#Economie

Gibert Joseph ferme trois librairies : vers “un démantèlement” du groupe ?

Selon les informations obtenues par ActuaLitté, la direction de Gibert Joseph a décidé la fermeture de trois librairies. Un processus enclenché qui préoccupe désormais les salariés. Présente dans une vingtaine de villes en France, l’enseigne a en effet semé le doute sur l’avenir d’autres établissements.

Le 23/05/2020 à 14:39 par Nicolas Gary

49 Réactions | 7 Partages

Publié le :

23/05/2020 à 14:39

Nicolas Gary

49

Commentaires

7

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Chez Gibert « on cultive le secret », nous glisse un salarié. La direction, que ActuaLitté n’est pas parvenue à joindre, n’y est pourtant pas allée par quatre chemins. « Au cours de la semaine, trois établissements ont été visités par la DRH. Nous avions été alertés par un email de notre direction qui ne faisait pas preuve d’un grand optimisme », nous indique-t-on. « À ce jour, pas plus d'éléments : il faut attendre les consultations avec les élus du personnel », répond-on au sein l'entreprise. Si elles peuvent avoir lieu...

Trois librairies sur le carreau

La direction a en effet demandé la mise en liquidation judiciaire pour les librairies d’Aubergenville, Chalon-sur-Saône, et Clermont-Ferrand. Soit près d’une trentaine de salariés concernés, sans possibilité de PSE. « Nous n’atteignons pas le seuil légal de 10 licenciements sur 30 jours consécutifs », explique la CGT. Dans cette perspective, aucun reclassement ni proposition d’alternatives.

« On nous laisse dans un marché de l’emploi sinistré et dans les mains de l’administrateur judiciaire. De la sorte, l’entreprise peut considérer que sa responsabilité sociale n’est pas engagée », témoigne un salarié. « Les “Gibert” auraient connu, comme toutes les autres librairies un trou d’air, et les difficultés financières engendrées par le Covid justifieraient alors ces mesures. »

Les audiences pour les librairies de Clermont et Chalon-sur-Saône sont fixées au 28 mai, celle d’Aubergenville n’est pas encore connue. 

« La logique a été de nous pointer que le monde du livre a vécu une situation compliquée, que nos magasins sont fragiles et avec une crise qui a accentué la situation », poursuit un membre du personnel. « La solution était prise pour le groupe, nous aurons accès à des indemnités de licenciement, il fallait donc l’accepter. »

Âpre, surtout en s’entendant expliquer que « nous sommes encore jeunes et qu’on retrouvera du travail. Certains ont beaucoup d’expérience, et à 50 ans, dans la librairie, cela n’a rien d’une évidence d’être réembauché ». 

La nouvelle intervient après que Richard Dubois, directeur commercial du groupe, a décidé de prendre sa retraite, en mars dernier.

“Gibert se dédouane”

La CGT, contactée par ActuaLitté, ne mâche pas ses mots, et parlerait même « d’un effet d’aubaine, avec le déconfinement. La direction de Gibert se dédouane totalement : ce ne sont pas eux qui prennent la décision des licenciements, puisqu’elle découlera de la conclusion de l’administrateur ».

Et d’ajouter : « La responsabilité de l’employeur est d'autant plus grande qu'aucune mesure n’a été prise, un tant soit peu significative, pour maintenir l’activité, malgré la volonté du personnel. »

La situation économique du groupe n’étonne pourtant personne : « La direction nous tient à l’écart de toute logique collective, et même sans vision d’ensemble, on sait que les librairies encaissent un léger déficit — pour les boutiques parisiennes tout du moins. »

Longtemps imaginée, l'arrivée d’un repreneur qui aurait signé un chèque pour l’ensemble du réseau serait alors balayée par celle « d’un démantèlement du groupe ? La réduction de la voilure semble conduire leur stratégie : fermer des librairies en province ; restructurer sur Paris, tout est possible. La logique économique du groupe, de toute manière, nous a toujours échappé ».

Rappelons qu’en novembre 2017, l’autorité de la concurrence avait approuvé le rachat de Gibert Jeune par Gibert Joseph, réunissant les deux enseignes sous un même pavillon. Et ce, après des années de séparation.

mise à jour 16 h :

La CGT vient de diffuser une réaction directe à cette annonce de fermeture des librairies. Nous la reproduisons ici dans son intégralité. Elle confirme les informations déjà communiquées par ActuaLitté.

La rumeur était vraie. Nous avons eu ce jour confirmation que les trois magasins Gibert Joseph qui n'avaient pas réouvert à l'issue de la période de confinement sont bien sous la menace d'une liquidation.

Nos collègues sont sous le choc après avoir appris la cessation d'activité à quelques jours de l'audience du tribunal du commerce qui scellera le sort des boutiques. Si la date n'est pas encore fixée pour Aubergenville, ce sera le 28 mai pour Chalon-sur-Saône et Clermont-Ferrand. Une trentaine de salariés sont concernés.

Nous n'avons pas de mots pour qualifier le procédé utilisé par la direction pour restructurer le groupe Gibert Joseph. Les collègues avec qui nous avons pu nous entretenir sont abasourdis. Profitant du confinement pour conduire dans le plus grand secret les démarches de liquidation, la direction, par l'intermédiaire du DRH, a annoncé cyniquement dans une seule et unique réunion pour chaque boutique que le magasin dans lequel nos collègues travaillent pour certains depuis plusieurs dizaines d'années ne rouvrira pas ses portes.

La brutalité de la démarche s'explique par la tentative de la direction de s'exonérer de ses responsabilités sociales en laissant le soin à l'administrateur de procéder aux licenciements sans que nos collègues puissent exiger du groupe Gibert Joseph une participation supra-légale à leurs conditions de départ. Aucune considération économique, de quelque nature qu'elle soit, ne peut justifier ces pratiques : dans la période actuelle, placer des salariés en situation de chômage dans des bassins d'emploi fragilisés en ne leur octroyant que les indemnités légales est proprement scandaleux.

Notre section syndicale ne pouvant agir légalement qu'au périmètre des magasins parisiens, nous souhaitons en premier lieu adresser à nos collègues toute notre solidarité. Nous comprenons mieux, dans la situation actuelle, le refus catégorique de mettre en place d'une représentation du personnel commune à l'ensemble des magasins du groupe.

La direction peut ainsi licencier trente personnes sans avoir l'obligation de mettre en place un Plan de Sauvegarde de l'Emploi. La section CGT Gibert Joseph et son syndicat, l'US CGT Commerce et Services de Paris appuieront sans réserve les revendications des collègues d'Aubergenville, Chalon-sur-Saône et Clermont-Ferrand.

