#Politique publique

Covid : Amazon devenu libraire officiel des conspirationnistes

Les efforts d’Amazon pour lutter contre les infox et autres produits miracles anti-coronavirus n’auront pas duré. En février 2020, le cybermarchand nettoyait ses étals, à mesure que la pandémie grandissait, mais depuis, le mouvement des antivax a fleuri. Et les articles faisant la promotion de produits de désinformation massive sont revenus à la charge. Voilà le nouveau combat de la sénatrice Elizabeth Warren…

Le 13/09/2021 à 13:55 par Nicolas Gary

15 Réactions | 142 Partages

Publié le :

13/09/2021 à 13:55

Nicolas Gary

15

Commentaires

142

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Déplorable, mais logique : dès juillet 2020, les analystes financiers constataient que la pandémie avait plus que profité aux caisses d’Amazon. Jeff Bezos se réjouissait alors d’un deuxième trimestre au bénéfice de 5,2 milliards $, pour 88,9 milliards $ de chiffre d’affaires. Un an plus tard, en avril, le bénéfice grimpait à 8,1 milliards pour 108,5 milliards $ de revenus. Le Covid, un jackpot qui se prolonge maintenant avec les fake news ?

En effet : lutter contre Amazon, la belle affaire. Lutter contre ses algorithmes de recommandations, certains en rêvent, même en France – sans avoir mesuré que tout ce pan technologique s’élabore dans les arcanes de Seattle. Dans un courrier adressé au nouveau PDG de la firme, Andy Jassy, la sénatrice Elizabeth Warren pointe une situation intolérable : la multiplication de produits, et plus particulièrement des ouvrages, « colportant des mensonges sur les vaccins et les traitements contre le Covid-19 », indique-t-elle dans une lettre reproduite en fin d'article.

Danger pour les populations

Datée du 7 septembre, la missive donnait deux semaines au PDG pour rectifier le tir — tout particulièrement quand les algorithmes parviennent à valoriser comme best-seller un livre ouvertement conspirationniste. Et passablement dangereux pour la santé de ses potentiels lecteurs. Pour la députée, le problème réside en ce que les calculs effectués pour mettre en valeur les ouvrages échappent à toute intervention humaine. Elle enjoint donc la société à publier un rapport public détaillant « la manière dont les algorithmes orientent les consommateurs », vers ces produits.

ITALIE: un livre conspirationniste devient best-seller

Comment admettre, interroge-t-elle, qu’un livre vantant les mérites de fake news et autres billevesées puisse figurer comme dans les recommandations ? « Alors que les cas de Covid-19 continuent d’augmenter, Amazon alimente des boucles de désinformations », pointe la sénatrice. Et voici comment un grand nombre d’Américains, « sur la base d’éléments trompeurs et inexacts qu’ils découvrent sur le site web d’Amazon », se retrouvent menacés.

Un porte-parole, un peu à l’étroit dans une cravate trop serrée, a tenté de rassurer tout le monde. « Nous examinons constamment les livres que nous référençons pour nous assurer qu’ils soient conformes à nos directives sur les contenus », promet la firme. En outre, des renvois vers les conseils des Centers for Disease Control and Prevention sont présents pour apporter des compléments aux clients.

Parmi les recherches régulièrement effectuées, Covid-19 ou Vaccine conduisent rapidement à un ouvrage en particulier : The Truth About COVID-19: Exposing the Great Reset, Lockdowns, Vaccine Passports, and the New Normal. Un titre du docteur Joseph Mercola présenté comme « le plus influent propagateur d'infox sur le coronavirus » par le New York Times. Tiens donc.

Lors du ménage de février 2020, étaient concernés les livres qui portaient notamment sur le recours à l’hydroxychloroquine pour traiter le virus. Or, ce qui fut présenté comme un traitement alternatif, dans un premier temps, s’est rapidement avéré un traitement pire que le mal. Et Amazon avait cédé, bon gré, mal gré.

Désormais, la sénatrice, dans sa lettre, demandait également à la société d’instaurer « un plan modifiant les algorithmes » pour ce que ces dernières ne conduisent plus à des documents de stricte désinformation. La situation actuelle, pointe Elizabeth Warren, « suggère qu’Amazon ne veut pas, ou n’est pas capable, de corriger ses pratiques commerciales pour empêcher la propagation de mensonges ou la vente de produits inappropriés ». Le genre de publicité qui, dans la période actuelle, n’est pas forcément bonne à prendre.

Complot et Conspi sont dans un navire…

En France, comme a pu le constater ActuaLitté, la situation n’est guère plus reluisante : une bête recherche Covid conduit à plusieurs titres — dont l’ouvrage de Florian Philippot ou encore celui du Dr Raoult, l’homme de l’hydroxychloroquine…

Mais en soi, le livre de l’ancien du Front national, dont la popularité s’accroît à mesure qu’il proteste contre les mesures sanitaires prises contre la pandémie, fait seul froid dans le dos : « Dans ce livre sans concessions, Florian Philippot dévoile les dynamiques à l’œuvre. Pour lui, la France est sur le point de basculer. L’enjeu est de savoir dans quel sens cette grande bascule se fera. Vers le meilleur, la renaissance, ou vers le pire. Cet ouvrage pose les questions qui gênent : Union européenne, domination des firmes transnationales, revenu universel, libertés publiques, conflits d’intérêts, dette… »

Et les autres livres suggérés sont à l’aune : COVID-19 : La Grande Réinitialisation, Covid : le début de la peur, la fin d’une démocratie. Quand le politique utilise les discours anxiogènes pour voler nos libertés ou encore COVID 19 — VACCIN ? : Une étude approfondie sur le danger des vaccins, l’origine de la vaccination, béchamp et pasteur, en route vers un génocide vaccinal.

On en passe et on en oublie, mais avec un point commun à chacun : ils résultent d’auteurs autopubliés (exception faite du livre de Raoult paru chez Michel Lafon), sans aucun contrôle éditorial.

Amazon France a été sollicité pour apporter quelques éclaircissements sur les mesures prises. Certes un lien est affiché en haut de page, invitant à retrouver « toutes les informations officielles sur le site du gouvernement ». Mais la commercialisation des titres n’en est pas moins réelle.

« En tant que détaillants, nous respectons le fait que nos clients souhaitent avoir accès à une grande variété de points de vue sur le sujet, c’est pourquoi nous continuons de référencer les livres en question », indiquait le porte-parole d’Amazon US. Gageons que la réponse de la filiale française sera semblable...

Le précédent du cas Fnac

Mais le cyberlibraire n'est pas forcément seul à mettre en cause : le mouvement anti-vax, le complotisme et les différentes mouvances de conspirationnismes ont déjà été amplement alimentées, voilà quelques semaines, par une enseigne pourtant recommandable…

La Fnac avait assuré que cette PLV résultait de l’initiative isolée d’un magasin et qu’elle avait été rapidement retirée, n’ayant rien d’une approche « généralisée à son réseau de magasins ». Auprès de BFM, le groupe avait précisé que pour son site marchand on trouvait « des livres qui remontent sur Fnac.com liés aux consultations de fiche produit, aux recherches par mots clés dans le moteur de recherche, aux ventes produits, ou liés aux choix de mises en avant des équipes livre aussi sur des prix littéraires ou nouveautés, par exemple ».

Lettre de la sénatrice à Amazon : 

Crédit photo : Diana Polekhina/ Unsplash

 
 
 
 

15 Commentaires

 

Lyo

13/09/2021 à 23:54

Je comprends que ces contenus conspirationnistes soient un problème et qu'Amazon ne veuille pas où ait des difficultés à le retirer mais la censure ne fera que masquer le problème.

Je trouve tout de même que l'accessibilité à des revues ou des livres scientifiques restent compliqués. Une personne lambda n'a pas accès aux revues scientifiques universitaire. On ne sait pas trop ce qui se passe dans le milieu scientifique et médical.

La plupart des études qui sortent sont interprétées par les spécialistes de BFMTV, TF1, LE Monde... Et ils ne disent jamais jamais la même chose.

Et puis niveau liberté de la presse, on n'est pas vraiment en haut du classement si on se réfère à JSF. Il y a des opposants sérieux au vaccin, des prix Nobels, des gens qui ont contribué à la science. Maintenant, ça se voit qu'ils sont censurés et que les médias ont peur de donner la parole à ce genre d'opposants.

