#Archives

“La réouverture des bibliothèques est totalement irréaliste et irresponsable”

La réouverture des bibliothèques pose un sérieux problème, souligne le syndicat SUD. Apprenant le 28 avril d’Edouard Philippe le programme d’un retour à l’activité le 11 mai, les bibliothécaires sont perdus. Pourquoi des classes avec seulement 15 enfants « volontaires » ou des rassemblements extérieurs avec 10 personnes, mais des lieux de prêts largement accessibles ?

Le 04/05/2020 à 10:31 par Clément Solym

30 Réactions |

Publié le :

04/05/2020 à 10:31

Clément Solym

30

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Charlotte Henard, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)

SUD évoque « l’effarement » des personnels face à ce « haut niveau d’improvisation de l’exécutif, depuis le début de cette crise sanitaire ». La CGT Culture expliquait récemment qu’à Paris, les établissements n’accueilleront personne, pas plus le 11 que le 12, ni même le 13 mai. En effet, « seuls les chefs d’établissements et leurs adjoints réintègreront au préalable les locaux pour accueillir les services de remise en état technique des bâtiments (ascenseur, ventilation, nettoyage et autres) une étape qui prendra forcément plusieurs jours ».

D’autre part, il sera nécessaire de restructurer le fonctionnement des lieux, « un délai minimum de quelques semaines ». À cela s’ajoutent des questions liées aux transports en Île-de-France, qui seraient interdits « à la majorité des usagers avec les nouvelles règles de “distanciation sociale”, qui impliquent la moitié des sièges neutralisés et un marquage au sol », comme l’indiquait le Premier ministre.

En l’état, reprend SUD, les bibliothèques « n’envisageaient qu’une réouverture très partielle avec des services adaptés ». Et de s’opposer fermement « à cette consigne irresponsable et fallacieuse ». Mettre en balance le service public et la santé des usagers, autant que celle des personnels n’est pas acceptable : « En l’état actuel du risque pandémique non maîtrisé, nous revendiquons le maintien de la fermeture aux publics des bibliothèques et médiathèques en France », note leur communiqué. 

Et de lister l’ensemble des mesures à instaurer avant toute remise en place des services de prêts ou consultation de documents : 

• aucune reprise de travail sans que les mesures de sécurité sanitaire soient mises en place, telles que des tests systématiques et répétés ;

• la mise à disposition de gants, de masques, de gel hydroalcoolique, de produits nettoyants pour les ouvrages, documents et matériels... en quantité suffisante ;

• aucune réouverture des bâtiments au public dans l’immédiat, mais plutôt la proposition d’autres services permettant l’accès aux collections, sans contact direct avec les usagers ;

• des projets de réouverture à construire en concertation avec les équipes concernées en impliquant systématiquement tous les agents et leurs représentants ;

• et par conséquent la mobilisation des instances représentatives du personnel, tels les CHSCT et CT, pour l’élaboration et le suivi des plans de reprise d’activité ;

• les aménagements nécessaires à la mise en place des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale ;
la garantie de la sécurité sanitaire des agents dans le traitement de la chaîne du livre et leur activité quotidienne ;
la mise en œuvre des plannings de rotation des agents pour tenir compte de l’augmentation de la fatigue liée au surcroît de vigilance ;

• faute de mieux, de privilégier le travail à distance avec le matériel adéquat ou de maintenir les agents en ASA en cas de fragilité ou de garde d’enfants ;

• une reprise progressive qui ne doit concerner que le nombre d’agents strictement nécessaire au fonctionnement des services proposés ;

• aucune augmentation des horaires de travail des personnels ni aucun élargissement des horaires d’accès à la bibliothèque ;

• des aménagements qui permettent aux agents de se rendre sur leur lieu de travail dans les conditions de sécurité maximum ;

• des droits identiques, que ce soit en matière de protection de la santé ou de rémunération, pour tous les agents mobilisés, titulaires, contractuels et vacataires ;

• une vigilance particulière des collectivités sur les conditions de travail des intervenants extérieurs, en conformité à la situation actuelle.

Le droit de retrait sera exercé si les conditions ne sont pas réunies, et des préavis de grève sont d’ores et déjà déposés pour faire face, et s’assurer que les équipes soient entendues. SUD poursuit : « Dans un contexte de reprise de l’activité alors que la pandémie est loin d’être terminée, la réouverture des bibliothèques et autres lieux culturels, encouragée par Édouard Philippe est totalement irréaliste et irresponsable. »

L’urgence manifestée par le gouvernement à vouloir rouvrir les bibliothèques « coûte que coûte », devient ainsi incompréhensible. Le syndicat conclut : « Cela ne peut se faire ni au prix de la santé des agents et des usager.es, ni pour redorer l’image de quelques politiques et élus, ni par excès d’autoritarisme ! Leur urgence n’est pas la nôtre ! »

30 Commentaires

 

Gipeo

05/05/2020 à 15:54

Formidable ! Personne n'avait jamais envisagé que le confinement finirait un jour, que les usagers retrouveraient les bibliothèques ! Bien sûr, on attendait que les consignes viennent d'en haut et quand elles viennent, on hurle à l'autoritarisme.. C'est poignant, cette mauvaise foi ! Là-dessus, vous nous remettrez bien une petite grève - attention, là, vous risqueriez ne n'être plus payés ! Alors, un droit de retrait ? Vous l'aviez deviné ? Mon âme de bibliothécaire, militant de la lecture publique, bout de colère à lire de telles âneries...

Marthe

11/05/2020 à 13:05

Je suis bien d'accord avec vous ! J'ai une amie intendante dans un collège, ça fait des semaines qu'elle prépare la rentrée avec ses équipes, ils ont même chroométré le temps pour nettoyer et désinfecter une classe.
Là, on sent nettement que le personnel était démobilisé, aucune anticipation. J'ai un peu honte, au nom de mon papy qui était un militant du rôle social des bibliothèques...

Mikaël

05/05/2020 à 17:05

Il ne me semble pas que le gouvernement veuille rouvrir les bibliothèques « coûte que coûte ». Il a juste dit qu'elle peuvent rouvrir...

bloup

06/05/2020 à 07:54

En réponse à Mikaël, c'est pourtant ce que les lecteurs ont entendu...EUX!! Et c'est aussi ce que beaucoup de tutelles vont faire malheureusement. Rouvrir les portes des structures, en mettant au mieux du gel à l'entrée et des masques et Basta...advienne que pourra...

Mikaël

06/05/2020 à 14:31

La plupart de mes collègues trouvent que la lecture publique est essentielle mais ils reprochent aux élus de vouloir que ce service reprenne le plus rapidement... Je rejoins Gipeo sur l'aspect "Mauvaise fois" de beaucoup de mes collègues... Les conditions ne sont pas réunies ? C'est trop tôt ? Il faut plus de temps pour préparer la réouverture ? Allons, soyons cohérents et honnêtes : cela fait maintenant 7 ou 8 semaines que les bibliothèques sont fermées. Sans accueil de publics et sans activités jusqu'à la rentrée, je pense que chaque établissement a largement eu le temps de préparer la reprise en élaborant plusieurs scénarii. Si ce n'est pas le cas, c'est dommage mais ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même...

Marthe

11/05/2020 à 20:54

Tout-à-fait d'accord ! Le 11 mai n'est pas le lendemain du 17 mars ?

Gipeo

06/05/2020 à 09:31

Deux choses : il n'y a jamais eu de consigne d'ouverture "coûte que coûte". Affirmer cela est un détournement fallacieux du "quoi qu'il en coûte" invitant au contraire au respect strict des consignes sanitaires.
D'autre part organiser une reprise contrôlée des bibliothèques, c'est tout à fait possible, en limitant le nombre des entrées, de doter personnel et usagers de masques, de désinfecter les documents rentrant(ce que certaines bibliothèques font sans attendre le Covid19, etc.
Les bibliothèques sont indispensables à la vie citoyenne d'un pays. Tout doit être fait, et d'abord par les bibliothécaires eux-mêmes, pour que ce service public reprenne, dans des conditions sanitaires à définir entre professionnels et collectivités, mais reprenne au plus vite !

