#Droit / Justice

Petit Paul : “Normaliser la pédophilie, la stratégie du prédateur sexuel”

En quelques heures, les librairies Gibert et Cultura ont annoncé le retrait du dernier ouvrage de Bastien Vivès. Petit Paul, l’histoire d’un gamin de dix ans qui subit différentes relations sexuelles, choque le public. L’éditeur plaide l’humour, mais l’argument passe mal. Très mal.

Le 26/09/2018 à 11:54 par Nicolas Gary

17 Réactions | 3 Partages

Publié le :

26/09/2018 à 11:54

Nicolas Gary

17

Commentaires

3

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

L’association AIVI, qui avait vivement réagi sur les réseaux sociaux, indique à ActuaLitté avoir déjà procédé à un signalement auprès du procureur de la République. Une première approche alors qu’un dépôt de plainte est en cours d’examen. Mais avant tout, l’organisme souligne combien son intention n’a rien de moralisateur.

La stratégie du prédateur sexuel

« Des bandes dessinées avec des personnages amoraux ou immoraux, ou des situations dégueulasses, cela existe. Ici, on ne parle pas d’un sujet un peu sale, que l’on peut s’abstenir de lire », indique Patrick Loiseleur, de l’AIVI. De fait, quand le législateur établit l’interdiction de diffusion de matériel pédopornographique, à travers l’article 227-23 du Code pénal, c’est pour répondre à une stratégie connue des prédateurs sexuels.

« Le recours à des films, des bandes dessinées participe d’une phase de séduction visant à amoindrir les résistances de l’enfant. L’agresseur y puise des outils pour préparer cette séduction perverse, et convaincre sa victime que tout cela est normal. » L’interdiction légale est basée sur cette préparation...

Freiner ou restreindre la diffusion de la pédopornographie permet avant tout de lutter contre la normalisation. « Le danger est là : rendre cela banal, ou s’en amuser : la sexualité, pour un enfant, imposée par un adulte n’a rien d’une distraction. On parle d’un traumatisme avec des conséquences. »

Un enjeu de santé publique premier

Et de poursuivre : « La pédocriminalité est souvent vue comme une affaire de mœurs, alors qu’il s’agit d’un problème de santé publique. Comme le cancer, le sida ou les morts sur la route. Or, la pédocriminalité fait plus de victimes que le sida. On n’établit pas d’échelle de valeur, bien entendu, simplement un parallèle : un enfant qui subit des sévices sexuels, pédophilie ou inceste, ne deviendra pas un adulte en bonne santé. »

Et de nous exposer le cas réel d’un garçon de 13 ans, Antoine, victime d’abus de sa grand-mère. Aujourd’hui, il souffre de dépression nerveuse, et a cherché à se suicider. « Tout cela parce que sa grand-mère s’en est servi comme d’objet sexuel. À ce titre, la fiction Petit Paul n’a absolument rien de drôle. Les gens qui luttent contre la pédophilie en voient les ravages au quotidien... »

Plus incompréhensible encore, la position de l’éditeur dans son communiqué, « un mélange d’astuces rhétoriques pour noyer le poisson et de déni que l’on connaît bien. » Qu’une maison avec « pignon sur rue commercialise cette bande dessinée – alors que cela circule sous le manteau, ou sur des forums internet – renforce l’impression de normalité ».

Quant au volet judiciaire, « ce n’est qu’un outil. La prévention, comme pour la sécurité routière, importe tout autant. On parle de la santé d’enfants et de futurs adultes. Aujourd’hui, on sait que la traumatologie employée pour les vétérans de guerre s’applique avec des résultats probants sur les victimes de viols. Le côté moral existe. Mais c’est de santé dont on parle... »

Les doutes, derrière la présomption d'innoncence

Pour Me Emmanuel Pierrat, spécialisé dans le droit et l’édition, la seule publication de cette bande dessinée interroge. « Il semble bien que l’on pourrait tomber sous le coup de la loi, même s’il faut respecter la présomption d’innocence : juridiquement, les précautions prises – l’album sous blister ou le sticker d’avertissement – n’y changent rien », indique-t-il.

Travaillant pour plusieurs autres maisons de bandes dessinées, l’avocat souligne : « Je n’ai que très rarement accepté, quand mes clients ont sollicité mon intervention, des titres avec un contenu qui puisse être trop borderline. » 

Or, souligne-t-il, la loi de 94, qui interdit la diffusion d’images où des mineurs sont imaginés ou filmés, est très souvent détournée de son objectif. « Nous étions aux prémices d’internet alors, et le législateur souhaitait avant tout lutter contre la propagation de vidéos pédophiles. La réalité est que cette législation sert plus souvent à des organisations d’extrême droite catholique à attaquer des expositions d’art contemporain qu’à poursuivre des pédophiles. »

Détournement de la législation

Ce fut le cas, voilà quelques années, pour le CAPC de Bordeaux, qui fut cependant innocenté. « L’exposition ne faisait que présenter des enfants nus, mais des ligues de vertus ont cherché à la faire interdire. » L’événement avait été toutefois suffisamment bordé pour ne pas prêter le flanc à la moindre attaque. « Le commissaire de la bridage des mineurs avait d’ailleurs amené son équipe la visiter : le propos de cette exposition ne pouvait absolument pas être soupçonné d’être propédophile. »

Reste un détail que l’œil de l’avocat perçoit : la pétition en ligne évoque en effet une jurisprudence très spécifique. « Elle émane d’un procès où des mangas pornographiques furent condamnés par la Cour de cassation, pour leur ambiguïté réelle – tant sur le public que dans les dessins. »

L’attaque émanait d’extrémistes catholiques, et reposait sur des bases concrètes – manga diffusé sans aucune indication, et des personnages dont l’âge ne permettait pas de s’assurer qu’il s’agissait d’adultes. 

Liberté d'expression entravée ? Justifiable...

Reste que, pour l’avocat, Petit Paul « est allé loin. C’était certainement publiable dans les années 70, mais aujourd’hui ni moralement ni juridiquement une bande dessinée de la sorte ne peut sortir sans validation juridique préalable. J’ignore si la BD a été relue par un avocat. » [Ndlr : interrogée précisément sur ce point, d'une relecture par un avocat, la maison Glénat n'a toujours pas apporté de réponse]

Mais alors, la liberté d’expression de l’artiste ? « Elle est entravée, comme pour d’autres sujets – la haine raciale, le négationnisme. Et encore une fois, la jurisprudence évoquée par la pétition est un texte liberticide qui est plus souvent employé contre des œuvres d’art que des pédophiles. Mais il est des sujets où l’entrave est considérée comme justifiable. »

À moins que l’on ne mette des garde-fous suffisamment forts pour que la publication accède à un statut de recherche. Ce fut le cas, indique Me Pierrat, avec une bibliographie qui reprenait toutes les publications interdites en vertu de la loi de 1949 sur les œuvres à destination de la jeunesse.

« Le problème est que son anthologie réutilisait des couvertures ahurissantes. J’ai conseillé à l’éditeur de ne pas commercialiser ce texte, pour les risques qu’il comportait. » L’ouvrage a fini par paraître dans une maison spécialisée dans les ouvrages à destination de publics professionnels de l’édition, « et avec beaucoup de conditions et de notes, pour garantir une approche presque universitaire ».

