#Insolite

Erratum pour Le monde sans fin : Dargaud piégé par des activistes

Parue en octobre 2021, signée par Christophe Blain, Jean-Marc Jancovici et Clémence Sapin, la bande dessinée Le monde sans fin s'est constituée une place de choix au sein des meilleures ventes. « Aidé » par la crise énergétique, le titre propose une analyse et des solutions à des défis environnementaux et sociaux, autour de la production nécessaire pour maintenir un certain niveau de vie. Des suggestions qui sont loin de convaincre d'autres participants au débat... Lequel s'étend aux librairies.

Le 22/12/2022 à 16:48 par Antoine Oury

547 Réactions | 18047 Partages

Publié le :

22/12/2022 à 16:48

Antoine Oury

547

Commentaires

18047

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

En un peu plus d'un an de présence en librairies, Le monde sans fin a atteint les 500.000 exemplaires vendus, dont un peu plus de 12.000 la semaine passée (données Edistat). Un véritable best-seller pour la maison Dargaud, si bien que le titre occupe encore les têtes de gondole dans la plupart des grandes surfaces culturelles.

L'éditeur présente ainsi l'album : « La rencontre entre un auteur majeur de la bande dessinée et un éminent spécialiste des questions énergétiques et de l'impact sur le climat a abouti à ce projet, comme une évidence, une nécessité de témoigner sur des sujets qui nous concernent tous. Intelligent, limpide, non dénué d'humour, cet ouvrage explique sous forme de chapitres les changements profonds que notre planète vit actuellement et quelles conséquences, déjà observées, ces changements parfois radicaux signifient. »

Adoptant une posture de profane inquiet pour l'avenir de la planète et des êtres humains, Christophe Blain s'y met en scène aux côtés de l'ingénieur Jean-Marc Jancovici, lequel déroule des explications et formule des hypothèses, présentant diverses solutions, avec leurs avantages et leurs inconvénients, aux crises climatiques et énergétiques.

Une figure controversée

La figure de Jean-Marc Jancovici fait l'objet de critiques depuis des mois, avant même la parution de la BD Le monde sans fin. En juin 2021, différents médias, dont Reporterre, publiaient ainsi la tribune de plusieurs ONG dénonçant les dangers de l'énergie nucléaire.

Le texte s'ouvre ainsi : « En France, s’appuyant sur l’inquiétude liée à la crise climatique, une industrie d’État — le nucléaire — tente d’imposer ses “avantages” pour préserver le climat, en diffusant des informations souvent tronquées ou approximatives, voire mensongères. » Il incrimine ensuite « Jean-Marc Jancovici et ses réseaux, structurés autour d’une entreprise, Carbone 4, et d’une association : Le Shift Project ».

Les ONG signataires, dont Attac France et Sortir du nucléaire, dénoncent les financements de l'association apportés par EDF, Bouygues, Vinci, BNP, Veolia, Alstom ou Vicat, cimentier lié à l'industrie du nucléaire, dont certains représentants siègent au conseil d'administration.

Dans le petit monde du 9e art, Le monde sans fin a aussi suscité un lever de boucliers. L'écrivain Yves Frémion, notamment, s'était agacé dans une tribune de la présentation de l'album comme d'une BD « écologiste » par le Festival d'Angoulême, à l'occasion d'une récompense elle-même polémique.

Il écrivait, dans une texte repris par ActuaBD :

En témoigne dans la première sélection la présence d’un album qui incarne de façon magistrale cette imposture : “Le monde sans fin”, scénarisé par le porte-plume de tous les nucléocrates, courtisé des grosses entreprises polluantes, Jean-Marc Jancovici. Après un plaidoyer climatique, il termine l’album par un panégyrique du nucléaire, dont on se demande comment un Christophe Blain a pu mettre son immense talent au service d’une cause aussi falsificatrice.

La critique de Jancovici et de son point de vue se retrouve aussi chez de nombreux militants altermondialistes, anticapitalistes et partisans de la décroissance.

Étrange erratum

Ce 22 décembre, plusieurs libraires ont reçu un message électronique de la maison d'édition Dargaud, présentant comme objet « Note à l'attention des librairies — Le monde sans fin ». Dans ce message, une « Commission Environnement », « création récente » de l'éditeur, s'adresse aux libraires en leur demandant d'inclure un erratum dans la bande dessinée — un message destiné à corriger une erreur au sein d'un livre lorsque ce dernier est déjà imprimé.

Joint au message, et lisible en fin d'article, cet erratum reprend les différentes critiques adressées à Jean-Marc Jancovici et portant sur son analyse des enjeux environnementaux. « Jean-Marc Jancovici a maintes fois démontré son formidable talent de vulgarisateur scientifique. Nous devons néanmoins reconnaître son manque de compétences flagrant en sciences humaines. Cette lacune lui fait réduire toute lecture sociale et économique à son point de vue d’ingénieur, alors que le développement technologique ne fait pas tout », peut-on notamment y lire.

Le message évoque une orientation du livre « de tendance libérale et plutôt autoritaire », qui « défend la cause du nucléaire ». « Cela ne justifie pas à nos yeux que Jean-Marc Jancovici use d'approximations, d'intox et de procédés rhétoriques qui ne permettent pas aux lecteurs de se faire une opinion juste et fondée sur les faits. » Les auteurs invitent les lecteurs à être « particulièrement vigilants » à partir de la page 128, avant de les inviter à rechercher « les erreurs et les faux qui jonchent le texte ».

Erratum d'erratum

La réaction des éditions Dargaud n'aura pas tardé. Dans un message adressé aux libraires, la maison indique avoir « identifié cette semaine des activistes, dont nous ignorons tout, se présentant dans certains points de vente en se réclamant de Dargaud ou son diffuseur Media Diffusion ». « Ces personnes demandent aux libraires d'insérer un tract dans l'album Le Monde sans fin, tract dont les propos sont diffamatoires envers le contenu et les auteurs de l'album, et ne reflètent évidemment aucunement la position de l'éditeur ni de son diffuseur », souligne encore l'éditeur.

La filiale du groupe Média-Participations ainsi que le diffuseur Media Diffusion « condamnent fermement cette action infamante et vont engager les poursuites judiciaires nécessaires ». Sans doute à cette fin, ils demandent aux libraires de leur indiquer les visites reçues ou les documents glissés dans les albums.

Sur les critiques elles-mêmes, l'éditeur n'a pas encore réagi. Nous avons interrogé les éditions Dargaud et sommes en attente d'une réponse. 

Ce parasitage de la communication de l'éditeur rappelle la cyberattaque dont avait été victime le groupe Média-Participations en avril 2021. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Photographie : Jean-Marc Jancovici dessiné par Christophe Blain dans Le Monde sans fin (Dargaud)

 

547 Commentaires

 

L'auteur masqué

22/12/2022 à 17:48

Ahahah! Excellent! C'est très bien de dénoncer cette tartufferie d'album, pamphlet anti écologiste et pro nucléaire assez dégueulasse.

Ahbon

22/12/2022 à 20:11

Quand on sait que greenpeace Allemagne avait des parts jusqu'ici y a peu dans une compagnie de distribution. De gaz russe en.allemagne laissez nous rire de l'écologie façon ong...
Malheureusement le niveau de compétence au sein des ong est souvent ras des pâquerettes et quand il s'élève cela s'arrête souvent à des connaissances rhétoriques sans capacité à discuté du fond... ces gens sont pour la plupart incompétent et très ideologises

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:14

Très idéologistes ?
Comme vous alors....!

Jérôme

23/12/2022 à 10:29

Bravo Serge, ca c'est un augment puissant qui fait avancer la réflexion sur le sujet !!!

Serge Rochain

24/12/2022 à 14:42

Ah ? Parce que le message auquel je réponds fournissait des arguments ? J'ai beau relire je n'y vois que des calomnies non étayés par le moindre argument, bref, de la parole de nucleocrate sans plus.

Bob

24/12/2022 à 16:16

«Ah ? Parce que le message auquel je réponds fournissait des arguments ? J'ai beau relire je n'y vois que des calomnies non étayés par le moindre argument, bref, de la parole de nucleocrate sans plus.»

Des calomnies..? Sans déc «Green Planet Energy» ça vous dit rien..?! Va falloir atterrir à un moment quand même..

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:07

Les réalités sont là et pas dans le blabla nucléocrate :
https://www.connaissancedesenergies.org/les-filieres-renouvelables-progressent-dans-un-mix-electrique-mondial-encore-tres-carbone-221011?utm_source=newsletter&utm_medium=fil-info-energies&utm_campaign=/newsletter/cde-aujourdhui-14-decembre-2022

Fred

27/12/2022 à 09:43

C'est comique cette germanophilie de tous nos écologistes anti nucléotides
Je suis sur que tu ne sais même pas que la combustion du charbon relâche des particules radioactives bien réelles celles la...

Rochain Serge

27/12/2022 à 16:53

Et la preuve est ..... que vous le dites ! Savez vous que le petit cousin de l'oncle de mon grand père à été pape ?

verpin

28/12/2022 à 22:10

Le charbon utilisé n'est pas pur, et contient des impuretés dont des éléments radioactifs. Il est bien sûr bien moins radioactif que l'uranium, mais comme en utilise une bien plus grande quantité, et que ces déchets sont disséminés dans l'atmosphère, cela fait plus de radioactivité répandue: http://radioprotection.unblog.fr/2010/08/26/une-centrale-a-charbon-rejette-t-elle-de-la-radioactivite/
Vous ne saviez pas cela, vous le super-savant?

Dam

29/12/2022 à 15:13

Et pan sur le bec de rochain serge ! Il valait mieux femer sa bouche.
Et d'ailleurs si tout le monde fermait sa bouche plutôt que se poster son avis ici ? Vous vous foutez du mien ? Tres bien et moi je me fous du vôtre.

Rochain Serge

30/12/2022 à 11:23

Le problème avec les gens de peu de savoir c'est que dès qu'ils apprennent quelque chose d'un importance insignifiante, ce qui justifie quelles soient relativement méconnues, ils croient d'un seul coup détenir une connaissance bien supérieure à celle de leurs contemporains et s'arrangent pour la placer en toutres circonstances, pour briller au moins à leur propres yeux pendant quelques secondes. mais pour compléter ce vaste savoir notre petit génie devrait aussi savoir que si vous bruler n'importe quoi relevant de la chimie du carbone, c'est à dire à peu pres tout ce qui est combustible, vous libérerez de temps à autre un atome d'uranium. Et si vous poussez un peu plus loin vous en respirez même de temps à autre sans que cela ne provoque un quelconque dommage dans votre organisme. Abstenez vous aussi de prendre des bains de mer car les liaisont covalentes entre le sodium qui s'y trouve dilué a aussi quelques atome crochus avec la périphérie électronique des atomes d'uranium. Continuez, à apprendre de ces choses merveilleuse que nous révèle la nature, même si c'est de façon décousue et sans grand interet, cela permet toujours de briller en société.

Dam

30/12/2022 à 15:44

Bla bla bla. Si vous vous ennuyez lisez les commentaires de ce monsieur. Sinon sortez prendre l'air, faites autre chose, vous vivrez mieux et plus longtemps

Rochain Serge

01/01/2023 à 20:08

Surtout gardez vous bien de lire ceux de DAM qui n'a jamais rien à dire d'autre que de baver sur les intervants eux-même mais rien sur le sujet du forum

David

24/12/2022 à 16:19

Serge, j'ai regardé et écouté plusieurs interview de mr Jancovici. Je trouve ses arguments et ses explications plutôt logiques et de bon sens. Mais je reconnais que je ne prête pas assez attention aux arguments et explications qui nous disent d'abandonner le nucléaire et lorsque je les écoute, je retiens deux points : énergies renouvelables et décroissance.
Sur les énergies renouvelables, je vous recommande un calcul que j'ai fait de mon côté. Rapportez le nombre d'éoliennes au nombre de centrales nucléaires pour atteindre une puissance équivalente. Calculez la répartition sur le territoire (métropolitain, pas la peine d'écarter les surfaces inconstructibles, gardons le calcul simple), ensuite, si le calcul n'est pas trop dur, calculez combien cela représente en permanence d'éolienne dans votre champ de vision. De mon point de vue, le chiffre obtenu n'est pas supportable.
Ce qui nous amène à la décroissance. Les énergies renouvelables ne sont supportables que si nous abordons la déconstruction de manière assez radicale. Mais l'impact social d'une telle manœuvre est il lui acceptable ? Que faire de toutes les personnes vivant actuellement de notre rythme de consommation ? Même si je souhaiterais vivement basculer dans un autre monde et même avec la perspective d'une fin du monde particulièrement chaude et se rapprochant de plus en plus, je ne suis pas près à renoncer à mon mode de vie actuel (à moins que vous me garantissiez que Netflix continuera à diffuser mes séries préférées, que je pourrai changer de téléphone tous les deux ou trois ans, d'ordinateur tous les 4 ou cinq ans) concernant l'obsolescence programmée, je ne suis pas contre, mais encore une fois que fait on des gens qui aujourd'hui fabriquent ces produits que nous changeons régulièrement et qui nous sont devenus indispensables (lave-linge, sèche linge, lave vaisselle, frigo, four...).
Conclusion, pour l'instant on a besoin de beaucoup d'énergie (donc de centrales nucléaires), et lorsque le monde aura été convaincu et aura commencé sa décroissance, les énergies renouvelables actuelles auront du sens.

Christophe

24/12/2022 à 18:57

Il n'y a pas besoin d faire des calculs, les ingénieurs de RTE s'en sont occupés. Le scénario demandant le plus d'éolien table sur 74GW de terrestre en 2050, ce qui nous met à environ 20 000 éoliennes, alors que la petite en Allemagne en a déjà 28 000. Les chiffres avancés par Jancovici sont délirants parce qu'il fait toujours des suppositions caricaturales du style : 100% éolien que jamais personne n'a envisagé.

verpin

25/12/2022 à 14:56

Lesquelles éoliennes allemandes ont pendant la petite vague de froid accompagnée de faibles vents d'il y a quelques jours produit moins que les 3 centrales nucléaires restantes là bas...

Christophe

25/12/2022 à 18:16

Oui, très bien Verpin! Vous découvrez l'intermittence.
Pour la poudre, ce n'est pas gagné, mais l'eau tiède devrait être dans vos cordes, accrochez-vous, courage.

Jean

26/12/2022 à 22:22

Et pour gère l intermittence, on fait comment ? Du gaz russe ?
Encore un avec zéro compétence technique qui donne des conseils, on va garde une place pour le dîner du mercredi, c est réservé.

Christophe

27/12/2022 à 08:33

Bonjour jean. Le chapitre « sécurité d'approvisionnement du réseau » du rapport de RTE « futurs énergétiques 2050 » vous détaille comment cela se gère, y compris dans le cadre d'un scénario 100% renouvelable. Je vous résume si vous vous intéressez vraiment à la question, mais si vous faites partie des adeptes de Jancovici qui vous crachent à la figure de « c'est même pas vrai! » dès qu'on leur site des contenus un peu techniques, je m'abstiendrai. Le Réveilleur en a fait ne bonne synthèse sur sa chaîne Youtube, d'ailleurs.

Pierre

27/12/2022 à 23:30

Le rapport RTE présente plusieurs scénarios, pas uniquement celui que vous préférez. En terme d investissements, les options sont différentes.
Bref, si vous voulez mentionner ce rapport, ayez au moins l honnêteté de parler des autres options, comme 30% nucléaire 70% ENR, paraissant un compromis intéressant.

Christophe

28/12/2022 à 08:41

Mais tout à fait, cher Pierre. J'ai déjà précisé plusieurs fois que le maintien d'une part de nucléaire facilitait la chose, mais vous avez des lectures extrêmement sélectives comme je l'ai constaté dans les positions que vous attribuez à votre guide Jancovici.
Je prends l'exemple 100% renouvelable simplement parce que c'est l'extrême et que même ce cas de figure n'est pas totalement exclu.
Détendez-vous, deux et deux feront toujours quatre, quelle que soit la puissance de votre courroux.

Pierre

28/12/2022 à 12:49

Vous me saoulez a me mettre dans la case des fans de janco, et en plus vous faites ça avec mepris... Cela vous disqualifie, je ne cherche pas défendre janco, je m en tape, je cherche à comprendre et vous êtes noyé dans votre propre idéologie. Inintéressant

Christophe

29/12/2022 à 11:13

Vous m'avez apostrophé je ne sais combien de fois en me reprochant des propos que je n'ai jamais tenus et en me traitant de malhonnête et vous venez pleurnicher derrière que je vous aurais manqué de respect ? On est sur la lune, là...
Vous vous foutez de Janco, c'est un premier pas pour vous. Il ne vous reste plus qu'à consulter les chiffres des différents rapports sur le sujet.

Dam

29/12/2022 à 22:52

Bla bla bla, non mais sérieux, vous êtes tous bouffis d'orgueil, vous venez pérorer sur les commentaires d'un article qui ne sera pas lu par l'immense majorité de la population. Vous ne servez à rien ! Méditez ça !

Christophe

30/12/2022 à 10:06

Vous avez mille fois raison dam!
Et je pense même que l'immense majorité de la population ne va pas assister à mes discussions de familles pendant le réveillon. Nous devrions tous nous taire définitivement dans nos foyers.
Merci de m'avoir incité à cette fructueuse méditation et bon nouvel an.
Et chuuut...

Paul

26/12/2022 à 22:32

Serge Rochain, il parle de bistrot face a ses opposants, c'est a se demander si c est pas le seul endroit où il a sa place finalement

Rochain Serge

27/12/2022 à 23:23

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Rochain Serge

29/12/2022 à 19:58

Je note que Paul ne conteste pas mes arguments, et que par ailleurs il n'en n'avance aucun. En revanche il critique directement ma personne sans que je puisse lui dire ce que je pense des individus aussi creux que lui.

Louisals

27/12/2022 à 13:35

Commentaire sans aucune portée
Vous n'avez démontrer que votre arrogance.

Christophe

27/12/2022 à 15:05

Certes, certes, en sélectionnant une courte réponse (qui ne vous était pas adressée) au milieu du fil, vous ne trouverez aucune démonstration. Celle-ci se trouve dans le chapitre « sécurité d'approvisionnement du réseau » du rapport « Futurs énergétiques 2050 » de RTE. Il est disponible au téléchargement.

Serge Rochain

27/12/2022 à 15:30

Et vous votre bêtise et allégeance à ce gourou de Jancovici

Paul

27/12/2022 à 23:52

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Rochain Serge

27/12/2022 à 23:27

Des chiffes pas de blabla

Leonora Hermes Luz

25/12/2022 à 11:26

Parfait, David, si simple et clair que ça.

jeandoozz

25/12/2022 à 19:17

Bonjour, je suis très surpris par votre commentaire. D'habitude, les gens qui contestent les propositions de type "décroissance" se méprennent sur leur sens et pensent que ses défenseurs veulent revenir à la bougie. Pas vous : vous avez bien compris que le propos des décroissants les plus réalistes n'est pas de renoncer aux antibiotiques ou à la moissonneuse-batteuse, mais plutôt à des objets et activités clairement superflus et avec un très faible ratio énergie consommée/bien-être apporté. Or, c'est typiquement ces activités que vous revendiquez ici défendre : le streaming, le changement de gadget électronique tous les 2 ans, etc. Je souhaitais donc vous demander si cette revendication était réfléchie, si vous seriez effectivement prêt à affirmer en toute rationalité que le streaming de série (activité apparue extrêmement récemment, même à l'échelle d'une vie) est une activité que vous souhaiteriez à tout prix maintenir (quand bien même il est évident qu'elle possède un coût écologique insoutenable si elle devait être répandue équitablement), ou si vous avez écrit ces mots un peu vite. L'Accord de Paris implique globalement de réduire nos émissions de 80%. Cela implique forcément un inventaire des activités que l'on garde, et de celles auxquelles on renonce. Je crois sincèrement que vous êtes la première personne que je vois dire "je ne suis pas prêt à renoncer à mon sèche linge face à l'apocalypse". Ma question est donc : défendez-vous vraiment cette position après réflexion ? Indépendamment de la question de la faisabilité socio-économique (chomage, etc. du à la fin de la production de sèche-linge et de netflix...), sont-ce là vraiment des activités qui vous paraissent inaliénables et sources indépassables de bonheur ?

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:10

Je ne connais que les calculs raisonnables qui sont avant tout économiques :
Les données du problème :
Nucléaire :
Cout EPR : 19,1 G€
https://actu.fr/normandie/flamanville_50184/nucleaire-le-cout-de-l-epr-de-flamanville-reevalue-a-19-milliards-par-la-cour-des-comptes_34854444.html
Délai de réalisation 2007 à 2022 : 15 ans
Puissance de production théorique 1,65 GW Facteur de charge 75% (mais même à 100% sans maintenance ni rechargement d’uranium ni incidents…. Ça ne fera pas le poids. Noter que le facteur de charge du parc existant n’a été en 2020 que de 60,7%)
Puissance réelle : 1,23 GW
Production annuelle : 10,8 TWh

Parc éolien :
Coût d’une éolienne de 2 MW : 2,6 M€
(https://www.pole-medee.com/2014/08/combien-coute-une-eolienne/)
On peut donc construire 7346 éoliennes avec ce que coûte (a déjà couté sans produire) l’EPR de Flamanville.
Facteur de charge moyen France de l’éolien : 26, 35 %
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_%C3%A9olienne_en_France
Puissance théorique 14,7 GW, puissance réelle 3,9 GW
Production annuelle : 34 TWh soit 3 fois plus que le nucléaire de l’EPR
Ajoutez à cela que le parc peut produire au bout de 2 ans seulement, car moins de deux ans suffisent pour construire une éolienne et la raccorder. Aujourd’hui l’étape la plus longue de la construction d’une éolienne est représentée par les délais imposés par les recours juridiques systématiques.

Ce calcul est confirmé par une autre méthode basée sur la production effective du parc actuel aboutissant aux mêmes conclusions.
En 2020 la production électrique de la France a été de 500,1 TWh dont 7,9% d’éolien, soit une production de 39,5 TWh avec 8000 éoliennes. Une simple règle de trois nous montre qu’avec 7346 éoliennes dont le coût total correspond à celui de l’EPR, la production aurait été de 36 TWh soit 2 TWh de différence
Ajoutez à cela que le parc peut produire au bout de 2 ans seulement, car moins de deux ans suffisent pour construire une éolienne et la raccorder. Aujourd’hui l’étape la plus longue de la construction d’une éolienne est représentée par les délais imposés par les recours juridiques systématiques.

Le coût du MWh solaire ayant rejoint celui de l’éolien depuis 2018 le résultat est le même pour le solaire

verpin

26/12/2022 à 13:12

Bien entendu, on compare le prix d'une éolienne lambda avec le prix d'un premier modèle, on ne prend pas en compte les surcoûts liés à l'intermittence, on ne tient pas compte de la durée des installations, on choisit le facteur de charge obtenu l'année la plus favorable( en plus garder deux chiffres après la virgule, c'est un peu ridicule)
Le rapport RTE conclut que les scénarios sans nouveau nucléaire sont plus chers qu'avec. Les auteurs ont fait une analyse sérieuse, pas vous.

Rochain Serge

26/12/2022 à 16:47

Eolienne Lamda ? Non disponible et dont les couts d'installation sont connus avec preuve à l'appui. On pourrait en prendre de pluqs modernes de 8 MW qui seraient plus cheres mais qui produiraient plus et il en faudrait moins donc cela ne change rien, bien au contraire le résultat serait encore plus favorable aux éoliennes. Vous n'énumérez que des sottises face à des preuves attesté par les references données. Vous n'êtes qu'un dogmatique .... quand au serieux des etudes de RTE filiale d'EDF-nucléaire je ne doute pas que leur étude a maximiser l'interet du nucléaire contre le renouvelable, on ne peut être juge et partie. Moi je n'ai rien a gagner comme toutes les études scientifiques qui concluent que le renouvealble coute moins cher que le nucléaire à service EGAL !

verpin

26/12/2022 à 22:32

RTE filiale d'EDF??? Quelle ânerie! Voilà, vous venez de démontrer que vous ne connaissez rien au sujet. Merci de prouver cotre incompétence de la sorte.

Rochain Serge

26/12/2022 à 23:51

RTE est filiale d'EDF et de la caisse des depots 50/50 vous êtes ignorant sur tout la ligne !

Rochain Serge

26/12/2022 à 23:59

"RTE est en réalité l'ancien service du transport d'EDF (Électricité de France). Contraint de se séparer de RTE en août 2004 en raison de l'éclosion du marché européen de l'électricité, EDF demeure tout de même l'actionnaire majoritaire de la société."
C'est là :
https://www.sirenergies.com/article/differences-entre-rte-et-enedis/

Vous êtes bien le rigolo aussi prétentieux que vaniteux que vous semblez être au premier abord.
Balayeur de son état, voir moins, on ne sait où ce Verpin ignorant en toutes choses ....

verpin

27/12/2022 à 11:23

Les règles européennes obligent à un cloisonnement des activités de production et de transport.C'est la raison pour laquelle RTE est indépendante d'EDF. Au delà, le rapport RTE a été réalisé dans des conditions de transparence qui rendent ridicules vos accusations de corruption de l'élaboration( mais j'imagine que vous faites partie des gens qui considèrent que les rapports du Giec sont manipulés et que l'OMS est au main de Big Pharma lorsqu'elle recommande la vaccination)

Rochain Serge

27/12/2022 à 23:37

Je pense simplement que si le patron EDF qui en est propriétaire à 50% dit à RTE dans tes études il faut quand même que les solutions intégrant du nucléaire apparaissent supérieures à celles qui ne l'intégrent pas, RTE va s'exécuter et sans être ridicule, ce qui n'est pas votre cas.
Il y a même un ecertaine incohérence d'ailleurs entre l'étude RTE et les études menés par des universitaires qui concluent l'inverse de la conclusion RTE. Alors cessez de prendre les gens pour des imbéciles et leur préter des intentions complotistes comme celle concernant le GIEC car je milite pour que les informations données par le GIEC prennent la place de leur équivalent dans les bases de l'ADEME toujours pluys favorable au nucléaire justement et résultant de tripatouillages de politiciens françaos..... évidemmment !

Verpin

28/12/2022 à 09:16

Le patron d'EDF est un employé BDE son actionnaire principal, L'État. Le patron d'EDF ne gagne pas plus d'argent avec le nucléaire qu'avec les éoliennes, et la politique suivie par l'État prévoit de fermer sans nécessité plusieurs réacteurs afin de préparer la sortie di nucléaire. Le surpuissant "lobby nucléaire" N'existe que dans la tête des escrolos.

Verpin

28/12/2022 à 09:19

Ajoutons enfin que l'étude RTE qui a mobilité des centaines d'experts est largement plus complète que toutes les études universitaires.

Rochain Serge

01/01/2023 à 20:17

Bien sur RTE vous a personnellement informé qui et combien de personnes elle avait mobilisée pour mener ces études, comme vous savez aussi la même chose de toutes les études universitaires qui ont été menées de par le monde ce qui vous met d'autorité dans la position de celui qui a la légitimité pour dire quelle étude est valide et qu'elle étude ne l'est pas !
Quelle vanité pour peut être un simple employé de société de nettoyage, et peut être même pas !

verpin

02/01/2023 à 00:09

Votre naïveté est touchante, Rochain. Bien sûr, ces choses sont publiques:
https://assets.rte-france.com/prod/public/2022-06/FE2050%20_Rapport%20complet_REMERCIEMENTS.pdf

Au delà tout article scientifique est bien sûr signé par ceux qui ont collaboré au travail(et aussi parfois par des pontes qui n'ont rien fait)

Rochain Serge

02/01/2023 à 10:11

Pas l'ombre d'un Verpin là dedans ! Mais sans surprise

Gautier

02/01/2023 à 10:17

Quel mépris pour votre interlocuteur ! Et cette étude. La connaissez-vous : https://www.oecd-nea.org/jcms/pl_15000/the-costs-of-decarbonisation-system-costs-with-high-shares-of-nuclear-and-renewables

Rochain Serge

02/01/2023 à 10:30

Oui, mais mertite-t-il autre chose ? Lisez ce qu'il dit sur l'auteur d'un auvrage qu'il n'a même pas lu ni pris la peine de lire le sommaire .... croyez vous qu'il mérite autre chose ?

Gautier

02/01/2023 à 11:27

@Rochain
Le 26 Décembre, n'écriviez-vous pas vous-même "Bon, je viens de lire la BD et je me rends compte qu elle est bien plus nuancée que je l imaginais. Excusez mes nombreux propos précédents, j étais dans l erreur, pardonnez moi."?
Vous accusez maintenant les autres de vos propres turpitudes. Faites preuve d'un peu de modération et de respect pour vos contradicteurs. Vous êtes un sinistre personnage. Et si vous vous dites un peu cultivé, surveillez votre style et votre orthographe dans l'ensemble de vos commentaires. Cela fera un peu plus sérieux.

Répondre

verpin

02/01/2023 à 14:17

Mais mon pauvre Rochain, tu ne sais pas que de larges extraits de ton ouvrages sont disponibles en ligne?
https://books.google.fr/books/about/Une_histoire_des_math%C3%A9matiques.html?id=eUo5EAAAQBAJ&redir_esc=y
Lorsque dans mon premier message je te parle de la façon dont tu traites l'irrationalité de racine de 2, tu l'imagines que je le sors d'où?
Je détaille si tu veux(je voulais être charitable)
1) On ne peut faire ce raisonnement sans parler de la notion de fraction irréductible, ce qui fait qu'élimination du cas d'une fraction de deux entier pairs devient des plus confuses dans ton texte.
2) Dans un ouvrage destiné à la vulgarisation(mais comment vulgariser ce qu'on ne maitrise pas soi-même?) il est essentiel d'expliquer ce qu'est un raisonnement par l'absurde pour parler de cette démonstration.
3) Il est très maladroit(pour le moins) de noter d'une même lettre numérateur et dénominateur sous prétexte qu'ils sont tous les deux pairs ou tous les deux impairs.
4) Et enfin(et surtout), parler de ce sujet dans un livre d'histoire des mathématiques sans aborder le moins du monde l'importance qu'il a eu sur la conception de la notion de nombre est totalement aberrant.
Pour le reste, je ne sais de quel répertoire tu causes(mais verpin n'est pas mon vrai nom...), mais je n'ai certainement pas, moi, la prétention d'être un scientifique(mais si j'ai fait des études supérieures en sciences), et bien que j'ai très clairement, un bien meilleur bagage en mathématiques et de meilleure connaissance sur leur histoire que toi, jamais je ne me sentirais légitime à écrire un ouvrage sur leur histoire. C'est cette prétention invraisemblable(liée à cette propension à insulter ceux qui osent contredire le très grand scientifiques que tu crois être) que je soulignais.

Rochain Serge

02/01/2023 à 17:10

Je sais bien sûr que l’éditeur autorise des copies partielles des différents ouvrages qu’il publie. Je sais aussi que des lecteurs reproduisent sur leur site où dans des échanges de courriels des passages moins autorisés et que l’éditeur pourrait les poursuivre devant la justice pour cela, bien qu’il ne le fasse jamais.
En l’occurrence j’ai retrouvé sur internet plusieurs fois ma démonstration textuelle de l’irrationalité de racine de deux. Je pourrais m’en montrer flatté, mais ce ne serait qu’une usurpation de mérite puisque je n’en suis pas l’auteur. Pas plus que de toutes les formulations et démonstrations de conjectures que je reprends à travers l’ouvrage pour montrer les avancées concrètes des mathématiques depuis leurs origines, puisque c’est l’objet même de cet ouvrage pour les amener jusqu’au XXI em siècle.
Vous voilà reparti à faire le maitre d’école ignorant et donnant de leçons sur la façon dont j’aurais dû écrire cette démonstration particulière, comme vous le feriez pour toutes celles que vous pourriez peut être comprendre si par une indiscrétion internet vous y aviez eu accès. Mais vous ne faites qu’étalage de prétentions et je vous invite à écrire vous-même un ouvrage sur le sujet et nous en reparlerons, car je vous promets d’en acheter un exemplaire dès sa parution dont vous voudrez bien m’informer.
Pour l’instant je note que vous vous rendez malade de haine pour mettre tant de hargne pour tenter de me discréditer auprès des membres du forum, juste pour prouver que mes raisonnements ne valent rien puisque mes ouvrages salués par les professionnels titrés des différents domaines que j’ai abordés ne valent rien eux-mêmes, pas plus que ces éminentes personnalités qui les ont cautionnées. Il va falloir convaincre les membres du forum que vous êtes très au-dessus de tout ce monde de spécialistes.
Oui bien sûr, Verpin n’est pas votre nom puisqu’il n’est pas dans cette « fameuse » liste d’élites…. Votre dernière trouvaille un pseudo qui sonne comme un nom. Ecrit Vert peint ça ferait plus pseudo d’écolo. Mais je ne pensais pas que vous seriez allé jusqu’à renier votre nom. Vaniteux jusqu’au bout des ongles.

verpin

03/01/2023 à 16:57

"Malade de haine"??? Elle est bien bonne de la part de celui qui à longueur de messages distille son mépris et insulte copieusement ses contradicteurs. Je veux bien que vieillir soit difficile, mais le grand âge n'excuse pas tout.
Bon, ce brave Rochain ne comprend pas le problème qu'il y a à écrire une "histoire des mathématiques" lorsque ses connaissances sont au grand maximum au niveau bac+2 (mais le sommaire m'incite à croire qu'il n'a pas abordé la moindre notion post-bac). Son incompétence est telle qu'il divise tel un petit écolier, les maths en différentes branches sans comprendre que leur interaction est un moteur du progrès de la discipline, en passant à côté de l'origine géométrique du nombre racine de 2, ou encore en évoquant la transcendance de pi, sans faire le lien avec le fameux problème de la quadrature du cercle (mais sans doute l"ignore-t-il)
Tout cela peut sembler hors-sujet, mais concernant quelqu'un qui se vante sans arrêt de son haut niveau scientifique( alors qu'il n'est qu'un ingénieur retraité depuis un bon moment), je crois que la mise à l'épreuve de ces prétentions sur un sujet que je connais un peu s'imposait. Verdict Serge Rochain se surestime clairement et se trouve même à la limite de l'ultracrépidarianisme.