 

mise à jour 28/05 :

Les tribunaux de commerce de Chalon-sur-Saône et Versailles viennent de se prononcer sur le sort des établissements de Chalon et Aubergenville. Si dans le premier cas, un délais d'un mois reconductible a été obtenu, le sort de la seconde librairie est définitivement scellé.

photo ActuaLitté, CC BY SA 2.0 - Gibert Joseph boulevard Saint-Michel, Paris

Dossier -  Liquidation, prudence, salariés : les librairies Gibert Joseph en question

49 Commentaires

 

Anne BG

23/05/2020 à 21:14

Tout proprement scandaleux ne rien lâcher se battre jusqu’au bout
Mobilisez vos élus et lancez une pétition en ligne
COURAGE
Anne

Fit92

24/05/2020 à 19:59

A AnneBG. Qu'est-ce qui est "proprement scandaleux" au juste ? j'essaie de comprendre votre message. Merci. C'est triste, c'est une mauvaise nouvelle, c'est dur, terrible pour certains, mais où est le scandale ? quel scandale ?

Ebezener Scrooge

23/05/2020 à 23:09

Les gens n'achètent plus de livre, l'entreprise perd de l'argent mais tant pis, les pleurnichards qui croient que l'argent tombe du ciel (un débile disait jadis : ça coûte rien c'est l'état qui paye) exigent de garder leur emploi... Avec quoi on va les payer si l'entreprise ne gagne plus rien ? ah j'oubliais ! avec l'argent des autres...

Mickey

24/05/2020 à 01:52

Ok Scrooge.

Willy le Borgne

24/05/2020 à 10:29

C'est bien vous faîtes honneur à votre pseudo, vivement que les fantômes viennent vous voir, vous en avez bien besoin

Jihache

24/05/2020 à 02:09

C'est incroyable, hein, ces gens qui consacrent une partie de leur vie à une entreprise et qui osent ensuite en demander de quoi vivre ! Quelle impudence, ils pourraient aller crever en paix dans leur pavillon de banlieue, n'est-ce pas.

Nathalie BUISSON

24/05/2020 à 05:49

Vous n'avez à l'évidence pas encore été visité, Scrooge ! Vos commentaires sont d'un autre âge. A l'évidence vous n'avez pas compris ce qui est légitimement reproché à l'employeur.

Ansima

24/05/2020 à 06:56

Pseudo joliment choisi ...
Ce message serait donc à prendre au second degré. Tout du moins, je l'espère car le raccourci, "futurs chômeurs = pleurnicheurs" dans le contexte actuel que vit les milieux culturels, me paraît indécent.

Rémy Frey

24/05/2020 à 11:04

Ce courageux monsieur Ebezener Scrooge qui ne connait manifestement rien au marché du livre, aux librairies et à Gibert Joseph pourrait avoir la décence de garder ses propos de café du commerce pour lui. Traiter derrière son écran de pleurnichards des salariés mis à la porte en deux heures d'un magasin où ils travaillaient pour certains depuis des dizaines d'années est méprisable.

Rémy Frey

Masqué

24/05/2020 à 13:40

Ebezner scrooge vous ne connaissez pas la société Gibert Joseph, les différentes directions bicéphales qui se succèdent depuis des années n'ont aucune valeur humaine, ils sont tous ou pour la plus part issus de la famille Gibert mais malheureusement incompétents depuis une bonne quinzaine d'années...il serait temps qu'ils payent leurs incompétences..soutien total aux salariés des magasins qui vont fermé et aux autres qui ne vont pas tarder

Daniel Cased

24/05/2020 à 14:26

Une entreprise vous emploie 5-10 ou 15 ans
Vous permet de vivre peut être d acheter une maison d'elever vos enfants
Le jour où l entreprise doit fermer parce qu elle n est plus rentable les insultes pleuves
Pourrit capitaliste vendu rien sur le passer ensemble

Frabrice

24/05/2020 à 18:03

A Daniel Cased : ce n'est pas l'entreprise qui permet aux salariés de pourvoir à leurs besoins, c'est au contraire le travail des salariés qui permet à l'entreprise de faire de l'argent qui va ensuite et pour une partie dans les salaires. C'est trop facile d'inverser les rôles et de dire que l'on doit tout à l'entreprise…

Lulu

25/05/2020 à 11:18

Merci de votre réponse à M.Daniel Cased : hallucinant qu'en 2020, on en soit à devoir expliquer ce rapport salarié//entreprise ... On n'est pas sorti de la mouise avec les visions paternalistes de 19è siècle ...

Jihache

24/05/2020 à 19:19

"Une entreprise vous emploie 5-10 ou 15 ans"
NON
"Vous travaillez dans une entreprise pendant 5, 10 ou 15 ans".

LecteurParis

24/05/2020 à 19:37

C'est sur qu'avec cette réaction de la CGT, les éventuels repreneurs ne vont pas se précipiter.

Arragon-Guery

24/05/2020 à 21:23

:sick:le mouvement du personnel est possible, cela si les employés n'ont pas maison, je que là, il faut faire dès concessions. Cela sera de plus en plus nécessaire
FAUX, les Français lisent tjrs autant les liseuses n'ont pas eu de succès. :shut: :P

Franck

24/05/2020 à 21:42

Gilbert jeune a toujours été une référence dans le quartier étudiant de saint michel, ce n'est pas un simple libraire mais un mythe culturel pour de nombreux étudiants qui se sont formés depuis des lustres de livres spécialisés universitaires, il faut sauver ce libraire, il a sa place depuis toujours dans ce quartier.

Christophe Aubert

25/05/2020 à 04:40

La réaction de la CGT devrait être quoi ? Applaudir ? Décidément certains ne connaissent rien au rôle d'un syndicat... Et que croit Scrooge ? Que cela lui coûtera moins cher le chômage des autres, plutôt que maintenir leur activité ? Lui ne comprend rien à l'économie.

koinsky

25/05/2020 à 07:36

Expliquez-moi comment une librairie qui touche 35% sur chaque livre peut décemment se plaindre en regard des 8/10 % de ce que touche l'auteur pourtant créateur d'au moins pour 70 % de sa valeur ajoutée, sinon le système d'intermédiaires qui taxe à tous les étages (taxes, loyers, charges...) toute création jusqu'à la rendre absurde et exsangue ? C'est donc un problème de vampirisation de la valeur ajoutée.

Drere

25/05/2020 à 08:59

Rappelons quand même que l'éditeur, le grand vampire qui s'enrichit sur le dos des pauvres auteurs à qui il ne laisse que les miettes, paye 100 % du coût de conception et de fabrication du livre et ne touche qu'environ 20 % de son prix de vente.

Jihache

25/05/2020 à 09:53

Oui bien sûr, Drere, un livre ne coûte rien à produire à son auteur.
Il se pose un matin sur les toilettes, et paf, il le démoule.
Ce n'est pas des semaines, des mois de travail à temps plein.

