#Edition

Fusion Editis-Hachette : comment l'hystérie de l’édition profite à Amazon

2022 sera une année de tensions pour l’industrie du livre. Fortes tensions. Et nul besoin de jouer à Zoroastre ou d’investir dans une boule de cristal pour le sentir. Car, de toute évidence, l’un des équilibres que l’on tenait pour acquis depuis 2002 va s’effondrer. Il aura suffi d’un Breton, Vincent Bolloré, pour ce faire : bouleverser l’édition française, une entreprise moins ardue que de vider la mer avec une cuillère, semble-t-il.

Le 07/01/2022 à 18:07 par Nicolas Gary

11 Réactions | 1316 Partages

Publié le :

07/01/2022 à 18:07

Nicolas Gary

11

Commentaires

1316

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Les distributeurs français le savent : Amazon est susceptible d’infliger des amendes de l’ordre de 500 €, quand un camion livrant les cartons de livres arrive à l’entrepôt logistique avec plus d’une demi-heure de retard. Ce procédé, le numéro 2 d’un important groupe éditorial en avait fait état voilà quelque temps, ponctuant un édifiant récit de la sorte : « Donc, quand on est en retard, sans vous demander votre avis, ils prennent 500 €. Quand ils sont en retard, on vous prend votre camion. »

Car la firme avait tout bonnement pris en otage le chauffeur d’un camion, arrivé à l’heure, mais confronté à des retards dans le traitement des réceptions… du fait d’Amazon.

La puissance d'Amazon (bienvenue en 2022)

Cette anecdote, et mille autres que l’on se passe, entre désespoir et consternation, devraient être enseignées dans les Masters Édition et autres formations de libraires, bibliothécaires, etc. Parce qu’elles tendent à relativiser les cris d’orfraie poussés actuellement par une industrie qui a sorti les griffes, à l’approche du rachat de Lagardère, donc Hachette Livre, par Vivendi, donc Editis.

Récemment, le Syndicat national de l’édition a diffusé un communiqué — que ni Hachette ni Editis n’ont signé — pour s’émouvoir au plus haut point du rapprochement à venir.

La préservation d’un accès équitable au marché de détail et au marché des droits, comme aux matières premières et aux médias, est une condition nécessaire au développement équilibré de notre secteur d’activité, porteur de forts enjeux sociaux, éducatifs et culturels.

– communiqué du SNE

Et d’en appeler aux autorités de France et d’Europe pour que l’on barre la route au gourmand Breton. « Ce qui amuse », nous glisse un facétieux éditeur, « c’est que le Syndicat hurle à la perte de la diversité éditoriale, et organise un salon du livre financièrement inaccessible aux éditeurs indépendants. Qui sont la source de la diversité. » On appréciera l’ironie à son juste mordant.

Mais quid d’Amazon ? Outre-Atlantique, Penguin Random House tente de racheter Simon & Schuster en prétextant que justement que, pour contrer un Amazon, il faut du poids. Les éditeurs seraient acculés aux conglomérats devant un opérateur qui représenterait plus de 600 milliards $ de chiffre d’affaires en 2021 ? L’argument s’entend — celui des actionnaires de Penguin Random House qui voient la bonne opportunité aussi. N’écouterait-on pas les préoccupations d’un groupe qui pèse 3,8 milliards € de CA en 2020 ?

Or, le mal français s’accentue, quand le ministère de la Justice américaine décide de faire obstacle à ce rachat, pour des raisons de concurrence. « Le message est mauvais à plusieurs niveaux », indique un banquier d’affaires. « Mais avant tout parce qu’on va, en France, tenter de rapprocher PRH des appétits de Vivendi. » Comparaison n’est pas raison, mais l’analogie facile à la vue courte.

Car, si tendance il y a, elle réside bien dans cette difficulté à comprendre les rapports de forces de plus en plus pesants avec le revendeur américain. « Amazon trouve toujours des solutions pour entraîner de nouvelles formes de factures : pas certain qu’un jour, ils ne fassent pas payer les demandes de réponses qu’on leur adresse par email », nous assure un distributeur.

David contre Goliath, le retour

Dans l’aventure Vivendi, certains tentent de garder les pieds sur terre : « Le champ de bataille n’est pas sur le demi-point que le syndicat des libraires redoute de perdre. L’obsession de Yannick Bolloré [président du conseil de surveillance de Vivendi, NdR] pour l’international démontre plutôt combien l’entreprise vise un déploiement global. Devenir un opérateur français d’envergure, qui puisse affronter le marchand en ligne », reprend un éditeur.

« D’ailleurs, Arnaud Nourry avait eu maille à partir avec eux, sur les livres numériques en 2014. Et les passes d’armes avaient duré un bon moment. Conclusion : Hachette avait très bien compris que l’enjeu était dans la croissance, pour garder des relations économiques saines avec ce type d’opérateur. » Et Vivendi reprendrait pour lui, assez logiquement, la même stratégie.

À la bonne heure : l’ex-PDG de Hachette, débarqué par Arnaud Lagardère pour mieux vendre le groupe Lagardère à Vivendi, avait senti depuis longtemps le vent. Mais d’autres s’alarment, chiffres à l’appui, de ce que surgissent les pleureuses grecques.

D’abord, le communiqué du SNE, surgissant en tout début d’année, après que des rumeurs — certes, mollement démenties — de rapprochement avec Prisa, puis avec Amber Capital, ont surgi durant la trêve de confiseurs ? « Qui n’a pas imaginé que l’apparition de ces deux joueurs mettait en pétard des acteurs du livre qui lorgnaient bien volontiers sur certains actifs à reprendre, au terme de la fusion Edithachette ? », interroge un observateur amusé.

L’autre point est cette question de monopole : les chiffres sont pourtant têtus. Hachette Livre, en France, pèse 1,13 milliard € pour 2020 et Editis 725 millions €. Le regroupement des deux n’aboutira jamais à une bête addition de ces chiffres d’affaires. En somme, ce qui en surgira sera un groupe dominant, au même titre que Hachette Livre l’est déjà sur le territoire français. Simplement en un peu plus gros. 

À titre de comparaison, sur 2020, le chiffre d’affaires des éditeurs français accusait 2,3 % de recul, à 2,74 milliards € (donnée SNE) quand le SLF indiquait que ses 368 membres avaient réalisé 390 millions €. 

Reste l’autre réalité, moins reluisante : celle des différents procès intentés par Vincent Bolloré aux différents journalistes qui s’intéressent à ses affaires. Évidemment, avoir la main sur un groupe qui deviendrait le nouveau leader en France peut légitimement préoccuper. Liberté d'expression en danger ? L'Obs y avait consacré un joli papier, faisant état des procédures menées. Jusqu'à présent, Editis ne semble pas avoir souffert d'interventionnsime : cela durera-t-il ?

