptionnelle pour le secteur du livre et plutôt bonne pour la librairie, 2022 le sera sans aucun doute un peu moins. Les fêtes de fin d'année seront plus que jamais cruciales et le Syndicat de la librairie française rappelle une nouvelle fois le message : un livre a le même prix partout.

15/11/2022, 16:24

ActuaLitté

Librairies : nouveau départ au Mans, opération sauvetage en Dordogne

Au Mans, dans la Sarthe, La Librairie sans nom rouvre ce 15 novembre. Pascale et Frédéric Mignon déménagent d’un 200 mètres carré pour un local quatre fois plus petit, « ce qui permet de créer une ambiance plus intimiste ». À plusieurs centaines de kilomètres de distance, à Ribérac, en Dordogne, des fidèles de la librairie indépendante L’Arbre à palabres s’organisent. Les propriétaires partent à la retraite et il faut trouver un repreneur.

15/11/2022, 12:01

ActuaLitté

Furet du Nord : salariés et libraires en grève pour “une revalorisation salariale” 

Trois établissements du groupe Nosoli (Furet du nord - Decitre) ont enclenché ce 29 octobre une grève. À Lille, Englos et Villeneuve-d’Ascq, quelques dizaines de salariés ont décidé d’un débrayage. Une initiative personnelle, semble-t-il, qui n’est pas suivie par les organisations syndicales.

29/10/2022, 13:16

ActuaLitté

La municipalité rachète une librairie pour la sauver (Morbihan)

Le Comptoir gâvrais est un commerce emblématique de la presqu’île de Gâvres, situé en pointe du Morbihan. Librairie, mais également salon de thé, épicerie fine, et dépôt de pain et viennoiserie, la structure connaîtra prochainement une nouvelle existence. Tant pour sauvegarder l'établissement que maintenir l'activité, le conseil municipal à décidé après délibération, à l’unanimité, d’autoriser le maire, Dominique Le Vouedec, à faire l’acquisition du lieu.

 

29/10/2022, 09:23

ActuaLitté

Italie : la langue des signes pour une librairie plus inclusive

La libraire et auteure Cristina Di Canio, en collaboration avec l’association « Guanti rossi », annonce une nouveauté pour sa librairie milanaise La scatola Lilla : la présence constante d’interprètes LIS (lingua dei segni italiana, la langue des signes italienne) qui rendront les présentations et les rencontres accessibles à tout public.

14/10/2022, 09:00

ActuaLitté

Un tour dans la librairie la plus romantique de Californie...

Non loin de Los Angeles, The Ripped Bodice – Le Corsage déchiré – est l’unique établissement spécialisé dans les romans d’amour sur la côte ouest. Ouverte par Leah Koch en 2016, avec sa soeur Bea, tout est parti d’une campagne Kickstarter. Et depuis, tout le monde semble filer le parfait amour…

11/10/2022, 16:53

ActuaLitté

Pierre Coursières : 20 années de Furet, “une sacrée aventure”

Le groupe Nosoli (Furet du Nord - Decitre) connaît une activité riche ces derniers temps : l’arrivée d’un nouvel actionnaire aura conduit à remanier l’organigramme. Et en parallèle, le rachat de Chapitre.com donne du pain sur la planche. C’est dans ce contexte que Pierre Coursières a définitivement transmis le témoin à Cyril Olivier, ce 5 octobre.

06/10/2022, 09:23

ActuaLitté

Des remises empoisonnées qui mettront les “librairies romandes à genoux”

Prendrait-on les libraires romands pour des canards sauvages ? Ou la clientèle des lecteurs pour des perdreaux de l’année ? Les diffuseurs français font pleuvoir les remises à destination des commerces, sur les titres de leurs catalogues. Et ce, alors qu’une plainte pour distorsion de la concurrence vise le groupe Madrigall, déposée par le PDG de l’enseigne Payot.

