#Salons / festivals

Livre Paris, un salon “pas réenchanté, mais ré-en-chantier”

C'est la fin du raout annuel de l'édition française, à Paris, Porte de Versailles. Une édition 2016 qui se donnait pour vaste mission de réenchanter le Salon du Livre, pour redresser à la fois les achats de stands et la fréquentation, en baisse l'année passée. On fait le bilan de cette édition, de la manière la plus exhaustive possible, en attendant que les chiffres de fréquentation ne soient divulgués.

Le 20/03/2016 à 19:53 par Antoine Oury

0 Réactions | 0 Partages

Publié le :

20/03/2016 à 19:53

Antoine Oury

0

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

MàJ : 

Le Salon « a connu une baisse de sa fréquentation d’environ 15 % par rapport à 2015 ». Avec 180.000 visiteurs l’année passée, nous laisserons au lecteur le soin du calcul.

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Le Salon des Grands Éditeurs ?

C'est un des marronniers les plus vieux du monde du livre, mais cette édition 2016 du Salon du Livre de Paris n'y échappera pas : la « plus grande librairie de France » réserverait-elle sa meilleure table aux maisons d'édition aux chiffres d'affaires les plus importants ? Nous avons datavisualisé avec feutres et crayons les places des principales maisons d'édition françaises — celles qui sont présentes au salon, bien entendu. Il y a sûrement quelques oublis, mais l'idée générale est là.

Livre Paris 2016 - Plan

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Le premier constat, c'est qu'effectivement, les premiers stands, face à l'entrée, sont les plus prisés : Actes Sud et La Martinière sont les premiers groupes que le visiteur remarquera en franchissant les portes. Et toute la zone centrale du Salon est bel et bien occupée par les éditeurs dominants du marché. Cette répartition peut sembler logique ; elle trouve malgré tout ses limites dès les premières dédicaces. Le centre du Salon condamne au sur-place, et difficile de dire que cela contribue à faire découvrir les stands aux alentours. Ils ne profitent pas vraiment du flux qui bloque les allées.

Si les grands groupes sont présents, et bien présents donc, plusieurs grands noms étaient absents. Les Éditions Eyrolles, dont le PDG Serge Eyrolles occupa le poste de président du SNE durant près de vingt ans, manquaient à l’appel. Un signe des temps, clairement. Plus délicat certainement, l’absence d’Héloïse d’Ormesson, figure plus littéraire, et dont la place est normalement acquise. Enfin, la disparition pour 2016 de la Place des Auteurs, réunissant l’ATLF et l’ATLAS (associations de traducteurs), la Charte des auteurs, la SGDL et la SCAM. « Cher, trop cher. Entre ce que ça nous coûte et ce que ça nous rapporte, le salon ne parvient plus à convaincre de son intérêt – même les éditeurs qui s’y trouvaient historiquement. Et maintenant que le Salon s’achève, on peut conclure qu’il n’a pas été réenchanté, mais ré-en-chantier. »

Le self-publishing, un self-service ?

L'important changement de ce salon 2016, c'est la présence massive des sociétés d'autopublication : Kindle Direct Publishing, bien sûr, mais aussi Edilivre, Librinova, Publishroom et consorts. Si bien qu'un auteur autoédité s'amuse : « Déjà que l'édition traditionnelle vient chercher ses auteurs dans l'autopublication... Ce secteur aura bientôt un poids important dans le chiffre d'affaires du salon ! » Ironique, quand on se souvient que le Salon est la principale source de revenus du... Syndicat national de l'édition. La plupart des événements organisés sur ces stands sont couronnés de succès, étant donné la forte relation qui se noue entre les autopubliés et leurs lecteurs.

Pour le reste, les Squares ont profité du retrait de certains exposants pour prendre en volume : la déambulation y est bien plus agréable. Des points positifs, et des choses à améliorer, ainsi que nous l'expliquent les responsables de ces différents emplacements.

Certains espaces vides sont criants, et Reed a visiblement choisi de les installer pour masquer un salon light : le déjeuner des libraires a ainsi été transféré au milieu de l’événement, quand il se déroulait auparavant à l’abri des regards. Plusieurs centaines de mètres carrés logotypés y ont été alloués, alors que les libraires – et les éditeurs – se retrouvaient traditionnellement dans la mezzanine, à l'étage. « Cette année, on tirait notre place au sort. Ça a permis de brasser un peu les clans qui se forment d’ordinaire », note un libraire, séduit par l'idée. Pour toute la durée restante du salon, il est resté vide, avec un tas de détritus au milieu.

Livre Paris 2016

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Entrées, flux de visiteurs et animations

On note de beaux progrès cette année dans l'accueil des visiteurs : si le premier matin a vu son lot d'allers-retours pour trouver la bonne porte pour le bon badge, le reste s'est beaucoup mieux déroulé que dans nos souvenirs des années précédentes. La gestion des contrôles vigipirates a été elle aussi très fluide malgré l'affluence, même si cela s'est parfois fait au détriment de la qualité des contrôles (NB : nous n'avons rien ramené d'illicite au salon).

Bonne idée également, l'installation de bornes d'écoute proposant différents extraits de livres audio (Audiolib, Gallimard, L'école des loisirs, Les Braques, Lire dans le noir, Oui dire éditions et une sélection pour le Prix France Culture). Certaines n'avaient plus l'air fonctionnelles à certains moments de la journée, mais il s'agissait probablement d'un problème de batterie.

Livre Paris 2016

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Rayon commodités, le plus problématique reste le temps du déjeuner : si l'espace pique-nique mieux défini est une bonne initiative, qui a eu celle de poser ces espèces de morceaux de bois recouvert d'une fine couche de tissu ? Très proche du sol, ils permettent certes de s'allonger, mais niveau confort, on a vu beaucoup mieux. De toute façon, l'endroit est soit trop réduit, soit trop moche : dès 12h, les visiteurs s'amoncellent contre les murs du hangar 1, assis à même le sol pour déjeuner.

