#Edition

Emmanuel Macron : "une contribution" prélevée sur le livre d'occasion    

Lors de sa visite au Festival du livre de Paris qui s'est ouvert ce vendredi, le président Emmanuel Macron a annoncé l'introduction d'une nouvelle mesure pour préserver la loi sur le prix unique du livre neuf face à la concurrence croissante du marché du livre d'occasion. 

Le 12/04/2024 à 15:33 par Hocine Bouhadjera

41 Réactions | 1247 Partages

Publié le :

12/04/2024 à 15:33

Hocine Bouhadjera

41

Commentaires

1247

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

« Une contribution » sera prochainement demandée aux acteurs de l'occasion, qui viserait à empêcher que ce type de livre, notamment vendu sur certaines plateformes en ligne, ne devienne un moyen de contourner la réglementation sur le prix unique du livre, affirmait Emmanuel Macron. Un montant redistribué « qui puisse permettre de protéger le prix unique et permettre à nos auteurs, éditeurs et traducteurs aussi d'être mieux aidés ».

Et le PR d'ajouter : « Ce qui est vrai, c’est que le livre d’occasion, quand il est fléché par certaines plateformes, c’est une espèce de mauvais usage, en tout cas de contournement de ce prix unique », a notamment affirmé le président.

La mise en œuvre de cette contribution serait ainsi destinée à protéger les intérêts des auteurs, éditeurs et traducteurs français. Bien que les détails concrets de cette mesure restent à préciser, la ministre de la Culture, Rachida Dati, est attendue pour apporter des éclaircissements avant la clôture du salon dimanche, relaie l'AFP.

Le marché du livre d'occasion, selon une étude du cabinet Xerfi en 2020, est évalué à 888 millions d'euros - des chiffres qui ont dû bien évoluer depuis -, tandis que celui des livres neufs se chiffre à 4,3 milliards d'euros selon GfK.

À LIRE - Le livre d'occasion à l'âge des grandes plateformes

En 2023, 13,8 % des sondés ont fait l'acquisition d'au moins un livre d'occasion, contre 49,4 % un ouvrage neuf.

En décembre 2023, une nouvelle réglementation impose désormais l'indication explicite « occasion » sur tous les livres d'occasion vendus, qu'ils soient proposés en librairie ou en ligne. Cette mesure entend clarifier la distinction entre les livres neufs et d'occasion sur le marché, dans un effort de renforcer l'équité dans l'économie du livre.

En France, le marché des livres d'occasion en ligne est dominé par des plateformes comme Amazon, eBay, mais aussi Rakuten, anciennement PriceMinister, ou encore Momox.

Leboncoin, avec son système de petites annonces locales, permet des transactions directes. Des enseignes comme Gibert et son histoire de librairie-bouquiniste, proposent également ses services en ligne. Enfin, n'oublions pas l'acteur du réemploi solidaire en ligne, Label Emmaüs, qui propose plus de 900 000 livres, par l'entreprise de ses boutiques solidaires.

Crédits photo : Jacques Paquier (CC BY 2.0)

 

41 Commentaires

 

Jean-Charles Veron

12/04/2024 à 19:45

Bonjour Actualitté,
Pourriez-vous communiquer la citation exacte, pleine et entière, de l'engagement du Président de la République que vous rapportez, au delà du seul mot "contribution" mis entre guillemets, qui isolé de son contexte ne renseigne pas vraiment le lecteur sur les propos du PR ?
Merci d'avance
Jean-Charles

Al

12/04/2024 à 20:20

L'occasion, un contournement du prix unique du livre ? Ça fait sourire comme réflexion tellement que c'est bas du front. La réalité c'est que le prix du neuf est trop élevé et que les gens n'ont plus les moyens d'acheter des livres neufs à 25 euros. Une taxe de plus. Merci Mr Macron.

Vogel 87

16/04/2024 à 15:57

Le livre est le seul produit qui n'a pas subit d'inflation depuis 30 ans...!
Un livre neuf coutait 130 francs en 1994, le même coûte entre 20 et 22€ en 2024...
Votre baguette coutait 60 cts en 1994, elle coute 1,2€ en 2024
Votre café coutait 1 fr en 1994 , il coûte 1,5 € en 2024
Je crois qu'il faut vraiment arrêter de dire n'importe quoi!!!
Vous mangez de la baguette, vous buvez du café, la multiplication du prix par 6,7 ne vous à pas dérangé...!
Et il faudrait que le livre qui en € ou francs constants a baissé de 30 à 50% soit encore moins cher...?
Et bien entendu que les libraires, les auteurs, les traducteurs pas les éditeurs ces esclavagistes soient mieux payés...
`Soyez gentil, parlez de ce que vous connaissez, c'est à dire mettez un gilet jaune et allez gueuler en votant Mélenchon ou Le Pen!

Lady Livre

16/04/2024 à 17:14

Le livre n'a pas subi l'inflation depuis 30 ans ? Dans quel monde ? Donc les augmentations tarifaires liées, en partie, au coût du papier, c'est une illusion ?

Un livre aujourd'hui qui coûte 20 à 22 euros, c'est de plus en plus difficile à trouver, on est bien davantage dans une tranche 25-28 euros, mais apparemment vous ne savez pas lire les chiffres.

Avant d'insulter bêtement et de dire aux autres de réfléchir, vous devriez prendre ce conseil pour vous-même, et surtout vous taire avant de raconter n'importe quoi...

Al

16/04/2024 à 21:42

@Vogel87 Le ton de votre commentaire est excessif et agressif. Si les gens achètent de plus en plus de livres d'occasion, c'est parce que les livres neufs ne sont pas assez chers oui oui.. Je crois que c'est surtout vous qui ne comprenez rien. Regardez les volumes de vente de livres neufs en 2022 et 2023. Il y a pas de raison que 2024 soit meilleure.

Necroko

17/04/2024 à 02:07

Dans le Manga nous avons vu l'augmentation en gammes (les Deluxes Editions de plus en plus nombreuses et les Collectors aussi) et beaucoup de cheapflation et de greedflation en une vingtaine d'année et des sorties qui s'espacent beaucoup dans le temps (Noeve Grafx utilise beaucoup cette tactique) pour des titres moins populaires.

Sans parler de l'inflation gouvernementale sur les FDP.

Siec

12/04/2024 à 22:15

Bref, une taxe en plus pour des raisons bidons.

Roger Raynal

12/04/2024 à 22:46

Ben tiens, une "contribution". Pas u nouvel impôt, noooooon ! Ni une nouvelle taxe ! Une "contribution". dont le seul effet sera de renchérir le coût ds livres d'occasion, au bénéfice de Mr L'Etat, et d'une coterie de copains et coquins grands éditeurs qui éditent les bouquins de ces politiciens qui se prennent pour de "grands" auteurs.
Les auteurs n'en verront rien, comme toujours.
Après la "taxe libraire" de 3€ sur tous les livres, même auto-édités, la taxe Macron sur l'occasion.
De mieux en mieux.

