Comment ces éditeurs ont fait le “schwa” de l'écriture inclusive

La proposition d’une sociolinguiste est devenue ligne éditoriale chez effequ, maison d’édition indépendante de Florence : adopter le symbole « ə » (Schwa) pour indiquer ce qu’on appelle « masculin générique ».

Le 23/10/2020 à 09:51 par Federica Malinverno

22 Réactions |

Publié le :

23/10/2020 à 09:51

Federica Malinverno

22

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté

Comment rendre la langue italienne plus inclusive ? Un débat qui se déroule depuis quelques années et qui, à partir de ce qui n’était qu’une proposition, semble avoir pris un tournant important. La maison d’édition indépendante florentine effequ est devenue la première maison à remplacer le « masculin générique » — ce que dans d’autres langues correspond au neutre — par le Schwa. 

Et ça, à partir de la proposition révolutionnaire que la sociolinguiste italienne Vera Gheno a fait dans l’essai Femminili Singolari (Feminins singuliers, publié par effequ en 2019) : utiliser le Schwa comme option graphique pour indiquer le masculin générique.

Schwa : ce symbole inclusif

Mais qu’est-ce que c’est le Schwa ? En linguistique et phonologie, ce terme désigne une voyelle « centrale moyenne », c’est-à-dire une voyelle dont le son se situe exactement à mi-chemin entre les voyelles existantes. Dans l’alphabet phonétique international (IPA), il est indiqué par le symbole « ə » et fait référence à un phonème largement utilisé en anglais et présent dans certains dialectes du sud de l’Italie.

Comme le précise la sociolinguiste italienne Vera Gheno, il représente « la voyelle moyenne par excellence : l’avantage est que, contrairement à d’autres symboles non alphabétiques, il a un son et une sonorité vraiment moyens ». Il est certainement peu familier à ceux qui parlent et écrivent une langue européenne, mais est utilisé depuis des décennies par les linguistes. 

La langue italienne avait déjà expérimenté une autre façon d’indiquer le genre neutre dans l’écriture : l’utilisation de l’astérisque à la fin des mots, par exemple : car* tutt* (pour dire chers tous et chères toutes). 

« Une utilisation, certes intéressante et très expressive, peut-être plus élégante que le doublement cari tutti e care tutte, mais avec un défaut qui ne peut que limiter son utilisation à grande échelle : l’impossibilité de le prononcer à l’oral », explique encore Vera Gheno au Messagero.

Le changement passe par le langage

C’est dans ce contexte de discussion et d’expérimentation que la proposition de Vera Gheno est née, accueillie sans réserve par la maison effequ, une petite maison engagée qui a ainsi motivé sa démarche : « À l’heure où différentes solutions sont expérimentées pour accompagner l’innovation linguistique dans une direction plus inclusive, Effequ a entamé une réflexion sur son rôle, en adoptant l’utilisation de schwa (ə) pour marquer les formes non binaires. »

En effet « la ligne éditoriale d’effequ », continuent les éditeurs Silvia Costantino et Francesco Quatraro, « est basée sur l’attention portée au langage et à l’expression ». Ces précisions s’accompagnent de déclarations programmatiques, qui révèlent l’engagement de la maison. 

« Notre volonté, en tant que maison d’édition, est de saisir les mouvements du langage pour parler au contemporain, en promouvant une idée de littérature ouverte à la contamination, participant à la société et en constante évolution », indiquent-ils. 

Des raisons qui expliquent l’adoption, courageuse et révolutionnaire, d’une proposition qui, sans doute, fera débattre. 

22 Commentaires

 

Passer

23/10/2020 à 20:15

Bordel, j'espère que jamais, cette connerie d'écriture inclusive sera acceptée comme langage courant en France.

Les français sont même pas capables de conjuguer leurs verbes et ça veut inventer une langue neutre.

Ah... Le procès :exclaim:

France

24/10/2020 à 04:11

T'inquiète pas, l'académie Française la déteste ? j'espère que l'écriture sera enfouie dans l'asthénosphère de l'océan Pacifique.

Khayoba

25/10/2020 à 11:53

Un vrai bordel

Persephone au Château

23/10/2020 à 21:58

Franchement, c'est votre seule préoccupation dans cette sinistre contemporanéité ?
Rebranchez votre cerveau et focalisez-vous sur les vrais problèmes du monde

Jujube

24/10/2020 à 05:25

Voili voila l'lifting des langues qui s'propage allègrement!

Dingue

24/10/2020 à 08:10

Encore une incroyable dépense d'énergie pour des conneries sans fin. Il faut vraiment ne pas tourner rond pour se sentir attaquer par l'écriture. Ces gens-là feraient mieux d'aller se soigner que de pourrir la langue par leur névrose et leur maladie mentale.
On vit vraiment une fin de société... On en arrive à souhaiter qu'elle arrive vite, afin qu'on tire la chasse et qu'on puisse repartir sur des bases saines...

tatou

24/10/2020 à 09:14

Etudiants, on nous enseignait la phonétique historique, qui montrait que l'évolution de la langue parlée venait toujours du peuple, et jamais de quelques aristocrates en mal d'inventions abracadabrantesques : donc, attendons sagement qu'à Pithiviers (ou à Tarbes, ou à Sélestat) on pratique l'usage nouveau, pour en faire la règle ! Ainsi événement aura-t-il perdu son accent aigu au profit d'u accent grave, par l'usage qu'en faisait les gens. Et pendant ce temps, suggérons à ces pauvres êtres, plongés dans le rien, de trouver à s'occuper avec des trucs utiles...

Lemanovitch

24/10/2020 à 11:17

Excusez mes moyens limités mais je ne comprends pas bien la concrétisation de ce principe d’écriture, j’aurais aimé lire un exemple. Quant à l’importance de la chose : la transcription du langage, cela me semble fondamental, au contraire de ce que disent les commentaires précédents. La langue est le véhicule de la pensée et à ce titre, une caractéristique première de l’espèce humaine et son écriture l’est d’autant plus. Il semble naturel qu’elle signale l’évolution de la société qui tente de se départir de la domination du masculin.

Ecce Homo

24/10/2020 à 17:11

L'académie Française ne cesse de rappeler, à raison que le masculin en français sert à la fois de masculin et de neutre. Voir une injustice lorsque le masculin "l'emporte" procède d'une inculture conduisant à une vision puérile. Une démarche que l'on retrouve souvent lors du partage d'un gâteau entre plusieurs enfants : le partage sera toujours jugé inéquitable par certains.

La langue française a évolué naturellement au cours des siècles, sous l'effet de l'usage. Ces innovations ont été rationalisées par des grammairiens qui en ont tiré des règles.

