#Economie

Gibert Joseph ferme trois librairies : vers “un démantèlement” du groupe ?

Selon les informations obtenues par ActuaLitté, la direction de Gibert Joseph a décidé la fermeture de trois librairies. Un processus enclenché qui préoccupe désormais les salariés. Présente dans une vingtaine de villes en France, l’enseigne a en effet semé le doute sur l’avenir d’autres établissements.

Le 23/05/2020 à 14:39 par Nicolas Gary

49 Réactions | 5 Partages

Publié le :

23/05/2020 à 14:39

Nicolas Gary

49

Commentaires

5

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Chez Gibert « on cultive le secret », nous glisse un salarié. La direction, que ActuaLitté n’est pas parvenue à joindre, n’y est pourtant pas allée par quatre chemins. « Au cours de la semaine, trois établissements ont été visités par la DRH. Nous avions été alertés par un email de notre direction qui ne faisait pas preuve d’un grand optimisme », nous indique-t-on. « À ce jour, pas plus d'éléments : il faut attendre les consultations avec les élus du personnel », répond-on au sein l'entreprise. Si elles peuvent avoir lieu...

Trois librairies sur le carreau

La direction a en effet demandé la mise en liquidation judiciaire pour les librairies d’Aubergenville, Chalon-sur-Saône, et Clermont-Ferrand. Soit près d’une trentaine de salariés concernés, sans possibilité de PSE. « Nous n’atteignons pas le seuil légal de 10 licenciements sur 30 jours consécutifs », explique la CGT. Dans cette perspective, aucun reclassement ni proposition d’alternatives.

« On nous laisse dans un marché de l’emploi sinistré et dans les mains de l’administrateur judiciaire. De la sorte, l’entreprise peut considérer que sa responsabilité sociale n’est pas engagée », témoigne un salarié. « Les “Gibert” auraient connu, comme toutes les autres librairies un trou d’air, et les difficultés financières engendrées par le Covid justifieraient alors ces mesures. »

Les audiences pour les librairies de Clermont et Chalon-sur-Saône sont fixées au 28 mai, celle d’Aubergenville n’est pas encore connue. 

« La logique a été de nous pointer que le monde du livre a vécu une situation compliquée, que nos magasins sont fragiles et avec une crise qui a accentué la situation », poursuit un membre du personnel. « La solution était prise pour le groupe, nous aurons accès à des indemnités de licenciement, il fallait donc l’accepter. »

Âpre, surtout en s’entendant expliquer que « nous sommes encore jeunes et qu’on retrouvera du travail. Certains ont beaucoup d’expérience, et à 50 ans, dans la librairie, cela n’a rien d’une évidence d’être réembauché ». 

La nouvelle intervient après que Richard Dubois, directeur commercial du groupe, a décidé de prendre sa retraite, en mars dernier.

“Gibert se dédouane”

La CGT, contactée par ActuaLitté, ne mâche pas ses mots, et parlerait même « d’un effet d’aubaine, avec le déconfinement. La direction de Gibert se dédouane totalement : ce ne sont pas eux qui prennent la décision des licenciements, puisqu’elle découlera de la conclusion de l’administrateur ».

Et d’ajouter : « La responsabilité de l’employeur est d'autant plus grande qu'aucune mesure n’a été prise, un tant soit peu significative, pour maintenir l’activité, malgré la volonté du personnel. »

La situation économique du groupe n’étonne pourtant personne : « La direction nous tient à l’écart de toute logique collective, et même sans vision d’ensemble, on sait que les librairies encaissent un léger déficit — pour les boutiques parisiennes tout du moins. »

Longtemps imaginée, l'arrivée d’un repreneur qui aurait signé un chèque pour l’ensemble du réseau serait alors balayée par celle « d’un démantèlement du groupe ? La réduction de la voilure semble conduire leur stratégie : fermer des librairies en province ; restructurer sur Paris, tout est possible. La logique économique du groupe, de toute manière, nous a toujours échappé ».

Rappelons qu’en novembre 2017, l’autorité de la concurrence avait approuvé le rachat de Gibert Jeune par Gibert Joseph, réunissant les deux enseignes sous un même pavillon. Et ce, après des années de séparation.

mise à jour 16 h :

La CGT vient de diffuser une réaction directe à cette annonce de fermeture des librairies. Nous la reproduisons ici dans son intégralité. Elle confirme les informations déjà communiquées par ActuaLitté.

La rumeur était vraie. Nous avons eu ce jour confirmation que les trois magasins Gibert Joseph qui n'avaient pas réouvert à l'issue de la période de confinement sont bien sous la menace d'une liquidation.

Nos collègues sont sous le choc après avoir appris la cessation d'activité à quelques jours de l'audience du tribunal du commerce qui scellera le sort des boutiques. Si la date n'est pas encore fixée pour Aubergenville, ce sera le 28 mai pour Chalon-sur-Saône et Clermont-Ferrand. Une trentaine de salariés sont concernés.

Nous n'avons pas de mots pour qualifier le procédé utilisé par la direction pour restructurer le groupe Gibert Joseph. Les collègues avec qui nous avons pu nous entretenir sont abasourdis. Profitant du confinement pour conduire dans le plus grand secret les démarches de liquidation, la direction, par l'intermédiaire du DRH, a annoncé cyniquement dans une seule et unique réunion pour chaque boutique que le magasin dans lequel nos collègues travaillent pour certains depuis plusieurs dizaines d'années ne rouvrira pas ses portes.

La brutalité de la démarche s'explique par la tentative de la direction de s'exonérer de ses responsabilités sociales en laissant le soin à l'administrateur de procéder aux licenciements sans que nos collègues puissent exiger du groupe Gibert Joseph une participation supra-légale à leurs conditions de départ. Aucune considération économique, de quelque nature qu'elle soit, ne peut justifier ces pratiques : dans la période actuelle, placer des salariés en situation de chômage dans des bassins d'emploi fragilisés en ne leur octroyant que les indemnités légales est proprement scandaleux.

Notre section syndicale ne pouvant agir légalement qu'au périmètre des magasins parisiens, nous souhaitons en premier lieu adresser à nos collègues toute notre solidarité. Nous comprenons mieux, dans la situation actuelle, le refus catégorique de mettre en place d'une représentation du personnel commune à l'ensemble des magasins du groupe.

La direction peut ainsi licencier trente personnes sans avoir l'obligation de mettre en place un Plan de Sauvegarde de l'Emploi. La section CGT Gibert Joseph et son syndicat, l'US CGT Commerce et Services de Paris appuieront sans réserve les revendications des collègues d'Aubergenville, Chalon-sur-Saône et Clermont-Ferrand.