Drere

25/05/2020 à 14:30

Un livre demande du travail à son auteur, mais aussi à l'éditeur qui participe à la mise en forme du texte, au fabricant qui conçoit le format papier, à l'imprimeur qui l'imprime, au diffuseur qui démarche les librairies, au distributeur qui transporte les exemplaires, et au libraire qui les vends. Sans compter les graphistes, les commerciaux, les correcteurs... Tous ces gens travaillent à temps plein pour faire parvenir le livre chez le lecteur. Penser que l'auteur devrait toucher la part du lion et tous les autres membres de la chaîne devraient se contenter des miettes n'a rien de juste.

Jihache

25/05/2020 à 16:31

Personne ne prône ce que vous évoquez dans votre dernière phrase. Il est simplement question d'une meilleure répartition.
Et actuellement, les miettes, elles sont pour l'auteur. Vous évoquez à juste titre des gens qui travaillent à temps plein pour faire parvenir le livre au lecteur. Et c'est vrai.
C'est également le cas de l'auteur et étrangement, c'est très très souvent le seul qui n'en vit pas, n'est-ce pas.
Il y a là quelque chose qui, personnellement, me chiffonne. Le seul qui ne vit pas de son travail, c'est l'auteur. L'éditeur se rémunère et vit de son travail, le graphiste, le diffuseur, le distributeur, le libraire. Certains en vivent mieux que d'autres mais en gros, le seul qui, à moins de s'appeler Marc Lévy, bosse à côté, c'est celui qui produit le produit.
Après, ça me dérange peut-être parce qu'un roman me demande 4 à 6 mois de travail régulier et que je touche des clopinettes.

Achi

21/03/2021 à 15:09

Très juste ce que vous dîtes

Drere

25/05/2020 à 19:51

Rassurez-vous, le reste des prestataires de l'édition ne parviennent pas non plus à vivre des ventes de vos livres ; c'est en travaillant sur plusieurs centaines de titres par an qu'ils parviennent à se rémunérer.

Pardonnez-moi si j'ai mal interprété vos propos, mais vous disiez dans votre premier message que les auteurs produisaient 70

Jihache

25/05/2020 à 20:47

Vous jouez quand même sur les mots et visiblement sur les identités.
Je sais bien que les professionnels de l'édition ou les libraires ne vivent pas sur mes livres, c'est assez désobligeant et évidemment absurde de laisser croire que cela peut être mon propos. Ils ne vivent sur aucun auteur unique. Sauf qu'ils ont un travail, un vrai, qui les nourrit et qui est une étape de cette fameuse chaîne du livre. Tous. Trouvez-moi s'il vous plaît, un distributeur qui bosse en supermarché pour terminer son mois, un libraire qui est aussi livreur Uber ou autre...
En France, il y a, au niveau de la littérature de genre, la littérature populaire, une centaine d'auteurs qui en vivent. On compare avec le nombre d'éditeurs, de libraires, de distributeurs, de diffuseurs ?
Seuls les correcteurs sont encore plus mal logés que l'auteur.

Quant aux 70%, le pourcentage n'est pas de moi, je vous laisse échanger sur le sujet avec son auteur. Cela étant dit, j'ai quand même envie de souligner que sans auteur, pas de livre. Aucun, nicht, nada. Mine de rien. Après, avancer un pourcentage, je m'en garde bien.

Jihache

25/05/2020 à 20:51

Cela dit, tout ceci est hors-sujet et ne concerne pas l'hideux plan de licenciement de Gibert et je m'en voudrais de parasiter un sujet aussi important. Je brise ici.
Bonne continuation.

Abeille55

25/05/2020 à 10:36

Il est triste d’apprendre qu’un commerce, peu importe son activité, employant des gens depuis longtemps ou depuis peu doive fermer ses portes... mais il est d’autant plus triste que la situation actuelle la force a le faire. Je ne pense pas que la direction soit heureuse d’annoncer cette nouvelle à ses salariés, peu importe la manière. Réfléchissez avant de dire des absurdités. S’ils avaient pu maintenir les emplois ils l’auraient fait, ça va de soi.

Lulu55

25/05/2020 à 11:35

Abeille55, les faits prouvent tous les jours le contraire : on supprime souvent des emplois pour de très mauvaises raisons et en se contrefichant du sort des salariés.
Je vous conseille – sur un sujet élargi - de lire cet article économique : https://infiltres.fr/2018/04/22/le-lbo-quand-la-valeur-sen-va/
Il est écrit par « des infiltés » qui se présentent ainsi : « Nous appartenons à « l’élite ». Nous avons souvent fréquenté les mêmes écoles, les mêmes masters, nous évoluons dans les mêmes cercles et occupons une position sociale privilégiée. Tout cela aurait dû nous conduire naturellement à être les chevilles ouvrières dociles de la mise au pas néolibéral de la société française en cours depuis une quarantaine d’années. Et pourtant ce n’est pas le cas… Bien souvent en minorité parmi nos collègues et nos proches, nous sommes au contraire écœuré·e·s par la politique actuelle et le modèle de société qu’elle dessine… »

Jihache

25/05/2020 à 13:36

Il a l'air bien votre monde Abeille55, faudra nous dire comment y aller. Dans le vrai, un bon paquet d'entreprises se foutent de leurs travailleurs comme de l'an 40 et n'hésitent pas à délocaliser, à fermer, à "sauvegarder l'emploi"... pardon, à virer, pour engraisser les actionnaires.
D'ailleurs, la manière dont ça s'est déroulé à Gibert laisse à voir une grande philanthropie patronale, ça crève les yeux.

Julie

25/05/2020 à 11:45

"S’ils avaient pu maintenir les emplois ils l’auraient fait, ça va de soi". c'est vraiment une remarque d'un autre monde… comme si la famille Gibert faisait partie de ces grands philanthropes qui s'intéressaient au sort de leurs salariés.

A@1m5kpztw

25/05/2020 à 16:09

J'allait au gibert soseph de saint-germain-en-laye et il y avait du monde le magasin n'était jamais vide .j'espère Que vous allez pouvoir continué il ha des gens qui mettent des messages pas très gentils ceux là je les méprise !

A @1 m5kpztw

25/05/2020 à 16:23

Moi je vais chez gibert joseph à saint-germain-en laye et à chaque fois il y a du monde ! Ne baissé pas les bras manifester ! Ceux qui mettent des messages virulents ceux là je les méprisent !

koinsky

25/05/2020 à 16:32

Je connais bien le Gibert de SG en Laye, il grouille de monde. Mais le personnel a l'air au bout du rouleau. Alors est-ce dû aux conditions de travail...

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le premier Fnac Café ouvre ses portes à la Gare du Nord

Le premier Fnac Café vient d’ouvrir ses portes à Gare du Nord, quelques semaines avant les Jeux olympiques. À deux pas des quais, collé à la voie 19 et à l’étage de la boutique Relay, se trouve ce tout nouveau lieu hybride, fruit d’une collaboration entre la Fnac et Lagardère Travel Retail, qui a été inauguré ce 8 juillet.