La logique et le bon sens ont guidé cette évolution, sans considérations sexistes que des minorités complexées, purs produits de notre époque veulent voir aujourd'hui. Il est à noter que cette victimisation est dans l'air du temps. Des problèmes personnels ou familiaux justifient facilement, chez certains, un rejet de la société, de ses règles et de ses traditions jugées coupables de son destin. Cela conduit à une victimisation que l'on nomme haine de soi, féminisme, racialisme, indigenisme : les conséquences de ces névroses prennent les formes les plus variées. Il paraît évident que ces exigences un tant soit peu délirantes relèvent de la névrose et qu'un psy serait plus profitable à ces victimes autoproclamées qu'un législateur ou un réformateur de l'orthographe.

crocblanc

26/10/2020 à 11:48

C'est votre commentaire qui procède d'une inculture... "La logique et le bon sens ont guidé cette évolution, sans considérations sexistes" : sachez que jusqu'au XVIIe siècle, c'est la règle de la proximité qui a toujours prévalue (on accorde en fonction du nom qui est le plus proche). La règle du masculin qui l'emporte sur le féminin est arrivée seulement avec la naissance de l'Académie française qui l'a imposée, et elle découle de l'idéologie selon laquelle le masculin serait plus noble que le féminin, "à cause de la supériorité du mâle sur la femelle" (Nicolas Beauzée, Académicien élu en 1772). C'est également l'Académie qui, à la même époque, a fait disparaître le féminin de nombreux métiers et fonctions, notamment le terme "autrice", très décrié aujourd'hui et que certains qualifient même de "néologisme", le comble ! Il serait bon de se renseigner avant de commenter n'importe quoi.
Je précise que je ne suis pas pour l'écriture inclusive car je la trouve trop complexe et impossible à transcrire à l'oral.

Ribiata

26/10/2020 à 13:20

merci crocblanc pour votre mise au point.
Je remarque que les commentaires les plus violents et les plus réacs sont aussi les plus ignorants et les moins respectueux de la langue... qu'ils prétendent défendre "patriotiquement" (si on peut considérer que la masculinité et la francité malheureuses sont des patries, disons plutôt "étroitement", ça correspond mieux) : négations tronquées, emploi inexact des majuscules pour l'Académie, ignorance historique, etc.
Je vous suis totalement aussi sur l'inclusion, tellement lourde et pataude qu'elle est inefficace mais je la pratique quand ça me paraît approprié. Comme vous, je préfère nettement l'accord sur la majorité et sur la proximité. Ça fleure bon le 16e siècle, la Pléiade, l'humanisme... et les Guerres de religion, un bouquet de références contre une nostalgie mal comprise :)
Comment conclure ? Mais avec Shakespeare, tiens, il est dans la période : There is no darkness but ignorance

Ecce Homo

26/10/2020 à 17:28

Croblanc 26/10 11:48:47
Ribiata 26/10 13:20:47

Chers Croblanc, Ribiata et à tous les dignes héritiers de MM. Vadius et Trissotin, qui croyaient savoir...

Vous avez bien voulu répondre à mon intervention du 25/10.Vous relevez, notamment une preuve d'inculture au travers de ma remarque : "la logique et le bon sens ont guidé cette évolution (de la langue française) sans considérations sexistes." Votre argument consiste, en substance, à souligner mon absence de prise en compte de la règle de proximité.

Je maintiens ma position.

Jusqu'au XVIème siècle, chacun écrivait à sa guise, en l'absence de règles fixes. La proximité, qui défie toute logique, était en quelque sorte la maladie infantile de notre langue. Un archaïsme denoncé à raison dès le XVIIème siècle, période de l'Histoire où se parlait le français le plus pur,est-il besoin de le rappeler. Des personnes reconnues comme Vaugelas ou Malherbe n'ont pas manqué de souligner l'absurdité de la règle de proximité qui défie l'analyse logique de la phrase. Certes, l'argument avancé à l'époque, basé sur une prétendue noblesse du genre masculin peut prêter à discussion. Surtout à notre époque où certains esprits complexés ne supportent plus les règles qui ne flattent pas leur ego démesuré. Toujours est-il que cette fixation de règles grammaticales lors du Grand Siècle ont été, globalement positives. C'est un peu grâce à elles que le français est devenu une langue si élégante, si limpide, et qu'elle a pu être parlée dans toutes les Cours d'Europe.

Comme je l'ai rappelé initialement, l'Academie Française argumente aujourd'hui de manière plus réaliste, pour justifier l'usage actuel du masculin en soulignant la double fonction du genre masculin : masculin + neutre.

Quant à la désignation des métiers, parlons-en. On entend féminiser les métiers assurés par des femmes. Quitte à sombrer dans le ridicule : mme la maire. Ou la faute de français : mme la professeure, oubliant qu'un terme finissant par "eur" est nécessairement masculin. Le féminin est marqué, en l'espèce par des terminaisons en "euse" ou "ice".

Ces néologismes enfantins choquent par l'inculture dont ils témoignent. Les idéologues qui propagent ce charabia oublient qu'il y a lieu de dissocier la fonction de son titulaire. Le bon usage exige donc que l'on dise : mme le maire, mme le professeur. A défaut, il est toujours possible de se rabattre sur les synonymes, tels enseignante, institutrice. Lorsqu'un terme féminin désigne un personnage masculin, il ne viendrait à l'esprit de personne de le viriliser. Dirait-on d'un individu qu'il est UN canaille, UN fripouille ? Je maintiens donc qu'il y a une vision puérile, pour ne pas dire sectaire dans cette démarche dont le succès se traduirait par une regression de la langue : la proximité n'est plus qu'une curiosité historique. Elle est revendiquée cependant par des milieux à tendance victimaire.

Il est à noter que certains enseignants menacent d'enseigner l'orthographe selon ces inepties, au mépris des instructions du ministre de l'Instruction Publique et de l'avenir des enfants qui leurs sont confiés. Eux-mêmes ont eu droit à une véritable instruction. Mais cela ne les gêne pas de faire de ces enfants des illettrés.