Pourquoi ne pas déjeuner dehors, d'ailleurs ? C'est simple : toute sortie est définitive quand on a acheté un billet. Une règle stricte, que l'on imagine mise en place pour lutter contre le trafic ou le don de billets d'entrée – chose qui force même Reed Expo à tolérer les fumeurs dans un coin du hangar, contre toutes les règles de santé et de sûreté publique... La presse est aussi limitée à trois sorties. Heureusement, les agents chargés de l'entrée se montrent compréhensifs – il suffisait d'avoir sa carte d'identité.

Grâce à ce privilège de journaliste, nous avons pu nous restaurer au Gourmet Nomade, un food truck qui fait d'excellents burgers et hot-dogs depuis 5 ans. Situé à quelques mètres du salon, il offre un bien meilleur rapport qualité-prix que les boutiques de restauration rapide qui se trouvent à l'intérieur. Mais pour le visiteur lambda qui n'a pas pensé à son pique-nique, la facture est bien plus salée que le sandwich...

Gourmet nomade - Livre Paris 2016

Le Gourmet Nomade, devant le Parc des Expositions (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Parmi les nouveautés remarquées, notons les Flâneries de l'Édition, un modèle de visite guidée dans le Salon qui a plutôt convaincu les visiteurs. Pas Jack Lang toutefois, qui a abandonné la sienne pour une  traditionnelle séance de serrage de mains.

L'offre en conférences est toujours aussi pléthorique, et, même si la diversité des maisons n'est pas toujours au rendez-vous, il y a largement de quoi trouver son bonheur. De même, les visiteurs apprécient la présence de petites maisons, sur des stands individuels ou sur des stands régionaux, et la possibilité de les découvrir que représente le Salon. Les professionnels concernés sont généralement ravis, d'autant plus que le Salon devient ainsi une occasion de rencontrer et d'échanger avec les collègues.

Le Forum professionnel, qui s'est trouvé un nouvel emplacement à côté du centre de presse, a reçu un accueil mitigé : certes, les conférences sont très tranquilles, et le public, notamment étudiant, a été au rendez-vous, mais pour le reste, « c'est l'entre-soi qui persiste, nous faisons toujours des conférences devant les mêmes personnes », souligne un des intervenants dans ces débats.

Difficile de juger des ventes de droits et des échanges en la matière sur le salon, même si un éditeur étranger nous confie que le salon de Paris est bien trop petit pour que le voyage en vaille la peine, ou pour espérer y découvrir des ouvrages atypiques en provenance d'autres pays du monde, comme à Francfort. On vient plutôt pour le plaisir, du coup, ou dans la perspective de prospecter a posteriori dans la capitale.

Des invités sulfureux et des associations malheureuses

Le calendrier est ce qu'il est, et l'approche des présidentielles agite tout le gratin politique, mais cette édition 2016 a été très riche sur ce plan : entre les hommes politiques de droite tout préoccupés par leurs primaires et leurs livres et ceux de gauche (comprendre, les socialistes) venus faire un peu de contact dans le contexte brûlant de la lutte antiterroriste, les visites de politiques se sont multipliées.

Une présence de politiques largement décriée : quand le public paye 12 € d'entrée, ce n'est pas pour subir la folie médiatique des caméras, qui suivent le Premier ministre  en goguette un samedi et bousculent allégrement. Surtout quand le service de sécurité s'en mêle... 

François Hollande et Audrey Azoulay à Livre Paris

François Hollande au salon, accompagné par Vincent Montagne (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

D'ailleurs, du côté des petits éditeurs, pas vraiment visités par les politiques, on s'en amuse et on s'en désole à la fois : « Manuel Valls au Salon ? Il y a beaucoup de choses à dire sur les invités, parce qu'il y a quand même un stand de l'Arabie saoudite, de l'Iran, il y a plein de choses qui peuvent être critiquables... C'est pas évident de se distinguer quand on est un petit éditeur, on est quand même dans une ambiance qui est très paillettes et people. » Et dans une ambiance consensuelle qui convient mal à certains acteurs de l'édition. « Cependant, tous les livres méritent d'exister, même ceux de Manuel Valls », reconnaît ce professionnel, plutôt fair-play.

Pour en finir avec les politiques, on pourra également déplorer le fait qu'aucun d'entre eux ne règle les livres qu'ils embarquent : on voudrait dévaluer la chose qu'on ne s'y prendrait pas autrement... Mais c'est le jeu du pouvoir. L'invitation de Manuel Valls est d'ailleurs restée en travers de la gorge des auteurs, qui luttent actuellement contre un décret qui porte le nom du Premier ministre et menace leurs acquis sociaux.

Difficile de savoir pourquoi le salon accorde une telle place aux politiques : peut-être est-ce pour susciter une couverture média, visiblement insuffisante cette année d'après les remarques que nous ont personnellement adressées les relations presse du Salon. « Le Salon Livre Paris n’a jamais bénéficié d’une aussi forte couverture médiatique » nous précise à ce sujet Bernard Arnould, du service de presse du salon du livre.

Les invités sulfureux, Iran et Arabie saoudite en tête, sont toutefois omniprésents dans les Foires du Livre : on les retrouve également à Francfort et à Londres, par exemple. Ces pays ont la réputation, bien réelle, d'être de très bons payeurs, et leur présence se comprend donc vite.

Livre Paris 2016

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Plus inquiétante, l'alarme sonnée par Alain Mabanckou lui-même quant à l'association, pour le Congo, des villes Brazzaville et Pointe-Noire, radicalement opposées en matière de liberté d'expression et de considération pour les écrivains. Au même rayon, le choix des écrivains coréens invités, totalement laissé à la délégation de Corée du Sud, a irrité certains éditeurs, y compris ceux d'auteurs nord-coréens, totalement boycottés.

Plus vraiment d'innovations

L'autre point noir du salon, et particulièrement par rapport à ses concurrents de Francfort et de Londres, c'est l'absence, cette année, des start-ups du numérique, ou même d'une offre tournée vers le livre numérique. Le Syndicat National de l'Édition avait été assez clair sur le sujet : le numérique ne représentant pas une part de marché significative, il était mis de côté pour le moment.

La nocturne du jeudi fut également loin de remplir ses promesses : sur les stands où se trouvaient Marc Levy ou encore Amélie Nothomb, coutumiers des files d’attente interminables, on comptait les lecteurs. Plus globalement, comme nous l’expliquaient les animateurs des Squares, les journées de jeudi et vendredi furent « molles ».

