#Droit / Justice

Petit Paul : “Normaliser la pédophilie, la stratégie du prédateur sexuel”

En quelques heures, les librairies Gibert et Cultura ont annoncé le retrait du dernier ouvrage de Bastien Vivès. Petit Paul, l’histoire d’un gamin de dix ans qui subit différentes relations sexuelles, choque le public. L’éditeur plaide l’humour, mais l’argument passe mal. Très mal.

Le 26/09/2018 à 11:54 par Nicolas Gary

19 Réactions | 8 Partages

Publié le :

26/09/2018 à 11:54

Nicolas Gary

19

Commentaires

8

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

L’association AIVI, qui avait vivement réagi sur les réseaux sociaux, indique à ActuaLitté avoir déjà procédé à un signalement auprès du procureur de la République. Une première approche alors qu’un dépôt de plainte est en cours d’examen. Mais avant tout, l’organisme souligne combien son intention n’a rien de moralisateur.

La stratégie du prédateur sexuel

« Des bandes dessinées avec des personnages amoraux ou immoraux, ou des situations dégueulasses, cela existe. Ici, on ne parle pas d’un sujet un peu sale, que l’on peut s’abstenir de lire », indique Patrick Loiseleur, de l’AIVI. De fait, quand le législateur établit l’interdiction de diffusion de matériel pédopornographique, à travers l’article 227-23 du Code pénal, c’est pour répondre à une stratégie connue des prédateurs sexuels.

« Le recours à des films, des bandes dessinées participe d’une phase de séduction visant à amoindrir les résistances de l’enfant. L’agresseur y puise des outils pour préparer cette séduction perverse, et convaincre sa victime que tout cela est normal. » L’interdiction légale est basée sur cette préparation...

Freiner ou restreindre la diffusion de la pédopornographie permet avant tout de lutter contre la normalisation. « Le danger est là : rendre cela banal, ou s’en amuser : la sexualité, pour un enfant, imposée par un adulte n’a rien d’une distraction. On parle d’un traumatisme avec des conséquences. »

Un enjeu de santé publique premier

Et de poursuivre : « La pédocriminalité est souvent vue comme une affaire de mœurs, alors qu’il s’agit d’un problème de santé publique. Comme le cancer, le sida ou les morts sur la route. Or, la pédocriminalité fait plus de victimes que le sida. On n’établit pas d’échelle de valeur, bien entendu, simplement un parallèle : un enfant qui subit des sévices sexuels, pédophilie ou inceste, ne deviendra pas un adulte en bonne santé. »

Et de nous exposer le cas réel d’un garçon de 13 ans, Antoine, victime d’abus de sa grand-mère. Aujourd’hui, il souffre de dépression nerveuse, et a cherché à se suicider. « Tout cela parce que sa grand-mère s’en est servi comme d’objet sexuel. À ce titre, la fiction Petit Paul n’a absolument rien de drôle. Les gens qui luttent contre la pédophilie en voient les ravages au quotidien... »

Plus incompréhensible encore, la position de l’éditeur dans son communiqué, « un mélange d’astuces rhétoriques pour noyer le poisson et de déni que l’on connaît bien. » Qu’une maison avec « pignon sur rue commercialise cette bande dessinée – alors que cela circule sous le manteau, ou sur des forums internet – renforce l’impression de normalité ».

Quant au volet judiciaire, « ce n’est qu’un outil. La prévention, comme pour la sécurité routière, importe tout autant. On parle de la santé d’enfants et de futurs adultes. Aujourd’hui, on sait que la traumatologie employée pour les vétérans de guerre s’applique avec des résultats probants sur les victimes de viols. Le côté moral existe. Mais c’est de santé dont on parle... »

Les doutes, derrière la présomption d'innoncence

Pour Me Emmanuel Pierrat, spécialisé dans le droit et l’édition, la seule publication de cette bande dessinée interroge. « Il semble bien que l’on pourrait tomber sous le coup de la loi, même s’il faut respecter la présomption d’innocence : juridiquement, les précautions prises – l’album sous blister ou le sticker d’avertissement – n’y changent rien », indique-t-il.

Travaillant pour plusieurs autres maisons de bandes dessinées, l’avocat souligne : « Je n’ai que très rarement accepté, quand mes clients ont sollicité mon intervention, des titres avec un contenu qui puisse être trop borderline. » 

Or, souligne-t-il, la loi de 94, qui interdit la diffusion d’images où des mineurs sont imaginés ou filmés, est très souvent détournée de son objectif. « Nous étions aux prémices d’internet alors, et le législateur souhaitait avant tout lutter contre la propagation de vidéos pédophiles. La réalité est que cette législation sert plus souvent à des organisations d’extrême droite catholique à attaquer des expositions d’art contemporain qu’à poursuivre des pédophiles. »

Détournement de la législation

Ce fut le cas, voilà quelques années, pour le CAPC de Bordeaux, qui fut cependant innocenté. « L’exposition ne faisait que présenter des enfants nus, mais des ligues de vertus ont cherché à la faire interdire. » L’événement avait été toutefois suffisamment bordé pour ne pas prêter le flanc à la moindre attaque. « Le commissaire de la bridage des mineurs avait d’ailleurs amené son équipe la visiter : le propos de cette exposition ne pouvait absolument pas être soupçonné d’être propédophile. »

Reste un détail que l’œil de l’avocat perçoit : la pétition en ligne évoque en effet une jurisprudence très spécifique. « Elle émane d’un procès où des mangas pornographiques furent condamnés par la Cour de cassation, pour leur ambiguïté réelle – tant sur le public que dans les dessins. »

L’attaque émanait d’extrémistes catholiques, et reposait sur des bases concrètes – manga diffusé sans aucune indication, et des personnages dont l’âge ne permettait pas de s’assurer qu’il s’agissait d’adultes. 

Liberté d'expression entravée ? Justifiable...

Reste que, pour l’avocat, Petit Paul « est allé loin. C’était certainement publiable dans les années 70, mais aujourd’hui ni moralement ni juridiquement une bande dessinée de la sorte ne peut sortir sans validation juridique préalable. J’ignore si la BD a été relue par un avocat. » [Ndlr : interrogée précisément sur ce point, d'une relecture par un avocat, la maison Glénat n'a toujours pas apporté de réponse]

Mais alors, la liberté d’expression de l’artiste ? « Elle est entravée, comme pour d’autres sujets – la haine raciale, le négationnisme. Et encore une fois, la jurisprudence évoquée par la pétition est un texte liberticide qui est plus souvent employé contre des œuvres d’art que des pédophiles. Mais il est des sujets où l’entrave est considérée comme justifiable. »

À moins que l’on ne mette des garde-fous suffisamment forts pour que la publication accède à un statut de recherche. Ce fut le cas, indique Me Pierrat, avec une bibliographie qui reprenait toutes les publications interdites en vertu de la loi de 1949 sur les œuvres à destination de la jeunesse.

« Le problème est que son anthologie réutilisait des couvertures ahurissantes. J’ai conseillé à l’éditeur de ne pas commercialiser ce texte, pour les risques qu’il comportait. » L’ouvrage a fini par paraître dans une maison spécialisée dans les ouvrages à destination de publics professionnels de l’édition, « et avec beaucoup de conditions et de notes, pour garantir une approche presque universitaire ».

