#Bibliothèque

Les Ensablés - La mort, un chemin aisé : "Le passage" de Jean Reverzy

Je connais trois grands romans dont le sujet principal est l'agonie humaine: La mort d'Ivan Illitch de Tostoï, La mort du père un des volumes des Thibault de Martin du Gard, et Le passage de Jean Reverzy. Reverzy (à ne pas confondre avec Reverdy) est malheureusement moins connu que les deux autres. Pourtant, en 1954, Le passage, son premier roman lui apporta le prix Renaudot et une gloire fugace. Après, enfermé dans sa province lyonnaise, comme d'autres, il fut oublié ou presque. Il avait été médecin dans la Résistance, et l'un de ses bons amis était un autre docteur, écrivain lui aussi, Jacques Chauviré, dont je parlerai bien un jour.

Le 31/03/2019 à 10:08 par Les ensablés

0 Réactions | 1 Partages

Publié le :

31/03/2019 à 10:08

Les ensablés

1

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Par Hervé Bel

Reverzy ne chercha pas à lutter pour se faire un nom. Il se savait condamné à une mort prochaine. Il mourut en 1959 à l'âge de 45 ans, peu après Guérin et Calet qui avaient son âge, tout comme Gadenne, Bove... Des écrivains morts si jeunes qu'on dirait une malédiction.

Le passage raconte la fin de la vie d'un homme, Palabaud.

Au début, Palabaud est en Polynésie, tenant un restaurant-hôtel. Son cuisinier est habile à revigorer les viandes corrompues. Palabaud vit de peu, en compagnie de sa femme Vaïte, heureux et aimant la mer par dessus tout. Un jour, pourtant, car cela commence toujours par un jour, il va consulter un médecin. Mal au foie, quelque chose qui ne passe pas. Le médecin diagnostique une maladie grave. Au début, il s'accroche, mais la maladie, une cirrhose pigmentaire, ne lui laissera plus de répit.

Sitôt qu'il se sait frappé, étrangement, l'esprit de Palabaud se plie, accepte la mort, oublie jusqu'à l'existence de la force qui animait autrefois son corps. La maladie s'impose à lui comme si elle avait toujours été.

Pallabaud va rentrer en France avec sa compagne, Vaïte, à Lyon, pour y mourir. Il y retrouve un vieil ami, médecin, le narrateur, qui va suivre de près son agonie. Palabaud va mourir lentement, si lentement d'ailleurs que les médecins seront médusés par sa résistance. Est-ce voulu par l'auteur? Palabaud est comme ces aliments depuis longtemps corrompus qu'il savait si bien rendre comestibles.

La maladie, un moment fixée, reprenait sa marche. Au contraire de Vaïte, Palabaud s’émaciait chaque jour un peu plus ; les jambes aux jointures bulbeuses se décharnaient ; sous la peau flasque, les muscles desséchés se tendaient comme de durs cordages. Il ne comprenait pas qu’il pût encore se tenir debout et, des heures durant, marcher à travers la ville.

Contrairement à Ivan Illitch ou au père Thibault, Palabaud ne se révolte jamais contre son destin, à l'exception d'une fois, lors d'une scène déchirante où il dit adieu à la vie, avant de se consacrer à sa dernière tâche: mourir.

Curieusement, malgré son sujet, le roman est d'une grande douceur, car l'idée centrale de Reverzy est que l'agonie n'est effrayante qu'aux yeux des vivants, de ceux justement qui sont encore en pleine santé, et ne comprennent pas cette résignation qui saisit les grands malades.

Soudain, celui qui était si fort, qui se moquait tant de la douleur, ne s'écoutait jamais, soudain cet homme se couche, ne proteste pas, déjà ailleurs. Dès lors que l'idée de la mort est acceptée (certaines pensées sont mortelles, dit Reverzy), par le fait d'une illumination, tout devient facile.

Dans la chambre pleine d’une odeur douceâtre de pharmacie et de cuisine, Palabaud comprit que sa fin allait commencer ; ce n’était ni plus inquiétant, ni plus douloureux que le reste. Il arrivait simplement au bout de l’insoupçonnable randonnée commencée six mois plus tôt lorsque le docteur Klein lui avait dit : « Vous avez un gros foie. » Il se souvenait de son déchirement, la voix du médecin usurier, pourtant sourde et rocailleuse, avait retenti comme le cri d’un enfant qui se noit. A ses inflexions, Palabaud avait prêté l’expression d’une solitude et d’une angoisse qu’il éprouvait lui-même. Puis la paix était revenue ; il n’acceptait ni ne refusait l’inévitable ; en réalité, il entrait dans le monde des agonisants. Car l’agonie peut durer une seconde ou des années ; elle commence à l’instant où l’homme croit sa mort possible ; la longueur du temps qui l’en sépare n’importe, et quiconque a saisi le sens de l’écoulement, du passage, est perdu pour les vivants. Et du jour où la mort triomphe et s’installe en maîtresse dans un cerveau, c’est pour abolir - à l’exclusion d’un exact sentiment de fluidité de l’existence_ toute lutte, tout désir, toute affirmation de soi et aussi toute angoisse.

La pensée finale de Palabaud fut tournée vers la mer qu’il vit clairement, non la mer symbolique des voyages, des romans, des poèmes, mais cette mer réelle et pure, cette mer vivante près de laquelle, dès l’enfance, il avait vu des êtres infirmes se débattre, s’agiter, se dissoudre. Il n’eut plus besoin du souvenir ; l’image heureuse de la vague verticale heurtant les récifs de la Raïata, hésitant à s’effondrer, telle un être pliant sous une charge immense, s’effaça. Ce qu’il tenait, c’était l’idée même de la mer et il ne souhaitait rien d’autre. Cette possession absolue ne pouvait durer. L’intermittence des espaces vides s’allongea ; une dernière fois l’idée de se fit jour et sombra. Tout l’univers, une lumière floue, une saveur lointaine et glacée de menthe s’abîmèrent. Comme c’est simple et facile de mourir ! Palabaud fut soudain absent de l’après-midi.

