#Salons / festivals

Remontés à la surface, des dessins de Riad Sattouf mis en cause

FIBD23 – Le 50e anniversaire du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême est définitivement mouvementé. L’événement se remettait à peine de l'affaire Vivès, mais de nouvelles accusations jaillissent. Des dessins qualifiés de « fantasmes sur des enfants » entachent d’autant plus le FIBD que l’auteur visé est Riad Sattouf – tout juste nommé lauréat du Grand Prix du festival.

Le 27/01/2023 à 19:03 par Noé Megel

55 Réactions | 17523 Partages

Publié le :

27/01/2023 à 19:03

Noé Megel

55

Commentaires

17523

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Superstar du monde de la BD et au-delà, Riad Sattouf peut se targuer d’une armoire à trophées bien remplie : César du meilleur premier film pour Les Beaux Gosses en 2010, double lauréat du fauve d’or pour le 3e tome de Pascal Brutal en 2010 et le 1er tome de L’Arabe du futur en 2015... N'en jetez plus ?

Ah, si : l’auteur est dorénavant Grand Prix de la ville d’Angoulême 2023 pour l’ensemble de son œuvre. Il rejoint ainsi des Druillet, Mœbius ou Bilal dans le panthéon du 9e art. 

À LIRE : Riad Sattouf, l'autopublié de la BD, reçoit le Grand Prix 2023

Retour au collège

La consécration du populaire dessinateur, régulièrement dans le top 10 des meilleures ventes de la semaine, intervient alors qu'il vient de conclure sa saga à succès L’Arabe du futur (plus de 2,9 millions d'exemplaires, données Edistat).

S'il finalise actuellement l’avant-dernier tome des Cahiers d’Esther, une œuvre nettement plus ancienne refait surface. Dans un tweet survenu en réaction à la remise du Grand Prix, une internaute a remis en avant des planches de la BD Retour au collège (2005, Hachette Littérature). Et de dénoncer des dessins qui mettent en scène des «fantasmes sur des enfants » – l'auteur n'avait que 27 ans.

Des dessins qui avaient déjà été pointés en juillet 2022 par l'illustratrice Marie Boisseau et qui servent à illustrer la colère de l'internaute.

Pour cet album, le dessinateur avait passé 15 jours en immersion dans une classe de 3e, dans l’un des meilleurs établissements parisiens. Dans l’ouvrage, certaines adolescentes sont dessinées exhibant leurs sous-vêtements, lançant des regards complices vers l'alter ego BD de Riad Sattouf. Une séquence présente figure également un rêve ou un cauchemar, où elles sont nues et réclamant des punitions corporelles. Le narrateur se réveille en sueur et paniqué d’avoir eu de telles projections.

Toute la difficulté tient à ce que l’ouvrage serait ouvertement autobiographique, alors que son rôle au sein du collège était d’observer les allées et venues des élèves. 

L'ombre de Vivès plane

Les messages n'ont pas encore viré à la polémique et FIBD se passerait volontiers d'une nouvelle controverse. Mi-décembre, Bastien Vivès, autre figure du 9e art, a été accusé de promotion de la pédopornographie tant dans ses ouvrages qu'à travers certaines déclarations publiques.

À LIRE : À l'approche d'Angoulême, l'affaire Bastien Vivès relancée

Après plusieurs jours de débats et une forte mobilisation sur les réseaux sociaux, l’exposition qui lui était consacrée à Angoulême fut annulée, suite à des « menaces physiques » visant l’auteur et les organisateurs.

Il n’en a pas fallu plus pour que les internautes établissent un parallèle entre les deux auteurs. D'autres se montrent toutefois consternés devant les commentaires visant Sattouf.

Début janvier, le parquet de Nanterre a confirmé qu’une enquête préliminaire pour diffusion d’images pédopornographiques était ouverte à l’encontre de Bastien Vivès et ses deux maisons d’édition, Glénat et Les Requins Marteaux. 

ActuaLitté a cherché à contacter Riad Sattouf ainsi qu’un responsable de la publication de Retour au collège au sein du groupe Hachette Livres pour obtenir une réaction. Nous restons sans réponse pour le moment.

Crédits photo : ActuaLitté (CC BY-SA 2.0)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

DOSSIER - En 2023, la 50e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

55 Commentaires

 

Pop

28/01/2023 à 08:21

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Gilosseo

28/01/2023 à 12:42

Bastien Vivès a publié des BD mettant en scène des relations sexuelles explicites avec un jeune enfant, ça n'a rien à voir avec ce que propose ici Riad Sattouf. On a ici un adulte qui fantasme sur des jeunes filles, mais qui ont la majorité sexuelle. Oui, je peux comprendre que ça soit perturbant car l'écart d'âge est important, mais même si les collégiennes sont sexualisées, il n'y a pas de scène pornographique (j'entend par là mettant en scène ses actes sexuels de manière explicite et démonstrative).
De nombreux romans ados parlent de sexualité de manière explicite, et c'est normal car c'est leur réalité. Ce qui gêne ici, ce sont les fantasmes d'un majeur envers des mineurs (qui ont la majorité sexuelle, rappelons-le). Libre à eux d'être gêné et opposés à ces fantasmes, mais pour moi il n'y a pas lieu de censurer.

Gilles

28/01/2023 à 15:12

Il me semble que le fait de la majorité sexuelle n'élimine pas le problème de relations mineur.e.s/adultes d'un point de vue légal.
C'est plutôt concernant sur une relation mineur.e/mineur.e car si les deux sont en dessous de 18 mais au-dessus de la majo sexuelle, ça passe si c'est consentant.

Buranlure

28/01/2023 à 19:34

Bonjour,

La 'majorité sexuelle' n'a pas de définition légale. Le Code pénal stipule simplement qu'un adulte n'a pas le droit d'avoir des relations sexuelles avec un enfant de moins de 15 ans (art. 227-25 du Code pénal)
Après 15 ans, s'il est d'accord, un.e adolescent.e peut avoir des relations sexuelles avec un adulte sauf si ce dernier est l'un.e de ses ascendant.e.s ou s'il a une fonction d'autorité.
Entre enfants de moins de 15 ans, les relations sexuelles ne sont pas interdites par la loi et ne peuvent pas être poursuivies s'il n'y a pas d'agression au sens de la loi.

Kpocoff

28/01/2023 à 20:16

Ok dans la réalité mais là il s'agit d'une bande dessinée donc je réitère mais ne faisons pas d'amalgame entre réalité et fiction et entre auteurs

Pigranelle

29/01/2023 à 09:01

Alors d'un point de vue légal en fait il n'y a absolument rien de répréhensible puisqu'il s'agit d'un FANTASME et non de la réalité. Le fait de désirer quelqu'un quelque soit son âge n'est pas répréhensible en fait parce que ça voudrait dire qu'il faudrait une police de la pensée. Bref je trouve ces polémiques très dangereuses. Sattouf a eu l’honnêteté de faire part de ses sentiments contradictoires dans cette bd, et il montre d'ailleurs que son personnage est très gêné. On est très loin d'un Matzneff qui a eu des vraies relations sexuelles et de manipulation avec les jeunes filles. Arrêtons de partir en croisade contre les mauvaises personnes pendant que les vrais gros porcs ne sont jamais condamnés.

coucou

30/01/2023 à 13:30

Bien dit. Stop à cette police de la pensée qui s'installe.