La domination réelle : les segments

Dans l’hypothèse la moins incertaine, Vivendi revendra des morceaux tant d’Editis que de Hachette — et certainement pas les fleurons de l’un ou de l’autre. Le fruit (défendu ?) de ce regroupement aboutira à une position durablement confortée sur certains segments éditoriaux. On parle de scolaire, pratique, littérature, etc. Qu’importe : Edithachette — ou Edichette, il faudra choisir — sera encore plus gros.

Editions du Soviet Eponge, sur Instagram

« La vraie question c’est : qu’est-ce qui change ? », interpelle un proche du dossier. « Rien. C’était un oligopole à franges, cela reste un oligopole à franges. Parler de monopole est ridicule. Quand on recense plusieurs milliers d’éditeurs dans un pays, la bibliodiversité n’est pas menacée surtout avec, en face, 2500 libraires et 4500 points de vente environ. » 

L’un des enjeux, outre le domaine scolaire, sera celui de la distribution : Hachette Distribution et la filiale Interforum d’Editis ne demeureront pas au sein de la même entité nouvellement structurée. Qui se précipitera pour prendre l’un ou l’autre, voilà une belle question.

À LIRE: garder le meilleur d'Editis et Hachette pour créer un nouveau groupe ?

L’enjeu est donc, bel et bien, de constituer un champion en mesure de tenir la dragée haute à Amazon ou Disney (rappelons que le groupe possède l'éditeur de comics Marvel, dont les adaptations au cinéma explosent) sur les contenus comme sur la production. Et se profile clairement une question de référentiel : voir le trottoir devant la porte de sa maison d’édition ou le commerce de ces 20 prochaines années. Un grossiste grogne : « Quand on se rappelle qu’au lancement d’Amazon France, certains pontes se tapaient le ventre en clamant que personne n’achèterait de livres sur internet… »

Depuis, certains ont appris. « Qui peut sérieusement croire que [Vincent] Montagne [PDG de Média Participations] n’essaiera pas de racheter ce qui sera à vendre pour devenir le second groupe français et donc accélérer encore la concentration qu’il dénonce ? », poursuit un proche du dossier. « Ces positions relèvent d’une courte vue et d’un capitalisme très dix-neuvième siècle. Des pseudo-libéraux qui en appellent à l’État dès qu’un concurrent un peu costaud peut se constituer. »

L’Italie, récemment, a montré la voie : avec une amende infligée à Amazon de 1,28 milliard €, par l’autorité de la concurrence, le Bel paese a tenu à sanctionner la « position de domination absolue » de l’entreprise.

Car, n’en déplaise à la Société des Gens de Lettres qui a récemment dégainé — sous couvert de certains de ses membres — une tribune dans Le Monde, l’intérêt de tout le monde, auteurs en premier, c’est bien la constitution d’un géant européen qui pourra faire vivre leurs univers sur tous les supports. Sans pour autant négliger le fait qu’une fusion de cette envergure aura des conséquences sociales, entraînant des suppressions de postes, des ruptures conventionnelles et autres compressions.

Et dans les cuisines...

Le dernier des autres nœuds gordiens, et pas des moindres, relève, à ce titre, de la politique interne : avec une cinquantaine de maisons d’édition chez Editis et à peu près autant chez Hachette livre, voilà une petite centaine de structures qui adhèrent (et cotisent) au SNE. Ainsi que les deux plus grands groupes qui apportent leur contribution économique au bon fonctionnement du syndicat.

Depuis la prise de fonction de la directrice générale d’Editis, Michèle Benbunan, les réunions du Bureau du SNE ont connu de sérieuses frictions. Mais qu’adviendrait-il du Syndicat si près de 80 adhérents représentant peu ou prou 1,8 milliard € de chiffre d’affaires — la cotisation étant basée sur les ressources des entreprises — décidaient de claquer la porte ?

En son temps, Arnaud Nourry avait menacé de quitter le SNE, mais les circonstances étaient bien différentes. « Aujourd’hui, les deux groupes seraient totalement en mesure et capables de financer un nouveau syndicat s’ils en ont envie… Après, Gallimard pourra adhérer à L’autre livre… » s’amuse un éditeur, en référence à l’association des éditeurs indépendants.

Si le SNE se décidait à trop intervenir sur la question de la fusion, comment réagiraient Hachette Livre et Editis ? « N’oublions pas, jamais, que le SNE n’est composé que des patrons d’entreprises qui ont leurs propres intérêts. Et qui n’ont jamais hésité à instrumentaliser le Syndicat pour les servir. » Ah ? Les stratagèmes personnels dépasseraient les enjeux collectifs ? Tout dépend d'où vient le vent.

Car le vrai ennemi, devenu indispensable pour l’édition et l’écosystème du livre, s’incarne bien plus en Amazon qu’en cette fusion Hachette-Editis. L’entreprise future continuera d’avoir des auteurs, de fournir des libraires et de s’inscrire dans la chaîne et de payer des impôts. Si l’on admet cette idée, alors le SNE joue un drôle de jeu… celui d’idiot utile d'Amazon ?

crédits photo : Dan Meyers/Unsplash ; Adrian Sulyok/Unsplash ; ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

11 Commentaires

 

rodolphe alban

08/01/2022 à 09:22

Voila voila ça recommence, partout partout...Generalisation de la guerre des groupes il en va de meme dans tous les domaines, les franchises et groupes polluent les centres villes, ils maintiennent partout des loyers que des independants ne peuvent s offrir et vous invitent à rejoindre leur boutique en peripherie ou sur le Net. Le plus grave ce sera le fond pour l instant nous sommes que dans la forme...des groupes comme Vinci sont sur une ville comme Brive la Gaillarde propriétaire de: la foire du livre, du festival gaillard, du parking de la Guierle et par ruisselement du CAB et avec Derichbourg gros sponsort de differentes infrastructures culturelles et sportive. Tout ça c est du montage . Tout cela est tres lisible et plus que sur l ecologie la volonte politique est là

SamSam

08/01/2022 à 10:16

Cet article illustre encore une fois le manque d'intervention publique, le nécessaire endiguement de ces prédateurs sauvages nommés Bezos ou Bolloré.
Egalement, le terreau intellectuel perverti où les courtisans à carte et à micro voient des enjeux là où il n'y a que les eaux glacées des calculs et encore plus de perte en diversité, en qualité, en autonomie, dans un secteur sinistré par l'ultra-libéralisme fétîche de celui qui emmerde tout le monde.

