#Vie littéraire

Balance Ton Éditeur : “Il fallait que ça sorte

Quatre publications en l’espace d’une semaine, près de 250 abonnés constatés ce 14 avril… 1134, au 15. Balance ton éditeur est un collectif réuni pour lutter « contre le harcèlement, les discriminations et les mauvaises pratiques dans le monde de l’édition ». Mais avant toute chose, une précision d’importance : les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes. Utile à rappeler…

Le 15/04/2021 à 09:11 par Nicolas Gary

30 Réactions | 999 Partages

Publié le :

15/04/2021 à 09:11

Nicolas Gary

30

Commentaires

999

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

ce n'est pas mon secret c'est le tien

Plusieurs auteurs et autrices ont réagi, sollicitant la rédaction de ActuaLitté. « Il fallait que ça sorte », conclut l’une d’entre elles, mi-amusée, mi-intriguée. Mais le compte impulsé sur Instagram, ne se prend pas pour Judge Dredd : « L’objectif ici n’est pas de stigmatiser les différentes maisons, mais de mettre en lumière certains faits, certaines pratiques, afin que chacun/chacune fasse le nécessaire, à son échelle, pour que les choses changent. »

Évidemment, les témoignages sont anonymisés, pour protéger l’identité de toutes et tous, autant que le collectif derrière le compte. Ce qui n’empêche en rien l’engagement et l’idée qu’un travail de fond est à mener, « [s]uite aux belles initiatives qui ont vu le jour sur les réseaux sociaux depuis quelque temps (qui a dit que tout était à jeter en 2020 ?) ».

Balance ton quoi... lalala

Les trois messages postés font déjà effet : homophobie, sexisme, machisme, de quoi exposer que le milieu du livre est bien loin d'être épargné par ces problématiques. Pouvait-on en douter ? Lorsqu’en 2017, la vague #MeToo a frappé l’industrie du cinéma, avec les témoignages d’actrices précipitant la chute du producteur Harvey Weinstein, une enquête de ActuaLitté laissait songeur. Si personne n’envisageait que le secteur du livre soit différent des autres, et que le harcèlement sexuel était un sordide phénomène constaté dans toute la société, le sujet restait pour autant discret. Présent, voire manifeste, mais rangé sous le tapis...

Les récits collectés par le Collectif d’autrices Paye ta bulle ne laissaient pourtant pas grande place au doute. Avec #BalanceTonEditeur, les mêmes causes provoqueront les mêmes effets : quel poids cette forme de témoignage peut avoir, quelle incidence exerce véritablement une dénonciation anonyme, etc. Les interrogations ne manquent pas, bien entendu. 

Instagram, instauré en jury populaire ? Voilà l’hypothèse que le Canard enchaîné, en novembre 2017, avait formulée, quand #BalanceTonPorc avait surgi sur Twitter. Les victimes, bien entendu, doivent être accompagnées, et le courage de la prise de parole à visage découvert ne pouvait qu’être salué. Pour autant, indiquait le Volatile : « Inviter à “balancer”, avec tous les risques de dérives et de dérapages que l’on sait, ce n’est pas dénoncer à la justice, c’est dans une logique de vengeance justicière, livrer des hommes à la vindicte populaire. »

ÉDITION: Balance ton porc prend ses quartiers

Ici, l’anonymat garanti aux émetteurs des messages répond par ailleurs aux pressions que subissent les professionnels qui se manifesteraient publiquement. « On connaît la force de l’omerta qui règne dans l’industrie, ce microcosme parfois consanguin où chacun se regarde et s’observe et se connaît. Ou presque », grogne un libraire. Et la filiation entre BalanceTonPorc et BalanceTonEditeur ne demande pas une grande expertise en réseaux sociaux pour s'établir.

Violence de ce milieu

« Tout est parti de la réalisation d’un constat. Au fil de nos années d’expérience dans ce milieu, nous avons subi ou été témoins de nombreux comportements déplacés, discriminants ou humiliants », nous indique le collectif, joint par email. Un comportement constaté également chez les proches. Or, depuis la parution du Consentement de Vanessa Springora « et de la création des différents comptes « balanceton/ta » sur les réseaux sociaux, nous avons vraiment pris la mesure de l’ampleur de la violence et des mauvaises pratiques dans ce milieu ».

La question de la temporalité était réglée, « nous avons décidé qu’il était temps que la honte change de camp ». Il en allait de même avec la fiabilité des témoignages : « Nous prenons le temps d’échanger avec chaque personne, de les écouter, d’accueillir au mieux leur témoignage et de reconnaître le courage et le risque pris en parlant, même de façon anonyme. » La réalité du milieu est connue : secteur où chacun s'observe « et malheureusement les témoignages que nous recevons recoupent ce que nous avons entendu par d’autres sources ou vécu directement ».

Au final, ce collectif, mixte, composé de personnes ayant travaillé ou actuellement en poste, fort de ses propres expériences subies, aura conclu à l'évidence de cet outil.

Balance, oui, mais pour ouvrir les discussions

En une semaine, trois uppercuts, d’ores et déjà. Mais qu'en est-il de cette industrie ? S'avère-t-elle plus protégée, plus frappée par l’omerta ? « Le monde de l’édition n’échappe malheureusement pas aux formes de discriminations et aux comportements à caractère violent que l’on retrouve dans tous les milieux : harcèlement, agressions, misogynie, racisme, homophobie, transphobie, validisme, mépris de classe », observe le collectif.

« Nous ne cherchons pas à stigmatiser les maisons d’édition, ce n’est pas une démarche de vengeance ou de volonté de nuire, tout au contraire : nous sortons ces phrases et ces comportements du contexte feutré des bureaux pour en révéler toute la violence et l’anormalité. Nous espérons ainsi que les maisons d’édition entendent ce qu’il se passe. » Le Canard enchaîné peut donc se rassurer.

Quant à la filiation entre BalanceTonÉditeur et le tout premier déclencheur, BalanceTonPorc, au final décrié... Qu'apportent ces témoignages anonymes ? « Proposer une écoute à la parole énoncée nous semblait tout d’abord fondamental. Nous avons reçu plusieurs messages de personnes nous confiant qu’elles attendaient la création d’un compte dédié au milieu de l’édition. »

Et de conclure : « D’autres nous ont dit que cela avait déjà permis d’ouvrir des discussions en interne entre collègues. Nous nous en réjouissons sincèrement. Et à plus long terme, nous espérons que les gens continuent de témoigner et que les maisons d’édition prennent la mesure de la situation. »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Crédit photo : Jen Theodore/ Unsplash

 

30 Commentaires

 

Ed

15/04/2021 à 09:32

Il faut souligner que la dimension filtre que peut opérer un collectif, face aux messages reçus, et finalement le pacte passé entre l'émetteur qui reste anonyme et le canal de diffusion, restreint les débordements — non pas, censure, mais procède d'une méthodologie dans la diffusion.
Probablement avec un impact plus efficace, à mon avis, que celui de la déferlante légitime, mais cacophonique, et finalement inaudible. Par ce choix, que l'on imagine le plus bienveillant pour les victimes et avisé, s'opère une forme de régulation non de la parole, mais de son débit.
Personnellement, je vais suivre.

