#Auteurs

Place nette au CNL : le ministère de la Culture balaye toute dissidence

Les nominations dévoilées, le Centre national du Livre dispose donc d’un nouveau conseil d’administration : deux arrivées, donc deux départs, que l’on n’osera pas corréler. Pourtant, cette nouvelle composition interroge, autant qu’elle laisse songeur. Quels seront les interlocuteurs de la présidente, Régine Hatchondo, et quelle ligne forment-ils, en écho au ministère de la Culture qui les a nommés ?

Le 24/03/2021 à 12:30 par Nicolas Gary

12 Réactions | 22 Partages

Publié le :

24/03/2021 à 12:30

Nicolas Gary

12

Commentaires

22

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

La présence de Gilles Haéri, qui remplace Antoine Gallimard, du côté des éditeurs ne souffre aucun commentaire : nommé directeur général du groupe Albin Michel en juin 2020, ce dernier a la responsabilité du développement éditorial du groupe, autant que des acquisitions et de la stratégie numérique. Pour autant, le départ du président des éditions éponymes ne va pas sans quelques levées de sourcils. « On ne démissionne pas Antoine Gallimard d’un conseil d’administration sans son accord : personne au ministère de la Culture n’oserait cela », nous glisse un observateur.

Ce même ministère qui nomme les membres dudit conseil. « Dans ses interventions, Antoine Gallimard pouvait d’ailleurs contester des points, mais dans tous les cas, il était celui qui posait le plus de questions. » Pour l’heure, nous n’avons pas pu joindre Antoine Gallimard pour étayer les raisons de ce départ.

Pourtant, et sans que cela soit nécessairement lié, ce départ s’accompagne d’un autre poste quitté : la vice-présidence du Syndicat national de l’édition qu'il y occupait. « Récemment, le groupe Le Monde est venu présenter un projet de manifestation au Bureau [du SNE]. Et ce, à l’invitation du président Montagne », nous raconte-t-on. Suite à quoi, le vice-président, en signe de contestation, a décidé d’abandonner cette fonction… Le SNE n'a pas non plus donné suite à nos demandes.

Auteurs de vue

Mais ce qui semble être passé comme une lettre à La Poste relève plutôt de la nomination des représentants d’auteurs. Bessora a remplacé Samantha Bailly, mais pour certains, la nomination n’avait rien d’une évidence.

« D’abord, c’est donc la fin de la présence de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse au conseil d’administration du CNL, donc de la littérature jeunesse », s’étrangle une illustratrice. Selon le panéliste GfK, ce segment éditorial affichait en 2020 une progression de 1 %, soit 737 millions € générés fin octobre 2020, sur les douze derniers mois. Soit un livre sur quatre.

MINISTÈRE: un impôt sur les prix littéraires ?

Pas non plus de représentants de la bande dessinée : là encore, un poids lourd, avec 591 millions € de chiffre d’affaires en 2020 — soit une croissance de 6 %. Des oublis curieux, mais soit : le ministère de la Culture est seul maître à bord, dans les nominations — du moins le Service du Livre et de la Lecture. 

De fait, deux personnes s’occupent tout particulièrement de garder un œil sur le CNL : l'ancienne directrice du CNL, justement, Emmanuelle Bensimon-Weiler, conseillère en charge des médias, du livre et des industries culturelles, et Nicolas Georges, directeur du Service du Livre et de la Lecture (photo ci-dessous). Évidemment, les choix présentés à la ministre Roselyne Bachelot émanent du directeur général de la DGMIC (Direction générale des Médias et des Industries culturelles), Jean-Baptiste Gourdin, qui chapeaute le SLL. La DGMIC compte aussi Nicolas Georges comme directeur adjoint. 

Ainsi, sont présents au CA du Centre national du Livre, pour les auteurs Paola Appelius, présidente de l’Association des traducteurs littéraires de France, Bessora du Conseil Permanent des Écrivains et Christophe Hardy, auteur et président de la Société des Gens de Lettres. 

Logique discrétionnaire

Un grand écart ? Il suffit de voir comment les 15 annonces de Roselyne Bachelot ont été accueillies : la Guilde des scénaristes français autant que la Ligue des auteurs professionnels et la Charte déploraient un enterrement de première classe pour le Rapport Racine, quand la SGDL faisait part de sa satisfaction et que l’ATLF y voyait un « signal positif ». Le Conseil Permanent des Écrivains ne s’est pas exprimé. 

Le départ de Samantha Bailly, dont le mandat venait à son terme — et qu’elle ne souhaitait pas reconduire, nous confirme-t-elle – donnait voix à la Charte. Et cela alors qu'elle exerçait son mandat de présidente de la Ligue : une forme de double représentation, et une présence qui faisait un contrepoint. Les positionnements de ces deux organisations sont  bien connus : tenter de tirer le CNL vers une vision professionnelle des auteurs. Et la romancière avait un rôle sinon dissident, du moins d'alerte, là où CPE, SGDL et ATLF allaient plus volontiers dans le sens du ministère.

Conclusion : plus de parole contraire.

En vertu du Décret n° 2014-1435 du 1er décembre 2014 relatif au Centre national du Livre, le CA doit être, entre autres, composé de neuf représentants des professions et activités littéraires avec « trois auteurs, dont un traducteur ». Il semble que la candidature d’Hélène Vignal, actuellement co-présidente de la Charte, n’ait pas retenu l’attention des deux officiants. « Elle n’était pas assez connue », a-t-on répondu. Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir proposé à Joann Sfar, s'il s'agissait de popularité, ou Benoît Peeters ? Ou bien tous deux étaient par trop membres de la Ligue (photos lors de la création, en 2018) ?

Qu’est-ce à dire ? Que les nominations reposent sur des personnes et non des représentants d’organisation ? « C’est toute la magie du CA, avec laquelle doit composer la présidente : une logique discrétionnaire, où l’on place les interlocuteurs qui arrangent. On raisonne par personnes ou organisations, selon les besoins. » Reste que ce sont toujours des « personnalités qualifiées », selon les termes du décret — le niveau de qualification étant évalué par les services de la rue de Valois. 

Contactés, ni Emmanuelle Bensimon-Weiler ni Nicolas Georges n'ont répondu à nos demandes. L’absence d’auteurs jeunesse ou BD, les critères évaluant la qualification des personnes intégrant le CA ou la disparition de toute “opposition” ne doivent pas relever des sujets qui passionnent les opérateurs du ministère. De même que le possible conflit d'intérêts pour une SGDL membre du CA qui attribue à la SGDL la distribution des aides aux auteurs. Probablement parce qu'ils sont par ailleurs à l'origine de ce modèle. 

Ni commentaires, ni conflit d'intérêts

La présidente de l’ATLF, Paola Appelius, ne peut « présumer de la motivation des décisions du ministère de la Culture, mais il me semble essentiel que les traducteurs soient représentés au conseil d’administration du centre national dédié au soutien de la traduction et des traducteurs du secteur du livre et l’ATLF est l’organisation qui les connaît le mieux et la seule capable de porter leur parole et défendre leurs intérêts ». À ce titre, sa reconduction « semble donc justifiée pour des raisons évidentes de représentativité ». 