Diabolo

08/01/2022 à 12:43

Je voudrais qu'on arrête de dire "le breton", l'homme d'affaire breton ou le gourmand breton pour parler de Bolloré. C'est général et c'est très pénible. Ce type n'a plus grand chose de breton en dehors d'y être né, et on ne dit jamais le parisien pour Bernard Arnaud ou l'auvergnat pour Michelin ou que sais-je encore. Bref, lâchez un peu la Bretagne.

Bossette

09/01/2022 à 09:36

Entièrement d'accord. Le mot "breton" n'est en rien synonyme de boulimique en affaires. Le sieur Bolloré pourrait très bien être gascon ou parisien, cela ne changerait rien à son amour de l'argent et du pouvoir qu'il donne. Je doute qu'entre deux rachats de maisons d'édition il ait le temps de beaucoup lire ; et là, je le trouve très "pauvre" !
Quant aux pouvoirs publics et aux banquiers (ah bon, ce ne sont pas des synonymes ?), ils jouent les Ponce Pilate...
La variété en tout est pourtant si belle. Dommage.
PS. Je ne suis Bretonne que de cœur et encore, pas pour tout.

Marco

08/01/2022 à 16:57

Cette fusion est présentée comme notre seule chance de survie dans un univers capitaliste jusqu’au-boutiste, créant une pression suffisante pour nous y faire adhérer. Mais ces pratiques industrielles et commerciales nous dépassent et nous plongent dans des situations impensables, au point d’assister, sidérés, à la destruction programmée des valeurs qui animent notre métier. Après avoir détraqué le climat, créé des pénuries d’eau et rendu l’air toxique, le capitalisme industriel à la sauce Bolloré-Amazon va guider nos choix de lecture et d’écriture de façon irréversible. Et il faut s’en réjouir, et applaudir les profits d’un monde médiatique distrayant, aux réflexions simplistes, aux modes éphémères, aux disputes orchestrées, tout cela accompagné de publicités favorisant la surconsommation. Du grand art ! Hélas, ce n'est pas de la fiction.

Roger Raynal

08/01/2022 à 19:00

" l’intérêt de tout le monde, auteurs en premier, c’est bien la constitution d’un géant européen qui pourra faire vivre leurs univers sur tous les supports. "

Heu non, surement pas.
L'intérêt des auteurs :
- ce n'est pas de "conserver" les éditeurs et leurs pratiques, restés bloqués au XIXe siècle, qui trouvent parfaitement "normal" de ne les payer qu'une fois l'an en étant totalement incapable de les informer sur leurs ventes (ce que le grand méchant Amazon sait faire, lui, pendant que les "grands groupes" se tapent sur le ventre en rigolant... "ça ne marchera jamais").

- ce n'est pas de voir les éditeurs continuer, avec un touchant ensemble digne des plus beaux cartels, de leurs octroyer royalement entre 5 et 10% de droits (et encore, le plus souvent 8%) sur le prix HT des versions papier, et parfois (faut oser) encore moins sur les versions ebook, vu que "comme vous allez en vendre plus, vous pouvez avoir moins de droits dessus" (oui, ils osent!).

- Ce n'est pas de voir des ebook vendus à peine moins cher que le papier (n'est ce pas M. Albin Michel) sous les prétextes les plus fallacieux.

- ce n'est pas pour résumer, de rester pieds et poings liés par la "chaine du livre" qui fait d'eux les soutiers d'un système qui les exploite. Même les "gros" commencent à le voir et se rendent compte qu'en s'éditant seuls (ou presque), ils y gagnent beaucoup (ce qui fait gloser "livre hebdo" sur leur "appêt du gain" = salauds d'auteurs qui, en plus du privilège d'être édité, voudraient être payés ! Mais où allons-nous !).

SamSam

09/01/2022 à 10:39

Oui, Roger... Juste une petite correction. Les "grands" éditeurs, qui ont pour boussole le modèle capitalistique, accordent plutôt 7% d'oboles aux gueux de la plume...

Roger Raynal

09/01/2022 à 11:49

7 % ? Même moi je ne les pensais pas aussi "généreux" ! ;-)

SamSam

09/01/2022 à 17:49

Ne t'inquiète pas, ça va sans doute baisser dans les années qui viennent...

Marco

09/01/2022 à 12:19

"Quand on recense plusieurs milliers d’éditeurs dans un pays, la bibliodiversité n’est pas menacée surtout avec, en face, 2500 libraires et 4500 points de vente environ. »
Sauf quand la plupart de ces éditeurs n'ont pas accès à une diffusion monopolisée par ces groupes, qui font aussi le nécessaire pour prendre le contrôle des librairies et des points de vente... Rien ne les arrêtera. C'est un pouvoir économique qui devient illimité, un état dans l'État qui ne se soucie aucunement de la Culture mais seulement des biens profitables qu'elle peut générer.
Les éditeurs absorbés par ces groupes ne sont pas nécessairement mieux traités : utilisés pour inonder le marché, pour contrer la concurrence, se donner une bonne image respectueuse de la diversité... quand le but ultime est de rentabiliser encore davantage quelques titres seulement, d'en mondialiser l'exploitation au bénéfice des actionnaires, de faire converger tous les "outils" que possède le groupe (journaux, radios, TV, cinéma, produits dérivés...). En un mot : du profit ! Profiter de ce qui a été construit avant, jeter ce qui coûte, optimiser ce qui rapporte et donner l'illusion que la bibliodiversité n'est pas menacée pour que personne ne se sente responsable. C'est la modernité qui voudrait ça, voire le "progrès". Quelle blague !

Marco

09/01/2022 à 15:17

La SDGL a lancé une pétition "Péril sur la biodiversité littéraire !"
Retrouvez le texte de la tribune signée dans Le Monde du 4 janvier par dix auteurs membres de la SGDL qui mettent en garde contre les risques induits par le rachat d'Hachette Livre par Editis.
Pour signer à votre tour la pétition et les soutenir, RDV sur la page de la SDGL :
https://www.sgdl.org/sgdl-accueil/l-actualite-sgdl/3959-tribune-bollore-edithachette-actu-bd

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Rentrée littéraire : Harmonia Mundi en fait plus pour ses éditeurs

Pour la rentrée littéraire 2024, Harmonia Mundi Livre organise avec ses éditeurs partenaires une opération de communication à large échelle. En mutualisant les ressources des différentes maisons, la structure de diffusion-distribution fédère plus largement l’édition indépendante. 

12/07/2024, 12:24

ActuaLitté

Quels partenaires pour Les Nouveaux Éditeurs d'Arnaud Nourry ?

De retour dans le game ! Trois ans après son départ pour le moins prévisible du groupe Lagardère, Arnaud Nourry dévoile son projet, Les Nouveaux Editeurs. Mais il ne s'agit là que d'une marque, exploitée par la société Rayas, qui, avant de présenter les premiers projets éditoriaux, doit trouver qui commercialisera les ouvrages en librairie.