Au fond, l'âge nous prépare au grand saut. Jeune, je me pensais indestructible. Le monde était un décor ("Tout est affaire de décor", dit Aragon) , j'étais l'acteur principal d'une pièce dont j'avais à écrire l'histoire. Parfois, même, je doutais de l'existence de ce qui m'entourait. Mes proches venaient, disparaissaient, mais je demeurais.  Je me disais que j'étais immortel: mon corps était solide... Désormais, la réalité du monde s'impose à moi. Il est massif, énorme, lourd, et je me sens léger, si léger...
On meurt seul. Palabaud n'échappera pas à la règle. Vaïte partira sans qu'il cherche à la retenir.

Hervé Bel Juin 2011

Jean Reverzy - Le passage - Editions du Sonneur - 9782916136707 - 17 €

Commenter cet article

 

Le passage

Jean Reverzy

Paru le 20/03/2014

280 pages

Les éditions du Sonneur

17,00 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Les Ensablés - Ces messieurs du rugby, anthologie littéraire

 Alors que la coupe du monde de rugby vient de s’achever laissant un goût d’amertume aux Français sortis pour un petit point d’écart en quart de finale par les sud-Africains, on peut se consoler avec ces Messieurs du rugby, excellente anthologie littéraire consacrée uniquement à l’ovalie et publiée en poche dans la collection La Petite Vermillon à la Table ronde. Les maux s’envolent, les écrits restent. 

Par Denis Gombert.

26/11/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Le voleur de Georges Darien, par Marie Coat

Si le nom de Georges Darien (1862-1921) ne vous évoque rien, c’est que vous n’avez lu ni Biribi ni Bas les cœurs ... ni surtout Le voleur, mais peut-être avez-vous vu l’adaptation qu’en fit Louis Malle en 1967 dans son film éponyme ? Ou la bande dessinée de Bernard Seyer en 1986, presque un siècle après la parution, en 1897, du roman d’origine (le premier d’un cycle intitulé Comédie inhumaine qui ne connaîtra qu’un second opus, L’épaulette). Par Marie Coat

12/11/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Martel en tête, d'André Vers (1924-2002)

André Vers, j’en ai déjà parlé avec émotion il y a quelques années, lors de la réédition chez Finitude de son roman « Misère du matin » (1953) qui relatait, avec drôlerie et mélancolie la vie en usine d’un jeune homme. Cette fois, je reprends la plume pour lui, à l’occasion de la réédition de son deuxième roman « Martel en tête » publié en 1967 aux éditions Edmond Nalis, et que la fidèle maison d'édition Finitude réédite. Dans ses mémoires « C’était quand hier ? » (1990), André Vers raconte toutes les péripéties qui ont accompagné sa parution. Par Hervé BEL.

29/10/2023, 22:17

ActuaLitté

Les Ensablés - L'hôtel du Nord d'Eugène Dabit, “triste, poignant et beau”

Publié en 1929, L’Hôtel du Nord est le premier roman d'Eugène Dabit ((1898-1936voir ici et ici). Ce roman connut un succès inégalé dans la courte carrière de l'auteur, disparu brutalement en 1936 alors qu'avec un groupe d'écrivain français, il accompagnait André Gide dans un voyage en URSS. Issu d'un milieu modeste, marqué comme tous les jeunes gens de sa génération par la guerre de 1914, Eugène Dabit a fréquenté les milieux artistiques après la guerre et a gravi l'échelle sociale, sans jamais renier ses origines. Par Isabelle Luciat

15/10/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Le Ciel de Nieflheim de Jacques Chardonne

Jacques Chardonne (1884-1968), le « romancier du couple », de Destinées sentimentales et de Romanesques, dont Gallimard a édité récemment la correspondance en trois volumes avec Paul Morand, a encore des lecteurs fidèles et convaincus — j’en connais quelques-uns. Ce n’est donc pas tout à fait d’un écrivain ensablé qu’il sera ici question, mais d’un livre que presque personne n’a lu, puisqu’il s’agit d’un ouvrage, écrit en 1943, qui était prêt pour l’impression, mais que Chardonne renonça à publier: Le Ciel de Nieflheim. Pour ses amis, Chardonne avait néanmoins procédé à un faible tirage privé ; on en trouve parfois un exemplaire en vente à fort prix en ligne.  Par François Ouellet

24/09/2023, 12:11

ActuaLitté

Les Ensablés - Oeuvres de Hugues Rebell (1867-1905)

Avec une préface documentée de Nicolas d’Estienne d’Orves (notamment romancier « Prix Roger Nimier » et spécialiste de Rebatet), la collection « Bouquins » a publié récemment un recueil des œuvres principales de Hugues Rebell dont seuls les gens de mon âge rappelleront qu’elles furent rééditées dans les années 80 par Hubert Juin, dans la collection 10/18, avec d’autres auteurs « fin de siècle ». Par Hervé Bel.

11/09/2023, 11:55

ActuaLitté

Les Ensablés - Le meneur de Loup (1857) d'Alexandre Dumas (1802-1870)

Dumas ? c’est Gaston Pescou, signant Peskow ou Peskov, mais aussi G. de Morlon, baron de Cherville, qui est en réalité –pour les trois-quarts- l’auteur caché de ce roman. Il est dans sa spécialité : le roman de chasse. Qu’on en juge par quelques titres tirés de sa bibliographie : Les Aventures d'un chien de chasse, Histoire d'un trop bon chien, Contes de chasse et de pêche, Contes d'un coureur des bois, Montcharmont le braconnier, Le Gibier plume et la même année Le Gibier poil, sa science s’étendant même aux sauvages horizons de l’Afrique et de l’Asie avec Les Éléphants, état sauvage, domestication.

