#Education

Nénuphar bientôt nénufar ? La réforme de l’orthographe qui divise la Suisse

En 2016, l’Académie française avait décidé de réaliser une nouvelle réforme de l’orthographe, qui a fait particulièrement polémique. Aujourd’hui encore, elle continue de diviser, en Suisse. Une pétition a été mise en ligne pour manifester le désaccord d'une partie de la population à l'égard de ces modifications orthographiques. Celle-ci a déjà recueilli plus de 3800 signatures. 

Le 20/08/2021 à 08:31 par Marion Clousier

15 Réactions | 500 Partages

Publié le :

20/08/2021 à 08:31

Marion Clousier

15

Commentaires

500

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

« La langue est chevillée à une identité. Elle ne peut être rectifiée par la simple décision idéologique de huit personnes », peut-on lire. Créée sous le pseudonyme « Rendre la parole au peuple », se cache Jean Romain, ancien professeur de philosophie, député PLR genevois.

Réctifier l'orthographe

Sur la pétition, il est stipulé que « le 9 juin 2021, la Conférence intercantonale de l’instruction publique de Suisse romande et du Tessin (CIIP) a décrété publiquement une “étape clef dans l’adaptation de l’orthographe à l’état actuel de la langue”; cette décision de la CIIP de prescrire une “orthographe rectifiée” impose de nouvelles règles orthographiques, découlant de 14 principes, pour l’enseignement du français dans les cantons romands. » 

Cette réforme suscite de vives réactions autant sur la forme que sur le fond. Ainsi, les Conseillers d’État responsables de l’instruction publique de six cantons romands sont interpellés : arguant que « la langue appartient au peuple », le texte les invite à s’opposer à cette décision. 

Depuis cette dernière affirmation, la pétition suggère que seul « l’usage [devrait modifier] la langue, orale comme écrite ». De ce fait, « il [n’appartiendrait] pas à l’État d’intervenir dans le contenu des connaissances ni d’en modifier les règles ». Sans aucune forme d’ambiguïté, la supplique s’achève avec fermeté : « La langue est chevillée à une identité. Elle ne peut être rectifiée par la simple décision idéologique de huit personnes. » 

Cette nouvelle orthographe voulue par la CIIP devrait s’appliquer dès 2023. 

La polémique gronde 

Toutefois, la question de son abrogation persiste dans les sphères politiques et intellectuelles. Pour Jean Romain, cette décision n’est rien d’autre qu’une aberration : « Si on peut rectifier l’orthographe par une simple décision arbitraire de quelques politiques locaux qui n’ont aucune autorité pour le faire, comment par la suite expliquer aux jeunes que l’orthographe est importante? »

Et d’ajouter : « Je suis complètement éberlué que les gens qui sont justement responsables de l’enseignement dans les divers cantons puissent imaginer qu’on puisse pareillement se moquer de l’orthographe. » À ses yeux, « [la langue] appartient au peuple » seulement. (propos recueilli par La Matinale de la RTS) En somme, un nouveau Röstigraben qui se dessine, ne séparant plus Suisses romands et alémaniques, mais Suisses francophones entre eux...

La principale préoccupation de l'enseignant concerne d'ailleurs l’éducation. Bien qu’il reconnaisse la difficulté de l’orthographe, il estime que cette réforme ne la facilitera pas pour autant. En effet, il est question de supprimer le — i rarement orthographié du mot oignons, ou encore de remplacer le — ph de nénuphar pour transformer la fleur en nénufar. Et de supprimer de nombreux accents circonflexes. Au total, 2400 mots revus et corrigés.

Jean Romain l’affirme, l’école n’a pas à « supprimer les obstacles lorsqu’il y en a », mais devrait plutôt « donner aux élèves les moyens de les surmonter ». Pour comprendre pleinement cette polémique, un débat autour de cette question est disponible ici

Deux camps, deux visions

Son principal opposant est Jean-François Lovey, qui a présidé le groupe de travail chargé de la nouvelle orthographe. Pour lui, cette réforme est nécessaire pour plusieurs raisons. D’abord, parce que « Cette rectification s’inscrit dans le cadre de la volonté d’éditer de nouveaux moyens d’enseignement pour la rentrée scolaire 2023. » Ensuite, parce qu’elle ne vise en rien à dénaturer ou à appauvrir la langue française, comme le suggère la pétition, mais plutôt à « corriger des anomalies ». 

Il estime que le groupe de travail n’a réalisé aucun abus. En effet, alors que « certains linguistes voulaient revoir la règle de l’accord du participe passé avec le verbe avoir », la chose a tout de suite été écartée. Il en est allé de même pour l’écriture inclusive, qui « rendrait la lecture [des consignes en classe] trop compliquée », selon lui. 

Datant de 1990, la dernière réforme de l’orthographe avait déjà créé une polémique en France, en Belgique, en Suisse ou encore au Québec. 

Cependant, tout comme le précisait déjà l’Académie française, à l’époque : « L’orthographe actuelle reste d’usage, et les “recommandations” du Conseil supérieur de la langue française ne portent que sur des mots qui pourront être écrits de manière différente sans constituer des incorrections ni être considérés comme des fautes. »

Chacun serait donc libre de choisir l’orthographe qui lui convient le mieux… 

Source : RhoneFM, RTS Suisse, Change.org 

Crédit : Belinda Fewings — Unsplash 

 
 
 
 
 

15 Commentaires

 

Jujube

21/08/2021 à 04:26

Et les fleurs, dans tout ça, qu'est-ce qu'elles en pensent?

Aradigme

21/08/2021 à 09:23

L'orthographe qui préexistait aux simplifications déjà mises en oeuvre depuis trente ans avait un sens: indiquer les origines et les racines de la langue. Cette orthographe rendait la langue plus complexe, mais en même temps plus riche car derrière chaque mot se développait un imaginaire historique auquel chacun pouvait avoir accès avec un peu d'efforts. L'éthymologie constitue une science passionante que ruine ce genre de réformes.

Ceux qui demandent une "simplification" de l'orthographe justifient leur démarche en disant qu'ils veulent rendre l'enseignement de la lecture et l'écriture plus aisés. Mais les efforts de mémorisation et de compréhension constituent la base même du développement de l'intellect, tout comme des efforts physiques poussés permettent de former des athlètes. Ceux qui abaissent le niveau et aplanissent les obstacles forment des générations moins éduquées et dès lors moins critiques. Certains ajoutent même qu'ils le font par souci de "justice sociale", comme si les individus issus de certaines classes sociales n'étaient pas à même de saisir l"intérêt et la beauté de concepts complexes. En fait, ceux qui sont en faveur d'une nouvelle déconstruction du language me rappellent ceux qui développaient la novlangue dans le roman "1984": une langue si simple qu'elle ne permettait plus le développement de concepts critiques à l'égard du pouvoir.