L'absence d'un corner, ou en tout cas d'une offre spécifique à destination des start-ups écorne un peu plus la volonté d'internationalisation du salon : quand Francfort ou Londres permettent de découvrir quelques concepts inédits, Paris apparaît comme encore moins dynamique. Les quelques starts-ups qui ont tenté le coup se sont vues proposer des corners pour plusieurs milliers €... On aurait voulu s'en débarrasser qu'on n'aurait pas fait autrement.

Chez Reed, c'est raide

Même au sein des équipes de Reed, on confesse une lourde pression pour 2016. « Soit on est dans les petits papiers, soit on est en disgrâce, et cela coûte alors cher. » En regard des enjeux cette année, certains pointent les nombreux départs de collaborateurs, « et un management limite supportable ». À force de vouloir vendre de la moquette à tout crin, la gestion des ressources humaines aurait-elle fini par raser le plancher ?

Moins de partenaires extérieurs, moins de sources de revenus pour financer la manifestation : pressurisées, les équipes ont fait pour beaucoup de leur mieux. À l’image de Livre sur Seine, sorte de bande-annonce de Livre Paris portée à bouts de bras par une seule personne, même quand le cœur y était, on perdait la foi.  

Les indélicatesses finissent d’ailleurs par se répercuter sur les exposants eux-mêmes. « Les années passées, pour obtenir les accréditations, il suffisait de communiquer le numéro de SIRET de notre maison. Cette année, on m’a expliqué que ce n’était plus suffisant : il fallait que je donne une fiche de paye en justificatif », s’étrangle une éditrice. « Au moins avais-je le droit de cacher les montants gagnés. » 

Derrière le réenchantement, les lézardes et les fissures, montrant combien le colosse de la Porte de Versailles, la « plus grande librairie de France » vacille. Le livre et la lecture se heurtent à un modèle qui a chaotiquement traversé les quarante années depuis sa création. Le Salon a changé de nom, pas de manière de faire. Avec l’arrivée d’un nouveau commissaire général, Sébastien Fresneau, Reed Expo devra bâtir autre chose, autrement. 

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Qui pour succéder à Jean d'Ormesson à l'Académie française ?

Le jeudi 28 janvier prochain, l'Académie française doit procéder à l'élection du nouvel occupant ou de la nouvelle occupante du fauteuil de Jean d'Ormesson, à la place F12. Le dépôt des candidatures est désormais fermé, et les prétendants sont connus...

15/01/2021, 10:42

ActuaLitté

L'autrice Octavia Roodt en résidence à la Cité de la BD d'Angoulême

La Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême accueille, en janvier et février 2021, l'autrice sud-africaine Octavia Roodt en résidence. Elle travaillera à cette occasion sur son premier long récit, Promised Land, une fiction autobiographique qui se déroule dans une ferme sud-africaine.

13/01/2021, 11:08

ActuaLitté

Les organismes de gestion collective autorisés à aider financièrement les auteurs

L'ordonnance n° 2020-1599 du 16 décembre 2020 introduit quelques mesures ayant trait au monde de la culture, pour faire face à la crise Covid. Elle prolonge notamment la possibilité, pour les organismes de gestion collective, de soutenir financièrement les auteurs et titulaires de droit en puisant dans les sommes allouées aux actions artistiques et culturelles.

17/12/2020, 09:36

ActuaLitté

Correcteurs, auteurs, scénaristes : dans l'édition et ailleurs, la parole libre

Ils partagent un même fardeau : celui de la création, dans la solitude. Et à ce titre, se confrontent aux mêmes écueils, sans nécessairement le savoir. Correcteurs, scénaristes, auteurs : des métiers liés au livre, à l’écrit tout du moins, qui ont tous trois décidé de prendre la parole publiquement. Et dénoncer leurs conditions de travail, en partageant sur les réseaux un florilège de mauvaises pratiques. Un pour tous, tous pour un.

16/12/2020, 15:20

ActuaLitté

Référé-liberté, manifestations : les professions du théâtre mobilisées

La reconduction de la fermeture des lieux culturels, annoncée par le gouvernement dès le 10 décembre dernier en conférence de presse, a contrarié et déçu les professionnels du secteur. Les auteurs du théâtre, notamment, vont faire entendre leur voix par une procédure « référé-liberté » auprès du Conseil d'État et des manifestations.

15/12/2020, 11:26

ActuaLitté

Des romans à la télévision : Bernard Minier, le polar au coeur

Avec Le diable au cœur, Bernard Minier signait son premier scénario pour le petit écran — en l’occurrence, celui de France Télévisions. Réalisée par Christian Faure, cette fiction était diffusée sur France 2 ce 9 décembre. L’écrivain, qui assure être fan de séries, savoure également l’évolution que le projet a connue, pour devenir un long-métrage. Avec Laura Munõz, journaliste espagnole et coscénariste, l’aventure commençait bien.

12/12/2020, 12:46

ActuaLitté

Débuts, une revue littéraire pour accueillir les textes des jeunes auteurs

La situation sanitaire aura compliqué, si cela était encore possible, l’arrivée des jeunes auteurs au sein des maisons d’édition. Pour mettre un pied à l’étrier, quoi de mieux qu’une publication d’un texte au sein d’une revue littéraire ? Constatant des carences en la matière, Mona Messine et Alizée Freudenthal, jeunes autrices, avancent Débuts, un titre qui fera son entrée en janvier 2021.

11/12/2020, 15:18

ActuaLitté

Disparition de Richard Corben, grand maître de l'horreur dessinée

Né le 1er octobre 1940, l'auteur américain de bandes dessinées Richard Corben est mort le 2 décembre 2020, à l'âge de 80 ans. Salué par le Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2018, il a marqué le 9e art avec des oeuvres oscillant entre fantasy et horreur.

11/12/2020, 12:13

ActuaLitté

Le droit d'auteur sans auteurs ni artistes : CSPLA que ça se passe...