Titania75

15/04/2024 à 10:01

Tout dépend comment c'est fait. Si ce n'est pas une "taxe", mais un abondement des grosses plateformes de revente à la Sofia (organisme qui gère les droits de bibliothèques pour le compte des auteurs, reverse ensuite des droits d'auteurs DIRECTEMENT aux auteurs et abonde pour moitié à leur caisse de retraite complémentaire), seriez-vous prêt à débourser quelques centimes, voire même un ou deux euros de plus pour un livre d'occasion ?

Michel

13/04/2024 à 08:20

Le marché de l'occasion est dominé par des plateformes... étrangères !
Ben voilà on comprend mieux.
De vils capitalistes s'en prenant à notre bien-aimée exception culturelle française.
Pour la peine, on peut bien leur refiler une petite taxounette.
C'est, au profit des auteurs, le principe de la double lame Gillette : une chance à la vente, une chance à la revente.
C'est aussi le miracle français. Un problème ? Une loi et une taxe !

Colin Carter

13/04/2024 à 12:25

"Le marché de l'occasion est dominé par des plateformes... étrangères ! "

Archi faux mon bonhomme, renseigne-toi avant de déglutir des âneries dignes d'une émission de CNEWS.

Team ActuaLitté

13/04/2024 à 12:39

Bonjour
Plutôt que de vomir un commentaire qui vous semble maladroit, ne serait-il pas plus habile et intelligent d'apporter des éléments de contradictions étayés qui ne rendraient alors pas votre intervention agressive, mais pédagogique et sourcée ?
Petite aide : la réponse est assez évidente.

Michel

13/04/2024 à 13:28

Petite indication supplémentaire... La réponse est dans l'article... Il suffisait de le lire !
"En France, le marché des livres d'occasion en ligne est dominé par des plateformes comme Amazon, eBay, mais aussi Rakuten, anciennement PriceMinister, ou encore Momox."
Amazon : américaine
EBay : américaine
Rakuten : japonaise
Momox : allemande
En l'occurrence ma source d'information est Actualitté. Qui appréciera d'être comparée à CNews.

Necroko

15/04/2024 à 05:08

Il y a Vinted aussi qui reste très populaire pour les Livres et DVD et Blu-ray (et vêtements) mais l'argument est bon ça a du jouer pour vouloir taxer les "méchants-pas-gentil".

Nigary Colas

18/04/2024 à 22:48

En même temps, vomir des commentaires maladroits sans analyse de fond, porter des accusations par sous-entendus ou en rapportant des propos anonymes et taper sur ceux dont la tête ne vous revient pas ou qui ne pensent pas comme vous, c'est un peu la marque de fabrique d'Actualitté, non ? Vous faites des émules, vous devriez vous en rejouir...

Lady Livre

19/04/2024 à 06:32

J'ai deux questions pour vous, "Nigari Colas". D'abord, savez-vous faire la différence entre un article et un commentaire ? Il semblerait que non. Ensuite, puisque vous ne semblez pas porter les ARTICLES (et non les commentaires) d'ActuaLitté dans votre cœur, pourquoi vous fatiguer à les lire ? D'ailleurs, question subsidiaire, pourquoi même perdre votre temps à lire également les commentaires des lecteurs de cet article et y répondre ?

Il me semble que vous ne savez pas vous-même vous exprimer correctement, puisqu'ici il n'y a nulle accusation de qui que ce soit par sous-entendus, ni propos anonymes rapportés, mais bel et bien des chiffres et des propos sourcés. Il vous suffirait de cliquer sur les liens pour vous en assurer. Mais bien sûr, il est plus simple pour vous d'accuser sans preuve, sous couvert d'anonymat, pour taper sur l'équipe ActuaLitté que vous n'appréciez visiblement pas...

Aurélie

13/04/2024 à 12:59

Macron fait tout pour vous dégouter de la lecture. Depuis octobre 2023 il y a la loi Darcos qui oblige à ajouter 3€ si vous achetez sur internet et non en librairie, or on n'habite pas tous en centre-ville, moi c'est à 30 km. Sans parler de l'augmentation des prix à cause du papier et des étiquettes pas mises à jour par les libraires, donc 23€ un livre neuf de 300 p, ça fait cher... Et de quoi se mêle Macron, se n'est pas son ministère.

Armat

14/04/2024 à 21:37

Le transport gratuit est coûteux en CO2, carton manutention etc. et c'est un seul prestataire qui l'offrait pour des bouquins à...3€

FredEx

13/04/2024 à 13:07

Je me demande si des livres d'occasion plus chers vont inciter ceux qui ne lisent jamais à acheter des livres neufs.

Michel

13/04/2024 à 19:07

Bonne remarque.
Comme dit le dicton, ce ne sont jamais les vaches qui paient les taxes sur le lait...

Jean-Patrick

13/04/2024 à 18:05

Avant d'être d'occasion, le livre a été neuf... donc soumis à TVA.
Revendu par une entreprise ou plateforme en intermédiaire, elle se rémunère de 30%, c'est la TVA sur le livre qui se renouvelle ou celle sur le service ?
À l'heure où on entend parler de racler les fonds de tiroir, taxer les retraites, les allocations et autres mesures sociales, j'ai le sentiment d'une nouvelle usine à gaz où on va dépenser 3 cacahuètes (mise en place du système) pour en récupérer 2 et demie.

Cattleya

14/04/2024 à 09:14

Belle façon de développer la lecture, dont la situation est déjà catastrophique en France. Qui va être le plus touché par cette mesure ? Bien évidemment, les personnes aux faibles revenus, qui ne demanderaient pas mieux que d'acheter des livres neufs mais ne le peuvent pas. Quelle gloire y a-t-il à s'attaquer à eux ? Bientôt une taxe sur les vêtements d'occasion, les voitures d'occasion ? Ce gouvernement est abject.

Lady Livre

14/04/2024 à 09:35

Encore une belle idée de m... comme on en a maintenant l'habitude...

Les auteurs n'y trouveront toujours pas leur compte puisque le problème est le taux de rémunération de base, sur les livres neufs. Encore une fois, sous des prétextes fallacieux, ce sont les grands groupes qui profiteront au final. En revanche, les consommateurs/lecteurs verront encore leur pouvoir d'achat baisser, les petits bouquinistes finiront par fermer faute de suffisamment de clients, mais on préfère les oublier, faire comme s'ils n'existaient pas, comme pour ceux présents sur les quais de Seine qui ont du se battre pour ne pas fermer pour cause de JO...

Encore une fois, les grands groupes qui n'ont pas besoin qu'on les aide ne seront pas impactés. En revanche, les petits, les indépendants, les revendeurs occasionnels et les lecteurs qui ne peuvent ou ne veulent plus être pris pour des vaches à lait, eux, paieront, comme toujours...

