#Economie

Gibert Joseph ferme trois librairies : vers “un démantèlement” du groupe ?

Selon les informations obtenues par ActuaLitté, la direction de Gibert Joseph a décidé la fermeture de trois librairies. Un processus enclenché qui préoccupe désormais les salariés. Présente dans une vingtaine de villes en France, l’enseigne a en effet semé le doute sur l’avenir d’autres établissements.

Le 23/05/2020 à 14:39 par Nicolas Gary

48 Réactions | 3 Partages

Publié le :

23/05/2020 à 14:39

Nicolas Gary

48

Commentaires

3

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Chez Gibert « on cultive le secret », nous glisse un salarié. La direction, que ActuaLitté n’est pas parvenue à joindre, n’y est pourtant pas allée par quatre chemins. « Au cours de la semaine, trois établissements ont été visités par la DRH. Nous avions été alertés par un email de notre direction qui ne faisait pas preuve d’un grand optimisme », nous indique-t-on. « À ce jour, pas plus d'éléments : il faut attendre les consultations avec les élus du personnel », répond-on au sein l'entreprise. Si elles peuvent avoir lieu...

Trois librairies sur le carreau

La direction a en effet demandé la mise en liquidation judiciaire pour les librairies d’Aubergenville, Chalon-sur-Saône, et Clermont-Ferrand. Soit près d’une trentaine de salariés concernés, sans possibilité de PSE. « Nous n’atteignons pas le seuil légal de 10 licenciements sur 30 jours consécutifs », explique la CGT. Dans cette perspective, aucun reclassement ni proposition d’alternatives.

« On nous laisse dans un marché de l’emploi sinistré et dans les mains de l’administrateur judiciaire. De la sorte, l’entreprise peut considérer que sa responsabilité sociale n’est pas engagée », témoigne un salarié. « Les “Gibert” auraient connu, comme toutes les autres librairies un trou d’air, et les difficultés financières engendrées par le Covid justifieraient alors ces mesures. »

Les audiences pour les librairies de Clermont et Chalon-sur-Saône sont fixées au 28 mai, celle d’Aubergenville n’est pas encore connue. 

« La logique a été de nous pointer que le monde du livre a vécu une situation compliquée, que nos magasins sont fragiles et avec une crise qui a accentué la situation », poursuit un membre du personnel. « La solution était prise pour le groupe, nous aurons accès à des indemnités de licenciement, il fallait donc l’accepter. »

Âpre, surtout en s’entendant expliquer que « nous sommes encore jeunes et qu’on retrouvera du travail. Certains ont beaucoup d’expérience, et à 50 ans, dans la librairie, cela n’a rien d’une évidence d’être réembauché ». 

La nouvelle intervient après que Richard Dubois, directeur commercial du groupe, a décidé de prendre sa retraite, en mars dernier.

“Gibert se dédouane”

La CGT, contactée par ActuaLitté, ne mâche pas ses mots, et parlerait même « d’un effet d’aubaine, avec le déconfinement. La direction de Gibert se dédouane totalement : ce ne sont pas eux qui prennent la décision des licenciements, puisqu’elle découlera de la conclusion de l’administrateur ».

Et d’ajouter : « La responsabilité de l’employeur est d'autant plus grande qu'aucune mesure n’a été prise, un tant soit peu significative, pour maintenir l’activité, malgré la volonté du personnel. »

La situation économique du groupe n’étonne pourtant personne : « La direction nous tient à l’écart de toute logique collective, et même sans vision d’ensemble, on sait que les librairies encaissent un léger déficit — pour les boutiques parisiennes tout du moins. »

Longtemps imaginée, l'arrivée d’un repreneur qui aurait signé un chèque pour l’ensemble du réseau serait alors balayée par celle « d’un démantèlement du groupe ? La réduction de la voilure semble conduire leur stratégie : fermer des librairies en province ; restructurer sur Paris, tout est possible. La logique économique du groupe, de toute manière, nous a toujours échappé ».

Rappelons qu’en novembre 2017, l’autorité de la concurrence avait approuvé le rachat de Gibert Jeune par Gibert Joseph, réunissant les deux enseignes sous un même pavillon. Et ce, après des années de séparation.

mise à jour 16 h :

La CGT vient de diffuser une réaction directe à cette annonce de fermeture des librairies. Nous la reproduisons ici dans son intégralité. Elle confirme les informations déjà communiquées par ActuaLitté.

La rumeur était vraie. Nous avons eu ce jour confirmation que les trois magasins Gibert Joseph qui n'avaient pas réouvert à l'issue de la période de confinement sont bien sous la menace d'une liquidation.

Nos collègues sont sous le choc après avoir appris la cessation d'activité à quelques jours de l'audience du tribunal du commerce qui scellera le sort des boutiques. Si la date n'est pas encore fixée pour Aubergenville, ce sera le 28 mai pour Chalon-sur-Saône et Clermont-Ferrand. Une trentaine de salariés sont concernés.

Nous n'avons pas de mots pour qualifier le procédé utilisé par la direction pour restructurer le groupe Gibert Joseph. Les collègues avec qui nous avons pu nous entretenir sont abasourdis. Profitant du confinement pour conduire dans le plus grand secret les démarches de liquidation, la direction, par l'intermédiaire du DRH, a annoncé cyniquement dans une seule et unique réunion pour chaque boutique que le magasin dans lequel nos collègues travaillent pour certains depuis plusieurs dizaines d'années ne rouvrira pas ses portes.

La brutalité de la démarche s'explique par la tentative de la direction de s'exonérer de ses responsabilités sociales en laissant le soin à l'administrateur de procéder aux licenciements sans que nos collègues puissent exiger du groupe Gibert Joseph une participation supra-légale à leurs conditions de départ. Aucune considération économique, de quelque nature qu'elle soit, ne peut justifier ces pratiques : dans la période actuelle, placer des salariés en situation de chômage dans des bassins d'emploi fragilisés en ne leur octroyant que les indemnités légales est proprement scandaleux.

Notre section syndicale ne pouvant agir légalement qu'au périmètre des magasins parisiens, nous souhaitons en premier lieu adresser à nos collègues toute notre solidarité. Nous comprenons mieux, dans la situation actuelle, le refus catégorique de mettre en place d'une représentation du personnel commune à l'ensemble des magasins du groupe.

La direction peut ainsi licencier trente personnes sans avoir l'obligation de mettre en place un Plan de Sauvegarde de l'Emploi. La section CGT Gibert Joseph et son syndicat, l'US CGT Commerce et Services de Paris appuieront sans réserve les revendications des collègues d'Aubergenville, Chalon-sur-Saône et Clermont-Ferrand.