Contactée, la maison Glénat s'en tient au communiqué diffusé la semaine passée : « Par ailleurs, nous réfutons fermement et catégoriquement les accusations de pédopornographie dont Petit Paul fait l’objet. Aussi obscène et provocatrice qu’on puisse la considérer, cette œuvre de fiction n’a jamais pour vocation de dédramatiser, favoriser ou légitimer l’abus de mineurs de quelque manière que ce soit. Il s’agit d’une caricature dont le dessin, volontairement grotesque et outrancier dans ses proportions, ne laisse planer aucun doute quant à la nature totalement irréaliste du personnage et de son environnement. »

19 Commentaires

 

ndlr

26/09/2018 à 14:51

Attention à ne pas être juge et partie. C'est un article intéressant mais avec un biais évident qui vous dessert.

alexandre

27/09/2018 à 06:36

Je tiens d'abord à préciser que je suis loin d'être un censeur et que cet ouvrage est loin de me choquer. Je le trouve plutôt amusant dans la présentation générale que vous en avez faite. Mais ce qui m'hallucine dans toute cette histoire, c'est votre apparente indulgence envers l'auteur. Vous tapez à tire-larigot sur l'éditeur, sur les associations catholiques extrémistes qui utilisent la loi, mais pratiquement rien sur l'inconscience de cet auteur. Après tout, malgré son "humour", c'est lui qui a travaillé des mois sur ce projet, c'est lui qui a pondu cet ouvrage, c'est son esprit qui est arrivé à imaginer toutes ces petites histoires de ce garçon. Il est donc le premier responsable. Et son statut d'auteur, créateur, écrivain ne le protège en rien. Il serait bien que vous vous interrogiez aussi sur ses motivations personnelles qui l'ont poussé à rédiger cet ouvrage.

Randal

09/10/2018 à 20:02

Monsieur, interroger les motivations de l'auteur ok mais pourquoi faire ? tous ce qu'il pourra dire pour s'expliquer ne changera rien, il a réussi à faire éditer son torchon, l'éditeur n'y a rien vu d'anormal ! ils sont tous responsables. Perso ces motivations je m'en tape !

Thierry Reboud

27/09/2018 à 08:21

On peut se demander combien de temps il faudra avant que Candide de Voltaire soit interdit de lecture dans le cadre scolaire, puis carrément brûlé en place publique.
Parce que tout de même, Cunégonde, elle déguste.. En ces temps de puritanisme, de pudibonderie et de me too mon cochon, ça risque d'être fatal à Voltaire.

Laura

27/09/2018 à 12:00

Expliquez-moi en quoi établir des règles pour empêcher les prédateurs sexuels de sévir peut être taxé de "pudibonderie" et de "puritanisme". Dans le cas de Bastien Vivès et de son éditeur, l'intention n'était peut-être pas mauvaise mais ce sont les conséquences qui importent. Si le Voltaire du XXIe siècle ne se range pas du côté des victimes qui (osent, les impudent(e)s, s'exprimer), alors il n'est pas aussi en avance sur son temps qu'il l'était au XVIIIe siècle.

Thierry Reboud

27/09/2018 à 18:53

Ah ben tiens donc...
Et ce sont les jeux vidéos qui rendent les enfants violents, et c'est à cause du cinéma pornographique qu'il y a de plus en plus de viols, et c'est à cause de Madame Bovary que les femmes sont devenues immorales : félicitations, vous vous inscrivez dans une prestigieuse lignée.
Au risque de vous surprendre, Petit Paul n'est pas un enfant, c'est un dessin ; l'institutrice qui fait subir les derniers outrages au dessin de Petit Paul n'est pas une institutrice mais un dessin elle aussi.
Il m'avait semblé que, depuis Magritte au moins, tout le monde savait que "ceci n'est pas une pipe".

Julien

11/09/2022 à 22:06

Et les articles de presse ne sont que des mots mais pourtant on se base sur eux pour se représenter le réel. Il en va un peu de même avec la fiction qui nous aide à questionner et se représenter le réel, de ce fait, il est logique de mettre certaines limites. Et le cas de Candide ne serait pas le même s'il était publié aujourd'hui et non en 1800

mp.mac

27/09/2018 à 14:45

C'est Gotlib qu'on assassine ! Courage Bastien Vives il y en a qui aime vos BD, continuez d'emmerder tous ces censeurs si bien pensant !

Elsa

27/09/2018 à 16:16

Un auteur qui a été viré des Gobelins pour avoir pondu un court-métrage incestueux pour la chaîne jeunesse " Canal J" (le lien: https://www.catsuka.com/player/nouveau_heros_canalj_by_bastien_vives )et qui a confessé sur un forum être attiré par enfants de 10, 12 ans alors qu'il était à la recherche d'un manga pédo-pornographique.
On peut effectivement se poser des questions sur ses motivations.

Elsa

27/09/2018 à 16:50

Voici le lien, concernant ses propos pour ceux qui crieraient à la mystification (l'auteur est clairement authentifié)
https://twitter.com/anti_sexism/status/1043051959887060992

alexandre

27/09/2018 à 17:16

Ha oui, je viens de voir son petit clip. En effet, le mec a de gros problèmes dans sa tête avec les enfants...

Dexter

29/09/2018 à 18:33

Marrant de voir toute la clique pro-pédophile du net à la rescousse de Bastien Vives. Ca va dans votre tête ? C'est dingue la visibilité médiatique dont bénéficient les pédophiles, Bastien Vives a admis avoir des fantasmes sur des enfants mais bon c'est un artisteeeeuh!!!!! Par contre va vraiment falloir m'expliquer en quoi son humour est transgressif, il est soutenu par quasiment tous les médias dont LeMonde, 20Minutes, Slate.
Si Bastien Vives avait vraiment un humour transgressif, il aurait peut-être représenté Cohn-Bendit ou Mitterand avec des enfants et aussi choquant que l'image soit, là je lui aurait peut-être donné le bénéfice du doute.
Mais c'est plus simple pour les artistes d'être du côté des oppresseurs et de tourner les victimes de pédophilie en ridicule plutôt que l'inverse, surtout lorsque ledit artiste en est un.
La France est l'eldorado des pédophile, c'est d'ailleurs prouvé que les trafiquants de drogue et petits dealer ont toujours une peine plus élevée que les pédophiles (il suffit de voir l'affaire du Coral de toute façon).
Heureusement qu'il y a des gens qui se soucient des enfants mais aussi des anciennes victimes de pédophilie et qui dénoncent ce genre de contenus. Ce sont eux les vrais transgressifs qui se font traiter de puritains par la propagande pro-pédophile des médias.
Très chers admirateurs et fans de Bastien Vives, je vous laisse à votre conscience (si vous en avez une lol) mais please resté loin des enfants, ok ?
(on devrait vraiment mettre en place un permis pour faire des enfants en France)

frog

09/10/2018 à 22:10

bien dit

Randal

09/10/2018 à 19:48

Merci à tous ceux qui voient en cette "bande" dessinée une horreur, encore un moyen de donner plaisir aux pédophiles de France, encore une façon de se servir d'un enfant "dessiné" pour fantasmer des envies de pervers, encore une occasion de nous prouver que la pédophilie en France est autorisée. Pour celui qui écrit ici que le petit Paul n'est qu'un dessin, ce qui sous entendrait que ce que ce petit dessin subit n'est rien et ne provoque rien chez le lecteur ! Je lui répondrais qu'il est inconscient de ce qu'est le viol ou l'inceste. Je suis dégoutée de ce genre de propos qui nous font passer nous les protecteurs de l'enfant, parents protecteurs et bienveillants pour des idiots de première qui ne comprendraient rien à l'art de l'écriture et du dessin "trop animé" ! La liberté d'expression à des limites, la limite c'est le respect de l'enfant et des lois Françaises et pour ce coup l'auteur les à atteintes sans pouvoir gouter à son succès. La sortie de ce torchon va faire couler de l'encre et nous serons toujours là pour dénoncer l'insupportable.