Ces réformes de l'orthographe amènent un apauvrissement de l'imaginaire et des concepts véhiculés par la langue et nous coupent peu à peu des textes anciens dont la lecture devient moins naturelle. Que ce soit voulu ou non, elles tirent la société toute entière vers le bas au lieu de l'élever et la coupent de son passé. Or, une société qui ne sait plus d'où elle vient en arrive vite à ne plus savoir qui elle est, ce qui rompt les liens sociaux et culturels partagés et conduit au chaos sociétal.

Imaginerait-on la même procédure appliquée à la peinture: simplifier un tableau pour qu'il soit plus aisément accessible? Ou aux mathématiques: simplifier les équations différentielles pour que tous puissent croire les maîtiriser, même si elles ne fonctionnent plus après ce traitement réducteur?

Non seulement l'orthographe ne devrait pas être simplifiée, mais nous devrions revenir sur les "simplifications" qui ont déjà mutilé la langue française par le passé, et revenir à un enseignement plus strict.

Arjunababo

21/08/2021 à 15:07

Langage c'est sans "u". Sinon c'est "language" en anglais.

De rien.

Jujube

22/08/2021 à 01:30

Et vlan, le coup de trique! On est loin du thème et tout près des censeurs. Zut alors, retournons aux nénus!

Jean-Patrick

21/08/2021 à 17:15

Merci de militer pour l'étymologie des mots : nénufar vient du perse et non du grec. L'écrire avec ph est une aberration que vous avez raison de dénoncer.

NAUWELAERS

22/08/2021 à 00:36

Mais Néandertal a été privé indûment de son «h» !
D'autre part, la réforme orthographique de décembre 1990 supprime des accents circonflexes qui dans de nombreux cas correspondent à l'étymologie: comme «île» que selon moi, on ne doit pas écrire «île».
La simplification de l'orthographe -qui ne s'est jamais vraiment imposée -conduit donc à la coexistence de deux orthographes différentes, pour tous les mots dont la graphie a pu être modifiée.
Drôle de simplification...
Et quelle est la langue la plus parlée au monde ?
Selon les sources, l'anglais ou...le chinois mandarin, une langue peu réputée pour sa facilité !
En ce qui concerne l'orthographe si traumatisante, deux remarques.
Elle est remplacée souvent par une langue phonétique en ligne...
Mais pour un usage «normal», les correcteurs automatiques permettent de diminuer le stress des scripteurs (et donc scriptrices ou scripteuses, si le terme existe !) peu à l'aise avec l'orthographe.
Un mot dont François de Closets, dans un essai qui fit du bruit en 2009 et lui valut la Une du «Point»
(«Zéro Faute», un ouvrage qui fit polémique) -fit alors remarquer qu'il n'était pas licite !
On devrait parler d'«orthographie» !
Celui qui la maîtrise étant «un» bon orthographe -quelqu'un qui écrit sans faute(s) !
Même sans appartenir au camp des réformateurs, je milite néanmoins pour: course à pieds et non pied (unijambistes exceptés !); et remplacer «twittos» (même au singulier...absurde !) par «twitteur» ou «twitteuse» («twittrice» si on fait voeu de snobisme !).
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jean Noël

21/08/2021 à 18:17

Je souscris à l'essentiel du propos, malgré la peu étymologique orthographe du mot étymologie. Le débat est multiséculaire et l'usage ne choisit pas toujours de manière très rationnelle.
Cela posé, on ne voit pas ce que gagne l'enfant qui découvre la langue à passer de doubte (encore chez Rabelais) à doute qui occulte le lien avec dubitatif, comme il arrive entre l'oreille et l'auscultation, l'or et aurifère etc. Les simplifications constituent le plus souvent des obstacles au développement de l'intelligence, au moins de la langue.
Il me semble qu'au lieu de triturer l'outil en le détériorant, on devrait, comme au dix-neuvième siècle, accorder une moindre importance aux fautes lexicales dans la vie courante, autrement dit à celles qui ne révèlent pas une faute de raisonnement grammatical.
La correction pédagogique de beaucoup permet de rendre l'enfant sensible à la matière verbale et de lui montrer que toute différence peut devenir féconde. Le p de dompter, le g de legs, le d de poids sont des fautes devenues règles, par influence de compter, de léguer et de pondéreux (mais legs/lais venait de laisser, pois de peser...). On s'amuse toujours de constater que ceux qui ignorent l'histoire de la langue prononcent avec force le g de legs, le p de dompter (qu'ils ne disent pas dans compter...), mais on est indulgent parce qu'on ne se sent pas aussi à l'aise dans d'autres sciences. Il n'est même pas certain que les linguistes se mettraient facilement d'accord et on comprend que les politiques se passent de leur avis.
Je ne suis pas sûr donc qu'il faille espérer rien des évolutions qu'on nous propose parfois comme des solutions au recul de la maîtrise du français, les esprits étant déjà colonisés : regardez la photographie d'illustration de l'article...

NAUWELAERS

22/08/2021 à 01:16

Aradigme,
Ne le prenez pas mal: c'est «appauvrissement», non apauvrissement...!
Pour le reste...
Il y a de fausses anomalies !
Persifler et siffler, pas logique...
Si !
Persifler vient en fait de...
«Persiflès», minuscule pièce sans queue ni tête de Nicolas Ragot de Grandval (dans le genre d’«Eux seuls le savent» de Jean Tardieu) parue dans le «Mercure de France» en septembre 1740, mais dont il est brillamment démontré qu’elle parodie «L’Ériphyle» (1732) de Voltaire.
Et je vois que les Suisses veulent supprimer de nombreux accents circonflexes: cela a inspiré un amusant essai d'Erik (Erik sans accent !) Orsenna -aujourd'hui de l'Académie française: «La Révolte des accents» (Stock, 2007).
Avec si je me souviens bien, une page ou peut-être deux: de très nombreux mots privés de leur accent circonflexe (qui encore une fois, est presque toujours parfaitement justifié, pour des raisons d'étymologie et/ou de prononciation).
C'est d'une tristesse, c'est anormal, une langue écrite mutilée...
Cela m'a mis mal à l'aise.
Pourquoi «fantôme» et «fantomatique» ?
«Drôle» et «drolatique» ?
Cela n'a rien d'irrationnel (contrairement à «twittos» ou «course à pied», voir un autre post !).
À cause des voyelles prononcées de façon accentuée avec l'accent circonflexe, ou non: alors sans accent, tout simplement !
Compliment à la chroniqueuse qui rend compte de cette information de manière non partiale ni partisane.
J'ignore sa pensée à ce sujet, ce qui prouve qu'elle est parvenue à garder une neutralité qui devient rare.
Dans le cadre de ce forum, les opinions s'expriment, les faits et les sensibilités.


CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

04/09/2021 à 14:35

Bonjour Nauwelaers,

Je ne le prends pas mal, au contraire. Je reconnais ne pas être parfait et commettre des erreurs, surtout quand j'écris très (trop) vite, et je ne vois que des avantages à apprendre de mes erreurs. La prochaine fois, surtout pour un tel sujet, j'utiliserai un correcteur de texte dans Word avant d'effectuer un copier-coller, ne serait-ce que par respect pour mes lecteurs. Mais je crois que vous aviez compris l'idée qui m'animait.

Salutations
Aradigme

NAUWELAERS

04/09/2021 à 23:49

Bonjour Aradigme !
Personne n'est parfait, moi non plus et tout le monde est parfois distrait !
Cela étant, certaines contributions sont si mal écrites que la forme déplorable oblitère le fond.
À ceux qui prétendent: «L'orthographe n'est pas la langue !» -un truisme que personne ne conteste, je réponds que la forme a de l'importance.
Si vous sortez habillé comme tout le monde, vous n'êtes donc pas tout nu...
Lapalissade !
Mais si votre costume ou vos humbles habits sont pleins de taches...on ne voit qu'elles.
Même si les taches ne sont pas le vêtement...
Bien entendu, une faute vénielle (comme cet «apauvrissement» inexact mais pas vraiment choquant) n'a rien de grave...!
Une correction est purement factuelle et quiconque y voit de la malveillance se fourvoie mais ce n'est pas mon problème du tout.
J'ai parfois corrigé avec honte de grosses bourdes...de moi-même, dans cet espace de discussions de notre site !
Personne n'est infaillible et si quelqu'un me fait remarquer une erreur commise par moi, je serai reconnaissant à la personne pour sa vigilance.
CHRISTIAN NAUWELAERS

euraled

04/03/2022 à 17:30

aïe, l'ét"h"ymologie !

Jujube

22/08/2021 à 23:21

Pour Aradigme:
Je suis tout à fait d'accord avec vous et merci pour votre style aussi clair.

Pour Christian Nauwelaers:
Quel plaisir de vous retrouver ici, tout pimpant et volubile. Longue vie à vous!

Je voudrais partager avec vous une confidence:
J'aime le français avec passion parce qu'il est difficile, apparemment fantasque et abusif en exceptions et autres drôleries (ses accents ou pas, ses simples ou doubles consonnes, ses "h" présents ou en souffrance, etc.) qui n'en sont pas du tout pour les gardiens du temple et chouchous

NAUWELAERS

23/08/2021 à 01:06

Merci Jujube mais je ne saisis pas très bien la fin de votre post du 22-8, 23h21: «qui n'en sont pas du tout...» ?
Et le dernier mot sans point final: «chouchous»...?
Cela ressemble à une phrase incomplète ?
Enfin si vous voulez bien expliquer...
Inutile de dire que j'aime d'amour la langue française, comme vous !
Et que les réformes autoritaires, brutales et à la schlague de la langue, cela fait penser aujourd'hui un peu à...la macronie.
Sur son piédestal peut-être branlant !
J'aime la France, et sa (enfin notre) langue, certes parlée et écrite dans tant d'autres pays et continents !
Que les Suisses se calment un peu et ne créent pas de problèmes pour supposément en supprimer,
c'est ce que je pense...
Et qu'on n'aille pas coller des étiquettes politiques malvenues et idéologiques à cet amour de la langue française...
Que les mânes du grand homme de gauche que fut Cavanna, FOU de notre langue, vienne tourmenter toutes les nuits les sectaires qui s'y risqueraient (coller leurs étiquettes stupides)...!
Bonne continuation à vous, Jujube !

CHRISTIAN NAUWELAERS

Jujube

23/08/2021 à 08:44

Pas de pot pour ce tronçon de commentaire, cher Christian!
Le peu d'écrit a foutu le camp tout à coup du clavier et disparu - où ça donc? Sans doute entre nos nénuphars ou phares ou phantasmes, mentionnés plus haut. (Et tous ces "f" désireux d'éliminer les "ph").

Mais a dû vous parvenir à présent la seconde version, rafistolée par la mémoire et la persévérance.
Bref, le mystère est maigre et sans sel.

Vous avez raison, les Suisses francophones (phrancofaunes?) ont fait, du plat de nénuphars, tout un fromage.
A-t-il des trous, celui-là?

Jujube

23/08/2021 à 00:22

Pour Aradigme:
Tout à fait d'accord avec vous et merci pour votre style aussi clair.

Pour Christian Nauwelaers:
Quel plaisir de vous retrouver ici toujours aussi pimpant et volubile. Longue vie à vous!

Je voudrais partager avec vous une confidence:

J'aime le français avec passion, entre autres parce qu'il est difficile, apparemment fantasque, pourvoyeur d'exceptions et autres drôleries (accents présents ou non, simples ou doubles consonnes, "h"- c'est selon - indispensable ou absent , etc.) qui ne le sont guère pour les gardiens du temple: étymologistes, linguistes, philologues et autres élus.

J'ai cette sensation que le français se mérite parce que, difficile, il exige qu'on le respecte. Pas vraiment comme un parvenu ou un dictateur, plutôt comme un amant capricieux, incorrigible et têtu. Lui résister est aussi inconcevable que le perdre. (Le perdre, hélas, est possible quand on s'exile. Et on en souffre).

Par Mercure, divin communicateur, ne détroussons pas le français de ses trésors (tortionnaires ou aimables) en le "simplifiant" et disloquant ainsi ses mines d'or, de verbe et d'émeraudes!

Vive la langue de mon coeur!

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Librairie en quartier populaire : le projet de Rachida Dati étudié à Montpellier 

Comediedulivre2024 – La Comédie du livre bat son plein : 10 journées de livres (et de cinéma, aussi), et bien plus encore, au coeur de Montpellier et dans les alentours. En marge de ces festivités – rencontres, lectures, et on en passe et on en oublie –, la Métropole réfléchit avec le ministère de la Culture au déploiement souhaité par Rachida Dati : celui de librairies et bibliothèques, implantées dans des quartiers populaires.

17/05/2024, 19:23

ActuaLitté

De la traçologie à la victimologie, le droit se dit en français

La Commission d'enrichissement de la langue française a mené l'enquête, pour débusquer les termes empruntés à l'anglais dans le vocabulaire du droit, et proposer des équivalents en français. Une manière de mieux nommer le monde, et peut-être d'en percer quelques mystères...

15/05/2024, 12:41

ActuaLitté

Hugues Ghenassia-de Ferran, de Valois à l'Institut français

Un arrêté du Premier ministre et de la ministre de la Culture, en date du 10 mai 2024, mettait fin aux fonctions du sous-directeur des affaires juridiques du service des affaires juridiques et internationales du secrétariat général de la rue de Valois. Hugues Ghenassia-de Ferran se dirige en effet vers l'Institut français.

