#International

Menacée de mort, prise à partie devant chez elle, Rowling refuse l'intimidation

Certainement habituée aux fans qui campaient devant son domicile, JK Rowling a eu la mauvaise surprise de découvrir des activistes brandissant des pancartes. Leurs slogans dénonçaient les propos considérés comme transphobes tenus par la romancière sur Twitter. Des opinions exprimées sur les droits des transgenres qui ont toujours suscité de vives polémiques.

Le 22/11/2021 à 17:29 par Clément Solym

51 Réactions | 422 Partages

Publié le :

22/11/2021 à 17:29

Clément Solym

51

Commentaires

422

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Sur Twitter, la maman d’Harry Potter a fait état de ce qu’elle avait reçu « tellement de menaces de mort que je pourrais tapisser ma maison avec ». Pour autant, rarement un regroupement devant chez elle ne l’avait autant mise en avant. Trois personnes se sont en effet prises en photo, devant son domicile : une scénographie soigneusement étudiée pour mettre en avant l’adresse où elle vit avec sa famille.

À LIRE: Rowling, la transphobie et le patriarcat

Mais cette attitude n’a rien changé pour elle : « Je n’ai pas cessé de parler. Peut-être — et je ne fais que le dire — la meilleure façon de prouver que votre mouvement n’est pas une menace pour les femmes est de cesser de nous harceler, de nous intimider et de nous menacer », indique-t-elle. 

Les trois activistes auraient décidé de cette mission après que l’autrice s’est prononcée en faveur des droits des femmes basés sur le sexe. Cette allocution diffusée par des militants s’est ajoutée au doxing — cette pratique consistant à rendre publiques des informations personnelles d’une autre personne avec une intention malveillante potentielle.

Une enquête est en cours, a assuré la police écossaise mobilisée dans cette affaire, qui prolonge les campagnes d’intimidation dont elle, et d’autres femmes — qu’elle liste — ont été victimes. « Elles et leurs familles ont été plongées dans l’angoisse et la détresse pour l’unique raison d’avoir refusé d’accepter sans retenue que le concept sociopolitique d’identité de genre devrait remplacer celui de sexe », continue Rowling.

Et d’ajouter qu’en juillet 2021, « une bombe artisanale avait été placée dans sa boîte à lettres ».

Ce nouveau vilain chapitre prolonge les multiples rebondissements entre l’autrice et les personnes transgenres : à 56 ans, elle reconnaît avoir tout de même une chance particulière en regard d’autres femmes frappées par la cancel culture. « Aucune d’entre elles n’est protégée comme je le suis », reprend-elle.

À LIRE: 20 ans d'Harry Potter : un docu-anniversaire où Rowling dérange...

À l’origine de ces débats, un message dans lequel elle critiquait un article qui déployait une périphrase étrange, « personnes qui ont leurs règles ». Et Rowling d’ironiser alors, sur le papier qui refusait d’employer le terme de femme. « Si le sexe n’est pas réel, la réalité vécue par les femmes dans le monde est éradiquée », avait-elle expliqué.

« Je connais et apprécie des personnes trans, mais effacer le concept de sexe enlève à beaucoup la capacité de discuter de manière significative de leur vie. » Sans jamais avoir contesté les droits des trans, elle avait assuré qu’elle s’engagerait dans toute action qui dénoncerait une discrimination contre les trans.

« Dans le même temps, ma vie entière fut façonnée par le fait d’être une femme. Je ne crois pas que ce soit odieux de le dire. »

photo DR

 
 
 
 
 
 

51 Commentaires

 

Etienne Denis

22/11/2021 à 20:59

« À l’origine de ces débats, un message dans lequel elle critiquait un article qui déployait une périphrase étrange, "personnes qui ont leurs règles". » --> Et ce qui est vraiment absurde, c'est que l'article lui-même utilise constamment le mot « femme ». Mais se demander si on devrait aussi l'utiliser dans le titre serait transphobe...

Marianne

23/11/2021 à 05:04

C'est quand même carrément effrayant ...

NAUWELAERS

23/11/2021 à 19:49

Soutien total à cette autrice victime, encore et encore (quel acharnement contre elle !) d'une bêtise toxique qui peut devenir dangereuse.
Et certains soutiennent encore que la «cancel culture» a été inventée par l'extrême droite ?
Elle existe, hélas, et des chroniques et articles comme celui-ci, qui sont légion dans la presse généraliste et non extrémiste, le prouvent à foison.
Il n'est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Les tentations totalitaires ont toujours, toujours, toujours tort.
Les fins honorables -reconnaissance des droits d'une minorité -ne justifient jamais des moyens abjects et contre-productifs...qui risquent justement d'alimenter, de faire croître la transphobie !
Est-ce cela que l'on veut ?
CHRISTIAN NAUWELAERS

Docteur Benway

24/11/2021 à 08:17

Mais où est la cancel culture ici? Personne n'a brûlé ses bouquins, personne n'a appelé à la boycotter, elle n'a pas été censurée, elle continue de vendre ses bouquins, de d'exprimer dans les médias et de raconter n'importe quoi sur des sujets auxquels elle ne connait rien.
Tous ceux qui parle de cancel culture sont des gens que l'on voit souvent s'exprimer dans les médias et qui ne supportent pas qu'on leur mette le nez dans leur caca. Ils viennent se poser en victimes alors que leur propos sont puants. C'est les mêmes qu'on entend parler à longueur de journée du wokisme alors qu'il ne connaissent même pas la définition du mot.

Christophe

24/11/2021 à 12:03

Je suppose (je ne suis pas expert), que lorsque des personnes refusent que d'autres soutiennent que des femmes sont des personnes qui ont leurs règles, c'est tout à fait de la cancel culture : choisir de supprimer quelque-chose tel que c'est défini ou choisi depuis longtemps. Dans ce cas-là, le fait que des femmes soient des humains qui ont leurs règles est plutôt défini depuis... L'existence de l'être humain, bien avant la découverte du feu entre autres, non ? Alors, je suppose aussi que l'on peut dire que c'est de la cancel culture...

Lina

24/11/2021 à 13:07

Ma mère n'a plus de règles pourtant je suis bien née d'elle. Imposer des différences de sexe a créé le sexisme et je suis persuadée que ça ne le résoudra pas. Mais s'adapter et aider les gens en fonction de leur besoin si. Le sexe est personnel (je montre pas ma culotte avec ma carte d'identité perso) mais le genre est public. Je pense que limiter les femmes à des règles ou autre est... Limitant. Une femme c'est une personne qui vit comme telle dans la société. Comment le définir? Il n'y a pas de bonne réponse, mais beaucoup de mauvaises et sexistes. Au final, si on ouvre l'éventail des personnes discriminées, on retrouve les femmes, LGBTQ+, mais aussi juste des personnes différentes, des mecs qui ne rentrent pas dans la virilité ou mascu toxique (pas les ouin ouin je précise). Est-ce se battre pour toute personne discriminée intersectionnel? Si oui, alors je pense que l'intersectionnalité est la solution pour abolir en grande majorité la souffrance dans laquelle nous vivons.
Et celle des autres aussi.

Aradigme

24/11/2021 à 18:21

Bonjour Lina,

A mon sens, ce qui définit une femme, ce sont des chromosomes XX, et ce qui définit un homme, ce sont des chromosomes XY.
Un homme aura beau se prétendre une femme ou vice versa, chaque paire de chromosomes sexuels de chacune de ses cellules clameront le contraire.

Salutations
Aradigme

NAUWELAERS

24/11/2021 à 17:37

Parfait Docteur Benway !
Vous êtes, vous le juge, un modèle de tolérance.
Et il est tout à fait normal de harceler voire de menacer de mort une autrice ou un auteur qui a osé écrire une idée avec laquelle on est en désaccord.
Vous êtes un humoriste (raté) ou une caricature ?
CHRISTIAN NAUWELAERS


Aradigme

24/11/2021 à 18:37

Bonjour Dr Benway

Pas de "cancel culture" selon vous? Alors qu'on parle de menaces de mort pour un court message qui précise que des trans féminisés ne sont pas des femmes, mais des hommes grimés et déguisés, parfois traités aux hormones et modifiés par chirurgie, ce qui n'empêche pas chacune de leurs cellules de disposer de chromosomes mâles XY...

Considérez-vous cette simple affirmation d'une réalité biologique comme un "propos puant" pour reprendre votre language?

Salutations
Aradigme

Yves

26/11/2021 à 11:44

"Personne n'a brûlé ses bouquins, personne n'a appelé à la boycotter, elle n'a pas été censurée" !!
Elle n'a pas été invitée à fêter les 20 ans du film, les acteurs l'ont publiquement flinguée, elle est menacée de mort, etc. Mais à part elle n'est pas à plaindre !

Folie

23/11/2021 à 07:02

La folie de la Cancel Culture des LGBT est hallucinante...

On parle bien de TENTATIVE de meurtre pour des propos (de bon sens qui plus est). Si cet auteur avait été quelqu'un d'autre, le monde entier se serait levé pour la soutenir et condamner sans appel les auteurs de cet attentat. Mais là : calme plat. Un article dans le Point, recopié ici.