Le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) n’a finalement qu’une fonction symbolique. En tant qu’organe de consultation sur le droit d’auteur, auprès du ministère de la Culture, il ressemble aux francs-maçons : moins de pouvoir qu’on ne le croit, plus d’influence qu’on ne le pense. En tout cas, le CSPLA ne connaîtra pas le bouleversement suggéré par Bruno Racine.

09/12/2020, 16:00

ActuaLitté

Qui sont les organismes représentant les professionnels au CSPLA ?

Le CSPLA, Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA), vient conseiller le ministère de la Culture pour guider au mieux sa politique et ses décisions en matière de propriété intellectuelle et de droit d'auteur. Il réunit des membres de droit, des personnalités qualifiées, un représentant des établissements publics patrimoniaux, mais aussi des représentants des professionnels. Un arrêté vient préciser les organismes présents, pour cette dernière catégorie.

09/12/2020, 09:29

ActuaLitté

Ces auteurs de science-fiction que l'armée française a missionnés

En juillet 2019, l’armée française dévoilait l’un de ses projets les plus littéraires : monter une équipe de romanciers, la Red Team, qui allait explorer l’avenir. Leur objectif, élaborer des « hypothèses stratégiques valides », pour aider le ministère dans ses exercices de prospectives. Tenue secrète, la Red Team vient finalement d’être dévoilée…

05/12/2020, 12:23

ActuaLitté

Alison Lurie, ou la satire des moeurs sociales et sexuelles de l'Amérique

Traduite en France chez Rivages, la romancière Alison Lurie est décédée à l’âge de 94 ans. Elle avait remporté le prix Pulitzer en 1985 pour son livre Foreign Affairs (Liaisons étrangères, trad. Sophie Mayoux), une histoire à l’image de son œuvre : des contes tout à la fois satiriques, cérébraux et baignant dans une ambiance de comédie romantique.

05/12/2020, 12:15

ActuaLitté

Giscard d'Estaing : le président qui fit du livre un produit pas comme les autres

L'ancien président est mort, à l’âge de 94 ans, des conséquences de la Covid-19. Chef de l’État entre mai 74 et mai 81, il aura laissé quelques ouvrages dont on ne se rappellera pas forcément. Son décès occasionne plusieurs hommages, logiquement, mais on se souviendra de lui, notamment, pour une empreinte plus marquée dans le monde de la lecture publique. 

03/12/2020, 11:30

ActuaLitté

Selon le gouvernement, le rôle de l'autoédition “n'est pas dénué d'intérêt”

Charles de la Verpillière, député Les Républicains de l'Ain, s'était inquiété auprès du ministère de la Culture du sort réservé aux auteurs autoédités, ainsi que d'une possible régulation de leurs activités par le gouvernement. Dans sa réponse, la rue de Valois précise que les revenus tirés de l'autoédition sont désormais considérés comme des revenus artistiques, et balaye toute velléité de régulation du secteur.

01/12/2020, 11:33

ActuaLitté

Il avait créé Picbille : Rémi Brissiaud, héraut des mathématiques, a disparu

Les éditions du Retz nous apprennent le décès de Rémi Brissiaud, « héraut des mathématiques », et créateur de Picbille. le petit héros des écoliers depuis 1991. « L’optimisme de cet infatigable pédagogue va nous manquer terriblement », indique l’éditeur.

29/11/2020, 16:49

ActuaLitté

“Les libertés qu’on décidera de perdre aujourd’hui ne se retrouveront jamais” (Nicolas Beuglet)

Paru ce 25 novembre, le texte Ça n’arrivera pas préfigure un monde d’après, découlant « des dérives de la politique sanitaire actuelle », explique Nicolas Beuglet. Gratuitement offerte à la lecture, sa nouvelle a tout d’une crise existentielle profonde, exprimant doutes et craintes. Contemporaine et diaboliquement lucide…

27/11/2020, 12:15

ActuaLitté

Neil Gaiman dévoile l'édition Céleste de Good Omens

Le succès de la série sur Amazon Video a donné un coup de fouet spectaculaire à Good Omens. L'histoire, coécrite par Neil Gaiman et Terry Pratchett, fut publiée en 1990. Et sa popularité ne décroit absolument pas. Sauf qu’après la série, les héritiers de Pratchett ont imaginé les possibilités qu’offriraient des éditions de luxe…

26/11/2020, 10:52

ActuaLitté

L'écrivain Olivier Poivre d'Arvor nommé ambassadeur des pôles

Par un décret du 25 novembre 2020, le président de la République, sur un rapport du Premier ministre et du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a nommé Olivier Poivre d'Arvor ambassadeur en charge des pôles et des enjeux maritimes. La fonction, précédemment occupée par Ségolène Royal, est restée vacante depuis le mois de janvier dernier.

26/11/2020, 09:58

ActuaLitté

SACD : le prix de la liberté pour un syndicat

ENQUÊTE. L'assemblée générale annuelle de la Guilde française des scénaristes s'est tenue lundi 2 novembre 2020, avec un renouvellement de son conseil d’administration et l’élection d'une présidente et d'une secrétaire générale. L’occasion pour ActuaLitté de plonger dans un autre environnement de mots.

13/11/2020, 10:28

ActuaLitté

Disparition du caricaturiste et dessinateur Piem, Pierre de Barrigue de Montvallon

Pierre George Marie de Barrigue de Montvallon, mieux connu sous le pseudonyme Piem, est décédé ce jeudi 12 novembre 2020 à Notre-Dame d'Oé, en Indre-et-Loire. Il était âgé de 97 ans jour pour jour, né le 12 novembre 1923. Ce dessinateur de presse a notamment publié dans les colonnes du Figaro, mais s'est surtout fait connaître dans l'émission Le Petit Rapporteur.

13/11/2020, 09:48

ActuaLitté

“Précarité et paupérisation”, le reconfinement pour les auteurs

Le retour du confinement remet en perspective les difficultés que connaissent les auteurs. La Société des Gens de Lettres présente ce 2 novembre un ensemble de 10 mesures « vitales pour les auteurs ». Des approches destinées à préserver « les auteurs de l’écrit d’une précarité et d’une paupérisation insoutenables ».

