Comment ces éditeurs ont fait le “schwa” de l'écriture inclusive

La proposition d’une sociolinguiste est devenue ligne éditoriale chez effequ, maison d’édition indépendante de Florence : adopter le symbole « ə » (Schwa) pour indiquer ce qu’on appelle « masculin générique ».

Le 23/10/2020 à 09:51 par Federica Malinverno

22 Réactions | 2 Partages

Publié le :

23/10/2020 à 09:51

Federica Malinverno

22

Commentaires

2

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Comment rendre la langue italienne plus inclusive ? Un débat qui se déroule depuis quelques années et qui, à partir de ce qui n’était qu’une proposition, semble avoir pris un tournant important. La maison d’édition indépendante florentine effequ est devenue la première maison à remplacer le « masculin générique » — ce que dans d’autres langues correspond au neutre — par le Schwa. 

Et ça, à partir de la proposition révolutionnaire que la sociolinguiste italienne Vera Gheno a fait dans l’essai Femminili Singolari (Feminins singuliers, publié par effequ en 2019) : utiliser le Schwa comme option graphique pour indiquer le masculin générique.

Schwa : ce symbole inclusif

Mais qu’est-ce que c’est le Schwa ? En linguistique et phonologie, ce terme désigne une voyelle « centrale moyenne », c’est-à-dire une voyelle dont le son se situe exactement à mi-chemin entre les voyelles existantes. Dans l’alphabet phonétique international (IPA), il est indiqué par le symbole « ə » et fait référence à un phonème largement utilisé en anglais et présent dans certains dialectes du sud de l’Italie.

Comme le précise la sociolinguiste italienne Vera Gheno, il représente « la voyelle moyenne par excellence : l’avantage est que, contrairement à d’autres symboles non alphabétiques, il a un son et une sonorité vraiment moyens ». Il est certainement peu familier à ceux qui parlent et écrivent une langue européenne, mais est utilisé depuis des décennies par les linguistes. 

La langue italienne avait déjà expérimenté une autre façon d’indiquer le genre neutre dans l’écriture : l’utilisation de l’astérisque à la fin des mots, par exemple : car* tutt* (pour dire chers tous et chères toutes). 

« Une utilisation, certes intéressante et très expressive, peut-être plus élégante que le doublement cari tutti e care tutte, mais avec un défaut qui ne peut que limiter son utilisation à grande échelle : l’impossibilité de le prononcer à l’oral », explique encore Vera Gheno au Messagero.

Le changement passe par le langage

C’est dans ce contexte de discussion et d’expérimentation que la proposition de Vera Gheno est née, accueillie sans réserve par la maison effequ, une petite maison engagée qui a ainsi motivé sa démarche : « À l’heure où différentes solutions sont expérimentées pour accompagner l’innovation linguistique dans une direction plus inclusive, Effequ a entamé une réflexion sur son rôle, en adoptant l’utilisation de schwa (ə) pour marquer les formes non binaires. »

En effet « la ligne éditoriale d’effequ », continuent les éditeurs Silvia Costantino et Francesco Quatraro, « est basée sur l’attention portée au langage et à l’expression ». Ces précisions s’accompagnent de déclarations programmatiques, qui révèlent l’engagement de la maison. 

« Notre volonté, en tant que maison d’édition, est de saisir les mouvements du langage pour parler au contemporain, en promouvant une idée de littérature ouverte à la contamination, participant à la société et en constante évolution », indiquent-ils. 

Des raisons qui expliquent l’adoption, courageuse et révolutionnaire, d’une proposition qui, sans doute, fera débattre. 

22 Commentaires

 

Passer

23/10/2020 à 20:15

Bordel, j'espère que jamais, cette connerie d'écriture inclusive sera acceptée comme langage courant en France.

Les français sont même pas capables de conjuguer leurs verbes et ça veut inventer une langue neutre.

Ah... Le procès :exclaim:

France

24/10/2020 à 04:11

T'inquiète pas, l'académie Française la déteste ? j'espère que l'écriture sera enfouie dans l'asthénosphère de l'océan Pacifique.

Khayoba

25/10/2020 à 11:53

Un vrai bordel

Persephone au Château

23/10/2020 à 21:58

Franchement, c'est votre seule préoccupation dans cette sinistre contemporanéité ?
Rebranchez votre cerveau et focalisez-vous sur les vrais problèmes du monde

Jujube

24/10/2020 à 05:25

Voili voila l'lifting des langues qui s'propage allègrement!

Dingue

24/10/2020 à 08:10

Encore une incroyable dépense d'énergie pour des conneries sans fin. Il faut vraiment ne pas tourner rond pour se sentir attaquer par l'écriture. Ces gens-là feraient mieux d'aller se soigner que de pourrir la langue par leur névrose et leur maladie mentale.
On vit vraiment une fin de société... On en arrive à souhaiter qu'elle arrive vite, afin qu'on tire la chasse et qu'on puisse repartir sur des bases saines...

tatou

24/10/2020 à 09:14

Etudiants, on nous enseignait la phonétique historique, qui montrait que l'évolution de la langue parlée venait toujours du peuple, et jamais de quelques aristocrates en mal d'inventions abracadabrantesques : donc, attendons sagement qu'à Pithiviers (ou à Tarbes, ou à Sélestat) on pratique l'usage nouveau, pour en faire la règle ! Ainsi événement aura-t-il perdu son accent aigu au profit d'u accent grave, par l'usage qu'en faisait les gens. Et pendant ce temps, suggérons à ces pauvres êtres, plongés dans le rien, de trouver à s'occuper avec des trucs utiles...

Lemanovitch

24/10/2020 à 11:17

Excusez mes moyens limités mais je ne comprends pas bien la concrétisation de ce principe d’écriture, j’aurais aimé lire un exemple. Quant à l’importance de la chose : la transcription du langage, cela me semble fondamental, au contraire de ce que disent les commentaires précédents. La langue est le véhicule de la pensée et à ce titre, une caractéristique première de l’espèce humaine et son écriture l’est d’autant plus. Il semble naturel qu’elle signale l’évolution de la société qui tente de se départir de la domination du masculin.

Ecce Homo

24/10/2020 à 17:11

L'académie Française ne cesse de rappeler, à raison que le masculin en français sert à la fois de masculin et de neutre. Voir une injustice lorsque le masculin "l'emporte" procède d'une inculture conduisant à une vision puérile. Une démarche que l'on retrouve souvent lors du partage d'un gâteau entre plusieurs enfants : le partage sera toujours jugé inéquitable par certains.

La langue française a évolué naturellement au cours des siècles, sous l'effet de l'usage. Ces innovations ont été rationalisées par des grammairiens qui en ont tiré des règles.