28/06/2024, 15:11

ActuaLitté

Editis : la distribution des livres Auzou confiée à Interforum

Editis, Interforum et Auzou officialisent la signature d’un partenariat de distribution à partir du 1er janvier 2025. La diffusion d’Auzou en supermarchés était déjà assurée en grande partie depuis 10 ans par DNL (Diffusion Nationale du Livre), filiale d’Interforum.

25/06/2024, 16:45

ActuaLitté

Expodif et BSF s'allient pour favoriser l'accès aux livres

Expodif, le grossiste de livres neufs à prix réduit, annonce un partenariat d'un an avec Bibliothèques Sans Frontières (BSF). Ainsi, l'entreprise entend faire d'une pierre deux coups, en poursuivant son engagement en faveur d'une économie circulaire du livre, et rendant la lecture accessible à tous et toutes.

25/06/2024, 12:06

ActuaLitté

La distribution “a les mêmes problèmes de rentabilité que la librairie”

RNL24 —Les Rencontres nationales de la librairie, organisées par le Syndicat de la librairie française (SLF), ont posé la question de la survie d'un certain nombre de commerces indépendants. Face à la hausse des charges, à la baisse des ventes et à une surproduction qui complique le quotidien, les professionnels sont à la recherche de solutions, urgemment. Et se tournent notamment vers la diffusion-distribution...

24/06/2024, 15:36

ActuaLitté

Le Kiosque Numérique de l’Éducation s'associe à Scaleway

Scaleway, fournisseur cloud leader en Europe, annonce ce mercredi 29 mai s’associer au Kiosque Numérique de l’Éducation (KNE), premier distributeur français de manuels et de ressources numériques éducatives. L’objectif est de créer un « partenariat stratégique en matière de gestion et d’hébergement de données ».

29/05/2024, 17:38

ActuaLitté

Achat de livres par les collectivités : comment répondre aux besoins

Depuis cinquante ans, Expodif fournit collectivités et revendeurs : quelque 5000 références dans son catalogue, issues de lots rachetés auprès d’une centaine de fournisseurs. Et des livres neufs revendus à des prix concurrentiels – entre 40 et 65 % du prix éditeur. Une offre de services, à « des prix défiants toute concurrence », précise l'entreprise.

03/05/2024, 09:30

ActuaLitté

Des livres neufs à prix réduit : une solution pour les collectivités

Depuis cinquante ans, Expodif fournit collectivités et revendeurs : quelque 5000 références dans son catalogue, issues de lots rachetés auprès d’une centaine de fournisseurs. Et des livres neufs revendus à des prix concurrentiels – entre 40 et 65 % du prix éditeur. 

19/04/2024, 17:32

ActuaLitté

Pourquoi opposer droits d’auteur et transition écologique ?

Lors du Festival du livre de Paris, Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle mesure affectant le marché du livre d'occasion, qui consiste en une « contribution » destinée à « protéger le prix unique du livre neuf ». Les détails devaient être précisés par la ministre de la Culture, Rachida Dati, ce week-end, on attend d'ailleurs toujours... Les premiers visés par la décision du président : les plateformes de ventes d'ouvrages usagés. Maud Sarda, co-fondatrice et directrice générale de l'une d'entre elles, Label Emmaüs, réagit.

15/04/2024, 11:49

ActuaLitté

Face à l'urgence climatique, faire bonne impression

Dans une mobilisation sans précédent, les membres du World Print & Communication Forum (WPCF), organisation mondiale d'imprimeur, ont déclaré leur engagement à réduire significativement l'empreinte carbone de l'industrie graphique. Face à l'urgence climatique et à la prise de conscience accrue du public concernant les enjeux environnementaux, l'initiative du WPCF pourrait marquer un tournant important pour le secteur de l'imprimerie, consommateur intensif de ressources.

14/02/2024, 13:15

ActuaLitté

Après une cyberattaque dévastatrice, le distributeur Socadis reprend ses activités

Socadis (Madrigall), un des principaux distributeurs de livres au Canada, a été victime, le 17 décembre dernier, d'une cyberattaque qui a autant révélé la vulnérabilité de sa sécurité informatique, qu'elle l'a contrainte de suspendre toutes ses activités. Il aura fallu attendre début janvier pour que le responsable de la distribution d'éditeurs tels que La Pastèque, Fides, Ulysse ou des groupes Flammarion et Editis au Québec, annonce le retour progressif de ses services.

06/02/2024, 13:05

ActuaLitté

Le distributeur allemand Bookwire investit l'Italie avec Bookrepublic

Le distributeur allemand Bookwire, qui fournit des solutions logicielles de production, de suivi des ventes et de marketing à ses partenaires éditeurs, annonce son entrée sur le marché italien avec l'acquisition des activités de distribution de Bookrepublic, axées sur le livre numérique.

02/02/2024, 11:17

ActuaLitté

Editis s'appuie sur AZAP pour optimiser la distribution Interforum

Interforum - Editis, distributeur de livres pour plus de 300 éditeurs et 13.700 points de ventes, a fait appel à AZAP, éditeur et intégrateur de logiciels de pilotage et d’optimisation des flux de la Supply Chain, pour mettre en œuvre un nouveau service de la Gestion Partagée des Approvisionnements de magasins. Cette collaboration fructueuse a permis aux enseignes concernées d’augmenter leur part de marché de 6 points, tout en réduisant dans les mêmes proportions les retours et le niveau de stock.

23/01/2024, 13:27

ActuaLitté

MDS Benelux en sursis : “Nous avons plongé dans le rouge”

Le distributeur MDS Benelux, filiale du groupe Média-Participations, se trouve dans une posture délicate, au point d'évoquer la possible cessation de ses activités, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. En cause, une situation économique complexe, aggravée par le départ d'un client néerlandophone important.

17/01/2024, 16:28

ActuaLitté

Hachette annule le déménagement de sa distribution, pour l'instant

En février dernier, Hachette annonçait que les plus de 600 salariés installés dans les Yvelines déménageraient courant 2026 dans la commune de Germainville, en Eure-et-Loir. Le groupe nous confirme une information révélée par Les Échos : il annule finalement son projet, initié par l'ancien directeur général d'Hachette Livre, Arnaud Nourry.

17/01/2024, 13:19

ActuaLitté

Les livres mettent-ils la planète en danger ?

Pour une autrice, un auteur, de même qu'une illustratrice ou un illustrateur jeunesse sensible aux questions d’écologie, le constat annuel est simple :  le volume de nouveautés publiées chaque année, à découvrir en salons ou librairies de même que le nombre d’exemplaires partis au pilon sur ses relevés de ventes interroge : nos livres détruiraient-ils la planète ? (Spoiler : pas tout à fait !)