11/07/2024, 12:14

ActuaLitté

À Rennes, la librairie Le Forum du Livre sauvée par le groupe Socultur

La librairie Le Forum du Livre, nichée au cœur de Rennes, à deux pas de la place Sainte-Anne, sera reprise par le groupe Socultur, propriétaire de Cultura. Ancrée depuis près de quatre décennies dans la capitale bretonne, l'enseigne avait traversé une passe difficile après la pandémie, avant d'être placée en redressement judiciaire en février 2024. L’avenir serait plus sûr : « L’identité de la librairie sera préservée, de même que ses employés », promet Mathieu Olivier, le nouveau propriétaire.

10/07/2024, 15:22

ActuaLitté

L’illustration s’empare des vitrines des libraires strasbourgeois

En juin 2024, illustrateurs et éditeurs ont transformé les vitrines des libraires de Strasbourg en un rallye pour lecteurs avides de rencontres originales. Cet événement s'est inscrit dans le cadre de la programmation de Strasbourg capitale mondiale du livre 2024.

08/07/2024, 18:55

ActuaLitté

"La BD emmerde le RN" : une librairie vandalisée dans le Périgord

La librairie Bullivores, installée à Périgueux, a été vandalisée dans la nuit de dimanche, jour du second tour des élections législatives, rapporte France Bleu Périgord. La vitrine de l'établissement a été brisée et un mot a été tagué, bien que rendu illisible par les éclats de verre. L'enseigne située rue André Saigne avait arboré sur sa devanture une affiche déclarant « la BD emmerde le RN », pour marquer son opposition au parti dirigé par Marine Le Pen.

08/07/2024, 18:07

ActuaLitté

Lancé en 2021, le Quinze.bis de Gibert fermera ses portes

La célèbre chaîne de librairies Gibert, célèbre pour ses livres d'occasion, a annoncé la fermeture prochaine de son établissement Quinze.bis, situé boulevard de Saint-Denis dans le IIe arrondissement de Paris, pour le deuxième semestre de 2024. En cause : une contraction de sa clientèle, et plus généralement des pertes financières significatives subies par la boutique. Le groupe entend à présent se concentrer sur les neuf autres enseignes de la capitale.

05/07/2024, 18:35

ActuaLitté

Nouveau dépôt de bilan pour la librairie Weltbild

La société d'investissement en commerce électronique WB D2C Group a déposé le 10 juin dernier une demande de dépôt de bilan pour sa filiale allemande, Weltbild, auprès du tribunal d'Augsbourg où se trouve le siège de l'entreprise en difficulté. La plateforme de vente allemande génère environ 20 % du chiffre d'affaires de WB D2C Group.

04/07/2024, 18:20

ActuaLitté

Deux nouvelles adresses pour les Libraires du Sud

Le réseau Libraires du Sud accueille deux nouveaux commerces en son sein : La librairie Montfort à Vaison-la-Romaine, et la librairie Tintinnabule à Marseille.

02/07/2024, 17:36

ActuaLitté

Librairie : des actions concrètes pour un commerce du livre plus écologique

En 2022, le Syndicat de la librairie française publiait son premier guide des bonnes pratiques écologiques à destination des professionnels, rédigé par sa commission spécialisée sur le sujet. Deux ans plus tard, une petite révision s'impose, pour un document qui propose encore plus d'actions concrètes pour améliorer son bilan carbone.

28/06/2024, 09:18

ActuaLitté

“Je n'ai pas peur” : une librairie vandalisée pour une vitrine anti-extrême droite

C’est avec étonnement que l'équipe du Petit Pantagruel, librairie jeunesse implantée à Marseille, a découvert un impact sur leur vitrine, ce lundi 17 juin. Ce qui semble être une boule de pétanque a frappé, et résolument manqué son cochonnet, pour attaquer une sélection d'ouvrages « antifasciste, engagée contre l’extrême-droite ». Pas de quoi cependant ébranler le moral des libraires.

19/06/2024, 16:30

ActuaLitté

Boire le calice jusqu'au livre : un libraire-caviste dans le Finistère

À Bannalec, dans le Finistère, un nouveau commerce, placé sous l'égide de Dionysos, s’apprête à ouvrir. Le Grand Bain est une librairie-cave à vin, niché dans un presbytère du XIXe siècle. De quoi s'enivrer, de mots, de beauté… et d’alcool, aussi. 

19/06/2024, 11:17

ActuaLitté

Les nouveaux libraires, passionnés mais sans-le-sou

RNL24 — Malgré les difficultés présentes et à venir, le métier de libraire reste attractif, à en croire plusieurs chiffres présentés pendant les Rencontres nationales de la librairie. Les ouvertures de commerces se maintiennent, année après année. Mais, passés l'enthousiasme et l'effervescence de l'inauguration, que reste-t-il ? Une étude du cabinet Axiales fait le point.  

18/06/2024, 15:55

ActuaLitté

Écologie du livre : “Le système actuel nous amène dans le mur”

RNL24 — En une poignée d'années, l'écologie sera passée des marges des Rencontres nationales de la librairie à sa matinée d'ouverture. Les signes, si cela restait à démontrer, d'une inquiétude et d'une certaine impatience qui montent au sein de la profession, mais plus largement dans la chaine du livre.

18/06/2024, 11:41

ActuaLitté

Motivés et combattifs face à l'adversité : les libraires tournés vers l'avenir

RNL24 — Les libraires ont investi le Palais des Congrès et de la Musique de Strasbourg pour deux jours, le temps des Rencontres nationales de la profession. La stagnation des ventes, les projections quelque peu déprimantes et la banalisation de l'extrême droite n'ont pas entamé l'enthousiasme des participants ni leur confiance en la résilience de la librairie.

17/06/2024, 13:47

ActuaLitté

À Argenteuil, poursuivre l'histoire de la librairie Presse Papier

#CampagneUlule – Argenteuil, ville marquée par son dynamisme culturel, abrite la librairie Presse Papier depuis 44 ans. Fondée par Gilles et Catherine Bruey, cette institution de 300 mètres carrés ne s'est pas contentée de vendre des livres. Elle est devenue un pilier de la culture locale, organisant des salons littéraires et des festivals pour enfants, tout en collaborant avec les écoles et les comités d'entreprise de la région.

17/06/2024, 10:08

ActuaLitté

Une étude annonce des années noires pour la librairie indépendante

RNL24 — Le cabinet Xerfi, partenaire de longue date du Syndicat de la librairie française, présente aux Rencontres nationales de la librairie des études consacrées au commerce du livre. Cette année, les professionnels s'en seraient bien passés : des projections 2024-2025 annoncent d'importantes difficultés pour les librairies, avec des résultats nets inférieurs à 0, en moyenne, quelle que soit la taille de l'établissement.