FredEx

14/04/2024 à 09:44

Mais de quoi parlez vous ?
Emmaüs ne prend pas de livres, Cash Converters les offre, les boites à livres pullulent et débordent, même gratuits, les livres, personne n'en veut !

Al

14/04/2024 à 11:41

Tout à fait. J'ai des boîtes aux livres à côté de chez moi. Les gens y déposent des cartons que personne ne veut. Le marché de l'occasion est très divers : quelques nouveautés qui se vendent un peu et plein d'autres qui même gratuits trouvent pas preneur.

Aurelien Terrassier

18/04/2024 à 15:03

FredEx et AI vous êtes au cœur du problème. En effet les boîtes à livres pullent, il y a Cash Converters et beaucoup moins de gens en particulier chez une partie jeunes n'achètent de livres mais des liseuses pour lire des romans à succès. J'en veux pour preuve un certain nombre d'influenceuses qui en font des recommandations. C'est bien il en faut pour tous mes goûts. Cela dit quand il s'agit de livres d'occasion aussi bien Emmanuel Macron que d'autres politiques sont quasiment à côté de la plaque quand on sait que dans des brocantes et vide-greniers, des livres se vendent en moyenne un ou deux euros et il n'y a pas que des best-sellers et des romans, il se peut qu'il y ait des bios, documents d'universitaires et enquêtes rares de journalistes aussi. Après c'est bien qu'Actualitte parle de Lab Emmaus car beaucoup de gens ne connaissent visiblement que le Bon coin et Vinted. C'est de la faute surtout de certains médias qui ne parlent jamais de Lab Emmaus surtout.

Olivier Franquet

14/04/2024 à 09:53

Va t’on faire de même pour les voitures d’occasion ainsi que pour le monde de l’occasion en général ?
Un particulier vend à perte, un professionnel s’acquite des taxes fiscales et sociales....

Michel

14/04/2024 à 12:44

Pour les voitures d'occasion, c'est pire, si elles ont la malchance d'avoir bien vieilli : elles sont bannies des villes.
Et toutes, occases ou neuves, voient leur prix d'achat et d'usage augmenter, outragées, martyrisées qu'elles sont par une foultitude de normes, de taxes et de contraintes...
Le gouvernement français (et européen) a fait sienne cette doctrine :
- tout ce qui bouge, on le taxe ; tout ce qui bouge encore, on le réglemente ; tout ce qui ne bouge plus, on le subventionne.
Une taxe sur le livre d'occasion est bien sûr une hérésie. Tout le monde ne peut mettre 20 € dans la dernière parution, ni même la moitié, quelques temps plus tard, en livre de poche. Et le livre, contrairement à la bagnole, n'est pas urgence vitale.
Cette décision semble surtout l'occasion (sic) de taper une nouvelle fois sur les Gafam (que nous sommes infoutus de créer en France (cf doctrine supra)). Hélas cette monomanie est délétère pour la culture des petits salaires.
Cela me rappelle, pour boucler ce commentaire, le 80 km/h sur route décidé il y a 6 ans. Autre exemple typique de l'incapacité d'un gouvernement à appréhender un problème dans son entièreté. Ou de sa capacité à poursuivre de mauvais objectifs au détriment du peuple.
A rebours de sa douce folie normative et taxatrice, notre bien-aimé gouvernement devrait méditer Lao Tseu :
- Il n'est rien qui ne s'arrange par la pratique du non-agir.

Marie

14/04/2024 à 13:03


Article intéressant mais avec une analyse plus que partielle et qui oublie un enjeu considérable : la connaissance et la culture. Les livres introuvables et non réédités qui ont été sauvés du pilon, de la poubelle ou autre et conservés avec amour trouvent une seconde vie, c'est magnifique ! On devrait plutôt aider que taxer! Il faut voir le sourire des clients quand nous leur trouvons LE livre qu'il cherchait depuis des années 😃, le plaisir des étudiants d'acheter des bouquins pas chers , le bonheur des érudits de trouver enfin de quoi comparer des traductions..

Je me demande pourquoi les journalistes ne nous interrogent pas ?
😁
On expliquerait que le marché du livre d'occasion n'est pas nouveau ! Ce qui est nouveau c'est que les particuliers créent un marché parallèle ( c'est marginal).
Qu'à côté des plateformes type Momox ou recyclivres qui ne font que des algorithmes ( je peux en parler), il y a des libraires d'occasion qui revendent aussi sur des sites marchands dont Amazon ( on va finir par regarder ce site comme il se doit c'est à dire une rue commerçante avec une terrible concurrence).
Des libraires d'occasion qui font un métier difficile et exigeant en proposant une offre de livres bien plus riche que certaines librairies de neuf, avec un fond remarquable.
Du conseil, du choix, des salariés, un fonds de commerce avec des charges importantes, une remise en question permanente et aucun soutien des professionnels du livre et du ministère de la culture ni même du patrimoine.
Les éditeurs qui publient à outrance du livre et qui les mettent au pilon après sans vergogne, on en parle ? Une taxe de pilon devrait être instaurée.
Il y a les mastodontes comme Momox recyclivres Rakuten etc...et il y a des bouquinistes...qui survivent
Le lobby de l'édition qui ne se remet pas en question !

Vincent Gimeno-Pons

14/04/2024 à 13:19

De toute façon, toutes les occasions sont bonnes pour trouver des contributions complémentaires, l'essentiel étant que le consommateur, quel qu'il soit (on achète pas toujours des livres d'occasion par envie mais plutôt par économie donc ils seront donc plus chers), finisse toujours par creuser son portefeuille...

Gmart

14/04/2024 à 15:38

La mesure qui consiste à ajouter une taxe de plus n'apportera pas un centime dans l'escarcelle des auteurs. La facturation de trois euros pour le transport des livres ne leur avait rien apporté non plus.
Conclusion : auteurs, produisez ! Mais n'espérez pas tirer un revenu même minimum de votre labeur.

Henry Lejeune

14/04/2024 à 16:01

J'ai un carton de Yann Moix qui attend sur le trottoir depuis 1 mois, ça se bouscule pas...

Ravachol

14/04/2024 à 20:38

Cela faisait un petit moment que je le sentais venir, je l'avais écrit ici dans les commentaires.
Les auteurs ont bon dos : pour paraît-il sauver ces bébés phoques et surtout pour ne pas toucher au partage de la valeur dans l'économie du livre, on a déjà taxé les photocopieurs (ça eut payé), les achats de livres des bibliothèques (ils ont diminué en volume et perdu en diversité) et imposé les frais de port sur les ventes en ligne. On va donc rajouter encore une taxe parafiscale sur le dos de l'usager/consommateur et monter une usine à gaz pour le profit premier de ses percepteurs et répartiteurs type SGDL, SACEM et consorts. Et prêter le concours de la puissance publique pour endiguer un peu une économie circulaire, une pratique de recyclage vécue comme une concurrence par l'oligopole du Syndicat National de l'Edition qui adore les rentes que lui procure l'intervention politique. La FNSEA a le ministre de l'agriculture, le SNE et les organismes de perception ont le ministère de la culture et maintenant le roi en personne.