Rochain Serge

02/01/2023 à 10:34

Excusez, moi, j'ai oublié de repondre à l'autre question : Oui une publicité édité par l'agence de l'énergie nucléaire !

Christophe

02/01/2023 à 10:56

Moi, je ne connaissais pas cette « étude », merci.
L'idée de prendre un « pays représentatif de l'OCDE » sans jamais que l'on sache duquel il s'agit est assez géniale quand on va estimer des productions solaires ou éoliennes ou encore des capacités de stockages.
Ça donne une idée des petits arrangements que nos fanatiques de l'atome sont prêts à faire avec les conditions réelles.

Gautier

02/01/2023 à 11:44

Fanatique de l'atome, l'IEA ? Voici ce que dit cette agence : " le nucléaire peut apporter une contribution significative à la réalisation des objectifs en matière d’énergie durable et au renforcement de la sécurité énergétique."https://www.iea.org/reports/nuclear-power-in-a-clean-energy-system

Christophe

02/01/2023 à 11:58

Ça par contre, je connaissais.
Mon « fanatiques de l'atome » ne s'adressait pas à l'AIEA en bloc, mais aux auteurs de l'étude que vous nous avez donnée en lien, qui ne me semble pas bien sérieuse en comparaison du travail de simulation du réseau que RTE a effectué en France.

Gautier

02/01/2023 à 12:53

Il me semble que vous n'avez pas pris conscience des conditions draconiennes édictées par RTE et rappelées par le CITEPA. https://www.citepa.org/fr/2022_01_a08/ Ainsi que ceci "Il faut garder à l’esprit qu’il ne traite que du volet électrique et non énergétique dans son ensemble. En France, la production d’électricité représente 4,6% des émissions de CO2e en 2019 – alors que les combustibles fossiles en représentent 66% (source : Citepa, Secten éd. 2021)".

Christophe

02/01/2023 à 15:18

Merci Gautier, mais là encore, je connais le rapport de RTE, donc si vous pensez que je suis passé à côté de quelque chose, n'hésitez pas à me le signaler, mais votre document indiqué en lien n'a aucun intérêt.
Par ailleurs, le « Il faut garder à l’esprit qu’il ne traite que du volet électrique et non énergétique dans son ensemble. En France, la production d’électricité représente 4,6% des émissions de CO2e en 2019 – alors que les combustibles fossiles en représentent 66% » fait penser que les gens qui ont rédigé cet avis n'ont rien compris, puisque les scénarios envisagés par RTE s'inscrivent dans le cadre de la SNBC qui prévoit qu' en 2050, l’électricité devra couvre 55% des 930 TWh d’énergie consommée, soit 645 TWh (y compris la production d'hydrogène).

Rochain Serge

02/01/2023 à 19:14

Il semble Gautier que vous n'ayez pas pris la mesure de l'importance de l'électricité dans le mixe énergétique global que nous devons atteindre en 2050 selon nos engagment de neutralité carbone.
En effet, il ne s'agit rien moins que de substituer l'énergie électrique à la variété des énergies fossiles utilisées en France ce qui implique de multiplier d'ici à 2050 la production électrique par un facteur 2,5 à 3. Et c'est donc bien de cela qu'il s'agit. Il faut donc bien garder à l'esprit que le volet électrique va devoir absorber le volet énergétique dans son ensemble, où presque, puisqu'assez peu de cette énergie de sources fossiles resteront sous leur forme actuelle, et pour lesquelles il faudra passer aux techniques de sequestration du CO2 résiduel.

Rochain Serge

02/01/2023 à 18:55

Je crois qu'il y a confusion entre l'AIE et l'AIEA.
Le premier, agence internationale de l'énergie n'est pas un lobby pronant une façon de faire de l'électricité ou une autre mais traite de toutes les formes d'énergies et de tous les modes de production. Ils sont objectifs et ne peuvent pas être soupçonnés de partialité, ce qui n'est pas le cas de l'autre, AIEA, le dernier A pour Atomique, centre mondial du lobby nucléaire qui magnifie systématiquement ce qui est favorable, ou semble favorable, au nucléaire. La même chose que la SFEN qui ne sévit qu'en France.

Christophe

03/01/2023 à 09:34

Erreur dans ma réponse effectivement, mais pas de confusion entre les deux agences. Même l'AIEA qui ne peut effectivement pas être soupçonnée d'antinucléarisme n'envisage pas que le nucléaire puisse faire mieux que doubler sa production d'ici 2050, ce qui permettrait dans le meilleur des cas donc, de maintenir 10% de l'électricité.

Rochain Serge

27/12/2022 à 11:52

@Verpin
Vous devriez tenter, mais ce n'est peut être pas à votre porté d'en savoir plus sur vos interlocuteur avant de DECIDER  de leur culture scientifique

Verpin

27/12/2022 à 14:22

Je sais bien que moins on a de culture, plus on l'etale, mais votre incapacité à aborder la moindre question technique, et à passer systematiquement en mode attaques ad personam et accusations de cottuptions montrent que vous êtes un peu léger sur le fond.

Serge Rochain

27/12/2022 à 15:44

Comme la confiture ? C'est pour cette raison que vous parlez beaucoup 😀😀😀😀😀
Mais le plus marrant c'est que vous croyez avoir quelques connaissances scientifiques
Il y a vraiment de quoi rire...
Vous n'avez vraiment pas votre place dans ce répertoire des ingénieurs et scientifiques de France... Pour l'absence de votre nom, Il ne s'agit effectivement pas d'une erreur.

Pierre

27/12/2022 à 23:31

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

N

28/12/2022 à 00:20

On peut savoir quelle est l'idée derrière vos propos? Vous voulez jouer à celui qui a la plus grosse? Je constate que vous êtes incapable de discuter de façon posée, , de construire un argumentaire, et que vous vous réfugiez dans l'outrance et les attaques ad personam. Ce sont là des signes très clairs d'incompétence.

Alcyon34

28/12/2022 à 16:04

Excellente analyse sur la forme.
Sur le plan technique, je ne suis pas compétent, donc la forme du discours a de l'importance sur la confiance que j'accorde à l'émetteur.
Concernant ce monsieur, à tort ou à raison, elle est proche de zéro

Rochain Serge

01/01/2023 à 20:20

Les attaques directement contre ma personne c'est ce qu'il y a de plus rependu sur ce forum

verpin

02/01/2023 à 14:34

Alors que ce pauvre Rochain, lui a toujours discuté en ayant un ton courtois, et en étant respectueux de ses interlocuteurs, bien sûr. Franchement, ils devraient plus surveiller les petits vieux qui surfent sur le net, dans les EPAHD.

Rochain Serge

01/01/2023 à 20:26

Et qui a t-il de "pas serieux" dans ma démonstration montrant que le nucléaire produit une électricité plus cher que l'éolien ? Ce résultat est repris dans toutes les études comparatives que l'on peut trouver et rapportées par les organismes traitant de statistiques et de prospectives spécialisés en énergie. Il n'y a guère que les études de RTE, filiale d'EDF, qui présentent des résultats où le nucléaire produirait moins cher, c'est tout de même étrange.... les seuls qui ont intéret à présenter un résultat favorable pour le nucléaire c'est précisément celui dont la maison mère vit du nucléaire.

Rochain Serge

29/12/2022 à 20:01

Quand on ne sait pas réfuter un calcul on dit que la question est mal posée.... je rencontre ce genre de (supposé) contre-argument systématiquement, Verpin

Verpin

01/01/2023 à 11:38

Ce n'est pas la question qui est mal posée, ce sont les données que vous utilisez au départ qui sont fausses ou incomplètes.

Ampoule Laide

27/02/2024 à 23:50

Le jour ou il n'y a pas de vent, il suffit donc de ne pas avoir besoin d’électricité... c'est un peu la logique de l'énergie éolienne. Idem pour l'énergie solaire. Les moyennes sur l'année n'ont pas de sens si une partie du temps on est en mode pénurie, et l'autre partie en mode trop plein. Manger 2000 calories en moyenne par jour peut vous maintenir en parfaite santé, ou vous amener au cimetiere si vous mangez un seul jour par mois 60000 calories et rien les 29 autres jours. On peut au moins reconnaitre à Jancovici de mettre de la rigueur scientifique dans l'analyse des flux d'énergie.
Je ne partage pas son pessimisme qui reprend un peu les thèmes d'Ivan Illich des années 70, mais au moins il a permis de quantifier la "matiere" écologiste.

Christophe

28/02/2024 à 11:23

Votre remarque est tout à fait exacte si vous ambitionnez d'approvisionner un réseau avec une ou deux éoliennes seulement. Mais ce n'est naturellement pas du tout le cas. L'éolien vient s'intégrer dans le réseau avec d'autres moyens de production comme l'hydraulique, le solaire et éventuellement le nucléaire.
Le rapport de RTE ne se contente bien sûr pas de productions moyennes. Un chapitre entier, intitulé « sécurité d'approvisionnement du réseau » est consacré au problème que vous soulevez et détaille en fonction des différents scénarios retenus (de 0 à 50% de nucléaire) les moyens de stockage à prévoir.

Francky

26/12/2022 à 14:20

Russie, Chine, Inde, pays du golfe: il n’est pas question pour eux d’être à la traine de la consommation énergétique occidentale, ni de ne pas être des puissances au-dessus des autres du fait de leurs différents potentiels.
Alors continuons avec « je ne suis pas prêt à accepter une réduction de mon mode de vie », et nous sommes sûrs d’un conflit armé dévastateur : il n’y a pas, il n’y aura pas les ressources suffisantes en matière de nucléaire pour que ces nations-pays puissent avoir la même consommation électrique individuelle que ce qui existe en occident.
Et le problème des déchets à grande échelle n’a pas non plus de solution.

Rochain Serge

27/12/2022 à 23:53

Vous avez raison Francky, le nucléaire n'est pas une solution mondiale, alors ce n'est une solution pour personne. Les réserve d'uranium sont limité à environ 50 ans d'après les cabinets d'études géologiques (Réserves prouvées 3 300 000 tonnes. Consommation mondiale 68 500 tonnes. Soit 48 ans à consommation constante) mais atteindront des prix rendant le nuclaire non compétitif bien avant. Si cette solution devait se répendre avec de nouveaux postulants se sera la foire d'empoigne bien avant des 50 ans et dans ces conditions commencer aujourd'hui la construction de nouveaux réacteurs qui ne seront au mieux disponibles qu'en 2035 avec l'objectif de les faire fonctionner ne serait-ce que 50 ans nous mène à 2085 alors que nous n'aurons déjà plus de combustible nucléaire depuis plus d'une dizaine d'année est à l'évidence une erreur que nos enfants et petits-enfants devront payer très cher ! Les preuves sur l'uranium disponible :
https://www.planetoscope.com/matieres-premieres/176-production-mondiale-d-uranium.html#:~:text=La%20consommation%20mondiale%20d%27uranium.%20La%20consommation%20annuelle%20d%27uraniumnaturel,le%20compl%C3%A9ment%20devant%20%C3%AAtre%20extrait%20des%20sources%20secondaires.

Rochain Serge

27/12/2022 à 00:51

David,
Moi aussi je connais les videos de Jancovici que je connais depuis plus de 10 ans et elles sont truffées d’erreurs dont certaines sont énormes comme celle dans laquelle il prétend que l’ENIAC qui qualifie de premier ordinateur (ce n’est déjà pas le cas) a supporté le premier modèle climatique (SIC). Quand on sait que le dit ENIAC qui n’était qu’une calculatrice électronique décimale, seulement capable d’enchainer les quatre opérations arithmétiques selon un programme déterministe et figé avec connexions filaires, et dotée de seulement 200 positions de mémoire (digits exclusivement numériques) n’a jamais servi qu’à calculer des tables de tir dans le service balistique de l’armée américaine, ça fait rire. Dans une autre il compare comme égaux les 1000 m3 d’air qui traverse les pales d’une éolienne et une goutte d’essence de 3 millilitre, ça fait encore coup de bluff pour impressionner l’auditoire de niais qui s’extasient devant ses numéros de music-hall. Pas un pour relever que la goutte d’essence n’aura dégagé que de la chaleur et aura disparu après son incendie tandis que les 1000 m3 d’air une fois de l’autre côté des pales seront toujours là et que seul l’énergie qu’ils transportaient a été transféré….. en électricité ! Et j’en ai une pleine valise des numéros de clown relevés dans ses confs !

Pour le calcul que vous avez fait j’aimerai bien les voir, vous connaissez les différents courants de vent en France les lieux d’implantation des éoliennes, les facteurs de charge par zone et par puissance d’éoliennes, avez-vous sélectionné des 2, 4 , 6 ,8 MW selon les zones et les couloirs, les différentes altitudes ? Savez-vous seulement combien il y a d’éoliennes en France actuellement, et que 61 % d’entre elles sont localisées dans les seuls départements des hauts de France et du Grand Est, soit seulement 16% de la surface du territoire ? Non je n’ai pas fait ce calcul moi-même, ce genre de travail nécessite de faire de multiples études notamment de foisonnement pour équilibrer les productions afin de lisser les dents de scies mais j’ai plusieurs études réalisés par des universitaires et des cabinets d’études spécialisés à disposition et sachez qu’on ne compte pas en nombre d’éoliennes mais en puissances installées et en rapport de puissance-efficace/puissance-installées. De plus il faut intégrer toutes les formes de renouvelable notamment le solaire qui fournit lorsqu’on en a le plus besoin, et savez-vous quand on en a le plus besoin dans l’équation du temps ? Vous devez inclure les potentiels des renouvelables pilotables car quel que soit l’équilibre que vous obtiendrez avec vous parcs éolien et solaire variable par les foisonnements temporel et géographique vous aurez des zones et des périodes blanches que vous devrez compenser par du pilotable (hydraulique, biogaz qui vous imposera d’ouvrir des centrales à biogaz aujourd’hui inexistantes comme les méthaniseurs, la géothermie, les courants côtiers et de fond, les marées…). Il vous faut aussi une base de données fiable comme une longue période d’observation du mouvement des vents (je constitue une base de deux années à l’heure actuelle des cartes vent de météoFrance vent à raison d’une par jour en milieu de journée, ainsi que la même chose depuis un an de toute l’Europe, car il faut intégrer les échanges transfrontalier et les capacités d’échange vers lesquels il faut tendre. C’est un boulot énorme et je crains que vous l’ayez un peu trop simplifié surtout à lire votre conclusion qui ne correspond en rien aux résultats d’études des universitaires. Pour ce qui est de l’intenable par exemple, savez-vous que si le seul bâti français orienté E, S, et O était couvert de PPV nous produirions déjà le double de ce que produit la totalité du parc nucléaire en état de marche à 100% ce qui n’est d’ailleurs jamais le cas ? Vous en trouverez la démonstration réalisée par deux voies et à deux époques différentes (important pour la performance des PPV) qui aboutissent au même résultat à l’écart technologique près, qui sépare les deux calculs. L’un est fait par l’économiste énergéticienne Julia Cagé-Piketty et l’autre par moi-même : Le regard des hommes sur le Soleil paru aux éditions encyclopédique ISTE Editions. Quant à ce que cela représenterait si on ne parle que des éoliennes de votre champs de vision, c’est à la louche 10 fois moins que le nombre de pylônes de 90 m de haut qui supporte la ligne THT à 400 KV de RTE qui zèbre la France sur 105 0000 Km, mais j’imagine que vous ignorez qu’il y a 300 000 de ces pylônes ? Et je ne vous parle pas du million de plus petits du sous-réseau MT d’ENEDIS et s’il y a à terme une déconstruction à envisager, c’est bien celle du système de production hypercentralisé qui pose le problème de la redistribution. Quand perd la cible de vue en croyant que l’objectif reste pour l’éternité de centraliser la puissance à produire, on dépasse la vrai cible qui est atomisée et l’on en arrive à se créer d’inutile problème de redescente en puissance pour répondre à la réalité du besoin de la cible.
Bonne nuit.

verpin

27/12/2022 à 11:28

Petite précision: Julia Cagé est économiste, mais pas "énergéticienne".
Pour le reste, même en admettant vos chiffres pour l'énergie solaire(vous ne donnez aucune source), je constate une fois de plus que vous passez sous le tapis la question du caractère radicalement non pilotable de l'énergie solaire...

Rochain Serge

27/12/2022 à 16:51

C'est bien en qualité d'économiste qu'elle est invité dans des émissions traitant de l'énergie, notamment celle-ci :
https://www.francetvinfo.fr/france/le-monde-d-apres-deux-ans-apres-fukushima-l-energie-a-quel-prix_1646963.html

Par ailleurs, j'ai fourni la source où sont détaillés les calculs dont je parle :
"Le regard des hommes sur le Soleil" paru aux éditions encyclopédiques ISTE Editions.

Contrairement à vous qui ne référez qu'à un gourou, je suis toujours en mesure de démontrer ce que j'affirme, c'est ce qui nous différencie !

verpin

28/12/2022 à 00:28

Votre source, c'est un ouvrage grand public. Vous êtes bien un grand scientifique, je vois...,
Julia Cagé est spécialiste de l'histoire économique, pas de l'énergie. Apprenez que les gens qui s'expriment dans les médias sur tel ou tel sujet n'en sont pas nécessairement des experts.
Je peux savoir quel est mon gourou (??) Parce que je critique le Janco-bashing, je suis supposé être un inconditionnel? Vraiment fascinant votre façon de raisonner. Vous croyez que les autres sont comme vous incapable de la moindre nuance?

Rochain Serge

30/12/2022 à 11:32

Tout le monde n'est pas de votre avis puisque elle était invité dans cette émission traitant de l'avenir de l'énergie pour cette raison. Mais peut être êtes vous un intime de Julia Cagé très aux faits de ce qu'elle a étudié et de ce qui l'interesse, et bien au-delà de ce qu'en dit Wikipedia ou Google dont chacun sait que les articles parlant des gens encore vivants sont mis à jour quotidiennement sur l'évolutions de leurs sujets d'intéret.

Verpin

27/12/2022 à 14:32

L'ENIAC est souvent présente comme le premier ordinateur véritable. Par ailleurs, comme il était réellement programmable, il a été utilisé pour de multiples usages dont la climatologie. Jancovici ne raconte donc pas n'importe quoi.
Pour ce qui est du foisonnement, personne de sérieux n'y voit une solution au problème de l'intermittence et de la pilotabilité. C'est juste un moyen d'atténuer la première, et n'est pas une solution à la seconde. Tous les scénarios 100%EnR reposent sur un développement massif du stockage.

Serge Rochain

27/12/2022 à 15:23

L'idiot qui reprend du service.
Celui qui pense que tous les réacteurs nucléaires sont des surgénérateur.
Aujourd'hui il donne son opinion sur l'ENIAC encore un domaine où il est aussi ignorant que Jancovici, son idole.
Lisez plutôt "De la mécano graphie à l'informatique, 50 ans d'innovations" chez ISTE
Vous serez moins BÊTES

verpin

28/12/2022 à 01:00

Vous êtes un bien triste personnage. J'aimerais bien voir où j'aurais dit que tous les réacteurs sont des surgénérateurs. J'ai déjà rencontré des gens malhonnêtes intellectuellement, mais vous battez des records. Contrairement à ce que vous dites, Jancovici n'est pas le seul à considérer que l'ENIAC est le premier ordinateur:
http://francoisehalper.fr/1946-histoire-de-leniac-premier-veritable-ordinateur/
https://cultea.fr/eniac-le-premier-ordinateur-electronique-au-monde.html
Comme référence, vous citez votre propre ouvrage.... Quand je vois que par ailleurs, vous avez osé écrire une "histoire des mathématiques" dans laquelle vous ne traitez que de sujets très élémentaires(et en le rédigeant assez mal en plus pour les extraits que j'en ai lu) , je me dis que vous êtes sans doute plutôt du genre à surestimer vos connaissances, et que donc vous n'êtes pas une référence sérieuse.

Rochain Serge

30/12/2022 à 11:46

Relevé dans votre source :
« C’est au début des années 1940 que débute la construction du premier ordinateur électronique de l’histoire. Plus précisément en 1943, lorsque le gouvernement américain finance le projet, dirigé par John Eckert et John Mauchly. La construction s’achèvera 3 ans plus tard et l’ENIAC sera inauguré le 15 février 1946, à l’Université de Pennsylvanie. »
Et lu ici opérationnel quand l’ENIAC n’existe pas encore :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Colossus_(ordinateur)
« Colossus est une série de calculateurs électroniques fondé sur le système binaire. Le premier, Colossus Mark 1, est construit en l’espace de onze mois et opérationnel en décembre 1943, par une équipe dirigée par Thomas “Tommy” Flowers et installé près de Londres, à Bletchley Park : constitué de 1 500, puis 2 400 tubes à vide, il accomplissait 5 000 opérations par seconde. Il était utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale pour la cryptanalyse du code Lorenz1. Plus rapide, le Colossus Mark II servit notamment pour le lancement surprise du débarquement de Normand »
Verpin, j’ai fait ma carrière dans ce monde depuis 1959 vous êtes vraiment court pour porter un jugement sur mes compétences en la matière. Comme pour juger de mes autres compétences en astrophysique et en mathématiques. Dites-moi donc, à propos de connaissances basiques en mathématiques à quelle occasion vous avez du référer au calcul intégral et différentiel ?
Vos titres universitaires sont manifestement absents de toute la sphère de la science et vous contestez ouvertement les avis positifs que peuvent avoir sur moi des membres de l’académie des sciences, des Directeurs de recherche du CNRS, et des professeurs du Collège de France et de l’institut d’astrophysique de Paris… Vous ne vous sentez pas un peu ridicule ?

Verpin

01/01/2023 à 11:35

Rochain, une histoire des mathématiques, dans laquelle aucune part des mathématiques depuis 2 siècles n'est traitée est simplement ridicule: où sont l'analyse complexe, la géométrie différentielle, l'algebre linéaire, les structures algébriques, la topologie, la théorie de la mesure, les équations différentielles, la théorie des ensemble, les probabilités, la théorie des distribution, l'analyse fonctionnelle ...???
Même les sujets que traitez, vous ne les maitrisez pas. La façon dont vous essayez d'expliquer la preuve pourtant très classique de l'irrationalité de racine de 2 est lamentable.
Pour ce qui est de l'ENIAC, la seule que j'ai dite et que je maintiens, c'est qu'il est souvent présenté comme le premier ordinateur, après, que ce soit contestable peut-être, je n'ai pas l'habitude, moi, d'avoir des avis définitif où d'ecrire des bouquins sur des sujets que ne maîtrise.

Rochain Serge

01/01/2023 à 20:06

Voilà à quoi on en arrive quand les incultes comme Verpin, cherchent des arguments dans Google sur des sujets qu'ils ne comprennent pas et vous débites des énormités du genre liste de sujets qui auraient du être traité dans l'ouvrage d'un auteur, et qu'il prétend ne pas les y avoir trouvés, comme si il l'ait lu, ce qui est manifestement hors de sa portée.
Il souligne le fait qu'il n'a même pas lu le sommaire qui est public est détaillé sur le site de l'éditeur dans sa présentation de l'ouvrage et qui cite expressément la plupart de ces sujets, comme par exemple les probabilités, et d'autres intégrés dans un chapitre au nom générique comme "la calcul infinitésimal" que notre inculte qui veut se parer du manteau de mathématicien ne sait pas qu'il inclu les calculs d'intégrales et différentiels, ou encore le chapitre "Autres mathématiques".
S'il avait même seulement lu le résulé descriptif également publique sur le site de l'éditeur, il aurait aussi peut être compris qu'il ne s'agit pas d'une encyclopédie des mathématique réduite à 224 pages, exploit que je défie quiconque de réaliser, mais des étapes importantes de l'évolution des mathématiques qui ont permis les dernieres découvertes du XXe siècle dans ce domaine avec l'émergence de l'informatique à la fois comme pur produit de l'évolution mathématique dont l'algèbre de Boole est l'outil de définition des circuits logiques, et outil au service des mathématiques leur ayant permis d'accéder aux algorithmes récurrents et reccurssifs conduisant au concept d'IA.
Bref, notre Verpin dont je rappelle que son nom est oublié de la liste des ingénieurs et scientifiques de France, a voulu tenté un coup d'éclat avec un grand rideau de fumée sur ce qui n'est que la mesure de son ignorance dans un des nombreux domaines qu'il ignore au-delà des mots que l'on trouve à l'aide de Goggle, alors qu'il était si simple de ne lire que la table des matière de l'ouvrage pour éviter de raonter cette masse d'âneries.
Verpin ne s'interroge même pas sur la question que se pose tout éditeur avant d'accepter une publication engageant sa réputation, notamment lorsqu'il s'agit d'une éditeur encyclopédique comme ISTE Editions.
Mais il est encore temps de vous documenter utilement, vous serez moins bête en 2023 qu'en 2022 :
https://www.istegroup.com/fr/produit/une-histoire-des-mathematiques/

verpin

01/01/2023 à 23:34

Rochain, vous ne me connaissez pas, arrêter de préjuger de ce que je sais ou j'ignore, c'est ridicule. Les sujets que j'ai cité sont tous abordés au niveau licence ou master, il est inutile d'être un scientifique de haut niveau pour les connaître. Intituler un ouvrage "histoire des mathématiques" en n'abordant visiblement que 5% du sujet(en étant très large), et en laissant de côté très visiblement toutes les mathématiques du dix-neuvième et vingtième siècle(allez sauf peut être l'algèbre de Boole), n'est pas sérieux. Le simple fait que vous appeliez "algèbre" le calcul algébrique du collège, montre que votre connaissance du domaine est rudimentaire.
J'ai bien lu le sommaire, mais vous allez pas me faire croire que dans le chapitre "calcul infinitésimal" situé juste après les chapitre "logarithme" et "trigonométrie", vous avez parlé des équations différentielles, de la géométrie de la théorie de la mesure? Ou encore que dans votre dernier chapitre, qui est de 18 pages, vous avez traité tous les sujets non traités?
Que vous n'ayez pas écrit une encyclopédie des maths est une chose, mais vous n'avez pas plus écrit une histoire des maths. Après si vous voulez faire une histoire des maths utiles à l'informatique, l'algèbre linéaire si utile dans le traitement de données, et dans le "deep learning" se devait d'y figurer.

Rochain Serge

02/01/2023 à 10:07

Vous vous enfoncez Verpin, votre abstination vous dénonce comme seulement soucieux de vouloir paraitre. Vous prétendez avoir lu le sommaire de mon ouvrage, ce que vous venez seulement de faire quand je vous ai pris la main dans le sac de ne même pas l'avoir fait pour vous permettre d'ouvrir un feu de critique d'un de mes ouvrages, mais bien sûr vous en aurez autant à dire sur les autres, y compris sur la nullité de ceux qui cautionnent mes écrits en engageant leur réputation dans une préface élogieuse. Vous, vous êtes au-dessus de ces gens de peu de science, arrivés sans doute par erreur à siéger à l'académique des sciences, professeurs au collège de France, Directeur de recherche à la Sorbonne ou à l'Institut d'Astrophysique de Paris, bref du menu fretin dont le jugement n'arrive pas au mérite du votre... Pauvre Verpin, si vous saviez ce que vous le faites pitié !
Et si je vous connais, vous êtes absent du répertoire des sachants d'un minimum pour y être inscrit mais vous voulez plastroner, faire l'intellectuel, le sachant, le savant.... vous n'êtes rien, et surtout pas du niveau dont vous vous autoproclamez, alors faites vous petit, tout petit, et faites vous oubliez.
Pour ne pas perdre votre temps retournez à l'école, pour apprendre pas pour faire le doct professeur détenant la vérité et le savoir.

Verpin

02/01/2023 à 14:55

Mais, bien sûr, je parle de la démonstration d'irrationalité de racine de 2, je cite tout un tas de sujets non abordé dans le bouquin (en me trompant sur un sujet en allant trop vite) mais je n'avais aucune idée du livre.
J'ai posté un message détaillant la critique contre l'aberrant passage où il est question de l'irrationalité de racine de 2, mais je sens que c'est inutile, je ne vois pas ce qui pourrait convaincre un tel mégalomane, tellement imbu de son grand savoir scientifique.

Rochain Serge

02/01/2023 à 19:32

Je crois que le mégalo vaniteux c'est bien vous ici, en permanence à la recherche de reconnaissance en prétendant vous payer ma tête au lieu d'essayer de contrer mes arguments.
Je craois que j'ai assez perdu de temps avec un pauvre type comme vous qui va jusqu'à renier son nom pour prétendre que c'est un pseudo, ce qui justifie qu'on ne l'y trouve pas dans le repertoire des ingénieurs et scinetifiques de France.... je n'avais jamais vu ça encore, que c'est misérable !!!!

verpin

03/01/2023 à 17:11

Ce pauvre Rochain, il n'a pas même pas vérifié que Verpin n'existe pas comme nom de famille...(Il y a WERPIN, VERRIN, mais pas Verpin. Il ne jure que par son répertoire dans lequel, pour y figurer, il faut être volontaire(et ce n'est pas mon genre). On nage dans le plus profond ridicule.

Rochain Serge

27/12/2022 à 17:10

"L'ENIAC est souvent présente comme le premier ordinateur véritable" c'est exactement ce que m'a repondu Jancovici quand je lui expliquais son erreur.... il l'avait lu dans une revue américaine, et chacun sait que les américians ont tout inventé... ! Sans doute ne savez pas non plus que l'inventuer du micro-ordinateur est français ? Jancovici l'ignorait aussi, pourtant ils sont presque voisins !
Croyez vous avoir la légitimité nécessaire pour dire qui de Jancovici ou de moi dit une sottise ?

Vous ne savez rien de l'ENIAC mais la confiance injustifiée en votre gourou vous pousse à "authentifier' ses plus grosses bétises, car comme vous il ignorait que la mémoire de l'ENIAC se soldait à 200 caracteres numériques et qu'il se programmait par cablage se qui interdit la modification dynamique du programme, qualité nécessaire à tous logiciels de simulation et de bien d'autres bien moins exigents?

"Pour ce qui est du foisonnement, personne de sérieux n'y voit une solution" Là encore quelles qonrt vos qualifications pour prétendre être habilité à dire, qui est serieux et qui ne l'est pas dans cette question ?
Vous ne savez rien non plus des scénarios 100% renouvelables établis par des universitaires et des professionnels dont vous supposez à tort bien sûr qu'il font un appel massif au stockage et qui ont démontré le foisonnement effectif des régimes de vents de France à un niveau plus que suffisant pour limiter les périodes de creux à un besoin bien inférieur à ce que peuvent produire les renouvelables pilotables.
Par ailleurs, le nucléaire est loin d'être aussi pilotable que ce que vous croyez naivement comme vous l'a dit votre gourou. En fait ils ne le sont que si on ne leur demande pas de l'être :
https://www.revolution-energetique.com/belgique-le-nucleaire-met-les-eoliennes-a-larret/

Rabaissez vous à votre niveau réel vous n'avez besoin que d'un gourou, votre contribution est nulle !

verpin

28/12/2022 à 01:30

Les partisans du 1100%EnR ont fait paraitre un article de recherche dans lequel il font une revue des différents scénarios 100% EnR. C'est marrant tous ces scénarios mettent en jeu des puissants moyens de stockage: https://ieeexplore.ieee.org/stamp/stamp.jsp?arnumber=9837910
Alors j'aimerais, surtout de la part d'un prétendu scientifique de haut niveau comme vous, savoir où sont vos références pour dire que le foisonnement va permettre de se passer du stockage.