Quand on lit ici tous les soutiens à cette culture, on se dit que ce n'est pas gagné.

Je n'ai jamais lu JKR, mais ça me donne envie d'acheter ses bouquins, simplement par solidarité. Bravo madame : ne cédez rien. Vous êtes vraiment courageuse.

Team ActuaLitté

23/11/2021 à 07:27

Bonjour
“Recopié ici”. Alors, pour votre gouverne, si Le Point avait servi de source, il aurait été cité. Mais d'abord leur papier est nettement moins documenté que le nôtre. Ensuite, la bêtise d'une pareille affirmation est désolante. Et explique certainement le reste de l'articulation de la pensée.

Aradigme

23/11/2021 à 09:10

Bonjour Team Actualité

Vous indiquez dans votre message à Folie: "Ensuite, la bêtise d'une pareille affirmation est désolante. Et explique certainement le reste de l'articulation de la pensée."
Qu'entendez-vous exactement par là? Cela signifie-t-il que vous n'appréciez pas le soutien que Folie apporte à JK Rowlings? Soutenez-vous les positions des personnes qui harcèlent JK Rowlings? Approuvez-vous leurs méthodes?

Merci de clarifier.

Salutations
Aradigme

Team ActuaLitté

23/11/2021 à 09:39

Bonjour Aradigme
Merci de votre intervention : nous sommes 7 dans l'équipe, et 12 si l'on compte les intervenants extérieurs. De qui précisément souhaiteriez-vous l'avis ?
Le commentaire de notre courageux anonyme tente de discréditer l’originalité de l’article – et dans le même temps, reproche aux médias de ne pas évoquer le sujet, alors même qu’il est traité dans nos colonnes.
Il y a donc un problème de réflexion, dans l’articulation de la pensée. Voilà ce qui était entendu dans la réaction publiée. Elle n’avait, désolé, rien à voir avec le fond du commentaire.

Aradigme

23/11/2021 à 16:46

Bonjour Team Actualité,

Je réponds à votre question: "Merci de votre intervention : nous sommes 7 dans l'équipe, et 12 si l'on compte les intervenants extérieurs. De qui précisément souhaiteriez-vous l'avis ?"

A partir du moment où votre message est signé Team Actualité, il va de soi que je ne peux savoir lequel de vos collaborateurs l'a émis.

Salutations
Aradigme

Sonic

23/11/2021 à 11:29

Marianne en parle également sur leur site. Cdmt

SamSam

23/11/2021 à 09:26

C'est le buzz d'enfer, elle va crever le plafond des ventes...

Yves

23/11/2021 à 09:29

Des activistes sont carrément prêts à en découdre avec quelqu'un qui ne dit pas comme eux : apparemment les traitements hormonaux ont trop bien fonctionné chez certaines personnes en transition, ou alors la dose masculine était trop forte, ou alors il leur a été injecté des vieux stocks d'hormones mâles fascistes congelés datant de la seconde guerre mondiale ?
comment peut-on encore soutenir des causes qui tendent vers le totalitarisme, ça devient puant...

Jean

23/11/2021 à 15:28

Dans toute cause, fût-elle noble et juste, il y a des terroristes, des extrémistes qui la desservent, c'est le cas ici. Ils ont hérité d'une colère et la transmettent.

NAUWELAERS

23/11/2021 à 19:53

La colère n'excuse pas tout et la transphobie de Rowling est imaginaire.
Alors non, ce qui se passe est scandaleux, sans tourner autour du pot.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Docteur Benway

24/11/2021 à 08:13

Non, l'origine de tout ça n'est pas ce tweet (qui est anecdotique par rapport à ses autres prises de positions). Miss Rowling est coutumière de sorties douteuse sur les personnes trans, sujet auquel elle ne connait rien mais sur lequel elle veut se présenter comme une sommité (alors qu'on ne lui a rien demandé, qu'elle s'occupe de son sorcier). Elle a clairement affiché son soutien au mouvement TERF et malgré les critiques à son égard, elle continue de raconter n'importe quoi.
Rowling cherche ce qui lui arrive et en profite pour se poser en victime, alors qu'elle n'est qu'une auteure médiocre. Encore ici, elle fait passer ses persécutions pour une attaque contre toute les femmes : c'est elle qui est spécifiquement visée, à cause de ses propos, absolument pas à cause de son genre. Rowling penche dangereusement du côté d'opinions proche de celles des conservateurs et elle n'a même pas le courage de l'assumer.

Jean

24/11/2021 à 08:41

Quand on en vient à écrire "elle cherche ce qui lui arrive", on pénètre en territoire marécageux et nauséabond...

Il y a plein de gens avec lesquels je ne suis pas d'accord, d'autres que j'excècre (Zemmour, au hasard), je n'ai pourtant jamais appelé à la violence contre eux ni ne leur ai envoyé des menaces de mort. Et s'il leur arrivait quelque chose, je ne dirai jamais qu'ils le méritaient. On accepte la violence ou on ne l'accepte pas.

Point.

NAUWELAERS

28/11/2021 à 00:22

Mille fois d'accord, Jean.
Le mantra intouchable «la parole se libère» ne justifie pas la libération des immondices !
Le vrai progressisme ne peut supporter une telle mérule malgré les tentatives bancales et malhonnêtes de justification de ces dérives insupportables, que l'on peut lire à droite et à gauche (...une gauche totalement dévoyée, à écarter d'urgence).
CHRISTIAN NAUWELAERS

Vincent L.

24/11/2021 à 09:28

Bel exercice de victim-shaming, cher Docteur...

Aleph

24/11/2021 à 09:54

C'est plutôt du fascisme, il soutient l'idée de réduire les opposants au silence par des actes répréhensibles depuis le harcèlement, l'incitation à l'ostracisme, jusqu'à la pose de bombes artisanales dans les boîtes aux lettres.

Heureusement, TeamActualitté préfère grogner contre ceux qui évoquent un manque d'originalité.

Proxima

24/11/2021 à 10:12

Avoir des opinions proches des conservateurs est dangereux selon vous par contre harceler, faire pression, menacer de mort : pas de problème...
Incroyable et inquietant d etre aussi tolérant face à des comportements catégoriquement abjects.
Il serait peut-être bon d aller consulter "Doc"...

Lina

24/11/2021 à 13:01

Bien que je ne soutiendrai jamais aucun propos transphobes (je suis allée constater ses tweets, il y a de gros soucis d'incitation à la haine transphobe) EN. AUCUN. CAS. PERSONNE N'A LE DROIT DE MENACER À MORT. Même si ce qu'elle a dit n'est pas correct elle ne mérite pas ça. La violence ne résoud rien. Soutiens à toutes les personnes qui se font harceler de la sorte et cela qu'importe la raison. J'espère qu'elle a pu réfléchir et mûrir sur ses propos (ce qui semble être le cas) et j'espère qu'elle va pouvoir être tranquille. Si vous avez de l'énergie à harceler une seule personne visez plutôt le patriarcat qui fait du mal à tout le monde.

Alina Reyes

24/11/2021 à 22:22

Ultrariche, ultracélèbre, et le combat qu'elle trouve à mener, c'est celui contre des personnes ultraminoritaires et le plus souvent ultrafragilisées. Y'a comme un gros problème dans sa tête, et dans celle des gens qui trouvent ce combat courageux. C'est quoi cet acharnement contre ces gens ? Que font-ils de mal ? Que font-ils de plus répréhensible que cette femme qui signe ses livres de noms d'homme ?

En ces temps où les fascismes reprennent du gros poil de la bête, celles et ceux qui auront suscité la haine des personnes transgenres par leurs attaques répétées sur elles sont aussi coupables de crime moral contre l'humanité que celles et ceux qui appellent à la haine des immigrés, des juifs, des homosexuels, de toutes ces catégories de gens que les fascistes, dès qu'ils le peuvent, envoient à la mort.

NAUWELAERS

24/11/2021 à 22:33

Alina Reyes,
Rowling ne mène aucun combat contre les transgenres et elle est victime d'agissements inadmissibles, à vomir et qui desservent totalement la cause trans !
On n'a pas à tout justifier comme cela.
Qu'elle soit célèbre et riche, vous ne le supportez pas, dirait-on...!
Pas sa faute à elle si vos livres sont beaucoup moins lus que les siens: je précise que je ne connais ni les vôtres ni les siens.
Mais ces dérives me dégoûtent et correspondent à un déni de démocratie.
Rien ne les justifie.

CHRISTIAN NAUWELAERS

Alina Reyes

24/11/2021 à 22:55

Oui, je le redis, elle est d'autant plus coupable qu'elle est ultrariche et ultracélèbre, et qu'elle profite de cette situation pour attaquer obstinément les personnes transgenres, qui, elles, sont ultrafragilisées. Et tous ceux qui la soutiennent dans cet acharnement insensé contre ces gens sont coupables aussi de désigner à la vindicte fascisante ces proies si faciles.