Domirolle

14/04/2024 à 21:04

Recyclivres n’est pas une plateforme étrangère….
Les vide-greniers sont plein de livres d’occasion…
Ça va faire comme la taxe lapin : de grandes déclarations et une usine à gaz à mettre en œuvre (tant mieux !)
Et enfin, on taxe encore les plus pauvres… 🥲

EICH ALAIN

15/04/2024 à 08:43

Pour les plates-formes OK mais pour les bouquinistes, brocanteurs etc. NON : le livre à de toute façon était acheté 1 fois et à son prix commercial donc auteurs , éditeurs, ont été rémunéré. Ensuite le livre n'est pas toujours.en un bon état. Et encore une fois ce sont les gens les plus démunis qui sont sanctionnés et en aucun cas ça ne relancera la lecture ( Mr Macron veut-il faire payer aussi l'emprunt des livres en Mediatheque? ) .Quelle bêtise !

Louis Suterne

15/04/2024 à 10:53

Taxer Barbara Cartland c'est mesquin.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

La Bande dessinée devient Patrimoine Immatériel de Bruxelles

Bruxelles devient officiellement la première région en Belgique à accueillir l’Art de la Bande Dessinée au sein du patrimoine culturel immatériel. Le projet a été porté par le Musée de la BD de Bruxelles, et soutenu par une grande communauté faite d'auteurs, de maisons d’édition, de librairies, et de lecteurs…

23/05/2024, 12:00

ActuaLitté

Académie des beaux-arts : nouvelle correspondante pour la gravure et le dessin

Au cours de la séance plénière de ce mercredi 22 mai, l’Académie des beaux-arts a élu Claudine Grammont correspondante de la section de gravure et dessin. Elle rejoint quatre homologues, avec lesquels elle secondera les académiciens dans leurs travaux.

23/05/2024, 10:17

ActuaLitté

CNL : Olivier Couderc devient adjoint à la communication

Dans le cadre d'une réorganisation de la délégation à la communication et aux événements littéraires, Régine Hatchondo a nommé Olivier Couderc comme adjoint à la déléguée à la communication et aux événements littéraires, en remplacement de Vanessa Cordeiro.

22/05/2024, 18:04

ActuaLitté

Qui sont celles et ceux qui enrichissent la langue française ?

Inlassablement, la Commission d'enrichissement de la langue française travaille à procurer de nouveaux termes, adaptés à une réalité changeante et à des domaines inédits. Elle est composée de membres de droit et de douze personnalités qualifiées, lesquelles viennent d’être renouvelées par la ministre de la Culture.

22/05/2024, 10:45

ActuaLitté

Jean-Michel Knop nommé directeur de la Drac Normandie

Par arrêté de la ministre de la Culture en date du 13 mai 2024, Jean-Michel Knop est nommé directeur régional des affaires culturelles de la région Normandie. Il succède à Frédérique Boura, qui occupait ce poste depuis 2020, et l'a quitté le 1er avril 2024.

22/05/2024, 10:39

ActuaLitté

Le CNL adopte un plan de soutien à la transition écologique  

Le Conseil d’administration du Centre national du livre a approuvé un plan de soutien quinquennal pour la transition écologique. Ce programme est conçu pour aider financièrement les librairies, les festivals littéraires et les éditeurs à adopter des pratiques plus éco-responsables et à réduire leur consommation énergétique.

21/05/2024, 18:33

ActuaLitté

Librairie en quartier populaire : le projet de Rachida Dati étudié à Montpellier 

Comediedulivre2024 – La Comédie du livre bat son plein : 10 journées de livres (et de cinéma, aussi), et bien plus encore, au coeur de Montpellier et dans les alentours. En marge de ces festivités – rencontres, lectures, et on en passe et on en oublie –, la Métropole réfléchit avec le ministère de la Culture au déploiement souhaité par Rachida Dati : celui de librairies et bibliothèques, implantées dans des quartiers populaires.

17/05/2024, 19:23

ActuaLitté

De la traçologie à la victimologie, le droit se dit en français

La Commission d'enrichissement de la langue française a mené l'enquête, pour débusquer les termes empruntés à l'anglais dans le vocabulaire du droit, et proposer des équivalents en français. Une manière de mieux nommer le monde, et peut-être d'en percer quelques mystères...

15/05/2024, 12:41

ActuaLitté

Hugues Ghenassia-de Ferran, de Valois à l'Institut français

Un arrêté du Premier ministre et de la ministre de la Culture, en date du 10 mai 2024, mettait fin aux fonctions du sous-directeur des affaires juridiques du service des affaires juridiques et internationales du secrétariat général de la rue de Valois. Hugues Ghenassia-de Ferran se dirige en effet vers l'Institut français.

14/05/2024, 08:50

ActuaLitté

Verdissement, métapopulation... La langue française et l'écologie

Après plusieurs listes de vocabulaire consacrées au sport, en vue des Jeux olympiques et paralympiques, la Commission d'enrichissement de la langue française se tourne à nouveau vers un domaine très contemporain. L'écologie, où les immenses défis suscitent des innovations aussi bien technologiques que langagières...

06/05/2024, 09:30

ActuaLitté

Face aux écrans, la lecture comme “alternative stimulante”

En janvier 2024, Emmanuel Macron avait constitué un comité d'experts, chargé de produire un rapport sur l'exposition des jeunes aux écrans. Ce long rapport de 142 pages, rendu public ce 30 avril, évoque notamment les bienfaits de la lecture et la manière dont elle est devrait être présentée comme une « alternative stimulante » aux smartphones et autres consoles.

03/05/2024, 14:08

ActuaLitté

JO et JP de Paris 2024 : l'usage de la langue française en jeu ?

Lors d'un scrutin public réunissant 54 votants, 47 députés ont adopté une proposition de résolution portant sur l'usage de la langue française aux jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024. Elle vise à placer la langue française au cœur des événements sportifs de cette année, mais ses détracteurs, du côté des Insoumis et des Socialistes, pointent « de la communication politique » avant tout.

03/05/2024, 09:49

ActuaLitté

Rachida Dati : un Pass Culture européen, à la façon d'Erasmus

Invitée ce 26 avril sur les ondes de RTL, la ministre de la culture, Rachida Dati, a évoqué la question du Pass Culture, généralisée en France en 2021 pour les jeunes de 18 ans, avant d'être étendue à d'autres classes d'âge. À la demande du président de la République, la voici militant pour un Pass Culture élargi à l'échelle européenne, « un peu sur le modèle d'Erasmus ». 