De son point de vue, aucun conflit d’intérêts ne ressort de ce que le fonds d’aide aux auteurs ait été confié à la SGDL, laquelle siège également au CA. Renvoyant au bilan — que nous avons évoqué — elle estime que la « SGDL était en outre la seule organisation présentant les moyens humains et les techniques de mise en œuvre dans l’urgence dans l’intérêt de tous les auteurs qui en avaient besoin ».

En revanche, la « gestion de ces aides ne me paraît cependant pas liée aux questions de représentativité soulevées par ailleurs, à moins de supposer une gestion discrétionnaire, que je n’ai absolument pas constatée dans la commission à laquelle l’ATLF a participé à l’année dernière ». La Présidente du CPE, Bessora, n'était disponible pour répondre que dans une dizaine de jours.

Christophe Hardy, président de la SGDL, abonde : « Les membres du CA du CNL, qui siègent en tant que personnalités qualifiées, sont nommés, conformément aux statuts de l’établissement, “par arrêté du ministre chargé de la culture sur proposition des organisations nationales issues des professions et activités concernées” (cf. décret du CNL, article 6).

En février dernier, au moment du renouvellement du CA du CNL, le CPE, la SGDL et l’ATLF, tout comme la Charte des auteurs jeunesse et la Ligue des auteurs professionnels, ont été sollicités par le Ministère de la Culture et le CNL, pour proposer des noms ». Aussi, dont acte : pas de commentaires sur « une décision qui ne m’appartient pas ».

Quant à la gestion de l’aide d’urgence, la SGDL n’a « perçu, comme vous le savez, aucune rémunération pour la mise en œuvre de ce dispositif. Aussi, je ne vois pas bien quel “conflit d’intérêts” aurait pu naître de la gestion de ce dispositif, dont les fonds ont été intégralement versés aux auteurs ». 

En outre, rappelle-t-il, un administrateur du CNL « ne participe pas aux délibérations du CA lorsqu’un dossier concernant une organisation dont il est membre ou dans laquelle il exerce un mandat est examiné, si bien qu’il ne peut de fait intervenir dans les délibérations. C’est la règle dans tous les établissements publics ». Question réglée, donc.

Chausse-trappe ou chausse-pied ?

La nouvelle présidente du Centre n’aura que peu à se préoccuper du ministère de la Culture, attendu qu’elle peut aisément joindre l’Élysée en direct. Cependant, le CA que les services de Valois lui ont façonné marque bel et bien une orientation. « Généralement, on tâche d’avoir près de soi ses contradicteurs, pour exprimer démocratiquement un désaccord. Ici, le ministère a clairement balayé toute contestation de sa politique, pour s’assurer une tranquillité d’esprit », commente une ancienne de Valois.

Et en passant, mettre la présidente devant un fait accompli, estimant qu’elle ne s’en rendrait pas compte ? 

« La professionnalisation des fonctions a toujours été refusée par le ministère : nommer les auteurs qui vont bien, au bon moment, permet d’organiser de petites réformes, comme ici, où l’on met de côté les mal-comprenants », s’amuse un observateur. Et comme le dispositif d’aide aux auteurs, confié à la SGDL et tant décrié, doit revenir, ses concepteurs s’assurent d’avoir de nouveau une mainmise sur le Centre.

On ne saura jamais vraiment pourquoi la rue de Valois aura refusé au Centre national du Livre les moyens humains alors réclamés en 2020 pour gérer le fameux fonds d’aide. Et moins encore pourquoi la SGDL en a obtenu la responsabilité. Avec 677 aides distribuées, sur quelque 100.000 auteurs du livre, qui peut raisonnablement parler de réussite ?

Seule assurance : la minorité qui portait un discours d’opposition a disparu, dans une stratégie royalement orchestrée. Si vis pacem, para bellum… et perserverare n'a rien de diabolicum.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

crédits photos : ActuaLitté, CC BY SA 2.0 ; Christophe Hardy, DR ; Paola Appelius, DR

12 Commentaires

 

Frédéric Maupomé

24/03/2021 à 13:57

La présidente du CPE va pouvoir siéger aux côté de la vice présidente du CPE et du vice président du CPE.
Ca ne devrait pas trop la changer...
"Vous êtes contre la pluralité !", me chante-t-on quand je demande des élections professionnelles !

Ed

24/03/2021 à 17:51

La mascarade se poursuit, le marasme est complet, et le ministère de la Culture dévoile ici des cartes qu'il aurait certainement préféré ne pas voir aussi largement exposées.
Mais on me glisse dans l'oreille que tout cela, il vaudrait mieux ne pas le faire remarquer...
oups ?

LOL

25/03/2021 à 07:44

Ces gens-là sont tellement imbus d'eux-mêmes qu'ils se foutent complètement même de l'image qu'ils peuvent projeter. Ça fait des Macrons qui n'hésitent pas à insulter un chômeur, lui disant qu'il n'a que la rue à traverser pour trouver du boulot ou bien un Hollande qui crache sur les sans-dents.

Bref, une élite à chasser, mais que les Français, en bon moutons de Panurge, adoubent et réélisent à chaque fois.

Contrairement à Nicolas, je dirais plutôt Vae victis : les Français le veulent et c'est plié.

L'auteur masqué

24/03/2021 à 22:32

"Aussi, je ne vois pas bien quel “conflit d’intérêts” aurait pu naître de la gestion de ce dispositif, dont les fonds ont été intégralement versés aux auteurs ». Intégralement versé à quels auteurs ? Personnellement j'ai fait les demandes d'aides, elles m'ont été refusées, pourtant dieu sait que j'en ai besoin. Plus de contrats en cours, plus de contrats signés et quasiment aucun droits d'auteur sur les livres commercialisés. De quoi vit-on quand on n'a plus aucun revenu depuis un an? N'est-ce pas pour des cas comme le mien que ces aides ont été mises en place?

Arthur Magnus

24/03/2021 à 23:40

Bonsoir Nicolas Gary. Votre article m'a paru passablement confus (malgré plusieurs lectures). Quelques exemples :

- Prenons le paragraphe qui commence par : "Ce même ministère qui nomme les membres dudit conseil. « Dans ses interventions, il pouvait d’ailleurs contester des points, mais dans tous les cas, il était celui qui posait le plus de questions. »" La première phrase du paragraphe parlant du ministère, on a tendance à penser que les "il" dans la seconde font référence au même ministère. Il faut arriver à la troisième (" Pour l’heure, nous n’avons pas pu joindre Antoine Gallimard pour étayer les raisons de ce départ.") pour comprendre que vous deviez parler de l'héritier Gallimard...

- Paragraphe suivant : vous nous parlez de je ne sais quels micmacs au SNE. Dont le VP a démissionné "en signe de contestation"... mais que conteste-t-il au juste ? Que le groupe le Monde soit venu présenter un projet de manifestation ? Qu'il l'ait fait "à l'invitation du président Montagne" ?

- Paragraphe suivant : "passé comme une lettre à La Poste", c'est-à-dire ? Eussiez-vous voulu que les trublions (je précise ce mot n'est pas ici péjoratif sous mon clavier) trublionnassent ? Pourquoi cette nomination n'avait-elle rien d'une évidence ("pour certains"... qui ?) ?

- "Le départ de Samantha Bailly, dont le mandat venait à son terme — et qu’elle ne souhaitait pas reconduire, nous confirme-t-elle – donnait voix à la Charte" : le départ de SB donnait voix à la Charte ??? (ou je résume trop ?)

- " C’est toute la magie du CA, avec laquelle doit composer la présidente (...)" : qui parle ?