EmTass

29/01/2023 à 09:52

Effectivement le sens de ce passage est clair et parfaitement exprimé : oui au collège les filles découvrent leur sexualité et leur pouvoir de séduction, mais ici l'adulte qui les perçoit a la seule réaction correcte moralement. Il admet qu'il y est sensible (c'est juste humain) mais il culpabilise : c'est humain... Mais en profiter serait mal car ces filles sont encore immatures alors qu'il est dans une situation d'adulte référent par rapport à elles : le collège est un lieu où elles vont pour mûrir et pas pour se faire exploiter. Évidemment ici on a un point de vue d'homme... Oui mais l'auteur est un homme. Aux autrices de BD de se saisir du sujet si elles veulent donner leur point de vue... Et au système de les publier évidemment...

Albur

30/01/2023 à 12:12

Je trouve que le légalisme est une espèce de vice trop répandu. C’est un problème MORAL, ici, pas légal ; personnellement, je n’ai pas besoin de lire des articles de loi pour savoir si quelque chose est mal ou pas, et en l’occurrence, le problème est qu’exhiber ses pulsions, surtout concernant de VRAIES personnes, est dégoûtant.

En tout cas, cela me fait bien « rire » que les gens semblent découvrir le problème de la pédophilie répandue dans certains cercles haut placés, alors que le ministre pédophile dénoncé par Luc Ferry à la télévision en 2011 (la séquence vidéo est facilement trouvable) n’a toujours pas été inquiété (tandis que ledit Luc Ferry a quant à lui eu des problèmes en rétorsion !), ou encore que Michel Houellebecq a lui aussi parlé dans une séquence filmée disponible en ligne des nombreux pédophiles du milieu de la littérature française actuelle.

sophie

27/02/2023 à 10:58

Il s'agit de "retour au collège", pour vous répondre sur le point de l'âge :
en troisième beaucoup d'adolescentes ont moins de 15 ans...

Kpocoff

28/01/2023 à 20:12

Raconter dessiner ce que l'on constate et y exprimer son ressenti ce n'est pas obligatoirement faire l'apologie de ce qui est dessiné raconter bref certains font de malveillants amalgames

Kpocoff

28/01/2023 à 20:25

Ne faites pas d'amalgame et distinguez ceux qui font de l'apologie de ceux qui n'en font pas plutôt que diffamer d'accuser n'importe qui pour n'importe quoi : cela dessert n'importe quelle cause

JPK

28/01/2023 à 20:27

J ai trop l impression que les politiques - en tout cas la justice - se mettent à la remorque des réseaux sociaux par manque du courage qui consisterait à assumer qu on ne peut gouverner en s inclinant devant la moindre pétition émanant de quelques subjectivités victimaires .. qui l emportent grâce aux algorithmes sur la majorité silencieuse , qui a d autres soucis que de crucifier un dessinateur parce qu il fantasmerait sur des collégiennes - et en juge certaines plus sexy que d autres ..

Leduk

28/01/2023 à 23:32

Les mecs défendent un gars de 27ans qui admet fantasmer sur des gamines de 14ans, au calme. Et ils justifient ca comme... Ben comme des pedos quoi. Comme quoi, le monde de la bd est aussi dégueulasse que celui du ciné ou de la litterature. Bande d'ordures. Un mec comme ca qui graviterait autour de ma fille passerait un mauvais moment.

Wren

29/01/2023 à 14:54

Le Satouff de 27 ans se fait gentiment allumer par des ados (ce qui ne semble pas vous déranger :)).
Il le raconte et raconte sa gêne : et c'est ça qui vous pose vraiment un problème ? Son honnêteté ?

On peut-être troublé par la grâce des jeunes filles (ou des jeunes gens d'ailleurs), ce n'est pas interdit.

Ce qui est interdit c'est le passage à l'acte ou la détention d'images ou vidéos représentant ces actes. C'est cela qui caractérise les pédophiles.

Aucun rapport donc avec Satouff. Ni avec Vivès d'ailleurs.

Donc calmez vous... et cessez d'insulter merci.


Marcus

29/01/2023 à 15:42

C'est 15 ans l'âge des élèves de 3eme pas 14. Ce qui est conforme à la loi.

Et puis, il est toujours facile de menacer des gens de manière abstraite, cela n'engage à rien.

Lorsque l'on veut défendre les siens , on ne le crie pas sur tous les toits.

Laurence

30/01/2023 à 19:52

En 3e, on a 14 ans et pas 15, sauf si on a redoublé ou qu'on est né les premiers mois de l'année civile.

bob

29/01/2023 à 10:26

Pourquoi donner du crédit à certaines qui tweet comme des dingues juste pour exister ? des pseudos-féministes qui s attaquent à tout ce qui bougent , elles se plantent clairement de combat .

Malpensant

29/01/2023 à 12:19

Dans la liste des prochains au bûcher, il ne faudrait pas oublier :
L'auteur du tweet et tout ceux qui l'on retweeté.
Le journaliste qui a écrit l'article.
Le rédacteur en chef.
Et tout ceux qui l'on lu .
On applique la loi ou pas ?
Ou alors on revient sur terre et on fait la différence entre des photos ou vidéos qui sont là preuve et la motivation d'actes criminels, et des dessins ou trucs générés sans victimes.
Pendant que les juges et policiers spécialisés s'occupent de dessins, ils ne s'occupent pas des vrais violeurs d'enfants.

Wren

29/01/2023 à 13:43

Ainsi Marie Boiseau - illustratrice - s'offusque de lire une BD de Riad Sattouf... qui ne fait que narrer ce qu'il a vu et perçu dans un collège : par exemple les gentilles œillades d'une élève en string vis à vis d'un jeune adulte (situation des plus banale : demandez à n'importe quel enseignant comment les ados testent leur pouvoir de séduction) ; et qui pousse l'honnêteté jusqu'à raconter le "rêve" qui s'ensuivit.

Était-il vraiment nécessaire de relayer les Tweets de "AL" qui projette ses propres fantasmes pas très sains et qui semble avoir grand besoin d'une aide psychologique urgente si l'on en juge par ses épanchements sur Tweeter...

Le mal-être de certains.es ne justifie
nullement des attaques aussi débiles que celles-ci. Et encore moins quon leur donne un quelconque écho.

laferme

29/01/2023 à 13:53

Maintenant qu'il a du fric, il est aisé de le faire cracher...

Bg29

29/01/2023 à 14:54

Marie Boisseau risque tout simplement un procès pour diffamation ou dénonciation calomnieuse ! Son accusation est absolument insensée... Ce type raconte ses fantasmes de puceau. Quant au dessin de Vivès reposté par Zep, il me fait penser à l'ex Miss Croatie au Qatar ! Faut-il censurer Miss Croatie ?

Jean-no

29/01/2023 à 15:04

Un (jeune) adulte est troublé par des collégiennes, ne se sent lui-même pas très à l'aise avec ce sentiment, et le raconte... ce n'est pas l'exposition d'un fantasme, ça ne participe pas à légitimer quoi que ce soit, je dirais que ces pages relèvent juste de l'honnête introspection.
En revanche ce n'est pas forcément une lecture pour collégien.ne.s.

