#Politique publique

Covid : Amazon devenu libraire officiel des conspirationnistes

Les efforts d’Amazon pour lutter contre les infox et autres produits miracles anti-coronavirus n’auront pas duré. En février 2020, le cybermarchand nettoyait ses étals, à mesure que la pandémie grandissait, mais depuis, le mouvement des antivax a fleuri. Et les articles faisant la promotion de produits de désinformation massive sont revenus à la charge. Voilà le nouveau combat de la sénatrice Elizabeth Warren…

Le 13/09/2021 à 13:55 par Nicolas Gary

15 Réactions | 472 Partages

Publié le :

13/09/2021 à 13:55

Nicolas Gary

15

Commentaires

472

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Déplorable, mais logique : dès juillet 2020, les analystes financiers constataient que la pandémie avait plus que profité aux caisses d’Amazon. Jeff Bezos se réjouissait alors d’un deuxième trimestre au bénéfice de 5,2 milliards $, pour 88,9 milliards $ de chiffre d’affaires. Un an plus tard, en avril, le bénéfice grimpait à 8,1 milliards pour 108,5 milliards $ de revenus. Le Covid, un jackpot qui se prolonge maintenant avec les fake news ?

En effet : lutter contre Amazon, la belle affaire. Lutter contre ses algorithmes de recommandations, certains en rêvent, même en France – sans avoir mesuré que tout ce pan technologique s’élabore dans les arcanes de Seattle. Dans un courrier adressé au nouveau PDG de la firme, Andy Jassy, la sénatrice Elizabeth Warren pointe une situation intolérable : la multiplication de produits, et plus particulièrement des ouvrages, « colportant des mensonges sur les vaccins et les traitements contre le Covid-19 », indique-t-elle dans une lettre reproduite en fin d'article.

Danger pour les populations

Datée du 7 septembre, la missive donnait deux semaines au PDG pour rectifier le tir — tout particulièrement quand les algorithmes parviennent à valoriser comme best-seller un livre ouvertement conspirationniste. Et passablement dangereux pour la santé de ses potentiels lecteurs. Pour la députée, le problème réside en ce que les calculs effectués pour mettre en valeur les ouvrages échappent à toute intervention humaine. Elle enjoint donc la société à publier un rapport public détaillant « la manière dont les algorithmes orientent les consommateurs », vers ces produits.

ITALIE: un livre conspirationniste devient best-seller

Comment admettre, interroge-t-elle, qu’un livre vantant les mérites de fake news et autres billevesées puisse figurer comme dans les recommandations ? « Alors que les cas de Covid-19 continuent d’augmenter, Amazon alimente des boucles de désinformations », pointe la sénatrice. Et voici comment un grand nombre d’Américains, « sur la base d’éléments trompeurs et inexacts qu’ils découvrent sur le site web d’Amazon », se retrouvent menacés.

Un porte-parole, un peu à l’étroit dans une cravate trop serrée, a tenté de rassurer tout le monde. « Nous examinons constamment les livres que nous référençons pour nous assurer qu’ils soient conformes à nos directives sur les contenus », promet la firme. En outre, des renvois vers les conseils des Centers for Disease Control and Prevention sont présents pour apporter des compléments aux clients.

Parmi les recherches régulièrement effectuées, Covid-19 ou Vaccine conduisent rapidement à un ouvrage en particulier : The Truth About COVID-19: Exposing the Great Reset, Lockdowns, Vaccine Passports, and the New Normal. Un titre du docteur Joseph Mercola présenté comme « le plus influent propagateur d'infox sur le coronavirus » par le New York Times. Tiens donc.

Lors du ménage de février 2020, étaient concernés les livres qui portaient notamment sur le recours à l’hydroxychloroquine pour traiter le virus. Or, ce qui fut présenté comme un traitement alternatif, dans un premier temps, s’est rapidement avéré un traitement pire que le mal. Et Amazon avait cédé, bon gré, mal gré.

Désormais, la sénatrice, dans sa lettre, demandait également à la société d’instaurer « un plan modifiant les algorithmes » pour ce que ces dernières ne conduisent plus à des documents de stricte désinformation. La situation actuelle, pointe Elizabeth Warren, « suggère qu’Amazon ne veut pas, ou n’est pas capable, de corriger ses pratiques commerciales pour empêcher la propagation de mensonges ou la vente de produits inappropriés ». Le genre de publicité qui, dans la période actuelle, n’est pas forcément bonne à prendre.

Complot et Conspi sont dans un navire…

En France, comme a pu le constater ActuaLitté, la situation n’est guère plus reluisante : une bête recherche Covid conduit à plusieurs titres — dont l’ouvrage de Florian Philippot ou encore celui du Dr Raoult, l’homme de l’hydroxychloroquine…

Mais en soi, le livre de l’ancien du Front national, dont la popularité s’accroît à mesure qu’il proteste contre les mesures sanitaires prises contre la pandémie, fait seul froid dans le dos : « Dans ce livre sans concessions, Florian Philippot dévoile les dynamiques à l’œuvre. Pour lui, la France est sur le point de basculer. L’enjeu est de savoir dans quel sens cette grande bascule se fera. Vers le meilleur, la renaissance, ou vers le pire. Cet ouvrage pose les questions qui gênent : Union européenne, domination des firmes transnationales, revenu universel, libertés publiques, conflits d’intérêts, dette… »

Et les autres livres suggérés sont à l’aune : COVID-19 : La Grande Réinitialisation, Covid : le début de la peur, la fin d’une démocratie. Quand le politique utilise les discours anxiogènes pour voler nos libertés ou encore COVID 19 — VACCIN ? : Une étude approfondie sur le danger des vaccins, l’origine de la vaccination, béchamp et pasteur, en route vers un génocide vaccinal.

On en passe et on en oublie, mais avec un point commun à chacun : ils résultent d’auteurs autopubliés (exception faite du livre de Raoult paru chez Michel Lafon), sans aucun contrôle éditorial.

Amazon France a été sollicité pour apporter quelques éclaircissements sur les mesures prises. Certes un lien est affiché en haut de page, invitant à retrouver « toutes les informations officielles sur le site du gouvernement ». Mais la commercialisation des titres n’en est pas moins réelle.

« En tant que détaillants, nous respectons le fait que nos clients souhaitent avoir accès à une grande variété de points de vue sur le sujet, c’est pourquoi nous continuons de référencer les livres en question », indiquait le porte-parole d’Amazon US. Gageons que la réponse de la filiale française sera semblable...

Le précédent du cas Fnac

Mais le cyberlibraire n'est pas forcément seul à mettre en cause : le mouvement anti-vax, le complotisme et les différentes mouvances de conspirationnismes ont déjà été amplement alimentées, voilà quelques semaines, par une enseigne pourtant recommandable…

La Fnac avait assuré que cette PLV résultait de l’initiative isolée d’un magasin et qu’elle avait été rapidement retirée, n’ayant rien d’une approche « généralisée à son réseau de magasins ». Auprès de BFM, le groupe avait précisé que pour son site marchand on trouvait « des livres qui remontent sur Fnac.com liés aux consultations de fiche produit, aux recherches par mots clés dans le moteur de recherche, aux ventes produits, ou liés aux choix de mises en avant des équipes livre aussi sur des prix littéraires ou nouveautés, par exemple ».

Lettre de la sénatrice à Amazon : 

Crédit photo : Diana Polekhina/ Unsplash

 
 
 
 

15 Commentaires

 

Lyo

13/09/2021 à 23:54

Je comprends que ces contenus conspirationnistes soient un problème et qu'Amazon ne veuille pas où ait des difficultés à le retirer mais la censure ne fera que masquer le problème.