Par Antoine Cardinale

27/08/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Les Étangs de la Double, de Geneviève Fauconnier

En 1995, les éditions Le Croît vif, à Royan (Charente Maritime), rééditaient trois romans de Geneviève Fauconnier (1886-1969) : Les Trois Petits Enfants bleus (1927), Claude (1933) et Les Étangs de la Double (1935). La même année, Omnibus reprenait Pastorale (1942), intégrant cet autre roman de la même auteure dans Gens de Charente et de Poitou, au sommaire duquel figurent aussi des romans de Jean-Richard Bloch, Pierre Véry, Ernest Pérochon, André Theuriet et Pierre Loti. En outre, Les Étangs de la Double reparaissait en 2020 aux éditions La Geste, à Niort, en Nouvelle-Aquitaine. Par François Ouellet.

13/08/2023, 11:19

ActuaLitté

Les Ensablés - Le fer rouge de Paul-André Lesort, ou l'emprise

Paul-André Lesort (1915-1997) aurait pu intituler son cinquième roman L’emprise, mais il a choisi un titre plus incisif : Le fer rouge. Paru en 1957, l’ouvrage de ce romancier étiqueté « grand écrivain catholique » choqua autant les lecteurs que la critique, à quelques rares exceptions près comme Jean Cayrol (« Ce n’est pas un spectacle auquel il nous convie,...mais une quête, une aventure avec « risques et périls»... Son honneur est de déranger et de se déranger...Beaucoup n’ont pas compris la route surprenante qu’il put choisir sans avertissement »). Par Marie Coat.

30/07/2023, 10:05

ActuaLitté

Les Ensablés - Petit Louis, d'Eugène Dabit

Chers amis des Ensablés, notre site accueille aujourd'hui une nouvelle contributrice, Isabelle Luciat, à qui nous souhaitons la bienvenue au sein de notre équipe. Pour son premier article, elle a choisi "Petit Louis" deuxième roman d'Eugène Dabit, qui avait rencontré le succès avec L'Hôtel du Nord, paru en 1929. Hervé BEL.

16/07/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés – Des hommes passèrent…, de Marcelle Capy

Pendant la première moitié du XXe siècle, de nombreux romans « champêtres » ont été publiés, et les Ensablés n’ont pas manqué d’en chroniquer. Parmi ceux qui nous ont particulièrement marqués, rappelons l’admirable Campagne (prix Femina 1937) de Raymonde Vincent que les éditions Le passeur viennent de rééditer et La vie d’un simple, d’Émile Guillaumin. Il me faut en ajouter un autre, récemment paru chez La Thébaïde d’une romancière complètement oubliée, Marcelle Capy. Par Hervé BEL

02/07/2023, 12:20

ActuaLitté

Les Ensablés - Cinis in cinerem, de Régis Messac (1893-1945)

Les Éditions de La Grange Batelière achève par Cinis in cinerem (allusion à la Genèse « tu es poussière et tu retourneras à la poussière), la publication des quatre romans policiers de Régis Messac, auteur que nos amis des Ensablés commencent à connaître (Quinzinzinzilli, Le mystère de Monsieur Ernest). A mon goût, c’est le roman plus étonnant, le plus attachant aussi, car il s’y mêle le gothique, le fantastique, la psychanalyse et le scientisme du XIXème siècle, dans une ambiance mystérieuse : plaisir assuré pour tous ceux qui ont aimé Gaston Leroux, Maurice Leblanc, Stevenson, Edgar Poe, et j’en passe. Par Hervé Bel

11/06/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Le tramway des officiers (1973) de Georges Thinès

Georges Thinès  (1923-2016) est un écrivain belge de langue française né en 1923 à Liège et décédé en 2016 à Court-Saint-Étienne. D’abord attiré par les lettres classiques, il fut étudiant en philosophie et lettres à la Faculté universitaire Saint-Louis de Bruxelles. Après son engagement à la Royal Navy durant la guerre, Georges Thinès renonce à la philologie et s’oriente vers la psychologie. Professeur à l’université de Louvain, il fut un spécialiste de renommée mondiale dans le domaine de l’éthologie animale. Excellent musicien, fondateur de l’orchestre symphonique de Louvain, il fut encore poète, nouvelliste, romancier, dramaturge, essayiste. Par Armel Job

28/05/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Les aiguilles à tricoter de Denis Belloc, le bas bruit de la violence

Décédé en 2013 à l’âge de 64 ans, Denis Belloc ( (1949-2013) a marqué d’une empreinte noire la littérature française. Son œuvre, une dizaine de romans parus, s’abreuve au sirop de la rue. Mais ce liquide est violent et amer. C’est l’univers de la toxicomanie dans Képas (Lieu commun, 1989) ou de la prostitution dans Suzanne (Lieu commun 1988) qui forme le décor des romans de Belloc dont l’entière matière est autobiographique. Par Denis Gombert.