J'ai aussi (tant qu'à faire) deux remarques portant davantage sur le fond :

- "Conclusion : plus de parole contraire." Vous avez sûrement une boule de cristal pour préjuger ainsi de l'avenir. Alors parce que certaines organisations ne se sont pas opposées avec véhémence aux annonces de Mme Bachelot, elles resteront à jamais des béni-oui-oui du ministère ? (Même si je regrette moi aussi que la Ligue des Auteurs Pro, dont je suis membre, et le Charte ne soient pas représentées.)

- "pourquoi ne pas avoir proposé à Joann Sfar, s'il s'agissait de popularité, ou Benoît Peeters ?" : d'où tenez-vous que cela n'a pas été fait ? (vous citez plus loin Christophe Hardy selon lequel " la Charte des auteurs jeunesse et la Ligue des auteurs professionnels, ont été sollicités par le Ministère de la Culture et le CNL, pour proposer des noms " : les noms de Sfaar et Peeters ont-ils alors été proposés ?)

Bon, à bientôt ? :)

Nicolas Gary - ActuaLitté

25/03/2021 à 09:05

Bonjour Arthur
Merci pour vos décryptages et vos légitimes questions.
Sur la forme, je vous en sais gré, j'apporte quelques modifications.
Sur le fond, je ne peux que sourire : comme le disait mon professeur de mathématiques, la réponse est toujours dans l'énoncé.

Mise en trope

25/03/2021 à 09:53

En tiquant dès la première phrase, j'avais pourtant décidé de m'abstenir d'appeler Nicolas Gary à écrire plus clairement, car j'avais déjà provoqué les foudres de quelques-uns qui m'accusaient de faire trop grand cas de la forme et du style, pourtant essentielles en journalisme – qui plus est littéraire.... Je complète le réquisitoire malheureusement justifié d'Arthur Magnus en rappelant à Nicolas Gary que lorsqu'on utilise "ce dernier", il doit s'agir du "dernier" mentionné dans la phrase, quelle que soit la fonction qu'il y occupe. Le lecteur qui respecte cette règle croit donc à première lecture qu'il s'agit d'Antoine Gallimard, mais ça ne fonctionne pas, alors il relit, écarte la règle et se rend compte que c'est juste une erreur d'écriture. Et c'est comme ça tout le temps...

Paola Appelius

25/03/2021 à 03:34

Je suis déçue que mes réponses aux questions de Nicolas Gary aient été tronquées. Je parlais aussi des auteurs, de leurs besoins, de leurs intérêts, qui sont quand même au coeur de cette question de la représentativité, davantage que la guéguerre entre la Ligue et le CPE.

Je me permets de reproduire ci-dessous notre échange.

Questions posées par Nicolas Gary :
Un article va sortir sous peu faisant état, dans une analyse plus fine de la nouvelle composition du CA du Centre national du Livre, sur ActuaLitté.

Il semble qu’une ligne nouvelle se soit créée avec des représentants d’auteurs plus favorables aux positions du ministère de la Culture.
C’est du moins l’interprétation qui se dégage.

Dans le cadre de ce papier, j’aurais aimé votre propre lecture de cette nouvelle composition.

Plus globalement, et la question reste ouverte : la SGDL membre du CA qui attribue à la SGDL la distribution des aides aux auteurs ce ne serait pas un petit conflit d’intérêt ?

Mes réponses :
Concernant les nominations au CA du CNL, je ne peux présumer de la motivation des décisions du ministère de la Culture, mais il me semble essentiel que les traducteurs soient représentés au conseil d'administration du centre national dédié au soutien de la traduction et des traducteurs du secteur du livre et l'ATLF est l'organisation qui les connaît le mieux et la seule capable de porter leur parole et défendre leurs intérêts. Ma nomination, en l'occurrence ma reconduction, en ma qualité de présidente de l'ATLF me semble donc justifiée pour des raisons évidentes de représentativité.


Par ailleurs, concernant votre autre question, la SGDL étant une organisation reconnue d'utilité publique, je ne vois pas de conflits d'intérêts dans le fait qu'elle se soit chargée du traitement des dossiers pour l'aide sectorielle d'urgence destinée aux auteurs du livre en 2020, ouverte et accessible à tous les auteurs. Je vous renvoie vers le bilan des attributions de cette aide, publié sur le site de la SGDL et des différentes OGC qui ont abondé le fonds. Toutes les catégories d'auteurs ont pu la demander et en ont bénéficié.
La SGDL était en outre la seule organisation possédant les moyens humains et techniques de la mettre en oeuvre dans l'urgence dans l'intérêt de tous les auteurs qui en avaient besoin.
La question se repose d'ailleurs en 2021 de savoir qui mettra en oeuvre l'aide complémentaire aux auteurs annoncée par le ministère de la Culture et nous verrons ce qu'il en sera.
La gestion de ces aides ne me paraît cependant pas liée aux questions de représentativité soulevées par ailleurs, à moins de supposer une gestion discrétionnaire, que je n'ai absolument pas constatée dans la commission à laquelle l'ATLF a participé l'année dernière.
Je crois personnellement que toutes les organisations d'auteurs ont à coeur l'intérêt des auteurs, même si leurs visions politiques peuvent être différentes et qu'il est contre-productif de faire à certaines ou d'autres des procès d'intention. Le soutien aux auteurs dans cette période de crise est une chose essentielle qui nous concerne tous, en dépit de nos divisions, légitimes sur d'autres sujets. Ne crachons pas dans la soupe. Et réglons nos comptes sur un autre terrain.

Et j'ajouterais même après coup, pour préciser ma pensée, que les critiques adressées par la Ligue et ses amis à ce fonds sectoriel géré par la SGDL a sans doute dissuadé un certain nombre d'auteurs en TS parmi leurs sympathisants de demander à en bénéficier alors qu'ils y étaient éligibles. C'est dommage.

Joseph Kessel

25/03/2021 à 04:03

« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines,
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne,
Ohé ! Partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme !
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes. »

Roger Kaplan

26/03/2021 à 13:06

Vous nous écrivez du Vercors ? C'est touchant. Mais ridicule. Et insultant pour les combattants de la France libre.

Ministère de l'Inculture

25/03/2021 à 10:46

Je me permets de reprendre le terme inventé par Lewis Trondheim ici, pour appuyer sur deux ou trois choses.
D'abord, le silence du SLL ou du ministère plus globalement, fait froid dans le dos. Mis en cause de cette manière (après le passage sur l'imposition des prix littéraires, quelles sont les nouvelles ??), son absence de réaction démontre bien l'étendue du mépris. (Fut un temps, on avait parlé d'incurie ?)
Ensuite, la déconnexion des répondants : il faut apprécier leur prise de parole. Et s'étonner qu'ils fassent soit l'autruche kilométriquement ou qu'ils ne voient pas du tout les problèmes posés. Et dans tous les cas, la réponse dite tronquée n'apporte pas vraiment plus d'éléments.
Enfin, mais ça c'est cadeau : prise illégale d’intérêts est défini à l’article 432-12 du code pénal :

« Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public ou par une personne investie d'un mandat électif public, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement ». (wikipiedia)
ça donne à réfléchir : n'étant pas avocat ni juriste, je le pose là.