 

mise à jour 28/05 :

Les tribunaux de commerce de Chalon-sur-Saône et Versailles viennent de se prononcer sur le sort des établissements de Chalon et Aubergenville. Si dans le premier cas, un délais d'un mois reconductible a été obtenu, le sort de la seconde librairie est définitivement scellé.

photo ActuaLitté, CC BY SA 2.0 - Gibert Joseph boulevard Saint-Michel, Paris

Dossier -  Liquidation, prudence, salariés : les librairies Gibert Joseph en question

49 Commentaires

 

Anne BG

23/05/2020 à 21:14

Tout proprement scandaleux ne rien lâcher se battre jusqu’au bout
Mobilisez vos élus et lancez une pétition en ligne
COURAGE
Anne

Fit92

24/05/2020 à 19:59

A AnneBG. Qu'est-ce qui est "proprement scandaleux" au juste ? j'essaie de comprendre votre message. Merci. C'est triste, c'est une mauvaise nouvelle, c'est dur, terrible pour certains, mais où est le scandale ? quel scandale ?

Ebezener Scrooge

23/05/2020 à 23:09

Les gens n'achètent plus de livre, l'entreprise perd de l'argent mais tant pis, les pleurnichards qui croient que l'argent tombe du ciel (un débile disait jadis : ça coûte rien c'est l'état qui paye) exigent de garder leur emploi... Avec quoi on va les payer si l'entreprise ne gagne plus rien ? ah j'oubliais ! avec l'argent des autres...

Mickey

24/05/2020 à 01:52

Ok Scrooge.

Willy le Borgne

24/05/2020 à 10:29

C'est bien vous faîtes honneur à votre pseudo, vivement que les fantômes viennent vous voir, vous en avez bien besoin

Jihache

24/05/2020 à 02:09

C'est incroyable, hein, ces gens qui consacrent une partie de leur vie à une entreprise et qui osent ensuite en demander de quoi vivre ! Quelle impudence, ils pourraient aller crever en paix dans leur pavillon de banlieue, n'est-ce pas.

Nathalie BUISSON

24/05/2020 à 05:49

Vous n'avez à l'évidence pas encore été visité, Scrooge ! Vos commentaires sont d'un autre âge. A l'évidence vous n'avez pas compris ce qui est légitimement reproché à l'employeur.

Ansima

24/05/2020 à 06:56

Pseudo joliment choisi ...
Ce message serait donc à prendre au second degré. Tout du moins, je l'espère car le raccourci, "futurs chômeurs = pleurnicheurs" dans le contexte actuel que vit les milieux culturels, me paraît indécent.

Rémy Frey

24/05/2020 à 11:04

Ce courageux monsieur Ebezener Scrooge qui ne connait manifestement rien au marché du livre, aux librairies et à Gibert Joseph pourrait avoir la décence de garder ses propos de café du commerce pour lui. Traiter derrière son écran de pleurnichards des salariés mis à la porte en deux heures d'un magasin où ils travaillaient pour certains depuis des dizaines d'années est méprisable.

Rémy Frey

Masqué

24/05/2020 à 13:40

Ebezner scrooge vous ne connaissez pas la société Gibert Joseph, les différentes directions bicéphales qui se succèdent depuis des années n'ont aucune valeur humaine, ils sont tous ou pour la plus part issus de la famille Gibert mais malheureusement incompétents depuis une bonne quinzaine d'années...il serait temps qu'ils payent leurs incompétences..soutien total aux salariés des magasins qui vont fermé et aux autres qui ne vont pas tarder

Daniel Cased

24/05/2020 à 14:26

Une entreprise vous emploie 5-10 ou 15 ans
Vous permet de vivre peut être d acheter une maison d'elever vos enfants
Le jour où l entreprise doit fermer parce qu elle n est plus rentable les insultes pleuves
Pourrit capitaliste vendu rien sur le passer ensemble

Frabrice

24/05/2020 à 18:03

A Daniel Cased : ce n'est pas l'entreprise qui permet aux salariés de pourvoir à leurs besoins, c'est au contraire le travail des salariés qui permet à l'entreprise de faire de l'argent qui va ensuite et pour une partie dans les salaires. C'est trop facile d'inverser les rôles et de dire que l'on doit tout à l'entreprise…

Lulu

25/05/2020 à 11:18

Merci de votre réponse à M.Daniel Cased : hallucinant qu'en 2020, on en soit à devoir expliquer ce rapport salarié//entreprise ... On n'est pas sorti de la mouise avec les visions paternalistes de 19è siècle ...

Jihache

24/05/2020 à 19:19

"Une entreprise vous emploie 5-10 ou 15 ans"
NON
"Vous travaillez dans une entreprise pendant 5, 10 ou 15 ans".

LecteurParis

24/05/2020 à 19:37

C'est sur qu'avec cette réaction de la CGT, les éventuels repreneurs ne vont pas se précipiter.

Arragon-Guery

24/05/2020 à 21:23

:sick:le mouvement du personnel est possible, cela si les employés n'ont pas maison, je que là, il faut faire dès concessions. Cela sera de plus en plus nécessaire
FAUX, les Français lisent tjrs autant les liseuses n'ont pas eu de succès. :shut: :P

Franck

24/05/2020 à 21:42

Gilbert jeune a toujours été une référence dans le quartier étudiant de saint michel, ce n'est pas un simple libraire mais un mythe culturel pour de nombreux étudiants qui se sont formés depuis des lustres de livres spécialisés universitaires, il faut sauver ce libraire, il a sa place depuis toujours dans ce quartier.

Christophe Aubert

25/05/2020 à 04:40

La réaction de la CGT devrait être quoi ? Applaudir ? Décidément certains ne connaissent rien au rôle d'un syndicat... Et que croit Scrooge ? Que cela lui coûtera moins cher le chômage des autres, plutôt que maintenir leur activité ? Lui ne comprend rien à l'économie.

koinsky

25/05/2020 à 07:36

Expliquez-moi comment une librairie qui touche 35% sur chaque livre peut décemment se plaindre en regard des 8/10 % de ce que touche l'auteur pourtant créateur d'au moins pour 70 % de sa valeur ajoutée, sinon le système d'intermédiaires qui taxe à tous les étages (taxes, loyers, charges...) toute création jusqu'à la rendre absurde et exsangue ? C'est donc un problème de vampirisation de la valeur ajoutée.

Drere

25/05/2020 à 08:59

Rappelons quand même que l'éditeur, le grand vampire qui s'enrichit sur le dos des pauvres auteurs à qui il ne laisse que les miettes, paye 100 % du coût de conception et de fabrication du livre et ne touche qu'environ 20 % de son prix de vente.

Jihache

25/05/2020 à 09:53

Oui bien sûr, Drere, un livre ne coûte rien à produire à son auteur.
Il se pose un matin sur les toilettes, et paf, il le démoule.
Ce n'est pas des semaines, des mois de travail à temps plein.

Drere

25/05/2020 à 14:30

Un livre demande du travail à son auteur, mais aussi à l'éditeur qui participe à la mise en forme du texte, au fabricant qui conçoit le format papier, à l'imprimeur qui l'imprime, au diffuseur qui démarche les librairies, au distributeur qui transporte les exemplaires, et au libraire qui les vends. Sans compter les graphistes, les commerciaux, les correcteurs... Tous ces gens travaillent à temps plein pour faire parvenir le livre chez le lecteur. Penser que l'auteur devrait toucher la part du lion et tous les autres membres de la chaîne devraient se contenter des miettes n'a rien de juste.