14/05/2024, 08:50

ActuaLitté

Verdissement, métapopulation... La langue française et l'écologie

Après plusieurs listes de vocabulaire consacrées au sport, en vue des Jeux olympiques et paralympiques, la Commission d'enrichissement de la langue française se tourne à nouveau vers un domaine très contemporain. L'écologie, où les immenses défis suscitent des innovations aussi bien technologiques que langagières...

06/05/2024, 09:30

ActuaLitté

Face aux écrans, la lecture comme “alternative stimulante”

En janvier 2024, Emmanuel Macron avait constitué un comité d'experts, chargé de produire un rapport sur l'exposition des jeunes aux écrans. Ce long rapport de 142 pages, rendu public ce 30 avril, évoque notamment les bienfaits de la lecture et la manière dont elle est devrait être présentée comme une « alternative stimulante » aux smartphones et autres consoles.

03/05/2024, 14:08

ActuaLitté

JO et JP de Paris 2024 : l'usage de la langue française en jeu ?

Lors d'un scrutin public réunissant 54 votants, 47 députés ont adopté une proposition de résolution portant sur l'usage de la langue française aux jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024. Elle vise à placer la langue française au cœur des événements sportifs de cette année, mais ses détracteurs, du côté des Insoumis et des Socialistes, pointent « de la communication politique » avant tout.

03/05/2024, 09:49

ActuaLitté

Rachida Dati : un Pass Culture européen, à la façon d'Erasmus

Invitée ce 26 avril sur les ondes de RTL, la ministre de la culture, Rachida Dati, a évoqué la question du Pass Culture, généralisée en France en 2021 pour les jeunes de 18 ans, avant d'être étendue à d'autres classes d'âge. À la demande du président de la République, la voici militant pour un Pass Culture élargi à l'échelle européenne, « un peu sur le modèle d'Erasmus ». 

27/04/2024, 12:02

ActuaLitté

Le psychiatre Raphaël Gaillard élu à l'Académie française

Raphaël Gaillard, Professeur de psychiatrie à l'Université Paris Cité et responsable du pôle hospitalo-universitaire au sein du GHU Paris Psychiatrie & Neurosciences, site Sainte-Anne ainsi que président de la Fondation Pierre Deniker, vient d’être élu à l’Académie française, succédant ainsi au président de la République, Valéry Giscard d’Estaing au fauteuil numéro 16.

25/04/2024, 17:49

ActuaLitté

L'Europe exclut le livre du règlement sur les retards de paiement  

L'Europe a récemment exempté le secteur du livre d'un nouveau règlement sur les retards de paiement. Une décision saluée comme une victoire pour les libraires par le Syndicat de la librairie française (SLF) et la fédération européenne des libraires, l'EIBF, à laquelle il appartient, qui se sont vaillamment battus pour convaincre les différents acteurs impliqués.

24/04/2024, 18:18

ActuaLitté

Livre d'occasion : le Conseil permanent des écrivains souhaite une “concertation”

Le Conseil permanent des écrivains (CPE) a exprimé ses préoccupations suite à la publication d'une étude réalisée par Sofia et le Ministère de la Culture, datée du 10 avril 2024. Cette étude met notamment en lumière une augmentation significative des ventes de livres d'occasion, qui représentaient 20 % du marché en 2022.

22/04/2024, 13:32

ActuaLitté

IA et culture : Rachida Dati missionne le CSPLA

Devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, Rachida Dati avait annoncé qu'elle saisirait prochainement le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) sur plusieurs points liés à l'intelligence artificielle. Deux missions ont été officialisées, sur la transparence et l'effectivité des droits.

17/04/2024, 16:13

ActuaLitté

Des pubs télé pour le livre, une décision qui favorisera Vivendi ?

Après le SNE, c'est au tour du Conseil permanent des écrivains (CPE) - ADAGP, ATLF, Cose-Calcre, EAT, Maison de Poésie, Pen Club, Sacem, SAIF, SAJ, Scam, SELF, SGDL, SNAC, Union des Poètes, UPP -, et la Fédération des éditions indépendantes (FEDEI), d'affirmer leur opposition à la publicité pour le livre à la télévision, et le décret no 2024-313 du 5 avril 2024 qui la rend possible pendant une période d'au moins deux ans.

17/04/2024, 12:43

ActuaLitté

Le syndicat des éditeurs contre la publicité télévisée pour les livres (sans régulation)

Le Syndicat national de l'édition (SNE) exprime de sérieuses préoccupations suite à la publication du décret du 5 avril dernier, autorisant la publicité pour les livres à la télévision pour une période de deux ans. Les éditeurs craignent que cette mesure ne fragilise le secteur de l'édition et n'appauvrisse la création littéraire, en l'absence de régulations spécifiques pour cette « expérimentation ».

17/04/2024, 10:52

ActuaLitté

Construire une offre de lecture pour les handicapés visuels, un temps long

Mi-mars, deux députés prenaient d’assaut le ministère de la Culture que Rachida Dati investissait tout juste. Et d’interpeller la rue de Valois quant à la politique d’aide à la lecture pour les personnes atteintes de handicaps. Plus spécifiquement, pour ce qui touche à l’édition en braille…

16/04/2024, 16:54

ActuaLitté

Emmanuel Macron : "une contribution" prélevée sur le livre d'occasion    

Lors de sa visite au Festival du livre de Paris qui s'est ouvert ce vendredi, le président Emmanuel Macron a annoncé l'introduction d'une nouvelle mesure pour préserver la loi sur le prix unique du livre neuf face à la concurrence croissante du marché du livre d'occasion. 

12/04/2024, 15:33

ActuaLitté

Rachida Dati : encourager la lecture avec des bibliothèques en HLM  

Dans le cadre d'une démarche visant à renforcer l'accès à la lecture, en particulier parmi les jeunes, la ministre de la Culture, Rachida Dati, a révélé un projet innovant : établir des librairies et des bibliothèques au sein des logements sociaux et des zones rurales défavorisées. Cette annonce fait suite à l'étude récente du Centre national du livre qui signale une diminution alarmante de l'intérêt pour la lecture chez les jeunes français, particulièrement entre 16 et 19 ans, de plus en plus captivés par les écrans...

12/04/2024, 12:00

ActuaLitté

La DRAC PACA à la recherche d'une nouvelle direction

La direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur connaitra un changement de direction au 1er septembre prochain, annonce le ministère de la Culture. Bénédicte Lefeuvre, actuellement à sa tête, avait été nommée en janvier 2021. 