La logique et le bon sens ont guidé cette évolution, sans considérations sexistes que des minorités complexées, purs produits de notre époque veulent voir aujourd'hui. Il est à noter que cette victimisation est dans l'air du temps. Des problèmes personnels ou familiaux justifient facilement, chez certains, un rejet de la société, de ses règles et de ses traditions jugées coupables de son destin. Cela conduit à une victimisation que l'on nomme haine de soi, féminisme, racialisme, indigenisme : les conséquences de ces névroses prennent les formes les plus variées. Il paraît évident que ces exigences un tant soit peu délirantes relèvent de la névrose et qu'un psy serait plus profitable à ces victimes autoproclamées qu'un législateur ou un réformateur de l'orthographe.

crocblanc

26/10/2020 à 11:48

C'est votre commentaire qui procède d'une inculture... "La logique et le bon sens ont guidé cette évolution, sans considérations sexistes" : sachez que jusqu'au XVIIe siècle, c'est la règle de la proximité qui a toujours prévalue (on accorde en fonction du nom qui est le plus proche). La règle du masculin qui l'emporte sur le féminin est arrivée seulement avec la naissance de l'Académie française qui l'a imposée, et elle découle de l'idéologie selon laquelle le masculin serait plus noble que le féminin, "à cause de la supériorité du mâle sur la femelle" (Nicolas Beauzée, Académicien élu en 1772). C'est également l'Académie qui, à la même époque, a fait disparaître le féminin de nombreux métiers et fonctions, notamment le terme "autrice", très décrié aujourd'hui et que certains qualifient même de "néologisme", le comble ! Il serait bon de se renseigner avant de commenter n'importe quoi.
Je précise que je ne suis pas pour l'écriture inclusive car je la trouve trop complexe et impossible à transcrire à l'oral.

Ribiata

26/10/2020 à 13:20

merci crocblanc pour votre mise au point.
Je remarque que les commentaires les plus violents et les plus réacs sont aussi les plus ignorants et les moins respectueux de la langue... qu'ils prétendent défendre "patriotiquement" (si on peut considérer que la masculinité et la francité malheureuses sont des patries, disons plutôt "étroitement", ça correspond mieux) : négations tronquées, emploi inexact des majuscules pour l'Académie, ignorance historique, etc.
Je vous suis totalement aussi sur l'inclusion, tellement lourde et pataude qu'elle est inefficace mais je la pratique quand ça me paraît approprié. Comme vous, je préfère nettement l'accord sur la majorité et sur la proximité. Ça fleure bon le 16e siècle, la Pléiade, l'humanisme... et les Guerres de religion, un bouquet de références contre une nostalgie mal comprise :)
Comment conclure ? Mais avec Shakespeare, tiens, il est dans la période : There is no darkness but ignorance

Ecce Homo

26/10/2020 à 17:28

Croblanc 26/10 11:48:47
Ribiata 26/10 13:20:47

Chers Croblanc, Ribiata et à tous les dignes héritiers de MM. Vadius et Trissotin, qui croyaient savoir...

Vous avez bien voulu répondre à mon intervention du 25/10.Vous relevez, notamment une preuve d'inculture au travers de ma remarque : "la logique et le bon sens ont guidé cette évolution (de la langue française) sans considérations sexistes." Votre argument consiste, en substance, à souligner mon absence de prise en compte de la règle de proximité.

Je maintiens ma position.

Jusqu'au XVIème siècle, chacun écrivait à sa guise, en l'absence de règles fixes. La proximité, qui défie toute logique, était en quelque sorte la maladie infantile de notre langue. Un archaïsme denoncé à raison dès le XVIIème siècle, période de l'Histoire où se parlait le français le plus pur,est-il besoin de le rappeler. Des personnes reconnues comme Vaugelas ou Malherbe n'ont pas manqué de souligner l'absurdité de la règle de proximité qui défie l'analyse logique de la phrase. Certes, l'argument avancé à l'époque, basé sur une prétendue noblesse du genre masculin peut prêter à discussion. Surtout à notre époque où certains esprits complexés ne supportent plus les règles qui ne flattent pas leur ego démesuré. Toujours est-il que cette fixation de règles grammaticales lors du Grand Siècle ont été, globalement positives. C'est un peu grâce à elles que le français est devenu une langue si élégante, si limpide, et qu'elle a pu être parlée dans toutes les Cours d'Europe.

Comme je l'ai rappelé initialement, l'Academie Française argumente aujourd'hui de manière plus réaliste, pour justifier l'usage actuel du masculin en soulignant la double fonction du genre masculin : masculin + neutre.

Quant à la désignation des métiers, parlons-en. On entend féminiser les métiers assurés par des femmes. Quitte à sombrer dans le ridicule : mme la maire. Ou la faute de français : mme la professeure, oubliant qu'un terme finissant par "eur" est nécessairement masculin. Le féminin est marqué, en l'espèce par des terminaisons en "euse" ou "ice".

Ces néologismes enfantins choquent par l'inculture dont ils témoignent. Les idéologues qui propagent ce charabia oublient qu'il y a lieu de dissocier la fonction de son titulaire. Le bon usage exige donc que l'on dise : mme le maire, mme le professeur. A défaut, il est toujours possible de se rabattre sur les synonymes, tels enseignante, institutrice. Lorsqu'un terme féminin désigne un personnage masculin, il ne viendrait à l'esprit de personne de le viriliser. Dirait-on d'un individu qu'il est UN canaille, UN fripouille ? Je maintiens donc qu'il y a une vision puérile, pour ne pas dire sectaire dans cette démarche dont le succès se traduirait par une regression de la langue : la proximité n'est plus qu'une curiosité historique. Elle est revendiquée cependant par des milieux à tendance victimaire.

Il est à noter que certains enseignants menacent d'enseigner l'orthographe selon ces inepties, au mépris des instructions du ministre de l'Instruction Publique et de l'avenir des enfants qui leurs sont confiés. Eux-mêmes ont eu droit à une véritable instruction. Mais cela ne les gêne pas de faire de ces enfants des illettrés.

