#Ressources

Viol d'une esclave : “une scène ni gratuite ni complaisante” pour Antoine Gallimard

Une enseignante du collège Saint-François d’Assise (Yvelines) avait donné l’alerte. Et dans un courrier rageur, signé par consœurs et confrères, Antoine Gallimard était interpellé. En cause, un « viol […] tout à fait explicite » dans un roman, recommandé pour les 9/12 ans. La réponse de l’éditeur, adressée aux enseignants, vient de parvenir à ActuaLitté.

Le 26/01/2023 à 14:38 par Clément Solym

24 Réactions | 2300 Partages

Publié le :

26/01/2023 à 14:38

Clément Solym

24

Commentaires

2300

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

En découvrant le livre de Paula Jacques, Blue Pearl, le corps enseignant de ce collège-lycée privé a frémi. Ce récit parle d’esclavage et de traite des noirs dans une plantation de Virginie du sud — donc de la violence exercée par les maîtres sur leurs esclaves.

« Comment pouvez-vous proposer à de jeunes lecteurs un livre aussi violent  ? », interrogeaient-ils, indignés par cette lecture. De malaise en mal-être, le paroxysme était dénoncé lors d’une scène d’agression sexuelle, au chapitre 13. Et de conclure que la maison Gallimard jeunesse avait trahi leur confiance, déplorant « les conséquences psychologiques néfastes que pourrait avoir une telle lecture sur de très jeunes lecteurs ».

À LIRE : Des enseignants de collège indignés par le viol d'une esclave

Blue Pearl, récit “nécessaire

Dans la réponse que le président du groupe éponyme leur adresse, Antoine Gallimard se désole de lire que l’ouvrage les « a heurtés en ce qu’il comporterait des scènes mal adaptées à un public de jeunes collégiens ». Et propose quelques éléments permettant de mieux comprendre tant la démarche de l’autrice que celle de ses éditeurs.

Un peu d’histoire

Paula Jacques a en effet l’histoire d’une jeune esclave noire dans le sud des États-Unis au XIXe siècle, portant une attention particulière au « contexte historique dans sa réalité violente». Et ce, sans omettre « abus sexuels dont les jeunes filles esclaves étaient souvent victimes », indique Antoine Gallimard. Or, « le récit d’une tentative de viol […] une scène centrale […] n’est à nos yeux ni gratuite ni complaisante ».

Il nous semble également que l’autrice, au-delà des aspects dramatiques, a montré la force et les ressources de la jeune fille, l’espoir d’une condition meilleure, une course résolument tournée vers l’avenir et la reconquête de sa dignité.

– Antoine Gallimard

Un texte plébiscité et apprécié

Et d’évoquer les critiques favorables que l’ouvrage a reçues, lesquelles ne minimisaient pas la dureté de Blue Pearl. Que ce soit France Inter, Télérama, Mon quotidien ou Le Parisien et même Les Échos, le texte a fait l’unanimité. Dans la presse, on insistait « sur la qualité littéraire, et parfois la nécessité, du texte », ajoute-t-il.

En outre, l’Association des Bibliothécaires de France et celle des Librairies Spécialisées Jeunesse — Librairies Sorcières — ont également salué le roman, qui avait été retenu en première sélection du Prix Sorcières 2021. « Un délicat roman historique qui retrace le quotidien d’une petite fille esclave, et le périple de sa famille en proie à tous les dangers sur la route vers la liberté », relevait le jury.

De même, le 33e prix des Incorruptibles pour la tranche d’élèves 5e/4e l’avait aussi retenu — leur comité de lecture réunissant 1 200 professionnels du livre et de l’éducation et notamment de très nombreux enseignants et professeurs.

Cette bonne réception nous conforte dans l’idée que ce texte a toute sa place dans notre collection Folio Junior et dans la sélection de notre Prix des collégiens. Si nous comprenons que votre lecture de Blue Pearl a été — et sans doute restera — différente de la nôtre, nous espérons que cette réponse e pu vous éclairer sur nos raisons de publier le roman de Paula Jacques.

– Antoine Gallimard

Car, en somme, cette histoire « reflétait bien notre éditoriale conviction en littérature jeunesse : on peut parler de tout, faire naître tous les débats, tant que la forme est adaptée  »

La réponse dans son intégralité est disponible ci-après :

Crédits illustration : marché aux esclaves - The Slave Trade and its Abolition, edited by John Langdon-Davies, Jonathan Cape, London, 1965 © Getty Images 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

24 Commentaires

 

Thierry Reboud

26/01/2023 à 21:17

Faut-il croire que le collège Saint-François d'Assise de Mes-Deux-Gêtres-en-Yvelines aurait souhaité un roman sur l'esclavage sans scènes de violences ? Il ne s'est donc trouvé personne dans ce collège pour se rendre compte du ridicule (sans parler de l'indignité) de la réclamation ?
Soit dit en passant, je trouve qu'Antoine Gallimard a été bien aimable de leur répondre, et plus aimable encore de leur répondre sur ce ton-là.

Christine B.

27/01/2023 à 05:51

Professeur retraitée de l’enseignement privé je ne comprends pas la remarque de cette collègue. Lors de l’inspection pour mon contrat définitif, je travaillais avec mes 6èmes sur ”Le Médecin Malgré Lui” de Molière et j'avais sauté volontairement la très courte scène dans laquelle Martine, menacée d’être battue une fois de plus par son mari Sganarelle (”ma mie, votre peau vous démange à votre ordinaire.”) déclare que pour se venger elle va refuser le devoir conjugal. Les propos qu’elle tient sont clairs pour un adulte mais pas pour un 6ème et je m'étais sentie gênée de devoir les expliquer. Tout comme la référence aux violences conjugales considérées comme ”normales” à l’époque de Molière m’avait semblé difficile à faire comprendre. Mais comme c’était l’introduction, j’avais plongé !
Lors de l’entretien, l’inspecteur m’a déclaré que j’aurais du étudier cette scène qui montrait que les femmes avaient des ressources pour se défendre. Et que les enfants auraient compris car ils étaient au fait de ce qui se passait dans les couples par films interposés. J’ai étudié cette pièce pendant des années très mal à l’aise puis j’ai opté pour un autre texte loin de ce sujet.
Aujourd’hui, la première scène de cette pièce renvoie tous les jours aux propos précédant un féminicide. Je pense que je l’étudierais pour faire comprendre qu’on n’a pas le droit de faire violence aux femmes et à quiconque.
Faut-il aussi interdire l’étude du texte de Voltaire ”Le Nègre de Surinam” qui montre une cruauté légalisée et raciste sous prétexte que ça peut choquer un jeune?
La violence est partout. Le viol doit être dénoncé le plus tôt possible.
C’est à nous les enseignants de le faire en classe qui est le lieu du débat où les élèves peuvent discuter entre eux. C'est très rarement chez eux que ces sujets sont abordés.