03/11/2023, 17:46

ActuaLitté

En plein “désastre social”, y'a-t-il “un pilote chez Editis” ?

À quelques heures de la décision concernant le rachat d’Editis par CMI France, que l’on attend depuis hier, de la Commission européenne, le repreneur risque de déchanter. Au terme d’échanges houleux ce 31 octobre, on mesure combien le navire Editis et sa filiale Interforum voguent avec une direction qui a déserté. Dernier et sinistre rebondissement : un ralentissement de l’activité, avec pour conséquences un sévère coup de rabot sur les salariés.

31/10/2023, 13:08

ActuaLitté

La Générale Librest s'allie à Nosoli (Furet du Nord / Decitre)

Face aux défis à venir, les propriétaires de la GL, plus ou moins sexagénaires, passent la main en cédant la société au groupe Nosoli, acteur majeur et puissant de la distribution du livre, apte à lui assurer pérennité et développement.

20/10/2023, 16:26

ActuaLitté

Marc Levy introuvable en librairie : son roman menacé de grève

Les employés d'Editis envisagent de débrayer, et pas n’importe quand : à la parution du 25e opus de Marc Levy, La Symphonie des monstres, prévue ce 17 octobre. En empêchant la commercialisation du livre, les syndicats visent la direction d'Editis, pour la forcer à respecter les engagements salariaux pris. Car ces augmentations tardent toujours à se refléter sur les revenus. Et Marc Levy, servant d'otage, en fera donc les frais.

30/09/2023, 11:55

ActuaLitté

Les éditions du Cerf quitteront Interforum

Comptant parmi les principaux éditeurs religieux en France, Le Cerf annonçait leur arrivée chez Interforum au 1er janvier 2019. La filiale d'Editis aurait la charge de la diffusion et de la distribution de plus de 6000 ouvrages. Quatre ans plus tard, la maison a décidé de changer de crémerie.

24/08/2023, 22:45

ActuaLitté

Monica Irimia, de la librairie à la surdiffusion

Monica Irimia saute le pas : l’ancienne libraire pendant près de 15 ans est devenue « surdiffuseuse » au service du livre depuis février. Enfin, d’ouvrages en particulier, car il s’agit de ceux qui naissent dans cette partie du continent que les Français connaissent souvent si peu : l’Europe de l’Est. Monica Irimia provient elle-même de cette parcelle de la vieille Europe, puisqu’elle est originaire du pays d’Emil Cioran.

17/06/2023, 09:30

ActuaLitté

Anne Drouinaud est nommée Secrétaire Générale chez Hachette Livre

Hachette Livre a nommé Anne Drouinaud en tant que Secrétaire Générale du Programme de Transformation Polaris. Sous l’autorité de Philippe Lamotte, Directeur Général de la Branche Services et Opérations et Directeur de la Transformation, elle supervisera l’ambitieux programme Polaris du groupe Hachette Livre. Elle en dirigera les aspects financiers, juridiques, contractuels et de contrôle interne.

17/05/2023, 16:06

ActuaLitté

Auteurs, éditeurs : Amazon augmente ses coûts d'impression de livres

La crise d’approvisionnement du papier tend à se calmer depuis quelques mois. Les problématiques de stock s’apaisent également : tous les papiers sont peu ou prou disponibles. De fait, grincent certains, les ventes diminuent et les volumes de tirages se montreraient plus modestes. Or, pendant ce temps, Amazon révise certaines de ses conditions commerciales… pour la production de livres.

16/05/2023, 18:33

ActuaLitté

Le distributeur allemand Bookwire met ChatGPT au service des éditeurs

L'usage des technologies d'intelligence artificielle ne se limite pas à la génération d'œuvres littéraires, graphiques ou audiovisuelles : ChatGPT peut devenir l'allié d'un éditeur pour la mise en forme et la commercialisation d'un livre. Le distributeur allemand Bookwire en est persuadé, et a intégré l'outil dans sa solution logicielle.

04/05/2023, 11:38

ActuaLitté

Recyclivre enrichit sa plateforme en ligne Superway

En collaboration avec Origami Marketplace, Recyclivre améliore sa plateforme Superway créée l'année dernière. L’objectif étant de rendre l’économie circulaire plus attrayante en accompagnant « les vendeurs pour une consommation globale plus responsable ».

 

19/04/2023, 12:09

ActuaLitté

Label Emmaüs : repenser la loi Lang à l'aune des enjeux climatiques

#LabelEmmaus - Acheter, c’est voter. Partant de ce constat, Label Emmaüs transforme la vente en ligne en acte militant. Et s’appuie sur les livres pour conférer plus de poids à son action. « Un livre en ligne, plus éthique », voilà tout l’objet de la campagne qui s’ouvrira ce 18 avril. Ou favoriser la solidarité plus que la destruction de livres.

17/04/2023, 16:54

ActuaLitté

Sipour Box propose désormais des livres grands formats

Créé en 2021, Sipour Box poursuit sa lancée dans le marché des box littéraires. Cette année, elle ajoute une nouvelle offre, « La littéraire », avec des livres grand format d’auteurs moins connus par les lecteurs.

13/04/2023, 15:06

ActuaLitté

Papier : Christian Ribeyrolle nouveau Président de COPACEL

Au terme du Conseil d’Administration du 8 mars 2023, Christian Ribeyrolle, de la société RYAM, est devenu Président de COPACEL (Union Française des Industries des Cartons, Papiers et Celluloses), succédant ainsi à Philippe d’Adhémar de la société Sylvamo, qui occupait ce poste depuis le 21 mars 2019. 

09/03/2023, 14:28

ActuaLitté

Fnac quitte la Suisse allemande et mise tout sur le marché français

L’enseigne avait opté pour un développement à travers des corners implantés dans différents centres commerciaux du territoire de la confédération hélvétique. Changement de braquet radical : dix points de vente alémaniques fermeront. Et la stratégie se réoriente massivement vers l’espace francophone.

28/01/2023, 15:38

ActuaLitté

“Harcèlement et comportements inappropriés” chez Interforum  

La trêve des confiseurs n’avait pas commencé que les instances syndicales recevaient un rapport d’analyse. En cause, un « risque grave » dans le département Relations éditeurs d’Interforum — la filiale diffusion/distribution d’Editis. La procédure, déclenchée début octobre, s’était heurtée à quelques résistances.

