États-Unis : Tik Tok, nouvel outil de promotion pour les bibliothèques

Gariépy Raphaël - 21.08.2020

Edition - Bibliothèques - Tik Tok numérique - Bibliothèque jeunesse partage - Etats-Unis International


Aux États-Unis, Tik Tok intéresse de plus en plus d’acteurs du monde du livre. Des bibliothécaires s’emparent désormais des codes du réseau pour se mettre en scène de manière ludique et communiquer ainsi directement avec les publics adolescents. 
 


Anciennement Musical.ly, Tik Tok est la nouvelle application privilégiée des adolescents. Cette plateforme de partage de vidéo/réseau social semble au premier abord assez éloignée du monde du livre et ne permet pas réellement de partager des textes. Les réalisations que proposent les utilisateurs n’excèdent le plus souvent pas plus de 10 secondes et sont dans les faits limités à une minute. 

Aux États-Unis, des bibliothécaires sont cependant parvenus à maitriser le réseau et proposent régulièrement des pastilles humoristiques. La revue School Library Journal a recueilli leurs témoignages. 


Facile et ludique 


« Lorsque des élèves m’ont présenté TikTok pour la première fois et m’ont demandé d’en créer un pour la bibliothèque, je l’ai immédiatement vu comme un précieux outil de promotion », affirme Kelsey Bogan, bibliothécaire à l'École secondaire Great Valley. La jeune femme gère le compte @gvhslibrary qu’elle utilise pour présenter les ouvrages disponibles ou pour proposer de courtes tranches de vie et de métier. Pour elle, l’application reste le moyen idéal de communiquer avec les plus jeunes. 

 
@gvhslibrary

Book heaven! ##booktok ##tiktoklibrarians

original sound - gvhslibrary


Mais au-delà du public, ce sont bien les fonctionnalités qu’offre la plateforme qui ont séduit ces professionnels du livre. Pour Indy Liedl, assistante à la bibliothèque publique de Rice Lake, c’est la facilité à créer du contenu qui fait le succès de l’application. Contrairement à YouTube, Tik Tok permet de produire des vidéos dynamiques sans grande compétence : « C’est cool comme il est facile de monter ensemble une vidéo créative sans être un professionnel ou avoir un logiciel d’édition sophistiqué. »
Les vidéos montées sur TikTok ne disparaissent pas comme les stories Instagram et peuvent ensuite être partagées sur les autres réseaux sociaux, ce qui permet d'exploiter du contenu beaucoup plus aisément. 

Enfin, pour Abby Hargreaves, une bibliothécaire spécialisée en jeunesse qui gère le compte TikTok @24hourlibrary, au-delà du fait de communiquer avec les ados, avoir un compte permet de se tenir au courant de ce qui intéresse ce public parfois difficile d’accès. 


Le futur ? 


En mars dernier, l’éditeur américain PenguinTeen était le premier à utiliser la plateforme dans l’espoir de toucher les jeunes directement. Le compte Tik Tok de la maison compte désormais 180 k abonnés avec des vidéos challenges qui deviennent rapidement virales et accumulent des millions de vues. 

Le réseau, pensé pour être extrêmement instinctif, a offert la possibilité à des amateurs de développer eux-mêmes du contenu, reste à savoir s’il s’agit d’un outil de promotion efficace. 

Crédit photo : geralt CC 0


Commentaires
Bonjour ! En France il y a aussi la bibliothèque d'Épinal et la bibliothèque d'Auray qui font de supers tiktok ! Allez voir : @bmiepinal et @mediathequeauray

> https://www.tiktok.com/@bmiepinal?lang=fr

> https://www.tiktok.com/@mediathequeauray?lang=fr



Rigolez bien !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.