AuteurBD

29/01/2023 à 17:40

Les auteurs BD sont historiquement des hommes, et majoritairement des gros lourds qui ont déroulé durant des années un tapis de stéréotypes, de préjugés réchauffés, etc. Ils toléraient les femmes comme coloristes, rivalisaient de commentaires sexistes sur les jeunes dessinatrices qui venaient leur montrer leurs planches et utilisaient le plus souvent le corps de leurs personnages féminins pour satisfaire leurs phantasmes, ceux de leurs lecteurs, et espérer augmenter leurs ventes. Pointer du doigt que Sattouf, à 27 ans, n'a pas échappé à cette affligeante tradition, c'est intéressant et toujours important : à force de dénoncer, les auteurs n'auront plus envie de s'identifier à ces dessinateurs "mâles", les éditeurs éviteront peut-être de rééditer ces âneries, les libraires feront qui sait plus attention à ce qu'ils mettent dans leurs rayonnages, et les lecteurs deviendront petit à petit plus exigeants. Sattouf vaut évidemment bien mieux que ces facilités attendues, maintes fois resservies... et il a suffisamment accès aux médias pour expliquer qu'il n'est plus cet auteur de 27 ans. A lui de voir. Mais, à mon avis, Marie Boiseau a bien raison, et elle lui rend peut-être même service... sauf s'il comptait, avec son éditeur, rééditer son oeuvre complète après ce prix :-)

Jehav

30/01/2023 à 09:36

Le monde de la censure vous le defendez remarquablement...comme d'autres congénères vous abusez de la morale et du "droit" pour faire taire toute forme d'expression contraire à votre "idéologie" avec des gens comme vous on aurait condamné Manet pour l'origine du monde, et comme les nazis qui considéraient l'art de kokoksha et Schiele "dégénéré" vous auriez détruits leurs œuvres !

AuteurBD

30/01/2023 à 11:42

Que craignez-vous ? Que le monde change un peu ? Souhaiter que les choix éditoriaux de demain soient différents de ceux d'hier, ce n'est pas censurer. Alors ne paniquez pas, réfléchir, critiquer, argumenter, modifier nos regards ne remet pas en question votre envie de conservatisme. La BD et la création seront toujours des univers pluriels... il s'agit simplement de s'alléger un peu du poids des stéréotypes pour rester en mouvement et aller de l'avant, vers autre chose. Mais libre à vous de faire du surplace. Personne ne viendra vous forcer à avancer... ce serait un comble de réclamer plus d'ouverture d'esprit et de ne pas respecter vos choix !

Fabien Delacroix

30/01/2023 à 12:23

Votre vision moralisatrice de l'édition et de la société en général est très dangereuse. C'est exactement la définition du wokisme et de tout ce que cela implique. Les idéologies dictatoriales se sont construites sur ce même terreau des choix culturels sous couvert de bonne conscience. Vous vous tenez sur un chemin extrêmement glissant. Le pire, c'est que vous ne vous en rendez même pas compte. Vous pensez que filtrer, interdire, faire peur, vont amener plus d'ouverture d'esprit et de liberté. Votre pensée est antinomique et cléricaliste.

Albur

30/01/2023 à 18:04

« Le préjugé fait de la vertu une habitude et non une suite d’actions isolées. » — Edmund Burke, Réflexions sur la révolution de France (1790)
Les hommes et les femmes sont différents, leurs relations complexes et dissymétriques, et caricaturer le propos de Riad Sattouf comme « lourd » est faux au vu des planches que d’aucuns lui reprochent.

Laurence

30/01/2023 à 12:17

C'est Courbet, "L'origine du monde"; Manet, c'est "Le déjeuner sur l'herbe".

Lyo

29/01/2023 à 23:26

Tant qu'il n'y a pas un caractère pornographique je pense que ça passe. Vives, c'était explicitement pédopornographique. Avec des personnages de 8-11 ans sans compter les déclarations qu'il faisait à ce sujet.

Après malheureusement des mecs adultes qui fantasment sur des jeunes ado, c'est banal. Le tout c'est qu'il n'y ait pas de passage à l'acte.
En vrai, je ne sais pas trop quoi en penser car c'est quelque chose de banal chez des mecs que ça vient probablement du fait que la fille et la femme sont objectivées par la société quoiqu'elles fassent. Faudrait privilégier la discussion pour les mecs qui ne passent pas à l'acte.

Wren

30/01/2023 à 12:36

Bonjour
....Eh bien beaucoup de "mecs" vous répondront qu'ils se font littéralement allumer par "des gamines" : des lycéens traqués par des collégiennes, de jeunes adultes qui subissent les provocations érotiques d'étudiantes.
Eh oui.
"C'en est gênant" m'a dit l'un d'eux.
"Si tu les repousse, elles t'en veulent à mort ! Mais si tu montres que tu es troublé, elles crient à l'agression" a complété un autre.
Voilà vous avez votre réponse.

Alors avant de crier au scandale, et aux vilains vilains vilains mâles animés d'intentions perverses peut-être que certaines pourraient ... comment dire... réévaluer leurs propres comportements ?

Cette BD de Satouff exprimait très clairement et finement ces situations délicates, faut-il être sotte au point de passer complètement à côté de ce message comme l'a fait Boiseau!?

Lyo

30/01/2023 à 16:57

Tu plaisantes j'espère ?
C'est qui l'adulte dans la situation ?
Bah oui, faut être mature dans la vie, ce n'est pas la responsabilité des adolescents qui à cet âge sont justement immatures. On pourrait penser qu'un mec de 27 ans a conscience qu'il fait face à des gamins et gamines très immatures.

Wren

31/01/2023 à 07:15

Relisez moi donc. Vous ne comprenez décidément rien à rien.

Marco

30/01/2023 à 08:42

Ce n'est pas une attaque contre Riad Sattouf mais contre cet album. Il est peut-être temps de faire le ménage dans nos étagères ! On se débarrasse bien de nos voitures trop polluantes... Ces bd appartiennent déjà à une autre époque. On ne peut pas faire et refaire toujours les mêmes blagues (lourdes), traiter les thèmes sous le même angle, promulguer les mêmes fantasmes qui réduisent des filles à des culottes et des garçons à des obsédés. Un peu de tri évitera de noyer la création sous ces restes peu glorieux d'un autre âge.

jpk

30/01/2023 à 09:48

En clair , se débarrasser des " vieilleries " culturelles . Jusqu ou ? Alors quelle littérature et quel cinéma ( et BD) va-t-on conserver dans nos bibliothèques municipales ? Et puis assez qu une extrême minorité mal dans sa peau ou dans son image ou dans un sexe qui leur aurait été imposé , parle pour celles qui se sentent à l aise avec les " clichés" et qui fantasment même autour et qui se défendent toutes seules quand il le faut au lieu d exiger le statut de victimes.. Laissez nous vivre et occupez vous plutôt des inégalités matérielles au lieu de vous faire les alliés objectifs du néoliberalisme le plus pernicieux en focalisant le débat sur des questions de genre quand ce n est pas sur l Ukraine .. après le " sauvez des vies restez chez vous " ..

Marco

30/01/2023 à 11:04

Restez zen. Vous pourrez toujours conserver vos vieilles BD pleines de préjugés et de stéréotypes. Laissez simplement le droit à la critique et à la réflexion s'exercer. La liberté d'expression n'est pas remise en cause, c'est la qualité et le sens de cette expression qui fait débat. N'ayez pas peur, personne ne va venir chez vous trier vos BD :-) Zen !

Pat

30/01/2023 à 11:42

Vous ne savez absolument pas jusqu'où va aller cette cancel culture, donc non, pas "zen" du tout, juste en plein délire monomaniaque de frustré.e.s sans cervelle qui n'arrivent pas à faire la différence entre dessins, apologie, fantasmes, cauchemars, ironie, second degré, satire, etc.

Albur

30/01/2023 à 12:17

En dehors de l’agressivité vers laquelle dérive le commentaire (on peut rester calme quand on est en désaccord, c’est même essentiel), je trouve délicieusement ironique le fait de simultanément dénoncer la censure politiquement correcte tout en utilisant la grammaire égalitariste politiquement correcte. ;)
La France d’aujourd’hui est un asile de fous.

Pat

30/01/2023 à 14:20

C'était justement ironique, s'il faut en plus vous expliquer l'ironie d'une commentaire, on n'est pas rendu.