16/06/2024, 18:14

ActuaLitté

Librairies : “N'attendez pas fermetures et licenciements pour agir”

RNL24 — Les 7es Rencontres nationales de la librairie se sont ouvertes ce 16 juin au matin, à Strasbourg, dans un contexte particulier. Déjà préoccupée par la réduction des marges et la hausse des charges, la profession n'ignore pas non plus la prochaine échéance électorale et le risque d'une extrême droite au pouvoir.

16/06/2024, 14:26

ActuaLitté

Faut-il une trêve des nouveautés pour faire la guerre à la surproduction ?

RNL24 — Le Syndicat de la librairie française (SLF), organisateur des Rencontres nationales de la librairie, a réclamé aux éditeurs une « baisse drastique de la production de livres ». La plupart des librairies, asphyxiées par un système en roue libre, aspire en effet à un peu d’air. Depuis plusieurs mois, quelques points de vente forcent le passage au sein de la foule des nouveautés, en imposant leur rythme et une trêve pas toujours bien acceptée par les distributeurs-diffuseurs.

16/06/2024, 10:40

ActuaLitté

Une librairie 100 % anglophone remplace Stéphane Plaza à Versailles

Versailles comptera un établissement de plus avec l’ouverture prochaine d’une librairie Smith&Son – soit la troisième que dirige Patrick Moynot. Et pour la petite histoire, c’est dans une ancienne agence Stephane Plaza, qui a fermé, que se déploiera cette offre 100 % anglophone.

13/06/2024, 13:12

ActuaLitté

 Une librairie emblématique renaît de ses cendres

La Livraria Cultura de Conjunto Nacional, située sur la fameuse Avenida Paulista, à São Paulo, était un lieu de culture en même temps qu'une attraction touristique. Faisant face à de sérieux problèmes financiers, l'adresse ouverte à la fin des années 1960 a dû définitivement fermer ses portes ce printemps. 

12/06/2024, 12:54

ActuaLitté

Dolpo : les nouveaux libraires en ligne

Face aux récents changements qu'a connus l'industrie du livre ces dernières années, trois passionnés de littérature ont uni leurs forces pour créer une librairie en ligne, offrant un conseil personnalisé des plus précis. Dolpo ambitionne de redorer l'image du livre en ligne, en offrant une expérience client au plus proche des librairies traditionnelles.

11/06/2024, 16:50

ActuaLitté

Christophe Desbonnet prend la tête du Groupe NOSOLI

Après le rapprochement des enseignes Furet et Decitre en janvier 2019, GROUPE NOSOLI a fait l’acquisition, en Octobre 2022, de Chapitre.com, l’opérateur historique du livre d’occasion. 

07/06/2024, 13:08

ActuaLitté

Les libraires réclament une “baisse drastique de la production” de livres

RNL24 — À quelques jours des Rencontres nationales de la librairie, qui se déroulent cette année à Strasbourg, le Syndicat de la librairie française (SLF) a proposé une petite introduction, en forme de panorama de l'état du métier. L'horizon est considérablement assombri, entre surproduction, baisse des achats, hausse des charges et marge toujours réduite... La profession en appelle aux pouvoirs publics, mais pointe aussi la responsabilité des grandes maisons d'édition et de leurs filiales de diffusion-distribution.

06/06/2024, 13:02

ActuaLitté

À Toulouse, tracer l'avenir de La Librairie. comme un “trait d'union”

#CampagneUlule – Le quartier Chalets-Concorde, à proximité du centre historique de Toulouse, pourra s'enrichir dès le mois de septembre 2024 d'une librairie indépendante et généraliste : La Librairie., tout simplement. Amélie Georgin et Lysiane Ozanic, qui portent ce projet, ont ouvert une collecte de fonds, afin de financer les travaux de remise aux normes, d'accessibilité, ainsi que la constitution du stock de livres.

06/06/2024, 09:16

ActuaLitté

Salanque : nouvelle vie pour la seule librairie indépendante du coin

À Saint-Laurent-de-la-Salanque, commune de 10.000 habitants dans le nord des Pyrénées-Orientales, une librairie indépendante, la seule du secteur, survit depuis 20 ans. Justine, jeune libraire qui s'apprête à succéder à l'ancienne gérante partie à la retraite, a lancé une campagne de financement pour redynamiser le commerce. 

05/06/2024, 12:41

ActuaLitté

La librairie belge Filigranes annonce son déménagement

La librairie bruxelloise Filigranes a dévoilé mardi une nouvelle boutique en ligne et lancé une campagne de communication ambitieuse pour attirer de nouveau les lectrices et lecteurs. La direction a également confirmé un prochain déménagement du magasin situé sur l’avenue des Arts, à Etterbeek, vers un nouvel emplacement dans la capitale belge.

04/06/2024, 16:49

ActuaLitté

Crises, écologie, lecture : l'avenir des libraires

Depuis 2011, le Syndicat de la Librairie Française (SLF) orchestre tous les deux ans les Rencontres nationales de la librairie (RNL), un rendez-vous désormais incontournable pour les professionnels du secteur. Cette année, c'est à Strasbourg, capitale mondiale du livre, que les réjouissances auront lieu, les 16 et 17 juin : demandez le programme.

12/05/2024, 10:02

ActuaLitté

Une librairie dédiée à la Romance à Rouen, au Sport à Nice

Ce 20 avril, une librairie dédiée à la Romance, L'Encre du cœur, a ouvert ses portes à Rouen. Un genre en pleine expansion, médiatiquement en tout cas, favorisé par les dynamiques des réseaux sociaux. Dans cette optique, elle organisera des événements comme des clubs de lecture et autres discussions sur la plateforme Discord, dans cet esprit communautaire qui caractérise cette littérature. Ce même mois, à Nice, une enseigne entièrement dédiée aux ouvrages de sport a été inaugurée.

06/05/2024, 18:21

ActuaLitté

Avec les hologrammes, la lecture bientôt omniprésente ?

À l'occasion de la Journée mondiale du livre, le 23 avril dernier, la chaine de librairies suisse Ex Libris a installé des dispositifs holographiques au sein d'universités, mais aussi de centres commerciaux. Ces appareils diffusaient des lectures d'extraits de textes, assurées par leurs auteurs eux-mêmes ou par différentes personnalités.

06/05/2024, 11:06

ActuaLitté

Antitrust : aux États-Unis, des libraires en force contre Amazon

Quelques jours après l'Independent Bookstore Day, qui célèbre la vitalité des librairies indépendantes aux États-Unis, l'American Booksellers Association (ABA), qui représente les professionnels, veut peser dans une importante procédure contre Amazon. La Federal Trade Commission (FTC) a porté plainte contre le géant, soupçonné de pratiques anticoncurrentielles, l'année dernière.