En passant

04/01/2023 à 14:59

Je vous cite "Dans une autre il compare comme égaux les 1000 m3 d’air qui traverse les pales d’une éolienne et une goutte d’essence de 3 millilitre, ça fait encore coup de bluff pour impressionner l’auditoire de niais qui s’extasient devant ses numéros de music-hall. Pas un pour relever que la goutte d’essence n’aura dégagé que de la chaleur et aura disparu après son incendie tandis que les 1000 m3 d’air une fois de l’autre côté des pales seront toujours là et que seul l’énergie qu’ils transportaient a été transféré….. en électricité !"

Vous jetez bébé et l'eau du bain: cette comparaison permet, à mon sens, de "visualiser" la quantité d'énergie que l'on peut tirer d'une goutte d'essence en la comparant à un volume d'air exploité par une éolienne. C'est aussi peu scientifique que l'utilisation de "la taille d'un terrain de football" comme unité de mesure, mais cela fait parfois partie des nécessités de vulgarisation.

Et si je comprends votre point sur l'aspect "renouvelable" du volume d'air, ce n'est pas sur ce sujet que je critiquerais la comparaison mais sur l'absence de notion de "force" du volume d'air dans l'exemple donné: 1000 m3 d'air sans force sur une éolienne ne permettront pas de récupérer de l'énergie... Soit il a oublié de préciser ce point, soit vous avez oublié une partie de la citation.

Rochain Serge

04/01/2023 à 18:08

OUI, il y a aussi une faute d'orthographe car à "traverse" s'agissant des 1000 m3 d'air qui traverse, il faut ENT à la fin de traverse.
Vous cherchez quoi au juste ? Moi, seulement à montrer que Jancovici fait des numéros de Music Hall totalement ridicule car en face de l'éolienne il faut aussi pour la goute d'essence montrer le derrick, puis le chevalet de pompage, puis la cheminée d'échappement des gaz transformés en torchères, puis la citerne pour stocker le mazout brut de fonderie dans l'attente du circuit de camions qui vont conduire au port de chargement des hydrocarbures, à moins qu'il n'y ait un pipe line qui conduit droit au port, puis les pétroliers qui vont apporter le mazout dans un port pétrolier français situé par tres loin d'une raffinerie, puis une fois les séparations faites entre produits issus de ce mazout et le transpot cette fois obligatoirement par camion-citernes vers les stations services où vous vous rendez pour faire le plein ! Vous voyez avec l'absence de mots on peu escamoter la validité d'une comparaison sans dire un seul mensonge, ce en quoi Jancovici n'est pas si expert que ce que vous imaginez puisqu'il en dit de magnifiques !

Arn

24/12/2022 à 18:49

Voila pour vous, Green Planet Energy :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Green_Planet_Energy

"Depuis 2011, sous le nom de Greenpeace Energy, puis à partir de 2021 sous le nom de Green Planet Energy, l'association vend le produit ProWindGas qui était initialement du gaz fossile mais doit contenir une part croissante d'hydrogène généré à partir d'énergie renouvelable. À partir de 2014 de l'hydrogène a été injecté dans le réseau. En 2021, cinq électrolyseurs produisent de l'hydrogène vert pour les clients de Green Planet Energy. Cependant, la part de l'hydrogène continue à osciller autour de 1%, l'augmentation de la production étant compensée par l'augmentation du nombre de clients8. La vente d'un produit contenant une majorité de gaz fossile présenté comme « éco-gaz » a été critiquée car jugée trompeuse9,, et se rapprocherait d'un « greenwashing » de gaz russe. "

Arn

24/12/2022 à 11:39

Vous êtes incapable de répondre avec des arguments valables, alors vous faites une attaque ad hominem. C'est vraiment pathétique.

Serge Rochain

24/12/2022 à 14:31

Ce n'est tout de même pas de ma faute si Jancovici n'est qu'un clown qui passe son temps à faire des numéros de music hall visant à ridiculiser les énergies renouvelables mais qui ne ridiculisent que lui.
Par exemple dans une de ses confs :
Le vent tombe, le TGV s'arrête !

Vous savez j'ai la même :
Comme une fois sur deux, le réacteur nucléaire tombe en panne, et 53 TGV s'arrêtent.

verpin

24/12/2022 à 15:54

Vous le faites exprès ou vous êtes incapable de comprendre la notion de source pilotable?

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:16

Je pense Verpin que je la connais bien mieux que vous cette ressource pilotable.... et en l'occurence le nucléaire n'est pilotable que lorsque'on ne lui demande pas de l'être. En pratique il ne l'ait jamais et vous vous laissez bourrer le mou par le lobby nucléaire. Un exemple (mais j'en ai plein une valise et même les explications qui vont avec) ? :
https://www.revolution-energetique.com/belgique-le-nucleaire-met-les-eoliennes-a-larret/

verpin

26/12/2022 à 13:21

Ben bien sûr, le nucléaire n'est pas pilotable, et comme il nous a fourni 70 à 75% de notre électricité pendant des décennies, on a connu des dizaines de blackouts...
Si les scénarios RTE sans nucléaire prévoient des moyens de stockage nettement plus importants, c'est parce que ces idiots d'ingénieurs n'ont rien compris à la pilotabilité. Vous devriez aller le leur expliquer plutôt que de perdre votre temps à rédiger des messages sur actualitté.

Rochain Serge

27/12/2022 à 19:51

Le nucléaire nous a bien servi durant 60 ans car les variations de besoin etaient faible et cycliques l'hydraulique suffisait à réguler la manoeuvre aider par le déversoir des ballons d'eau sanitaire qu'on chauffe la nuit venant remplacer partiellement l'absence de consommation de l'activité économique diurne. Mais pour décarboner l'industrie et le transport il va falloir il va falloir multiplier la production électrique par 2,5 à 3.... et seulement dans la journée, pas la nuit ! Allez vous chauffer vos ballons d'eau sanitaire 3 fois plus ? Le nucléaire va s'écrouler devant ce problème car on éteind pas les réacteurs le soir pour les rallumer le lendemaine matin, comme on peut déconnexter un parc éolien sans conséquences ou une centrale à gaz !
A vous de jouer !

Verpin

28/12/2022 à 09:27

1) Vous ne savez pas que beaucoup d'usine tournent la nuit?
2) Vous ne savez pas que la recharge électrique d'un véhicule peut s'effectuer la nuit?
3) Vous ne savez que le power to gas peut s'effectuer la nuit?
4) Vu que le problème de l'adéquation de l'offre à la demande, se pose davantage avec les EnR, je suppose que vous êtes un partisan des fossiles. Vous avez entendu parler du réchauffement climatique ? Vous n'y croyez pas? Vous vous en foutez?

Serge

26/12/2022 à 22:40

Serge, vous êtes gentil, mais vous êtes dépassé par les évènements. Le retraité de l informatique avec ses livres pseudo scientifiques, ça va 5 mn, mais faut laisser les professionnels faire le boulot. Allez serge, bonne retraite, et lâche un peu le clavier, attention à ton hyper tension. Profite de port la nouvelle et lâche nous la grappe.

Rochain Serge

27/12/2022 à 20:05

Qui est ce vaniteux autre Serge qui se croit légitime pour juger si je suis dépassé ou pas ?
Quant à mes livres pseudo scientifiques j'imagine que ceux qui les cautionnent par leur préface ne sont eux même que de pseudos scientiques qui siègent en clandestins à l'académmie des Scienes, ou professeur au collège de France, ou encore à la Sorbone et directeurs de recherche, bref, des petits rigolos qui risquent leur crédibilité seulement pour faire plaisir à un hasbeen de province ?
Laisser les professionnel faire leur boulot ? Mais bien sûr, professionnel de quoi ? Du nucléaire en perdition, comme vous ? Le reste du monde est idiot, il n'y croit pas à votre nucléaire regardez, sa chute est décrite là pour les 5 ans à venir :
https://www.revolution-energetique.com/nucleaire-renouvelables-fossiles-quelle-energie-sera-favorisee-ces-5-prochaines-annees/

Puis là pour jusqu'à 2050 :
https://www.connaissancedesenergies.org/bloombergnef-esquisse-une-revolution-energetique-compatible-avec-les-2degc-221202?utm_source=newsletter&utm_medium=mardi-energie&utm_campaign=/newsletter/cde-magazine-6-decembre-2022

Etes vous bien certain que je sois dépassé, mais que vous même ne regardiez pas l'avenir dans le rétroviseur ?

Je pense que votre disparition des forums, lacher la grappe aux autres, comme vous dites, ne pourrait qu'améliorer le niveau, au moins la qualité de l'information qui circule.

Gautier

28/12/2022 à 17:54

Il est risible que Rochain affiche comme source un site de promotion des renouvelables (révolution-énergétique) et est lui-meme actionnaire dans les renouvelables. C'est un comble pour un personnage qui se permet de juger les propos de Jancovici.

Serge

29/12/2022 à 13:23

Voilà, les lobbyistes ne sont pas du côté du nucléaire... Ils utilisent cela en écran de fumée.
Montrez moi des sites de stockages industriels digne de ce nom pour se coupler aux éoliennes, et la, on en reparle.... En attendant, on brûle du gaz, et les anti nucléaires s en accomodent bien apparemment....

GAY

24/12/2022 à 08:49

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Emmanuel

25/12/2022 à 20:15

Mise au point de Greenpeace à ce sujet. alors bien sûr, si vous avez des informations sourcées à ce sujet...
https://www.greenpeace.fr/greenpeace-a-t-elle-des-interets-dans-les-energies-renouvelables-ou-le-gaz/

Brouard

26/12/2022 à 12:22

L'accusation contre Greenpeace est une fake news, réveillée régulièrement par des pro-nucléaires, sans aucune preuve. On dit que... On a des soupçons que... c'est pratique. Moi j'ai des soupçons que la mère Michel couche avec le père noël, mais je dis ça je dis rien. Et vu la guerre que fait Greenpeace à Gazprom et compagnie, ce serait du masochisme de la part des uns et des autres.

Arn

28/12/2022 à 11:35

Fake news ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Green_Planet_Energy

"Depuis 2011, sous le nom de Greenpeace Energy, puis à partir de 2021 sous le nom de Green Planet Energy, l'association vend le produit ProWindGas qui était initialement du gaz fossile mais doit contenir une part croissante d'hydrogène généré à partir d'énergie renouvelable6. À partir de 2014 de l'hydrogène a été injecté dans le réseau. En 2021, cinq électrolyseurs produisent de l'hydrogène vert pour les clients de Green Planet Energy. Cependant, la part de l'hydrogène continue à osciller autour de 1%, l'augmentation de la production étant compensée par l'augmentation du nombre de clients8. La vente d'un produit contenant une majorité de gaz fossile présenté comme « éco-gaz » a été critiquée car jugée trompeuse,, et se rapprocherait d'un « greenwashing » de gaz russe.

Sur les années 2019, 2020 et 2021 plus de 99% de l'énergie vendue était à base de gaz naturel fossile.

Au premier janvier 2022, la composition du gaz vendu par Green Planet Energy se compose d'1% d'hydrogène, de 20% de biogaz et de 79% de gaz fossile, avec un objectif d'offrir un mélange composé à 100% de biogaz et d'hydrogène d'ici 2027.

L’objectif initial de Green Planet Energy avec son produit gazier était de promouvoir la technologie de l’hydrogène comme un élément indispensable de la transition énergétique et un moyen de faire progresser le couplage sectoriel afin de décarboner les secteurs de l’économie où cela ne peut être réalisé directement avec de l’électricité renouvelable. L'hydrogène vert a été largement reconnu comme hautement pertinent pour une transition énergétique réussie par la Commission européenne13 La propre alimentation en hydrogène renouvelable de la coopérative a commencé en 2014 et à partir de 2021, cinq électrolyseurs produisent de l'hydrogène vert pour les clients de Green Planet Energy. Deux d'entre eux sont gérés par Green Planet Energy elle-même. Cependant, malgré l'augmentation du volume d'hydrogène injecté, la proportion de gaz éolien dans le mix gazier en 2020 est restée autour d'1 %. "

Louisals

27/12/2022 à 14:06

Et alors qu'elle est le problème.
On parle de transition .

Seb

22/12/2022 à 21:34

Bonsoir,
Je pense que ce n'est pas anti écologique.. nous devrons de toute façon passer par une partie nucléaire.
Et oui, si Mr ToutLeMonde veux aller sur internet en permanence et regarder la TV, c'est pas avec les 23% de disponibilité des éoliennes qu'on va y arriver...
Il y a qu'à voir ecoMix de Rte ça parle de lui même.
C'est une très bonne chose de sensibiliser les français à ce vrai problème !
Tout le monde fait l'autruche, et c'est nos gosses qui vont payer.

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:19

C'est ça oui... L'uranium est inépuisable... Comme le pétrole le charbon... Là Terre est magique face au pillage.
Savez vous que le nucléaire ne représente même plus 10% de la production d'électricité mondiale et que sa part diminue d'années en années alors que celle des renouvelables ne fait que croître et qu'elle a déjà atteint le quart de cette production ?
La France et les français qui se font bourrer le mou depuis 60 ans par le lobby nucléaire n'est pas le nombril du monde... Elle est même marginale et le monde avance sans elle et ses vaniteuses prétentions nucléaires.

Jérôme

23/12/2022 à 10:58

Qui a dit que l'uranium était inépuisable ? Affirmation non sourcé.
L'augmentation de la part des renouvelables ne s'est fait que part l'adjonction de moyen de production d'électricité pour palier l'absence de vent ou de soleil avec du gaz ou du charbon. Bénéfice en termes de réduction des émissions de CO2 faible !
Enfin chaque pays est différent et ce qui valable pour la France ne l'est pas forcément pour le reste du monde. One point

Rochain Serge

23/12/2022 à 11:37

Donc le vent et le Soleil c'est valable pour les autres mais nous grace à nos inépuisables mine d'uranium dont la derniere a fermé en France il y a 20 ans nous sommes dignes du nucléaire !
C'est ça ?

snips

23/12/2022 à 13:44

Si l'objectif est bien de tendre vers 100% énergies renouvelables, le chemin pour y arriver, en évitant au passage une explosion sociale, une désindustrialisation, un régression en termes de bien être... n'est pas le même pour chaque pays. Et de toute façon, aucun pays n'est capable de passer du jour au lendemain au 100% ENR, car la transition doit être soutenable économiquement, techniquement, industriellement et socialement (on oublie par exemple tous les métaux critiques pour les batteries, les éoliennes, les panneaux PV....sans oublier tous les contentieux des locaux contre les éoliennes, les champs de PV).

Que l'on veuille ou non, en France on aura besoin du nucléaire en attendant la montée des énergies renouvelables, sauf à vouloir remplacer les centrales nucléaires par du charbon ou du gaz..... ou à imposer à la population d'avoir froid en attendant la montée en puissance des ENR pour remplacer le centrales nucléaires que l'on arrêterait tout de suite. L'enjeu c'est quand même de protéger le climat et de préserver un peu le style de vie de la population.... mais force est de constater, que certains préfèrent tuer le nucléaire, voire même d'opter pour la décroissance... même si cela suppose d'utiliser le charbon et les hydrocarbures fossiles... ou de régresser en termes de qualité de vie.

Je pense qu'être écologiste, c'est aussi être réaliste sur le chemin à parcourir avant d'arriver au but, c'est de concilier les efforts à accomplir et l'humanisme/le bonheur des gens, c'est s'appuyer sur la science et sur un projet commun qui réunit.

rené

23/12/2022 à 21:10

Totalement d'accord avec vous.

Vincent GILBERT

24/12/2022 à 00:37

Je suis d'accord en majorité. Cependant je pense que la décroissance est déjà en cours. Si ce n'est la ressource énergétique, d'autres ressources font défauts. Leur intensité d'extraction ne répond plus à l'intensité économique demandé.
L'avenir nous le dira.

Serge Rochain

24/12/2022 à 09:01

Ou avez vous lu que j'écrivais qu'il fallait passer au 100 % renouvelable du jour au lendemain ?
Cette hypothèse est tellement aberrante que je me pose des question sur l'état mental de celui qui a pu envisager que certains le croient possible.

Pierre

27/12/2022 à 23:39

Serge, respirez un peu, allez prendre l air.
Le mépris que vous portez à chaque intervention, on se demande si le problème mental n est pas votre quotidien.

Rochain Serge

26/12/2022 à 16:55

Je suis bien plus réaliste que ce que vous avez l'aire de croire et j'affirme qu'il faut garder le nucléaire ancien aussi longtemps que necessaire jusqu'à ce que le renouvelable puisse prendre les manivelles de la productyion d'électricité avec un parc suffisant, probablement de l'ordre de 20 à 25 000 éoliennes soit trois fois plus qu'aujourd'hui et réparties sur tout le territoire et les cotes et non tassées comme aujourd'hui à 60% d'entre elle dans le mouchoir de poche des hauts de France et du grand Est qui ne font que 16% du territoire + multiplication par cinq du PPV + multiplication par 5 des centrales à biogaz produit par la multiplication par dix des méthaniseurs et similaires pour dechets secs en syngaz..... L'erreur fondamentale est entamée, le lancemant de nouveau réacteurs qui ne seront pas opérationnels avant au moins 15 ans pour les premiers, alors qu'il faut mobiliser toutes nos ressources pour maintenir en état de fonctionnement l'ancien parc et investir dans les renouvelables..... c'est donc bien mal parti !

verpin

26/12/2022 à 22:33

On met des éoliennes aux endroits les plus favorables. Même en y connaissant rien, un peu de réflexion aurait pu vous permettre de le comprendre.

Rochain Serge

30/12/2022 à 11:55

Tien mon message précedent de reponse a disparu ???
Je repete : si on avait mis les éoliennes là où le vent est le plus favorable, ce ne seraient pas les Hauts de France et le grand Est qui auraient le plus grand nombre d'éolienne et de très loin même. En effet, ces deux régions totalisent chacune plus d'u double d'éolienne que la région occitanie, la plus ventée de France. Votre logique ayant conduit à l'implantationdes éolienne en France est sérieusement ébranlée Verpin

Verpin

01/01/2023 à 11:44

Sources, Serge, sources?
Vu le nombre d'aneries que vous racontez, je crains qu'il ne faille vous demander de justifier chacune de vos affirmations.

fromm

27/12/2022 à 13:13

Bravo
Enfin quelqu'un de lucide

Serge Rochain

27/12/2022 à 15:35

Vous parlez de qui ?
Jancovici ou de moi 😊😊😊😊😊

Christophe

27/12/2022 à 15:15

Je pense surtout que vous n'avez pas bien pris la mesure de la situation actuelle. On peut à la limite estimer que l'on peut passer par le renouvelable en attendant de pourvoir faire du 100% nucléaire, si on croit en la 4ème génération ou en la fusion, mais dire que l'on va passer par le nucléaire en attendant le renouvelable, certainement pas. Nos centrales sont en fin de vie et le rapport de RTE est sans appel : on peut peut-être faire du 100% renouvelable (mais très incertain), on ne peut absolument pas se passer d'éolien et solaire massifs.
Par ailleurs les ressources dont vous parlez sont bien plus dépendantes de ce que l'on voudra mettre dans l'automobile électrique que du nombre d'éoliennes ou de panneaux solaires. Là aussi, le discours de Jancovici est très trompeur.

Rochain Serge

28/12/2022 à 00:15

Passer par el nucléaire en attenandt le renouvelable, c'est pourtant ce que nous sommes en train de tenter de faire ! Le grand carénage c'est retaper l'ancien nucléaire en le faisant durer au moins 10 ans de plus, donc jusqu'à 50 ans ce qui nous donne 10 bonnes années pour implanter le renouvelable !
Et dans 10 à 15 ans nous aurons une solution renouvelable qui tiendra la route. mais nous ne seront pas les premiers, nos voisins y seront déjà parvenu bien avant nous pour la plupart d'entre eux. et les premiers réacteurs dits EPR2 commandés par Macron seront encore loin d'être opérationnels, même pour les premiers d'entre eux, à ce moment ...... ce moment où nous nous rendront compte que non seulement nous n'avons plus besoin de ces réacteurs car nous avons mieux, et à ce moment là l'uranium sera même devenu tellement cher car de plus en plus rare, qu'économiquement la solution nucléaire aura perdu tout interet, et ces réacteurs ne seront jamais terminés, et à plus forte raison jamais mis en fonction. Ils auront seulement couté quelques milliards d'euros, sacrifiés une jeunesse dont la formation au nucléaire n'aura servi à rien, créé donc une armée de chomeurs incapable de trouver un emploi qualifié dans les renouvealbel, mais, il y a un MAIS, en contrepartie cette gabegie auré permi à un nommé Macron de se faire réélire autrefois en 2022 pour avoir annoncé relancer la construction nucléaire et sa filiaire en France ! Maintenant, payez !

Christophe

28/12/2022 à 15:04

Oui, certes. Si on estime qu'on est maintenant en « nucléaire », alors qu'on est plutôt en nucléaire + fossile. Et tout ce que l'on pourra faire dans le futur proche sera du nucléaire + renouvelable, mais pas du pur nucléaire.

verpin

28/12/2022 à 22:22

Dans 10 -15 ans, le power-to-gas va peut-être devenir une filière industrielle viable, et peut-être nos voisins pourront remplacer leurs centrales au gaz et au charbon par des méthodes de stockage. En attendant, nous auront, nous émis nettement moins de GES qu'eux. Mais j'imagine que vous vous en foutez, le réchauffement climatique, c'est rien à côté du danger terrorisant du nucléaire

Dr Dre

23/12/2022 à 21:57

L'uranium n'est pas inépuisable, mais il y a plus de 30 ans on savait régler le problème Rhapsodie, Phénix puis Superphénix.

JMJ est bien plus écologiste que bon nombre d'associations/ong qui ne sont qu'antinucleaire même si c'est au détriment de la planète

Serge Rochain

24/12/2022 à 09:07

On savait régler le problème il y a trente ans ? Vous êtes un joyeux plaisantin... Il y a eu 8 tentative et pas les 3 que vous citez... Tous des échecs. Vous savez, on n'est pas maso, si cela avait fonctionné comme on l'espérait il n'y aurait jamais eu L'EPR.!
Vous êtes dans le complotiste extrême.

verpin

24/12/2022 à 13:17

Superphenix a été arrêté pour raisons politiques alors que l'année 1997 alors que l'année précédente, il avait produit 3.5 Twh. Cessez de mentir.

Christophe

24/12/2022 à 14:48

Superphénix marchait tellement bien entre deux incidents que le projet Astrid a été lancé pour trouver une autre conception.
Quant aux Russes et Chinois ils en sont aussi au stade du prototype, parce que les écolos obscurantistes les empêchent d'avancer, probablement.

verpin

24/12/2022 à 15:59

Superphénix a été fermé en 1998, le projet Astrid date de la fin des années 2000. Quand je pense que vous vous permettez de dire que les autres parle de ce qu'ils ne connaissent pas.

Christophe

24/12/2022 à 18:47

Vous avez l'impression de trouver une incohérence dans mes propos en rappelant ces dates ?

verpin

25/12/2022 à 15:09

Prétendre que ce sont les problèmes de Superphénix qui ont conduit à lancer le projet Astrid, est un mensonge bien gras et bien dodu. Les verts ont eu la peau de Superphénix et voulaient bloquer toute forme de surgénération et non pas créer une nouvelle conception. Ce que vous dites est tellement faux qu'il s'agit bien de la même filière de réacteurs dite de réacteurs à neutrons rapides à caloporteur sodium. Et vous prétendez que vous êtes anti fake news?

Christophe

25/12/2022 à 18:23

Je comprends mieux que vous ne vous soyez jamais penché sur les rapports du GIEc ou de RTE. Vous ne savez en fait pas bien lire et savez que cela ne vous apportera pas grand chose. Je suis obligé d'admettre que si vous faiblissez sur des commentaires de quelques lignes, ces rapports vous constituer une difficulté qui pourrait s'avérer insurmontable.
Je reprends doucement pour vous cette fois :
Superphénix a été stoppé. Je ne pense pas que ce soit purement politique, mais admettons-le pour que vous puissiez faire une risette en ce jour de Noël et vous détendre. Une bonne dizaine d'années plus tard, Astrid reprend le concept, mais avec largement modifié et est lui-même abandonné (décision stupide à mon avis, certes, mais ce n'est pas la question). Je dis simplement que si Suerphénix avait apporté pleine satisfaction, on ne se serait pas fatigué à élaborer une nouvelle version. Je pense même que les Russes ou les Chinois seraient au point sur la 4ème génération depuis ce temps. Bref, vous n'avez pas compris grand chose là-dessus non plus...

verpin

26/12/2022 à 10:59

A part être insultant, vous avez des arguments sérieux ? Cette façon d'essayer de rabaisser son interlocuteur pour essayer de masquer la faiblesse de ses propos est un procédé peu convaincant(et assez commun parmi des groupes avec lesquels vous n'aimeriez sans doute pas être associé: antivaxs, climato-s(c)eptiques, créationnistes...).

Astrid n'était pas une copie de Superphenix? La belle affaire, ce dernier était un prototype et bien entendu sa conception était destinée à être améliorée. (Franchement...)

Les russes ou les chinois devraient déjà avoir mis au point le procédé? Déjà que l'URSS n'était pas en avance technologiquement, son démantèlement, n'a pas amélioré les choses. Les chinois sont devenus une puissance technologique que depuis récemment, mais ils s'intéressent à la question.

Christophe

26/12/2022 à 14:09

Comme je vous l'ai dit, je n'ai aucune envie de vous rabaisser et l'argument est extrêmement simple et je le considère sérieux. Je vous le remet sur une ligne séparée :
Si Superphénix avait apporté satisfaction, nous serions tout simplement passé à une phase d'industrialisation. Alors qu'en fait, on a repris la recherche avec le projet Astrid.
Prenez le temps nécessaire et répondez uniquement lorsque vous avez autre chose que « la belle affaire » ou une jérémiade à opposer. Rien ne presse.

verpin

26/12/2022 à 22:41

Votre argument est contraire à l'histoire: Superphenix a été arrêté, non à la suite d'un bilan, mais parce que c'était une exigence des verts pour participer au gouvernement Jospin après la victoire de la "gauche plurielle" en 1997.

kalish

27/12/2022 à 02:13

Les Chinois ont des réacteurs au thorium qui dont par définition des surgénérateurs. La surgénération, il faut être complètement marteau pour s'en passer. Bien plus simple que la fusion, quasi illimitée... Il faudrait aussi trouver plus efficace qu'une turbine maus bon.
Le problème des décroissants c'est qu'ils ne réalisent pas que le monde ne suivra jamais cette voie. Oui, les humains préféreront se faire la guerre que d'abandonner leurs confort. Ça vous surprend ? Mais on le fait déjà depuis des siècles. Le Koweït ça vous dit quelque chose ?

Rochain Serge

27/12/2022 à 10:09

Comment peut-on être aussi ignard et sortir de telles âneries ?
Les chinois n'ont pas de réacteurs au thorium, c'est une voie qui n'est à l'heure présente qu'étudiée sur le plan théorique et aucune mement maitrisée industriellement bien que ce ne soit pas une difficulté particuliere, mais les investissement sont lourd et l'aspect économique n'est pas assuré.
Par ailleurs cette tehnologie n'a rien à voir avec la surgénération qui ne fonctionne nulle part de façon profitable aujourd'hui et cela fait même 60 ans que cette technologie rien moins qu'immature est en échec partout dans le monde. Par ailleurs, rien qu'en France nous n'avons testé rien moins que huit variantes de réacteurs sans aucun succes durant les 60 dernieres années, et ce n'est pas le reveur de science fiction Kalish qui détient la moindre parcelle de vérité dans ce domaine comme dans n'importe quel autre. Pour remédier à votre inculture chronique :
1957 Rapsodie
1961 Rachel
1965 Harmonie
1966 Masurca
1968 Phénix
1968 Prospero
1970 Caliban
1986 Superphénix
2010 Astrid Projet de 2010 avec demande de budget de 5 G€ arrêtée avant le début de la nouvelle catastrophe

Rapsodie (20 MW thermique) est le premier réacteur nucléaire expérimental français de la filière à neutrons rapides et à caloporteur sodium, conçu à la fin 1957 par le département des études de pile du CEA à Cadarache produit sa première réaction nucléaire en 1967. Il a fonctionné de 1967 à 1978 sans toutefois produire les résultats espérés et son arrêt définitif fut acté en avril 1983. Onze ans plus tard, dans la tentative de démantèlement, en 1994, un accident tua une personne et en blessa quatre. Le démantèlement fut aussitôt arrêté, et depuis la zone est interdite d’accès.

verpin

27/12/2022 à 11:13

Quand on traite un contradicteur d'ignare, il vaut mieux éviter de faire une faute d'orthographe sur le mot, cela vous rend moins ridicule.
Pour le reste, la définition de la surgénération, c'est lorsqu'un réacteur produit des éléments fissiles à partir d'isotopes fertiles. Cela peut être à partir de l'uranium 238(qui est transformé en plutonium 2
39)ou bien à partir de Thorium 232(transformé en uranium 233). Les réacteurs au thoriums font donc bien partie des surgénérateurs, et à l'heure actuelle, c'est surtout l'Inde qui cherche à les développé(parce qu'il y a beaucoup de thorium en Inde)

Rochain Serge

28/12/2022 à 00:18

Comment peut on être aussi ignorant et croire que parce qu'il se produit une fission on a fait un surgénérateur ? Il faut ne rien avoir compris pouer sortir de telles ânerie en se flattant de ne pas faire de faute en écrivant son propre nom : IGNARE

verpin

28/12/2022 à 22:34

Je vois, vous êtes tellement largué, vous, le prétendu super-scientifique, que vous n'avez rien compris à ce que j'ai raconté.
Isotope fertile: qui est susceptible de transformer en matière fissile.
Voilà, vous pouvez me demander les autres mots que vous ne comprenez pas, et je vous répondrais gentiment, vu que, personnellement, je ne suis pas encore un vieillard largué et irritable qui ne comprend plus rien (mais qui se prend pour une pointure)

Christophe

27/12/2022 à 10:34

Bonjour. Les Chinois ont un prototype au thorium, ce qui est assez différent. On a eu Superphénix il y a plus de 30 ans, par exemple.
Je précise une nouvelle fois que je suis tout à fait pour maintenir la recherche sur la 4ème génération, puisque vous n'avez pas l'air d'avoir bien compris les termes du débat.
J'avoue que votre théorie de la guerre confortable est amusante. C'est une trouvaille personnelle ou bien on peut en trouver un développement quelque part ?

Rochain Serge

30/12/2022 à 12:08

Personne n'a besoin de vous rabaisser Verpin, vous vous rabessez vous même avec vos prétentions de connaissances, notamment scientifiques alors que vous accumulez les bruits de comptoir qui font la gloire des complotistes. La surgénération, les américains, les anglais, les italiens l'ont essayé et tous ont jeté l'éponge et ce que fait la Russie n'est pas du tout l'objectif de la surgénération dont la motivation est la possible exploitation de l'isotope de l'uranium le plus répendu, l'U-238, mais simplement de consommer dans des réacteurs plus conventionnels les déchets de longue vie. Et les résultats même là ne sont toujours pas à la hauteur. Quant aux chinois qui essaient tout ils ont silmplement acheté au russe un exemplaire de leur réacteur-poubelle à déchets.
L'abandon d'Astrid et dommageable, non pas car c'est une solution pour produire notre électricité de demain, mais pour la connaissance. Nous connaissons encore très mal les interactions nucléaires fortes et les raison de son inversion de sens au frontieres des quarks qui le constituent et ce projet etait susceptible d'apporter des informations importantes parmi celles qui nous manquent encore.

Serge Rochain

24/12/2022 à 14:50

C'est vous qui mentez mais le pire que c'est de bonne fois que vous colportez le mensonge qu'on vous a rapporté. SPn'a en tout et pour tout fonctionne que 8 mois de façon discontinue durant 10 années. Il a fourni le KWh le p'us cher de tous les temps et du monde entier.
Mais si vous aviez seulement un peu de jugeote vous vous demanderiez pourquoi on s'est lancé dans l'aventure EPR si on avait quelque-chose qui fonctionnait si bien avec SP ?
On est maso ? Et si les politiques, comme vous dites, était suffisamment puissant pour envoyer aux oubliettes un produit qui nous avait déjà coûté une fortune, pourquoi n'ont ils pas empêcher L'EPR d'être construit ?
Vous ne faite que grossir la masse des complotistes stupides.

verpin

24/12/2022 à 16:07

Que superphenix ait eu des problèmes de mise en route n'empêche pas le fait que l'année avant sa fermeture, il a fonctionné de façon tout à fait satisfaisante. Vous feignez ne pas comprendre(j'essaie d'être charitable...) qu'il s'agissait d'un prototype destiné à mettre en oeuvre une technologie, ce qui fait que vos propos sont à côté de la plaque.
Quant à qualifier de complotisme le fait de penser que les gouvernements aient la possibilité d'arrêter de tels projets, j'espère que c'est de la mauvaise foi pure, vu que dans le cas contraire, c'est très attristant.