Contactée, la maison Glénat s'en tient au communiqué diffusé la semaine passée : « Par ailleurs, nous réfutons fermement et catégoriquement les accusations de pédopornographie dont Petit Paul fait l’objet. Aussi obscène et provocatrice qu’on puisse la considérer, cette œuvre de fiction n’a jamais pour vocation de dédramatiser, favoriser ou légitimer l’abus de mineurs de quelque manière que ce soit. Il s’agit d’une caricature dont le dessin, volontairement grotesque et outrancier dans ses proportions, ne laisse planer aucun doute quant à la nature totalement irréaliste du personnage et de son environnement. »

17 Commentaires

 

ndlr

26/09/2018 à 14:51

Attention à ne pas être juge et partie. C'est un article intéressant mais avec un biais évident qui vous dessert.

alexandre

27/09/2018 à 06:36

Je tiens d'abord à préciser que je suis loin d'être un censeur et que cet ouvrage est loin de me choquer. Je le trouve plutôt amusant dans la présentation générale que vous en avez faite. Mais ce qui m'hallucine dans toute cette histoire, c'est votre apparente indulgence envers l'auteur. Vous tapez à tire-larigot sur l'éditeur, sur les associations catholiques extrémistes qui utilisent la loi, mais pratiquement rien sur l'inconscience de cet auteur. Après tout, malgré son "humour", c'est lui qui a travaillé des mois sur ce projet, c'est lui qui a pondu cet ouvrage, c'est son esprit qui est arrivé à imaginer toutes ces petites histoires de ce garçon. Il est donc le premier responsable. Et son statut d'auteur, créateur, écrivain ne le protège en rien. Il serait bien que vous vous interrogiez aussi sur ses motivations personnelles qui l'ont poussé à rédiger cet ouvrage.

Randal

09/10/2018 à 20:02

Monsieur, interroger les motivations de l'auteur ok mais pourquoi faire ? tous ce qu'il pourra dire pour s'expliquer ne changera rien, il a réussi à faire éditer son torchon, l'éditeur n'y a rien vu d'anormal ! ils sont tous responsables. Perso ces motivations je m'en tape !

Thierry Reboud

27/09/2018 à 08:21

On peut se demander combien de temps il faudra avant que Candide de Voltaire soit interdit de lecture dans le cadre scolaire, puis carrément brûlé en place publique.
Parce que tout de même, Cunégonde, elle déguste.. En ces temps de puritanisme, de pudibonderie et de me too mon cochon, ça risque d'être fatal à Voltaire.

Laura

27/09/2018 à 12:00

Expliquez-moi en quoi établir des règles pour empêcher les prédateurs sexuels de sévir peut être taxé de "pudibonderie" et de "puritanisme". Dans le cas de Bastien Vivès et de son éditeur, l'intention n'était peut-être pas mauvaise mais ce sont les conséquences qui importent. Si le Voltaire du XXIe siècle ne se range pas du côté des victimes qui (osent, les impudent(e)s, s'exprimer), alors il n'est pas aussi en avance sur son temps qu'il l'était au XVIIIe siècle.

Thierry Reboud

27/09/2018 à 18:53

Ah ben tiens donc...
Et ce sont les jeux vidéos qui rendent les enfants violents, et c'est à cause du cinéma pornographique qu'il y a de plus en plus de viols, et c'est à cause de Madame Bovary que les femmes sont devenues immorales : félicitations, vous vous inscrivez dans une prestigieuse lignée.
Au risque de vous surprendre, Petit Paul n'est pas un enfant, c'est un dessin ; l'institutrice qui fait subir les derniers outrages au dessin de Petit Paul n'est pas une institutrice mais un dessin elle aussi.
Il m'avait semblé que, depuis Magritte au moins, tout le monde savait que "ceci n'est pas une pipe".

mp.mac

27/09/2018 à 14:45

C'est Gotlib qu'on assassine ! Courage Bastien Vives il y en a qui aime vos BD, continuez d'emmerder tous ces censeurs si bien pensant !

Elsa

27/09/2018 à 16:16

Un auteur qui a été viré des Gobelins pour avoir pondu un court-métrage incestueux pour la chaîne jeunesse " Canal J" (le lien: https://www.catsuka.com/player/nouveau_heros_canalj_by_bastien_vives )et qui a confessé sur un forum être attiré par enfants de 10, 12 ans alors qu'il était à la recherche d'un manga pédo-pornographique.
On peut effectivement se poser des questions sur ses motivations.

Elsa

27/09/2018 à 16:50

Voici le lien, concernant ses propos pour ceux qui crieraient à la mystification (l'auteur est clairement authentifié)
https://twitter.com/anti_sexism/status/1043051959887060992

alexandre

27/09/2018 à 17:16

Ha oui, je viens de voir son petit clip. En effet, le mec a de gros problèmes dans sa tête avec les enfants...

Dexter

29/09/2018 à 18:33

Marrant de voir toute la clique pro-pédophile du net à la rescousse de Bastien Vives. Ca va dans votre tête ? C'est dingue la visibilité médiatique dont bénéficient les pédophiles, Bastien Vives a admis avoir des fantasmes sur des enfants mais bon c'est un artisteeeeuh!!!!! Par contre va vraiment falloir m'expliquer en quoi son humour est transgressif, il est soutenu par quasiment tous les médias dont LeMonde, 20Minutes, Slate.
Si Bastien Vives avait vraiment un humour transgressif, il aurait peut-être représenté Cohn-Bendit ou Mitterand avec des enfants et aussi choquant que l'image soit, là je lui aurait peut-être donné le bénéfice du doute.
Mais c'est plus simple pour les artistes d'être du côté des oppresseurs et de tourner les victimes de pédophilie en ridicule plutôt que l'inverse, surtout lorsque ledit artiste en est un.
La France est l'eldorado des pédophile, c'est d'ailleurs prouvé que les trafiquants de drogue et petits dealer ont toujours une peine plus élevée que les pédophiles (il suffit de voir l'affaire du Coral de toute façon).
Heureusement qu'il y a des gens qui se soucient des enfants mais aussi des anciennes victimes de pédophilie et qui dénoncent ce genre de contenus. Ce sont eux les vrais transgressifs qui se font traiter de puritains par la propagande pro-pédophile des médias.
Très chers admirateurs et fans de Bastien Vives, je vous laisse à votre conscience (si vous en avez une lol) mais please resté loin des enfants, ok ?
(on devrait vraiment mettre en place un permis pour faire des enfants en France)

frog

09/10/2018 à 22:10

bien dit

Randal

09/10/2018 à 19:48

Merci à tous ceux qui voient en cette "bande" dessinée une horreur, encore un moyen de donner plaisir aux pédophiles de France, encore une façon de se servir d'un enfant "dessiné" pour fantasmer des envies de pervers, encore une occasion de nous prouver que la pédophilie en France est autorisée. Pour celui qui écrit ici que le petit Paul n'est qu'un dessin, ce qui sous entendrait que ce que ce petit dessin subit n'est rien et ne provoque rien chez le lecteur ! Je lui répondrais qu'il est inconscient de ce qu'est le viol ou l'inceste. Je suis dégoutée de ce genre de propos qui nous font passer nous les protecteurs de l'enfant, parents protecteurs et bienveillants pour des idiots de première qui ne comprendraient rien à l'art de l'écriture et du dessin "trop animé" ! La liberté d'expression à des limites, la limite c'est le respect de l'enfant et des lois Françaises et pour ce coup l'auteur les à atteintes sans pouvoir gouter à son succès. La sortie de ce torchon va faire couler de l'encre et nous serons toujours là pour dénoncer l'insupportable.