Ribiata

26/10/2020 à 20:53

cher Monsieur, notre propos dépassait cette simple phrase, et même votre intervention, n'en prenez point ombrage. Vous êtes libre de vos jugements sur la langue, bien sûr. Mais on peut causer, non ? Par exemple, vous êtes libre de croire que c'est grâce à ses qualités intrinsèques que le français a été la langue de l'Europe et non du fait de la puissance du pays. Je ne sais pas comment vous vous expliquez sa perte d'influence et l'expansion de l'anglais si vous raisonnez uniquement en termes de hiérarchies qualitatives. Ce que les comparatistes ne font pas : toutes les langues peuvent tout dire.
Et le français, comme les autres langues, aussi "élégant et limpide" qu'il soit (qu'en disent les autrelangophones ?), est autant formé des fautes accumulées de ses locuteurs au fil des temps que du respect de règles historiques et peu logiques, la logique ayant depuis longtemps renoncé à suivre la complexité et la richesse des langues naturelles. Les grammairiens courent après l'usage, et c'est heureux ! Parfois, ces braves gens l'orientent et les voilà toutes esbaudies (gens = féminin pluriel ?) :)
Ah ! et vous avez bien mis la majuscule à Académie cette fois... félicitations mais pourquoi à "française" ? À la manière anglo-saxonne, peut-être ? Cette majuscule à l'adjectif placé après le nom ne rend pas l'Académie plus françouaise, au contraire.
Ah, qu'il est difficile de "penser contre son cerveau" !... mais c'est la seule manière qui vaille : se débarrasser de ses représentations et de ses jugements de valeur autovalorisante (règle de proximité... je plaisante : autovalorisants).
Cher Ecce Homo, je me suis laissé dire que Jésus, livré à la vindicte pharisienne par Ponce Pilate et désigné ainsi "Ecce Homo = Voici l'homme ou plutôt C'est cet individu", Jésus donc aurait répondu mais de manière inaudible au milieu de la foule : "Ecce Hetero", c'est-à-dire soit "C'est pas moi, c'est l'autre" mais ça paraît peu vraisemblable de sa part, soit "Voici Autrui" pour dire (Jésus parlait plutôt mal latin et ne crachait pas sur un calembour) que c'est l'Autre qu'il est difficile d'aimer. C'est pour ça qu'il faut l'aimer... Cher Ecce Homo, cher Jésus, donc, on n'aime pas sa langue en rabaissant les autres. On aime sa langue en aimant les langues, belle illustration de la diversité et de l'unité du langage, autant dire des humains (règle de la majorité, il y a environ 102 hommes pour 100 femmes, dommage qu'on ne puisse pas compter les bébés filles qui finissent dans les poubelles, ça rétablirait peut-être l'égalité ?).
Bah ! tout ce bruit pour rien (= Much Ado about Nothing. Tiens, tiens, encore ce Shakespeare... il s'en prend aux ados cette fois... tss tss ! sacré secoueur de poires !).
Dans les illustrés de Mickey que je lisais enfant, il y avait cette rubrique "Rions un peu" que je ne manquais jamais. Je n'ai pas été sérieux, mille z'excuses... avez-vous souri, au moins ?

Jujube

27/10/2020 à 01:22

Cher Ribiata,
J'ai jamais vu Jésus sourire, du moins sur les saints chromos et les crucifix. Peut-être que dans le privé...à sa mère? Ou quand il faisait des miracles et voyait l'air ébahi des témoins?

J'espère que son sosie EH sourira, vous sourira!

Ribiata

27/10/2020 à 13:01

j'aime bien l'idée de Jésus mort de rire en voyant la tête des gens devant un miracle :))

Jujube

27/10/2020 à 18:37

Et moi j'aime encore mieux Ribiata mort de rire voyant Jésus mort de rire après ses miracles.

Cela nous donne une mort de rire au carré: juste ce qu'il nous faut pour survivre au temps des coronavirus et connerievirus.

Newcotcot

25/10/2020 à 00:03

C’est malheureusement l’une des nouvelles formes de tentatives de destruction de la langue que celle des extrémismes féministes par la débilitante écriture inclusive et qui veulent par tous les moyens imposer les fruits pourris de leurs névroses au plus grand nombre sous les prétextes d’égalités et de luttes contre les discriminations, pourtant là où il n’y en a pas ! Seul problème véritable avec eux, vous ne pouvez pas discuter ! Ils cherchent à vous imposer leur façon de voir le monde et si vous n’êtes pas d’accord avec eux ils vous affublent de l’étiquette fasciste ! C’est l’infirmerie qui se moque de l’hôpital !

Anne

26/10/2020 à 11:04

C'est vrai que vous donnez vraiment envie d'ouvrir le débat avec des propos pareils : "l’une des nouvelles formes de tentatives de destruction de la langue que celle des extrémismes féministes par la débilitante écriture inclusive et qui veulent par tous les moyens imposer les fruits pourris de leurs névroses au plus grand nombre sous les prétextes d’égalités et de luttes contre les discriminations, pourtant là où il n’y en a pas !"
Un peu plus de violence gratuite dans le débat, youpi !

No debate

27/10/2020 à 07:23

Le problème est que NewCotcot a raison : il n'y a PAS de débat. Un groupuscule a pris le pouvoir de fait (car il est soutenu par la classe dirigeante (média, ceux qui ont le pouvoir ou l'argent)) et impose ses vues CONTRE la majorité des gens (il suffit de lire les commentaires partout : ce sont les mêmes (y compris ici) qui défendent ce groupuscules : tout le reste du monde est contre).
Ça finira comme tous les coups de force : mal.
Le plus « drôle », c'est ce que ces pseudo-victimes deviendront alors de vraies victimes, car on ne chauffe pas les gens indéfiniment (et impunément !) sans prendre un jour un retour de bâton.
Mais comme qui dirait, l'expérience est l'apprentissage, et l'apprentissage rentre parfois par la force.

Ribiata

26/10/2020 à 14:22

Anne ne vous comprend pas, vous êtes un poète qui appelle au dialogue avec sa passion de poète. Vous avez raison : dialoguons. Que pensez-vous de prendre comme base de discussion votre affirmation "là où il n'y en a pas [de discrimination]" et de la rapprocher du rappel historique de crocblanc sur l'idéologie de l'Académie. Crocblanc a eu la bonté d'aller chercher une citation lointaine pour en rappeler l'origine et en atténuer la suffisance, mais on retrouve les mêmes certitudes de nos jours, il y faudrait des milliers de citations pour les rappeler... certitudes peut-être moins affirmées aujourd'hui grâce au combat des féministes. Heureusement, les réseaux sociaux de les réaffirmer courageusement et anonymement. Alors, qu'en pensez-vous, mon cher non fasciste mais un peu amer quand même ? La parole est à vous : y a-t-il discrimination ?

Jujube

26/10/2020 à 20:15

Un p'tit Finlandais, dans son bain de vapeur, braquait de ses jumelles la France et aperçu, tout content, les commentaires égrainés plus haut. (Il était polyglotte, bien entendu, avec ses préférences, bien entendu aussi). Ce qu'il lu le fit sourire et, après une lampée d'excellente vodka locale, conclut: "Sont bien compliqués, ces Français. Nous, en finois, on a envoyé bouler tous les articles définis !"

Jujube

27/10/2020 à 01:05

Le p'tit Finlandais, comme bon polyglotte, glottait plus qu'il n'écrivait. Dans sa p'tite réflexion minable, - avez-vous vu ? - il loupa deux fois le "t" de la troisième personne du singulier des verbes "apercevoir" et "lire" conjugués au passé simple.
Comme c'est un ami, je le lui ai gentiment reproché. Il m'a répondu que c'était exprès, le "t" final, à son avis, gâchait la beauté nue du "u". Il peint à ses heures perdues.
Des nus, bien sûr.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Italie : l'édition indépendante boycotte un événement littéraire national

Cette année, sept maisons d’éditions indépendantes renoncent au festival Più Libri Più Liberi et lancent leur propre contre-foire en réponse. Greffé à La notte Bianca del Racconto, le contre-évènement se déroulera la nuit du mercredi 7 décembre de 20h à 4h du matin, à l’ASC atelier de Rome.