05/10/2022, 16:38

ActuaLitté

Une librairie, comme un livre tombé du ciel au bord d'un lac

Le cabinet MUDA Architects a signé une réalisation d’exception, pour la librairie Citic Bookstore, près du lac Xinglong (province du Sichuan, centre-ouest de la Chine). Dans la ville de Chengdu, cette librairie offre un regard inédit, symbolisant, par son toit, un livre renversé. Le tout avec des fenêtres qui plongent pour partie sous l’étendue d’eau…

28/09/2022, 14:28

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

#10marsjelis : la deuxième édition du quart d'heure de lecture

Ce vendredi 10 mars 2023. , le Centre national du livre (CNL) en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et l’ensemble de ses partenaires invite, pour la deuxième édition, tous les Françaises et Français à un « quart d’heure de lecture » national.

02/02/2023, 17:32

ActuaLitté

Xavier Person, directeur de Livre et lecture en Bretagne

Xavier Person sera chargé de mettre en œuvre le nouveau projet d’orientations culturelles de « Livre et lecture en Bretagne », tel que défini dans un dialogue avec les professionnels du secteur, aux côtés des partenaires publics.

02/02/2023, 16:39

ActuaLitté

Philippe Tesson, fondateur du Quotidien de Paris, est mort à 94 ans

Journaliste, critique et propriétaire de théâtre, Philippe Tesson est décédé dans la nuit du mercredi 1er février, à 94 ans. Il a passé ses derniers instants avec sa famille, « paisiblement et entouré de ses enfants », dont l’écrivain voyageur Sylvain Tesson.

02/02/2023, 15:34

ActuaLitté

Johanna Brinton à la tête des affaires internationales pour De Marque

L'arrivée de Johanna Brinton à l’équipe de développement des affaires internationales s’inscrit dans l’approche relationnelle de De Marque, axée sur un service de proximité auprès des acteurs clés du milieu du livre.

02/02/2023, 15:10

ActuaLitté

Histoire d'un ogre : Érik Orsenna en biographe de Vincent Bolloré

Editis mis en vente. Lagardère plus que convoité. Vivendi face à la Commission européenne et les autorités de la concurrence… Corollaire de ces grands mouvements, qui doivent aboutir à ce que Lagardère entre dans le giron de Vivendi, la fronde des auteurs se poursuit. Avec Érik Orsenna qui ouvre singulièrement le bal…

02/02/2023, 12:33

ActuaLitté

Vivendi tente de rassurer les salariés d'Editis

Quel devenir pour les salariés d’Editis après la vente du groupe — si elle a lieu ? Au terme d’une rencontre annulée, puis réorganisée ce 25 janvier, le Directoire de Vivendi a adressé un courrier aux représentants des salariés. Une réponse circonstanciée, qui acte les demandes formulées, sans prendre d’engagement. Et pour cause.

02/02/2023, 12:07

ActuaLitté

Étude : panorama de l'édition indépendante en France en 2023

#AssisesEditionsIndépendantes23 – Plus de 20 ans qu’aucune enquête n’avait exploré l’édition indépendante en France. Mais encore faut-il définir ce que désigne cette expression. À l’occasion des Assises nationales qu’organise la Fédération des Éditions Indépendantes, une étude présente un panorama de ces structures. 

02/02/2023, 11:34

ActuaLitté

La colère de Dominique Grange, censurée en Allemagne

Le 16 janvier dernier, devait sortir la traduction en allemand du roman graphique Élise et les Nouveaux Partisans, signé Dominique Grange et Jacques Tardi. Toutefois, sans prévenir les auteurs ni l'éditeur français, Delcourt, la maison Carlsen a annulé la parution à la dernière minute, invoquant une petite phrase de trop dans la postface. 

01/02/2023, 18:26

ActuaLitté

Haruki Murakami signe son retour en librairie pour avril

Après six ans d’attente, Haruki Murakami sera de retour sur les tables des librairies japonaises le 13 avril prochain. Et cette fois-ci, point de nouvelles ou de récit autobiographique, mais bien un long manuscrit de 1200 pages. 