alexandre

10/10/2018 à 08:31

Avec un peu de temps passé, je me permets de commenter certaines objections.
Ce ne serait qu'un dessin : c'est fallacieux. En effet, si je commence à faire des dessins très réalistes, qui ressemblent beaucoup à des photos de manière très réaliste, c'est toujours acceptable. Et si ces dessins, j'en fais 24 à la minute et que je les diffuse sur une bande plastique transparente avec une lumière derrière, après tout, ce ne seront que des dessins "animés", c'est pas bien grave. Donc si je fais des "dessins animés" très réalistes qui ressemblent à s'y méprendre à un film, il n'y a pas de problème... Et si je commence à faire une jolie sculpture, vous pensez qu'un musée serait capable de me l'acheter ?
Tout ceci pour dire que c'est bien la représentation, sous quelque forme que ce soit, qui est problématique car potentiellement incitatrice. Et que le fantasme, bon ou mal, n'est pas limité par une représentation plus ou moins réaliste. Si des gens s'astiquent sur des mangas adultes (si, si, ça existe !), je n'ai pas de doutes qu'une charmante BD comme celle-ci émoustille certains.
On pourra dire que ce n'est pas en lisant cette BD qu'on va "fabriquer" un pédophile. Cependant, toute représentation "incitatrice" ou tendant à faire croire que ces actes sont normaux est à bannir.
Pour ce qui est d'interdire Candide, autres temps, autres moeurs. A l'époque, on mariait les jeunes filles à des âges interdits aujourd'hui. Et c'est une bonne chose. J'adore Gotlib mais il y a dans ses dessins une dérision qui les distinguent éminemment de ceux de Vivien. Il avait clairement une finalité purement humoristique. Elle ne me semble pas évidente ici.

Librepenseur

24/11/2018 à 19:13

Ce film d'animation est franchement douteux! J'ai du mal à comprendre comment l'ONF a accepté. Si le film avait été conçu de manière biographique par une femme victime d'inceste...peut-être mais même là NON.. à cause du thème des "nouveaux héros"(???) et la finale dégueulasse: "ah c'est papa, embrassons-nous de pleine bouche!" Si c'est pas de la pédophilie :-S . Il y a clairement une banalisation de l'inceste qui n'a rien à voir avec de l'art ici. Crier à la censure illégitime et abusive face une telle merde est comparable à défendre quelqun criant au feu pour rien dans une salle de cinéma en invoquant la liberté d'expression. Je suis habituellement contre la censure mais ici on banalise une mentalité et un comportement toxique qui détruit des vies. Et non ce n'est pas en faisant une entorse à la règle que bientôt tout sera censuré.

Mr.Realiste

17/08/2020 à 05:45

Me voilà à lire un débat vieux de 2 ans.
Je vais me ranger du camp du peuple regardant de la pédopornographie par pur curiosité.

Oui, être excité par de la pedopornographie est pédophile.
Mais créer ou regarder une oeuvre pedopornographique n'est pas pédophile.
Une personne censé sait reconnaître le bien du mal, il est vrai que ce genre d'oeuvre banalise le crime mais il ne justifie pas pour autant.

Tout dépend de la façon de regarder du concerné, moi pour ma part je regarde ce genre d'oeuvre comme simple moyen de divertissement un peu comme les films d'actions et autres.

Pour vous imager le truc, je peux prendre l'exemple des anciennes oeuvres d'arts comportant des femmes nues, la majorité des personnes ayant vu ces oeuvres n'y pensent que pour leurs symboles, leurs messages et non pour la nudité d'une femme quelquonque dans cette oeuvre !
Maintenant vous pourrez me dire que ces anciennes oeuvres n'avaient aucun but pornographique contrairement à nos oeuvres pédopornographiques d'aujourd'hui, et à ça je réponds que même le plus basique des films/images porno peut être vu d'un oeil saint (même si le corp réagit c'est toujours la tête qui pense).
On peut y admirer le travail qui y a été fourni, le scénario toujours hilarant, etc.
Si vous n'en êtes pas capable, vous êtes simplement un obsédé et vous essayez de vous cacher en accusant ces oeuvres dévoilant votre nature de ce que vous êtes. ^^
En bref, ce n'est pas l'oeuvre ni l'auteur qui soutiennent la pédophilie tout comme la cigarette ne soutient pas l'intoxication de vos poumons ( même si une cigarette ne sert qu'à ça ).
C'est plutôt le concerné qui doit être remit en question et non les oeuvres qu'il a vue.

De plus les images/vidéos pedopornographique permettent un catharsis ( j'sais plus si c'est le bon mot ) du pédophile en lui permettant d'expulser toutes pulsions malsaines à travers l'oeuvre et d'en ressortir plus saint et inoffensif (évidement il y a toujours des exceptions qui passeront à l'attaque de tout façon ).

Pour trouver une solution simple, autre que la censure qui ne ferait qu'attiser les désirs d'un pédophile ( la distance créer le désire ) je propose de simplement forcer un rappel de l'interdiction morale et législatif de la pédophilie sur tout ce qui touches les divertissements à contenu pédopornographique.
J'ai pas envie de m'éterniser sur un débat mort donc je m'arrête là, mais si vous voulez je peux vous expliquer mon point de vue plus en détail ^^

Bonne journée à vous

Pseudo

14/12/2021 à 20:20

J'exprime ma déception concernant cet auteur que j'admire pour son talent indéniable et que je vois ici mis au service d'une histoire pédopornographique. M. Vives pourriez-vous s'il vous plaît utiliser votre talent à d'autres entreprises?

1) Est-ce une œuvre pédopornographique ? Oui.
Le héro est un enfant ayant des rapports sexuels explicitement représentés avec des adultes.

2) Cette œuvre pédopornographique est-elle dangereuse pour la société? Oui. Sa publication participe à banaliser la pédophilie. D'autant plus efficacement que son auteur est talentueux.

3) Il faut faire une différence entre avoir des fantasmes et les diffuser au monde entier. Les fantasmes pédopornographiques de M Vives, tant qu'ils restent au stade de désir, ne concernent que lui.
Dès lors qu'ils travaille à les propager dans la société, on peut légitimement se questionner sur ses intentions. Pourquoi diffuser de tels fantasmes?

La loi interdit la diffusion de matériel pédopornographique, M Vivès et son éditeur ne peuvent l'ignorer. Comment se projet a t-il pu être financé puis être édité ?

4) La pédopornographie est parfois décrite (cf je n'ai aucune source) comme étant un moyen possible pour les pédophiles de ne pas passer à l'acte, soit. Dans un premier temps il faudra le prouver.

5) Plutôt que de chercher à imposer insidieusement une norme pédophile à la société, peut être serait-il plus judicieux de reconnaître les pédophiles pour ce qu'ils sont : des êtres humains comme vous et moi, à cela prêt qu'ils "souffrent" de pulsions pédophiles. Il en souffrent car ces pulsions sont non adaptées à notre société, et que certains d'entre eux ne parviendront pas à les évacuer autrement que par un passage à l'acte. Bien sûr ceux qui ne se font pas prendre, qui n'ont pas d'empathie pour leurs victimes ou qui pensent agir pour le bien en souffrent moins.

Et attention je parle ici de pulsions, je vous épargne la question du sentiment amoureux (bien réel) qui peut poser encore d'autres problèmes. Il existe des personnes capables d'aimer des objets, je vous laisse donc imaginer le potentiel sentimental que peut représenter un être vivant doué d'intelligence tel qu'un enfant. D'autant plus que l'enfant est capable de réciprocité, donc potentiellement d'aimer aussi le pédophile. Bref bien des nœuds sont possibles et c'est pour éviter tout ce bordel que la pédophilie est interdite et consécutivement la pédopornographie qui de par son essence même la plébiscite.

