Mort de Nahel : la colère s'étend aussi au secteur du livre

« Un refus d'obtempérer n'octroie pas le droit de tuer », rappellent plusieurs organisations, tandis que l'ONU alerte la France sur le « racisme » au sein des forces de l'ordre. La mort de Nahel, 17 ans, à Nanterre, dans le cadre d'un contrôle de police, a douloureusement rouvert, encore une fois, le débat sur l'usage de la violence par la police française.

Le 30/06/2023 à 16:09 par Antoine Oury

29 Réactions | 865 Partages

Publié le :

30/06/2023 à 16:09

Antoine Oury

29

Commentaires

865

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Trois jours après la mort de Nahel, âgé de 17 ans, lors d'un contrôle de police, le 27 juin dernier à Nanterre, la tension ne faiblit pas, avec des heurts recensés dans plusieurs villes de France. Cette nouvelle bavure policière relance le débat sur l'usage de la violence par les forces de l'ordre, au cours des interpellations, mais aussi des divers mouvements sociaux.

Ce jeudi 29 juin, le policier auteur du tir mortel a été mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention provisoire. « En l'état des investigations, le parquet considère que les conditions légales d'usage de l'arme ne sont pas réunies », a souligné le procureur de la République de Nanterre. Les deux agents impliqués ont indiqué « s'être sentis menacés en voyant le conducteur redémarrer », au cours du contrôle, selon l'AFP.

Pas de justice, pas de paix

Depuis le décès du jeune homme, marches blanches et expressions de la colère se succèdent. Le contexte de la bavure policière reste à préciser, mais l'Organisations des Nations Unies a invité la France à « se pencher sérieusement sur les problèmes profonds de racisme et de discrimination au sein des forces de l'ordre », selon les termes de la porte-parole du Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH), Ravina Shamdasani.

Plusieurs acteurs de la chaine du livre ont fait part de leur solidarité avec les manifestants et tous ceux qui demandent justice pour la mort de Nahel. « Pas de justice, pas de paix », commentent ainsi les éditions Libertalia, renvoyant vers un de leurs ouvrages en accès libre, Rengainez, on arrive !, de Mogniss H. Abdallah, « qui nous semble essentiel pour éclairer des décennies de crimes racistes et sécuritaires ».

« La police tue », soulignent pour leur part les Éditions Divergences, en pointant cette fois vers une citation de l'ouvrage collectif Défaire la police, qui réunit les contributions d'Elsa Dorlin, Jérôme Baschet, Serge Quadruppani, le Collectif Matsuda, Irene et Guy Lerouge.

À Nanterre, la librairie El Ghorba mon amour a affiché le dessin de l'auteur de bandes dessinées italien Gianluca Costantini, qui propose en libre accès un certain nombre d'illustrations pour faire part de sa colère et de sa solidarité.

Les bibliothèques, victimes collatérales

Depuis le 27 juin, des émeutes ont lieu dans plusieurs villes de France, occasionnant la destruction de biens matériels et la dégradation d'un certain nombre de bâtiments, plus ou moins symboliques.

Des bibliothèques et médiathèques ont été visées dans certaines villes, notamment la médiathèque d'Étouvie, à Amiens, qui était en construction.

À Marseille, les vitrines de la bibliothèque municipale L’Alcazar ont été brisées dans la nuit du 29 au 30 juin, des dégradations jugées « inacceptables » par le maire de la ville, Benoît Payan.

L'expression de la colère populaire par l'incendie des bibliothèques est un phénomène ancien, mais de plus en plus fréquent, étudié par le sociologue Denis Merklen, auteur d'un ouvrage de référence sur le sujet, Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ? (Presses de l’Enssib, 2013).

« J'ai relevé environ 75 incendies de bibliothèques depuis une vingtaine d'années : il y a des moments où l'on en compte beaucoup, lors des émeutes de 2005, par exemple, ou après l'élection présidentielle de Nicolas Sarkozy », nous expliquait-il à ce sujet, en 2018. Le livre du sociologue, qui étudie les contextes sociaux autour de ces événements, invite à s'interroger sur la portée politique de la destruction de la bibliothèque, assez évidente dans le cas de la mort de Nahel.

Les quartiers populaires sont des espaces sociaux traversés par de multiples conflits, que l'on connaît, où se mêlent la racialisation, l'histoire de l'immigration, le chômage ou encore la perception d'un avenir bouché. Dans ce contexte, la bibliothèque pose une pétition de principe qui dit « Laissez-nous à l'extérieur des espaces de conflits », elle se présente comme un havre de paix, mais, de temps en temps, il n'est pas étonnant qu'une des vagues conflictuelles qui touchent les quartiers populaires vienne toucher la bibliothèque pour demander : « Es-tu notre bibliothèque ou la leur ? Qui décide des budgets et des collections ? Est-ce nous, les habitants de notre quartier, ou est-ce vous, qui en tirerez profit ? »

 

– Denis Merklen, en 2018

Rappelons que Victor Hugo, dans un texte publié au sein du recueil L'Année Terrible (1872) et intitulé « À qui la faute ? », s'était interrogé sur l'incendie d'une bibliothèque et sa portée symbolique. Il y soulignait le décalage entre l'indignation des uns et la colère, tout aussi profonde et puissante, des incendiaires.

Photographie : illustration, Département des Yvelines, CC BY-ND 2.0

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

29 Commentaires

 

NAUWELAERS

01/07/2023 à 00:39

Tout de même...
Solliciter Hugo pour (plus ou moins) justifier (?) des incendies de bibliothèques, pas d'accord.
La mort de Nahel est une tragédie, mais cela semble un prétexte pour certains pour détruire mais aussi piller des magasins (infos de cette nuit).
Pour brûler des voitures de prolos...qui ensuite risquent de voter RN.
On y pense ?
Non, il ne faut pas tout justifier.
Alors que le policier meurtrier ne bénéficie d'aucune impunité, ce qui est normal.
Alors qu'après les meurtres à Annecy -de tout jeunes enfants -l'émotion a semblé moins profonde et durable que pour Nahel, sans entraîner de graves troubles, ni de déprédations, ni d'incendies...
On finira par admettre que l'ensauvagement de la France existe et non, non et mille fois non, n'est pas un concept d'extrême droite: c'est ce qui existe, point barre.
Cela existe mais cela gêne ?
Alors on ose parler de «panique morale» devant des images terribles et non trafiquées.
Cette fureur qui se déchaîne...
Cela fait autant peur que le racisme systémique dont on accuse la police.
Mais quelques flics racistes ou sans foi ni loi ne doivent pas faire oublier leurs collègues qui accomplissent leur tâche courageusement et honnêtement.
Et il faut les écouter aussi, monsieur Mélenchon !
Dans une société sans police, on aura la voyoucratie: progressiste cela ?
Poser la question, c'est y répondre.
Les victimes de ces émeutes, sans lien avec la mort de Nahel, on ne les entend pas.
Elles sont invisibilisées.
Elles n'ont pas droit à la parole, dans les médias que je lis et écoute.
Est-ce normal ?
Les victimes à mettre en exergue...et celles qu'on ignore ?
C'est quoi ce traitement de l'actualité ?
Avis aux casse-pieds qui brandissent des CV politiques d'autrui sans légitimité ni compétence: c'est le temps des vacances, prenez-en...
Très longues si possible.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Christian

01/07/2023 à 06:52

J'aime bien lire des articles sur l'actualité littéraire, pas une tribune politique !

Roljo

01/07/2023 à 07:09

Il faut absolument bouger, réagir à ces atrocités. Il ne faut rien laisser passer.

Roljo

01/07/2023 à 07:10

C'est la d'échéance totale.