Mazon

27/01/2023 à 06:58

Superbe réponse d'Antoine Gallimard qui par sa retenue prive les bigots et les bigotes de prétexte à sur-enchère.

Marie

27/01/2023 à 08:40

Juste, courtoise, mesurée mais "sans réplique" (heureusement!) la réponse de M. Gallimard.
Ridicule, sans vergogne, autoritaire (le pire : "j'ai raison"), la réaction des profs à la lecture de "Blue Pearl".
Des profs qui se permettent de mettre en cause la "création" littéraire dans sa forme !! ...On l' atteint, le fond.

Une 'thécaire

27/01/2023 à 09:41

Déjà, bravo pour la réponse d'Antoine Gallimard.
Ensuite, c'est assez confus : on parle d'abord d'un "viol" dans le titre, puis une scène "d'agression sexuelle", et enfin une "tentative de viol" évoquée dans la réponse de Gallimard. Utilisons les bons termes... au risque d'ajouter de la confusion à la bêtise.

Thomas 75

27/01/2023 à 09:46

Antoine Gallimard, comme les autres commentateurs de cet article ici, répond à côté du problème : ce n'est pas le livre lui-même qui est critiqué, c'est le fait qu'il soit proposé à des enfants.
A lire les autres commentateurs – certains semble-t-il emportés par leur hostilité hystérique au christianisme –, on peut tout faire lire à des enfants, par vénération de la littérature ou pour faire connaître la réalité.
C'est justement ne rien connaître à la réalité de la psychologie humaine, spécialement celle des enfants petits ou plus grands, que de vouloir la traumatiser et marquer durablement et négativement l'imagination. Les dégâts peuvent être considérables. La réaction de ces personnes indignées de l'indignation de pédagogues bienveillants est effrayante, sotte et inhumaine.

Sophie

27/01/2023 à 11:00

Fort heureusement, les enseignants de cet établissement ne sont pas privés de recours.
Contrairement à ce que précise Monsieur Gallimard [cette histoire] « reflétait bien notre éditoriale conviction en littérature jeunesse : on peut parler de tout, faire naître tous les débats, tant que la forme est adaptée », les dispositions de la loi n°49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications à destination de la jeunesse, et ce, dès lors qu'elles sont "de nature à nuire à l'épanouissement physique, mental ou moral de l'enfance ou la jeunesse". L'ouvrage étant destiné à des enfants de 9/12 ans, n'en déplaise à l'éditeur, tenter une dilution des responsabilités, ne le dégage pas d'un examen de la Commission presse du ministère de la justice.

Actualisant

27/01/2023 à 11:14

Bien étrange remarque : l'ouvrage est sorti en 2020 et a donc obtenu l'approbation de la Commission que vous évoquez. Originellement, cette législation fut construite pour freiner la diffusion de comics américains afin de protéger la jeunesse française du soft power grandissant post-Seconde Guerre mondiale.
Du reste, le site de l'éditeur indique (mais cela a-t-il été modifié ?) Roman à partir de 12 ans
https://www.gallimard-jeunesse.fr/9782075127875/blue-pearl.html

Il est toujours intéressant et le témoignage de Christine B. en atteste, de remarquer que les adultes sont “victimes” de leur propre expérience et de par leurs projections sur un texte, parviennent ou non, à accompagner la lecture et la compréhension des élèves.
Et si ces enseignants ne se sentaient pas la capacité de s'appuyer sur cet ouvrage, nul ne les obligeait à le faire, me semble-t-il. Les limites des adultes se manifestent souvent au détriment des jeunes lecteurs : cette situation semble bien l'illustrer.

Cela revient encore et toujours à cette interrogation : qui autorise qui à lire quoi et comment ?
Sauf qu'y répondre revient à se définir soi en tant que lecteurs et certainement pas en tant que personne à même de conseiller des lectures.

Marie

27/01/2023 à 13:26

Notre société est malade de l'étiquetage, de la mise en "cases". Chacun pense, non par soi-même, mais par intermédiaires. Quels parents indignes que de laisser leur enfant, dix ans, piller leur bibliothèque et lire "Lettres de prison" de Gabrielle Russier ainsi que des San Antonio?

Thierry Reboud

27/01/2023 à 13:26

Cher monsieur Soixante-quinze, dois-je comprendre que, selon vous, il est choquant de proposer à un lectorat enfantin (enfin... enfantin de collège, tout de même, nous ne parlons pas d'école primaire) un livre dans lequel est décrit un viol mais qu'a contrario vous ne trouvez rien de choquant au fait qu'on propose à ce même lectorat un livre dans lequel des êtres humains sont vendus, exploités... et violés ?

Olivier

12/02/2023 à 11:30

9 ans, c'est justement un âge d'école primaire. Or ce livre, avant la polémique, a été édité par Gallimard avec une recommandation aux 9-12 ans.
De plus, ce n'est pas parce que la levée de boucliers est venue d'enseignants que le débat doit être considéré exclusivement du point de vue scolaire, sans quoi effectivement tout se résumerait à accompagner (ou non) un lecteur apprenant et à mettre ce livre à l'étude (ou non).
Mais quand Gallimard (ou un autre éditeur de renom) recommande un livre dés 9ans, ça vaut comme un feu vert pour un achat en confiance par les parents de ses enfants, et idem pour les bibliothécaires, etc. à l'issue de quoi ces enfants liront le livre sans aucun accompagnement.
Ça n'enlève rien aux constats légitimes quant à la qualité littéraire du livre ou la nécessité de son propos, et qu'il existe bien des lectures pires que les enfants peuvent trouver ici ou là dans la bibliothèque parentale, et qu'il y a des contenus autrement violents à la télévision ou sur internet, etc. Mais ce n'est pas le sujet car dans tous ces cas là, aucun éditeur jeunesse n'en a fait la recommandation dés 9 ans.
D'ailleurs, le concours des Incorruptibles mentionné par M Gallimard dans sa réponse, après lecture de son comité de sélection ne s'y est pas trompé, en retenant ce livre dans sa sélection 5e/4e et non CE2/CM1.

Mazon

27/01/2023 à 15:47

Bon et ce soir vos enfants passent leur soirée devant les émissions télé du très catholique Bolloré et surtout les émissions d'un certain Cyril Hanouna.