 

mise à jour 28/05 :

Les tribunaux de commerce de Chalon-sur-Saône et Versailles viennent de se prononcer sur le sort des établissements de Chalon et Aubergenville. Si dans le premier cas, un délais d'un mois reconductible a été obtenu, le sort de la seconde librairie est définitivement scellé.

photo ActuaLitté, CC BY SA 2.0 - Gibert Joseph boulevard Saint-Michel, Paris

Dossier -  Liquidation, prudence, salariés : les librairies Gibert Joseph en question

48 Commentaires

 

Anne BG

23/05/2020 à 21:14

Tout proprement scandaleux ne rien lâcher se battre jusqu’au bout
Mobilisez vos élus et lancez une pétition en ligne
COURAGE
Anne

Fit92

24/05/2020 à 19:59

A AnneBG. Qu'est-ce qui est "proprement scandaleux" au juste ? j'essaie de comprendre votre message. Merci. C'est triste, c'est une mauvaise nouvelle, c'est dur, terrible pour certains, mais où est le scandale ? quel scandale ?

Ebezener Scrooge

23/05/2020 à 23:09

Les gens n'achètent plus de livre, l'entreprise perd de l'argent mais tant pis, les pleurnichards qui croient que l'argent tombe du ciel (un débile disait jadis : ça coûte rien c'est l'état qui paye) exigent de garder leur emploi... Avec quoi on va les payer si l'entreprise ne gagne plus rien ? ah j'oubliais ! avec l'argent des autres...

Mickey

24/05/2020 à 01:52

Ok Scrooge.

Willy le Borgne

24/05/2020 à 10:29

C'est bien vous faîtes honneur à votre pseudo, vivement que les fantômes viennent vous voir, vous en avez bien besoin

Jihache

24/05/2020 à 02:09

C'est incroyable, hein, ces gens qui consacrent une partie de leur vie à une entreprise et qui osent ensuite en demander de quoi vivre ! Quelle impudence, ils pourraient aller crever en paix dans leur pavillon de banlieue, n'est-ce pas.

Nathalie BUISSON

24/05/2020 à 05:49

Vous n'avez à l'évidence pas encore été visité, Scrooge ! Vos commentaires sont d'un autre âge. A l'évidence vous n'avez pas compris ce qui est légitimement reproché à l'employeur.

Ansima

24/05/2020 à 06:56

Pseudo joliment choisi ...
Ce message serait donc à prendre au second degré. Tout du moins, je l'espère car le raccourci, "futurs chômeurs = pleurnicheurs" dans le contexte actuel que vit les milieux culturels, me paraît indécent.

Rémy Frey

24/05/2020 à 11:04

Ce courageux monsieur Ebezener Scrooge qui ne connait manifestement rien au marché du livre, aux librairies et à Gibert Joseph pourrait avoir la décence de garder ses propos de café du commerce pour lui. Traiter derrière son écran de pleurnichards des salariés mis à la porte en deux heures d'un magasin où ils travaillaient pour certains depuis des dizaines d'années est méprisable.

Rémy Frey

Masqué

24/05/2020 à 13:40

Ebezner scrooge vous ne connaissez pas la société Gibert Joseph, les différentes directions bicéphales qui se succèdent depuis des années n'ont aucune valeur humaine, ils sont tous ou pour la plus part issus de la famille Gibert mais malheureusement incompétents depuis une bonne quinzaine d'années...il serait temps qu'ils payent leurs incompétences..soutien total aux salariés des magasins qui vont fermé et aux autres qui ne vont pas tarder

Daniel Cased

24/05/2020 à 14:26

Une entreprise vous emploie 5-10 ou 15 ans
Vous permet de vivre peut être d acheter une maison d'elever vos enfants
Le jour où l entreprise doit fermer parce qu elle n est plus rentable les insultes pleuves
Pourrit capitaliste vendu rien sur le passer ensemble

Frabrice

24/05/2020 à 18:03

A Daniel Cased : ce n'est pas l'entreprise qui permet aux salariés de pourvoir à leurs besoins, c'est au contraire le travail des salariés qui permet à l'entreprise de faire de l'argent qui va ensuite et pour une partie dans les salaires. C'est trop facile d'inverser les rôles et de dire que l'on doit tout à l'entreprise…

Lulu

25/05/2020 à 11:18

Merci de votre réponse à M.Daniel Cased : hallucinant qu'en 2020, on en soit à devoir expliquer ce rapport salarié//entreprise ... On n'est pas sorti de la mouise avec les visions paternalistes de 19è siècle ...

Jihache

24/05/2020 à 19:19

"Une entreprise vous emploie 5-10 ou 15 ans"
NON
"Vous travaillez dans une entreprise pendant 5, 10 ou 15 ans".

LecteurParis

24/05/2020 à 19:37

C'est sur qu'avec cette réaction de la CGT, les éventuels repreneurs ne vont pas se précipiter.

Arragon-Guery

24/05/2020 à 21:23

:sick:le mouvement du personnel est possible, cela si les employés n'ont pas maison, je que là, il faut faire dès concessions. Cela sera de plus en plus nécessaire
FAUX, les Français lisent tjrs autant les liseuses n'ont pas eu de succès. :shut: :P

Franck

24/05/2020 à 21:42

Gilbert jeune a toujours été une référence dans le quartier étudiant de saint michel, ce n'est pas un simple libraire mais un mythe culturel pour de nombreux étudiants qui se sont formés depuis des lustres de livres spécialisés universitaires, il faut sauver ce libraire, il a sa place depuis toujours dans ce quartier.

Christophe Aubert

25/05/2020 à 04:40

La réaction de la CGT devrait être quoi ? Applaudir ? Décidément certains ne connaissent rien au rôle d'un syndicat... Et que croit Scrooge ? Que cela lui coûtera moins cher le chômage des autres, plutôt que maintenir leur activité ? Lui ne comprend rien à l'économie.

koinsky

25/05/2020 à 07:36

Expliquez-moi comment une librairie qui touche 35% sur chaque livre peut décemment se plaindre en regard des 8/10 % de ce que touche l'auteur pourtant créateur d'au moins pour 70 % de sa valeur ajoutée, sinon le système d'intermédiaires qui taxe à tous les étages (taxes, loyers, charges...) toute création jusqu'à la rendre absurde et exsangue ? C'est donc un problème de vampirisation de la valeur ajoutée.

Drere

25/05/2020 à 08:59

Rappelons quand même que l'éditeur, le grand vampire qui s'enrichit sur le dos des pauvres auteurs à qui il ne laisse que les miettes, paye 100 % du coût de conception et de fabrication du livre et ne touche qu'environ 20 % de son prix de vente.