NAUWELAERS

16/04/2021 à 01:01

Je relis cet article et rien à faire...
Ce collectif est en train de valoriser quelque chose qui s'appelle: dénonciation anonyme !
Quant au «filtre» qu'Ed imagine...
Vraiment ?
Je suis anonyme, je dis tout ce que je veux contre Monsieur X ou Madame Y et le collectif est le «filtre»...
Il est certain que je serai tout à fait juste et honnête.
Charger la barque, exagérer ou mentir dans une situation conflictuelle ?
Voyons, impossible !
Si je balance via un filtre et sous anonymat, j'ai raison à 150%.
Le collectif peut évaluer la crédibilité de mes propos.
Il a la compétence pour cela...c'est un collectif.
Des preuves, des témoins ?
On en parle ?
Donc je suis en conflit avec quelqu'un, je suis une victime pour telle ou telle raison: je vais donc balancer de cette façon-là.
Puisque je ne tente pas de me défendre au moment précis où des problèmes, abus etc. surviennent.
Je n'oppose aucune résistance puis je dénonce anonymement et via collectif donc tout est plié !

Vraiment croire que les choses sont si simples ne correspond en rien à la vérité de ce qu'on vit dans ce monde plus qu'imparfait !
Maintenant s'il y a des abus et des attitudes et faits et mentalités délétères -évident qu'il y en a - oui il faut parvenir à faire évoluer les choses dans le bon sens.
Mais balancer anonymement...je regrette, Ed et quiconque, il y a quelque chose de très gênant.
Bien entendu, jeter en pâture quelqu'un à la vindicte et au cloutage au pilori des réseaux sociaux, ce n'est pas mieux.
C'est bien pire en général.
Enfin si on me demande les meilleures solutions les plus efficaces...non je n'ai pas la réponse.
Si ce nouveau «modus operandi» se répand, on verra concrètement les résultats, s'il y en a.
On juge l'arbre à ses fruits...
CHRISTIAN NAUWELAERS

L'auteur masqué

16/04/2021 à 19:06

Mais là on dénonce un comportement, pas une personne, le contributeur est anonyme mais la personne incriminée l'est aussi.

Dura Lex Sed Lex

15/04/2021 à 11:04

J'ai un peu de mal... Si j'ai bien comprends, ça se veut dénoncer les mauvaises pratiques éditoriales ?

Et qu'est-ce qu'on lit (4 petits posts en une semaine... C'est une déferlante de la taille d'un souffle de papillon... On rappelle qu'il y a 200 000 auteurs en France) ? Des plaintes généralement envers une personne.

Ça reste de l'agression, mais aucunement d'un éditeur, mais d'employés d'éditeur. La vie, quoi ! Moi qui croyais naïvement que cela allait dénoncer les pratiques éditoriales, comme les contrats abusifs, l'absence d'à-valoir, les à-valoir miteux, les exploitations abusives, les manuscrits non lus, le blocage d'auteurs, le copinage germano-pratin, etc.

Bref, des pratiques éditoriales courantes...

oui mais non en fait

15/04/2021 à 12:29

Oui c'est vrai, pourquoi dénoncer sexisme et harcèlement, quand on peut dénoncer de vrais problèmes économiques, éditoriaux ou contractuels. Si ça c'est pas germano-pratin...

Peut être qu'on peut aussi arrêter de jouer à qui a la plus grosse frustration et compatir avec les oppressions des autres, convenir que ce n'est pas normal, au lieu de minimiser et toujours ramener le tout à des problèmes d'égo non ?

R

16/04/2021 à 23:01

C'est marrant comme votre propre commentaire se retourne très aisément contre vous.

NAUWELAERS

17/04/2021 à 12:30

R,
Merci de nous faire savoir à qui vous vous adressez...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Balancetonediteur

15/04/2021 à 14:34

Chère/cher Dura Lex Sed Lex,
Nous vous invitons à nous faire part de vos témoignages via l’adresse mail suivante, afin que nous puissions les relayer : balancetonediteur@gmail.com
Bien à vous,
L’équipe @balancetonediteur

Dura Lex Sed Lex

16/04/2021 à 07:59

Le problème est que les exemples sont personnels : donc les écrire, c'est forcément se dénoncer. Or, dans le charmant petit monde éditorial, si on veut continuer à travailler, il vaut mieux ne pas sortir du rang (je suis venu, j'ai vu et je n'ai rien dit).

Donc à part des anecdotes invérifiables, ou bien qui ne touchent pas au système, vous n'aurez jamais rien de concret. D'ailleurs, les éditeurs le savent bien.

Je ne suis pas contre le fait de dénoncer ces pratiques, notez-bien, mais je ne pense pas que ce soit le meilleur moyen. Et entre nous, je n'ai pas le moyen. Je pense qu'il faudrait que tous les auteurs commencent pas balancer sur le réseau les « contrats » éditoriaux... histoire que le monde apprenne ce qu'est se foutre de la gueule d'un auteur par exemple... Le problème de l'anonymat ne sera pas résolu pour autant.

Dominique L.

15/04/2021 à 13:03

Ouah, quels témoignages !
D'accord, beaucoup de mecs sont des porcs, dans le milieu du livre comme ailleurs, mais c'est tout.
Cela ne veut pas dire qu'il faut dénoncer les pratiques de ces types, mais les témoignages de ces femmes mettent majoritairement en lumière des comportements d'auteurs, du même style que partout ailleurs, des blagues et comportements salasses totalement inacceptables.
Depuis toujours, un type qui a pouvoir de décision sur la carrière d'une femme se croit permis d'être un porc : emploi, rôle, contrat, etc. c'est malheureusement pareil.
Oui, il y a un grave problème de comportement de certains hommes envers les femmes, mais cela ne fait que révéler que le milieu du livre — auteurs, illustrateurs, éditeurs, etc. — n'a rien du romantisme supérieur que certains veulent laisser planer, mais que les cons sont partout.

Etienne Denis

15/04/2021 à 17:41

Par curiosité, sur quoi est basé le « les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes »? Je ne conteste pas, c'est juste qu'à moins que j'aie sauté un paragraphe, rien dans l'article ne parle de ça.

Statistique

15/04/2021 à 21:26

Parce que les rapports sociaux annuels produits par le SNE montrent que la part des femmes dans l'édition ne cesse de monter - actuellement autour de 70% - pendant que les salaires moyens ne cessent de baisser.

Etienne Denis

16/04/2021 à 15:58

Selon la même logique, le KKK comporte 40% de Noirs (puisqu'il est populaire dans des États où il y a 40% de Noirs). Je ne dis pas qu'aucun de ces commentaires n'a été fait par des femmes (hé, je me rappelle d'un « on explore le corps d'Étienne? » lancé par une cliente à son groupe d'employéEs, qui la trouvaient très drôle). J'essaie juste de comprendre sur quels faits s'appuie la précision que c'est aussi des commentaires de femmes.

b.a.-ba

16/04/2021 à 19:01

Encore un exemple de la teneur hautement journalistique de ce site

Team ActuaLitté

16/04/2021 à 19:09

Et de la haute intelligence de certains de ses commentateurs :-)