NAUWELAERS

24/11/2021 à 23:33

Non mais quel délire total, Alina Reyes !
La passion triste vous égare...
Faites du yoga, essayez d'être zen...
Ce qui arrive à Rowling est inadmissible, abject et je me tamponne qu'elle soit riche et célèbre -votre obsession perpétuelle, dirait-on.
Arrêtez de vous acharner contre elle.
L'effet de meute multiplié au centuple par les réseaux (parfois) sociaux est une calamité.
D'essence totalitaire et fascisante lorsqu'on en arrive à de telles extrémités indignes !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Beurk

25/11/2021 à 06:05

On voit chez vous dégouliner toute la haine...

Parce qu'elle est riche, elle est coupable. Rien que cela est écœurant de... déterminisme. Vous vous faîtes le chantre d'un groupe qui clame à tue-tête son droit à vivre comme il le décide, en étant ce qu'il veut quand il le veut - la définition même de la transsexualité - et vous collez les gens dans des cases d'après leur apparence.

On n'a pas fini d'en finir avec des gens comme vous.

SamSam

25/11/2021 à 08:30

Alina a raison, et bien sûr les machos de marché lui fondent dessus, avec leurs arguments bankables. Elle a raison, il faut le dire, désincarcérer la parole, même ici. Etre ultra-riche et célèbre est au mieux un malheureux accident, et normalement le signe qu'on écrase toute concurrence et qu'on s'assoie sur les valeurs, la qualité. Les représentants du capitalisme pourrissant, c'est qui ? C'est Bezos, Gates et autres dégénérés en plein hubris.
Pour le reste, cette affaire de cornecul a aussi bien été fabriquée par la maison d'édition ou les mags pipoles. Et bien sûr, les moutons se délectent avec leur englishe de bazar, à commenter ad nauseam, à vomir sur les gens réels qui souffrent de ce que les médias Hannounize copieusement.

Alina Reyes

25/11/2021 à 09:51

Haha, j'ai droit aux flics méchants et au flic gentil. On me parle de yoga, je vois qu'on suit mon blog : vous êtes des pseudos de Sollers, Houellebecq ou autres sinistres ? Finissez-en donc tout court, ça vous soulagera.

Jean

25/11/2021 à 10:17

Pas mal, toute la réthorique complotiste rance du moment dans un seul post.
Et le plus fort, c'est l'équation "défendre Rowling" égale "macho".
De nos jours c'est pratique, il n'y a plus besoin d'être logique et cohérent.

NAUWELAERS

25/11/2021 à 23:28

SamSam et Alina Reyes,
Vous devez frétiller de joie et d'excitation !
Je viens de lire que Rowling -ses mots -a reçu tellement de menaces de mort qu'elle pourrait en tapisser sa maison !
Jouissance de la haine !
CHRISTIAN NAUWELAERS pseudo de personne, c'est moi

NAUWELAERS

25/11/2021 à 23:44

SamSam,
Quel charabia et quelle confusion mentale !
Quel rapport entre Rowling et des Gates et Bezos ?
Rowling vend des millions de livres: personne n'est forcé de les acheter !
Et ce qu'on rejette, c'est cet esprit de totalitarisme qui mène à proférer même des menaces de mort avec le leitmotiv: «ouinouinouin je suis discriminé donc je peux me comporter comme une ordure» !
NON monsieur !
Ce n'est pas un argument bankable de macho...vraiment on touche le fond là.
N'importe quoi !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Alina Reyes

26/11/2021 à 15:23

Monsieur NAUWELAERS - je respecte les majuscules que vous vous octroyez - vous devriez en rester à votre adoration de Raphaël Enthoven, Guy Marchand, Dick Rivers, Claude François, Johnny... telle que vous l'exprimez par gazouillis en ligne, plutôt que de projeter vos sombres fantasmes sur une auteure qui n'a juste pas la même conception du monde ni les mêmes goûts que vous.

NAUWELAERS

26/11/2021 à 17:57

Madame Reyes,
Aurais-je un homonyme ?
Ou faites-vous preuve d'imagination ?
Je n'admire pas Claude François.
J'ai dû mentionner son nom en passant dans une chronique de livre, c'est tout et cela ne signifie rien quant à mes goûts.
J'ai chroniqué un album et un livre du grand Guy Marchand sur ce site (en plus de plusieurs chroniques et un énorme article sur un autre support, papier, mais je n'épilogue pas ici).
Pour Enthoven, c'est une question déguisée ?
Je suis tout à fait d'accord avec lui sur certains points et en désaccord total et irrémédiable avec lui sur d'autres.
Avec le sens des nuances qui me caractérise, enfin j'essaie.
La nuance est un chef-d'oeuvre en péril: j'aime, figurez-vous.
Quant à mes sombres fantasmes (???), ce sont des «fantasmes» d'un progressiste universaliste et humaniste qui a horreur de l'esprit de meute et de lynchage en ligne.
Le fantasme que je combats est celui-ci, tellement répondu sous l'influence du cybermonde: «Je suis discriminé ! Pauvre petit moi !
Voilà qui me donne le droit de me comporter comme une ordure car j'ai raison car on me discrimine !
Et quand je n'aime pas quelqu'un, surtout de riche et célèbre, tout m'est permis car je suis bien et l'autre est mauvais(e), donc ok aux insultes, menaces, tentatives de censure et menaces de mort puisque je suis quelqu'un de bien et de discriminé et que cela se passe en ligne et que toute parole doit se libérer et que j'ai raison et que les pires pulsions sont justifiées si venant de Moi et partagées avec d'autres qui aiment tant cracher leur venin en ligne mais en ayant raison ! »
La parole libérée, même la parole de haine, de jugements définitifs à l'emporte-pièce, de jugements sans savoir, d'appels au lynchage professionnel et social sur foi de ses seuls affects...
Cette attitude lamentable et infantile, je m'y oppose.
La démocratie et l'État de droit, oui.
L'émocratie arbitraire et donc odieuse, non.

J'ajoute que la vraie littérature s'intéresse à la complexité de l'âme humaine, refuse les faux-semblants, l'hypocrisie, le manichéisme, la pudibonderie rance, y compris la néopudibonderie.
Si j'écoute avec grand plaisir certains titres de Johnny ou Dick ou du génial Claude Nougaro (peut-être le plus grand chanteur français, c'est subjectif évidemment) ou de Django ou d'Elvis ou Little Richard ou Ray Charles ou Lionel Hampton ou Wanda Jackson ou Jil Caplan ou...d'Orelsan (oui, un talent XXL), je ne vois pas du tout ce que cela vient faire dans ce non-débat.
Puisque vous citez surtout des artistes musicaux, hors Enthoven (pourquoi lui, mystère, ai dû le mentionner dans un post...).
Je n'attends pas que vous les approuviez, mes goûts infiniment plus larges que pour les noms ci-dessus, je respire l'air que je respire et vous le vôtre: on n'a pas à se justifier d'être qui on est.
Quant à vos goûts à vous, vous remarquerez que je ne les ai jamais commentés une seule fois, contrairement à vous pour certains des miens, avec l'une ou l'autre invention créative de votre part.
Ne vous en déplaise, ce site est démocratique et pluraliste et reflète des goûts et tropismes très divers, même au sein de celles et ceux qui le font: cela contribue à en faire sa valeur, loin des sectarismes haineux et des fatwas autojustifiées.
Un peu de tolérance dans votre café ou thé matinal...?
CHRISTIAN NAUWELAERS

Alina Reyes

28/11/2021 à 21:35

Houlà, je ne pensais pas vous atteindre autant en répondant par cette remarque amusée à vos attaques ad hominem contre moi ! Cessez seulement de projeter, de me prêter de mauvais sentiments à propos de Rowling, qui m'ont plutôt l'air d'être les vôtres envers moi. Je n'ai rien à envier à Rowling, je reconnais son talent puisque mes enfants ont aimé lire ses livres quand ils étaient enfants (moi je ne peux pas lire ça mais j'ai apprécié les films, excellents divertissements). J'exprime ma conviction que quelqu'un qui est en position de force, comme elle, se déshonore à s'attaquer à des gens qui sont en situation de faiblesse à plus d'un point de vue. Et vos violences verbales ne changeront pas mon point de vue.