14/05/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Heureux les pacifiques de Raymond Abellio (1907-1986)

En janvier 1947, les éditions du Portulan publièrent un épais volume au titre biblique, « Heureux les pacifiques », que la critique accueillit avec force éloges, n’hésitant pas à parler de «roman fracassant et excitant » (Pierre de Boisdeffre), de « roman d’une génération » (Maurice Nadeau), tous se montrant impressionnés par  la justesse d’un tableau riche et complexe d’une époque charnière (1934-1945): ainsi Pierre Descaves, selon lequel ce roman est « sans aucun doute, le document le plus important, le plus impressionnant qui nous ait été donné depuis quinze ans, sur l’état d’une jeunesse que guettait le conflit de 1939-1940 et les années, noires et rouges, des refus ou des abandons ». Par Marie Coat

30/04/2023, 16:45

ActuaLitté

Les Ensablés - Le renard à l'anneau d'or, de Nelly Kristink    

Mariève a vingt-trois ans lorsqu’elle épouse Gilles, de dix ans son aîné. Ce mariage la conduit à s’installer chez lui, dans un domaine forestier des Hautes Fagnes, à l’est de la Belgique. Le manoir du Rondbuisson, situé à l’orée du bois, est la résidence de quelques personnages rustiques et gentiment intrigants. Tout semble en place pour assurer le confort de Mariève, dans un cocon où l’on ressent plus qu’ailleurs le rythme envoûtant des saisons. Mais pourquoi n’y semble-t-elle pas heureuse ? C’est l’histoire de la lente dégradation d’un amour s’abîmant au grattage de l’écorce. Par Louis Morès. 

10/04/2023, 09:47

ActuaLitté

Les Ensablés - Jeunes femmes en uniforme, de Terreska Torrès

« Elles sont les premières. Cinq filles. Jeunes, timides, heureuses, excités, cœurs battants et prêtes à mourir pour la France. » Nous sommes en 1940. La France vient de perdre la guerre. À Londres, la France libre sous l’impulsion du général de Gaulle fait ses premiers pas. Pour la première fois, les femmes prennent part au conflit sous l’uniforme français. Un Corps féminin de Volontaires de la France libre est créé, dans lequel s’enrôlent les héroïnes de ce roman, ainsi que son autrice, Tereska Torrès. Par Carl Aderhold.

26/03/2023, 17:17

ActuaLitté

Les Ensablés - Kikou Yamata (1897-1975), la Japolyonnaise

Qui se souvient aujourd’hui de Kikou Yamata, une écrivaine née à Lyon en 1897 d’un père japonais et d’une mère française et décédée en 1975 à Genève ? Étonnante et attachante figure, auteure d’une œuvre importante. Par François Ouellet

12/03/2023, 10:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Génération hussards, de Marc Dambre

En septembre 2022, Marc Dambre, spécialiste de Roger Nimier, a publié chez Perrin une somme passionnante (je pèse mes mots) intitulée Génération hussards, en référence à une mouvance littéraire des années 50. L’occasion d’aborder avec lui non seulement la vie et la production littéraire des « hussards » les plus connus, mais aussi d’en (re)découvrir d’autres, dont Stephen Hecquet, objet d’un récent article des Ensablés, et de revisiter trente années de vie culturelle française. Par Hervé Bel

20/02/2023, 09:56

ActuaLitté

Les Ensablés - Henry Thoreau sauvage, de Léon Bazalgette

Emmanuel Bluteau m’a envoyé ce livre, Henri Thoreau sauvage, qu’il vient de rééditer dans sa maison d’édition, la Thébaïde, avec ce petit mot : « Voilà un vrai ensablé ! ». Par Hervé Bel.

05/02/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Deutschland de René Trintzius (1898-1953)

Quiconque vous demanderait ce qu’évoque pour vous le nom de Trinztius, vous resteriez coi ou chercheriez en vain du côté des érudits anversois de la Renaissance. Bien oublié aujourd’hui, René Trintzius fut très connu dans le monde des lettres de la première moitié du siècle dernier. Né en 1898 dans une famille bourgeoise de Rouen -son père était un architecte renommé- il abandonna très en amont une carrière de magistrat pour se consacrer dans un premier temps au journalisme, puis rapidement à l’écriture de pièces de théâtre et de romans. Par Marie Coat

22/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Malpertuis (1943) de Jean Ray (1887-1964)

Au carrefour de ruelles obscures se dresse Malpertuis. Quentin Moretus Cassave, le maître de cette grande maison, s’éteint sur son lit de mort et fait lire à sa famille réunie les articles de son testament. Pour recevoir l’héritage, les héritiers doivent s’engager à venir vivre au sein de ce lieu rempli de mystères et seul le dernier d’entre eux recevra la fortune. Le dernier ? Dans cette demeure hantée peuplée d’une faune étrange et où le temps s’étire à la croisée des mondes, les périls sont immenses. Jean-Jacques Grandsire, un jeune neveu de Cassave, nous confie avec effroi les heurts et malheurs de Malpertuis. Un chef-d’œuvre du fantastique belge à redécouvrir. Par Louis Morès. 

08/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - une biographie de Marie Borrély (1890-1963)

J’ai parlé, il y a quelques mois dans cette chronique, de Maria Borrély (1890-1963), une romancière d’exception de la Haute-Provence. Voici qu’une belle biographie vient de lui être consacrée par Danièle Henky aux éditions Le Papillon rouge, Maria Borrély. La Vie d’une femme éblouie. La biographe, qui a commencé à s’intéresser à Maria Borrély au début des années 2000, a pu avoir accès aux archives de l’écrivaine, se nourrir des souvenirs de Pierre Borrély, le cadet des deux fils de l’écrivaine, qu’elle a maintes fois rencontré, travailler aux premières rééditions avec Paulette Borrély, la femme de Pierre. Par François Ouellet

25/12/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - La baie des Wallons (1991) de Viviane Dumont

Dernier tome d’une trilogie de romans historiques suivant sur trois générations l’histoire d’une famille aux XVIe et XVIIe siècles dans les Provinces-Unies et les Pays-Bas espagnols, La Baie des Wallons relate les aventures du jeune Tristan de Noirfontaine, un orphelin seul héritier de sa lignée ne rêvant que d’exploration au point de s’embarquer dans un navire à la conquête du Nouveau Monde. C’est avec enthousiasme qu’il participera àl’émergence d’une nouvelle ville et d’une société lui offrant une vie pleine de promesses, à condition de faire preuve de prudence et de ne pas oublier ses racines.