JLF

29/01/2023 à 21:07

T.R., ne vous fatiguez pas. Vous parlez à des taureaux furieux qui foncent sur le premier chiffon rouge qui passe. La dernière phrase du tir de 75 contient tous les poncifs de la pensée woke. J'adore quand la malveillance s'affuble de l'épithète "bienveillance".

JLF

29/01/2023 à 21:10

Ce qui est effrayant, sot et hélas terriblement humain, cher M. 75, c'est que vous écrivez votre petite homélie manifestement sans avoir lu un mot du livre de Paula Jacques. Votre considération sur la supposée "hystérie anti-chrétienne" de vos interlocuteurs est particulièrement (pardon, mais vous favorisez l'adverbe) éloquente.

Christine B.

30/01/2023 à 00:32

Merci pour cette diatribe...
Professeur de français retraitée (Master 2), je me permets de vous signaler que la littérature s’appuie sur la réalité ou la déforme. Et les enfants ne sont ni sourds ni aveugles à leur environnement.
Même les contes racontés aux petits sont violents. Et pourtant ils sont éducatifs, composés dans ce but depuis le début de l’expression orale. ”Le petit chaperon rouge” met en garde les enfants contre les hommes prédateurs représentés par un loup terrifiant (photo préventive dans les journaux, il y a quelques années)... Des situations familiales d’une grande violence sont proposées: le Petit Poucet est abandonné par des parents dans la misère... Blanche Neige est victime de sa belle-mère... il y en a tant où des ogres dévorent les enfants... sans oublier la cruauté du cyclope (dont il existe des embryons dans des bocaux vus sur des photos dans l’encyclopédie Universalis) dans l’Odyssée au programme des 6èmes.
Selon vous, il ne faudrait pas étudier ”Le Médecin Malgré Lui ” de Molière puisque Sganarelle bat sa femme et sera battu à son tout... Traumatisant! Ni ”Le Nègre de Surinam”, excellent texte argumentatif, gifle magistrale aux lecteurs de son temps, qui faisait réagir et débattre mes élèves de 4ème avec pourtant une description brève des supplices imposés...
Mon inspecteur pédagogique ne partageait pas votre avis.

Simplement, pour éviter ce genre de situation, il faut lire les ouvrages avant de les faire lire aux élèves, connaître bien ses élèves et parfois programmer le livre plus tard, en accord avec l’équipe pédagogique, et même consulter son inspecteur qui est toujours de bon conseil. Ou trouver un autre texte.

Et je voudrais ajouter que les propos dictés par la colère peuvent être blessants et qu’on apprend à nos élèves du public comme du privé à rester posés. C’est ça aussi l’école.

CéCédille

27/01/2023 à 11:21

"Le corps enseignant de ce collège-lycée privé" a-t-il lu Tamango de Prosper Mérimée ?
https://diacritiques.blogspot.com/2019/07/prosper-merimee-et-la-traite-negriere.html
En interdit-il la lecture à ses élèves ? Prône-t-il le retour à l'Index librorum prohibitorum ?

Marc

27/01/2023 à 11:26

C'est de la pub pour ce roman ?

Marinq

27/01/2023 à 14:05

Je comprends qu'on puisse être choqué par ses évocations pour autant la jeunesse d'aujourd'hui n'a pas besoin d'un livre pour être confrontés a ce type d'horreur : racisme ou violences sexuelles.
Le but pour les professionnels seraient alors d'étayer la compréhension de ce roman pour participer à créer une nouvelle société plus à même de comprendre le respect de l'autre.
L'important est qu'il y est un adulte pour accompagner tout cas en fait. Pouvoir débattre, comprendre, faire changer des stéréotypes par exemple. Il n'y a pas d'âge pour être confrontés a ce genre de choses dans la réalité de leurs existences. Autant qu'il puisse en débattre avec quelqu'un (leur prof) capable de faire évoluer leur mentalité.
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne...

Stéphane

27/01/2023 à 15:59

Comme d'habitude et depuis des décennies ce type de conflits est régulier dans les écoles françaises. La réponse est toujours la même : décrire la souffrance, la bêtise humaine et la résilience.... Sinon nos jeunes n'auront pas les références intellectuelles pour leur permettre de sortir de ce cercle vicieux qu'ils pourraient connaître une fois la formation initiale terminée. Les préparer à un maximum d'eventualités négatives et contrapositives renforcent les moyens de résilience face à l'indicible. Le devoir exigeant est d'accompagner l'analyse de ces textes pour déconstruire la violence et instruire la résilience.

Lyo

28/01/2023 à 11:16

D'où la nécessité d'utiliser des TW, je ne comprends pas pourquoi ça fait polémique. Il s'agit juste de prévenir et ça éviterait ce genre de situation

Surtout que la réponse est à côté de la plaque, il n'y a aucun souhait de censure, juste des profs qui ont eu la mauvaise surprise de découvrir ce passage et du coup la question des maturité des enfants se posent.

A mon avis, les problématiques de viol, ça revient aux parents d'aborder ce sujet avec leurs enfants et ça ne rentre pas du tout dans les compétences d'un prof qui est là pour enseigner et non éduquer.
Il ne s'agit pas de faire une analyse du texte, mais d'expliquer le contexte et la problématique. Et si les parents n'ont pas encore abordé le viol avec leurs enfants, il n'y a pas trop possibilité d'analyse littéraire.

C'est plus un texte de niveau fin collège - lycée.

JLF

29/01/2023 à 21:01

Si les professeurs qui proposent des livres à leurs élèves commençaient par étudier les textes, vous pourriez vous coller vos TW ("Trigger Warning", un genre de déclinaison des "Sensitivity Readers", autre saleté d'essence puritaine anglo-saxonne) dans le placard de votre choix. Bien à vous.

Lyo

30/01/2023 à 17:33

Mec, va péter un coup, calme toi et relis ce que j'ai mis.
Les TW c'est pas un censure mdr. C'est comme les avertissements dans les films.

JLF

30/01/2023 à 20:59

La grâce à l'état pur !

JLF

29/01/2023 à 20:52

On va le dire poliment : y en a marre de l'insigne stupidité. La réponse d'Antoine Gallimard est imparable. Que cette dame retourne gentiment dans son terrier. La grande Paula Jacques n'a de leçon de morale ou de féminisme à recevoir de personne.

Blue Pearl

Paula Jacques

Paru le 10/03/2022

152 pages

Editions Gallimard

7,00 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Promotion de la transphobie : mode d'emploi d'une Transmania

Suite aux pressions exercées par des activistes et quelques élus municipaux de Paris et de Lyon, JCDecaux a annoncé procéder au retrait des affiches publicitaires de l'ouvrage Transmania, jugé « transphobe et complotiste ». Un retrait qui a fait plus parler de lui que l'ouvrage en lui-même... Il n'y a pas de mauvaise publicité : tout est bon à prendre...