Enmanquedemediatheque

09/05/2020 à 02:05

Je n'en attendais pas moins de SUD. Grève, droit de retrait, jamais à court d'idées pour s’arrêter de travailler mais quand il s'agit de reprendre, on ne se bouscule pas...le travail des caissières de supermarché, c'est possible mais pas des bibliothécaires quand même...Depuis le 13 mars, vous n'allez pas me dire que personne, ni direction, ni employés, ni syndicats n'ont réfléchi une seconde à la réouverture, histoire d'être prêts à temps. A moins que vous comptiez rester confiné jusqu'à la retraite ? Des informations de la part de la Mairie de paris seraient désormais bienvenues également.

bloup

09/05/2020 à 09:41

Alors je ne suis ni syndiquée ni gréviste.Mais le message ne s'adressait peut être pas à moi! Et ne vous inquiétez pas, j'a eu effectivement la possibilité de télétravailler et de prévoir un service pour le public. Je vous invite juste cordialement à prendre les réalités de terrain des petites et moyennes communes (et oui tout ne se résume pas à Paris). Tout le monde ne bénéficie pas d'une équipe...tout le monde n'a pas une mairie qui a déjà des masques, installés des plexis (comme pour les caissières). Les lecteurs veulent une reprise oui ! mais ils souhaitent aussi être assurés que les mesures sanitaires seront prises. Maintenant dans les mêmes réalités de terrain, sachez qu'en tant que fonctionnaire nous sommes aussi appelé à nous occuper de groupes dans le cadre de l'ouverture des classes, et parfois au nettoyage des locaux, en même temps que notre travail de bibliothécaire.

droit de retrait ou grève

09/05/2020 à 19:17

On nous sucre la cinquième semaine de congés payés alors qu'on a continué par télétravail.
On nous fait du chantage à la prime et au RI.
Si en plus c'est pour se taper les no life qui comprennent pas qu'il n'est pas condition que d'un virus, mais des conditions de travail et de destructions de nos conquêtes sociales, qu'on était déjà pour certains en grève contre la reforme des retraites et qu'on bosse par pour la gloire mais pour payer des factures même si on aime notre métier... Bah c'est clair que l'ouverture va pas être un chemin tranquille.
Allez Gipeo profite de ta retraite et mets bien ton masque.
Et au fait grève des loyers !!

Marthe

11/05/2020 à 13:07

J'aimerais bien savoir comment on fait du télétravail en bibliothèque quand on n'accueille pas les usagers et qu'on n'a pas de contact avec les livres ! Sérieux, expliquez-moi.

bloup

11/05/2020 à 19:27

Venez faire un stage dans une médiathèque, on vous expliquera ! Vous avez une vision bien à jour du métier à ce que je lis. Notre travail ne se limite pas à l'accueil des lecteurs...ou plus complet il y a même des études pour cela. Un DUT par exemple ?

Marthe

11/05/2020 à 20:51

Je n'ai pas parlé que de l'accueil, c'est facile de caricaturer.
Et vous n'avez pas répondu à ma question : que faites-vous en télétravail ? Je suis vraiment désireuse d'apprendre.

Sissoux

12/05/2020 à 00:27

Bonjour Marthe. En toute cordialité, je suis bibliothécaire et je vous explique un peu notre télétravail : sélectionner des ressources numériques accessibles et en informer les usagers, traiter (couvrir, cataloguer…) les documents achetés récemment, passer les commandes suivantes de documents et de fournitures, faire les déclarations annuelles obligatoires de nos achats (pour le paiement du droit de prêt), suivre les marchés publics en cours ou préparer les suivants, remplir les bilans annuels obligatoires, faire les demandes de subventions pour les projets concernés, préparer les futures animations, anticiper la future réouverture en préparant plusieurs scénarii possibles, répondre à des demandes de réservations par téléphone et mail pour ensuite livrer les lecteurs à domicile ou en drive (pour les bibliothèques qui l'ont mis en place). Je connais également des collègues qui se filment en lisant des albums pour les enfants et mettent les vidéos en ligne, ou qui font la lecture par téléphone à des personnes âgées. J'oublie sans doute d'autres choses, avec tout ça on est déjà bien occupés… Hé hé, oui, bibliothécaire c'est un métier avec une grande partie de travail interne, invisible du public ! :) :-) Et quand un bibliothécaire aime son métier, il trouve toujours de quoi s'occuper ! Passez une bonne journée.

Mikaël

12/05/2020 à 01:16

Je réponds à la place de Bloup qui visiblement n'a pas de réponse... De la com', la prépa de la saison prochaine, de la veille documentaire, du developpement de projet, de la recherche de ressources numériques pour les lecteurs, des réunions Zoom et la préparation du déconfinement...
Le télétravail a cependant rapidement trouvé ses limites ! Sans public, animation, fournisseurs (les librairies étaient fermées), mon temps plein présentiel s'est vite transformé en mi-temps de télétravail. Et je défie n'importe quel bibliothécaire d'affirmer avoir fait autant d'heures en télétravail qu'en présentiel. Je n'ai donc aucun problème à travailler un peu plus pour la reprise et les lecteurs impatients à juste titre !
Et Macron, je m'en fout ! Il n'a rien à voir la dedans !

Nat

12/05/2020 à 20:42

Mme‌ ‌Marthe,‌ ‌je‌ ‌vais‌ ‌prendre‌ ‌quelques‌ ‌minutes‌ ‌pour‌ ‌vous‌ ‌expliquer....Puisque‌ ‌vous‌ ‌avez‌ ‌l’air‌ ‌de‌ ‌sérieusement‌ ‌vous‌ ‌interroger…‌ ‌
Responsable‌ ‌d’un‌ ‌service‌ ‌Culture‌ ‌et‌ ‌Médiathèque‌ ‌dans‌ ‌une‌ ‌commune‌ ‌de‌ ‌3000‌ ‌habitants.‌ ‌
Mise‌ ‌en‌ ‌télétravail‌ ‌à‌ ‌partir‌ ‌du‌ ‌14‌ ‌mars.‌ ‌
J’ai‌ ‌d’abord‌ ‌terminé‌ ‌mon‌ ‌rapport‌ ‌d’activité‌ ‌(pas‌ ‌les‌ ‌statistiques…‌ ‌c’était‌ ‌déjà‌ ‌fait,‌ ‌mais‌ ‌le‌ ‌rapport‌ ‌d’une‌ ‌vingtaine‌ ‌de‌ ‌pages‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌rédige‌ ‌chaque‌ ‌année).‌ ‌J’ai‌ ‌fait‌ ‌également‌ ‌ma‌ ‌proposition‌ ‌de‌ ‌budget‌ ‌(6‌ ‌pages).‌ ‌j’ai‌ ‌ensuite‌ ‌procédé‌ ‌à‌ ‌toutes‌ ‌les‌ ‌annulations‌ ‌pour‌ ‌notre‌ ‌programmation‌ ‌culturelle‌ ‌jusqu’à ‌septembre (échange de mails, modification de tous nos agendas en ligne)...‌ ‌et‌ ‌d’autres‌ ‌petites‌ ‌choses‌ ‌que‌ ‌j’ai‌ ‌oublié...‌ ‌(communication, réponses aux mails, contact avec les fournisseurs pour les commandes en cours, et j'en passe...)