Par Louis Morès.

11/12/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Adieu mes quinze ans de Claude Campagne

Un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse : Adieu mes quinze ans fut en 1960 un véritable phénomène éditorial : plus de 650.000 exemplaires écoulés. Le livre fut traduit en 11 langues et adapté en un feuilleton de 10 épisodes qui fit les beaux jours de l’ORTF au tout début des années 70. Il faut croire que ce roman sur l’adolescence possédait quelque chose de particulier qui avait pu toucher toute une génération. Elle se retrouvait dans le portrait de Fanny, l’héroïne du roman qui voyait du jour au lendemain sa vie bousculée avec l’apparition de deux êtres et d’un secret. Mais quoi ? Par Denis Gombert

27/11/2022, 11:34

ActuaLitté

Les Ensablés – Stephen Hecquet, vie et trépas d’un maudit de Frédéric Casotti

Stephen Hecquet, avocat, écrivain… Pour beaucoup, ce nom ne dit plus rien. Auteur d’une dizaine de romans publiés dans les années cinquante, il est pourtant considéré comme l’un des membres de ce groupe que Bernard Frank appela les « hussards ». Ses romans n’ont jamais été réédités (sauf en 1993 pour « Les collégiens »). Début 2022, est parue chez Séguier une courte et bienvenue biographie de Stephen Hecquet par Frédéric Casotti intitulée Stephen Hecquet, vie et trépas d’un maudit, dont les Ensablés se devaient de rendre compte, d’autant qu’en 2013 notre ami Henri-Jean Coudy (dont les parents connaissaient bien Hecquet) avait déjà fait un article à propos d’Anne ou le garçon de verre.

13/11/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Régis Messac et le polar lettré, par François Ouellet

Romancier, essayiste, pamphlétaire, journaliste, professeur, historien de la littérature populaire, du roman policier et de la science-fiction, rédacteur en chef des Primaires, revue de gauche anticléricale, syndicale et pacifiste, etc., Régis Messac (1893-1945) a été de bien des engagements littéraires et politiques. Par François Ouellet.

30/10/2022, 09:22

ActuaLitté

Les Ensablés : Passage des émigrants, de Jacques Chauviré

Prendre soin des seniors, des anciens, du quatrième âge, des personnes âgées, bref : des vieux, problème de société rebattu, mais irrésolu, au parfum de désolant scandale malgré d’indéniables avancées... En 1977, paraissait sur ce sujet Passage des émigrants, un remarquable roman écrit par un médecin, Jacques Chauviré (1915-2005), dernier d’une trilogie mettant en scène le parcours du Dr Desportes, médecin du travail puis gériatre. Par Marie Coat.

09/10/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Un jardin pour l'éternel, de Jean Carrière

« Tout a commencé en Champagne, fin mars 1915, lors de l’offensive menée par Joffre. Durant l’attaque, Pierre-Ézéchiel Séguier eut la moitié inférieure de sa jambe fracassée par un éclat d’obus. Il fallut l’amputer […] Il ne restait plus assez de morphine. […] “Je suis fait au fer et au sang”, rétorqua le blessé avec la raideur de ceux qui méprisent les faiblesses du corps et de l’âme. » Par Carl Aderhold

25/09/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Le Greco (1931) de Camille Mauclair, seconde partie

En 1905, Camille Mauclair, sentit qu’avec le fauvisme et le début du cubisme en 1905, apparaissait un nouveau paradigme, auquel il était incapable en tant que critique de donner une réponse. Et cette incapacité signa la rupture de Mauclair avec l’art moderne.  En 1931, il écrira un ouvrage critique sur le Greco, dont l’originalité le confrontera à nouveau au problème de la rupture de la tradition dans l’art pictural. Ceci est la deuxième partie de notre article (voir la première partie). Par Antoine Cardinale

04/09/2022, 14:40

ActuaLitté

Les Ensablés - Le Greco (1931) de Camille Mauclair (1/2)

En 1905, Camille Mauclair (1872-1945), sentit qu’avec le fauvisme et le début du cubisme en 1905, apparaissait un nouveau paradigme, auquel il était incapable en tant que critique de donner une réponse. Et cette incapacité signa la rupture de Mauclair avec l’art moderne. En 1931, il écrira un ouvrage critique sur le Greco, dont l’originalité le confrontera à nouveau au problème de la rupture de la tradition dans l’art pictural. Cet article paraît en deux parties. La seconde est programmée pour la semaine prochaine. Par Antoine Cardinale

 

21/08/2022, 12:20

ActuaLitté

Les Ensablés - Ma vie entre les lignes d'Antoine Blondin

Les vacances sont là, et pour ceux qui aiment ou ne connaissent pas Antoine Blondin (il aurait cent ans cette année...), l'occasion rêvée de (re) découvrir ses chroniques publiées entre 1943 et le début des années 80. Les éditions de La Table Ronde ont eu la bonne idée de les rééditer dans sa collection "La petite Vermillon. Pour un prix modique (11,2 euros), un plaisir assuré, à goûter sous les tilleuls en buvant un petit blanc sec, bien glacé, à la santé de ce cher Blondin pour qui la littérature était exigence mais aussi amitié. Hervé BEL

07/08/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - L'Abbaye d'Evolayne de Paule Régnier (1888-1950)