Rob

30/01/2023 à 08:56

Article basé sur le tweet d'une dessinatrice sûrement aigrie, piquée au vif par l'usage du terme molle, qui fait probablement plus référence à l'attitude qu'au physique, mais bon, occupez-vous plutôt des Matzneff qui pullulent dans les milieux littéraire français !

VP

30/01/2023 à 12:42

Article minable qui relaye un tweet minable :
- Minables parce que quiconque a lu cette bédé sait très bien qu'elle ne contient aucune apologie de pédocriminalité ou de pédophilie. Il s'agit en l'occurence d'un personnage de bédé qui fait un rêve (et qui se réveille choqué par ce rêve), qui se trouve confronté à des désirs remontant à des frustrations adolescentes et qui n'y cède pas. Des personnages de bédé, des rêves, des désirs réprimés car datant d'une autre époque : on est très loin de la réalité.
- Minables parce Sattouf a publié une grosse vingtaine d'oeuvres qui ne vont pas du tout dans ce sens, voire qui contredisent cette accusation de pédocriminalité ou de sexisme. Quand Marie Boiseau trouve ironique que les cahiers d'Esther parlent des vieux porcs, elle pointe surtout sa mauvaise foi ou son abrutissement. On jette l'opprobre sur un auteur sans même être foutu de lire son oeuvre.
- Minables parce que ce qui gêne ici c'est qu'on touche à un sujet sensible, la sexualité des ados, et que la première réaction des belles âmes est de condamner sans aucun distinction. L'art et la littérature devraient donc éviter certains sujets ou juste représenter ce qui convient sans surtout mettre les gens mal à l'aise ? Si on veut rester dans sa bulle de confort et se donner raison entre soi, il y a les algorithmes Facebook.
- Minables parce qu'au final, ce que cherchent les dénonciateurs comme AL et cet article, c'est un peu d'attention en surfant sur le prix qui vient d'être décerné à Sattouf et sur le scandale Bastien Vivès. Gros amalgame, pas de réflexion, juste une tentative grappiller un peu de buzz.

En somme, l'absence de réponse de Hachette et de Sattouf est encore la meilleure réaction face à cette médiocrité : le mépris.

Matthieu Genet

30/01/2023 à 13:40

Du coup on fait comment pour l'exposition dédiée au Grand Prix de l'année précédente ? En 2024, l'exposition Sattouf sera t-elle autorisée par le comité de censure des auteurs signataires du texte moralisateur sur Médiapart ? Faudra t-il des excuses de Riad Sattouf ? Y aura t-il scandale pour apologie de fantasmes sur mineur, montée au créneau des néo-féministes, pétitions ?

Prisonnier

30/01/2023 à 14:02

Attention parce que la prochaine fois, on va lui dire de changer son nom à consonance du féminin sacrée

Marie Zalarus

30/01/2023 à 14:23

Je crois qu'on va finir avec le voile intégral noir, le visage caché et des gants noirs !!!
Arrêtez la parano, et essayez de comprendre le second degré de l'humour😏🥴🤪

JPK

30/01/2023 à 20:55

L auteur fait d ailleurs une concession à l air du temps moralisateur puisqu il prétend avoir culpabilisé pour avoir fantasmé sur une adolescente de 14 ans particulièrement sexy et aguicheuse . Comme si ça relevait d une pathologie , d autant qu il n avait que 27 ans .. J en connais de plus âgés qui ne reculeraient devant une proposition qu à cause du risque pénal, renforcé récemment à la suite d une pétition sur Internet qui désormais fait la loi ....Ce ne serait inquiétant que si son désir se limitait à cette classe d age ..

Retour au collège

Riad Sattouf

Paru le 31/08/2005

95 pages

Hachette

12,50 €

L'Arabe du futur - Volume 6

Riad Sattouf

Paru le 24/11/2022

176 pages

Allary Editions

24,90 €

Pascal Brutal Cube : Plus fort que les plus forts

Riad Sattouf

Paru le 16/09/2009

45 pages

Fluide glacial - Audie

11,90 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Mort de Georges Forestier, spécialiste de Molière, Corneille et Racine

Georges Forestier, né le 13 juin 1951 à Nice et décédé le 18 avril 2024 d'un cancer annonce Sorbonne Université, était un éminent professeur de littérature française et un historien du théâtre reconnu, particulièrement spécialisé dans le théâtre du XVIIe siècle. Il a enseigné à l'Université Paris-Sorbonne de 1995 à 2020, avant de devenir professeur émérite à Sorbonne Université. 

19/04/2024, 20:35

ActuaLitté

Erri De Luca, Lola Lafon ou Javier Cercas rêvent l'Europe dans une revue

À l'approche des élections européennes, en juin 2024, la revue Zadig et la chaine franco-allemande Arte s'associent autour d'une publication exceptionnelle, sous le mot d'ordre « Rêver l'Europe ». Dans ses pages, plusieurs plumes se croisent, dont Erri De Luca, Lola Lafon, Javier Cercas ou encore François-Henri Désérable.

18/04/2024, 14:52

ActuaLitté

Académie des beaux-arts : Thierry Groensteen élu correspondant

La bande dessinée renforce encore sa place au sein de la prestigieuse Académie des beaux-arts, abritée par l'Institut de France, à Paris. Ce 17 avril a en effet été élu Thierry Groensteen, historien et théoricien du 9e art, en tant que correspondant de la section de gravure et dessin.

18/04/2024, 12:52

ActuaLitté

Décès de Bruno Combes, “révélation de l’autoédition française”

Bruno Combes, né en 1962, était un écrivain français reconnu pour ses romans d’amour et de suspense. Il est décédé ce 13 avril 2024, des suites d’une crise cardiaque, apprend ActuaLitté de son éditeur. Il avait commencé sa carrière littéraire relativement tard, mais il a rapidement gagné en popularité grâce à son style émotionnellement engageant et ses intrigues captivantes.

15/04/2024, 17:30

ActuaLitté

L'autrice autrichienne Elfriede Jelinek ordonnée Commandeur

L'autrice autrichienne Elfriede Jelinek a reçu ce dimanche 14 avril les insignes de Commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres, des mains de l'ambassadeur de France en Autriche, Gilles Pécout. Lauréate du Prix Nobel de littérature en 2004, cette romancière et dramaturge est publiée en France aux éditions du Seuil, Jacqueline Chambon et l'Arche.

15/04/2024, 15:46

ActuaLitté

Murielle Magellan signe Danse ta vie, pour France 2

L'autrice, scénariste et réalisatrice Murielle Magellan signera pour France 2 le scénario d'un nouveau téléfilm, intitulé Danse ta vie. Elle s'inspirera pour ce long-métrage d'une idée de Jean-Pierre Améris, avec laquelle elle a déjà collaboré à plusieurs reprises.

15/04/2024, 14:11

ActuaLitté

Les Mémoires posthumes d'Alexeï Navalny publiés par Robert Laffont

Mort le 16 février 2024 au centre pénitentiaire de Kharp à l'âge de 47 ans, Alexeï Navalny reste dans les mémoires comme l'un des plus fervents opposants à Vladimir Poutine. Il avait écrit, peu après son empoisonnement en 2020, un livre retraçant son parcours et les racines de son engagement contre l'autoritarisme installé en Russie depuis plusieurs années.

15/04/2024, 11:20

ActuaLitté

Omar Sy va sortir un livre, Viens, on se parle

L'acteur français a échangé pendant trois ans avec une journaliste du Nouvel Obs, Elsa Vigoureux. En ressort près de 300 pages d'entretien fleuve dans lequel Omar Sy est présenté comme « un nomade, un pionnier, un homme profond et libre, doué d’une insatiable curiosité ».