Ça‌ ‌c’était‌ ‌jusqu’au‌ ‌18‌ ‌mars.‌ ‌Ensuite,‌ ‌à‌ ‌partir‌ ‌de‌ ‌cette‌ ‌date,‌ ‌j’ai‌ ‌commencé‌ ‌une‌ ‌newsletter‌ ‌QUOTIDIENNE‌ ‌(elle‌ ‌ne‌ ‌s’est‌ ‌arrêtée‌ ‌qu’un‌ ‌seul‌ ‌jour,‌ ‌le‌ ‌1ᵉʳ‌ ‌mai)‌ ‌
Dans‌ ‌cette‌ ‌newsletter,‌ ‌je‌ ‌donnais‌ ‌chaque‌ ‌jour‌ ‌4‌ ‌ou‌ ‌5‌ ‌activités‌ ‌pour‌ ‌adultes,‌ ‌4‌ ‌ou‌ ‌5‌ ‌pour‌ ‌enfants.‌ ‌TOUTES‌ ‌vérifiées‌ ‌(qualité,‌ ‌pas‌ ‌de‌ ‌truc‌ ‌commerciaux,‌ ‌pas‌ ‌de‌ ‌trucs‌ ‌qui‌ ‌demandent‌ ‌de‌ ‌s’inscrire,‌ ‌gratuité‌ ‌etc.)‌ ‌
En‌ ‌veillant‌ ‌bien‌ ‌à‌ ‌ce‌ ‌que‌ ‌les‌ ‌propositions‌ ‌varient chaque jour‌ ‌et‌ ‌proposent‌ ‌un‌ ‌ensemble‌ ‌varié‌ ‌pour‌ ‌tous‌ ‌les‌ ‌goûts‌ ‌(ça‌ ‌vous‌ ‌semble‌ ‌peut-être‌ ‌rien…‌ ‌je‌ ‌peux‌ ‌vous‌ ‌dire‌ ‌que‌ ‌même‌ ‌pour‌ une‌ ‌geek‌ ‌comme‌ ‌moi,‌ ‌c’est‌ ‌minimum‌ ‌2‌ ‌jours‌ ‌entiers‌ ‌de‌ ‌boulot‌ ‌pour‌ ‌une‌ ‌semaine‌ ‌complète‌ de‌ ‌newsletters.‌ ‌et,‌ ‌j’ai‌ ‌bien‌ ‌dit‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌geek,‌ ‌j’ai‌ ‌un‌ ‌très‌ ‌bon‌ ‌ordi‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌maison,‌ ‌la‌ ‌fibre,‌ ‌et‌ ‌je suis‌ ‌super‌ ‌à‌ ‌l’aise‌ ‌avec‌ ‌un‌ ‌clavier‌ ‌entre‌ ‌les‌ ‌mains-‌ ‌2‌ ‌jours‌ ‌de‌ ‌boulot‌ ‌sans‌ ‌compter‌ ‌le‌ ‌partage‌ !).‌ ‌ ‌
Chaque‌ ‌newsletter‌ ‌a‌ ‌été‌ ‌envoyée‌ ‌par‌ ‌mail‌ ‌chaque‌ ‌matin‌ ‌à‌ ‌350‌ ‌personnes‌ ‌environ…‌ ‌mais‌ ‌
pas‌ ‌en‌ ‌une‌ ‌fois…‌ ‌ça‌ ‌aurait‌ ‌été‌ ‌très‌ ‌facile.‌ ‌Notre‌ ‌messagerie‌ ‌n’étant‌ ‌pas‌ ‌performante,‌ ‌les‌ envois‌ ‌devaient‌ ‌se‌ ‌faire‌ ‌par‌ ‌petits‌ ‌groupes…‌ ‌Ensuite‌ ‌poster‌ ‌les‌ ‌mêmes‌ ‌infos‌ ‌(en‌ ‌HTML,‌ ‌sinon‌ ‌c’est‌ ‌trop‌ ‌facile,‌ ‌c’est‌ ‌pas‌ ‌marrant‌ ‌!)‌ ‌sur‌ ‌le‌ ‌site‌ ‌de‌ ‌ma‌ ‌commune.‌ ‌ ‌
Ensuite‌ ‌poster‌ ‌sur‌ ‌notre‌ ‌page‌ ‌Facebook‌ ‌et‌ ‌notre‌ ‌compte‌ ‌Twitter.‌ ‌

J’ai‌ ‌commencé‌ ‌à‌ ‌recevoir‌ ‌des‌ ‌mails‌ ‌de‌ ‌nos‌ ‌lecteurs,‌ ‌me‌ ‌remerciant‌ ‌et‌ ‌me‌ ‌disant‌ ‌à‌ ‌quel‌ ‌point‌ ‌cette‌ ‌lettre‌ ‌quotidienne‌ ‌était‌ ‌devenue‌ ‌importante‌ ‌pour‌ ‌eux, qu'ils la partageaient avec leurs proches, leurs réseaux etc…‌ ‌Cette newsletter est rapidement devenue un buzz... j'ai donc ouvert un formulaire d'inscription au cas où de nouvelles personnes voulaient la recevoir. J'ai également écris un par un, aux adhérents que je n'avais pas dans mon listing "Mailing" pour le leur proposer aussi.
J’ai‌ ‌donc‌ ‌décidé‌ ‌de‌ ‌ne‌ ‌pas‌ ‌m’arrêter‌ ‌le‌ ‌week-end‌ ‌ni‌ ‌les‌ ‌jours‌ ‌fériés‌ ‌(après‌ ‌tous‌ ‌ils‌ ‌étaient‌ ‌encore‌ ‌confinés‌ ‌pendant‌ ‌ces‌ ‌jours‌ ‌aussi.)‌ ‌

J’ai‌ ‌également‌ ‌réalisé,‌ ‌mis‌ ‌en‌ ‌page‌ ‌sur‌ ‌photoshop‌ ‌et‌ ‌publié,‌ ‌un‌ ‌journal‌ ‌des‌ ‌enfants‌ ‌après‌ ‌avoir‌ ‌sollicité‌ ‌ma‌ ‌petite‌ ‌équipe‌ ‌d’enfants‌ ‌de‌ ‌l’atelier‌ ‌que‌ ‌j’anime‌ ‌pendant‌ ‌l’année‌ ‌scolaire.(des‌ ‌heures‌ ‌de‌ ‌boulot…‌ ‌la‌ ‌nuit,‌ ‌le‌ ‌jour,‌ ‌le‌ ‌week-end…)‌ ‌

J’ai‌ ‌également‌ ‌organisé‌ ‌un‌ ‌carnaval‌ ‌virtuel,‌ ‌puisque‌ ‌le‌ ‌nôtre‌ ‌avait‌ ‌dû‌ ‌être‌ ‌annulé‌ ‌à‌ ‌cause‌ ‌du‌ ‌confinement‌ ‌!‌ ‌
3‌ ‌jours‌ ‌entiers‌ ‌à‌ ‌15‌ ‌heures/‌ ‌jours‌ ‌pour‌ ‌tout‌ ‌monter…‌ ‌

J’ai créé quelques petites animations en ligne (comme des cadavres exquis).
J’ai‌ ‌ensuite‌ ‌(pendant‌ ‌que‌ ‌la‌ ‌newsletter‌ ‌continuait‌ ‌7/7‌ ‌bien‌ ‌sûr)‌ ‌élaboré‌ ‌mon‌ ‌plan‌ ‌de‌ ‌déconfinement,‌ ‌réglé‌ ‌les‌ ‌horaires‌ ‌de‌ ‌travail‌ ‌de‌ ‌l’équipe,‌ ‌les‌ ‌fiches‌ ‌de‌ ‌procédure‌ ‌etc.,‌ ‌bien‌ ‌sur‌ ‌avec‌ ‌des‌ ‌échanges‌ ‌aller-retour‌ ‌avec‌ ‌ma‌ ‌DGS. ‌

J'ai‌ ‌en‌ ‌plus‌ ‌assisté‌ ‌à‌ ‌une‌ ‌formation‌ ‌en‌ ‌visio,‌ ‌suivi‌ ‌un‌ ‌webséminaire‌ ‌(hebdomadaire‌ ‌au‌ ‌début,‌ ‌puis‌ ‌bimensuel),‌ ‌des‌ ‌réunions‌ ‌en‌ ‌visio‌ ‌avec‌ ‌notre‌ ‌service‌ ‌commun‌ ‌toutes‌ ‌les‌ ‌semaines…‌ ‌etc‌ ‌
Sans‌ ‌compter‌ ‌lire‌ ‌les‌ ‌articles‌ ‌professionnels‌ ‌sur‌ ‌la‌ ‌situation‌ ‌pour‌ ‌les‌ ‌bibs‌ ‌etc.‌ ‌