27/04/2024, 12:02

ActuaLitté

Le psychiatre Raphaël Gaillard élu à l'Académie française

Raphaël Gaillard, Professeur de psychiatrie à l'Université Paris Cité et responsable du pôle hospitalo-universitaire au sein du GHU Paris Psychiatrie & Neurosciences, site Sainte-Anne ainsi que président de la Fondation Pierre Deniker, vient d’être élu à l’Académie française, succédant ainsi au président de la République, Valéry Giscard d’Estaing au fauteuil numéro 16.

25/04/2024, 17:49

ActuaLitté

L'Europe exclut le livre du règlement sur les retards de paiement  

L'Europe a récemment exempté le secteur du livre d'un nouveau règlement sur les retards de paiement. Une décision saluée comme une victoire pour les libraires par le Syndicat de la librairie française (SLF) et la fédération européenne des libraires, l'EIBF, à laquelle il appartient, qui se sont vaillamment battus pour convaincre les différents acteurs impliqués.

24/04/2024, 18:18

ActuaLitté

Livre d'occasion : le Conseil permanent des écrivains souhaite une “concertation”

Le Conseil permanent des écrivains (CPE) a exprimé ses préoccupations suite à la publication d'une étude réalisée par Sofia et le Ministère de la Culture, datée du 10 avril 2024. Cette étude met notamment en lumière une augmentation significative des ventes de livres d'occasion, qui représentaient 20 % du marché en 2022.

22/04/2024, 13:32

ActuaLitté

IA et culture : Rachida Dati missionne le CSPLA

Devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, Rachida Dati avait annoncé qu'elle saisirait prochainement le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) sur plusieurs points liés à l'intelligence artificielle. Deux missions ont été officialisées, sur la transparence et l'effectivité des droits.

17/04/2024, 16:13

ActuaLitté

Des pubs télé pour le livre, une décision qui favorisera Vivendi ?

Après le SNE, c'est au tour du Conseil permanent des écrivains (CPE) - ADAGP, ATLF, Cose-Calcre, EAT, Maison de Poésie, Pen Club, Sacem, SAIF, SAJ, Scam, SELF, SGDL, SNAC, Union des Poètes, UPP -, et la Fédération des éditions indépendantes (FEDEI), d'affirmer leur opposition à la publicité pour le livre à la télévision, et le décret no 2024-313 du 5 avril 2024 qui la rend possible pendant une période d'au moins deux ans.

17/04/2024, 12:43

ActuaLitté

Le syndicat des éditeurs contre la publicité télévisée pour les livres (sans régulation)

Le Syndicat national de l'édition (SNE) exprime de sérieuses préoccupations suite à la publication du décret du 5 avril dernier, autorisant la publicité pour les livres à la télévision pour une période de deux ans. Les éditeurs craignent que cette mesure ne fragilise le secteur de l'édition et n'appauvrisse la création littéraire, en l'absence de régulations spécifiques pour cette « expérimentation ».

17/04/2024, 10:52

ActuaLitté

Construire une offre de lecture pour les handicapés visuels, un temps long

Mi-mars, deux députés prenaient d’assaut le ministère de la Culture que Rachida Dati investissait tout juste. Et d’interpeller la rue de Valois quant à la politique d’aide à la lecture pour les personnes atteintes de handicaps. Plus spécifiquement, pour ce qui touche à l’édition en braille…

16/04/2024, 16:54

ActuaLitté

Rachida Dati : encourager la lecture avec des bibliothèques en HLM  

Dans le cadre d'une démarche visant à renforcer l'accès à la lecture, en particulier parmi les jeunes, la ministre de la Culture, Rachida Dati, a révélé un projet innovant : établir des librairies et des bibliothèques au sein des logements sociaux et des zones rurales défavorisées. Cette annonce fait suite à l'étude récente du Centre national du livre qui signale une diminution alarmante de l'intérêt pour la lecture chez les jeunes français, particulièrement entre 16 et 19 ans, de plus en plus captivés par les écrans...

12/04/2024, 12:00

ActuaLitté

La DRAC PACA à la recherche d'une nouvelle direction

La direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur connaitra un changement de direction au 1er septembre prochain, annonce le ministère de la Culture. Bénédicte Lefeuvre, actuellement à sa tête, avait été nommée en janvier 2021. 

10/04/2024, 09:23

ActuaLitté

Face au livre, “les réseaux sociaux ont réussi leur entreprise”

Le Centre national du livre (CNL) a présenté une nouvelle étude consacrée aux jeunes Français et à leur pratique de la lecture. Au sein d'un « millefeuille de mauvaises nouvelles », dont la prédominance des écrans ou l'émergence d'une lecture « multitâche », les résultats montrent un attachement réel à l'activité et une certaine efficacité de l'école pour la promouvoir.

09/04/2024, 14:55

ActuaLitté

Lecture : oubliez les influenceurs, les jeunes écoutent leur... mère

Paradoxe complexe : certes, les jeunes apprécient la lecture pour le plaisir, mais préfèrent les outils numériques qui, tout en leur donnant des moyens de rester en contact, génèrent une forte dépendance. L'étude du Centre national du Livre (CNL), menée avec Ipsos, interroge ainsi le rapport qu'entretiennent les 7-19 ans avec les livres, en France. Et si les tendances ne sont pas nouvelles, elles s'aggravent.

09/04/2024, 10:00

ActuaLitté

La langue française en marche : francophonie et défis en 2024

À l'occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie (16-24 mars 2024), le ministère de la Culture a publié le Rapport au Parlement sur la langue française, marquant le 30e anniversaire de la loi du 4 août 1994 sur l'emploi de la langue française, plus connue sous le nom de loi Toubon. Cette publication offre notamment un panorama des initiatives publiques pour promouvoir le français et le plurilinguisme.

28/03/2024, 17:18

ActuaLitté

Aides exceptionnelles : le livre, un secteur peu aidé par le ministère

Investissements d'avenir, Plan France 2030 et Plan de Relance à la sortie de la crise Covid sont autant de « crédits exceptionnels » du ministère de la Culture, qui, entre 2017 et 2023, ont représenté plus de 3 milliards €. Avec la Cour des Comptes, le Sénat s'est penché sur la gestion et les attributions de cette somme conséquente, pour soulever plusieurs défaillances...

25/03/2024, 16:43

ActuaLitté

Question à Rachida Dati : en France, les auteurs ont-ils un travail ?

Ce 25 mars, un grand rassemblement est prévu devant le ministère de la Culture — un happening dont certaines organisations d’auteurs ont le secret. Évidemment, une pareille réunion sur la place des Colonnes de Buren attire l’attention du cabinet de la ministre. Au point que Rachida Dati a proposé une rencontre à trois organisations — précisément celles qui portent l’initiative de la Nuit des auteurs et autrices…

25/03/2024, 16:15

ActuaLitté

Braille : que fait la France pour fournir des livres aux aveugles ?