Jihache

25/05/2020 à 16:31

Personne ne prône ce que vous évoquez dans votre dernière phrase. Il est simplement question d'une meilleure répartition.
Et actuellement, les miettes, elles sont pour l'auteur. Vous évoquez à juste titre des gens qui travaillent à temps plein pour faire parvenir le livre au lecteur. Et c'est vrai.
C'est également le cas de l'auteur et étrangement, c'est très très souvent le seul qui n'en vit pas, n'est-ce pas.
Il y a là quelque chose qui, personnellement, me chiffonne. Le seul qui ne vit pas de son travail, c'est l'auteur. L'éditeur se rémunère et vit de son travail, le graphiste, le diffuseur, le distributeur, le libraire. Certains en vivent mieux que d'autres mais en gros, le seul qui, à moins de s'appeler Marc Lévy, bosse à côté, c'est celui qui produit le produit.
Après, ça me dérange peut-être parce qu'un roman me demande 4 à 6 mois de travail régulier et que je touche des clopinettes.

Achi

21/03/2021 à 15:09

Très juste ce que vous dîtes

Drere

25/05/2020 à 19:51

Rassurez-vous, le reste des prestataires de l'édition ne parviennent pas non plus à vivre des ventes de vos livres ; c'est en travaillant sur plusieurs centaines de titres par an qu'ils parviennent à se rémunérer.

Pardonnez-moi si j'ai mal interprété vos propos, mais vous disiez dans votre premier message que les auteurs produisaient 70

Jihache

25/05/2020 à 20:47

Vous jouez quand même sur les mots et visiblement sur les identités.
Je sais bien que les professionnels de l'édition ou les libraires ne vivent pas sur mes livres, c'est assez désobligeant et évidemment absurde de laisser croire que cela peut être mon propos. Ils ne vivent sur aucun auteur unique. Sauf qu'ils ont un travail, un vrai, qui les nourrit et qui est une étape de cette fameuse chaîne du livre. Tous. Trouvez-moi s'il vous plaît, un distributeur qui bosse en supermarché pour terminer son mois, un libraire qui est aussi livreur Uber ou autre...
En France, il y a, au niveau de la littérature de genre, la littérature populaire, une centaine d'auteurs qui en vivent. On compare avec le nombre d'éditeurs, de libraires, de distributeurs, de diffuseurs ?
Seuls les correcteurs sont encore plus mal logés que l'auteur.

Quant aux 70%, le pourcentage n'est pas de moi, je vous laisse échanger sur le sujet avec son auteur. Cela étant dit, j'ai quand même envie de souligner que sans auteur, pas de livre. Aucun, nicht, nada. Mine de rien. Après, avancer un pourcentage, je m'en garde bien.

Jihache

25/05/2020 à 20:51

Cela dit, tout ceci est hors-sujet et ne concerne pas l'hideux plan de licenciement de Gibert et je m'en voudrais de parasiter un sujet aussi important. Je brise ici.
Bonne continuation.

Abeille55

25/05/2020 à 10:36

Il est triste d’apprendre qu’un commerce, peu importe son activité, employant des gens depuis longtemps ou depuis peu doive fermer ses portes... mais il est d’autant plus triste que la situation actuelle la force a le faire. Je ne pense pas que la direction soit heureuse d’annoncer cette nouvelle à ses salariés, peu importe la manière. Réfléchissez avant de dire des absurdités. S’ils avaient pu maintenir les emplois ils l’auraient fait, ça va de soi.

Lulu55

25/05/2020 à 11:35

Abeille55, les faits prouvent tous les jours le contraire : on supprime souvent des emplois pour de très mauvaises raisons et en se contrefichant du sort des salariés.
Je vous conseille – sur un sujet élargi - de lire cet article économique : https://infiltres.fr/2018/04/22/le-lbo-quand-la-valeur-sen-va/
Il est écrit par « des infiltés » qui se présentent ainsi : « Nous appartenons à « l’élite ». Nous avons souvent fréquenté les mêmes écoles, les mêmes masters, nous évoluons dans les mêmes cercles et occupons une position sociale privilégiée. Tout cela aurait dû nous conduire naturellement à être les chevilles ouvrières dociles de la mise au pas néolibéral de la société française en cours depuis une quarantaine d’années. Et pourtant ce n’est pas le cas… Bien souvent en minorité parmi nos collègues et nos proches, nous sommes au contraire écœuré·e·s par la politique actuelle et le modèle de société qu’elle dessine… »

Jihache

25/05/2020 à 13:36

Il a l'air bien votre monde Abeille55, faudra nous dire comment y aller. Dans le vrai, un bon paquet d'entreprises se foutent de leurs travailleurs comme de l'an 40 et n'hésitent pas à délocaliser, à fermer, à "sauvegarder l'emploi"... pardon, à virer, pour engraisser les actionnaires.
D'ailleurs, la manière dont ça s'est déroulé à Gibert laisse à voir une grande philanthropie patronale, ça crève les yeux.

Julie

25/05/2020 à 11:45

"S’ils avaient pu maintenir les emplois ils l’auraient fait, ça va de soi". c'est vraiment une remarque d'un autre monde… comme si la famille Gibert faisait partie de ces grands philanthropes qui s'intéressaient au sort de leurs salariés.

A@1m5kpztw

25/05/2020 à 16:09

J'allait au gibert soseph de saint-germain-en-laye et il y avait du monde le magasin n'était jamais vide .j'espère Que vous allez pouvoir continué il ha des gens qui mettent des messages pas très gentils ceux là je les méprise !

A @1 m5kpztw

25/05/2020 à 16:23

Moi je vais chez gibert joseph à saint-germain-en laye et à chaque fois il y a du monde ! Ne baissé pas les bras manifester ! Ceux qui mettent des messages virulents ceux là je les méprisent !

koinsky

25/05/2020 à 16:32

Je connais bien le Gibert de SG en Laye, il grouille de monde. Mais le personnel a l'air au bout du rouleau. Alors est-ce dû aux conditions de travail...

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

"Je lis haïtien" : partir à la découverte de la littérature francophone 

Le 21 août, dès 11h, se déroulera la journée du livre haïtien du Centre N A Rive de Montréal, en présentiel et virtuel. Créé en 2008, ce salon du livre célébrera sa 13e édition. Il a pour objectif de faire connaître l’univers littéraire haïtien au grand public. En réalité, après avoir inspiré d'autres pays francophones, cette manifestation culturelle s’inscrit dans une perspective plus large : celle de faire connaître le monde littéraire francophone.

31/07/2021, 08:33

ActuaLitté

Librairies francophones : le conseil d'administraiton de l'AILF renouvelé

L’AILF s’est dotée d’un nouveau conseil d'administration et d’un nouveau bureau, pour les deux instances de gouvernance bénévoles de l’association. Philippe Goffe, Agnès Debiage et Thierry Millogo, arrivés au terme de leurs mandat respectifs ont quitté le CA tandis que deux nouveaux entrants l'ont intégré : Binta Tini (Niger) et Olivier Jeandel (Cambodge et Thaïlande).