11/04/2024, 17:05

ActuaLitté

Disparition de Trina Robbins, autrice et militante des comix

L'autrice Trina Robbins, fière militante féministe et grande pionnière des comix — la BD américaine underground — s'est éteinte ce 10 avril à l'âge de 85 ans. Hospitalisée depuis plusieurs semaines, Robbins laisse derrière elle l'héritage d'une série culte collaborative, Wimmen’s Comix, ainsi que de nombreuses adeptes, qui la citent volontiers comme mentor.

11/04/2024, 14:50

ActuaLitté

Salman Rushdie : le riche destin d'un enfant indien

Salman Rushdie, écrivain et symbole international de la lutte pour la liberté d'expression, a accordé une série d'entretien au journaliste de France Culture Christophe Ono-dit-Biot. Au cours de 5 épisodes de 30 minutes, diffusés dès le 15 avril, l'auteur des Versets sataniques revient sur le destin riche en rebondissements qui est le sien.

11/04/2024, 11:42

ActuaLitté

Incarcéré depuis 38 ans pour torture, Walid Daqqa meurt en prison

L'écrivain Walid Daqqa, un Palestinien de nationalité israélienne, est décédé à l'âge de 62 ans dans le Centre médical Shamir, situé au sud-est de Tel-Aviv, des suites d'un cancer qui lui avait été diagnostiqué en 2022. Il avait passé 38 ans en prison suite à son implication dans l'enlèvement et l'assassinat d'un soldat israélien en 1984.

10/04/2024, 13:33

ActuaLitté

Nancy Huston chez “Bookmakers”, le podcast littéraire d'Arte

Pour ce trentième épisode de Bookmakers, l'écrivain et animateur de radio Richard Gaitet accueille la Canadienne Nancy Huston. Autrice de plus de 70 livres depuis 1979, publiés pour la plupart aux éditions Actes Sud, dont Instruments des ténèbres (1996, Goncourt des lycéens et du prix du Livre Inter, vendu à 130.000 exemplaires) et Lignes de faille (2006, prix Femina, écoulé à 400.000 exemplaires en France et traduit en quarante-cinq langues). 

08/04/2024, 12:30

ActuaLitté

Lorraine Fouchet : "Les écrivains ont une complicité impalpable"

L'autrice Lorraine Fouchet puise dans son expérience d'animation d'un atelier d'écriture à Paris pour écrire un roman ancré sur l'île bretonne de Groix, mêlant le récit d'un survivant de la Shoah et les introspections d'une romancière sur la maternité et la création. Elle présente son dernier roman dans ce texte, écrit pour ActuaLitté.

05/04/2024, 14:38

ActuaLitté

Philippe Sellier, spécialiste des écrivains du XVIIe siècle, est mort

La Société des Amis de Port-Royal, dont il était le président d'honneur, a fait part du décès de Philippe Sellier, critique littéraire, professeur de lettres à l'université Paris IV Sorbonne et spécialiste des auteurs du XVIIe siècle. Il avait signé plusieurs ouvrages, notamment aux éditions Honoré Champion, et de nombreuses préfaces.

05/04/2024, 09:44

ActuaLitté

Disparition de Katsumi Komagata, concepteur de livres pour enfants

Katsumi Komagata, designer graphique, concepteur d’albums, est décédé le lundi 29 mars 2024. Il avait 71 ans. André Delobel lui rend hommage dans un texte publié sur le site du Centre de recherche et d'information sur la littérature pour la jeunesse (CRILJ), que nous relayons ici.

04/04/2024, 16:13

ActuaLitté

Maryse Condé, la bien-aimée sorcière

Paris. Mardi, 2 avril 2024. À peine rentré d’un long périple en Provence avec Elisabeth, un pèlerinage en dix étapes, sur les traces, entre autres, de Jean Lacouture à Roussillon, j’apprends la disparition, à l’âge de quatre-vingt-dix ans, de Maryse Condé, de son nom de naissance Maryse Liliane Appoline Boucolon. Une amie fidèle. Par Mustapha Saha.

04/04/2024, 15:54

ActuaLitté

Mort de l'écrivain américain John Barth, “un des grands”

L'écrivain américain John Barth, considéré comme un « maître du post-modernisme américain », est mort à l'âge de 93 ans, ce mardi 2 avril 2024. L'université Johns Hopkins de Baltimore a fait part de son décès, saluant la mémoire de ce professeur émérite qui avait quitté l'enseignement en 1995.

04/04/2024, 15:37

ActuaLitté

Raoul Dufy et Colette : un dialogue timbré autour des fleurs  

Le 21 mai 2024, un nouveau carnet composé de douze timbres-poste sera lancé par La Poste, célébrant les aquarelles florales réalisées par Raoul Dufy, qui ont illustré le livre de Colette, Pour un herbier.

02/04/2024, 16:18

ActuaLitté

Révélation Livre Jeunesse 2024 : soutenir un talent émergent

La Révélation Livre jeunesse de l’ADAGP, en collaboration avec la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, est conçue pour mettre en lumière le talent des nouveaux créateurs et auteurs français. Le gagnant de ce prix recevra une somme de 5000 €, en plus d'un texte critique valorisant son œuvre et d'une mise en avant spécifique sur les supports de l’ADAGP.

02/04/2024, 13:12

ActuaLitté

La Guadeloupéenne Maryse Condé est décédée à l'âge de 90 ans

La Guadeloupéenne Maryse Condé, figure emblématique de la littérature francophone, s'est éteinte à 90 ans, dans la nuit du 1er au 2 avril 2024. Son décès, survenu à l'hôpital d'Apt dans le Vaucluse, a été confirmé par son époux, Richard Philcox. Née le 11 février 1934 à Pointe-à-Pitre, elle a consacré sa vie à explorer, au travers d'une trentaine ouvrages, des thèmes aussi variés que l'Afrique, l'esclavage, et les identités noires multiples. 

02/04/2024, 12:18

ActuaLitté

Nekokurage (Les Carnets de l'Apothicaire) accusée de fraude fiscale

Connue en France pour sa participation à la série Les Carnets de l'Apothicaire (avec Itsuki Nanao), la mangaka Nekokurage a été accusée de fraude fiscale par les services fiscaux de la préfecture de Fukuoka. L'artiste aurait omis de déclarer 1,5 million € de revenus sur une période de 2019 à 2021, mais l'intéressée plaide l'ignorance.

02/04/2024, 11:59

ActuaLitté

Ed Piskor, auteur de la série Hip Hop Family Tree, s'est suicidé

L'auteur de bandes dessinées américain Ed Piskor s'est donné la mort, ce 1er avril 2024, à l'âge de 41 ans. Il s'était fait connaitre à l'international avec une série retraçant les débuts du hip hop, intitulée Hip Hop Family Tree, avant d'être embauché par Marvel pour X-Men : Grand Design, un hommage rétro aux comics de super-héros.

02/04/2024, 10:55

ActuaLitté

Mort de Kate Banks, autrice jeunesse, à l'âge de 64 ans

L'autrice de livres pour la jeunesse Kate Banks, née dans le Maine, mais résidant dans le sud de la France depuis une vingtaine d'années, est décédée à l'âge de 64 ans. Très prolifique, elle a publié plus d'une cinquantaine de titres en quelques décennies, dont plusieurs ont été traduits en français.

29/03/2024, 16:04

ActuaLitté

Toriyama, Miura, Ashihara... Qui inscrit les mangakas dans un Death Note ?

La disparition d'Akira Toriyama, un des grands maitres contemporains du manga, à l'âge de 68 ans seulement, a relancé les débats autour des cadences et charges de travail des mangakas et autres créateurs japonais. Avec une mise en avant, notamment, de l'espérance de vie estimée plus faible de ces professionnels par rapport à la moyenne de la population japonaise.