Aurelien Terrassier

01/07/2023 à 10:12

Depuis le temps que des personnalités à gauche alertent sur le racisme systémique dans la police. Ce n'est pas le premier drame mais celui-ci a fait beaucoup réagir notamment avec les émeutes. La police tue comme le souligne à juste titre les éditions divergences dans un bel ouvrage collectif. Dommage pour ces bibliothèques incendiées et ça devrait aussi interpeller le gouvernement actuel du fait de sa politique répressive et de plus en plus autoritaire pour apaiser vraiment la situation. Une fois les émeutes passés les problèmes sociaux et d'intégration vont perdurer à cause de ce gouvernement et dans ce cas-là, nous ne sommes pas à l'abris de certaines émeutes à l'avenir aussi.
.

NAUWELAERS

02/07/2023 à 11:59

Aurelien Terrassier,
Cela suffit, les torts sont partagés !
Certains flics, j'espère très minoritaires, sont des racistes et des brutes qui franchissent la ligne
rouge, bien au-delà de leur mission nécessaire du maintien de l'ordre.
Mais lorsque d'immondes crapules ont failli faire brûler vifs des flics dans une voiture de police durant une patrouille, ce genre de monstruosités n'engendre aucune émeute.
Ceux qui caillassent des bus et des ambulances et voitures de pompiers sont des salopards.
J'espère qu'il ne s'agit que d'une petite minorité qui hélas fait jeter un opprobre très injuste sur les immigrés en général.
L'amalgame toujours...
Mais s'indigner parce qu'un policier parlait de «nuisibles» en faisant allusion à des salopards qui agressent, brûlent, volent, pillent etc., eh bien c'est de la tartufferie nauséabonde.
Moi l'hypocrisie portée à ce point-là, cela me donne la nausée.
Si vous revenez avec vos étiquettes politiques à tort et à travers, classement vertical.
On a récupéré les meurtres de bébés à Annecy, c'est ce qu'on a proclamé...?
Eh bien des crapules ont récupéré la mort -tragique-de Nahel pour, par exemple, saccager un centre ville ou l'autre (Grenoble) et aller piller des magasins en ville.
Et brûler des voitures.
Désolé, le mot «ensauvagement» correspond à une certaine réalité.
Honte au déni et au mensonge.
Après tout cela, la question: comment enfin améliorer la situation ?
Des milliards ont été déversés sur ces banlieues dites difficiles -et les troubles graves ont largement dépassé ces dernières; je reconnais volontiers que je n'ai pas la solution magique.
Tout cela est calamiteux et affligeant et remplit d'une immense tristesse -et de colère -le Belge francophile que je suis.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Mox Fulder

03/07/2023 à 10:12

**Des milliards ont été déversés sur ces banlieues dites difficiles**

Justement, non.
Les rapports "Plan banlieues" sont systématiquement passés à la déchiqueteuse, les uns après les autres, justement sous prétexte qu'ils seraient trop dispendieux. Je vous invite à vous renseigner sur ce qu'il advenu du dernier rapport produit par Jean-Louis Borloo qu'avait commandé Emmanuel Macron himself. Il est allé tout droit à la poubelle, comme tous ses prédécesseurs, parce qu'on fait mine de vouloir s'attaquer au problème.
De fait, les banlieues n'ont fait que décrocher, des décennies durant, avec ls conséquences que l'on sait : surreprésentation du chômage, services publics absents, développement d'une économie parallèle et banalisation de la petite délinquance. C'est ainsi que les banlieues sont devenues des poudrières susceptibles d'exploser dès que l'actualité s'y prête.

Personne - ou presque - n'est parti de ces constats, pourtant établis de longue date, pour fournir une grille d'analyse sociologique de la situation. Non, à la place on a des commentaires dépolitisés et caricaturaux, qui dressent les gens les uns contre les autres, au profit d'explications simplistes : "La police est fasciste" versus "Les jeunes des cités sont des voyous".
Il est urgent de s'attacher à comprendre, faute de quoi il ne nous reste plus que les idioties consistant à cibler des jeunes "intoxiqués par les jeux vidéo" (dixit notre Président, singeant ici involontairement Donald Trump après une fusillade aux US) ou les discours de haine propagés par l'extrême droite. Que l'on en soit réduit à ça, dans le pays de Pierre Bourdieu, c'est quand même problématique. Mais c'est probablement le résultat d'un travail de sape consistant à expliquer aux gens que la sociologie, c'est la culture de l'excuse. le fameux "Expliquer, c'est un peu excuser" de Manuel Valls. Céder à ce terrible raccourci intellectuel se paiera très cher, parce qu'on sait à qui il profite.

NAUWELAERS

03/07/2023 à 12:36

Max Fulder,
Du vrai dans ce que vous exposez mais c'est incomplet.
Les prêcheurs de haine dans certaines mosquées, ce n'est pas un fantasme d'extrême droite.
Des jeunes d'origine immigrée haïssant la France, hélas cela existe.
Et les victimes des violences de tous ordres que l'on vient de connaître -y compris des pillages de magasins ! -sont souvent d'autres personnes d'origine immigrée.
On plaide à juste titre pour plus de services publics (...y compris dans les zones rurales sinistrées !).
Et quand des jeunes attaquent ces mêmes services publics, caillassent des bus et voitures de pompiers, détériorent des bâtiments publics parce que cela représente l'autorité ?
Nier les réalités avérées qui dérangent, cela ne fait pas avancer.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Fox Mulder

03/07/2023 à 13:41

Je schématise parce que ce n'est pas le lieu pour des messages à rallonge, mais je dis que les constats ne valent rien s'ils ne s'inscrivent pas dans un schéma d'analyse de causes/conséquences. Vous pouvez effectivement ajouter le radicalisme religieux et/ou le communautarisme vengeur aux observations que je fais déjà, ça ne nous dispense toujours pas (et même certainement encore moins) d'un travail de compréhension du phénomène. J'en reviens à la nécessité d'expliquer (et non pas "justifier" ou "excuser") sur la base des travaux conduits à cette fin : on a en France une bibliographie précieuse en la matière (on cite toujours Bourdieu, mais c'est Touraine qui a certainement le plus creusé le sujet de la relégation urbaine). Et contrairement à ce que j'entends parfois, non, ce travail n'a jamais été mis à profit : les plans pour les banlieues n'ont jamais été appliqués, sinon au travers d'écrans de fumée. Et à chaque fois que ces poudrières explosent, c'est un peu du réel qui nous rattrape.

Je ne perdrai pas une ligne à dire pourquoi sur ce sujet, les réponses de l'extrême droite n'en sont pas.

NAUWELAERS

03/07/2023 à 14:17

Fox Mulder,
Ce site est un site littéraire.
On ne va pas commencer de très longues analyses sociologiques fouillées du phénomène que nous vivons de vivre ou de constater.
De toute façon, un constat basique mais incontestable sauf par des esprits totalement tordus est que rien ne justifie des incendies de bâtiments publics et de véhicules.
Ni des pillages de magasins parce qu'un homme a été tué par la police.
D'autres victimes que Nael n'ont rien demandé, comme les bébés poignardés à Annecy et cela n'entraîne aucune émeute.
On dénonce la récupération de ces meurtres crapuleux d'Annecy, et autres, par des politiques.
La récupération du meurtre de Nael par des casseurs et des voyous et des pilleurs, désolé, il n'y a rien à comprendre sauf que c'est inadmissible et qu'il faut penser à ces victimes-là, dont beaucoup immigrées ou allochtones...
Qui n'ont plus de médiathèque.
Qui se retrouvent sans transports en commun lorsqu'elles travaillent tard (ou rentrent après 21 heures du turbin).
Dont la voiture a brûlé.
Dégoût de la complaisance de certains face à cette crapulerie sans foi (ou alors une foi nauséabonde car à base de haine totale) ni loi, seule la leur -la loi des caïds étant d'application.
Forcée et totalitaire.
Contre des non-privilégiés, je le rappelle !
Qui prennent tout plein pot.
Il faut tout de même éviter de se voiler la face devant ce qui est inadmissible dans une société civilisée.
Ceux qui trouvent que mon discours est réac sont totalement à côté de la plaque mais c'est leur problème, leurs yeux bandés volontairement.
Leur tartufferie à couper au couteau.
Moi je suis scandalisé et écoeuré par ces émeutes et violences alors même que le policier a été désavoué au plus haut niveau et châtié, ce qui est normal.
Rien ne justifie cette balle dans le corps de celui qui ne s'est pas plié à l'injonction de police.
Alain Touraine et autres, je ne dis pas non mais en ce moment, la juste indignation prime.
Il faudra une réflexion globale sur ces «territoires oubliés de la République», sans oublier les zones rurales.
Je me fous des étiquettes politiques que certains me colleront peut-être et que je déchire: poubelle, aucun intérêt -seul le réel m'intéresse, loin des idéologues de tout poil.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Mox Fulder