01/02/2023, 16:09

ActuaLitté

En Égypte, jusqu'à 9 mensualités pour payer un livre

En Égypte, un taux d'inflation inédit vient s'ajouter à l'inégalité de répartition des richesses pour plonger une large partie de la population dans la pauvreté. L'alimentation reste la principale source d'inquiétude pour les citoyens, mais tous les biens sont touchés. Dans le secteur de l'édition, la hausse des coûts de fabrication mène à des solutions surréalistes, comme la mise en place d'échelonnements pour payer les livres.

01/02/2023, 12:32

ActuaLitté

L'avenir bien sombre de la BD numérique chez Amazon

Les salariés de Comixology n’imaginaient pas vivre des temps à ce point intéressants, comme le suggère le dicton chinois. Une vague de licenciements sévit actuellement chez Amazon et le service de bande dessinée numérique n’est pas épargné. Avec quelques écueils plus significatifs encore.  

01/02/2023, 11:02

ActuaLitté

Isabelle Nyffenegger, directrice des services et des réseaux de la BnF

Isabelle Nyffenegger, qui fut directrice déléguée aux relations internationales de la Bibliothèque nationale de France entre juin 2013 et mars 2021, a été nommée directrice chargée des services et des réseaux de l'établissement patrimonial par la ministre de la Culture, ce 30 janvier.

01/02/2023, 08:49

ActuaLitté

Créatrice des éditions JC Lattès et Nil, Nicole Lattès est décédée

L'éditrice française Nicole Lattès s'en est allée ce mardi 31 janvier à l'âge de 84 ans, a annoncé Allary Editions, maison où elle occupait depuis 2014 le poste de conseillère éditoriale. Dans sa longue carrière, elle aura créé avec son mari les éditions Jean-Claude Lattès, qu'elle dirigea de 1981 à 1991. Mais également Nil Éditions en 1993, codirigée avec Robert Laffont jusqu'à son départ de la structure.

31/01/2023, 19:02

ActuaLitté

Égypte : un livre antisémite vendu sans complexe

Un ouvrage sur le sionisme, exhibant des caricatures grotesques et véhiculant des clichés xénophobes : il n’en fallait pas plus pour qu’Israël tire à boulets rouges. L’universitaire Muhamed Medhat Mustafa, qui en est auteur, déplore qu’on lui ait confisqué les exemplaires, au premier jour de la Foire internationale du livre du Caire.

31/01/2023, 16:52

ActuaLitté

La guerre entre Donald Trump et Simon & Schuster continue

Donald Trump n’est pas seulement accusé dans plusieurs affaires plus ou moins graves, jusqu’à une possible inculpation future, pour « conspiration ». Il est également souvent accusateur : ce dernier intente cette fois-ci un procès contre le célèbre journaliste américain, Bob Woodward et son éditeur. Les avocats de Trump réclament près de 50 millions $ de dommages et intérêts…

31/01/2023, 16:52

ActuaLitté

Japon : un bilan 2022 mitigé pour l'édition papier 

Il est encore temps de faire le bilan pour le marché mondial de l’édition. Au Japon, 2022 marque la première année de décroissance depuis quatre ans. L’édition papier et électronique auront rapporté 1,6305 billions de yens soit une baisse de 2,6 % par rapport à l’année précédente. 

31/01/2023, 16:44

ActuaLitté

Égalité et diversité : les éditeurs enclenchent un vaste plan d'inclusion

Dix engagements, à déployer dans l’ensemble de l’industrie britannique du livre, constituent le nouveau volet du Plan d’action pour l’inclusion. La Publishers Association, organisation professionnelle, prévoit une mise en œuvre entre 2023 et 2026.

31/01/2023, 14:56

ActuaLitté

Madrid : des lecteurs, et plus encore

La Communauté de Madrid, territoire autonome espagnol composé de la province de Madrid, a publié le 29 janvier, un communiqué de presse à propos des habitudes de lecture et de l'achat de livres dans la région. Il s'appuie sur une étude de 2022 qui affirme que 97,6 % de la population est lectrice.

31/01/2023, 12:57

ActuaLitté

Entraîné par Actissia, la revue Books passe en liquidation judiciaire 

La maison mère du magazine Books, Actissia, est entrée en liquidation judiciaire le 10 novembre 2022. Et la chute de cette holding, détenue par Adrian Diaconu, entraîne celle du journal. Une nouvelle épreuve pour la publication, qui avait déjà enduré une liquidation en 2020.