NAUWELAERS

16/04/2021 à 19:55

b.a-ba: cette initiative fait partie de la vie éditoriale et il s'agit donc d'une information qui a toute sur sa place sur le site ActuaLitté, qui n'est pas seulement une mine de critiques de livres comme Babelio, par exemple.
Chaque jour sauf le dimanche, je vous suggère d'écarter vos oeillères avec un plaisir toujours renouvelé et de parcourir à votre aise les nouveautés qui pleuvent dru sur ce site.
Vous aurez la joie d'y trouver de très nombreuses nouvelles du monde des livres, françaises et étrangères !
Et des chroniques de livres.
Quant à l'initiative «Balance ton éditeur», si elle ne comporte (pour le moment ?) que des dénonciations anonymes de comportements reprochés à des gens laissés anonymes dans les bureaux des maisons d'édition(s), je me demande si au bout du compte elle ne se révèlera pas aussi utile que ce qu'autrefois en Belgique on nommait un «poil d'oeuf»; une dénomination qui s'applique par exemple à des personnes inutiles.
Un exemple: un certain Premier ministre que je n'attaquerai pas personnellement mais dont les initiales sont: JC !
(Non le Christ n'a jamais été Premier ministre mais pas question de déflorer le nom du personnage
en question éligible à la qualification de «poil d'oeuf»;disons que son crâne se rapproche de celle-ci, comme ce qu'il abrite sous le capot austère, contredisant son accent chantant qui serait agréable dans une autre bouche.)
Après cette longue digression, je conclus: je ne suis pas fan de cette initiative mais attendons de voir.
Et si cette info n'est pas essentielle, je la trouve intéressante et symptomatique des temps que nous vivons.
Aux inévitables qui se manifesteraient ici: «Donc vous pensez que c'était mieux avant, nianiania ?», je ne peux que rétorquer que je ne peux répondre.
Je viens de m'envoler pour une villégiature sur la planète Saturne -très loin de ces mormons de la
pensée -et je m'adresse à eux pour leur dire que cela m'empêche hélas de leur répondre...!
(Stop.)

CHRISTIAN NAUWELAERS

James Fitzroy Yellowplush

15/04/2021 à 18:36

A quand un balancetatruie ? J'ai travaillé dans l'édition (plus aujourd'hui Dieu merci !) et des vulgaires idiotes j'en ai rencontrées un paquet ? On a le droit de le dire ou on est condamné au camp de rééducation ?

NAUWELAERS

16/04/2021 à 00:25

Moi,cher collectif, je pose une question: quelles sont les conséquences concrètes et objectives à attendre ?
Quelles améliorations vont-elles survenir, et comment ?
Je ne comprends pas bien...
Merci de bien vouloir expliquer.
Et puis la subjectivité est impossible à écarter...
Pas dans les cas évidents de gens floués ou lésés financièrement, sur leurs droits etc.
Encore que même dans ce domaine-là, j'ai bien conscience que les preuves sont difficiles à établir.
Alors dès que des conflits humains surviennent...
Lorsque des attitudes sexistes et/ou du harcèlement surviennent, être ferme et dire NON.
Se faire respecter immédiatement !
Voilà l'attitude qu'il faut tenter d'avoir même -oui même -dans une condition de subordination...mais j'admets que ce n'est pas toujours évident.
J'aime les gens qui ont du caractère, de la force intérieure et qui le montrent dès que l'on tente d'abuser d'une façon ou d'une autre.
Je ne sais pas si des plaintes via le web vont réduire les scories du monde de l'édition.
J'écris: «Je ne sais pas.»
Ce que je sais: je crois à l'assertivité, à la force intérieure qui s'impose par elle-même.
Vision émancipatrice de l'individu-femme et homme -que de croire à sa capacité de défendre sa dignité sans besoin de balancer -ce qui entraîne presque toujours des conflits et dénégations.
Allez donc connaître la vérité...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Hyppolene

16/04/2021 à 06:47

Juste un constat: on la le droit de citer Gallimard et Flammarion , mais pas «  la maison d’édition Jeunesse »?
Etrange , non ?
Je me demande ce que cela signifie VRAIMENT ?

Ceci dit, bien sûr que c’est une bonne chose que la parole se libère. A condition qu’elle ne choisisse pas QUI doit être nommé et QUI protégé ...

Florence Ludi

16/04/2021 à 08:17

J'aimerais que vous nous expliquiez pour quelles raisons, dans votre accroche (qui est souvent la seule chose qu'on lit après le titre), vous écrivez
"Mais avant toute chose, une précision d’importance : les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes. Utile à rappeler…"
- Avant toute chose
- d'importance
- utile à rappeler
Toute cette terminologie laisse supposer un scoop sur les violences faites aux hommes par les femmes.
Or, dans le corps du texte il n'y a plus RIEN sur le sujet.
Alors pourquoi ces précautions oratoires alors que toutes les études montrent que les femmes sont beaucoup plus impactées par les violences que leur infligent les hommes que le contraire - en France, à l'international, dans le monde de l'édition, en couple et en famille, etc.?
Un peu de bien-pensance, voire de désinformation patriarcale, peut-être?

Nicolas Gary –

16/04/2021 à 18:20

Bonjour.
Lisez plus attentivement : il s'agit d'un avertissement que le collectif pose en préambule.
Demandez-leur pourquoi...

Arthur Magnus

17/04/2021 à 19:09

Pardon m'sieu Gary (et mon bonsoir... sabbatal? Sabbatique ? Saturnien ? Saturnin ? Enfin, du samedi, quoi...), mais j'ai beau lire et relire le chapô, je n'y vois rien qui indique que "Mais avant toute chose, une précision d’importance : les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes. Utile à rappeler…" vient du collectif et n'est pas un commentaire de l'auteur de l'article ou du site...
Vous ne vous exprimez pas toujours de manière très claire, ce pour quoi je ne me prive d'ailleurs pas de vous épingler régulièrement ; d'autres que moi vous le disent aussi, mais vous semblez hélas préférer continuer à penser que ce sont vos lecteurs qui vous lisent mal, ou d'un œil distrait.

Nicolas Gary – ActuaLitté

17/04/2021 à 21:55

Mais sabbatique ou doménical, bonsoir ou bonjour, qu'importe.
Alors, je reprends : https://www.instagram.com/p/CNSkrIQJgDC/
je cite : "Petit aparté : nous avons appelé ce compte @balancetonediteur, mais les histoires que nous entendons chaque jour nous rappellent, d’une part, que le harcèlement, la discrimination et les mauvaises pratiques ne sont pas seulement le fait des hommes, et d’autre part, que chaque service (édito, mais aussi cessions, marketing, presse, etc.) est durement touché."
J'ai paraphrasé, certes, mais je n'en revendique pas l'origine.

Arthur Magnus

17/04/2021 à 23:28

Ce n'est pas parce que dans un commentaire de l'article, vous écrivez "je cite : ..." en donnant votre source que cela modifie le chapô du même article, chapô qui lui ne donne l'impression de citer personne quant au passage en question...

Etienne Denis

18/04/2021 à 16:28

Bonjour Nicolas. Merci d'avoir répondu à ma question. Si je peux me permettre une suggestion : préciser, à même la citation, quelle est son origine. Par exemple : « Mais avant toute chose, une précision d’importance que tient à faire ce collectif : les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes. Utile à rappeler… » L'ajout de « que tient à faire ce collectif » nous apprend qu'il ne s'agit pas de l'opinion personnelle de l'auteur.

Et pendant que j'ai votre attention : merci pour votre site! Malgré les commentaires de certains (hé, pourquoi le lisent-ils?), je le trouve bien utile et plutôt sympa.