Que faire donc de ces pédophiles ? Au vu de leur capacité à vivre dans l'anonymat et la discrétion la question ne semble pas nécessité de réponse urgente. Il y a des pédophile comme il y a des violeurs (deux caractéristiques souvent très compatibles) alors on fait avec, et on interdit simplement la diffusion de pédopornographie si cela fait trop de bruit dans les médias. Au point tel qu'un grand éditeur, que des rédactions entières et autres milliers de lecteurs en viennent à oublier les enjeux de telles publications et n'y voient plus que du comique sans risque.

Peut être serait-il alors temps de prendre le problème pédophile de front. Non pas contre les pédophiles mais "et" pour les pédophiles et pour la société. Car depuis qu'il n'est plus possible de tuer les criminels, et que l'on apprend que les effets de la prison sur ces derniers ne sont que très rarement positifs, on peut en conclure qu'il manque ici une véritable solution au problème. Ou à défaut d'une solution, un processus.

Reconnaissance de la pédophilie comme maladie? ou plus simplement du statut de pédophile? à ce compte là peut être délivrance d'un traitement à caractère pédopornographique (sans acteurs réels je précise, je vois déjà rougir les adeptes des voyages en Asie) ? Et à ce titre alors M Vives vous trouveriez dans la pédopornographie médicinale un véritable eldorado. Mais s'ils vous plaît ne vous cachez plus, vous et vos soutiens, et assumez pleinement votre pédophilie, que nous puissions faire société et vous venir en aide.









Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Parcourir le monde autrement : la collection Cartoville se réinvente

La collection des guides touristiques Cartoville (éditions Gallimard) se refait une beauté pour ses éditions 2022. Tout en conservant son concept unique de grandes cartes dépliables, la collection adopte une nouvelle mise en page plus aérée et du contenu supplémentaire pour une expérience de voyage enrichie.

19/01/2022, 10:39

ActuaLitté

L'inspiration de Saint-Exupéry dévoilée avec Lettres à l'Inconnue 

Dans une anthologie inédite, Folio dévoile les sources d’inspiration du Petit Prince ainsi que la dernière passion amoureuse de Saint-Exupéry, quelques mois avant sa disparition en 1944. La parution est prévue pour le 3 février 2022. 

19/01/2022, 10:07

ActuaLitté

Pour ses 400 ans, Molière se refait une beauté chez Classiques Garnier

Afin de célébrer les 400 ans de la naissance de Molière, Classiques Garnier publiera chaque mois une ou plusieurs pièces du théâtre complet de Molière, éditées par Charles Mazouer, au format Poche dans la collection Classiques Jaunes.

17/01/2022, 11:20

ActuaLitté

Lucky Luke, un lonesome cowboy aux deux papas

Y’a-t-il eu une vie scénaristique pour Lucky Luke, le cowboy de Morris, avant que Goscinny n’entre en scène ? Si au dessinateur les noms de Rantanplan, Jolly Jumper ou les Dalton resteront éternellement raccrochés, une enquête ouvre la voie à une autre création, littéralement fraternelle. Ou comment Louis de Bevere, frère de Maurice, a apporté plus que sa pierre à l’édifice.

13/01/2022, 10:28

ActuaLitté

Des petits champions de la lecture qui font de grands records

Les petits champions de la lecture séduisent de plus en plus de participants. Cette année, 3895 classes participent à la 10e édition, un chiffre record. Le grand jeu de lecture à voix haute propose aux enfants, accompagnés par leurs enseignants ou des médiateurs du livre, une aventure collective et ludique fondée sur le plaisir de lire.

12/01/2022, 11:19

ActuaLitté

Les aventures made in Vatican du Petit Pape Pie 3,14 par François Boucq

Après plus de quinze ans d’absence chez Fluide Glacial, le scénariste et dessinateur François Boucq est de retour pour sa nouvelle bande dessinée humoristique à paraître le 9 février prochain, Le Petit Pape Pie 3,14. Petit de taille, mais grand de coeur, Sa Sainteté vivra des aventures rocambolesques, d’audiences solennelles en bénédictions fantaisistes pour zombies, en passant par un improbable sauvetage du monde.

12/01/2022, 10:49

ActuaLitté

Comment un éditeur évite de gaspiller 850 kilos de papier

Le papier est aujourd’hui au centre des débats, tant en termes de recyclage et de production écologique de livres qu’en raison de la hausse des prix et de la disponibilité des approvisionnements. Les hausses de prix préoccupent le monde de l’édition à l’échelle internationale et, en Italie, ont également provoqué un appel au gouvernement. Voici comment l’éditeur italien Ediciclo a réussi à éviter un gaspillage de papier suite à une erreur rédactionnelle dans un livre. 

11/01/2022, 10:35

ActuaLitté

Dans la peau d'une sage-femme : vie des femmes d'alors...

PODCAST – Adeline Favre, née dans une vallée perdue des Alpes, s'intéressa très tôt au métier de sage-femme et, contre la volonté de ses parents, commença une école spécialisée dans une ville voisine. Rentrée au pays, Adeline accouchera plus de huit mille enfants à une époque où cette opération se faisait à domicile. Peu à peu, elle introduisit même de nouvelles formes d'hygiène. Aux recettes de bonne femme, elle offrit ses connaissances techniques.

10/01/2022, 16:35

ActuaLitté

Un nouveau départ pour Marcel Pagnol et la collection Fortunio

Les éditions Grasset reprennent le travail des éditions De Fallois, en assumant le développement de la collection Fortunio, dédiée aux œuvres de Marcel Pagnol. Parmi les 34 titres que compte cette collection, certains seront réédités, enrichis d’illustrations de Sempé, dont Souvenirs d’enfance, La petite fille aux yeux sombres et bien d’autres à venir. 

10/01/2022, 10:35

ActuaLitté

Clarisse Cohen chez StudioFact Éditions : une “montée en puissance” de la littérature du réel

L'époque est à l'enquête : à la télévision, à la radio, sur internet et à travers les podcasts, dans la presse, bien sûr, et enfin dans les librairies. Clarisse Cohen, qui a notamment travaillé pendant 8 ans au Seuil et supervisé la parution d'ouvrages chez Calmann-Lévy et aux éditions de l'Observatoire, s'est spécialisée dans la « littérature du réel » à travers des titres qu'elle désigne comme des « livres-combats ». Elle entend donner au genre une nouvelle résonnance au sein du groupe StudioFact, avec des possibilités d'adaptations audiovisuelles multiples.

10/01/2022, 09:44

ActuaLitté

Présidente directrice générale, Anna Pavlowitch démissionne de Flammarion

EXCLUSIF – ActuaLitté apprend de sources convergentes qu’Anna Pavlowitch, PDG de Flammarion et directrice générale de J’ai lu a démissionné, voilà plusieurs semaines, de ses fonctions. Elle aura passé 15 années dans l’entreprise, et n’a pour l’instant signé dans aucun autre groupe. 