03/07/2023 à 17:59

"Il n'y a rien à comprendre" dîtes-vous ?
Bien sûr que si. Est-ce que vous mesurez la portée d'un tel renoncement ?

Par ailleurs, si nous sommes effectivement sur un site littéraire, vous m'accorderez au moins d'essayer de réhabiliter une bibliographie sociologique pléthorique en France : des rayons entiers dans des bibliothèques. A ne lire toutefois que si l'on est persuadé qu'il y a "des choses à comprendre".

NAUWELAERS

03/07/2023 à 19:18

Max Fulder,
Comprenez tout ce que vous voulez, donc pas tout: loin de là.
Je comprends la colère immense des victimes de ces actes crapuleux.
C'est tout et tant pis si vous refusez de comprendre.
Peu me chaut.
C'est à vomir.
Rien ne justifie ces crapuleries dont des personnes au bas de l'échelle sociale, souvent allochtones elles aussi sont les victimes.
Mais cela, c'est trop complexe pour votre logiciel si basique et tendancieux (il faudrait réhabiliter ce mot) de compréhension hémiplégique à sens unique.
Non au faux progressisme.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Mox Fulder

03/07/2023 à 23:35

Comme beaucoup de ses contempteurs, vous ne comprenez pas ce qu'est la sociologie. Vous la tenez pour déresponsabilisante alors que je n'ai jamais écrit que ces émeutes étaient "justes" ou "justifiables". Je constate juste qu'elles sont, en ce sens qu'elles se sont produites à large échelle et je vous dis quelques chose d'aussi simple que ça : ça a eu lieu et il convient de se demander pourquoi. La sociologie est une science de la connaissance, vous ne parlez que de responsabilité et manipulez le vocabulaire de la justice, comme si nous étions les jurés d'un tribunal. Ca dit tout de la confusion que vous opérez, mais dont vous refusez de sortir, trop pressé de sauter sur votre clavier pour répondre. Alors je veux bien rester poli, mais je vous renvois à votre propre approche "basique" d'un phénomène que vous refusez explicitement de comprendre.

Maintenant, je vais prendre congés, hein. Je vous laisse le dernier mot si vous voulez, mais entre nous, c'est votre propre crédibilité que usez à chaque post.

NAUWELAERS

04/07/2023 à 13:14

Monsieur Fulder,
Je ne crois pas que votre crédibilité à vous soit éblouissante.
Je ne prétends pas que la sociologie -ou toutes les formes de sociologie -soient déresponsabilisantes.
Mais face à de la vraie barbarie, certaines contorsions intellectuelles ont tout faux.
La fausse intelligence mâtinée d'une cuistrerie inconsciente, on connaît cela.
Et c'est à déconstruire...
Tant qu'à faire et en tentant de se repérer péniblement dans le dédale de vos raisonnements tortueux et de vos sophismes divers, on pourrait comprendre le racisme, non ?
Entre autres ?
Pourquoi pas, allez, on va jusqu'au bout de votre façon de voir ?
La barbarie ne s'analyse pas, Monsieur au ton de père noble ou de mandarin au petit pied.
Elle se constate avec horreur et se combat.
Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile etc.
Vous pouvez parfaitement me répondre, nul ne vous l'interdit.
Je ne ferme pas la discussion ou les échanges d'arguments vifs...
Moi je préfère les portes ouvertes aux grands huis fermés -ce qui a donné : huis clos.
Je ne clos pas la discussion, c'est vous peut-être.
Vous le prenez de très haut...attention, trop en hauteur, l'air se raréfie (contrairement à la cuistrerie).
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

04/07/2023 à 13:00

Max Fulder je suis d'accord avec vous. Je partage votre analyse sur les quartiers populaires.

Aurelien Terrassier

04/07/2023 à 12:43

Christian Nauwaelers Oui le saccage, le vandalisme et le pillage sont des actes scandaleux et je ne vais pas trouver d'excuses. Cela étant il y a bel et bien des problèmes d'intégration dans les quartiers populaires où des postes d'enseignants sont supprimés dans les collèges et écoles et dans certains endroits il n'y a même pas de commissariat de police. Comprendre n'est en aucun cas excuser soyons bien clairs là-dessus. Les flics voyous et tueurs sont certes minoritaires mais le plus souvent couvertes par la hiérarchie dont certains policiers minimisent des faits graves quand l'IGPN parfois aussi étouffe des enquêtes. Quand on voit en permanence les représentants de certains syndicats de police très à droite ouà l'extrême droite sur les chaînes info, ça ne donne pas forcément une bonne image de la police. Il faut et il doit y avoir une police républicaine. Il y a eu aussi cet élu menacé a son domicile avec sa femme qui a subi de graves violences et qui est encore à l'hôpital. Je trouve ça tragique et inexcusable. Ca serait un élu d'extrême droite je trouverai cela aussi inexcusable mais sans excuser la dangerosité et le projet haineux que ce dernier défend. Le mot ensauvagement rappelle "les sauvageons" de Jean-Pierre Chevenement et n'arrange rien aux problèmes bien au contraire car il peut servir à stigmatiser aussi la jeunesse des quartiers populaires c'est vite l'amalgame. Maintenant, es délinquants ne le sont pas éternellement heureusement, ils se réinsérent et ont droit à une seconde chance. Aussi pourquoi François Hollande n'a pas tenu deux promesses de son programme à savoir le droit de vote des étrangers et le recipice en cas de contrôle de police. Manuel Valls à l'époque ministre de l'intérieur a refusé d'appliquer ses mesures.
Je ne dis pas que nous n'en saurions pas là aujourd'hui mais les choses se seraient peut-être passer différemment.