02/11/2020, 15:57

ActuaLitté

Les auteurs jeunesse apportent leur soutien aux librairies

Lors du premier confinement les acteurs de la chaîne du livre les plus fragiles tels que les auteurs et les autrices, les libraires indépendants ou encore les petits éditeurs ont été fortement touchés par les conséquences de cette catastrophe sanitaire sans précédent, rappelle la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse dans un communiqué.

02/11/2020, 11:20

ActuaLitté

Le confinement et les petites mains de l'édition

Les messages de soutien à la librairie se multiplient depuis les déclarations d’Emmanuel Macron, de toute la profession. Un commerce non essentiel, fermé, quand des concurrents directs tels que Fnac accueilleront des clients. Injustice ? Certes : une fois de plus, la crise dévoile toute la fragilité de nombreux acteurs de la chaine du livre. 

30/10/2020, 10:21

ActuaLitté

Contrat de commande : doigt sur la couture ou revers de l'ourlet ?

Depuis quelques jours bruisse un conflit latent autour du contrat de commande chez les auteurs. En cause, la mission confiée à Pierre Sirinelli, par le Conseil Supérieur de la Propriété Littéraire et Artistique. C’est qu’à la suite du Rapport Racine, farouchement enterré par certains, le sujet revient malgré tout.

20/10/2020, 15:12

ActuaLitté

Dany Laferrière, la somme de tous ses exils

L’artiste québécois Roger Langevin, à l’origine de l’œuvre, l’explique : une statue de Dany Laferrière ne pouvait exister qu’à deux endroits. Sa ville de naissance, Petit-Goâve, à Haïti, ou Montréal, où il devint écrivain. Ce sera Montréal, devant la Grande BIbliothèque, au milieu du jardin d’art. 

15/10/2020, 10:59

ActuaLitté

Directeurs de collection : la rémunération en droits d’auteur autorisée ?

Le régime des artistes-auteurs a connu une évolution sensible avec le décret n° 2020-1095 du 28 août 2020. Au sein de ce texte très attendu, des précisions sur la rémunération des directeurs de collection, dont le paiement sous le régime des artistes-auteurs avait été remis en cause par l'Agessa et le Conseil d'État. Ce texte légaliserait finalement cette pratique, mais de nombreuses questions demeurent...

12/10/2020, 15:16

ActuaLitté

Sécurité sociale : quand l'Urssaf rencontre les artistes-auteurs

Depuis plusieurs jours, le monde des artistes auteurs est en panique. Alors que l’année 2020 va toucher à sa fin, leur portail dédié n’est toujours pas opérationnel. Les dysfonctionnements, lacunes d’informations et autres bugs génèrent une angoisse extrême alors que la période est socialement violente pour les créateurs. Pour répondre à cette crise, la Ligue des auteurs professionnels a proposé un épisode d’urgence de sa série « Artistes-auteurs : un statut ! » en présence de l’Urssaf – laquelle a joué le jeu. Quel bilan ?

12/10/2020, 09:28

ActuaLitté

Antoine Spire devient le nouveau président du Pen Club français

« Le 7 octobre 2020, après avoir constaté la cessation des fonctions de l'ancien président, le comité directeur du Pen Club français, régulièrement réuni, a élu le journaliste, éditeur et écrivain Antoine Spire comme nouveau président avec 93 % des votants, soit un peu plus de 60 % des inscrits », indique le Pen Club français dans un communiqué.

12/10/2020, 09:09

ActuaLitté

Dans l'enfer de l'URSSAF : comprendre la transition Agessa/MdA

Les derniers témoignages d’autrices diffusés dans ActuaLitté pointent du doigt les errances du système actuel de sécurité sociale pour les auteurs. D’une complexité à toute épreuve, avec une absence quasi totale d’informations : Kafka en mangerait son chapeau. Et pour y répondre, un unique moyen : se prendre en main tout seul.

08/10/2020, 17:12

ActuaLitté

Auteur de livres jeunesse, un métier à la fois “passionnant” et “précaire”

À l'occasion des États généraux de l'égalité en littérature jeunesse, organisés par l'association La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, le Centre national du Livre et le ministère de la Culture ont dévoilé les premiers chiffres du volet « Auteurs » d'une étude consacrée au secteur du livre jeunesse. Anne-Sophie Métais, responsable du pôle études au CNL, a détaillé ces données, encore partielles.

05/10/2020, 14:50

ActuaLitté

Présidentielles américaines : les auteurs engagés contre la désinformation

Les élections présidentielles américaines s'approchent, dans un contexte tendu : outre la crise sanitaire, la lutte contre les violences policières et la confiance accordée aux élus sont au cœur des débats. L'organisation PEN America a collaboré avec des auteurs, dont John Lithgow, Tayari Jones, Alan Cumming, Ann Patchett, Brit Bennett ou encore Jennifer Egan pour sensibiliser le public aux dangers de la désinformation.

29/09/2020, 15:53

ActuaLitté

Zizanie au PEN Club français : fin de mandat mouvementée pour Emmanuel Pierrat

Rien ne va plus au PEN Club français, aussi connu sous le nom de Cercle littéraire international : l'avocat et écrivain Emmanuel Pierrat, élu président en 2018, a été démis de ses fonctions par le comité directeur de l'organisation, à quelques mois de la fin de son mandat. Le comité évoque des « irrégularités comptables » et des « problèmes de gouvernance » qu'Emmanuel Pierrat dément formellement.

25/09/2020, 16:30

ActuaLitté

Certificats de précompte : le défaut de production désormais sanctionné

L'article 3 du décret n° 2020-1095 du 28 août 2020 aborde un point souvent problématique dans les déclarations des revenus des auteurs : la présentation des certificats de précompte. Ces derniers, délivrés par les diffuseurs d'une œuvre artistique, certifient que les cotisations sociales des auteurs ont été prélevées par ces diffuseurs, puis versées à l'organisme de sécurité sociale. Le défaut de production de ces certificats de précompte par les diffuseurs sera désormais sanctionné par l'Urssaf.