02/12/2022, 11:18

ActuaLitté

Le poète kurde Nedim Türfent recouvre la liberté

Le journaliste et poète kurde Nedim Türfent a été libéré de la prison de Karakoçan (Turquie), après six ans et demi de détention, ce 29 novembre. Il avait été transféré de la prison de haute sécurité de Van à la prison fermée, de type K-1, d’Elazig Karakoçan le 23 août dernier. En prison, il a été nommé membre honoraire du PEN anglais et du PEN Melbourne.

01/12/2022, 16:23

ActuaLitté

Rencontre et animation annulées en 2023 : la colère d'un libraire allemand

Coup de tonnerre en Allemagne : un libraire de la ville de Rostock accuse la commune d’avoir enfreint la législation, entraînant des pertes à six chiffres pour son commerce. En effet, les commandes en fournitures scolaires des écoles sont toutes perdues, depuis le nouveau système d’attribution en vigueur au 1er juillet 2022.

01/12/2022, 14:57

ActuaLitté

Vénézuela : Editorial Dahbar salué pour sa défense de la liberté de publier

L'association des éditeurs américains (AAP, Association of American Publishers) a décerné son Prix de la liberté de publier/Jeri Laber à la maison d'édition vénézuélienne Editorial Dahbar, fondée au début des années 2010 par Sergio Dahbar. L'organisation salue la persistance d'Editorial Dahbar, malgré des pressions politiques et mafieuses.

01/12/2022, 14:30

ActuaLitté

Une bibliothèque sauve 3000 livres voués au pilon

Lorsque les bibliothèques font équipe avec des associations sociales et culturelles, de petits miracles de solidarité peuvent naître. Par exemple, on peut donner une nouvelle vie à 3000 livres, les sauver du pilon et les remettre en circulation, entre les mains des lecteurs…

01/12/2022, 09:56

ActuaLitté

Algérie : éditeur, poète et journaliste, Lazhari Labter finalement libéré

Incarcéré le 20 novembre, Lazhari Labter a été libéré ce 29 novembre. Sans apporter de précisions sur les motifs ayant conduit à son arrestation, il remercie les soutiens reçus durant cette dizaine de jours derrière les barreaux. Pour ce défenseur de la liberté d’expression, journaliste, poète et éditeur, la solidarité manifestée fut un véritable réconfort.

30/11/2022, 08:55

ActuaLitté

L'écrivain Volodymyr Vakulenko aurait été assassiné par les forces russes

UkraineUnderAttack - L’écrivain Volodymyr Vakulenko aurait été tué par les forces d'occupation russes. En mars dernier, lui et son fils avaient été capturés dans le village de Kapitolivka, près d’Izyum, dans la région de Kharkiv. L'arrivée des soldats ukrainiens sur le territoire a permis de mettre au jour de nouveaux éléments.

29/11/2022, 12:21

ActuaLitté

Russie : une nouvelle loi homophobe “menace la liberté de publier”

Une décennie de lois homophobes en Russie, et le gouvernement ne compte pas s'arrêter là. Le Parlement a voté une loi prohibant la promotion des « relations sexuelles non traditionnelles » - autrement dit celles qui sortent d'un cadre hétérosexuel. Et cette dernière renforce des textes de 2013 persécutant les membres de la communauté LGBTQIA+. Outre les effets délétères sur les vies des citoyens et citoyennes, la liberté d'expression se trouve bien sûr un peu plus amoindrie.

28/11/2022, 11:06

ActuaLitté

Les procès de Roberto Saviano : la pression des politiques sur les intellectuels

Roberto Saviano, auteur du best-seller international Gomorra, publié en Italie en 2006 (Mondadori) et en France l'année suivante chez Gallimard, est aujourd'hui au centre d'une affaire médiatique bouillante. En effet, l’écrivain a à son actif trois procès pour diffamation contre trois membres actuels du gouvernement italien… Comment défendre dans ce contexte, la liberté d’expression, ainsi que le rôle symbolique des intellectuels ? 

25/11/2022, 16:57

ActuaLitté

Les Islandais lisent de plus en plus : en moyenne, 2 livres et demi par mois

L'Islande n'usurpe pas son titre de nation de lecteurs et de lectrices. Connu pour profiter d'un très grand nombre de livres publiés dans l'année par habitant, le pays abrite les plus grands lecteurs d'Europe, voire du monde. En 2022, la moyenne passe ainsi à 2,4 livres lus par mois...

24/11/2022, 17:10

ActuaLitté

En Italie, un nouveau livre posthume d'Andrea Camilleri

Un nouveau livre d'Andrea Camilleri est sorti en Italie ce 8 novembre, trois ans après la mort de l'auteur. La guerra privata di Samuele e altre storie di Vigàta (La guerre privée de Samuel et autres histoires de Vigàta) est publié, comme beaucoup des précédents, par l'éditeur palermitain Sellerio. Il est composé de nouvelles publiées à différentes époques, dont deux inédites.

24/11/2022, 16:49

ActuaLitté

Amazon et cinq éditeurs américains (encore) accusés d'entente

Le cabinet d'avocats Hagens Berman, qui avait obtenu la tête d'Apple en justice, reconnue coupable d'entente sur les prix des livres numériques, entend bien se payer Amazon, désormais. Après le classement sans suite de deux plaintes, une nouvelle réapparait ainsi devant une cour new-yorkaise, revue et consolidée.

24/11/2022, 12:19

ActuaLitté

En Ukraine, la “littérature prorusse” des monastères saisie

UkraineUnderAttack - Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont repéré et arrêté des ressortissants russes dans différents monastères relevant du patriarcat de Moscou. Ils y ont découvert plusieurs milliers de dollars, mais également de la « littérature prorusse utilisée lors d’études dans les séminaires et dans les écoles paroissiales, y compris pour la propagande du monde russe », explique l’institution dans un communiqué repris par l'AFP.

24/11/2022, 10:49

ActuaLitté

En Tunisie, l'ouverture en décembre d'“une librairie unique”

La librairie Al Kitab de Tunis, fondée en 1967, souhaite à présent innover au pays d’Albert Memmi. Ce 12 décembre, la structure ouvre une « librairie espace-café-espace culturel, [...] qui veut faire évoluer le concept de librairie en Tunisie ». Ce projet « unique », entre librairie généraliste, galerie d’art, zone d’animation et espace café, sera situé dans le quartier de Mutuelleville à Tunis. Une troisième enseigne après le Al Kitab historique et Al Kitab La Marsa.

24/11/2022, 09:54

ActuaLitté

Stéphanie Hénault nommée directrice des affaires juridiques de l'ANEL

L’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) est heureuse d’annoncer la nomination de Me Stéphanie Hénault à titre de directrice des affaires juridiques. L’ANEL regroupe plus de 100 maisons d’édition de langue française au Québec et au Canada. Sa mission est de soutenir la croissance de l’industrie de l’édition et d’assurer le rayonnement du livre québécois et franco-canadien à l’échelle nationale et internationale.