Je trouve tout de même que l'accessibilité à des revues ou des livres scientifiques restent compliqués. Une personne lambda n'a pas accès aux revues scientifiques universitaire. On ne sait pas trop ce qui se passe dans le milieu scientifique et médical.

La plupart des études qui sortent sont interprétées par les spécialistes de BFMTV, TF1, LE Monde... Et ils ne disent jamais jamais la même chose.

Et puis niveau liberté de la presse, on n'est pas vraiment en haut du classement si on se réfère à JSF. Il y a des opposants sérieux au vaccin, des prix Nobels, des gens qui ont contribué à la science. Maintenant, ça se voit qu'ils sont censurés et que les médias ont peur de donner la parole à ce genre d'opposants.

Alors bien sûre que des gens vont se tourner vers d'autres sources d'informations.

De toute façon avec le pass sanitaire dans les bibliothèques, c'est Amazon qui est gagnant. Là où je vis, la baisse de fréquentation est de 70% environ. Et peu importe le contenu des livres achetés. C'est toujours moins cher que pas mal de librairies.

marie

14/09/2021 à 07:47

Bonjour Lyo
Vous avez accès par internet à toutes les revues et données médicales possibles.
Je me permets de vous conseiller le blog très sérieux de Marc Gozlan dans Le Monde qui déjà peut vous mettre sur de bonnes pistes d'information.

Toinou

14/09/2021 à 09:41

Moins cher ?
Justement non, c'est le principe de la loi Lang-Lindon : les livres sont partout au même prix, à la réduction de 5% près, que beaucoup de librairies proposent.
Donc argumenter je veux bien, dire des bêtises, non.

NAUWELAERS

14/09/2021 à 00:12

Suite à cet article percutant de Nicolas Gary qui interpelle et mérite de susciter le débat, je viens de lire une analyse très éclairante sur un livre paru en 2020, en plein début de la crise sanitaire: «The Great Reset» de Klaus Schwab et Thierry Malleret et paru en français «Covid 19-La Grande Réinitialisation».
Voici ci-dessous: comme pas de lien actif, il faut donc voir sur le web: article des décodeurs du «Monde».
Ce sont les deux lignes ci-dessous saisies entre guillemets.
«Qu’est-ce que « The Great Reset », un livre devenu théorie du complot ?

Le dernier livre du fondateur du Forum économique mondial, Klaus Schwab, et de son ancien directeur suscite fantasmes et diabolisation. Son contenu diffère pourtant des thèses qu’on lui prête.»
Ce livre est de toute évidence (d'après cette critique et d'autres) une pierre angulaire de ce changement de société que nous vivons, pour le meilleur et pour le pire.
Il me semble qu'il devrait servir de base de discussion enfin sérieuse et absolument incontestable pour faire avancer le schmilblic et savoir ce qui se passe vraiment.
Non ?
Raoult...
Moi je ne peux me prononcer, n'étant pas un lanceur d'invectives de réseaux sociaux (dans un sens ou l'autre).
Mais vraiment là aussi les choses sont confuses !
Les antivax qui font de lui leur figure de proue sont mal informés ou sont dotés -ils ne sont certes pas les seuls -d'une mémoire de poisson rouge !
Je joins sous mon message entre guillemets deux articles (parmi des myriades d'autres) qui prouvent que non, Raoult ne mène pas une croisade anti-vaccins.
Il incite à du recul et à de la prudence et le problème est que bien peu parmi ses partisans (souvent pour des raisons débiles: l'aversion de tant de Marseillais contre les parigots, etc.) ou ses détracteurs (quelle arrogance ce Raoult !
Qui devrait prendre exemple sur l'humilité bien connue de Macron ou Véran...) -bien peu donc ont des notions scientifiques sérieuses et suffisantes pour se faire une idée.
Au sujet de ce professeur Raoult qui a tout de même reçu une distinction suprême: le Lion d'Or du Sénégal des mains du président Macky Sall (ce que personne ne rappelle jamais, ni partisans ni détracteurs -est-il possible au fait d'être neutre et ne pas prétendre tout savoir ?)...
Ce qu'en revanche je sais: cette nouvelle (Raoult honoré au Sénégal) date du...1er avril 2021 !
Avouons que cela ne s'invente pas !
Petite remarque: même Arte a diffusé une émission que j'ai vue et qui m'a vivement impressionné le 15 septembre 2020.
«Big Pharma labos tout-puissants».
Quant à l'info estivale ci-dessous, entre guillemets elle n'a absolument rien de complotiste et je trouve qu'elle n'a fait que comparativement peu de bruit !
««Pfizer et Moderna augmentent le prix de leur vaccin anti-Covid»
https://www.lecho.be › Dossiers › Coronavirus
1 août 2021 — Les deux laboratoires ont renégocié leur contrat avec l'Europe, mettant en avant l'efficacité de leur vaccin face aux variants.»
Passé la colère et l'indignation, j'entends les objections.
«Face à la menace de nouveaux variants, il faut des fonds pour augmenter les recherches»...
Certes...
En attendant, les dirigeants des labos (pas seulement Amazon, Google etc.) ont vu leurs profits exploser de façon pharaonique durant la crise, et cela continue: et cela aussi est avéré, confirmé et certifié.
Contre le complotisme de certains, ET contre la marche au pas de l'oie de populations soumises, avec des oeillères, je crois à la troisième voie: cela s'appelle l'esprit critique, qui a dangereusement tendance à régresser !
Voilà j'ai fait tout mon possible pour (tenter de) garder une neutralité bien rare quant à ce sujet explosif depuis l'an passé...
Si on prend cette contribution pour une ode à l'esprit critique et à l'exigence de la recherche des faits, je n'aurai pas tout à fait perdu mon temps !
CHRISTIAN NAUWELAERS

«Covid-19 : Didier Raoult favorable à la vaccination des ... - LCI
https://www.lci.fr › Toute l'info › Santé
9 juil. 2021 — CRISE SANITAIRE - Le professeur Didier Raoult, connu pour ses prises de position controversées depuis le début de l'épidémie, assure que "le ...»

«Coronavirus : pour Didier Raoult, les vaccins sont "de la ...
https://www.midilibre.fr › Santé › Coronavirus
7 déc. 2020 — Le professeur marseillais s'est insurgé sur les mesures prises pour lutter contre le Covid-19 et sur les vaccins.»

CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

14/09/2021 à 08:58

Bonjour Nauwelaers,

Je peux vous fournir quelques éléments de réponse sur l'augmentation des prix des vaccins Pfizer et Moderna. La communauté européenne, lors de la négociation d'un nouvel achat de doses, a exigé de ces entreprises qu'elles installent l'ensemble des unités de production pour l'Europe sur le sol européen. Les entreprises ont bien entendu répondu que cela avait un coût et que celui-ci devrait être répercuté sur le prix du vaccin. Les négociateurs ont également formulé d'autres demandes, par exemple en terme de capacité de production. Encore une fois, les augmenter a un coût (établissement , matériel, recrutement et formation de personnel...)... Je crois que des demandes furent aussi formulées en ce qui concerne la localisation de la R&D, le développement de nouvelles formulations contre les variants... à nouvau, cela coûte...

En ce qui concerne les bénéfices, on parle tojours des entreprises pharmaceutiques qui ont réussi un "gros coup". On ne parle jamais de celles, bien plus nombreuses, qui essuient des pertes pendant des années. Moderna , avant le vaccin Covid, avait perdu de l'argent pendant des années, fourni par des actionaires qui croyaient dans la valeur de sa technologie. Le modèle de fonctionnement des indutries pharmaceutiques est ainsi fait car 9 médicaments sur 10 sont rejetés au cours du processus de développement et le dixième ne constitue pas toujours un succès.