NAUWELAERS

05/07/2023 à 01:43

Aurelien Terrassier,
Si le mot «sauvageons» stigmatise de vraies crapules, cela n'est que normal.
Eux ne stigmatisent pas: ils volent, agressent, pillent, brûlent des véhicules et bâtiments, terrorisent des citoyens honnêtes et impuissants...dont beaucoup d'immigrés.
Eux, les voyous, soufflent sur les braises, eux sont haineux et aident l'extrême droite à s'imposer !
Sans ces voyous auxquels on n'a pas à trouver d'excuses, l'extrême droite reculerait.
Là où je vais dans votre sens, c'est que trop de gens considèrent que tous les jeunes immigrés sont des «racailles» en puissance.
Là il s'agit d'un amalgame raciste qui me scandalise.
Ce mot m'agresse et me scandalise quand il est généraliste.
Pas quand il désigne de vrais voyous violents sans foi ni loi.
Je déteste autant ce genre d'amalgames que l'angélisme qui justifie les saloperies commises par des jeunes...ce qui correspond à un grand crachat à la figure de leurs victimes, souvent allochtones.
On risque d'arriver à ce paradoxe: des personnes d'origine immigrée -plutôt des adultes-...qui finiront par se laisser tenter par un vote RN suite à ces violences gravissimes que l'on vient de connaître !
Ce qui est totalement contre nature: je sais que vous pensez cela,, et sur ce point -tout arrive -je serai d'accord avec vous.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

05/07/2023 à 02:18

Aurelien Terrassier,
Je souscris à 100% à cet article ci-dessous (le début).
De la grande Natacha Polony.
Vous le trouverez sur le site de «Marianne», qui honore la presse française et le vrai progressisme.
Et le meilleur journalisme.
CHRISTIAN NAUWELAERS



Édito
Natacha Polony : "Les émeutes, le déshonneur et la guerre"

Après la mort de Nahel, tué par un policier, Emmanuel Macron s'est empressé de qualifier cette mort d'« inexcusable ». Et nombre d'adeptes du gauchisme, usant de poncifs sociologisants, se sont réjouis de soi-disant « révoltes », voyant d'un bon œil ces pillages et violences. Erreur, les habitants des banlieues n'ont pas besoin de leur complaisance ni de leur clientélisme, ils ont besoin que la République s'applique et que celle-ci continue de reconnaître ceux qui respectent la loi. Pas les autres.

Aurelien Terrassier

05/07/2023 à 09:37

Christian Nauwaelers Je ne suis pas toujours d'accord avec Natacha Polony que je trouve parfois un peu réactionnaire. En tout cas comprendre n'est pas excuser et la Nupes n'excuse en aucun cas les incidents. Condamner les incidents n'est pas incompatible avec le fait de condamner les violences policières et le racisme systémique au sein de la police loin s'en faut. Il faut une police républicaine digne de ce nom pour que la délinquance recule de manière efficace!

CHRISTIAN NAUWELAERS

05/07/2023 à 13:06

Aurelien Terrassier,
Pour une fois...je suis d'accord avec un post de vous.
Là on est dans le bon sens et le raisonnable.
Simplement, ces faits gravissimes sont bien plus que de simples incidents mais peu importe, on ne va pas se chamailler pour une question de sémantique quant à ce mot: d'accord sur le fond.
CHRISTIAN NAUWELAERS

lila bart

01/07/2023 à 15:13

Ils brûlent les bibliothèques et librairies tout simplement parce que le papier, ça brûle bien et ils sont sûrs que ça fera de gros dégâts.

jujube

01/07/2023 à 23:26

@ Lila
C'est vrai, ca!!

Marie

01/07/2023 à 22:51

Cela fait belle lurette que ni l’instruction ni malheureusement l’éducation n’apprennent aux enfants à REFLECHIR.De plus le matérialisme ambiant,la consommation immédiate( qui est une destruction) sont devenus les raisons de vivre d’une partie de cette jeunesse livrée à elle même.Rappel:chaque fin d’année des voitures sont brûlées « festivement »,hélas.Quand on n’a pas appris à réfléchir on n’a que des droits,jamais de devoirs,et la police est l’ennemi car elle encadre les droits,à plus forte raison quand elle tue.Pour beaucoup,la police et les policiers c’est la même chose,à combattre.

un lecteur fidèle

03/07/2023 à 09:39

Je propose à Actualitté de créer un podcast pour faire débattre toutes les semaines Monsieur Terrassier, chantre des gentils gens de gauche, et Monsieur Nauwelaers, apôtre de la France bien réac sous couvert de bon sens commun. Cela limitera les caricature sur le fil du journal et permettra aux gens qui veulent penser contre eux-mêmes de discuter sereinement, en argumentant solidement. Et ça coûtera moins cher qu'un Glucksman / Beigbeder...

NAUWELAERS

03/07/2023 à 12:42

Un lecteur fidèle,
Bravo pour votre sens de l'outrance, vous qui vous érigez en donneur de leçons !
Je vous renvoie vos commentaires bien réactifs selon vos préjugés, non validés évidemment.
Vous avez parfaitement le droit de vous exprimer, et moi de vous exprimer mon désaccord.
Je n'adoube pas les caricatures ridicules, je les préfère en dessins.
Ce terme de réac ou néo-réac, dans des cas comme celui-ci, cela correspond au degré zéro de la pensée.
C'est bien beauf.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

05/07/2023 à 10:45

Ou est-ce que Nicolas Gary nous a demandé de stopper nos débats en public? Désolé je n'ai rien vu de tout ça. A part deux lecteurs trolls qui nous ont interpellé, cela ne dérange personne. Tout le monde peut débattre et je suis ravi qu'il y a d'autres personnes nous qui s'expriment sur le sujet des emeutes.

Nicolas Gary - ActuaLitté

05/07/2023 à 11:08

Bonjour
Je vous ai écrit par mail directement, non pas pour demander de cesser vos échanges, mais pour prendre en considération que vos échanges finissent par accaparer l'espace d'expression.
Qu'il n'est pas question de les censurer, mais de vous demander de respecter également les autres utilisateurs en débattant entre vous de manière privée, sans exhiber ces échanges.
Merci

Aurelien Terrassier

05/07/2023 à 11:14

@Nicolas Gary Oui je prends acte de votre décision. Je sais que vous ne souhaitez censurer personne. Après désolé mais je n'ai pas reçu de mail privé de votre part à moins que je l'ai zappe ce qui est possible aussi.

Aurelien Terrassier

04/07/2023 à 12:47

Un lecteur fidèle Actualitte a autre chose à faire. Tout le monde est autorisé à débattre dès l'instant que la charte est respectée même vous sous couvert de pseudo et qui se permet de donner des leçons. Quel courage! C'est votre droit d'être sous pseudo comme c'est notre droit aussi avec Christian Nauwaelers d'exprimer nos desaccords profonds ici. Après si ça ne vous plaît pas c'est comme ça. Mais à part ça, quels sont vos convictions? Pourquoi troller vous?

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le CNL répond à l'ATLF avec une hausse des tarifs pour les traductions llittéraires

En juin dernier, le Conseil d’administration du Centre national du livre (CNL) a décidé d'augmenter le taux de rémunération minimum requis pour les traducteurs afin qu'ils puissent prétendre à une subvention pour la traduction, la publication ou une bourse de traduction. 

18/07/2024, 14:39

ActuaLitté

La Fondation Hachette finance 8 nouveaux projets pour la lecture

En 2024, la Fondation Hachette pour la lecture soutient des porteurs de projets ambitieux qui facilitent l’accès aux livres, à la culture et à l’éducation, en attribuant des dotations allant de 10.000 à 78.000 € à huit nouvelles initiatives.

18/07/2024, 11:44

ActuaLitté

Du graphisme “d'intérêt général” pour ranimer le vivre ensemble

Le Centre national des arts plastiques (Cnap) et la Cité internationale de la langue française s'associent autour d'un appel à candidatures pour une commande d'affiche à message « d'intérêt général ». Le principe de l'initiative est de mettre la force du graphisme et de la langue française au service du sens commun et du vivre ensemble.

18/07/2024, 11:08

ActuaLitté

Leïla Slimani, co-autrice de la cérémonie d'ouverture des JO 2024

La cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques se tiendra le 26 juillet prochain, sur la Seine. Alors que le spectacle s'annonce grandiose, Thomas Jolly, directeur artistique de l'événement, s'est entouré de quatre auteurs pour construire le récit de la cérémonie : Patrick Boucheron, Fanny Herrero, Damien Gabriac et Leïla Slimani.

17/07/2024, 16:16

ActuaLitté

D'après un rapport, le Pass Culture reste surtout un Pass Livre

L'Inspection générale des affaires culturelles (IGAC) s'est à son tour penchée sur le Pass Culture, un dispositif particulièrement observé ces derniers mois. Un rapport remarque la satisfaction des jeunes bénéficiaires du crédit de 300 €, mais une utilisation inégale de la somme et des impacts sur les pratiques culturelles « contrastés ».