Je ne sais plus où et quand je suis tombé sur ce livre L’abbaye d’Evolayne de Paule Régnier (Grand prix de l’Académie Française 1933), avec sa couverture jaune défraichie des éditions Plon. Longtemps, je l’ai gardé dans mes réserves : j'avais d’autres priorité de lectures. Il y a peu, fouillant ma bibliothèque, je l’ai redécouvert, l’ayant totalement oublié. Allons, il fallait quand même me renseigner sur cette Paule Régnier ! Le destin tragique de cet auteur, il faut bien le dire, m’a conduit à lire enfin son roman. Ce n’est pas un chef-d’œuvre, j’en conviens, il peut paraître dépassé, appartenir à un autre monde (mais n’est-ce pas après tout un motif de le parcourir ?), mais il palpite dans ce texte quelque chose de bouleversant et de prenant. Par Hervé BEL

24/07/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Les Javanais de Jean Malaquais (1908-1998)

Dans ces temps de résurgence de nationalismes, chauvinismes et prurits identitaires, la littérature nous offre heureusement quelques pépites à leur encontre… Figure en bonne place parmi ces romans salutaires une œuvre qui obtint un franc succès juste avant le deuxième guerre mondiale : refusé par Gallimard, publié par Denoël, le roman «Les Javanais» fut couronné du prix Renaudot en 1939 et traduit en plusieurs langues. Par Marie Coat

03/07/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés : Echec au temps de Marcel Thiry (1897-1977)

Sur la plaine de la bataille de Waterloo, une aigle impériale trône au sommet de la butte monumentale. Le 18 juin 1815, c’est Napoléon qui a remporté cette victoire décisive. Plus d’un siècle après les faits, le descendant d’un capitaine anglais est résolu à corriger l’erreur de son ancêtre, qui avait donné de mauvaises informations à Wellington et précipité la défaite des Alliés. L’invention d’une machine à remonter le temps lui permet de tenter une modification avec ses amis, mais à quel prix et pour quelles conséquences historiques et humaines ? Par Louis Morès

19/06/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Suzanne Chantal et Le roman de Lisbonne, 1940

Spécialiste du Portugal où elle a vécu une bonne partie de sa vie, Suzanne Chantal (1908-1994) a notamment publié une Histoire du Portugal (Hachette, 1965), que précédait La vie quotidienne au Portugal après le tremblement de terre de Lisbonne de 1755 (Hachette, 1962). Vers la fin de sa vie, elle publiera un roman historique (Ervamoïra, éd. Olivier Orban, 1982), qui raconte, autour de l’évolution d’une famille sur six générations, l’histoire du vin de Porto, avec ses luttes, ses négociants, ses propriétaires, etc. Par François Ouellet

05/06/2022, 09:00

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

À Tokyo durant la saison des cerisiers en fleurs, un séisme dévastateur

BONNES FEUILLES - Au printemps 2024, Line, une hôtesse de l’air, se trouve à Tokyo durant la saison des cerisiers en fleurs lorsqu'un séisme dévastateur, le fameux Big One redouté par tous, se produit. Engouffrée par la terre lors du tremblement, Line réapparaît miraculeusement quelques jours plus tard. 

07/12/2023, 08:30

ActuaLitté

Trois communautés de Galicie, ukrainienne, juive et polonaise

BONNES FEUILLES - Ce livre d'Omer Bartov explore l'imaginaire des trois communautés de Galicie - ukrainienne, juive et polonaise - et son impact sur la modernité.

07/12/2023, 07:30

ActuaLitté

Leurs parcours s'entremêlent, leurs exils les unissent

BONNES FEUILLES - Dans Les Échappés, Lauren, accablée par le mutisme de sa petite ville du Kansas, s'enfuit à New York après avoir été faussement impliquée dans une fusillade tragique. Aaron, devenu chef d'un empire criminel après la mort de son père, lutte pour utiliser son héritage au profit de ses victimes. 

07/12/2023, 06:30

ActuaLitté

Deux albums 4/5 ans, et pour les plus grands, pour ne plus avoir peur

LireEtFaireLire2023 – Chaque année, l'association Lire et Faire Lire conçoit une sélection de livres spécialement destinés aux bénévoles qui participeront dans les établissements associés. En partenariat avec ActuaLitté, les différents ouvrages sont dévoilés dans nos colonnes...

06/12/2023, 17:45

ActuaLitté

Ces livres qui vous apprennent tout sur l’épargne

L’épargne permet de constituer des fonds en vue d’imprévus ou de projets futurs. Découvrez ici les livres qui vous seront utiles pour votre discipline financière.

06/12/2023, 15:48

ActuaLitté

Touche pas à mon poste et l'empire Bolloré décryptés

Claire Sécail, historienne spécialisée dans les médias, suit de près les émissions de Cyril Hanouna depuis leurs débuts, les examinant minutieusement pour en offrir une analyse détaillée. Pour la première fois, elle présente au public une évaluation éclairée et approfondie du paysage télévisuel qui a évolué ces dix dernières années, influencé par Bolloré et l'extrême droite.

06/12/2023, 08:32

ActuaLitté

Hypnose, réincarnation, vies antérieures, que nous dit la science ?

Ce livre plonge dans l'univers de l'hypnose régressive, une forme d'hypnothérapie particulièrement prisée en Inde, emmenant le lecteur dans les expériences mentales de patients qui explorent leurs « vies antérieures ». À travers ces histoires, l'ouvrage propose une vision alternative aux théories transhumanistes occidentales et une étude captivante sur les méthodes de l'imagination.

06/12/2023, 07:40

ActuaLitté

Alexandre Koyré, de l'univers infini au monde du mensonge

BONNES FEUILLES — Exilé à New York durant la Seconde Guerre mondiale, Alexandre Koyré a écrit en 1943 sur le rôle du mensonge dans les sociétés totalitaires. Selon lui, ces régimes se fondent sur une altération de la vérité.