23/11/2022, 12:01

ActuaLitté

À Milan, une boutique temporaire vend les éditions limitées Henry Beyle

Vincenzo Campo, fondateur de la maison d'édition Henry Beyle, a décidé d'ouvrir une petite boutique temporaire dans la Via Solferino, à Milan. 287 petits livres, presque toujours imprimés en monotype, sur papier coton, cousus à la main, sont exposés et disponibles à la vente. 

21/11/2022, 16:22

ActuaLitté

Candidat en 2024, Trump devra répondre de son usage des archives

La candidature de Donald Trump à l'élection présidentielle 2024 aux États-Unis n'empêchera pas le ministère de la Justice américain de tirer au clair son usage quelque peu débonnaire des archives. Sommé de restituer tous les documents relatifs à son mandat au moment de son départ de la Maison-Blanche, l'ex-président en avait conservé quelques-uns dans sa résidence privée, en Floride...

18/11/2022, 15:48

ActuaLitté

États-Unis : Shakespeare, Mark Twain, Batman et les X-Men censurés

BookBanUSA — L'Amérique de 2022 censure volontiers, prétextant une protection des plus jeunes de l'influence néfaste de certains titres. L'État du Missouri est particulièrement touché par les retraits d'ouvrages des bibliothèques, après l'entrée en vigueur en août dernier d'une loi restreignant l'accès à des « contenus sexuels explicites ». Depuis, près de 300 titres ont été retirés des bibliothèques.

18/11/2022, 12:07

ActuaLitté

Ukraine : l’Académie de l’imprimerie à Lviv menacée de fermeture 

Les éditions Syllepse tirent la sonnette d'alarme, alors que pèsent des menaces de fermeture sur l’Académie de l’imprimerie de Lviv, basée en Ukraine. Leur message est ici reproduit en intégralité.

17/11/2022, 16:57

ActuaLitté

Helena Bonham Carter devient présidente de la London Library

Institution indépendante fondée en 1841 par Thomas Carlyle, la London Library est ouverte à tous, moyennant finances tout de même, puisque l'inscription annuelle coûte de 262 £ à 525 £, soit de 300 à 600 €. Parmi ses adhérentes, l'actrice britannique Helena Bonham Carter, qui vient d'en être élue présidente par le conseil d'administration.

17/11/2022, 16:30

ActuaLitté

Z-Library : deux citoyens russes inculpés aux États-Unis

Les actions judiciaires contre Z-Library, gigantesque site pirate de livres numériques, s'accélèrent. Aux États-Unis, le procureur général pour le district est de New York a annoncé, ce mercredi 16 novembre, l'inculpation de deux citoyens russes pour violation du droit d'auteur, fraude et blanchiment d'argent.

17/11/2022, 12:28

ActuaLitté

Margaret Atwood interdite de séjour en Russie

UkraineUnderAttack - L'autrice canadienne Margaret Atwood (La servante écarlate, Robert Laffont, traduit par Michèle Albaret-Maatsch) fait partie de la centaine de citoyens canadiens désormais interdits de séjour en Russie. Le ministère des Affaires étrangères du pays a diffusé une liste de personnalités mises à l'index. Une sanction collective qui fait suite aux engagements du gouvernement canadien en soutien à l'Ukraine.

17/11/2022, 11:08

ActuaLitté

Saviano et les salauds : un procès en diffamation ou celui de la honte ?

La liberté d’opinion permet-elle de traiter des personnalités politiques – voire de premier rang – de salauds ? Le procès qui a débuté en Italie permettra de trancher : il découle de la plainte qu’a déposée Giorgia Meloni, actuellement Première ministre, suite aux propos de Roberto Saviano lors d’une émission de télévision.

16/11/2022, 12:13

ActuaLitté

Justice : Donald Trump n'a pas enfermé son ex-avocat pour un livre

Auteur d'un livre à charge contre Donald Trump, paru en 2020, Michael Cohen avait fait un court passage en prison la même année, alors que l'épidémie de Covid-19 battait son plein. Il avait porté plainte contre son ancien client en l'accusant de censure, soulignant que les autorités fédérales l'avaient envoyé en prison en raison de son ouvrage...

16/11/2022, 12:12

ActuaLitté

Jeff Bezos donne 100 millions à Dolly Parton, promotrice de la lecture

Quand sa fortune personnelle est estimée à 124 milliards $, donner quelques millions peut relever de l'acte quotidien. Jeff Bezos, ex-PDG et fondateur de la multinationale Amazon, a indiqué qu'il souhaitait en donner la majeure partie à des organisations caritatives. Dolly Parton fait partie des premières désignées, avec 100 millions $ donnés par l'ultra-riche.

15/11/2022, 10:41

ActuaLitté

Chimamanda Ngozi Adichie : Rowling victime d'un “abominable” sexisme

J.K. Rowling victime d’un sexisme « abominable » ? C’est ce qu’affirme l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie au sujet des attaques contre l’auteure de la saga Harry Potter, après ses prises de position jugées transphobes. Contre un homme, les charges n’auraient ni cette violence ni cette virulence, développe, entre autres, l’auteure d’Americanah (trad. Anne Damour). Une forme de solidarité, puisque l'autrice est elle-même accusée de transphobie, pour des propos non moins polémiques.

14/11/2022, 13:25

ActuaLitté

Diffamation et droits l'Homme : Saviano menacé de 3 ans de prison

La présence de Matteo Salvini, leader de la Lega, parti d’extrême droite anti-immigration, dans le gouvernement de Giorgia Meloni ne laissait pas entendre le meilleur. Nous étions donc avertis. La cheffe de file de Fratelli d’Italia, devenue Première ministre, a positionné Salvini aux Infrastructures et la Mobilité durable : presque un gag. Mais dans le même temps, se règlent de vieilles rancoeurs…

13/11/2022, 16:17

ActuaLitté

Banksy en Ukraine ? Sur les murs dévastés, écrire ton nom, Liberté...

UkraineUnderAttack – Il aura suffi d’une série de publications sur Instagram pour enflammer la toile : Banksy, fameux street-artist (ou le groupe ?) était en Ukraine, le temps de quelques pochoirs sur les murs de la ville de Borodyanka, située à une cinquantaine de kilomètres de Kyiv. Une histoire qui affiche, à sa manière, un soutien au pays toujours victime de l’agression russe.

13/11/2022, 15:28

ActuaLitté

Les Grecs et la lecture : enjeu démocratique autant qu'économique

ETUDE – Voici la première grande enquête depuis 2010 à proposer un panorama de la lecture en Grèce. Réalisée par le professeur de sociologie à l’université d’Athènes, Nikos Panagiotopoulos, coordinateur et éditeur du sujet, pour l’OSDEL (organisme de gestion collective), elle s’est appuyée sur 1500 répondants âgés de 25 à plus de 65 ans, à travers tout le territoire. Seuls 35 % des personnes sont sans enfant — ce qui marque déjà une orientation dans les rapports à la lecture.