08/01/2022, 14:55

ActuaLitté

Pour tout vous dire, texte posthume de Joan Didion chez Grasset

Chroniqueuse de la vie américaine, figure de la contre-culture, Joan Didion est décédée la veille de Noël, à l’âge de 87 ans. Les éditions Grasset, qui devaient publier son prochain livre, préfacé par Chantal Thomas, de l’Académie française, ont décidé d’en avancer la parution. Pour tout vous dire (trad. Pierre Demarty), recueil de ses chroniques pour Vogue entre 1968 et 2000 sortir ce 19 janvier.

07/01/2022, 14:57

ActuaLitté

Rivages fait entrer le 9e art dans sa maison avec Virages Graphiques

La maison d’édition Rivages se lance dans la bande dessinée avec une nouvelle collection, intitulée Virages Graphiques. C’est Sonia Déchamps qui prendra la tête du projet, avec deux premiers albums attendus pour le mois de mars prochain.

07/01/2022, 11:20

ActuaLitté

Stanislas Jozan devient Président du groupe Religion du SNE

Le dirigeant des Éditions de l’Emmanuel, Stanislas Jozan, succède à Bruno Nougayrède, président du groupe Elidia, qui avait été élu en juin 2014. Il devient président du groupe religion pour le Syndicat national de l’édition (SNE).

07/01/2022, 10:30

ActuaLitté

Les frères Bogdanov : leur projet littéraire avec le Pape François ne verra jamais le jour

Le 28 décembre, la France apprenait le décès de Grichka Bogdanov, alors âgé de 72 ans. Moins d’une semaine plus tard, son frère Igor lui emboîtait le pas. Tous deux contaminés par le coronavirus, les médias se sont concentrés sur la problématique de la vaccination, et la pandémies, qui dure… Mais quid de l’intérêt littéraire de ces jumeaux tant médiatisés ?

06/01/2022, 15:58

ActuaLitté

Nicolas Watrin quitte Libella pour devenir directeur de Sonatine 

Après deux années à la tête du marketing et du développement du groupe Libella, Nicolas Watrin prend de nouvelles fonctions. Il a été intégré au sein du groupe Editis, au poste de directeur de Sonatine éditions.

06/01/2022, 15:27

ActuaLitté

Kōdansha se lance dans la publication de l'oeuvre complète de Katsuhiro Ōtomo

Avec quelques mois de retard, un grand projet de l'éditeur japonais Kōdansha se concrétise en 2022 : la publication de l'œuvre intégrale de Katsuhiro Ōtomo, un des grands maitres du manga. Connu pour Akira, un incontournable de la science-fiction, l'auteur verra l'ensemble de ses travaux publiés, notamment ses œuvres indisponibles au Japon.

06/01/2022, 11:46

ActuaLitté

Pauline Hauwel est nommée Secrétaire Générale du groupe Lagardère

Lagardère SA annonce la nomination de Pauline Hauwel en qualité de Secrétaire Générale du Groupe. Elle succède à Pierre Leroy, qui exerçait cette fonction en plus de son mandat de co-Gérant puis de Directeur Général Délégué du Groupe.

05/01/2022, 10:39

ActuaLitté

“L’humanité est intervenue dans la nature avec une totale méconnaissance des situations écologiques”

PODCAST – L’effet Petkau de Ralph Graeub, traduit de l’allemand par Eve Gissinger, a paru aux éditions d’en bas en 1988. Le nucléaire est aujourd’hui proposé comme solution et lire ou relire ce livre est une invitation à la réflexion sachant que les problématiques d’hier sont également celles de demain.

03/01/2022, 10:09

ActuaLitté

Jean-Clément Texier, une vie entre presse et livre

PORTRAIT – Figurant parmi les promus de la Légion d’honneur de janvier 2022, Jean-Clément Texier n’est pas l’une des figures les plus notoires de l’industrie du livre. Homme discret, affable, il écoute plus qu’il ne prodigue de conseils – il sait que les conseilleurs ne sont pas les payeurs. 

03/01/2022, 10:05

ActuaLitté

En Turquie, lire est devenu une activité de riche

La crise du papier a frappé partout dans le monde – et la Turquie ne fait pas exception. Avec une problématique différente : l'édition turque, très dépendante des importations de papier, est durement frappée par la crise monétaire résultant de la nouvelle politique financière du gouvernement Erdogan. Ce dernier a décidé de baisser la valeur de la livre turque afin de favoriser les exportations. Conséquence : en Turquie, les livres deviennent un luxe. Et, au-delà de l'accès à la culture, ce sont les dernières voix encore dissonantes du pays qui pourraient en pâtir.

31/12/2021, 16:20

ActuaLitté

Mort de la poétesse Jeanine Baude, “un croissant de lune éclaire mes yeux”

Les éditions La Rumeur Libre et les Éditions Bruno Doucey annoncent la disparition de leur amie la poète Jeanine Baude, ce lundi 27 décembre 2021, des suites d’un long combat acharné contre le cancer. 

28/12/2021, 15:55

ActuaLitté

Littérature jeunesse : pas de place pour les filles ? 

Publiée le 15 décembre par Plos One, revue scientifique états-unienne, une étude de Kennedy Casey, Kylee Novick et Stella F. Lourenço porte sur la représentation des genres dans la littérature jeunesse. Ces trois chercheuses ont démontré que persiste une surreprésentation des protagonistes masculins par rapport à leurs homologues féminins dans les livres pour enfants, depuis maintenant soixante ans. 

24/12/2021, 16:25

ActuaLitté

Bayard, Elidia et Hachette Livre s'associent pour servir les librairies religieuses

Dès janvier 2022, une équipe de vente commune, nommée H + Spiritualité, et composée de quatre représentants des groupes Bayard, Elidia et Hachette Livre, visitera régulièrement les librairies religieuses de toutes tailles, de la Procure à Paris aux points de vente d'abbaye.

 

 

23/12/2021, 09:28

ActuaLitté

Le nouveau roman de Houellebecq, Anéantir, piraté avant sa parution

Le prochain roman tant attendu de Michel Houellebecq trouvera sa place en librairie dès le 7 janvier 2022. Or, un coup de théâtre vient secouer le monde de l’édition : puisque moins de trois semaines avant sa sortie, les premières pages d’Anéantir ont été illégalement diffusées sur les réseaux sociaux, tandis qu'une version numérique intégrale circule. Un sentiment de déjà vu domine, toutefois...

22/12/2021, 16:52

ActuaLitté

Plon : Céline Thoulouze et Lise Boëll, directrices générales

Dans un communiqué, le groupe Editis annonce la nomination de Céline Thoulouze au poste de directrice générale des éditions Plon, aux côtés de Lise Boëll et sous la présidence de Jean Spiri. Cette annonce marque un nouvel épisode dans la saga pas très reluisante de Plon et du groupe, ces dernières semaines.

22/12/2021, 12:08

ActuaLitté

La chaine du livre veut mettre fin aux “pratiques déloyales” des plateformes

Dans un communiqué commun, plusieurs organisations représentant des acteurs de la chaine du livre incitent la présidence française à adopter le texte approuvé par le Parlement européen portant sur la législation sur les marchés numériques. Celui-ci fera l'objet d'une négociation avec les gouvernements des États de l’Union européenne, début 2022, sous la présidence française de l'UE. 

22/12/2021, 11:50

ActuaLitté

Laurence Faron (Talents hauts) nommée Chevalière de l’ordre national du Mérite

Par décret du Président de la République en date du 30 novembre 2019, et sur proposition du ministre de la Culture, Laurence Faron, fondatrice et directrice des Éditions Talents Hauts, a été nommée Chevalière de l’Ordre national du Mérite. Son engagement professionnel et personnel en faveur de l’égalité et contre les stéréotypes est ainsi reconnu. La cérémonie de remise de médaille a eu lieu le jeudi 16 décembre, dans les salons du Syndicat national de l’Édition (SNE), à Paris. 