alexandre

10/10/2018 à 08:31

Avec un peu de temps passé, je me permets de commenter certaines objections.
Ce ne serait qu'un dessin : c'est fallacieux. En effet, si je commence à faire des dessins très réalistes, qui ressemblent beaucoup à des photos de manière très réaliste, c'est toujours acceptable. Et si ces dessins, j'en fais 24 à la minute et que je les diffuse sur une bande plastique transparente avec une lumière derrière, après tout, ce ne seront que des dessins "animés", c'est pas bien grave. Donc si je fais des "dessins animés" très réalistes qui ressemblent à s'y méprendre à un film, il n'y a pas de problème... Et si je commence à faire une jolie sculpture, vous pensez qu'un musée serait capable de me l'acheter ?
Tout ceci pour dire que c'est bien la représentation, sous quelque forme que ce soit, qui est problématique car potentiellement incitatrice. Et que le fantasme, bon ou mal, n'est pas limité par une représentation plus ou moins réaliste. Si des gens s'astiquent sur des mangas adultes (si, si, ça existe !), je n'ai pas de doutes qu'une charmante BD comme celle-ci émoustille certains.
On pourra dire que ce n'est pas en lisant cette BD qu'on va "fabriquer" un pédophile. Cependant, toute représentation "incitatrice" ou tendant à faire croire que ces actes sont normaux est à bannir.
Pour ce qui est d'interdire Candide, autres temps, autres moeurs. A l'époque, on mariait les jeunes filles à des âges interdits aujourd'hui. Et c'est une bonne chose. J'adore Gotlib mais il y a dans ses dessins une dérision qui les distinguent éminemment de ceux de Vivien. Il avait clairement une finalité purement humoristique. Elle ne me semble pas évidente ici.

Librepenseur

24/11/2018 à 19:13

Ce film d'animation est franchement douteux! J'ai du mal à comprendre comment l'ONF a accepté. Si le film avait été conçu de manière biographique par une femme victime d'inceste...peut-être mais même là NON.. à cause du thème des "nouveaux héros"(???) et la finale dégueulasse: "ah c'est papa, embrassons-nous de pleine bouche!" Si c'est pas de la pédophilie :-S . Il y a clairement une banalisation de l'inceste qui n'a rien à voir avec de l'art ici. Crier à la censure illégitime et abusive face une telle merde est comparable à défendre quelqun criant au feu pour rien dans une salle de cinéma en invoquant la liberté d'expression. Je suis habituellement contre la censure mais ici on banalise une mentalité et un comportement toxique qui détruit des vies. Et non ce n'est pas en faisant une entorse à la règle que bientôt tout sera censuré.

Mr.Realiste

17/08/2020 à 05:45

Me voilà à lire un débat vieux de 2 ans.
Je vais me ranger du camp du peuple regardant de la pédopornographie par pur curiosité.

Oui, être excité par de la pedopornographie est pédophile.
Mais créer ou regarder une oeuvre pedopornographique n'est pas pédophile.
Une personne censé sait reconnaître le bien du mal, il est vrai que ce genre d'oeuvre banalise le crime mais il ne justifie pas pour autant.

Tout dépend de la façon de regarder du concerné, moi pour ma part je regarde ce genre d'oeuvre comme simple moyen de divertissement un peu comme les films d'actions et autres.

Pour vous imager le truc, je peux prendre l'exemple des anciennes oeuvres d'arts comportant des femmes nues, la majorité des personnes ayant vu ces oeuvres n'y pensent que pour leurs symboles, leurs messages et non pour la nudité d'une femme quelquonque dans cette oeuvre !
Maintenant vous pourrez me dire que ces anciennes oeuvres n'avaient aucun but pornographique contrairement à nos oeuvres pédopornographiques d'aujourd'hui, et à ça je réponds que même le plus basique des films/images porno peut être vu d'un oeil saint (même si le corp réagit c'est toujours la tête qui pense).
On peut y admirer le travail qui y a été fourni, le scénario toujours hilarant, etc.
Si vous n'en êtes pas capable, vous êtes simplement un obsédé et vous essayez de vous cacher en accusant ces oeuvres dévoilant votre nature de ce que vous êtes. ^^
En bref, ce n'est pas l'oeuvre ni l'auteur qui soutiennent la pédophilie tout comme la cigarette ne soutient pas l'intoxication de vos poumons ( même si une cigarette ne sert qu'à ça ).
C'est plutôt le concerné qui doit être remit en question et non les oeuvres qu'il a vue.

De plus les images/vidéos pedopornographique permettent un catharsis ( j'sais plus si c'est le bon mot ) du pédophile en lui permettant d'expulser toutes pulsions malsaines à travers l'oeuvre et d'en ressortir plus saint et inoffensif (évidement il y a toujours des exceptions qui passeront à l'attaque de tout façon ).

Pour trouver une solution simple, autre que la censure qui ne ferait qu'attiser les désirs d'un pédophile ( la distance créer le désire ) je propose de simplement forcer un rappel de l'interdiction morale et législatif de la pédophilie sur tout ce qui touches les divertissements à contenu pédopornographique.
J'ai pas envie de m'éterniser sur un débat mort donc je m'arrête là, mais si vous voulez je peux vous expliquer mon point de vue plus en détail ^^

Bonne journée à vous

Pseudo

14/12/2021 à 20:20

J'exprime ma déception concernant cet auteur que j'admire pour son talent indéniable et que je vois ici mis au service d'une histoire pédopornographique. M. Vives pourriez-vous s'il vous plaît utiliser votre talent à d'autres entreprises?

1) Est-ce une œuvre pédopornographique ? Oui.
Le héro est un enfant ayant des rapports sexuels explicitement représentés avec des adultes.

2) Cette œuvre pédopornographique est-elle dangereuse pour la société? Oui. Sa publication participe à banaliser la pédophilie. D'autant plus efficacement que son auteur est talentueux.

3) Il faut faire une différence entre avoir des fantasmes et les diffuser au monde entier. Les fantasmes pédopornographiques de M Vives, tant qu'ils restent au stade de désir, ne concernent que lui.
Dès lors qu'ils travaille à les propager dans la société, on peut légitimement se questionner sur ses intentions. Pourquoi diffuser de tels fantasmes?

La loi interdit la diffusion de matériel pédopornographique, M Vivès et son éditeur ne peuvent l'ignorer. Comment se projet a t-il pu être financé puis être édité ?

4) La pédopornographie est parfois décrite (cf je n'ai aucune source) comme étant un moyen possible pour les pédophiles de ne pas passer à l'acte, soit. Dans un premier temps il faudra le prouver.

5) Plutôt que de chercher à imposer insidieusement une norme pédophile à la société, peut être serait-il plus judicieux de reconnaître les pédophiles pour ce qu'ils sont : des êtres humains comme vous et moi, à cela prêt qu'ils "souffrent" de pulsions pédophiles. Il en souffrent car ces pulsions sont non adaptées à notre société, et que certains d'entre eux ne parviendront pas à les évacuer autrement que par un passage à l'acte. Bien sûr ceux qui ne se font pas prendre, qui n'ont pas d'empathie pour leurs victimes ou qui pensent agir pour le bien en souffrent moins.