NAUWELAERS

29/11/2021 à 18:18

Alina Reyes,
Ne vous connaissant pas personnellement, je n'ai aucune raison de vous en vouloir de quoi que ce soit.
Nommer des artistes que je suis censé aimer (à tort parfois, à raison souvent) me paraissait totalement hors sujet -quel rapport avec la polémique Rowling et ce que nous en pensons ? -mais aucune importance.
Je revendique mes goûts...comme tout le monde d'ailleurs.
Et quand une auteure ou autrice ou romancière reçoit suffisamment de menaces de mort pour en tapisser sa maison, que des gens proches d'elle la lâchent par veule lâcheté (ce qui lui permettra de faire un bon tri entre le bon grain et l'ivraie) alors qu'elle n'a fait que livrer ses opinions que les trans et quiconque et vous incluse peuvent démocratiquement contester...
Quand cela se passe comme cela, je ne comprends pas votre entêtement à demeurer dans le déni: Rowling est une victime -c'est elle la victime dans cette affaire précise - d'agissements bas, violents, méprisables qui décrédibilisent totalement «iels» (trans au féminin ou masculin ? Bien après tout ce nouveau pronom est parfois pratique s'il ne faut surtout pas l'accorder !)...donc «iels» qui s'abaissent à de tels actes.
Vous voulez justifier l'injustifiable, moi pas.
Ni plus ni moins, Alina Reyes, voilà: les abjections en ligne, de la part de qui que ce soit, minorités ou non, sont intolérables.
J'espère que la majorité des trans sont de cet avis, contre ces extrémistes de basse extraction, désolé.
Ce n'est pas respectable, pas du tout, et cela décrédibilise cette cause qui risque de reculer à cause de tant de bêtise et de bassesse rances.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Alina Reyes

29/11/2021 à 21:32

Le fascisme espagnol transforme les victimes en bourreaux et les bourreaux en victimes, disait Almudena Grandes. Le fascisme ordinaire aussi.

Pic

30/11/2021 à 05:51

Les points Godwin se récoltent aussi à la pelle.

Jean

25/11/2021 à 10:14

Tout à fait d'accord avec Christian ci-dessous.
1) Rowling me mène aucun "combat" contre les transgenres. Elle a exprimé une opinon, on peut être d'accord ou pas avec, rien ne justifie l'extrémisme et la violence. Lesquelles, rappelons-le, ne sont pas le fait de tous les transgenres, tous n'ont pas besoin d'oppresser après avoir été opprimés.
2) L'équation, elle est riche donc méchante m'a bien fait rire. Très français comme mode de pensée.

NAUWELAERS

26/11/2021 à 00:02

Jean,
Certaines personnes qui écrivent sans être reconnues peuvent éprouver une haine et une jalousie féroces face à d'autres qui réussissent.
Cela dégouline de l'un ou l'autre post sur ce fil de discussion.
Mais s'il est vrai que le succès et l'échec peuvent être très injustes -un Van Gogh n'a pas du tout été reconnu, Picasso a gagné tout l'or du monde...pourquoi ?-je remarque que les gens qui sont persuadés de leur génie méconnu pratiquent souvent du «wishful thinking», si vous me permettez cet anglicisme.
Je veux dire que si on se penche un peu sur leur oeuvre, leurs limites sont évidentes sauf à leurs propres yeux: mais si l'amour est aveugle et sa canne est rose, cela peut également s'appliquer à l'ego, frustré (ou non d'ailleurs).
Cela dit, il ne faut pas être dupe: de très grosses ventes (de youtubeurs ou de stars de la téléréalité par exemple...qui peuvent simplement offrir un angle de la société actuelle sans combler l'amateur de littérature ni d'essais)...ne sont pas gage de qualité.
Mais l'échec ne correspond pas toujours non plus à un vrai talent poursuivi par la scoumoune, ou la malchance !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

25/11/2021 à 16:40

Bonjour Alina Reyes

Je crains que vous vous mépreniez. JK Rowlings ne me semble mener aucun combat. Elle a simplement fait remarquer qu'un trans, dans ce cas un homme "féminisé, n'était pas une femme. J'estime sa remarque techniquement correcte. Une femme se définit en biologie comme un membre de l'espèce humaine doté de chromosomes sexuels XX. Les trans, quelles que soient les transformations auxquelles ils ont décidé de se soumettre, vestimentaires, hormonales ou chirurgicales, demeurent des hommes ainsi que le proclament chacune de leurs cellules qui se trouvent toutes dotées de chromosomes XY.
En fait il me semble que ce sont les personnes qui l'agressent pour cette simple remarque qui mènent un étrange combat. Ces persones ne semblent pas supporter une évocation factuelle de la réalité et se lancent de suite dans le harcèlement, les menaces de mort et même une tentative d'attentat.
Madame Rowlings n'a émis aucun message haineux. On ne peut pas en dire autant de ceux qui l'agressent.

Salutations
Aradigme

Amicaloutte.

24/11/2021 à 23:04

Elle a simplement était boycottée (même si cela n'a pas trop affecté ses ventes, finalement). En fait, J.K. Rowling est incancelable, d'où le harcellement (c'est l'alternative à laquelle ces "activistes" se raccrochent).

Alina Reyes

25/11/2021 à 17:33

Actualitté, je m'étais désinscrite du suivi de cet article. Merci de bien vouloir respecter ma désinscription. Cela dit, vraiment, quel triste combat que celui de cette femme en situation de puissance (rappelons qu'il ne s'agit pas d'un seul tweet mais bien de dénis obstinés des personnes transgenres) contre des gens déjà réprouvés et fragilisés. Je pense que ses défenseurs ici sont du vieux monde, et heureusement, les plus jeunes, à commencer par les acteurs d'Harry Potter, eux, refusent cette stigmatisation. Il y a une grande différence entre les forts qui s'attaquent aux faibles et les humains qui les respectent et les défendent.

NAUWELAERS

25/11/2021 à 23:35

Et les menaces de mort, la mentalité de hyènes qui chassent en meute sur les réseaux si peu sociaux, Alina Reyes, c'est cela votre nouveau monde ?
Il pue la mort mais c'est VOTRE monde, pas le mien ni celui de mes amis et amies et de foules de gens valables.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jean

26/11/2021 à 08:20

Alina,
Désolé mais votre post reprend une réthorique assez tendance qui sous-tend des courants plutôt malsains, que vous le vouliez ou non. L'équation selon laquelle Rowling est "riche" donc "forte" illustre bien une vision assez réductrice de la psychologie humaine. Je ne vous ferai pas l'insulte de croire que ce n'est pas intentionnel.
Je ne crois pas me souvenir que Rowling ait appelé à la violence ou l'invasion de domicile de quiconque. Je comprends tout à fait le point de désaccord entre elle et les trans, il est quasi philosophique, et un coup je penche pour elle, un coup pour les trans, mais voilà: c'est une discussion. On a le droit de l'ouvrir. On a le droit de ne pas être d'accord sans se faire menacer et sans voir des terroristes recevoir l'appui de gens censés être sensés.
Désolé Alina mais votre position est intenable. Il faut rompre le cercle de la violence et non le perpétuer. Sinon c'est quoi l'étape suivante? Les fans de Rowling postent l'adresse de membres prééminents de la communauté trans? On est dans Prosper Mérimée, c'est ça?

NAUWELAERS

26/11/2021 à 18:59

Bravo Jean.
J'ajoute tout de même -y compris à l'attention de madame Reyes et quiconque réagit comme elle-que si des trans n'acceptent pas les propos de Rowling, ils voire...iels maintenant (!) ont le droit de la contredire via les réseaux sociaux voire tribunes et courriers dans la presse ou que sais-je, sans appels aux boycotts, menaces voire menaces de mort, désir flagrant de nuire, de faire mal...
Bien au-delà du débat d'idées pratiqué par des gens encore un peu civilisés.
Comme des personnes de bonne composition qui veulent donner une bonne image de leur communauté puisque l'orientation sexuelle vaut communauté pour certaines gens.
À chacune et chacun ses obsessions, et à «iels» pour les trans !
Ne peut-on vivre en refusant l'obsession d'être trans ou homo ou bi ou lesbienne...ou simplement hétéro sans plus ni moins à ajouter ?
Et focaliser sur d'autres réalités (bien plus ?) essentielles de la vie alors que le contexte actuel est déjà calamiteux-ne commentons pas, inutile ?
Vraiment cette sorte d'hystérie permanente est malsaine, délétère et absurde en fait.
Une sorte de mérule du cybermonde qui atteint hélas toutes les sphères de la société par contamination sciemment entretenue pour créer du buzz et des clics par des têtes à claques !
(Bon, moyen, je sais et m'éclipse ici.)
CHRISTIAN NAUWELAERS

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Évasion fiscale : l'agent littéraire de Rowling entame un procès

La fortune de la romancière se chiffre à 820 millions £ (près de 965 millions €), mais au prix d’optimisations fiscales désormais problématiques. En effet, l’agent de JK, Neil Blair, se trouve impliqué dans un conflit juridique devant la Haute Cour, pour des conseils qu’il a reçus et qui auront profité à la romancière. Des exercices d'optimisations qui flirteraient en effet avec de l'évasion fiscale...

02/12/2021, 11:36

ActuaLitté

Au tribunal, éditeurs et bibliothécaires d'internet s'échangent des courriers rageurs

En attendant les audiences à proprement parler, chaque camp affûte ses armes, dans le cadre du procès Internet Archive, aux États-Unis. Rappelons que quatre grands éditeurs américains, Hachette, HarperCollins, John Wiley & Sons et Penguin Random House, ont porté plainte en 2020 contre cette plateforme, l'accusant d'avoir partagé de manière illégale certains ouvrages numériques de leurs catalogues.