Au‌ ‌final…‌ ‌je‌ ‌ne‌ ‌compte‌ ‌bien‌ ‌sur‌ ‌pas‌ ‌les‌ ‌heures‌ ‌sup.‌ ‌
Et‌ ‌encore,‌ ‌j’avais‌ ‌prévu‌ ‌de‌ ‌terminer‌ ‌la‌ ‌rédaction‌ ‌de‌ ‌quelques‌ ‌projets,‌ ‌et‌ ‌de‌ ‌boucler‌ ‌ma‌ ‌programmation‌ ‌d’automne‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌n’en‌ ‌ai‌ ‌pas‌ ‌encore‌ ‌eu‌ ‌le‌ ‌temps.‌ ‌ ‌

Nous‌ ‌avons‌ ‌repris‌ ‌sur‌ ‌site‌ ‌hier‌ ‌pour‌ ‌préparer‌ ‌le‌ ‌drive‌ ‌qui‌ ‌démarre‌ ‌la‌ ‌semaine‌ ‌prochaine et ‌je‌ ‌n’ai‌ toujours ‌pas‌ ‌eu‌ ‌de‌ ‌week‌ ‌end‌ ‌depuis‌ ‌celui‌ ‌du‌ ‌14‌ ‌mars‌ ‌!‌ ‌
Je‌ ‌vis‌ ‌seule,‌ ‌donc‌ ‌vous‌ ‌penserez‌ ‌peut-être‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌n’ai‌ ‌que‌ ‌ça‌ ‌à‌ ‌faire,‌ ‌après‌ ‌tout.‌ ‌

Je‌ ‌finis‌ ‌donc‌ ‌ce‌ ‌confinement‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌limite‌ ‌d’un‌ ‌burn-out.‌ ‌ ‌
Et‌ ‌chaque‌ ‌fois‌ ‌que‌ ‌j’ouvre‌ ‌un‌ ‌article‌ ‌d'ActuaLitté‌ ‌sur‌ ‌les‌ ‌bibs,‌ ‌je‌ ‌trouve‌ ‌des‌ ‌gens‌ ‌comme‌ ‌vous‌ ‌ou‌ ‌gipeo…‌ ‌

Et‌ ‌ça‌ ‌me‌ ‌fatigue‌ ‌encore‌ ‌plus…‌ ‌

Je‌ ‌trouve‌ ‌les‌ ‌commentaires‌ ‌de‌ ‌ce‌ ‌Gipeo‌ ‌ou‌ ‌le‌ ‌votre‌ ‌sur‌ ‌cette‌ ‌page,‌ ‌tellement‌ ‌insultants…‌ ‌méprisants…‌ ‌et‌ ‌tellement‌ ‌hors‌ ‌de‌ ‌propos…‌ ‌
Mais‌ ‌je‌ ‌me‌ ‌console…‌ ‌au‌ ‌final,‌ ‌ils‌ ‌ne‌ ‌décrédibilisent‌ ‌que‌ ‌vous-même...‌ ‌

Pour‌ ‌finir…‌ ‌j’ajouterais, juste‌ ‌pour‌ ‌la‌ ‌petite‌ ‌histoire…qu’avec‌ ‌l’annulation‌ ‌forcée‌ ‌de‌ ‌notre‌ ‌programmation,‌ ‌les‌ ‌heures‌ ‌sups‌ ‌prévues‌ ‌n’ont‌ ‌évidemment‌ ‌pas‌ ‌pu‌ se‌ ‌faire et ne seront donc pas payée (c'est normal)…‌ et pourtant,‌ ‌j’en‌ ‌ai‌ ‌fait‌ ‌tellement‌ ‌plus‌ ‌d’heures‌ ‌sups‌ ‌!…qui‌ ‌ne‌ ‌seront‌ ‌jamais‌ ‌reconnues,‌ ‌jamais‌ ‌payées, puisqu’en télétravail…‌ ‌

Et‌ ‌comme apparemment, je fais partie de ces ‌"branleurs,‌ ‌râleurs,‌ ‌pas‌ ‌foutus‌ ‌de‌ ‌rien‌ ‌faire‌ ‌de‌ ‌leur‌ ‌vie‌ ‌!‌ ‌"‌ ‌comme‌ ‌le‌ ‌dit‌ ‌quelqu’un ‌dans‌ ‌un‌ ‌commentaire‌ ‌plus‌ ‌bas… ben ‌je‌ ‌me fous de votre avis.…‌ ‌
J’ai‌ ‌reçu‌ ‌tellement‌ ‌de‌ ‌mails‌ ‌de‌ ‌notre‌ ‌public‌ ‌pour‌ ‌dire‌ ‌merci…‌ ‌et‌ ‌même‌ ‌de‌ ‌mes‌ ‌élus…‌ ‌que‌ ‌l’avis‌ ‌de‌ ‌personnes‌ ‌comme‌ ‌vous‌ ‌ne‌ ‌compte‌ ‌pas‌ ‌…‌Ceci dit, permettez moi d’éprouver un délicieux sentiment de joie (et sans doute de soulagement) de ne pas vous compter parmi nos adhérents.

Voilà…‌ ‌Madame‌ ‌Marthe…‌ ‌maintenant‌ ‌vous‌ ‌SAVEZ‌ ‌ce‌ ‌que‌ ‌peut‌ ‌faire‌ ‌une‌ ‌bibliothécaire‌ ‌en‌ ‌
télétravail…‌ ‌ ‌
Plus la peine de vous poser la question. Vous avez votre réponse.
Pas la peine de dire merci, c’est offert avec générosité. Je suis toujours contente d’aider quelqu’un dès que je le peux !

Marthe

13/05/2020 à 07:47

Je vous remercie pour le temps consacré à me répondre, c'est très intéressant. Je regrette juste d'être considérée comme une "ennemie". N'agressez pas des inconnus, vous ne savez pas ce qu'ils vivent.

JFBuscha

10/05/2020 à 15:22

Merci Gipéo !
Marre de tous ces branleurs, râleurs, pas foutus de rien faire de leur vie ! Toujours à gueuler contre une injustice ! ça relève de la psychiatrie à ce niveau de mauvaise foi et de passion triste !
C'est aussi leur manière de défendre le service public et sa continuité !
Vive Macron !

Gipeo

10/05/2020 à 17:56

A la fin, le loup sort du bois (montre ses crocs, fait mine de mordre). Nous étions bien abusés (aurait dit Blaise Pascal), il n'était pas question dans ce tract de virus, mais de la réforme des retraites, du nombre de semaines de congés payés (5, vraiment ?), du télé-travail abusif..hé bien, dites pourquoi vous vous battez, ne cherchez pas un prétexte ! Et, comme cette personne avec qui je n'ai pas gardé les cochons et donc n'a aucun titre à me tutoyer, m'invite à profiter de ma retraite, je le rassure : comme élu local et comme responsable d'une association culturelle en milieu difficile, j'avoue que j'en profite pleinement ! Bonne journée !

fanch

13/05/2020 à 16:09

Si nos conditions de travail sont si exceptionnelles venez passer 15 jours à travailler bénévolement dans la bibliothèque de votre commune.

Krazu

11/05/2020 à 00:17

Mr gipeo sort du bois élu local donc je possède tous les droits sur les fonctionnaires. contre toutes les conquêtes sociales aussi dont il a lui aussi bénéficié en son temps. Bref une belle mentalité

Ki

12/05/2020 à 01:27

N'importe quoi ! Un troll sûrement...

Kalenja

12/05/2020 à 00:21

Ouvrir oui, mais pas à n'importe quel prix ni n'importe comment !