L'auteur masqué

16/04/2021 à 19:15

"Toute cette terminologie laisse supposer un scoop sur les violences faites aux hommes par les femmes."

Vous extrapolez beaucoup Florence.
L'exemple"Qu'est-ce qu'on s'en fout que ce soit homophobe, tant que c'est bien écrit!" n'est pas genré, ça peut être dit par un homme ou une femme à un homme ou une femme.

Marie

16/04/2021 à 08:48

A quand, balance ton prochain?...Je préfère, quant à moi ré écouter la chanson de Barbara : "Moi, je m'balance".

Daphné

16/04/2021 à 16:10

Bonjour,
Monsieur Nicolas Gary, vous profitez d'un mouvement de dénonciation de mauvaises pratiques éditoriales pour donner votre opinion sur le traitement médiatique, politique et juridique des violences sexistes et sexuelles en France. Vous semblez pourtant ne pas y connaitre grand chose. "Mais avant toute chose, une précision d’importance : les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes. Utile à rappeler…" Pourquoi est-ce important ou utile ? Utile à rappeler : le harcèlement et la discrimination sont en grande majorité le fait d'hommes. Tout au long de votre article, vous questionnez la responsabilité de ces personnes qui dénoncent des violences, des discriminations et du harcèlement sur les réseaux sociaux, sans jamais questionner la responsabilité des personnes auteur.ices de ces violences. Votre article n'est pas sérieux et donne l'impression que vous vous sentez attaqué.

Nicolas Gary – ActuaLitté

16/04/2021 à 18:22

Bonjour
Donner mon avis, je sais faire : ici, le mien n'existe certainement pas.
Et la phrase que vous citez vient du collectif, dont j'ai en effet la faiblesse de paraphraser les propos.
Quant à me sentir attaqué, je vous tranquillise sur ce point : nullement.
Merci de nous lire.

Éditrice anonyme

23/05/2021 à 20:55

Bonjour Daphné,
Avez-vous travaillé dans l’édition ? C’est un secteur très féminin. Personnellement, j’y travaille depuis une quinzaine d’années et je suis passée par différentes maisons. D’après ma propre expérience mais aussi celles de nombreuses collègues, certaines femmes ne sont pas tendres avec... les femmes ! Je ne vais pas citer de noms ici mais la plupart des personnes toxiques dont j’ai entendu parler sont bel et bien des femmes, de même que celle qui m’a fait vivre un calvaire pendant 2 ans et qui a poussé à bout un certains nombres d’autres salariées, les envoyant en arrêt maladie, les poussant à démissionner... À l’ère de #metoo et de #balancetonporc, je pense qu’il est utile de le préciser, pour ne pas oublier ces nombreuses femmes qui sont non pas victimes de mains baladeuses et de comportements sexistes mais d’un harcèlement moral aussi insidieux que destructeur.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Books By Women : le métier évolue, surtout ne pas se perdre en route

Avril signe le retour des beaux jours, l'impératifs de ne pas se découvrir d'un fil, mais surtout des nouvelles de la lettre Books By Women. Et comme toujours, la voici proposée en intégralité, rien que pour vos yeux, comme dirait l'autre...

12/04/2024, 17:17

ActuaLitté

Pour l'industrie papetière aussi, le secteur du livre reste solide

En 2021 et 2022, l'industrie papetière se trouvait dans un contexte de « polycrise » : 2023 a-t-il fait mieux ? Sur fond d'inflation, la production et la consommation globale des papiers et des cartons, en France, sont en recul, tout comme le chiffre d'affaires du secteur (papier, carton et pâte marchande), qui atteint 5,6 milliards €. Mais la demande du marché du livre, elle, reste stable.

09/04/2024, 11:25

ActuaLitté

Une aventure inédite d'Elmer, inspirée par une canicule française

L'éléphant coloré Elmer a perdu son papa, David McKee, en avril 2022, et sa dernière aventure, Elmer et le cadeau mystère, est parue en septembre 2023 (dans une traduction de Claire Billaud, Kaléidoscope). Pas vraiment la dernière, finalement : un manuscrit inédit sera publié par la famille de l'auteur en 2024, au Royaume-Uni.

08/04/2024, 13:24

ActuaLitté

Editis : Olivennes tranche dans le vif et annonce un “Editis Media Groupe”

Président d'Editis depuis novembre 2023, Denis Olivennes le décrit à présent comme « un groupe remarquable et solide par la qualité de ses maisons, de ses éditeurs, de son appareil de distribution et de diffusion », dans un entretien. S'il s'est approprié le groupe, cela s'est un peu fait au détriment du comité exécutif d'Editis, qui a perdu plusieurs membres, nommés sous l'ère Michèle Benbunan.

08/04/2024, 12:18

ActuaLitté

Shoot the book ! les 16 et 17 mai au festival de Cannes

Le programme Shoot the Book ! sera de retour sur la croisette les 16 et 17 mai 2024. Mises en place il y a 11 ans en marge du Festival de Cannes, ces rencontres mettent en relation des éditeurs et des producteurs du monde entier à la recherche de futurs projets d'adaptation cinématographique. 

08/04/2024, 11:06

ActuaLitté

Pierre Féry quitte Michel Lafon pour les éditions du Rocher

Pierre Féry, précédemment chez les éditions Michel Lafon, intègre les éditions du Rocher en tant que directeur éditorial délégué, placé sous l'autorité de Bruno Nougayrède, président du groupe Elidia, propriétaire des éditions du Rocher.

04/04/2024, 16:31

ActuaLitté

Editis : Trésor Bofete nouveau directeur de la communication

Catherine Lucet, Directrice Générale d'Editis, et Pascale Rus, Directrice Générale Adjointe, expriment leur satisfaction à l'occasion de l'intégration de Trésor Bofete au poste de Directeur de la Communication Groupe.

04/04/2024, 11:49

ActuaLitté

Pour leurs 20 ans, les éditions de La Volte préparent “une folie”

À l'occasion de son anniversaire, La Volte édite un livre-objet unique retraçant vingt ans de publications, avec vingt univers « voltés » illustrés par vingt artistes différents. Pour l'occasion la maison lance une campagne de financement sous forme de souscription pour V.Vingt ans de Volte.

02/04/2024, 15:01

ActuaLitté

Hachette Livre signe avec Total pour 3 ans 

Hachette Livre et TotalEnergies ont annoncé la prolongation de leur collaboration pour les trois prochaines années. Elle concerne la commercialisation de produits culturels au sein des stations-service. Cette initiative s'inscrit dans une volonté pour TotalEnergies de proposer un éventail de biens culturels, tout en offrant à Hachette Livre l’opportunité de promouvoir ses produits à plus grande échelle.

28/03/2024, 16:50

ActuaLitté

Le Pavé Rémois, nouvelle maison d’édition dans la ville de Paul Fort

Margot Reibel, jeune éditrice, a récemment fondé le Pavé Rémois, une nouvelle maison d'édition basée à Reims, avec pour mission de mettre en lumière le talent littéraire de la Champagne-Ardenne. 

27/03/2024, 18:17

ActuaLitté

Étude Babelio : les lecteurs de romance en France

Le site des amoureux des livres, Babelio, a mené une grande étude sur ce genre parfois méprisé, mais aussi vaillamment défendu par les lectrices, en effet la majorité du lectorat (94,9 %). 50 questions pour mieux appréhender ce riche continent, et comment il est perçu par ceux qui l'aiment et le connaissent.