Arthur Magnus

26/03/2021 à 14:36

Juste pour le plaisir de faire le pédant (chose si facile avec Wikipedia et Google Books), je doute que Lewis Trondheim revendique la paternité de l'expression "ministère de l'Inculture", qui doit être au moins aussi ancienne que le ministère de la Culture lui-même (1959, mais alors appelé "ministère des Affaires culturelles". Il semblerait que ce ministère se soit appelé "de la Culture" (et éventuellement d'autre chose) en 1978, avec Michel d'Ornano, "Ministre de la Culture et de l'Environnement").
On trouve d'ailleurs et par exemple un "ministère de l'Inculture" en 1972 sous la plume de Jacques Sternberg dans sa "Lettre aux gens malheureux et qui ont bien raison de l'être" (si le lien passe et fonctionne : https://books.google.fr/books?id=J_EaAAAAMAAJ&q=%22minist%C3%A8re+de+l%27inculture%22&dq=%22minist%C3%A8re+de+l%27inculture%22&hl=fr )
https://books.google.fr/books?id=J_EaAAAAMAAJ&q=%22minist%C3%A8re+de+l%27inculture%22&dq=%22minist%C3%A8re+de+l%27inculture%22&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjCzMu8h87vAhWQx4UKHdyjDDoQ6AEwAnoECAQQAg

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Centres commerciaux : les librairies enfin autorisées à ouvrir

Ah, les méandres administratifs : après avoir tenu les librairies comme commerces non essentiels durant près d’un an, l’État français a corrigé son erreur. Mais dans l’empressement à contenir la propagation du virus, en fermant les centres commerciaux, il condamnait par là même les librairies qui s’y trouvaient. Le décret 2021-455 vient de corriger le tir, sans pour autant emporter l’adhésion…

17/04/2021, 10:29

ActuaLitté

Une direction du numérique et de la conservation aux Archives nationales

L'arrêté du 9 avril 2021, publié au Journal officiel de ce 15 avril, expose la nouvelle organisation des Archives nationales, voulue par le ministère de la Culture. Parmi les principaux changements, notons la création d'une direction du numérique et de la conservation.

15/04/2021, 09:43

ActuaLitté

39,8 millions € d'aides distribuées par le CNL en 2020, annus horribilis

Fidèle au poste, le Centre national du Livre présente ses données 2020, dans un rapport d’activité. Les occasions de se réjouir sont finalement plus nombreuses qu’on ne le redoutait un an plus tôt. Si l’industrie a, plus que jamais, vécu à l’ère numérique, le Centre rappelle quelques chiffres : plus de 21 millions € distribués à travers le Plan de relance, outre les 18,5 millions alloués par ses habituels dispositifs.

09/04/2021, 16:53

ActuaLitté

L'écrivain Emmanuel Ruben entre au conseil d'administration de l'Institut français

Par un arrêté en date du 23 mars 2021, l'écrivain Emmanuel Ruben, auteur, entre autres, de Sabre (éditions Stock), est nommé membre du conseil d'administration de l'Institut français au titre des personnalités choisies en raison de leurs compétences ou de leurs fonctions.

09/04/2021, 10:49

ActuaLitté

Pass Culture : au sortir de l'expérimentation, le livre domine

L'expérimentation terminée, un rapport a été établi et transmis au ministère de la Culture par la SAS chargée de la mise en œuvre du Pass Culture. En attendant sa généralisation, désormais annoncée pour le premier semestre 2021, de nouveaux éléments sont ainsi communiqués. Qui confirment la très bonne place du livre au sein des offres culturelles.

01/04/2021, 16:48

ActuaLitté

Île-de-France : plus de 3 millions € pour le livre et la lecture

La Région Île-de-France soumet au vote ce 1er avril une enveloppe globale de 23 millions € destinés aux secteurs culturels. La Commission permanente, sous la présidence de Valérie Pécresse, examinera les propositions portant sur les domaines du cinéma, spectacle vivant, livre, arts visuels, patrimoine, etc... Pour le livre et la lecture, en dehors des aides exceptionnelles Covid, sont prévus plus de 3 millions €.

01/04/2021, 15:10

ActuaLitté

Emmanuel Macron : 4 semaines de confinement et écoles fermées

Depuis deux jours, les pires scénarios circulent dans les médias, évoquant les multiples solutions que le président présenterait. Confinement national, fermeture des écoles, nouvelles restrictions sur les déplacements… moralité, l’allocution présidentielle focalise toutes les attentions. Après les mesures scolaires présentées en début de semaine, comment le pays va-t-il affronter ce qui a désormais toutes les caractéristiques de la troisième vague ?

31/03/2021, 19:59

ActuaLitté

L'aide CNL aux bibliothèques, “une forme d’inégalité territoriale de traitement”

Depuis le 15 mars, les aides à la relance des bibliothèques ont été entérinées par le Centre national du Livre. Elles visent les établissements des collectivités territoriales, avec 10 millions € répartis sur 2021 et 2022. Les dossiers, disponibles sur le site du CNL sont ouverts du 2 au 30 avril. Avec une petite question persistante : pourquoi avoir, au ministère, imposé le dossier à cet organisme, dont le rôle dans le monde du prêt de livres est assez conscrit ?

31/03/2021, 11:39

ActuaLitté

12 artistes pour la commande nationale d'estampes

Dans le cadre de l'année de la bande dessinée, le Centre national des arts plastiques, l'Association de développement et de recherche sur les artothèques et la Cité de la BD et de l'image d'Angoulême avaient lancé un appel à candidatures pour une commande nationale d'estampes. Les 12 artistes lauréats sont désormais connus.

31/03/2021, 10:17

ActuaLitté

France : baisse générale de la lecture, malmenée par la crise sanitaire

Le Centre national du Livre (CNL) et l'institut Ipsos ont dévoilé les résultats de leur baromètre bisannuel consacré aux Français et la lecture. 81 % des Français se déclarent lecteurs en 2021, une baisse de 7 points par rapport à 2019. Cet éloignement s'explique en partie par la crise sanitaire, mais correspond à la tendance désormais observée depuis quelques années.

30/03/2021, 13:45

ActuaLitté

Villeurbanne sacrée Capitale française de la culture 2022

Le jury national nommé par la ministre de la Culture, et présidé par Bernard Faivre d’Arcier, a auditionné les neuf communes et groupements de communes présélectionnés pour la première édition du label « Capitale française de la culture ». Dans un communiqué de presse, la rue de Valois dévoile la ville élue pour l'année prochaine.

30/03/2021, 12:49

ActuaLitté

Le FIBD en juin : un caractère exceptionnel, rassurait Roselyne Bachelot 

Fin novembre 2020, les organisateurs de deux importantes manifestations dans le monde de la bande dessinée interpellaient les pouvoirs publics. En cause, les nouvelles dates de Livre Paris – manifestation depuis annulée — et du Festival international de la BD d’Angoulême. En réorganisant leurs manifestations en juin 2021, les deux grands événements menaçaient directement d’autres festivals, comme Lyon BD et les Rendez-Vous de la Bande dessinée d’Amiens.

25/03/2021, 19:19

ActuaLitté

Auteurs : “Améliorer concrètement les conditions d’exercice de leurs métiers”

Après avoir dévoilé ce 20 mars qu’elle est atteinte de la Covid, suite à des symptômes respiratoires, la ministre a été hospitalisée. Ce 25 mars, elle indique bénéficier d’une oxygénothérapie renforcée, et incite à la prudence. Dans le même temps, son ministère poursuit la présentation du programme de travail sur 2021-2022. Et quelques nouvelles mesures sont présentées.