10/11/2022, 15:05

ActuaLitté

Nouveau report pour la Foire internationale du livre pour enfants de Shanghai

Les autorités chinoises, qui font appliquer des mesures sanitaires drastiques face à l'épidémie de Covid-19, s'inquiètent visiblement d'une recrudescence de cas positifs et de la viralité du variant omicron. La Foire internationale du livre pour enfants de Shanghai en fait les frais, avec un nouveau report, le troisième, de la 9e édition.

10/11/2022, 11:32

ActuaLitté

Les lecteurs, véritables moteurs de la vie culturelle

On tient désormais pour admis que les pirates de livres se révèlent également de grands acheteurs. Mais il s’avère que les lecteurs participent grandement à la vie culturelle : d’après une enquête de l’association italienne des éditeurs, les livres ne sont pas leur unique passion, bien au contraire.

09/11/2022, 17:48

ActuaLitté

Accusée de complicité de l'antisémitisme, l'Académie Goncourt répond

L’Académie Goncourt ne sait plus où donner de la tête. D’abord accusée « d’embrasser les projets sionistes » par Mohammad Mortada, ministre de la Culture libanais par leur présence à Beyrouth Livres certains membres se désistaient. En réponse au silence des autres, l’Ambassadrice d’Israël en France les accuse d’être « les complices directs de l’antisémitisme ». L’Académie Goncourt, par l’intermédiaire de son président Didier Decoin, a écrit une lettre à Yaël German, pour rétablir son juste positionnement.

09/11/2022, 15:31

ActuaLitté

Décès de l'autrice belge Irène Kaufer

« C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre le décès d’Irène Kaufer, samedi 5 novembre à Bruxelles » annoncent Anne-Sophie Dreyfus et Gilles Rozier des éditions de l’Antilope. 

08/11/2022, 19:02

ActuaLitté

Irene Vallejo : “Je pensais que mon père était Homère”

Irene Vallejo est l’auteure du best-seller L’infini dans un roseau (trad. Anne Plantagenet). Écoulé à 15.865 exemplaires (chiffres Edistat) depuis sa parution en septembre 2021 chez Les Belles Lettres, l'ouvrage plonge le lecteur dans l’histoire de l’objet livre à travers les siècles. Le texte a remporté de nombreux prix en Espagne, dont le prix national de l'essai. Selon l'autrice, de la grande bibliothèque d’Alexandrie à l’Internet, il n’y a qu’un pas. 

08/11/2022, 16:31

ActuaLitté

Pour Noël, l'Italie reçoit Éric Chevillard en cadeau

La maison d’édition Prehistorica a été fondée par Gianmaria Finardi en 2019 à Valeggio sul Mincio (Vérone). Elle est spécialisée dans la traduction de la littérature française en italien et a consacré une collection, la Chevillardiana, à l’œuvre d’Éric Chevillard. À l'occasion de la publication de Santo Cielo (Juste ciel, Ed. Minuit - pour l'italien, trad. Gianmaria Finardi) en Italie, l’auteur fera une tournée dans le Bel Paese jusqu’au 26 novembre. 

08/11/2022, 14:36

ActuaLitté

Meurtres, prison, exil : la violence en Iran

Depuis septembre, la révolte gronde, portée par les femmes du pays. Et une violente répression répond aux revendications qu’elles portent. En l’espace de deux semaines, une centaine de personnes avait perdu la vie au cours des manifestations. Des voiles brandis en protestation, réclamant une liberté interdite, à laquelle répondent des tirs à balles réelles. Et ce 15 novembre, une nouvelle pierre s’ajoute à l’édifice.

08/11/2022, 11:15

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Auteur et philantrope français, Dominique Lapierre est décédé

Auteur de La Cité de la joie, Dominique Lapierre est décédé à l’âge de 91 ans. Il s’est éteint ce vendredi 2 décembre, et sa mort a été annoncée par sa veuve, Dominique Conchon-Lapierre, le dimanche 4 décembre dans le quotidien régional Var-Matin

05/12/2022, 12:33

ActuaLitté

La résistible ascension de Philippe Testa 

Situé à Paris à l’époque contemporaine, Pouvoir de Philippe Testa décrit la montée en puissance d’un homme politique démagogue et charismatique par les yeux de deux personnages que tout semble opposer, un écrivain désabusé qui connaît et aime la Suisse, et un employé d’une usine agroalimentaire de la proche banlieue. Ces deux hommes vont être amenés à se rencontrer et – dans une certaine mesure – à s’apprécier. 

05/12/2022, 12:22

ActuaLitté

Laurence Tison-Vuillaume à la tête de l’inspection générale des affaires culturelles

La ministre de la Culture Rima Abdul-Malak annonce la nomination de Laurence Tison-Vuillaume à la tête de l’inspection générale des affaires culturelles (IGAC), dès ce lundi 5 décembre. Elle remplace Claire Lamboley, secrétaire générale de l’IGAC, qui assurait l'intérim depuis le départ d'Ann José Arlot.

05/12/2022, 11:48

ActuaLitté

Un millier de livres volés à la “Bancarella del Professore”

Pour Alberto Maccaroni, 75 ans, un malheur n’arrive jamais seul. Le propriétaire de la « Bancarella del Professore », l’historique librairie de rue située sur la Piazzale Flaminio de Rome, avait pu compter sur un élan de solidarité l’été dernier. La librairie avait été détruite par un incendie, où environ 6000 volumes ont brûlé, mais vite reconstruite grâce à la solidarité de ses concitoyens. Aujourd’hui il doit faire face à une autre mésaventure : des voleurs lui ont soustrait un millier de livres… 

05/12/2022, 11:45

ActuaLitté

Détrousseur de libraires, receleur des bouquinistes

La ville d’Amiens compte une quinzaine de librairies — dont deux enseignes de grandes surfaces culturelles. Combien d’entre elles auront été victimes du voleur de livres qui a sévi ? Selon la police nationale de la ville, l’homme, âgé de 39 ans, aurait dérobé quelque 80 exemplaires, par la suite revendus aux bouquinistes…

03/12/2022, 12:31

ActuaLitté

Salariés en grève : Cultura se dit vigilant au “pouvoir d’achat”

Ce 3 décembre, un débrayage se profile dans l’ensemble des boutiques de l’enseigne Cultura, entre 15h et 17h. Le mouvement de grève, dont la CGT est à l’initiative, découle de revendications simples : une hausse de salaires, pour « une vraie reconnaissance de nos qualifications et de notre travail ». D’ordinaire peu loquace, le groupe a répondu aux demandes de ActuaLitté.

03/12/2022, 11:46

ActuaLitté

La France, plus que jamais, deuxième pays du manga

Les 3 et 4 décembre, les amateurs de pop culture se donneront rendez-vous à Paris Nord Villepinte pour la 32ème édition du Paris Manga & Sci-Fi Show pour découvrir les nouveautés mangas, séries TV, cosplay et tout l’univers des comics japonais. L'occasion de revenir sur le lien particulier entre les Français et les mangas. Une étude d'Ipsos, signée Yves Bardon, nous permet d'y voir plus clair. 