26/03/2024, 20:00

ActuaLitté

Les Montagnes hallucinées de Lovecraft, un manuscrit en édition limitée

Les Saints Pères, éditeur spécialisé dans la publication de fac-similés de manuscrits des grands classiques de la littérature mondiale, propose At the Mountains of Madness (Les Montagnes hallucinées) de H.P Lovecraft, dans une édition limitée et numérotée de 1000 exemplaires.

25/03/2024, 11:07

ActuaLitté

Les éditions Autrement lancent une collection avec la revue Zadig

La maison généraliste du groupe Madrigall, Autrement, s'associe avec le trimestriel né en 2019, Zadig, et lance une nouvelle collection, Zadig Autrement.

21/03/2024, 16:56

ActuaLitté

Pierre Leroy nommé conseiller d'Arnaud Lagardère

Dans la perspective de son prochain départ en retraite, M. Pierre Leroy a informé le Conseil d’Administration de sa décision de mettre fin à ses mandats de Directeur Général Délégué, membre du Comité Exécutif et Censeur du Conseil d’Administration de Lagardère SA, avec effet immédiat au 19 mars 2024.

19/03/2024, 21:50

ActuaLitté

Le Roi et l'oiseau : le chef d'oeuvre de Grimault et Prévert

Sorti en 1980, Le Roi et l'Oiseau est un film d'animation signé Paul Grimault sur des textes de Jacques Prévert. Un film de renommée mondiale, que des réalisateurs japonais comme Miyazaki et Takahata ont porté aux nues, considérant Grimault comme leur mentor. Et derrière le grand film, un grand livre, réédité...

19/03/2024, 16:50

ActuaLitté

Après l'émancipation, Dalva collabore avec Robert Laffont

Après avoir collaboré pendant trois ans avec le groupe Christian Bourgois éditeur, les jeunes éditions Dalva se sont émancipées à l'automne 2023. Leur démarrage réussi, marqué par un bon accueil de leurs 23 premières publications auprès des lecteurs et des libraires, motive Juliette Ponce et Marie-Anne Lacoma à continuer sur leur lancée, en collaborant cette fois avec les éditions Robert Laffont.

19/03/2024, 11:07

ActuaLitté

Les Mémoires d'Al Pacino en octobre 2024 aux éditions du Seuil

L'acteur américain Al Pacino, connu pour ses rôles dans Le Parrain, Un après-midi de chien ou Scarface, et récompensé par un Oscar, un Emmy Award et un Tony Award, retracera sa carrière dans Sonny Boy. Ces Mémoires seront publiés en France par les éditions du Seuil, le 11 octobre 2024.

15/03/2024, 15:19

ActuaLitté

LivrEmploi, la nouvelle plateforme de recherche d'emploi dans l'édition  

La plateforme livremploi.fr offre un espace gratuit pour la recherche d'emploi dans l'ensemble des domaines de l'édition. À partir du 8 avril, juste avant le Festival du Livre de Paris 2024, elle sera officiellement accessible.

14/03/2024, 12:19

ActuaLitté

Gilles Haéri succède à Francis Esménard au bureau du SNE

Gilles Haéri, à la tête des Éditions Albin Michel depuis 2019, a intégré le 13 mars 2024 le bureau du Syndicat national de l'édition (SNE). Né en 1972, cet ancien élève de l’École Centrale Paris, également agrégé de philosophie, a initialement orienté sa carrière vers l'édition universitaire avant de s'ouvrir à la littérature générale.

14/03/2024, 10:05

ActuaLitté

Un recueil inédit de James Baldwin en mai pour le centenaire

Pour marquer le centenaire de la naissance du grand écrivain et activiste James Baldwin, les éditions Stock proposent une collection de textes jamais publiés en français, avec une préface du Prix Femina 2013, Léonora Miano, entre autres spécialiste de la question coloniale. Sortie de La Croix de la Rédemption (trad. Valentine Leÿs et Romaric Vinet-Kammerer) prévue le 15 mai prochain.

13/03/2024, 17:33

ActuaLitté

Petites et moyennes maisons d'édition : de fragiles fondations

À partir de plusieurs sources, dont des bases de données et des entretiens avec quelques éditeurs, le ministère de la Culture s'est lancé dans une étude consacrée aux petites et moyennes maisons d'édition. Si la dynamique de création des structures ne faiblit pas depuis les années 1970, celles-ci restent fragiles, en particulier dans un contexte de concentration du secteur. 

13/03/2024, 12:59

ActuaLitté

À 70 ans, Martine vit une seconde jeunesse

Martine, la célèbre petite fille née de l'imagination de Marcel Marlier et Gilbert Delahaye en 1954, fête cette année ses 70 ans. Avec ses 60 albums vendus à plus de 165 millions d'exemplaires dans le monde, elle est devenue une véritable icône de la littérature jeunesse, incarnant l'enfance et le bonheur pour des générations de lecteurs. Pour célébrer cet anniversaire, les éditions Casterman ont prévu une série d'événements à destination des lecteurs de Martine, dont une exposition à la galerie Gallimard.

13/03/2024, 12:23

ActuaLitté

Saporta fait ses cartons : Adieu Fayard et Bolloré, bonjour la liberté ?

Voici une semaine que le bruit circulait : l’éviction de la patronne de Fayard était actée au sommet du groupe Lagardère. L’AFP a officialisé la chose, sans aucune réserve : Isabelle Saporta aurait été convoquée ce 8 mars, pour entretien préalable à licenciement. Lequel serait donc effectif le 20 mars.

09/03/2024, 10:11

ActuaLitté

Salaires minima dans l'édition : un dialogue social dans l'impasse ?

Le contexte de forte inflation avait conduit les partenaires sociaux à se réunir autour de la table à plusieurs reprises, en 2022, pour convenir de deux hausses au cours de l'année 2023. L'avenant n° 16 doit revaloriser les rémunérations des salariés de la branche édition pour 2024, mais les négociations sont houleuses : Force ouvrière et la Confédération Générale du Travail dénoncent des montants largement insuffisants, notamment pour les plus bas salaires.

07/03/2024, 11:26

ActuaLitté

Julliard : Frédéric Mora rejoint Adrien Bosc comme nouveau directeur éditorial  

Les éditions Julliard (Editis) se félicitent de l’arrivée prochaine de Frédéric Mora au poste de directeur éditorial : « Frédéric Mora est un grand éditeur, et une personne rare. Il a contribué au renouvellement du paysage littéraire français. Avec Lisa Liautaud, directrice éditoriale, ils formeront un tandem à la hauteur de notre ambition pour la maison. »

06/03/2024, 18:43

ActuaLitté

La maison des pensées de l'écologie, Wildproject, lance sa collection "Littératures"

Depuis 2009, notre maison d'édition, dédiée aux courants de l'écologie, s'apprête à introduire sa nouvelle collection intitulée « Littératures », en avril 2024.

06/03/2024, 17:51

ActuaLitté

Traverser les lacs à la nage et déplier le temps

J’ai longtemps regretté la placidité des lacs suisses ‒ mais ce calme n’est qu’apparent, leurs tempêtes existent, les courants peuvent se révéler traitres ; je ne le savais pas.