29/12/2022, 15:17

ActuaLitté

Emme Promo Junior, nouveau service pour promouvoir l’édition jeunesse

Emme Promozione est une société italienne, créée en 2014 à partir d'une scission de la branche promotion de Messaggerie Libri, le principal distributeur italien. Elle est spécialisée dans les services de marketing, de communication et d'analyse de données, aux éditeurs. Suite au succès grandissant de la littérature jeunesse, elle vient de créer un nouveau service, appelé Emme Promo Junior, consacré à la promotion de l’édition pour enfants. 

19/12/2022, 15:33

ActuaLitté

Mr Tan & Co, nouvelle maison d'édition de Mortelle Adèle, signe avec Interforum

Exclusif - L’écrivain Antoine Dole, plus connu sous le nom de Mr. Tan à travers les bandes dessinées Mortelle Adèle, en collaboration avec Diane Le Feyer, a choisi l’indépendance. En créant sa propre maison d’édition, il a également signé avec le groupe Editis, confiant la diffusion-distribution à Interforum. La maison, baptisée Mr Tan & Co, a été fondée en août dernier, quelques mois après l'annonce du départ de Bayard.

16/12/2022, 10:46

ActuaLitté

Pierre Coursières élu président du Syndicat des Distributeurs de Loisirs Culturels

À l’issue de l’assemblée générale extraordinaire du 2 décembre 2022, les membres du SDLC ont élu à l’unanimité Pierre Coursières Président du Conseil Syndical. La durée du mandat est fixée à deux ans, les membres sortants sont rééligibles.

06/12/2022, 12:40

ActuaLitté

Appel à une grève nationale dans les magasins Cultura ce 3 décembre

Annoncé pour ce 3 décembre, période de plus en plus cruciale dans le commerce du livre, un vaste débrayage surviendra dans les magasins Cultura. La demande est simple : l’augmentation des salaires pour les employés revendique la CGT Cultura. De 15 à 17h, tous les personnels des boutiques sont invités à faire front ensemble.

02/12/2022, 16:41

ActuaLitté

À Tigery, les salariés d'Interforum demandent l'équité des primes

Ce lundi 21 novembre, une quarantaine de salariés du site Interforum de Tigery (Essonne) ont débrayé pour réclamer une plus grande équité entre les salariés des différents sites de la filiale du groupe Editis. À Malhesherbes, une prime transport sera en effet prochainement mise en place, et les employés de Tigery souhaitent eux aussi une révision des primes qui leur sont accordées.

23/11/2022, 15:17

ActuaLitté

Fédération de randonnée pédestre : la distribution, tout un cirque ?

À la suite d’une consultation menée au cours de l’année 2022, la FFRandonnée a renouvelé son contrat de partenariat avec la Sofédis, pour la diffusion et la distribution de son catalogue à partir du 1er janvier 2023. Un partenariat qui s’inscrit dans la stratégie déployée par la FFRandonnée depuis 2021. Les deux sociétés travailleront de concert jusqu'en 2026. 

04/11/2022, 10:58

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Editis en négociations exclusives pour acquérir le groupe Delcourt

Delcourt et Editis ont annoncé leur entrée en négociations exclusives pour que Editis acquiert 100% du Groupe Delcourt. Ce processus est sujet à l'avis des représentants du personnel de Delcourt et doit recevoir le feu vert des autorités de la concurrence, ainsi que la finalisation des documents juridiques nécessaires. 

23/07/2024, 16:55

ActuaLitté

Au Parlement européen, Nela Riehl préside la commission Culture

Quelques jours après leurs homologues français, les députés européens membres de la commission de la culture et de l'éducation ont élu leur présidente. Nela Riehl, députée allemande candidate du mouvement citoyen Volt et membre du groupe des Verts/Alliance libre européenne, est sortie vainqueure.

23/07/2024, 15:27

ActuaLitté

Sophie Noël, nouvelle coprésidente de la Fill

Le 10 juillet dernier, l'assemblée générale ordinaire de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill) a été l'occasion de nommer sa nouvelle coprésidente, Sophie Noël. Directrice de Normandie Livre & Lecture, elle succède à Cécile Jodlowski-Perra, qui a quitté cette fonction en même temps que son poste de directrice de l'agence Occitanie Livre & Lecture en juin dernier.

23/07/2024, 12:45

ActuaLitté

Centre-ville de Vitré déserté : une librairie menace de fermer

#CampagneUlule – Aux portes de la Bretagne, nichée au sein du village de Vitré se trouve une librairie indépendante spécialisée en bandes dessinées et livres jeunesse. Installée au 52 rue de la Poterie, Josig Arnal a inauguré Bulles et Jeunesse en 2017. Mais, depuis plus d'un an et demi, la fréquentation baisse, mettant à mal l'économie de l'enseigne, qui menace de fermer ses portes d'ici la rentrée scolaire. Pour préserver ce lieu de culture, une seule solution s'impose : lancer une cagnotte Ulule, déjà atteinte à 54 %.

23/07/2024, 11:51

ActuaLitté

D'immenses bibliothèques en plein air font le bonheur des lecteurs

Le cinéma en plein air, un grand classique, que s’approprient désormais les lecteurs. Le gouvernement de Séoul a ainsi mis en place un prêt de livres et un ensemble de poufs à l’aspect terriblement confortable ou des chaises longues. Objectif : s’installer et bouquiner… en plein air.

23/07/2024, 10:48

ActuaLitté

Paul Watson, l'homme qui murmurait trop à l'oreille des baleines

Préfacier de nombreux ouvrages défendant la faune sous-marine, Paul Watson a été interpellé par la police du Groenland, rapporte l’Associated Press. Ce militant écologiste et militant anti-chasse à la baleine, était sous le coup d’un mandat d'arrêt international émis par le Japon. 

22/07/2024, 19:51

ActuaLitté

Y a-t-il quelque chose de pourri au royaume de PEN America ?

Le syndicat du personnel de PEN America, PEN America United (PAU), s'était élevé contre la direction de l'organisation pour, selon lui, sa tentative de limiter la libre expression des employés, notamment au sujet de la guerre à Gaza. Des critiques inscrites dans près de 21 mois de négociations pour « la réalisation d'un environnement de travail équitable chez PEN America ». Finalement, un accord « provisoire » a été trouvé, mais au même moment, plus de 100 traducteurs appellent PEN America à céder le contrôle du fonds pour les traducteurs... L'organisme plus que centenaire croule sous les polémiques...

22/07/2024, 18:12

ActuaLitté

Hermès contre Hermès : le bouquiniste a gagné  

Au cœur de la ville d’Izmir, anciennement Smyrne, riche de son héritage mythologique grec, un libraire s'est trouvé au centre d’une lutte juridique contre le géant de la mode Hermès. Le litige a éclaté lorsque Umit Nar, par ailleurs président de l'association des bouquinistes de Turquie, a tenté de déposer le nom de sa librairie, Bouquiniste Hermes, une enseigne qu’il exploite depuis quinze ans entre Istanbul et Izmir. Le Turc a finalement triomphé dans cette bataille juridique, obtenant le droit de s'appeler Hermès.