Alors bien sûre que des gens vont se tourner vers d'autres sources d'informations.

De toute façon avec le pass sanitaire dans les bibliothèques, c'est Amazon qui est gagnant. Là où je vis, la baisse de fréquentation est de 70% environ. Et peu importe le contenu des livres achetés. C'est toujours moins cher que pas mal de librairies.

marie

14/09/2021 à 07:47

Bonjour Lyo
Vous avez accès par internet à toutes les revues et données médicales possibles.
Je me permets de vous conseiller le blog très sérieux de Marc Gozlan dans Le Monde qui déjà peut vous mettre sur de bonnes pistes d'information.

Toinou

14/09/2021 à 09:41

Moins cher ?
Justement non, c'est le principe de la loi Lang-Lindon : les livres sont partout au même prix, à la réduction de 5% près, que beaucoup de librairies proposent.
Donc argumenter je veux bien, dire des bêtises, non.

NAUWELAERS

14/09/2021 à 00:12

Suite à cet article percutant de Nicolas Gary qui interpelle et mérite de susciter le débat, je viens de lire une analyse très éclairante sur un livre paru en 2020, en plein début de la crise sanitaire: «The Great Reset» de Klaus Schwab et Thierry Malleret et paru en français «Covid 19-La Grande Réinitialisation».
Voici ci-dessous: comme pas de lien actif, il faut donc voir sur le web: article des décodeurs du «Monde».
Ce sont les deux lignes ci-dessous saisies entre guillemets.
«Qu’est-ce que « The Great Reset », un livre devenu théorie du complot ?

Le dernier livre du fondateur du Forum économique mondial, Klaus Schwab, et de son ancien directeur suscite fantasmes et diabolisation. Son contenu diffère pourtant des thèses qu’on lui prête.»
Ce livre est de toute évidence (d'après cette critique et d'autres) une pierre angulaire de ce changement de société que nous vivons, pour le meilleur et pour le pire.
Il me semble qu'il devrait servir de base de discussion enfin sérieuse et absolument incontestable pour faire avancer le schmilblic et savoir ce qui se passe vraiment.
Non ?
Raoult...
Moi je ne peux me prononcer, n'étant pas un lanceur d'invectives de réseaux sociaux (dans un sens ou l'autre).
Mais vraiment là aussi les choses sont confuses !
Les antivax qui font de lui leur figure de proue sont mal informés ou sont dotés -ils ne sont certes pas les seuls -d'une mémoire de poisson rouge !
Je joins sous mon message entre guillemets deux articles (parmi des myriades d'autres) qui prouvent que non, Raoult ne mène pas une croisade anti-vaccins.
Il incite à du recul et à de la prudence et le problème est que bien peu parmi ses partisans (souvent pour des raisons débiles: l'aversion de tant de Marseillais contre les parigots, etc.) ou ses détracteurs (quelle arrogance ce Raoult !
Qui devrait prendre exemple sur l'humilité bien connue de Macron ou Véran...) -bien peu donc ont des notions scientifiques sérieuses et suffisantes pour se faire une idée.
Au sujet de ce professeur Raoult qui a tout de même reçu une distinction suprême: le Lion d'Or du Sénégal des mains du président Macky Sall (ce que personne ne rappelle jamais, ni partisans ni détracteurs -est-il possible au fait d'être neutre et ne pas prétendre tout savoir ?)...
Ce qu'en revanche je sais: cette nouvelle (Raoult honoré au Sénégal) date du...1er avril 2021 !
Avouons que cela ne s'invente pas !
Petite remarque: même Arte a diffusé une émission que j'ai vue et qui m'a vivement impressionné le 15 septembre 2020.
«Big Pharma labos tout-puissants».
Quant à l'info estivale ci-dessous, entre guillemets elle n'a absolument rien de complotiste et je trouve qu'elle n'a fait que comparativement peu de bruit !
««Pfizer et Moderna augmentent le prix de leur vaccin anti-Covid»
https://www.lecho.be › Dossiers › Coronavirus
1 août 2021 — Les deux laboratoires ont renégocié leur contrat avec l'Europe, mettant en avant l'efficacité de leur vaccin face aux variants.»
Passé la colère et l'indignation, j'entends les objections.
«Face à la menace de nouveaux variants, il faut des fonds pour augmenter les recherches»...
Certes...
En attendant, les dirigeants des labos (pas seulement Amazon, Google etc.) ont vu leurs profits exploser de façon pharaonique durant la crise, et cela continue: et cela aussi est avéré, confirmé et certifié.
Contre le complotisme de certains, ET contre la marche au pas de l'oie de populations soumises, avec des oeillères, je crois à la troisième voie: cela s'appelle l'esprit critique, qui a dangereusement tendance à régresser !
Voilà j'ai fait tout mon possible pour (tenter de) garder une neutralité bien rare quant à ce sujet explosif depuis l'an passé...
Si on prend cette contribution pour une ode à l'esprit critique et à l'exigence de la recherche des faits, je n'aurai pas tout à fait perdu mon temps !
CHRISTIAN NAUWELAERS

«Covid-19 : Didier Raoult favorable à la vaccination des ... - LCI
https://www.lci.fr › Toute l'info › Santé
9 juil. 2021 — CRISE SANITAIRE - Le professeur Didier Raoult, connu pour ses prises de position controversées depuis le début de l'épidémie, assure que "le ...»

«Coronavirus : pour Didier Raoult, les vaccins sont "de la ...
https://www.midilibre.fr › Santé › Coronavirus
7 déc. 2020 — Le professeur marseillais s'est insurgé sur les mesures prises pour lutter contre le Covid-19 et sur les vaccins.»

CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

14/09/2021 à 08:58

Bonjour Nauwelaers,

Je peux vous fournir quelques éléments de réponse sur l'augmentation des prix des vaccins Pfizer et Moderna. La communauté européenne, lors de la négociation d'un nouvel achat de doses, a exigé de ces entreprises qu'elles installent l'ensemble des unités de production pour l'Europe sur le sol européen. Les entreprises ont bien entendu répondu que cela avait un coût et que celui-ci devrait être répercuté sur le prix du vaccin. Les négociateurs ont également formulé d'autres demandes, par exemple en terme de capacité de production. Encore une fois, les augmenter a un coût (établissement , matériel, recrutement et formation de personnel...)... Je crois que des demandes furent aussi formulées en ce qui concerne la localisation de la R&D, le développement de nouvelles formulations contre les variants... à nouvau, cela coûte...

En ce qui concerne les bénéfices, on parle tojours des entreprises pharmaceutiques qui ont réussi un "gros coup". On ne parle jamais de celles, bien plus nombreuses, qui essuient des pertes pendant des années. Moderna , avant le vaccin Covid, avait perdu de l'argent pendant des années, fourni par des actionaires qui croyaient dans la valeur de sa technologie. Le modèle de fonctionnement des indutries pharmaceutiques est ainsi fait car 9 médicaments sur 10 sont rejetés au cours du processus de développement et le dixième ne constitue pas toujours un succès.