Ribiata

26/10/2020 à 20:53

cher Monsieur, notre propos dépassait cette simple phrase, et même votre intervention, n'en prenez point ombrage. Vous êtes libre de vos jugements sur la langue, bien sûr. Mais on peut causer, non ? Par exemple, vous êtes libre de croire que c'est grâce à ses qualités intrinsèques que le français a été la langue de l'Europe et non du fait de la puissance du pays. Je ne sais pas comment vous vous expliquez sa perte d'influence et l'expansion de l'anglais si vous raisonnez uniquement en termes de hiérarchies qualitatives. Ce que les comparatistes ne font pas : toutes les langues peuvent tout dire.
Et le français, comme les autres langues, aussi "élégant et limpide" qu'il soit (qu'en disent les autrelangophones ?), est autant formé des fautes accumulées de ses locuteurs au fil des temps que du respect de règles historiques et peu logiques, la logique ayant depuis longtemps renoncé à suivre la complexité et la richesse des langues naturelles. Les grammairiens courent après l'usage, et c'est heureux ! Parfois, ces braves gens l'orientent et les voilà toutes esbaudies (gens = féminin pluriel ?) :)
Ah ! et vous avez bien mis la majuscule à Académie cette fois... félicitations mais pourquoi à "française" ? À la manière anglo-saxonne, peut-être ? Cette majuscule à l'adjectif placé après le nom ne rend pas l'Académie plus françouaise, au contraire.
Ah, qu'il est difficile de "penser contre son cerveau" !... mais c'est la seule manière qui vaille : se débarrasser de ses représentations et de ses jugements de valeur autovalorisante (règle de proximité... je plaisante : autovalorisants).
Cher Ecce Homo, je me suis laissé dire que Jésus, livré à la vindicte pharisienne par Ponce Pilate et désigné ainsi "Ecce Homo = Voici l'homme ou plutôt C'est cet individu", Jésus donc aurait répondu mais de manière inaudible au milieu de la foule : "Ecce Hetero", c'est-à-dire soit "C'est pas moi, c'est l'autre" mais ça paraît peu vraisemblable de sa part, soit "Voici Autrui" pour dire (Jésus parlait plutôt mal latin et ne crachait pas sur un calembour) que c'est l'Autre qu'il est difficile d'aimer. C'est pour ça qu'il faut l'aimer... Cher Ecce Homo, cher Jésus, donc, on n'aime pas sa langue en rabaissant les autres. On aime sa langue en aimant les langues, belle illustration de la diversité et de l'unité du langage, autant dire des humains (règle de la majorité, il y a environ 102 hommes pour 100 femmes, dommage qu'on ne puisse pas compter les bébés filles qui finissent dans les poubelles, ça rétablirait peut-être l'égalité ?).
Bah ! tout ce bruit pour rien (= Much Ado about Nothing. Tiens, tiens, encore ce Shakespeare... il s'en prend aux ados cette fois... tss tss ! sacré secoueur de poires !).
Dans les illustrés de Mickey que je lisais enfant, il y avait cette rubrique "Rions un peu" que je ne manquais jamais. Je n'ai pas été sérieux, mille z'excuses... avez-vous souri, au moins ?

Jujube

27/10/2020 à 01:22

Cher Ribiata,
J'ai jamais vu Jésus sourire, du moins sur les saints chromos et les crucifix. Peut-être que dans le privé...à sa mère? Ou quand il faisait des miracles et voyait l'air ébahi des témoins?

J'espère que son sosie EH sourira, vous sourira!

Ribiata

27/10/2020 à 13:01

j'aime bien l'idée de Jésus mort de rire en voyant la tête des gens devant un miracle :))

Jujube

27/10/2020 à 18:37

Et moi j'aime encore mieux Ribiata mort de rire voyant Jésus mort de rire après ses miracles.

Cela nous donne une mort de rire au carré: juste ce qu'il nous faut pour survivre au temps des coronavirus et connerievirus.

Newcotcot

25/10/2020 à 00:03

C’est malheureusement l’une des nouvelles formes de tentatives de destruction de la langue que celle des extrémismes féministes par la débilitante écriture inclusive et qui veulent par tous les moyens imposer les fruits pourris de leurs névroses au plus grand nombre sous les prétextes d’égalités et de luttes contre les discriminations, pourtant là où il n’y en a pas ! Seul problème véritable avec eux, vous ne pouvez pas discuter ! Ils cherchent à vous imposer leur façon de voir le monde et si vous n’êtes pas d’accord avec eux ils vous affublent de l’étiquette fasciste ! C’est l’infirmerie qui se moque de l’hôpital !

Anne

26/10/2020 à 11:04

C'est vrai que vous donnez vraiment envie d'ouvrir le débat avec des propos pareils : "l’une des nouvelles formes de tentatives de destruction de la langue que celle des extrémismes féministes par la débilitante écriture inclusive et qui veulent par tous les moyens imposer les fruits pourris de leurs névroses au plus grand nombre sous les prétextes d’égalités et de luttes contre les discriminations, pourtant là où il n’y en a pas !"
Un peu plus de violence gratuite dans le débat, youpi !

No debate

27/10/2020 à 07:23

Le problème est que NewCotcot a raison : il n'y a PAS de débat. Un groupuscule a pris le pouvoir de fait (car il est soutenu par la classe dirigeante (média, ceux qui ont le pouvoir ou l'argent)) et impose ses vues CONTRE la majorité des gens (il suffit de lire les commentaires partout : ce sont les mêmes (y compris ici) qui défendent ce groupuscules : tout le reste du monde est contre).
Ça finira comme tous les coups de force : mal.
Le plus « drôle », c'est ce que ces pseudo-victimes deviendront alors de vraies victimes, car on ne chauffe pas les gens indéfiniment (et impunément !) sans prendre un jour un retour de bâton.
Mais comme qui dirait, l'expérience est l'apprentissage, et l'apprentissage rentre parfois par la force.

Ribiata

26/10/2020 à 14:22

Anne ne vous comprend pas, vous êtes un poète qui appelle au dialogue avec sa passion de poète. Vous avez raison : dialoguons. Que pensez-vous de prendre comme base de discussion votre affirmation "là où il n'y en a pas [de discrimination]" et de la rapprocher du rappel historique de crocblanc sur l'idéologie de l'Académie. Crocblanc a eu la bonté d'aller chercher une citation lointaine pour en rappeler l'origine et en atténuer la suffisance, mais on retrouve les mêmes certitudes de nos jours, il y faudrait des milliers de citations pour les rappeler... certitudes peut-être moins affirmées aujourd'hui grâce au combat des féministes. Heureusement, les réseaux sociaux de les réaffirmer courageusement et anonymement. Alors, qu'en pensez-vous, mon cher non fasciste mais un peu amer quand même ? La parole est à vous : y a-t-il discrimination ?

Jujube

26/10/2020 à 20:15

Un p'tit Finlandais, dans son bain de vapeur, braquait de ses jumelles la France et aperçu, tout content, les commentaires égrainés plus haut. (Il était polyglotte, bien entendu, avec ses préférences, bien entendu aussi). Ce qu'il lu le fit sourire et, après une lampée d'excellente vodka locale, conclut: "Sont bien compliqués, ces Français. Nous, en finois, on a envoyé bouler tous les articles définis !"

Jujube

27/10/2020 à 01:05

Le p'tit Finlandais, comme bon polyglotte, glottait plus qu'il n'écrivait. Dans sa p'tite réflexion minable, - avez-vous vu ? - il loupa deux fois le "t" de la troisième personne du singulier des verbes "apercevoir" et "lire" conjugués au passé simple.
Comme c'est un ami, je le lui ai gentiment reproché. Il m'a répondu que c'était exprès, le "t" final, à son avis, gâchait la beauté nue du "u". Il peint à ses heures perdues.
Des nus, bien sûr.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

L'autrice suédoise Karin Smirnoff écrira la suite de Millénium

L'autrice suédoise Karin Smirnoff écrira les trois prochains tomes de la saga Millénium, de Stieg Larsson, qui seront publiés par la maison d'édition Polaris. Après un accord conclu avec les ayants droit de Larsson, trois nouveaux tomes verront le jour dans les années à venir.