30/07/2021, 10:20

ActuaLitté

À Milan une librairie itinérante d’occasion, Ape Libraccio

Depuis plus de quarante ans — le premier magasin a été ouvert à Milan en 1979 — les librairies du circuit Libraccio sont un point de référence pour le marché du livre d’occasion en Italie (et, depuis quelques années, il est également possible d’acheter des livres neufs). À Milan, une nouvelle initiative a été proposée : une mini-voiture dédiée à la vente et à l’achat des livres d’occasion, 7 jours sur 7…

28/07/2021, 15:13

ActuaLitté

Bookshop : bouée de sauvetage pour les libraires indépendants

Affiché fièrement comme une banderole, en haut de page sur le site de Bookshop : « 15 033 921,13 $ amassés pour les librairies locales. » Cette plateforme, qui se présente comme « l’alternative éthique » face à Amazon, semble gagner son pari. Avec 1,47 million d’utilisateurs depuis ses débuts, libraires comme lecteurs, Bookshop a surtout permis à de nombreux établissements indépendants de se maintenir à flot...

21/07/2021, 16:16

ActuaLitté

Feel Bad Books : “romans déprimants, d'auteurs dépressifs pour lecteurs déprimés”

Si l’expression originelle remonterait au livre de Jonas Jonasson, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (trad. Caroline Berg)— soit mars 2011 — les Feel Good Books ont depuis fleuri. Contrepoint, manifestement, d’un héritage littéraire parisien propice à l’autofiction, ils offrent des lectures enthousiasmantes. Avec cette promesse d’un réconfort proche de la tasse de chocolat chaud en plein hiver. Oui, mais l’époque s’ouvre à d’autres réalités…

20/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Un algorithme conseillera des lectures, sur les sites de libraires

L’application française Gleeph annonce une nouvelle collaboration avec Tite-Live, logiciel de gestion et services numériques dédiés aux librairies. Il s'agira notamment de mettre à disposition l'algorithme Fahrenheit pour les libraires profitant de Tite-Live. Cet outil propose en effet chaque jour des suggestions personnalisées à chacun d’entre eux.

19/07/2021, 15:56

ActuaLitté

La famille Wuttke cède ses librairies de gare à Valora 

Malgré les récentes intempéries qui saccagent certaines librairies allemandes, d’autres sont courtisées par des entreprises internationales. Valora, entreprise suisse spécialisée dans le commerce de détail, continue de développer son portefeuille de magasins Press & Books. Son dernier achat en date concerne les cinq librairies de gare de la famille Wuttke, situées dans le nord de la Bavière. 

19/07/2021, 13:34

ActuaLitté

Inondations en Europe : librairies et bibliothèques en plein remake de Titanic 

Alors que la France célébrait sa fête nationale, l’Europe de l’Ouest était confrontée à des inondations particulièrement violentes. Plusieurs bassins fluviaux débordent, notamment l’Ahr en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, provoquant de véritables catastrophes naturelles. Les pertes humaines et matérielles sont particulièrement importantes. 

17/07/2021, 10:19

ActuaLitté

Imposer le port des masques en librairies : les clients menacent

Le port du masque dans les magasins britanniques cessera d’être obligatoire, a décrété le gouvernement. La mesure de distance sociale, elle, reste fortement encouragée. Dans ce contexte, les librairies de la chaîne Waterstones se sont retrouvées confrontées à la grogne des clients, pour avoir tenté d'encourager le port du masque, malgré tout…

15/07/2021, 17:49

ActuaLitté

Paris : dans le 13e, on expérimente la livraison de librairies de nuit

Depuis 2006 et les premières expérimentations, le projet de livraison nocturne et en silence se poursuit. À compter de mars 2018, la Ville de Paris s’engageait auprès des commerçants avec des aides spécifiques. Et au cœur de ce modèle, Certibruit, association qui propose d’instaurer un fret nocturne : voirie plus accessible, d’un côté, et de l’autre, un travail de livraison effectué avec un bilan carbone moins lourd…

13/07/2021, 16:38

ActuaLitté

Jauge à 50 personnes et Pass sanitaire : les librairies, culture ou commerce ?

L’annonce présidentielle a engendré quelques remous dans les industries culturelles : une jauge fixée à 50 personnes, imposant le recours au Pass sanitaire dans les lieux culturels et de loisirs, voilà qui intrigue. Les commerces semblent exclus de ce périmètre, et l’on s’interroge encore sur le devenir des bibliothèques. Établissements publics et culturels, ils devraient ne pas y échapper. Mais quid des librairies : culture ou commerce ?   

13/07/2021, 10:52

ActuaLitté

Nouvelle composition du Conseil d'administration du SLF

L'Assemblée générale du SLF s'est réunie le lundi 12 juillet 2021. A cette occasion, des élections ont permis de renouveler le mandat de certains administrateurs et d'en désigner de nouveaux. Quatre libraires rejoignent le Conseil d'administration du SLF. 

12/07/2021, 20:09

ActuaLitté

Une nouvelle collection littéraire adaptée aux enfants malvoyants 

Dès la rentrée scolaire, une nouvelle collection, composée d’ouvrages écrits en grands caractères, verra le jour. Ce nouveau projet éditorial est le résultat de la collaboration entre la Librairie Grands Caractères (Paris) et la maison d’édition Voir de Près. Parce que la réussite de l’intégration scolaire et sociale, puis professionnelle, passe par l’accès à la culture en général et à la lecture en particulier, ces deux acteurs ont à cœur de faire découvrir ces éditions accessibles pour les enfants déficients visuels mais aussi dyslexiques ou autistes, aux familles, enseignants, thérapeutes, et acteurs de l’école inclusive.

08/07/2021, 16:41

ActuaLitté

Créations et reprises de librairies : l'essor des formations à distance en France

Classées non essentielles des débuts du confinement jusqu’à février 2021, les librairies auront perdu 3,3 % de chiffre d’affaires en 2020, selon leur syndicat. Si le click and collect a rapidement emboîté le pas au commerce traditionnel, jamais cette profession n’aura bénéficié d’un pareil éclairage. Au point de susciter des vocations… et des besoins de formation. Mais avec les distances qui s'imposaient.

05/07/2021, 15:59

ActuaLitté

Une campagne nationale et régionale pour célébrer le prix unique du livre

Le Syndicat national de la librairie (SLF) et l'agence du livre en Nouvelle-Aquitaine (ALCA) ont mis au point avec l’agence de communication Near Design une campagne de communication visuelle autour du prix unique du livre. Diffusée dans les librairies, puis dans l'espace public, les médias et réseaux sociaux, elle cherche à rappeler que le coût du livre est le même partout.

01/07/2021, 11:27

ActuaLitté

Papier ou numérique : étude sur les lecteurs de 18 à 35 ans

Créée en 2019, Gleeph est une application mobile, d'origine française, qui fonctionne comme un réseau social essentiellement destiné aux « amoureux de la lecture ». L’entreprise, qui revendiquait 250.000 utilisateurs en novembre 2020, a récemment réalisé une étude auprès de ses utilisateurs, ici âgés de 18 à 35 ans, afin de décrypter leurs comportements d’achat.