10/04/2024, 09:23

ActuaLitté

Face au livre, “les réseaux sociaux ont réussi leur entreprise”

Le Centre national du livre (CNL) a présenté une nouvelle étude consacrée aux jeunes Français et à leur pratique de la lecture. Au sein d'un « millefeuille de mauvaises nouvelles », dont la prédominance des écrans ou l'émergence d'une lecture « multitâche », les résultats montrent un attachement réel à l'activité et une certaine efficacité de l'école pour la promouvoir.

09/04/2024, 14:55

ActuaLitté

Lecture : oubliez les influenceurs, les jeunes écoutent leur... mère

Paradoxe complexe : certes, les jeunes apprécient la lecture pour le plaisir, mais préfèrent les outils numériques qui, tout en leur donnant des moyens de rester en contact, génèrent une forte dépendance. L'étude du Centre national du Livre (CNL), menée avec Ipsos, interroge ainsi le rapport qu'entretiennent les 7-19 ans avec les livres, en France. Et si les tendances ne sont pas nouvelles, elles s'aggravent.

09/04/2024, 10:00

ActuaLitté

La langue française en marche : francophonie et défis en 2024

À l'occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie (16-24 mars 2024), le ministère de la Culture a publié le Rapport au Parlement sur la langue française, marquant le 30e anniversaire de la loi du 4 août 1994 sur l'emploi de la langue française, plus connue sous le nom de loi Toubon. Cette publication offre notamment un panorama des initiatives publiques pour promouvoir le français et le plurilinguisme.

28/03/2024, 17:18

ActuaLitté

Aides exceptionnelles : le livre, un secteur peu aidé par le ministère

Investissements d'avenir, Plan France 2030 et Plan de Relance à la sortie de la crise Covid sont autant de « crédits exceptionnels » du ministère de la Culture, qui, entre 2017 et 2023, ont représenté plus de 3 milliards €. Avec la Cour des Comptes, le Sénat s'est penché sur la gestion et les attributions de cette somme conséquente, pour soulever plusieurs défaillances...

25/03/2024, 16:43

ActuaLitté

Question à Rachida Dati : en France, les auteurs ont-ils un travail ?

Ce 25 mars, un grand rassemblement est prévu devant le ministère de la Culture — un happening dont certaines organisations d’auteurs ont le secret. Évidemment, une pareille réunion sur la place des Colonnes de Buren attire l’attention du cabinet de la ministre. Au point que Rachida Dati a proposé une rencontre à trois organisations — précisément celles qui portent l’initiative de la Nuit des auteurs et autrices…

25/03/2024, 16:15

ActuaLitté

Braille : que fait la France pour fournir des livres aux aveugles ?

Avec l’ajustement du prix de vente des livres en braille sur le montant des titres classiques, une nouvelle politique d’inclusion a été mise en oeuvre. Le Centre de transcription et d'édition en braille (CETB), à l’origine de cette initiative, réduit les inégalités, avec cependant une problématique majeure : une offre encore trop faible, en regard de la production des éditeurs.

22/03/2024, 14:32

ActuaLitté

Marc Lizano entre au conseil d'administration du Centre national du livre

Le 13 mars dernier, le conseil d'administration du Centre national du livre s'est partiellement renouvelé, avec l'arrivée de nouveaux membres et des mandats reconduits pour d'autres. Signalons ainsi l'entrée de l'illustrateur Marc Lizano, et le retour de Sabine Wespieser.

21/03/2024, 15:59

ActuaLitté

La château de Jacquou le Croquant bientôt restauré

Immortalisé par Eugène Le Roy dans son roman Jacquou le Croquant (1899), le Château de l'Herm à Rouffignac Saint Cernin de Reilhac fait partie des 18 sites sélectionnés pour 2024 par la Mission Patrimoine de Stéphane Bern. L'objectif est de réunir 100.000 € pour participer au financement des travaux de restauration.

21/03/2024, 15:24

ActuaLitté

Gilles Pécout nommé président de la Bibliothèque nationale de France

Quelques jours après le départ de Laurence Engel, la Bibliothèque nationale de France s'est trouvé une nouvelle présidence, en la personne de l'historien Gilles Pécout. Ambassadeur de France à Vienne depuis 2020, il a été nommé lors du Conseil des ministres de ce mercredi 20 mars et prendra ses fonctions dès le 18 avril prochain.

21/03/2024, 09:43

ActuaLitté

IA, Académie française, auteurs : Rachida Dati devant les députés

Une semaine après son passage devant la commission de la Culture du Sénat, la ministre Rachida Dati faisait de même à l'Assemblée nationale, face à la commission des affaires culturelles. L'occasion de s'exprimer sur quelques sujets supplémentaires, et d'expliciter les travaux du ministère sous son ère.

20/03/2024, 16:19

ActuaLitté

Pass Culture : vers un fonds de dotation privé pour la part collective ?

Pensé comme un dispositif de démocratisation de l'accès à la culture, le Pass Culture restera associé aux quinquennats d'Emmanuel Macron. Pour son premier passage devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, la ministre Rachida Dati a déjà évoqué sa réforme, « pour que l'on puisse l'utiliser à plein ».

20/03/2024, 12:37

ActuaLitté

En octobre, un Sommet de la Francophonie tourné vers la création

Pour la première fois depuis 1991, la France accueillera au mois d'octobre prochain le Sommet de la Francophonie. À l'occasion de la Journée internationale de la Francophonie, ce 20 mars, l'Élysée a dévoilé une partie du programme de cet événement, entre le château de Villers-Cotterêts et le Grand Palais...

20/03/2024, 09:02

ActuaLitté

Amiens : le nouveau pôle de conservation de la BnF se dévoile

La Bibliothèque nationale de France (BnF), en collaboration avec la ville d'Amiens, la Communauté d'Agglomération Amiens Métropole, le département de la Somme, la région Hauts-de-France, et le Ministère de la Culture, annonce la sélection des cabinets d'architecture TVK (Trévelo & Viger-Kohler) et Carmody Groarke pour concevoir son nouveau centre de conservation à Amiens, situé sur l'ancien emplacement de l'hôpital Nord. 

19/03/2024, 16:10

ActuaLitté

Après les bouquinistes, "il faut sauver Guignol du Champs de Mars"

Après les bouquinistes des quais de Seine, préservés in extremis du désastre par une résistance opiniâtre et des indignations internationales, c’est au tour des activités culturelles, ludiques, séculaires, d’être sommés de disparaître corps et biens par le lobbying olympique. Toute la vie parisienne est priée de céder la place à la surveillance algorithmique. Par Mustapha Saha.

18/03/2024, 16:24

ActuaLitté

Laurence Engel quitte la présidence de la BnF

Médiatrice du livre à la grande époque des abonnements de lecture illimités, Laurence Engel fut nommée par François Hollande à la présidence de la BnF. Depuis avril 2016, elle fut la première femme à occuper ce poste, mandat prévu pour 5 années. Mais tout s’achève, un jour où l’autre, et Emmanuel Macron entend changer de tête.