06/12/2021, 17:09

ActuaLitté

Mario Vargas Llosa, soutien de l'extrême droite chilienne

Jeune académicien, l'écrivain Mario Vargas Llosa, Prix Nobel de littérature 2010, n'hésite pas à mettre sa notoriété au service de telle ou telle cause politique. Quelques mois après son soutien déclaré pour une candidate de la droite populiste au Pérou, Vargas Llosa s'affiche désormais aux côtés de José Antonio Kast, candidat de l'extrême droite au Chili qui se revendiquait héritier de la dictature de Pinochet...

06/12/2021, 15:10

ActuaLitté

États-Unis : une convention autour des anime diffusera-t-elle le variant Omicron ?

Le cauchemar des organisateurs d'événements vient de se réaliser, aux États-Unis, avec la visite dans une convention autour des anime, à New York, d'un homme porteur du variant Omicron. Organisé entre le 18 et le 22 novembre dernier, l'événement, qui a réuni 53.000 personnes, pourrait devenir un réservoir facilitant la diffusion de cette mutation du Covid-19...

06/12/2021, 15:09

ActuaLitté

Turquie : le ministre de la Justice au secours du romancier Orhan Pamuk

Visé par une enquête portant sur des éléments de son dernier livre, Veba Geceleri, le romancier turc Orhan Pamuk se retrouvait une nouvelle fois menacé par la justice, prouvant qu'un Prix Nobel de littérature ne garantit pas la sérénité. Dans un surprenant retournement de situation, le ministre de la Justice turc est intervenu auprès de la Cour de cassation du pays pour faire cesser les poursuites.

06/12/2021, 09:42

ActuaLitté

Un procès à 500 millions $ contre Shopify, pour des manuels scolaires piratés

La plateforme de ecommerce Shopify, qui propose des solutions de création de boutiques en ligne, fait l'objet d'une plainte déposée par cinq éditeurs américains spécialisés dans les ouvrages scolaires et pédagogiques. Ils reprochent à la société des moyens de lutte contre les contenus contrefaits et piratés bien trop insuffisants à leur goût. 500 millions $ de réparations sont attendus...

02/12/2021, 11:47

ActuaLitté

Hongrie : l'universitaire Andrea Pető dénonce une censure validée par l'Europe

Andrea Pető a annoncé sa démission du Comité hongrois d'accréditation de l'enseignement supérieur, chargé d'évaluer et de valider les programmes et établissements du pays. Elle dénonce de la sorte un acte de censure à l'égard d'un de ses propres articles. La présidente du Comité, Valéria Csépe, lui aurait demandé d'amender un article portant sur la liberté académique, justement...

02/12/2021, 10:57

ActuaLitté

En Allemagne et en Autriche, confinement et restrictions tendent les libraires

Les craintes liées à l'apparition d'un nouveau variant du coronavirus, ainsi que la saison hivernale, propice au développement de la maladie, font ressurgir les possibilités de confinement et de lourdes restrictions, pour la période des fêtes. En Allemagne et en Autriche, les libraires, suivis par la chaine du livre, ne cachent pas leur inquiétude.

01/12/2021, 16:16

ActuaLitté

Bibliothèques : en quelques mois, 155 tentatives de censure aux États-Unis

Les bibliothécaires américains sont atterrés : en quelques mois, les collections des établissements publics ou scolaires ont fait l'objet de 155 tentatives de censure. Le bureau pour la liberté intellectuelle de l'Association des Bibliothécaires américains est parvenu à ce chiffre « sans précédent » en relevant les cas identifiés depuis le 1er juin dernier.

01/12/2021, 14:19

ActuaLitté

L'imposture des Protocoles des Sages de Sion mise en doute : polémique en Italie

La communauté juive de Rome proteste. Tout comme l'ambassade d'Israël. Sur les canaux en ligne de Feltrinelli, la réédition du Protocoles des Sages de Sion par la maison d’édition Segno est en vente. Le problème n'est pas tant la republication du livre, que le fait que la quatrième de couverture et la description accompagnant le livre sur le site ne mentionnent pas le fait qu'il s'agit d'un faux historique. 

01/12/2021, 10:29

ActuaLitté

L'homme accusé du viol raconté par Alice Sebold dans Lucky innocenté

Dans Lucky, l'autrice Alice Sebold racontait le choc d'un viol subi à l'âge de 18 ans, par un homme qu'elle avait ensuite identifié. Après une enquête, Anthony Broadwater avait été reconnu coupable des faits, en 1982, et condamné à 16 années de prison. Le ministère de la Justice américain est finalement revenu sur la sentence, reconnaissant une erreur judiciaire.

01/12/2021, 10:18

ActuaLitté

Mémoires : l'ancien secrétaire à la Défense de Trump attaque le Pentagone

Mark T. Esper, ancien secrétaire à la Défense de Trump entre 2019 et 2020, envisage de publier des Mémoires, intitulées A Sacred Oath, en mai 2022, qu'il a confiées à l'éditeur HarperCollins. Or, le Pentagone, selon lui, en bloque la publication pour des motifs spécieux, raison pour laquelle il fait appel à la justice pour trancher.

30/11/2021, 12:34

ActuaLitté

Bernardine Evaristo, première présidente noire de la Société royale de littérature

Bernardine Evaristo est devenue la première écrivaine noire à être nommée présidente de la Royal Society of Literature (RSL). C'est également seulement la deuxième femme a être choisie pour ce poste prestigieux. Le président, nommé pour quatre ans, devient un ambassadeur de la société, et dirige la mission que s'est donnée l'institution créée en 1820 : soutenir les auteurs établis et émergents et favoriser la littérature auprès des jeunes générations.

30/11/2021, 11:58

ActuaLitté

Nouvelle-Zélande : la Bibliothèque nationale suspend son partenariat avec Internet Archive

En 2019, la Bibliothèque nationale de Nouvelle-Zélande avait proposé un vaste désherbage, pour faire de la place, avec 600.000 ouvrages concernés. La polémique liée au retrait de ces documents avait conduit l'établissement à contracter avec la plateforme Internet Archive, qui s'était proposée pour les conserver et les numériser. Mais cette dernière solution vient d'être « mise en pause » par la Bibliothèque nationale.

30/11/2021, 09:42

ActuaLitté

Suisse : la solidarité porte ses fruits pour la filière du livre

Quelque 4200 participants auront joué le jeu de la solidarité à travers toute la Suisse en investissant dans le projet Liber. Ce dernier visait au financement de bons d’achats de livres : pour une somme de 30 ou 60 francs un complément portant à 50 ou 100 francs le montant du crédit à dépenser en librairie. Le financement global s’élève à 544.866 francs, et permet donc d’atteindre le million de francs attendu. 

29/11/2021, 19:44

ActuaLitté

À l'approche des fêtes de Noël, Amazon met les bouchées doubles

L'approche de la fin d'année réveille les injonctions consuméristes, et l'un des plus grands vendeurs du monde ne peut rester de marbre aux difficultés d'approvisionnement ressenties dans tous les secteurs. Aux États-Unis, Amazon met ainsi les moyens pour se garantir de nouveaux records de vente, sans jamais décevoir le client, évidemment.