22/07/2024, 18:09

ActuaLitté

Renaud et Ernest Pignon-Ernest s'associent pour un recueil illustré

Le chanteur Renaud et l’artiste peintre Ernest Pignon-Ernest s’unissent pour un projet exceptionnel intitulé Des mots et des images, visant à soutenir les actions de l’UNICEF en faveur des enfants les plus vulnérables dans le monde.

22/07/2024, 17:12

ActuaLitté

Tableaux de Tintin condamnés : l'artiste retire ses oeuvres

Au début du mois de juin 2024, un artiste breton, Xavier Marabout, était condamné par la Cour d’appel de Rennes pour ses toiles mettant en scène des personnages de Tintin, légérement érotisés, dans des décors inspirés de l’univers d’Edward Hopper. L'artiste annonce à présent prendre acte, malgré son « incompréhension », de la décision, et retirer les oeuvres concernées.

22/07/2024, 16:14

ActuaLitté

Le blocage de Wattpad en Turquie, une “tendance inquiétante” à la censure

Depuis près d'une semaine, l'accès à la plateforme de lecture et d'écriture Wattpad est bloqué en Turquie, après une décision judiciaire rendue par le 10e tribunal de paix pénal d'Ankara, le 12 juillet dernier. L'Union internationale des éditeurs appelle les autorités à lever ce blocage, qu'elle estime disproportionné.

22/07/2024, 16:05

ActuaLitté

L'édition allemande peut souffler : le KulturPass finalement prolongé

Équivalent allemand du Pass Culture, le KulturPass n'a pas reçu un accueil à la hauteur de sa proposition, pour l'instant. Le bilan en demi-teinte du dispositif le mettait en sursis outre-Rhin, malgré l'intérêt évident de l'industrie de l'édition pour ce coup de pouce venu de l'État. Bonne nouvelle pour les éditeurs, le KulturPass est finalement maintenu en 2025.

22/07/2024, 12:59

ActuaLitté

Des professions littéraires attractives, mais élitistes ?

En 25 ans, entre 1995 et 2019, comment ont évolué les professions de la culture ? C'est la question à laquelle le Département des études, de la prospective, des statistiques et de la documentation (DEPS) du ministère de la Culture apporte quelques éléments de réponse. Globalement, la tendance est à la hausse des effectifs, y compris, même si la croissance est mesurée, dans les professions littéraires.

22/07/2024, 12:24

ActuaLitté

Adieu à Guy Jouvet, le maître traducteur de Laurence Sterne

Guy Jouvet est mort le jeudi 18 juillet à Fontaine-lès-Dijon, à l’âge de quatre-vingt-huit ans, nous apprend Sylvie Martigny et Jean-Hubert Gailliot des Éditions Tristram. Ces derniers évoquent un « extraordinaire traducteur et commentateur de l’œuvre de Laurence Sterne (1713-1768), nous lui devons l’une de nos plus grandes aventures éditoriales, et assurément la plus mémorable ».

22/07/2024, 12:23

ActuaLitté

Deux ans après, Hunter X Hunter revient en septembre (enfin presque)

Après une pause de deux ans, les aficionados de Hunter X Hunter ont enfin de quoi célébrer : un volume 38 du manga sortira le 4 septembre, a révélé le site officiel de l'éditeur Shueisha. Enfin, il faut calmer les ardeurs : il ne propose pas de chapitres inédits, mais rassemblera les chapitres 390 à 400, qui avaient déjà été publiés en 2022. Toutefois, l'annonce de ce volume invite à envisager la possibilité d'une reprise de la sérialisation du manga dès août 2024.

22/07/2024, 12:09

ActuaLitté

Louis Hachette Group, le nouveau projet éditorial de Vivendi 

Le directoire du groupe Vivendi avait annoncé, le 13 décembre 2023, un projet de scission de l'entreprise en plusieurs entités indépendantes, chacune étant cotée en bourse. Ce lundi 22 juillet 2024, il a présenté au Conseil de surveillance l’état d’avancement de l’étude de faisabilité du projet, désormais considéré comme satisfaisant. Parmi les propositions figure la création de Louis Hachette Group, regroupant les actifs de Vivendi dans les secteurs de l'édition et de la distribution.

22/07/2024, 11:04

ActuaLitté

Jean Rouaud lauréat d'une bourse pour l'essai Devenir Vassili Grossman

Jean Rouaud s'est vu attribuer la vingt-quatrième bourse Cioran pour son projet d’essai intitulé Devenir Vassili Grossman. Cet essai abordera la place qu'occupe l’événement dans l’œuvre de Vassili Grossman, intellectuel et écrivain marqué par la Seconde Guerre mondiale qui navigue entre lucidité et humanisme.

22/07/2024, 10:35

ActuaLitté

Assemblée nationale : Fatiha Keloua-Hachi à la tête de la commission culture

Ce samedi 20 juillet au matin, les membres de la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale ont procédé à l'élection de son bureau. La députée socialiste de la 8e circonscription de la Seine-Saint-Denis, Fatiha Keloua-Hachi, a obtenu la présidence au troisième tour de scrutin.

22/07/2024, 09:22

ActuaLitté

Françoise Bourdin : son tout premier roman, Les Soleils mouillés

« Je me suis lancée dans la rédaction d’un roman. Le premier est toujours un peu autobiographique. » En 1972 Françoise Bourdin publiait chez Julliard sont premier roman, Les Soleils mouillés. Un livre presque aussi intime qu’il fut confidentiel — et logiquement introuvables depuis des années. Il sera réédité chez Récamier en octobre prochain.

20/07/2024, 09:04

ActuaLitté

Qui veut Intégrer l'équipe de traductions de l'ENS Éditions ?

ENS Éditions et le ministère de la Culture lancent un appel à projets pour la traduction de grands textes des sciences humaines et sociales. Ce programme vise à publier des ouvrages de chercheurs internationaux, traduits en français, et à les intégrer dans des collections spécialisées. Les propositions de traduction seront examinées par un comité scientifique, avec une sélection finale en mars tous les deux ans. Les porteurs de projet devront assurer la direction scientifique et le respect des délais de traduction et publication.

19/07/2024, 16:18

ActuaLitté

Christelle Dabos, autrice de La Passe-miroir, annonce un nouveau roman

Le 6 juin dernier, Christelle Dabos annonçait la publication d’un prochain roman : Nous, à paraître chez Gallimard Jeunesse le 7 novembre prochain. Forte du triomphe de sa saga fantaisie La Passe-miroir, qui a séduit plus d’un million de lecteurs à travers tous ses tomes et formats (données : Edistat), l’autrice renoue avec son amour pour la fantasy, annoncée dystopique et vintage, dans un roman déjà très attendu.