30/04/2024, 12:17

ActuaLitté

Modification du prix du livre : éditeurs et libraires fixent des règles

La fin d'année 2022 et les premiers mois de 2023 ont marqué la chaine du livre avec des hausses de prix inédites, consécutives à des problématiques d'approvisionnement et à la pénurie de papier. Les libraires s'étaient retrouvés forcés de réétiqueter au plus vite... Pour éviter d'autres situations similaires, les professions ont adopté une charte, à l'occasion du Festival du Livre de Paris.

11/04/2024, 19:30

ActuaLitté

"La plus petite librairie du monde" a ouvert en avril

Depuis le 4 avril, la commune de quelque 2000 habitants, Hesdin, dans les Hauts-de-France, accueille « la plus petite librairie du monde », qui s’installe dans la maison natale de l’abbé Prévost, auteur du classique du XVIIIe siècle, Manon Lescaut. Un projet porté par Isabelle Baudelet, créatrice de la micro-entreprise d’édition, La Fabrique Poétique, et Pauline et Franck Groux, conteuse et arrière-petite-fille de Victor Segalen pour la première, et céramiste pour le second.

10/04/2024, 17:58

ActuaLitté

Canada : Indigo troque la Bourse contre un nouveau propriétaire

Le groupe canadien Indigo Books & Music, qui réunit trois chaines de librairies (Indigo, mais aussi Chapters et Coles), quittera prochainement la Bourse de Toronto pour le giron des investisseurs Trilogy Retail Holdings et Trilogy Investments. Un rachat négocié alors qu'Indigo a connu une année 2023 difficile, notamment marquée par une lourde cyberattaque.

08/04/2024, 15:20

ActuaLitté

30 années de librairies indépendantes, en Loire-Atlantique

À 10 ans, on voit la vie en grand, clament trois librairies de la Région Pays de Loire. Soufflant leur dixième bougie la même année, ces trois établissements ont décidé d’une célébration commune. Au programme, des auteursinvités, ateliers et spectacle pour les enfants. Et 10 années de coups de cœur remis en avant. 

07/04/2024, 12:24

ActuaLitté

Les éditions Divergences inaugurent leur librairie le 13 avril 2024  

Après une quête de deux ans pour trouver « le lieu idéal », et 17 semaines de rénovation, les éditions engagées à gauche, Divergences, ouvrent leur librairie à Quimperlé le samedi 13 avril. Elle sera située dans le bâtiment du XVIIIe siècle, 45 Place Saint Michel. L'équipe propose à cette occasion une journée de célébration gratuite et ouverte à tous, sans nécessité de réservation, orchestrée par l'association La Torda.

05/04/2024, 18:13

ActuaLitté

À Marseille, "sauvez la librairie Saint-Paul"

« La Librairie Saint-Paul a besoin de vous ! », s'exclame son équipe, qui confie : « Deux ans après sa reprise, la Librairie Saint-Paul Marseille traverse actuellement une période difficile qui pourrait provoquer sa fermeture définitive à court terme. » Pour sortir de cette mauvaise passe, elle a lancé une cagnotte Leetchi, et a pour le moment récolté 4565 €. 

27/03/2024, 17:27

ActuaLitté

Aux États-Unis, le rappeur Vic Mensa sauve une librairie

Les temps sont durs, pour la librairie Da Book Joint, située à Chicago. Les deux propriétaires, Verlean Singletary et Courtney Woods, n'étaient pas très optimistes pour la survie de leur commerce, mais une intervention inattendue a changé la donne. Le rappeur Vic Mensa, lui-même originaire de Chicago, a effectué un don qui permettra de prolonger les opérations. 

22/03/2024, 15:40

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Que dans les campagnes, la culture ne se résume pas à “agri”

C’était le projet phare du mandat de Rachida Dati, dont les jours rue de Valois sont hélas comptés : que les zones rurales ne comptent plus pour du beurre. Même de baratte. Le Printemps de la ruralité, qu'avait amorcé la ministre de la Culture en janvier, a ainsi tiré les conclusions qui s’imposent pour que les territoires s’épanouissent.

13/07/2024, 16:17

ActuaLitté

La gauche de François Hollande, la philosophie de Patrick Sébastien

François Hollande est de retour à l’Assemblée nationale, et en librairie : le député de la Corrèze, et accessoirement ancien président de la république, publie le 5 septembre prochain, Le défi de gouverner, sous-titré, La gauche et le pouvoir depuis l’affaire Dreyfus (Perrin). Le 31 octobre cette fois, l'ancien animateur du Plus grand cabaret du monde, Patrick Sébastien, raconte cinquante ans de carrière, distillant « les ingrédients savoureux d’un traité philosophique sur l’ambition ». 

12/07/2024, 18:18

ActuaLitté

En septembre la rentrée des auteurs en Auvergne-Rhône-Alpes  

La rentrée des auteurs, un événement phare pour les romanciers de la rentrée littéraire 2024 et les auteurs et illustrateurs de littérature jeunesse, se déroulera le lundi 9 septembre au Théâtre Comédie Odéon à Lyon, suivi d'une seconde session à Clermont-Ferrand le lundi 30 septembre.

12/07/2024, 18:15

ActuaLitté

Printemps de la ruralité : quelles mesures pour le livre ?

Peu de temps après son arrivée au ministère de la Culture, en janvier 2024, Rachida Dati avait inauguré un « Printemps de la ruralité », considérant qu'il fallait faire plus pour la culture dans les territoires ruraux. Les résultats d'une consultation sont désormais présentés, accompagnés d'un plan d'action de 23 mesures, groupées en 4 axes.

12/07/2024, 16:06

ActuaLitté

Nathalie Marcerou-Ramel renouvelée à la direction de l'Enssib

L'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Enssib) avait ouvert l'appel aux candidatures pour sa direction, susceptible d'être vacante à compter du 14 octobre 2024. Mais le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ainsi que le conseil d'administration de l'établissement ont finalement renouvelé leur confiance en l'actuelle directrice, Nathalie Marcerou-Ramel.

12/07/2024, 12:28

ActuaLitté

Rentrée littéraire : Harmonia Mundi en fait plus pour ses éditeurs

Pour la rentrée littéraire 2024, Harmonia Mundi Livre organise avec ses éditeurs partenaires une opération de communication à large échelle. En mutualisant les ressources des différentes maisons, la structure de diffusion-distribution fédère plus largement l’édition indépendante. 

12/07/2024, 12:24

ActuaLitté

Aux Nations Unies, la répression chinoise des écrivains dénoncée

Membre fondatrice de l'Organisation des Nations Unies, la Chine faisait l'objet, en 2024, d'un examen attentif de sa situation en matière de droits humains par le Conseil des droits de l’homme. Si le pays se réjouit d'une procédure « paisible et couronnée de succès », plusieurs ONG dénoncent une façade, à l'instar de PEN International, qui pointe la répression des écrivains et intellectuels.