29/11/2021, 17:12

ActuaLitté

Décès de la romancière espagnole Almudena Grandes

Elle vivait à Madrid, d’où elle écrivait ces romans qui ont emporté le public : Almuneda Grandes comptait parmi les figures majeures de la littérature espagnole contemporaine. Elle s’était mis en tête, dans ses ouvrages, de « refléter les terribles années de l’après-guerre, quand toute l’Europe était à construire ».

29/11/2021, 15:56

ActuaLitté

Un livre de photographies signé Donald Trump, publié par... son fils

Pas vraiment raccord avec le livre ou l'industrie de l'édition — son mandat fut émaillé d'incidents divers, et notamment de tentatives de censure — Donald Trump publie, ce 7 décembre, Our Journey Together, un beau-livre de photographies. Du côté de l'édition, Trump reste dans la famille, puisque Winning Team Publishing, la maison d'édition, appartient à Donald Trump Jr., son propre fils.

29/11/2021, 10:37

ActuaLitté

Israël : 70 auteurs anglophones saluent le boycott “exemplaire” de Sally Rooney

En refusant de céder les droits de traduction de son dernier roman, Beautiful World, Where Are You, à un éditeur israélien, Sally Rooney procédait à un boycott afin d'attirer l'attention sur le sort réservé aux territoires palestiniens. Critiqué par certains, notamment le ministre israélien de la Diaspora, son choix est salué par 70 auteurs anglophones des États-Unis et du Royaume-Uni.

26/11/2021, 12:00

ActuaLitté

L'Italie, pays des jeunes lecteurs

Più libri più liberi, la foire italienne destinée aux petits et moyens éditeurs, se tiendra à Rome du 4 au 8 décembre. L'Association des éditeurs italiens (AIE) a annoncé dans un communiqué de presse l'un des chiffres qui seront présentés lors des rencontres professionnelles prévues par le salon. En bref, voici la nouvelle : les enfants et les jeunes jusqu'à 14 ans sont la tranche d'âge qui lit le plus en Italie.

26/11/2021, 11:50

ActuaLitté

Hong Kong : une trentaine de livres sur Tian'anmen retirés des bibliothèques

La nouvelle mainmise de la Chine sur Hong Kong n'est plus seulement une crainte : cela se manifeste désormais au quotidien, pour les résidents de cette zone administrative rétrocédée à Pékin. Ainsi, les bibliothèques ont perdu un certain nombre d'ouvrages relatifs au massacre de Tian'anmen, en 1989.

25/11/2021, 12:21

ActuaLitté

Livres dans le panier : un groupe de lecture au supermarché

Le comité des membres de la Coopérative de Varèse-Malnate, en Italie, propose de combiner deux activités habituellement éloignées : les courses et les livres. Voici un groupe de lecture organisé par un supermarché.

25/11/2021, 09:44

ActuaLitté

Bill Gates recommande des livres et collabore avec des libraires

Froid glacial, musiques sirupeuses, décorations diverses : plusieurs indices annoncent les fêtes de fin d'année. Les recommandations littéraires de Bill Gates en font partie, tant le fondateur de Microsoft est fidèle à cette tradition. Cette année, toutefois, le milliardaire a fait une place pour quelques librairies américaines...

24/11/2021, 11:46

ActuaLitté

La San Diego Comic-Con de retour en juillet 2022

Après une annulation en 2020 et une session de rattrapage en 2021 — attendue du 24 au 26 novembre — la San Diego Comic-Con, un des plus importants événements du monde en matière de BD et comics, sera de retour en version normale en juillet 2022, ont annoncé les organisateurs.

24/11/2021, 11:02

ActuaLitté

Disparition de Robert Bly, poète américain et figure du masculinisme

Âgé de 94 ans, le poète américain Robert Bly est décédé, ce 21 novembre. Assez peu connu en France — seul L’homme sauvage et l’enfant a été traduit en France au Seuil —, il était devenu une figure du mouvement masculiniste aux États-Unis. Et cela, notamment avec la publication de ce même ouvrage, en 1990, dans lequel il décrivait des hommes « adoucis et féminisés ».

24/11/2021, 10:20

ActuaLitté

Increvable, la saga Millénium accueillera trois nouveaux romans

La saga Millénium résiste décidément bien à la disparition de son créateur, Stieg Larsson, survenue en 2004. La maison d'édition suédoise Polaris a ainsi annoncé la publication de trois nouveaux romans, après acquisition des droits auprès de la famille de Larsson.

23/11/2021, 11:58

ActuaLitté

Interventions scolaires : les artistes québécois mieux rémunérés

Une enveloppe de 50 millions $ sur cinq ans. Voilà le budget qu’ont présenté les ministres de l’Éducation et de la Culture du Québec. La somme est allouée aux interventions scolaires des artistes, dans la perspective de mêler pédagogie et culture. Conséquence directe : les artistes verront leurs honoraires revus à la hausse.

23/11/2021, 09:14

ActuaLitté

La journaliste et autrice Narges Mohammadi arrêtée en Iran

Narges Mohammadi, autrice, journaliste et militante des droits de l'homme, a été arrêtée en Iran, le 16 novembre dernier : elle participait à une cérémonie en mémoire d'Ebrahim Ketabdars, père de famille tué par les forces de sécurité iraniennes à Karaj, en 2019. Il manifestait alors contre le régime. Plusieurs pays, dont la France, ont appelé à sa libération, avec des organisations non gouvernementales.

22/11/2021, 15:48

ActuaLitté

L’Erma di Bretschneider : trois siècles d’édition scientifique italienne

L'Erma di Bretschneider fête cette année ses 125 ans d'existence. Cette prestigieuse maison d'édition a été fondée à la fin du XIXe siècle, en 1896. Son nom est l’acronyme de Libreria Editrice Romana Monumenti Arte. 

22/11/2021, 11:03

ActuaLitté

Pays de Galles : 400 000 livres partent en fumée dans un entrepôt

Les flammes n'auront rien laissé derrière elles, si ce n'est des cendres et un vaste sentiment de gâchis pour Emma Littler, responsable de la librairie d'occasion Berwyn Books de Buckley, Flintshire, au nord-est du pays de Galles. 400.000 livres, dont des exemplaires rares, sont en effet définitivement perdus.

22/11/2021, 10:57

ActuaLitté

National Book Awards 2021 : Elisa Shua Dusapin parmi les lauréats

La Fondation à l'origine des National Book Awards, prestigieuses récompenses littéraires décernées de l'autre côté de l'Atlantique, a annoncé les lauréats de l'année 2021. Parmi eux, l'autrice franco-suisse Elisa Shua Dusapin, en lice pour la traduction de son livre Hiver à Sokcho (Éditions Zoe), assurée par Aneesa Abbas Higgins pour les éditions Open Letter.