Salutations
Aradigme

NAUWELAERS

14/09/2021 à 18:44

Merci Aradigme,
Votre réponse tend à prouver que vous êtes bien informé.
Moi ce qui me chiffonne, c'est que dans les contrats avec l'Union européenne, les labos se sont prémunis bel et bien -FAIT pas d'intox ici - contre les conséquences négatives éventuelles des vaccins.
C'est un fait qui n'a rien de complotiste.
En fait, étant en position de force, ils ont imposé leurs conditions.
Cela ne prouve rien en bien ou en mal quant aux conséquences de ces vaccins...mais cela existe.
C'est tout de même gênant...
Mais je reconnais ne pas être du tout un spécialiste, un virologue ni épidémiologiste ni infectiologue...
J'ai suivi ces polémiques explosives entre alarmistes et rassuristes.
Le problème: quand on n'est pas spécialiste...on peut être enclin à écouter l'un et l'autre camp !
Tout cela n'est pas facile du tout.
Quant aux témoignages de personnes qui s'en sont sorties (guéries, oui, guéries) avec la chloroquine, je ne vois pas ce qui prouve que ce serait faux.
Une guérison par ce moyen...n'est qu'un fait.
Moi je ne suis pas catégorique tant que je ne domine pas des connaissances factuelles et avérées.
Tous ces imprécateurs de réseaux sociaux sont ridicules: ils sont aussi crédibles que les supporters du club de foot X ou du club Y !
Et ces soignants non vaccinés chargés de tous les péchés d'Israël...comment se fait-il que personne ne souligne que comme leurs collègues vaccinés, ils respectent toujours au travail les gestes-barrières, y compris les masques non lambda mais chirurgicaux ?
Sont-ils oui ou non protecteurs ?
Si oui, pourquoi ce harcèlement et ce chantage à l'emploi (bonjour aux soignants et soignantes qui seront en manque de collègues à partir du 15 septembre !), même s'il vaut mieux se vacciner ?
Voilà quelques pistes de réflexion ouvertes et ni complotistes ni du type «chaire de vérité» pour condamner et stigmatiser.
Une manie chez les dirigeants actuels et certains éventuels aspirants dirigeants !
Cette époque est assez irrespirable selon moi.
J'espère de l'air frais, de la lumière au bout du tunnel sale, obscur et malodorant que nous arpentons depuis le début de cette crise interminable.
Et insupportable.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

14/09/2021 à 20:32

Bonjour Nauwelaers,

Une petite précision en ce qui concerne la responsabilité des laboratoires pharmaceutiques. Les représentants de l'UE ont insisté pour que le labos rendent les vaccins disponibles aussi vite que possible. Les labos ont bien entendu maintenu les procédures strictement nécessaires au point de vue efficacité et sécurité, mais ont accepté, à la demande de leurs commanditaires qui voulaient gagner du temps, de réduire la sécurité additionnelle qu'ils mettent d'habitude en place.
En quelque sorte, ils se sont limités aux bretelles au lieu de combiner ceinture et bretelle, comme ils font d'habitude.
Ils ont dès lors demandé aux clients qui leur posaient cette exigence de temps qu'ils prennent leurs responsabilités dans ce domaine.
Cela ne signifie pas que les labos sont dégagés de toute responsabilité. Ils sont toujours responsables en cas de problèmes survenus suite à des erreurs de conception, de développement ou de fabrication des vaccins. Par contre, les Etats prennent en charge l'indemnisation en cas de problèmes dûs à la mise rapide sur le marché qu'ils ont eux-mêmes exigée.

En ce qui concerne l'usage de l'hydroxychloroquine, aucune étude que j'ai pu consulter ne montre malheureusement un effet positif important. L'HCQ me parait risquée comme traitement. J'ai lu que l'HCQ était un médicament bien connu, utilisé pour le traitement du paludisme depuis des années, sans grands effets secondaires, et c'est tout à fait exact. Mais le traitement préconisé par le Pr Raoult utilise l'HCQ à une concentration 14 fois supérieure à celle du traitement préventif du paludisme, et à cette concentration, ce n'est plus sans danger. Les patients traités par son protocole devaient d'ailleurs demeurer en observation permanente en hôpital, à cause du risque élevé de problèmes cardiaques dans ces conditions. Avec des effets apparemment négligeables, le protocole ne semble pas présenter un bon rapport bénéfice/ risque. Maintenant, certains patients traités par HCQ ont présenté un mieux. Mais rien ne prouve qu'ils ne l'auraient pas présenté en l'absence du traitement car les premières études réalisées n'étaient pas en double aveugle, avecdes populations comparables (âge, comorbidités) comme témoin.

Voilà. C'est toujours un peu compliqué...

Salutations
Aradigme

NAUWELAERS

15/09/2021 à 00:00

Merci pour ces informations, Aradigme.
Le transfert des responsabilités aux États membres, en cas d'effets dommageables des nouveaux vaccins, fait bon marché du parcours du combattant quasi impossible à réussir si une victime d'un vaccin -ou un parent ou enfant d'une victime -devait se retourner contre l'État où demeure voire demeurait (en cas de décès) une victime de vaccin.
Puisque malheureusement des effets secondaires graves et des décès heureusement rares ont été constatés, tout en admettant une balance bénéfice-risque nettement en faveur de la vaccination.
Vous qui n'êtes pas un ridicule tribun de comptoir ou de prétoire moderne (les réseaux), que pensez-vous, honnêtement, du fait que le mot «prévention» -hors gestes-barrières- soit totalement absent des chutes de Niagara d'articles, chroniques et commentaires au sujet de la pandémie et de la vaccination ?
Lorsque certains recommandent la vitamine D et le zinc, qu'en pensez-vous ?
Mon propre ostéopathe, un praticien hors pair en qui j'ai toute confiance depuis toujours -il m'a prouvé concrètement que ma confiance est totalement justifiée, mon organisme m'approuve, voilà - m'incite à en prendre et il le fait lui-même !
Même hors problématique du Covid, s'entend.
Jamais cette question différente au sujet des victimes du Covid: qui prenait de la vitamine D au quotidien et du zinc ?
Qui n'en prenait pas ?
Il est toujours question du vaccin (qui était vacciné ou non, pour les victimes du Covid-19 à l'hôpital) mais quid du reste ?
Ce reste existe-t-il, oui ou non ?
La prévention observée ou ignorée ou à laquelle on croit ou pas !
Voilà le type d'infos qui manque(nt)...
Je n'affirme rien -sauf la lacune en question -je pose les questions que l'on omet ou oublie de poser.
C'est ma coutume du pas de côté intellectuel, si vous voulez, trop peu présent dans un certain panurgisme médiatique et politique (pour ces derniers, rien de neuf sous le soleil évidemment).
Sincères salutations.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

15/09/2021 à 11:51

Bonjour Nauwelaers,

Question prévention, les pouvoirs publics préconisent à présent le port du masque (après un cafouillage curieux au départ), le lavage régulier des mains (j'estime une bonne savonnée suffisante), les gestes barrière... que du bon sens.
J'ajouterai une étude anecdotique parue en début d'épidémie qui montrait une contamination moindre des porteurs de lunettes. Bien évidemment, les yeux constituent aussi une porte d'accès pour le virus, et le port de lunettes limite les risques. C'est sur cette base que furent développées les visières en platique transparent.
Je limite personellement mes sorties à l'utile et au nécessaire. Comme je suis d'un naturel casanier, cela ne me pèse pas, mais d'autres personnes peuvent éprouver un ressenti différent.

Peut-on aller plus loin? Vous me parlez de la vitamine D et du zinc. Les deux, pris en dose raisonnable, sont utiles en général, surtout passé un certain âge. Protègeront-ils spécifiquement contre le covid? Je vous avoue mon ignorance sur le sujet.

Pour le reste, les progrès les plus importants ont été réalisés dans l'amélioration des traitements de cas graves (oxygénothérapie, corticoïdes, etc...). Combinés à la vaccination, ils ont permis de réduire la mortalité des cas graves. Je sais que des équipes de recherche travaillent sur la mise au point de médicaments, avec des pistes apparemment prometteuses, mais rien de concluant pour le moment. Et, bien entendu, je ne sais pas tout, loin de là...

Salutations
Aradigme

NAUWELAERS

15/09/2021 à 19:09

Merci pour votre nouvelle réponse, Aradigme !
CHRISTIAN NAUWELAERS

marie

15/09/2021 à 17:10

Bonjour Aradigme,

Je me permets de vous renseigner dans la revue JAMA à ce sujet, cela me semble plus sûr que les conseils pris sur un forum dont les intervenants ne sont pas des scientifiques.
Bonne soirée.

Coco vide

14/09/2021 à 06:06

Ce qui est bien avec cette crise sanitaire, c'est qu'elle a permis de jeter les masques plus ou moins ouvertement.

On a pu constater l'état déplorable du système de santé français (vous savez, le truc qu'on nous disait « le meilleur système du monde »), l'arrogance de ceux qui l'y ont mis et continue de le faire, le manque d'indépendance de la plupart des médecins, l'impossibilité de débattre, les fatwas lancés au nom d'une idéologie même pas assumée, les chiffres impossibles à avoir, les liens assumés entre le pouvoir et la haute-finance, entre le pouvoir et les médias, etc.

Bref, sociologiquement, c'est très intéressant. D'un point de vue humain aussi.