06/03/2024, 17:23

ActuaLitté

En difficulté, la maison d'édition Ici Même émet un SOS

Le mot d'ordre est lancé : « Sauvons Ici Même, achetez Ici Même ! » Cet appel aux lecteurs et aux lectrices vise à garantir l'avenir de la maison d'édition nantaise, dont le catalogue compte une soixantaine de titres. Bérengère Orieux, fondatrice, reste optimiste et passionnée malgré les difficultés rencontrées depuis la pandémie.

06/03/2024, 12:55

ActuaLitté

Livres jetés, auteurs lésés, plainte déposée : l'étrange cas Sydney Laurent

En liquidation judiciaire depuis le mois de mars 2023, les éditions Sydney Laurent laissent un souvenir amer à des centaines d'écrivains. Pratiquant l'édition à compte d'auteur, la société proposait des forfaits payants pour assurer mise en page, relecture et impression des livres. Dotée d'une librairie à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), elle a aussi fait naitre un litige entre des associés...

06/03/2024, 10:50

ActuaLitté

Pédagogie ou sur place ? Denis Olivennes, ou l'art subtil de la com' 

Editis, « un très grand groupe », rassurait une fois encore Denis Olivennes, invité de BFMTV, dans les Entretiens HEC. Fort de « très grandes [et] belles maisons », il a connu de nombreux propriétaires en vingt années, « pourtant, il est toujours là ». Charge désormais au nouvel actionnaire d’en tirer le meilleur. Certes, mais comment ?

05/03/2024, 12:04

ActuaLitté

Pour leurs 20 ans, les éditions Amsterdam en poche

Dans le cadre de leur engagement envers l'écologie, les études urbaines, les études de genre, l'antiracisme, la pensée critique, et l'économie politique, les éditions Amsterdam entendent redonner vie à des œuvres emblématiques qui ont contribué à forger leur réputation. En introduisant ces titres au sein d'une collection de poche, l'objectif est de les rendre plus accessibles, en particulier auprès d'un public étudiant. 

05/03/2024, 11:36

ActuaLitté

Editis : Adrien Bosc prend la direction des éditions Julliard

Editis annonce l'arrivée d'Adrien Bosc en tant que directeur des éditions Julliard et confirme un accord pour une participation majoritaire dans les Éditions du sous-sol. Adrien Bosc, qui a fondé les éditions du Sous-Sol en 2011, occupait le poste de directeur de l'édition au Seuil depuis 2016. Il rejoint à présent Julliard, maison d'édition fondée en 1942.

01/03/2024, 15:18

ActuaLitté

Le magazine Books relance sa newsletter et appelle aux dons

Le magazine Books s'arrêtait en février 2023, à la suite de la liquidation du groupe éditorial Actissia qui en était propriétaire. Un an après un premier appel au don, la « booksletter » va être rouverte. Son équipe espère qu'il s'agit là d'une première étape vers une renaissance de la revue.

27/02/2024, 16:30

ActuaLitté

La Route : Manu Larcenet adapte le best seller de feu Cormac McCarthy

La Route (trad. François Hirsch), c'est d'abord un roman post-apocalyptique publié en 2006, Prix Pulitzer de la fiction l'année suivante. L'auteur de ce best seller, Cormac McCarthy, est lui décédé le 13 juin dernier. Le créateur de Blast, Manu Larcenet, et Dargaud, ont choisi d'adapter son plus célèbre ouvrage en bande dessinée. En librairie le 29 mars.

23/02/2024, 16:56

ActuaLitté

Grégoire Delacourt prolongera la liste de ses envies chez Albin Michel

Le 17 avril 2024, les éditions Albin Michel publient La liste 2 mes envies, le dernier roman de Grégoire Delacourt et le premier dans la maison de Francis Esmenard. Cette publication survient dix ans après le triomphe public de La liste de mes envies, qui a connu un succès retentissant avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus, des traductions dans 35 pays, y compris l'Angleterre et les États-Unis, et des adaptations au théâtre et au cinéma. 

23/02/2024, 15:10

ActuaLitté

Lise Boëll dirigera Mazarine, qui s'émancipe de Fayard

Arnaud Lagardère, le PDG de Hachette Livre, a confié à Lise Boëll le poste de directrice générale chez Mazarine. Avec une carrière dédiée à rendre la littérature accessible à tous et à promouvoir la diversité, elle est chargée d'enrichir le catalogue de l'éditeur avec des titres de fiction et de non-fiction.

22/02/2024, 22:03

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Robin Book : 12 ans de prison pour le plus grand voleur de livres

Ancien directeur de la bibliothèque Girolamini de Naples, Massimo Marino De Caro a obtenu d'entrer dans l'Histoire. Après un procès de la durée de 12 ans, il a été condamné par le tribunal de Naples à une nouvelle peine, pour un total de 12 ans de prison.

14/04/2024, 10:02

ActuaLitté

Le livre d'occasion en France : la grande étude

Pour rendre compte et comprendre les transformations du marché des livres d'occasion en France au cours de la dernière décennie, une vaste étude a été menée en 2022-2023 par le ministère de la Culture et la Sofia, sous la supervision du spécialiste du monde de l'édition, Bertrand Legendre. L'objectif : quantifier et comprendre ce secteur de la seconde main, en plein essor. 

12/04/2024, 18:05

ActuaLitté

2023, l'ère des lecteurs multimédias et multisupports ?

La Sofia, le SNE et la SGDL ont dévoilé les résultats de la 13ème édition du baromètre des usages du livre, qui couvre les formats imprimés, numériques et audio. Réalisée par Médiamétrie au début de 2024, cette enquête examine les comportements d'achat et de lecture des Français âgés de 15 ans et plus pour l'année 2023.

12/04/2024, 16:36

ActuaLitté

Emmanuel Macron : "une contribution" prélevée sur le livre d'occasion    

Lors de sa visite au Festival du livre de Paris qui s'est ouvert ce vendredi, le président Emmanuel Macron a annoncé l'introduction d'une nouvelle mesure pour préserver la loi sur le prix unique du livre neuf face à la concurrence croissante du marché du livre d'occasion. 

12/04/2024, 15:33

ActuaLitté

Internet : France et Québec réunis contre Chinois et Américains

La mission franco-québécoise initiée en 2019 avait débouché sur un appel à candidatures présenté trois ans plus tard. Au cœur de la collaboration entre la Belle Province et l’Hexagone, la découvrabilité des œuvres francophones. Ou comment exister dans un internet où d’un côté les GAFA américains, de l’autre les BATX asiatiques règnent en maîtres… 

12/04/2024, 14:47

ActuaLitté

En 2023, moins de livres achetés, plus d'argent engrangé

À l'occasion de l'inauguration du Festival du livre ce vendredi 12 avril au Grand Palais éphémère à Paris, le ministère de la Culture diffuse les « chiffres-clés de 2023 » relatifs au monde du livre et de l'édition, issus des analyses d'Electre Data Services, Kantar, GfK Market Intelligence, de l'Observatoire de l'économie du livre, du service du livre et de la lecture, de la direction générale des médias et des industries culturelles, ainsi que du Ministère de la Culture.

12/04/2024, 14:42

ActuaLitté

Rachida Dati : encourager la lecture avec des bibliothèques en HLM  

Dans le cadre d'une démarche visant à renforcer l'accès à la lecture, en particulier parmi les jeunes, la ministre de la Culture, Rachida Dati, a révélé un projet innovant : établir des librairies et des bibliothèques au sein des logements sociaux et des zones rurales défavorisées. Cette annonce fait suite à l'étude récente du Centre national du livre qui signale une diminution alarmante de l'intérêt pour la lecture chez les jeunes français, particulièrement entre 16 et 19 ans, de plus en plus captivés par les écrans...