06/12/2023, 06:30

ActuaLitté

Erri De Luca et les fils de leurs pères

Le premier des récits de ce recueil est une monumentale mise en parallèle de trois couples. Trois couples formés par des pères et des fils. D’abord, il y a Abraham et Izaac : l’un obéit à « une voix que personne d’autre n’entend ». Izaac, lui, obéit à son père sans résistance, passivement. Peut être que, en laissant son père aller au bout de son obéissance, celui-ci découvrira pleinement sa trahison vis-à-vis de son épouse Sarah, dont Izaac est « l’unique bénédiction de son sein ».

05/12/2023, 11:57

ActuaLitté

Les signes du zodiaque décryptés par Liv Strömquist

Êtes-vous plutôt Bélier, et donc dominant, en colère et polyamoureux, ou bien Lion, un peu « m’as-tu-vu », acheteur compulsif et addict aux réseaux sociaux ? Liv Strömquist décrypte les signes du zodiaque avec une mauvaise fois revendiquée mais une quantité étonnante d’exemples venant étayer cette science approximative.

05/12/2023, 11:37

ActuaLitté

Un couple âgé dans le tourisme de masse

BONNES FEUILLES - Dans son œuvre suivant Seuil de Tolérance, Thomas King nous entraîne dans un périple divertissant à travers l'Europe, où un couple aussi charmant que comique part à la recherche d'un sac de médecine.

05/12/2023, 08:30

ActuaLitté

"J’ai un ami bipolaire. Il s’appelle Solal"

BONNES FEUILLES - « J’ai un ami bipolaire. Il s’appelle Solal. Ce livre raconte son histoire vraie. Du jour où je l’ai poussé vers la phase haute la plus terrible de sa vie à sa chute. De sa renaissance aux premières années de son tour du monde à pied. 

05/12/2023, 07:30

ActuaLitté

De l'obélisque de Louqsor sur la place de la Concorde

BONNES FEUILLES - « Croirez-vous avoir donné beaucoup d’éclat à votre nation, croirez-vous l’avoir fort rehaussée, quand vous aurez enfoui dans la vase de la Tamise, ou dans la boue de la Seine, l’œuvre de deux ou trois mille ans, les chefs-d’œuvre de quinze ou vingt peuples ; quand vous aurez empilé dans vos carrefours, et dans vos magasins, Romains sur Etrusques, Egyptiens sur Hindous, Italiens sur Arabes, Grecs sur Mexicains ? »

05/12/2023, 06:30

ActuaLitté

Hervé deviendra bonne soeur

BONNES FEUILLES — Hélène, une jeune femme que rien de prédestinait à la vie monastiques, est sur le point de prendre l'habille. Les vocations se faisant de plus en plus rares, rien ne semble s'opposer à son engagement. La réalité, cependant, se révèle plus nuancée.

04/12/2023, 16:17

ActuaLitté

Théodore : un Dorian Gray français

BONNES FEUILLES — « Que dirais-tu de ne plus vieillir, de ne jamais mourir, d’être imperméable au temps qui passe, sans être seule puisque je serai toujours là ? » 

04/12/2023, 16:03

ActuaLitté

Shlomo Sand revient sur les dangers d'un État juif exclusif

BONNES FEUILLES — « Ayons un regard rétrospectif pour revitaliser les espérances et les rêves qui ont nourri les meilleurs des cerveaux qui ont immigré, ou qui sont nés sur ce morceau de terre. Même si la volonté ne suffit pas à transformer une légende en une réalité, des volontés peuvent, peut-être encore empêcher des tragédies. »

04/12/2023, 15:30

ActuaLitté

Bretagne secondaire

04/12/2023, 14:49

ActuaLitté

Les 20 plus belles cartes du monde

04/12/2023, 14:46

ActuaLitté

Fantaisie : une existence à reconstruire, par Murielle Magellan

HIVER2024 – Sortant d’une cruelle et longue dépression où elle a failli perdre tout ce qu’elle aime, Mona tente de se reconstruire en s’installant dans un minuscule appartement d’une tour de banlieue parisienne. 

04/12/2023, 12:24

ActuaLitté

Entre le Morvan brumeux et le Hollywood éblouissant

BONNES FEUILLES - Le roman, couvrant les périodes des années 1990 aux années 2010, tisse un récit riche et diversifié, se déplaçant entre le Morvan brumeux et le Hollywood éblouissant, entre les vignobles français et les déserts américains.

03/12/2023, 09:00

ActuaLitté

Est-elle innocente ou coupable, perverse ou résiliente ?

BONNES FEUILLES - Le livre se concentre sur l'histoire d'Astrid, une lycéenne vivant avec sa mère Émilie, tandis que ses frères et sœurs sont en famille d'accueil. La trame se déroule autour de la mort tragique d’Émilie, brûlée vive dans son appartement. 

03/12/2023, 08:00

ActuaLitté

Le monde politique français, un univers impitoyable

BONNES FEUILLES - L'histoire commence avec une révélation de Mediapart concernant Serge Ruggieri, ministre sous François Hollande, accusé de dissimulation de fonds au Luxembourg. Alors que l'image d'un État irréprochable s'effrite, une bataille médiatique s'ensuit. 

03/12/2023, 07:00

ActuaLitté

L'appartement dans lequel la chenille est devenue papillon

BONNES FEUILLES — Marie Sizun, romancière française, retourne au 10, villa Gagliardini à Paris, le lieu où elle a grandi, un espace étroitement lié aux souvenirs, sons et lumières de ses premières années, renfermant le mystère de sa petite enfance.