02/12/2022, 17:56

ActuaLitté

Dégradations, inauguration : les statues de Victor Hugo chahutées

Ville natale de Victor Hugo, Besançon connaît une relation ambiguë avec l’auteur. Ce jeudi, le musée des Beaux Arts et d’Archéologie de la ville accueillait une nouvelle œuvre d’art monumentale pour lui rendre hommage. En parallèle, deux jeunes étudiants ont reconnu avoir vandalisé une autre statue le 20 novembre dernier.

02/12/2022, 17:10

ActuaLitté

Appel à une grève nationale dans les magasins Cultura ce 3 décembre

Annoncé pour ce 3 décembre, période de plus en plus cruciale dans le commerce du livre, un vaste débrayage surviendra dans les magasins Cultura. La demande est simple : l’augmentation des salaires pour les employés revendique la CGT Cultura. De 15 à 17h, tous les personnels des boutiques sont invités à faire front ensemble.

02/12/2022, 16:41

ActuaLitté

La Grèce règle le droit de prêt “avec plusieurs années de retard”

La loi 4996/2022 sur le droit d'auteur a été adoptée par le Parlement, qui intègre les directives (UE) 789/2019 et 790/2019 et réglemente le droit d'emprunt public. La nouvelle loi est extrêmement importante pour l'OSDEL et pour les bénéficiaires qu'elle représente, car elle résout une série de problèmes critiques pour l'industrie du livre et de la presse.

02/12/2022, 11:21

ActuaLitté

Hong Kong repousse le procès de l'éditeur Jimmy Lai

John Lee, dirigeant du pouvoir exécutif de Hong Kong, a déclaré ce lundi vouloir faire appel à Pékin afin de statuer sur l’opportunité d’autoriser des avocats étrangers à être impliqués dans des affaires de sécurité nationale. Cette décision fait suite à l’autorisation donnée par le plus haut tribunal de la ville à Jimmy Lai, magnat de l’édition prodémocratie, d’engager un avocat britannique pour son futur procès. 

01/12/2022, 12:40

ActuaLitté

Disparition d'Aline Kominsky–Crumb, figure de la BD indépendante

À Sauve, dans le Gard, où elle était installée depuis le début des années 1990 avec son mari Robert Crumb, Aline Kominsky–Crumb est décédée à l'âge de 74 ans des suites d'un cancer. Elle gérait avec Julie Katan la galerie du Vidourle, fondée en 2005 à Sauve.

01/12/2022, 11:52

ActuaLitté

Allaiter en bibliothèque ? Un “geste naturel, pas une source de honte”

Le 10 novembre dernier, Diane Pico publiait sur son profil Facebook une vidéo pour raconter sa mésaventure. Dans un établissement de lecture publique de la ville de Nice, l'allaitement de son enfant de 10 mois a été interrompu par une bibliothécaire. Et ce, au motif que ce geste était « interdit dans l'enceinte de la bibliothèque municipale ».

01/12/2022, 10:54

ActuaLitté

Rachat de Lagardère : l'Europe craint des livres plus chers et mauvais

Sans grande surprise, la Commission européenne déclenche donc une enquête approfondie sur le projet d’acquisition de Lagardère par Vivendi. Deux groupes français, engagés dans le multimédia, l’édition de presse et de livres plus spécifiquement : or, Vivendi possède aussi Editis, depuis 2018, numéro deux de l'édition française. La présence de Hachette Livre, premier éditeur en France, au sein de Lagardère, dont Vivendi détient 57 %, pose bel et bien problème.

30/11/2022, 22:56

ActuaLitté

Marlene van Niekerk, le sous-prolétariat en Afrique du Sud

PODCAST — Marlene van Niekerk retrace la vie d’une famille blanche pauvre, les Benade, au cours des deux mois qui ont précédé les premières élections libres en Afrique du Sud, en novembre 1994. Chez les Benade, l’inceste est érigé au rang de tradition.

30/11/2022, 15:29

ActuaLitté

Au moins 65 millions de livres jeunesse vendus en France en 2022

Alors que s'ouvre le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse (SLPJ), à Montreuil, l'institut GfK propose un bilan de l'année 2022 pour le secteur de la littérature jeunesse. 65,1 millions d'exemplaires relevant de ce secteur éditorial ont ainsi été vendus au cours de l'année selon le panéliste. Le chiffre d'affaires global est en légère baisse, mais s'explique par l'effet de comparaison avec 2021, année exceptionnelle.

30/11/2022, 13:08

ActuaLitté

Paris : 17 bouquinistes recherchés sur les quais de Seine

Jusqu’au 30 janvier 2023, les amoureux des livres ou de Paris peuvent candidater pour les 17 emplacements de bouquinistes disponibles sur les quais de Seine. 18 nouveaux bouquinistes se sont installés sur les bords de Seine en 2022. Les heureux sélectionnés obtiendront une autorisation d’exploitation pour une durée de cinq ans. Ces derniers profiteront, comme leurs prédécesseurs, d’une absence de loyer et de taxe, en échange de leur présence régulière.

30/11/2022, 12:58

ActuaLitté

Point Godwin, menaces de mort : prison avec sursis pour un écrivain

Il est parfois difficile de rester calme face à l’administration, mais certaines limites ne doivent pas être franchies. Un écrivain des Yvelines a été rappelé à l'ordre face aux services des impôts de Mantes-la-Jolie, il s’est emporté plus que de raison. Cela lui a valu d’être jugé au tribunal de Versailles, ce lundi 28 novembre 2022.

30/11/2022, 12:46

ActuaLitté

La Fnac réintègre Antifa le jeu, des éditions Libertalia, à ses rayons

L'enseigne Fnac fait machine arrière. Ce 27 novembre, le réseau de grandes surfaces spécialisées annonçait le retrait de ses rayons du jeu de société Antifa le jeu, publié par les éditions Libertalia et conçu avec le site antifasciste La Horde. Après une « vérification approfondie », le produit est de retour en rayon — mais reste en rupture de stock.

30/11/2022, 12:26

ActuaLitté

La Fondation Hachette pour la lecture soutient 8 projets

En 2022, la Fondation Hachette pour la lecture accompagne huit initiatives qui favorisent l’accès à la lecture et donnent le goût et le plaisir de lire au plus grand nombre en leur attribuant des dotations allant de 30.000 à 100.000 €. Les projets retenus reflètent les différents engagements de la Fondation en faveur de la promotion de la lecture, de l’écriture et de la langue française, auprès de tous les publics. Une attention particulière a été portée aux jeunes et aux publics éloignés de la lecture.

30/11/2022, 10:55

ActuaLitté

Deux inédits de Cavanna pour le centenaire de sa naissance

Les Nouvelles Éditions Wombat, à l'occasion du centenaire de la naissance de François Cavanna (1923-2014), célèbrent l'événement avec la publication de deux ouvrages inédits de l'auteur, cofondateur des magazines Hara-Kiri, Hara-Kiri hebdo, Charlie et Charlie Hebdo.