25/03/2021, 18:27

ActuaLitté

Les auteurs et autrices jeunesse absents du CA du CNL

La Charte prend acte, dans un communiqué, de la nouvelle composition du Conseil d’administration du Centre national du Livre. « Après avoir proposé une candidature, nous apprenons par voie de presse que celle-ci n’a pas été retenue par le ministère de la Culture qui procède à ces nominations », indique l'organisme. Leur texte est reproduit ici dans son intégralité. 

25/03/2021, 15:15

ActuaLitté

Laurence Engel reconduite à la présidence de la BnF

Ancienne médiatrice du Livre, Laurence Engel conserve son poste de présidente de la Bibliothèque nationale de France. Le décret du 24 mars prolonge donc de trois ans le mandat qu’elle avait entamé en avril 2016. 

25/03/2021, 12:52

ActuaLitté

Les bibliothèques des départements confinés, ouvertes ou non ?

Dans les régions des Hauts-de-France et de l’Île-de-France, un confinement qui ne dit pas son nom — et pour cause — a été instauré par le gouvernement. Le Premier ministre évoqua même, dans son allocution, l’ouverture des librairies (et des disquaires), classées dans la catégorie des commerces essentiels. Restait une question en suspens : celle des bibliothèques. Essentielles de fait, ces dernières n’auront pas vraiment joui du même soutien ni de la popularité que ceux accordés aux libraires.

20/03/2021, 12:36

ActuaLitté

Bessora au nouveau conseil d'administration du Centre national du Livre

Suite à la démission de Samantha Bailly du conseil d’administration, le CNL voit sa composition remaniée. Un arrêté du 13 mars 2021 portant nomination indique quels sont les membres qui le composent.

20/03/2021, 10:19

ActuaLitté

Roselyne Bachelot attribue 22 millions € d'aide aux artistes-auteurs

Sur une enveloppe de 97 millions €, débloquée en concertation avec le Premier ministre, Roselyne Bachelot vient de présenter un ensemble d’aides d’urgence en faveur de la Culture. Il concerne, en trois points, les artistes-auteurs, les équipes artistiques en région et les intermittents exclus de l’année blanche. Des soutiens qui poursuivent « l’accompagnement des acteurs qui subissent la fermeture des lieux culturels au public depuis le 29 octobre 2020 ».

20/03/2021, 09:23

ActuaLitté

La langue française à l'épreuve de la pollution plastique

La Commission d'enrichissement de la langue française, dans son effort pour proposer des équivalents en français à des termes étrangers, se penche régulièrement sur des domaines techniques, notamment ceux de l'informatique et des sciences. Ce sont cette fois la chimie et les matériaux qui font l'objet d'une liste de termes...

19/03/2021, 17:40

ActuaLitté

Le Pass Culture s'ouvrira-t-il aux jeunes de moins de 18 ans ?

Damien Cuier, président de la SAS Pass Culture, et Gilles Duffau, président par intérim du comité stratégique de la société, ont passé l'épreuve d'une audition auprès de la Commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, ce mercredi 17 mars. L'occasion de revenir à nouveau sur l'expérimentation dans 14 départements, et de dessiner les contours de la généralisation.

19/03/2021, 15:14

ActuaLitté

Un changement à la tête de la direction des affaires culturelles de La Réunion

Le ministère de la Culture annonce la vacance, à compter du 1er septembre 2021, du poste de directrice des affaires culturelles de La Réunion, actuellement occupé par Christine Richet. Doté de 27 emplois, le service déconcentré du ministère lance donc un appel aux candidatures.

19/03/2021, 09:33

ActuaLitté

Île-de-France et Hauts-de-France : un confinement aménagé dès samedi

L’allocution du Premier ministre aura fait l’objet de toutes les hypothèses durant la journée : depuis le confinement du week-end, qu’aura désamorcé Emmanuel Macron, en passant par la piste d’un confinement 7 jours sur 7, mais aménagé pour l’Île-de-France et les Hauts-de-France, l’exécutif a finalement dévoilé le plan. Et le pire, tant redouté, n’aura jamais été si proche.

18/03/2021, 19:06

ActuaLitté

Le ministère de la Culture veut-il soumettre les prix littéraires à l'impôt ?

L’Hexagone compte près de 2000 prix littéraires. Bien sûr, le Goncourt demeure le plus prestigieux, mais ne verse au lauréat que 10 € – compensés par le volume des ventes, Hervé Le Tellier peut en dire quelque chose. Et tous ne sont pas aussi prisés que le Grand prix de littérature Paul-Morand, avec 45.000 € de dotation. Dans sa volonté d'accompagner les artistes-auteurs, la rue de Valois fait du zèle : les sommes liées aux prix littéraires, jusqu'à lors exonérées, deviendraient imposables ?

18/03/2021, 15:32

ActuaLitté

Un livre pour rêver : Strasbourg offre 1500 ouvrages aux enfants

En février et mars, la ville de Strasbourg et l’association TÔT OU T’ART offriront 1500 livres aux enfants des familles vulnérables de Strasbourg. Les livres feront l’objet d’une découverte avec les travailleurs sociaux et parfois avec les bibliothécaires des médiathèques de la ville, dans les 23 structures sociales et les deux services de la ville (action sociale de proximité et la protection de l’enfance) qui œuvrent à la distribution.

17/03/2021, 16:49

ActuaLitté

Lewis Trondheim dénonce l'incurie du ministère de la Culture

Rendre une décoration, pour protester contre une politique méprisante, voire humiliante, le tout en se taillant les veines (même pour de faux)… Il fallait être Lewis Trondheim pour envisager cette mise en scène, et désavouer l’attitude de la rue de Valois, donc de Roselyne Bachelot. Mais après tout, « une pharmacienne au ministère, c’est pratique si l’on a besoin d’un pansement », ricanait un dessinateur. Particulièrement sur une jambe de bois.

16/03/2021, 18:21

ActuaLitté

Isabelle Sivan rejoint le Comité de la SGDL

Juriste à l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) de 1997 à 2001, puis responsable juridique des Éditions du Seuil de 2001 à 2008, Isabelle Sivan s'installe en 2009 comme avocate spécialisée dans le droit de la propriété intellectuelle. Depuis 2013, elle intervient en tant que formatrice dans les sessions de formation professionnelle organisées par la Société des Gens de Lettres (SGDL). Elle apporte aux auteurs membres de la SGDL un conseil individualisé sur l'ensemble des sujets ayant trait à leur statut fiscal et social, à la négociation de leurs contrats et à la protection de leurs œuvres.

16/03/2021, 14:58

ActuaLitté

Vous ne suivrez plus une “master class”, mais une “classe de maître”

La Commission d'enrichissement de la langue française, qui propose régulièrement des équivalents en français à des termes ou expressions étrangères, propose une liste consacrée à l'éducation et l'enseignement supérieur. Dans celle-ci, on trouve l'expression « classe de maître » pour ne plus utiliser « master class »...

16/03/2021, 09:40

ActuaLitté

France : le soft power repart à la conquête de l'international

Après le coup de poignard aux artistes-auteurs, le gouvernement ne pouvait pas moins que favoriser la filière culturelle par un plan de relance. Cet outil de croissance, tout à la fois politique et économique, favorise l’essor français — selon les vertus reconnues du soft power. Ainsi, une présentation interministérielle aux acteurs des Industries Culturelles et Créatives a permis d’exposer les projets gouvernementaux en la matière.