22/12/2021, 08:04

ActuaLitté

Le groupe européen Embracer Group achète Dark Horse Media

Des rumeurs persistantes se vérifient : la société Dark Horse Media fait l'objet d'une acquisition par le groupe européen Embracer Group, dont les filiales développent et éditent des jeux vidéo. Dark Horse Comics, Dark Horse Entertainment et une autre filiale font partie de la transaction.

21/12/2021, 15:48

ActuaLitté

Marvel revisite le crâne du Punisher après une série de polémiques

Marvel fait renaître son comic The Punisher après deux ans d'absence. En effet, ce lundi 20 décembre, Marvel Entertainment a annoncé une toute nouvelle série, écrite par un des auteurs Marvel les plus en vue du moment, Jason Aaron, auteur notamment des derniers Thor. Un retour présenté comme le « point culminant et définitif » des aventures de Frank Castle, alias The Punisher. Une reprise surprise pour un des personnages les plus controversés de l'univers Marvel. Notamment pour l'utilisation qui en est fait, que ce soit du côté de policiers ou de militaires, de mouvements tels que Blue Lives Matter, ou encore de partisans de Trump putschistes du dimanche. 

21/12/2021, 10:37

ActuaLitté

Une nouvelle traduction des Mille et Une Nuits, sans racisme ni sexisme 

On ne les présente plus : les contes des Mille et Une Nuits se sont imposés dans la littérature internationale comme au cinéma. Ce recueil anonyme regroupe plusieurs contes populaires, remontant au IXe siècle, d’origine persane, indienne et arabe. Traduits à maintes reprises, Richard Francis Burton en propose, en 1835, une version anglaise composée à partir de la version dite de Boulaq (égyptienne). Depuis le 16 novembre, une nouvelle traduction de la poète franco-syrienne Yasmine Seale a été publiée par Liveright, maison d'édition nord-américaine. 

20/12/2021, 14:08

ActuaLitté

Hervé Di Rosa succède à Christian Jaccard à la présidence de l’ADAGP

Réuni le 16 décembre 2021, le Conseil d’administration de l’ADAGP a élu Hervé Di Rosa à la présidence de l’ADAGP. Le nouveau Conseil d’administration a également élu Christian Jaccard et Meret Meyer(succession Chagall) vice-président et vice-présidente.

19/12/2021, 08:03

ActuaLitté

Batman et Superman, un duo fantastique de retour en 2022

Tantôt alliés, tantôt ennemis, Superman et Batman se sont croisés à de nombreuses reprises au cours de leur (longue) existence éditoriale. En 2022, DC Comics annonce une nouvelle série les réunissant, Batman/Superman: World’s Finest, confiée au scénariste Mark Waid et au dessinateur Dan Mora.

17/12/2021, 14:56

ActuaLitté

Damien Murith : quand angoisse et solitude collent à la peau

Dans l’attente d’un autre ciel est le récit d’une enfance douloureuse qui se lit le souffle court et les sens en alerte. La plume incisive et intimiste de Damien Murith nous force à respirer l’air étouffant que dégage l’appartement insalubre dans lequel grandit Leo, à partager au plus près le manque d’amour, l’angoisse et la solitude qui se collent à la peau et nouent le ventre. Puis viennent les sentiments contradictoires à l’égard d’une mère abandonnée qui à son tour délaisse son enfant. Le basketball, l’école, un chat complice et unique source d’affection réelle laissent toutefois entrevoir l’espoir. 

17/12/2021, 11:55

ActuaLitté

Hachette Innovation Program devient la Direction du Développement et de l’Innovation

En 2015, le groupe Hachette Livre a été précurseur dans l’édition en créant le programme HIP (Hachette Innovation Program), dont la mission était la suivante : accélérer la transformation digitale du groupe, diffuser plus largement une culture d’innovation et partager avec les équipes les tendances émergentes susceptibles d’impacter l’évolution de nos marchés. Après six ans d’existence et de nombreux projets lancés avec succès, le programme HIP a atteint sa maturité. 

16/12/2021, 16:41

ActuaLitté

Le chanteur John Legend se lance dans l’édition

Molly Stern, éditrice pendant trois ans pour Crown, a lancé à l'automne dernier sa propre maison d’édition : Zando, dont l’objectif est de travailler en partenariat avec des créateurs, des organisations et des institutions, afin de publier des livres à travers des collections uniques. Parmi ses partenaires d’édition, Stern compte à présent Mike Jackson, Ty Stiklorius, ainsi que le chanteur John Legend. 

15/12/2021, 16:32

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Apprendre aux plus jeunes à protéger la Terre : les livres recommandés par l'ONU

L'Organisation des Nations Unies (ONU), en partenariat avec différents organismes du livre, anime un club de lecture destiné aux plus jeunes, pour leur faire prendre conscience au plus tôt des défis qui occupent ou attendent l'humanité dans les prochaines années. La dernière liste de lecture concerne la vie terrestre, et la manière dont l'humain change la face de la Terre.

19/01/2022, 11:17

ActuaLitté

Prêt numérique : le Maryland lutte contre les “pratiques injustes” des éditeurs

Depuis le 1er janvier dernier, une loi est entrée en vigueur dans l'État du Maryland, imposant aux éditeurs des offres « équitables » en matière de vente de licences de prêt numérique aux bibliothèques. L'édition américaine s'est dressée contre un texte de loi qu'elle juge « inconstitutionnel », estimant qu'il prive les maisons de leurs droits, et l'a attaqué en justice... Les arguments sont échangés, mais l'État du Maryland tient bon.

19/01/2022, 10:50

ActuaLitté

Hachette intégre Paperblanks, spécialiste de la papeterie haut de gamme

Hachette UK a annoncé l’acquisition de Paperblanks, la deuxième marque mondiale de carnets, agendas, journaux et articles de papeterie haut de gamme, après Moleskine. Cette acquisition fait suite à la signature d’un accord le 14 janvier 2022, permettant à Hachette UK, la filiale anglaise de Hachette Livre, d’acquérir 100 % du capital de Paperblanks. 

18/01/2022, 18:40

ActuaLitté

Microsoft rachète Activision Blizzard, éditeur de jeux vidéo et de livres

Pour la modique somme de 68,7 milliards $ (plus de 60,6 milliards €), le géant des GAFAM, Microsoft, vient d’acquérir le studio Activision Blizzard. Internationalement connu pour ses jeux en ligne, massivement multiplayers World of Warcraft ou encore Diablo, Blizzard rejoint la division Jeux — qui comporte déjà tout l’univers Xbox. Mais fait également de Microsoft un éditeur de livres.

18/01/2022, 17:54

ActuaLitté

Les coursiers Uber Eats livrent romans ou BD (au besoin, gratuitement)

Depuis le premier confinement de 2020, les services de livraison à domicile ont littéralement explosé. Pour ne citer que lui, Uber Eats a réalisé un 47 % de croissance, à 4,9 milliards € au niveau mondial — dont 625,15 millions € en France. Et les utilisateurs, depuis quelque temps, jouissent également d’une solution de livraison… pour des livres. 