À ceux qui crient tout de suite au bibliothécaire fainéant, sans doute êtes vous loin de connaître la réalité actuelle de ce métier. Quand on travaille dans une structure située dans une grande ville et qui accueille plus de 5000 usagers par jour, ou au contraire qu'on gère une petite bibliothèque qui ne repose que sur des bénévoles dont la moyenne d'âge les situe dans la catégorie personne à risque pour le covid-19, une réouverture en période d'épidémie ça ne se fait pas d'un claquement de doigts. Car le risque en cas d'ouverture mal ou pas réfléchie ne sera pas seulement pour les personnels de ces établissements, mais aussi pour vous, vos parents ou vos enfants. L'idée est donc de faire en sorte de garantir l'accès aux documents sans transformer les bibliothèques en clusters épidémiques. Et la tâche n'est pas simple car en bibliothèque, tout le monde touche tout: livres, ordis, jouets, consoles, étagères, revues et quotidiens etc.
Désinfecter les livres au retour pour éviter les contaminations croisées ? Saviez-vous que si les couvertures plastique sont nettoyables, ce n'est pas le cas du papier ? On nous recommande donc de stocker les retours dans des salles à part qui soient isolées des espaces publiques et des bureaux pour une durée de dix jours avant de les réintégrer aux collections. Encore faut-il l'avoir cet espace de stockage...
On nous demande aussi d'aérer les salles en grand toutes les trois heures mais bon nombre de bibliothèques ont des fenêtres qui ne s'ouvrent pas pour des raisons de sécurité incendie et reposent donc sur des systèmes de ventilation par recyclage d'air qui posent problème face à un virus comme celui-ci. Bref, ce n'est pas aussi simple que certains voudraient bien le croire, d'autant que les directives ministérielles pour la réouverture des bibliothèques ne sont tombées que le 7 mai (https://www.culture.gouv.fr/Regions/Dac-de-La-Reunion/Aides-et-demarches2/COVID19) ce qui laisse peu de temps pour recevoir les plexi, masques, gants, blouses gels et sprays virucides adaptés aux différentes surfaces qu'on nous demande d'avoir et dont les commandes vont devoir être validées en mairie.

En attendant de pouvoir retrouver nos lecteurs en toute sécurité, de nombreuses bibliothèques ont développé une offre numérique impressionnante pour permettre l'accès à la culture pendant le confinement, et un système de drive se met en place un peu partout en France au premier jour du déconfinement. Comme quoi, oui au même titre que les personnels des écoles ou celui des crèches, nous avons bel et bien réfléchi en amont à ce déconfinement et travaillé dessus.

Et pour ceux que cela étonne, oui un bibliothécaire peut faire plein de chose en télétravail. Traiter ses commandes et les cataloguer, préparer ses accueils de classe, travailler sur la programmation culturelle de son établissement (expos, concerts, projections, rencontres, conférences et gérer les factures et contrats qui vont avec tout ça), préparer ou coordonner un festival littéraire, rédiger des articles pour des webzines ou revues culturelles, participer à des podcasts, bosser sur les cours d'informatique/de FLE/d'aide pour le baccalauréat qu'il dispense dans sa bibliothèque, animer des cercles des lecteurs en version visioconférence, rédiger des critiques et bien sûr répondre aux questions des lecteurs sur des plateformes comme Eurêquoi ou le Guichet du Savoir.
Le bibliothécaire ce n'est pas juste une personne qui passe en retour ou en prêt des documents, ou alors vous êtes coincés dans une bibliothèque des années 70.

Marthe

12/05/2020 à 08:17

Merci, c'est très intéressant. Vous énumérez des tâches de bibliothécaire, mais les agents qu'on voyait à l'accueil, enregistrer les prêts et les retours, puis ranger les documents dans les rayons, pendant la majorité de leur temps de travail, ils ont fait quoi pendant le confinement ?
Merci de ne pas politiser votre réponse, je veux juste des faits.

Sissoux

12/05/2020 à 11:47

Bonjour. Dans beaucoup de bibliothèques (la plupart en fait), bibliothécaires responsables ou "simples agents" (je n'aime pas ce terme, mais bon…) se relaient pour assurer le service public (accueil, rangement…) et le travail interne de toute sorte (vous imaginez la vie d'un agent qui ne ferait que du rangement à la bibliothèque et rien d'autre ? vraiment pas motivant !). Bien sûr en fonction du poste occupé nous n'avons pas le même travail ni les mêmes responsabilités. Par exemple pour le télétravail, un responsable de secteur va plus travailler sur les rapports, la préparation des commandes, etc., alors qu'un agent va pouvoir chez lui couvrir des livres, enregistrer des revues, etc. Bien sûr, je ne vous dis pas que partout, tous les agents et même tous les responsables de secteurs ont fait un temps plein de télétravail, il y en a aussi qui n'ont rien fait du tout, mais ça c'est au quotidien qu'on le constate en bibliothèque (je parle des municipales, je ne sais pas pour les universitaires) : il y a des gens motivés qui ont choisi ce métier, d'autres qui y sont arrivés par hasard et qui se sont investis, mais aussi certaines personnes qui ont profité d'une opportunité et qui se trouvent très bien là, sans aucune envie de s'investir ni de se professionnaliser. Hélas c'est une réalité qu'on ne peut pas nier. Mais dans l'ensemble, les bibliothécaires qui ont leur métier à cœur font vraiment de leur mieux, et croyez moi on souffre beaucoup de la situation (on a choisi ce métier pour satisfaire un public, qu'on fait de notre mieux pour toucher le plus largement possible, alors quand il ne peut pas venir, vous imaginez !). Et préparer les nouveaux services à distance, une façon de travailler totalement inédite pour nous, ça en a empêché beaucoup de dormir. Et on les aime nos lecteurs, oh que oui ! :-)

Louve

12/05/2020 à 19:39

Beaucoup de bibliothécaires_qui_rangent ont travaillé aux plates-formes téléphoniques des CCAS, travaillé aux distributions alimentaires...
Dans certaines communes à partir du 11 mai les bibliothécaires_qui_rangent sont requis pour l'accueil des enfants.
Les bibliothécaires_qui_rangent n'ont pas bayé aux corneilles.

Chapter

12/05/2020 à 12:14

Travaillant dans une petite commune de 2000 habitants, ke ne travaille pas qu'en médiathèque. J'interviens également en mairie, au sein de l'école et sur le périscolaire. Difficile d'organiser la réouverture de la médiathèque sans savoir au préalable quelle allait être l'organisation au niveau de l'école par exemple. Bref... Je n'ai pas vraiment à me justifier auprès d'inconnus qui s'éclatent à cracher leur venin et leur savoir absolu par le biais de posts agressifs, mais bon, je suis vraiment atterrée de lire certains commentaires. Chaque structure est différente et ne bénéficie pas des même moyens que les autres.les jugements gratuits, ça va bien ! Idem pour le fait de mettre tout le monde dans le même panier ! Trouvez-vous des occupations plus saines et mettez-y votre énergie au lieu de vous écharper de cette façon. Prenez soin de vous. Sans rancune les rageux !

Antisocial

12/05/2020 à 13:02

La bibliothèque est un lieu de croisement des populations : très jeunes, personnes âgées etc. C'est aussi un lieu de où généralement on passe du temps, on fouille, on prend un livre, le repose etc. Rien qu'avec ces éléments, on peut logiquement comprendre qu'une réouverture très rapide peut poser problème sachant que le ministère de la culture à publié ses recommandations inspirées par les associations de professionnels seulement jeudi ou vendredi. Que des petits serviteurs zélés du pouvoir ou que les amateurs de clientélisme local se précipitent pour ouvrir sous, c'était malheureusement prévisible.

Nat

12/05/2020 à 22:49

Quant à ma collègue de catégorie C “simple” agent comme vous dites avec mépris…. (parce que je vous vois venir d’ici ….)
Ses missions sont plus rattachées à l'accueil du public,certes (ce dont elle s’acquitte tout au long de l’année avec sérieux et compétence), elle m’a assistée tout le long du confinement.
Elle a, elle aussi, fait de la veille sur internet, m’a envoyé des liens intéressants tout au long de cette période.
Elle a réalisé des vidéos de “météo marrante” postées sur notre page facebook.
Elle a enregistrée des vidéos où elle lit des albums pour les petits.
Elle a animé la page Facebook avec des petits jeux (par exemple des photos du village où il fallait reconnaître l’endroit) dont notre public était très friand…
Elle m’a soutenu moralement et croyez-moi, ça vaut tout l’or du monde dans de telles circonstances.
Elle m’a donné des idées aussi.
Et elle a animé à distance son atelier théâtre avec les enfants, en leur soumettant des idées de sketchs à jouer pour se filmer afin que l’on poste les vidéos.