Et attention je parle ici de pulsions, je vous épargne la question du sentiment amoureux (bien réel) qui peut poser encore d'autres problèmes. Il existe des personnes capables d'aimer des objets, je vous laisse donc imaginer le potentiel sentimental que peut représenter un être vivant doué d'intelligence tel qu'un enfant. D'autant plus que l'enfant est capable de réciprocité, donc potentiellement d'aimer aussi le pédophile. Bref bien des nœuds sont possibles et c'est pour éviter tout ce bordel que la pédophilie est interdite et consécutivement la pédopornographie qui de par son essence même la plébiscite.

Que faire donc de ces pédophiles ? Au vu de leur capacité à vivre dans l'anonymat et la discrétion la question ne semble pas nécessité de réponse urgente. Il y a des pédophile comme il y a des violeurs (deux caractéristiques souvent très compatibles) alors on fait avec, et on interdit simplement la diffusion de pédopornographie si cela fait trop de bruit dans les médias. Au point tel qu'un grand éditeur, que des rédactions entières et autres milliers de lecteurs en viennent à oublier les enjeux de telles publications et n'y voient plus que du comique sans risque.

Peut être serait-il alors temps de prendre le problème pédophile de front. Non pas contre les pédophiles mais "et" pour les pédophiles et pour la société. Car depuis qu'il n'est plus possible de tuer les criminels, et que l'on apprend que les effets de la prison sur ces derniers ne sont que très rarement positifs, on peut en conclure qu'il manque ici une véritable solution au problème. Ou à défaut d'une solution, un processus.

Reconnaissance de la pédophilie comme maladie? ou plus simplement du statut de pédophile? à ce compte là peut être délivrance d'un traitement à caractère pédopornographique (sans acteurs réels je précise, je vois déjà rougir les adeptes des voyages en Asie) ? Et à ce titre alors M Vives vous trouveriez dans la pédopornographie médicinale un véritable eldorado. Mais s'ils vous plaît ne vous cachez plus, vous et vos soutiens, et assumez pleinement votre pédophilie, que nous puissions faire société et vous venir en aide.









alfi

28/09/2022 à 15:18

Je ne vois pas cela comme de la pedopornographie…

ici petit paul est moi…
c’est cet homme timide et un peu fragile face à la puissance sexuelle féminine, ou plutôt face au désir féminin

petit paul c est la condition de chaque homme quand il se retrouve face à l incompréhension de la sexualité féminine

c est ce que les hommes ressentent quant ils sont si maladroit avec leur sexe qui est tellement caché, et pourtant si primordial, si prépondérante, si énorme dans le paysage de la sexualité de nos société

petit paul c est ce sentiment que chaque homme a ressenti et ressent encore aujourd’hui face une sexualité débordante des femmes qui parait si puissante et à la fois cachée et interdite aux non initiés

alors oui, petit paul est représenté sous les trait d un enfant, mais c est une métaphore…

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Face à une grève historique, le PDG de HarperCollins répond

En juillet de cette année, les employés du groupe HarperCollins votaient la grève, conséquence de l’échec des négociations salariales avec leur direction. Quelques mois plus tard, les salariés de la maison d’édition américaine sont toujours mobilisés, faute d'accord. En réaction, le PDG de la maison d'édition, Brian Murray, a partagé une « lettre ouverte aux auteurs et agents ». Il répond aux soutiens du mouvement, et en profite pour présenter les arguments de l’entreprise.

08/12/2022, 15:36

ActuaLitté

23,6 milliards € de revenus en 2021 pour l'édition européenne

La Fédération des éditeurs européens (FEE), qui réunit 29 associations professionnelles d'éditeurs de l'Union européenne et de l'Espace économique européen, présente un bilan du secteur sur le territoire pour l'année 2021. Sur cette période, l'édition a connu un formidable rebond de son activité, avec un chiffre d'affaires annuel en hausse de 22,2 %.

08/12/2022, 11:37

ActuaLitté

Des textes inédits du Nobel de Littérature, Isaac Bashevis Singer

Après près d’une décennie de travail, l’universitaire David Stromberg a publié, chez Princeton University Press le 17 mai dernier, Old Truths and New Cliches (Anciennes vérités et nouveaux clichés) : une compilation des écrits inédits de l’auteur de langue yiddish, Isaac Bashevis Singer. En février de cette année, les éditions Stock ont également publié un roman inédit du Prix Nobel 1978, Retour rue Krochmalna (trad. Marie-Pierre Bay et Nicolas Castelnau-Bay).

07/12/2022, 08:28

ActuaLitté

“Il y a trop de livres” : Sarkozy joue l'expert (douteux) en édition

L’ex-président de la République, administrateur du groupe Lagardère – dont Vivendi détient désormais 57,6 % – aurait comme des velléités particulières à l’égard de l’industrie du livre. S’il se défend de postuler à une fonction d’éditeur chez Hachette Livre, il ne se défend pas quand on lui prête l’envie de diriger le groupe. Parce qu'en matière d'industrie du livre, il aurait de quoi en remontrer...

07/12/2022, 08:04

ActuaLitté

Dédicaces en série : Bob Dylan confesse “une erreur de jugement”

Bob Dylan s’est excusé de la controverse à propos de son nouveau livre The Philosophy of Modern Song. Des exemplaires supposément griffonnés de la main de l’artiste et Prix Nobel de littérature se sont révélés avoir été dédicacés par une machine à signer, dite « autopen ». Le message de l'artiste fait suite au communiqué de son éditeur Simon & Schuster, ayant également reconnu la supercherie.

06/12/2022, 12:39

ActuaLitté

Pierre Dutilleul quitte le SNE : c'est une bonne situation, ça, directeur général ?

En poste depuis mars 2016, Pierre Dutilleul quittera donc ses fonctions de directeur général du Syndicat national de l’édition, d’après les informations obtenues par ActuaLitté. Ayant succédé à Christine de Mazières – qui officia durant une dizaine d’années –, cet ancien d’Editis, passée par la Fédération des éditeurs européens aurait déjà un successeur.

06/12/2022, 12:02

ActuaLitté

Irena Brežná, des vies au bord du gouffre

PODCAST — Telle une funambule marchant au-dessus du vide, L’ingrate venue d’ailleurs fait l’expérience de la petite Suisse démocratique, riche et policée des années 1970 avec un bagage forgé sous une dictature communiste que sa famille doit fuir. Le choc est inévitable. La jeune fille va devoir développer des stratégies et trouver des astuces pour vaincre bien des obstacles.

06/12/2022, 11:18

ActuaLitté

La résistible ascension de Philippe Testa 

Situé à Paris à l’époque contemporaine, Pouvoir de Philippe Testa décrit la montée en puissance d’un homme politique démagogue et charismatique par les yeux de deux personnages que tout semble opposer, un écrivain désabusé qui connaît et aime la Suisse, et un employé d’une usine agroalimentaire de la proche banlieue. Ces deux hommes vont être amenés à se rencontrer et – dans une certaine mesure – à s’apprécier. 

05/12/2022, 12:22

ActuaLitté

Au moins 65 millions de livres jeunesse vendus en France en 2022

Alors que s'ouvre le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse (SLPJ), à Montreuil, l'institut GfK propose un bilan de l'année 2022 pour le secteur de la littérature jeunesse. 65,1 millions d'exemplaires relevant de ce secteur éditorial ont ainsi été vendus au cours de l'année selon le panéliste. Le chiffre d'affaires global est en légère baisse, mais s'explique par l'effet de comparaison avec 2021, année exceptionnelle.