18/01/2022, 16:56

ActuaLitté

Anne Hidalgo veut agir pour “la juste rémunération” des écrivains

#Presidentielle2022 — À quelques mois du premier tour de l’élection présidentielle, les candidatures se multiplient, mais les programmes restent encore une denrée rare. Candidate déclarée depuis septembre 2021, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a dévoilé son programme il y a quelques jours. La culture y est évoquée, et notamment la « juste rémunération » des artistes.

18/01/2022, 16:33

ActuaLitté

Caroline Mucchielli nommée directrice adjointe de Kamael (Leslibraires.fr)

La société Kamael, gestionnaire de plus de 400 librairies indépendantes présentes sur la plateforme Leslibraires.fr, annonce l'arrivée de Caroline Mucchielli au poste de directrice adjointe et directrice produit.

18/01/2022, 15:41

ActuaLitté

La Turquie refuse de libérer l'éditeur Osman Kavala, malgré les menaces de sanctions

La triste saga continue pour l'éditeur, mécène et philanthrope Osman Kavala, emprisonné en Turquie depuis le mois d’octobre 2017. Le Conseil des ministres de l’Union européenne avait réclamé une libération pour le 2 février prochain. Cette dernière n’aura pas lieu. 

18/01/2022, 15:26

ActuaLitté

Une fille cachée, secret “le plus intime” de l'écrivain Gabriel García Marquez

Huit ans après la mort de Gabriel García Marquez, en 2014, le journal mexicain El Universal révèle que l’écrivain lauréat du Prix Nobel de littérature était le père d'une fille cachée, son « secret le plus sacré et le plus intime ». Une information confidentielle, qui n’avait pas été divulguée par les biographes de l'auteur. 

18/01/2022, 14:25

ActuaLitté

La mangaka Maki Murakami entre en guerre contre les sites pirates

La guerre contre le piratage ne cesse de gronder, dans le domaine des mangas. La mangaka Maki Murakami, connue pour sa série yaoi [centrée sur les relations entre hommes, NdR] Gravitation, a attaqué plusieurs sites pirates en justice aux États-Unis, via l'hébergeur CloudFlare. Cela fait suite à la publication et au partage de ses œuvres sans son autorisation, et son équipe judiciaire entend faire comparaitre les coupables devant un tribunal.

17/01/2022, 14:49

ActuaLitté

Un auteur forcé de prouver son identité avant de pouvoir dédicacer son propre livre

Tollé outre-Manche, où l'écrivain britannique Derek Owusu s'est vu demander une pièce d'identité au sein de la librairie Waterstones où il venait dédicacer son livre, le roman That Reminds Me (Merky Books). La chaine de librairies, qui se présente comme « la première du Royaume-Uni », a présenté ses plus plates excuses...

17/01/2022, 14:45

ActuaLitté

Décès de Guy Mouminoux alias Dimitri, auteur de la série Le Goulag

Guy Mouminoux, alias Dimitri, est décédé le mardi 11 janvier dernier. Auteur de bande dessinée franco-belge, il disparaît à l’âge de 94 ans.

17/01/2022, 12:56

ActuaLitté

Vitaliano Trevisan : “C’était un faux méchant et un vrai gentil”

Le décès de l’écrivain Vitaliano Trevisan, qui a toutes les apparences d’un suicide, laisse un vide immense en Italie. À l’âge de 61 ans, ce dernier s’est manifestement donné la mort, découvert ce 7 janvier. Seule une note autographe accompagnait son geste : « Je suis fatigué, je n’en peux plus. »

17/01/2022, 12:04

ActuaLitté

Vers un passe vaccinal obligatoire pour accéder aux bibliothèques

L'Assemblée nationale a adopté, ce dimanche 16 janvier au soir, le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique. Il instituait l'obligation de présentation du passe vaccinal, et non plus sanitaire, dans certains cas de figure. Les bibliothèques territoriales sont concernées, avec quelques nuances minimes.

17/01/2022, 11:48

ActuaLitté

Les auteurs obtiennent la condamnation du ministère de la Culture

Le Conseil d'État vient de donner raison aux syndicats d'artistes-auteurs en condamnant le ministère de la Culture pour excès de pouvoir. La décision, rendue en octobre dernier, est quasiment passée aux oubliettes, tant le sujet est sensible. De fait, l’arrêt du Conseil d’État indique en substance que, sur les questions de sécurité sociale, les organismes de gestion collective ne représentent pas les artistes-auteurs. Oups.

17/01/2022, 11:38

ActuaLitté

Nosoli, ”Nous Sommes Libraires” : Furet du Nord et Decitre déclinent leur identité

« Partage. Optimisme. Curiosité. Audace. » S’ouvre sous cette déclinaison une nouvelle approche pour le groupe Furet du Nord / Decitre : Nosoli, pour Nous Sommes Libraires, entend regrouper l'intégralité des activités du groupe – les différents points de vente, soit 32 librairies, dont deux en Belgique, la base de données ORB et les services professionnels DecitrePro.

17/01/2022, 09:39

ActuaLitté

Le contrôle du Passeport vaccinal en librairie fait gronder au Québec

Fin décembre, le Québec présentait des mesures sanitaires rigoureuses, face à une « situation extrême ». Un couvre-feu du Nouvel An, qui s’ajoutait aux restrictions déjà imposées quinze jours plus tôt, devant l’explosion des cas – cours suspendus, écoles fermées, bars ainsi que salles de spectacles. Ce 14 janvier, le couvre-feu prenait fin, mais le contrôle du passeport vaccinal s'élargit à nombre de commerces.

15/01/2022, 12:11

ActuaLitté

Contre le Sida, l'éducation : “Jeunes filles : Ouvrez des livres, fermez les jambes.” 

Dérapage incontrôlé ? Plutôt une polémique qui enfle après qu’une adresse aux jeunes d’Afrique du Sud s’est changée en message amplement commenté. Haute responsable au ministère de la Santé, Phophi Ramathuba était en déplacement, pour évoquer notamment la prévention contre le VIH. Mais son apostrophe a tourné au calvaire, décontextualisée et tournée en ridicule.

14/01/2022, 15:12

ActuaLitté

Cultura lance son nouveau podcast “Perle de culture”

Cultura s’est lancé dans une nouvelle série de podcasts intitulés « Perles de Culture ». À raison d’une vingtaine d’épisodes, l’émission entend remonter aux sources « d’oeuvres aussi mythiques qu’éclectiques ». Avec un format court, dont les épisodes durent moins de 10 minutes chacun, on explore les expressions culturelles et artistiques, invitant ses auditeurs dans « les coulisses de la création ». 

14/01/2022, 13:22

ActuaLitté

L'Institut français annonce sa réorganisation

L’Institut français adopte à partir de ce jour une nouvelle organisation afin d’être « plus en phase avec ses priorités et plus lisible pour ses partenaires ». Ce nouvel organigramme est mis en place au moment où l’établissement public en charge de l’action culturelle extérieure de la France fête ses 100 ans.

14/01/2022, 12:43

ActuaLitté

Fusion Lagardère Vivendi : l'OPA interviendra entre avril et mai 2022

Le temps file : nous sommes déjà en 2022. La commandite d’Arnaud Lagardère – qui lui donnait pleins pouvoirs sur le groupe éponyme – a sauté voilà moins de 10 mois. Et depuis, Vivendi a acquis les parts d’Amber Capital dans l’entreprise. Un changement qui accorde à Vincent Bolloré 45 % des actions Lagardère. Et le plan global se dessine, progressivement.