Salutations
Aradigme

NAUWELAERS

14/09/2021 à 18:44

Merci Aradigme,
Votre réponse tend à prouver que vous êtes bien informé.
Moi ce qui me chiffonne, c'est que dans les contrats avec l'Union européenne, les labos se sont prémunis bel et bien -FAIT pas d'intox ici - contre les conséquences négatives éventuelles des vaccins.
C'est un fait qui n'a rien de complotiste.
En fait, étant en position de force, ils ont imposé leurs conditions.
Cela ne prouve rien en bien ou en mal quant aux conséquences de ces vaccins...mais cela existe.
C'est tout de même gênant...
Mais je reconnais ne pas être du tout un spécialiste, un virologue ni épidémiologiste ni infectiologue...
J'ai suivi ces polémiques explosives entre alarmistes et rassuristes.
Le problème: quand on n'est pas spécialiste...on peut être enclin à écouter l'un et l'autre camp !
Tout cela n'est pas facile du tout.
Quant aux témoignages de personnes qui s'en sont sorties (guéries, oui, guéries) avec la chloroquine, je ne vois pas ce qui prouve que ce serait faux.
Une guérison par ce moyen...n'est qu'un fait.
Moi je ne suis pas catégorique tant que je ne domine pas des connaissances factuelles et avérées.
Tous ces imprécateurs de réseaux sociaux sont ridicules: ils sont aussi crédibles que les supporters du club de foot X ou du club Y !
Et ces soignants non vaccinés chargés de tous les péchés d'Israël...comment se fait-il que personne ne souligne que comme leurs collègues vaccinés, ils respectent toujours au travail les gestes-barrières, y compris les masques non lambda mais chirurgicaux ?
Sont-ils oui ou non protecteurs ?
Si oui, pourquoi ce harcèlement et ce chantage à l'emploi (bonjour aux soignants et soignantes qui seront en manque de collègues à partir du 15 septembre !), même s'il vaut mieux se vacciner ?
Voilà quelques pistes de réflexion ouvertes et ni complotistes ni du type «chaire de vérité» pour condamner et stigmatiser.
Une manie chez les dirigeants actuels et certains éventuels aspirants dirigeants !
Cette époque est assez irrespirable selon moi.
J'espère de l'air frais, de la lumière au bout du tunnel sale, obscur et malodorant que nous arpentons depuis le début de cette crise interminable.
Et insupportable.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

14/09/2021 à 20:32

Bonjour Nauwelaers,

Une petite précision en ce qui concerne la responsabilité des laboratoires pharmaceutiques. Les représentants de l'UE ont insisté pour que le labos rendent les vaccins disponibles aussi vite que possible. Les labos ont bien entendu maintenu les procédures strictement nécessaires au point de vue efficacité et sécurité, mais ont accepté, à la demande de leurs commanditaires qui voulaient gagner du temps, de réduire la sécurité additionnelle qu'ils mettent d'habitude en place.
En quelque sorte, ils se sont limités aux bretelles au lieu de combiner ceinture et bretelle, comme ils font d'habitude.
Ils ont dès lors demandé aux clients qui leur posaient cette exigence de temps qu'ils prennent leurs responsabilités dans ce domaine.
Cela ne signifie pas que les labos sont dégagés de toute responsabilité. Ils sont toujours responsables en cas de problèmes survenus suite à des erreurs de conception, de développement ou de fabrication des vaccins. Par contre, les Etats prennent en charge l'indemnisation en cas de problèmes dûs à la mise rapide sur le marché qu'ils ont eux-mêmes exigée.

En ce qui concerne l'usage de l'hydroxychloroquine, aucune étude que j'ai pu consulter ne montre malheureusement un effet positif important. L'HCQ me parait risquée comme traitement. J'ai lu que l'HCQ était un médicament bien connu, utilisé pour le traitement du paludisme depuis des années, sans grands effets secondaires, et c'est tout à fait exact. Mais le traitement préconisé par le Pr Raoult utilise l'HCQ à une concentration 14 fois supérieure à celle du traitement préventif du paludisme, et à cette concentration, ce n'est plus sans danger. Les patients traités par son protocole devaient d'ailleurs demeurer en observation permanente en hôpital, à cause du risque élevé de problèmes cardiaques dans ces conditions. Avec des effets apparemment négligeables, le protocole ne semble pas présenter un bon rapport bénéfice/ risque. Maintenant, certains patients traités par HCQ ont présenté un mieux. Mais rien ne prouve qu'ils ne l'auraient pas présenté en l'absence du traitement car les premières études réalisées n'étaient pas en double aveugle, avecdes populations comparables (âge, comorbidités) comme témoin.

Voilà. C'est toujours un peu compliqué...

Salutations
Aradigme

NAUWELAERS

15/09/2021 à 00:00

Merci pour ces informations, Aradigme.
Le transfert des responsabilités aux États membres, en cas d'effets dommageables des nouveaux vaccins, fait bon marché du parcours du combattant quasi impossible à réussir si une victime d'un vaccin -ou un parent ou enfant d'une victime -devait se retourner contre l'État où demeure voire demeurait (en cas de décès) une victime de vaccin.
Puisque malheureusement des effets secondaires graves et des décès heureusement rares ont été constatés, tout en admettant une balance bénéfice-risque nettement en faveur de la vaccination.
Vous qui n'êtes pas un ridicule tribun de comptoir ou de prétoire moderne (les réseaux), que pensez-vous, honnêtement, du fait que le mot «prévention» -hors gestes-barrières- soit totalement absent des chutes de Niagara d'articles, chroniques et commentaires au sujet de la pandémie et de la vaccination ?
Lorsque certains recommandent la vitamine D et le zinc, qu'en pensez-vous ?
Mon propre ostéopathe, un praticien hors pair en qui j'ai toute confiance depuis toujours -il m'a prouvé concrètement que ma confiance est totalement justifiée, mon organisme m'approuve, voilà - m'incite à en prendre et il le fait lui-même !
Même hors problématique du Covid, s'entend.
Jamais cette question différente au sujet des victimes du Covid: qui prenait de la vitamine D au quotidien et du zinc ?
Qui n'en prenait pas ?
Il est toujours question du vaccin (qui était vacciné ou non, pour les victimes du Covid-19 à l'hôpital) mais quid du reste ?
Ce reste existe-t-il, oui ou non ?
La prévention observée ou ignorée ou à laquelle on croit ou pas !
Voilà le type d'infos qui manque(nt)...
Je n'affirme rien -sauf la lacune en question -je pose les questions que l'on omet ou oublie de poser.
C'est ma coutume du pas de côté intellectuel, si vous voulez, trop peu présent dans un certain panurgisme médiatique et politique (pour ces derniers, rien de neuf sous le soleil évidemment).
Sincères salutations.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

15/09/2021 à 11:51

Bonjour Nauwelaers,

Question prévention, les pouvoirs publics préconisent à présent le port du masque (après un cafouillage curieux au départ), le lavage régulier des mains (j'estime une bonne savonnée suffisante), les gestes barrière... que du bon sens.
J'ajouterai une étude anecdotique parue en début d'épidémie qui montrait une contamination moindre des porteurs de lunettes. Bien évidemment, les yeux constituent aussi une porte d'accès pour le virus, et le port de lunettes limite les risques. C'est sur cette base que furent développées les visières en platique transparent.
Je limite personellement mes sorties à l'utile et au nécessaire. Comme je suis d'un naturel casanier, cela ne me pèse pas, mais d'autres personnes peuvent éprouver un ressenti différent.

Peut-on aller plus loin? Vous me parlez de la vitamine D et du zinc. Les deux, pris en dose raisonnable, sont utiles en général, surtout passé un certain âge. Protègeront-ils spécifiquement contre le covid? Je vous avoue mon ignorance sur le sujet.