Avec l’ajustement du prix de vente des livres en braille sur le montant des titres classiques, une nouvelle politique d’inclusion a été mise en oeuvre. Le Centre de transcription et d'édition en braille (CETB), à l’origine de cette initiative, réduit les inégalités, avec cependant une problématique majeure : une offre encore trop faible, en regard de la production des éditeurs.

22/03/2024, 14:32

ActuaLitté

Marc Lizano entre au conseil d'administration du Centre national du livre

Le 13 mars dernier, le conseil d'administration du Centre national du livre s'est partiellement renouvelé, avec l'arrivée de nouveaux membres et des mandats reconduits pour d'autres. Signalons ainsi l'entrée de l'illustrateur Marc Lizano, et le retour de Sabine Wespieser.

21/03/2024, 15:59

ActuaLitté

La château de Jacquou le Croquant bientôt restauré

Immortalisé par Eugène Le Roy dans son roman Jacquou le Croquant (1899), le Château de l'Herm à Rouffignac Saint Cernin de Reilhac fait partie des 18 sites sélectionnés pour 2024 par la Mission Patrimoine de Stéphane Bern. L'objectif est de réunir 100.000 € pour participer au financement des travaux de restauration.

21/03/2024, 15:24

ActuaLitté

Gilles Pécout nommé président de la Bibliothèque nationale de France

Quelques jours après le départ de Laurence Engel, la Bibliothèque nationale de France s'est trouvé une nouvelle présidence, en la personne de l'historien Gilles Pécout. Ambassadeur de France à Vienne depuis 2020, il a été nommé lors du Conseil des ministres de ce mercredi 20 mars et prendra ses fonctions dès le 18 avril prochain.

21/03/2024, 09:43

ActuaLitté

IA, Académie française, auteurs : Rachida Dati devant les députés

Une semaine après son passage devant la commission de la Culture du Sénat, la ministre Rachida Dati faisait de même à l'Assemblée nationale, face à la commission des affaires culturelles. L'occasion de s'exprimer sur quelques sujets supplémentaires, et d'expliciter les travaux du ministère sous son ère.

20/03/2024, 16:19

ActuaLitté

Pass Culture : vers un fonds de dotation privé pour la part collective ?

Pensé comme un dispositif de démocratisation de l'accès à la culture, le Pass Culture restera associé aux quinquennats d'Emmanuel Macron. Pour son premier passage devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, la ministre Rachida Dati a déjà évoqué sa réforme, « pour que l'on puisse l'utiliser à plein ».

20/03/2024, 12:37

ActuaLitté

En octobre, un Sommet de la Francophonie tourné vers la création

Pour la première fois depuis 1991, la France accueillera au mois d'octobre prochain le Sommet de la Francophonie. À l'occasion de la Journée internationale de la Francophonie, ce 20 mars, l'Élysée a dévoilé une partie du programme de cet événement, entre le château de Villers-Cotterêts et le Grand Palais...

20/03/2024, 09:02

ActuaLitté

Amiens : le nouveau pôle de conservation de la BnF se dévoile

La Bibliothèque nationale de France (BnF), en collaboration avec la ville d'Amiens, la Communauté d'Agglomération Amiens Métropole, le département de la Somme, la région Hauts-de-France, et le Ministère de la Culture, annonce la sélection des cabinets d'architecture TVK (Trévelo & Viger-Kohler) et Carmody Groarke pour concevoir son nouveau centre de conservation à Amiens, situé sur l'ancien emplacement de l'hôpital Nord. 

19/03/2024, 16:10

ActuaLitté

Après les bouquinistes, "il faut sauver Guignol du Champs de Mars"

Après les bouquinistes des quais de Seine, préservés in extremis du désastre par une résistance opiniâtre et des indignations internationales, c’est au tour des activités culturelles, ludiques, séculaires, d’être sommés de disparaître corps et biens par le lobbying olympique. Toute la vie parisienne est priée de céder la place à la surveillance algorithmique. Par Mustapha Saha.

18/03/2024, 16:24

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Résultats plombés chez Editis : fort de café pour les salariés d'Interforum

Déplaisante nouvelle pour les salariés d’Interforum : les résultats de 2023 ont conduit à ce qu’ils perçoivent une participation au résultat extrêmement basse. Et pour aller de Charybde en Scylla, aucun intéressement ne leur a été versé : une première dans l’histoire de la structure de diffusion-distribution d’Editis.

 

23/05/2024, 13:49

ActuaLitté

Les défis du numérique réunissent les bibliothécaires départementaux

Si les technologies de l'information et de la communication sont désormais bien ancrées dans notre quotidien, elles continuent à le modifier, innovation après innovation. Les lieux de lecture publique se sont adaptés, mais restent confrontés à des questions cruciales, de l'inclusion numérique à la sobriété technologique... L'Association des bibliothécaires départementaux organise des journées d'étude, pour faire le point.

23/05/2024, 10:54

ActuaLitté

Un nouveau directeur général adjoint chez Lagardère

Le groupe Lagardère étoffe sa direction par la nomination de Grégoire Castaing au poste de directeur général adjoint, en charge des finances, à compter du 3 juin 2024. Il sera également membre du comité exécutif du groupe à cette même date.

23/05/2024, 10:42

ActuaLitté

Vente de Paris Match : LVMH en négociations exclusives avec Lagardère

Le Conseil d’Administration de Lagardère SA a autorisé la signature d’un protocole d’accord préliminaire et la poursuite des négociations exclusives avec LVMH pour la cession de Paris Match.

22/05/2024, 22:12

ActuaLitté

Heropolis : rêve et réalité d'une utopie moderne  

Je me souviens de l’étincelle qui traversa - Zwizz ! - mon cerveau à la lecture de cet article lu sur le site de France Info. C’était juste après la période du Covid. Les multimilliardaires du web, ceux-là mêmes qui nous vendaient leur techno-monde radieux dûment numérisé et métaversé, veillaient, en dignes dévots d’un New Age élitiste et écolo-friendly, à limiter voire interdire l’usage des technologies numériques à leur progéniture.

21/05/2024, 18:37

ActuaLitté

L'autrice Claude Pujade-Renaud nous a quittés

Les éditions Actes Sud annoncent avec regret la disparition de Claude Pujade-Renaud, autrice d'innombrables romans, nouvelles, et poésies. Elle nous a quittés dans la nuit du 17 au 18 mai, ayant atteint l'âge de 92 ans, laissant derrière elle un fort patrimoine littéraire.

21/05/2024, 17:45

ActuaLitté

5 bonnes raisons de lire L'écrivain pour enfants qui détestait les enfants

Un écrivain, une princesse et un grand secret... Bertrand Santini, auteur et illustrateur de la série Le Journal de Gurty, s’est imposé comme un auteur jeunesse incontournable. Il revient cette année avec son nouveau roman, L'écrivain pour enfants qui détestait les enfants. En partenariat avec les éditions Pocket Jeunesse, nous vous proposons 5 bonnes raisons de plonger dans cette lecture !
 