17/03/2024, 10:49

ActuaLitté

Vincent Bolloré : “Je n'ai aucun projet idéologique”

« J'ai eu la chance de naître dans une famille catholique bretonne. » Une manière comme une autre de se présenter, qui pose tout de même un certain cadre. Vincent Bolloré aime jouer et, durant son audition à l’Assemblée nationale, il ne s’est pas privé. Il était en effet sollicité pour répondre aux questions de la Commission d’enquête sur l’attribution, le contenu et le contrôle des autorisations de services de télévision à caractère national sur la télévision numérique terrestre ce 13 mars.

14/03/2024, 11:59

ActuaLitté

“La lecture constitue l'unique capital de qui n’en a pas”

Invité à lire un extrait de son roman, Les Conditions idéales, Mokhtar Amoudi aura régalé l’assistance non seulement de la voix chaleureuse, mais plus encore, d’une déclaration d’amour à l’égard des livres. À l’occasion de l’événement organisé par le Centre national du livre, Le 12 mars je lis, le romancier intervenait ainsi au siège de l’Association pour l’emploi des cadres (APEC). Un quart d’heure de lecture réconfortant.

13/03/2024, 10:06

ActuaLitté

Académie française : le fauteuil de VGE attribué le 25 avril

L'Académie française devait élire deux nouveaux résidents sous la Coupole, au mois de février dernier. Un peu trop pour les Immortels : après la désignation du philosophe Christian Jambet, l'élection au fauteuil précédemment occupé par Valéry Giscard d'Estaing avait été repoussée. La date du 25 avril est désormais arrêtée.

11/03/2024, 12:27

ActuaLitté

Une charte de déontologie pour l'inspection des affaires culturelles

Placée sous l'autorité du ministère de la Culture, l'Inspection générale des affaires culturelles (IGAC) évalue les politiques culturelles, inspecte les services de la rue de Valois, les établissements publics, mais peut aussi auditionner ou expertiser. Les membres de l'IGAC doivent désormais respecter une charte de déontologie, tout juste adoptée.

11/03/2024, 10:50

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Achat de livres en bibliothèques : “aujourd’hui, on soupèse chaque dépense”

Les données du ministère de la Culture font état de ce que le budget acquisition des bibliothèques et médiathèque en France représentait 7,4 % des coûts de fonctionnement en 2022. Depuis 50 ans, Expodif propose une alternative tant aux collectivités qu’aux revendeurs, en commercialisant des ouvrages neufs à prix réduit.

18/05/2024, 15:47

ActuaLitté

Quand la Mort provoque le Rire : le paradoxe de Perséphone

Le vertige de la finitude, le déni enfantin dans lequel nous plongeons tête la première dès qu’il s’agit d’envisager notre propre mort forment paradoxalement un terreau fertile pour la comédie.

18/05/2024, 08:30

ActuaLitté

Le Conseil d'État renvoie la hausse des frais de port à l'UE  

Le Conseil d'État français, sollicité par Amazon, a décidé de ne pas trancher immédiatement sur la mesure visant à augmenter les frais de port sur les livres, nous apprend l'AFP. L'institution a renvoyé la question à la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) pour avis. 

17/05/2024, 19:44

ActuaLitté

L'Ours Paddington, médaille d'or aux prochains JO ?

Avec Michel Lafon, l'Ours Paddington se refait une beauté. Une série de rééditions des albums de Michael Bond est à venir, avec une maquette modernisée et des titres liés à l'actualité. Pour ouvrir cette nouvelle jeunesse, l'album Paddington remporte la médaille d'or sortira le 13 juin, juste avant les Jeux Olympiques de Paris.

17/05/2024, 14:58

ActuaLitté

Les éditions Martin de Halleux s'essayent au financement participatif

Pour la première fois de leur histoire, les éditions Martin de Halleux ouvrent un financement participatif, afin de publier l'ensemble des livres-arbres de la collection Carl Schildbach. Une entreprise inédite autour d'un trésor de la botanique, et deux ouvrages prévus : un broché, l'autre relié, limité et numéroté.

17/05/2024, 10:43

ActuaLitté

La carte de Cassini, première carte générale et particulière de France  

La carte de Cassini, premier relevé général et particulier du royaume de France, et chef-d’œuvre cartographique du XVIIIe siècle, a été reproduite pour la première fois en un seul volume qui se veut d’exception. Édité par Conspiration Éditions, le beau livre comprend 181 feuilles rehaussées à l’aquarelle, reproduites à l’échelle originale pour en restituer toute la splendeur dans les moindres détails. Une vision fascinante de la France de l'époque.

16/05/2024, 18:18

ActuaLitté

La poétesse Françoise Geier est décédée

La poétesse, nouvelliste et photographe Françoise Geier est décédée des suites d'une longue maladie, révèle la poétesse et peintre Colette Klein sur son profil Facebook.

16/05/2024, 17:47

ActuaLitté

Le procès de l'agresseur de Salman Rushdie attendu en septembre 2024

La parution du Couteau, de Salman Rushdie, le 18 avril dernier (en français chez Gallimard, dans une traduction de Gérard Meudal), a bouleversé l'agenda judiciaire du procès de son agresseur. Hadi Matar, interpelé après sa tentative d'assassinat de l'écrivain, sera finalement jugé en septembre prochain, aux États-Unis.

16/05/2024, 15:18

ActuaLitté

Ilan Pappé, auteur du Nettoyage ethnique de la Palestine, retenu par le FBI

En décembre dernier, ActuaLitté révélait que Fayard éclipsait en catimini un des ouvrages sur la Palestine de l'historien israélien Ilan Pappé, Le nettoyage ethnique de la Palestine (trad. de l'anglais Paul Chemla), publié dans la maison en 2008. Les droits ont alors été repris par la maison engagée, La Fabrique, qui l'a publiée le 10 mai dernier. L'auteur revient finalement dans nos colonnes, à nouveau pour de tristes raisons...

16/05/2024, 14:40

ActuaLitté

Tombée aux mains des promoteurs, Paris n'est plus une fête

Il y eut Les Furtifs d’Alain Damasio, explorant un avenir où en France, l’espace public en tant que bien commun a été totalement privatisé. Par conséquent, les citoyens achètent des droits d’accès. Les riches en tout cas. Et l’ouvrage restait une fiction : dans Paris n’est plus une fête, Hacène Belmessous propose le revers de la médaille. Un essai cette fois, rendant le roman de Damasio plus terrifiant encore.