17/07/2024, 12:37

ActuaLitté

6 mois rue de Valois : Rachida Dati démissionne, avec le gouvernement

Après 6 mois et 5 jours passés au ministère de la Culture, Rachida Dati quitte ses fonctions de ministre de la Culture, avec le reste du gouvernement de Gabriel Attal. Le Premier ministre a présenté une nouvelle fois sa démission au président de la République ce mardi 16 juillet, qui l'a cette fois acceptée.

17/07/2024, 10:57

ActuaLitté

Que dans les campagnes, la culture ne se résume pas à “agri”

C’était le projet phare du mandat de Rachida Dati, dont les jours rue de Valois sont hélas comptés : que les zones rurales ne comptent plus pour du beurre. Même de baratte. Le Printemps de la ruralité, qu'avait amorcé la ministre de la Culture en janvier, a ainsi tiré les conclusions qui s’imposent pour que les territoires s’épanouissent.

13/07/2024, 16:17

ActuaLitté

En septembre la rentrée des auteurs en Auvergne-Rhône-Alpes  

La rentrée des auteurs, un événement phare pour les romanciers de la rentrée littéraire 2024 et les auteurs et illustrateurs de littérature jeunesse, se déroulera le lundi 9 septembre au Théâtre Comédie Odéon à Lyon, suivi d'une seconde session à Clermont-Ferrand le lundi 30 septembre.

12/07/2024, 18:15

ActuaLitté

Printemps de la ruralité : quelles mesures pour le livre ?

Peu de temps après son arrivée au ministère de la Culture, en janvier 2024, Rachida Dati avait inauguré un « Printemps de la ruralité », considérant qu'il fallait faire plus pour la culture dans les territoires ruraux. Les résultats d'une consultation sont désormais présentés, accompagnés d'un plan d'action de 23 mesures, groupées en 4 axes.

12/07/2024, 16:06

ActuaLitté

Quelle stratégie numérique pour la culture ?

Des sites internet aux réseaux sociaux, du recours au texte à la diversification des contenus, les manières de se faire voir dans les espaces numériques ont considérablement évolué au fil des années. Le ministère de la Culture avance à présent une stratégie numérique culturelle, pour accompagner les acteurs du secteur, ainsi qu'une feuille de route.

09/07/2024, 10:46

ActuaLitté

Rachida Dati, une ministre de la Culture multimillionnaire

Avec un sens du tempo remarquable, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a publié, le 5 juillet dernier, les déclarations d’intérêts et de situation patrimoniale des 35 membres du gouvernement de Gabriel Attal. Des personnalités sur le départ, donc, après les élections législatives anticipées, mais qui n'ont, a priori, pas trop de souci à se faire quant à leur situation. La ministre de la Culture, Rachida Dati, fait partie des multimillionnaires du gouvernement.

09/07/2024, 10:30

ActuaLitté

Légion d'honneur : Amin Maalouf et Leïla Sebbar promus officiers

À l'occasion de la fête nationale, la promotion civile de la Légion d'honneur a été publiée, distinguant 521 personnalités, dont plusieurs œuvrant dans le domaine de la culture. Amin Maalouf, écrivain et secrétaire perpétuel de l'Académie française, ainsi que l'autrice Leïla Sebbar ont tous deux été promus officiers de l'ordre national. Marjane Satrapi, pour sa part, y entre.

09/07/2024, 09:32

ActuaLitté

Edward de Lumley, nouveau directeur de la Drac PACA

Bénédicte Lefeuvre, nommée en janvier 2021 à la tête de la Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur, cédera sa place à la rentrée à Edward de Lumley. Un arrêté du 4 juillet le propulse à ce poste pour une durée de quatre ans.

08/07/2024, 09:11

ActuaLitté

Législatives : NFP et Ensemble dépassent le Rassemblement national

Legislatives2024 – Avec une participation une fois encore en hausse pour le second tour, les législatives 2024 avaient réuni 26,63 % des votants à la mi-journée. Au terme de cette journée du 7 juillet, l’industrie du livre aura amplement pris position au cours de la semaine d’entre-deux tours. À 17h, cette participation montait à 59,71 %, particulièrement importante.

07/07/2024, 20:01

ActuaLitté

Irène Basilis chargée de l'égalité, la diversité et la prévention des discriminations

La Ministre de la Culture, Rachida Dati, a nommé pour trois ans Irène Basilis, inspectrice générale des affaires culturelles, au poste de Haute Fonctionnaire à l’égalité, la diversité et la prévention des discriminations au Secrétariat général du ministère. Irène Basilis remplace à compter du 1er septembre 2024 Agnès Saal, à l’issue du mandat que celle-ci exerçait depuis 2018.

07/07/2024, 14:13

ActuaLitté

Tiers-lieu, minimaison... L'urbanisme bien logé en français

Dans toute une variété de domaines, le vocabulaire utilisé, souvent technique, reste cantonné à l'anglais, pour des raisons pratiques. La Commission d'enrichissement de la langue française propose régulièrement des listes de termes étrangers avec, en vis-à-vis, les équivalents dans la langue de Molière. Ou comment, concrètement, le français se façonne, selon les usages...

05/07/2024, 09:42

ActuaLitté

Le français, un “safe space” ou un “espace de confiance” ?

La Commission d'enrichissement de la langue française, placée auprès du Premier ministre, œuvre inlassablement pour apporter de nouveaux termes, correspondant aux usages. Une liste consacrée aux univers de la santé et de la médecine propose quelques équivalents, dont celui du « safe space ».

04/07/2024, 10:30

ActuaLitté

Le second tour des législatives crucial pour endiguer la vague RN

#Legislatives2024 – Avec un taux de participation record – jamais vu depuis 1981 – à la mi-journée, avec 25,9 % de votants, ce premier tour des élections était aussi attendu que redouté. Il n'a laissé que peu de place à la surprise, avec un position confortée pour le Rassemblement national. Et la multiplication de triangulaires qui s'installeront un peu partout en France pour le prochain vote du 7 juillet.

01/07/2024, 00:52

ActuaLitté

Guillaume Deslandes à la tête des affaires culturelles en Corse

Le 20 juin dernier, un avis de vacance annonçait le besoin d'un directeur ou d'une directrice pour la Direction des affaires culturelles de Mayotte, dès le 1er août 2024. Guillaume Deslandes, le directeur sortant, prendra en effet à cette date la tête de la Drac de Corse.

26/06/2024, 08:56

ActuaLitté

Législatives : seul le Nouveau Front Populaire s’intéresse au livre à ce jour

#Legislatives2024 – À l'approche du premier tour des élections législatives, ce 30 juin, les partis ont publié leur programme ou fait connaitre leurs projets sur une variété de sujets. Souvent laissée de côté dans cette courte campagne, la culture n'est abordée que par le Nouveau Front Populaire, né de l'union d'une partie de la gauche. 

26/06/2024, 08:12

ActuaLitté

La culture mobilisée : “Il faut imposer un autre modèle de société”

#Legislatives2024 – Plusieurs centaines de professionnels du secteur culturel — du spectacle vivant, du cinéma, de l'audiovisuel public, des musées, des bibliothèques et de l'archéologie — s'étaient rassemblés ce 10 juin pour manifester leur opposition à l'extrême droite et dénoncer le déclin du service public. Cette mobilisation, initiée par une quinzaine de syndicats, a vu le jour en réponse à un appel commun.

25/06/2024, 10:51

ActuaLitté

Eva Nguyen Binh reconduite à la tête de l'Institut français

Nommée en juillet 2021 à la présidence de l'Institut français, la diplomate française Eva Nguyen Binh a été reconduite dans ses fonctions, à compter du 1er juillet 2024, confirme un décret présidentiel.