13/03/2021, 21:16

ActuaLitté

“Et pourtant, sans ambiguïté, créer est aussi un travail”, Samantha Bailly

Suite aux annonces de la ministre Roselyne Bachelot qui enterre les mesures du Rapport Racine, après 3 années intenses d’engagement, Samantha Bailly, actuellement présidente de la Ligue des auteurs professionnels, annonce cesser tous ses mandats. « Un tel mépris pour la parole des auteurs et autrices eux-mêmes et pour le dialogue social défie l’imagination », explique-t-elle dans une tribune diffusée ici dans son intégralité.

13/03/2021, 10:30

ActuaLitté

Programme ”NAFAS” : 100 résidences d'artistes libanais en France

Dans un contexte de crise aigüe qui frappe de plein fouet la scène culturelle libanaise, l’Institut français, l’Association des Centres culturels de rencontre et l’Institut français du Liban se sont associés pour inviter 100 artistes libanais en résidence en France, au travers d’un programme d’urgence "NAFAS", co-financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Culture.

12/03/2021, 14:51

ActuaLitté

L'aide de Roselyne Bachelot aux auteurs

Alors que la crise frappe durement les auteurs, Roselyne Bachelot-Narquin a présenté aujourd’hui, à l’occasion d’une réunion de travail avec le Premier Ministre et des organisations défendant les intérêts des auteurs, un programme de 15 premières mesures concrètes qui permettront d’améliorer les conditions de création des auteurs.

12/03/2021, 09:01

ActuaLitté

Césaire, Beckett, Chedid, Fanon... Les personnalités que la République veut honorer

Un comité scientifique réunissant une vingtaine de personnalités, dont l’historien Pascal Blanchard, l'auteure Leïla Slimani, l’historien Pascal Ory ou encore l’islamologue Rachid Benzine a été chargé, par le président de la République, d'établir une liste de « héros et héroïnes » issus de la diversité. L'objectif ? Faciliter le travail des maires, avec quelques suggestions, pour les futurs noms de rues et de bâtiments publics.

11/03/2021, 11:43

ActuaLitté

Selle-sphère et feuillage, un assemblage surréaliste d'objets fait Trésor national

Dans un avis émis le 17 février dernier, la Commission consultative des trésors nationaux juge qu'une sculpture surréaliste d'André Breton, dénommée « selle-sphère et feuillage », doit être considérée comme un trésor national. Cet assemblage d'objets divers sur planche en bois, associant cuir, métal, bois, marbre, verre, tabac, caoutchouc, sable, réalisé en 1931, est le fruit d'une expérience surréaliste autour des « objets à fonctionnement symbolique ».

01/03/2021, 09:52

ActuaLitté

Les librairies enfin essentielles : les commerces autorisés à ouvrir en cas de confinement

Publié ce matin, mais manifestement passé inaperçu avant cette fin de journée, le décret n° 2021-217 du 25 février 2021 apporte quelques modifications sur les commerces autorisés à ouvrir en cas de confinement. Et, ô délicieuse surprise, les librairies sont finalement incluses dans le lot. De quoi réjouir l’interprofession, en cas de confinement partiel — tel que Jean Castex l’a laissé entendre pour les prochains jours.

26/02/2021, 19:22

ActuaLitté

100 femmes pour une ville

La Ville de Lausanne et les éditions Antipodes publient un ouvrage qui retrace le destin de 100 femmes ayant marqué le développement de la Ville de Lausanne. Illustré par la dessinatrice lausannoise Hélène Becquelin, cet ouvrage est destiné à une large audience. Sa publication s’inscrit parmi les projets de visibilisation des femmes dans l’espace public et la mémoire collective menés par la Ville de Lausanne. 

26/02/2021, 16:48

ActuaLitté

L'Europe dresse un bilan de la pandémie 2020 pour l'industrie du livre

Une étude du Parlement européen, diffusée ce mois, révèle l’impact de la pandémie pour les différents secteurs culturels. Entre les publications manquées, annulées, reportées, les ventes ont été lourdement chahutées. Les confinements sur les différents territoires ont généré une crise immédiate du secteur de l’édition. Avec des répercussions que le Parlement tente de quantifier.

25/02/2021, 16:38

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Les néonazis autorisés à se servir de textes classiques

Les classiques — comprendre, les œuvres versées dans le domaine public — appartiennent à tout un chacun. Et le récent exemple d’une traduction caviardée de Dante, d’où Mahomet fut supprimé, le démontre : tout un chacun peut en faire absolument n’importe quoi. En Suède, plusieurs auteurs viennent ainsi de servir la cause néonazie, bien malgré eux…

17/04/2021, 12:47

ActuaLitté

Des escrocs se font passer pour la lauréate d’un prix et empochent 30.000 £ 

En 2020, Valeria Luiselli était désignée lauréate du prix Rathbones Folio Prize pour son ouvrage Archives des enfants perdus, publié en France aux éditions de l’Olivier dans une traduction de Nicolas Richard. Généreusement doté, le prix a attiré l’attention de cybercriminels, qui se sont fait passer pour l’auteure, réussissant à tromper les organisateurs.

16/04/2021, 17:49

ActuaLitté

Suicide d'un agent de la BnF : deux enquêtes et des préconisations

Le 3 août 2020, un agent magasinier de la Bibliothèque nationale de France (BnF) mettait fin à ses jours, sur son lieu de travail. Deux enquêtes ont suivi : l'une, menée par la police judiciaire, l'autre par une délégation d’enquête paritaire, réunissant des représentants du personnel et de l'administration.

16/04/2021, 16:59

ActuaLitté

Vente de livres sur les marchés : un recours en référé devant le Conseil d'État

Depuis la publication du décret n° 2021-384 du 2 avril 2021, les cas d'interdiction de ventes de livres sur les marchés se multiplient. Les libraires, classés comme des commerces essentiels, se retrouveraient ainsi interdits d'activité en extérieur ? Frédéric Mignon et Pascale Chassang-Mignon, propriétaires de La Librairie sans nom, au Mans, ont formé contre le décret un recours en référé devant le Conseil d'État.

16/04/2021, 15:28

ActuaLitté

Les Éditions du Mont-Blanc Catherine Destivelle ouvrent une collection jeunesse

La nouvelle collection des Éditions du Mont-Blanc Catherine Destivelle, « La petite encyclopédie de la montagne », s'adresse à toutes et à tous à partir de 6 ans. Elle est composée de différents albums traitant chacun d'un sujet spécifique lié à la montagne et qui tous font la part belle aux illustrations de l'auteur Hervé Frumy.

16/04/2021, 14:49

ActuaLitté

Team AlexandriZ : la décision rendue le 14 mai prochain

Le tribunal correctionnel de Nanterre a donné suite à la plainte déposée par six éditeurs et le Syndicat national de l’édition contre le site Team AlexandriZ. 12 membres de l'équipe étaient sur le banc des accusés, parmi la trentaine qu'aurait compté le réseau. Le verdict sera connu le 14 mai prochain.