21/05/2024, 11:21

ActuaLitté

Adeline Barré prend la direction d'Occitanie Livre & Lecture

Cécile Jodlowski-Perra, directrice de l'agence Occitanie Livre & Lecture depuis 2010, se tourne vers le 7e art et prendra au mois de juin la direction de Normandie Images, la structure dédiée au cinéma de la région. Sa successeure a été désignée.

21/05/2024, 10:18

ActuaLitté

En Nouvelle-Calédonie, une médiathèque visée lors des émeutes

La médiathèque de Rivière-Salée, située à Nouméa, a été incendiée dans la nuit du 18 au 19 mai dernier, dans un contexte d'émeutes en Nouvelle-Calédonie. Ouvert en 2000, l'établissement abritait plus de 40.000 documents, rendus accessibles gratuitement.

20/05/2024, 14:48

ActuaLitté

Turquie : 42 ans de prison pour l'écrivain et opposant Selahattin Demirtaş

Emprisonné depuis le mois de novembre 2016 en Turquie, l'opposant Selahattin Demirtaş, ancien député, a été condamné à 42 années de prison, ce 16 mai, par une cour pénale d'Ankara. Il a été reconnu coupable d'« atteinte à l’unité de l’État et à l’intégrité territoriale » et de « diffusion de propagande terroriste », une sentence largement dénoncée à l'international.

20/05/2024, 10:50

ActuaLitté

Polar et littérature contemporaine chez Dante : molto Alighieri !

Comediedulivre2024 – La collaboration entre le Centre culturel italien — Dante Alighieri et la Comédie du livre, pour l’édition 2024, s’est focalisée sur une rencontre autour de la biographie de Nathalie Castagné. Son essai, consacré à la comédienne italienne (1924-1996) originaire de Sicile rendait prolonge le travail de traduction entamé sur l’ensemble de l’œuvre de Goliarda Sapienza. Une petite visite s'imposait.

19/05/2024, 18:46

ActuaLitté

Achat de livres en bibliothèques : “aujourd’hui, on soupèse chaque dépense”

Les données du ministère de la Culture font état de ce que le budget acquisition des bibliothèques et médiathèque en France représentait 7,4 % des coûts de fonctionnement en 2022. Depuis 50 ans, Expodif propose une alternative tant aux collectivités qu’aux revendeurs, en commercialisant des ouvrages neufs à prix réduit.

18/05/2024, 15:47

ActuaLitté

Quand la Mort provoque le Rire : le paradoxe de Perséphone

Le vertige de la finitude, le déni enfantin dans lequel nous plongeons tête la première dès qu’il s’agit d’envisager notre propre mort forment paradoxalement un terreau fertile pour la comédie.

18/05/2024, 08:30

ActuaLitté

Le Conseil d'État renvoie la hausse des frais de port à l'UE  

Le Conseil d'État français, sollicité par Amazon, a décidé de ne pas trancher immédiatement sur la mesure visant à augmenter les frais de port sur les livres, nous apprend l'AFP. L'institution a renvoyé la question à la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) pour avis. 

17/05/2024, 19:44

ActuaLitté

L'Ours Paddington, médaille d'or aux prochains JO ?

Avec Michel Lafon, l'Ours Paddington se refait une beauté. Une série de rééditions des albums de Michael Bond est à venir, avec une maquette modernisée et des titres liés à l'actualité. Pour ouvrir cette nouvelle jeunesse, l'album Paddington remporte la médaille d'or sortira le 13 juin, juste avant les Jeux Olympiques de Paris.

17/05/2024, 14:58

ActuaLitté

Les éditions Martin de Halleux s'essayent au financement participatif

Pour la première fois de leur histoire, les éditions Martin de Halleux ouvrent un financement participatif, afin de publier l'ensemble des livres-arbres de la collection Carl Schildbach. Une entreprise inédite autour d'un trésor de la botanique, et deux ouvrages prévus : un broché, l'autre relié, limité et numéroté.

17/05/2024, 10:43

ActuaLitté

La carte de Cassini, première carte générale et particulière de France  

La carte de Cassini, premier relevé général et particulier du royaume de France, et chef-d’œuvre cartographique du XVIIIe siècle, a été reproduite pour la première fois en un seul volume qui se veut d’exception. Édité par Conspiration Éditions, le beau livre comprend 181 feuilles rehaussées à l’aquarelle, reproduites à l’échelle originale pour en restituer toute la splendeur dans les moindres détails. Une vision fascinante de la France de l'époque.

16/05/2024, 18:18

ActuaLitté

La poétesse Françoise Geier est décédée

La poétesse, nouvelliste et photographe Françoise Geier est décédée des suites d'une longue maladie, révèle la poétesse et peintre Colette Klein sur son profil Facebook.

16/05/2024, 17:47

ActuaLitté

Le procès de l'agresseur de Salman Rushdie attendu en septembre 2024

La parution du Couteau, de Salman Rushdie, le 18 avril dernier (en français chez Gallimard, dans une traduction de Gérard Meudal), a bouleversé l'agenda judiciaire du procès de son agresseur. Hadi Matar, interpelé après sa tentative d'assassinat de l'écrivain, sera finalement jugé en septembre prochain, aux États-Unis.

16/05/2024, 15:18

ActuaLitté

Ilan Pappé, auteur du Nettoyage ethnique de la Palestine, retenu par le FBI

En décembre dernier, ActuaLitté révélait que Fayard éclipsait en catimini un des ouvrages sur la Palestine de l'historien israélien Ilan Pappé, Le nettoyage ethnique de la Palestine (trad. de l'anglais Paul Chemla), publié dans la maison en 2008. Les droits ont alors été repris par la maison engagée, La Fabrique, qui l'a publiée le 10 mai dernier. L'auteur revient finalement dans nos colonnes, à nouveau pour de tristes raisons...

16/05/2024, 14:40

ActuaLitté

Tombée aux mains des promoteurs, Paris n'est plus une fête

Il y eut Les Furtifs d’Alain Damasio, explorant un avenir où en France, l’espace public en tant que bien commun a été totalement privatisé. Par conséquent, les citoyens achètent des droits d’accès. Les riches en tout cas. Et l’ouvrage restait une fiction : dans Paris n’est plus une fête, Hacène Belmessous propose le revers de la médaille. Un essai cette fois, rendant le roman de Damasio plus terrifiant encore.

16/05/2024, 14:13

ActuaLitté

Mort de Don Perlin, vétéran des comics et cocréateur de Moon Knight

Véritable vétéran des comics, qui croisa Will Eisner et connut plusieurs âges et modes du 9e art américain, Don Perlin est décédé ce 14 mai 2024 à l'âge de 94 ans. Il laisse derrière lui un personnage entré dans l'univers cinématographique et télévisuel Marvel, Moon Knight.