21/06/2024, 10:54

ActuaLitté

Partir en livre 2024 : un mois de lecture pour les jeunes, partout en France

Cette année, le Centre national du livre célèbre les 10 ans de son grand festival du livre pour la jeunesse, "Partir en Livre", du 19 juin au 21 juillet à travers toute la France. En lien avec les Jeux Olympiques et Paralympiques, le festival proposera des milliers d’événements sur le thème « sports et jeux ». 

19/06/2024, 16:16

ActuaLitté

Marc Drouet et Anne Gérard nommés à la tête de DRACs

Par deux arrêtés récents, le ministère de la Culture a nommé les directions de deux directions régionales des affaires culturelles, en Auvergne-Rhône-Alpes et dans les Pays de la Loire. Marc Drouet, qui officie à la tête de la première depuis 2016, est reconduit dans ses fonctions.

19/06/2024, 15:22

ActuaLitté

125 librairies indépendantes antifascistes, en soutien au nouveau Front populaire 

#Legislatives2024 – La semaine passée, la librairie Un Livre et une tasse de thé (Paris Xe) décide avec une centaine de consoeurs et confrères d’un message en soutien au nouveau Front populaire. Un post réseau, des centaines de réactions et un engagement pour la mobilisation du 15 juin. Mais le collectif ne s’est pas arrêté à la manifestation…

18/06/2024, 17:10

ActuaLitté

David Ribet, éditeur jeunesse, s'oppose à "une idéologie dangereuse"

Petit à petit, les langues se délient... Depuis l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par Emmanuel Macron le 09 juin, la coalition de gauche, et de droite, ne laisse personne indifférent. Pas même le secteur du livre, qui a récemment diffusé un texte appelant à faire barrage au RN, relayé par ActuaLitté. C'est désormais au tour de David Ribet, éditeur jeunesse et fondateur de la maison Evalou, de prendre position, dans une tribune publiée sur Linkedin ce mardi 18 juin.

18/06/2024, 16:02

ActuaLitté

Influenceurs, auteurs, éditeurs, libraires : la volonté de résister

#Legislatives2024 – Tribunes pour faire barrage au Rassemblement national, prises de positions contre les propositions de ce parti, appel à voter pour le Nouveau Front Populaire... À moins de deux semaines du premier tour d'un scrutin historique pour la politique française moderne, les acteurs de la culture et des métiers de l'écrit, éditeurs, auteurs, illustrateurs ou encore scénaristes, se mobilisent.

18/06/2024, 10:24

ActuaLitté

“Barrage au Rassemblement national” : l'appel des acteurs du livre

#Legislatives2024 – Les différents partis ont présenté la liste des candidats qui se présenteront pour les élections législatives de ces 30 juin et 7 juillet. Alors qu’un silence confus s’installait, une cinquantaine de libraires, éditeurs, éditrices, auteurs et autrices se mobilisent pour un lancer appel au vote. Objectif : ne pas laisser l’extrême droite l’emporter.

17/06/2024, 17:01

ActuaLitté

Mobilisations en France : “La promesse du RN ? Le Retour en Narrière !”

#Legislatives2024 – « Faites attention, quand une démocratie est malade, le fascisme vient à son chevet, mais ce n’est pas pour prendre de ses nouvelles. » Cette citation attribuée à Albert Camus, sans trop de certitudes, n’en illustre pas moins la situation actuelle. Celle qui conduirait quelque 350.000 personnes à descendre dans les rues de France, ce 15 juin.

15/06/2024, 18:08

ActuaLitté

Inquiété par l'extrême droite, le secteur du livre attentiste

#Legislatives2024 – Les résultats obtenus par les partis d'extrême droite, à l'occasion des élections européennes, font déferler une véritable vague brune sur le Parlement. En France, la dissolution de l'Assemblée nationale annoncée par Emmanuel Macron, après la défaite de son parti, laisse craindre un gouvernement d'extrême droite. Les principales organisations du livre réagissent timidement, sur la défensive, à ces bouleversements politiques.

13/06/2024, 16:46

ActuaLitté

À la prison de Tarbes, une offre socioculturelle “quasi inexistante”

La Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Dominique Simonnot, a publié plusieurs recommandations « en urgence » après le constat « de nombreux dysfonctionnements entraînant des atteintes graves aux droits des personnes » détenues au sein de la maison d'arrêt de Tarbes. Parmi ces manquements, une offre socioculturelle « quasi inexistante » et un accès à la bibliothèque très compliqué.

13/06/2024, 10:06

ActuaLitté

La Commission européenne ouvre son enquête sur les contrats d'édition

Pressée par le Parlement quant à la situation des artistes auteurs, la Commission européenne se penche sur le sujet de manière concrète, en ouvrant une enquête sur les conditions contractuelles pratiquées dans l'édition et d'autres domaines artistiques. Les réponses doivent être données avant le 21 juin prochain.

12/06/2024, 16:40

ActuaLitté

Anne-Laure Bondoux et Anne Martelle entrent dans l'ordre du Mérite

Deuxième ordre national, aux côtés de la Légion d'honneur, le Mérite salue des personnalités issues de tous les domaines d'activité du pays. Un décret présidentiel du 7 juin, validé par le chancelier de l'ordre national du Mérite, procède aux nominations et promotions, avec plusieurs figures du livre et de l'écrit concernées...

10/06/2024, 09:47

ActuaLitté

“Ce qui manque au Pass Culture, c'est la médiation”, selon Dati

À l'occasion du « Printemps de l'évaluation » des politiques publiques, la ministre de la Culture Rachida Dati a été invitée à s'exprimer devant la commission des finances de l'Assemblée nationale. Si la réforme de l'audiovisuel public et la fronde du spectacle vivant ont été largement évoquées, le Pass Culture a également eu droit à quelques mots.

07/06/2024, 12:39

ActuaLitté

Roei Amit directeur délégué de BnF-Partenariats, filiale de la BnF

Roei Amit est nommé directeur délégué de BnF-Partenariats à compter du 17 juin 2024. Il remplace Nathalie Thouny, directrice déléguée de la filiale depuis sa création en 2012.

06/06/2024, 11:22

ActuaLitté

Le 9 juin, plus qu'une date, un rendez-vous avec la Démocratie

À l’approche des élections européennes, vingt organisations d’artistes, autrices et auteurs signent une déclaration commune. Le tout porté par un hashtag qui évoquera quelques souvenirs, #payetonstatut. Leur texte est ici proposé dans son intégralité.

05/06/2024, 15:59

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Françoise Bourdin : son tout premier roman, Les Soleils mouillés

« Je me suis lancée dans la rédaction d’un roman. Le premier est toujours un peu autobiographique. » En 1972 Françoise Bourdin publiait chez Julliard sont premier roman, Les Soleils mouillés. Un livre presque aussi intime qu’il fut confidentiel — et logiquement introuvables depuis des années. Il sera réédité chez Récamier en octobre prochain.

20/07/2024, 09:04

ActuaLitté

Qui veut Intégrer l'équipe de traductions de l'ENS Éditions ?

ENS Éditions et le ministère de la Culture lancent un appel à projets pour la traduction de grands textes des sciences humaines et sociales. Ce programme vise à publier des ouvrages de chercheurs internationaux, traduits en français, et à les intégrer dans des collections spécialisées. Les propositions de traduction seront examinées par un comité scientifique, avec une sélection finale en mars tous les deux ans. Les porteurs de projet devront assurer la direction scientifique et le respect des délais de traduction et publication.