Jihache

25/05/2020 à 09:53

Oui bien sûr, Drere, un livre ne coûte rien à produire à son auteur.
Il se pose un matin sur les toilettes, et paf, il le démoule.
Ce n'est pas des semaines, des mois de travail à temps plein.

Drere

25/05/2020 à 14:30

Un livre demande du travail à son auteur, mais aussi à l'éditeur qui participe à la mise en forme du texte, au fabricant qui conçoit le format papier, à l'imprimeur qui l'imprime, au diffuseur qui démarche les librairies, au distributeur qui transporte les exemplaires, et au libraire qui les vends. Sans compter les graphistes, les commerciaux, les correcteurs... Tous ces gens travaillent à temps plein pour faire parvenir le livre chez le lecteur. Penser que l'auteur devrait toucher la part du lion et tous les autres membres de la chaîne devraient se contenter des miettes n'a rien de juste.

Jihache

25/05/2020 à 16:31

Personne ne prône ce que vous évoquez dans votre dernière phrase. Il est simplement question d'une meilleure répartition.
Et actuellement, les miettes, elles sont pour l'auteur. Vous évoquez à juste titre des gens qui travaillent à temps plein pour faire parvenir le livre au lecteur. Et c'est vrai.
C'est également le cas de l'auteur et étrangement, c'est très très souvent le seul qui n'en vit pas, n'est-ce pas.
Il y a là quelque chose qui, personnellement, me chiffonne. Le seul qui ne vit pas de son travail, c'est l'auteur. L'éditeur se rémunère et vit de son travail, le graphiste, le diffuseur, le distributeur, le libraire. Certains en vivent mieux que d'autres mais en gros, le seul qui, à moins de s'appeler Marc Lévy, bosse à côté, c'est celui qui produit le produit.
Après, ça me dérange peut-être parce qu'un roman me demande 4 à 6 mois de travail régulier et que je touche des clopinettes.

Drere

25/05/2020 à 19:51

Rassurez-vous, le reste des prestataires de l'édition ne parviennent pas non plus à vivre des ventes de vos livres ; c'est en travaillant sur plusieurs centaines de titres par an qu'ils parviennent à se rémunérer.

Pardonnez-moi si j'ai mal interprété vos propos, mais vous disiez dans votre premier message que les auteurs produisaient 70

Jihache

25/05/2020 à 20:47

Vous jouez quand même sur les mots et visiblement sur les identités.
Je sais bien que les professionnels de l'édition ou les libraires ne vivent pas sur mes livres, c'est assez désobligeant et évidemment absurde de laisser croire que cela peut être mon propos. Ils ne vivent sur aucun auteur unique. Sauf qu'ils ont un travail, un vrai, qui les nourrit et qui est une étape de cette fameuse chaîne du livre. Tous. Trouvez-moi s'il vous plaît, un distributeur qui bosse en supermarché pour terminer son mois, un libraire qui est aussi livreur Uber ou autre...
En France, il y a, au niveau de la littérature de genre, la littérature populaire, une centaine d'auteurs qui en vivent. On compare avec le nombre d'éditeurs, de libraires, de distributeurs, de diffuseurs ?
Seuls les correcteurs sont encore plus mal logés que l'auteur.

Quant aux 70%, le pourcentage n'est pas de moi, je vous laisse échanger sur le sujet avec son auteur. Cela étant dit, j'ai quand même envie de souligner que sans auteur, pas de livre. Aucun, nicht, nada. Mine de rien. Après, avancer un pourcentage, je m'en garde bien.

Jihache

25/05/2020 à 20:51

Cela dit, tout ceci est hors-sujet et ne concerne pas l'hideux plan de licenciement de Gibert et je m'en voudrais de parasiter un sujet aussi important. Je brise ici.
Bonne continuation.

Abeille55

25/05/2020 à 10:36

Il est triste d’apprendre qu’un commerce, peu importe son activité, employant des gens depuis longtemps ou depuis peu doive fermer ses portes... mais il est d’autant plus triste que la situation actuelle la force a le faire. Je ne pense pas que la direction soit heureuse d’annoncer cette nouvelle à ses salariés, peu importe la manière. Réfléchissez avant de dire des absurdités. S’ils avaient pu maintenir les emplois ils l’auraient fait, ça va de soi.

Lulu55

25/05/2020 à 11:35

Abeille55, les faits prouvent tous les jours le contraire : on supprime souvent des emplois pour de très mauvaises raisons et en se contrefichant du sort des salariés.
Je vous conseille – sur un sujet élargi - de lire cet article économique : https://infiltres.fr/2018/04/22/le-lbo-quand-la-valeur-sen-va/
Il est écrit par « des infiltés » qui se présentent ainsi : « Nous appartenons à « l’élite ». Nous avons souvent fréquenté les mêmes écoles, les mêmes masters, nous évoluons dans les mêmes cercles et occupons une position sociale privilégiée. Tout cela aurait dû nous conduire naturellement à être les chevilles ouvrières dociles de la mise au pas néolibéral de la société française en cours depuis une quarantaine d’années. Et pourtant ce n’est pas le cas… Bien souvent en minorité parmi nos collègues et nos proches, nous sommes au contraire écœuré·e·s par la politique actuelle et le modèle de société qu’elle dessine… »

Jihache

25/05/2020 à 13:36

Il a l'air bien votre monde Abeille55, faudra nous dire comment y aller. Dans le vrai, un bon paquet d'entreprises se foutent de leurs travailleurs comme de l'an 40 et n'hésitent pas à délocaliser, à fermer, à "sauvegarder l'emploi"... pardon, à virer, pour engraisser les actionnaires.
D'ailleurs, la manière dont ça s'est déroulé à Gibert laisse à voir une grande philanthropie patronale, ça crève les yeux.

Julie

25/05/2020 à 11:45

"S’ils avaient pu maintenir les emplois ils l’auraient fait, ça va de soi". c'est vraiment une remarque d'un autre monde… comme si la famille Gibert faisait partie de ces grands philanthropes qui s'intéressaient au sort de leurs salariés.

A@1m5kpztw

25/05/2020 à 16:09

J'allait au gibert soseph de saint-germain-en-laye et il y avait du monde le magasin n'était jamais vide .j'espère Que vous allez pouvoir continué il ha des gens qui mettent des messages pas très gentils ceux là je les méprise !

A @1 m5kpztw

25/05/2020 à 16:23

Moi je vais chez gibert joseph à saint-germain-en laye et à chaque fois il y a du monde ! Ne baissé pas les bras manifester ! Ceux qui mettent des messages virulents ceux là je les méprisent !

koinsky

25/05/2020 à 16:32

Je connais bien le Gibert de SG en Laye, il grouille de monde. Mais le personnel a l'air au bout du rouleau. Alors est-ce dû aux conditions de travail...