30/06/2021, 16:50

ActuaLitté

La transition Actes Sud et Arteum, pour la librairie du MuCEM

Avec la réouverture du MuCEM, la librairie du musée, auparavant animée par Actes Sud, s’est changée en boutique-librairie, détenue par Arteum. Le bail a changé de mains, après plusieurs mois de tensions sociales – accompagnées du départ des deux tiers des salariés, indique le syndicat Sud Culture. Les livres avaient, dans un premier temps, cédé la place à « la vente de gadgets et autres peluches », déplore-t-on. 

30/06/2021, 15:40

ActuaLitté

Un nouveau conseil d’administration pour Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine

L’assemblée générale des Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine (LINA) s’est déroulée ce lundi 28 juin à Soulac-sur-Mer. Elle a permis aux adhérents de l’association de se retrouver enfin, mais aussi et surtout d’élire un nouveau conseil d’administration pour les deux années à venir.

30/06/2021, 11:00

ActuaLitté

Shanghai : une librairie à l’architecture atypique ouvre ses portes

Imaginée par le Wutopia Lab, la librairie « toyou bookstore » a trouvé sa place au sein du nouveau bâtiment en briques rouges, signé Jean Nouvel. Elle est ouverte au public depuis le 1er mai 2021. Située au cœur du district de Huangpu, en Chine, l’architecture de cette librairie est basée sur des techniques chinoises traditionnelles de conception de jardins. Elles allient une approche moderne – et relativement sobre – à une omniprésence d’éléments naturels.

29/06/2021, 12:57

ActuaLitté

Les libraires de l'Est organisent les Régionales de la Librairie

L'association Libraires de l'Est, qui regroupe une quarantaine de librairies indépendantes de la région, organise ce dimanche 4 juillet les Régionales de la librairie, une journée gratuite et libre d'accès qui permet aux professionnels de renouer avec les rencontres « en présentiel ». Au programme, notamment, rentrée littéraire 2021 et anniversaire de la loi Lang, loi instaurant un prix unique du livre en France. 

28/06/2021, 16:49

ActuaLitté

Mon Chat pitre : la ronron librairie qui lutte contre l'abandon des animaux

Il s’agirait de la « première ronron librairie de France » : Mon Chat Pitre s’est ouverte à Aix-en-Provence, avec des livres plein les étagères, certes. Mais surtout, la vocation de « sensibiliser à l’adoption et de lutter contre les abandons ». Simplement parce que l’Hexagone détient le triste record en la matière. Et qu’avec les vacances qui approchent, on peut craindre le pire. 

26/06/2021, 12:23

ActuaLitté

Faute de distributeur, le Free Comic Book Day annulé en France

Le Free Comic Book Day, comme son nom l'indique, propose aux libraires d'offrir à leurs fidèles clients des comics gratuits, publiés pour l'occasion par les éditeurs et achetés à des prix préférentiels à un distributeur. Organisé en France par l'association BDCineGoodies, il n'aura pas lieu en 2021.

25/06/2021, 14:14

ActuaLitté

Le Cahier des livres, un trimestriel pour “créer du lien” par les livres

Après 10 années de piges dans différents médias, Lucie Servin passe de l’autre côté de la barrière. Passionnée de bande dessinée, d’arts graphiques et de littérature en général, elle regarde avec amusement les hiérarchies factices qui se créent entre les genres. « Pour moi ? Tant que le contenu est là, une œuvre est une œuvre. » En parallèle, elle raconte la magie de l’impression et sa fascination pour les rotatives. En concevant Le Cahier des livres, un trimestriel, elle part à la recherche d’une nouvelle voie, pour parler de livres et de lectures. 

25/06/2021, 08:30

ActuaLitté

Paris : une nouvelle librairie, mobile et colorée, au Centre Pompidou

Située au 6e étage du centre Pompidou, la librairie des expositions offre une sélection d’ouvrage en lien avec la programmation du musée. En travaux ces derniers mois, le lieu a fait peau neuve et s'ouvre de nouveau au public. La Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais associée au cabinet de design studio 5,5 a complètement repensé la boutique. Et ce, pour l’inscrire dans l’ADN du musée et le rendre modulable au gré des expositions.   

24/06/2021, 08:20

ActuaLitté

États-Unis : un don de 1,1 million $ à 115 librairies

Ce 22 juin, la Book Industry Charitable Foundation (BINC) a annoncé le lancement d’une initiative ponctuelle, et surtout nécessaire, « Survive to Thrive ». Survivre pour prospérer, donc. Un message limpide, à l’attention des librairies et différents magasins de bandes dessinées qui vont bénéficier de cette subvention. En tout, 115 établissement sont concernés, pour un total de 1,1 million de dollars. 99 magasins recevront des subventions de 10.000 $, et 16 autres, 7.500 $. 

23/06/2021, 12:57

ActuaLitté

Les héritiers de Regine Deforges ouvrent La Bicyclette bleue, une librairie en son hommage

Elle s’installera dans le XXe arrondissement de Paris, et avec un pareil nom, difficile de ne pas établir de lien avec le roman paru en 1981. Mais le projet n’a pas qu’une affection littéraire portée à l’autrice : de fait, il est porté par Camille Deforges-Pauvert et Simon Deforges, la fille et le petit-fils de Régine Deforges. Un hommage que tous deux revendiquent, autant que l’héritage littéraire. 

23/06/2021, 11:42

ActuaLitté

« Plein soleil » : le catalogue des libraires du réseau LINA

Pour la 4ème année, les membres du réseau des Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine rassemblent un total de 140 conseils de lecture pour l’été dans leur catalogue « Plein soleil ». Celui-ci est disponible gratuitement dès aujourd’hui dans les 120 librairies indépendantes membres de LINA, dans toute la Nouvelle-Aquitaine. Si les idées de lectures vous manquent pour cet été, ce catalogue pourra certainement vous inspirer – au moins un peu…

23/06/2021, 08:58

ActuaLitté

Roubaix : la Librairie Combo mixe jeunesse, BD, jeux, et un salon de thé

Le centre-ville de Roubaix devrait bientôt accueillir la Librairie Combo, portée par Capucine et Ismail Said Mohamed. Un financement participatif s'ouvre, pour donner les moyens de nouvelles ambitions, avant une inauguration en août prochain. Le lieu combinera l'intérêt des libraires pour la jeunesse, la bande dessinée et les jeux de société, avec un salon de thé « en plus ».

21/06/2021, 14:42

ActuaLitté

La Réunion : lancement de l’opération « Jeunes en libraire – Fé nèt liv »

Le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et la ministre de la Culture généralisent sur l’ensemble du territoire national le programme « Jeunes en librairie ». Cette action s’inscrit dans le cadre du plan de relance du gouvernement. À La Réunion ce dispositif est décliné sous l’appellation « Jeunes en librairie – Fé nèt liv ». Il se déploie dès maintenant et sur l’année scolaire 2021-2022. Pour cette première édition, l’opération concerne une cinquantaine d’établissements scolaires répartis sur toute l’île, et plus de 1 500 collégiens, lycéens, et élèves de CM1 et CM2.