18/11/2021, 11:25

ActuaLitté

À Vérone, pas de place pour un livre qui critique l’extrême droite

Il y a un peu moins de deux ans et demi, le 29 juin 2019, le correspondant du journal italien La Repubblica, Paolo Berizzi, arrivait dans le quartier qui englobe le Betengodi, le stade de Vérone – depuis toujours le socle de l'identitarisme d'extrême droite véronais. Il avait été durement attaqué par cette même droite, qui boycotta la présentation de son livre Nazitalia (Baldini Castoldi, 2018). L'histoire se répète, avec sa nouvelle parution. 

18/11/2021, 10:38

ActuaLitté

Au Guatemala, la maison F&G Editores a “fait face au cycle de la terreur”

La maison d'édition F&G Editores, au Guatemala, a reçu le Freedom to Publish | Jeri Laber Award, décerné par l'association des éditeurs américains (Association of American Publishers, AAP). Cette récompense salue la résilience d'éditeurs qui, dans le monde entier, ont exercé leur liberté de publier, malgré les dangers.

17/11/2021, 15:31

ActuaLitté

Disparition de l'autrice et enseignante Lee Maracle

L'autrice Lee Maracle, qui a signé des poèmes, des romans et des essais, est décédée le 11 novembre dernier à l'âge de 71 ans, a indiqué un de ces éditeurs, Mémoire d’encrier. La maison avait publié deux de ses romans, Le chant de Corbeau (2019) et Le chant de Celia (2021), traduits par Joanie Demers.

17/11/2021, 12:01

ActuaLitté

Peut-on atteindre un bilan à zéro carbone sans acheter d'arbres ?

Booknet Canada est formel : ses opérations 2020 sont certifiées Carbonzero. L'astuce : investir dans la « compensation carbone », à l'instar de nombreuses industries, dont certaines connues pour leur importante empreinte carbone. L'idée est de financer des projets de réduction d'émissions ou de retenue du carbone, mécanisme mis en place lors des accords de Kyoto de 1997, entrés en vigueur en 2005.

16/11/2021, 15:59

ActuaLitté

Aux États-Unis, les appels à la censure et aux autodafés se multiplient

Depuis plusieurs semaines, des élus de la droite américaine, gouverneur ou représentant, se sont lancés dans un combat contre certains livres des bibliothèques, notamment scolaires. Pointés du doigt parce qu'ils évoquent les sexualités, le racisme ou encore les violences de toutes sortes, les ouvrages sont mis en cause, tout comme les bibliothécaires eux-mêmes.

16/11/2021, 12:19

ActuaLitté

Porteur du bouclier de Captain America, un manifestant condamné en Chine

Surnommé « Captain America » parce qu'il arborait le bouclier du super-héros, un manifestant pour l'indépendance de Hong Kong vis-à-vis de la Chine a été condamné à 5 ans et 9 mois de prison ce jeudi 11 novembre. Ma Chun-man, âgé de 31 ans, a indiqué « n'avoir aucun regret ».

15/11/2021, 11:11

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Benoit Frappat nommé directeur marketing de Steinkis Groupe 

Entré dans le groupe en mai 2017, Benoit Frappat élargit ses responsabilités et devient directeur marketing et commercial. Sous sa responsabilité, Aloïse Useo devient « Cheffe de produit marketing et promotion des ventes » et Lucie Leturcq « Cheffe de projet évènementiel et relations libraires ». Alice Lavigogne a rejoint l’équipe en tant que Community manager.

06/12/2021, 18:32

ActuaLitté

Gaza : élan de générosité pour la librairie de Samir Mansour, institution palestinienne

La librairie de Samir Mansour, véritable institution dans la bande de Gaza, a été totalement détruite par une frappe israélienne le 18 mai dernier lors du dernier conflit à Gaza. Grâce au financement participatif sur la plateforme gofundme, le libraire a reconstruit, à 90%, un nouveau magasin trois fois plus grand que le précédent. La librairie 2.0 s'apprête à ouvrir à la fin du mois.

 

06/12/2021, 16:27

ActuaLitté

À Grenoble, un “lieu d'hébergement” pour les réfugiés de la bibliothèque

Dans la nuit du mardi 30 novembre dernier, des familles albanaises réfugiées en France, forcées de camper dans le parc de l'Alliance de Grenoble, s'étaient abritées au sein de la bibliothèque, toute proche. Dès le 1er décembre, ce répit de courte durée s'interrompait avec l'intervention de la police, pour une évacuation au cours de laquelle le bâtiment a été gazé. D'après la municipalité de Grenoble, un lieu d'hébergement a été trouvé pour ces personnes.

06/12/2021, 16:16

ActuaLitté

Décès de Jean-Paul Didierlaurent, auteur du Liseur du 6h27

« C’est avec une immense tristesse que nous vous annonçons le décès de Jean-Paul Didierlaurent emporté par un cancer à 59 ans ce dimanche 5 décembre », indique son éditeur Au Diable Vauvert dans un communiqué.

06/12/2021, 13:12

ActuaLitté

Trump, auteur moins bien moins vendeur qu'Obama

Dès demain paraîtra le beau-livre de photographies mettant à l’honneur le minois de Donald Trump durant sa gouvernance à la Maison-Blanche. C’est son propre fils, Donald Junior, qui est chargé de son édition. Pour autant, l’ancien président états-unien pense toujours à préparer une publication de ses Mémoires évoquant ses fonctions présidentielles. Néanmoins, il semblerait qu'une vilaine rancœur à l'égard de Barack Obama l'amène à s’autoéditer. 

06/12/2021, 13:05

ActuaLitté

Pass sanitaire : Grenoble inaugure l'autocontrôle dans ses bibliothèques

Une forte mobilisation des bibliothécaires de Grenoble, depuis plusieurs semaines, dénonçait les obligations de contrôle des pass sanitaires à l'entrée des établissements, mais aussi la convocation de plusieurs agents pour avoir refusé de les réaliser. La mairie se félicite d'une « sortie de crise », après la levée des convocations et l'installation de bornes d'autocontrôle dans les bibliothèques.

06/12/2021, 11:47

ActuaLitté

Durant les confinements, ces libraires offraient de la lecture par téléphone

En Italie, l'initiative « Lettura al telefono » (Lecture au téléphone) a été saluée par le Président de la République Sergio Mattarella, avec un ordre de mérite (onorificenza al merito) de la République italienne. Il s’agit d’un projet né pendant la pandémie, en 2020, avec l’objectif de tenir compagnie aux gens, contraints à la maison, à travers le soutien des livres.  

06/12/2021, 11:37

ActuaLitté

Les Presses de la Cité lancent la collection "Intime conviction" en 2022

Une nouvelle collection s'en vient aux Presses de la Cité en 2022, « Intime Conviction », consacrée aux faits divers. Elle est dirigée par un spécialiste des affaires criminelles, Nicolas Bastuck, rédacteur en chef Société au Point. Chaque ouvrage de cette collection racontera un fait divers, tout en tentant de faire revivre le réel d’une époque. Les auteurs de ces textes sont des journalistes, spécialisés dans les enquêtes judiciaires et affaires criminelles.  