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Marseille : la librairie Transit à la recherche d'un nouveau local

La Librairie Transit, installée depuis 8 ans au 45, boulevard de la Libération, à Marseille, recherche activement et de manière plutôt urgente un nouveau local. Le risque encouru est simple : cesser son activité. La structure associative doit quitter les lieux le 10 mars 2021 au plus tard.

20/01/2021, 16:50

ActuaLitté

À Strasbourg, une librairie emblématique ferme ses portes

La librairie-papeterie Broglie, située sur la place du même nom à Strasbourg, fermera ses portes le 27 février prochain. Un commerce du livre occupait les lieux depuis 1918, d'abord sous l'enseigne Berger-Levrault, puis Muller, avant de devenir Broglie en 2001. En l'absence de repreneurs, la librairie devrait disparaître.

19/01/2021, 12:49

ActuaLitté

Neneuil, figure littéraire de Bordeaux, est décédé

Une figure littéraire bordelaise s'en est allée, ce samedi 16 janvier : Neneuil, bien connu pour sa bibliothèque/librairie de rue installée près du Palais des Sports, est décédé. Depuis 2015, Dominique, sans domicile, collectait des ouvrages qu'il proposait aux passants, en accès libre, en échange ou contre un peu de monnaie.

18/01/2021, 11:42

ActuaLitté

Les librairies face au couvre-feu : entre inquiétude, philosophie et sourires

Le couvre-feu national qu’a instauré le gouvernement fait frémir les commerces. Pour la librairie, qui sort d’une année où le pire a été évité, ces deux semaines de nouvelles mesures sanitaires contraindront-elles à une adaptation nouvelle? Pourtant, certains s’interrogent : la nécessité de limiter les déplacements, en regard du contexte sanitaire, oui, mais pourquoi dans ce cas encourager les commerces à ouvrir le dimanche ? 

15/01/2021, 10:56

ActuaLitté

Une libraire citée par Macron : "Cela m'amuse, tout au plus"

Le 31 décembre 2020, le président de la République Emmanuel Macron présente ses vœux aux Français. Un exercice délicat, surtout cette année, pour des raisons évidentes. Le chef de l'État veut innover : il cite alors l'exemple de plusieurs Français et Françaises, détaille leur attitude face à la pandémie. Parmi eux, Rosalie, « librairie à Bagnolet en Seine-Saint-Denis ». L'intéressée garde la tête froide et les idées claires.

12/01/2021, 17:57

ActuaLitté

Il aura marqué l’aventure du Furet du Nord : Jean Callens est décédé

« Nous apprenons avec tristesse le décès de Jean Callens, importante figure de l’histoire du Furet du Nord. C’est en 1964 qu’il rejoint son frère Paul Callens dans la librairie de Lille, contribuant au développement de l’enseigne et particulièrement à son image culturelle, jusqu’en 1991 », indique Pierre Coursières, président du groupe Furet/Decitre.

06/01/2021, 17:57

ActuaLitté

Librairies : la douloureuse année Covid aurait pu être bien pire 

Au moment de faire les comptes en fin d'année, les librairies de France et de Navarre ont serré les dents. Au terme des deux confinements de mars et novembre, les lecteurs se sont précipités dans les établissements – on évoque une « fréquentation exceptionnelle ». Mais ces résultats ne permettent que de limiter la casse. 2020, année du livre, peut-être, mais avec une profession qui sort plutôt cabossée.

05/01/2021, 13:51

ActuaLitté

Librairie du Mucem : à Marseille, les tensions s'apaisent pour Actes Sud

La librairie présente au sein du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, située à Marseille, était gérée par Actes Sud depuis 2013. La maison d’édition a décidé en cette fin d’année de céder l’établissement, provoquant des remous chez les salariés. Après un premier appel à la grève ce 15 décembre, le statu quo a finalement été accepté en attendant la réouverture de la boutique début janvier. 

29/12/2020, 17:56

ActuaLitté

Gibert conserve sa librairie “Jeune” du 15 bis boulevard Saint Denis

Ce devait être l’une des acquisitions majeures de l’année sur Paris dans l’industrie du livre : la revente de la librairie Gibert Jeune, située au 15 bis du boulevard Saint-Denis à Paris (IIe arrondissement). Mais l'actionnariat du groupe Gibert a décidé d'opter pour une autre formule. Et le projet de scoop porté par Renny Aupetit, La coopérative des idées, ne verra donc pas le jour. En effet, Gibert souhaite profiter des lieux pour déployer son nouveau concept de corners, ou magasin satellite.

23/12/2020, 18:07

ActuaLitté

LivreMoi : artistes, associations et librairies, réunis autour des livres

« Tout a débuté en novembre, quand nous avons imaginé un projet à même de réunir le milieu associatif militant et le secteur artistique, autour des livres. » LivreMoi.ch démarre ainsi : trois passionnés, libraire, traductrice et artiste média réfléchissent à l’avenir des librairies. Et les interconnexions possibles avec d’autres mondes. Parce qu’au centre, la lecture fait l’unanimité.

19/12/2020, 17:31

ActuaLitté

Une vilaine maladresse autour de la “plus grande chaîne de librairies noires”

Dans la ville de Denver, les librairies indépendantes Tattered Cover forment un regroupement particulièrement important. Actuellement en cours de rachat, le groupe provoque de vifs mouvements de couleurs auprès des libraires noirs. La décision de renommer la chaîne d’établissement participerait d’un opportunisme rarement atteint.

16/12/2020, 07:30

ActuaLitté

Frais de port : les modalités de l'envoi de livres pour les libraires

Présentée comme une grande décision du ministère de la Culture et de l’Économie, la question des frais de port pour l’envoi de livres a fini comme souvent : la montagne a accouché d’une souris. Et encore, cette dernière n’a que trois pattes. Pour aider le secteur, décision était prise de porter les coûts à 0,01 centime, afin de limiter la concurrence avec un certain vendeur en ligne. Le décret 2020-1569 présente maintenant les contours de cette aide.

12/12/2020, 11:55

ActuaLitté

Paris : ouverture de la première librairie en grands caractères

Les éditions Voir de près et À vue d’œil inaugurent le mercredi 20 janvier prochain à Paris La librairie des grands caractères, première librairie en France exclusivement dédiée aux livres en grands caractères. Située dans le 5e arrondissement, à deux pas du Panthéon, elle proposera des ouvrages adaptés aux lecteurs ayant des problèmes de vue (DMLA, rétinite pigmentaire, glaucome, fatigue visuelle), des troubles d’apprentissage (troubles DYS par exemple), ou des difficultés cognitives (suite à un A.V.C., etc.). 

11/12/2020, 12:29

ActuaLitté

L'Amazon Academy, formateur en transition numérique pour libraires...