25/09/2020, 13:23

ActuaLitté

Quand le dialogue social s'invite au ministère de la Culture

Représentativité. C’est le sujet des prochaines réunions de concertation entre le ministère de la Culture et les auteurs. La question est brûlante depuis plusieurs mois, mais la récente publication du document L’impossible dialogue social, de la Guilde française des scénaristes a percé l’abcès : les auteurs veulent accéder à la démocratie sociale. La première réunion s'est tenue ce 24 septembre. Est-ce enfin la garantie des élections professionnelles tant attendues pour la profession ?

24/09/2020, 17:55

ActuaLitté

Vente de livres : la guerre des données commence pour les auteurs

L’apparition d’un espace consacré aux auteurs, où se retrouvent différentes informations sur leurs livres, semble une révolution. Le groupe Hachette Livre, en France, expérimente ainsi une solution en vigueur depuis plusieurs années dans sa filiale américaine. Il aura fallu six ans pour que cette idée traverse l’Atlantique — et pourtant, Hachette demeure le premier éditeur de l’Hexagone à mettre en place un tel outil.

22/09/2020, 16:00

ActuaLitté

Paola Appelius intègre le Conseil d'administration du CNL

Récemment nommée présidente de l’Association des traducteurs littéraires de France (ATLF), Paola Appelius vient d’intégrer le Centre national du livre. Par un arrêté du 4 septembre, elle est en effet nommée au conseil d’administration du CNL. 

17/09/2020, 09:45

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

L'Italie se dote d'un Prix Andrea Camilleri, pour promouvoir lecture et écriture

Personne ne doutait que l’héritage du romancier sicilien Andrea Camilleri se bornerait aux ouvrages qu’il a laissés. La ville de Varallo Pombia (région du Piémont), accueille l’école Andrea Camilleri, qui a institué le premier prix national de littérature. Et bien entendu, ce dernier porte le nom de l’auteur d’Empedocle.

19/01/2021, 11:16

ActuaLitté

John Bolton, mis en cause pour son livre, pourra se défendre

Le ministère de la Justice américain ne lâche pas l'ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, après la publication de son livre, La pièce où ça s'est passé (traduit par Gregory Berge, Talent Éditions). Mais le juge fédéral Royce Lamberth vient de contrarier sa procédure, en accordant à la défense de Bolton le droit de plaider sa cause.

19/01/2021, 10:45

ActuaLitté

En Australie, les ventes de livres en hausse en 2020

Tous les marchés du livre, dans le monde, n'auront pas connu la récession en 2020. L'Australie fait ainsi état d'une hausse des ventes, en valeur, de 7,8 % en 2020, par rapport à l'année précédente. Malgré (ou grâce au ?) le Covid, les ventes de livres atteignent 1,25 milliard $ sur les douze derniers mois.

18/01/2021, 17:13

ActuaLitté

Neneuil, figure littéraire de Bordeaux, est décédé

Une figure littéraire bordelaise s'en est allée, ce samedi 16 janvier : Neneuil, bien connu pour sa bibliothèque/librairie de rue installée près du Palais des Sports, est décédé. Depuis 2015, Dominique, sans domicile, collectait des ouvrages qu'il proposait aux passants, en accès libre, en échange ou contre un peu de monnaie.

18/01/2021, 11:42

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

Les soutiens économiques au monde de la culture prolongés

Au lendemain de la conférence de presse du Premier ministre annonçant la généralisation du couvre-feu à 18h, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, ont réuni le 15 janvier par visioconférence l’ensemble des secteurs de la Culture. A savoir spectacle vivant, arts visuels, musées et monuments historiques, cinéma, livre et médias locaux. Et ce, afin de préciser les conditions d’accompagnement économique durant cette période.

17/01/2021, 16:17

ActuaLitté

Elisabeth Tanner réélue à la tête du Syndicat français des agents artistiques et littéraires

Le Bureau du  Syndicat français des agents artistiques et littéraires (SFAAL), qui compte à ce jour 132 agents membres, a tenu ce mardi 12 janvier l’assemblée générale. L’assemblée réunie a notamment voté pour élire le Bureau du syndicat pour les deux années à venir et reconduit Elisabeth Tanner à la présidence du syndicat.

 

15/01/2021, 17:36

ActuaLitté

L'éditeur Dark Horse prend des mesures contre le harcèlement

En juin dernier, plusieurs accusations de harcèlement et d'agression émergeaient sur le réseau social Twitter, visant notamment l'auteur et éditeur Scott Allie et l'éditeur Brendan Wright. Tous deux collaboraient avec la maison d'édition Dark Horse, alors accusée d'avoir fermé les yeux sur ces agissements. L'éditeur américain révèle aujourd'hui plusieurs mesures pour éviter ces situations, à l'avenir.

15/01/2021, 16:33

ActuaLitté

Des bibliothécaires se changent en tableaux vivants de maîtres

Sachant qu’ils ne profiteront plus autant de leurs établissements — couvre-feu oblige — les bibliothécaires s’adonnent à des activités plus ludiques que jamais. Ainsi, 18 bibliothécaires du Réseau des médiathèques du Beauvaisis se sont mis en scène à la façon du Getty Challenge. Au menu, quelques grandes œuvres de la peinture, reproduites pour des tableaux vivants parfois bien cocasses !

15/01/2021, 16:21

ActuaLitté

Batman vient combattre le crime en Europe, dans une nouvelle série

Batman sans Gotham, est-ce vraiment le Chevalier noir ? DC Comics fait un peu voyager Bruce Wayne et son alter ego, à l'occasion d'une mini-série de comics qui fera voir l'Europe au justicier masqué. Le scénariste Tom Taylor et le dessinateur Andy Kubert signent cette aventure inédite, en six épisodes.

15/01/2021, 16:18

ActuaLitté

La finance revoit son vocabulaire pour le monde des actifs numériques

La Commission d'enrichissement de la langue française propose une incursion dans le monde de la finance contemporaine avec une liste de vocabulaire consacrée aux actifs numériques. Bienvenue dans un monde de cyberjetons et de protocole informatique...

15/01/2021, 15:14

ActuaLitté

Best-sellers 2020 : les meilleures ventes de livres jeunesse, albums et romans

Le couvre-feu tant redouté est annoncé, Jean Castex une fois de plus dans le rôle du Père Fouettard, mais que cela n’empêche pas de sourire. Surtout. Les librairies gardent le moral — un couvre-feu vaut toujours mieux qu’un confinement lourd. En attendant, voici quelques recommandations de lectures, pour les plus jeunes, tirées des meilleures ventes jeunesse de l’année 2020. 