14/01/2022, 12:30

ActuaLitté

La librairie en Italie : trois mariages et un enterrement (mais de luxe)

Le secteur est plutôt dynamique : le ratio entre ouvertures et fermetures de librairies serait plutôt positif. Et souvent, ce sont de jeunes passionnés de littérature, ou d’écriture, qui s’investissent, soucieux de combiner intérêt culturel et questions sociales. Trois nouvelles créations se remarquent particulièrement, entre fin 2021 et début 2022. Tandis qu’un établissement historique de Milan sera remplacé par un hôtel de luxe. 

14/01/2022, 12:19

ActuaLitté

Chine : disparition de l'écrivain Yang Maodong, privé de visite à son épouse mourante

Militant des droits de l'homme, dissident et écrivain, Yang Maodong, connu sous le nom de plume Guo Feixiong, fait l'objet d'une surveillance très rapprochée du gouvernement chinois. Emprisonné à plusieurs reprises ces dernières années, il était frappé d'une interdiction de sortie du territoire. Il avait multiplié les appels pour une levée de cette dernière, afin de rejoindre son épouse, en phase terminale d'un cancer.

14/01/2022, 12:01

ActuaLitté

La Bibliothèque des Abattoirs “tout à fait en capacité de répondre aux demandes”

En novembre dernier, un collectif de chercheurs, d'enseignants et d'artistes s'inquiétait dans nos colonnes de nouvelles « conditions très restreintes » d'accès à la Bibliothèque des Abattoirs, lieu d'exposition d'art moderne et contemporain de la ville de Toulouse. La direction du lieu nous adresse une réponse intégralement reproduite ci-dessous, assurant d'un attachement « aux conditions d’accueil de ses visiteurs et visiteuses ».

14/01/2022, 09:54

ActuaLitté

Mémonum, bibliothèque patrimoniale et numérique de Montpellier, joue avec la BnF

Depuis 2015, les fonds patrimoniaux de la médiathèque centrale de Montpellier ont été numérisés et mis à disposition sur Mémonum, la bibliothèque numérique de la métropole. Elle inaugure aujourd’hui un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France dans le but de bénéficier de l’infrastructure de Gallica. 

13/01/2022, 16:09

ActuaLitté

Les fermetures des librairies mk2 furent des “décisions très difficiles” (Arteum)

Les fermetures des librairies mk2 Bibliothèque et Quai de Loire, le 31 décembre 2021, a poussé une partie des salariés à la grève, pour réclamer une alternative aux réaffectations dans des boutiques du sous-traitant Arteum. Mettant en cause les décisions de ce dernier, ces libraires et « DVDaires » s'estiment abandonnés par mk2 et malmenés par Arteum. Lorraine Dauchez, fondatrice et présidente directrice générale d'Arteum, assure à ActuaLitté que les choix n'ont pas été faits « à la légère ».

13/01/2022, 15:35

ActuaLitté

Un député propose que les usagers participent à l'achat des livres des bibliothèques

Soucieux du bien-être public, certains députés interviennent en interpellant le ministère de la Culture pour de multiples raisons. Grégory Labille (UDI et Indépendants), officie comme représentant de la Somme. Et peu avant Noël dernier, il sollicitait les services de la rue de Valois pour évoquer « les effets de la taxe Sofia sur les petits libraires ». Autrement dit, ce système rendant l’accès aux livres gratuit pour les usagers.

13/01/2022, 15:21

ActuaLitté

Pérou : un homme politique attaque en diffamation l'éditeur d'une biographie accablante

La maison d’édition Penguin Random House Peru, son PDG Jéronimo Pimentel ainsi que le journaliste d'investigation Cristopher Acosta ont été lourdement condamnés suite à un procès en diffamation intenté par l'homme d'affaires et homme politique péruvien César Acuña. L'Association internationale des éditeurs dénonce une tentative de « réduire au silence les auteurs et les éditeurs ». 

13/01/2022, 13:03

ActuaLitté

Iran : interrogations et inquiétudes après la mort de l'écrivain Baktash Abtin

Le samedi 8 janvier dernier, plusieurs organisations non gouvernementales annonçaient la mort de l'écrivain iranien Baktash Abtin, des suites du Covid-19, qu'il avait contracté au sein de la prison d'Evin de Téhéran. La responsabilité des autorités est pointée du doigt, et des voix s'élèvent pour qu'une enquête soit ouverte sur les circonstances de son décès.

13/01/2022, 11:54

ActuaLitté

Décès de l’écrivain italien Vitaliano Trevisan

Vitaliano Trevisan était un écrivain, acteur, dramaturge et scénariste italien, traduit en France et connu également à l'étranger. Il est mort dans des circonstances qui restent à éclaircir (probablement un suicide) à l'âge de 61 ans. 

13/01/2022, 11:36

ActuaLitté

Un appel à l'ouverture des données sur les bibliothèques

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA), en tant qu'organisation professionnelle globale, s'appuie sur les données des bibliothèques (budgets, achats, fréquentations, entre autres) pour analyser leurs activités et l'évolution de leurs missions. Elle appelle en ce début d'année 2022 les gouvernements à ouvrir largement les accès à ces données, pour faciliter le travail de tous.

13/01/2022, 10:56

ActuaLitté

Jacqueline Wilson dépoussière La Forêt enchantée d'Enid Blyton

Jacqueline Wilson reprendra le flambeau d’Enid Blyton pour poursuivre sa série de livres pour enfants, Faraway Tree ou L'arbre de tous les ailleurs en français. Plus connue pour avoir donné vie au Club des Cinq ou encore à Oui-Oui, Enid Blyton fut l’auteure de près de 600 titres pour enfants, laissant derrière elle nombre de séries inachevées. 

13/01/2022, 10:44

ActuaLitté

L'auteur allemand Ali Mitgutsch est mort à l'âge de 86 ans

Né en 1935, Ali Mitgutsch, auteur allemand de livres pour la jeunesse est mort ce 10 janvier 2022 à l'âge de 86 ans. Désigné comme le « père des livres d'images » outre-Rhin, Mitgutsch s'était en effet spécialisé, notamment, des ouvrages aux illustrations foisonnantes de personnages et de scènes.

12/01/2022, 16:34

ActuaLitté

L'auteur satirique Victor Chenderovitch fuit la Russie après des pressions du Kremlin

Viktor Shenderovich a annoncé lundi, depuis son compte Facebook, avoir choisi de quitter la Russie. La décision du satiriste et critique russe fait suite aux poursuites pour diffamation engagées à son encontre par Evgueni Prigojine, homme d'affaires surnommé « le chef de Poutine » en raison de ses activités dans la restauration.

12/01/2022, 15:58

ActuaLitté

Décès du biologiste Edward Osborne Wilson, auteur de nombreux livres

Né en 1929, le biologiste américain Edward Osborne Wilson, fondateur de la sociobiologie, qui étudie les comportements sociaux du vivant par le prisme de la biologie, est mort le 26 décembre 2021 à l'âge de 92 ans dans l'État du Massachusetts, où il résidait. Il laisse derrière lui un grand nombre de publications.

12/01/2022, 15:12

ActuaLitté

Ouganda : un auteur en prison pour avoir “dérangé” le président

La justice ougandaise avait ordonné la présence de Kakwenza Rukirabashaija au tribunal, avant ce 12 janvier, 10h, « mort ou vif ». Les autorités du pays ont finalement présenté l'auteur devant une cour du pays, en secret, qui l'a inculpé pour « communication insultante » à l'égard du président Yoweri Museveni. Il reste en prison jusqu'au 21 janvier prochain, au moins.

12/01/2022, 11:50