« Rejoignez l’Amazon Academy ! » Les quelques libraires qui ont reçu ce message, lancé à l’invitation du directeur général d’Amazon France, ont manqué de s’étrangler. Un principe de webinar, réunissant différents intervenants et spécialistes, pour parler de commerce en ligne. L’inscription, gratuite, permettait d’assister à plusieurs rencontres vidéo. Et ensuite ?

09/12/2020, 17:22

ActuaLitté

Ce libraire parti défier Amazon... à vélo

Voici la splendide histoire d’un libraire qui a fermé sa boutique et a inventé un service de livraison à domicile à Milan. Et tout ça, bien avant la pandémie.

09/12/2020, 10:52

ActuaLitté

Un éditeur écologiste prolonge son engagement avec une librairie

Voilà onze ans maintenant que les éditions Wildproject publient des ouvrages centrés vers l’écoresponsabilité et l’environnement, plus largement. Installé à Marseille, son fondateur Baptiste Lanaspeze, revendique cet ancrage social. Et pour le démontrer, décide maintenant d’ouvrir une librairie, reflétant sa propre ligne éditoriale. 

05/12/2020, 12:19

ActuaLitté

Les libraires en soutien “aux éditeurs qui se détournent d'Amazon”

Début novembre, une cinquantaine de maisons d’édition décidait de boycotter officiellement Amazon. Retrait immédiat de leurs ouvrages, et plus aucune vente via le cybermarchand américain. Un mouvement particulièrement apprécié par des associations de libraires, qui décident de soutenir l’action des éditeurs. 

04/12/2020, 12:15

ActuaLitté

Hélène Gaudy offre sa nouvelle “Névés” aux libraires

Hélène Gaudy a fait cadeau d’une nouvelle aux librairies du réseau Initiales : son texte, Névés, est édité dans le cadre de la collection l’Inédit. Alors que les librairies peuvent à nouveau accueillir du public, ce recueil sera offert en cadeau pendant le mois de décembre.

02/12/2020, 12:10

ActuaLitté

Des cartes postales en librairies, pour célébrer le retour des livres

Depuis quelques jours, les librairies peuvent vous accueillir à nouveau, dans des conditions qui concilient confort et sécurité. À cette occasion, Initiales propose les cartes postales pétaradantes, en série limitée, en partenariat avec les Éditions Écosociété.

01/12/2020, 10:54

ActuaLitté

Livres d'occasion : la plateforme Label Emmaüs accueille les titres des Ressourceries

Le site de vente en ligne solidaire Label Emmaüs annonce un partenariat avec le Réseau National des Ressourceries : la plateforme recensera désormais les biens proposés par des Ressourceries, en France, dont les livres. Avec le confinement et les mesures sanitaires, le Réseau des Ressourceries, qui compte plus de 150 adhérents, se tourne aussi vers la vente en ligne.

30/11/2020, 12:02

ActuaLitté

Pour Noël, offrez des livres : une campagne nationale

Après plusieurs semaines de fermeture des librairies et de l’ensemble des points de vente physiques de biens culturels, et alors que débute la période la plus importante de l’année en termes de ventes, le Syndicat national de l’édition est à l’initiative d’une vaste campagne d’affichage destinée à encourager l’achat de livres pour Noël. 

30/11/2020, 10:59

ActuaLitté

La librairie Mollat ouvre une boutique éphémère pour célébrer Noël

Certaines librairies ne se contentent pas de rouvrir leurs portes aux lecteurs : elles inaugurent de nouveaux espaces. C’est le cas pour Mollat, librairie emblématique de Bordeaux, qui se dote, pour les fêtes, d’une boutique éphémère. Cette dernière contiendra quelque 600 références, spécialement pour Noël.

27/11/2020, 14:04

ActuaLitté

Observatoire de la librairie : Tite-Live dénonce le contrat avec le SLF

Présenté dès mars 2016, le projet de l’Observatoire de la librairie allait révolutionner le monde de la data. En effet, cette solution développée par la société Tite-Live était officialisée à l’occasion des Rencontres de la librairie la même année. Au commencement était l’expérimentation, mais depuis l’outil a connu plusieurs vies. 

23/11/2020, 16:21

ActuaLitté

Le ministère de la Culture référence les parcs, jardins et librairies ouverts

Impulsé durant le premier confinement, le projet #Culturecheznous réagissait à la crise du coronavirus. Cette plateforme montée par le ministère de la Culture réunissait des offres pointant vers bibliothèques, librairies, musées, avec des jeux et autres offres culturelles pour s’occuper. Relancée début juin, la solution est de nouveau mise en avant par la rue de Valois.

23/11/2020, 12:37

ActuaLitté

Éric Lafraise nommé directeur des relations extérieures de Cultura

Précédemment Chef de marché livre chez Cultura, Éric Lafraise a été nommé Directeur des relations extérieures pour le groupe. Jean-Luc Treutanaere, consultant pour Cultura, demeure l’interlocuteur de l’enseigne jusqu’à la transmission définitive des dossiers. 

20/11/2020, 15:52

ActuaLitté

4 propositions concrètes pour que les librairies reprennent leur activité

C’est un nouvel appel qui émane des professionnels du livre, et tourné vers les pouvoirs publics. Plutôt que de se plaindre encore de ce que les librairies n’ont pas le droit d’accueillir du public, les signataires offrent des propositions concrètes. Et qu’il serait possible de mettre en œuvre assez facilement, d'après eux.

09/11/2020, 09:37

ActuaLitté

Des librairies éphémères autorisées sur les marchés parisiens ce week-end

Pour permettre aux libraires de conserver un lien avec les Parisiens et les Parisiennes, la Ville de Paris va mettre en place des librairies éphémères ce week-end. 97 stands répartis dans 38 marchés seront mis à disposition des professionnels exerçant dans la capitale. 

05/11/2020, 17:50

ActuaLitté

Des frais de port à 0,01 € pour l'envoi de livres par les libraires

Alors que le confinement contraint les libraires à fermer, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, annoncent la mise en place d’un dispositif visant à aider les libraires à poursuivre leur activité à travers la vente en ligne.

05/11/2020, 15:44

ActuaLitté

La révolte du Quartier latin pour protéger librairies et galeries

Dans son rapport de 2018, l’Atelier parisien d’urbanisme (APUR) indiquait que les fermetures de librairies à Paris diminuaient. Avec 48 disparitions entre 2014 et 2017, la situation s’améliorait. Et bien entendu, le Quartier latin — les Ve et VIe arrondissements — restait le plus dynamique, avec 200 librairies encore ouvertes. En période de crise, les politiques se mobilisent donc…

04/11/2020, 17:04

ActuaLitté

Réduire les frais de port du livre pour les libraires : une mesure incomplète

Francis Combes, président de l’association l’Autre livre, représentant des éditeurs indépendants, revient sur les déclarations de la ministre de la Culture. Des frais de port revus pour les libraires, afin de les aider dans la vente par correspondance, tout cela est bien beau. Mais quid des éditeurs ? Francis Combes pose ici quelques questions évidentes.