31/01/2023, 11:29

ActuaLitté

Procès : Saviano contre Salvini “ministre de la mafia”

Les affaires judiciaires sont loin d'être terminées pour Roberto Saviano. Après la première audience pour diffamation du 15 novembre 2022 contre Giorgia Meloni, la leader de Fratelli d’Italia et Présidente du Conseil italien, l’écrivain sera jugé le 1er février pour délit d'opinion. 

31/01/2023, 11:16

ActuaLitté

La Suisse enquête sur Gallimard soupçonné de distorsion de concurrence

La plainte déposée en septembre 2022 aura finalement été suivie : les librairies Payot attaquaient Gallimard pour « abus de pouvoir de marché relatif ». En clair : le groupe imposait aux points de vente de Suisse romande des conditions commerciales en leur défaveur. Ce 31 janvier, la Commission de la concurrence décide de donner suite et d’ouvrir une enquête.

31/01/2023, 10:27

ActuaLitté

Statue de Victor Hugo : un an de prison avec sursis requis

Théo G. et Étienne M., deux militants d'extrême-droite passés par l'organisation La Cocarde étudiante, étaient jugés par le tribunal correctionnel de Besançon ce 27 janvier. Le 20 novembre dernier, ils avaient repeint en blanc le visage d'une statue de Victor Hugo qu'ils jugeaient trop sombre. Un an de prison avec sursis a été requis à l'encontre des deux étudiants, âgés de 20 et 22 ans. Le tribunal rendra sa décision le 17 février.

30/01/2023, 17:53

ActuaLitté

Responsabilité élargie des producteurs : le livre, “vertueux” et non polluant ?

À l'occasion d'une fusion programmée des filières à responsabilité élargie des producteurs d’emballages ménagers et des producteurs de papier, une discussion s'ouvre au Parlement autour de la production des livres. Les éditeurs, exemptés de la responsabilité élargie, le resteront sans doute, vu le capital symbolique du livre.

30/01/2023, 16:20

ActuaLitté

La faim du monde : un essai qui met la planète au centre

Certains auteurs, notamment anglo-saxons, placent non plus seulement l’homme au centre du développement, mais l’harmonieuse symbiose qui relie les humains, les animaux, les plantes et... les êtres non vivants entre eux. L’amour du lieu – où on est né, où on a grandi ou bien tout simplement où l’on réside – s’accompagne, de plus en plus, d’une  sensation intense, d’un sens de la planète. Par Nasser, auteur de La faim du monde.

30/01/2023, 15:35

ActuaLitté

Diluer l'EPUB dans le web : la colère d'OverDrive douchée par la justice

Fin 2016, l'IDPF (International Digital Publishing Forum) et le W3C (World Wide Web Consortium) annonçaient l'intégration du premier dans le second, étant donné la proximité du format EPUB et du HTML. Ce rapprochement n'avait pas ravi toutes les organisations membres de l'IDPF, dont OverDrive, spécialiste de la lecture en streaming pour les bibliothèques...

30/01/2023, 12:39

ActuaLitté

Comment choisir le bon rédacteur pour votre mémoire : 5 techniques éprouvées

Vous cherchez de l'aide pour rédiger votre mémoire ? Si c'est le cas, vous êtes au bon endroit. Choisir le bon rédacteur de mémoire peut être une tâche intimidante, et il est important de s'assurer que vous choisissez un professionnel fiable et expérimenté. Heureusement, il existe des techniques éprouvées que vous pouvez utiliser pour identifier un rédacteur de mémoire compétent et digne de confiance. 

30/01/2023, 12:12

ActuaLitté

Les revues de La Documentation française s'ouvrent à un nouveau public

La Documentation française adapte son offre tarifaire d’abonnement sur ses deux revues phares : Cahiers français, consacrée aux grands enjeux du débat public en France et Questions internationales, revue spécialisée en géopolitique qui fêtera ses 20 ans cette année.