15/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Best-sellers 2020 en Italie : Valérie Perrin en tête du classement

D’après les données du circuit de librairies Arianna, la Française Valérie Perrin, le regretté Camilleri et Sandro Veronesi, le gagnant du Prix Strega — le plus important prix littéraire italien — et du prix du Livre étranger France Inter/Le Point 2021, sont les auteurs des livres les plus vendus en Italie en 2020. Certes, l'année fut difficile, mais on compterait dans le Bel Paese de plus en plus de lecteurs

15/01/2021, 11:15

ActuaLitté

La récupération de Captain America par des pro-Trump scandalise le fils de son créateur    

Lors de l’assaut du capitole, le 6 janvier dernier, certains manifestants arboraient des déguisements à l’effigie de héros Marvel. Pour le fils du co-créateur de Captain America, Neal Kirby, la récupération du personnage au bouclier par les pro-Trump est une véritable insulte : « Captain America est l’antithèse absolue de Donald Trump. »

15/01/2021, 11:06

ActuaLitté

Les librairies face au couvre-feu : entre inquiétude, philosophie et sourires

Le couvre-feu national qu’a instauré le gouvernement fait frémir les commerces. Pour la librairie, qui sort d’une année où le pire a été évité, ces deux semaines de nouvelles mesures sanitaires contraindront-elles à une adaptation nouvelle? Pourtant, certains s’interrogent : la nécessité de limiter les déplacements, en regard du contexte sanitaire, oui, mais pourquoi dans ce cas encourager les commerces à ouvrir le dimanche ? 

15/01/2021, 10:56

ActuaLitté

Des procédures judiciaires contre Amazon, accusé d'entente sur les prix des ebooks

Amazon devra répondre de ses actes et de sa politique en matière de prix des livres numériques : deux procédures judiciaires distinctes visent en effet une possible entente entre la multinationale et cinq des plus importants éditeurs américains. Hachette, HarperCollins, Macmillan, Simon & Schuster et Penguin Random House sont ainsi présentés comme des « co-conspirateurs » dans une plainte.

15/01/2021, 10:32

ActuaLitté

Couvre-feu à 18 h dans toute la France : “mesure douloureuse” pour la librairie 

L’apparition d’un variant, désormais omniprésent dans la presse, pour le Coronavirus, provoque des montées d’angoisse. En Suisse, un confinement sévère vient d’être déclaré, entraînant la fermeture des commerces non essentiels. Autrement dit, des librairies victimes de ces mesures sanitaires. Dans son allocution du 14 janvier, le Premier ministre, Jean Castex, pose les bases pour la France. 

14/01/2021, 18:25

ActuaLitté

Surprise de la rentrée, Le Stradivarius de Goebbels donne le “la” en librairies

Le roman vrai de Nejiko Suwa, jeune virtuose japonaise à qui Joseph Goebbels offre un Stradivarius à Berlin en 1943, au nom du rapprochement entre l'Allemagne nazie et l'Empire du Japon. Le violon a été spolié à Lazare Braun, un musicien juif assassiné par les nazis. Nejiko n'arrive d'abord pas à se servir de l'instrument. Le violon a une âme. Son histoire la hante. Et Yaonn Iacono en a tiré un roman, publié cette année chez Slatkine & Cie.

14/01/2021, 16:28

ActuaLitté

Le PEN Club de France toujours à la peine avec son ancien président

Révélée en septembre 2020 par ActuaLitté, la situation du PEN Club de France reste délicate : le départ de son dernier président en date, l'écrivain et avocat Emmanuel Pierrat, s'est fait dans des conditions tumultueuses. L'organisation de défense de la liberté d'expression des auteurs critiquait les méthodes de ce dernier, mais l'accuse désormais de malversations.

14/01/2021, 15:42

ActuaLitté

29 communes en lice pour le titre de capitale française de la culture 

Les candidatures se sont closes ce 31 décembre 2020. Le jury devra désormais départager 29 communes (ou groupements de communes) pour attribuer le titre de « capitale française de la culture ». Le label s'accompagne, rappelons-le, d'un financement d'un million d'euros. 

14/01/2021, 15:38

ActuaLitté

L'Auvergne-Rhône-Alpes, "de longue date une terre de bande dessinée"

Pour commencer l'année 2021 avec quelques découvertes, et apporter un soutien aux éditeurs et auteurs régionaux, l'agence Auvergne–Rhône-Alpes Livre et Lecture publie un nouveau livret qui met en avant la production des acteurs locaux en matière de bandes dessinées...

14/01/2021, 15:35

ActuaLitté

France : libraires et éditeurs en première ligne d'une prise d'otage

Bisbille dans l’interprofession ? De toute évidence : la société Cyber Scribe, connue par ses services de référencements d’ouvrages pour les petites maisons et éditeurs autodistribués, fait les frais d’une colère de Dilicom. Dans un courrier émanant de la directrice générale, Véronique Backert, les clients découvrent un changement contractuel majeur : l’obligation de passer par Dilicom pour assurer « le référencement de vos titres dans le FEL et pour la transmission des commandes ». 

14/01/2021, 08:51

ActuaLitté

Nouvelles mesures sanitaires Covid : la Suisse ferme toutes ses librairies 

« Ça allait bien jusqu’à ce matin. » Le PDG des librairies Payot, Pascal Vandenberghe ne cache pas une pointe d'agacement, après les annonces du Conseil fédéral. La Suisse vient d’instaurer une série de mesures contraignant les commerces dits non essentiels à fermer de nouveau. Réaction directe à la hausse du nombre de contaminations du Coronavirus, la Suisse va endurer une chape de plomb à compter du 18 janvier. 

13/01/2021, 17:54

ActuaLitté

L’éditeur spécialisé en jeunesse et Young Adult Christian Trimmer à la tête de MTV Books

Auparavant directeur éditorial chez Macmillan, Trimmer a participé à faire découvrir nombre de best-sellers internationaux. Avec la nomination de ce spécialiste du Young Adult, MTV Entertainment Group espère l’arrivée de nouvelles plumes susceptible de se transformer en rentables futures adaptations. 