03/11/2020, 10:55

ActuaLitté

Clique et collecte : une carte de 700 librairies indépendantes pour acheter ses livres

Des appels de politiques se multiplient pour inviter à boycotter, plus ou moins ouvertement, la firme américaine. L’enjeu ? Éteindre les incendies qu’ont provoqués les différentes interdictions de commercialiser des produits non nécessaires chez les uns et les autres. Voici donc une carte des librairies indépendantes qui pratiquent le click and collect.

03/11/2020, 08:50

ActuaLitté

Corse : Bastia perd Album mais gagne une future librairie

La librairie Album de Bastia, située boulevard Paoli, a tiré son rideau un peu plus tôt, à la faveur du confinement, mais la fermeture est dans ce cas définitive. Pierre Marlangue, gérant de la librairie-papeterie depuis 2011, a tenté de retrouver un repreneur avant de vendre le bail à une enseigne de prêt-à-porter.

30/10/2020, 13:54

ActuaLitté

Roselyne Bachelot confirme la fermeture des librairies, pour le moment

Le secteur culturel vient d’apprendre avec consternation ce qui semblait inéluctable. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, n’a pas d’autres choix que de confirmer les annonces présidentielles. Et, plus délicat encore, d’en préciser certaines encore floues. 

29/10/2020, 21:02

ActuaLitté

“Les livres et la lecture seront plus indispensables que jamais”

Suivant l’annonce d’un nouveau confinement et devant la potentielle fermeture des librairies durant cette période, les agents littéraires souhaiteraient apporter leur soutien à la requête des professionnels pour que les librairies puissent rester ouvertes.

29/10/2020, 16:02

ActuaLitté

Hommage aux libraires, les oubliés du confinement...

S’appuyant sur l’illustration du livre d’Olivier Tallec, C’est mon arbre, Prix du Grand Chêne 2020, l’école des loisirs monte au créneau. Avec la fin annoncée du salon du livre de Montreuil, d’où l’éditeur aurait vraisemblablement été absent, le soutien aux libraires devient indispensable.

29/10/2020, 15:27

ActuaLitté

La librairie parisienne WHSmith reprise par son directeur, Patrick Moynot

Les rumeurs remontent à quelques mois : la librairie parisienne WHSmith, située au 248 Rue de Rivoli, dans le 1er arrondissement, devait être cédée. C'est finalement son directeur, Patrick Moynot, qui reprend la boutique. Cette dernière restera sous l'enseigne du groupe britannique jusqu'au printemps 2021, mais devient une librairie indépendante.

29/10/2020, 11:35

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Un troisième confinement envisagé pour Emmanuel Macron

Redoutée depuis plusieurs jours, avec la propagation des variants britannique et sud-africain, l’annonce d’un nouveau confinement devient imminente. D'après le JDD qui évoque « une question de jours », le président de la République préparerait une intervention – mercredi selon toute vraisemblance, au sortir du conseil de défense. Selon les sources qu'avance le journal, « la décision est sur le point d’être prise ». Restent les quand et comment.

24/01/2021, 17:20

ActuaLitté

Le Virus de la recherche court toujours, aux Presses universitaires de Grenoble

Les Presses universitaires de Grenoble (PUG) avaient mis en œuvre, dans les premières semaines de l'épidémie de Covid-19, une collection de textes courts consacrés à cette dernière. Une saison 2 est annoncée, et les textes sont toujours gratuits pour une lecture en ligne, et téléchargeables aux formats PDF ou EPUB pour 0,99 €.

22/01/2021, 14:37

ActuaLitté

L’historien Alessandro Barbero déplore l’état des bibliothèques en Italie

Dans un article publié dans La Stampa, l’historien italien, connu du grand public grâce à ses podcasts et conférences, dénonce l’abandon dans lequel se trouvent les bibliothèques italiennes : désertes et désertées par le public, seul le prêt (parfois à domicile) leur est consenti. Il déplore « l’état comateux » des établissements italiens.

22/01/2021, 14:33

ActuaLitté

La Bibliothèque nationale de France met en lumière les autrices oubliées

La Bibliothèque nationale de France annonce un nouveau cycle de conférences, consacré aux autrices oubliées de l'histoire littéraire. Quatre figures seront mises en avant, pour commencer, entre janvier et avril 2021 : Catherine Bernard, Marie-Anne Barbier, Marceline Desbordes-Valmore et Hélène Bessette. Les conférences seront bien sûr accessibles en ligne.

22/01/2021, 12:35

ActuaLitté

Cat Stevens publie un livre jeunesse, d'après une de ses chansons

À partir d'un certain âge, ou d'un nombre d'années de carrière, les vétérans du rock ou de la musique folk semblent se tourner vers la littérature jeunesse. Après Bob Dylan, Paul McCartney ou encore Bruce Springsteen, c'est Cat Stevens, pourtant connu sous le nom Yusuf Islam depuis quelques années, qui publie un ouvrage sous ce nom, intitulé Peace Train, chez HarperCollins.

22/01/2021, 12:15

ActuaLitté

La bibliothèque présidentielle de Donald Trump ouvre ses portes numériques

Les Archives nationales américaines ont ouvert ce 20 janvier la bibliothèque numérique consacrée à Donald Trump. Le site recense entre autres les entrées web et comptes réseau dédiés à l’archivage des années présidentielles du milliardaire. Idéal pour les nostalgiques de ces 4 années riches en rebondissements…

22/01/2021, 11:45

ActuaLitté

Rapport Racine : près de 500 signataires pour un boycott du FIBD d'Angoulême

Comme en 2020, l'édition 2021 du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême sera revendicative, pour les auteurs. Ou ne sera pas : une tribune, réunissant près de 500 signatures à l'heure de la publication de cet article, assure que les artistes-auteurs seront prêts à appliquer « le boycott total du versant public du Festival d’Angoulême », en juin 2021, si le Rapport Racine n'est pas suivi de plus d'effets.

22/01/2021, 09:54

ActuaLitté

Death Note censuré en Russie, pour violence excessive...

Un tribunal russe vient de rendre justice — et les utilisateurs lui feraient volontiers rendre gorge. En effet, plusieurs sites de streaming se voient interdire la diffusion de l’anime Death Note, ainsi que d’autres mangas qualifiés de violents par la décision. Au menu, Tokyo Ghoul et Inuyashiki, qui sont également frappés d’ostracisme par le verdict.