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:26

On n'est pas maso, on n'arrete pas quelque chose qui fonctionne parce que ça ne plait pas à quelqu'un pour se lancer dans quelque chose d'autre comme l'EPR, par exemple, lequel aurait aussi été arrété par les mêmes si c'était vraiment du dogmatisme contre le nucléaire.
SP a été arrété car il n'avait aucune chance d'aboutir durablement et EPR a été lança parce qu'on y croyait..... ce qui n'est plus le cas :
https://www.assemblee-nationale.fr/rap-enq/r1018-1.asp

D'ailleurs le monde avance sans le nucléaire qui est en perte de vitesse au profit des renouvelables, et le reste du monde n'est pas un idiot et vous un génie méconnu :
https://www.connaissancedesenergies.org/bloombergnef-esquisse-une-revolution-energetique-compatible-avec-les-2degc-221202?utm_source=newsletter&utm_medium=mardi-energie&utm_campaign=/newsletter/cde-magazine-6-decembre-2022


même d'une année sur l'autre on voit le recul du nucléaire et l'avancée mondiale des renouvelables :
https://www.connaissancedesenergies.org/les-filieres-renouvelables-progressent-dans-un-mix-electrique-mondial-encore-tres-carbone-221011?utm_source=newsletter&utm_medium=fil-info-energies&utm_campaign=/newsletter/cde-aujourdhui-14-decembre-2022

verpin

26/12/2022 à 13:42

L'arrêt de superphénix était inclus dans l'accord entre les écolos et les PS, tout le monde le sait, et tout le monde sait que pour les écolos l'opposition nucléaire est un axiome. Quant à dire "on n'est pas maso", cela revient à supposer que les décideurs ne se trompent jamais. Au pays de la ligne Maginot, des masques chirurgicaux détruits, des tramways démontés puis reconstruits, c'est comique. D'ailleurs, la fermeture de moyens pilotables(je ne pense pas qu'au nucléaire, mais aussi à des centrales à flamme qu'on aurait pu garder en réserve) dans la décennies précédentes est aussi un bel exemple.
Pour le reste, je crains que vous n'ayez une vision biaisée: dans de nombreux pays du monde la tendance est à la relance du nucléaire: en Corée(https://www.sfen.org/rgn/en-coree-du-sud-le-retour-en-grace-du-nucleaire/), au Japon (https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/le-japon-donne-un-nouveau-coup-daccelerateur-a-sa-relance-nucleaire-1783464), en Chine(https://www.lajauneetlarouge.com/chine-le-programme-dindustrie-nucleaire-le-plus-ambitieux-au-monde/)USA(https://www.usinenouvelle.com/article/aux-etats-unis-aussi-le-nucleaire-connait-un-regain-d-interet.N2059752) Royaume-Uni(https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/11/18/nucleaire-au-royaume-uni-le-gouvernement-et-edf-s-accordent-pour-developper-un-nouvel-epr_6150433_3234.html) Pologne, Suède, Finalande, etc..
Comme d

verpin

26/12/2022 à 13:42

L'arrêt de superphénix était inclus dans l'accord entre les écolos et les PS, tout le monde le sait, et tout le monde sait que pour les écolos l'opposition nucléaire est un axiome. Quant à dire "on n'est pas maso", cela revient à supposer que les décideurs ne se trompent jamais. Au pays de la ligne Maginot, des masques chirurgicaux détruits, des tramways démontés puis reconstruits, c'est comique. D'ailleurs, la fermeture de moyens pilotables(je ne pense pas qu'au nucléaire, mais aussi à des centrales à flamme qu'on aurait pu garder en réserve) dans la décennies précédentes est aussi un bel exemple.
Pour le reste, je crains que vous n'ayez une vision biaisée: dans de nombreux pays du monde la tendance est à la relance du nucléaire: en Corée(https://www.sfen.org/rgn/en-coree-du-sud-le-retour-en-grace-du-nucleaire/), au Japon (https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/le-japon-donne-un-nouveau-coup-daccelerateur-a-sa-relance-nucleaire-1783464), en Chine(https://www.lajauneetlarouge.com/chine-le-programme-dindustrie-nucleaire-le-plus-ambitieux-au-monde/)USA(https://www.usinenouvelle.com/article/aux-etats-unis-aussi-le-nucleaire-connait-un-regain-d-interet.N2059752) Royaume-Uni(https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/11/18/nucleaire-au-royaume-uni-le-gouvernement-et-edf-s-accordent-pour-developper-un-nouvel-epr_6150433_3234.html) Pologne, Suède, Finalande, etc..
Comme d

verpin

26/12/2022 à 14:01

Vous ne faites pas la différence entre évolution relative et évolution absolue? Vous êtes au courant que l'objecrif, c'est la sortie des fossiles? Vous n'êtes pas climato-s(c)eptiques ou climato-relativiste par hasard?

Rochain Serge

30/12/2022 à 11:51

Je ne suis rien de tout cela. Je ne suis surtout pas stupide, et je ne me vante pas de connaitre l'existence d'un document secret entre les verts et les socialistes scellant un accord sur la disparition du nucléaire et qui accepte dès le lendemain de la fermeture de super Phénix de lancer un nouveau projet nucléaire appelé EPR ! Pour des opposants au nucléaire, ils ont fait fort ! Il n'y a que Verpin pour les battre dans la stupidité.

Verpin

01/01/2023 à 11:52

Même en politique, vous êtes nul. Les Verts n'ont jamais fait mystère que leur participation à un gouvernement était conditionné à des concessions sur le nucléaire.

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:33

Fonctionnement intermittent qui lui valait d'être arrété pour raison technique (comme d'habitude) lorsque la décision de l'arréter définitivement a été prise. Et cet arret technique n'était qu'un de plus après "l'exploit" d'une sequence de fonctionnement un peu plus longue que d'habitude, sans plus, et que les nucléophiles jusqu'auboutistes colportent depuis comme si c'était qu'enfin il fonctionnait normalement et tel qu'attendu .... sous la forme de la légende que vous reprenez "l'année avant sa fermeture, il a fonctionné de façon tout à fait satisfaisante."
Vous n'êtes bien qu'un complotiste qui croit qu'on a arréter quelque chose qui donnait satisfaction mais qui ne plaisiait pas à une classe politique qui a aussitôt accepter le projet EPR tout aussi nucléaire que le précedent.

verpin

26/12/2022 à 13:58

Les problèmes de superphénix n'étaient pas lié à la nature de la source, et il était possible de les surmonter en prenant appui sur l'expérience, et c'est ce qui a rendu possible le meilleur taux de disponibilité sur la dernière année. Pour ce qui est des éoliennes ou du solaire, c'est la nature même de la source qui est en jeu, et c'est ce qui justifie le terme intermittent.

Rochain Serge

26/12/2022 à 20:11

Bine sur, les meilleurs spécialistes mondiaux s'y cassent les dents depuis 60 ans Mais VERPIN lui sait ce qu'il fallait faire pour que les problèmes soient définitivement résoolus !!!!!
Comment peut-on être aussi prétentieux et s'en vanter sur les forums ?
Pas étonnant de ne pas trouver de Verpin dans le répertoire des ingénieurs et scientifiques de France !!!

Passez votre chemin, je ne discute pas de technique, ou de physique nucléaire, avec le balayeur.

Kalish

27/12/2022 à 02:20

Vous êtes comique . Vous avez à peine un bac L et vous pretendez que notre industrie nucléaire se fourvoie, mais vous vous permettez de toiser les gens.

Rochain Serge

27/12/2022 à 09:59

Ah parce que vous vous n'avez même pas le bac L ?
Votre vanité vous pousse à prétendre me connaitre, savoir, qui je suis, et ce que sont mes titres universitaires scientifiques et économiques et sans même chercher à savoir qui je suis, vous êtes pitoyable mon pauvre ami. Cela dénote une absence évidente de curiosité qui justifie également votre ignorance sur les questions débattuées ici.
Je note tout de même qu'il n'y a aucun Kalish répertorié dans le répertoire des ingénieurs et scientifiques de France, alors je comprends que vous référiez à un bac L

verpin

27/12/2022 à 11:35

La façon dont vous vous adressez à vos interlocuteurs les pousse à répondre sur le même ton. Je me moque de savoir si vous avec le brevet des collèges, ou un doctorat, mais le peu d'arguments techniques et la surenchère verbale dont vous faites preuve ne plaident pas pour une grande culture scientifique.

Arn

24/12/2022 à 11:37

Sans compter l'extraction de l'uranium de l'eau de mer. La Chine a lancé un programme de recherche sur ce sujet.

https://korii.slate.fr/tech/nucleaire-chine-veut-chercher-uranium-dans-eau-mer-oceans-extraction-cout-usine

Serge Rochain

24/12/2022 à 14:54

Oui et très vite arrêté quand ils se sont aperçu que pour extraire une quantité d'uranium pouvant produire 1 Megajoule d'énergie, il fallait en dépenser 1,5 pour la chaîne de traitement !

verpin

24/12/2022 à 16:09

Il y a des recherches dans diverses partie du monde(Japon, et USA) sur ces possibilités, et les chinois n'ont pas arrêté, cessez de vous "renseigner" en vous arrêtant sur le premier lien google qui conforte votre opinion.

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:36

Je crains que ce ne soit vous même qui vous arretiez sur le premier lien google qui vous satisfait.
Cette tentative d'extraire l'uranium tel que dilué dans l'eau de mer a fait ses compte et maintenant trouver moi un article d'actualité qui en parme encore et après on discute !
On ne parle plus non plus de la caléche à cheval pour remplacer les VT mais si, là aussi vous trouvez un article qui continue à la donner comme gagnante face aux VE je suis preneur :-)

verpin

26/12/2022 à 22:59

Ce date de l'année dernière:
https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/le-monde-qui-bouge/extraire-de-l-uranium-de-l-eau-de-mer-le-pari-chinois-dans-l-energie-nucleaire_AV-202105140159.html
Et un article de nature: https://www.nature.com/articles/s41893-021-00709-3

Arn

28/12/2022 à 11:40

tout ce temps que l'on perd à démontrer les mensonges de ce cher serge. La loi de Brandolini en action...

Vincent Gilbert

24/12/2022 à 00:30

Bonsoir,
Les mines d'Uranium sont epusiables mais a une horizon plus lointaines que n'est le pétrole, le gaz et le charbon. Et une énergie décarbonnée. Pour faire des éoliennes et des panneaux solaires a même équivalence de puissance et de "pilotabilité" et de production électrique que le nucléaire, il faut des quantités gigantesques de métal qui est lui même epuisable et la production émettrice de CO2.
De faire du nucléaire n'interdit pas de faire du renouvelable. Mais les renouvelables n'ont permis en Allemagne de ne fermer aucune centrale a Charbon ou de central a gaz. Elle permet de diminuer l'intensité de leur utilisation ne pas les fermer. En effet a certains moments de l'année on a besoin de toutes leurs puissances malgré les STEPs et le réseau. Le tout renouvelable est possible, les scénarios de RTE le prévoit mais le prix d'un tel réseau est très important. J'ai l'impression que ceux qui ne veulent absolument aucun nucléaire ont peur que l'on puisse maintenir la croissance économique avec et continuer à "détruire la planète". Seulement il ne remplira pas toutes les fonctions des énergies fossiles dans l'économie. Même avec du nucléaire a toute berzingue nous auront de la décroissance subie. Puis-je vous demander quel est votre positionnement quant aux recherches en cours sur la production énergétique a partir de la fusion nucléaire ?

Serge Rochain

24/12/2022 à 09:11

L'uranium est le métal le plus rare de la planète, et même de l'univers malgré les fakes du lobby nucléaire. Les réserves a un prix raisonnable permettant de rendre le nucléaire encore compétitif sont estimées au mieux à une cinquantaine d'année contre plusieurs siècles pour le charbon par exemple. La réalité sort des sondages des organismes de géophysique pas du comptoir du bistrot du coin.

verpin

24/12/2022 à 13:28

Vous dites vraiment n'importe quoi. Le prix de l'uranium représente moins de 5% du coût de l'électricité nucléaire. Les océans contiennent une quantité massive d'uranium, lequel représente une source des centaines de fois plus dense énergétiquement que le charbon.

Serge Rochain

24/12/2022 à 15:00

C'est vous qui dite n'importe quoi je ne vous parle pas de ce que représente l'uranium en proportion du coût de l'électricité produite, je vous parle de sa rareté intrinsèque dans la croûte terrestre. Les réserves connues donnent pour moins de 50 ans sa disponibilité à la vitesse de consommation actuelle. Vous ne prenez vos info qu'au comptoir du bistrot du coin.

verpin

24/12/2022 à 16:18

C'est vous qui parlez du coût d'extraction de de l'uranium et qui suggérez que celui-ci pourrait rendre le nucléaire non rentable, essayez de suivre.
Pour le reste, apprenez ce qu'est une réserve, et comprenez pourquoi 50 ans de réserves cela ne signifie pas un épuisement de l'uranium dans 50 ans.

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:40

Effectivement, petit prétentieux, le nucléaire sera totalement abandonné pour raison économique avant même qu'il n'y ai plus du tout d'uranium. D'ailleurs la chute est déjà en cours et cela se voit d'une année sur l'autre aussi bien que sur le long terme :
https://www.connaissancedesenergies.org/les-filieres-renouvelables-progressent-dans-un-mix-electrique-mondial-encore-tres-carbone-221011?utm_source=newsletter&utm_medium=fil-info-energies&utm_campaign=/newsletter/cde-aujourdhui-14-decembre-2022

verpin

27/12/2022 à 11:40

Toujours pas compris la différence entre proportion et valeur absolue? La Chine, le Royaume-Uni, la Suède la Pologne, La Corée, Le Japon , le Canada, les USA, la France tous ces pays qui souhaitent développer ou relancer le nucléaire, cela vous a échappé? Eh oui, certains ont pris conscience du risque climatique, et comprennent la folie qu'il y a à vouloir se passer d'un instrument comme l'électricité nucléaire.

Arn

24/12/2022 à 13:52

"L'uranium est le métal le plus rare de la planète, et même de l'univers malgré les fakes du lobby nucléaire."

Il m'a suffit de 5 secondes de recherche sur google pour constater que vous affabulez complètement.

C'est une constante chez vous d'inventer des infos ?

Serge Rochain

24/12/2022 à 15:02

Sur un site de géologie ou au comptoir du bistrot ? Vous savez comment s'est créée la matière ?
A l'évidence non !

Adrien

25/12/2022 à 07:36

Serge Rochain, je prends connaissance du fil et me rends compte que chacun de vos commentaires n'est qu'un fil de plus dans une toile d'imbécilités. La France ne serait probablement pas dans son état socio politique actuel si les lobbyistes germano-russes dont vous vous faites le relai n'avaient pas attaqué notre modèle. Notre modèle hérité de lobbyistes américains à l'époque, qui aujourd'hui s'avère être la meilleure solution à un problème qui n'existait pas lors de la décision de construction de notre parc électronucléaire.
A l'époque ça pouvait se comprendre, mais continuer aujourd'hui de défendre le modèle gaz-enr contre le modèle nucléaire, malgré les enjeux climatiques, est contre productif et néfaste pour l'environnement.

Rochain Serge

28/12/2022 à 00:35

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Rochain Serge

28/12/2022 à 09:34

Mon cher Adrien, la toile d'imbécilités (comme vous dites sans que vous ne soyez censuré pour autant, contrairement à moi) de mes commentaires repose sur le fait qu'il faut effectivement l'être pour ne pas comprendre que l'uranium, comme le charbon, le gaz, le pétrole, bref ce que l'on sort de la Terre aura une fin. Et le premier qui va répondre absent c'est l'uranium, par ce que cet uranium, tous isotopes confondus, est l'atome le plus rare de la planete,comme il l'est aussi dans tout le systeme solaire, et même dans tout l'Univers. Mais voyez vous il semble qu'il n'y ait que ceux qui sont frappés d'imbécilités qui le savent. Et cette échance pour l'uranium est de l'ordre d'une cinquantaine d'années. Même bien avant il sera devenu tellement cher par sa rareté qu'il perdra tout intéret économique. Alors mettre sur le marché, d'ici une quinzaine d'année, des réacteurs qui devront fonctionner au moins 50 années pour être amortis pose un serieux problème de comptabilité, à moins que ce ne soit d'imbécilité.

Rochain Serge

28/12/2022 à 10:15

Verpin, voici par exemple, une des études conduisant à un besoin de stockage plutôt faible et qui ne pose aucun problème pratique puisque la production électrique issu du stockage se limite à 6% de la production totale annuelle calculée ici pour 601 TWh d'électicité dont 37 TWh issus du stockage, lequel inclu par ailleurs le biogaz produit en permanence par les unités de méthanisation et qui ne résulte donc pas d'une conversion issue des excedents occasionnels de l'éolien et du solaire. Il ne s'agit donc pas de definir la capacité de la citerne destinée à contenir la totalité du biogaz produit durant une année puisqu'il sera utilisé en permanence comme renouvelable pilotable en fonction des fluctuations des productions et consommations. Dans d'autres études cette ressource n'est pas classifiée comme stockage mais comme renouvelable pilotable au même titre que les ressources hydrauliques de barrage par exemple.
mettez cette url dans la fenêtre de votre navigateur :
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02434990/document
il existe une multitude d'études dans lesquelles les besoins de stockages sont définis à loisir et jusqu'à zero dans le cas extrême puisqu'il suffit d'augmenter les moyens de production pour en avoir moins besoin, ce qui augmente le coût mais c'est une question de choix des investissements mais il n'y a aucune impossibilité technique à réduire le besoin de stockage à zéro et il faut se libérer de ce fantasme ! C'est surtout le nucléaire par manque de souplesse qui a besoin de stocker sa production nocturne, par exemple dans les ballons d'eau sanitaires et demain dans les batteries de VE car on n'arréte par les réacteurs nucléairele soir quand l'activité economique s'arrete pour les rallumer le lendemain matin. Sachant que la problèmatique de décarbonation de cette activité économique va nécessité de multiplier per 2,5 à 3 la production électrique de remplacement il faudrait avec une solution nucléaire multiplier par un même facteur la puissance nucléaire qui sera aussi multipliée la nuit et comment régulera t-on un réseau qui n'arrive déjà pas à écouler la surproduction nucléaire nocturne actuellement ?

verpin

28/12/2022 à 23:05

Quand on regarde le CV des auteurs, on trouve deux économistes. Autrement dit des gens dont les connaissances concernant les contraintes des réseaux électriques sont limitées. C'est bien pour cela que le rapport RTE est si important: parce qu'il fait appel à de multiples connaissances dans de multiples domaines.

Rochain Serge

29/05/2023 à 19:52

Tapez simplement "abondance des éléments chimiques" dans la fenêtre Google
Vous obtiendre un article Wikipédia qui vous dira tout, et on verra si j'invente des choses qui n'éxistent pas !

Philzzz

24/12/2022 à 01:46

L'énergie propre cela n'existe pas. Le simple procédé qui consiste à produire les combustibles est très polluant. Il en va de même pour les énergies renouvelables. La durée de vie des panneaux photovoltaïques (15 ans) ne permet pas une baisse des émissions de CO² si on prend en compte le bilan carbone de leur fabrication en Chine, par exemple.
L'énergie est une question très complexe et il faut prendre conscience qu'il existe un lobby anti nucléaire dans les mouvements écologistes.
Il faut poser sur la table les faits et faire les arbitrages qui conviennent en fonction des objectifs à atteindre, des couts et de l'impact climatique. Jankovići n'est pas un politique c'est un ingénieur des mines, spécialiste du climat et des énergies. Il a le mérite d'appuyer c'est propositions et constations par des faits et des analyses sourcées ce qui est systématiquement inaccessible chez les écologistes et leurs discours est uniquement émotionnel.
Sourcer c'est bien... La part des énergies renouvelables dans le monde c'était 8.7% en 2009 et 11.7% (établi par REN21) en 2019. Les investissements sont énormes et pourtant l'impact est très faible. Les acteurs les plus favorables aux investissements dans l'éolien et le solaire fut Total par ex en France. Car qui dit énergies renouvelables dans l'intention dit gaz et charbon dans la vraie vie.
Je n'ai aucune réponse définitive et je n'interdis rien car c'est le meilleur moyen de faire l'inverse de ce qu'on veut faire. Le nucléaire a ses vertus et ses vices comme toute production en fait.
Si on arrête le nucléaire, on balance plus de CO² c'est ça la réalité. Il n'y pas de mines inépuisables mais nous ne créons rien du tout, nous prenons tout dans le sol et on le transforme avec plus ou moins d'efficacité plus ou moins de polluant.
SI le nucléaire nous permet d'atteindre les objectifs de diminution de CO², alors allons y si l'objectif c'est de diminuer le CO². Parce qu'il est dores et déjà établi, qu'aucun projet d'énergie renouvelable sur la table, ne nous permettra d'atteindre les objectifs fixés par la COP21
C'est ça la réalité. Si on regarde maintenant la sortie du nucléaire allemand, et l"impact carbone on constate que l'opération est un cuisant échec. Aujourd'hui l'Allemagne balance beaucoup plus de CO² car elle a remplacé le nucléaire par le charbon.
SI on regarde les faits en ce qui concerne la pollution due aux centrales nucléaires. Le bilan est sans appel !!!! Le grand défaut du nucléaire c'est sa dangerosité mais par exemple, l'automobile tue des millions de personnes, le pétrole et les hydrocarbures tuent des millions de personnes.. Plastique, huile de vidange, CO² Nox Sox... la liste est longue, il faut revenir au chevaux ?
Pas si simple car si on converti les voitures en chevaux (notons que la plus voiture à une centaine de chevaux et déjà cela n'est pas possible) nous n'avons pas la surface agricole disponible et très vite il faudrait choisir entre nourrir les chevaux et nourrir les gens.
Le nucléaire ??? C'est un tout petit maillon de la chaine, n'en faites pas un épouvantail car cela serait bête de se priver de solutions viables pour réussir la transition énergétique, car nous sommes en train de jouer notre survie là.

Serge Rochain

24/12/2022 à 09:14

Encore un qui fréquente le bistrot du coin et ses palabres et se croit ainsi bien informé.
Qu'elle misère que cette faune passant son temps à rédiger des pages de sottises en croyant détenir la vérité.!

verpin

24/12/2022 à 13:34

Plutôt que clamer "c'est faux", détaillez les points qui vous semblent inexacts, en citant des sources, cela sera plus crédible que votre réponse qui donne franchement l'impression que vous êtes totalement creux sur le sujet.

Serge Rochain

24/12/2022 à 15:07

Plus un atome est lourd plus il est rare car ils se forment par fussions successives à des températures de p'us en us élevées et sous des conditions de pressions gigantesques soit des conditions de plus en plus difficiles à réunir jusque dans le cœur des supernova pour produire les plus lourds, et l'uranium est le p'us lourd d'entre eux, donc le plus rare.
Premier cours d'astrophysique gratuit.. Les autres seront payants

verpin

24/12/2022 à 16:24

1) C'est la fusion nucléaire et non la fussion. Lorsqu'on veut se la jouer "savant", on évite de faire des erreurs aussi grossières.
2) Ce que vous me répondez là n'a rien à voir avec le propos précédent, et à la demande que je vous faisais. Votre noyage de poisson est bien maladroit.

Philzzz

24/12/2022 à 19:45

Qui pense détenir la vérité ???
"Je n'ai aucune réponse définitive et je n'interdis rien" Désolé de me citer...
Je vois que vous avez passé 3 jours ici, alors cela fait surement de vous un expert en énergie atomique et en ressource énergétique. J'ai lu quelques unes de vos œuvres et je m'interroge :
Si le problème c'est la faible quantité d'uranium, alors puisque vous êtes contre le nucléaire, cela ne devrait pas vous faire peur : 50 ans c'est vite passé. Mais si cela vous intéresse vraiment, je vous invite à Saclay pour prendre connaissance de nos connaissances. Il y a des belle visites organisées pour les neuneux dans votre genre !

Jules84

25/12/2022 à 21:13

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

NAUWELAERS

25/12/2022 à 22:26

Quelle misère, pas qu'elle.

Serge Rochain

24/12/2022 à 14:37

Et avec absence de réacteurs en état de marche c'est charbon gaz pétrole et importation... Comme depuis maintenant 9 mois
En revanche on n'a pas d'exemple d'un Soleil qui oublie de se lever durant 9 mois, ni d'eoliennes qui oublie de tournée durant ces mêmes 9 mois !

verpin

25/12/2022 à 15:12

Importation charbon gaz? Comment cela, je croyais que les allemands tellement avancés dans les EnR avaient abandonné ces énergies? On m'aurait menti?

aurh

23/12/2022 à 11:54

c'est très bien décrit par Janco: il reste à peine 50 ans d'uranium a technologie constante, réacteurs à neutrons rapides développées en chine (alors que le projet astrid c'etait nous...) utilisent beaucoup mieux l'Uranium, cela dit il posent d'autres pb. Il n'y a pas de magie et c'est bien le discours de Jancovici et consorts. Il y a surtout très peu d'arguments en défaveur du nucléaire, l'antinucléarisme étant pour l'instant une idéologie dépourvue d'arguments sérieux....

Serge Rochain

24/12/2022 à 15:19

La fin de l'uranium dans 50 ans quand les réacteurs que nous construisons aujourd'hui ne fonctionneront que depuis moins de 40 ans ne vous semble pas un argument sérieux ?
Quand on mise en alternative sur la surgeneration avec laquelle on a essuyé par 8 fois déjà rien qu'en France des échecs... depuis 60 ans alors qu'on a dejà les moyens de produire l'électricité par des moyens renouvelable sans avoir besoin d'inventer quoi que ce soit de plus, vous croyez que ce n'est pas un argument sérieux ?
Quand vous semblez vous inquiéter de la disponibilité des matériaux nécessaires pour capter les vents et le Soleil mais qui sont des milliers de fois plus abondants que l' uranium que le nucléaire transforme en chaleur, ce n'est pas un argument sérieux ?
Et vous même, êtes vous sérieux ?

verpin

24/12/2022 à 16:26

Encore une fois: 50 ans de réserves(en supposant la valeur exacte), cela ne signifie pas la fin de l'uranium dans 50 ans.

Rochain Serge

28/12/2022 à 00:31

Il suffit d'un seul : Il n'y en aura plus dans 50 ans et vos réacteur ne seront même pas amortis !

El Gringo

23/12/2022 à 11:58

Déjà, si on n'avait pas bêtement perdu des années sur la 4ème génération de réacteurs (qui permettent de réutiliser les combustibles fissiles - pas fossiles), les besoins en uranium seraient devenus bien moindres et le "pic uranium" repoussé de plusieurs décennies, voire siècles.

Dr Dre

23/12/2022 à 22:00

En effet, les "écolos" oublient qu'avec la technologie de SPX (donc d'un truc qu'on savait faire il y a plus de 30 ans) la France a sur son sol (déjà extrait) quelques milliers d'années de combustible pour couvrir ses besoins énergétiques (pas qu'électriques) actuels.

JMJ prône par ailleurs la sobriété, depuis bien plus longtemps que nombre de vendeurs de vent et de soleil

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:01

Mais vous êtes dans le rêve..
La surgeneration n'a jamais fonctionné. C'est une légende, Super Phenix n'a pas fonctionné plus de 1/30e du temps de sa période d'activité, et à produit le KWh le plus cher du monde. Avec un peu de jugeote vous comprendriez que si SP était une solution miraculeuse on ne se serait pas lancé dans l'avant ure EPR, on n'es t'as maso ! Et si son arrêt n'était que le résultat d'arrangements POLITIQUES entre la gauche et les ecolos, les mêmes ecolos auraient avec la même facilité empêché le développement de L'EPR !
Ça ne vous ait jamais venu à l'idée ça au lieu de vous recroqueviller dans le complotiste ?

verpin

25/12/2022 à 15:14

Encore un mensonge. Superphenix a fonctionné sans problème l'année avant sa fermeture.

Pierrot

25/12/2022 à 21:14

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:17

La France a moins de 4 ans de stock d'uranium dont seulement deux de traité.
Quant à la surgenetation elle n'a jamais fonctionné ailleurs que sur le papier. La largeur de la fourchette de fonctionnement est beaucoup trop étroite pour fonctionner durablement. Elle a toujours dévié et sorti dangereusement de la fourchette de stabilité en quelques semaines avec un record de près de trois moi avant de devoir arrêter le process. ÇA NE MARCHETA JAMAIS !
Pourquoi se serait on jeté dans l'avanture EPR si SP fonctionnait si bien ? On est maso ?

NutriscoreG

23/12/2022 à 15:35

Non c est faux la part du nucléaire augmente dans le monde. Et ça va s accentuer dans les années a venir avec les états unis et la Chine surtout. Faut pas rester dans votre dogme les gars.

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:09

Encore une info de comptoir de bistrot. Le nucléaire ne représente même plus 10% de la production électrique mondiale, contre 26% pour le renouvelable dont 10% pour les seuls éoliens et solaire et cet écart va s'accroître. Les cabinets de prospective de l'EIA ont d'autres competance que vous pour estimer le sens de l'évolution, d'ailleurs vous citez la Cinr, mais la Chine investit 14 fois plus dans le renouvelable que dans le nucléaire ! Il y a longtemps que vous êtes dans les choux mais. Vous ne vous en n'êtes même pas aperçu car vous ne prenez vos infos qu au comptoir de bistrot.

Guillaume

29/12/2022 à 13:36

Et ce que vous en déduisez, c est que le nucléaire doit disparaitre ? Ca, c est votre idéologie, le nucléaire a encore sa place dans l équation, en parallèle des ENR. votre combat est de discréditer le nucléaire, alors qu aucun des autres commentaires "pro nucléaire" n excluent les ENR. Vous avez des intérêts personnels ?
Jancovici mentionne juste que construction/déploiement des ENR s appuie actuellement très largement sur du charbon. Si on contraint cette étape, le déploiement va en souffrir.

Christophe

29/12/2022 à 14:59

Les Pom-Pom girls de Jancovici sont formidables :-)
JMJ court les plateaux pour cracher sur le solaire et l'éolien avec des arguments grotesques et il y en a toujours une pour venir minimiser et sortir un truc comme « il mentionne juste que construction/déploiement des ENR s appuie actuellement très largement sur du charbon ».
Généralement, il en vient toujours une autre derrière pour affirmer au contraire qu'il a tout à fait raison et qu'il ne faut pas faire d'ENR.
Puis une troisième pour renchérir qu'au moins, lui, est parfaitement clair, car il ne cite que des faits.
... et la France patauge toujours et encore, sous perfusion des gros méchants Allemands cette année.

Guillaume

30/12/2022 à 09:38

Vu votre niveau de contribution et mépris sur ce forum, toute cette haine, c est quoi votre intérêt ? Vous avez un business dans les ENR ? Vous avez raté votre carrière pro ? Vous rêviez d être un gourou avec ses fans ?
Janco apparait de manière très sporadique dans les médias traditionnels, pourquoi cela vous rend si malade ? Vous pouvez remonter vos éléments et critiques a carbone 4 ou au shift project.
Passez vos supports et vidéos, vous avez l air si sur de vous.
Jancovici parle très peu nucléaire et ENR, dans ces interventions, 5% du temps ? Et on retrouve toujours les anti nucléaire se focaliser exclusivement sur ce point.... Sans aucun consensus possible sur le reste.

Christophe

30/12/2022 à 10:01

Cher Guillaume, j'ai répondu systématiquement en citant des rapports du GIEC, de l'AIE ou de RTE.
Si vous avez raté les chiffres, vous pouvez me les réclamer. Si vous les contestez, essayez de trouver un ou deux arguments plus valables que « vous n'avez même pas fait de vidéo ».
Pour répondre à votre question : non, je n'ai aucun business dans les ENR. Je suis un citoyen qui s'inquiète et essaye de s'informer au-delà des BD ou des propos caricaturaux de Jancovici.
Comme je l'ai déjà dit, je suis totalement raccord avec Jancovici en ce qui concerne les besoins de sobriété, mais il ne passe pas seulement 5% du temps sur ENR et nucléaire, loin de là, et le mix énergétique futur n'est pas un détail. Or là-dessus, on est dans la quatrième dimension (en attendant la 4ème génération) chez Janco.
Il vient d'ailleurs de nous offrir un joli virage en soutenant le scénario Terrawater, qui dit que la sobriété pourra attendre :-)
J'ajoute que je ne suis pas anti-nucléaire comme vous semblez m'avoir catalogué dans un réflexe coutumier chez les groupies de JMJ.

Xxxc

31/12/2022 à 23:26

"chez les groupies de JMJ"
Voilà, encore du génie... On a 80% d hydrocarbures a éradiquer, et.... on doit composer avec des puristes qui n acceptent aucun compromis, aucune approximation et finalement se détournent complètement de l' objectif a atteindre.... Ça me fait penser aux anti vax, anti pass, anti Macron, qui vous rangent dans la case des BFM, des moutons ....
Les 500.000 BD de JMJ apporteront plus d éducations aux citoyens que 50 ans de partie écologie les verts, et même si la BD a des coquilles "INACCEPTABLES", on avance.
Bref.... Vous êtes d une tristesse.