On parle beaucoup du monde de demain. Peut-être qu'avant d'y passer, il serait bon de jeter un coup d'œil un peu plus lucide sur celui d'aujourd'hui. Parce que tout changer quand on n'a pas pris consciences des problèmes, c'est assurément aller dans le mur et tout recommencer. Pour le plus grand bénéfice (financier et politique) de tous ceux qui nous dirigent...

Aradigme

14/09/2021 à 08:44

Je n'ai pas de sympathie particulière pour le mouvement antivax. Je peux comprendre que certains aient de l'appréhension à se faire vaccincer avec une nouvelle technologie. Ce fut aussi mon cas. Comme je suis biochimiste et que j'ai opéré pendant des décennies avec l'industrie pharmaceutique, j'ai pu me renseigner par moi-même et conclure que la balance bénéfice / risque se trouvait nettement en faveur du vaccin et je suis vacciné. J'estime que le mouvement antivax se trouve dans l'erreur. De là à demander de retirer des rayons de librairies, réelles ou virtuelles, les ouvrages qui s'opposent au vaccin, il y a un pas que je ne franchirai pas.

Si j'ai bien suivi l'article, Mr Nicolas Gary demande que les ouvrages antivax n'apparaissent pas de manière proéminente sur le site d'Amazon, et accessoirement dans les vitrines d'autres librairies. Un libraire met des livres en vitrine car des clients lui en parlent, les lui demandent et les achètent. Amazon fait de même en utilisant des algorithmes qui vont rechercher les livres en fonction des mots codes introduits sur son site et de la popularité des bouquins qui y correspondent, estimées par les ventes et commentaires, ce qui reproduit en virtuel l'interaction du libraire avec ses clients. Ces algorithmes sont les mêmes, quel que soit le bouquin que vous recherchiez: un polar, une romance, etc... Ils détectent les bouquins qui correspondent le plus aux demandes du public. Celui-ci se trompe? Oui, en partie dans ce cas. Mais cela ne justifie pas d'exiger d'une entreprise privée qu'elle joue les censeurs pour l'ensemble de la population.
Certains législateurs semblent ne pas comprendre que ce genre d'exigence conduira en fait à confèrer un pouvoir énorme à une entreprise qui ne l'a pas demandé, et visiblement n'en veut pas.

Par ailleurs, qui décidera de ce qui est conspirationiste? Un comité? Composé comment? Avec qui? Sur quelles bases? Les bouquins conspirationistes, ne me plaisent pas, quel que soit le domaine: politique, médecine "douce", écologie, etc.... Mais j'estime que freiner ou interdire de manière autoritaire leur diffusion ne constitue pas la bonne réponse. Les journalistes qui sont convaincus que leur contenu est erroné feraient mieux d'expliquer pourquoi ils pensent ainsi et de promouvoir la lecture d'ouvrages qu'ils estiment adéquats.

marie

14/09/2021 à 08:58

Bonjour Aradigme,
Vous avez la chance d'avoir les connaissances scientifique vous permettant de comprendre que le vaccin à ARNm est un bon vaccin. Pourquoi laisser à d'autres, qui n'ont pas votre éducation scientifique, toute une littérature basée sur de fausses nouvelles tout juste bonne à tromper leur jugement et à induire le doute dans des esprits non formés ? Ne pensez-vous pas que la campagne de vaccination doit être menée le plus vite possible et ce dans le monde entier afin de sortir de cette impasse ?

Aradigme

14/09/2021 à 12:50

Bonjour Marie,

Vous me posez la question suivante: "Pourquoi laisser à d'autres, qui n'ont pas votre éducation scientifique, toute une littérature basée sur de fausses nouvelles?"
Je vous réponds: tout simplement parce que je ne dispose pas de pouvoirs qui me permettraient d'interdire la publication de fausses nouvelles. Et même si j'en disposais, je ne les utiliserais pas. Je refuse de me poser en censeur car j'estime que la parole et le débat doivent rester libres. Le débat argumenté demeure pour moi la meilleure méthode pour approcher la vérité et de convaincre. Je n'interdis donc pas.
Par contre, je n'hésite pas à exposer mes opinions. Et dans le cas du vaccin, j'ai déjà exposé, dans ces pages et ailleurs, que je l'estimais tout à fait correct. Il offre un bon rapport bénéfice/ risque par rapport aux dommages causés par le Covid. Mais il ne constitue pas une panacée. Il doit être combiné à d'autres mesures de protection (masques, gestes barrière, etc...) pour permettre le recul durable de l'épidémie.
Par ailleurs, il est important pour enrayer une épidémie de vacciner aussi vite que possible la population afin de réduire le risque d''émergence de nouveaux variants.

Salutations
Aradigme

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

La Bretagne, terre de livres

Depuis 2019, Livre et lecture en Bretagne, observatoire régional pour la filière du livre, publie chaque année les chiffres clés du livre et de la lecture en Bretagne administrative (auteurs, manifestations littéraires, édition, librairies, bibliothèques et espaces "Facile à lire"). Les Chiffres clés 2021 viennent de paraître.

24/09/2021, 13:53

ActuaLitté

Workman Publishing devient propriété de Hachette pour 240 millions $

L’un des plus importants éditeurs indépendants américains vient définitivement de passer dans le giron de hachette Book Group. Workman Publishing a été acquis pour 240 millions $, suite à l’obtention des approbations réglementaires. Une « opportunité extrêmement bénéfique pour les deux entreprises », souligne Michael Pietsch, PDG de la filiale américaine de Hachette Livre. 

24/09/2021, 09:15

ActuaLitté

Bolloré : garder le meilleur d'Editis et Hachette pour créer un nouveau groupe ?

L’annonce d’une OPA de Vivendi sur Lagardère a déchaîné un vent de folie : le démantèlement du groupe d’Arnaud, déjà dénoncé par Arnaud Nourry, la fin de l’identité Hachette, la concentration… Et les analyses dans la presse se suivent, toujours avec des perspectives alarmistes. Mais si, hypothèse de travail, Vincent Bolloré n’avait pas en tête de faire engloutir Hachette par Editis ? Mais au contraire, de produire une entité tierce ?

23/09/2021, 14:52

ActuaLitté

Le rapprochement Editis/ Hachette Livre préoccupe les libraires

Voilà une petite semaine, le groupe Vivendi annonçait une OPA sur le groupe Lagardère, en officialisation le rachat des parts d’Ambert Capital. Pour l’industrie du livre, le cœur de ce rapprochement capitalistique se concentre sur Editis et Hachette Livre. La prise de contrôle, espérée, fait réagir le Syndicat de la librairie française — alors qu’étonnamment, le Syndicat national de l’édition est resté silencieux…

21/09/2021, 17:52

ActuaLitté

Ventes : démarrage colossal du livre de Zemmour avec plus de 80.000 exemplaires

INFO ACTUALITTÉ - Depuis sa mise en vente le 15 septembre, dans des conditions plus que rocambolesques, le livre d’Éric Zemmour fait jaser — qu’il s’agisse de petites coquilles ou de citations introuvables. Mais toute l’édition redoutait le coup de bambou de la première semaine de commercialisation. 200.000 exemplaires imprimés, 150.000 mis en place… Le lancement  était explosif pour La France n'a pas dit son dernier mot.

21/09/2021, 15:00

ActuaLitté

Brésil : le réseau de lecteurs Skoob racheté par Americanas

Le plus grand réseau de lecteurs du Brésil vient de passer dans les mains de la société de distribution Americanas. Disposant de chaînes de magasins à travers tout le territoire, créée en 1929, la société a plus que pignon sur rue. Et désormais, dispose d’un outil de vente de livres colossal : 8 millions d’utilisateurs.

21/09/2021, 11:07

ActuaLitté

TikTok fait vendre des livres 

Entre le marketing et la communication, quel espace reste-t-il pour les livres ? Une conférence organisée par le Bookseller laisse entendre que les ventes de ces derniers mois en jeunesse ont été largement dans le vert. Une croissance de 11 %, tirée par les albums, la non fiction… Et dans le même temps, le segment Young Adult explose avec 61 % de mieux… grâce à TikTok ?