18/04/2024, 12:33

ActuaLitté

Jean-Baptiste Passé nommé directeur général des éditions Michelin

En poste depuis la mi-septembre de 2021, l’ancien directeur général du Festival du livre de Paris quitte ses fonctions comme prévu. Selon les informations de ActuaLitté, il gagne le groupe Média Participations, où il prenda la tête de la coentreprise Michelin Éditions, qui édite guides gastronomiques, touristiques, cartes et plans.

16/04/2024, 18:46

ActuaLitté

Les Cahiers d’Esther : en juin s'achève la saga de Riad Sattouf

Esther atteint sa majorité dans ce tome 9, Histoires de mes 18 ans, qui marque une étape cruciale dans sa vie... Alors qu'elle termine sa terminale, elle fait face au baccalauréat, aux choix d'orientation difficiles via Parcoursup, et à la fin imminente des Cahiers d'Esther...

16/04/2024, 18:11

ActuaLitté

À Mayotte, la chaine du livre face aux difficultés “permanentes”

À une intense crise de l'eau en 2023, a succédé, à Mayotte, une crise sociale, de grande ampleur également, consécutive à d'importants flux de population en provenance des Comores et de Madagascar, notamment. La chaine du livre de l’île, déjà fragile, se retrouve dans une situation délicate.

16/04/2024, 12:56

ActuaLitté

Le Condottière, un mercenaire dans l'édition

Avec plus d’une vingtaine de titres déjà au catalogue, les éditions Le Condottiere se spécialisent dans la publication d’ouvrages traitant des sciences humaines, de l’histoire et de la musique. Elles proposent également des témoignages, des romans et des pièces de théâtre et se placent bien entendu sous le patronage d’André Suarès et de son ouvrage Le Voyage du condottiere (paru à partir de 1910).

16/04/2024, 12:29

ActuaLitté

Plus grand que le ciel :  Virginie Grimaldi et Olivier Adam de retour en mai

Virginie Grimaldi, qui a vendu en 2023 plus d’un million d’exemplaires de ses livres en France, est de retour ce 1er mai avec Plus grand que le ciel, qui paraît chez Flammarion. Son second roman dans la maison de Sophie de Closets après Une belle vie, paru l'année dernière. Toujours dans la même maison et le même, le nouveau Olivier Adam sort également, Il ne se passe jamais rien ici.

15/04/2024, 16:23

ActuaLitté

Editis : Marie-Pierre Sangouard, cinquième directrice générale

Marie-Pierre Sangouard a été nommée par Denis Olivennes et Catherine Lucet à la tête d'Editis, en tant que nouvelle directrice générale adjointe du groupe. La directrice de la diffusion d'Interforum depuis 2018 intègre l'équipe de direction 100 % féminine, en tant que cinquième élément. Une belle promotion donc.

15/04/2024, 14:57

ActuaLitté

Books By Women : le métier évolue, surtout ne pas se perdre en route

Avril signe le retour des beaux jours, l'impératifs de ne pas se découvrir d'un fil, mais surtout des nouvelles de la lettre Books By Women. Et comme toujours, la voici proposée en intégralité, rien que pour vos yeux, comme dirait l'autre...

12/04/2024, 17:17

ActuaLitté

Pour l'industrie papetière aussi, le secteur du livre reste solide

En 2021 et 2022, l'industrie papetière se trouvait dans un contexte de « polycrise » : 2023 a-t-il fait mieux ? Sur fond d'inflation, la production et la consommation globale des papiers et des cartons, en France, sont en recul, tout comme le chiffre d'affaires du secteur (papier, carton et pâte marchande), qui atteint 5,6 milliards €. Mais la demande du marché du livre, elle, reste stable.

09/04/2024, 11:25

ActuaLitté

Une aventure inédite d'Elmer, inspirée par une canicule française

L'éléphant coloré Elmer a perdu son papa, David McKee, en avril 2022, et sa dernière aventure, Elmer et le cadeau mystère, est parue en septembre 2023 (dans une traduction de Claire Billaud, Kaléidoscope). Pas vraiment la dernière, finalement : un manuscrit inédit sera publié par la famille de l'auteur en 2024, au Royaume-Uni.

08/04/2024, 13:24

ActuaLitté

Editis : Olivennes tranche dans le vif et annonce un “Editis Media Groupe”

Président d'Editis depuis novembre 2023, Denis Olivennes le décrit à présent comme « un groupe remarquable et solide par la qualité de ses maisons, de ses éditeurs, de son appareil de distribution et de diffusion », dans un entretien. S'il s'est approprié le groupe, cela s'est un peu fait au détriment du comité exécutif d'Editis, qui a perdu plusieurs membres, nommés sous l'ère Michèle Benbunan.

08/04/2024, 12:18

ActuaLitté

Shoot the book ! les 16 et 17 mai au festival de Cannes

Le programme Shoot the Book ! sera de retour sur la croisette les 16 et 17 mai 2024. Mises en place il y a 11 ans en marge du Festival de Cannes, ces rencontres mettent en relation des éditeurs et des producteurs du monde entier à la recherche de futurs projets d'adaptation cinématographique. 

08/04/2024, 11:06

ActuaLitté

Pierre Féry quitte Michel Lafon pour les éditions du Rocher

Pierre Féry, précédemment chez les éditions Michel Lafon, intègre les éditions du Rocher en tant que directeur éditorial délégué, placé sous l'autorité de Bruno Nougayrède, président du groupe Elidia, propriétaire des éditions du Rocher.

04/04/2024, 16:31

ActuaLitté

Editis : Trésor Bofete nouveau directeur de la communication

Catherine Lucet, Directrice Générale d'Editis, et Pascale Rus, Directrice Générale Adjointe, expriment leur satisfaction à l'occasion de l'intégration de Trésor Bofete au poste de Directeur de la Communication Groupe.

04/04/2024, 11:49

ActuaLitté

Pour leurs 20 ans, les éditions de La Volte préparent “une folie”

À l'occasion de son anniversaire, La Volte édite un livre-objet unique retraçant vingt ans de publications, avec vingt univers « voltés » illustrés par vingt artistes différents. Pour l'occasion la maison lance une campagne de financement sous forme de souscription pour V.Vingt ans de Volte.