16/04/2021, 13:04

ActuaLitté

Même Jeff Bezos reconnait qu'Amazon doit mieux traiter ses employés

Personne ne s’engouffrera dans le piège : démissionnaire de son poste de CEO d’Amazon depuis février dernier — même s’il n’en partira réellement qu’à la fin du troisième trimestre —, les saillies de Jeff Bezos prêtent à sourire. Pourtant, elles trouvent un intéressant écho, alors que les bénéfices du dernier trimestre explosent, à 7,2 milliards $, soit 44 % de mieux, et 125,6 milliards $ de revenus. 

16/04/2021, 12:26

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : la Sorbonne Nouvelle “prise en tenaille”

La bibliothèque interuniversitaire Sainte-Barbe a connu des semaines mouvementées, rythmées par le débrayage des personnels et la fermeture de l'établissement. Les bibliothécaires protestent contre la suppression des postes de deux contractuels, au profit de deux agents titulaires, et critiquent plus largement le manque de moyens humains pour la BSB. Jamil Dakhlia, président de l'université Sorbonne Nouvelle, à laquelle la bibliothèque est rattachée, souscrit aux demandes mais pointe des « exigences contradictoires » du ministère de l'Enseignement Supérieur.

16/04/2021, 11:52

ActuaLitté

100 € de prime à tout salarié qui lit un livre et le présente aux collègues

En Italie, le livre et les lecteurs sont en reprise, comme en témoignent de nombreuses initiatives collectives en soutien à la lecture : de la restructuration de cabines téléphoniques en bibliothèques à la création de bibliothèques de copropriété, en passant par les actions d’entreprises. 

16/04/2021, 10:33

ActuaLitté

Le congrès 2021 de l'ABF organisé uniquement en ligne

Les bibliothécaires français ne se retrouveront pas à Dunkerque, du 17 au 19 juin prochain. Pour la seconde année consécutive, l'Association des Bibliothécaires de France est contrainte de renoncer à l'événement. Les conditions sanitaires conduisent ainsi vers un congrès en ligne, en 2021.

16/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Pour votre santé, et pas que mentale, 15 minutes de lecture par jour !

L’opération Tout le monde lit relance sa campagne de sensibilisation à la lecture dans le cadre de la journée mondiale du livre du 23 avril. À cette occasion, tout un chacun (des enfants aux grands-parents en passant par les écoles, les entreprises…) est invité à prendre 15 minutes de son temps pour lire. Le défi est de rendre la lecture virale et pérenne dans toutes les couches de la population. Prise de conscience et passage à l’action sont donc au rendez-vous. 

16/04/2021, 09:25

ActuaLitté

Vincent Monadé intègre les Éditions Héloïse d'Ormesson

Selon plusieurs sources concordantes, ActuaLitté apprend que Vincent Monadé, précédemment président du Centre national du Livre, est nommé secrétaire général des éditions Héloïse d’Ormesson. Chargé du développement de la maison, il travaillera sur les volets stratégiques et commerciaux.

16/04/2021, 06:30

ActuaLitté

La librairie Le Failler de Rennes inaugure son podcast

La librairie Le Failler, basée à Rennes, annonce la production et la diffusion de son propre podcast, intitulé « Ce qui se lie ». L'enseigne donne rendez-vous aux lecteurs chaque jeudi, avec deux nouveaux épisodes mis en ligne. Auteurs et éditeurs seront interrogés.

15/04/2021, 15:10

ActuaLitté

Olivier Duhamel reconnaît des faits d’inceste sur son beau-fils

C’est l’ancienne belle-fille du politologue, Camille Kouchner, qui avait levé le tabou de l’inceste dans son ouvrage, La Familia Grande, paru au Seuil ce 7 janvier. Une enquête pour « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans »  avait ensuite été ouverte. 3 mois après le lancement de la procédure, Olivier Duhamel vient d’admettre les faits, évoquant « une grosse bêtise impardonnable ».

 

15/04/2021, 12:59

ActuaLitté

Michel Noël, personnage considérable au Canada, quasi inconnu en France ...

DISPARITION – Michel Noël, romancier, conteur, poète et dramaturge québécois d’origine anishinabek, est décédé le samedi 10 avril 2021. Il avait 76 ans. Né d’une mère et d’un père d’ascendance algonquine, élevé pauvrement, il partage, dans ses jeunes années, la vie souvent âpre des habitants des Territoires du nord-ouest du Québec.

15/04/2021, 11:01

ActuaLitté

Les Prix Hugo dévoilent leurs sélections de livres (et de jeux vidéo)

Régulièrement décriés, les Prix Hugo, ou Hugo Awards en version originale, pèsent toujours dans les domaines de la science-fiction et de la fantasy, outre-Atlantique. Les récompenses seront décernées en décembre prochain, notamment au sein de la nouvelle catégorie, celle consacrée aux jeux vidéo. Les sélections ont été dévoilées.

15/04/2021, 10:39

ActuaLitté

Cécile Boyer-Runge quitte Editis

Dans le cadre des différents mouvements présentés ce matin par le groupe Editis, celle qui fut le transfert le plus secret de 2013. Cécile Boyer-Runge, alors directrice générale de Livre de Poche (groupe Hachette Livre), allait remplacer Leonello Brandolini, PDG de Robert Laffont. Une information qu' Editis n'avait fini par confirmer que trois mois après notre scoop. 

15/04/2021, 10:21

ActuaLitté

Bibliothèques au Québec : un rôle entier dans les projets éducatifs

L’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) a déposé à l’intention de Monsieur Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, son mémoire La réussite éducative : au centre de la mission des bibliothèques publiques québécoises, dans le cadre du Rendez-vous pour la réussite éducative. Par ce mémoire, l’ABPQ souhaite notamment faire reconnaître la mission des bibliothèques publiques et les quatre piliers sur lesquels elle repose, soit l’éducation, l’alphabétisation, l’information et la culture. 

15/04/2021, 10:14

ActuaLitté

Editis souhaite renforcer les échanges avec les éditeurs partenaires

À mesure que le groupe renforce ses maisons d’édition et se développe en accueillant de nombreux éditeurs partenaires, Editis souhaite intensifier cette relation essentielle. Le groupe annonce ainsi la nomination de Nicolas Gonçalves au poste nouvellement créé de directeur des relations éditeurs et partenariats. 

15/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Balance Ton Éditeur : “Il fallait que ça sorte”

Quatre publications en l’espace d’une semaine, près de 250 abonnés constatés ce 14 avril… 1134, au 15. Balance ton éditeur est un collectif réuni pour lutter « contre le harcèlement, les discriminations et les mauvaises pratiques dans le monde de l’édition ». Mais avant toute chose, une précision d’importance : les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes. Utile à rappeler…

15/04/2021, 09:11

ActuaLitté

Turquie : Ahmet Altan sorti de prison, toutes charges abandonnées

L’écrivain et journaliste Ahmet Altan a finalement obtenu gain de cause : un haut tribunal turc vient de mettre un terme à son emprisonnement, récemment qualifié d’abusif par la Cour européenne des Droits de l’Homme. Difficile de ne pas opérer une corrélation immédiate, mais pour l’heure, place aux réjouissances.

14/04/2021, 21:35

ActuaLitté

Pour réenchanter les gares, la SCNF propose des consignes Amazon

Les Amazon Lockers, ou consignes Amazon, permettent de retirer des commandes passées au préalable sur le site du cybermarchand. La semaine dernière, un de ses casiers était installé au sein de la gare Poligny (Jura) dans le cadre d’un accord avec la SNCF. Seul problème, ni le conseil municipal ni les habitants n’ont été tenus au courant de son arrivée.