28/03/2024, 11:41

ActuaLitté

Héliogabale : Un inédit perdu de Jean Genet, enfin édité

Écrit en juin 1942, lors d'un passage de 8 mois à la prison de Fresnes pour vol de livres, le manuscrit d'Héliogabale n'avait jusqu'à présent jamais été édité. Une de ses versions a été retrouvée à la Houghton Library, à Harvard, et sera publiée le 4 avril par Gallimard.

27/03/2024, 14:25

ActuaLitté

Statut des artistes-auteurs : que prévoit la Commission européenne ?

En novembre 2023, le Parlement européen a adopté une initiative législative consacrée à la situation des artistes-auteurs, soulignant que la précarité ne devait pas être la règle pour cette catégorie de travailleurs. Cette prise de position appelait une réponse de la Commission européenne sur le sujet, désormais connue. 

27/03/2024, 10:47

ActuaLitté

Mort d'Abdulah Sidran, poète bosniaque et compère d'Emir Kusturica

Âgé de 79 ans, le poète et scénariste bosniaque Abdulah Sidran est mort, ce samedi 23 mars, à Sarajevo, rapportent les médias de la Bosnie-Herzégovine. Considéré comme l'un des plus importants poètes contemporains du pays, il est fait connaitre à l'étranger comme coscénariste des deux premiers films d'Emir Kusturica, Te souviens-tu de Dolly Bell ? (1981) et Papa est en voyage d'affaires (1985).

26/03/2024, 15:00

ActuaLitté

Mort de Nuno Júdice, poète de la modernité portugaise

Le poète portugais Nuno Júdice s'est éteint le 17 mars dernier à l'âge de 74 ans des suites d'un cancer. Salué par le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, cet écrivain à l'impressionnante bibliographie a largement contribué à la promotion des lettres portugaises et lusophones à l'international.

25/03/2024, 11:29

ActuaLitté

L'essayiste Malika Sorel-Sutter, un succédané de Zemmour au RN

L'essayiste Malika Sorel-Sutter, autrice de plusieurs livres aux éditions Fayard et Albin Michel, sera le « numéro 2 » du Rassemblement national pour les élections européennes de juin prochain. Adepte du « Grand remplacement », élucubration de Renaud Camus, elle déroule les mêmes obsessions qu'un certain Éric Zemmour, qui lui tressait des lauriers, voilà quelques années.

25/03/2024, 09:39

ActuaLitté

Laurent de Brunhoff décédé : Babar de nouveau orphelin

Si son père Jean, décédé en octobre 1937, fut le créateur du personnage de Babar, Laurent de Brunhoff poursuivit l’oeuvre de l’illustrateur, avec sa mère Cécile – qui participa grandement à l'avénement du héros. Il aura publié plus d'une vingtaine de titres, perpétuant ainsi l'héritage de son père tout en apportant sa touche personnelle.

23/03/2024, 12:09

ActuaLitté

Une Nuit des auteurs et autrices, ce 25 mars

Après une première édition montée en 2023, la Commission européenne a choisi d’organiser une suite à sa Journée des auteurs européens. Le principe est simple, faire voyager des créatrices et créateurs partout sur les territoires, pour organiser des lectures dans les établissements scolaires. Et une fois la journée achevée, reste alors une nuit tout entière…

22/03/2024, 17:03

ActuaLitté

Mort de Frédéric Mitterrand, auteur et ancien ministre de la Culture

À l'âge de 76 ans, l'auteur et ancien ministre de la Culture Frédéric Mitterrand est décédé, des suites d'un « cancer agressif », d'après un communiqué diffusé par sa famille. Locataire de la rue de Valois entre 2009 et 2012, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, le neveu de François Mitterrand restait assez inclassable, au niveau politique.

22/03/2024, 10:05

ActuaLitté

Bibliocité rend un dernier hommage à Jean-Marie Borzeix

Marie Desplechin, en sa qualité de présidente, aux côtés de tous les membres du Conseil d'administration et de Stéphanie Meissonnier, directrice de Bibliocité, ont exprimé leur profond respect et rendu un vibrant hommage à Jean-Marie Borzeix. Disparu le 16 mars dernier, il avait occupé la présidence de l'association de 1997 à 2017.

18/03/2024, 19:06

ActuaLitté

Le Maire pour succéder à Macron et Schiappa à Colleen Hoover ?

Bruno Le Maire s'apprête à sortir son 6e livre en 7 années au sein du gouvernement. Moins d'un an après le roman La Fugue américaine, le ministre de l'Économie signe cette fois « un acte de foi dans la France », qui annonce ses ambitions pour 2027. Marlène Schiappa n'est de son côté plus ministre, mais elle continue à être écrivaine, et publiera prochainement un livre de New romance.

18/03/2024, 17:25

ActuaLitté

L'auteur de La Politique du chimpanzé est mort

Franciscus Bernardus Maria de Waal, primatologue et éthologue néerlandais est décédé ce 14 mars 2024 à Atlanta aux États-Unis, des suites d'un cancer de l'estomac. Il a marqué le monde scientifique par ses contributions significatives à la compréhension du comportement des primates, notamment en matière d'empathie, de coopération, et de réconciliation après les conflits. Auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique, tels que La Politique du chimpanzé, De la réconciliation chez les primates et Le Singe en nous, il laisse une empreinte indélébile dans le domaine de l'éthologie.

18/03/2024, 16:58

ActuaLitté

Laure Darcos et Sylvie Robert planchent sur le partage de la valeur

Le mardi 12 mars 2024, Rachida Dati se présentait devant la commission de la culture du Sénat, pour un premier « grand oral » parlementaire. L'occasion d'évoquer le droit d'auteur, notamment face à l'intelligence artificielle, mais aussi les auteurs eux-mêmes. La sénatrice Laure Darcos (Les Indépendants - République et Territoires) a ainsi posé le sujet du partage de la valeur sur la table...

18/03/2024, 16:06

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Un écrivain italien interdit de télé : le spectre de Meloni plane

La relation entre intellectuels et pouvoir a toujours été un sujet de débat, tout comme le lien entre politique et littérature. Mais, depuis l’arrivée de Giorgia Meloni en octobre 2022, le débat s’est enflammé en Italie. Preuve, suite à la décision d’annuler le monologue d’Antonio Scurati prévu sur la télévision publique italienne, la Rai, au sujet de l’antifascisme.

20/04/2024, 18:56

ActuaLitté

Des livres neufs à prix réduit : une solution pour les collectivités

Depuis cinquante ans, Expodif fournit collectivités et revendeurs : quelque 5000 références dans son catalogue, issues de lots rachetés auprès d’une centaine de fournisseurs. Et des livres neufs revendus à des prix concurrentiels – entre 40 et 65 % du prix éditeur. 

19/04/2024, 17:32

ActuaLitté

L'Autrichien qui avait fait plier Facebook s'attaque à Meta

Voilà dix ans, cet activiste originaire de Salzbourg publiait un ouvrage mettant farouchement en cause le fonctionnement du réseau social Facebook : Kämpf um deine Daten (Luttez pour vos données), dénonçait le moissonnage d’informations que pratique la société de Mark Zukerberg. Mais Max Schrems n’en a résolument pas fini avec Meta…

19/04/2024, 15:45

ActuaLitté

L'immense collection de VHS de Scorsese entre à la bibliothèque

52 mètres linéaires, et autant de boîtes de conservation. À la tête d'une des filmographies les plus imposantes de l'histoire, le réalisateur américain Martin Scorsese a pourtant trouvé le temps, des années 1980 aux années 2000, de s'adonner à une occupation pour le moins étrange. Il a enregistré des milliers d'heures de programmes télévisés sur des centaines de VHS...