02/04/2024, 15:01

ActuaLitté

Hachette Livre signe avec Total pour 3 ans 

Hachette Livre et TotalEnergies ont annoncé la prolongation de leur collaboration pour les trois prochaines années. Elle concerne la commercialisation de produits culturels au sein des stations-service. Cette initiative s'inscrit dans une volonté pour TotalEnergies de proposer un éventail de biens culturels, tout en offrant à Hachette Livre l’opportunité de promouvoir ses produits à plus grande échelle.

28/03/2024, 16:50

ActuaLitté

Le Pavé Rémois, nouvelle maison d’édition dans la ville de Paul Fort

Margot Reibel, jeune éditrice, a récemment fondé le Pavé Rémois, une nouvelle maison d'édition basée à Reims, avec pour mission de mettre en lumière le talent littéraire de la Champagne-Ardenne. 

27/03/2024, 18:17

ActuaLitté

Étude Babelio : les lecteurs de romance en France

Le site des amoureux des livres, Babelio, a mené une grande étude sur ce genre parfois méprisé, mais aussi vaillamment défendu par les lectrices, en effet la majorité du lectorat (94,9 %). 50 questions pour mieux appréhender ce riche continent, et comment il est perçu par ceux qui l'aiment et le connaissent.

26/03/2024, 20:00

ActuaLitté

Les Montagnes hallucinées de Lovecraft, un manuscrit en édition limitée

Les Saints Pères, éditeur spécialisé dans la publication de fac-similés de manuscrits des grands classiques de la littérature mondiale, propose At the Mountains of Madness (Les Montagnes hallucinées) de H.P Lovecraft, dans une édition limitée et numérotée de 1000 exemplaires.

25/03/2024, 11:07

ActuaLitté

Les éditions Autrement lancent une collection avec la revue Zadig

La maison généraliste du groupe Madrigall, Autrement, s'associe avec le trimestriel né en 2019, Zadig, et lance une nouvelle collection, Zadig Autrement.

21/03/2024, 16:56

ActuaLitté

Pierre Leroy nommé conseiller d'Arnaud Lagardère

Dans la perspective de son prochain départ en retraite, M. Pierre Leroy a informé le Conseil d’Administration de sa décision de mettre fin à ses mandats de Directeur Général Délégué, membre du Comité Exécutif et Censeur du Conseil d’Administration de Lagardère SA, avec effet immédiat au 19 mars 2024.

19/03/2024, 21:50

ActuaLitté

Le Roi et l'oiseau : le chef d'oeuvre de Grimault et Prévert

Sorti en 1980, Le Roi et l'Oiseau est un film d'animation signé Paul Grimault sur des textes de Jacques Prévert. Un film de renommée mondiale, que des réalisateurs japonais comme Miyazaki et Takahata ont porté aux nues, considérant Grimault comme leur mentor. Et derrière le grand film, un grand livre, réédité...

19/03/2024, 16:50

ActuaLitté

Après l'émancipation, Dalva collabore avec Robert Laffont

Après avoir collaboré pendant trois ans avec le groupe Christian Bourgois éditeur, les jeunes éditions Dalva se sont émancipées à l'automne 2023. Leur démarrage réussi, marqué par un bon accueil de leurs 23 premières publications auprès des lecteurs et des libraires, motive Juliette Ponce et Marie-Anne Lacoma à continuer sur leur lancée, en collaborant cette fois avec les éditions Robert Laffont.

19/03/2024, 11:07

ActuaLitté

Les Mémoires d'Al Pacino en octobre 2024 aux éditions du Seuil

L'acteur américain Al Pacino, connu pour ses rôles dans Le Parrain, Un après-midi de chien ou Scarface, et récompensé par un Oscar, un Emmy Award et un Tony Award, retracera sa carrière dans Sonny Boy. Ces Mémoires seront publiés en France par les éditions du Seuil, le 11 octobre 2024.

15/03/2024, 15:19

ActuaLitté

LivrEmploi, la nouvelle plateforme de recherche d'emploi dans l'édition  

La plateforme livremploi.fr offre un espace gratuit pour la recherche d'emploi dans l'ensemble des domaines de l'édition. À partir du 8 avril, juste avant le Festival du Livre de Paris 2024, elle sera officiellement accessible.

14/03/2024, 12:19

ActuaLitté

Gilles Haéri succède à Francis Esménard au bureau du SNE

Gilles Haéri, à la tête des Éditions Albin Michel depuis 2019, a intégré le 13 mars 2024 le bureau du Syndicat national de l'édition (SNE). Né en 1972, cet ancien élève de l’École Centrale Paris, également agrégé de philosophie, a initialement orienté sa carrière vers l'édition universitaire avant de s'ouvrir à la littérature générale.

14/03/2024, 10:05

ActuaLitté

Un recueil inédit de James Baldwin en mai pour le centenaire

Pour marquer le centenaire de la naissance du grand écrivain et activiste James Baldwin, les éditions Stock proposent une collection de textes jamais publiés en français, avec une préface du Prix Femina 2013, Léonora Miano, entre autres spécialiste de la question coloniale. Sortie de La Croix de la Rédemption (trad. Valentine Leÿs et Romaric Vinet-Kammerer) prévue le 15 mai prochain.

13/03/2024, 17:33

ActuaLitté

Petites et moyennes maisons d'édition : de fragiles fondations

À partir de plusieurs sources, dont des bases de données et des entretiens avec quelques éditeurs, le ministère de la Culture s'est lancé dans une étude consacrée aux petites et moyennes maisons d'édition. Si la dynamique de création des structures ne faiblit pas depuis les années 1970, celles-ci restent fragiles, en particulier dans un contexte de concentration du secteur. 

13/03/2024, 12:59

ActuaLitté

À 70 ans, Martine vit une seconde jeunesse

Martine, la célèbre petite fille née de l'imagination de Marcel Marlier et Gilbert Delahaye en 1954, fête cette année ses 70 ans. Avec ses 60 albums vendus à plus de 165 millions d'exemplaires dans le monde, elle est devenue une véritable icône de la littérature jeunesse, incarnant l'enfance et le bonheur pour des générations de lecteurs. Pour célébrer cet anniversaire, les éditions Casterman ont prévu une série d'événements à destination des lecteurs de Martine, dont une exposition à la galerie Gallimard.

13/03/2024, 12:23

ActuaLitté

Saporta fait ses cartons : Adieu Fayard et Bolloré, bonjour la liberté ?

Voici une semaine que le bruit circulait : l’éviction de la patronne de Fayard était actée au sommet du groupe Lagardère. L’AFP a officialisé la chose, sans aucune réserve : Isabelle Saporta aurait été convoquée ce 8 mars, pour entretien préalable à licenciement. Lequel serait donc effectif le 20 mars.