30/11/2022, 13:08

ActuaLitté

Deux inédits de Cavanna pour le centenaire de sa naissance

Les Nouvelles Éditions Wombat, à l'occasion du centenaire de la naissance de François Cavanna (1923-2014), célèbrent l'événement avec la publication de deux ouvrages inédits de l'auteur, cofondateur des magazines Hara-Kiri, Hara-Kiri hebdo, Charlie et Charlie Hebdo.

30/11/2022, 09:33

ActuaLitté

Les éditions du Souffle d'Or et Yves Michel ont besoin de soutien

Les éditions Le Souffle d’Or et Yves Michel ont lancé une campagne de financement participatif pour assurer leurs prochaines parutions. Après bientôt 40 ans d’expérience, la maison d’édition entend toujours faire partie du paysage éditorial français en 2023, et ce, malgré les crises actuelles. 

29/11/2022, 15:36

ActuaLitté

Plongée au coeur de la presse régionale

Presse et Territoires, une si fertile proximité a été conçu et réalisé, à la demande de Stéphane Delaporte, directeur général de 366 par Jean-Clément Texier avec le concours opérationnel de Richard Werly, directeur de la collection L'âme des Peuples. La maison l'a accueilli comme hors-série dans cette collection qui célèbre son dixième anniversaire chez Nevicata après la publication de plus de 75 titres.

29/11/2022, 09:56

ActuaLitté

En 2021, le Prix Enrico Filippini revenait aux Éditions d'en bas

Depuis plus d’un siècle, le Monte Verità, la petite colline qui surplombe le bourg d’Ascona (dans le Tessin, la Suisse italianophone), se veut un pôle attractif de rencontres et d’échange d’idées. Depuis sa création en 2013, le Festival Eventi letterari Monte Verità bâtit sa raison d’être sur cette inaltérable source d’inspiration. Il se propose de recréer l’atmosphère de vif débat culturel propre à ces années du début du XXe siècle. Écrivains, philosophes, artistes et penseurs de notre époque. En 2021, Jean Richard et les éditions d'en bas sont récompensés par le prix Enrico Filippini.

28/11/2022, 11:46

ActuaLitté

Le livre et la lecture face aux défis écologiques

La Fill, Fédération interrégionale du livre et de la lecture, publie un nouveau dossier documentaire en ligne. Consacré à l’écologie dans la filière du livre, il met à l’honneur les nombreuses initiatives des acteurs et actrices qui, sur tout le territoire et dans tous les secteurs, se montrent inventifs, volontaires et impliqués en la matière. À leurs côtés, les structures régionales pour le livre membres de la Fill accompagnent et sont les témoins privilégiés de ces actions.

28/11/2022, 11:18

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille tentateur

Dans cette semaine d'#ActuaLittéAime, on est tenté : par la puissance financière d’une monarchie et ses ressources gazières, d'anciens jeunes rockstars qui chantaient et chantent encore, Sympathy for the devil, ou par le plus séduisant des personnages du roman mondial, Dorian Gray. Son créateur, le flamboyant Oscar Wilde, disait : « Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder... »

26/11/2022, 09:00

ActuaLitté

Benoît Pollet (Dargaud) attendu à la direction des éditions Glénat

Jean Paciulli, directeur général des éditions Glénat, partira à la retraite à la fin de cette année 2022. Le directeur général des éditions Dargaud, Benoît Pollet le remplacerait dès le mois de janvier 2023.

25/11/2022, 16:26

ActuaLitté

Jean Spiri, nouveau directeur de cabinet de Brigitte Macron

L'actuel secrétaire général du groupe Editis, Jean Spiri, est nommé directeur de cabinet de Brigitte Macron, nous apprend le Journal du Dimanche.

24/11/2022, 15:46

ActuaLitté

Michèle Minelli, ornithologue de l'humain

PODCAST — Par sa prose ample et nourrie, Michèle Minelli saisit des existences prises dans les contraintes de leur temps… Roman-monde où s’enchevêtrent les destins dans une galerie vivante de personnages, Sans repos nous aide à comprendre ce qui a poussé ces hommes et ces femmes à devenir des « oiseaux migrateurs ».

23/11/2022, 11:35

ActuaLitté

Penguin Random House abandonne le rachat de Simon & Schuster

#ProcesAntitrust - Le groupe Bertelsmann, géant international des médias, prévoyait depuis plusieurs mois une extension considérable de ses actifs avec le rachat, par sa filiale Penguin Random House, de l'éditeur américain Simon & Schuster. Le véto du gouvernement américain, inquiet des répercussions sur la concurrence, a finalement payé : la transaction est purement et simplement abandonnée.

22/11/2022, 10:42

ActuaLitté

Cochon qui s'en dédit(cace) : l'éditeur de Bob Dylan annule tout

La parution d'un livre de Bob Dylan est un événement rare, et encore plus exceptionnel depuis que l'illustre auteur-compositeur a reçu le Prix Nobel de Littérature. Aussi The Philosophy of Modern Song était-il particulièrement attendu. Simon & Schuster, l'éditeur américain, proposait une édition très limitée, guettée par les fans, avec la signature de Bobby...

21/11/2022, 15:34

ActuaLitté

Hugo Publishing éditeur officiel des livres illustrés des JO 2024

Hugo Publishing annonce être licencié des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour les produits officiels sous licence édition livre illustré. Ce jour paraissent en librairie un cahier d'activités et un de coloriage à l'effigie des mascottes. Une trentaine d’ouvrages sont prévus jusqu’à fin 2024.

18/11/2022, 08:00

ActuaLitté

Passer la littérature au crible de la datavisualisation

« Parmi toutes les raisons que j’avais de vouloir grandir il y avait celle d’avoir le droit de lire tous les livres » écrivait Annie Ernaux dans La Femme gelée, paru en 1981. Elle a depuis été consacrée par le Prix Nobel de littérature 2022. Et comme un écho à cette récompense surgit cet ouvrage, cosigné par Alexandre Gefen et Guillemette Crozet, La Littérature, une infographie. Ou comment mettre au service du savoir l’écriture graphique, afin de s’immerger dans l’univers littéraire.

17/11/2022, 13:08

ActuaLitté

Julien Mages, ou la hiérarchie des espaces

PODCAST – Revoir le bois des anémones et autres textes regroupe des écrits fondamentaux qui forment une sorte de triptyque du vivant. En abordant le thème des animaux, celui du deuil et de la disparition ainsi que celui des liens du sang et de la famille, Julien Mages fait parcourir en son œuvre les véritables enjeux de notre contemporanéité. 

17/11/2022, 10:29

ActuaLitté

Avec Terminus Malaussène, Pennac boucle sa saga dans une “apocalypse hilarante”

La saga familiale connaîtra son ultime rebondissement : entamée en 1985 avec Au bonheur des orgres, l'histoire des Malaussène – la mère et ses enfants – se conclura en janvier 2023 avec un titre sans équivoque, Terminus Malaussène. Sauf à considérer que la tribu se soit lancée dans le rail ou les arrêts de bus...

17/11/2022, 09:28

ActuaLitté

Réorganisation éditoriale aux Éditions Payot & Rivages

Les Éditions Payot & Rivages se réorganisent : Christophe Guias est nommé directeur éditorial des Éditions Payot et Laure-Hélène Accaoui directrice littéraire. En parallèle, Emilie Colombani est nommée Directrice éditoriale des éditions Rivages. 

