Liban : Karen Keyrouz et Sara Abou Ghazal soutenues par l'Institut français

Antoine Oury - 15.10.2020

Edition - International - Karen Keyrouz BD - Sara Abou Ghazal - liban institut francais


Frappés par des crises sociale et politique, qui s'ajoutent à la situation sanitaire, le Liban et ses citoyens se retrouvent dans des conditions très délicates. L'Institut français, en collaboration avec l'Institut français du Liban, annonce une aide aux artistes libanais, à travers le déploiement d'un dispositif de résidences pour l'accueil d'artistes libanais en France. 

JERZ9061-2


Construit en deux volets, ce dispositif d'aide exceptionnel se compose d'un accueil en résidence d'artistes libanais via le programme de l'Institut français à la Cité internationale des arts à l'automne 2020, et d'un vaste programme de résidences en France, sur tout le territoire en 2021.

À partir d'octobre 2020, huit artistes libanais seront ainsi en résidence à Paris pour une durée de trois mois afin de développer un projet de recherche et de création. Ces artistes, issus de toutes les disciplines, seront accompagnés par l'Institut français pour le développement de leurs projets.

Cinq d'entre eux reçoivent une aide de l'Institut français, dont Karen Keyrouz, auteure de bande dessinée, et Sara Abou Ghazal, auteure.

Karen Keyrouz

Jeune bédéiste de la scène émergente et membre du collectif Samandal, elle a participé aux projets mis en œuvre dans le cadre de l’année de la bande dessinée (résidences, exposition dans le cadre du festival). Son projet de résidence, à la croisée de plusieurs disciplines (BD, arts visuels, musique), consiste en un album basé sur la technique de la « paréidolie » qui se manifestera aussi bien sur des pages (imprimées) qu’à travers une performance directe (le concert dessiné).

Sara Abou Ghazal

Soutenue par des structures culturelles majeures dans la région (Qattan Foundation et AFAC), Sara Abou Ghazal est une écrivaine émergente. Fondatrice d’une revue en ligne, Sara a rédigé de nombreux articles sur la place des femmes au Proche-Orient et organisé plusieurs séminaires sur le sujet. Son projet de résidence « Collection of Short Stories », entre fiction et documentaire, porte sur les thématiques de la mémoire collective et individuelle.
 
Trois autres artistes ont été sélectionnés dans le cadre des appels à candidatures de l'Institut français à la Cité internationale des arts et seront également accueillis à Paris à l'automne 2020.

Enfin, l'Institut français annonce le lancement d'une série de résidences en 2021, sur l'ensemble du territoire, qui doit être précisée en fin d'année 2020.


Photographie : illustration, Jerzil, CC BY-NC 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.