Christophe

01/01/2023 à 11:23

Bonjour Xxxc. Oui, nous avons 80% de fossile à « éradiquer » et c'est bien le problème numéro 1, même si nos soucis ne se limitent pas du tout à la question énergétique.
J'ai systématiquement argumenté en citant des chiffres d'agences d'expert : AIE, GIEC, RTE.
Peut-on savoir de quels « puristes qui n acceptent aucun compromis », vous parlez, parce que c'est à moi que vous vous adressez et je ne vois pas en quoi mes réponses me rangeraient dans cette catégorie.
Je n'accepterais « aucune approximation » ? Nous parlons là d'approximations qui amènent Janco à sans cesse placer le nucléaire en sauveur numéro 1 (le fameux parachute ventral) et dénigrer les renouvelables qui selon toutes les sources sérieuses joueront le premier rôle dans cette éradication du fossile.
Et je me détournerais de l'objectif à atteindre ?
Non, je ne suis pas antivax et suis un bon mouton qui suit les avis scientifiques. Je n'ai pas vu en Jancovici le messie et ne suis pas aveuglément les intuitions que son doigt mouillé lui procure, c'est tout. Cela ne m'empêche pas non plus de me retrouver dans une grande partie de son discours (la sobriété par exemple).
Peut-être devriez-vous essayer de faire la part des choses, ce fanatisme chez les adeptes de Jancovici est absolument consternant.

verpin

23/12/2022 à 21:53

Les matériaux dont on a besoin pour fabriquer des éoliennes ou des panneaux PV sont-ils inépuisables? L'uranium n'est pas un problème à échelle historique: les océans en contiennent une quantité gigantesque, et la surgénération peut permettre d'utiliser les ressources d'uranium appauvri.

Christophe

24/12/2022 à 14:50

Même Jancovici admet que les ressources en uranium sont un problème si on ne change pas de techno. Les réserves sont estimées à environ un siècle alors que le nucléaire produit 3% de l'énergie finale mondiale...

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:25

Les matériaux dont on 'à besoin our les éoliennes et ppv ne sont pas transformés en chaleur comme l' uranium dans le réacteur. De plus ils sont des milliers de fois plus abondant que l'uranium... C'est la première différence, de plus ils sont recyclables et réutilisables, ce qui n'est évidement pas le cas de l'uranium. Un PPV par exemple c'est 90 % de silice sous forme de verre et de silicium et infiniment recyclable,, comme le cuivre et l'aluminium qui font les 10% restant.
Inutile d'inventer quoi que ce soit pour produire l'énergie avec les renouvelables, rien de semblable avec le nucléaire.

Chukaboy

22/12/2022 à 23:47

Ça n'a rien d'excellent, c'est purement une arnaque, une usurpation d'identité, donc de la propagande. Ceux qui se font appeler "écolos" ne le sont pas plus que ça et les tartuffes en l'occurrence, il s'agit bien de ces personnes. Anti-nucléaires et dogmatiques, oui, mais écolos pas plus que vous ni moi.

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:40

Ah bon... Les dogmatiques sont les anti nucléaire ?
Les nucleophiles ne sont pas dogmatiques puisqu'il croient que l'uranium est inépuisable. Et ils ne savent pas non plus que dans la production mondiale d'électricité la part du nucléaire qui diminue chaque année vce n'est même plus 10 % alors que celle des renouvelables qui augmente chaque année esr déjà de 26%!
Mais Jancovici non plus ne doit pas savoir ça sinon, il serait certainement dogmatique 😊😊😊

aurh

23/12/2022 à 13:01

allez serge un peu d'effort, on sort des boucles de renforcement crées par les algorithmes et on on regarde les jancos meme si on aime pas, philippe bihouix , aurore stephant sur le mines, merci thinkerview et on comprend comment ca marche les renouvelables et avec quoi c'est produit et leurs limites ! Oui oui les antinucléaires sont dans une idéologie. Un indispensable, regarder les intervanants de la commission parlementaire sur la perte de souverainté énergétique de la france, un must, gratuit !Cela dit moi ca m'irait une réduction drastique de la population mondiale et la vie comme avant (cela dit la deforestation en europe au 17eme siecle était menaçante, on était 20 millions en France... )va falloir être du coté de ceux qui s'en survivent...on ne construit ni n'entretient pas une éolienne avec du bois....et ca dure....20 ans.... de production intermittente...allé on respire et on attend la cata !

Serge Rochain

24/12/2022 à 09:21

Encore un scientifique de comptoir de bistrot qui enchaîné les âneries comme la durée de vie d'une éolienne qu'il estime de 20 ans... Ah pardon, ce n'est pas lui qui estime... On lui a dit.. nuance, ça devient vrai. Mais la doyenne au Danemark va bientôt fêter ses 50 ans. Et le plus ancien parc de France à Port la Nouvelle dans l'Aude a été démonté à la fin du bail de 30 ans qu'il fallait rendre à l'état d'origine ! Mais ça ce sont des chose s qu'on ignore du côté des comptoir de bistrots.
Et le reste de votre message est a l'avenant... Je sais tout car Jules me l'a dit... 😊😀😀

verpin

24/12/2022 à 13:51

Ah le joli cherry picking que voilà! L'ennui, c'est que cette éolienne a vu ses pièces remplacées au fur et à mesure, et que au Danemark, comme ailleurs, les parcs éoliens sont remplacées après quelques années:https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/le-doyen-des-parcs-eoliens-offshores-n-est-plus-operationnel_AN-201703210168.html7
C'est aussi le cas en France: https://www.letelegramme.fr/bretagne/a-lanfains-les-coulisses-du-demantelement-d-un-parc-eolien-video-24-11-2021-12873601.php

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:52

Des sites de fake news pour contester la véritable durée de vie des éoliennes ?
Pourquoi, un réacteur nucléair ça n'a pas besoin d'être entretenu ?
Il paraît même que c'est à cause de ça que la moitié d'entre eux était à l'arrêt.... Et que ce n'est pas fini... Il semble même que ça empire quand on voit la chute de production ces 3 derniers jours

verpin

25/12/2022 à 15:19

Niveau mauvaise foi, cela se pose là. BFMTV n'est pas une source que j'apprécie, mais de là à les accuser d'avoir inventé de toutes pièces le démantèlement d'éoliennes, c'est gonflé.
Bon je n'en attendais pas moins de la part de quelqu'un qui extrapole un cas particulier pour en faire une vérité générale.
Pour le reste, entre entretenir un outil de production, et remplacer toutes ses pièces, il y a une nuance...

Rochain Serge

29/12/2022 à 20:06

Sans compter que la plupart des éoliennes qui sont démontées le sont pour être remplacer par des modéles plus performents issus de l'évolution technologique, et absolument pas parce qu'elles sont usées et à bout de souffle, ce qui ne semble pas être le cas des réacteurs nucléaires dont on cache même le nombre en panne depuis 6 jours, le site nuclear monitor n'affichant plus rien

Verpin

01/01/2023 à 12:01

La douceur exceptionnelle de cette fin d'année, et les conditions favorables en matière de vent., ont conduit à arrêter une partie de parc, il ne s'agit pas de pannes.

Jules84

25/12/2022 à 21:04

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Olivier

25/12/2022 à 22:16

Mais taisez vous, votre idéologie et absence de compétences techniques vous ridiculisent. Vous aimez être humilié ?

Serge Rochain

02/01/2023 à 13:28

Olivier, Vous parlez à qui ?

Nam'

22/12/2022 à 23:54

C'est quand même fou que tous les commentaires critiquant ce livre d'une manière si manichéenne ne présentent jamais le moindre exemple pour étayer leurs dires, comme si leurs auteurs ne l'avaient jamais lu ;)

aurh

23/12/2022 à 13:05

oui c'est bien le désastre, le vide sidéral de l'argumentation....

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:26

Des exemples ? Je n'ai fourni que ça ! Lisez mes posts

Jean

25/12/2022 à 21:16

Quel post ? T en as balancé une centaine, et la cohérence est difficile a cerner.

Leonora Hermes Luz

25/12/2022 à 14:15

Je suis d'accord :)

Christophe

25/12/2022 à 18:26

Même sans l'avoir lu, on a au moins l'exemple des surfaces nécessaires au solaire, sur lesquels des chercheurs du CNRS se sont fendus d'un rectificatif.

Ed

23/12/2022 à 00:14

A croire que vous n'avez effectivement pas lu cet ouvrage qui n'a rien d'anti-écologique, bien au contraire !!!
En passant, vive le nucléaire qui, ne vous en déplaise, et si elle reste perfectible, reste l'une des énergies les plus productives et les moins polluantes qui soit, et avec le moins d'impacts sur l'environnement. Car ce n'est pas avec des km carré de panneaux solaires et de champs d'éoliennes que nous subviendrons à nos besoins toujours croissants.
Mais pour assimiler cette pensée cela demande un peu de réflexion et je comprends qu'il est plus facile de critiquer sans se documenter auprès de vrais experts dont c'est le métier et qui bossent le sujet depuis des années.

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:21

Effectivement vous dotés bien n'importe quoi
Dans le monde le nucléaire... Moins de 10% et les renouvelables 26% de la production électrique!

Ed

23/12/2022 à 18:29

Moi pas comprendre le message que vous essayer de faire passer.

En tout cas, et c'est très bien expliqué dans le livre, si nous voulons notre indépendance énergétique, ce n'est pas avec du photovoltaïque que nous l'obtiendrons compte tenu de la surface incroyable qu'il faudrait occuper, au détriment de surfaces agricoles (utiles pour se nourir) et forestières (utiles pour retraiter le CO²).
Et a priori, l'élolien n'est guère plus gérable.
Après c'est une question de choix... ou de conscience.

Christophe

24/12/2022 à 10:34

Vous propagez là une intox. Des chercheurs du CNRS ont déjà rectifié cette ânerie publiée dans le livre. Le rapport de RTE est également à votre disposition. Il n'y a pas besoin d'énormes surfaces agricoles pour le solaire, parce que celui-ci peut très bien s'installer en toiture, ou sur des zones non exploitables. On peut en faire aussi en flottant, on peut couvrir des canaux, ce qui limite l'évaporation etc..).

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:36

Vous avez raison de faire semblant de ne pas comprendre en raison de ma maladresse sur un clavier de téléphone.
Le nucléaire ce n'est même plus 10% de l'électricité mondiale, mais le renouvelable c'est déjà 26 %.
C'est clair ?
L'indépendance énergétique ne peut pas s'obyenir avec un nucléaire dont on importe 100% du combustible... Toujours clair ?
L'indépendance énergétique ne peut s'obtenir qu'avec les renouvelables car personne ne peut nous prendre notre Soleil. Notre vent, nos rivières notre géothermie, nos courants, nos marées, notre agriculture.....
Toujours compris?

PPCargo

23/12/2022 à 05:36

Restez masqué

Salut zéro pointé démasqué

23/12/2022 à 05:38

Si pour vous l'excellence qualifie ce faux grossier, on comprend
mieux le vide abyssal de votre argumentation.

Mogwii

23/12/2022 à 05:48

Tartufferie mon cher auteur masqué ? :)
Ce sera quand même mon cadeau généralisé à tous mes proches pour ces fêtes 🥳.

Jean Kirchberg

23/12/2022 à 07:25

Une excellente BD au contraire, très informative. M. Jancovici prône aussi le décroissance. Le nucléaire reste indispensable car les autres sources d'énergie ne suffiront pas. Pourquoi pas un débat entre S Rousseau et JM Jancovici ?

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:25

Encore un qui se croit compétant pour décréter que les renouvelables seront insuffisants.
Dans le monde pour la production électrique, le nucléaire c'est moins de 10% et en decroissance d'années en années tandis que le renouvelable en croissance régulière chaque année c'est déjà 26%
Informez vous sur les sites officiels internationaux, pas au comptoir du bistrot

Christophe Chomant

23/12/2022 à 11:27

Serge Rochain,
Plutôt que de manipuler des pourcentages de croissance/décroissance qui ne veulent rien dire hors contexte, essayez plutôt de raisonner en terme de volume global (mondial ou français) d’hydrocarbures à décarboner. Et essayer de suppléer ce volume par des EnR seules… ;-)

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:41

Encore un qui n'a rien compris aux math et qui ne comprend pas qu'un pourcentage sur un ensemble indique exactement la même chose que les valeurs absolues de chaque % sur la valeur absolue totale et qui croit changer le problème et sa solution en changeant de référentiel !

Serge

31/12/2022 à 23:29

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Altarue

23/12/2022 à 12:25

Le renouvelable pollue d une autre manière... Visuellement déjà... Personne ne veut une forêt d éolienne, ou un parc de panneau solaire a côté de chez lui...
La maintenance est énorme, le matériel défaillant...
Et parlons des écosystèmes qui devront vivre a coter...
Le renouvelable, son seul avenir c est la fusion nuclear de l hydrogène... Mais pour le moment faut des centrale... Mais tu as raison, l ignorance, le manque de projection, la recherche de l audimat et la moindre réaction émotionnelle chez les spectateurs, fait dire beaucoup bêtises....

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:45

8000 vepmiennes sont insupportables à la vue, mais 300 000 pylônes de 90 m de haut pour supporter 105 000 Km de lignes THT à 400 000 volts qui zébrent la France c'est très joli... C'est ça?

Jérôme

23/12/2022 à 08:09

C'est beau parce quand on en arrive là dans le débat c'est qu'on a plus d'argument à faire valoir et que l'autre à gagné 😂

Acide Triflique

23/12/2022 à 09:21

Auteur "masqué" parce qu'il est lâche je suppose.
Cette BD n'est pas une tartufferie, loin de là. Elle a le seul tort, comme le discours de Janco d'ailleurs, de dire tout haut ce que nos décideurs vont faire ou seront amenés à faire si on ouvre pas un peu les yeux et si on ne devient pas responsables, tous, riches comme pauvres (OK pour les riches ça va être dur de leur faire entendre raison).
Quelques points :
* "les écologistes" ne l'ont jamais été. C'est une constellation de mouvements (parfois sectaires) qui se sont emparés de cette science pour promouvoir leurs idées parfois recevables mais souvent farfelues voire dangereuses.
* "Reporterre" !!! Seigneur ! Aussi fiable que France-Soir à sa façon. Je lis régulièrement ce torchon et franchement leur façon de manipuler les faits voire de mentir fait peur.
* Le shift, Carbone 4 et autres sont critiquables, certes. MAIS les assoces (comme GreenPeace) qui ont reçu des monceaux de pognon de la Russie ? On en parle ?
Ces activistes bornée et sectaires sont des dangers publics. Si nos civilisations s'effondrent et si l'humanité retombe dans la barbarie, on le leur devra beaucoup, à eux et à l'intelligentsia débile qui fait la belle dans les festivals mais n'a jamais ouvert un livre de physique.

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:27

Vôtre Janco que je connais bien n'est qu'un amuseur public qui fait des numéros de music hall dans ses conf de clown

Ed

23/12/2022 à 18:35

Je commence à me demander si ce "Rochain" n'est pas un troll à la botte des soviètes, et qui milite pour nous vendre du gaz et du charbon !! :D

Rochain Serge

28/12/2022 à 00:30

Je vous ai parler de gaz et de charbon ? Effectivement vous avez un gros problème ! Les PPV ne produisent pas de gaz et les éoliennes pas de charbon, ça va ? Vous suivez ?
Il y a aussi les methaniseurs qui eux produise un biogaz qui est CO2 neutre... vous savez ce que ça veut dire ? ou il faut vous expliquer ? Il y a aussi la géothermie, les courant, les marées, et bien sur l'hydraulique.... vous suivez toujours ? Tout ça se renouvelle et permet de disposer de ces formes d'énergie pour l'éternité
D'un autre coté vous avez toutes les formes d'énergie de la matiere que l'on extrait de la Terre et que l'on transforme en chaleur, et ça comprends les fossiles, charbon, gaz, pétrole, et aussi l'uranium qui n'est pas fossile mais un héritage de la création de la Terre, laquelle ne se recréra pas. pour les autres ce ne serait qu'une question de temps et le problème ne vient que l'on consomme ces matieres fossiles plus vite qu'elles ne se regenerrent.... vous suivez toujours ? Bref, la Terre étant un monde fini ce n'est pas une solution pour le long terme et même pas pour le court terme de l'ordre du siècle puisque le plus convoité aujourd'hui, l'uranium qui se trouve être l'atome le plus rare sur cette planete comme ailleurs dans l'inivers verra ses réserves accessible avoisiner zero dans une cinquantaine d'année. Il est donc urgent de se convertir aux renouvelables .... vous avez compris ? Oui , j'en suis sur. Bonne nuit !

verpin

02/01/2023 à 18:11

Blablabla,.....des chiffres, Serges, des chiffres! Parler de façon qualitative sans au moins regarder les ordres de grandeur, cela n'avance à rien.

Rochain Serge

03/01/2023 à 10:05

Vous voulez des chiffres Verpin ? J'en ai un plein sac :
Pour ce que prévoit l'EIA :
https://www.revolution-energetique.com/nucleaire-renouvelables-fossiles-quelle-energie-sera-favorisee-ces-5-prochaines-annees/
Sur ce que le renouvealble permet de faire, donc déjà ce qu'il a fait chez un de ceux qui s'est tourné vers lui :
https://www.cleanenergywire.org/factsheets/germanys-energy-consumption-and-power-mix-charts
Il y a aussi ce en quoi le reste du monde a confiance et s'investi, comme par exemple la Chine que les nucléophiles croient être le porte étandard du nucléaire mais qui investit 14 fois plus dans le renouvelable que dans le nucléaire :
https://www.boursier.com/actualites/economie/nucleaire-trop-lent-lourd-et-couteux-pour-sauver-le-climat-42257.html

Voyez mon petit Verpin, les informations qui doivent être la base d'un processus de raisonnement ne se trouvent pas à l'écoute des colportages de fakes du comptoire du bistrot du coin, mais dans les sources officielles, étatiques, d'organismes statistiques, et économiques.... pas dans le blabla.
Vous en voulez d'autres qui vous permettront de juger de la décrépitude du nucléaire ? par exemple pourquoi il s'éteindra de plus en plus rapidement pour raison économique ? Parce que corps chimique le plus rares de la planète il sera le premier à manquer d'autant qu'on le transforme en chaleur et qu'il n'est donc pas plus recyclable que vous-même.

Verpin

03/01/2023 à 19:05

Bon trois sources.
La première vient d'un site promouvant les EnR et qui continue de les opposer au nucléaires(autrement dit, c'est un site anti-nuke qui fait semblant de s'intéresser à la question climatique) dans lequel il n'y a pas un mot sur les méthaniseurs, la géothermie les marées...
Le deuxième, ne parle que de part des renouvelables sans causer du CO2(il faut un sacré culot pour donner l'Allemagne en exemple,mais je pense de plus en plus que Rochain est climatos(c)eptique). La comparaison pertinente montre bel et bien la réalité; https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/05/06/electricite-et-co2-le-tableau-europeen/ (et encore, là c'était avant le grand retour du charbon outre-Rhin)
Le troisième, est un article de boursier.com(!) relayant un rapport du "World Nuclear Industry Status Report ". C'est sûr cela fait très sérieux voire officiel comme nom, mais c'est juste une organisation de militants antinucléaires https://en.wikipedia.org/wiki/World_Nuclear_Industry_Status_Report
Comme d'habitude, ils nous expliquent que le nucléaire est trop lent à mettre en place que tout ce qui prendra effet après 10 ans sera "trop tard"(ce qui est bien sûr une déformation de ce que dit le GIEC) mais que remplacer du nucléaire par un mix éolienne-gaz plus émetteur de CO2, c'est tout à fait OK(sans doute parce que l'urgence climatique, c'est relatif...)
Bref trois sources qui n'apportent pas grand chose, et qui sont hors -sujet par rapport au message pour lequel je réclamais des références.

Christophe

03/01/2023 à 19:24

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Christophe

04/01/2023 à 09:14

Fichtre, mon commentaire a été refusé!
Je me demande bien ce qui a pu choquer l'équipe de modération :-)
Ce n'est pas bien grave, puisque j'y rappelais simplement les chiffres bien connus du GIEC, de l'AIE ou de l'AIEA et la portion congrue attribuée au nucléaire.

Rochain Serge

04/01/2023 à 09:53

Sur ce que j'avais à dire de Verpin, le mien aussi mais je comprends pourquoi :-)
L'important n'était que je l'avertissais surtout qu'il etait inutile de continuer à déblaterer sur mes connaissances que ce soit en math, en physique, en gymnastique, dans le langage des fleurs,.... ou autres, car dès que je vois son nom dans l'entête du message je le zappe sans même lire ses élucubrations le plus souvent prétentieuses.

Verpin

04/01/2023 à 22:03

Votre message a sans doute été bloqué parce qu'il contenait une insulte vis à vis d'un journaliste du monde. Vous ne savez pas qu'il est interdit d'insulter publiquement des gens?
Vous vous en preniez aussi à moi, sans doute parce que le rappel que l'Allemagne émet pour produire son électricité beaucoup plus de GES que la France vous est insupportable, et vous continuiez de vous réclamer du GIEC ou de l'AIE sans donner de référence precise(vous savez que ces organismes produisent de nombreux documents ?)
Bon, je ne suis guère surpris de la réaction des Christophe-Rochain: cela fait longtemps que j'ai remarqué que les anti-nuke sont avec les anti-vaxs les interlocuteurs les plus toxiques, les plus prompts à l'insulte et à la menace.

Christophe

05/01/2023 à 09:08

Merci pour votre retour, Verpin :-)
Cette hypothèse de l'insulte à journalise est amusante, car je me souviens des mots utilisés et cela dénoterait une extrême sensibilité à leur égard.
J'ai bien noté que vous ne me traitez pas du tout d'anti-vax ou d'anti-nuke, mais que vous vous contentez de m'informer sur leurs méthodes, afin que je reste sur mes gardes si jamais je devais en croiser un. Je vous remercie pour cette prévenance. Vous-même, méfiez-vous des fanatiques de l'atome qui sont très prompts à exhiber des chiffres portant uniquement sur les petits avantages de leur filière adorée et perdant de vue l'ensemble du problème et ses ordres de grandeurs.
Quant à ce que je vous disais, c'était simplement une petite image très convenue signifiant que l'on se moquait remarquablement de votre diplôme. Et je ne me souviens pas qu'elle ait contenu des termes irrespectueux, mais qui sait...
Concernant les documents, là pour le coup, j'avais imaginé qu'il soit insultant d'indiquer des documents aussi basiques à un homme de science de votre envergure. Et n'ayant jamais reçu aucune demande de votre part, je n'aurais jamais poussé l'audace jusqu'à cette provocation.
Vous trouverez le mix électrique envisagé par l'AIE à la page 198 de son rapport « net zero by 2050 ».
En ce qui concerne le GIEC, il y a un vieux rapport du groupe 3 qui indique également les mix électriques envisageables, mais c'est trop ancien et comme vous êtes à la pointe de l'information, je me contente de vous indiquer la figure « SPM.7: Overview of mitigation options and their estimated ranges of costs and potentials in 2030 » du rapport du groupe 3 de 2022.
J'espère n'avoir choqué outre-mesure ni vous ni la modération et me réjouis d'avance des liens vers les études des Dernières Nouvelles d'Alsace ou de l'Occitanie au Quotidien que vous voudrez bien partager avec les incultes de mon espèce fréquentant ce forum.

Jérôme

23/12/2022 à 19:18

Nous attendons toujours vos arguments sur le sujet. Le raisonnement de Jancovici est loin d'être parfait mais au lieu d'avoir une approche argumentée vous restez sur vos préjugés anti nucléaire. Tournez la page et continuer à réfléchir car votre attitude actuelle ne fait que renforcer la validité du raisonnement de Jancovici

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:47

Jancovici :
Le vent tombe, le TGV s'arrête

Qui est ridiculisé, l'éolien ou Jancovici ?

Arn

24/12/2022 à 11:41

Et encore des attaques ad hominem, et toujours aucun argument valable.

Totalement pathétique.

René

23/12/2022 à 21:12

Totalement d'accord avec vous. Le jour où les écologistes de salon auront le dixième des compétences de Jean Marc Jancovici, Arthur Keller, Valérie Masson Delmotte ou Philippe Bihioux ils pourront l'ouvrir. D'ici là qu'ils la ferment.
Ces derniers ne veulent pas du nucléaire, je suppose qu'ils sont favorable à la réduction des GES, ils ne veulent pas plus d'éoliennes ni de photovoltaïque et nous vendent un monde décarboné et sans atome avec le même niveau de vie que maintenant.

René

23/12/2022 à 21:13

Le jour où les écologistes de salon auront le dixième des compétences de Jean Marc Jancovici, Arthur Keller, Valérie Masson Delmotte ou Philippe Bihioux ils pourront l'ouvrir. D'ici là qu'ils la ferment.
Ces derniers ne veulent pas du nucléaire, je suppose qu'ils sont favorable à la réduction des GES, ils ne veulent pas plus d'éoliennes ni de photovoltaïque et nous vendent un monde décarboné et sans atome avec le même niveau de vie que maintenant.
La vérité est que ces écologistes là n'ont aucune compétence dans aucun domaine que ce soit, racontent des idioties à longueur de journée (la fameuse sortie sur les machines à laver de ce bon Yannick Jadot, expulsé depuis d'EELV) et ne se consacrent qu'à se regarder le nombril et ouvrir leur gueule sur des sujets qui ne sont pas de leur domaine de compétence (la vaccination obligatoire pour tous, Jadot toujours).
Qu'on fait les écologistes quand ils étaient au Ministère de l'Ecologie ? qu'a fait Dominique Voynet pendant quatre ans ? rien. La seule à avoir eu le courage de sonner la sirène d'alarme est Delphine Batho, que l'on aimerait bien entendre plus souvent. Entend on les écologistes sur les dérives de la chasse, sur la surexploitation de la forêt française et son enrésinement, sur l'effondrement de la biodiversité toujours en France, sur la corrida, sur les élevages industriels, sur la surexploitation des Océans, sur la condition animale ?
Entend on les écologistes dire qu'il faut manger moins de viande ? Moins se déplacer en avion ? EELV a t il soutenu Pierre Larrouturou, député européen, lors de sa grève de la faim l'an passé, ce bon Yannick est pourtant un de ses collègues à Bruxelles.
Ont ils soutenu les ONG comme Sea Shepherd ou Bloom, les Amis de la Terre ?
Ils accusent Carbone 4 et le Shift Project de recevoir des subsides de grands groupes mais qui les financent, qui finance FNE, Greenpeace, le WWF, associations qui ont leurs ronds de serviette chez EELV.
Pourquoi critiquer JMJ alors, parce qu'il leur fait de l'ombre et une sacré ombre. D'inaudible ils sont maintenant muets : 4% au dernières élections.
Tout le monde, ou presque, a bien compris qu'ils ne représentent plus rien et préfèrent écouter les personnes que j'ai cité au début, mais on pourrait y ajouter Aurélien Barrau, Aurore Stéphant et bien d'autres, car elles présentent un constat clair et précis et proposent des solutions viables, mieux que de faire tourner sa machine à laver la nuit au risque de réveiller ses voisins.
Pour en revenir à cette Bd "Un monde sans fin" le nombre de pages traitant du nucléaire est infime par rapport à l'exercice de pédagogie, réussi car synthétique et ludique, concernant l'énergie, la société industrielle et les GES. Mais la polémique ne se fait que là dessus.
Toujours sur le nucléaire rappelons qu'aucune étude n'a démontré que l'accident nucléaire à causé la mort, accident qui n'est pas du à un dysfonctionnement de la centrale mais à un tremblement de terre suivi d'un tsunami.
Enfin je terminerai par une observation toute simple. Quand Jean Marc Jancovici se rend sur un plateau TV ou à une émission de radio à Paris, il refuse le taxi qui lui est offert et s'y rend en transport en commun ou en vélo. Une façon comme une autre d'être aligné à ses valeurs.
Je serais curieux de savoir si nos "amis "écologistes font la même chose.

Luc M

23/12/2022 à 23:13

Vous avez tout à fait raison. L’ordre des grandeurs ne fait plus partie de notre monde seule la rhétorique a droit de cité. C’est bien dommage. Le travail de JMJ est colossal et ces démonstrations sont étayées de faits qualitatifs et quantitatifs. Mais aujourd’hui, beaucoup de personnes se permettent de critiquer alors qu’elles ne sont pas compétentes. Pour le sujet qui nous concerne là, nombre d’entres elles devraient commencer par lire la BD et aller interroger une encyclopédie quand elles ne comprennent pas. Plutôt que de se mettre au travail, elles préfèrent dénigrer. Bon sens et humilité disparaissent petit à petit. Tout le monde peut avoir un avis sur tout mais un avis reste un avis. En aucun cas un avis est une connaissance ou un savoir.

Christophe

26/12/2022 à 14:14

Les ordres de grandeur sont au contraire la plus grande escroquerie de JMJ. Le nucléaire produit aujourd'hui environ 3% de l'énergie finale mondiale et l'AIEA elle-même estime que cette production pourra au mieux doubler d'ici 2050. C'est pour cela que toutes les agences sérieuses, AIE et GIEC en tête, disent que ce sera à l'éolien et au solaire d'assurer l'essentiel du boulot, alors que c'est bien le contraire qui ressort du discours brumeux de Jancovici.

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:30

Et bien sûr vous déclarez compétent pour dire que ceux qui critiquent Jancovici sont moins compétents que lui et que vous, naturellement.

Jules84

25/12/2022 à 21:11

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

gilles godignon langlois

23/12/2022 à 23:03

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Deltalfy01

24/12/2022 à 01:02

Pro-nucléaire anti-écologiste ? Oxymore

Philippe KIEGER

24/12/2022 à 11:33

L'auteur masqué, vous êtes un écolo rouge vif et lâche .

Blagoy

26/12/2022 à 17:08

Quel est votre définition d'écologie ?

Quel type d'énergie est écologique selon vous ?

Rochain Serge

26/12/2022 à 23:50

@Blagoy
Selon vous....... QUI ?

Louisals

27/12/2022 à 14:05

Pourtant le diagnostique de notre situation face au énergie fossile et de notre surconsommation est parfaite.

Du Bon sens

27/12/2022 à 17:54

Le nucléaire est indispensable ! Comment faites vous pour charger et recharger tout les équipements électriques, lumières, voitures , serveurs, machines etc.....?? Pas avec de l'éolien (pour info il faut 700 eoliennes pour 1 centrale nucléaire et je prends la fourchette basse et il faut du vent...) et ni du solaire qui ne sont que des compléments énergétique. Regardez l'Allemagne, par idéologie, plus de nucléaire Chez eux et ils font tourner des centrales à charbon !! Super les écolos...

Christophe

27/12/2022 à 19:16

@ Du Bon Sens RTE a proposé un scénario 100% renouvelable. le nucléaire faciliterait es choses, mais n'est pas indispensable.
Dire que x éoliennes (surtout si vous ne précisez ni la puissance de l'éolienne, ni son emplacement) sont nécessaires pour remplacer un réacteur nucléaire n'a aucun sens. L'éolien s'intègre dans un mix électrique.
Et l'Allemagne a plus diminué sa production au charbon que sa production nucléaire sur la dernière décennie. Je ne dis pas que sortir du nucléaire si tôt était une bonne idée, mais il faut arrêter de répandre des intox.
Bref, il vaut mieux consulter les sources si on ne veut pas participer à la désinformation généralisée....