19/04/2024, 12:36

ActuaLitté

Chine, Occident et Liu Cixin : un Problème à trois corps

Le roman culte de Liu Cixin a très récemment été adapté en série par Netflix. Le géant américain n'a pas hésité à sortir les grands moyens pour faire de cette histoire la nouvelle grande saga de la pop culture du XXIe siècle. Le succès attendu est au rendez-vous pour la plateforme de streaming, mais la série reflette-t-elle vraiment toute la complexité que recouvre « le problème à trois corps » ?

19/04/2024, 11:14

ActuaLitté

À Manhattan, une douce France dans la librairie de Cyril Dewavrin

Cyril Dewavrin a de la suite dans les idées : propriétaire de l'enseigne La Comédie Humaine à Avignon, inaugurée en 2018, c'est au cours d'un voyage aux États-Unis qu'il décide de tenter l'aventure outre-Atlantique. Depuis début décembre 2023, La Joie de Vivre propose, dans le quartier de Chelsea, à Manhattan, un petit coin de France aux New-Yorkais.

19/04/2024, 10:53

ActuaLitté

Reconnue coupable de faute, l'Agessa condamnée à indemniser un auteur

30.000 €, pas moins. Voilà le montant des dommages et intérêts que le tribunal judiciaire de Paris a sommé à feue l’Agessa d’indemniser, pour avoir porté préjudice à un artiste auteur. Un montant qui donnera le hoquet aux pouvoirs publics : de fait, quelque 200.000 personnes seraient concernées par les 40 années d’incurie de l’organisme. Rapide calcul : faudrait-il trouver 6 milliards € ?

18/04/2024, 18:50

ActuaLitté

Promotion de la transphobie : mode d'emploi d'une Transmania

Suite aux pressions exercées par des activistes et quelques élus municipaux de Paris et de Lyon, JCDecaux a annoncé procéder au retrait des affiches publicitaires de l'ouvrage Transmania, jugé « transphobe et complotiste ». Un retrait qui a fait plus parler de lui que l'ouvrage en lui-même... Il n'y a pas de mauvaise publicité : tout est bon à prendre...

18/04/2024, 12:33

ActuaLitté

Budget 2024-2025 du Canada : où sont passés les engagements ?

Personne ne digère vraiment la présentation du budget 2024-2025 par la ministre des Finances, Chrystia Freeland. Les organisations professionnelles du monde de la culture attendaient fermement que s’y retrouve la Loi sur le droit d’auteur. Espoir déçu et mauvaise nouvelle en perspective.

18/04/2024, 11:44

ActuaLitté

L'enfer pour le “paradis du manga” : quel avenir pour piccoma France ?

Malgré des résultats au Japon sidérants en 2023, le propriétaire sud-coréen de la plateforme piccoma, Kakao Entertainment Corp. enclenche une restructuration. Les nouveaux dirigeants se sont engagés auprès des actionnaires à rechercher une croissance organique désormais.

18/04/2024, 11:20

ActuaLitté

IA et culture : Rachida Dati missionne le CSPLA

Devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, Rachida Dati avait annoncé qu'elle saisirait prochainement le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) sur plusieurs points liés à l'intelligence artificielle. Deux missions ont été officialisées, sur la transparence et l'effectivité des droits.

17/04/2024, 16:13

ActuaLitté

Des pubs télé pour le livre, une décision qui favorisera Vivendi ?

Après le SNE, c'est au tour du Conseil permanent des écrivains (CPE) - ADAGP, ATLF, Cose-Calcre, EAT, Maison de Poésie, Pen Club, Sacem, SAIF, SAJ, Scam, SELF, SGDL, SNAC, Union des Poètes, UPP -, et la Fédération des éditions indépendantes (FEDEI), d'affirmer leur opposition à la publicité pour le livre à la télévision, et le décret no 2024-313 du 5 avril 2024 qui la rend possible pendant une période d'au moins deux ans.

17/04/2024, 12:43

ActuaLitté

À Hong Kong, la loi sur la “sécurité” met le livre en danger

À Hong Kong, l'emprise de la Chine est désormais une réalité quotidienne. Depuis la rétrocession du territoire au géant voisin par le Royaume-Uni, le régime communiste s'impose, petit à petit. Ses lois sur « la sécurité nationale » se succèdent, avec des conséquences importantes pour les libertés individuelles. Y compris dans le monde du livre, qui s'en inquiète.

17/04/2024, 12:17

ActuaLitté

Le SNE contre la publicité télévisée pour les livres (sans régulation)  

Le Syndicat national de l'édition (SNE) exprime de sérieuses préoccupations suite à la publication du décret du 5 avril dernier, autorisant la publicité pour les livres à la télévision pour une période de deux ans. Les éditeurs craignent que cette mesure ne fragilise le secteur de l'édition et n'appauvrisse la création littéraire, en l'absence de régulations spécifiques pour cette « expérimentation ».

17/04/2024, 10:52

ActuaLitté

Dans l'Iowa, une censure combattue par les “Big Five” de l'édition

BookBanUSA — De l'autre côté de l'Atlantique, de nombreux États se sont dotés de législations très contestées, qui facilitent le signalement et le retrait d'ouvrages des collections des bibliothèques publiques ou scolaires. Dans l'Iowa, une action en justice s'oppose à ces lois de censure, avec le soutien des plus grands groupes éditoriaux américains...

17/04/2024, 10:41

ActuaLitté

Jean-Baptiste Passé nommé directeur général des éditions Michelin

En poste depuis la mi-septembre de 2021, l’ancien directeur général du Festival du livre de Paris quitte ses fonctions comme prévu. Selon les informations de ActuaLitté, il gagne le groupe Média Participations, où il prenda la tête de la coentreprise Michelin Éditions, qui édite guides gastronomiques, touristiques, cartes et plans.

16/04/2024, 18:46

ActuaLitté

Les Cahiers d’Esther : en juin s'achève la saga de Riad Sattouf

Esther atteint sa majorité dans ce tome 9, Histoires de mes 18 ans, qui marque une étape cruciale dans sa vie... Alors qu'elle termine sa terminale, elle fait face au baccalauréat, aux choix d'orientation difficiles via Parcoursup, et à la fin imminente des Cahiers d'Esther...

16/04/2024, 18:11

ActuaLitté

Construire une offre de lecture pour les handicapés visuels, un temps long

Mi-mars, deux députés prenaient d’assaut le ministère de la Culture que Rachida Dati investissait tout juste. Et d’interpeller la rue de Valois quant à la politique d’aide à la lecture pour les personnes atteintes de handicaps. Plus spécifiquement, pour ce qui touche à l’édition en braille…

16/04/2024, 16:54

ActuaLitté

En Italie, le procès de Luciano Canfora attendu en octobre

À Bari, une audience préliminaire très attendue s'est déroulée ce mardi 16 avril, en présence de l'accusé, l'historien Luciano Canfora. Attaqué pour diffamation après avoir qualifié la Première ministre Giorgia Meloni de « néonazie dans l'âme », il sera jugé le 7 octobre prochain.

16/04/2024, 16:36

ActuaLitté

Pham Doan Trang, autrice et éditrice en prison, honorée par un prix

L'autrice et éditrice vietnamienne Pham Doan Trang, qui purge actuellement neuf années de prison au sein d'un établissement de la province de Bình Dương, a été désignée lauréate du Barbey Freedom to Write Award. Cette distinction salue l'engagement d'un « écrivain de conscience emprisonné ».