Bien sûr, elle n’a pas travaillé autant que moi mais elle n’était pas loin d’un plein temps.

Nous sommes à présent de retour sur site, mais l’on m’a demandé de rester en télé-travail en partie (50

bibliothécaire déconfinée

13/05/2020 à 11:18

Il n'y a dans ce texte rien de plus que les préconisations sanitaires du gouvernement et le droit du travail, c'est étonnant de voir les messages irrités de certains... Quand on voit que dans la bibliothèque où je travaille on manque des protections essentielles, masques en nombre insuffisants, gel hydroalcoolique rationné, ce texte de SUD est très pertinent.

Pour rappel : le déconfinement ne veut pas dire que la pandémie est terminée, c'est juste que vous aurez une place en réanimation. Enfin pour le moment.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Des espaces inclusifs et innovants dans les bibliothèques de Bretagne

L’ABF Bretagne, le CFCB Bretagne - Pays de la Loire, Livre et lecture en Bretagne, les Bibliothèques départementales des Côtes-d’Armor, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine, et du Morbihan, proposent le 13 octobre prochain une rencontre régionale, en partenariat avec la Ville de Ploufragan (22), sur le thème Bibliothèques créatives et participatives : vers des espaces inclusifs et innovants.

06/10/2022, 10:09

ActuaLitté

Campus Condorcet : la bibliothèque de recherche s'ouvre à tous les chercheurs

Le Campus Concorcet, ensemble réunissant 11 établissements et organismes de recherche français, ouvre sa bibliothèque de recherche en sciences humaines et sociales à l'ensemble de la communauté des chercheurs. À cette occasion, l'équipement est renommé Humathèque Condorcet.

05/10/2022, 16:44

ActuaLitté

Les archives de Michel Serres entrent à la Bibliothèque nationale de France

Ce mercred 5 octobre, la Bibliothèque nationale de France annonce que ses collections seront enrichies par un fonds d’archives de près de 300 cahiers, manuscrits et dactylographies d’œuvres du philosophe et académicien Michel Serres. 

05/10/2022, 14:23

ActuaLitté

Inflation et bibliothèques : les établissements britanniques s'engagent

Au Royaume-Uni, les plus vulnérables pourront trouver refuge dans les bibliothèques du pays cet hiver. Les établissements s’unissent afin de faire face à l'inflation et à la hausse du coût de la vie qui touche actuellement le pays. Afin d’alléger les pressions financières, les amendes en cas de retour tardif seront également supprimées dans certaines structures d’Angleterre et du Pays de Galles.

29/09/2022, 11:02

ActuaLitté

Bibliothèque : des rencontres nationales autour de la formation

Le Ministère de la Culture, pour tenir les engagements du « Plan Bibliothèques », propose une nouvelle journée de rencontres nationales autour de la formation et des métiers dans les bibliothèques. Rendez-vous est donné le 15 novembre 2022, à la Bibliothèque publique d'information.

21/09/2022, 17:01

ActuaLitté

Un complotiste à la médiathèque ? Orléans annule une conférence

Une communication autour de la venue de l'auteur Pierre Hillard à l'auditorium de la médiathèque d'Orléans, le 27 septembre prochain, a mis le feu aux poudres et aux réseaux sociaux. L'auteur des Origines du mondialisme à la grande réinitialisation est en effet connu pour ses thèses complotistes, qui placent une élite juive à la tête d'un système mondial.

21/09/2022, 16:44

ActuaLitté

Clarté, lumière, transparence : la BnF Richelieu expose ses trésors

Après plus de 10 ans de travaux et d’échafaudages, le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France se réveille enfin. Modernisation et rénovation, et dès ce week-end, dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, il ouvrira pour la première fois ses portes au public. Il dévoilera par la même occasion l’étendue d'une transformation dont les maîtres mots sont clarté, lumière et transparence. 

14/09/2022, 10:43

ActuaLitté

Horaires, réseau, actions... Un guide croise élus et bibliothécaires

La Fédération nationale des collectivités pour la culture (FNCC) et le ministère de la Culture copublient un guide inédit, destiné aux bibliothécaires et aux élus pour détailler les missions et apports des bibliothèques territoriales, mais aussi le soutien apporté par l'État aux différents projets.

05/09/2022, 11:47

ActuaLitté

Face à l'extrémisme, une bibliothèque en danger

BookBanUSA - À Bonners Ferry dans l’Idaho, des militants conservateurs ont exigé le retrait de plus de 400 titres des étagères de la bibliothèque publique de Boundary County. Seulement, difficile de répondre à une telle demande puisque ces livres n’étaient même pas physiquement présents dans l’établissement. Une ironie qui a poussé sa directrice à démissionner, après un rire bien jaune...

02/09/2022, 13:35

ActuaLitté

Bibliothèques : une nouvelle version du catalogue mondial WorldCat

WorldCat, catalogue mondial réunissant les données de milliers de bibliothèques et autres notices d'ouvrages, se voit doter d'une toute nouvelle version flambant neuve, avec une présentation un peu plus attrayante pour le grand public. Redirigé vers les usagers, le site entend devenir une ressource de premier plan pour trouver des ouvrages sur internet.

25/08/2022, 13:10

ActuaLitté

Précarité étudiante et bibliothèques, une journée d'étude

L'Association des bibliothécaires de France (ABF) et l'Association française des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU) organisent avec la BULAC, Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris), le 12 septembre 2022, une journée d'étude autour de la précarité étudiante et du rôle des bibliothèques.

24/08/2022, 16:24

ActuaLitté

États-Unis : menacée, une directrice de bibliothèque démissionne

BookBanUSA — La violence et les intimidations contre les bibliothécaires aux Etats-Unis ont fait une nouvelle victime. Kimber Glidden, directrice de l'établissement du comté de Boundary, dans l'Idaho, a annoncé sa démission suite aux pressions subies. La directrice reçoit en effet des menaces plus ou moins directes depuis le début de l'année et a notamment dû faire face à une pétition lancée le mois dernier. Elle dénonce une « atmosphère politique d'extrémisme ».

22/08/2022, 12:33

ActuaLitté

TikTok et Instagram révèlent la plus belle bibliothèque du Brésil

Le Cabinet Royal Portugais de Lecture, un joyau culturel peu connu fondé il y a 185 ans, voit affluer de nouveaux visiteurs depuis que ses beautés architecturales sont devenues virales sur TikTok et Instagram. Située au cœur de Rio de Janeiro, elle abrite la plus grande collection d'ouvrages d’auteurs portugais en dehors du Portugal, 400.000 volumes anciens reliés en cuir et une spectaculaire salle de lecture. Le temple des chercheurs... ou des amateurs de selfies ?

09/08/2022, 16:16

ActuaLitté

Bibliothèques : conférences et abonnements plébiscités sur le Pass Culture

Généralisé en 2021, le Pass Culture et ses 300 € de crédits ont été plutôt bien accueillis par les jeunes bénéficiaires. Le dispositif gouvernemental cherche désormais à prolonger les usages de son application, en y intégrant notamment des offres gratuites. Les bibliothèques et médiathèques sont mises à contribution depuis plusieurs mois, avec des tendances qui se dégagent.

09/08/2022, 11:55

ActuaLitté

La première bibliothèque virtuelle d’Ombrie créée à Pérouse

À San Matteo degli Armeni, à Pérouse, la première bibliothèque virtuelle d’Ombrie (une région de l’Italie centrale) a été créée. La consultation à distance ne remplace pas la visite en personne, mais rend le grand patrimoine documentaire, littéraire et éducatif accessible à un plus large public de lecteurs.

08/08/2022, 09:29

ActuaLitté

Julien Roche, de l'université de Lille, devient président de LIBER Europe 

LIBER Europe, la Ligue des Bibliothèques Européennes de Recherche est une organisation rassemble plus de 400 bibliothèques nationales, spécialisées ou universitaires de 40 pays différents. Elle vient de procéder au renouvellement de différents membres.