Rochain Serge

27/12/2022 à 19:36

Comment peut on s'appeler édu bon sense" quand on n'en n'a aucun ?
Nucléaire indispensable ? Quelle légitimité avez vous pour sortir une telle ânerie ? Il faut le prouver, et le monde entier abandonne le nucléaire au profit des renouvelables vous vous croyez plus intelligent que le reste du monde ?
https://www.revolution-energetique.com/nucleaire-renouvelables-fossiles-quelle-energie-sera-favorisee-ces-5-prochaines-annees/

Quelle prétention d'éfficher des résultats de calcul sans apporter la moindre preuve y conduisant ?
"il faut 700 eoliennes pour 1 centrale nucléaire'
Vous ne montrer là qu'un colossale ignorance car une centrale nucléaire n'a aucune puissance intrinsèque, tout dépend du nombre de réacteurs dont elle est éuipée ...2 ? ou jusqu'à 6 comme la centrale de Graveline ? Et vous 700 éoliennes, les quelles ? des 2 MW ou des 6 ou des 15 MW ? et placées où ces éoliennes quel facteur de charge pour les lieux d'implantation ? Vous dites n'importe quoi, ce qui vous passe par la tête mais vous êtes sur d'avoir raison !
Par ailleurs, vous n'hesitez pas à baver à plusieurs titres sur le choix des allemands qui produisent aujourd'hui plus de la moitié de leur électricité avec du renouvelable mais bien sur vous ne parlez que de charbon. lequel charbon est en diminution constante comme le nucléaire et remplacé par du renouvelable. Vos histoires glanées au comptoir du bistrot ne pèsent pas lourd devant les statistqiues officielles du BMWi le bureau des statistiques du ministère allemand de l'énergie que dont vous voudrez bien prendre connaissan ce ce qui vous évitera de dire des aneries :
https://www.cleanenergywire.org/factsheets/germanys-energy-consumption-and-power-mix-charts
Mais en plus vous bavez sur ceux qui ont été nos sauveurs durant les 9 derniers mois et si l'hiver devient plus rude, le seront encore car l'effondrement de notre nucléaire que vous chérissez tant s'est effondré en perdant 55% de sa puissance et reste encore moins de la remonté promise par EDF avec encore aujourd'hui tout juste 40 GW de puissance sur 61,4 installés. Depuis 9 mois nos voisins et surtout l'Alleamgne en particulier nous en maintenu sous perfusion notamment lorsque nous avons touché le fond avec un nucléaire qui ne fournissait plus que 26 GW quand le besoin culminait à 75 GW ! C'est jusqu'à l'équivalent de 25 réacteurs nucléaires que nos voisins nous ont maintenu la tête hors de l'eau en nous évitant le black out quotidien, dont les 2/3 fournis par l'Allemagne !
L'ignorance conduit autant à la vanité qu'à l'ingratitude !
Cachez vous, vous me faites horreur, Monsieur Non sens !

LeFnake

22/12/2022 à 21:05

C'est pratique de dire "Nous ne pouvons relever ici tous les points de la BD qu’il s’agirait de corriger et discuter.", hop ni vu ni connu... De même pour l'exemple choisi, les chiffres sont soi-disant faux, mais aucun n'est donné ni aucune source contradictoire à l'UNSCEAR (organisme onusien sur laquelle s'appuie Jancovici).

Bref, avec des amis comme ça (qui n'assument même pas leur action en la revendiquant), pas besoin d'ennemis... Pendant ce temps-là, 2022 marque un nouveau record en termes d'émissions de CO2 😔

aurelh

22/12/2022 à 21:08

Catastrophique de continuer à comporter des analyses fausses, empruntes d idéologie comme celles de reporterre....la limite de ces débats nécessaires est bien la catastrophique manque de culture scientifique des différents contestataires, incapables de comprendre ne serait que la plus superficielle idée énoncée par jancovici. Ses raccourcis essaient d éclairer l'esprit des personnes incapables de comprendre les arguments scientifiques. Il faut absolument écouter les débats actuels de la commission d enquête du parlement.... En aucun cas jancovici n évince les risques du nucléaire, il montre juste de quelle manière penché la balance bénéfice risque. Il est temps arrêter la désinformation, c est un avenir sombre qui est en jeu

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:29

Et si on parlait de votre culture scientifique qui vous incite à penser que l'uranium est inépuisable ?

Papou76fr

23/12/2022 à 13:24

Dans tous vos commentaire vous utilisé les même arguments qui ne justifie rien du tout. Et vous parler que les pro nucleaire disent que l'uranium est inépuisable... je n est lu ça dans aucun commentaire a part dans les vôtres.
Comme tout dans un monde fini il y a une limite à tout. Donc forcément l uranium est limité. Mais il a lnavantage d'être une énergie extrêmement dense.
Contrairement aux autres formes d'énergie.

Serge Rochain

24/12/2022 à 16:58

Alors pourquoi prétendre que la solution est dans le nucléaire avec des réacteurs don't les nucleophiles prétendent qu'il dureront 60 ans quand il ne commenceront a produire que dans 15 ans et que les réserve d'uranium ne sont que de 50 ans ?
Il faut donc croire que ce dernier chiffre est faux ? Donc réserve infini pour l'uranium ?

Jules84

23/12/2022 à 16:51

L uranium inépuisable ? Avec les prototypes super phénix et Astrid, on avançait pour régler le problème. Ces projets ont été arrêtés sur des négociations electorales par.... Les écolos... Déjà, opposer nucléaire et ENR, c est stupide, 80% de l énergie consommée dans le monde, c'est hydrocarbures et gaz, on aura besoin de toutes les solutions pour les remplacer par de la production électrique decarbonnée combinée a de la sobriété. Donc ENR & nucléaire sont nécessaires.

Gérard

25/12/2022 à 21:18

Votre culture, c est quoi ? Dites nous quelles sont vos compétences, ça n a pas l air epais.

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:44

Vous vous adressez à qui Gérard ?

Gérard

26/12/2022 à 22:49

A vous.
Ingénieur informatique a la retraite a port la nouvelle, qui fait la leçon a tous a rabâcher que l uranium n est pas éternel comme si quelqu'un avait dit le contraire.... Vous faites parler vos opposants pour mieux les mépriser ensuite, c est votre technique de bistrot ? Vous y faites souvent référence ... Allez, le stockage pour compenser l intermittence, on fait comment concrètement ? A ce jour, on a rien, et vous pronez l éolien comme unique solution. Le compromis, pas dans votre vocabulaire de boomer a priori.

Christophe

27/12/2022 à 08:46

Gérard, si la question technique vous intéresse vraiment, vous avez la réponse dans le chapitre « sécurité d'approvisionnement du réseau y du rapport « futurs énergétiques 2050 » de RTE.

Gerard

27/12/2022 à 22:50

Le rapport RTE présente plusieurs scénarios, je n exclus pas ceux avec du nucléaire (30%), qui présentent des capacités de financement plus envisageables. Je n oppose jamais ENR et nucléaire, le combat, c est lutter contre hydrocarbures et gaz. Un écolo n est pas dans le compromis, on est dans l acharnement idéologique.

Christophe

28/12/2022 à 09:00

Naturellement, pourquoi exclure les autres scénarios ?
Mais la partie financement est celle qui est la plus incertaine (voir Flamanville) et qui a été faite avec des hypothèses extrêmement favorables au nucléaire. Je ne pense vraiment pas que ce soit le critère pertinent étant donné que es écarts sont faibles (contrairement aux délirants facteurs 5 à 10 estimés au doigt mouillé par JMJ devant l'assemblée nationale).

Rochain Serge

28/12/2022 à 19:59

Je ne prone pas l'éolien mais le renouvelable.
Quant au stockage, c'est surtout une nécéssité pour le nucléaire .... qui a besoin de votre ballon d'eau sanitaire pour écluser ses productions noctiurne puisqu'on n'étteint pas un réacteur le soir quand l'activité économique s'arrete pour le rallumer le lendemain matin.
Le problème est bien celui là car la décarbonation de l'activité économique nous impose de multiplier en rempalcement des fossiles, notre production électrique par 2,5 à 3 pour atteindre la neutralité carbone en 2050. On peut toujours multiplier la puissance nucléaire par trois mais allez vous chauffer 3 fois plus vos ballons d'eau sanitaire ?

En passant

03/01/2023 à 19:49

Bonjour
Ca fait quelques minutes que je lis vos nombreux messages qui reprennent tous les mêmes arguments (on ne vous reprochera pas votre constance), cependant je ne comprends pas votre point sur le ballon d'eau chaude. Que cherchez-vous à prouver? Que l'on n'arrête pas une centrale nucléaire suffisamment rapidement pour éviter des "pertes" la nuit? Si c'est votre objectif, alors il est effectivement atteint et vous conviendrez que c'est exactement le même problème avec le vent qui souffle ou le soleil qui brille même lorsque l'on en a pas besoin (d'où les différents scenarii de stockage de l'énergie produite pendant ces périodes et qui sont valables quelle que soit la source finalement)...

Cependant il me semble que votre objectif est plutôt de contrer l'argument du "nucléaire/gaz/pétrole = source d'énergie pilotable, ENR = sources non pilotables car dépendantes du bon vouloir de la nature". Si c'est le cas, vous conviendrez que le sujet du "pilotage" (comprendre source pilotable d'énergie) ne se situe pas dans l'extinction de la source, mais bien dans son démarrage... Et il est tout de même plus "facile", en cas de besoin d'énergie (température qui chute brutalement par exemple) de démarrer une tranche de centrale nucléaire que de démarrer un parc d'éolienne sans vent (on souffle dessus?) ou une ferme de panneaux solaires la nuit (on fait un lâcher de lucioles?).

Encore une fois, j'ai peut-être mal compris votre propos.

Rochain Serge

04/01/2023 à 09:41

Si la température chute bruquement il n'est pas question de rallumer un réacteur arrété pour palier le besoin immédiat, d'une situation à l'arret il faut deux jours pour redémarrer un réacteur nucléaire.

Quant à comparer cette situation aux possibilités des renouvelables qui ne sont pas uniquement les éoliennes, si vous parlez de vent nulle part, d'un oubli du Soleil à s'être lever le matin et d'un asséchement subit des fleuves, refroidissement tout aussi subit des entrailles de la Terre fournissant l'énergie géothermique, disparition brutale des courants marin, et des marées, ainsi qu'une surprente interruption de l'alimentation des centrales à biogaz, il faut plustôt le comparer au cas d'une panne généralisée des 56 réacteurs nucléaires ce qui apparait comme hautement plus probable que la faillitte globale des techniques renouvelables comme nous venons de le vivre avec beaucoup d'inquiétude durant plus de 8 mois avec un pic de 32 réacteurs à l'arret simultanément, soit plus de 57% du parc, dont les plus puissants ce qui a conduit à près de 65% de défaut de puissance.
Il est toujours comparativement interessant que l'argument "pas de vent" toujours sous-entendu "sur l'ensemble du territoire" est systématiquement évoqué sans que cela ne trouble l'auteur de la déclaration (comme vous en ce moment même) alors que si j'osais dire avec le même sous-entendu "quand les réacteurs sont en panne" je lirais aussitôt en retour une volée de noms d'oiseaux soulignant ma stupidité.
De plus pour avoir de tels discours ils ne faut certainement jamais regarder les prévisions météo à la TV qui indiquent par des petites flèches le sens du vent. Sans être suffisament informatif pour autant cela permet tout de même de constater deux faits importants, d'une part qu'il y a du vent tout le temps quelque part et sur ne nombreux "quelques parts", et d'autre part qu'ils sont le plus souvent orientés différemment selon la régions, ce qui est une préciseuse indication pour comprendre qu'ils s'agit de régimes de vents différent et indépendants les uns des autres.
La véritable question est de savoir le niveau d'équipement nécessaire à chaque région pour garantir un apport suffisant non seulement à chaque région d'implantation mais également l'apport de secours sur lequel on peut compter pour participer à la fourniture d'une autre région en sous-production. Vous voyez que ce n'est pas une simple allégation qui peut valider ou invalider le recours à l'éolien ou à l'ensemble des dispositifs de production renouvelables qui peut trancher quant à la possibilité de ne recourir qu'à ces renouvelables, ou pas, pour produire notre énergie électrique, de demain.

Rochain Serge

28/12/2022 à 20:05

Vous voyez vous colpoertez toutes les fakes de bistrot que vous voyez sans rien vérifier..... ce dont vous maccusez par ailleurs... Port la Nouvelle ? j'ignorais que j'habitais à Port la Nouvelle, en fait vous trinez bien les ragots qui trainent.
Non ma technique est de véhiculer des message montrant la vérité face a la montagne de fakes inventée par le lobby nucléaire que des gens comme vous colporte sans rien controler.
Par exemple il reste environ 50 ans de reserve d'uranium au rythme de la consomation actuelle on se propose de construire de noveaux réacteurs nucléaires dont les deux premiers fonctionneront dans 15 ans au mieux et que l'on dimentionne poiur qu'ils produisent durant au moins 50 ans.... ça va , cela ne vous pose pas de problème ?

Jcc

22/12/2022 à 21:10

Avec ça la cause ecologiste avance...
Les idéologies sont difficiles à combattre , de tout bord...

Nicole

22/12/2022 à 22:39

Monsieur JANCOVICI est selon moi un lanceur d'alerte de longue date qui donne des clefs pour s'instruire. A chacun de se faire son opinion. Dans ma vision de sa personnalité, son passé de polytechnicien en fait une personne dévouée à l'intérêt collectif orienté France, mais pas seulement. Il y a trouvé débouché professionnel que je trouve plutôt vertueux. Que les objecteurs se dotent d'un bagage opposable et je verrai à enrichir ma réflexion. Pour le moment, le pragmatique l'emporte sur l'émotionnel. Le concret l'emporte sur les idéologies.

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:43

Bisounourcette la dame qui prend le clown pour un lanceur d'alerte, c'est touchant 😊😀

Ed

23/12/2022 à 18:40

Pardon Rochain... On peux connaitre votre dommaine de compétence ?
Ce type est un troll russe c'est pas possible ! en plus il nous fait perdre motre temps.
La bonne nouvelle c'est qu'on est plus nombreux que lui apparemment.

Bob

24/12/2022 à 18:58

Un troll payé par Greenpeace sinon.. il est incroyable punaise avec son bistrot et son music-hall en boucle.. 😱

aurh

23/12/2022 à 13:02

Vous avez parfaitement raison....

Vans

22/12/2022 à 23:00

L'écologie politique raconte souvent n'importe quoi car sa base militante n'a pas eu de formation scientifique.
Jancovici dit les faits aussi désagréables soient ils à entendre aux oreilles des idéalistes.
Cette BD prône avant tout la sobriété et remettant aussi les énergies renouvelables à leur juste place (nécessaires mais non suffisantes).
Le nucléaire y joue aussi un rôle, même si cela déplaît aux écologistes politiques.
Finalement, cette BD colle assez bien avec les récentes mutations de certains écologistes qui passent de l'idéal à la réalité pragmatique.

Cartman

23/12/2022 à 00:20

Jancovici démonte scientifiquement toutes les merdes qui sortent de la bouche des antinucléaires, pour la plupart des bobos pour qui nucléaire = bombe atomique voilà le niveau de ces prix nobels ! Et le plus rageant est qu'il le fait avec calme.
L'écologie ça n'est pas ce que l'on a envie d'entendre, c'est aussi faire face à la réalité, notre consommation nocive et notre désire utopique d'une énergie magique 0 pollution, n'en déplaisent aux "écolos" de science po.

The anonymous

23/12/2022 à 01:33

La vérité est dure à attendre pour certains.
Il ne leur reste plus qu'à dénigrer ce magnifique ouvrage de la plus basse des manières.
Se faire attaquer par reporterre, cette presse de caniveau, est le plus beau compliment qu'on puisse faire.
Le monde sans fin reste cependant la référence dans la pédagogie à la transition vers un monde decarbonné.

Christophe

25/12/2022 à 23:16

Oui, enfin, le GIEC, l'AIE, RTE, tout ça, c'est du « caniveau » aussi, pour vous ?

Janodou

23/12/2022 à 03:52

Ce qui est le plus important dans le discours de JM Jancovici c'est que tout ce qu'il dit est démontrable et objectif (et plutôt bien expliqué). Certes beaucoup n'acceptent pas "qu'on ait un autre avis qu'eux" (la chanson est connue) et préfèrent les principes apparemment sympathiques (mais seulement) et faire la guerre aux "gros" (dont par ailleurs ils cirent les bottes). Seuls les arguments comptent !
L'article est litigieux lorsqu'il présente Jancovici comme une personne controversée. Jancovici nourrit une controverse (saine et utile). C'est évidemment totalement différent ! Étonnant qu'une revue littéraire fasse une telle confusion/détournement de sens ...

Elodie Fameuse

23/12/2022 à 04:30

Dans leur anti-nucléarisme primaire , des écologistes haineux ( ils ne le sont pas tous évidemment ) ne veulent absolument pas voir que le pari pro-nucléaire de Jean Marc Jancovici n'est pas de relancer la machine économique tout en la décarbonant . Son pari , et il le défend avec des arguments qui tiennent la route , c'est que plutôt de miser sur les énergies renouvelables pour décarbonner notre économie ( energies totalement intermittentes et nécessitant un système d'équilibrage à base de centrale au gaz coûteuses et fortement génératrice de CO2 , l'Allemagne est le contre-exemple dans ce domaine avec des centrales au charbon à côté de ses centrales au gaz ) , il vaut mieux miser sur le nucléaire . Et il précise bien que ce choix technologique ne vise pas à étendre le parc nucléaire pour maintenir notre niveau de vie matérielle , mais juste à servir d'amortisseur de décroissance . Car l'extension du parc qu'il propose ne vise pas à remplacer toutes les énergies fossiles consommées en France , juste à remplacer une partie des énergies fossiles utilisées . L'autre partie ne devant plus être consommée . Il est clair la dessus . C'est un partisan de la décroissance comme ceux qui ont compris que l'on va dans le mur . Mais il ne propose pas d'aller directement dans le mur en supprimant toutes les énergies d'un coup , juste de planifier la décroissance . Ceux qui veulent une décroissance dure sont des utopistes pur jus . De toute façon , il fort probable que la décroissance ne sera pas choisie car elle demande de se serrer la ceinture , et les esprits ne sont absolument pas prêts

thaliesan@hotmail.fr

23/12/2022 à 09:40

Tout à fait d'accord avec tout ce que vous dites. Jancovici à toujours dit que la surconsommation était le problème majeur. Il a expliqué d'ailleurs que même avec sa proposition, il nous faudrait choisir la sobriété sauf à se prendre un sacré mur. Cet ouvrage traite principalement de nos excès mais effectivement les citoyens ne semblent pas du tout prêts.

Gaetan

23/12/2022 à 05:47

Il est très bien cet album. Ce qui est dommage c'est que nous avons en France les pires écologistes incapables de réfléchir et que ceux qui prônent une sortie du nucléaire ne pensent pas aux conséquences qui ne seront que pires. Ils continuent leur croisade de manière purement dogmatique sans être capable de reconnaître qu'ils se sont trompés, ce manque de maturité et de discernement ne leur donne malheureusement pas une grande crédibilité.

Adrien

23/12/2022 à 06:58

Je ne vois pas comment on peut faire plus factuel que JM Jancovici.
Effectivement il agit en ingénieur. Ces associations antinucléaires ont malheureusement choisi de conserver une position dogmatique en jouant sur les émotions. Factuellement, les pays qui sont sortis du Nucléaire ont simplement remplacer des réacteurs (qui rejettent de l'eau...) par des centrales à charbon (qui reste le mode le moins onéreux et 100% pilotable). Heureusement de plus en plus de personnes sensibles à l'écologie prennent du recul. Maintenant le virage du retour au nucléaire est en marche.

Christophe

24/12/2022 à 10:38

Pour faire plus factuel, on peut prendre en compte les agences d'expertise comme l'AIE (qui voit à horizon 2050 33% de solaire, 35% d'éolien, 12% d'hydro et 8% de nucléaire), ou des rapports du GIEC qui estiment qu'aussi bien le solaire que l'éolien ont des potentiels d'atténuation des émissions de CO2 environ 5 fois supérieures au nucléaires, ou bien rappeler certains ordres de grandeurs comme le fait que le nucléaire produit actuellement à peine 3% de l'énergie finale mondiale et qu'il pourra au mieux doubler d'ici 2050 selon l'AIEA.
Ce sont quelques exemples, il y en a bien d'autres.

verpin

24/12/2022 à 14:06

Et donc?Les énergies fossiles représentent la majeure partie du mix énergétique mondial, donc il faut continuer à les privilégier? L'AIE fait une projection et non une recommandation, quant au GIEC, il faut voir à quelle échelle de temps on parle(vu que si on considère l'atténuation des émissions de CO2, c'est qu'on est à échelle de temps limitée)

Christophe

24/12/2022 à 15:30

...et donc c'est bien le solaire et l'éolien qui vont devoir assurer le gros du boulot dans les décennies prochaines, contrairement à ce que Jancovici clame depuis des années. C'est tout.

verpin

25/12/2022 à 15:25

Avec l'éolien et le solaire uniquement, on est très mal parti. A l'heure actuelle les seuls pays qui ont décarboné leur électricité, utilisent l'hydraulique, la géothermie pour l'Islande et le nucléaire.
Le développement des énergies intermittentes repose sur un pari technologique et industriel loin d'être gagné d'avance. "Mettre tous ses yeux dans le même panier" pour reprendre un mantra des écolos est des plus dangereux.

Christophe

26/12/2022 à 10:23

Ne pouvez-vous vraiment pas essayer de maintenir votre concentration la dizaine de secondes nécessaire à la lecture du commentaire auquel vous répondez, ou bien tordez-vous systématiquement les propos à la façon d'un Jancovici maltraitant les données disponibles ?
Je n'ai ni écrit qu'il fallait se passer se passer du nucléaire, ni écrit que nous étions bien partis. Nous fonçons droits dans le mur et Jancovici alterne coups de freins (sobriété) et coups d'accélérateurs (ses crachats sur le renouvelable).
Je reprends simplement les estimations des grandes agences d'expertise et constate qu'elles sont en flagrantes contradiction avec les propos de JMJ qui voudrait nous faire croire que c'est le nucléaire qui va assurer l'essentiel. Et je déplore le fanatisme de ses adeptes trop paresseux pour consulter une source.

verpin

26/12/2022 à 14:28

Essayez d'appliquer vos propres conseils, et lisez ce qu'on vous répond plutôt que de supposer que votre interlocuteur est Jancovici(vous avez l'air de faire une petite fixation...)
Vous dites que vous n'êtes pas opposé au nucléaire, mais il se trouve que les gens qui ont fait ce piratage(et le texte d'actualitté) sont clairement des anti-nukes, tout comme la majeure partie de ceux qui font du JMJ-bashing.
Pour ma part, comme je connais ses écrits depuis plus20 ans; je peux dire que son discours est d'expliquer que les EnR intermittentes ne suffisent pas à répondre au problème, et qu'il faudrait en passer par de l'efficience, de la sobriété et(eh oui!) du nucléaire.
Cela ne m'empêche d'avoir un regard critique sur ce qu'il dit, en particulier sa lecture de l'économie où il fait de la question de l'énergie l'explication mono-causale de toute l'histoire de conjoncture ces 50 dernières années, ou sur le fait que sa façon de s'exprimer en lançant des formules chocs ou en usant de raccourcis conduit à pas mal d'approximations.
Il n'empêche que le nucléaire a toujours été qu'une faible partie de son propre, mais que c'est justement cela que lui reprochent la plupart du temps ceux qui tirent à boulets rouges sur lui.

Christophe

26/12/2022 à 16:29

J'ai maintenant bien compris que vous planiez très loin au-dessus des réalités, mais juste pour le geste : toujours à Genève, Jancovici présente le nucláire comme un parachute ventral de 70m² alors que l'éolien et le solaire en constitueraient un de 3cm². Rapport des surfaces de plus de 200 000 en faveur du nucléaire, alors que les productions sont déjà égales aujourd'hui et que tous les scénarios comptent au minimum 5 fois plus sur éolien et solaire que sur le nucléaire.
C'est de la désinformation caractérisée et vous avez décidé de fermer bien fort les yeux comme un petit gamin capricieux qui refuse qu'on lui explique que le Père-Noël n'existe pas.

El Gringo

23/12/2022 à 08:18

La maison brûle et nous regardons et les pro et les anti glisser des errata et anti-errata dans une BD.

Christophe Chomant

23/12/2022 à 08:20

Cette lamentable affaire de faux erratum (faut-il que les anti-nucléaires dogmatiques soient aux abois !), appuyé sur des arguments ridicules (« mécénat = compromission ») donne finalement un nouveau coup de projecteur sur ce formidable album, base de données et de connaissances à partir de laquelle on peut véritablement commencer à discuter du réchauffement climatique, de ses enjeux énergétiques, civilisationnels, et des (hypothétiques) solutions en aval.
Ou l’arroseur arrosé… :-D

FA

23/12/2022 à 08:55

Mouais, JMJ est présenté comme un gourou à la solde des grosses multinationales polluantes... J'aimerai simplement que ses détracteurs apportent autant de chiffres, de faits, de preuves tangibles que lui.
Antinucléaire par éducation, je suis obligé de retourner mon jugement tellement le déroulé argumentaire tient la route. A condition de bien se mettre d'accord sur l'urgence actuelle : le CO2. Oui les déchets nucléaires (moins "dangereux", moins nombreux qu'on nous les décrit), le nombre de morts dû aux accidents nucléaire (accidents que l'on compte sur les doigts d'une main) contre le nombre de morts réels dû au charbon (23000 décès/an, en Europe seulement. Ce sont des morts réelles, pas du "peut être que si jamais..."). L'Allemagne ferme ses CN pour rouvrir de la centrale charbon...
On (Greenpeace entre autres) a collé une image fausse sur le nucléaire qji engendre des peurs irrationnelles et détourne le débat.
Enfin, réduire le discourt de JMJ à du simple lobby pro-nucléaire c'est manquer la très grande majorité de ce qu'il a à dire sur la fin du pétrole et la dépendance absolue qu'entretient notre société moderne. Comme il le dit "le nucléaire est un parachute ventral, la chute sera moins douloureuse si on en a un".

Christophe

24/12/2022 à 14:56

Il suffit pourtant de consulter les rapports de l'AIE, du GIEC ou de RTE pour voir à quel point Jancovici tord les faits dès qu'il est question de renouvelable et de nucléaire.

Pierre

26/12/2022 à 23:01

Aucune de ces entités n exclut le nucléaire, clarifiez vos propos, les sous-entendus ne veulent rien dire.

Christophe

27/12/2022 à 10:43

Bonjour Pierre. J'ai déjà « clarifié » mes propos à de nombreuses reprises dans le fil.
Le scénario zéro carbone de l'AIE, c'est une électricité à 33% solaire, 35% éolien, 8% nucléaire.
Le GIEC attribue au solaire et à l'éolien un potentiel d'atténuation des émissions de CO2 environ 5 fois plus élevé que celui du nucléaire.
Le nucléaire produit actuellement environ 3% de l'énergie finale mondiale (celle qui est à décarboner) et l'AIEA estime que cette production pourra au mieux doubler d'ici 2050.
Une fois qu'on a ces ordres de grandeurs en tête, on peut mesurer le décalage avec le discours de Jancovici qui dit par exemple à Genève que le nucléaire est notre parachute de 70m² alors que les renouvelables sont un parachute de 3cm².
C'est de la désinformation caractérisée.

Pierre

27/12/2022 à 22:57

Il manque des éléments sur le stockage, pour faire face a l intermittence. Vous n en parlez pas, ça ne vaut guère mieux que jancovici.

Pierre

27/12/2022 à 23:36

Entre ce que vous enoncez et les propos de JMJ, Ou est la contradiction ?
Elle est très mince.
Vous cherchez à exister et n appréciez pas la vente de cette BD ?
vous allez encore prêter à JMJ des propos qu il n a pas tenu pour tenter de le discréditer.
Sortez votre BD, on vous suivra de près.

Christophe

28/12/2022 à 08:57

Très cher Pierre,
Encore une fois, concernant le stockage : voir la chapitre « sécurité d'approvisionnement du réseau » du rapport « futurs énergétiques 2050 » disponible au téléchargement.
Concernant l'écart avec JMJ : ce sont les ordres de grandeur : JMJ fait croire que le nucléaire est notre véritable parachute, le reste étant de la déco (je vous ai déjà cité une référence précise et vérifiable), tandis que toutes les agences pensent que ce sont le solaire et l'éolien qui feront le gros du boulot. Cet éolien et ce solaire que JMJ aime tant flinguer avec des arguments de pilier de bistrot.

Jay

23/12/2022 à 09:17

C'est curieux mais quand REPORTERRE édite un certain nombre d'articles qui sont démentis par les faits, je ne lis aucune demande d'ERRATUM de ces braves âmes que je ne saurai qualifier.
JANCO a commis un crime affreux: il a ouvert les yeux du grand public sur les liens énergie/climat et ce faisant remis en cause la croyance dans le TOUT RENOUVELABLE en expliquant que le nucléaire était un moindre mal pour sauvegarder un peu de civilisation industrielle. La plupart de l'ouvrage est consacré à la sobriété mais ca ne suffit pas à ces braves âmes à la rigueur à géométrie variable. L'ALLEMAGNE est en train de montrer comment s'enfoncer dans une impasse à la fois énergétique et climatique ? Le charbon tue à court, moyen et long terme ? Est ce que ces braves âmes en disent un mot ? Mais non voyons, circulez. Le problème, c'est JANCO.
Quelle misère !!

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:34

Vôtre Janco n'est qu'un clown qui ne cherche que le buzz avec des démonstrations aussi fausses que grossières dans ses confs pour ignorants désireux de continuer à l'être.... ET DONT VOUS FAITES PARTIE.
L'URANIUM N'EST PAS INÉPUISABLE et déjà le nucléaire dans le monde ce n'est même plus 10% alors que les renouvelables ces déjà 26% de la production d'électricité et sa part augmenté chaque année quand celle du nucléaire diminue.
Parlons en de votre objectivité et de votre connaissance du problème de l'énergie.

Jay

23/12/2022 à 10:59

A part traiter de Clown et d'etre injurieux, tu fais quoi ?
T'as beau répondre aux commentaires qui te déplaisent, tu vois bien que tu ne convaincs pas.
J'ai pitié pour toi mon pauvre.
Pour le reste, si tu as un peu de neurones, explique moi pourquoi tu ne te bats pas contre le charbon qui pollue à court, moyen et long terme. Ou contre le gaz ou le pétrole qui non seulement nous coutent un pognon de dingue mais nous mettent en insécurité stratégique tout détruisant les possibilité d'une terre vivable pour des milliards d'humain dans quelques décennies ?

Otatiaro

23/12/2022 à 17:15

La BD s'appelle le "monde sans fin", et a pour but d'expliquer que les ressources ne sont pas infinies contrairement à ce que beaucoup pensent.

Votre argument (répété ad nauseam, en même temps vous n'en avez que deux ...) est que l'uranium n'est pas infini ... oui, c'est bien ce qu'il explique, en quoi c'est un argument contre ?
Avez-vous seulement lu l'ouvrage ? J'ai un gros doute ...

Et concernant votre second argument, que le nucléaire c'est moins de 10% et en perte de vitesse, alors que les EnR c'est 26% ... je cite la page https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-energie-2021/11-international : " La contribution du nucléaire a été multipliée par 2,1 en 40 ans, atteignant 4,9 % en 2018. La part des autres énergies (solaire, éolien, géothermie) est passée de 0,1 % à 2,0 % en 40 ans."
Donc vos chiffres et vos tendances sont erronées (et non sourcées contrairement aux miennes ...).

Je rajoute que l'Asie représente en 2018 41% de la consommation mondiale ... et d'après l'IAEA, il y a 18 réacteurs nuclaires en construction en Chine (pour 55 en fonctionnement), donc il y a une accélération très forte sur le nucléaire chez eux.
Source : https://pris.iaea.org/PRIS/CountryStatistics/CountryDetails.aspx?current=CN

En France en 2020, on avait 75% de nucléaire dans sa prise électrique. En baisse de 8.7% à cause des débiles qui pour des raisons politiques et anti-scientifiques on décidé d'arrêter par exemple Fessenheim. Source : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-energie-2021/6-bilan-energetique-de-la-france

Conséquence directe, la réouveture d'une usine à charbon en Moselle, pour que ces mêmes débiles n'aient pas froid cet hiver ... Source : https://www.usinenouvelle.com/article/la-centrale-a-charbon-de-saint-avold-redemarre.N2071247

C'est comme ça qu'on argumente, pas en répétant à l'infini deux arguments éculés, totalement faux, et qui sortent d'on ne sais ou ...

Serge Rochain

23/12/2022 à 10:12

Le soi disant spécialiste de l'énergie et du changement climatique de cette BD, JM Jancovici, n'est en fait qu'un amuseur public qui fait des numéro de music hall dans ses conferences pour faire rire son publique naïf et béotien. Un exemple visant à ridiculiser l'éolien ? Le vent tombe, le TGV s'arrête !
On peut dire la même chose à propos du nucléaire et c'est justement plus d'actualité avec la moitié du parc en carafe il y a 9 mois et dont EDF NE SE RELÈVE Pas avec encore 16 réacteurs en panne donc seulement 40 e' fonctionnement alors qu EDF nous en promettait 51 en fonction pour Noël et les 5 restant pour le printemps. Il n'y a jamais eu la moitié des éoliennes arrêtés ensemble en France. Et c'est loin d'être la seule démonstration des fourberies de Jancovici.
Serge Rochain

Macron

23/12/2022 à 10:48

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Christophe Chomant

23/12/2022 à 11:30

Pour maintenir un réseau électrique stable, il faut un minimum de source pilotable.
Ce que peuvent offrir les hydrocarbures (mais carbonés), l’hydraulique ou le nucléaire :-)

Christophe

24/12/2022 à 10:40

Le rapport de RTE consacre un chapitre entier à la sécurité d'approvisionnement du réseau et explique bien comment faire y compris dans le scénario 100% renouvelable.
Je préfère pour ma part la vision de Bihouix qui est d'accepter que quelques fois dans l'année, on n'a pas autant d'électricité que l'on voudrait.

verpin

24/12/2022 à 13:57

Le rapport RTE est très clair sur les incertitudes qui pèsent sur les scénarios 100% renouvelables. ceux-ci supposent de créer des industries ex-nihilo dans la production, stockage, transport et utilisation de l'hydrogène, et en même temps rendent nécessaires des objectifs très ambitieux en matière d'efficacité et de sobriété énergétique. Quant au fait de manquer d'électricité, c'est justement ce qui peut nous mener au black out...