30/11/2022, 09:33

ActuaLitté

Les éditions du Souffle d'Or et Yves Michel ont besoin de soutien

Les éditions Le Souffle d’Or et Yves Michel ont lancé une campagne de financement participatif pour assurer leurs prochaines parutions. Après bientôt 40 ans d’expérience, la maison d’édition entend toujours faire partie du paysage éditorial français en 2023, et ce, malgré les crises actuelles. 

29/11/2022, 15:36

ActuaLitté

Hachette/Editis : Vivendi n'échappera pas à l'enquête approfondie

Les craintes de Vincent Bolloré étaient fondées : selon les informations de Marianne, le groupe Vivendi n’échapperait pas à l’enquête approfondie. La Commission européenne doit rendre officiellement son avis ce 30 novembre, suite à la notification d’octobre dernier. Mais le couperet semble être déjà tombé.

29/11/2022, 10:57

ActuaLitté

Face à la police et à l'extrême droite, la Fnac censure le jeu d'un éditeur

Les éditions Libertalia ont travaillé avec le site antifasciste La Horde pour concevoir Antifa le jeu, un jeu de société, comme son nom l'indique, mais aussi un outil de formation dans la lutte contre les idées nauséabondes de l'extrême droite. Sous la pression de « certains de [ses] publics », la Fnac a procédé au retrait du produit de ses magasins et de sa boutique en ligne.

29/11/2022, 10:28

ActuaLitté

Plongée au coeur de la presse régionale

Presse et Territoires, une si fertile proximité a été conçu et réalisé, à la demande de Stéphane Delaporte, directeur général de 366 par Jean-Clément Texier avec le concours opérationnel de Richard Werly, directeur de la collection L'âme des Peuples. La maison l'a accueilli comme hors-série dans cette collection qui célèbre son dixième anniversaire chez Nevicata après la publication de plus de 75 titres.

29/11/2022, 09:56

ActuaLitté

Pass Culture : la part collective accusée de “maltraitance des artistes-auteurs”

Mise en œuvre à partir de janvier 2022, la part collective du Pass Culture permet à un professeur de collège ou de lycée de financer des activités d'éducation artistique et culturelle (EAC) pour ses élèves. Pour ce faire, il choisit parmi des offres proposées par la plateforme : des artistes-auteurs dénoncent une « maltraitance » dans le processus d'inscription et de mise en ligne de ces offres.

28/11/2022, 16:20

ActuaLitté

En 2021, le Prix Enrico Filippini revenait aux Éditions d'en bas

Depuis plus d’un siècle, le Monte Verità, la petite colline qui surplombe le bourg d’Ascona (dans le Tessin, la Suisse italianophone), se veut un pôle attractif de rencontres et d’échange d’idées. Depuis sa création en 2013, le Festival Eventi letterari Monte Verità bâtit sa raison d’être sur cette inaltérable source d’inspiration. Il se propose de recréer l’atmosphère de vif débat culturel propre à ces années du début du XXe siècle. Écrivains, philosophes, artistes et penseurs de notre époque. En 2021, Jean Richard et les éditions d'en bas sont récompensés par le prix Enrico Filippini.

28/11/2022, 11:46

ActuaLitté

Le livre et la lecture face aux défis écologiques

La Fill, Fédération interrégionale du livre et de la lecture, publie un nouveau dossier documentaire en ligne. Consacré à l’écologie dans la filière du livre, il met à l’honneur les nombreuses initiatives des acteurs et actrices qui, sur tout le territoire et dans tous les secteurs, se montrent inventifs, volontaires et impliqués en la matière. À leurs côtés, les structures régionales pour le livre membres de la Fill accompagnent et sont les témoins privilégiés de ces actions.

28/11/2022, 11:18

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille tentateur

Dans cette semaine d'#ActuaLittéAime, on est tenté : par la puissance financière d’une monarchie et ses ressources gazières, d'anciens jeunes rockstars qui chantaient et chantent encore, Sympathy for the devil, ou par le plus séduisant des personnages du roman mondial, Dorian Gray. Son créateur, le flamboyant Oscar Wilde, disait : « Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder... »

26/11/2022, 09:00

ActuaLitté

Les offres déposées pour le rachat d'Editis

L'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky ne serait donc pas le seul intéressé par une reprise d'Editis. La Lettre A avance, dans un article, trois autres prétendants au rachat du groupe d'édition. Xavier Niel, Reworld Media et Mondadori seraient également dans la course.

25/11/2022, 17:08

ActuaLitté

L'imprimeur Maury reçoit 12 millions € d'aides de l'État

Dans le cadre des mesures de soutien du gouvernement face à l’explosion des prix de l’énergie, l’imprimeur Maury est la première entreprise, avec la verrerie Duralex, à bénéficier du nouveau guichet d'aide mis en place le week-end des 20-21 novembre. Une annonce réalisée à l’occasion de la Semaine de l’industrie par Roland Lescure, le ministre délégué chargé de l’Industrie. La structure du Loiret imprime notamment des ouvrages de la maison Gallimard ou encore les magazines Paris Match ou L’Express.

25/11/2022, 16:40

ActuaLitté

Benoît Pollet (Dargaud) attendu à la direction des éditions Glénat

Jean Paciulli, directeur général des éditions Glénat, partira à la retraite à la fin de cette année 2022. Le directeur général des éditions Dargaud, Benoît Pollet le remplacerait dès le mois de janvier 2023.

25/11/2022, 16:26

ActuaLitté

Mort de Christian Bobin, “ermite du Creusot”, à l'âge de 71 ans

Les éditions Gallimard ont fait part du décès de l'écrivain Christian Bobin, décédé ce jeudi 24 novembre à l'âge de 71 ans. Entré en littérature dès l'âge de 22 ans avec Lettre pourpre, en 1977, il a composé une œuvre prolifique et vécu à l'écart du monde, dans une maison en lisière d'un bois, en Saône-et-Loire.

25/11/2022, 13:06

ActuaLitté

Diplomatie culturelle : le Sénat dénonce “une ambition de façade”

Dans le cadre de l'examen du Projet de loi de finances 2023, la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat a rendu un avis plutôt sévère sur les moyens consacrés à la diplomatie culturelle par le gouvernement. Elle regrette ainsi l'absence d'investissement pour les Instituts français et les Alliances françaises.

25/11/2022, 12:39

ActuaLitté

À l'IFLA, une “culture du silence” dans un environnement “toxique”

En avril 2022, l'IFLA, organisation internationale des associations de bibliothécaires, annonçait une mise à pied de son secrétaire général, Gerald Leitner, motivée par deux avis d'experts indépendants sur les conditions de travail au sein de la structure. Si la personnalité du responsable est mise en cause, l'environnement de travail et les protections dont il a pu bénéficier se révèlent petit à petit.

25/11/2022, 11:25

ActuaLitté

Jean Spiri, nouveau directeur de cabinet de Brigitte Macron

L'actuel secrétaire général du groupe Editis, Jean Spiri, est nommé directeur de cabinet de Brigitte Macron, nous apprend le Journal du Dimanche.

24/11/2022, 15:46