16/05/2024, 13:02

ActuaLitté

L'auteur de la tentative d'assassinat de Robert Fico est un poète

Le Premier ministre slovaque Robert Fico, âgé de 59 ans, a été victime d'une tentative d'assassinat lors d'un déplacement à Handlová, dans le centre du pays. Touché par plusieurs balles, notamment à l'abdomen, le responsable politique ne serait plus en danger de mort, mais reste hospitalisé. Le tireur serait un homme de 71 ans, romancier et poète, au profil plutôt complexe.

16/05/2024, 10:49

ActuaLitté

Israël et la Russie emprisonnent de plus en plus d'auteurs

L'organisation PEN America, qui s'investit pour la protection des auteurs du monde entier et la défense de leur liberté d'expression, a publié son rapport 2023 sur la situation des écrivains emprisonnés. Au moins 339 d'entre eux restent incarcérés, un niveau jamais atteint depuis 5 ans. La multiplication des conflits facilite ces arrestations avec, l'année dernière, un sursaut d'autoritarisme en Russie et en Israël.

15/05/2024, 10:51

ActuaLitté

Mauvaise nouvelle : la novelliste de génie Alice Munro n'est plus

L'autrice canadienne Alice Munro, lauréate du Prix Nobel de Littérature en 2013, est décédée le 13 mai 2024 à l'âge de 92 ans, à son domicile de Port Hope, au sud du Canada. Elle laisse derrière elle une quinzaine de recueils de nouvelles, un unique roman, et une influence sensible sur une génération d'écrivains.

15/05/2024, 09:46

ActuaLitté

Roman Milan : une nouvelle ère de lecture pour les enfants

RomanMilan — Les éditions Milan lancent en septembre 2024 leur toute nouvelle collection, Roman Milan, des livres conçus pour captiver l’imagination des jeunes lecteurs et les transporter dans des mondes remplis d’aventure, de découverte et de créativité.

14/05/2024, 15:20

ActuaLitté

Achille Mbembe et Patrick Chamoiseau à la recherche du “Tout-monde”

À Marseille, à l'occasion du festival La 1ère qui se tient du 30 mai au 2 juin, aura lieu une conférence réunissant l'historien et politologue Achille Mbembe et l'écrivain Patrick Chamoiseau. Le Camerounais et le Martiniquais échangeront sur leurs visions du monde de demain. La conversation sera diffusée le jeudi 30 mai, à partir de 18h, sur La1ere.fr.

14/05/2024, 13:41

ActuaLitté

Mélissa Da Costa revient en août avec Tenir debout

Celle qui en 2023 atteignait la première place du palmarès du Figaro des auteurs français ayant vendu le plus de livres, Melissa Da Costa, revient le 14 août prochain avec son huitième roman, Tenir Debout, édité chez Albin Michel. Un premier extrait : « Nous ne sommes pas le genre de couple à nous embrasser dans un troquet. Nous sommes de ceux qui s’abîment la peau, qui se causent des tourments. Depuis le premier soir. »

13/05/2024, 17:52

ActuaLitté

La Cour des Comptes enquête sur la caisse de retraite des artistes-auteurs

Après 40 années de négligence, durant lesquelles la sécurité sociale des auteurs ne s’est pas préoccupée de collecter les cotisations, la justice s’en mêle. ActuaLitté apprend que la Cour des comptes déclenche une enquête. Laquelle portera sur les exercices 2019 et suivants, une année des plus piquantes...

13/05/2024, 17:41

ActuaLitté

Zoé Derleyn écrit avec la peau

Les cuisses de l’une collent à la banquette d’un train sous l’effet de la chaleur. Le froid engourdit les doigts d’une autre, tandis qu’elle tente de se réchauffer aux flammes d’un feu de camp. La paume d’une autre encore est blessée par les ongles de l’amie qui serre trop fort sa main. Dix textes, dix femmes. Elles se demandent qui elles sont, à quoi elles ressemblent, elles font face à la brutalité, cherchent une consolation.

13/05/2024, 14:45

ActuaLitté

Climaticide, bigorexie, tchip... Les mots de l'époque, selon Le Petit Robert

En librairie le 16 mai prochain, quelques jours avant son principal concurrent, le Larousse, Le Petit Robert de la langue française a intégré plusieurs mots et définitions supplémentaires. Les dizaines de nouvelles entrées témoignent des « principales préoccupations de notre époque », selon Géraldine Moinard, directrice de la rédaction des Éditions Le Robert.

13/05/2024, 12:54

ActuaLitté

Albin Michel publiera les Mémoires d'Angela Merkel en novembre

Seize années durant, Angela Merkel a porté sur ses épaules le gouvernement de l’Allemagne. À la tête du pays, elle a traversé de nombreuses crises et a marqué la politique et la société allemandes et internationales par son action et sa personnalité. FREIHEIT. Erinnerungen 1954 – 2021 (LIBERTÉ. Mémoires 1954-2021), sortira en Allemagne chez Kiepenheuer & Witsch et paraîtra dans plus de 30 pays.

13/05/2024, 11:36

ActuaLitté

Un jubilé littéraire : “La littérature peut être une fête”

SalondulivredeTurin2024 – Cette année, pour la première fois, le Salon international du livre de Turin accueille une langue invitée, l'allemand. Le programme, appelé Literatur Parade, évoque, et mettra en scène, une véritable parade littéraire. Nous avons rencontré Anne-Bitt Gerecke, responsable de l'aide à la littérature et à la traduction du Goethe-Institut (litrix.de) et Reina Gehrig, responsable de la section littérature de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, qui ont conçu le programme.

12/05/2024, 19:31

ActuaLitté

Crises, écologie, lecture : l'avenir des libraires

Depuis 2011, le Syndicat de la Librairie Française (SLF) orchestre tous les deux ans les Rencontres nationales de la librairie (RNL), un rendez-vous désormais incontournable pour les professionnels du secteur. Cette année, c'est à Strasbourg, capitale mondiale du livre, que les réjouissances auront lieu, les 16 et 17 juin : demandez le programme.

12/05/2024, 10:02

ActuaLitté

“Pour nous, voir c’est déjà lire” : Idee Storte Paper

SalondulivredeTurin2024 – En parcourant les pavillons du Salon du livre de Turin, un stand attire l’attention, truffé d’illustrations aux formats variés, entre dessins fantastiques et animaliers. « Il s’agit de déballer, de casser le livre et de le détruire, dans le sens où l’illustration contenue dans le livre est vendue au même titre que le livre », nous explique l’éditeur de Idee Storte Paper.

11/05/2024, 14:46

ActuaLitté

Italie : l'édition garde le moral, malgré le recul des ventes

SalondulivredeTurin2024 – Le marché du livre accuse un recul de 2,2 %, sur le premier quadrimestre 2024 en Italie. Heureusement, les auteurs locaux maintiennent les ventes à flot. Cependant, en regard des données de 2019, le secteur afficherait une croissance de 15,1 %, avec des libraires qui gagnent des parts de marché sur les sites de ecommerce.

10/05/2024, 15:11