Pour le reste, les progrès les plus importants ont été réalisés dans l'amélioration des traitements de cas graves (oxygénothérapie, corticoïdes, etc...). Combinés à la vaccination, ils ont permis de réduire la mortalité des cas graves. Je sais que des équipes de recherche travaillent sur la mise au point de médicaments, avec des pistes apparemment prometteuses, mais rien de concluant pour le moment. Et, bien entendu, je ne sais pas tout, loin de là...

Salutations
Aradigme

NAUWELAERS

15/09/2021 à 19:09

Merci pour votre nouvelle réponse, Aradigme !
CHRISTIAN NAUWELAERS

marie

15/09/2021 à 17:10

Bonjour Aradigme,

Je me permets de vous renseigner dans la revue JAMA à ce sujet, cela me semble plus sûr que les conseils pris sur un forum dont les intervenants ne sont pas des scientifiques.
Bonne soirée.

Coco vide

14/09/2021 à 06:06

Ce qui est bien avec cette crise sanitaire, c'est qu'elle a permis de jeter les masques plus ou moins ouvertement.

On a pu constater l'état déplorable du système de santé français (vous savez, le truc qu'on nous disait « le meilleur système du monde »), l'arrogance de ceux qui l'y ont mis et continue de le faire, le manque d'indépendance de la plupart des médecins, l'impossibilité de débattre, les fatwas lancés au nom d'une idéologie même pas assumée, les chiffres impossibles à avoir, les liens assumés entre le pouvoir et la haute-finance, entre le pouvoir et les médias, etc.

Bref, sociologiquement, c'est très intéressant. D'un point de vue humain aussi.

On parle beaucoup du monde de demain. Peut-être qu'avant d'y passer, il serait bon de jeter un coup d'œil un peu plus lucide sur celui d'aujourd'hui. Parce que tout changer quand on n'a pas pris consciences des problèmes, c'est assurément aller dans le mur et tout recommencer. Pour le plus grand bénéfice (financier et politique) de tous ceux qui nous dirigent...

Aradigme

14/09/2021 à 08:44

Je n'ai pas de sympathie particulière pour le mouvement antivax. Je peux comprendre que certains aient de l'appréhension à se faire vaccincer avec une nouvelle technologie. Ce fut aussi mon cas. Comme je suis biochimiste et que j'ai opéré pendant des décennies avec l'industrie pharmaceutique, j'ai pu me renseigner par moi-même et conclure que la balance bénéfice / risque se trouvait nettement en faveur du vaccin et je suis vacciné. J'estime que le mouvement antivax se trouve dans l'erreur. De là à demander de retirer des rayons de librairies, réelles ou virtuelles, les ouvrages qui s'opposent au vaccin, il y a un pas que je ne franchirai pas.

Si j'ai bien suivi l'article, Mr Nicolas Gary demande que les ouvrages antivax n'apparaissent pas de manière proéminente sur le site d'Amazon, et accessoirement dans les vitrines d'autres librairies. Un libraire met des livres en vitrine car des clients lui en parlent, les lui demandent et les achètent. Amazon fait de même en utilisant des algorithmes qui vont rechercher les livres en fonction des mots codes introduits sur son site et de la popularité des bouquins qui y correspondent, estimées par les ventes et commentaires, ce qui reproduit en virtuel l'interaction du libraire avec ses clients. Ces algorithmes sont les mêmes, quel que soit le bouquin que vous recherchiez: un polar, une romance, etc... Ils détectent les bouquins qui correspondent le plus aux demandes du public. Celui-ci se trompe? Oui, en partie dans ce cas. Mais cela ne justifie pas d'exiger d'une entreprise privée qu'elle joue les censeurs pour l'ensemble de la population.
Certains législateurs semblent ne pas comprendre que ce genre d'exigence conduira en fait à confèrer un pouvoir énorme à une entreprise qui ne l'a pas demandé, et visiblement n'en veut pas.

Par ailleurs, qui décidera de ce qui est conspirationiste? Un comité? Composé comment? Avec qui? Sur quelles bases? Les bouquins conspirationistes, ne me plaisent pas, quel que soit le domaine: politique, médecine "douce", écologie, etc.... Mais j'estime que freiner ou interdire de manière autoritaire leur diffusion ne constitue pas la bonne réponse. Les journalistes qui sont convaincus que leur contenu est erroné feraient mieux d'expliquer pourquoi ils pensent ainsi et de promouvoir la lecture d'ouvrages qu'ils estiment adéquats.

marie

14/09/2021 à 08:58

Bonjour Aradigme,
Vous avez la chance d'avoir les connaissances scientifique vous permettant de comprendre que le vaccin à ARNm est un bon vaccin. Pourquoi laisser à d'autres, qui n'ont pas votre éducation scientifique, toute une littérature basée sur de fausses nouvelles tout juste bonne à tromper leur jugement et à induire le doute dans des esprits non formés ? Ne pensez-vous pas que la campagne de vaccination doit être menée le plus vite possible et ce dans le monde entier afin de sortir de cette impasse ?

Aradigme

14/09/2021 à 12:50

Bonjour Marie,

Vous me posez la question suivante: "Pourquoi laisser à d'autres, qui n'ont pas votre éducation scientifique, toute une littérature basée sur de fausses nouvelles?"
Je vous réponds: tout simplement parce que je ne dispose pas de pouvoirs qui me permettraient d'interdire la publication de fausses nouvelles. Et même si j'en disposais, je ne les utiliserais pas. Je refuse de me poser en censeur car j'estime que la parole et le débat doivent rester libres. Le débat argumenté demeure pour moi la meilleure méthode pour approcher la vérité et de convaincre. Je n'interdis donc pas.
Par contre, je n'hésite pas à exposer mes opinions. Et dans le cas du vaccin, j'ai déjà exposé, dans ces pages et ailleurs, que je l'estimais tout à fait correct. Il offre un bon rapport bénéfice/ risque par rapport aux dommages causés par le Covid. Mais il ne constitue pas une panacée. Il doit être combiné à d'autres mesures de protection (masques, gestes barrière, etc...) pour permettre le recul durable de l'épidémie.
Par ailleurs, il est important pour enrayer une épidémie de vacciner aussi vite que possible la population afin de réduire le risque d''émergence de nouveaux variants.

Salutations
Aradigme

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Vivendi tente de rassurer les salariés d'Editis

Quel devenir pour les salariés d’Editis après la vente du groupe — si elle a lieu ? Au terme d’une rencontre annulée, puis réorganisée ce 25 janvier, le Directoire de Vivendi a adressé un courrier aux représentants des salariés. Une réponse circonstanciée, qui acte les demandes formulées, sans prendre d’engagement. Et pour cause.

02/02/2023, 12:07

ActuaLitté

Étude : panorama de l'édition indépendante en France en 2023

#AssisesEditionsIndépendantes23 – Plus de 20 ans qu’aucune enquête n’avait exploré l’édition indépendante en France. Mais encore faut-il définir ce que désigne cette expression. À l’occasion des Assises nationales qu’organise la Fédération des Éditions Indépendantes, une étude présente un panorama de ces structures. 

02/02/2023, 11:34

ActuaLitté

Japon : un bilan 2022 mitigé pour l'édition papier 

Il est encore temps de faire le bilan pour le marché mondial de l’édition. Au Japon, 2022 marque la première année de décroissance depuis quatre ans. L’édition papier et électronique auront rapporté 1,6305 billions de yens soit une baisse de 2,6 % par rapport à l’année précédente. 

31/01/2023, 16:44

ActuaLitté

Entraîné par Actissia, la revue Books passe en liquidation judiciaire 

La maison mère du magazine Books, Actissia, est entrée en liquidation judiciaire le 10 novembre 2022. Et la chute de cette holding, détenue par Adrian Diaconu, entraîne celle du journal. Une nouvelle épreuve pour la publication, qui avait déjà enduré une liquidation en 2020.