29/11/2021, 12:18

ActuaLitté

Londres : un livre accusant Poutine et des milliardaires jugé diffamatoire 

En juillet, la journaliste Catherine Belton, autrice du livre Putin’s People: How the KGB Took Back Russia and then Took on the West, et son éditeur HarperCollins répondaient à des accusations de diffamation devant une cour londonienne. Ce mercredi 24 novembre, la justice britannique s'est enfin prononcée. 

25/11/2021, 15:08

ActuaLitté

Une romancière et un groupe de musique spoliés par des publicités télé pour des livres

La notoriété excuse-t-elle tout, jusqu’à la violation du droit d’auteur ? Fay Evans, autrice autopubliée, crie au scandale : selon elle, une campagne publicitaire passée à la télévision révèle « une similitude frappante » avec son propre ouvrage. Problème : la campagne promeut le dernier livre de John Lewis, Excitable Edgar, sorti en 2019. L’ouvrage de Fay Evans, lui, est sorti en 2017, sous le titre Fred the Fire-Sneezing Dragon. 

16/11/2021, 16:39

ActuaLitté

Suisse : l'initiative pour un prix unique du livre disparaît

Fin mars dernier, le législateur suisse voyait surgir un serpent de mer, revenu des années 2000 : la possibilité d’un prix unique du livre sur le territoire de la Confédération. Si le projet avait, en 2012, fini enterré lors du référendum national, le conseiller national socialiste Mathias Reynard ravivait la flamme. Toujours dans la perspective de soutenir une librairie qui n’avait pas demandé tant d’attentions. Pas celle-ci, en tout cas.

12/11/2021, 13:35

ActuaLitté

Au Japon, une nouvelle méga-plateforme de piratage de mangas tombe

Shueisha, maison d'édition japonaise basée à Tokyo, s’est lancée dans une odyssée judiciaire auprès de Google et de Hurricane Electric, fournisseur d’accès internet. Une demande auprès d'un tribunal américain a été déposée afin d'identifier les auteurs présumés d'infractions au droit d'auteur. Au cœur de l'affaire, Mangabank, plateforme de partage de mangas, dont le site était récemment hors ligne, pour un problème apparent de « coûts de maintenance du serveur ».

05/11/2021, 15:46

ActuaLitté

La fusion de Simon & Schuster / Penguin Random House : une menace pour les auteurs

L’intervention du Département de la Justice pour bloquer la fusion des deux groupes éditoriaux américains a pris l’interprofession de court. Mais la nouvelle est accueillie avec une certaine allégresse, considérant que cette acquisition provoquerait un véritable chaos dans l’industrie du livre. L’Authors Guild, parmi les premières organisations à avoir pointé le projet capitalistique, en rajoute une couche… 

03/11/2021, 15:15

ActuaLitté

L'éditeur Panini attaqué en justice pour exploitation abusive d’image

Cinq anciens footballeurs français, dont l'un a également porté le maillot de l'Équipe de France, ont attaqué en justice Panini, l'éditeur italien historique d’albums de vignettes à collectionner, pour utilisation abusive de leur image. Les dommages et intérêts réclamés sont compris entre 50.000 et 500.000 €. Le jugement est attendu en 2022.

03/11/2021, 11:13

ActuaLitté

Antitrust : l'administration Biden attaque en justice une énorme fusion d'éditeurs

Dès la fin de l’année 2020, les premières rumeurs indiquaient le rachat de Simon & Schuster par Penguin Random House. Puis vint un chiffre, 2,175 milliards $ — laissant loin derrière le groupe Hachette Livre, intéressée depuis des années ou d’autres potentiels investisseurs. En mai dernier, l’autorité de la concurrence britannique donnait son accord, autorisant le rachat. Sauf qu’aux États-Unis, tout coince. Et soudainement, le ministère de la Justice sort de sa tannière : mauvais signe...

02/11/2021, 19:42

ActuaLitté

Livres LGBT et d'éducation sexuelle : les bibliothécaires innocentés

Ils avaient osé présenter des ouvrages parlant d’éducation sexuelle et traitant de sujets LGBTQ. Des employés de la bibliothèque de Gillette (Wyoming) étaient poursuivis pour quatre ouvrages mis en avant dans l’établissement. Mais dans la ville la plus conservatrice de l’État, de telles lectures devenaient intolérables — surtout pour un jeune public. 

02/11/2021, 09:48

ActuaLitté

"Réparer les violences" : un podcast en immersion à La Maison des femmes

La Maison des femmes de Saint-Denis lance un podcast pour comprendre et agir face aux violences faites aux femmes. Créée en juillet 2016 par Ghada Hatem, médecin et auteure d'Aux pays du machisme ordinaire édité aux éditions de l'Aube, l'association soigne et accompagne les femmes en difficulté ou victimes de violences. Ce podcast se veut avoir une double vocation : faire entendre directement les voix des femmes et de celles et ceux qui les soignent. 

27/10/2021, 06:58

ActuaLitté

Japon : arrêté, un chômeur volait des mangas pour subsister 

La série de Ken Wakui, mangaka japonais, survolte les fans depuis quelque temps maintenant. Sorti en France en 2019, sur une traduction d’Aurélien Estager, le manga Tokyo Revengers met en scène des voyous, vus… par un ancien délinquant. Wakui s’est inspiré pour partie de son propre passé, ajoutant une touche romantico-fantastique. Moralité, carton pour Glénat, avec plus de 393. 314 (donnée : Edistat). Mais la réussite induit aussi la criminalité…

24/10/2021, 09:49

ActuaLitté

Iran : l'écrivain Arash Ganji convoqué pour purger sa peine

Arrêté en décembre 2019, l'écrivain et traducteur iranien Arash Ganji avait précédemment été condamné à 11 ans de prison. Libéré sous caution à l’époque, il a été convoqué par les autorités pénitentiaires la semaine dernière pour purger sa peine. Cette convocation est, d’après PEN America, la dernière l'agression en date « contre la liberté d'expression et les droits de l'Homme en Iran ».

21/10/2021, 16:13

ActuaLitté

Un éditeur marocain porte plainte contre Zemmour pour contrefaçon

Trop, c’est trop : pour l’éditeur marocain Abdelkader Retnani, Éric Zemmour est pris en flagrant délit de… contrefaçon. En cause, l’utilisation du nom La croisée des chemins, site officiel où l’ouvrage du polémiste est en vente, qui s’avère être le nom de la maison d’édition fondée voilà 40 ans par Retnani. Or, et l’on s’en doute, les ouvrages de la maison basée à Casablanca sont à des années-lumière du dernier ouvrage du réactionnaire, La France n’a pas dit son dernier mot.

19/10/2021, 15:06

ActuaLitté

Accusé de divulgation de secrets d'État, Ahmet Altan de nouveau en procès

En avril dernier prenait fin une autre parodie de justice dont l’écrivain Ahmet Altan — et d’autres à sa suite — était victime. Son emprisonnement, que la Cour européenne des Droits de l’Homme avait qualifié d’abusif, était enfin terminé. L’opinion internationale se soulageait de ce qu’il allait sortir de prison, toutes charges étant abandonnées. Mais la justice turque a plus d’un turc dans son sac…

18/10/2021, 13:28

ActuaLitté

Un escroc engrange 1,5 million $ en flouant Amazon

Un résident de la petite ville de Portage (Michigan, 50.000 habitants…) vient d’être reconnu coupable d’une lourde infraction. Entre 2016 et 2021, il aura loué des manuels scolaires, dans le cadre d’un programme mis en place par Amazon. De quoi récolter plus de 1,5 million $ dans un exercice d’arnaque de haut niveau.

18/10/2021, 11:46

ActuaLitté

Le procès opposant Scarlett Johansson à Disney est finalement réglé

L’actrice américaine qui campe la Veuve noire dans les films Avengers, et la récente production éponyme, avait intenté un procès à Disney pour une peccadille : la perte, estimée par ses avocats, de 50 millions $ sur l’exploitation du dernier film. Son cachet était calculé sur les ventes liées au box-office. Mais en sortant en salles et sur Disney+, la firme avait semble-t-il lésé la comédienne…

01/10/2021, 16:51

ActuaLitté

Des “soutiens incompréhensibles” à Matzneff : en 2021, “rien n'a changé pour lui” 

Avec L’Arme la plus meurtrière, en référence aux propos mêmes de Gabriel Matzneff sur le plateau d’Ardisson, Francesca Gee perçait l’abcès. L’ancienne journaliste, qui se présentait comme victime de l’écrivain, soumettait un récit rejeté par l’édition… à l’époque. Mais depuis Le Consentement de Vanessa Springora, elle estime que l’accusé s’en sort bien. Et s’en sortira, de toute manière.