Christophe

24/12/2022 à 14:53

Vous racontez décidément n'importe quoi. Tous les scénarios de RTE sont basés sur la même production. Le scénario de référence étant 645TWh. Le fait que l'on soit en tout renouvelable ou non ne change strictement rien aux efforts de sobriétés qui ont été repris de la SNBC.
Et pas de chance pour Jancovici, même le plus nucléarisé des scénarios nécessiterait de l'éolien (cette techno du moyen-âge) et du solaire massifs.

verpin

24/12/2022 à 16:37

Comment cela??? Il y a plusieurs scénarios de demande qui sont envisager par le rapport RTE. Le principal correspond à 645 Twh d'électricité, et deux autres principaux(appelés sobriété et réindustrialisation) sont eux à 550 et 750 Twh. C'est justement la capacité des scénarios 100% Enr a répondre aux scénarios les plus gourmands qui les rend incertains.
Après cela, vous osez expliquer que je raconte n'importe quoi? Franchement, discuter avec les antinuke est très instructif pour réaliser à quel point la mauvaise foi peut aller loi.

Christophe

24/12/2022 à 18:52

D'abord, pas de chance, je ne suis pas antinuke. Je suis antifakenews.
Or, vous avez dans votre commentaire précédent prétendu que le 100% renouvelable impliquait plus de sobriété, ce qui est faux. Le 100% renouvelable répond autant aux 645TWh que les autres dans la variante de référence.
Par ailleurs, dans le 100% renouvelable, ce n'est pas tant la capacité à fournir 645TWh qui est mise en doute, que la capacité à les fournir systématiquement au moment où on les veut.
Vos propos sont ou bien très approximatifs par manque de concentration, ou bien mensongers.

verpin

26/12/2022 à 11:13

Vous prétendez être antifakenews mais vous répétez encore une fois que RTE n'envisage qu'une production de 645 Twh alors que ce n'est juste que le scénario de référence au niveau de la consommation d'autre sont envisagés, et que . Et oui, les scénarios plus gourmands génèrent plus de tension(quelle découverte..)
Par ailleurs, arguer que le problème, c'est la capacité de subvenir à la demande à tout moment, c'est confirmer que ces scénarios demandent davantage de maîtrise de la consommation.

Christophe

26/12/2022 à 11:40

Toujours compliqué de savoir si vous souffrez de réelles difficultés de lecture ou si vous êtes un menteur invétéré. Quoi qu'il en soit, je n'ai jamais prétendu que RTE n'envisageait que 645TWh de production. J'ai simplement rappelé qu'il s'agit de la production de référence héritée de la Stratégie Nationale Bas Carbone et que les scénarios envisagés ensuite pour la produire (nucléaire ou pas) n'ont rien à voir avec ce niveau de production. Il existe effectivement des variantes sobriété, réindustrialisation, hydrogène +...

Christophe

24/12/2022 à 15:00

Encore une fois, puisque vous parlez de choses que vous ne connaissez visiblement pas :
1) Il n'y a aucun lien entre les efforts de sobriété et le contenu du mix électrique des différents scénarios.
2) Effectivement, le scénario 100% renouvelable est jugé très hypothétique et il est clair que nus ne ferons pas ce choix, mais le scénario 50% nucléaire est également jugé très hypothétique et nous ne pourrons rien décarboner sans éolien et solaire massifs contrairement aux âneries véhiculées par Jancovici depuis des années.
On vient de passer un an à importer à tout va depuis l'Allemagne parce que nos réacteurs ne sont finalement pas si pilotables que ça. J'ai du mal à comprendre que l'on puisse encore défendre ces grossièretés.

verpin

24/12/2022 à 16:53

1) Encore une fois la capacité mise en doute des scénarios 100% EnR repose sur leur manque de fiabilité vis à vis des scénarios de demande les plus gourmands. Cela a pour conséquence logique que leur réalisation nécessite, pour être assurée d'être assortie d'une consommation énergétique moindre.
2) Je n'ai perso jamais prétendu qu'il ne fallait pas développer les EnR et ce n'est pas ce que je comprends de Jancovici, simplement je considère qu'il y a trop de doutes sur les scénarios 100% Enr pour miser dessus.

Christophe

25/12/2022 à 10:14

Votre point n°1 est une non compréhension du rapport
Votre point n°2 n'a pas grand chose à voir avec le problème Jancovici. Jancovici passe son temps à dire de ne pas faire de solaire ou d'éolien en France (avec des arguments ridicules mélangeant largement mix électrique et mix énergétique), alors qu'il n'existe aucune voie de décarbonation sans solaire et éolien massifs selon RTE.

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:54

Du pilotable oui, mais pas le nucléaire qui ne l'est que si on ne lui demande pas de le prouver. D'ailleurs, en France il a toujours eu besoin de l'hydraulique pour lequel nous sommes bien lotti, car lui même n'a jamais assurer le suivi de charge. Quand d'autre n'ont pas notre chance comme ceux du plat pays de Brel veulent faire intervenir le nucléaire, ça ne parche pas une fois sur deux. Vous voulez un exemple ?
https://www.revolution-energetique.com/belgique-le-nucleaire-met-les-eoliennes-a-larret/
En voici un deuxième pour ces malheureux Belges qui n'onrt pas de montagnes et de barrages pour réguler l'équilibre du réseau et qui essaient de se rabattre sur la supposée souplesse du nucléaire :
https://www.revolution-energetique.com/comment-le-nucleaire-a-force-des-eoliennes-a-stopper-leur-production/

Vous y croyez toujours au nucléaire pilotable ?

Christophe Chomant

23/12/2022 à 11:48

À titre d’exemple, la France consomme chaque année 87 Mtep, dont nous devons décarboner les 3/4, soit 65 Mtep.
Ces 65 Mtep (prenez votre calculette) pourraient être produits par :
- 172.000 éoliennes de 2MW
- ou 7.500 km² de photovoltaïque
- ou 750 barrages de 150 MW
- ou 129 réacteurs nucléaires de 900 MW
Ni une option exclusive, ni même un mix ne sera donc techniquement possible.
En sachant par ailleurs que les ressources minières (cuivre, cobalt…) nécessaires aux éoliennes décroissent et que leur coût énergétique (donc climatique) en terme d’extraction va croître de façon exponentielle. Sans compter leur coût énergétique de fabrication et de transport. Sans compter non plus l’importante pollution des sols et des eaux causée par l’extraction de ces minerais (voir Aurore Stéphant), beaucoup plus impactante pour l’environnement que les déchets nucléaires.
Quel mix nous proposez-vous donc pour lutter contre le réchauffement climatique ?
Même avec un mix EnR-nucléaire développé à son maximum, nous ne parviendrons malheureusement pas à décarboner nos hydrocarbures :-(

Christophe

24/12/2022 à 15:36

Pas sûr de savoir si c'est à moi que vous vous adressez, mais dans le doute je réponds :
Je ne propose personnellement rien, mais m'en remets aux agences compétentes. Aussi bien l'AIE que le GIEC préconisent une électricité à très forte majorité renouvelable (à peu près 70% solaire + éolien) et environ 10% nucléaire d'ici 2050.
Mon avis est que le plus urgent est de changer de modèle de société et d'arrêter de faire de la croissance du PIB un objectif.

verpin

26/12/2022 à 11:22

Vous vous rendez compte que le GIEC et l'AIE parlent au niveau mondial? Il est question de la France ici. Votre argument revient à expliquer que l'Islande ne devrait pas utiliser la géothermie parce que c'est marginal au niveau mondial, ou que la Norvège devrait réduire sa part d'hydroélectricité parce qu'au niveau mondial, elle est moins importante, et que ces pays devront augmenter la part de solaire bien trop faible.

Emmanuel Brouard

26/12/2022 à 11:46

Le giec produit aussi des rapports à l'échelle des régions françaises.
http://comite21grandouest.org/grand-ouest/comite21/comite21-en-action.html?id=14621

verpin

07/01/2023 à 12:20

@Emmanuel Brouard: Vous rendez-vous compte que ce que vous avez posté en lien n'a rien à voir avec le Giec, mais est juste l'émanation d'un groupe écolo(le comité 21 ) qui a juste "emprunté"(est-ce légal?) le nom de Giec pour donner de la légitimité à ses propos?

Verpin

07/01/2023 à 15:44

Je ne sais pas si vous êtes antivax, ou antinuke(quoique...), mais je constate juste que vous en avez la toxicité, et que votre obsession sur Jancovici est assez typique du second groupe.
Traiter quelqu'un de "clown de poche" est bien une insulte, et surtout une façon de ne pas répondre sur le fond: oui ou non, le mix électrique allemand est-il beaucoup plus émetteur de CO2 que le français? L'information contenue dans le lien est-elle fausse?
Je n'ai jamais invoqué mes diplômes, j'en ai parlé pour répondre à Rochain qui me traitait plus ou moins d'analphabète scientifique, du haut de son titre d'ingénieur à l'ancienneté. Personnellement, j'évite d'argumenter en invoquant une compétence auto-proclamé comme vous ou Rochain le faites, tout en reprochant aux autres d'être prétentieux, lorsqu'ils osent vous contredire.
Merci pour le lien vers le rapport "net energy by 2050", il semble qu'il s'agit d'un document beaucoup moins pointu que ceux du GIEC ou de RTE( pas de références, aucune évaluation de la stabilité du système électrique, aucune investigation de la question des matières premières, aucune incertitude sur la faisabilité). Je constate qu'il ne s'agit pas d'un scénario 100% EnR, qu'il conserve une part de fossiles(moyennant une hypothétique développement à grande échelle de la capture du CO2) et qu'il y est écrit:
There are three important sets of decisions to be made concerning nuclear power: lifetime
extensions; pace of new construction; and advances in nuclear power technology. In
advanced economies, decisions need to be made about new construction and the large
number of nuclear power plants that may be retired over the next decade absent action to
extend their lifetimes and make the required investment.

Pour ce qui est du GIEC, je m'étonne qu'un connaisseur pointu de ses travaux soit passé au travers de la référence principale : le rapport spécial de 2018 sur un réchauffement de 1.5°C(en particulier le chapitre2: https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/sites/2/2022/06/SR15_Chapter_2_LR.pdf)
Comme vous le noterez, il possède une multitude de scénarios. On peut y lire:
There are large differences in nuclear power between models and across pathways (Kim et al., 2014; Rogelj et al., 2018). One of the reasons for this variation is that the future deployment of nuclear
can be constrained by societal preferences assumed in narratives underlying the pathways (O’Neill et al., 2017; van Vuuren et al., 2017b)
Autrement dit, la part du nucléaire est contrainte en partie par des points de vue idéologiques.

Christophe

07/01/2023 à 16:42

Bonjour Verpin. Je suppose que vous vous êtes perdu sur cette page, de la même manière que dans vos arguments, et que vous cherchiez à me répondre.
Si vous ambitionnez de participer à un débat, il faut être capable de prendre en compte ce que les autres vous disent et non vous contenter de confortablement leur attribuer des positions imbéciles qui ne sont pas les leurs mais qui vous permettraient de les disqualifier sans avoir à vous creuser la tête. Je sais que Jancovici adore faire ça et que cela peut susciter des vocations, mais ce n'est pas sérieux du tout et contribue à faire sombrer le débat sur un sujet qui mérite nettement mieux.
Clown n'est bien évidemment pas une insulte. C'est une profession respectable. J'aime bien me distraire et certains sont excellents. J'avais écrit « de poche de Jancovici », parce que c'est le seul journaliste qui trouve grâce aux yeux de JMJ, tout simplement parce qu'il reprend les arguments ineptes de votre Janco. Car pour répondre sur le point qui vous fait frétiller (chose que j'ai déjà faite plus tôt, mais que vous avez probablement manquée ou déjà balayée de votre mémoire comme le fait que je ne sois pas du tout anti-nucléaire) : oui, les Allemands émettent plus de CO2 par kWh que les Français. Que faites-vous de cela ensuite ? Monsieur Jancovici, tout comme le journaliste que je nommerai pas pour ne pas insulter ses confrères, aime généralement accoler paresseusement deux données comme : les Allemands ont développé l'éolien et ont une électricité plu carbonée que la nôtre. Il ne dit pas que l'un implique l'autre, bien sûr, ce serait trop gros alors que le développement de l'éolien en Allemagne s'est accompagnée d'une réduction nette de ces émissions de GES. Mais il sait qu'il y aura un Verpin ou un autre assez distrait ou malhonnête pour imaginer une causalité. Janco est très fort à ce petit jeu.
On pourrait par exemple faire la même chose avec « la France est le pays le plus nucléarisé et n'a plus aucune industrie lourde ». C'est du bourrage de crâne niais.
Voila pour le volet « clown », qui vous passionne.
Pour le document de l'AIE, c'est bien, vous avez fait un effort. Non, ce n'est pas un mix 100% renouvelable, puisqu'il contient 8% de nucléaire comme déjà dit un certain nombre de fois. Et il y a un résidu de fossile, oui. C'est juste pour me montrer que vous l'avez lu, ou vous avez une remarque intelligente à faire ?
Concernant le GIEC, je vous ai indiqué une page qui compare les potentiels d'atténuation respectifs de différentes techniques. Vous pensez vraiment que je croyais vous avoir donné la totalité de tous leurs travaux ? Naturellement, ils ont écrit des tas d'autres choses. Et dans je ne sais plus quel rapport, ils ont même écrit (je n'ai plus la formule exacte en tête) qu'ils estimaient préférable que les pays maîtrisant le nucléaire continuent d'en faire. Là aussi, vous avez une conséquence logique à proposer ou vous vouliez juste copier-coller un truc en anglais pour faire classe ?

verpin

07/01/2023 à 20:54

Vous battez des records. Écrire dans un même message:
"Si vous ambitionnez de participer à un débat, il faut être capable de prendre en compte ce que les autres vous disent et non vous contenter de confortablement leur attribuer des positions imbéciles qui ne sont pas les leurs mais qui vous permettraient de les disqualifier sans avoir à vous creuser la tête"
pour ensuite continuer par:
" Monsieur Jancovici, tout comme le journaliste que je nommerai pas pour ne pas insulter ses confrères, aime généralement accoler paresseusement deux données comme : les Allemands ont développé l'éolien et ont une électricité plu carbonée que la nôtre. Il ne dit pas que l'un implique l'autre, bien sûr, ce serait trop gros alors que le développement de l'éolien en Allemagne s'est accompagnée d'une réduction nette de ces émissions de GES. Mais il sait qu'il y aura un Verpin ou un autre assez distrait ou malhonnête pour imaginer une causalité."
C'est très fort. Mais j'avais déjà remarqué à quel point vous aimiez attribuer à autrui vos propres défauts, mais la façon dont vous donnez un exemple dans le deuxième extrait du procédé que vous décrivez dans le premier, c'est de l'art.

Vous êtes sans doute tellement imbu de vous-même que vous imaginez que les gens qui ne pensent pas comme vous sont des imbéciles, et par suite vous ne cherchez pas à comprendre ce qu'ils disent, vous contentant d'ergoter autour quelques bout de phrases ou formules chocs.

Bien sûr, qualifier de clown quelqu'un qui ne cherche pas à faire rire, c'est une insulte. Votre malhonnêteté intellectuelle est exceptionnelle.

Pour ce qui est du GIEC, vous aviez envoyé un tableau qui parle du potentiel de diminution des GES d'ici 2030(échéance défavorable au nucléaire, bien sûr), alors que la question est l'horizon 2050, je vous renvoie vers LE rapport qui traite de cette question.

Au passage, contrairement à ce que vous semblez croire, les rapports du groupes de travail III se contentent de recenser les moyens de mitigation du réchauffement climatique, mais ne sont pas prescriptifs.

Christophe

08/01/2023 à 12:45

Cher Verpin, vous êtes sans aucun doute un as du copier-coller, mais êtes-vous capable d'articuler un petit raisonnement, afin que l'on puisse avoir une idée d'où vous voulez en venir ?
Car, je suis imbu de moi-même, sans aucun doute puisque vous le dites. Et ce n'est pas une insulte, contrairement à clown, vous le dites également.
Mais pour en revenir au fond : j'ai eu la politesse de répondre à votre question sur l'Allemagne. Pourriez-vous en faire de même et m'indiquer la suite à donner ? Vous semblez m'en vouloir énormément de dire que Jancovici et le journaliste en question se contentent paresseusement de coller deux données sans établir de causalité, mais pourriez-vous m'expliquer alors ce que ces données signifient pour vous ? Car je peux vous assurer, d'expérience, que de nombreux fans de Jancovici ont bel et bien établi le lien de causalité qui est un contre-sens absolu.
Vous avez également le droit de répondre à la question sur l'extrait du rapport du GIEC que vous avez copié-collé.
Et vous en remettez une couche en déclarant que je « semble croire » que le GIEC est prescriptif.
Pourquoi ne pas ajouter que je « semble croire » que le nucléaire rejette des des tonnes de CO2 dans l'atmosphère ou que je « semble croire » que l'on peut aller vers une croissance infinie et facile avec de l'éolien et du solaire ? Pourquoi ne pas ajouter que je « semble croire » que les vaccins sont une invention des Chinois pour nous injecter des puces électroniques et nous surveiller » ? Un tout petit bout de dignité débusqué dans un fond de tiroir ?
Bref, si le sujet de la transition énergétique vous intéresse et que vous trouvez le courage de prendre les données des agences compétentes, nous pouvons discuter, mais si c'est pour pousser chaque fois le bouchon un petit plus loin dans le fumeux, le non sens et l'injure masquée, vous pouvez vous abstenir et retourner faire la claque dans les spectacles de Jancovici.

Christophe

26/12/2022 à 11:48

Oui, je m'en rends compte, cher verpin :-)
Mais il n'aura pas échappé à votre sagacité que ces questions ne peuvent se traiter qu'en prenant en compte le contexte international, non ? Les pénuries de matières premières n'ont sans cela, aucun sens.
J'ai donc répondu au niveau planétaire, qui est celui qui doit cadrer le reste.
Cela signifie que le petit potentiel nucléaire devrait être mobilisé là où cela est vraiment indispensable. Mais certainement pas dans un pays comme a France où les conditions pour le renouvelable sont parfaites. Je n'ai pas de recommandation précise, mais il me semble évident que ce que nous avons à faire en tant que Français est :
1) Réduire notre consommation énergétique
2) Déployer largement les énergies renouvelables
3) Maintenir un savoir-faire dans le domaine du nucléaire pour pouvoir proposer des installations de réacteurs dans les pays dans lesquels ils aideront vraiment à la décarbonation.

Serge Rochain

02/01/2023 à 14:24

Verpin, Le Giec recommande à chacun d'accroître sa production d'énergie renouvelable selon ce que sa position sur la planète lui permet et à aucun moment de lla diminuer, votre argument n'est qu'une pantalonnade dont vous devriez avoir vous même conscience si vous étiez honnête dans le concept que vous défendez

Serge Rochain

02/01/2023 à 14:50

Les spécialistes du faux calcul s'en donnent à cœur joix avec les raccourcis qui permettent de magnifier l'impossible..
Par exemple ne prenez que le transport responsable du tiers des émissions de GES qui consomme un certain nombre de Tep de mazout que vous convertissez très naïvement en électricité qu'il faudra donc produire en plus.
Mais il en faudra en vérité environ trois fois moins que ce que donne votre calcul car rien que la différence de rendement entre le moteur thermique du VT de l'ordre de 35% et celui du moteur électrique du VE de remplacement de 98%. Ajouter les Tep nécessaires au usines de raffinage du brut jusqu'aux produit dont vous gorgé le réservoir et les transports de ces usines vers les pompes, plus vos consommation de chez vous à la pompe...
Bref si tout le parc de voitures français environ 40 millions était électrifié il suffirait de 200 GWh par jour soir environ la production de 8 réacteurs nucléaires !
Et le reste est à l'avenant. Les calculs à faire ne sont pas très compliqués mais cela ne justifie pas de les faire à la hussarde !
Il sera parfaitement possible de résoudre ce problème qui n'impose que multiplier par 2,5 à 3 notre production électrique actuelle, rien d'insurmontable que ce soit par les renouvelables 100 % ou un mix renouvelable/nucléaire, ce dernier étant un passage obligé même s'il ne pourra pas durer très longtemps en raison de la réfaction croissante de l'uranium.

Luciole80

23/12/2022 à 11:19

Pour avoir écouté de nombreuses conférences de Jean marc Jancovici , il ne semble pas être un défenseur du nucléaire , il expose simplement le fait qu'en l'état actuel des choses nous n'avons pas de solution à court ou à moyen termes et qu'il faudra faire avec pour le moment .
Il ne semble pas non plus prôner le progrès technique comme solution aux problèmes climatiques mais plutôt une prise de conscience des limites planétaire . J'en comprends justement que le système capitaliste actuel ne fonctionnera pas sur le long terme et que la " décroissance " ou plutôt une croissance basée sur d'autre critères que le PIB est à envisager sérieusement .
Dans votre article je ne vois pas d'arguments étayés ...mais il est difficile de répondre en un texte à des heures et des heures de démonstrations précises .
Je reste circonspecte face aux critiques ..peut être qu'avec un argumentaire plus développé j'en comprendrai mieux l'objet ...

Serge Rochain

02/01/2023 à 14:17

Non pas vraiment.... Jancovici DECIDE que nous n'avons pas d'autres alternatives.
Ce qui est bien sûr contestable et nombre de pays qui ont fait d'autres choix sont en train de le prouver, et de plus en plus mais rien ne se fait en un jour. De nombreuses impossibilités édictées par le nucléaire en France par la voix D'EDF se sont concrétisees partout dans le monde et notamment en France

Luciole80

23/12/2022 à 11:33

Et pour finir ce n'est pas aux détracteurs de la bd que je m'adresse maintenant mais aux journalistes qui sont parfois un peu légers dans leur travail informatif .Ce genre d'article non documenté qui ne fait que donner écho à des opinions sans étayage et argumentation simplifie et raccourci les débats ...j'attends autre chose du monde médiatique votre responsabilité est grande .

Lucas D

23/12/2022 à 11:38

Pouah l'espace commentaire me régale à lire, je crois que Serge Rochain s'est donné comme mission de répondre à tout le monde que le nucléaire c'est le MAL, il doit être abonné chez les menteurs de ReporTerre xD

Pierre

23/12/2022 à 14:44

C'est un troll comme bon nombre malheureusement ...

verpin

24/12/2022 à 16:55

Cela fait des années qu'il trolle sur tous les blogs ou les articles qui parlent de nucléaire. Chaque fois que A croire qu'il est payé à faire cela.

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:59

Ce qui démontre que votre dogmatisme est profondément enraciné car il s'oppose au reste du monde qui abandonne le nucléaire au profit des renouvealbles ..... vous ne le saviez pas ?

https://www.connaissancedesenergies.org/bloombergnef-esquisse-une-revolution-energetique-compatible-avec-les-2degc-221202?utm_source=newsletter&utm_medium=mardi-energie&utm_campaign=/newsletter/cde-magazine-6-decembre-2022

Le reste du monde est donc peuplé de trolls ?

Verpin

26/12/2022 à 13:48

Vous confondez l'Allemagne avec le reste du monde.
Pour vous les USA, le Canada, la Corée, la Chine, le Japon, la Suède , la Pologne, le Royaume-Uni, la Finlande, l'Inde ne font pas partie du monde

Serge Rochain

02/01/2023 à 13:58

Vous ignorez manifestement que le reste du monde investi plus dans le renouvelable que dans le nucléaire, quand ces pays ne lui tournent pas le dos purement et simplement.. En revanche vous confondez le reste du monde avec la France qui se jette tête baissée à nouveau dans le nucléaire pour quelques vœux gagnées aux dernières présidentielles.
Dans 15 ans nous seront bien seuls, plus aucun de nos voisins frontalier n'aura de nucléaire une fois amorti celui de ceux qui en ont encore, espagnols, italiens, suisses, Allemands, Belges... Tous ont décidé de l'abandonner. Informez vous au lieu de prêcher votre ignorance.

Serge Rochain

02/01/2023 à 14:01

Aucun des pays que vous citez n'investit plus dans le nucléaire que dans le renouvelable et pour certains d'entre eux comme la Chine, la différence est démentielle. La Chine investit 14 fois plus dans le renouvelable que dans le nucléaire.

En passant

04/01/2023 à 11:37

Article de bloomberg: https://www.bloomberg.com/news/features/2021-11-02/china-climate-goals-hinge-on-440-billion-nuclear-power-plan-to-rival-u-s
Titre original: China’s Climate Goals Hinge on a $440 Billion Nuclear Buildout

On y lit que la Chine prévoit de construire au moins 150 réacteurs dans les 15 prochaines années (plus que ce que le reste du monde a construit dans les 35 années précédentes).

Comme quoi un "investissement massif dans les ENR en Chine" s'accompagne d'un investissement extrêmement important dans le nucléaire. Visiblement il n'y a pas d'opposition, en Chine, entre ENR et nucléaire...

Rochain Serge

26/12/2022 à 11:55

Seulement rétablir la vérité car contrairement au trolls dont vous faites partie j'ai des preuves pour tout ce que j'affirme..... contrairment à vous
Voilà ma mission !

Gérard

26/12/2022 à 23:02

"j ai des preuves mais je les garde"... Et la marmotte.... Faites une BD ou taisez vous.

Serge Rochain

02/01/2023 à 13:51

Non je les garde pas, je les diffuse volontiers sans même qu'on me les demande. Mais si sur une question particulière vous ne me croyez pas ou doutez, demandez les moi.

Rochain Serge

26/12/2022 à 23:05

Bon, je viens de lire la BD et je me rends compte qu elle est bien plus nuancée que je l imaginais. Excusez mes nombreux propos précédents, j étais dans l erreur, pardonnez moi.

Reliot

27/12/2022 à 20:03

https://fr.businessam.be/le-japon-laisse-lallemagne-derriere-elle-et-opere-son-tournant-nucleaire/

Serge Rochain

02/01/2023 à 13:48

Et alors?

Arn

28/12/2022 à 11:55

Donc vous avez posté des douzaines de commentaires clivants et vindicatifs à propos d'un ouvrage que vous n'avez même pas lu !

Et vous voulez qu'on vous prenne au sérieux ? :D

Serge Rochain

02/01/2023 à 13:43

Je n'ai jamais écrit cela c'est seulement un faux écrit par un escroc qui a mis mon nom et prénom dans la fenêtre de l'identifiant dans le but de me nuire, c'est on ne peut plus clair.... Ce qui en dit long sur l'honnêteté des nucleophiles en mal d'arguments.
Serge Rochain

Verpin

02/01/2023 à 13:45

Je viens de me rendre compte que je dis des sottises depuis mon premier message et je vous prie de m'en excuser.....

Vous voyez, c'est facile de se faire passer pour un autre

Serge Rochain

02/01/2023 à 14:10

Regardez seulement comment avancé le reste du monde en consultant les stats mondiales publiées chaque années par les organismes spécialisés et les pays eux mêmes et vous serez édifiés car ce n'est pas sûr les forums que la vérité apparaît
Le nucléaire ce n'est déjà même plus 10% de la production d'électricité tandis que les renouvelables sont déjà a 26% mais le plus important en consultant plusieurs années consécutives c'est le sens des courbes avec une decroissance relativement lente mais percutante du nucléaire et une croissance vertigineuse des renouvelables notamment éoliens et solaires.
Hors de ces sources d'informations fiables, vous n'avez dans un sens comme dans l'autre que des exagérations plus ou moins dogmatiques.

Gautier

02/01/2023 à 18:24

Mais les renouvelables sont en majorité de l'hydraulique!

Rochain Serge

07/01/2023 à 09:32

Oui Gautier, c'est surtout de l'hydraulique, et c'est facile de le maintenir comme majoritaire car il suffit comme en France de bloquer le développement des autres sources renouvelable. Ainsi, de tous nos engagements de la cop 21 de 2015, aucun n'a été tenu. Par exemple nous nous étions engagés à disposer de 6 GW d'éolien offshore pour l'échénace 2020, hors, nous n'avons toujours pas le premier de ces GW, et le reste à l'avenant.
Pour en revenir à votre allégation infondée, non l'hydraulique n'est pas l'essentiel des renouvelable partout dans le monde. Par exemple au Dannemark, l'essentiel c'est l'éolien de tres loin devant une hydraulique qu'ils n'ont pas et n'auront jamais dans un pays si plat. Et si vous voulez parlez du monde, c'est encore raté car de tres loin la bioénergie est le premier renouvelable de la planète en énergie primaire, notamment par le bois :
https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-energie-2021/11-international
Mais, l'ensemble des renouvealbles, hors hydraulique, réunis talonnent ce dernier et sont en passe de le doubler dans les deux à trois années à venir en raison de leur progression :
https://www.connaissancedesenergies.org/lelectricite-dans-le-monde-en-2021-annee-de-records-220330

Dans lequel on voit que la part de l'hydraulique diminue relativement alors que la part des autres renouvelables augmente par rapport à l'année précédente de 2020 :
https://www.rts.ch/galeries/12683414.html

EN passant

03/01/2023 à 20:10

https://www.connaissancedesenergies.org/lelectricite-dans-le-monde-en-2021-annee-de-records-220330
Pour résumer sur 2021 (ce ne sont pas mes données et commentaires mais ceux de l'article en lien):
- éolien et solaire = 10%
- nucléaire = 10%
- hydroélectricité = 15,3%
- gaz = 22,2%
- charbon = 36,5% (+9% par rapport à 202, c'est d'ailleurs le pic de la production d'électricité par charbon)
- autres = je vous laisse faire le calcul ;)

Ce qu'il faut noter c'est que tout ceci s'est fait dans un contexte de hausse globale de la consommation électrique de 5,4% par rapport à 2020 (ce qui revient à ajouter la consommation de l'Inde à la consommation mondiale de 2020 qui comprenait déjà l'Inde, bien-sûr)... ce qui a engendré une hausse des rejets de GES.

Malgré le développement des filières éolienne et solaire, Ember (à l'origine de l'étude citée en lien) note que 59% de la croissance de la demande mondiale d’électricité en 2021 a été couverte par la hausse de production des centrales à charbon (contre 29% pour l’éolien et le solaire en cumul).

----

Visiblement, la réponse à l'augmentation des besoins en électricité (les +5,4% vs 2020, légitimes ou non) se fait encore très majoritairement sur le charbon... :(

Bette Paul

18/02/2023 à 07:58

Je promets de partager ce témoignage partout dans le monde une fois que mon petit ami me reviendra, et aujourd'hui, avec tout le respect que je vous dois, je tiens à remercier le Dr Emwanta d'avoir apporté de la joie et du bonheur à ma relation et à ma famille. Je tiens à vous informer qu'il existe un lanceur de sorts réel et authentique. Je n'ai jamais cru en aucune de ces choses jusqu'à ce que je lâche mon petit ami, j'avais besoin d'aide jusqu'à ce que je trouve le Dr Emwanta un lanceur de sorts de grille, et il m'a jeté un sort d'amour, et il m'a assuré que je récupérerai mon petit ami en deux jours après le lancement du sort. quatre jours plus tard, mon téléphone a sonné, et si choquant, c'est mon petit ami qui ne m'a pas appelé depuis 8 mois, et s'est excusé pour la rupture cardiaque, et m'a dit qu'il était prêt à être ma colonne vertébrale jusqu'au reste de sa vie avec moi. Le Dr Emwanta l'a libéré pour savoir à quel point je l'aimais et le voulais. Et a ouvert les yeux pour imaginer combien nous avons partagé ensemble. Au moment où j'écris ce témoignage, je suis la fille la plus heureuse du monde et moi et mon fiancé vivons une vie heureuse et notre amour est maintenant plus fort qu'il ne l'était avant même notre rupture. Alors pourquoi j'ai promis de partager mon témoignage partout, les remerciements universels vont au Dr Emwanta pour le travail excessif qu'il a fait pour moi. Vous trouverez ci-dessous l'adresse e-mail si vous êtes dans une situation où vous subissez une crise cardiaque, et je vous assure que comme il a fait le mien, il vous aidera certainement aussi. Appel/WhatsApp : +2348163136916 E-mail : dremwanta@gmail.com

Le monde sans fin

Jean-Marc Jancovici, Christophe Blain

Paru le 29/10/2021

192 pages

Dargaud

30,00 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Editis : Adrien Bosc prend la direction des éditions Julliard

Editis annonce l'arrivée d'Adrien Bosc en tant que directeur des éditions Julliard et confirme un accord pour une participation majoritaire dans les Éditions du sous-sol. Adrien Bosc, qui a fondé les éditions du Sous-Sol en 2011, occupait le poste de directeur de l'édition au Seuil depuis 2016. Il rejoint à présent Julliard, maison d'édition fondée en 1942.