31/01/2023, 11:29

ActuaLitté

France : 85 millions d’exemplaires BD et manga vendus en 2022

FIBD23 — 1 livre acheté sur 4 en France relevait du 9e Art, révèle l’institut GFK, avec un chiffre d’affaires de 921 millions €, fin décembre 2022. Des résultats importants, qui reculent de 3% par rapport l'année précédente. La performance reste significative : 2021 avait profité de l'irréductible Astérix.. Le manga, de son côté, continue son expansion avec une progression de 2 % au regard de l’année précédente.

27/01/2023, 19:12

ActuaLitté

En France, les industries culturelles gardent la tête haute

Une année 2022 douloureuse, pour le monde de la culture ? Les chiffres que communique le ministère de la Culture tendraient à le réfuter : avec une hausse de 2,6 milliards € sur le troisième trimestre 2022, les industries affichent 13 % d’augmentation. Mais le diable est dans les détails…

24/01/2023, 18:06

ActuaLitté

Droit de prêt : la Sofia reversera 17,96 millions € aux auteurs et éditeurs  

Pour garantir la gratuité des livres disponibles dans les établissements de prêt, sans léser les auteurs ni leur éditeur, une perception a été mise en œuvre. La Sofia, organisme responsable de cette collecte, fait état, pour 2022, d’un montant perçu à la hauteur de 17,96 millions €.

24/01/2023, 16:03

ActuaLitté

Énergie : des aides pour les TPE et PME de l'édition et de la librairie

La perspective de pénurie d'électricité semble s'éloigner pour cet hiver, mais les prix de l'énergie restent particulièrement élevés, avec une hausse du prix de l'électricité de 15 % attendue le 1er février prochain. Les très petites entreprises et petites et moyennes entreprises bénéficient toutefois d'une limitation du prix de l'électricité et d'un bouclier tarifaire, en 2023.

24/01/2023, 13:59

ActuaLitté

Editions religieuses : Première Partie acquiert Salvator

Première Partie, maison d’édition chrétienne et Salvator, maison d’édition spécialisée dans les sciences humaines et religieuses, annoncent leur rapprochement. Dans la foulée, est annoncée la nomination de Pierre Chausse comme Président Directeur Général de Salvator et de Grégory Turpin comme administrateur.

23/01/2023, 13:36

ActuaLitté

Comixology, filiale d'Amazon, victime d'une vague de licenciements

Andy Jassy, PDG d'Amazon, avait prévenu en fin d'année 2022 : pour assurer la rentabilité du groupe, une vague de licenciements était nécessaire. Près de 18.000, précisait le patron, répartis entre diverses filiales et plusieurs pays. Des salariés de Comixology, enseigne dédiée à la bande dessinée numérique, ont fait les frais de cette coupe dans les effectifs.

23/01/2023, 10:31

ActuaLitté

Avec ou sans fève, les auteurs réclament leur part de la galette

Nouvelle année, nouveaux projets ! Et qui dit janvier dit galette des rois. Les administrateurs et les administratrices de la Charte transformeront ce moment de symbole et de fèves, en un temps militant : « Demandons tous et toutes ensemble le partage de la valeur du livre à travers une part de galette symbolique. L’objectif est de réaffirmer que suite à la décision du Conseil européen, nous attendons une rémunération proportionnelle et appropriée. »

20/01/2023, 08:48

ActuaLitté

2022, le marché du livre en l'Italie accuse un recul de 2,3 % en valeur

En regard de l’année 2021, exceptionnelle dans le Bel Paese comme ailleurs, le marché du livre a perdu 2,3 % sur 2022. En revanche, indique l’Associazione italiana editori (AIE), elle reste de 13,1 % supérieure à 2019, avant que ne se déclenche la pandémie Covid.

19/01/2023, 16:57

ActuaLitté

Les librairies Furet du Nord et Decitre se préparent au livre d'occasion  

Avec le rachat de Chapitre.com par le groupe Nosoli, l'offre de livres d’occasion dans les librairies Decitre et Furet du Nord se pressentait. Dans le courant du premier semestre, des espaces dédiés à ces ouvrages de seconde main seront bien aménagés dans les librairies physiques des deux chaînes. En parallèle, la structure basée à Lille recevra le label, société à mission, en inscrivant des engagements sociaux, environnementaux et sociétaux dans leurs statuts.

19/01/2023, 15:00

ActuaLitté

France : le marché du livre pèse plus de 4 milliards € en 2022 

Le 16 janvier, l’institut de recherche GfK publiait ses résultats concernant les tendances du marché du livre en 2022. Malgré une baisse de 4 % par rapport à 2021, les chiffres caracolent toujours à plus de 4 milliards €. Littérature générale et BD/Manga mènent la danse, représentant à eux seuls 50 % du chiffre d’affaires du Livre.

18/01/2023, 15:40

ActuaLitté

Les salariés d'Editis entre le marteau de l'acheteur et l'enclume de l'Europe 

Les centaines de millions à dépenser pour acquérir le groupe Editis focalisent les préoccupations. Un enjeu économique auquel le devenir des salariés reste éminemment corrélé, sans attirer autant l’attention. Mi-décembre, les représentants syndicaux avaient élaboré un cahier des charges, listant leurs conditions à cette reprise. Mais un problème d’agenda a contrarié la présentation à la maison mère, Vivendi.

16/01/2023, 15:43

ActuaLitté

Bourses Lagardère : Elisa Shua Dusapin et Aude Lemullier lauréates

La Fondation Jean-Luc Lagardère a remis pour la 33e année consécutive des bourses (dotées de 10 000 € à 35 000 €) à de jeunes professionnels talentueux ayant présenté des projets audacieux et originaux dans des domaines culturels.

06/01/2023, 16:03

ActuaLitté

“Merveilleux, irréel” : 2022 signe la consécration de Valérie Perrin

En trois romans, Valérie Perrin a apporté une voix nouvelle en littérature : depuis Les Oubliés du dimanche, son premier roman (avril 2015, Albin Michel), l’écrivaine a connu un succès hors norme. En cette fin d’année, l’engouement pour ses ouvrages se confirme : elle prend la tête du classement des ventes de poches avec Trois qui s’impose devant des auteurs à la bibliographie bien plus importante.

30/12/2022, 13:09

ActuaLitté

Guerre en Ukraine : de nouvelles aides de l'État aux entreprises

Le dispositif de soutien à la trésorerie des entreprises fragilisées par la crise sanitaire de covid-19, sous la forme d'avances et de prêts bonifiés de l'État, a pris fin en juin 2022. Mais une nouvelle mesure est entrée en vigueur il y a quelques jours, destinée cette fois à venir en aide aux entreprises affectées par l'agression de l'Ukraine par la Russie.

28/12/2022, 16:22

ActuaLitté

France : Joël Dicker, meilleur vendeur de livres en 2022

Exclusif – En ce matin de Noël, les uns et les autres ouvrent les paquets, éparpillant de ça, de là, les emballages de cadeaux. Avant que les compteurs soient définitivement arrêtés, les premières tendances sont largement dégagées. En passant au crible les estimations de ventes de notre partenaire Edistat, une petite surprise jaillit : le meilleur vendeur de livres sur l’année passée est originaire de Suisse. Surprise ? Pas vraiment…

25/12/2022, 15:00

ActuaLitté

Sécurité, bénévolat, formation : les festivals littéraires sous tension

Des financements qui se réduisent ou se fragilisent : le devenir des salons et festivals littéraires en France préoccupe vivement La Sofia. L’organisme organisera les 16 et 17 mars prochains des Etats généraux, considérant la nécessité de préserver la richesse des offres à travers territoire… autant que les difficultés auxquelles se heurtent les organisateurs.