20/09/2021, 18:00

ActuaLitté

Pour les jeunes, la rentrée littéraire “n'a pas grand intérêt”

Moteur financier largement épaulé par les prix remis durant l’automne, la rentrée littéraire pèse lourd dans les finances de ses participants — les maisons de littérature blanche. Avec près de 500 romans publiés durant la période, l'attention est plus importante, et la période propice pour vendre. A condition que le public réponde présent.

18/09/2021, 16:37

ActuaLitté

Éditeurs et auteurs se partageront 26,7 millions € de photocopies

26,742 millions €, c’est le montant de la cagnotte que le Centre français d’exploitation du droit de copie va répartir entre éditeurs et auteurs. Il s’agit là des montants perçus auprès des établissements d’enseignement, entreprises ou administrations autorisées à photocopier des œuvres. En tout, 76.285 œuvres sont concernées.

16/09/2021, 14:04

ActuaLitté

OPA : Vivendi lancé dans l'absorption complète de Lagardère

Amber Capital et Vivendi ont décidé de s’entendre sur les actions du premier, que le second a manifesté l'envie de racheter. En somme, Vivendi, selon le communiqué diffusé ce jour, reprendrait les 25,3 millions d’actions d’Amber, soit 17,93 % du capital, sur la base de 24,10 € par action. Ce qui, avec un bref calcul mental, permet de mesurer la somme qu’il faudrait demander à son banquier. Lequel pourrait sourire, quand on ne s’appelle pas Vincent Bolloré…

15/09/2021, 20:09

ActuaLitté

Croissance du livre audio en Turquie : l'éditeur ABP Publishing en croissance

Éditeur de livres audio et numériques, ABP Publishing propose des ouvrages dans le monde entier, avec une centaine d’audiolivres édités chaque année. La structure diffuse également ses résultats intermédiaires du premier semestre 2021. Une tendance ? La croissance.

15/09/2021, 11:24

ActuaLitté

Le SNE se dote d'une société pour organiser le Festival du Livre de Paris

Maintenant que le futur projet événementiel du Syndicat national de l’édition a un directeur, il lui fallait bien une structure. Ainsi, une assemblée générale est prévue ce 30 septembre pour adopter la constitution de ladite société. Une Société anonyme, à Directoire et Conseil de Surveillance, pour l’heure baptisée FL Paris. F...L, F...L, F...L, comme la tour ?

14/09/2021, 15:39

ActuaLitté

Amazon : nouvelle politique salariale au Canada et embauches massives

Amazon continue son expansion et souhaite se rendre attractive. La preuve au Canada : le géant du commerce électronique annonce augmenter le salaire des travailleurs « de la première ligne » jusqu’à 21,65 $ l’heure, et prévoit d’embaucher 15.000 personnes supplémentaires. L’entreprise dirigée par Andy Jassy a besoin de main-d’œuvre pour soutenir son développement et profiter à plein de l’essor des achats en ligne.

14/09/2021, 12:11

ActuaLitté

Le manga représente 5,1 % des ventes de livres en librairies, sur 2021

Nous évoquions hier les ventes de mangas qui connaissent depuis le début de l’année des poussées de fièvre fulgurante. Évidemment, l’incidence du Pass culture destiné aux jeunes de 18 ans n’y est pas étranger. Mais la tendance en librairies mérite un coup d’œil prolongé.

14/09/2021, 10:21

ActuaLitté

Créativité et résilience, maitres mots des éditeurs espagnols

Organisé depuis six ans à Barcelone, le Forum Edita rassemble des professionnels du livre, mais également politiques et universitaires espagnols. Cette édition, qui s’est tenue les 6 et 7 septembre, aura mis en évidence la nécessité pour le monde de l’édition de s’adapter aux nouvelles problématiques : en clair, d'accélérer la transition technologique du secteur.

 

08/09/2021, 11:41

ActuaLitté

Auzou touche du bois en rachetant les Jouets libres

Le Groupe AUZOU fait l'acquisition de la marque Les Jouets Libres, entreprise française de jeux et jouets en bois fabriqués en France. Les Jouets Libres est une maison familiale dirigée par Julien Guichard spécialisée dans le jouet pour enfant, notamment en bois et les jeux évolutifs. La marque possède tous les atouts et les valeurs pour rejoindre AUZOU : un made in France très qualitatif, des jouets intelligents et 100% jeunesse, et un véritable soin porté au développement de l'enfant par le jeu et la création.

07/09/2021, 15:46

ActuaLitté

 Bolloré a préservé l'intégrité de Hachette Livre, estime Arnaud Lagardère

Interview-fleuve, accordée par le nouveau PDG de Lagardère, Arnaud, au JDD, qui tente le périlleux exercice de rassurer tout un chacun. Alors que le groupe semble passablement ballotté, le patron passe au crible les volets financiers, aussi bien que structurels. Et bien entendu, Hachette Livre n’est jamais loin, même si, à cette heure, tout rapprochement avec Editis, que possède Vincent Bolloré, n’est pas annoncé. 

06/09/2021, 14:15

ActuaLitté

Pour sa première rentrée à l'école, Loup bat des records de ventes

Dernière publication d’Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier, Le Loup qui voulait aller à l’école accompagne les écoliers pour la rentrée. En librairies depuis le 20 août, l’ouvrage vient de réaliser un démarrage, cartable sur le dos, sur les chapeaux de roue : plus de 10.000 exemplaires, en l’espace d’une dizaine de jours. Qui s’ajoute aux 7,5 millions d’exemplaires écoulés depuis la création en 2009 du personnage.

03/09/2021, 15:28

ActuaLitté

Bernard Arnault quitte Lagardère pour... Lagardère

Ce 1er septembre, le groupe français Lagardère a annoncé que Financière Agache, holding détenue par la famille de Bernard Arnault, venait de renoncer à l’intégralité de ses parts dans Lagardère Capital, soit 27 % du total. Cet accord stipule qu’il recevra en échange des actions de Lagardère SA, société mère des sociétés d’édition regroupées sous le pôle Hachette Livre, et de plusieurs entités médiatiques — la radio Europe 1, Le Journal du Dimanche et le magazine Paris Match

02/09/2021, 14:23

ActuaLitté

Le patron de Penguin Random House, Markus Dohle, est heureux. Très heureux.

Il est beau et souriant, ce cher Markus, à la tête du plus gros groupe d’édition littéraire au monde. Et il peut sourire plus largement encore, après que la maison-mère Bertelsmann a fait part des résultats du premier semestre 2021. Une paille, une bagatelle — on n’en fera pas un massacre —, mais ce sont 8,69 milliards € de chiffre d’affaires que l’entreprise enregistre. Et ce, avec 10,7 % de hausse, en regard du T1 2020.

31/08/2021, 16:26

ActuaLitté

Historiciser le mal : l'édition critique de Mein Kampf suscite l'intérêt

Réalisée en marchant sur des œufs, l’édition critique de Mein Kampf parue chez Fayard en mai dernier est restée volontairement discrète. Tout était encadré au plus près, pour limiter l’accès – 100 € prix public, nécessité de solliciter l’éditeur pour disposer d’un exemplaire, etc. Après trois mois de mise en vente, il semble que le livre ait tout de même connu un certain succès commercial.

26/08/2021, 15:13

ActuaLitté

Le variant Delta profite à l'ebook, deplorent les librairies américaines

Avec la rentrée scolaire, et les retours de vacances plus globalement, le variant Delta du coronavirus provoque des sueurs froides. Aux États-Unis, les dernières études indiqueraient que les cas d’enfants positifs hospitalisés seraient en hausse, avec des risques de symptômes persistants. Une tension qui se refléterait dans les habitudes de consommations des Américains, estime l’American Booksellers Association.