16/06/2021, 07:36

ActuaLitté

Plus de 460.000 livres récoltés par l’opération PARTAGERLIRE

Du 15 au 24 avril 2021, les lectrices et les lecteurs de Suisse romande ont pu amener les livres dont ils n’ont plus l’usage chez Payot Libraire, Nature & Découvertes Suisse et dans les supermarchés Coop romands. Alors que cette opération avait été annulée en 2020, pandémie oblige, ce sont plus de 460.000 livres qui ont été récoltés cette année, soit 100.000 de plus qu’en 2019.

14/06/2021, 10:26

ActuaLitté

À Lorient, la librairie À la ligne, hommage au roman de Joseph Ponthus

Le centre-ville de Lorient compte un nouveau commerce depuis le mois de mai dernier, et pas n'importe lequel. La librairie indépendante et généraliste À la ligne accueille des lecteurs ravis sur 85 m2. Dominique Bernardé, son fondateur, y propose 9000 références, avec une dominante qui tire sur la littérature et les sciences humaines. Derrière le nom de sa librairie, un hommage à l'œuvre et un lien particulier avec l'auteur Joseph Ponthus...

11/06/2021, 16:15

ActuaLitté

Librairie : frais de port minimum pour les livres, la fin d'une “distorsion de concurrence”

Préserver l’écosystème de la librairie, et lui offrir une opportunité de développer la vente à distance : le Sénat vient d’adopter un projet de proposition de loi allant en ce sens. Laure Darcos, ayant reçu le soutien inattendu d’Emmanuel Macron dans sa démarche, portait un texte complet pour l’écosystème du livre. Mais avant tout, salué par les libraires.

10/06/2021, 17:03

ActuaLitté

Lauren Remark devient relation libraires pour les éditions Leha

En ce début de juin, les Editions Leha ont recruté Lauren Remark en tant que chargée de promotion. Elle aura plus particulièrement à prendre en charge le développement des relations avec les libraires.

08/06/2021, 17:09

ActuaLitté

Livre de Poche : la camionnette rouge à nouveau sur les routes !

Cet été, les plages seront le hotspot lecture ! Pour la huitième année consécutive, le Camion qui livre du Livre de Poche circulera de plage en plage. Et se met en chasse de vacanciers en manque de pages à dévorer. Du 8 juillet au 15 août 2021, laissez-vous embarquer pour une nouvelle escapade livresque… Ligne de départ : Le Touquet !

03/06/2021, 16:07

ActuaLitté

Folies d'encre, l'engagement des librairies en Seine-Saint-Denis

Gérant de trois établissements estampillés Folies d’encre — Aulnay-sous-Bois, Gagny et Le Perreux-sur-Marne – Jacques-Étienne Ully a décidé de déménager cette dernière. Il s’installe donc dans les anciens locaux qu’occupait la Maison de la Presse. Et depuis ce 29 mai, les locaux sont ouverts au public. Dans le même temps, il se décide à reprendre un nouvel établissement, au Raincy – l'ancienne librairie Arthur. 

01/06/2021, 14:24

ActuaLitté

Commune et catholiques : quand la police encercle une librairie en pleine rencontre

Publié aux éditions La Découverte, l’ouvrage de Ludivine Bantigny, La Commune au présent - Une correspondance par-delà le temps, faisait l’objet d’une rencontre à la librairie du Monte en l’air (Paris XXe). Avec elle, Quentin Deluermoz, auteur de Commune(s), 1870-1871 — Une traversée des mondes au XIXe siècle (Seuil). Une discussion qui a fini par se dérouler sous haute surveillance, d’après ce que l’on pouvait voir sur les réseaux. 

31/05/2021, 15:50

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Fnac-Darty : chiffre d’affaires en hausse sur fraude

Malgré un contexte de restrictions sanitaires qui met de sacrés bâtons dans les roues de l’économie française, le groupe Fnac-Darty dévoile une forte croissance de son activité, en ce premier semestre de 2021. Avec un chiffre d’affaires à 3,465 milliards d’euros, en hausse de +21,3 % en données comparables, le Groupe envisage une révision à la hausse de ses perspectives 2021… tandis qu’en parallèle, des magasins Darty se voient soupçonnés de blanchissement d'argent.

31/07/2021, 08:30

ActuaLitté

Des chiffres décevants pour Amazon 

Malgré une nouvelle forte hausse de ses bénéfices net au deuxième trimestre — 7,8 milliards de dollars, soit une croissance de 48 % par rapport à l’année dernière —, le chiffre d’affaires ne correspond pas aux attentes, portées par le marché sur les chiffres du géant américain.

31/07/2021, 08:22

ActuaLitté

Un livre de recettes rendu à sa bibliothèque... 50 ans plus tard

La surprise s’est emparée du personnel de la bibliothèque de Paisley (Écosse) en ouvrant une lettre contenant un livre de cuisine, accompagné de 20 £ et d’une lettre d’excuse. 

31/07/2021, 08:19

ActuaLitté

Le journaliste Richard Werly nommé chevalier des Arts et Lettres

Un arrêté du 22 juillet de la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, avec l’avis du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a nommé comme chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres Richard Werly. Ce journaliste suisse, diplômé de Sciences Po, est correspondant du Temps à Paris.

30/07/2021, 12:10

ActuaLitté

France : Le génie des Alpages et F’murrr, entrent dans les collections nationales

En avril 2018, les éditions Dargaud annonçaient la mort de Richard Peyzaret, alias F’murrr. Créateur d’une bande dessinée au personnage indolent et splendide, il vient d’entrer dans les collections nationales. Ainsi, 238 planches originales, dessins et manuscrits ouvrent une nouvelle ère dans les liens entre la bande dessinée et la France.

30/07/2021, 11:02

ActuaLitté

Les Insolentes : éditeur en guerre contre le sexisme 

Pour la rentrée, les éditions Les Insolentes publient le roman graphique Guide de reparties anti-relous, réalisé en collaboration par Marion Escot et Laure Cozic. Un ouvrage qui devrait aider à rembarrer les remarques sexistes qui peuvent ponctuer votre quotidien. Plus largement, vous pourrez découvrir la maison et les deux autres ouvrages, qui sortiront en août 2021. 

30/07/2021, 10:59

ActuaLitté

Jean-Yves Lafesse “était plein d’envies, il voulait raconter mille choses”

Jean-Yves Lambert aura laissé à la postérité son alter ego sarcastique et grinçant, Jean-Yves Lafesse. Décédé à l’âge de 64 ans de la maladie de Charcot, l’acteur et humoriste nous a quitté ce 22 juillet. Roi des canulars, tant à la radio qu’à la télévision, il avait également signé une bande dessinée, avec Alexis Chabert, voilà près de deux ans, Punk Mamy.