23/12/2022, 10:34

ActuaLitté

Révision des salaires et minima conventionnels dans l'édition

La magie de Noël opère avec un peu d’avance : le Syndicat national de l’édition dévoile la signature de deux avenants portant sur les minima conventionnels, ainsi que les seuils d’entrée et le minima à l’ancienneté. Les rémunérations des salariés du livre seront ainsi revues à la hausse, dans les meilleurs délais.

20/12/2022, 11:11

ActuaLitté

2023 et la “permacrise” du papier : l'industrie du livre inquiète

#PenuriePapier – L’année 2022 aura lourdement pesé sur les industries puisant leurs ressources, voire leur existence, dans la fibre de bois. Les organisations professionnelles, au niveau européen, multiplient les rencontres : sortir par le haut de la pénurie devient un impératif. À l’initiative de la Fédération européenne des éditeurs, les représentants des fabricants de papier et des imprimeurs tentent d’agir de concert… 

17/12/2022, 15:23

ActuaLitté

Face à la Commission européenne, Vivendi avance ses remèdes

Face à l'enquête approfondie lancée par la Commission européenne sur le projet d’acquisition de Lagardère par Vivendi, le grand groupe français répond. Un document déposé sur le site de la politique de la concurrence de la Commission européenne rendrait compte d'une stratégie permettant de dissiper les inquiétudes de l'autorité, selon l'agence Reuters.

16/12/2022, 16:52

ActuaLitté

Les salariés d’Editis présentent leur cahier des charges au repreneur

#Exclusif – Durant plusieurs semaines, les différentes organisations syndicales du groupe Editis ont travaillé avec le cabinet Secafi. En découlent un ensemble de revendications et demandes, à destination du futur repreneur — selon la perspective de vente que Vivendi a exposée en juillet dernier. Présenté comme un cahier des charges, autant qu’un guide des bonnes pratiques à l'usage des milliardaires, il entend peser dans les prochaines négociations. 

15/12/2022, 15:48

ActuaLitté

Frais de port minimum : guerre de tranchées entre Amazon et la librairie

La loi du 30 décembre 2021, dite « Loi Darcos », instaure un montant des frais de port minimum pour les envois de livres, mais son application dépend encore de l'avis rendu par la Commission européenne. Cette dernière a ouvert une consultation publique, pour informer au mieux ses observations. Le Syndicat de la librairie française invite les libraires à se mobiliser, alors que les auteurs autoédités et petites maisons d'édition, présents sur Amazon, descendent en flèche la proposition française. 

12/12/2022, 11:40

ActuaLitté

Les auteurs en appellent aux parlementaires pour vivre

Depuis la victoire devant le Conseil d’État et contre le ministère de la Culture, les auteurs sont en droit d’attendre une rémunération proportionnelle et appropriée – le second terme ayant originellement échappé à la rue de Valois. Pourtant, sans nouvelles du gouvernement de la transcription en droit français de la directive européenne – maintenant que les Sages en ont annulé la première version – les auteurs en mobilisent les forces vives.

11/12/2022, 11:07

ActuaLitté

Livres : les nouveautés perdent en intérêt auprès des lecteurs

Cette année 2022 que l’on espérait normale dans l’industrie du livre finira comme redoutée : étrangement. En Italie, les données de Nielsen BookScan que communique l’Associazione italiana editori font état d’une baisse – entre 1,1 % et 1,8 % en regard de 2021. Année historique, l’an passé donne presque des regrets…

07/12/2022, 16:40

ActuaLitté

La Sécurité sociale des artistes-auteurs officiellement agréée

Décidé depuis 2021, le rapprochement de l'Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs (Agessa) et de l'association La Maison des artistes se concrétise. La nouvelle association qui en découle, la Sécurité sociale des artistes-auteurs, se trouve en effet agréée par le ministère de la Culture pour la gestion du régime de sécurité sociale des auteurs.

07/12/2022, 14:41

ActuaLitté

Qui pour racheter le groupe Humensis ?

La présentation des résultats financiers du groupe Humensis, filiale du réassureur Scor, avait montré les limites de l’entreprise. L’année 2021 faisait plonger les comptes avec 4,2 millions € de perte pour 41,4 millions € de chiffre d’affaires. Et la perspective d’une cession se profilait — avec désormais un peu plus de lisibilité dans les projets de Scor.

07/12/2022, 12:13

ActuaLitté

Une nouvelle rotative pour l'imprimerie Hélio Print

Le Groupe Riccobono Imprimeurs, leader français de l’impression de quotidiens nationaux, proposera dès le début de l’année prochaine de nouvelles capacités de production en Offset par le biais de l’entreprise Hélio Print. En investissant dans une nouvelle unité de production sur le site de Mary-sur-Marne, Riccobono Imprimeurs complète son offre Offset couvertures et petites paginations.

05/12/2022, 18:18

ActuaLitté

Edition : la concentration a raflé les prix de la rentrée littéraire 2022

PrixAutomne22 - Attendue autant que redoutée, la saison des prix littéraires de la rentrée d'automne reste une particularité bien française. En cette période, quelques titres font la Une des médias nationaux et se retrouvent mis en avant sur les tables des librairies. À quelques semaines de la fin d'année, le moment du bilan est arrivé.

05/12/2022, 16:42

ActuaLitté

La France, plus que jamais, deuxième pays du manga

Les 3 et 4 décembre, les amateurs de pop culture se donneront rendez-vous à Paris Nord Villepinte pour la 32ème édition du Paris Manga & Sci-Fi Show pour découvrir les nouveautés mangas, séries TV, cosplay et tout l’univers des comics japonais. L'occasion de revenir sur le lien particulier entre les Français et les mangas. Une étude d'Ipsos, signée Yves Bardon, nous permet d'y voir plus clair. 

02/12/2022, 17:56

ActuaLitté

La Fondation Hachette pour la lecture soutient 8 projets

En 2022, la Fondation Hachette pour la lecture accompagne huit initiatives qui favorisent l’accès à la lecture et donnent le goût et le plaisir de lire au plus grand nombre en leur attribuant des dotations allant de 30.000 à 100.000 €. Les projets retenus reflètent les différents engagements de la Fondation en faveur de la promotion de la lecture, de l’écriture et de la langue française, auprès de tous les publics. Une attention particulière a été portée aux jeunes et aux publics éloignés de la lecture.

30/11/2022, 10:55

ActuaLitté

Les offres déposées pour le rachat d'Editis

L'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky ne serait donc pas le seul intéressé par une reprise d'Editis. La Lettre A avance, dans un article, trois autres prétendants au rachat du groupe d'édition. Xavier Niel, Reworld Media et Mondadori seraient également dans la course.

25/11/2022, 17:08

ActuaLitté

Europe : un adepte de l'optimisation fiscale pour reprendre Editis ?

Le milliardaire tchèque, Daniel Křetínský, a récemment fait savoir son intérêt pour le groupe Editis, que Vivendi met en vente. Ce 30 novembre, la Commission européenne doit rendre un premier avis sur les éléments portés à sa connaissance. Le projet notifié vise à l’intégration de Hachette Livre (Lagardère Publishing), tout en se séparant d’Editis. 

23/11/2022, 16:05

ActuaLitté

Humensis : le déficit mène au Scor

Au terme d’une année 2021 qui a fait plonger le résultat du groupe, le devenir de Humensis — fruit de la réunion entre Belin et Presses Universitaires de France — devenait complexe. Avec plus de 4,2 millions € de pertes, pour 41,4 millions € de chiffre d’affaires, l’entreprise connaissait sa pire année depuis sa création.