26/08/2021, 10:44

ActuaLitté

Lorsqu’Internet s’arrache des épreuves non-corrigées 

Des exemplaires gratuits des livres à paraître, communément appelés « épreuves non-corrigées », sont souvent envoyés par les maisons d’édition. Ils arrivent alors entre les mains de critiques, de libraires et, plus récemment, de personnalités ou d’influenceurs. Avec un double objectif promotionnel et pratique, ces versions permettent de découvrir un roman en amont, mais aussi de susciter l'enthousiasme. Or, ces livres n’ont pas vocation à être vendus, parce qu'inachevés. Pourtant, les sites de revente sont devenus une mine d'or, avec des trouvailles au prix parfois exorbitant…

21/08/2021, 08:56

ActuaLitté

USA : Hachette s'offre l'un des plus gros éditeurs indépendants 

La filiale américaine du groupe Hachette Livre n'a pas tout de suite donné le montant, mais le principe du rachat de Workman Publishing est acté. Le directeur général de Hachette Book Group, Michael PIersch indique d’ailleurs qu’il s’agit du plus important investissement depuis huit ans. Et le plus gros achat pour Hachette Livre, depuis la création de Hachette Book Group, voilà quinze ans. D’accord, mais Workman Publishing, qu’est-ce donc ?

16/08/2021, 18:42

ActuaLitté

Grèce : l'économie du livre se redresse en 2021

Les défis sont plus légion qu’une faction de hoplites, mais l’industrie du livre en Grèce fait front. Plusieurs facteurs interviennent, pour expliquer une sensible embellie, tant du côté des professionnels que de celui des lecteurs. Tous deux accompagnés par de réelles avancées au niveau des politiques publiques. En somme, le marché se porte bien.

16/08/2021, 14:48

ActuaLitté

Netflix France recrute dans l'édition 

L’offre d’emploi n’est pas complètement passée inaperçue, puisque 147 prétendants – depuis Linkedin – attendent déjà. D’autant que Netflix France affiche clairement la couleur, pas le salaire toutefois. Travailler pour la filiale française, installée à Londres, de la plateforme de streaming, tentant ?

13/08/2021, 09:41

ActuaLitté

HarperCollins : l’édition, pilier de la croissance

HarperCollins, le groupe américain, a annoncé une croissance de 19 % des revenus au cours de l'année fiscale 2021, ainsi que des bénéfices en hausse de 42 %. Les revenus se sont élevés à 9,36 milliards de dollars, une augmentation de 4 % par rapport à l’année précédente. Parmi les différents pans de l’entreprise, l'édition a eu son rôle à jouer, avec une croissance du chiffre d'affaires de 19 %.

10/08/2021, 12:49

ActuaLitté

Bertlelsmann associe Gruner + Jahr et RTL Group

RTL Group, le diffuseur européen, a annoncé vendredi que son unité allemande s’apprêtait à faire l’acquisition de la maison d'édition Gruner + Jahr – déjà propriété de la maison mère, Bertelsmann, depuis 2014. Une fusion destinée à former un nouveau « champion cross-média », dans les domaines de la télévision, du streaming, des magazines, de la radio et du numérique. Le tout pour 230 millions d’euros.

07/08/2021, 07:59

ActuaLitté

Château-Thierry : encore 220 000 € pour restaurer la maison natale de La Fontaine 

Le 8 juillet 2021, la Fondation du patrimoine et la Ville de Château-Thierry lançaient une collecte de dons pour restaurer la maison natale du grand fabuliste français, Jean de La Fontaine. Parallèlement à cette collecte publique, d'autres financeurs entrent en jeu.

03/08/2021, 17:01

ActuaLitté

Malgré la crise sanitaire, des résultats en hausse pour RELX

Le groupe d'édition RELX (auparavant Reed Elsevier), spécialisé dans les ouvrages et services scientifiques et techniques, mais également organisateur de salons et foires professionnelles, affiche un chiffre d'affaires en légère hausse pour la première partie de l'année 2021, à 3,394 milliards £ (+ 4 % par rapport à la même période de 2020). 

02/08/2021, 16:02

ActuaLitté

Des chiffres décevants pour Amazon 

Malgré une nouvelle forte hausse de ses bénéfices net au deuxième trimestre — 7,8 milliards de dollars, soit une croissance de 48 % par rapport à l’année dernière —, le chiffre d’affaires ne correspond pas aux attentes, portées par le marché sur les chiffres du géant américain.

31/07/2021, 08:22

ActuaLitté

Editis : 372 millions € de chiffre d'affaires sur le premier semestre 2021

Vivendi est heureux : 8,2 milliards € de chiffre d’affaires pour le premier semestre 2021, soit 11,9 % de mieux, en regard du S1 de 2020. Le tout avec un résultat net ajusté de 724 millions d’euros, en progression de 24,1 %. Pour le groupe Editis, c’est un résultat en hausse de 10 millions € contre une perte de 21 millions € l’an passé.

29/07/2021, 12:12

ActuaLitté

France : un premier semestre d'exception pour Hachette Livre

Chahuté par de possibles contrariétés juridiques, le groupe Lagardère garde le moral. Les résultats du premier semestre 2021 diffusés ce 26 juillet indiquent que le volet éditorial, Hachette Livre, est définitivement l’élément majeur de la structure, avec une croissance de 18,7 %. Au global, le chiffre d’affaires de 2,076 milliards € présente toutefois une évolution de 5 %, avec une perte de 117 millions €, contre 397 millions € en 2020 sur la même période.

27/07/2021, 10:23

ActuaLitté

Manga : les ventes de Tokyo Revengers explosent, 32 millions d'exemplaires

Publiée par Kodansha, qui édite aussi la célèbre saga de L'Attaque des Titans, la série de mangas Tokyo Revengers, du mangaka japonais Ken Wakui (traduit par Aurélien Estager), tend à devenir l'un des mangas les plus en vogue de 2021. Depuis la sortie de son animé, en avril dernier, elle voit ses ventes exploser. D'après Manga news, environ 20 millions d'exemplaires étaient en circulation au début de juin dernier alors que 32 millions d'exemplaires sont aujourd'hui écoulés.  

23/07/2021, 12:08

ActuaLitté

Les meilleures ventes des livres : Demon Slayer fait l'unanimité

Avec le concours de notre partenaire Edistat, ActuaLitté propose chaque semaine de découvrir les meilleures ventes de livres (semaine 28, juillet 2021). Un double classement qui cherche du côté des librairies, mais également à travers le marché global, quels titres, tous genres confondus, ont fait le bonheur des lecteurs.

23/07/2021, 10:31

ActuaLitté

Scribd, pionnier de la lecture streaming et abonnement, bientôt coté en Bourse ?

Société pionnière de la lecture sur abonnement, au départ simple site d'hébergement de fichiers textes, Scribd pourrait bientôt être cotée en Bourse. Des rumeurs persistantes font état de ce projet, à peine démenties par le cofondateur de la plateforme.

20/07/2021, 16:45

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Les librairies de la région PACA accueillent les jeunes lecteurs

Jeunes en Librairie est un dispositif d’éducation artistique et culturelle alliant médiations et visites en librairies. Étendu sur le territoire national dans le cadre du Plan de relance économique et en soutien à la filière livre, il concernera à la rentrée prochaine les élèves des collèges et lycées de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

25/09/2021, 15:23

ActuaLitté

Avengers : Marvel en justice pour ne pas partager ses milliards

Iron Man, Spider-Man, entre autres, placés au cœur d’un procès que Marvel intente pour conserver les droits sur les personnages de Avengers. La saga ne fait que commencer, cette fois, loin des cinémas : pour la filiale de Disney, l’enjeu réside dans le contrôle des droits sur les super héros – ajoutons donc Dr Strange, Hulk, Ant-Man, Hawkeye, Black Widow, Falcon, Thor…

25/09/2021, 11:45

ActuaLitté

GAFAM : une histoire américaine

Les GAFAM dominent la nouvelle économie mondiale du numérique. Ces firmes se complètent plus qu'elles ne sont en concurrence entre elles. Possédant un pouvoir économique et financier considérable, parfois supérieur à celui des Etats, elles sont régulièrement la cible de critiques et de procédures judiciaires en raison de leur position monopolistique, de l'utilisation qu'elles font des données personnelles ou de l'optimisation fiscale qu'elles pratiquent à grande échelle.

25/09/2021, 09:49

ActuaLitté

N'espérez pas que se développent des lecteurs, quand ferme une librairie

En 2019, le bilan faisait état de 99 fermetures de librairies pour 74 créations : une France déficitaire en établissement, pour une multitude de raisons. Mais entre 2017 et 2019, la tendance s’inversait : 1,6 ouverture, pour 1 fermeture. En 2020, ces commerces désormais officiellement essentiels ont sauvé les meubles malgré une perte de chiffre d’affaires de 3,3 % sur l’ensemble du territoire. Oui, donc ?