27/09/2021, 13:19

ActuaLitté

Avengers : Marvel en justice pour ne pas partager ses milliards

Iron Man, Spider-Man, entre autres, placés au cœur d’un procès que Marvel intente pour conserver les droits sur les personnages de Avengers. La saga ne fait que commencer, cette fois, loin des cinémas : pour la filiale de Disney, l’enjeu réside dans le contrôle des droits sur les super héros – ajoutons donc Dr Strange, Hulk, Ant-Man, Hawkeye, Black Widow, Falcon, Thor…

25/09/2021, 11:45

ActuaLitté

La tablette de Gilgamesh volée enfin rendue à l'Irak

L'épopée de Gilgamesh semble enfin prendre fin... La tablette vieille de 3600 ans avait été retrouvée entre les mains d’une enseigne de loisirs créatifs américaine. Saisie par le ministère de la Justice américaine en 2019, elle sera bien restituée à l’Irak, dont le territoire recouvre l’ancienne Babylone d’où est originaire la tablette millénaire. Le tout, garanti par la Convention de 1970 de l’Unesco.

22/09/2021, 17:27

ActuaLitté

Une conspiration d'éditeurs pour rendre Amazon plus puissant : “illogique”

Les poursuites lancées contre Amazon et les cinq plus grands groupes éditoriaux américains exaspèrent : le tribunal fédéral de New York qui doit trancher, acceptera-t-il de rejeter le recours collectif ? Ce dernier accuse les parties de fixer secrètement un prix aux livres numériques, au détriment des consommateurs. Retour dans un mauvais rêve pour HarperCollins Publishers, Hachette Book Group, Penguin Random House, Simon & Schuster et Macmillan.

21/09/2021, 10:22

ActuaLitté

Un éditeur d'Ariège accusé de liens avec le djihadisme : Darmanin intervient

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lancé la procédure de dissolution de « Nawa », une maison d’édition basée en Ariège. Motif : la diffusion de « plusieurs ouvrages légitimant le djihad ». « Sa ligne éditoriale est clairement anti-universaliste et en contestation directe des valeurs occidentales. Elle a diffusé plusieurs ouvrages légitimant le jihad », précise l’AFP qui a interrogé l’entourage du ministre.

17/09/2021, 16:06

ActuaLitté

Frais de port : les librairies appelées en renfort contre le lobbying d'Amazon

Déposée le 15 juin à l’Assemblée nationale et renvoyée à la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, la proposition de loi adoptée au Sénat concernant les frais de port — entre autres — est portée par Aurore Bergé. Les premiers échanges interviendront à la Chambre d'ici une dizaine de jours. Or, ce texte, 4253, qui vise « à améliorer l’économie du livre et à renforcer l’équité et la confiance entre ses acteurs », fait l’objet de vives négociations en coulisses.

17/09/2021, 10:14

ActuaLitté

Manuels scolaires : une entreprise “massive et stupéfiante” de contrefaçon

Ô cruelle virevolte du sort taquin : en mars 2017, plusieurs gros éditeurs scolaires d’Amérique décidaient d’une union sacrée avec les distributeurs, pour lutter contre le piratage et la contrefaçon. Parmi ces acteurs, Pearson, côté édition, Chegg, côté distribution. Quatre ans plus tard, l’éditeur se retourne contre le distributeur, accusé de violation « massive » du droit d’auteur. Vous avez dit ironie ? 

15/09/2021, 10:53

ActuaLitté

L'écrivain Édouard Limonov vengé par la Cour européenne des Droits de l'Homme 

Edouard Limonov, de son véritable nom Edouard Veniaminovitch Savenko, était un auteur russe, et membre fondateur du Parti national bolchevik. Dirigeant d’une coalition faîtière rassemblant l’opposition, il est décédé en mars 2020. La Cour européenne des Droits de l’Homme vient de lui rendre justice, en condamnant la Russie. En 2005, le pays avait décidé de dissoudre l’organisation de Savenko, et de faire taire l’opposition par conséquent…

14/09/2021, 16:15

ActuaLitté

Une correctrice aux Prud'Hommes pour obtenir la requalification de son emploi

Ce 16 septembre, le Conseil des Prud’Hommes devra trancher dans une affaire qui oppose les éditions Robert Laffont à une correctrice. Selon les informations communiquées par la CGT Livre, cette dernière aurait travaillé de nombreuses années sous le statut d’autoentrepreneur. Or, la convention collective dans sa célèbre Annexe IV impose un salariat.

14/09/2021, 14:45

ActuaLitté

Roselyne Bachelot : le syndicalisme à géométrie variable 

« Ça ne compte pas, pour les artistes, les syndicats. » Cette sortie de piste option dérapage incontrôlé de la ministre de la Culture n’était pas passée inaperçue. À l’antenne de France Culture, Roselyne Bachelot indiquait passer son « temps à recevoir des gens ». Des gens. Pas des syndicats, parce que… probablement qu’elle préférerait des voyages en mer de Chine ?

13/09/2021, 15:07

ActuaLitté

Hergé : pour les Casterman, l'affaire Lotus bleu est “pliée”

Depuis l’annonce de la mise aux enchères, la couverture du Lotus bleu, deuxième album d’Hergé chez Casterman, a provoqué colères et débats. D’un côté, les ayants droit – Nick Rodwell, le bien connu – en revendiquent la propriété, de l’autre, les héritiers de Jean-Paul Casterman, fils de Louis l’éditeur, se voient accusés de vol. Entre déclaration de guerre et prise d’otage, ces derniers tentent d’apporter leur vérité à l’affaire.

10/09/2021, 14:26

ActuaLitté

Les éditeurs chercheraient à consolider le monopole d'Amazon ? Délirant...

Ironie du sort : la France célèbre les 40 ans de la loi Lang qui autorise les éditeurs à fixer un prix unique pour la vente de livres. Mais l’idée de cette mesure de protectionnisme commercial reste toujours en travers de la gorge du législateur américain. Preuve, les éditeurs et Amazon sont au cœur d’une procédure les accusant d’entente…

10/09/2021, 12:36

ActuaLitté

Sergio Ramirez, lauréat du prix Cervantes, accusé de complot contre l’État

La vague de répression contre les opposants au régime du président du Nicaragua Daniel Ortega continue. Le parquet nicaraguayen a lancé un mandat d'arrêt contre l'écrivain et ancien compagnon de lutte de l’actuel président Ortega, Sergio Ramírez. À l’étranger, le lauréat du prestigieux prix Cervantes en 2017 ne compte pas retourner dans son pays.

 

09/09/2021, 15:25

ActuaLitté

Fraude fiscale aggravée pour Jacques Glénat : 9,9 millions € dissimulés au fisc

Il avait juré n’être en rien lié à des procédures d’évasion fiscale, quand en avril 2016 était sortie l’affaire des Panama Papers. Pourtant, Jacques Glénat vient d’écoper de 200.000 € d’amende. Le verdict du Tribunal correctionnel de Paris ajoute d’ailleurs 18 mois de prison avec sursis pour l’éditeur de la maison éponyme.

07/09/2021, 16:03

ActuaLitté

Lettre au père : une collaboration littéraire franco-allemande

Depuis 2020, le Réseau des Autrices et Other Writers Need to Concentrate éveillent l’attention des internautes sur les difficultés liées au genre et à la parentalité. À présent, ces deux initiatives d’autrices et d’auteurs francophones et germanophones se rencontrent pour une collaboration littéraire autour d’un thème riche en sens : une lettre au père.  

07/09/2021, 14:48

ActuaLitté

Le combat d'une autrice contre l'homophobie examiné par la justice européenne

Autrice du livre Gintarine Sirdis (Cœur d'ambre, en lituanien), Neringa Dangvydė avait vu la diffusion de son ouvrage, en Lituanie, perturbée par l'intervention de l'inspection de la déontologie journalistique. Cette dernière avait effectué un rappel à la loi, considérant que des récits de Gintarine Sirdis évoquaient des relations homosexuelles, et nécessitaient un avertissement. Dangvydė avait alors saisi la justice européenne, considérant que cette obligation était homophobe.

07/09/2021, 14:43

ActuaLitté

The Ghostwriter, ou l'étrange contrat d'édition de François Fillon

Succès non négligeable pour un livre politique, Faire, signé François Fillon, s'est vendu à près de 122.300 exemplaires (données Edistat). À 20 € pièce, le chiffre d’affaires représentait plus de 2,4 millions € pour l'éditeur. Sorti en septembre 2015, le document allait préfigurer la campagne présidentielle du candidat, vainqueur de la primaire de droite. L'auteur est revenu sous le feu des projecteurs judiciaires, avec des hoquets quant au contrat de l'ouvrage.

04/09/2021, 12:55

ActuaLitté

François Fillon a-t-il détourné des fonds pour la plume de l'écrivain Maël Renouard ?

D'autres soupçons de détournement de fonds publics pèsent sur François Fillon, et ils ne sont pas nouveaux. Le parquet national financier aurait en effet ouvert une enquête préliminaire en 2017 à propos de l'emploi de Maël Renouard, recruté entre novembre 2013 et septembre 2015 comme assistant parlementaire et plume de l'homme politique pour son livre Faire (Albin Michel).