19/07/2024, 16:18

ActuaLitté

Christelle Dabos, autrice de La Passe-miroir, annonce un nouveau roman

Le 6 juin dernier, Christelle Dabos annonçait la publication d’un prochain roman : Nous, à paraître chez Gallimard Jeunesse le 7 novembre prochain. Forte du triomphe de sa saga fantaisie La Passe-miroir, qui a séduit plus d’un million de lecteurs à travers tous ses tomes et formats (données : Edistat), l’autrice renoue avec son amour pour la fantasy, annoncée dystopique et vintage, dans un roman déjà très attendu.

19/07/2024, 16:10

ActuaLitté

Bonbon Citron, des livres surprenants pour élagir l'horizon des enfants

#CampagneUlule – Présentée comme une maison d'édition inclusive, Bonbon Citron s'est concrétisée en fin d'année 2023 avec de premières parutions, « sans clichés ni stéréotypes ». La structure récidive avec deux nouveaux titres, pour découvrir les femelles du monde animal d'une part, et mieux appréhender les émotions d'autre part. 

19/07/2024, 12:03

ActuaLitté

Julie Thévenet quitte Le Seuil pour les Éditions du sous-sol version Editis

Julie Thévenet a annoncé son départ des éditions du Seuil, ou plutôt retrouve les éditions du sous-sol, qui étaient un département du Seuil, avant d'être cédées à Editis.

19/07/2024, 11:37

ActuaLitté

La justice turque bloque l'accès à la plateforme Wattpad

Sur décision du 10e tribunal de paix pénal d'Ankara datée du 12 juillet dernier, l'accès à la plateforme d'écriture et de lecture Wattpad a été fermé en Turquie. Aucune explication n'a été donnée à ce blocage, jugé préoccupant par l'organisation non gouvernementale PEN International.

19/07/2024, 10:41

ActuaLitté

L'écrivain et journaliste Tony Delsham est décédé

Né le 4 février 1946 à Fort-de-France, l'écrivain et journaliste Tony Delsham est décédé ce 16 juillet 2024 à l'âge de 78 ans. Comptant parmi les auteurs les plus lus en Martinique, il a publié un grand nombre de romans, mais aussi des pièces de théâtre et même des bandes dessinées.

19/07/2024, 09:14

ActuaLitté

Afrorizons : pour sortir du livre trop cher, l'édition binationale ?

Désiré Godonou est un étudiant béninois qui, dans le cadre de son Master Métiers du livre et de l'édition à l'Université Rennes 2, développe le projet Afrorizons, dédié à la promotion de la littérature jeunesse africaine. Face aux prix trop élevés des livres dans son pays et toute l'Afrique francophone, comme la difficulté à accéder à ces produits de luxe, il mise sur l'édition binationale, et plus si affinités...

18/07/2024, 18:37

ActuaLitté

Algérie : une maison d'édition ferme sous la pression de conservateurs

Inaâm Bayoud, autrice algérienne, est au coeur d'une polémique après avoir publié Houaria, roman qualifié d'« obscène » par une partie conservatrice du pays. Alors qu'elle a remporté au début du mois de juillet le prestigieux prix Assia Djebar, sa maison d'édition MIM vient d'annoncer sa fermeture, suite à la campagne de mise à l'index qui visait le livre.

18/07/2024, 18:28

ActuaLitté

D'Étretat à Dieppe, lire sur les plages normandes

Depuis le 6 juillet et jusqu'au 25 août 2024, les cabanes « Lire à la plage » ouvrent leurs portes dans douze communes du littoral et à la base de Jumièges-Le Mesnil, offrant un espace de lecture et d'animations à savourer tout au long de l’été.

18/07/2024, 16:45

ActuaLitté

Les éditions Vega ouvrent une nouvelle collection de light novels

Lors de leur conférence annuelle à la Japan Expo, les éditions Vega ont dévoilé une partie de leurs nouveautés pour l'année 2025, promettant une année riche en histoires captivantes avec une sélection de mangas, de webtoons sous le label KFactory. Mais aussi de light novels, avec une nouvelle collection : LyR.

18/07/2024, 15:42

ActuaLitté

Henri Causse, figure des éditions de Minuit et homme de l'ombre, est mort

Henri Causse, directeur commercial des Éditions de Minuit, membre fondateur de l'Association pour le Prix unique du livre et de l'Association pour le développement économique de la librairie de création (ADELC), est décédé ce 12 juillet, à l'âge de 84 ans, révèle la maison de Vercors et de Marguerite Duras.

18/07/2024, 15:34

ActuaLitté

Jeux olympiques : à Paris, des librairies mises à rude épreuve

Les Jeux olympiques approchent à grands pas dans la capitale, rimant avec sueurs froides pour les libraires, qui ne savent plus sur quel pied danser... Devant l’afflux de touristes attendu, certains se retirent de la compétition — une solution qui implique d’avoir une trésorerie solide. Pour les autres, l’option est de croiser les doigts et patienter. Métros fermés, livraisons retardées, clientèle volatilisée... La promesse d’un été pas comme les autres.

18/07/2024, 13:19

ActuaLitté

La Russie condamne Masha Gessen à 8 années de prison

À l'issue d'un procès in absentia, la Russie a condamné Masha Gessen à une peine de huit années de prison pour « diffusion de fausses informations ». Des propos sur le massacre de Boutcha, en Ukraine, tenus en septembre 2022 et diffusés sur le réseau YouTube, sont en cause.

18/07/2024, 10:52

ActuaLitté

Résilience, une “collection d’utilité publique” chez Rouquemoute

Rouquemoute, maison d'édition nantaise, annonce l'ouverture, à la rentrée prochaine, d'une nouvelle collection, intitulée « Résilience ». Deux premiers titres incarneront une ligne éditoriale soucieuse d'évoquer des épreuves et traumatismes et, surtout, les différentes manières d'en surmonter les conséquences. 

18/07/2024, 10:09

ActuaLitté

À la Bpi, une matinée pour prendre les jeux vidéo au sérieux

La Bibliothèque publique d’information (Bpi), dans le cadre de son festival Press Start, dédié au jeu vidéo, organise une matinée d'étude adressée aux professionnels de la lecture publique. Il s'agira de s'interroger sur les impacts de la pratique vidéoludique, ses apports et ses bienfaits.

18/07/2024, 09:56

ActuaLitté

L'écrivain passionné de musique Benoît Duteurtre est mort  

La famille de Benoît Duteurtre a annoncé le décès de l'écrivain et journaliste, survenu en début de semaine à son domicile du Valtin, dans les Vosges, des suites d'une crise cardiaque, révèle Paris-Normandie. Il avait 64 ans.

17/07/2024, 18:03

ActuaLitté

Une vingtaine de bibliothèques romaines vont fermer (pour longtemps)

À Rome, une vingtaine de bibliothèques profiteront à partir de novembre de travaux de modernisation, financés par les fonds du Plan National de Relance et de Résilience (PNRR), financé par l'UE. Une décision annoncée ce 17 novembre, dans le cadre de la dernière réunion de la commission Culture de la capitale italiennne.

17/07/2024, 16:44

ActuaLitté

Quel bilan pour l'édition française à l'international en 2023 ?  

Dans son rapport 2023-2024 sur les chiffres de l’édition en France et à l’international, le Syndicat national de l'édition est formel : « Le secteur de l'édition française affiche un dynamisme réel sur la scène internationale, indiquant une attention renouvelée pour la production française. » L'activité internationale des maisons d'édition françaises est en hausse de 3,4 % par rapport à 2022, mais que recouvre exactement ce chiffre ?

17/07/2024, 15:45

ActuaLitté

Les Français toujours plus accros aux achats sur internet

Avec 159,9 milliards € de chiffre d’affaires, le e-commerce en France a enregistré une croissance de 10,5 % entre 2022 et 2023 – soit 10% du commerce de détail en France.. En 2017, rappelle la Fevad dans ses Chiffres clés, le CA était évalué à 80,5 milliards. Depuis 2022, les services ont pris l’ascendant sur l’achat de produits. Ce qui mène cependant à plus de 2,35 milliards de transactions réalisées l’an passé.