15/11/2022, 17:18

ActuaLitté

Bob Morane au temps des dinosaures

Les héros sont éternels, et celui d’Henri Vernes ne déroge pas à la règle. Bob Morane faisait un retour remarqué en septembre l’an dernier : aux éditions Soleil, Christophe Bec, Eric Corbeyran et Paolo Grella reprenaient le fil des aventures – 230 romans signés Vernes, décédé avant de voir la bande dessinée en librairies, le 25 juillet 2021. Mais les héros sont éternels…

14/11/2022, 17:11

ActuaLitté

Spécialisée dans les mangas, naBan Éditions s'ouvre aux animés

Nées en 2019, les éditions naBan comptent à leur catalogue des titres récents et des rééditions d'indisponibles. Bientôt, elles proposeront également des animés, avec de nouvelles éditions Blu-Ray, voire Blu-Ray UHD lorsque la version 4K des œuvres est disponible. Deux premiers titres sont annoncés pour 2023.

10/11/2022, 16:59

ActuaLitté

MAMA éditions lance La petite bibliothèque

MAMA Éditions, fondée par Tigrane Hadengue et Michka Seeliger-Chatelain et entrée cette année au top cent des meilleurs éditeurs français du magazine Livres Hebdo, lance une nouvelle collection baptisée « La petite bibliothèque », dédiée au thème de l’amour. Le spécialiste français de l'édition spirituelle diversifie ainsi son répertoire.

10/11/2022, 09:55

ActuaLitté

Les travaux de jeunesses de Marcel Proust dans des textes inédits

À l'occasion du centenaire de la mort de Marcel Proust, Classiques Garnier publie ce 9 novembre De l’écolier à l’écrivain, Travaux de jeunesse (1884-1895) un ouvrage intégralement composé d’écrits inédits de Proust. 

09/11/2022, 17:12

ActuaLitté

Fromage, yahourt et autres : dans la peau d'un jeune éleveur laitier

Les produits laitiers, des sensations pures ? Si le slogan de la fin des années 1990 semble avoir pris un coup de vieux, les Produits Laitiers, signature de l'interprofession laitière française (Cniel), souhaite sensibiliser la génération Z, peut-être trop encline à adopter des laits d'amande, de soja et autres. Une stratégie qui passe par la publication d'un manga, Mukai, qui relate la vie d'un producteur...

09/11/2022, 15:39

ActuaLitté

En 2023, le Prix des Deux Magots rejoint la rentrée littéraire d'automne

À partir de son 90ème anniversaire, le Prix des Deux Magots, traditionnellement attribué à la fin de janvier, sera remis chaque dernier lundi de septembre. En 2023, la remise du Prix aura lieu le lundi 25 septembre. Il demeurera attribué à un livre de langue française paru durant l’année précédant sa remise (de septembre à septembre).

09/11/2022, 09:15

ActuaLitté

Le plus rapiat des milliardaires fête ses 75 ans

« C’est le plus grand boss de toute la ville, Picsou, Picsou. C’est l’plus puissant de tout Canardville, Picsou, Picsou. Il vaut des milliards, en or en dollars, Picsou ouhouh… » Eh oui : ce générique, répété à travers les 100 épisodes de La bande à Picsou (ou Ducktales en anglais) ne nous rajeunit pas. Chose rassurante, le canard radin à en crever vieillit lui aussi.  

08/11/2022, 14:30

ActuaLitté

Franquin : “Je n'ai jamais fait de BD avant de devenir professionnel”

Numa Sadoul, écrivain spécialiste de bande dessinée, qui rencontrait André Franquin, créateur des Idées noires et de Gaston Lagaffe, le héros sans emploi. Leur entretien avait fait l’objet d’un ouvrage en 1986, sous le titre Et Franquin créa La Gaffe. Glénat va rééditer ce livre, « considéré comme incontournable », comme le souligne Isabelle Franquin, fille de l’auteur.

05/11/2022, 10:48

ActuaLitté

Quentin Tarantino publie une collection d'essais sur le cinéma

Ce 1er novembre est sorti Cinema Speculation du réalisateur Quentin Tarantino. Il est composé de plusieurs essais sur le cinéma tirés de son immense culture cinéphilique, comme de sa propre expérience de cinéaste. Ce livre succède à l'adaptation en roman du scénario de son dernier film, Once upon a time.. in Hollywood. Il est paru en France en 2021 chez Fayard sous le nom, Il était une fois à Hollywood (trad. Nicolas Richard).

03/11/2022, 16:49

ActuaLitté

Un livre sur l'aventure Poush, lieu de création contemporaine

Ouvert en 2020, Poush est un lieu ouvert à la création contemporaine qui a progressivement accueilli plus de 220 artistes sur 9 étages d’une ancienne tour de bureaux vacants Porte Pouchet à Clichy. Un ouvrage, édité par la maison Dilecta, retrace l’aventure de ce lieu singulier qui a électrisé le monde de l’art et qui témoigne du renouveau de la scène artistique française. Sortie prévue le 8 novembre prochain. 

03/11/2022, 11:39

ActuaLitté

Histoires de graffitis, ou ce que les murs disent de notre société... 

Durant 5 décennies (1971-2022), le photographe Claude Abron, au gré de ses missions, a saisi l’instant et inscrit sur pellicule ces messages éphémères. Dans un livre illustré de 650 photos, La parole est aux murs, il nous invite à voyager dans le temps à Paris, en banlieue, en Province et dans de grandes métropoles. 

03/11/2022, 10:36

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Mexique : Apple visé par une plainte sur la vente de biens culturels

Plusieurs plaintes ont atterri sur le bureau de la justice mexicaine : en cause, les pratiques anticoncurrentielles d’Apple sur le marché des applications. Les restrictions qu’impose la firme empêchent les acteurs numériques locaux d’exercer une activité commerciale, du fait d’un monopole sur la distribution d’app. En somme, iOS serait totalement verrouillé ? 

08/12/2022, 14:52

ActuaLitté

Marie Darrieussecq, marraine de la 7e édition des Nuits de la lecture

Créées en 2017 par le ministère de la Culture pour fédérer acteurs du livre et lecteurs et célébrer le plaisir de lire, les Nuits de la lecture, organisées depuis 2022 par le Centre national du livre (CNL), reviennent du 19 au 22 janvier 2023. Cette 7e édition s’articulera autour du thème de la peur, avec une programmation plus riche, surprenante et insolite que jamais !

08/12/2022, 13:44

ActuaLitté

Ukraine : 10 mois après l'invasion, le monde du livre en guerre 

#UkraineUnderAttack - La guerre totale menée par la Russie met la culture locale en danger depuis plus de huit ans. Près de 10 mois après l’invasio du 24 février 2022, la société ukrainienne est passée s'est adaptée, tant bien que mal, à cette nouvelle réalité. Et cela vaut pour le monde du livre. Surtout que l’effacement culturel demeure une des tactiques privilégiées de la campagne russe.

08/12/2022, 13:19

ActuaLitté

La Région sanctionne la présence de Medhi Meklat aux Ateliers Médicis

La région Île-de-France, citant des propos tenus au conseil d'administration du 6 décembre dernier des Ateliers Médicis, lieu de création artistique, laissait planer la menace d'un retrait de ses subventions à la structure. En cause, le soutien apporté à un projet artistique de Medhi Meklat, pour la 3e année consécutive, « qui pour rappel a tenu par le passé des propos antisémites, misogynes et homophobes sur Twitter ». La région a suspendu son soutien dès le 7 décembre.