03/09/2021, 10:54

ActuaLitté

Un jeune sympathisant nazi condamné à lire Austen, Shakespeare et Dickens

Un jeune sympathisant nazi de 21 ans a échappé de peu à un séjour en prison, à Leicester, en Angleterre. Reconnu coupable de possession de documentation terroriste, il s'est finalement vu ordonner par le juge la lecture de plusieurs classiques de la littérature britannique, signés par Jane Austen, William Shakespeare ou encore Charles Dickens.

01/09/2021, 10:39

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Grenoble : les familles réfugiées dans une bibliothèque expulsées par la police

Après avoir passé la nuit du 30 novembre au 1er décembre abritées du froid par les murs de la bibliothèque Alliance, les familles albanaises et macédoniennes qui occupaient un camp de fortune dans le parc de l’Alliance ont vu leur vie basculer en l’espace de quelques heures. Hier, entre 17h et 19h, la ville de Grenoble a fait intervenir les forces de l’ordre afin d’évacuer ces familles, et retirer les quelques tentes qui leur avaient servi de toit.

02/12/2021, 17:16

ActuaLitté

Bibliothèques universitaires : Pearson multiplie par 6 les prix des ebooks

L'éditeur britannique Pearson Education a suscité la colère des bibliothécaires des universités du Royaume-Uni en annonçant une hausse de 500 % des prix appliqués sur 5028 ouvrages et leur licence de prêt dans les établissements. Applicable dès le 4 décembre prochain, elle place les bibliothèques et leurs budgets dans une situation délicate, dénoncent les professionnels.

02/12/2021, 16:49

ActuaLitté

Covid : le variant omicron provoque l'annulation d'événements dans l'édition

Le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil s’est ouvert ce 1er décembre, avec quelques craintes. L’émergence du dernier variant de la Covid-19, l’Omicron, fait comme toujours les grands titres de la presse. Si les informations demeurent contradictoires et finalement peu nombreuses, les mesures de prudence contraignent les éditeurs à annuler des événements privés et autres célébrations.

02/12/2021, 16:16

ActuaLitté

États-Unis : quand la culture est mise au service d'idéaux religieux conservateurs

C’est à coup de pop culture que la Christ Church, église controversée de Moscow, dans l’Idaho, cherche à créer une théocratie aux États-Unis. Des livres, des dessins animés, mais aussi des documentaires, sont devenus des outils pour promouvoir l’intérêt de ses paroissiens, alors que le pays connait une importante montée des idéaux américains d’extrême droite.

02/12/2021, 16:00

ActuaLitté

Pour la lecture, Castex organise une Grande Aumône Nationale

Il y a des rencontres qui ressemblent à des hasards. Et des hasards qui ressemblent à des évidences. Celle de la France avec la lecture coulait de source : ce « peuple de lecteurs », comme le désigne Jean Castex, le Premier ministre, méritait bien une campagne d’envergure. La lecture, « une grande cause nationale », le président Emmanuel Macron l’avait promis. Hélas, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent…

02/12/2021, 15:31

ActuaLitté

Le Sénat s'inquiète pour le budget de la Bibliothèque nationale de France

La Commission de la Culture du Sénat a rendu son avis sur le projet de loi de finances pour l'année 2022, sur le domaine qui la concerne : si le secteur du livre a été correctement soutenu au cours de la crise sanitaire, le budget de la Bibliothèque nationale de France préoccupe Julien Bargeton, rapporteur et membre du groupe des sénateurs RDPI, proche du parti présidentiel.

02/12/2021, 15:03

ActuaLitté

La Folio Society devient propriété de ses salariés

La maison d'édition britannique fondée en 1947, La Folio Society, célèbre en 2022 son 75e anniversaire, et pour l'occasion change de propriétaires. C'est sa PDG, Joanna Reynolds et l'actionnaire et présidente du conseil d'administration, Kate Gavron, qui ont pris une grande décision : la vente de l'éditeur à ses employés qui deviennent à 100 % propriétaires de l'entreprise. En revanche, la direction restera la même.

02/12/2021, 12:42

ActuaLitté

Un procès à 500 millions $ contre Shopify, pour des manuels scolaires piratés

La plateforme de ecommerce Shopify, qui propose des solutions de création de boutiques en ligne, fait l'objet d'une plainte déposée par cinq éditeurs américains spécialisés dans les ouvrages scolaires et pédagogiques. Ils reprochent à la société des moyens de lutte contre les contenus contrefaits et piratés bien trop insuffisants à leur goût. 500 millions $ de réparations sont attendus...

02/12/2021, 11:47

ActuaLitté

Hongrie : l'universitaire Andrea Pető dénonce une censure validée par l'Europe

Andrea Pető a annoncé sa démission du Comité hongrois d'accréditation de l'enseignement supérieur, chargé d'évaluer et de valider les programmes et établissements du pays. Elle dénonce de la sorte un acte de censure à l'égard d'un de ses propres articles. La présidente du Comité, Valéria Csépe, lui aurait demandé d'amender un article portant sur la liberté académique, justement...

02/12/2021, 10:57

ActuaLitté

La direction de l'administration et du personnel de la BnF vacante

La nomination de Kevin Riffault au poste de directeur général de la Bibliothèque nationale de France a eu un effet mécanique : le poste qu'il occupait précédemment, celui de directeur de l'administration et du personnel, est vacant depuis le 15 novembre.

02/12/2021, 09:52

ActuaLitté

Groupe Bayard : une année exceptionnelle avec 348,5 millions € de chiffre d'affaires

Sur l’exercice 2020-2021, le groupe Bayard affiche une belle santé, voire des résultats exceptionnels. Une réussite tant dans l’offre éditoriale que par les performances. Avec un chiffre d’affaires de 348,5 millions €, contre 239,8 millions sur 2019-2020, la marge opérationnelle passe de 12,7 millions € à 31,5 millions €.

02/12/2021, 09:39

ActuaLitté

Grenoble : une bibliothèque devient refuge pour des familles albanaises privées de logements

L’hiver est enfin là — et avec lui, ses températures de plus en plus cruelles. La nuit, tout particulièrement, n’épargne personne. Dans la ville de Grenoble, des familles albanaises se sont réfugiées dans la bibliothèque de l’Alliance afin d’échapper au froid, la nuit dernière. 

01/12/2021, 17:07

ActuaLitté

En Allemagne et en Autriche, confinement et restrictions tendent les libraires

Les craintes liées à l'apparition d'un nouveau variant du coronavirus, ainsi que la saison hivernale, propice au développement de la maladie, font ressurgir les possibilités de confinement et de lourdes restrictions, pour la période des fêtes. En Allemagne et en Autriche, les libraires, suivis par la chaine du livre, ne cachent pas leur inquiétude.

01/12/2021, 16:16

ActuaLitté

Un nouveau texte inédit d'Alexandra David-Neel exhumé

Depuis le 4 novembre, un texte totalement inédit d'Alexandra David-Neel, auteure historique de Plon, est disponible dans toutes les librairies. consacré à Milarépa, yogi-poète tibétain du XIe siècle, la publication de cet inédit doit beaucoup au travail de Françoise Bonardel, professeur de philosophie des religions à la Sorbonne. Un texte sur le renoncement, porte d'entrée vers la libération intérieure, qui révèle un peu plus la personnalité de la grande exploratrice.

 

01/12/2021, 16:00

ActuaLitté

Festival du Livre de Paris 2022 : ni Amazon, ni McDonald's, ni Arabie saoudite, promis

Dans quelques jours, le Syndicat national de l’édition présentera son projet de manifestation littéraire, remplaçant très attendu de feu Livre Paris. Piloté par une filiale commerciale émanant du SNE – Paris Livres Événements – le Festival du Livre de Paris achève ses derniers préparatifs avant de se dévoiler. Une chose est certaine : Amazon, McDonald's ou l’office du tourisme de l’Arabie saoudite ne viendront pas…

01/12/2021, 15:59

ActuaLitté

Crise MDS-SLF : auteurs et autrices refusent “d’être des victimes collatérales”

Sur fond de menace de pénurie de papier et de carton, la distribution, dans le domaine du livre, montre des signes évidents de surchauffe industrielle. Le distributeur MDS, filiale du groupe Média-Participations, a ainsi imposé des conditions drastiques aux libraires pour le suivi de leurs commandes, suscitant à la fois la colère des petites enseignes et des éditeurs indépendants. Les auteurs et autrices se manifestent à présent avec une lettre ouverte du Collectif Autrices Auteurs en Action (AAA), exprimant leur refus de devenir « les victimes collatérales de l’incurie du MDS et des représailles du SLF ».

01/12/2021, 14:52

ActuaLitté

Organismes de formation : désormais, appelez-les Lefebvre Dalloz Compétences

À compter du 1er janvier 2022, Lefebvre Dalloz Compétences portera l’ensemble de l’offre de formation du groupe en France. Lefebvre Dalloz Compétences regroupera tous les collaborateurs des organismes de formation concernés par cette fusion : Bärchen, CSP Docendi, Dalloz Formation, Elegia Formation et Francis Lefebvre Formation.