24/09/2021, 16:10

ActuaLitté

Pour connecter familles, enseignants et futurs lecteurs : Livríssimo

Au-delà du débat linguistique visant à savoir s’il faut privilégier la forme libérrimo ou livríssimo en portugais, les éditeurs brésiliens ont tranché : leur portail de littérature s’appellera Livríssimo. Qu’on traduira par Extrêmement libre ou Extrêmement livre. Joli pirouette.

24/09/2021, 15:15

ActuaLitté

Accessibilité : “Pour que tous les enfants puissent accéder facilement à la lecture”

Le programme Édition Jeunesse Accessible (EJA) a été fondé pour faciliter l’accès à la lecture aux enfants de 3 à 12 ans ayant des difficultés de lecture en raison d’un handicap cognitif, sensoriel, intellectuel, comportemental ou neurodéveloppemental. Avec les livres en braille, les textes syllabiques, les ouvrages en langue des signes.. La maison entend jouer donc un rôle pour leur permettre de lire.

24/09/2021, 13:14

ActuaLitté

Des romans adaptés pour adultes dyslexiques lancés en Angleterre

Des livres adaptés à la dyslexie, ça existe. C’est en tout cas ce que prouve Alistair Sims, fondateur de BOTH Press, basée à Somerset, au sud de l'Angleterre, qui vient de publier huit livres adaptés à la dyslexie. Pour ce faire, il a lancé une campagne Kickstarter où il a réussi à récolter 6300 £ plus tôt en 2021. Ces premières adaptations, désormais disponibles, incluent notamment des œuvres de l’auteur de fantasy/science-fiction, Adrian Tchaikovsky, ou une offre classique, L’homme qui voulut être roi, de Rudyard Kipling.

24/09/2021, 07:55

ActuaLitté

Julien Peyrafitte devient directeur commercial France de Fnac Darty

Le groupe Fnac Darty annonce la nomination de Julien Peyrafitte au poste de Directeur commercial France. Il a pris ses nouvelles fonctions le 23 août 2021 et a intégré le comité exécutif de Fnac Darty. Il succède ainsi à Benoit Jaubert. 

23/09/2021, 16:34

ActuaLitté

Une Bibliothèque Haruki Murakami inaugurée à Tokyo

Les lecteurs japonais fidèles du plus célèbre des écrivains japonais contemporains, Haruki Murakami, l'attendaient avec impatience : une bibliothèque entièrement consacrée à l’œuvre de l’auteur de Kafka sur le rivage (trad. Corinne Atlan) ouvrira ses portes au public ce 1er octobre. Les aficionados de l’écrivain, comme les passionnés de littérature, pourront notamment y découvrir les archives littéraires de l’auteur, comme une réplique du bureau de l’écrivain, ou encore un studio de radio.

 

23/09/2021, 15:49

ActuaLitté

De l’intime à l'extime : Henri-Frédéric Amiel, défricheur de l'inconscient

Dès lundi 27 septembre, 200 ans jour pour jour après la naissance d’Henri-Frédéric Amiel (1821-1881), la Bibliothèque de Genève publie un podcast exclusif et raconte l’histoire du journal intime. Une histoire en 5 épisodes consacrée à cette figure genevoise, professeur de littérature et de philosophie, pionnier de l’écriture intime et l’un des premiers à utiliser la notion d’inconscient. Un podcast à savourer chaque mois jusqu’en décembre 2021.

23/09/2021, 15:47

ActuaLitté

Panisperna 200 : une nouvelle librairie indépendante à Rome

Une nouvelle librairie indépendante ouvre ses portes dans la Via Panisperna à Rome, dans le quartier Monti. À cette occasion, le groupe Librerie scatenate a été créé, comprenant sept entreprises à Milan, Rome, Gênes, Procida, Camogli et Ventotene.

23/09/2021, 11:56

ActuaLitté

Pour que savoir lire rime avec aimer lire: Tilt !, une nouvelle collection chez Milan

À 8 ans, les fondamentaux de l’apprentissage de la lecture sont acquis mais « savoir lire » ne rime pas toujours avec « aimer lire », relève la maison d'édition. En effet, c’est à cet âge que se produit le déclic de la lecture, celui qui amène le plaisir de lire... pour toute la vie ! La nouvelle collection Tilt ! ambitionne d’alimenter l’amour de la lecture grâce à de nouveaux romans.

23/09/2021, 11:13

ActuaLitté

Pour une littérature belge à dimension internationale

Du 1er novembre au 6 décembre 2021, la diversité du livre francophone de Belgique sera célébrée à travers une grande opération de promotion intitulée « Lisez-vous le belge ? ». L’objectif ? Faire (re)découvrir au grand public, toute génération confondue, un panel varié de genres littéraires : du roman à la poésie, de l’essai à la bande dessinée, des albums jeunesse au théâtre.

23/09/2021, 08:49

ActuaLitté

Du nouveau pour la rentrée chez Tohu Bohu

TohuBohu éditions qui était diffusé par Médias-Diffusion et distribué par MDS depuis 2016 sera diffusé et distribué par Harmonia Mundi Livres à compter du 1er janvier 2022.

23/09/2021, 08:07

ActuaLitté

Sirotez du vin en lisant un livre : un bar-librairie unique

Les visiteurs du Leopold's Books Bar Caffè peuvent se demander s’ils sont entrés dans une librairie ou un bar. Pas besoin de se poser la question, les deux mon capitaine. Ce concept hybride, créé récemment et situé près de l’Université du Wisconsin-Madison aux États-Unis, est un lieu idéal pour ceux qui aiment s’installer pour lire une fiction servie avec un verre. Une boutique concept, mi-librairie-mi bar, pour passer un moment gai, et socialiser autour d’une passion commune : la littérature.

23/09/2021, 07:39

ActuaLitté

2022 : le budget de la Culture a fixé à 4,083 milliards €, “effort historique"

Dans un communiqué de presse, Roselyne Bachelot indique que l’année 2022 sera faste pour son ministère : après les 3,805 milliards € de 2021, une hausse est prévue, traduisant « un effort historique de l’État en faveur des politiques culturelles ». Avec 40,83 milliards € (hors audiovisuel public), cette hausse de 15 % représente 507 millions € de mieux qu’au début du quinquennat d’Emmanuel Macron.

22/09/2021, 17:51

ActuaLitté

La tablette de Gilgamesh volée enfin rendue à l'Irak

L'épopée de Gilgamesh semble enfin prendre fin... La tablette vieille de 3600 ans avait été retrouvée entre les mains d’une enseigne de loisirs créatifs américaine. Saisie par le ministère de la Justice américaine en 2019, elle sera bien restituée à l’Irak, dont le territoire recouvre l’ancienne Babylone d’où est originaire la tablette millénaire. Le tout, garanti par la Convention de 1970 de l’Unesco.

22/09/2021, 17:27

ActuaLitté

Wolverine, Star-Lord et Veuve noire ont leur podcast chez Apple

DC Comics avait choisi Spotify, logiquement Marvel a opté pour Apple : dans la guerre des podcasts qui se déroule dans nos oreilles ébahies, la Maison des Idées avance ses pions. Le service Apple Podcast diffuse, sur abonnement, une série d’émissions originales, scénarisées ou non, puisant dans la liste des personnages de Marvel. 

22/09/2021, 12:58

ActuaLitté

Littérature jeunesse : des oeuvres à “prendre au sérieux”

La créatrice de Charlie et Lola, Lauren Child, appelle à un changement d’attitude envers les livres pour enfants. Et pour ce faire, l’ancienne lauréate des enfants lancera ce soir son manifeste. Le message principal : non, la création à destination des enfants n’est pas de moindre importance par rapport à la littérature dite « adulte ». Les livres pour enfants doivent être pris au sérieux, et ceux qui les lisent tout autant.

 

22/09/2021, 12:01

ActuaLitté

Feltrinelli : promouvoir la petite édition en librairie

20 petits et moyens éditeurs seront mis en avant dans les librairies LaFeltrinelli pendant plus d'un mois afin de promouvoir la bibliodiversité. Une initiative intéressante, en faveur de la diversité éditoriale et de la « pluralité des voix et des histoires ».