23/11/2022, 15:01

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

#10marsjelis : la deuxième édition du quart d'heure de lecture

Ce vendredi 10 mars 2023. , le Centre national du livre (CNL) en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et l’ensemble de ses partenaires invite, pour la deuxième édition, tous les Françaises et Français à un « quart d’heure de lecture » national.

02/02/2023, 17:32

ActuaLitté

Xavier Person, directeur de Livre et lecture en Bretagne

Xavier Person sera chargé de mettre en œuvre le nouveau projet d’orientations culturelles de « Livre et lecture en Bretagne », tel que défini dans un dialogue avec les professionnels du secteur, aux côtés des partenaires publics.

02/02/2023, 16:39

ActuaLitté

Philippe Tesson, fondateur du Quotidien de Paris, est mort à 94 ans

Journaliste, critique et propriétaire de théâtre, Philippe Tesson est décédé dans la nuit du mercredi 1er février, à 94 ans. Il a passé ses derniers instants avec sa famille, « paisiblement et entouré de ses enfants », dont l’écrivain voyageur Sylvain Tesson.

02/02/2023, 15:34

ActuaLitté

Johanna Brinton à la tête des affaires internationales pour De Marque

L'arrivée de Johanna Brinton à l’équipe de développement des affaires internationales s’inscrit dans l’approche relationnelle de De Marque, axée sur un service de proximité auprès des acteurs clés du milieu du livre.

02/02/2023, 15:10

ActuaLitté

Histoire d'un ogre : Érik Orsenna en biographe de Vincent Bolloré

Editis mis en vente. Lagardère plus que convoité. Vivendi face à la Commission européenne et les autorités de la concurrence… Corollaire de ces grands mouvements, qui doivent aboutir à ce que Lagardère entre dans le giron de Vivendi, la fronde des auteurs se poursuit. Avec Érik Orsenna qui ouvre singulièrement le bal…

02/02/2023, 12:33

ActuaLitté

La colère de Dominique Grange, censurée en Allemagne

Le 16 janvier dernier, devait sortir la traduction en allemand du roman graphique Élise et les Nouveaux Partisans, signé Dominique Grange et Jacques Tardi. Toutefois, sans prévenir les auteurs ni l'éditeur français, Delcourt, la maison Carlsen a annulé la parution à la dernière minute, invoquant une petite phrase de trop dans la postface. 

01/02/2023, 18:26

ActuaLitté

Haruki Murakami signe son retour en librairie pour avril

Après six ans d’attente, Haruki Murakami sera de retour sur les tables des librairies japonaises le 13 avril prochain. Et cette fois-ci, point de nouvelles ou de récit autobiographique, mais bien un long manuscrit de 1200 pages. 

01/02/2023, 16:09

ActuaLitté

Pour une inauguration réussie de sa librairie

Vous projetez depuis maintenant des mois, peut-être même des années, d’ouvrir votre librairie. Tout est lancé. Vous avez trouvé le local, vous avez organisé l’espace, lancé votre entreprise en remplissant toutes les démarches administratives nécessaires. Vous nouez votre premier contact avec les diffuseurs mais aussi avec les maisons d’édition. Il ne reste plus qu’à finaliser l’inauguration de votre établissement !

01/02/2023, 13:56

ActuaLitté

En Égypte, jusqu'à 9 mensualités pour payer un livre

En Égypte, un taux d'inflation inédit vient s'ajouter à l'inégalité de répartition des richesses pour plonger une large partie de la population dans la pauvreté. L'alimentation reste la principale source d'inquiétude pour les citoyens, mais tous les biens sont touchés. Dans le secteur de l'édition, la hausse des coûts de fabrication mène à des solutions surréalistes, comme la mise en place d'échelonnements pour payer les livres.

01/02/2023, 12:32

ActuaLitté

La Librairie des Grands Caractères fête ses deux ans

C’est la première librairie en France, installée dans le 5e arrondissement de Paris, dédiée à des ouvrages entièrement recomposés. Cela, afin qu'ils soit accessibles aux lecteurs qui ont des problèmes de vues ou des difficultés cognitives les empêchant de lire les livres dans leur format standard.

01/02/2023, 12:13

ActuaLitté

L'avenir bien sombre de la BD numérique chez Amazon

Les salariés de Comixology n’imaginaient pas vivre des temps à ce point intéressants, comme le suggère le dicton chinois. Une vague de licenciements sévit actuellement chez Amazon et le service de bande dessinée numérique n’est pas épargné. Avec quelques écueils plus significatifs encore.  

01/02/2023, 11:02

ActuaLitté

Isabelle Nyffenegger, directrice des services et des réseaux de la BnF

Isabelle Nyffenegger, qui fut directrice déléguée aux relations internationales de la Bibliothèque nationale de France entre juin 2013 et mars 2021, a été nommée directrice chargée des services et des réseaux de l'établissement patrimonial par la ministre de la Culture, ce 30 janvier.

01/02/2023, 08:49

ActuaLitté

Créatrice des éditions JC Lattès et Nil, Nicole Lattès est décédée

L'éditrice française Nicole Lattès s'en est allée ce mardi 31 janvier à l'âge de 84 ans, a annoncé Allary Editions, maison où elle occupait depuis 2014 le poste de conseillère éditoriale. Dans sa longue carrière, elle aura créé avec son mari les éditions Jean-Claude Lattès, qu'elle dirigea de 1981 à 1991. Mais également Nil Éditions en 1993, codirigée avec Robert Laffont jusqu'à son départ de la structure.

31/01/2023, 19:02

ActuaLitté

Égypte : un livre antisémite vendu sans complexe

Un ouvrage sur le sionisme, exhibant des caricatures grotesques et véhiculant des clichés xénophobes : il n’en fallait pas plus pour qu’Israël tire à boulets rouges. L’universitaire Muhamed Medhat Mustafa, qui en est auteur, déplore qu’on lui ait confisqué les exemplaires, au premier jour de la Foire internationale du livre du Caire.

31/01/2023, 16:52

ActuaLitté

La guerre entre Donald Trump et Simon & Schuster continue

Donald Trump n’est pas seulement accusé dans plusieurs affaires plus ou moins graves, jusqu’à une possible inculpation future, pour « conspiration ». Il est également souvent accusateur : ce dernier intente cette fois-ci un procès contre le célèbre journaliste américain, Bob Woodward et son éditeur. Les avocats de Trump réclament près de 50 millions $ de dommages et intérêts…

31/01/2023, 16:52

ActuaLitté

Égalité et diversité : les éditeurs enclenchent un vaste plan d'inclusion

Dix engagements, à déployer dans l’ensemble de l’industrie britannique du livre, constituent le nouveau volet du Plan d’action pour l’inclusion. La Publishers Association, organisation professionnelle, prévoit une mise en œuvre entre 2023 et 2026.

31/01/2023, 14:56

ActuaLitté

Madrid : des lecteurs, et plus encore

La Communauté de Madrid, territoire autonome espagnol composé de la province de Madrid, a publié le 29 janvier, un communiqué de presse à propos des habitudes de lecture et de l'achat de livres dans la région. Il s'appuie sur une étude de 2022 qui affirme que 97,6 % de la population est lectrice.

31/01/2023, 12:57

ActuaLitté

Procès : Saviano contre Salvini “ministre de la mafia”

Les affaires judiciaires sont loin d'être terminées pour Roberto Saviano. Après la première audience pour diffamation du 15 novembre 2022 contre Giorgia Meloni, la leader de Fratelli d’Italia et Présidente du Conseil italien, l’écrivain sera jugé le 1er février pour délit d'opinion. 

31/01/2023, 11:16

ActuaLitté

La Suisse enquête sur Gallimard soupçonné de distorsion de concurrence

La plainte déposée en septembre 2022 aura finalement été suivie : les librairies Payot attaquaient Gallimard pour « abus de pouvoir de marché relatif ». En clair : le groupe imposait aux points de vente de Suisse romande des conditions commerciales en leur défaveur. Ce 31 janvier, la Commission de la concurrence décide de donner suite et d’ouvrir une enquête.