30/07/2021, 10:20

ActuaLitté

La répression du gouvernement chinois pousse un écrivain au suicide 

PEN International et le Centre PEN indépendant chinois (CIPC) ont annoncé le décès de l'écrivain dissident, commentateur politique et membre du CIPC Li Liqun. Ce dernier s'est suicidé ce 23 juillet, après avoir adressé une lettre à ses collègues. Cet évènement tragique, résultat des méthodes d’intimidation et de répression du gouvernement, pousse le PEN International à appeler « à la fin immédiate de la persécution des écrivains et intellectuels qui ont été injustement ciblés pour leur expression pacifique ».

29/07/2021, 17:06

ActuaLitté

Biélorussie : auteurs, éditeurs et lecteurs visés par la répression

En Biélorussie, les auteurs et autres acteurs de la sphère culturelle font face, depuis près d'un an désormais, à une intense répression des autorités à l'égard d'un mouvement de contestation contre la réélection du président Loukachenko d'août 2020. Loin de se relâcher, la pression des autorités aurait même tendance à s'intensifier, souligne le Centre Pen biélorusse.

29/07/2021, 15:33

ActuaLitté

Un procès en diffamation pour avoir été qualifié d’"idiot" par Emmanuel Macron

Les propriétaires du café Les Sports, au Touquet, n’ont pas apprécié de voir leur nom apparaître dans Les Macron du Touquet Elysée-Plage, petit livre des éditions du Seuil dans lequel cette ville balnéaire devient le « décor privilégié du storytelling présidentiel ». Des faits de diffamation et d’injure ont été reprochés aux auteurs et à l'éditeur devant le tribunal judiciaire d’Amiens…

29/07/2021, 14:47

ActuaLitté

Zemmour opte pour l'autoédition du livre refusé par Albin Michel

Coup de tonnerre dans le Landerneau, fin juin : Éric Zemmour, polémiste pressenti pour une candidature aux élections présidentielles, est abandonné par son éditeur. Des explications confuses, des justifications ubuesques, et voici qu’Albin Michel perd une poule aux oeufs d’or pesant plus de 12,3 millions € en cinq ouvrages… La diffusion pour septembre était alors compromise, à moins que l'autopublication n'assure une porte de sortie...

29/07/2021, 14:35

ActuaLitté

Victoire pour les activistes contre les administrateurs de la NYPL 

Après des années d’activisme, la bibliothèque, située dans le centre de Manhattan et rebaptisée Stavros Niarchos Foundation Library, a été sauvée des plans immobiliers du NYPL (New York Public Library). Ce dernier est un réseau de bibliothèques publiques, la seconde plus grande bibliothèque des États-Unis, après la Bibliothèque du Congrès. C’est notamment Scott Sherman, auteur américain engagé contre leur projet, qu’il faut remercier pour cette victoire. 

29/07/2021, 14:04

ActuaLitté

Tous les acteurs du livre en langue française dans un réseau numérique

En France, il n’existe pas de référencement total et véritablement complet des acteurs du livre francophones… Jusqu’à aujourd’hui ? Le Réseau numérique des acteurs du livre en langue française fait son entrée, créé par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). En réponse au travail développé dans le cadre des États généraux ces deux dernières années, cette plateforme numérique vise à « faciliter la mise en relation, stimuler les échanges professionnels et contribuer à fédérer un réseau dynamique des acteurs du livre ».

29/07/2021, 13:11

ActuaLitté

Editis : 372 millions € de chiffre d'affaires sur le premier semestre 2021

Vivendi est heureux : 8,2 milliards € de chiffre d’affaires pour le premier semestre 2021, soit 11,9 % de mieux, en regard du S1 de 2020. Le tout avec un résultat net ajusté de 724 millions d’euros, en progression de 24,1 %. Pour le groupe Editis, c’est un résultat en hausse de 10 millions € contre une perte de 21 millions € l’an passé.

29/07/2021, 12:12

ActuaLitté

Mort de l'éditeur et écrivain Roberto Calasso : 50 ans à la tête d'Adelphi

L’éditeur Roberto Calasso aura profondément marqué la culture italienne du XXe siècle, et du suivant : pour les livres qu’il publia, certes, mais autant pour ceux qu’il écrivit. Durant cinquante ans, il dirigea la maison d’édition Adelphi, avec une constance et une attention toute particulière. 

29/07/2021, 11:27

ActuaLitté

Le mangaka Boichi s'échappe de Dr. Stone avec de courts récits

Déjà connu pour sa série Sun-Ken Rock, publiée entre 2006 et 2016, le mangaka Boichi a été consacré avec Dr. Stone, série toujours en cours, cosignée avec Riichiro Inagaki et publiée en France par Glénat depuis 2018 dans une traduction de Karine Rupp-Stanko. Boichi s'offre un petit détour de sa série phare, avec la parution de deux recueils d'histoires courtes.

29/07/2021, 11:23

ActuaLitté

Podcast : accord historique en Italie entre Storielibere et GeMS

En Italie le livre audio est en forte croissance. Le groupe GeMS (Gruppo editoriale Mauri Spagnol), deuxième éditeur italien, investit dans l’audio et signe un accord avec Storielibere, plateforme leader dans la création des podcasts originaux en Italie, dont il détient désormais 30% du capital.

29/07/2021, 11:06

ActuaLitté

Aides et subventions : 24 millions € pour la culture en Île-de-France

Au cours de sa dernière délibération avant le repos estival, le Conseil régional d’Île-de-France s’est retrouvé pour quelques ultimes votes et adoptions. Au menu, les budgets de subventions, les aides au Covid et autres affectations, dans le cadre de la politique régionale du livre. Le tout sous le regard vigilant de la présidente de Région, Valérie Pécresse.

29/07/2021, 10:29

ActuaLitté

Royaume-Uni : au tribunal, un livre convoque milliardaires russes, KGB et football

Une audience particulièrement suivie s'est tenue ce mercredi 28 juillet au sein d'une cour londonienne. La journaliste Catherine Belton, autrice du livre Putin’s People: How the KGB Took Back Russia and then Took on the West, et son éditeur HarperCollins répondaient à des accusations de diffamation formulées par le milliardaire russe Roman Abramovich, propriétaire du club de football anglais Chelsea FC...

29/07/2021, 10:20

ActuaLitté

Presque comme un grand : la collection impertinente, dès 4 ans

Les juilletistes pleurent déjà la fin de leurs congés, et les aoûtiens bichent à la venue des leurs. Mais encore faut-il avoir quelque chose à faire faire aux enfants : si l’oisiveté est la mère de tous les vices, les téléphones portables ont également une bonne place. Pour les petits, à partir de 4 ans, les éditions Hatier proposent une « collection impertinente », positionnée à mi-chemin entre la bande dessinée et le magazine.

29/07/2021, 10:01

ActuaLitté

Présentation d'un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar 

Il y a déjà un mois, le musée et la bibliothèque Astan-e Qods Razav, situé à Mashhad, en Iran, présentait durant son exposition un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar, vieux de 530 ans. Poète mystique et allégorique, les ouvrages d'Attar sont reconnus à l'échelle internationale. 