12/07/2024, 12:19

ActuaLitté

“Biblis en folie”, des journées nationales des bibliothèques

Le ministère de la Culture a officialisé l'organisation des premières journées nationales des bibliothèques, l'occasion de faire connaitre et de mettre en avant ces lieux indispensables aux politiques culturelles et à l'accès aux œuvres. Le rendez-vous est donné pour les 28 et 29 septembre prochains.

11/07/2024, 15:47

ActuaLitté

Après une décennie de parutions, la fin de My Hero Academia

Après 10 ans au service de ses fans, le mangaka Kōhei Horikoshi annonce la fin de sa série-phénomène, My Hero Academia. Très populaire sur la scène mondiale, fort d’une adaptation en sept saisons à la télévision, trois longs-métrages et 40 tomes au format papier, le célèbre shonen se terminera dans cinq chapitres exactement, le dernier sortant le 5 août 2024. Retour sur une série qui a marqué l’histoire de la pop culture.

11/07/2024, 14:57

ActuaLitté

Philosophie Magazine Éditeur et C ce soir ouvrent une collection

La maison d'édition de Philosophie magazine et l'émission télévisée C ce soir sur France 5 s'associent pour lancer une série d'essais, présentés sous le titre « On Poursuit le Débat ».

11/07/2024, 13:02

ActuaLitté

Aux États-Unis, Penguin Random House acquiert Boom! Studios

Aux États-Unis, le supergroupe d'édition Penguin Random House renforce sa position sur le marché de la bande dessinée avec l'acquisition de Boom! Studios. Fondée en 2005, cette maison s'est fait une place sur la scène alternative, avec plusieurs succès, dont Something Is Killing the Children, de James Tynion IV et Werther Dell’Edera, et BRZRKR, de Keanu Reeves, Matt Kindt et Ron Garney.

11/07/2024, 10:33

ActuaLitté

En Allemagne, l'édition compte sur l'intérêt de la jeunesse pour la lecture

Confrontée à une baisse du nombre d'acheteurs de livres, l'édition allemande prend malgré tout acte de hausses de son chiffre d'affaires en 2023 et lors de la première moitié de 2024, motivés par l'inflation et l'augmentation des prix des livres. Elle compte désormais sur le renouvellement du lectorat, mais appelle les pouvoirs publics à soutenir financièrement le secteur.

11/07/2024, 09:34

ActuaLitté

Le romancier tardif et précieux Bernard du Boucheron est mort

Bernard du Boucheron, Grand Prix du Roman de l'Académie française 2004, nous a quittés ce 6 juillet à l'âge de 95 ans. Né le 18 juillet 1928 à Paris, il a longtemps œuvré dans l'industrie aéronautique avant de se consacrer à l'écriture, et d'atteindre la consécration dès son premier roman, rédigé à 76 ans.

10/07/2024, 18:36

ActuaLitté

L'ouverture de la médiathèque James Baldwin à nouveau reportée

Annoncée au tournant de l'année 2021 pour une ouverture initialement prévue en 2023 dans le XIXe arrondissement de Paris, la Médiathèque James Baldwin tarde à recevoir ses premiers usagers. Reporté à de nombreuses reprises, l'ouverture définitive était fixée pour le 6 juillet dernier, avant d'être de nouveau annulée par un mouvement de grève de l'équipe qui estime que la médiathèque n'est toujours pas prête à accueillir le public.

10/07/2024, 16:30

ActuaLitté

Pélagie : un nouvel éditeur spécialisé dans les océans et mers

Une nouvelle maison d'édition a été lancée, Pélagie, qui se consacre à la publication de romans centrés sur la thématique des mers et des océans. Leur nom, inspiré du mot grec pélágos qui signifie « pleine mer ». Elle est basée à Châteaugiron en Bretagne, une région historiquement reconnue pour la fabrication des voiles de bateaux.

10/07/2024, 16:20

ActuaLitté

L'Unesco lance une grande étude sur l'édition en Afrique

L'Unesco a initié une étude de grande envergure concernant le secteur du livre en Afrique, destinée à fournir des informations précieuses aux gouvernements et aux organismes officiels.

10/07/2024, 12:47

ActuaLitté

Chloé Vanderstraeten et Eva Anna Maréchal remportent la bourse Arcane 2024  

La bourse Arcane, instituée en 2021, vise à soutenir les projets de livres d'artistes, œuvres souvent peu soutenues financièrement et difficiles à diffuser. Cette initiative est le fruit d'une collaboration entre la Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques (ADAGP) et la Société des Gens de Lettres, qui ont mis en place une aide financière de 9000 € pour encourager ces créations artistiques et littéraires.

10/07/2024, 12:09

ActuaLitté

Dans le Grand Est, un été sous le signe du livre jeunesse

Plus de 40 bibliothèques publiques de la région Grand Est forment le réseau de « La Fabrique du livre jeunesse », des cycles d'ateliers de pratique artistique et culturelle adressés aux plus jeunes et à leur famille. Une manière de présenter le livre comme un compagnon ludique et créatif, même au cœur de l'été...

10/07/2024, 10:56

ActuaLitté

En Russie, 6 ans de prison pour la dramaturge Svetlana Petriïtchouk

En Russie, un tribunal militaire a condamné, ce lundi 8 juillet, la dramaturge Svetlana Petriïtchouk et la metteuse en scène Evguenia Berkovitch à six années de prison pour « apologie du terrorisme ». Une pièce de théâtre jouée en 2020, intitulée Finist, le clair faucon, a servi de prétexte aux autorités, dans une « dérive répressive du régime russe » dénoncée par la diplomatie française.

10/07/2024, 10:32

ActuaLitté

Ulule et ActuaLitté : un gros coup de pouce pour les projets littéraires

Le média ActuaLitté, référence dans l'univers du livre et de la lecture, annonce aujourd'hui un partenariat stratégique avec Ulule, plateforme pionnière du financement participatif en France. Cette collaboration vise à promouvoir et à soutenir toute campagne organisée sur Ulule, dès lors qu’elle a trait à la promotion de la lecture.

10/07/2024, 10:00

ActuaLitté

Allemagne : un nouveau PDG pour PRH, passé par Amazon

À compter du 1er octobre 2024, Christian Jünger sera le PDG du groupe Penguin Random House en Allemagne, a annoncé le PDG de l'entité mondiale, un des plus puissants groupes du secteur. Il succède à un duo qui assurait l'intérim depuis le départ imprévu de son prédécesseur, Thomas Rathnow.