22/01/2021, 09:45

ActuaLitté

Dilibel reste en Belgique pour “privilégier la qualité de service de proximité“

L’instauration du prix unique du livre en Belgique n’allait pas sans poser quelques interrogations aux libraires. Si la majorité des groupes français officiant outre-Quiévrain ont appliqué une tarification unique entre France et Belgique, le groupe Hachette Livre faisait de la résistance. Et le Syndicat des Libraires francophones de Belgique faisait les gros yeux, menaçant même de boycott, à demi-mot. 

21/01/2021, 18:35

ActuaLitté

Thomas Rabe reconduit à la tête de Bertelsmann jusqu'en 2027

Le PDG du groupe Bertelsmann, Thomas Rabe, a été reconduit dans ses fonctions pour un troisième mandat, comme l'indique un communiqué du conseil d'administration du groupe médiatique. Rabe devrait ainsi rester en poste jusqu'au 1er janvier 2027.

21/01/2021, 18:00

ActuaLitté

L'auteure camerounaise Hermine Yollo en résidence à Bordeaux

L'auteure camerounaise Hermine Yollo est accueillie en résidence à La Prévoté à Bordeaux, du 6 janvier au 15 février 2021, dans le cadre d’un partenariat entre l’Institut des Afriques (IdAf) et l'agence du livre en Nouvelle-Aquitaine ALCA. Elle est la lauréate de la résidence d’écriture francophone « Afriques-Haïti 2021 ».

21/01/2021, 17:09

ActuaLitté

Paris : une médiathèque portera le nom de James Baldwin

Le permis de construire a été validé l’été dernier. La première médiathèque du XIXe arrondissement sera nommée en l’honneur du célèbre écrivain, figure de l’émancipation des Afro-américains et des homosexuels aux États-Unis.

21/01/2021, 16:12

ActuaLitté

Une norme pour les catastrophes patrimoniales : journée professionnelle

La Bibliothèque nationale de France, le musée du quai Branly-Jacques Chirac et Sorbonne-Université s'associent avec l'Association française de normalisation (AFNOR) pour une conférence en ligne, ce lundi 25 janvier, consacrée à la norme volontaire NF ISO 21110 sur la préparation et la réponse aux situations d’urgence dans les bibliothèques, archives et musées.

21/01/2021, 15:47

ActuaLitté

La Hongrie impose un avertissement sur un livre aux thématiques LGBT

Emboîtant le pas à la Russie, notamment, la Hongrie vient d'imposer à une association la mise en place d'un avertissement sur la couverture d'un livre pour enfants abordant des thèmes LGBT, intitulé Meseország mindenkié (Le pays des merveilles est ouvert à tous). L'organisation Labrisz, qui milite pour les droits des personnes homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles, avait conçu l'ouvrage pour inciter au respect de tous et toutes...

21/01/2021, 11:28

ActuaLitté

La direction générale des médias et des industries culturelles s'étoffe

Suivant la nouvelle organisation du ministère de la Culture, la direction générale des médias et des industries culturelles s'est dotée de nouveaux départements et bureaux, y compris au sein du service du livre. Le Journal officiel révèle désormais les quelques noms à la tête de ces départements.

21/01/2021, 10:38

ActuaLitté

En 2019, Amazon France enregistrait près de 3 accidents du travail par jour

Depuis son ouvrage de 2013, En Amazonie. Infiltré dans le “meilleur des mondes”, le journaliste Jean-Baptiste Malet détaille le fonctionnement de la société de Jeff Bezos en France. Et ailleurs. Il vient de publier dans L’Humanité un nouvel article, faisant état de révélations sur les « données statistiques pourtant élémentaires concernant les conditions de travail dans les entrepôts français ». Un véritable choc. 

21/01/2021, 10:26

ActuaLitté

Investiture : la bible de Douai réunit Joe Biden et Kennedy, 60 ans plus tard

La tradition veut que lors de la cérémonie d’investiture, le président américain prête serment sur la Bible. Un procédé certes très inclusif pour qui ne s’y reconnaît pas, mais on ne déroge pas aux vieilles habitudes. Joe Biden, qui est catholique, a cédé au rituel, avec une vieille bible familiale de 127 ans. Et qui appartient aux Biden depuis 1893. 

21/01/2021, 10:10

ActuaLitté

Fayard orchestre le retour de Mein Kampf en librairie

Tombé dans le domaine public en 2016, le texte fondateur de l’antisémitisme nazi aura droit à une nouvelle édition française. Fayard prévoit de commercialiser cette version critique courant 2021. Cette version des écrits d’Adolf Hitler comprend un appareil critique conséquent de près de 500 pages. D’abord édité en polonais par Bellona, le texte sera disponible en français cette année.

20/01/2021, 17:09

ActuaLitté

Les ventes internet sauvent le résultat 2020 de Fnac Darty

Autant se réjouir des bonnes nouvelles quand elles se profilent : le groupe Fnac Darty, avec un petit mois d’avance sur les résultats définitifs, présente une estimation des revenus 2020. Une croissance de 0,6 % sur le chiffre d’affaires global, avec un quatrième trimestre à près de 10 % de hausse. Le tout, grâce à internet : les ventes en ligne auront représenté 29 % des ventes globales, soit 10 % de mieux qu’en 2019.

20/01/2021, 15:18

ActuaLitté

En conflit avec Cyber Scribe, Dilicom renonce à facturer les éditeurs en 2021

La structure Dilicom, pointée par son partenaire CyberScribe, n’avait pas encore pris officiellement la parole. Pourtant mise en cause, la directrice générale, Véronique Backert vient d’adresser aux éditeurs un email apportant plusieurs précisions sur le conflit ouvert. Précisant par ailleurs que la rupture qui intervient entre les sociétés n’a « pas à être mise selon moi sur la place publique ».

20/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Amanda Gorman, 22 ans, déclamera un poème à l'investiture de Biden

Ce 20 janvier prendra place l'investiture de Joe Biden, qui deviendra à cette occasion le 46e président des États-Unis. Comme le veut une tradition démocrate mise en place depuis John F. Kennedy en 1961, un poème, composé spécialement, sera lu à cette occasion. Amanda Gorman, jeune poétesse à la carrière déjà fulgurante, a signé un texte intitulé « The Hill We Climb » (La colline que nous gravissons).

20/01/2021, 12:03

ActuaLitté

Concours “WC et bibliothèques” : arranger soigneusement sa toilette

« Vous qui venez ici/ Dans une humble posture/ De vos flancs alourdis/ Décharger le fardeau… » Ah, Musset ! Alfred sera-t-il le parrain de l’initiative portée par l’Association des Bibliothécaires de France ? Pour l’année 2021, l’organisme a décidé de mettre en lumière le petit coin des établissements. « Sujet atypique, mais essentiel. » Certes... Alors, vos toilettes, à quoi ressemblent-elles ?