08/12/2022, 12:56

ActuaLitté

Nous voulons tous être sauvés, roman et série à succès

Lauréat du Premio Strega Giovani en 2020 et sélectionné par le Premio Strega 2020, prix littéraire le plus important d'Italie, l'ouvrage Tutto chiede salvezza (Mondadori, 2020) est adapté en série depuis le 14 octobre 2022. Sur papier comme sur les écrans, l'œuvre de Daniele Mencarelli connaît un fort succès. En moins d'un mois, elle est devenue la série la plus regardée de Netflix Italie. En France, Nous voulons tous être sauvés, traduit par Nathalie Bauer, est publié par les Éditions du Globe depuis mars 2022.

08/12/2022, 09:35

ActuaLitté

Livres : les nouveautés perdent en intérêt auprès des lecteurs

Cette année 2022 que l’on espérait normale dans l’industrie du livre finira comme redoutée : étrangement. En Italie, les données de Nielsen BookScan que communique l’Associazione italiana editori font état d’une baisse – entre 1,1 % et 1,8 % en regard de 2021. Année historique, l’an passé donne presque des regrets…

07/12/2022, 16:40

ActuaLitté

France : une consultation citoyenne pour développer le goût de la lecture

Dans le prolongement de la lecture « grande cause nationale », le Centre national du livre (CNL) lance, en partenariat avec la plateforme make.org une grande consultation citoyenne pour inviter chacun à partager ses idées afin de développer le goût de la lecture de tous les Français. 

07/12/2022, 16:31

ActuaLitté

Jeux olympiques 2024 : les sénateurs au secours des festivals

Une trentaine de sénateurs s'insurge dans une tribune : « Il n’est pas acceptable que l’organisation des Jeux olympiques conduise à annuler ou à reporter les festivals en 2024. » Des élus de tous bords politiques et tous membres de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication de la chambre haute. « Sur le fond, il n’est pas acceptable que l’organisation des Jeux dans notre pays conduise à opposer le sport à la culture ou l’Ile-de-France aux autres territoires », ajoutent-t-ils notamment.

07/12/2022, 16:11

ActuaLitté

La Sécurité sociale des artistes-auteurs officiellement agréée

Décidé depuis 2021, le rapprochement de l'Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs (Agessa) et de l'association La Maison des artistes se concrétise. La nouvelle association qui en découle, la Sécurité sociale des artistes-auteurs, se trouve en effet agréée par le ministère de la Culture pour la gestion du régime de sécurité sociale des auteurs.

07/12/2022, 14:41

ActuaLitté

Qui pour racheter le groupe Humensis ?

La présentation des résultats financiers du groupe Humensis, filiale du réassureur Scor, avait montré les limites de l’entreprise. L’année 2021 faisait plonger les comptes avec 4,2 millions € de perte pour 41,4 millions € de chiffre d’affaires. Et la perspective d’une cession se profilait — avec désormais un peu plus de lisibilité dans les projets de Scor.

07/12/2022, 12:13

ActuaLitté

Patrick Rambaud s'écarte de l'Académie Goncourt, pour raison de santé

Par un court communiqué, l'Académie Goncourt annonce la nomination de Patrick Rambaud comme membre honoraire. Entré au sein de l'institution le 6 mai 2008, au 5e couvert, l'auteur des Cinq plaies du Royaume (Grasset) a choisi de s'en éloigner « en raison de son état de santé ».

07/12/2022, 10:40

ActuaLitté

Michel Roussel reconduit à la tête de la Drac Occitanie

Service déconcentré de l'État, représentant le ministère de la Culture dans les régions, les directions régionales des affaires culturelles sont chargées de faire appliquer et d'informer une politique culturelle centrale plus proche des territoires et de leurs habitants. Le ministère de la Culture annonce le renouvellement du mandat de Michel Roussel à la direction de la Drac Occitanie.

07/12/2022, 10:38

ActuaLitté

BnF : Vera Michalski-Hoffmann rejoint le conseil d'administration

Un arrêté du 23 novembre, publié au Journal officiel de ce jour, fait état des nominations de plusieurs nouveaux membres au sein du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale de France. Parmi ces entrants, Vera Michalski-Hoffmann, propriétaire du groupe éditorila Libella.

07/12/2022, 09:59

ActuaLitté

Europe : plus grande librairie spécialiste du Moyen-Orient, Al Saqi ferme

Al Saqi Books est basée à Londres. Cette librairie spécialiste du Moyen-Orient est la plus grande du genre en Europe. Créé en 1978, l’établissement est sur le point de fermer ses portes après 44 ans de bons et loyaux services. En cause, l’effet « préjudiciable » du Brexit, combiné à la hausse des prix des livres en langue arabe. 

06/12/2022, 17:14

ActuaLitté

En Ukraine, les bibliothécaires sur le pied de guerre

UkraineUnderAttack — Dans « l'opération spéciale » menée par les forces poutiniennes, un élément de l'agression consiste à détruire les bibliothèques historiques du pays. Dans cette guerre de tous les fronts, la dimension culturelle, comme dans la plupart des conflits, est négligée au profit du militaire, de l'économique ou de l'informationnel. D'autant plus pour cette guerre, où s'opposent, en dernière instance, deux récits nationaux. C'est pourquoi les bibliothécaires, garants d'une transmission de la culture ukrainienne, se retrouvent en première ligne.

06/12/2022, 16:47

ActuaLitté

Royaume-Uni : Hachette s'offre le groupe Welbeck

Au Royaume-Uni, le groupe Hachette UK, filiale de Hachette Livre, a fait l'acquisition du groupe indépendant Welbeck Publishing, fondé en 2019. Les actionnaires ont conclu un accord autour de la transaction, pour un montant qui n'a pas été dévoilé.

06/12/2022, 15:44

ActuaLitté

Pierre Coursières élu président du Syndicat des Distributeurs de Loisirs Culturels

À l’issue de l’assemblée générale extraordinaire du 2 décembre 2022, les membres du SDLC ont élu à l’unanimité Pierre Coursières Président du Conseil Syndical. La durée du mandat est fixée à deux ans, les membres sortants sont rééligibles.

06/12/2022, 12:40

ActuaLitté

Ministres auteurs ou actionnaires : le gouvernement à la lettre

La publication des déclarations d'intérêts et de patrimoine des responsables politiques rappelle toujours qu'on ne prête qu'aux riches – y compris dans les plus hautes fonctions de l'État. Elle permet aussi de contrôler et d'éviter, autant que faire se peut, les conflits entre la vie privée et les décisions publiques. Tout en appréciant à sa juste valeur le succès en librairie des ministres auteurs...

06/12/2022, 12:26

ActuaLitté

Les librairies Payot saisissent la justice contre le Valais

Mi-novembre, le canton du Valais (Suisse) proposait une opération de soutien aux librairies ainsi qu’aux auteurs du territoire. Un dispositif de 500.000 CHF, prévu jusqu’au 24 décembre, par lequel un ouvrage était offert aux habitants. Problème : les librairies bénéficiaires étaient à géométrie variable au sein de l’espace valaisan, tout à la fois francophone et alémanique. Mais qu'à cela ne tienne !

06/12/2022, 09:18

ActuaLitté

Une nouvelle rotative pour l'imprimerie Hélio Print

Le Groupe Riccobono Imprimeurs, leader français de l’impression de quotidiens nationaux, proposera dès le début de l’année prochaine de nouvelles capacités de production en Offset par le biais de l’entreprise Hélio Print. En investissant dans une nouvelle unité de production sur le site de Mary-sur-Marne, Riccobono Imprimeurs complète son offre Offset couvertures et petites paginations.