16/05/2024, 14:13

ActuaLitté

Mort de Don Perlin, vétéran des comics et cocréateur de Moon Knight

Véritable vétéran des comics, qui croisa Will Eisner et connut plusieurs âges et modes du 9e art américain, Don Perlin est décédé ce 14 mai 2024 à l'âge de 94 ans. Il laisse derrière lui un personnage entré dans l'univers cinématographique et télévisuel Marvel, Moon Knight.

16/05/2024, 13:02

ActuaLitté

L'auteur de la tentative d'assassinat de Robert Fico est un poète

Le Premier ministre slovaque Robert Fico, âgé de 59 ans, a été victime d'une tentative d'assassinat lors d'un déplacement à Handlová, dans le centre du pays. Touché par plusieurs balles, notamment à l'abdomen, le responsable politique ne serait plus en danger de mort, mais reste hospitalisé. Le tireur serait un homme de 71 ans, romancier et poète, au profil plutôt complexe.

16/05/2024, 10:49

ActuaLitté

Israël et la Russie emprisonnent de plus en plus d'auteurs

L'organisation PEN America, qui s'investit pour la protection des auteurs du monde entier et la défense de leur liberté d'expression, a publié son rapport 2023 sur la situation des écrivains emprisonnés. Au moins 339 d'entre eux restent incarcérés, un niveau jamais atteint depuis 5 ans. La multiplication des conflits facilite ces arrestations avec, l'année dernière, un sursaut d'autoritarisme en Russie et en Israël.

15/05/2024, 10:51

ActuaLitté

Mauvaise nouvelle : la novelliste de génie Alice Munro n'est plus

L'autrice canadienne Alice Munro, lauréate du Prix Nobel de Littérature en 2013, est décédée le 13 mai 2024 à l'âge de 92 ans, à son domicile de Port Hope, au sud du Canada. Elle laisse derrière elle une quinzaine de recueils de nouvelles, un unique roman, et une influence sensible sur une génération d'écrivains.

15/05/2024, 09:46

ActuaLitté

Roman Milan : une nouvelle ère de lecture pour les enfants

RomanMilan — Les éditions Milan lancent en septembre 2024 leur toute nouvelle collection, Roman Milan, des livres conçus pour captiver l’imagination des jeunes lecteurs et les transporter dans des mondes remplis d’aventure, de découverte et de créativité.

14/05/2024, 15:20

ActuaLitté

Achille Mbembe et Patrick Chamoiseau à la recherche du “Tout-monde”

À Marseille, à l'occasion du festival La 1ère qui se tient du 30 mai au 2 juin, aura lieu une conférence réunissant l'historien et politologue Achille Mbembe et l'écrivain Patrick Chamoiseau. Le Camerounais et le Martiniquais échangeront sur leurs visions du monde de demain. La conversation sera diffusée le jeudi 30 mai, à partir de 18h, sur La1ere.fr.

14/05/2024, 13:41

ActuaLitté

Mélissa Da Costa revient en août avec Tenir debout

Celle qui en 2023 atteignait la première place du palmarès du Figaro des auteurs français ayant vendu le plus de livres, Melissa Da Costa, revient le 14 août prochain avec son huitième roman, Tenir Debout, édité chez Albin Michel. Un premier extrait : « Nous ne sommes pas le genre de couple à nous embrasser dans un troquet. Nous sommes de ceux qui s’abîment la peau, qui se causent des tourments. Depuis le premier soir. »

13/05/2024, 17:52

ActuaLitté

La Cour des Comptes enquête sur la caisse de retraite des artistes-auteurs

Après 40 années de négligence, durant lesquelles la sécurité sociale des auteurs ne s’est pas préoccupée de collecter les cotisations, la justice s’en mêle. ActuaLitté apprend que la Cour des comptes déclenche une enquête. Laquelle portera sur les exercices 2019 et suivants, une année des plus piquantes...

13/05/2024, 17:41

ActuaLitté

Zoé Derleyn écrit avec la peau

Les cuisses de l’une collent à la banquette d’un train sous l’effet de la chaleur. Le froid engourdit les doigts d’une autre, tandis qu’elle tente de se réchauffer aux flammes d’un feu de camp. La paume d’une autre encore est blessée par les ongles de l’amie qui serre trop fort sa main. Dix textes, dix femmes. Elles se demandent qui elles sont, à quoi elles ressemblent, elles font face à la brutalité, cherchent une consolation.

13/05/2024, 14:45

ActuaLitté

Climaticide, bigorexie, tchip... Les mots de l'époque, selon Le Petit Robert

En librairie le 16 mai prochain, quelques jours avant son principal concurrent, le Larousse, Le Petit Robert de la langue française a intégré plusieurs mots et définitions supplémentaires. Les dizaines de nouvelles entrées témoignent des « principales préoccupations de notre époque », selon Géraldine Moinard, directrice de la rédaction des Éditions Le Robert.

13/05/2024, 12:54

ActuaLitté

Albin Michel publiera les Mémoires d'Angela Merkel en novembre

Seize années durant, Angela Merkel a porté sur ses épaules le gouvernement de l’Allemagne. À la tête du pays, elle a traversé de nombreuses crises et a marqué la politique et la société allemandes et internationales par son action et sa personnalité. FREIHEIT. Erinnerungen 1954 – 2021 (LIBERTÉ. Mémoires 1954-2021), sortira en Allemagne chez Kiepenheuer & Witsch et paraîtra dans plus de 30 pays.

13/05/2024, 11:36

ActuaLitté

Un jubilé littéraire : “La littérature peut être une fête”

SalondulivredeTurin2024 – Cette année, pour la première fois, le Salon international du livre de Turin accueille une langue invitée, l'allemand. Le programme, appelé Literatur Parade, évoque, et mettra en scène, une véritable parade littéraire. Nous avons rencontré Anne-Bitt Gerecke, responsable de l'aide à la littérature et à la traduction du Goethe-Institut (litrix.de) et Reina Gehrig, responsable de la section littérature de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, qui ont conçu le programme.

12/05/2024, 19:31

ActuaLitté

Crises, écologie, lecture : l'avenir des libraires

Depuis 2011, le Syndicat de la Librairie Française (SLF) orchestre tous les deux ans les Rencontres nationales de la librairie (RNL), un rendez-vous désormais incontournable pour les professionnels du secteur. Cette année, c'est à Strasbourg, capitale mondiale du livre, que les réjouissances auront lieu, les 16 et 17 juin : demandez le programme.

12/05/2024, 10:02

ActuaLitté

“Pour nous, voir c’est déjà lire” : Idee Storte Paper

SalondulivredeTurin2024 – En parcourant les pavillons du Salon du livre de Turin, un stand attire l’attention, truffé d’illustrations aux formats variés, entre dessins fantastiques et animaliers. « Il s’agit de déballer, de casser le livre et de le détruire, dans le sens où l’illustration contenue dans le livre est vendue au même titre que le livre », nous explique l’éditeur de Idee Storte Paper.