22/09/2021, 11:42

ActuaLitté

Le label Print Ethic poursuit son essor dans les industries graphiques

Initié à l’automne 2018 par l’Union Nationale des Industries de l’Impression et de la Communication (UNIIC), et géré par Institut de Développement et d’Expertise du Plurimédia (l’IDEP), le label Print Ethic est le label RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) de la branche des industries graphiques. Aujourd’hui, l’IDEP affirme que 16 entreprises ont été labellisées, dont 5 en 2021. 40 imprimeries se sont déjà engagées dans le processus de labellisation, toujours selon l’institut. Une volonté affichée des entreprises de la branche à s’engager dans une démarche responsable et éthique.

22/09/2021, 11:24

ActuaLitté

Marie-Madeleine Rigopoulos, directrice artistique du Festival du Livre du SNE

Secret de polichinelle depuis quelques jours, la direction artistique du nouvel événement qu'organisera le SNE a été confiée à Marie-Madeleine Rigopoulos. Elle quitte donc Nancy et Le livre sur la place, qu'elle dirigeait depuis trois ans, pour une nouvelle aventure parisienne. 

22/09/2021, 10:00

ActuaLitté

Le Centre national du livre vise la Diffusion avec Marie Ameller

La présidente du CNL l’avait assuré à plusieurs reprises : le secteur de la Diffusion, qui échappait quelque peu à l’établissement, fera l’objet d’une attention toute particulière. La première étape fut le lancement d’une étude portant sur la situation des acteurs indépendants du marché, et leurs besoins. Nouvelle marche : la nomination de Marie Ameller, qui prend le poste de cheffe de la diffusion au Centre. 

22/09/2021, 09:52

ActuaLitté

Zep s'intéresse à Jesus, sa vie, son oeuvre en 20 épisodes...

Depuis quelques jours, la RTS, Radio Télévision Suisse, propose une série, également diffusée sur Couleur 3, réalisée par le dessinateur Zep et le réalisateur Gary Grenier. La vie de J.C. est une série plutôt dans la veine de ce que les Monty Python avaient produit avec La vie de Brian. Des aventures farfelues, à l’image de la lecture qu’on pourrait avoir de la Bible, avec un petit prisme amusé…

 

22/09/2021, 09:34

ActuaLitté

L’Atteinte rejoint le distributeur Serendip et Paon Diffusion

La maison d’édition L’Atteinte rejoint le distributeur Serendip et Paon Diffusion à compter du 1er octobre 2021, apprend-on de l'éditeur. Créée en 2017, la structure cherche à défendre une création littéraire contemporaine au style affirmé. 

22/09/2021, 07:59

ActuaLitté

Clément Ribes quitte Christian Bourgois éditeur

Dans un communiqué, Christian Bourgois éditeur annonce le prochain départ de Clément Ribes après un peu plus de deux années de collaboration. 

21/09/2021, 18:03

ActuaLitté

La librairie Stendhal de Rome ouvre la cage aux oiseaux

Les oiseaux encagés ne peuvent que nous attrister, mais quand il s’agit de beaux dessins pleins de poésie, on ne peut qu’en profiter. Les artistes illustrateurs Caroline Chaix et Régis Lejonc ont exposé, trois jours durant, à la Librairie française de Rome, leurs oiseaux déssinés et découpés. Un travail, fruit de leur résidence à la Villa Médicis qui dura deux semaines, pour le plus grand plaisir des habitués de la Librairie Stendhal, mais également des curieux.  

21/09/2021, 15:46

ActuaLitté

Une librairie japonaise lutte contre les discriminations sociales

Dans un pays très normé et « socialement correct » comme le Japon, une librairie prend position contre les a priori sociaux. Une librairie de Kyoto a en effet décidé de mettre en place un coin de titres sur l’eugénisme et l’histoire du bien-être social. La raison : un célèbre youtubeur japonais, DaiGo, s’est permis de dénigrer la vie des sans-abri et d'autres personnes bénéficiant d'une assistance sociale sur la célèbre plateforme américaine.

21/09/2021, 11:38

ActuaLitté

Une conspiration d'éditeurs pour rendre Amazon plus puissant : “illogique”

Les poursuites lancées contre Amazon et les cinq plus grands groupes éditoriaux américains exaspèrent : le tribunal fédéral de New York qui doit trancher, acceptera-t-il de rejeter le recours collectif ? Ce dernier accuse les parties de fixer secrètement un prix aux livres numériques, au détriment des consommateurs. Retour dans un mauvais rêve pour HarperCollins Publishers, Hachette Book Group, Penguin Random House, Simon & Schuster et Macmillan.

21/09/2021, 10:22

ActuaLitté

Petits arrangements du jury dans la sélection du Prix Goncourt 2021

Ce 7 septembre, l’Académie Goncourt levait le voile sur les ouvrages retenus pour l’édition 2021 de son prix. Considérant que le dernier lauréat, Hervé Le Tellier a vendu plus d’un million d’exemplaires de son livre lauréat de 2020, les attentes sont grandes. Mais la présence de François Noudelmann dans la sélection, pour son premier roman, pose quelques épineux problèmes éthiques. Voire moraux ?

21/09/2021, 09:24

ActuaLitté

Livre : la Région Île-de-France débloque 260.000 € de subventions

Ce 22 septembre, 7 rapports du secteur culture (FoRTE, cinéma, éducation artistique et culturelle, livre, arts plastiques, patrimoine, etc.) seront soumis au vote de la Commission permanente de la Région Île-de-France, présidée par Valérie Pécresse. Parmi ces documents, le secteur du livre devrait bénéficier de 261.866 € d’aides, sous la forme de subventions.

20/09/2021, 16:48

ActuaLitté

L'introuvable citation qu'Éric Zemmour prête à Huntington dans son livre

Selon les premières données, qui restent à confirmer, on approcherait des 60.000 ventes pour le dernier livre d’Éric Zemmour. Épinglé pour une faute d’orthographe dès la première ligne, l’auteur se fait également rattraper pour une citation qui pose quelques interrogations. Le professeur de science politique Samuel P. Huntington, se retrouve en effet dans La France n’a pas dit son dernier mot. Mais nul ne retrouve l’existence de ce passage.  

20/09/2021, 16:43

ActuaLitté

Stéphanie Chevrier remplace Vanessa Springora chez Julliard

Stéphanie Chevrier prend la direction des éditions Julliard, tout en demeurant directrice des éditions La Découverte. Cette évolution fait suite au souhait de Vanessa Springora de se consacrer davantage à l’écriture. Stéphanie Chevrier sera accompagnée de Marine Lormeau, qui est nommée secrétaire générale de Julliard en addition de son poste actuel de secrétaire générale des éditions La Découverte.

20/09/2021, 16:37

ActuaLitté

Création de l'Institut Histoire et Lumières de la pensée, avec un prix littéraire

L’Institut Histoire et Lumières de la Pensée a réuni son premier conseil d’administration vendredi 17 septembre 2021. Créé par Olivier Bétourné (président) et Elisabeth Roudinesco (vice-présidente), cet institut indépendant se donne pour première tâche de faire fructifier le produit de deux trajectoires intellectuelles – archives, publications, bibliothèque – qui n’ont cessé de s’enrichir mutuellement depuis trente-cinq ans. 

20/09/2021, 15:20

ActuaLitté

“Interdit aux chiens et aux non vaccinés” : les librairies Payot victimes d'affichages nauséeux

Les internautes en restaient médusés, en voyant les premières images traverser les réseaux sociaux. Des affiches indiquant que l’accès aux librairies Payot était refusé « aux chiens et aux non-vaccinés » sont apparues durant le week-end à Genève. Ces avertissements ont par ailleurs fleuri sur d’autres commerces de la ville, qui les a découverts le dimanche matin.

20/09/2021, 13:31

ActuaLitté

Mangas : une explosion sur le marché italien ?

L'édition limitée du numéro 98 de One Piece (publié par Star Comics), le célèbre manga d'Eiichiro Oda a occupé la première place du classement des livres les plus vendus en Italie au cours de la première semaine de septembre. Avec 14.800 exemplaires vendus, selon le rapport du supplément Tuttolibri de La Stampa, sans compter les ventes en ligne, cette réussite interroge sur le marché italien du manga.

20/09/2021, 11:58