06/12/2021, 11:14

ActuaLitté

Décès de Pierre Rabhi : “D’abord nous changer pour changer le monde”

À l'âge de 83 ans, Pierre Rabhi, figure de la décroissance et d'un mode de vie plus respectueux de l’Homme autant que de la nature est décédé. Dans ses ouvrages, il évoquait des questions cruciales comme la faim dans le monde, la nécessité de préserver l’agriculture des entreprises poussées par le profit, ou encore les désastres que la finance engendrait.

04/12/2021, 22:31

ActuaLitté

McDonald's, premier marchand de livres Jeunesse en France

Les campagnes se multiplient pour démontrer l’engagement de la chaîne de restauration pour la jeunesse. Depuis la mise en place, d’abord discrète avant d’être dévoilée en fanfare, McDo semble faire des miracles. Les Mercredis à lire que propose l’enseigne opèrent une distribution de livres sur le territoire qui ne s’arrête pas. Et si l'on se fie aux chiffres divulgués, McDo a pris un place phénoménale dans le secteur jeunesse. 

04/12/2021, 11:46

ActuaLitté

Transition écologique : hommes, femmes, un engagement personnel

Les entretiens du “Domaine du possible” : des femmes et des hommes racontent le cheminement intime de leur engagement en faveur de la transition écologique. À l’occasion du dixième anniversaire de la collection “Domaine du possible”, créée en 2011 par Cyril Dion, les éditions Actes Sud ont initié une série d’entretiens avec des auteurs et autrices de la collection.

04/12/2021, 10:50

ActuaLitté

L'expressionnisme de science-fiction d'André Butzer en monographie

Au croisement de l'expressionnisme européen et de la pop-culture américaine, André Butzer est un artiste atypique. Il propose chez Taschen un ouvrage qui ne l’est pas moins – édition limitée à 4000 exemplaires numérotés – qui détaille sa trajectoire à travers un grand nombre d’oeuvres. Réalisé en étroite collaboration avec l’artiste, cette monographie très grand format sans précédent présente l’avenir et les origines de sa peinture. 

04/12/2021, 10:37

ActuaLitté

Affaires PPDA : le Prix du temps retrouvé perd ses jurés

Depuis février dernier, Patrick Poivre d’Arvor est incriminé par différentes accusations d'agressions sexuelles, harcèlement sexuel et viol. En parallèle de ses activités de journaliste, PPDA était président du jury du Prix du temps retrouvé. Depuis la dénonciation de la journaliste Florence Porcel, début 2021, les chaises des jurés se vident, avec plusieurs départs signalés... Même celui d'une personnalité qui n'en a jamais fait partie...

03/12/2021, 16:23

ActuaLitté

2021 : année phénoménale pour le livre en Italie, avec Valérie Perrin en best-seller

La croissance enregistrée pour 2021 sera comprise entre 12,6 et 16,3 %, indique l’association italienne des éditeurs, sur la base des données NielsenIQ. « L’édition bénéficie d’investissements privés et de soutiens publics : le prix du papier demeure un risque pour le secteur », analyse le président de l’organisation professionnelle.

03/12/2021, 11:36

ActuaLitté

Québec-France : Annie-Claude Thériault en résidence à la Villa Marguerite Yourcenar

L’écrivaine québécoise Annie-Claude Thériault est la première lauréate d’une nouvelle résidence d’écriture à la Villa Marguerite Yourcenar, en France. Elle bénéficiera, pour un séjour d’un mois, d’une bourse de 2000 €. Sur place, elle participera à des rencontres avec des publics scolaires et à des événements littéraires.

03/12/2021, 11:32

ActuaLitté

Le grossiste britannique Gardners ouvre une filiale à Arques

Le grossiste britannique Gardners, qui revendique environ 15.000 clients dans le monde entier et dont le siège se trouve dans le Sussex de l'Est, en Angleterre, a annoncé l'ouverture d'une filiale, Gardners EU, à Arques (Pas-de-Calais). Celle-ci est destinée à assumer les activités en Europe, pour éviter les problématiques liées au Brexit.

03/12/2021, 11:01

ActuaLitté

Un nouveau conseil d'administration pour Occitanie Livre & Lecture

L’assemblée générale extraordinaire de l’agence régionale pour le livre et la lecture s’est réunie le 29 novembre au Conseil Régional, Espace Capdeville à Montpellier. Les adhérents de l’association ont élu les membres qui siègeront au conseil d’administration de l'association.

03/12/2021, 09:27

ActuaLitté

Grenoble : les familles réfugiées dans une bibliothèque expulsées par la police

Après avoir passé la nuit du 30 novembre au 1er décembre abritées du froid par les murs de la bibliothèque Alliance, les familles albanaises et macédoniennes qui occupaient un camp de fortune dans le parc de l’Alliance ont vu leur vie basculer en l’espace de quelques heures. Hier, entre 17h et 19h, la ville de Grenoble a fait intervenir les forces de l’ordre afin d’évacuer ces familles, et retirer les quelques tentes qui leur avaient servi de toit.

02/12/2021, 17:16

ActuaLitté

Bibliothèques universitaires : Pearson multiplie par 6 les prix des ebooks

L'éditeur britannique Pearson Education a suscité la colère des bibliothécaires des universités du Royaume-Uni en annonçant une hausse de 500 % des prix appliqués sur 5028 ouvrages et leur licence de prêt dans les établissements. Applicable dès le 4 décembre prochain, elle place les bibliothèques et leurs budgets dans une situation délicate, dénoncent les professionnels.

02/12/2021, 16:49

ActuaLitté

Covid : le variant omicron provoque l'annulation d'événements dans l'édition

Le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil s’est ouvert ce 1er décembre, avec quelques craintes. L’émergence du dernier variant de la Covid-19, l’Omicron, fait comme toujours les grands titres de la presse. Si les informations demeurent contradictoires et finalement peu nombreuses, les mesures de prudence contraignent les éditeurs à annuler des événements privés et autres célébrations.

02/12/2021, 16:16

ActuaLitté

États-Unis : quand la culture est mise au service d'idéaux religieux conservateurs

C’est à coup de pop culture que la Christ Church, église controversée de Moscow, dans l’Idaho, cherche à créer une théocratie aux États-Unis. Des livres, des dessins animés, mais aussi des documentaires, sont devenus des outils pour promouvoir l’intérêt de ses paroissiens, alors que le pays connait une importante montée des idéaux américains d’extrême droite.

02/12/2021, 16:00

ActuaLitté

Lecture : grande cause nationale, budget peau de chagrin

Il y a des rencontres qui ressemblent à des hasards. Et des hasards qui ressemblent à des évidences. Celle de la France avec la lecture coulait de source : ce « peuple de lecteurs », comme le désigne Jean Castex, le Premier ministre, méritait bien une campagne d’envergure. La lecture, « une grande cause nationale », le président Emmanuel Macron l’avait promis. Hélas, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent…

02/12/2021, 15:31

ActuaLitté

Le Sénat s'inquiète pour le budget de la Bibliothèque nationale de France

La Commission de la Culture du Sénat a rendu son avis sur le projet de loi de finances pour l'année 2022, sur le domaine qui la concerne : si le secteur du livre a été correctement soutenu au cours de la crise sanitaire, le budget de la Bibliothèque nationale de France préoccupe Julien Bargeton, rapporteur et membre du groupe des sénateurs RDPI, proche du parti présidentiel.