12/04/2024, 12:00

ActuaLitté

Modification du prix du livre : éditeurs et libraires fixent des règles

La fin d'année 2022 et les premiers mois de 2023 ont marqué la chaine du livre avec des hausses de prix inédites, consécutives à des problématiques d'approvisionnement et à la pénurie de papier. Les libraires s'étaient retrouvés forcés de réétiqueter au plus vite... Pour éviter d'autres situations similaires, les professions ont adopté une charte, à l'occasion du Festival du Livre de Paris.

11/04/2024, 19:30

ActuaLitté

Omar Sy va sortir un livre, Viens, on se parle

L'acteur français a échangé pendant trois ans avec une journaliste du Nouvel Obs, Elsa Vigoureux. En ressort près de 300 pages d'entretien fleuve dans lequel Omar Sy est présenté comme « un nomade, un pionnier, un homme profond et libre, doué d’une insatiable curiosité ».

11/04/2024, 17:05

ActuaLitté

Enrichissement et conversion : Cairn.info fait l'acquisition d'Isako

Cairn.info, portail dédié aux sciences humaines et sociales, fait part de l'acquisition de la société Isako, spécialisée dans l'enrichissement sémantique et la conversion de documents. Un rapprochement « gage de performance et d’innovation », auquel le développement de l'intelligence artificielle n'est pas étranger.

11/04/2024, 16:52

ActuaLitté

Disparition de Trina Robbins, autrice et militante des comix

L'autrice Trina Robbins, fière militante féministe et grande pionnière des comix — la BD américaine underground — s'est éteinte ce 10 avril à l'âge de 85 ans. Hospitalisée depuis plusieurs semaines, Robbins laisse derrière elle l'héritage d'une série culte collaborative, Wimmen’s Comix, ainsi que de nombreuses adeptes, qui la citent volontiers comme mentor.

11/04/2024, 14:50

ActuaLitté

Salman Rushdie : le riche destin d'un enfant indien

Salman Rushdie, écrivain et symbole international de la lutte pour la liberté d'expression, a accordé une série d'entretien au journaliste de France Culture Christophe Ono-dit-Biot. Au cours de 5 épisodes de 30 minutes, diffusés dès le 15 avril, l'auteur des Versets sataniques revient sur le destin riche en rebondissements qui est le sien.

11/04/2024, 11:42

ActuaLitté

Meloni “néonazie dans l'âme” : l'historien Luciano Canfora en procès

En Italie, est-il encore possible d'appeler un chat un chat ? Pour avoir déclaré que Giorgia Meloni, présidente du Conseil des ministres italien, était « néonazie dans l'âme », l'historien italien Luciano Canfora a écopé d'une plainte pour diffamation. Une audience préliminaire est fixée au 16 avril prochain.

11/04/2024, 11:39

ActuaLitté

"La plus petite librairie du monde" a ouvert en avril

Depuis le 4 avril, la commune de quelque 2000 habitants, Hesdin, dans les Hauts-de-France, accueille « la plus petite librairie du monde », qui s’installe dans la maison natale de l’abbé Prévost, auteur du classique du XVIIIe siècle, Manon Lescaut. Un projet porté par Isabelle Baudelet, créatrice de la micro-entreprise d’édition, La Fabrique Poétique, et Pauline et Franck Groux, conteuse et arrière-petite-fille de Victor Segalen pour la première, et céramiste pour le second.

10/04/2024, 17:58

ActuaLitté

Incarcéré depuis 38 ans pour torture, Walid Daqqa meurt en prison

L'écrivain Walid Daqqa, un Palestinien de nationalité israélienne, est décédé à l'âge de 62 ans dans le Centre médical Shamir, situé au sud-est de Tel-Aviv, des suites d'un cancer qui lui avait été diagnostiqué en 2022. Il avait passé 38 ans en prison suite à son implication dans l'enlèvement et l'assassinat d'un soldat israélien en 1984.

10/04/2024, 13:33

ActuaLitté

La DRAC PACA à la recherche d'une nouvelle direction

La direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur connaitra un changement de direction au 1er septembre prochain, annonce le ministère de la Culture. Bénédicte Lefeuvre, actuellement à sa tête, avait été nommée en janvier 2021. 

10/04/2024, 09:23

ActuaLitté

Face au livre, “les réseaux sociaux ont réussi leur entreprise”

Le Centre national du livre (CNL) a présenté une nouvelle étude consacrée aux jeunes Français et à leur pratique de la lecture. Au sein d'un « millefeuille de mauvaises nouvelles », dont la prédominance des écrans ou l'émergence d'une lecture « multitâche », les résultats montrent un attachement réel à l'activité et une certaine efficacité de l'école pour la promouvoir.

09/04/2024, 14:55

ActuaLitté

Lecture : oubliez les influenceurs, les jeunes écoutent leur... mère

Paradoxe complexe : certes, les jeunes apprécient la lecture pour le plaisir, mais préfèrent les outils numériques qui, tout en leur donnant des moyens de rester en contact, génèrent une forte dépendance. L'étude du Centre national du Livre (CNL), menée avec Ipsos, interroge ainsi le rapport qu'entretiennent les 7-19 ans avec les livres, en France. Et si les tendances ne sont pas nouvelles, elles s'aggravent.

09/04/2024, 10:00

ActuaLitté

Un Webnovel à l'européenne : la révolution numérique de la lecture    

Le webnovel poursuit sa conquête des lecteurs, avec un projet ouvert en Italie : nom de code, Narae. L’application verra le jour d’ici un an et réunit deux opérateurs : l’éditeur Mondadori et Bookrepublic, librairie fondée en 2010 et dédiée aux ouvrages numériques. Avec, pour directeur général, un certain Didier Borg, précurseur de la BD numérique en France...

08/04/2024, 18:31

ActuaLitté

Censure : les dix livres les plus "contestés" en 2023, Toni Morrison dans le top 10

BookBanUSA - À l'occasion de la Semaine Nationale des Bibliothèques, initiée par l'American Library Association (ALA), cette dernière dévoile sa liste annuelle des « 10 Livres les Plus Contestés de 2023 ». Cette année, une augmentation de 65 % des tentatives de censure par rapport à 2022 a été enregistrée, un record selon l'ALA. 

08/04/2024, 16:18

ActuaLitté

Canada : Indigo troque la Bourse contre un nouveau propriétaire

Le groupe canadien Indigo Books & Music, qui réunit trois chaines de librairies (Indigo, mais aussi Chapters et Coles), quittera prochainement la Bourse de Toronto pour le giron des investisseurs Trilogy Retail Holdings et Trilogy Investments. Un rachat négocié alors qu'Indigo a connu une année 2023 difficile, notamment marquée par une lourde cyberattaque.

08/04/2024, 15:20

ActuaLitté

Nancy Huston chez “Bookmakers”, le podcast littéraire d'Arte

Pour ce trentième épisode de Bookmakers, l'écrivain et animateur de radio Richard Gaitet accueille la Canadienne Nancy Huston. Autrice de plus de 70 livres depuis 1979, publiés pour la plupart aux éditions Actes Sud, dont Instruments des ténèbres (1996, Goncourt des lycéens et du prix du Livre Inter, vendu à 130.000 exemplaires) et Lignes de faille (2006, prix Femina, écoulé à 400.000 exemplaires en France et traduit en quarante-cinq langues). 