09/03/2024, 10:11

ActuaLitté

Salaires minima dans l'édition : un dialogue social dans l'impasse ?

Le contexte de forte inflation avait conduit les partenaires sociaux à se réunir autour de la table à plusieurs reprises, en 2022, pour convenir de deux hausses au cours de l'année 2023. L'avenant n° 16 doit revaloriser les rémunérations des salariés de la branche édition pour 2024, mais les négociations sont houleuses : Force ouvrière et la Confédération Générale du Travail dénoncent des montants largement insuffisants, notamment pour les plus bas salaires.

07/03/2024, 11:26

ActuaLitté

Julliard : Frédéric Mora rejoint Adrien Bosc comme nouveau directeur éditorial  

Les éditions Julliard (Editis) se félicitent de l’arrivée prochaine de Frédéric Mora au poste de directeur éditorial : « Frédéric Mora est un grand éditeur, et une personne rare. Il a contribué au renouvellement du paysage littéraire français. Avec Lisa Liautaud, directrice éditoriale, ils formeront un tandem à la hauteur de notre ambition pour la maison. »

06/03/2024, 18:43

ActuaLitté

La maison des pensées de l'écologie, Wildproject, lance sa collection "Littératures"

Depuis 2009, notre maison d'édition, dédiée aux courants de l'écologie, s'apprête à introduire sa nouvelle collection intitulée « Littératures », en avril 2024.

06/03/2024, 17:51

ActuaLitté

Traverser les lacs à la nage et déplier le temps

J’ai longtemps regretté la placidité des lacs suisses ‒ mais ce calme n’est qu’apparent, leurs tempêtes existent, les courants peuvent se révéler traitres ; je ne le savais pas.

06/03/2024, 17:23

ActuaLitté

En difficulté, la maison d'édition Ici Même émet un SOS

Le mot d'ordre est lancé : « Sauvons Ici Même, achetez Ici Même ! » Cet appel aux lecteurs et aux lectrices vise à garantir l'avenir de la maison d'édition nantaise, dont le catalogue compte une soixantaine de titres. Bérengère Orieux, fondatrice, reste optimiste et passionnée malgré les difficultés rencontrées depuis la pandémie.

06/03/2024, 12:55

ActuaLitté

Livres jetés, auteurs lésés, plainte déposée : l'étrange cas Sydney Laurent

En liquidation judiciaire depuis le mois de mars 2023, les éditions Sydney Laurent laissent un souvenir amer à des centaines d'écrivains. Pratiquant l'édition à compte d'auteur, la société proposait des forfaits payants pour assurer mise en page, relecture et impression des livres. Dotée d'une librairie à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), elle a aussi fait naitre un litige entre des associés...

06/03/2024, 10:50

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Reconnue coupable de faute, l'Agessa condamnée à indémniser un auteur

30.000 €, pas moins. Voilà le montant des dommages et intérêts que le tribunal judiciaire de Paris a sommé à feue l’Agessa d’indemniser, pour avoir porté préjudice à un artiste auteur. Un montant qui donnera le hoquet aux pouvoirs publics : de fait, quelque 200.000 personnes seraient concernées par les 40 années d’incurie de l’organisme. Rapide calcul : faudrait-il trouver 6 milliards € ?

18/04/2024, 18:50

ActuaLitté

Erri De Luca, Lola Lafon ou Javier Cercas rêvent l'Europe dans une revue

À l'approche des élections européennes, en juin 2024, la revue Zadig et la chaine franco-allemande Arte s'associent autour d'une publication exceptionnelle, sous le mot d'ordre « Rêver l'Europe ». Dans ses pages, plusieurs plumes se croisent, dont Erri De Luca, Lola Lafon, Javier Cercas ou encore François-Henri Désérable.

18/04/2024, 14:52

ActuaLitté

Académie des beaux-arts : Thierry Groensteen élu correspondant

La bande dessinée renforce encore sa place au sein de la prestigieuse Académie des beaux-arts, abritée par l'Institut de France, à Paris. Ce 17 avril a en effet été élu Thierry Groensteen, historien et théoricien du 9e art, en tant que correspondant de la section de gravure et dessin.

18/04/2024, 12:52

ActuaLitté

Budget 2024-2025 du Canada : où sont passés les engagements ?

Personne ne digère vraiment la présentation du budget 2024-2025 par la ministre des Finances, Chrystia Freeland. Les organisations professionnelles du monde de la culture attendaient fermement que s’y retrouve la Loi sur le droit d’auteur. Espoir déçu et mauvaise nouvelle en perspective.

18/04/2024, 11:44

ActuaLitté

L'enfer pour le “paradis du manga” : quel avenir pour piccoma France ?

Malgré des résultats au Japon sidérants en 2023, le propriétaire sud-coréen de la plateforme piccoma, Kakao Entertainment Corp. enclenche une restructuration. Les nouveaux dirigeants se sont engagés auprès des actionnaires à rechercher une croissance organique désormais.

18/04/2024, 11:20

ActuaLitté

IA et culture : Rachida Dati missionne le CSPLA

Devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, Rachida Dati avait annoncé qu'elle saisirait prochainement le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) sur plusieurs points liés à l'intelligence artificielle. Deux missions ont été officialisées, sur la transparence et l'effectivité des droits.

17/04/2024, 16:13

ActuaLitté

Des pubs télé pour le livre, une décision qui favorisera Vivendi ?

Après le SNE, c'est au tour du Conseil permanent des écrivains (CPE) - ADAGP, ATLF, Cose-Calcre, EAT, Maison de Poésie, Pen Club, Sacem, SAIF, SAJ, Scam, SELF, SGDL, SNAC, Union des Poètes, UPP -, et la Fédération des éditions indépendantes (FEDEI), d'affirmer leur opposition à la publicité pour le livre à la télévision, et le décret no 2024-313 du 5 avril 2024 qui la rend possible pendant une période d'au moins deux ans.

17/04/2024, 12:43

ActuaLitté

À Hong Kong, la loi sur la “sécurité” met le livre en danger

À Hong Kong, l'emprise de la Chine est désormais une réalité quotidienne. Depuis la rétrocession du territoire au géant voisin par le Royaume-Uni, le régime communiste s'impose, petit à petit. Ses lois sur « la sécurité nationale » se succèdent, avec des conséquences importantes pour les libertés individuelles. Y compris dans le monde du livre, qui s'en inquiète.