02/12/2021, 15:03

ActuaLitté

La Folio Society devient propriété de ses salariés

La maison d'édition britannique fondée en 1947, La Folio Society, célèbre en 2022 son 75e anniversaire, et pour l'occasion change de propriétaires. C'est sa PDG, Joanna Reynolds et l'actionnaire et présidente du conseil d'administration, Kate Gavron, qui ont pris une grande décision : la vente de l'éditeur à ses employés qui deviennent à 100 % propriétaires de l'entreprise. En revanche, la direction restera la même.

02/12/2021, 12:42

ActuaLitté

Évasion fiscale : l'agent littéraire de Rowling entame un procès

La fortune de la romancière se chiffre à 820 millions £ (près de 965 millions €), mais au prix d’optimisations fiscales désormais problématiques. En effet, l’agent de JK, Neil Blair, se trouve impliqué dans un conflit juridique devant la Haute Cour, pour des conseils qu’il a reçus et qui auront profité à la romancière. Des exercices d'optimisations qui flirteraient en effet avec de l'évasion fiscale...

02/12/2021, 11:36

ActuaLitté

La direction de l'administration et du personnel de la BnF vacante

La nomination de Kevin Riffault au poste de directeur général de la Bibliothèque nationale de France a eu un effet mécanique : le poste qu'il occupait précédemment, celui de directeur de l'administration et du personnel, est vacant depuis le 15 novembre.

02/12/2021, 09:52

ActuaLitté

Groupe Bayard : une année exceptionnelle avec 348,5 millions € de chiffre d'affaires

Sur l’exercice 2020-2021, le groupe Bayard affiche une belle santé, voire des résultats exceptionnels. Une réussite tant dans l’offre éditoriale que par les performances. Avec un chiffre d’affaires de 348,5 millions €, contre 239,8 millions sur 2019-2020, la marge opérationnelle passe de 12,7 millions € à 31,5 millions €.

02/12/2021, 09:39

ActuaLitté

Grenoble : une bibliothèque devient refuge pour des familles albanaises privées de logements

L’hiver est enfin là — et avec lui, ses températures de plus en plus cruelles. La nuit, tout particulièrement, n’épargne personne. Dans la ville de Grenoble, des familles albanaises se sont réfugiées dans la bibliothèque de l’Alliance afin d’échapper au froid, la nuit dernière. 

01/12/2021, 17:07

ActuaLitté

Un nouveau texte inédit d'Alexandra David-Neel exhumé

Depuis le 4 novembre, un texte totalement inédit d'Alexandra David-Neel, auteure historique de Plon, est disponible dans toutes les librairies. consacré à Milarépa, yogi-poète tibétain du XIe siècle, la publication de cet inédit doit beaucoup au travail de Françoise Bonardel, professeur de philosophie des religions à la Sorbonne. Un texte sur le renoncement, porte d'entrée vers la libération intérieure, qui révèle un peu plus la personnalité de la grande exploratrice.

 

01/12/2021, 16:00

ActuaLitté

Festival du Livre de Paris 2022 : ni Amazon, ni McDonald's, ni Arabie saoudite, promis

Dans quelques jours, le Syndicat national de l’édition présentera son projet de manifestation littéraire, remplaçant très attendu de feu Livre Paris. Piloté par une filiale commerciale émanant du SNE – Paris Livres Événements – le Festival du Livre de Paris achève ses derniers préparatifs avant de se dévoiler. Une chose est certaine : Amazon, McDonald's ou l’office du tourisme de l’Arabie saoudite ne viendront pas…

01/12/2021, 15:59

ActuaLitté

Crise MDS-SLF : auteurs et autrices refusent “d’être des victimes collatérales”

Sur fond de menace de pénurie de papier et de carton, la distribution, dans le domaine du livre, montre des signes évidents de surchauffe industrielle. Le distributeur MDS, filiale du groupe Média-Participations, a ainsi imposé des conditions drastiques aux libraires pour le suivi de leurs commandes, suscitant à la fois la colère des petites enseignes et des éditeurs indépendants. Les auteurs et autrices se manifestent à présent avec une lettre ouverte du Collectif Autrices Auteurs en Action (AAA), exprimant leur refus de devenir « les victimes collatérales de l’incurie du MDS et des représailles du SLF ».

01/12/2021, 14:52

ActuaLitté

Organismes de formation : désormais, appelez-les Lefebvre Dalloz Compétences

À compter du 1er janvier 2022, Lefebvre Dalloz Compétences portera l’ensemble de l’offre de formation du groupe en France. Lefebvre Dalloz Compétences regroupera tous les collaborateurs des organismes de formation concernés par cette fusion : Bärchen, CSP Docendi, Dalloz Formation, Elegia Formation et Francis Lefebvre Formation.

01/12/2021, 14:26

ActuaLitté

Décès de Claude Bourgeyx, l'homme des Petits Outrages

Claude Bourgeyx a quitté la scène ce dimanche 28 novembre 2021, indique le Castor astral qui fut l'un de ses éditeurs. Depuis la toute première publication des Petits Outrages en 1984, jusqu’à celle du recueil Chroniques de la chambre 3 en 2018, la maison aura cependant été l’éditeur fidèle de l'auteur et de ses textes aussi drôles que corrosifs. 

01/12/2021, 12:05

ActuaLitté

Compétences, concours, apprentissage : l'État s'engage sur la formation des bibliothécaires

Ce 30 novembre, les Assises de la formation en bibliothèque territoriale ont marqué la mise en œuvre du troisième volet du « Plan Bibliothèques » du gouvernement. Le ministère de la Culture, qui a présidé un travail collectif préalable aux échanges de cette journée, a formulé 10 engagements sur le sujet, avec quelques échéances.

01/12/2021, 12:02

ActuaLitté

Contrats, rédditions, fiscalité, sujets de préoccupation majeurs des auteurs

Depuis septembre 2020, une fonctionnalité spécifique pour les auteurs du groupe Hachette Livre était mise en place : Mon Espace Auteur, déployé plus largement à partir de mai 2021, offre de multiples options. Plus d’un an après sa mise en oeuvre, le groupe fait un point sur cet outil destiné à offrir plus de transparence.

30/11/2021, 17:32

ActuaLitté

Un Studio des Auteurs chez Editis, pour favoriser l'audiovisuel

Le groupe Editis entend accompagner les auteurs dans leurs projets audiovisuels. Déjà présent sur les cessions de droits audiovisuels, Editis souhaite monter d'un cran plus loin et lance un nouveau service pour les auteurs de ses maisons d’édition : le Studio des Auteurs. 

30/11/2021, 16:14