01/03/2024, 15:18

ActuaLitté

Le magazine Books relance sa newsletter et appelle aux dons

Le magazine Books s'arrêtait en février 2023, à la suite de la liquidation du groupe éditorial Actissia qui en était propriétaire. Un an après un premier appel au don, la « booksletter » va être rouverte. Son équipe espère qu'il s'agit là d'une première étape vers une renaissance de la revue.

27/02/2024, 16:30

ActuaLitté

La Route : Manu Larcenet adapte le best seller de feu Cormac McCarthy

La Route (trad. François Hirsch), c'est d'abord un roman post-apocalyptique publié en 2006, Prix Pulitzer de la fiction l'année suivante. L'auteur de ce best seller, Cormac McCarthy, est lui décédé le 13 juin dernier. Le créateur de Blast, Manu Larcenet, et Dargaud, ont choisi d'adapter son plus célèbre ouvrage en bande dessinée. En librairie le 29 mars.

23/02/2024, 16:56

ActuaLitté

Grégoire Delacourt prolongera la liste de ses envies chez Albin Michel

Le 17 avril 2024, les éditions Albin Michel publient La liste 2 mes envies, le dernier roman de Grégoire Delacourt et le premier dans la maison de Francis Esmenard. Cette publication survient dix ans après le triomphe public de La liste de mes envies, qui a connu un succès retentissant avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus, des traductions dans 35 pays, y compris l'Angleterre et les États-Unis, et des adaptations au théâtre et au cinéma. 

23/02/2024, 15:10

ActuaLitté

Lise Boëll dirigera Mazarine, qui s'émancipe de Fayard

Arnaud Lagardère, le PDG de Hachette Livre, a confié à Lise Boëll le poste de directrice générale chez Mazarine. Avec une carrière dédiée à rendre la littérature accessible à tous et à promouvoir la diversité, elle est chargée d'enrichir le catalogue de l'éditeur avec des titres de fiction et de non-fiction.

22/02/2024, 22:03

ActuaLitté

Le livre Vous ne me trouverez pas sur Amazon ! disponible... sur Amazon ?

Certaines maisons d'édition ont de la suite dans les idées pour garder leur indépendance, mais la frontière entre affranchissement total et dépendance, par exemple à un distributeur, s'avère parfois poreuse. Les éditions Divergences en ont fait les frais : l'un de leurs derniers ouvrages à paraître, Vous ne me trouverez pas sur Amazon !, s'avère pourtant bien « disponible à la précommande »... sur Amazon.

21/02/2024, 18:31

ActuaLitté

La Bibliothèque à remonter le temps, nouvelle collection pour les ados

Les éditions du Cerf lancent en mars une collection à destination des jeunes à partir de 14 ans. « Les plus grands historiens » entendent rendre l'histoire accessible à tous, couvrant des périodes allant de la Préhistoire au monde moderne, incluant l'Antiquité, le Moyen Âge et le siècle des Lumières. Chaque livre résume les connaissances essentielles, présente les dates importantes et explore les théories encore sujettes à discussion, le tout en une dizaine de chapitres enrichis d'illustrations.

19/02/2024, 13:05

ActuaLitté

Réseaux sociaux, POD, promos : la recette gagnante des éditions 38

Fondées en 2015, les Éditions du 38 ont récemment révélé ses résultats 2023, impressionnants : une croissance du chiffre d'affaires de 39 % et des ventes de 32 % par rapport à 2022. Quelles sont les raisons de ce succès, déjà en germe en 2021 avec une augmentation de 10 % du CA ? Entre autres, en deux mots, les réseaux sociaux.

16/02/2024, 18:10

ActuaLitté

Editis, "en faveur d'une chaîne du livre écoresponsable"

En 2023, Editis a publié son premier bilan global et intégral des émissions de gaz à effet de serre (BEGES), couvrant les scopes 1, 2 et 3, avec l'appui de SOCOTEC Environnement, chef de file dans le secteur de la durabilité.

16/02/2024, 16:45

ActuaLitté

“Le plus beau film jamais réalisé en costumes” a son beau livre

Certains diront que si le théâtre a Shakespeare, le roman Dostoïevski, la poésie Rimbaud ou la philosophie Kant, le cinéma a Stanley Kubrick. Le cinéaste a adapté de nombreux livres durant sa carrière, toujours signés par de grands auteurs. Son film de 1975 est ainsi tiré du roman picaresque de William Makepeace Thackeray, Mémoires de Barry Lyndon (trad. Léon de Wailly), paru en 1844. Le réalisateur avait souhaité qu'il soit « le plus beau film jamais réalisé en costumes ».

16/02/2024, 11:29

ActuaLitté

"Le chef d'œuvre inédit" de Takashi Murakami sur l'IA émotionnelle 

Le 3 avril prochain, Pika Graphic publie « le chef d'œuvre inédit » du mangaka Takashi Murakami, Pino, l'IA émotionnelle. Il a été publié dans sa version originale en 2020 dans le magazine Manga Action de Futabasha, puis en un tome relié en 2022, avant d'arriver dans l'hexagone, dans une traduction de Victoria Okada.

13/02/2024, 14:25

ActuaLitté

Verso, le nouveau label des littératures de genre du Seuil

Les Éditions du Seuil annoncent le lancement, en mai, de Verso, leur nouveau label grand public dédiée aux différentes formes de littérature de genre. Sous la direction de Glenn Tavennec, Verso entend publier avant l'été quatre œuvres littéraires, chacune représentant un genre distinct, accompagné de campagnes de promotion numérique et marketing conséquentes. 

12/02/2024, 10:31

ActuaLitté

Le dernier livre de Philippe Sollers, le couteau de Salman Rushdie

L'écrivain, essayiste et éditeur français, figure première du monde littéraire et de Gallimard des dernières décennies, Philippe Sollers, s'en est allé le 5 mai dernier. Après un ouvrage hommage à l'auteur de Paradis, « le dernier livre de Philippe Sollers, écrit jusqu’au bout d’une main claire », présente son ancien auteur, Yannick Haenel. Un ouvrage au titre programmatique, La Deuxième Vie. 

08/02/2024, 14:49

ActuaLitté

Le créateur de la collection Terre humaine de Plon, Jean Malaurie, est mort

L'éminent ethno-historien, géographe et écrivain français, Jean Malaurie, est décédé ce 5 février à Dieppe à l'âge de 101 ans. Outre ses contributions significatives à l'anthropologie et à la géographie polaire, il est le fondateur de l'historique collection Terre humaine chez Plon, fondée en 1954, et inaugurée l'année suivante avec un ouvrage signé du même, Les Derniers Rois de Thulé.

05/02/2024, 17:41

ActuaLitté

En 2021-2022, 13 % des ouvrages produits envoyés au pilon

Selon les données communiquées par le Syndicat national de l'édition, 13 % de la production de livres, en 2021-2022, a été envoyé au pilon, autrement dit au recyclage. L'industrie a réduit les volumes d'ouvrages transportés vers les points de vente, mais les retours ont subi un effet de rattrapage par rapport aux années précédentes, perturbées par le Covid, puis par les difficultés d'approvisionnement en papier.

01/02/2024, 16:48

ActuaLitté

Lecture : la labellisation des manuels, “complexe et coûteuse” ?

Le rapport consacré à l'apprentissage de la lecture, présenté par les députés Annie Genevard (Les Républicains) et Fabrice Le Vigoureux (Renaissance) le 24 janvier dernier, a réservé une large place au livre imprimé. Et notamment aux manuels scolaires, dont la labellisation est recommandée par les rapporteurs. Si les éditeurs accueillent favorablement le travail des députés, cette proposition ne fait pas l'unanimité.

30/01/2024, 12:43

ActuaLitté

Philosophie : les éditions Ancrages lancent leurs premiers titres en mai 2024  

Les éditions philosophiques Ancrages, qui prévoient de lancer treize ouvrages au cours de l'année 2024, font leur entrée sur la scène éditoriale en mai 2024. Distribuées par Sofedis et Sodis, La maison aspire à revitaliser la philosophie en la rendant vivante, interactive et accessible à tous. 

29/01/2024, 16:56

ActuaLitté

Le Renard doré, collection manga pour la jeunesse et les enfants

Les éditions Rue de Sèvres annoncent la création de leur première collection de manga, Le Renard Doré. Sous la direction de Rémi Inghilterra et les conseils de Mickaël Brun-Arnaud, ces publications cherchent avant tout des œuvres de poésie et d'humour.

27/01/2024, 11:15

ActuaLitté

Livres invendus : le ministère de la Culture recommande le don

Publiée en février 2020, la loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a d'abord concerné les invendus alimentaires, puis non-alimentaires. Y compris les livres invendus, dont la destruction est désormais interdite. Ce qui n'empêche pas le pilon, considéré comme une opération de recyclage. Néanmoins, le ministère de la Culture oriente vers une évolution des pratiques, en direction du don.

26/01/2024, 11:44

ActuaLitté

Dupuis-Kadokawa : bientôt, Spirou et Lucky Luke version manga ?

Depuis le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, assez logiquement, la maison d'édition Dupuis et son homologue japonais Kadokawa annoncent un partenariat autour de la marque Vega-Dupuis. Une coentreprise, plus exactement, qui portera sur le marché français des « lights novels et aux autres contenus japonais ».

25/01/2024, 12:52

ActuaLitté

Antoinette Fouque : comment rendre les femmes plus visibles

Ce 9 mars, les Éditions des femmes — Antoinette Fouque rendront un femmage à leur créatrice. Toute une année d'anniversaire débutera ce samedi 9 mars, au Campus des Cordeliers, célébrant les 50 ans de la maison et commémorant les dix ans de la disparition de la psychanalyste, députée au Parlement européen et directrice de recherches à l’université Paris 8.

25/01/2024, 08:38

ActuaLitté

Nexus, le nouvel essai de Yuval Noah Harari, sortira à l'automne

Dans son prochain ouvrage, l'historien, philosophe et auteur, entre autres, de Sapiens, une brève histoire de l’humanité, (trad. Pierre-Emmanuel Dauzat, chez Albin Michel) entame un nouveau périple. Nexus détaillera « une brève histoire des réseaux d’information, de l’âge de pierre à l’intelligence artificielle », selon son éditeur français.

24/01/2024, 19:06

ActuaLitté

JC Lattès : Marie Grée rejoint Mahir Guven et le label La Grenade

JC Lattès annonce l'arrivée de Marie Grée en tant qu'éditrice du label La Grenade, dirigé par Mahir Guven.

24/01/2024, 18:04

ActuaLitté

Lancement des éditions Bakélite avec un roman Féroce

Bakélite est un « laboratoire d'exploration littéraire » qui publie déjà deux revues autonomes sur internet, fmr et tmp. Le 7 février 2024 sera publié le premier roman de la nouvelle maison d'édition : Féroce, de Benoît Vincent. Pour l'occasion, une soirée de lancement est organisée ce même jour à 19h30 au café à la librairie L'ours et la vieille grille à Paris, avec la présence de l'auteur et de Guillaume Vissac, directeur de Bakélite.

23/01/2024, 17:24

ActuaLitté

XIII : Jean Van Hamme de retour pour les 40 ans de la BD culte

Cette année 2024 n'est pas seulement celle du centenaire de la mort de Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, mais aussi des 40 ans de la naissance d'une série culte de la bande dessinée belge, XIII. Le scénariste Jean Van Hamme, qui a également façonné les cultes Thorgal et Largo Winch, a accepté de retrouver l'un de ses personnages fétiches à l'occasion d'un album très spécial, qui réunit une pléiade de dessinateurs.

22/01/2024, 16:44

ActuaLitté

Les Éditions du Portrait fêtent leurs 10 ans

Publier des livres pour changer le monde, telle fut l’ambition de Rachèle Bevilacqua lorsqu’en 2014, elle crée les Éditions du Portrait. Pour célébrer les 10 années de création de cette maison, plusieurs titres du fonds sont remis en avant, avec une opération spéciale pour les libraires.

22/01/2024, 15:58

ActuaLitté

Deux journées de rencontres interprofessionnelles dans les Hauts-de-France

Noshorizonsdesirables – Confrontés à des défis cruciaux dans le domaine du livre, les acteurs et volontaires du secteur s'activent. Les Rencontres régionales du livre et de la lecture des Hauts-de-France, organisées par l’Agence, visent à collaborer pour façonner l'avenir du domaine et envisager des futurs prometteurs. Rendez-vous donc à Boulogne-sur-Mer les 21 et 22 février pour cette première édition !

19/01/2024, 14:50

ActuaLitté

En 2024, Michel Lafon Jeunesse lance deux nouvelles collections

Depuis 20 ans, les éditions Michel Lafon entendent ravir les jeunes lecteurs avec des romans qui stimulent leur réflexion et les transportent dans des univers fantastiques, enrichissant leur imaginaire. En 2024, Michel Lafon Jeunesse présente deux nouvelles collections, Chifoumi et Le Club.

19/01/2024, 14:23

ActuaLitté

Julien Papelier, directeur général du groupe Média-Participations

Directeur général adjoint de Média-Participations depuis janvier 2022, Julien Papelier remplace Claude de Saint Vincent au poste de directeur général depuis le 1er janvier 2024. Une succession longuement préparée, validée par le conseil d'administration du groupe en fin d'année dernière.

19/01/2024, 11:12

ActuaLitté

Julie Cartier est nommée directrice des éditions Fleuve

Catherine Lucet, directrice générale du groupe Editis, et Marie-Christine Conchon, directrice générale adjointe, annoncent la nomination de Julie Cartier comme directrice des éditions Fleuve, placées sous la responsabilité de Sophie Charnavel. Elle demeure directrice de la maison Chatterley aux côtés de Sarah Rigaud.

19/01/2024, 07:44

ActuaLitté

Ellipse Animation à l'assaut du phénomène webtoon

Avec une expérience de plus de 60 ans dans la production d'animation française, Ellipse Animation se lance désormais dans l'univers du webtoon, cherchant à exploiter son expertise dans ce domaine en plein essor.

18/01/2024, 16:08

ActuaLitté

“Je veux rendre hommage à l'inimaginable”

Sandra Mathieu nous raconte les coulisses de rédaction de Merci Julie, paru aux éditions Télémaque. Un ouvrage dans lequel un écrivain parisien demande à rencontrer une jeune femme victime d’une agression homophobe.

18/01/2024, 15:44

ActuaLitté

Former les professionnels du livre aux enjeux écologiques, vaste programme

Depuis plusieurs années, les professionnels du livre, des éditeurs aux bibliothécaires, en passant par les auteurs et les libraires, se soucient de leur empreinte carbone. Signe de cette préoccupation nouvelle, les agences régionales du livre se dotent de spécialistes en la matière. Et s'unissent en 2024, avec la Fédération interrégionale du livre et de la lecture, autour d'un programme commun de formations.

18/01/2024, 12:51

ActuaLitté

Guillaume Meurice et le NetanyahouGate, le retour de Damasio et du Prix Nobel 82

Après l'attaque du Hamas, le 7 octobre, le contexte en France, avec sa plus grande communauté juive d'Europe et musulmane d'Europe de l'Ouest, était des plus tendu. Guillaume Meurice a subi ce contexte inflammable en tentant une blague sur le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, dans une de ses chroniques pour France Inter...

18/01/2024, 12:42

ActuaLitté

L’arbre qui marche, la nouvelle maison qui prend ses racines pour des pieds

Le 14 mars 2024 marquera l'arrivée d'une nouvelle entité dans le paysage éditorial hexagonal. Baptisée L'arbre qui marche, cette maison d'édition naissante « souhaite améliorer le monde en le racontant ».

17/01/2024, 11:40

ActuaLitté

Elsevier veut mettre l'IA au service de la recherche scientifique

Si les usages génératifs de l'intelligence artificielle font polémique, ceux liés à la recherche suscitent beaucoup moins de débats. Pour les chercheurs, ces technologies permettent de traiter des volumes de données sans commune mesure. Elsevier présente un nouvel outil, Scopus AI, qui entend allier le meilleur des deux mondes.

17/01/2024, 11:21

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Comics Beyond, un incubateur européen pour la bande dessinée

Initiative paneuropéenne, Comics Beyond s'adresse aux auteurs et autrices de bande dessinée, avec différentes offres, de la formation à la diffusion internationale, en passant par la constitution d'une base de données des projets transdisciplinaires. Sept institutions européennes de la BD collaborent autour du dispositif.

04/03/2024, 11:16

ActuaLitté

Au ministère de la Culture, Fabrice Benkimoun reste chargé des auteurs

Chargé du complexe dossier des politiques professionnelles et sociales des auteurs depuis 2021, Fabrice Benkimoun rempile au ministère de la Culture, pour une durée de trois années supplémentaires, d'après un arrêté publié au Journal officiel.

04/03/2024, 10:00

ActuaLitté

Le 12 mars : Quinze minutes de lecture, partout en France

Le Centre national du livre (CNL) en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et l’ensemble de ses partenaires invite, pour la troisième édition, tous les Françaises et Français à un « quart d’heure de lecture » national, le mardi 12 mars 2024.L’objectif de cet événement est de sensibiliser tous les Français à l’importance de la lecture dans un contexte de recul, notamment chez les plus jeunes.  

03/03/2024, 09:51

ActuaLitté

Le nouveau Sally Rooney en octobre en France : "Une histoire sur le chagrin"

L'écrivaine irlandaise, classée dans les 100 personnes les plus influentes du monde culturel en 2022 par le Time Magazine, sortira un nouveau roman en septembre prochain. Elle est notamment l'autrice des best sellers Normal People (trad. Stéphane Roques) et Conversations entre amis (trad. Laetitia Devaux), tous deux édités en français chez l'Olivier.

01/03/2024, 17:00

ActuaLitté

En Russie, arrêtée pour avoir diffusé un poème de Taras Chevtchenko

Deux ans après le début de la guerre en Ukraine, la Russie verrouille toujours avec fermeté la liberté d'expression dans les frontières du pays. En particulier lorsque les discours s'avèrent critiques du pouvoir ou de ses décisions concernant le conflit. Les autorités, à Saint-Pétersbourg, ont ainsi placé en détention provisoire Darya Kozyreva, 18 ans, pour avoir reproduit un texte du poète ukrainien Taras Chevtchenko dans l'espace public. 

01/03/2024, 15:44

ActuaLitté

BnF : un préavis de grève pour l'égalité homme-femme

La CGT BnF et la section SUD Culture Solidaires de la bibliothèque ont déposé un préavis de grève, concernant tous les employés de l'institution, prévu pour le vendredi 8 mars 2024, de l'ouverture à la fermeture des services. Il s'inscrit dans le cadre de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, et vise notamment à mettre sur la table la question du congé menstruel, récemment retoquée par le Sénat.

01/03/2024, 14:47

ActuaLitté

L'Institut français soutient les résidences internationales en France

L'Institut français inaugure un nouveau programme tourné vers les lieux de résidences artistiques français, mais ouvert à l'international. PAIR, pour « Programme pour artistes internationaux en résidence », entend soutenir l'accueil de créateurs et créatrices étrangers en France métropolitaine et ultramarine. La littérature est concernée.

01/03/2024, 12:20

ActuaLitté

Au Ghana, une loi homophobe qui censure aussi les livres

Le Parlement de la République du Ghana a adopté, ce mercredi 28 février un projet de loi intitulé « Droits sexuels humains et valeurs de la famille ». Dirigé contre les personnes LGBTQIA+, il s'inscrit dans une logique de discrimination et de criminalisation qui s'attaque aussi aux livres, en tant que supports de la « promotion » de l'homosexualité.

01/03/2024, 11:03

ActuaLitté

Gérard Miller démissionne de ses activités liées à la psychanalyse

Le psychanalyste Gérard Miller, auteur de plusieurs ouvrages publiés chez des éditeurs comme le Seuil ou Desclée de Brouwer, fait face à des accusations d'agressions sexuelles, et même de viols, portées par une cinquantaine de femmes. Lui parle de relations caractérisées par « un rapport inégalitaire » avec des femmes « plus jeunes que moi ». Il aurait renoncé à toutes ses fonctions professionnelles liées à la psychanalyse.

29/02/2024, 17:54

ActuaLitté

14 livres pour passer l'été sur les routes avec Sylvain Tesson

Parrain du Printemps des poètes, Sylvain Tesson l'est aussi pour l'opération « Lire, c’est voyager ; voyager, c’est lire » des autoroutes Vinci. Du 5 juillet au 17 août 2024, des bibliothèques éphémères seront installées sur les aires de repos du réseau VINCI Autoroutes. L'auteur invite les vacanciers à explorer une sélection de 14 titres des collections Folio de Gallimard, chacun accompagné d'une critique personnelle de Sylvain Tesson.

29/02/2024, 17:36

ActuaLitté

Giulia Enders rééditée : de l'urgence d'écouter notre "deuxième cerveau"

Paru en novembre 2017 dans la collection Sciences humaines - Questions de santé de l'éditeur Actes Sud, l'ouvrage de Giulia Enders revient avec le best-seller Charme discret de l'intestin (traduit de l'allemand par Isabelle Liber) en format poche dans la collection Babel. 

29/02/2024, 14:33

ActuaLitté

Point de côté : le roman à clés de Judith Godrèche bientôt réédité

L'actrice française portait il y a quelques semaines plainte contre le réalisateur Benoît Jacquot, autour d'une relation de 6 ans avec ce dernier, qui commença alors que l'actrice était encore mineure. En 1995, elle venait de sortir de cette situation et publiait Point de côté, l'histoire d'une jeune fille qui vit une rupture difficile avec un homme bien plus âgé... La maison Flammarion a annoncé la réédition d'une version numérique du livre « dans les tout prochains jours », tandis qu'une réimpression est en cours d'étude.

29/02/2024, 13:08

ActuaLitté

Les bibliothèques françaises, vraiment proches de la population ?

Né d'une collaboration entre le Centre national de la recherche scientifique et le service Livre et Lecture du ministère de la Culture, un Atlas cartographie pour la première fois, de manière précise et selon différents critères, les 15.500 lieux de lecture de l’ensemble du territoire métropolitain et de l’outre-mer. Il renseigne notamment sur la répartition de l'offre, et sa proximité avec les populations...

29/02/2024, 12:07

ActuaLitté

Marjane Satrapi entre à l'Académie des beaux-arts, section cinéma

L'Académie des beaux-arts annonce l'élection de Marjane Satrapi au cours d'une séance plénière, ce mercredi 28 février. La réalisatrice et autrice de bandes dessinées prend le fauteuil précédemment occupé par l'acteur, réalisateur et producteur Jacques Perrin (1941-2022).

29/02/2024, 09:59

ActuaLitté

À Nice, une librairie fermée temporairement pour "fondamentalisme religieux"

La librairie IQRA, située rue Marceau à Nice, a été contrainte de suspendre ses activités pour une période de trois mois, révèle un communiqué de la préfecture des Alpes-Maritimes. Cette fermeture administrative émane d'un arrêté émis par Hugues Moutouh, le préfet du département. En cause : un problème de vidéosurveillance et la présence d'une littérature « prônant un fondamentalisme religieux ».

28/02/2024, 16:35

ActuaLitté

La nouvelle (dernière) bande dessinée d'Alan Moore est annoncée

Avec Hayao Miyazaki, le Britannique Alan Moore est devenu le spécialiste des départs en retraite : en 2016, puis en 2019, il clamait que le 9e art et lui, c'était fini. Les éditeurs Top Shelf Productions (États-Unis) et Knockabout (Royaume-Uni) confirment pourtant sa prochaine BD, cosignée avec le regretté scénariste Steve Moore (1949-2014).

28/02/2024, 15:32

ActuaLitté

Culture : Florence Botello et Lucie Carette au cabinet de la ministre

Le cabinet de la ministre de la Culture Rachida Dati compte officiellement deux nouvelles membres. Florence Botello, conseillère démocratie culturelle, éducation artistique et égalité des chances, ainsi que Lucie Carette, conseillère cinéma, numérique ou encore intelligence artificielle, font leur entrée.

28/02/2024, 10:41

ActuaLitté

Les résultats 2023 de Hachette Livre dopés à la potion magique

Avec plus de 8 milliards € de chiffre d’affaires, Lagardère conclut une année 2023 d’exception, assure le groupe. Une croissance de 14 % et des résultats qui laissent songeur, d’autant plus que l’entreprise est désormais entrée dans le giron de Vivendi. Le PDG, Arnaud Lagardère, évoque « des niveaux de performance jamais atteints depuis 15 ans ».

27/02/2024, 18:49

ActuaLitté

Italie : Feltrinelli seul propriétaire de la première école d'écriture d'Europe

Première école d'écriture et de narration en Europe, la Scuola Holden a été fondée par l’écrivain Alessandro Baricco en 1994, à Turin. Avec la reprise intégrale de l'école, le groupe éditorial Feltrinelli renforce son pôle éducatif en montrant son investissement croissant dans la formation et « sa vision originale de l’éducation »...

27/02/2024, 17:15

ActuaLitté

De nouveaux mouvements au sein du groupe Editis

Suite à l'acquisition d'Editis par International Media Invest (IMI), Denis Olivennes et Catherine Lucet ont été nommés président et directrice générale du groupe. Leur objectif principal est de remédier à une situation particulièrement précaire. Cette tâche se poursuit avec une nouvelle série de réorganisations internes.

27/02/2024, 17:01

ActuaLitté

Intelligence artificielle et traduction, l'impossible dialogue ?

Les outils de traduction instantanée ne sont pas récents, mais le développement de l'intelligence artificielle soulève de nouvelles questions. Le Conseil européen des associations de traducteurs littéraires (CEATL) a mené une enquête auprès des organisations professionnelles européennes de traducteurs, pour prendre la température au sein du métier.

27/02/2024, 15:57

ActuaLitté

À Strasbourg, la librairie L'Oiseau rare appelle à l'aide

« Vous êtes nombreux à nous demander si la situation de L'Oiseau Rare s'était améliorée... malheureusement la réponse est non », partage sur son Facebook, le 13 février dernier, la librairie galerie d'art et café, situé 23 quai des Bateliers à Strasbourg, lieu classé monument historique depuis 1937. C'est la seconde fois que son équipe communique sur des difficultés financières. 

27/02/2024, 13:01

ActuaLitté

Marion Boyer devient déléguée à la diffusion et à la lecture au CNL

Le 26 février 2024, Marion Boyer a pris le poste de déléguée à la diffusion et à la lecture au sein du Centre National du Livre (CNL), succédant ainsi à Marie Ameller, qui occupe actuellement le rôle de conseillère technique culture auprès du Premier Ministre.

27/02/2024, 11:00

ActuaLitté

En Floride, même Ron DeSantis se plaint de la censure des livres

BookBanUSA — Candidat républicain malheureux à la présidentielle américaine, incapable d'éclipser Donald Trump, Ron DeSantis a pourtant fait dans la surenchère en visant la liberté de lire. En Floride, il a facilité, en quelques années, la contestation et le retrait des ouvrages des bibliothèques publiques et scolaires. Depuis quelques jours, il change toutefois de discours, en apparence du moins...

27/02/2024, 09:41

ActuaLitté

L'affrique, c'est chic, n'en déplaise à Eric Zemmour

« Non j'vais pas te mentchir, samedji c'était sympatchique ! » Un nouveau phénomène linguistique vient déformer la prononciation de certaines consonnes chez les nouvelles générations : le di devient dji, le ti devient tchi. Son nom ? l'affrication, qui vient du latin affricare, signifiant « frotter contre ».

26/02/2024, 15:05

ActuaLitté

Sylvain Tesson : à Paris, retour sur la carrière d'une roc star

Sylvain Tesson est un auteur à succès, dans le créneau « écrivain voyageur », avec cet exotisme que certains jugeront de pacotille, mâtiné d'un romantisme nostalgique à la Chateaubriand. Il est encore cette plume de droite de plus en plus décriée, jusqu'à ce que son rôle de parrain du Printemps des poètes soit remis en cause dans une tribune signée par un millier d'auteurs... Il est enfin, on le sait moins, un ancien adepte de l'escalade urbaine...

26/02/2024, 13:52

ActuaLitté

Odile Piérart présidente de la commission de contrôle des livres jeunesse

Odile Piérart, conseillère d'État honoraire, a été nommée à la présidence de la Commission de surveillance et de contrôle des publications destinées à l'enfance et à l'adolescence, succédant ainsi à David Moreau. Toute la composition de la commission a été renouvelée, par ailleurs.

26/02/2024, 10:02

ActuaLitté

Si la Romance commence à parler italien...

Après le succès, il y a plus de dix ans, du best-seller international Cinquante Nuances de Grey (JC Lattès, 2012), la romance est un genre qui s'apprête à conquérir une nouvelle fois les lecteurs du monde entier. L'Italie n'échappe pas au phénomène, comme les chiffres l'illustrent... L'autrice qui a vendu le plus de livres, en 2023, dans le pays : Felicia Kingsley, pseudonyme d'une architecte italienne qui publie des romances à succès depuis 2016. 

23/02/2024, 17:55

ActuaLitté

Gérard Miller : une enquête ouverte pour viols et agressions sexuelles

Le 31 janvier dernier, le magazine Elle rendait publique une enquête dans laquelle trois femmes témoignaient d'agressions sexuelles commises par Gérard Miller. Quelques jours plus tard, Mediapart donnait la parole à dix nouvelles femmes, se considérant victimes du psychanalyste et chroniqueur. Le parquet indique qu'une enquête a été ouverte pour « viols et agressions sexuelles, parfois sur victimes mineures ».

23/02/2024, 17:44

ActuaLitté

Donnez à lire : 22 000 livres offerts à des enfants

Mise en place pour la première fois en 2016, l'opération caritative Donnez à lire a gagné en puissance au fil de ses éditions annuelles. En 2023, 22.000 livres ont ainsi été collectés par les libraires, donnés au Secours populaire et enfin offerts aux enfants. C'est onze fois plus que le bilan de l'édition inaugurale...

23/02/2024, 15:56

ActuaLitté

Virginie Duby-Muller chargée d'une mission sur la culture en milieu rural

Vice-présidente du parti Les Républicains, députée de Haute-Savoie, Virginie Duby-Muller a été chargée d'une mission temporaire ayant pour objet l'ingénierie culturelle des collectivités territoriales en milieu rural par le Premier ministre, par un décret du 22 février 2024.

23/02/2024, 15:52

ActuaLitté

Économies de l'État : la Culture perd plus de 200 millions €

Il aura suffi de quelques points sur des prévisions de croissance pour pousser le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, à décréter 10 milliards € de coupes dans le budget de l'État. Le ministère de la Culture n'y échappe pas, avec une annulation de crédits à hauteur de 200 millions € dans son budget.

23/02/2024, 12:26

ActuaLitté

Avec La Bourse aux Livres, l'occasion fait le larron

Aidé par la multiplication des plateformes spécialisées, le tarif minimum des frais de port à 3 € pour les livres neufs, mais aussi l'inflation générale et la hausse des prix des livres, le marché du livre d'occasion se développe. Avec une problématique centrale : ces ventes ne rémunèrent pas les auteurs, lesquels commencent à déplorer cette situation... La Bourse aux Livres, acteur de la seconde main, avance sa solution.

23/02/2024, 11:05

ActuaLitté

Street football, basket ou golf : la langue française à la rue ?

L'année est décidément très sportive pour la Commission d'enrichissement de la langue française. Jeux olympiques et paralympiques obligent, elle s'est récemment penchée sur des termes français liés à différentes disciplines. Dans une nouvelle recommandation, elle évoque cette fois les sports de rue, comme le football, le basket, ou même le golf.

23/02/2024, 10:13

ActuaLitté

Gaza : une nouvelle bibliothèque part en fumée

Ce 19 février, Ramy Abdu, président de l'Euro-Med Human Rights Monitor (Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme), révèle la destruction de la maison d'édition et bibliothèque d'Al-Kalima par les forces israéliennes. Le bâtiment était situé dans le quartier Sheikh Radwan, à Gaza.

22/02/2024, 16:46

ActuaLitté

Le célèbre égyptologue allemand Jan Assmann n'est plus

Né le 7 juillet 1938 à Langelsheim, Jan Assmann était un éminent égyptologue, universitaire en études religieuses et spécialiste en culture allemande. Il a contribué de manière significative à l'élaboration, l'édition et l'interprétation de sources sur la religion égyptienne, intégrant les analyses philologiques des textes dans leur contexte archéologique, culturel et socio-économique. Il s'est éteint dans la nuit du 18 au 19 février, à l'âge de 85 ans.

22/02/2024, 12:16