04/08/2022, 12:00

ActuaLitté

Bibliothèques : le Pass Culture “élargit le champ des possibles” des jeunes

Précédé par un plébiscite des jeunes de 18 ans et un succès certain en librairies, le Pass Culture entend désormais développer ses offres gratuites. En somme, sortir du seul prisme de la consommation pour instaurer des habitudes et faire connaitre d'autres lieux, ainsi que leur programmation. Les bibliothécaires, à ce jour, se montrent particulièrement enthousiastes.

28/07/2022, 11:53

ActuaLitté

L'Unesco et l'IFLA signent un nouveau manifeste pour les bibliothèques

Outil de défense des missions, des moyens et du rôle des bibliothèques publiques, le manifeste de l'IFLA (Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques) et de l'Unesco circule dans le milieu professionnel depuis 1994. Une longévité qui appelait aussi une mise à jour.

27/07/2022, 12:01

ActuaLitté

Écoresponsabilité et écologie au sein des bibliothèques

Au même titre que les éditeurs ou les libraires, les bibliothécaires s'interrogent depuis quelques années sur l'impact environnemental de leur activité et leur rôle en matière d'information sur la situation écologique. La création d'une commission « Bibliothèques vertes » au sein de l'Association des Bibliothécaires de France vient poursuivre cette réflexion.

22/07/2022, 15:25

ActuaLitté

Oklahoma : les bibliothécaires sommés de ne plus évoquer l'avortement

Dans plusieurs États, la révocation du droit américain à l'avortement fait d'ores et déjà des victimes. L'accès à des solutions médicales et sécurisées se restreint, tout comme celui à l'information. Dans l'Oklahoma, une note interne ordonne ainsi aux bibliothécaires de ne plus renseigner les usagers sur les solutions d'avortement, et même de ne plus utiliser le terme « avortement ».

22/07/2022, 10:46

ActuaLitté

En 2021, la fréquentation de la BnF toujours en souffrance

La Bibliothèque nationale de France a vécu quelques mois mouvementés, avec un mouvement de grève très suivi, mais le dernier rapport d'activité porte sur l'année 2021. Celle-ci, malgré la levée de restrictions mises en place pendant la crise sanitaire, voit la fréquentation de l'établissement toujours à la traine par rapport à 2019.

21/07/2022, 16:12

ActuaLitté

Milan accueille une Bibliothèque européenne d'information et de culture

À Milan, à Porta Vittoria, un nouveau laboratoire culturel sera construit d’ici la fin de l’année 2026, grâce aux fonds du Plan national de relance et de résilience (PNRR). Nom de code : Beic, pour Bibliothèque européenne d’information et de culture. Et une conception particulièrement soignée.

20/07/2022, 11:16

ActuaLitté

Bibliothèques et librairies, le rêve des usagers de centres-villes

L'institut d'études de marché CSA a réalisé, pour l'association Centre-ville en mouvement, le 7e baromètre du centre-ville et des commerces. Un outil qui évalue le regard des Français sur le cœur de ville, ses services, ses commerces, mais aussi leurs attentes en la matière. Il apparait que les bibliothèques et les librairies font largement rêver les personnes interrogées...

19/07/2022, 17:02

ActuaLitté

Un kiosque de livres en libre service dans un centre hospitalier

Nedap, société spécialisée dans les solutions RFID au sein des bibliothèques, a installé une machine un peu particulière au centre hospitalier de Dunkerque (Hauts-de-France) : un kiosque à livres en libre service, doté de casiers intelligents. Celui-ci permet de déplacer une partie du catalogue des bibliothèques de la communauté urbaine de Dunkerque au sein de l'équipement hospitalier, pour le personnel, les patients et les visiteurs.

19/07/2022, 15:18

ActuaLitté

Nommée d'après un nazi notoire, une bibliothèque change de nom

La bibliothèque de l'Université de l'État de Californie ne portera plus le nom d'Henry Miller Madden. Cet ancien bibliothécaire du campus de Fresno s'est révélé être un sympathisant nazi et un antisémite assumé, a révélé une enquête interne après l'étude de ses archives personnelles. Au vu des preuves accumulées, les 25 membres du conseil d’administration de l'institution ont voté, le mercredi 13 juillet, le changement de nom.

19/07/2022, 12:58

ActuaLitté

Ukraine : des bibliothèques font parvenir des livres aux réfugiés

UkraineUnderAttack — Pour les réfugiés ukrainiens disséminés en Europe, conserver un contact avec la culture de leur pays constitue une difficulté majeure. Heureusement, des réseaux se sont mis en place pour créer ou renforcer le lien : plusieurs bibliothèques ukrainiennes font ainsi parvenir à des enfants et des adolescents des ouvrages, à travers un projet nommé « Les livres vous suivent ».

18/07/2022, 11:09

ActuaLitté

Au Kenya, une éditrice et une autrice font renaitre des bibliothèques 

Une éditrice, Angela Wachuka, et une autrice, Wanjiru Koinange, ont lancé en 2017, Book Bunk. L’ambition : Restaurer et préserver les trois vieilles bibliothèques publiques de la capitale kényane, Nairobi, ainsi que leur contenu. En parallèle, les deux passionnées de littérature souhaitent soutenir l’écrit et promouvoir le patrimoine local, et ce notamment grâce à la numérisation des archives. 

 

 

15/07/2022, 15:56

ActuaLitté

La BnF revient (un peu) sur sa réforme, avec 20 postes “supplémentaires”

Aux prises depuis plusieurs semaines avec une grève de ses agents et une fronde d'usagers, notamment de chercheurs et d'écrivains, la Bibliothèque nationale de France a fait marche arrière. Son projet de réforme touchait notamment aux délais de communication des documents. Mais le comité scientifique de l'institution en a revu les contours et, au passage, la BnF a obtenu la création de 20 postes supplémentaires.

02/07/2022, 09:48

ActuaLitté

Un papillon bleu pour représenter les bibliothèques françaises

À l'instar des pharmacies et autres bureaux de presse, les bibliothèques disposent désormais d'une enseigne nationale permettant de les identifier au premier coup d’œil, dans les villes. Le projet lauréat d'un appel lancé par l'interprofession et le ministère de la Culture avance donc un symbole dont l'aspect évoque un papillon bleu, chargé de significations.

30/06/2022, 10:10

ActuaLitté

La Bulle, tiers-lieu d'Annemasse, remarqué aux États-Unis

La Bulle, tiers-lieu culturel ouvert en mars 2020 à Annemasse (Haute-Savoie), a suscité l'admiration outre-Atlantique, où la structure a reçu un prix spécial décerné par l'association des bibliothécaires américains. Pour la première fois, un projet français a été distingué par une « Presidential Citation for Innovative International Library Projects ».

29/06/2022, 17:15

ActuaLitté

Les bibliothèques départementales, “agiles et adaptables” ?

L'Association des Bibliothécaires Départementaux (ABD), après deux années perturbées par la pandémie, annonce le retour de ses journées d'étude. Les 26 et 27 septembre 2022, au château de Chamerolles, sera ainsi discutée la capacité d'adaptation des bibliothèques départementales, évidemment mise à l'épreuve par la crise sanitaire.

28/06/2022, 13:37

ActuaLitté

Le prêt numérique en Europe, panorama et problématiques

Elle était présentée en avant-première lors du congrès annuel de l'Association des Bibliothécaires de France. L'étude sur le prêt numérique réalisée par le Bureau européen des associations de bibliothèques, de l'information et de la documentation (Eblida) est désormais publiée en intégralité. Ce panorama des systèmes de prêt se présente comme un rapport d'étape, pour faire le point sur la situation dans plusieurs pays de l'Union européenne.

28/06/2022, 12:28

ActuaLitté

À Marioupol, la bibliothèque d'une église orthodoxe incendiée

Marioupol, une des grandes villes martyres de la guerre menée par Vladimir Poutine en Ukraine, n'en finit pas de pleurer ses morts et de déplorer ses ruines. Dernier malheur en date : la destruction de tous les livres de la bibliothèque de l'église orthodoxe Pierre Le Grand (Petro Mohyla) de la ville par les forces d'occupation russes. Parmi ses ouvrages, des exemplaires uniques du patrimoine ukrainien à présent réduits en cendres.