05/12/2022, 18:18

ActuaLitté

Edition : la concentration a raflé les prix de la rentrée littéraire 2022

PrixAutomne22 - Attendue autant que redoutée, la saison des prix littéraires de la rentrée d'automne reste une particularité bien française. En cette période, quelques titres font la Une des médias nationaux et se retrouvent mis en avant sur les tables des librairies. À quelques semaines de la fin d'année, le moment du bilan est arrivé.

05/12/2022, 16:42

ActuaLitté

Auteur et philantrope français, Dominique Lapierre est décédé

Auteur de La Cité de la joie, Dominique Lapierre est décédé à l’âge de 91 ans. Il s’est éteint ce vendredi 2 décembre, et sa mort a été annoncée par sa veuve, Dominique Conchon-Lapierre, le dimanche 4 décembre dans le quotidien régional Var-Matin

05/12/2022, 12:33

ActuaLitté

Laurence Tison-Vuillaume à la tête de l’inspection générale des affaires culturelles

La ministre de la Culture Rima Abdul-Malak annonce la nomination de Laurence Tison-Vuillaume à la tête de l’inspection générale des affaires culturelles (IGAC), dès ce lundi 5 décembre. Elle remplace Claire Lamboley, secrétaire générale de l’IGAC, qui assurait l'intérim depuis le départ d'Ann José Arlot.

05/12/2022, 11:48

ActuaLitté

Un millier de livres volés à la “Bancarella del Professore”

Pour Alberto Maccaroni, 75 ans, un malheur n’arrive jamais seul. Le propriétaire de la « Bancarella del Professore », l’historique librairie de rue située sur la Piazzale Flaminio de Rome, avait pu compter sur un élan de solidarité l’été dernier. La librairie avait été détruite par un incendie, où environ 6000 volumes ont brûlé, mais vite reconstruite grâce à la solidarité de ses concitoyens. Aujourd’hui il doit faire face à une autre mésaventure : des voleurs lui ont soustrait un millier de livres… 

05/12/2022, 11:45

ActuaLitté

Détrousseur de libraires, receleur des bouquinistes

La ville d’Amiens compte une quinzaine de librairies — dont deux enseignes de grandes surfaces culturelles. Combien d’entre elles auront été victimes du voleur de livres qui a sévi ? Selon la police nationale de la ville, l’homme, âgé de 39 ans, aurait dérobé quelque 80 exemplaires, par la suite revendus aux bouquinistes…

03/12/2022, 12:31

ActuaLitté

Salariés en grève : Cultura se dit vigilant au “pouvoir d’achat”

Ce 3 décembre, un débrayage se profile dans l’ensemble des boutiques de l’enseigne Cultura, entre 15h et 17h. Le mouvement de grève, dont la CGT est à l’initiative, découle de revendications simples : une hausse de salaires, pour « une vraie reconnaissance de nos qualifications et de notre travail ». D’ordinaire peu loquace, le groupe a répondu aux demandes de ActuaLitté.

03/12/2022, 11:46

ActuaLitté

La France, plus que jamais, deuxième pays du manga

Les 3 et 4 décembre, les amateurs de pop culture se donneront rendez-vous à Paris Nord Villepinte pour la 32ème édition du Paris Manga & Sci-Fi Show pour découvrir les nouveautés mangas, séries TV, cosplay et tout l’univers des comics japonais. L'occasion de revenir sur le lien particulier entre les Français et les mangas. Une étude d'Ipsos, signée Yves Bardon, nous permet d'y voir plus clair. 

02/12/2022, 17:56

ActuaLitté

Dégradations, inauguration : les statues de Victor Hugo chahutées

Ville natale de Victor Hugo, Besançon connaît une relation ambiguë avec l’auteur. Ce jeudi, le musée des Beaux Arts et d’Archéologie de la ville accueillait une nouvelle œuvre d’art monumentale pour lui rendre hommage. En parallèle, deux jeunes étudiants ont reconnu avoir vandalisé une autre statue le 20 novembre dernier.

02/12/2022, 17:10

ActuaLitté

Appel à une grève nationale dans les magasins Cultura ce 3 décembre

Annoncé pour ce 3 décembre, période de plus en plus cruciale dans le commerce du livre, un vaste débrayage surviendra dans les magasins Cultura. La demande est simple : l’augmentation des salaires pour les employés revendique la CGT Cultura. De 15 à 17h, tous les personnels des boutiques sont invités à faire front ensemble.

02/12/2022, 16:41

ActuaLitté

La Grèce règle le droit de prêt “avec plusieurs années de retard”

La loi 4996/2022 sur le droit d'auteur a été adoptée par le Parlement, qui intègre les directives (UE) 789/2019 et 790/2019 et réglemente le droit d'emprunt public. La nouvelle loi est extrêmement importante pour l'OSDEL et pour les bénéficiaires qu'elle représente, car elle résout une série de problèmes critiques pour l'industrie du livre et de la presse.

02/12/2022, 11:21

ActuaLitté

Italie : l'édition indépendante boycotte un événement littéraire national

Cette année, sept maisons d’éditions indépendantes renoncent au festival Più Libri Più Liberi et lancent leur propre contre-foire en réponse. Greffé à La notte Bianca del Racconto, le contre-évènement se déroulera la nuit du mercredi 7 décembre de 20h à 4h du matin, à l’ASC atelier de Rome.

02/12/2022, 11:18

ActuaLitté

Le poète kurde Nedim Türfent recouvre la liberté

Le journaliste et poète kurde Nedim Türfent a été libéré de la prison de Karakoçan (Turquie), après six ans et demi de détention, ce 29 novembre. Il avait été transféré de la prison de haute sécurité de Van à la prison fermée, de type K-1, d’Elazig Karakoçan le 23 août dernier. En prison, il a été nommé membre honoraire du PEN anglais et du PEN Melbourne.

01/12/2022, 16:23

ActuaLitté

Rencontre et animation annulées en 2023 : la colère d'un libraire allemand

Coup de tonnerre en Allemagne : un libraire de la ville de Rostock accuse la commune d’avoir enfreint la législation, entraînant des pertes à six chiffres pour son commerce. En effet, les commandes en fournitures scolaires des écoles sont toutes perdues, depuis le nouveau système d’attribution en vigueur au 1er juillet 2022.

01/12/2022, 14:57

ActuaLitté

Vénézuela : Editorial Dahbar salué pour sa défense de la liberté de publier

L'association des éditeurs américains (AAP, Association of American Publishers) a décerné son Prix de la liberté de publier/Jeri Laber à la maison d'édition vénézuélienne Editorial Dahbar, fondée au début des années 2010 par Sergio Dahbar. L'organisation salue la persistance d'Editorial Dahbar, malgré des pressions politiques et mafieuses.

01/12/2022, 14:30

ActuaLitté

Hong Kong repousse le procès de l'éditeur Jimmy Lai

John Lee, dirigeant du pouvoir exécutif de Hong Kong, a déclaré ce lundi vouloir faire appel à Pékin afin de statuer sur l’opportunité d’autoriser des avocats étrangers à être impliqués dans des affaires de sécurité nationale. Cette décision fait suite à l’autorisation donnée par le plus haut tribunal de la ville à Jimmy Lai, magnat de l’édition prodémocratie, d’engager un avocat britannique pour son futur procès. 

01/12/2022, 12:40

ActuaLitté

Disparition d'Aline Kominsky–Crumb, figure de la BD indépendante

À Sauve, dans le Gard, où elle était installée depuis le début des années 1990 avec son mari Robert Crumb, Aline Kominsky–Crumb est décédée à l'âge de 74 ans des suites d'un cancer. Elle gérait avec Julie Katan la galerie du Vidourle, fondée en 2005 à Sauve.

01/12/2022, 11:52