01/12/2021, 14:26

ActuaLitté

Bibliothèques : en quelques mois, 155 tentatives de censure aux États-Unis

Les bibliothécaires américains sont atterrés : en quelques mois, les collections des établissements publics ou scolaires ont fait l'objet de 155 tentatives de censure. Le bureau pour la liberté intellectuelle de l'Association des Bibliothécaires américains est parvenu à ce chiffre « sans précédent » en relevant les cas identifiés depuis le 1er juin dernier.

01/12/2021, 14:19

ActuaLitté

Décès de Claude Bourgeyx, l'homme des Petits Outrages

Claude Bourgeyx a quitté la scène ce dimanche 28 novembre 2021, indique le Castor astral qui fut l'un de ses éditeurs. Depuis la toute première publication des Petits Outrages en 1984, jusqu’à celle du recueil Chroniques de la chambre 3 en 2018, la maison aura cependant été l’éditeur fidèle de l'auteur et de ses textes aussi drôles que corrosifs. 

01/12/2021, 12:05

ActuaLitté

Compétences, concours, apprentissage : l'État s'engage sur la formation des bibliothécaires

Ce 30 novembre, les Assises de la formation en bibliothèque territoriale ont marqué la mise en œuvre du troisième volet du « Plan Bibliothèques » du gouvernement. Le ministère de la Culture, qui a présidé un travail collectif préalable aux échanges de cette journée, a formulé 10 engagements sur le sujet, avec quelques échéances.

01/12/2021, 12:02

ActuaLitté

L'imposture des Protocoles des Sages de Sion mise en doute : polémique en Italie

La communauté juive de Rome proteste. Tout comme l'ambassade d'Israël. Sur les canaux en ligne de Feltrinelli, la réédition du Protocoles des Sages de Sion par la maison d’édition Segno est en vente. Le problème n'est pas tant la republication du livre, que le fait que la quatrième de couverture et la description accompagnant le livre sur le site ne mentionnent pas le fait qu'il s'agit d'un faux historique. 

01/12/2021, 10:29

ActuaLitté

L'homme accusé du viol raconté par Alice Sebold dans Lucky innocenté

Dans Lucky, l'autrice Alice Sebold racontait le choc d'un viol subi à l'âge de 18 ans, par un homme qu'elle avait ensuite identifié. Après une enquête, Anthony Broadwater avait été reconnu coupable des faits, en 1982, et condamné à 16 années de prison. Le ministère de la Justice américain est finalement revenu sur la sentence, reconnaissant une erreur judiciaire.

01/12/2021, 10:18

ActuaLitté

Contrats, rédditions, fiscalité, sujets de préoccupation majeurs des auteurs

Depuis septembre 2020, une fonctionnalité spécifique pour les auteurs du groupe Hachette Livre était mise en place : Mon Espace Auteur, déployé plus largement à partir de mai 2021, offre de multiples options. Plus d’un an après sa mise en oeuvre, le groupe fait un point sur cet outil destiné à offrir plus de transparence.

30/11/2021, 17:32

ActuaLitté

Un Studio des Auteurs chez Editis, pour favoriser l'audiovisuel

Le groupe Editis entend accompagner les auteurs dans leurs projets audiovisuels. Déjà présent sur les cessions de droits audiovisuels, Editis souhaite monter d'un cran plus loin et lance un nouveau service pour les auteurs de ses maisons d’édition : le Studio des Auteurs. 

30/11/2021, 16:14

ActuaLitté

Le Canada honore Margaret Atwood, avec un timbre à son effigie

L'autrice canadienne Margaret Atwood, figure littéraire internationale, a été saluée par un timbre à son effigie, dévoilé par les services postaux du pays. La créatrice de La Servante écarlate y apparaît devant un vers extrait de son poème Spelling.

30/11/2021, 16:00

ActuaLitté

Les ondes : des récits ouverts sur le réel

Gravitationnelles, sismiques, électromagnétiques… les ondes se déclinent à l’envi, toujours avec cette idée de propagation. Elles poursuivront ce chemin, cette fois vers les lecteurs, à travers le nouveau label de la collection La Bête noire. Des textes, puisant dans l’univers du crime, qui s’inspirent de faits réels pour des récits au cœur du monde.

30/11/2021, 16:00

ActuaLitté

Elsevier achète Osmosis, plateforme de formation des professionnels de santé

Le groupe Elsevier, spécialisé dans l'édition scientifique, technique et médicale, annonce l'acquisition de la plateforme de formation des professionnels de santé Osmosis. Cette dernière, dont l'offre est disponible dans 195 pays du monde, vient compléter l'offre d'Elsevier en matière de formation.

30/11/2021, 15:50

ActuaLitté

Mémoires : l'ancien secrétaire à la Défense de Trump attaque le Pentagone

Mark T. Esper, ancien secrétaire à la Défense de Trump entre 2019 et 2020, envisage de publier des Mémoires, intitulées A Sacred Oath, en mai 2022, qu'il a confiées à l'éditeur HarperCollins. Or, le Pentagone, selon lui, en bloque la publication pour des motifs spécieux, raison pour laquelle il fait appel à la justice pour trancher.

30/11/2021, 12:34

ActuaLitté

Bernardine Evaristo, première présidente noire de la Société royale de littérature

Bernardine Evaristo est devenue la première écrivaine noire à être nommée présidente de la Royal Society of Literature (RSL). C'est également seulement la deuxième femme a être choisie pour ce poste prestigieux. Le président, nommé pour quatre ans, devient un ambassadeur de la société, et dirige la mission que s'est donnée l'institution créée en 1820 : soutenir les auteurs établis et émergents et favoriser la littérature auprès des jeunes générations.

30/11/2021, 11:58

ActuaLitté

“Jamais les bibliothèques n'avaient à ce point retenu l'attention de l'État” (Roselyne Bachelot)

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a ouvert ce matin les Assises de la formation en bibliothèque territoriale, organisées à la Bibliothèque publique d’information (Paris). Dans une allocution vidéo, elle s'est félicitée d'un « Moment Bibliothèques » en cours, d'après elle, sous la présidence d'Emmanuel Macron. 

30/11/2021, 11:44

ActuaLitté

Nouvelle-Zélande : la Bibliothèque nationale suspend son partenariat avec Internet Archive

En 2019, la Bibliothèque nationale de Nouvelle-Zélande avait proposé un vaste désherbage, pour faire de la place, avec 600.000 ouvrages concernés. La polémique liée au retrait de ces documents avait conduit l'établissement à contracter avec la plateforme Internet Archive, qui s'était proposée pour les conserver et les numériser. Mais cette dernière solution vient d'être « mise en pause » par la Bibliothèque nationale.

30/11/2021, 09:42

ActuaLitté

Suisse : la solidarité porte ses fruits pour la filière du livre

Quelque 4200 participants auront joué le jeu de la solidarité à travers toute la Suisse en investissant dans le projet Liber. Ce dernier visait au financement de bons d’achats de livres : pour une somme de 30 ou 60 francs un complément portant à 50 ou 100 francs le montant du crédit à dépenser en librairie. Le financement global s’élève à 544.866 francs, et permet donc d’atteindre le million de francs attendu. 

29/11/2021, 19:44

ActuaLitté

À l'approche des fêtes de Noël, Amazon met les bouchées doubles

L'approche de la fin d'année réveille les injonctions consuméristes, et l'un des plus grands vendeurs du monde ne peut rester de marbre aux difficultés d'approvisionnement ressenties dans tous les secteurs. Aux États-Unis, Amazon met ainsi les moyens pour se garantir de nouveaux records de vente, sans jamais décevoir le client, évidemment.

29/11/2021, 17:12

ActuaLitté

Décès de la romancière espagnole Almudena Grandes

Elle vivait à Madrid, d’où elle écrivait ces romans qui ont emporté le public : Almuneda Grandes comptait parmi les figures majeures de la littérature espagnole contemporaine. Elle s’était mis en tête, dans ses ouvrages, de « refléter les terribles années de l’après-guerre, quand toute l’Europe était à construire ».

29/11/2021, 15:56

ActuaLitté

Le Bestiaire de Luis Sepulveda, cinq contes pour petits et grands en intégrale

Les contes animaliers de Luis Sepúlveda sont enfin réunis dans un même volume ! Des contes profonds avec un souffle épique, magnifiés par les superbes illustrations de Joëlle Jolivet. Des aventures pleines d’émotion et de sagesse qui célèbrent des sujets chers à l’auteur : l’amitié, la loyauté, le respect de la nature, les liens entre l’homme et l’animal.

29/11/2021, 14:20

ActuaLitté

Gaëtan Ruffault, nouveau Directeur des Ressources Humaines et RSE d'Hachette Livre

Le groupe Hachette Livre annonce la nomination de Gaëtan Ruffault en tant que Directeur des Ressources Humaines et Directeur de la Responsabilité Sociale et Environnementale groupe. Jusqu’ici Directeur des Ressources Humaines France, Gaëtan Ruffault aura pour mission de faire progresser Hachette Livre en tant qu’entreprise socialement responsable et acteur reconnu du développement durable. 

29/11/2021, 14:16