13/01/2021, 17:31

ActuaLitté

Hachette publiera le premier livre de Billie Eilish en mai 2021

Pour son premier livre, la chanteuse-compositrice Billie Eilish, révélée au monde entier fin 2019 avec son premier album When We All Fall Asleep, Where Do We Go ?, succès phénoménal, a fait dans la simplicité. Il sera titré Billie Eilish et proposera des photographies tirées des collections personnelles de l'artiste.

13/01/2021, 12:26

ActuaLitté

Prix Strega, le Goncourt italien : 2021 sera-t-elle l’année des femmes ?

Le plus convoité et discuté des prix littéraires italiens... Selon les plus récentes rumeurs, l’année 2021 sera l’année des femmes pour le Prix Strega, le principal prix littéraire italien. Un prix qui d’ailleurs a été souvent critiqué pour la place minoritaire des femmes parmi les titres sélectionnés et les gagnants. Des critiques qui se sont transformées en constats suite à une récente enquête.

13/01/2021, 12:02

ActuaLitté

La BnF inaugure des Rendez-vous du jeu vidéo, une série de conférences

La Bibliothèque nationale de France collecte, à des fins patrimoniales, les jeux vidéo et consoles diffusés en France. Pour valoriser cet héritage vidéoludique et mettre en avant l'histoire de ce médium, l'établissement inaugure en 2021 les Rendez-vous du jeu vidéo, avec 5 conférences, de janvier à mai.

13/01/2021, 11:14

ActuaLitté

Luna, le prochain roman de Serena Giuliano : Naples, ou le grand pardon

Après les succès de Ciao Bella (également chez Pocket) et Mamma Maria, pour lequel Serena Giuliano a reçu le prix Babelio, Serena emmène ses lecteurs à Naples, dans une ville que son héroïne, Luna, retrouve à contrecœur pour se rendre au chevet de son père malade. Et le roman sera publié chez Robert Laffont, ce 18 mars, apprend-on de l’éditeur.

13/01/2021, 10:01

ActuaLitté

Une libraire citée par Macron : "Cela m'amuse, tout au plus"

Le 31 décembre 2020, le président de la République Emmanuel Macron présente ses vœux aux Français. Un exercice délicat, surtout cette année, pour des raisons évidentes. Le chef de l'État veut innover : il cite alors l'exemple de plusieurs Français et Françaises, détaille leur attitude face à la pandémie. Parmi eux, Rosalie, « librairie à Bagnolet en Seine-Saint-Denis ». L'intéressée garde la tête froide et les idées claires.

12/01/2021, 17:57

ActuaLitté

L'Académie américaine des arts et des sciences place sa revue en accès ouvert

Dædalus, la revue de l'Académie américaine des arts et des sciences, copubliée par l'institution et les presses universitaires du Massachusetts Institute of Technology, sera désormais proposée en accès ouvert. 150 volumes, publiés entre 1955 et 2021, seront accessibles librement.

12/01/2021, 17:31

ActuaLitté

Faber annonce un nouveau livre de Sally Rooney en septembre 2021

L'éditeur britannique Faber a confirmé la parution d'un nouveau livre de Sally Rooney, auteure très remarquée de Conversations entre amis (traduit par Laetitia Devaux, Éditions de l'Olivier) et Normal People. Beautiful World, Where Are You paraîtra en version originale le 7 septembre 2021.

12/01/2021, 17:09

ActuaLitté

Allemagne, Autriche : les marchés du livre en recul pour 2020

La maudite année 2020 se termine, sans garantie que 2021 soit particulièrement meilleure, surtout sur le plan économique. Dans le monde du livre, les premiers bilans des douze mois écoulés tombent. En Allemagne et en Autriche, le recul des ventes est de mise, respectivement de 2,3 et de 4,4 %.

12/01/2021, 15:12

ActuaLitté

La Bibliothèque nationale du Qatar prépare la Coupe du monde de foot 2022

Du 21 novembre au 18 décembre 2022, le Qatar accueillera la 22e édition de la Coupe du monde de football. Un événement sportif particulièrement attendu dans le monde et dans le pays, mobilisé pour l'occasion. La Bibliothèque nationale du Qatar, à Doha, se prépare aussi, avec la signature d'un accord pour accélérer la recherche et l'étude en matière de ballon rond.

12/01/2021, 12:48

ActuaLitté

1,3 million de livres offerts aux écoles : IoLeggoPerche, rendez-vous national

L’initiative coordonnée par l’AIE (Associazione Italiana Editori) a rencontré un succès extraordinaire même dans l’année de la pandémie. Ce qui témoigne encore une fois de la résilience de l’édition italienne. Écoles, librairies et éditeurs unis pour la lecture : la cinquième édition de #ioleggoperché, le projet national de donation des livres en faveur des bibliothèques scolaires, promu par l'Association italienne des éditeurs (AIE), a été un succès malgré la situation difficile de la pandémie de Covid- 19 (avec 8 régions déclarés zones rouges).

12/01/2021, 11:26

ActuaLitté

Privée de bibliothèque, elle volait des livres à la Fnac 

Arrivées à son domicile, les forces de l’ordre ont découvert près de 140 livres qu’elle a manifestement dérobés à la Fnac. Cette habitante de Chamalières (Puy-de-Dôme) a été interpellée en fin de semaine dernière, alors qu’elle s’adonnait à son vice, dans la Fnac de Clermont-Ferrand. Et fut prise la main dans le sac avec une douzaine d’ouvrages qu’elle tentait de faire passer à l’as.

12/01/2021, 09:13

ActuaLitté

Le nouveau confinement au Québec réaffirme le rôle social des bibliothèques 

Les mesures concernant le confinement ont été resserrées partout au Québec ce samedi. Dans ce contexte, l’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) souhaite préciser que les bibliothèques publiques qui le désirent pourront offrir des espaces d’études ainsi qu’un accès aux postes informatiques aux élèves et aux étudiants allant du primaire à l’université. 

12/01/2021, 09:11