02/12/2023, 08:00

ActuaLitté

Quand Paul McCartney pousse Stefànsson à creuser son passé

BONNES FEUILLES — Dans Mon sous-marin jaune nous suivons un narrateur qui ressemble étrangement à l'écrivain Jón Kalman Stefánsson. Lors d'une journée d'août 2022, dans un parc de Londres, il aperçoit Paul McCartney, l'icône de sa jeunesse. Désireux de lui parler, il se prépare mentalement, triant ses souvenirs et ses émotions, réflechissant aux histoires qu'il aimerait partager avec son idole.

 

02/12/2023, 07:30

ActuaLitté

Cinq ans de fraude, un an de prison, une vie de rédemption

BONNES FEUILLES — En 2010, Lionel Clerc, après une brève carrière de mannequin en Californie, revient en Suisse. Là, il devient analyste financier dans une multinationale. Rapidement submergé par un mode de vie extravagant et coûteux, il conçoit une fraude sophistiquée sur les cartes bancaires, qui prend rapidement de l'ampleur.

 

02/12/2023, 07:00

ActuaLitté

Louyse Buvard, femme majeure à la cour de Louis XIV

L’Ombre du Roi-Soleil de Claude Rodhain, publié en septembre aux Éditions La Route de la soie, est ce que l’on appelle un roman historique. Cette classification bien commode pour les libraires ne nous sert guère présentement : il s’agit toujours d’écrire à partir du réel, de l’expérience. L’histoire de France est notre héritage, le roman historique est un moyen de ne jamais fixer l’histoire et de lui rendre son caractère toujours actuel. Par Margaux Catalayoud.

01/12/2023, 18:11

ActuaLitté

Messire Guillaume : les monstres et les rêves sont de retour

Messire Guillaume n'est pas une série de fantaisie médiévale comme les autres. Depuis vingt ans, la trilogie signée Gwen de Bonneval et Matthieu Bonhomme fascine par son inventivité et sa profondeur. Cette intégrale en un seul volume couleur devrait permettre à un nouveau public de découvrir cette œuvre riche, qui marque durablement ses lecteurs.

01/12/2023, 16:05

ActuaLitté

À la recherche d'un quasi-miracle : Un don presque parfait

HIVER2024 – Après un périple semé d'embûches qui les a emmenés en Amérique du Nord, dans l'étrange monde de la gestation pour autrui, David et Alessandro sont finalement devenus les fiers parents de Léa et Diego, des jumeaux charmants. 

01/12/2023, 12:24

ActuaLitté

Jeanne Barret, première femme à avoir effectué un tour du monde, en 1767

Pour faire un bon personnage de roman historique, une des solutions est d’aller puiser chez ceux qui ont eu une vie remarquable mais dont les sources manquent. C’est précisément ce qu’a fait l’auteure et grande voyageuse Anne-Catherine Blanc en signant le journal de bord fictif de Jeanne Barret aux éditions des Instants, Le voyage de Jeanne, préfacé, excusez du peu, par le navigateur et écrivain Titouan Lamazou.

01/12/2023, 11:38

ActuaLitté

Gaston Lagaffe déclasse un Astérix à bout de souffle

En cette semaine 47 (20-26 novembre), Gaston Lagaffe s'invite à la fête. Le collectionneur de gaffes est de retour dans un nouveau volume (aux éditions Dupuis) qui se vend à 97.325 exemplaires pour sa première semaine. Il surpasse donc Astérix qui se retrouve 2e (79.703) après 4 semaines passées en tête des ventes. Jean Baptiste Andrea profite toujours de la vague du Prix Goncourt, il complète le podium en vendant 34.834 Veiller sur elle (l'Iconoclaste).

01/12/2023, 10:52

ActuaLitté

Mangaka, nouvelle série de Thibault Vermot : Lycée, vampires et manga...

HIVER2024 – Spécialiste de littérature américaine et fantastique, adepte de Stephen King, Thibault Vermot change de style et de continent pour composer une haletante saga japonaise, Mangaka. Il sera question de dessin, de relations lycéennes compliquées, du pouvoir de la création et même, peut-être, de vampires... Un vrai manga version roman ! 

01/12/2023, 07:35

ActuaLitté

Joseph O’Connor : Rome envahie par les nazis

BONNES FEUILLES - En septembre 1943, Rome est sous occupation allemande, et la terreur est imposée par Paul Hauptmann, le chef de la Gestapo. Face à l'augmentation des évasions de prisonniers en Italie, il craint la réaction du Führer. 

30/11/2023, 18:13

ActuaLitté

Pas de fumée sans feu, de mensonges sans vérité cachée dévastatrice

BONNES FEUILLES - Le début des murmures remonte à bien avant l'accident. Est-ce que cela a commencé lors de ce barbecue, où Whitney s'est emportée contre son fils ? Ou peut-être quand sa voisine Blair a commencé à errer autour de sa maison ?

30/11/2023, 18:11

ActuaLitté

Tchap, un androïde dans le village de Tharcy

BONNES FEUILLES - Un récit captivant, un robot nommé Tchap, un androïde à la pointe de la technologie, révolutionne les relations humaines dans le village de Tharcy. 

30/11/2023, 18:04

ActuaLitté

Des albums jeunesse traduits, pour voyager ailleurs

LireEtFaireLire2023 – Chaque année, l'association Lire et Faire Lire conçoit une sélection de livres spécialement destinés aux bénévoles qui participeront dans les établissements associés. Cette fois, direction l'Asie, avec deux albums jeunesse d'exception.

30/11/2023, 12:11

ActuaLitté

Belgique : découvrir des lieux marqués par la littérature

Les grands lecteurs ont de nombreux lieux marqués par la littérature à découvrir en Belgique. Petit tour d’horizon des villes et monuments liés à l’écriture dans ce pays partagé entre deux langues, et donc deux formes très différentes de création littéraire.

30/11/2023, 09:15