31/01/2023, 10:27

ActuaLitté

Statue de Victor Hugo : un an de prison avec sursis requis

Théo G. et Étienne M., deux militants d'extrême-droite passés par l'organisation La Cocarde étudiante, étaient jugés par le tribunal correctionnel de Besançon ce 27 janvier. Le 20 novembre dernier, ils avaient repeint en blanc le visage d'une statue de Victor Hugo qu'ils jugeaient trop sombre. Un an de prison avec sursis a été requis à l'encontre des deux étudiants, âgés de 20 et 22 ans. Le tribunal rendra sa décision le 17 février.

30/01/2023, 17:53

ActuaLitté

Responsabilité élargie des producteurs : le livre, “vertueux” et non polluant ?

À l'occasion d'une fusion programmée des filières à responsabilité élargie des producteurs d’emballages ménagers et des producteurs de papier, une discussion s'ouvre au Parlement autour de la production des livres. Les éditeurs, exemptés de la responsabilité élargie, le resteront sans doute, vu le capital symbolique du livre.

30/01/2023, 16:20

ActuaLitté

La faim du monde : un essai qui met la planète au centre

Certains auteurs, notamment anglo-saxons, placent non plus seulement l’homme au centre du développement, mais l’harmonieuse symbiose qui relie les humains, les animaux, les plantes et... les êtres non vivants entre eux. L’amour du lieu – où on est né, où on a grandi ou bien tout simplement où l’on réside – s’accompagne, de plus en plus, d’une  sensation intense, d’un sens de la planète. Par Nasser, auteur de La faim du monde.

30/01/2023, 15:35

ActuaLitté

Diluer l'EPUB dans le web : la colère d'OverDrive douchée par la justice

Fin 2016, l'IDPF (International Digital Publishing Forum) et le W3C (World Wide Web Consortium) annonçaient l'intégration du premier dans le second, étant donné la proximité du format EPUB et du HTML. Ce rapprochement n'avait pas ravi toutes les organisations membres de l'IDPF, dont OverDrive, spécialiste de la lecture en streaming pour les bibliothèques...

30/01/2023, 12:39

ActuaLitté

Comment choisir le bon rédacteur pour votre mémoire : 5 techniques éprouvées

Vous cherchez de l'aide pour rédiger votre mémoire ? Si c'est le cas, vous êtes au bon endroit. Choisir le bon rédacteur de mémoire peut être une tâche intimidante, et il est important de s'assurer que vous choisissez un professionnel fiable et expérimenté. Heureusement, il existe des techniques éprouvées que vous pouvez utiliser pour identifier un rédacteur de mémoire compétent et digne de confiance. 

30/01/2023, 12:12

ActuaLitté

Les revues de La Documentation française s'ouvrent à un nouveau public

La Documentation française adapte son offre tarifaire d’abonnement sur ses deux revues phares : Cahiers français, consacrée aux grands enjeux du débat public en France et Questions internationales, revue spécialisée en géopolitique qui fêtera ses 20 ans cette année.

30/01/2023, 11:44

ActuaLitté

Aux États-Unis, interdire les lectures drag dans les bibliothèques

Dans l'État du Montana, une proposition de loi (LC-HD1471, désormais désignée sous l'appelation HB359) entend interdire les heures du conte et autres spectacles drag dans les bibliothèques publiques. Les établissements qui proposeraient ce genre d'événements risqueraient une amende au montant pouvant atteindre 5000 $.

30/01/2023, 10:46

ActuaLitté

Fnac quitte la Suisse allemande et mise tout sur le marché français

L’enseigne avait opté pour un développement à travers des corners implantés dans différents centres commerciaux du territoire de la confédération hélvétique. Changement de braquet radical : dix points de vente alémaniques fermeront. Et la stratégie se réoriente massivement vers l’espace francophone.

28/01/2023, 15:38

ActuaLitté

Librairie : Culturel combat la vision ”très archaïque du livre” (Tunisie)

Début décembre, le réseau de librairies Culturel s’est agrandi : un nouvel établissement inauguré à Gammarth, dans le nord-est de Tunis, poursuit le déploiement de l’entreprise. Hassen Jaïed, directeur général de l’enseigne, raconte cette aventure entrepreneuriale autour du livre – qui lui fit abandonner le monde des mathématiques.

28/01/2023, 11:00

ActuaLitté

Remontés à la surface, des dessins de Riad Sattouf mis en cause

FIBD23 – Le 50e anniversaire du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême est définitivement mouvementé. L’événement se remettait à peine de l'affaire Vivès, mais de nouvelles accusations jaillissent. Des dessins qualifiés de « fantasmes sur des enfants » entachent d’autant plus le FIBD que l’auteur visé est Riad Sattouf – tout juste nommé lauréat du Grand Prix du festival.

27/01/2023, 19:03

ActuaLitté

En 2022, l’édition italienne atteint 1,671 milliard €

En baisse par rapport à 2021, mais en croissance si l’on prend 2019 en référentiel : l’année 2022 se présente comme mi-figue, mi-raison. Les libraires physiques sont en reprise, le numérique est en baisse, et le fonds a finalement conquis les lecteurs. Cependant, la crise de l’énergie et l’inflation jettent une ombre sur les données… 

27/01/2023, 16:59

ActuaLitté

Titre culte de la BD, le journal Tintin revient pour un hommage collectif

FIBD23 – Les éditions Le Lombard profitent du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême pour annoncer le retour d'une revue historique du 9e art. Le journal Tintin, dont le dernier numéro remonte à 1988, se rappellera au bon souvenir des amateurs le temps d'une parution unique, mais conséquente, de 400 pages.

27/01/2023, 16:13

ActuaLitté

Joan Didion et John Gregory Dunne, réunis par les archives

La New York Public Library réunira dans ses collections patrimoniales Joan Didion et John Gregory Dunne, couple littéraire de la modernité américaine. L'autrice américaine, décédée en 2021, avait fait le deuil de son époux, mort en 2003, dans L'Année de la pensée magique (2007, Grasset, traduit par Pierre Demarty).

27/01/2023, 14:50

ActuaLitté

"Avant d'être les imprimeurs Geca, nous sommes lecteurs"

Geca Industrie Grafiche est une imprimerie située à la périphérie de Milan ainsi que l'un des imprimeurs de référence pour les éditeurs indépendants. Afin d'imprimer et promouvoir leurs livres, en 2019 elle crée Rotobook qui permet des tirages efficaces de 500 à 3000 exemplaires.  

27/01/2023, 14:47

ActuaLitté

Hélène Conand s'occupera de la communication au SNE

Hélène Conand a pris le 23 janvier 2023 ses fonctions de Directrice de la communication du Syndicat national de l’édition. Au SNE, elle accompagnera le Président et le Directeur général dans la stratégie de communication.

27/01/2023, 12:55

ActuaLitté

Suède : la bibliothèque nationale, terrain d'entrainement des IA

L'intelligence artificielle se fait dernièrement remarquer pour ses « œuvres » artistiques, mais, avant l'image, elle jouait avec des textes. Les applications ne manquent pas, notamment dans le domaine de la recherche. Et, pour alimenter les modèles technologiques, quoi de mieux qu'une bibliothèque et ses collections ?

27/01/2023, 12:09

ActuaLitté

Au diable vauvert : Lucas Galian en renfort pour le commercial

Lucas Galian a rejoint lundi 23 janvier, les éditions Au diable vauvert au poste d’Assistant commercial et assistera Nathalie Païno, la Directrice commerciale.

26/01/2023, 16:23