19/07/2024, 16:10

ActuaLitté

Bonbon Citron, des livres surprenants pour élagir l'horizon des enfants

#CampagneUlule – Présentée comme une maison d'édition inclusive, Bonbon Citron s'est concrétisée en fin d'année 2023 avec de premières parutions, « sans clichés ni stéréotypes ». La structure récidive avec deux nouveaux titres, pour découvrir les femelles du monde animal d'une part, et mieux appréhender les émotions d'autre part. 

19/07/2024, 12:03

ActuaLitté

Julie Thévenet quitte Le Seuil pour les Éditions du sous-sol version Editis

Julie Thévenet a annoncé son départ des éditions du Seuil, ou plutôt retrouve les éditions du sous-sol, qui étaient un département du Seuil, avant d'être cédées à Editis.

19/07/2024, 11:37

ActuaLitté

La justice turque bloque l'accès à la plateforme Wattpad

Sur décision du 10e tribunal de paix pénal d'Ankara datée du 12 juillet dernier, l'accès à la plateforme d'écriture et de lecture Wattpad a été fermé en Turquie. Aucune explication n'a été donnée à ce blocage, jugé préoccupant par l'organisation non gouvernementale PEN International.

19/07/2024, 10:41

ActuaLitté

L'écrivain et journaliste Tony Delsham est décédé

Né le 4 février 1946 à Fort-de-France, l'écrivain et journaliste Tony Delsham est décédé ce 16 juillet 2024 à l'âge de 78 ans. Comptant parmi les auteurs les plus lus en Martinique, il a publié un grand nombre de romans, mais aussi des pièces de théâtre et même des bandes dessinées.

19/07/2024, 09:14

ActuaLitté

Afrorizons : pour sortir du livre trop cher, l'édition binationale ?

Désiré Godonou est un étudiant béninois qui, dans le cadre de son Master Métiers du livre et de l'édition à l'Université Rennes 2, développe le projet Afrorizons, dédié à la promotion de la littérature jeunesse africaine. Face aux prix trop élevés des livres dans son pays et toute l'Afrique francophone, comme la difficulté à accéder à ces produits de luxe, il mise sur l'édition binationale, et plus si affinités...

18/07/2024, 18:37

ActuaLitté

Algérie : une maison d'édition ferme sous la pression de conservateurs

Inaâm Bayoud, autrice algérienne, est au coeur d'une polémique après avoir publié Houaria, roman qualifié d'« obscène » par une partie conservatrice du pays. Alors qu'elle a remporté au début du mois de juillet le prestigieux prix Assia Djebar, sa maison d'édition MIM vient d'annoncer sa fermeture, suite à la campagne de mise à l'index qui visait le livre.

18/07/2024, 18:28

ActuaLitté

D'Étretat à Dieppe, lire sur les plages normandes

Depuis le 6 juillet et jusqu'au 25 août 2024, les cabanes « Lire à la plage » ouvrent leurs portes dans douze communes du littoral et à la base de Jumièges-Le Mesnil, offrant un espace de lecture et d'animations à savourer tout au long de l’été.

18/07/2024, 16:45

ActuaLitté

Les éditions Vega ouvrent une nouvelle collection de light novels

Lors de leur conférence annuelle à la Japan Expo, les éditions Vega ont dévoilé une partie de leurs nouveautés pour l'année 2025, promettant une année riche en histoires captivantes avec une sélection de mangas, de webtoons sous le label KFactory. Mais aussi de light novels, avec une nouvelle collection : LyR.

18/07/2024, 15:42

ActuaLitté

Henri Causse, figure des éditions de Minuit et homme de l'ombre, est mort

Henri Causse, directeur commercial des Éditions de Minuit, membre fondateur de l'Association pour le Prix unique du livre et de l'Association pour le développement économique de la librairie de création (ADELC), est décédé ce 12 juillet, à l'âge de 84 ans, révèle la maison de Vercors et de Marguerite Duras.

18/07/2024, 15:34

ActuaLitté

Le CNL répond à l'ATLF avec une hausse des tarifs pour les traductions llittéraires

En juin dernier, le Conseil d’administration du Centre national du livre (CNL) a décidé d'augmenter le taux de rémunération minimum requis pour les traducteurs afin qu'ils puissent prétendre à une subvention pour la traduction, la publication ou une bourse de traduction. 

18/07/2024, 14:39

ActuaLitté

Jeux olympiques : à Paris, des librairies mises à rude épreuve

Les Jeux olympiques approchent à grands pas dans la capitale, rimant avec sueurs froides pour les libraires, qui ne savent plus sur quel pied danser... Devant l’afflux de touristes attendu, certains se retirent de la compétition — une solution qui implique d’avoir une trésorerie solide. Pour les autres, l’option est de croiser les doigts et patienter. Métros fermés, livraisons retardées, clientèle volatilisée... La promesse d’un été pas comme les autres.

18/07/2024, 13:19

ActuaLitté

La Fondation Hachette finance 8 nouveaux projets pour la lecture

En 2024, la Fondation Hachette pour la lecture soutient des porteurs de projets ambitieux qui facilitent l’accès aux livres, à la culture et à l’éducation, en attribuant des dotations allant de 10.000 à 78.000 € à huit nouvelles initiatives.

18/07/2024, 11:44

ActuaLitté

Du graphisme “d'intérêt général” pour ranimer le vivre ensemble

Le Centre national des arts plastiques (Cnap) et la Cité internationale de la langue française s'associent autour d'un appel à candidatures pour une commande d'affiche à message « d'intérêt général ». Le principe de l'initiative est de mettre la force du graphisme et de la langue française au service du sens commun et du vivre ensemble.

18/07/2024, 11:08

ActuaLitté

La Russie condamne Masha Gessen à 8 années de prison

À l'issue d'un procès in absentia, la Russie a condamné Masha Gessen à une peine de huit années de prison pour « diffusion de fausses informations ». Des propos sur le massacre de Boutcha, en Ukraine, tenus en septembre 2022 et diffusés sur le réseau YouTube, sont en cause.

18/07/2024, 10:52

ActuaLitté

Résilience, une “collection d’utilité publique” chez Rouquemoute

Rouquemoute, maison d'édition nantaise, annonce l'ouverture, à la rentrée prochaine, d'une nouvelle collection, intitulée « Résilience ». Deux premiers titres incarneront une ligne éditoriale soucieuse d'évoquer des épreuves et traumatismes et, surtout, les différentes manières d'en surmonter les conséquences. 

18/07/2024, 10:09