17/07/2024, 12:10

ActuaLitté

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante, meilleur roman du XXIe siècle

Alors que nous approchons de la fin du premier quart du XXIe siècle, le New York Times vient de publier sa liste des 100 meilleurs romans de la période. Établie avec l'aide de 503 romanciers, poètes, écrivains, critiques et amateurs de littérature, le classement du quotidien américain couronne L'Amie prodigieuse, d'Elena Ferrante.

16/07/2024, 17:28

ActuaLitté

JO de Paris : un libraire vise une indemnisation pour préjudice

Exclusif – Du 26 juillet, cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, au 8 septembre, cérémonie de clôture des paralympiques, Paris vibrera au rythme du sport. Mais pour nombre de commerces, la situation économique sera complexe. L’impact des JO et JP sur l’activité, déjà frappée par les restrictions sur la circulation depuis mars dernier place de la Concorde, ira de mal en pis.

16/07/2024, 12:38

ActuaLitté

Un auteur de best-seller en futur vice-président des États-Unis ?

Deux jours après la tentative d'assassinat contre lui, Donald Trump vient d'être officiellement investi comme candidat des républicains lors de la convention du parti qui avait lieu ce lundi 15 juillet à Milwaukee. Dans la même soirée, le milliardaire a annoncé vouloir nommer en tant que vice-président J.D. Vance, sénateur de l'Ohio et auteur d'un best-seller.

16/07/2024, 12:05

ActuaLitté

Archives classifiées : le procès contre Donald Trump annulé

Quelques jours après une tentative de meurtre, Donald Trump échappe à un procès de grande ampleur, visé par 40 chefs d'accusation pour avoir emporté et dissimulé des documents liés à son mandat présidentiel, dont certains classés secret défense. La juge Aileen Cannon a annulé la procédure, considérant qu'elle était partiellement illégale.

16/07/2024, 11:43

ActuaLitté

Bibliothèques : un soutien financier renforcé vers les outre-mer

Au sein de la dotation générale de décentralisation, accordée aux collectivités par l'État suite aux transferts de compétences, le concours particulier relatif aux bibliothèques peut couvrir un certain nombre de dépenses. Extension d'horaires, achat d'équipement mobilier ou informatique, voire le développement des collections. Un décret du Premier ministre ouvre une nouvelle fraction au sein de cette DGD, spécifiquement réservée aux territoires ultra-marins.

16/07/2024, 10:06

ActuaLitté

Menaces de mort : Le Prix Albert Londres et la Scam portent plainte

Le 3 octobre dernier, le site d’extrême droite Réseau libre se faisait tristement connaître auprès du grand public en menaçant explicitement 180 journalistes, élus, syndicalistes et avocats. Leur promesse : « Une balle dans la nuque. » Au lendemain du second tour des législatives, il enfonçait le clou. De nombreuses personnalités figurant sur cette liste ont porté plainte contre X auprès de la procureure de Paris, pour « menaces de mort et menaces de mort contre un avocat ». C'est au tour du Prix Albert Londres et de la Scam de faire de même.

15/07/2024, 17:37

ActuaLitté

Contre l'injustice, une chaîne de baston, Viral Hit

Yoo Hobin, un jeune garçon ordinaire et frêle, est souvent la cible des harceleurs de son lycée. Sans cesse à court d’argent avant la fin du mois, il enchaîne les petits boulots pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère hospitalisée. Sa vie, loin d'être enviable, bascule soudainement lorsqu'une scène de bagarre le mettant en cause est accidentellement diffusée en ligne...

15/07/2024, 17:08

ActuaLitté

Le webtoon Omniscient Reader's Viewpoint adapté en anime

C'est officiel : le webtoon Omniscient Reader's Viewpoint, de l'artiste Sleepy-C, sera adapté en anime. La nouvelle a été divulguée lors de l'Anime Expo 2024, qui a eu lieu du 4 au 8 juillet 2024 à Los Angeles. Sur le stand de Crunchyroll, les fans se sont réunis pour découvrir les premières images de l'anime, réalisé en coproduction par Aniplex et Crunchyroll.

15/07/2024, 12:26

ActuaLitté

Mort du poète Jean Gédéon à l'âge de 92 ans

Né en 1931, le poète Jean Gédéon est mort à l'âge de 92 ans le 12 juillet dernier. S'il avait commencé assez tôt à pratiquer l'écriture, il s'était investi plus largement peu après sa retraite, publiant plusieurs recueils chez Hélices poésie ou Encres Vives.

15/07/2024, 09:44

ActuaLitté

La gauche de François Hollande, la philosophie de Patrick Sébastien

François Hollande est de retour à l’Assemblée nationale, et en librairie : le député de la Corrèze, et accessoirement ancien président de la république, publie le 5 septembre prochain, Le défi de gouverner, sous-titré, La gauche et le pouvoir depuis l’affaire Dreyfus (Perrin). Le 31 octobre cette fois, l'ancien animateur du Plus grand cabaret du monde, Patrick Sébastien, raconte cinquante ans de carrière, distillant « les ingrédients savoureux d’un traité philosophique sur l’ambition ». 

12/07/2024, 18:18

ActuaLitté

Nathalie Marcerou-Ramel renouvelée à la direction de l'Enssib

L'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Enssib) avait ouvert l'appel aux candidatures pour sa direction, susceptible d'être vacante à compter du 14 octobre 2024. Mais le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ainsi que le conseil d'administration de l'établissement ont finalement renouvelé leur confiance en l'actuelle directrice, Nathalie Marcerou-Ramel.

12/07/2024, 12:28

ActuaLitté

Rentrée littéraire : Harmonia Mundi en fait plus pour ses éditeurs

Pour la rentrée littéraire 2024, Harmonia Mundi Livre organise avec ses éditeurs partenaires une opération de communication à large échelle. En mutualisant les ressources des différentes maisons, la structure de diffusion-distribution fédère plus largement l’édition indépendante. 

12/07/2024, 12:24

ActuaLitté

Aux Nations Unies, la répression chinoise des écrivains dénoncée

Membre fondatrice de l'Organisation des Nations Unies, la Chine faisait l'objet, en 2024, d'un examen attentif de sa situation en matière de droits humains par le Conseil des droits de l’homme. Si le pays se réjouit d'une procédure « paisible et couronnée de succès », plusieurs ONG dénoncent une façade, à l'instar de PEN International, qui pointe la répression des écrivains et intellectuels.

12/07/2024, 12:19

ActuaLitté

“Biblis en folie”, des journées nationales des bibliothèques

Le ministère de la Culture a officialisé l'organisation des premières journées nationales des bibliothèques, l'occasion de faire connaitre et de mettre en avant ces lieux indispensables aux politiques culturelles et à l'accès aux œuvres. Le rendez-vous est donné pour les 28 et 29 septembre prochains.

11/07/2024, 15:47

ActuaLitté

Après une décennie de parutions, la fin de My Hero Academia

Après 10 ans au service de ses fans, le mangaka Kōhei Horikoshi annonce la fin de sa série-phénomène, My Hero Academia. Très populaire sur la scène mondiale, fort d’une adaptation en sept saisons à la télévision, trois longs-métrages et 40 tomes au format papier, le célèbre shonen se terminera dans cinq chapitres exactement, le dernier sortant le 5 août 2024. Retour sur une série qui a marqué l’histoire de la pop culture.

11/07/2024, 14:57

ActuaLitté

Philosophie Magazine Éditeur et C ce soir ouvrent une collection

La maison d'édition de Philosophie magazine et l'émission télévisée C ce soir sur France 5 s'associent pour lancer une série d'essais, présentés sous le titre « On Poursuit le Débat ».

11/07/2024, 13:02