20/01/2021, 09:59

ActuaLitté

Bouquins aborde “le plus bel âge de sa vie”

« On s’émancipe à tout âge. Bouquins a attendu quarante ans avant de devenir une maison d’édition à part entière. C’était le rêve de Guy Schoeller, le fondateur, de ne dépendre que de lui-même — ce qu’il faisait déjà en grande partie. Rêve aujourd’hui exaucé », se réjouit Jean-Luc Barré, le directeur. Qui dévoile par là même les grandes lignes à venir de la maison.

20/01/2021, 09:06

ActuaLitté

Crise Covid : Le difficile retour des usagers en bibliothèques

Au cours de la crise Covid de 2020, les librairies bénéficièrent d’un éclairage inouï. Considérées comme lieux privilégiés de l’accès au livre, on est venu – par de malhabiles pétitions… – à confondre l’objet et la lecture. Or, en la matière, l’ouverture des bibliothèques aurait certainement apporté plus de réponses. Comment ont-elles traversé la période ? Normandie Livre et Lecture propose un retour d’enquête

19/01/2021, 18:06

ActuaLitté

“Pas de contrat pour les traîtres” : l'édition fait payer l'attaque du Capitole

« Pas de contrat d'édition pour les traîtres. » L'intitulé de la pétition est fort, mais celle-ci fédère déjà de nombreux travailleurs de l'industrie du livre américaine, des auteurs aux éditeurs, en passant par les responsables des ventes et les agents. Ils revendiquent un blocage complet et sans exception des contrats d'édition passés avec des membres de l'administration de Donald Trump.

19/01/2021, 16:05

ActuaLitté

Alain Mabanckou à la tête de la collection Poésie Points

EXCLUSIF – « Je considère la poésie comme l’un des langages primordiaux vers lesquels nous nous retournons lorsque, dans sa course effrénée, le Temps ne nous permet plus que la capitulation et la désertion comme alternative », écrit Alain Mabanckou. À compter du 25 février, le romancier reprendre la collection de poésie, aux éditions Points. Un ensemble d’ouvrages comme lieu de convergences de voix venues des quatre coins du monde — débutantes, majeures ou classiques…

19/01/2021, 15:53

ActuaLitté

Coup de poing : des lectures “dont vous ne sortirez pas indemnes”

Six titres pour l’instant, mais un label en forme de crochet du gauche — les plus dangereux… La maison J’ai lu amorce un nouveau label éditorial réunissant différents titres, avec pour tous, le choc en ligne de mire. Et une punchline — d’autant plus appropriée ici… —, « les lectures dont vous ne sortirez pas indemne ».

19/01/2021, 15:15

ActuaLitté

Publier Mein Kampf, pour mettre en garde les générations futures

Publier les écrits du dictateur allemand n’est pas sans risques : la nouvelle traduction que propose le professeur Eugeniusz Cezary Król n’a pas vocation à toucher le grand public. Au contraire : elle se destine principalement aux universitaires et chercheurs qui travaillent sur le totalitarisme. Une édition critique qui sera la première en Pologne, à paraître ce 20 janvier…

19/01/2021, 12:24

ActuaLitté

L'Italie se dote d'un Prix Andrea Camilleri, pour promouvoir lecture et écriture

Personne ne doutait que l’héritage du romancier sicilien Andrea Camilleri se bornerait aux ouvrages qu’il a laissés. La ville de Varallo Pombia (région du Piémont), accueille l’école Andrea Camilleri, qui a institué le premier prix national de littérature. Et bien entendu, ce dernier porte le nom de l’auteur d’Empedocle.

19/01/2021, 11:16

ActuaLitté

John Bolton, mis en cause pour son livre, pourra se défendre

Le ministère de la Justice américain ne lâche pas l'ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, après la publication de son livre, La pièce où ça s'est passé (traduit par Gregory Berge, Talent Éditions). Mais le juge fédéral Royce Lamberth vient de contrarier sa procédure, en accordant à la défense de Bolton le droit de plaider sa cause.

19/01/2021, 10:45

ActuaLitté

En Australie, les ventes de livres en hausse en 2020

Tous les marchés du livre, dans le monde, n'auront pas connu la récession en 2020. L'Australie fait ainsi état d'une hausse des ventes, en valeur, de 7,8 % en 2020, par rapport à l'année précédente. Malgré (ou grâce au ?) le Covid, les ventes de livres atteignent 1,25 milliard $ sur les douze derniers mois.

18/01/2021, 17:13

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

Les soutiens économiques au monde de la culture prolongés

Au lendemain de la conférence de presse du Premier ministre annonçant la généralisation du couvre-feu à 18h, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, ont réuni le 15 janvier par visioconférence l’ensemble des secteurs de la Culture. A savoir spectacle vivant, arts visuels, musées et monuments historiques, cinéma, livre et médias locaux. Et ce, afin de préciser les conditions d’accompagnement économique durant cette période.

17/01/2021, 16:17

ActuaLitté

Elisabeth Tanner réélue à la tête du Syndicat français des agents artistiques et littéraires

Le Bureau du  Syndicat français des agents artistiques et littéraires (SFAAL), qui compte à ce jour 132 agents membres, a tenu ce mardi 12 janvier l’assemblée générale. L’assemblée réunie a notamment voté pour élire le Bureau du syndicat pour les deux années à venir et reconduit Elisabeth Tanner à la présidence du syndicat.

 

15/01/2021, 17:36

ActuaLitté

L'éditeur Dark Horse prend des mesures contre le harcèlement

En juin dernier, plusieurs accusations de harcèlement et d'agression émergeaient sur le réseau social Twitter, visant notamment l'auteur et éditeur Scott Allie et l'éditeur Brendan Wright. Tous deux collaboraient avec la maison d'édition Dark Horse, alors accusée d'avoir fermé les yeux sur ces agissements. L'éditeur américain révèle aujourd'hui plusieurs mesures pour éviter ces situations, à l'avenir.

15/01/2021, 16:33

ActuaLitté

Des bibliothécaires se changent en tableaux vivants de maîtres

Sachant qu’ils ne profiteront plus autant de leurs établissements — couvre-feu oblige — les bibliothécaires s’adonnent à des activités plus ludiques que jamais. Ainsi, 18 bibliothécaires du Réseau des médiathèques du Beauvaisis se sont mis en scène à la façon du Getty Challenge. Au menu, quelques grandes œuvres de la peinture, reproduites pour des tableaux vivants parfois bien cocasses !

15/01/2021, 16:21