 

14/04/2021, 18:29

ActuaLitté

Un sculpteur poursuivi par la société Moulinsart pour ses bustes de Tintin

Installé à Aix-en-Provence, Christophe Tixier, alias Peppone, est un sculpteur spécialisé dans la représentation de personnage de la Pop culture. Parmi sa galerie de création, on trouve notamment près d’une centaine de bustes de Tintin. L’artiste s’est attiré les foudres de la société Moulinsart, garant des ayants droit d’Hergé, qui demande 200.000 euros de dommages et intérêts et la restitution de ses sculptures.

 

14/04/2021, 17:12

ActuaLitté

10 bonnes raisons de se plonger dans la lecture de Nora Roberts

Célèbre romancière américaine ayant déjà vendu près de 4,5 millions d’exemplaires aux éditions J’ai lu, Nora Roberts est de retour avec une nouvelle aventure du lieutenant Eve Dallas à paraître. Crime en lettres d’or, 50e tome de la série, est prévu pour le 26 mai prochain.

14/04/2021, 16:08

ActuaLitté

La Team AlexandriZ, célèbre pirate de livres numériques, devant la justice

En 2012, ActuaLitté apprenait par mégarde la plainte déposée par six éditeurs et le Syndicat national de l’édition contre le site Team Alexandriz. Cette équipe de contrefacteurs de livres s’était fait connaître pour la qualité de ses relectures d’ouvrages, et la large diffusion de versions numériques. C’est à Nanterre, devant le tribunal correctionnel, que l’affaire est portée, ce 14 avril.

14/04/2021, 15:05

ActuaLitté

Une immense avancée dans le prêt numérique pour les bibliothèques

Voici une première dans l’histoire des établissements de prêts aux États-Unis. Le gouverneur du Maryland, Larry Hogan, s’apprête à signer un texte de loi inédit. Il garantirait aux bibliothèques de pouvoir concéder des licences pour du contenu numérique, à destination des usagers. Et donc, simplifier la question du prêt d’ebooks ou d’audiolivres.

14/04/2021, 09:45

ActuaLitté

Paloma Hidalgo, lauréate de la bourse de création de poésie Gina Chenouard

Grâce au legs de la poétesse Gina Chenouard (1924-2010), la SGDL soutient la création poétique contemporaine en décernant une bourse qui porte son nom. Dotée de 3 000€, cette bourse est destinée à encourager un projet d'écriture.  

13/04/2021, 18:01

ActuaLitté

Un nouveau roman jeunesse de J.K. Rowling, The Christmas Pig, annoncé

L'autrice britannique J.K. Rowling, connue pour la saga Harry Potter, publiera au mois d'octobre prochain The Christmas Pig, un nouvel ouvrage pour la jeunesse. En France, la maison d'édition Gallimard Jeunesse annonce la parution pour le mardi 12 octobre 2021, en sortie mondiale simultanée.

13/04/2021, 16:33

ActuaLitté

Edistart’up : programme d'aide aux start-up du monde du Livre

Edinovo et le Labo de l’édition lancent Edistart'up, un programme d’accompagnement de 5 mois destiné à la création d’entreprises autour du livre. Maison d’édition, mais aussi application, plateforme ou service dédiés à l’écrit ou à la lecture, création de contenus numériques et imprimés... Pour ce nouveau programme, dont la première promotion démarrera en septembre 2021, un appel à candidatures est lancé, du 15 avril au 30 juin.

13/04/2021, 14:57

ActuaLitté

Une émission littéraire hebdomadaire prend place sur Twitch

Twitch avait surtout conquis les amateurs de sports et de jeux vidéo, par des diffusions d’émissions en direct. Depuis quelque temps, les personnalités politiques s’emparent de cet outil – propriété d’Amazon et lancé en juin 2011. Du streaming en live, certes, mais qui intéresse également l’industrie du livre. Pascal Cottin, nearly adopter de 60 ans, amorce ainsi une émission hébdomadaire.

13/04/2021, 14:20

ActuaLitté

CEDH : la Turquie coupable de “violation des droits” d'Ahmet Altan

Accusé d’avoir tenté de renverser le gouvernement turc lors du putsch de 2016, Ahmet Altan comptait parmi les victimes du pouvoir. Incarcéré, il avait été condamné en novembre 2019 à plus de dix années de prison, en tant que complice de groupe terroriste. Presque une manne, alors qu’en septembre 2016, il se voyait condamné à perpétuité. Mais la Turquie est lourdement pointée du doigt par la Cour européenne des Droits de l’Homme.

13/04/2021, 12:47

ActuaLitté

Les Iconiques : une collection d'ouvrages qui “ont marqué leur époque”

L’inceste, de Christine Angot, 37°2 le matin de Philippe Djian, et plus récemment, Le Maître du Haut château de Philip K. Dick (trad. Michelle Charrier)… Prévue en mars 2020, mais logiquement reportée pour les raisons que l’on imagine, la collection Les Iconiques de J’ai lu s’enrichira de quatre nouvelles parutions. Des titres qui évoqueront forcément quelque chose au lecteur, tant ces ouvrages ont pu marquer les esprits.

13/04/2021, 12:13

ActuaLitté

Les Vies de Brian : le chanteur d'AC/DC publie ses Mémoires

Les tournées annulées, les musiciens et auteurs-compositeurs se tournent vers l'écriture. Après l'annonce de Dave Grohl (Foo Fighters), Brian Johnson, chanteur du groupe australo-britannique AC/DC, fera lire ses Mémoires à partir du mois d'octobre 2021. L'ouvrage s'intitule The Lives of Brian, un hommage du Britannique aux Monty Python.

13/04/2021, 10:54

ActuaLitté

Hachette Livre procède à une réorganisation 

À la suite de la nomination de Fabrice Bakhouche, secrétaire général et directeur financier, en qualité de directeur général délégué de Hachette Livre le 29 mars dernier, le groupe Hachette Livre procède à plusieurs nominations : Nathalie Houël est nommée directrice financière groupe, Arnaud Robert est nommé secrétaire général groupe et Juliane Chevallier est nommée directrice de l’audit Interne et du contrôle Interne. Kévin Lopez remplace Nathalie Houël comme directeur du contrôle de gestion groupe. 

13/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Un nouvel inédit d'Alan Moore chez Komics Initiative

Quelques mois après Visions, un recueil d'histoires inédites signées Alan Moore, la maison d'édition Komics Initiative récidive avec une traduction inédite de The Bojeffries Saga, qui réunit Moore et Steve Parkhouse. Publiés entre 1983 et 1991, les épisodes seront présentés réunis, dans une édition enrichie.

13/04/2021, 09:48

ActuaLitté

Civilisation, de Kenneth Clark : 1000 années d'histoire de l'art en Europe

Dans les années 70, une série télévisée en 13 épisodes faisait son apparition sur la BBC, avant d’apparaître sur FR3, en septembre de la même année. Le maître d’œuvre de ce projet, Sir Kenneth Clark, n’aura pas renâclé à la tâche : deux années de travail, plus de 100.000 km de voyages pour aller à la rencontre de l’histoire de l’art. Une œuvre-fleuve, qui sortira en livre prochainement, pour la première fois en français.

12/04/2021, 17:36