medias

News Corp et Penguin Random House en course pour le rachat de Simon & Schuster

Antoine Oury - 17.11.2020

Edition - International - News Corp - Penguin Random House - Simon & Schuster


Simon & Schuster, filiale du conglomérat ViacomCBS, doit quitter ce dernier incessamment sous peu : les perspectives d'une vente courent depuis la fin 2019. Les groupes Lagardère, Bertelsmann et HarperCollins ont déjà fait état de leur intérêt. Penguin Random House et News Corp font monter la pression, et un montant de 1,7 milliard $ est désormais évoqué. 

Simon & Schuster - London Book Fair 2016


Depuis la mise en vente officielle de Simon & Schuster au mois de mars 2020, les enchères grimpent autour du groupe éditorial, qui publie notamment Stephen King, Bob Woodward, Hillary Clinton, John Irving ou encore R. L. Stine. On compte plusieurs acteurs intéressés, dont les groupes Lagardère, Bertelsmann (propriétaire de Penguin Random House) ou encore News Corp (qui possède déjà HarperCollins).

Les offres se succèdent, avancées par différents acteurs : tantôt News Corp, tantôt sa filiale HarperCollins, ou tantôt Bertelsmann, tantôt Penguin Random House. Au final, les montants engagés grimpent à une vitesse folle : le New York Times annonce ainsi une proposition à 1,7 milliard $, qui dépasse déjà l'estimation de départ de ViacomCBS, entre 1 et 1,5 milliard $.

Toujours selon le quotidien américain, les mises finales seront transmises à ViacomCBS avant Thanksgiving, le 26 novembre prochain, et le verdict du groupe se séparant de Simon & Schuster devrait tomber peu de temps après la célébration américaine.

Comme d'autres sociétés du secteur de l'édition, Simon & Schuster peut se prévaloir d'une bonne résistance aux effets de la crise économique liée au coronavirus : le chiffre d'affaires de cette année 2020, au mois de septembre, était en hausse de 8 %, pour atteindre 649 millions $, et un bénéfice de 115 millions $, en hausse de 6 %.
 
Le vainqueur de cette course au rachat pourra se prévaloir d'un beau trésor de guerre, mais devra obtenir la validation de l'autorité de la concurrence américaine. Quelle que soit l'issue, le phénomène de concentration dans le domaine de l'édition sera une nouvelle fois observé.


Photographie : stand de Simon & Schuster à la Foire du Livre de Londres (illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.