16/04/2024, 16:10

ActuaLitté

À Mayotte, la chaine du livre face aux difficultés “permanentes”

À une intense crise de l'eau en 2023, a succédé, à Mayotte, une crise sociale, de grande ampleur également, consécutive à d'importants flux de population en provenance des Comores et de Madagascar, notamment. La chaine du livre de l’île, déjà fragile, se retrouve dans une situation délicate.

16/04/2024, 12:56

ActuaLitté

Le Condottière, un mercenaire dans l'édition

Avec plus d’une vingtaine de titres déjà au catalogue, les éditions Le Condottiere se spécialisent dans la publication d’ouvrages traitant des sciences humaines, de l’histoire et de la musique. Elles proposent également des témoignages, des romans et des pièces de théâtre et se placent bien entendu sous le patronage d’André Suarès et de son ouvrage Le Voyage du condottiere (paru à partir de 1910).

16/04/2024, 12:29

ActuaLitté

Plus grand que le ciel :  Virginie Grimaldi et Olivier Adam de retour en mai

Virginie Grimaldi, qui a vendu en 2023 plus d’un million d’exemplaires de ses livres en France, est de retour ce 1er mai avec Plus grand que le ciel, qui paraît chez Flammarion. Son second roman dans la maison de Sophie de Closets après Une belle vie, paru l'année dernière. Toujours dans la même maison et le même, le nouveau Olivier Adam sort également, Il ne se passe jamais rien ici.

15/04/2024, 16:23

ActuaLitté

Editis : Marie-Pierre Sangouard, cinquième directrice générale

Marie-Pierre Sangouard a été nommée par Denis Olivennes et Catherine Lucet à la tête d'Editis, en tant que nouvelle directrice générale adjointe du groupe. La directrice de la diffusion d'Interforum depuis 2018 intègre l'équipe de direction 100 % féminine, en tant que cinquième élément. Une belle promotion donc.

15/04/2024, 14:57

ActuaLitté

En Norvège, qui a voulu tuer l'éditeur des Versets sataniques ?

En 1993, William Nygaard, directeur de la maison d'édition norvégienne Aschehoug, reçoit trois balles devant son domicile, à Oslo. 25 ans plus tard, en 2018, deux personnes étaient arrêtées, accusées de tentative de meurtre avec préméditation. Le 9 avril dernier, le bureau du procureur d'Oslo a toutefois annoncé la clôture de la procédure, faute de preuves.

15/04/2024, 14:43

ActuaLitté

Pourquoi opposer droits d’auteur et transition écologique ?

Lors du Festival du livre de Paris, Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle mesure affectant le marché du livre d'occasion, qui consiste en une « contribution » destinée à « protéger le prix unique du livre neuf ». Les détails devaient être précisés par la ministre de la Culture, Rachida Dati, ce week-end, on attend d'ailleurs toujours... Les premiers visés par la décision du président : les plateformes de ventes d'ouvrages usagés. Maud Sarda, co-fondatrice et directrice générale de l'une d'entre elles, Label Emmaüs, réagit.

15/04/2024, 11:49

ActuaLitté

Robin Book : 12 ans de prison pour le plus grand voleur de livres

Ancien directeur de la bibliothèque Girolamini de Naples, Massimo Marino De Caro a obtenu d'entrer dans l'Histoire. Après un procès de la durée de 12 ans, il a été condamné par le tribunal de Naples à une nouvelle peine, pour un total de 12 ans de prison.

14/04/2024, 10:02

ActuaLitté

Le livre d'occasion en France : la grande étude

Pour rendre compte et comprendre les transformations du marché des livres d'occasion en France au cours de la dernière décennie, une vaste étude a été menée en 2022-2023 par le ministère de la Culture et la Sofia, sous la supervision du spécialiste du monde de l'édition, Bertrand Legendre. L'objectif : quantifier et comprendre ce secteur de la seconde main, en plein essor. 

12/04/2024, 18:05

ActuaLitté

Books By Women : le métier évolue, surtout ne pas se perdre en route

Avril signe le retour des beaux jours, l'impératifs de ne pas se découvrir d'un fil, mais surtout des nouvelles de la lettre Books By Women. Et comme toujours, la voici proposée en intégralité, rien que pour vos yeux, comme dirait l'autre...

12/04/2024, 17:17

ActuaLitté

2023, l'ère des lecteurs multimédias et multisupports ?

La Sofia, le SNE et la SGDL ont dévoilé les résultats de la 13ème édition du baromètre des usages du livre, qui couvre les formats imprimés, numériques et audio. Réalisée par Médiamétrie au début de 2024, cette enquête examine les comportements d'achat et de lecture des Français âgés de 15 ans et plus pour l'année 2023.

12/04/2024, 16:36

ActuaLitté

Emmanuel Macron : "une contribution" prélevée sur le livre d'occasion    

Lors de sa visite au Festival du livre de Paris qui s'est ouvert ce vendredi, le président Emmanuel Macron a annoncé l'introduction d'une nouvelle mesure pour préserver la loi sur le prix unique du livre neuf face à la concurrence croissante du marché du livre d'occasion. 

12/04/2024, 15:33

ActuaLitté

Internet : France et Québec réunis contre Chinois et Américains

La mission franco-québécoise initiée en 2019 avait débouché sur un appel à candidatures présenté trois ans plus tard. Au cœur de la collaboration entre la Belle Province et l’Hexagone, la découvrabilité des œuvres francophones. Ou comment exister dans un internet où d’un côté les GAFA américains, de l’autre les BATX asiatiques règnent en maîtres… 

12/04/2024, 14:47

ActuaLitté

En 2023, moins de livres achetés, plus d'argent engrangé

À l'occasion de l'inauguration du Festival du livre ce vendredi 12 avril au Grand Palais éphémère à Paris, le ministère de la Culture diffuse les « chiffres-clés de 2023 » relatifs au monde du livre et de l'édition, issus des analyses d'Electre Data Services, Kantar, GfK Market Intelligence, de l'Observatoire de l'économie du livre, du service du livre et de la lecture, de la direction générale des médias et des industries culturelles, ainsi que du Ministère de la Culture.

12/04/2024, 14:42

ActuaLitté

Rachida Dati : encourager la lecture avec des bibliothèques en HLM  

Dans le cadre d'une démarche visant à renforcer l'accès à la lecture, en particulier parmi les jeunes, la ministre de la Culture, Rachida Dati, a révélé un projet innovant : établir des librairies et des bibliothèques au sein des logements sociaux et des zones rurales défavorisées. Cette annonce fait suite à l'étude récente du Centre national du livre qui signale une diminution alarmante de l'intérêt pour la lecture chez les jeunes français, particulièrement entre 16 et 19 ans, de plus en plus captivés par les écrans...

12/04/2024, 12:00

ActuaLitté

Modification du prix du livre : éditeurs et libraires fixent des règles

La fin d'année 2022 et les premiers mois de 2023 ont marqué la chaine du livre avec des hausses de prix inédites, consécutives à des problématiques d'approvisionnement et à la pénurie de papier. Les libraires s'étaient retrouvés forcés de réétiqueter au plus vite... Pour éviter d'autres situations similaires, les professions ont adopté une charte, à l'occasion du Festival du Livre de Paris.

11/04/2024, 19:30

ActuaLitté

Enrichissement et conversion : Cairn.info fait l'acquisition d'Isako

Cairn.info, portail dédié aux sciences humaines et sociales, fait part de l'acquisition de la société Isako, spécialisée dans l'enrichissement sémantique et la conversion de documents. Un rapprochement « gage de performance et d’innovation », auquel le développement de l'intelligence artificielle n'est pas étranger.

11/04/2024, 16:52