10/07/2024, 09:47

ActuaLitté

En janvier 2025, Haruki Murakami repousse les frontières du réel

Les aficionados français de l'écrivain japonais Haruki Murakami peuvent se réjouir : on connaît la date de retour du maître dans les librairies françaises. Le 2 janvier prochain, The City and Its Uncertain Walls (La ville et ses murs incertains), paraîtra dans sa maison depuis 2002 dans l'hexagone, Belfond. L'éditrice Caroline Ast nous en dit plus sur ce mystérieux futur roman, porté par le plus secret des romanciers mondialement connus.

09/07/2024, 18:16

ActuaLitté

Combien gagne Bruno Le Maire avec ses livres ?

Auteur le plus célèbre du gouvernement, sur le départ après 7 années passées à Bercy, Bruno Le Maire se sera fait remarquer par ses parutions régulières, pour de plus ou moins bonnes raisons. La publication des déclarations d'intérêt et de patrimoine des membres du gouvernement de Gabriel Attal permet de jeter un œil à ses droits d'auteur.

09/07/2024, 15:37

ActuaLitté

Hajime ! : un manga sur Teddy Riner, roi du judo

Alors qu'il tentera de remporter un quatrième titre olympique cet été à Paris, Teddy Riner voit sa vie et sa carrière hors-norme racontée en manga. Hajime !, par Tiers et Topher, sortira le 18 septembre 2024 aux éditions Pika.

09/07/2024, 13:16

ActuaLitté

Lancement de Pika Ediciones : une nouvelle ère du manga en Espagne ?

Pika Édition, un acteur majeur du marché du manga en France et filiale du groupe Hachette Livre, annonce le lancement de son nouveau label, Pika Ediciones, en Espagne, en collaboration avec Grupo Anaya, filiale espagnole d'Hachette cette fois. Cette initiative marque une étape stratégique visant à introduire une sélection « rigoureuse » de mangas populaires et emblématiques pour répondre à la demande croissante des lecteurs espagnols, présentent le duo.

09/07/2024, 12:06

ActuaLitté

Marion Boudon-Machuel, directrice des études et recherche à l'INHA

À partir du 1er septembre 2024, Marion Boudon-Machuel rejoindra l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) en tant que directrice du Département des études et de la recherche (DER). Professeure d’Histoire de l’art moderne à l’Université de Tours, elle apportera son expertise de chercheuse et son engagement envers des projets collaboratifs à l’échelle nationale et internationale. 

09/07/2024, 11:59

ActuaLitté

Quelle stratégie numérique pour la culture ?

Des sites internet aux réseaux sociaux, du recours au texte à la diversification des contenus, les manières de se faire voir dans les espaces numériques ont considérablement évolué au fil des années. Le ministère de la Culture avance à présent une stratégie numérique culturelle, pour accompagner les acteurs du secteur, ainsi qu'une feuille de route.

09/07/2024, 10:46

ActuaLitté

Rachida Dati, une ministre de la Culture multimillionnaire

Avec un sens du tempo remarquable, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a publié, le 5 juillet dernier, les déclarations d’intérêts et de situation patrimoniale des 35 membres du gouvernement de Gabriel Attal. Des personnalités sur le départ, donc, après les élections législatives anticipées, mais qui n'ont, a priori, pas trop de souci à se faire quant à leur situation. La ministre de la Culture, Rachida Dati, fait partie des multimillionnaires du gouvernement.

09/07/2024, 10:30

ActuaLitté

Légion d'honneur : Amin Maalouf et Leïla Sebbar promus officiers

À l'occasion de la fête nationale, la promotion civile de la Légion d'honneur a été publiée, distinguant 521 personnalités, dont plusieurs œuvrant dans le domaine de la culture. Amin Maalouf, écrivain et secrétaire perpétuel de l'Académie française, ainsi que l'autrice Leïla Sebbar ont tous deux été promus officiers de l'ordre national. Marjane Satrapi, pour sa part, y entre.

09/07/2024, 09:32

ActuaLitté

Vente d'Editis : 5,6 millions € de frais et primes refacturés à Vivendi

Avril 2023. Devant les salariés, Denis Olivennes faisait part de l’intérêt du groupe CMI France pour Editis. Au cours des échanges, il réfutait cependant toute possibilité de prime de cession ou de bienvenue. Pourtant, un document fait état de refacturations auprès de Vivendi, liées aux coûts de cession – dont des primes à la hauteur de 1,7 million €.

09/07/2024, 08:39

ActuaLitté

La Prix Nobel Alice Munro aurait caché l'agression sexuelle de sa fille

Andrea Robin Skinner, fille de la lauréate du Prix Nobel de littérature 2013 Alice Munro, a révélé le 7 juillet dans les colonnes du Toronto Star que l'écrivaine canadienne était au courant que son beau-père l'avait agressée sexuellement lorsqu'elle n'avait que 9 ans. Sa mère aurait choisi de rester avec lui malgré ses aveux.

08/07/2024, 16:58

ActuaLitté

Dolpo ouvre une offre pour les auteurs autoédités 

Dolpo est une nouvelle librairie en ligne dont le modèle économique repose principalement sur les ventes de livres et sur des services offerts aux maisons d’édition indépendantes et aux auteurs auto-édités. Le commerce présente aujourd'hui son offre d'accompagnement à destination de ces derniers, qui va du stockage à la vente en passant par la diffusion et la livraison.

08/07/2024, 15:46

ActuaLitté

Top départ pour l'association Édition indépendante en Île-de-France

L'EDIF, l'association de l'édition indépendante en Île-de-France, a tenu sa première Assemblée Générale le 14 juin dernier. Fondée il y a moins d’un an, l'association, qui compte déjà 60 adhérents, se consacre à réunir les maisons d'édition indépendantes de la région. 

08/07/2024, 12:29

ActuaLitté

Lutte contre les VHSS : un peu tronqué, un accord étendu à l'édition

Le 6 octobre 2023, plusieurs partenaires sociaux du secteur de l'édition signaient un accord de branche pour lutter contre le harcèlement moral, les violences et le harcèlement sexuel et sexiste. Les stipulations du texte sont désormais étendues à tous les employeurs et tous les salariés dans le champ de la convention collective de l'édition, à quelques exceptions près...

08/07/2024, 11:10

ActuaLitté

Edward de Lumley, nouveau directeur de la Drac PACA

Bénédicte Lefeuvre, nommée en janvier 2021 à la tête de la Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur, cédera sa place à la rentrée à Edward de Lumley. Un arrêté du 4 juillet le propulse à ce poste pour une durée de quatre ans.

08/07/2024, 09:11

ActuaLitté

Législatives : NFP et Ensemble dépassent le Rassemblement national

Legislatives2024 – Avec une participation une fois encore en hausse pour le second tour, les législatives 2024 avaient réuni 26,63 % des votants à la mi-journée. Au terme de cette journée du 7 juillet, l’industrie du livre aura amplement pris position au cours de la semaine d’entre-deux tours. À 17h, cette participation montait à 59,71 %, particulièrement importante.

07/07/2024, 20:01