17/04/2024, 12:17

ActuaLitté

Consuelo et Antoine de Saint Exupéry, un couple de haut vol

Régulièrement séparé par les océans ou par les obligations aériennes de Saint-Exupéry, le couple n'en est pas moins resté amoureux et soudé pendant près de 15 ans, jusqu'à la mort de l'écrivain en 1944. Un documentaire inédit retraçant leur histoire sera diffusé le vendredi 10 mai à 23h10, sur France 5.

17/04/2024, 11:24

ActuaLitté

Le SNE contre la publicité télévisée pour les livres (sans régulation)  

Le Syndicat national de l'édition (SNE) exprime de sérieuses préoccupations suite à la publication du décret du 5 avril dernier, autorisant la publicité pour les livres à la télévision pour une période de deux ans. Les éditeurs craignent que cette mesure ne fragilise le secteur de l'édition et n'appauvrisse la création littéraire, en l'absence de régulations spécifiques pour cette « expérimentation ».

17/04/2024, 10:52

ActuaLitté

Dans l'Iowa, une censure combattue par les “Big Five” de l'édition

BookBanUSA — De l'autre côté de l'Atlantique, de nombreux États se sont dotés de législations très contestées, qui facilitent le signalement et le retrait d'ouvrages des collections des bibliothèques publiques ou scolaires. Dans l'Iowa, une action en justice s'oppose à ces lois de censure, avec le soutien des plus grands groupes éditoriaux américains...

17/04/2024, 10:41

ActuaLitté

Construire une offre de lecture pour les handicapés visuels, un temps long

Mi-mars, deux députés prenaient d’assaut le ministère de la Culture que Rachida Dati investissait tout juste. Et d’interpeller la rue de Valois quant à la politique d’aide à la lecture pour les personnes atteintes de handicaps. Plus spécifiquement, pour ce qui touche à l’édition en braille…

16/04/2024, 16:54

ActuaLitté

En Italie, le procès de Luciano Canfora attendu en octobre

À Bari, une audience préliminaire très attendue s'est déroulée ce mardi 16 avril, en présence de l'accusé, l'historien Luciano Canfora. Attaqué pour diffamation après avoir qualifié la Première ministre Giorgia Meloni de « néonazie dans l'âme », il sera jugé le 7 octobre prochain.

16/04/2024, 16:36

ActuaLitté

Pham Doan Trang, autrice et éditrice en prison, honorée par un prix

L'autrice et éditrice vietnamienne Pham Doan Trang, qui purge actuellement neuf années de prison au sein d'un établissement de la province de Bình Dương, a été désignée lauréate du Barbey Freedom to Write Award. Cette distinction salue l'engagement d'un « écrivain de conscience emprisonné ».

16/04/2024, 16:10

ActuaLitté

Décès de Bruno Combes, “révélation de l’autoédition française”

Bruno Combes, né en 1962, était un écrivain français reconnu pour ses romans d’amour et de suspense. Il est décédé ce 13 avril 2024, des suites d’une crise cardiaque, apprend ActuaLitté de son éditeur. Il avait commencé sa carrière littéraire relativement tard, mais il a rapidement gagné en popularité grâce à son style émotionnellement engageant et ses intrigues captivantes.

15/04/2024, 17:30

ActuaLitté

L'autrice autrichienne Elfriede Jelinek ordonnée Commandeur

L'autrice autrichienne Elfriede Jelinek a reçu ce dimanche 14 avril les insignes de Commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres, des mains de l'ambassadeur de France en Autriche, Gilles Pécout. Lauréate du Prix Nobel de littérature en 2004, cette romancière et dramaturge est publiée en France aux éditions du Seuil, Jacqueline Chambon et l'Arche.

15/04/2024, 15:46

ActuaLitté

En Norvège, qui a voulu tuer l'éditeur des Versets sataniques ?

En 1993, William Nygaard, directeur de la maison d'édition norvégienne Aschehoug, reçoit trois balles devant son domicile, à Oslo. 25 ans plus tard, en 2018, deux personnes étaient arrêtées, accusées de tentative de meurtre avec préméditation. Le 9 avril dernier, le bureau du procureur d'Oslo a toutefois annoncé la clôture de la procédure, faute de preuves.

15/04/2024, 14:43

ActuaLitté

Murielle Magellan signe Danse ta vie, pour France 2

L'autrice, scénariste et réalisatrice Murielle Magellan signera pour France 2 le scénario d'un nouveau téléfilm, intitulé Danse ta vie. Elle s'inspirera pour ce long-métrage d'une idée de Jean-Pierre Améris, avec laquelle elle a déjà collaboré à plusieurs reprises.

15/04/2024, 14:11

ActuaLitté

Pourquoi opposer droits d’auteur et transition écologique ?

Lors du Festival du livre de Paris, Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle mesure affectant le marché du livre d'occasion, qui consiste en une « contribution » destinée à « protéger le prix unique du livre neuf ». Les détails devaient être précisés par la ministre de la Culture, Rachida Dati, ce week-end, on attend d'ailleurs toujours... Les premiers visés par la décision du président : les plateformes de ventes d'ouvrages usagés. Maud Sarda, co-fondatrice et directrice générale de l'une d'entre elles, Label Emmaüs, réagit.

15/04/2024, 11:49

ActuaLitté

Les Mémoires posthumes d'Alexeï Navalny publiés par Robert Laffont

Mort le 16 février 2024 au centre pénitentiaire de Kharp à l'âge de 47 ans, Alexeï Navalny reste dans les mémoires comme l'un des plus fervents opposants à Vladimir Poutine. Il avait écrit, peu après son empoisonnement en 2020, un livre retraçant son parcours et les racines de son engagement contre l'autoritarisme installé en Russie depuis plusieurs années.

15/04/2024, 11:20

ActuaLitté

Robin Book : 12 ans de prison pour le plus grand voleur de livres

Ancien directeur de la bibliothèque Girolamini de Naples, Massimo Marino De Caro a obtenu d'entrer dans l'Histoire. Après un procès de la durée de 12 ans, il a été condamné par le tribunal de Naples à une nouvelle peine, pour un total de 12 ans de prison.

14/04/2024, 10:02

ActuaLitté

Le livre d'occasion en France : la grande étude

Pour rendre compte et comprendre les transformations du marché des livres d'occasion en France au cours de la dernière décennie, une vaste étude a été menée en 2022-2023 par le ministère de la Culture et la Sofia, sous la supervision du spécialiste du monde de l'édition, Bertrand Legendre. L'objectif : quantifier et comprendre ce secteur de la seconde main, en plein essor. 

12/04/2024, 18:05

ActuaLitté

2023, l'ère des lecteurs multimédias et multisupports ?