08/04/2024, 12:30

ActuaLitté

“Une société où tous les enfants auront un accès égal au livre”

Voilà quelques années que le 2 avril est consacré comme journée internationale du livre pour enfants – en référence à la date de naissance du Danois Hans Cristian Andersen. Avec le 23 avril, qui célèbre le droit d’auteur et le 25 qui marquera en France la fête de la librairie indépendante, le mois d'Apollon – conducteur des neuf muses – devient une période faste pour la lecture. Tout particulièrement en Grèce.

07/04/2024, 15:12

ActuaLitté

30 années de librairies indépendantes, en Loire-Atlantique

À 10 ans, on voit la vie en grand, clament trois librairies de la Région Pays de Loire. Soufflant leur dixième bougie la même année, ces trois établissements ont décidé d’une célébration commune. Au programme, des auteursinvités, ateliers et spectacle pour les enfants. Et 10 années de coups de cœur remis en avant. 

07/04/2024, 12:24

ActuaLitté

Des infiltrations d'eau mettent l'Hôtel de Massa en sérieux danger (et la SGDL)

On identifie bien la Mission Patrimoine, animée par le dynamique Stéphane Bern, avec en point d’orgue le Loto — où une partie des gains sert à financer des restaurations. La liste des 18 nouveaux sites éligibles à cette tombola patrimoniale a été diffusée fin mars, mais d’autres sites ont besoin d’aide. Dont un particulièrement connu de l’industrie du livre.

06/04/2024, 22:12

ActuaLitté

La France expérimentera la publicité pour les livres à la télé

Nicolas Sarkozy président l’avait envisagé pour renflouer les poches de ses amis : quitte à supprimer la publicité sur France Télévision, autant autoriser dans la foulée la publicité pour les livres sur petit écran ? Seize ans plus tard, Rachida Dati, ministre de la Culture, s’avance avec une expérimentation allant dans ce sens. Toute promiscuité avec l’idée de l’ex-président de la République serait fortuite ?

06/04/2024, 10:36

ActuaLitté

Les éditions Divergences inaugurent leur librairie le 13 avril 2024  

Après une quête de deux ans pour trouver « le lieu idéal », et 17 semaines de rénovation, les éditions engagées à gauche, Divergences, ouvrent leur librairie à Quimperlé le samedi 13 avril. Elle sera située dans le bâtiment du XVIIIe siècle, 45 Place Saint Michel. L'équipe propose à cette occasion une journée de célébration gratuite et ouverte à tous, sans nécessité de réservation, orchestrée par l'association La Torda.

05/04/2024, 18:13

ActuaLitté

François Bégaudeau au tribunal : "C'est une offense sexiste"

Riche semaine pour l'auteur François Bégaudeau : finaliste du Prix du Livre Inter ce 3 avril, et devant la 17e chambre du tribunal de Paris le 4. Que lui reproche-t-on ? D'avoir affirmé que « tous les auteurs » des éditions engagés à gauche, La Fabrique, « étaient passés » sur l’historienne Ludivine Bantigny, sur le forum de son site en 2020. Cette dernière avait alors déposé une plainte pour diffamation en raison de l’appartenance à un sexe, accompagnée de l’association féministe Chiennes de garde. L'écrivain de son côté évoque « un sketch ».

05/04/2024, 16:10

ActuaLitté

Lorraine Fouchet : "Les écrivains ont une complicité impalpable"

L'autrice Lorraine Fouchet puise dans son expérience d'animation d'un atelier d'écriture à Paris pour écrire un roman ancré sur l'île bretonne de Groix, mêlant le récit d'un survivant de la Shoah et les introspections d'une romancière sur la maternité et la création. Elle présente son dernier roman dans ce texte, écrit pour ActuaLitté.

05/04/2024, 14:38

ActuaLitté

Malgré les talibans, ce libraire fournit des livres en Afghanistan

Le libraire Shah Muhammad Rais ne vous dit peut-être rien, mais vous pourriez bien l'avoir croisé dans un livre : la journaliste Åsne Seierstad avait raconté son quotidien dans Le Libraire de Kaboul (Le Livre de Poche, traduit par Céline Romand-Monnier). Aujourd'hui exilé au Royaume-Uni, il avait tout perdu avec le retour des talibans, en 2021, qui ont mis à sac son enseigne. Pourtant, il persiste et signe.

05/04/2024, 11:57

ActuaLitté

Philippe Sellier, spécialiste des écrivains du XVIIe siècle, est mort

La Société des Amis de Port-Royal, dont il était le président d'honneur, a fait part du décès de Philippe Sellier, critique littéraire, professeur de lettres à l'université Paris IV Sorbonne et spécialiste des auteurs du XVIIe siècle. Il avait signé plusieurs ouvrages, notamment aux éditions Honoré Champion, et de nombreuses préfaces.

05/04/2024, 09:44

ActuaLitté

Disparition de Katsumi Komagata, concepteur de livres pour enfants

Katsumi Komagata, designer graphique, concepteur d’albums, est décédé le lundi 29 mars 2024. Il avait 71 ans. André Delobel lui rend hommage dans un texte publié sur le site du Centre de recherche et d'information sur la littérature pour la jeunesse (CRILJ), que nous relayons ici.

04/04/2024, 16:13

ActuaLitté

Maryse Condé, la bien-aimée sorcière

Paris. Mardi, 2 avril 2024. À peine rentré d’un long périple en Provence avec Elisabeth, un pèlerinage en dix étapes, sur les traces, entre autres, de Jean Lacouture à Roussillon, j’apprends la disparition, à l’âge de quatre-vingt-dix ans, de Maryse Condé, de son nom de naissance Maryse Liliane Appoline Boucolon. Une amie fidèle. Par Mustapha Saha.

04/04/2024, 15:54

ActuaLitté

Mort de l'écrivain américain John Barth, “un des grands”

L'écrivain américain John Barth, considéré comme un « maître du post-modernisme américain », est mort à l'âge de 93 ans, ce mardi 2 avril 2024. L'université Johns Hopkins de Baltimore a fait part de son décès, saluant la mémoire de ce professeur émérite qui avait quitté l'enseignement en 1995.

04/04/2024, 15:37

ActuaLitté

Les auteurs indémnisés si leur éditeur fait faillite

Même Tintin n'en revient pas ! Annoncé en juillet 2022, le projet d’un fonds destiné aux auteurs dont les éditeurs étaient en faillite aura pris son temps. Le dispositif sera déployé sur une période expérimentale de deux ans. Et une commission mixte composée d’auteurs, d’éditeurs et de tiers impliqués est désormais à l’oeuvre. 

04/04/2024, 12:33

ActuaLitté

En Haïti, la Bibliothèque nationale prise pour cible par des gangs

En proie à une situation économique catastrophique, doublée d'une crise politique, Haïti est devenu le terrain d'une guerre des gangs dévastatrice. Les citoyens sont exposés à la violence, mais aussi les institutions et infrastructures de Port-au-Prince, la capitale. Dernière victime en date, la Bibliothèque nationale, qui a été pillée ce 3 avril.

04/04/2024, 11:01