30/01/2023, 11:44

ActuaLitté

Aux États-Unis, interdire les lectures drag dans les bibliothèques

Dans l'État du Montana, une proposition de loi (LC-HD1471, désormais désignée sous l'appelation HB359) entend interdire les heures du conte et autres spectacles drag dans les bibliothèques publiques. Les établissements qui proposeraient ce genre d'événements risqueraient une amende au montant pouvant atteindre 5000 $.

30/01/2023, 10:46

ActuaLitté

Fnac quitte la Suisse allemande et mise tout sur le marché français

L’enseigne avait opté pour un développement à travers des corners implantés dans différents centres commerciaux du territoire de la confédération hélvétique. Changement de braquet radical : dix points de vente alémaniques fermeront. Et la stratégie se réoriente massivement vers l’espace francophone.

28/01/2023, 15:38

ActuaLitté

Librairie : Culturel combat la vision ”très archaïque du livre” (Tunisie)

Début décembre, le réseau de librairies Culturel s’est agrandi : un nouvel établissement inauguré à Gammarth, dans le nord-est de Tunis, poursuit le déploiement de l’entreprise. Hassen Jaïed, directeur général de l’enseigne, raconte cette aventure entrepreneuriale autour du livre – qui lui fit abandonner le monde des mathématiques.

28/01/2023, 11:00

ActuaLitté

France : 85 millions d’exemplaires BD et manga vendus en 2022

FIBD23 — 1 livre acheté sur 4 en France relevait du 9e Art, révèle l’institut GFK, avec un chiffre d’affaires de 921 millions €, fin décembre 2022. Des résultats importants, qui reculent de 3% par rapport l'année précédente. La performance reste significative : 2021 avait profité de l'irréductible Astérix.. Le manga, de son côté, continue son expansion avec une progression de 2 % au regard de l’année précédente.

27/01/2023, 19:12

ActuaLitté

Remontés à la surface, des dessins de Riad Sattouf mis en cause

FIBD23 – Le 50e anniversaire du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême est définitivement mouvementé. L’événement se remettait à peine de l'affaire Vivès, mais de nouvelles accusations jaillissent. Des dessins qualifiés de « fantasmes sur des enfants » entachent d’autant plus le FIBD que l’auteur visé est Riad Sattouf – tout juste nommé lauréat du Grand Prix du festival.

27/01/2023, 19:03

ActuaLitté

En 2022, l’édition italienne atteint 1,671 milliard €

En baisse par rapport à 2021, mais en croissance si l’on prend 2019 en référentiel : l’année 2022 se présente comme mi-figue, mi-raison. Les libraires physiques sont en reprise, le numérique est en baisse, et le fonds a finalement conquis les lecteurs. Cependant, la crise de l’énergie et l’inflation jettent une ombre sur les données… 

27/01/2023, 16:59

ActuaLitté

Titre culte de la BD, le journal Tintin revient pour un hommage collectif

FIBD23 – Les éditions Le Lombard profitent du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême pour annoncer le retour d'une revue historique du 9e art. Le journal Tintin, dont le dernier numéro remonte à 1988, se rappellera au bon souvenir des amateurs le temps d'une parution unique, mais conséquente, de 400 pages.

27/01/2023, 16:13

ActuaLitté

Joan Didion et John Gregory Dunne, réunis par les archives

La New York Public Library réunira dans ses collections patrimoniales Joan Didion et John Gregory Dunne, couple littéraire de la modernité américaine. L'autrice américaine, décédée en 2021, avait fait le deuil de son époux, mort en 2003, dans L'Année de la pensée magique (2007, Grasset, traduit par Pierre Demarty).

27/01/2023, 14:50

ActuaLitté

"Avant d'être les imprimeurs Geca, nous sommes lecteurs"

Geca Industrie Grafiche est une imprimerie située à la périphérie de Milan ainsi que l'un des imprimeurs de référence pour les éditeurs indépendants. Afin d'imprimer et promouvoir leurs livres, en 2019 elle crée Rotobook qui permet des tirages efficaces de 500 à 3000 exemplaires.  

27/01/2023, 14:47