11/05/2024, 14:46

ActuaLitté

Italie : l'édition garde le moral, malgré le recul des ventes

SalondulivredeTurin2024 – Le marché du livre accuse un recul de 2,2 %, sur le premier quadrimestre 2024 en Italie. Heureusement, les auteurs locaux maintiennent les ventes à flot. Cependant, en regard des données de 2019, le secteur afficherait une croissance de 15,1 %, avec des libraires qui gagnent des parts de marché sur les sites de ecommerce.

10/05/2024, 15:11

ActuaLitté

Belgique : des étudiants ne veulent pas de l'historien israélien Elie Barnavi

À l'Université libre de Bruxelles aussi des étudiants occupent le campus, dans ce cas précis depuis le 7 mai. Ils dénoncent ce qu'ils considèrent être un génocide à Gaza, mais aussi plus étonnant, exigent l'annulation de la venue d'Elie Barnavi, historien et ancien ambassadeur d’Israël en France, qui doit donner une conférence. C'est d'autant plus surprenant que l'Israélien plaide depuis longtemps pour une reconnaissance immédiate d’un État palestinien, et s'est vigoureusement opposé aux politiques des gouvernements Netanyahou.

10/05/2024, 13:56

ActuaLitté

Le troubadour occitan Henri Gougaud est mort

L'écrivain, poète, conteur et chanteur Henri Gougaud est mort ce 6 mai à l'âge de 87 ans. Né dans les terres rouges de l'Aude, il s'est voulu un descendant direct des troubadours occitans, portant en lui la poésie et l'art du conte et de l'imagination avec passion.

10/05/2024, 10:27

ActuaLitté

Face à J.K. Rowling, Daniel Radcliffe réitère son soutien aux LGBTQ+

L'acteur star de la saga Harry Potter, adaptée des livres éponymes de J.K. Rowling, a récemment confirmé sa « tristesse » face aux différentes sorties de l'autrice au sujet de la transsexualité. Dans une longue entrevue pour The Atlantic, il estimait que ne pas réagir serait, de sa part, faire preuve d'une « immense lacheté ».

09/05/2024, 17:30

ActuaLitté

Simon & Schuster rachète la plus grande maison d'édition des Pays-Bas

L'éditeur américain Simon & Schuster (S&S), qui a été vendu en août dernier à la société d'investissement KKR, a acquis Veen Bosch & Keuning (VBK), la plus grande maison d'édition néerlandaise. L'acquisition comprend toutes les marques de VBK aux Pays-Bas et en Belgique, ainsi que ses sociétés sœurs, le producteur de livres audio Thinium, et Bookchoice, une plateforme d'abonnement pour e-books et livres audio. 

08/05/2024, 15:16

ActuaLitté

Inédit de Vladimir Nabokov : dans les coulisses d'une traduction

Le grand public connaît Vladimir Nabokov à travers son chef d'œuvre Lolita, deux fois adapté au cinéma, les plus curieux ses autres textes importants de la période américaine comme Feu pâle. Beaucoup moins ont lu ses œuvres écrites en russe. Dans ces dernières, qui s'étendent jusqu'aux 40 ans de l'écrivain tout de même, encore un certain nombre d'inédits en français, principalement du côté de sa production dramatique. Les éditions Verdier publient ce 25 avril l'une d'elles : « Un chef-d'œuvre de sa jeunesse » même, selon les traductrices, et pour le poète-prosateur hors-norme, ce n'est pas peu dire...

08/05/2024, 12:44

ActuaLitté

Fred Dewilde, auteur de BD et survivant du Bataclan, s'est donné la mort

Fred Dewilde, ancien illustrateur médical qui s'est lancé dans la bande dessinée à la suite du traumatisme des attentats du 13 novembre 2015, s'est donné la mort ce dimanche 5 mai. Life for Paris, association dont il était un des piliers, a annoncé sur Twitter qu'il avait mis fin à ses jours « terrassé par la violence des traumas contre lesquels il luttait sans relâche ».

08/05/2024, 11:33

ActuaLitté

Un Kafka plus authentique que jamais, en poche chez Folio

Le 3 juin 1924 disparaissait Franz Kafka. L'auteur tchèque de langue allemande, qui avait alors publié un peu plus d'une dizaine de textes — dont La Métamorphose et La Colonie pénitentiaire —, laissait derrière lui un grand nombre de manuscrits — dont ses romans Le Château, Amerika et Le Procès — et d'écrits personnels, qu'il avait demandé à son ami et exécuteur testamentaire, le poète Max Brod, de détruire. Chose qui, bien évidemment, et pour le plus grand bien de la littérature, ne fut jamais faite.

07/05/2024, 17:32

ActuaLitté

L'éditeur Léo Scheer est mort

L'éditeur et personnalité de la télévision, Léo Scheer, est décédé à l'âge de 76 ans, a annoncé sa conjointe Nathalie Rheims dans Le Figaro. Il débuta en tant qu'écrivain, sociologue et publicitaire, avant de fonder en 2000 la maison d'édition qui porte son nom. Dans son catalogue, Eric Vuillard, Yves Bonnefoy, Chloé Delaume, Camille Laurens, Aurélien Bellanger, ou encore Louis-Henri de la Rochefoucauld.

07/05/2024, 14:03

ActuaLitté

Une librairie dédiée à la Romance à Rouen, au Sport à Nice

Ce 20 avril, une librairie dédiée à la Romance, L'Encre du cœur, a ouvert ses portes à Rouen. Un genre en pleine expansion, médiatiquement en tout cas, favorisé par les dynamiques des réseaux sociaux. Dans cette optique, elle organisera des événements comme des clubs de lecture et autres discussions sur la plateforme Discord, dans cet esprit communautaire qui caractérise cette littérature. Ce même mois, à Nice, une enseigne entièrement dédiée aux ouvrages de sport a été inaugurée.

06/05/2024, 18:21

ActuaLitté

Les Archives nationales accueillent les archives de Bruno Latour

Plus d'un an et demi après son décès, les archives de l'intellectuel Bruno Latour sont transférées aux Archives nationales, conformément au souhait de son épouse et de ses deux enfants.

06/05/2024, 16:44

ActuaLitté

Décès de Bernard Pivot, d'Apostrophes à l'Académie Goncourt

Bernard Pivot, figure emblématique de la culture française et ancien président de l'Académie Goncourt de 2014 à 2019, s'est éteint à l'âge de 89 ans. Sa famille a confirmé cette triste nouvelle, ce lundi 6 mai 2024 à l'AFP. Il se battait contre un cancer depuis plusieurs mois. Il était non seulement connu pour son rôle d'auteur et de présentateur de la culte émission littéraire Apostrophes, mais également pour son amour profond des livres et de la langue française.

06/05/2024, 15:09