29/07/2021, 09:32

ActuaLitté

Autrice de Birdman, Tokyo et Fétiches, Mo Hayder est décédée

L'autrice britannique Mo Hayder, Clare Dunkel de son vrai nom, qui a signé une dizaine de romans policiers, est décédée des suites d'une maladie du motoneurone, a indiqué son agente littéraire. « C'était un privilège de travailler à ses côtés », a souligné cette dernière.

28/07/2021, 16:37

ActuaLitté

Laure Defiolles reprend Alma Éditeur avec Le Collectif/Anne Carrière

Journaliste et écrivain, Jean-Maurice de Montremy avait cofondé la maison d’édition Alma en 2010 avec Catherine Argand. Mais le gérant et président quitte ses fonctions dans l’aventure, il pourra garder tout de même un poste de conseiller éditorial à l’avenir. 

28/07/2021, 16:19

ActuaLitté

Michel Sarran revisite les recettes de Marmiton dans une nouvelle collection

Le premier compte deux étoiles à son restaurant, mais bien plus dans les yeux quand on lui parle de cassoulet sur le plateau de Top Chef, et ailleurs. Le second offre des milliers de recettes du quotidien — et s’est imposé depuis bien des années comme le premier site culinaire en français. Alors, que Michel Sarran rencontre Marmiton.org, cela méritait bien un livre. Ainsi qu’un changement d’éditeur, pour s’assurer de dresser une belle table… de librairie.

28/07/2021, 16:00

ActuaLitté

Au Vietnam, plus de cinq ans de prison pour un écrivain dissident

Au Vietnam, l'écrivain et journaliste Pham Chi Thanh, aussi connu sous le nom Phạm Thành, a été condamné à cinq années et six mois de prison ferme pour l'écriture et la diffusion d'informations jugées « critiques » par le gouvernement. Après un procès bouclé en 2h30 seulement, il a été reconnu coupable, dans un contexte de renforcement de la répression.

28/07/2021, 15:20

ActuaLitté

Hausse du chiffre d'affaires pour Média-Participations, à 502 millions €

Le groupe franco-belge Média-Participations boucle son année 2020 avec un chiffre d'affaires de 502 millions €, en hausse de 18 % par rapport à l'exercice 2019 (425 millions €). Le résultat est toutefois en baisse, à 14 millions €, contre 17 millions € l'année précédente.

28/07/2021, 12:48

ActuaLitté

Les Éditions Mains libres : une nouvelle maison d'édition à Montréal

Une nouvelle maison d’édition fait son entrée dans le paysage littéraire québécois ! Situées à Montréal, les Éditions Mains libres ont été fondées par trois passionnés de littérature ayant déjà étroitement travaillé ensemble, tant comme associés que comme gestionnaires dans différentes entreprises culturelles : Corinne Chevarier, Stéphane Despatie et Didier Minneci.

28/07/2021, 12:45

ActuaLitté

Le scénariste Scott Snyder coécrira des titres inédits pour ComiXology

Basée à New York, ComiXology, filiale d'Amazon, est un service de bandes dessinées numériques en streaming. Avec le contenu de plus de 125 éditeurs et de milliers de créateurs indépendants, ComiXology fournit une imposante bibliothèque de bandes dessinées, romans graphiques, mangas et comics. Dans le cadre d'un accord signé avec Scott Snyder, scénariste américain, celui-ci écrira huit titres, cocréés avec d’autres artistes.

28/07/2021, 12:22

ActuaLitté

En Allemagne, le géant de la librairie Thalia se renforce encore

Le groupe d'édition Weltbild, qui possède une soixantaine de librairies en Allemagne, Autriche et Suisse, a cédé 10 de ses commerces à son concurrent Thalia. Ce dernier, déjà très présent en Allemagne, gagne une présence dans sept nouvelles villes du pays.

28/07/2021, 11:37

ActuaLitté

Fabrice Morio reconduit à la tête de la Drac Centre-Val de Loire

Un arrêté de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin, signé le 20 juillet dernier, reconduit dans ses fonctions de directeur régional des affaires culturelles de la région Centre-Val de Loire Fabrice Morio, pour une durée de deux ans à compter du 1er septembre prochain.

28/07/2021, 11:09

ActuaLitté

Cusk, Ishiguro, Powers, Lockwood... Le Prix Booker 2021 livre sa première sélection

Le Prix Booker, ou Booker Prize en version originale, fait partie des récompenses anglophones les plus convoitées. La sélection pour l'année 2021 consacre une place importante à des auteurs bien installés, comme Kazuo Ishiguro, Rachel Cusk, Patricia Lockwood ou encore Richard Powers. Au total, 13 ouvrages composent cette première sélection.

28/07/2021, 10:21

ActuaLitté

Directive droits d'auteur : Bruxelles tire l'oreille de 22 États

Vingt-deux États membres, dans le viseur des cow-boys de Bruxelles, voilà qui a des airs de fin de congés anticipée pour les juristes. La Commission européenne vient de déclencher une procédure contre les pays qui n’ont pas respecté le processus législatif européen. Ce dernier implique une transposition dans le droit national des directives : en l’occurrence, il s’agit de celle très contestée sur le droit d’auteur.

27/07/2021, 18:21

ActuaLitté

Amazon : les paiements en bitcoins, pas pour tout de suite...

Le 22 juillet, Amazon publiait une offre d'emploi, dans l’optique de recruter un « responsable de produit de monnaie numérique ». Depuis, les spéculations allaient bon train et se multipliaient à propos de la stratégie de cryptomonnaie de ce géant de la vente en ligne… Des Bitcoins pour payer sur Amazon ? Pas si vite...

27/07/2021, 16:21

ActuaLitté

L’Ennéagramme pour les nuls : la personnalité, toute une histoire

Qui n’a jamais posé les yeux sur ces fameuses couvertures jaune et noire, destinées à tous les « Nuls » de France ? La maison d’édition First revient cette année avec L’Ennéagramme pour les nuls, signée Béatrice Foenix-Riou et Asuncion Valderrama. Ce guide, destiné à explorer les mécanismes qui fondent notre personnalité et celles de nos proches, sera disponible en librairie dès le mois prochain. 

27/07/2021, 13:08

ActuaLitté

Licenciements, contrôles, antivax : un Pass sanitaire suffocant en bibliothèque

Loin d’un dogmatisme sanitaire parfois inaudible, les bibliothèques posent un véritable problème éthique au gouvernement. Instaurer le contrôle du Pass sanitaire pour ces établissements — comme tous les lieux culturels susceptibles d’accueillir plus de 50 personnes — provoque des levées de boucliers de l’interprofession. Outre la discrimination des usagers, l’inégalité de traitement entre bibliothèques rajoute une couche logistique aux enjeux sociétaux.

27/07/2021, 12:39

ActuaLitté

Lextenso, éditeur juridique, désormais écoresponsable

La maison Lextenso, structure éditoriale et de prestation juridique (annonces légales), revendique la place de premier éditeur à endosser la casquette d’ecoresponsable. L’impression de ses ouvrages s’effectuera désormais sur papier intérieur 100 % recyclé, annonce un message de l’entreprise.

27/07/2021, 10:56