La Sofia, le SNE et la SGDL ont dévoilé les résultats de la 13ème édition du baromètre des usages du livre, qui couvre les formats imprimés, numériques et audio. Réalisée par Médiamétrie au début de 2024, cette enquête examine les comportements d'achat et de lecture des Français âgés de 15 ans et plus pour l'année 2023.

12/04/2024, 16:36

ActuaLitté

Emmanuel Macron : "une contribution" prélevée sur le livre d'occasion    

Lors de sa visite au Festival du livre de Paris qui s'est ouvert ce vendredi, le président Emmanuel Macron a annoncé l'introduction d'une nouvelle mesure pour préserver la loi sur le prix unique du livre neuf face à la concurrence croissante du marché du livre d'occasion. 

12/04/2024, 15:33

ActuaLitté

Internet : France et Québec réunis contre Chinois et Américains

La mission franco-québécoise initiée en 2019 avait débouché sur un appel à candidatures présenté trois ans plus tard. Au cœur de la collaboration entre la Belle Province et l’Hexagone, la découvrabilité des œuvres francophones. Ou comment exister dans un internet où d’un côté les GAFA américains, de l’autre les BATX asiatiques règnent en maîtres… 

12/04/2024, 14:47

ActuaLitté

En 2023, moins de livres achetés, plus d'argent engrangé

À l'occasion de l'inauguration du Festival du livre ce vendredi 12 avril au Grand Palais éphémère à Paris, le ministère de la Culture diffuse les « chiffres-clés de 2023 » relatifs au monde du livre et de l'édition, issus des analyses d'Electre Data Services, Kantar, GfK Market Intelligence, de l'Observatoire de l'économie du livre, du service du livre et de la lecture, de la direction générale des médias et des industries culturelles, ainsi que du Ministère de la Culture.

12/04/2024, 14:42

ActuaLitté

Rachida Dati : encourager la lecture avec des bibliothèques en HLM  

Dans le cadre d'une démarche visant à renforcer l'accès à la lecture, en particulier parmi les jeunes, la ministre de la Culture, Rachida Dati, a révélé un projet innovant : établir des librairies et des bibliothèques au sein des logements sociaux et des zones rurales défavorisées. Cette annonce fait suite à l'étude récente du Centre national du livre qui signale une diminution alarmante de l'intérêt pour la lecture chez les jeunes français, particulièrement entre 16 et 19 ans, de plus en plus captivés par les écrans...

12/04/2024, 12:00

ActuaLitté

Modification du prix du livre : éditeurs et libraires fixent des règles

La fin d'année 2022 et les premiers mois de 2023 ont marqué la chaine du livre avec des hausses de prix inédites, consécutives à des problématiques d'approvisionnement et à la pénurie de papier. Les libraires s'étaient retrouvés forcés de réétiqueter au plus vite... Pour éviter d'autres situations similaires, les professions ont adopté une charte, à l'occasion du Festival du Livre de Paris.

11/04/2024, 19:30

ActuaLitté

Omar Sy va sortir un livre, Viens, on se parle

L'acteur français a échangé pendant trois ans avec une journaliste du Nouvel Obs, Elsa Vigoureux. En ressort près de 300 pages d'entretien fleuve dans lequel Omar Sy est présenté comme « un nomade, un pionnier, un homme profond et libre, doué d’une insatiable curiosité ».

11/04/2024, 17:05

ActuaLitté

Enrichissement et conversion : Cairn.info fait l'acquisition d'Isako

Cairn.info, portail dédié aux sciences humaines et sociales, fait part de l'acquisition de la société Isako, spécialisée dans l'enrichissement sémantique et la conversion de documents. Un rapprochement « gage de performance et d’innovation », auquel le développement de l'intelligence artificielle n'est pas étranger.

11/04/2024, 16:52

ActuaLitté

Disparition de Trina Robbins, autrice et militante des comix

L'autrice Trina Robbins, fière militante féministe et grande pionnière des comix — la BD américaine underground — s'est éteinte ce 10 avril à l'âge de 85 ans. Hospitalisée depuis plusieurs semaines, Robbins laisse derrière elle l'héritage d'une série culte collaborative, Wimmen’s Comix, ainsi que de nombreuses adeptes, qui la citent volontiers comme mentor.

11/04/2024, 14:50

ActuaLitté

Salman Rushdie : le riche destin d'un enfant indien

Salman Rushdie, écrivain et symbole international de la lutte pour la liberté d'expression, a accordé une série d'entretien au journaliste de France Culture Christophe Ono-dit-Biot. Au cours de 5 épisodes de 30 minutes, diffusés dès le 15 avril, l'auteur des Versets sataniques revient sur le destin riche en rebondissements qui est le sien.

11/04/2024, 11:42

ActuaLitté

Meloni “néonazie dans l'âme” : l'historien Luciano Canfora en procès

En Italie, est-il encore possible d'appeler un chat un chat ? Pour avoir déclaré que Giorgia Meloni, présidente du Conseil des ministres italien, était « néonazie dans l'âme », l'historien italien Luciano Canfora a écopé d'une plainte pour diffamation. Une audience préliminaire est fixée au 16 avril prochain.

11/04/2024, 11:39

ActuaLitté

"La plus petite librairie du monde" a ouvert en avril

Depuis le 4 avril, la commune de quelque 2000 habitants, Hesdin, dans les Hauts-de-France, accueille « la plus petite librairie du monde », qui s’installe dans la maison natale de l’abbé Prévost, auteur du classique du XVIIIe siècle, Manon Lescaut. Un projet porté par Isabelle Baudelet, créatrice de la micro-entreprise d’édition, La Fabrique Poétique, et Pauline et Franck Groux, conteuse et arrière-petite-fille de Victor Segalen pour la première, et céramiste pour le second.

10/04/2024, 17:58

ActuaLitté

Incarcéré depuis 38 ans pour torture, Walid Daqqa meurt en prison

L'écrivain Walid Daqqa, un Palestinien de nationalité israélienne, est décédé à l'âge de 62 ans dans le Centre médical Shamir, situé au sud-est de Tel-Aviv, des suites d'un cancer qui lui avait été diagnostiqué en 2022. Il avait passé 38 ans en prison suite à son implication dans l'enlèvement et l'assassinat d'un soldat israélien en 1984.

10/04/2024, 13:33

ActuaLitté

La DRAC PACA à la recherche d'une nouvelle direction

La direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur connaitra un changement de direction au 1er septembre prochain, annonce le ministère de la Culture. Bénédicte Lefeuvre, actuellement à sa tête, avait été nommée en janvier 2021. 

10/04/2024, 09:23