27/06/2022, 17:01

ActuaLitté

États-Unis : multiplication des violences contre les bibliothécaires 

BookBanUSA — Rien ne va plus au pays du Premier Amendement : l’abrogation de l’arrêt Roe vs Wade de 1973, qui permettra à nouveau aux États américains de restreindre ou de criminaliser l’avortement, fait certes l’actualité chaude du moment. Elle s’inscrit en réalité dans un contexte de censure et de violence, inédit aux États-Unis ces derniers mois. Dans ce déchaînement prend aussi place une augmentation alarmante des agressions envers les employés et les usagers des bibliothèques. Une situation que dénonce l’American Library Association (ALA).

27/06/2022, 13:30

ActuaLitté

5 propositions pour une enseigne incarnant les bibliothèques

L'ADBGV, association des directrices et directeurs des bibliothèques municipales et groupements intercommunaux des villes de France, et d'autres organisations professionnelles avaient lancé un appel pour la réalisation d'une enseigne commune aux bibliothèques françaises. Un visuel bien particulier qui, à la manière des croix vertes pour les pharmacies, faciliterait la reconnaissance et l'usage des lieux de lecture publique. Cinq projets ont été retenus pour la phase de vote public.

21/06/2022, 17:01

ActuaLitté

Avant la France, Bruxelles inaugure une première bibliothèque autonome

Depuis le 1er juin, la bibliothèque Bruegel, à Bruxelles, accueille les usagers jusqu'à 22 heures, tous les jours, ce qui représente un élargissement conséquent de son amplitude horaire. Le dispositif Open+, du fabricant Bibliotheca, a été utilisé pour proposer des plages horaires où les usagers sont en autonomie dans l'établissement.

21/06/2022, 15:22

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Le prochain livre de George RR Martin boycotté, sur fond de racisme

Un souffle mortel de dragon s’est abattu sur l’auteur de Game of Thrones. Depuis le 21 août, HBO diffuse la série House of the Dragon, inspirée des ouvrages de Martin. Un préquel à la saga qui a fait la gloire du service de streaming et de l’actuel maître de la fantasy. Sauf que son prochain titre, The Rise of the Dragon, s’est pris un revers de flamme, option appel au boycott. Avec, sur ces réseaux honnis, des accusations de racisme qui pleuvent…

06/10/2022, 16:10

ActuaLitté

L'industrie de l'édition s'inquiète de son empreinte écologique

Le monde de l’édition s’engage à lutter contre le réchauffement climatique à l’échelle internationale. Le 4 octobre, l’accélérateur Publishing 2030 a vu le jour. Composée d’un groupe de 17 opérateurs du secteur du livre et avec le soutien de l’Union internationale des éditeurs (UIE/IPA) et de la Fédération des éditeurs européens (FEP), cette initiative s'accompagne d’un manifeste des plus équivoques.

06/10/2022, 15:31

ActuaLitté

Annie Ernaux reçoit le Prix Nobel de littérature 2022

L'Académie suédoise a mis fin au suspense annuel, ce jeudi 6 octobre 2022, en décernant le Prix Nobel de littérature à Annie Ernaux. L'autrice française devient la 17e femme à recevoir la prestigieuse récompense. Largement célébrée pour son œuvre à tendance autobiographique, Ernaux voit sa reconnaissance s'étendre un peu plus.

06/10/2022, 12:30

ActuaLitté

Iran : Mona Borzouei, arrêtée pour la lecture d'un poème

En Iran, le peuple s'est enflammé, en particulier et avant tout les femmes, pour protester contre la police politique. Celle-ci leur impose, notamment, le port du hijab et certains comportements liberticides. La mort de Mahsa Amini, arrêté par la « police de la moralité », avait mis le feu aux poudres. Mais la répression est sévère.

06/10/2022, 11:53

ActuaLitté

Ukraine : Volodymyr Zelensky s'adressera à l'industrie du livre, à Francfort

UkraineUnderAttack / FBM22 — Le jeudi 20 octobre prochain, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'adressera par visioconférence à l'industrie mondiale du livre, réunie lors de la Foire de Francfort. Son intervention sera suivie par celle de Mariya Gabriel, commissaire européenne à l'Éducation, à la Culture, au Multilinguisme et à la Jeunesse.

06/10/2022, 11:50

ActuaLitté

Florence Philbert prend la tête de la DGMIC

Jean-Baptiste Gourdin, dès ce 10 octobre 2022, cédera sa place à Florence Philbert, qui deviendra ainsi directrice générale des médias et des industries culturelles. La proposition de Rima Abdul-Malak a été acceptée en Conseil des ministres, ce 5 octobre.

06/10/2022, 09:51

ActuaLitté

Le Petit Tintin : une collection parodique de Qui-Vous-Savez

Ils sont joueurs aux éditions Parodisiaques — et probablement un peu rêveurs. Mais publier une nouvelle parodie de Bob Garcia, l’homme sur qui Moulinsart a mobilisé tous les tueurs à gage de la planète, autour de Tintin, voilà qui a de la gueule. Une collection, baptisée Le Petit Tintin, vient d’apparaître, avec le dessin de Philippe Chapelle. Le tout, pour les enfants dès 3 ans.

06/10/2022, 09:27

ActuaLitté

Pierre Coursières : 20 années de Furet, “une sacrée aventure”

Le groupe Nosoli (Furet du Nord - Decitre) connaît une activité riche ces derniers temps : l’arrivée d’un nouvel actionnaire aura conduit à remanier l’organigramme. Et en parallèle, le rachat de Chapitre.com donne du pain sur la planche. C’est dans ce contexte que Pierre Coursières a définitivement transmis le témoin à Cyril Olivier, ce 5 octobre.

06/10/2022, 09:23

ActuaLitté

Des remises empoisonnées qui mettront les “librairies romandes à genoux”

Prendrait-on les libraires romands pour des canards sauvages ? Ou la clientèle des lecteurs pour des perdreaux de l’année ? Les diffuseurs français font pleuvoir les remises à destination des commerces, sur les titres de leurs catalogues. Et ce, alors qu’une plainte pour distorsion de la concurrence vise le groupe Madrigall, déposée par le PDG de l’enseigne Payot.

05/10/2022, 16:38

ActuaLitté

Vente d'Editis : la notification de Vivendi à l'Europe tarde à venir...

Le coup de tonnerre de la fin juillet laisse perplexes les observateurs. En annonçant la vente d’Editis, pour simplifier le rachat du groupe Lagardère, Vivendi appliquait une stratégie connue et éprouvée. « Il a été indiqué durant un call analyst qu’une notification à la CE interviendra en septembre », assurait le groupe ce 28 juillet. Mais septembre est passé…

05/10/2022, 12:53

ActuaLitté

Archives classées : Trump appelle la Cour suprême à l'aide

Nouvel épisode dans la saga autour du comportement débonnaire de Donald Trump avec les archives américaines. L'ex-président, alors que son mandat arrivait à son terme, n'avait pas restitué tous les documents à l'administration — pire encore, certains d'entre eux étaient classés secret défense. Le milliardaire en appelle désormais à la Cour suprême, et dénonce toujours un complot contre sa personne.

05/10/2022, 12:37

ActuaLitté

Décès de l'artiste sud-coréen Kim Jung Gi

« C’est avec une immense tristesse que nous vous faisons part du décès de Kim Jung Gi lundi soir à Paris. L’artiste sud-coréen, qui faisait l’objet d’une exposition à la galerie, est parti des suites d’une crise cardiaque à l’âge de 47 ans. Sa disparition brutale s’oppose au bonheur immense qu’il nous apportait. Elle nous laisse sans voix. »

05/10/2022, 11:19

ActuaLitté

Scholastique Mukasonga finaliste des National Book Awards 2022

Les National Book Awards, décernés chaque année par la National Book Foundation, célèbrent la littérature américaine, en récompensant un roman, un recueil de poésie, un essai, un livre jeunesse et un ouvrage traduit d'une langue étrangère. Dans cette dernière catégorie, l'autrice franco-rwandaise Scholastique Mukasonga fait partie des finalistes, avec Kibogo, traduit en anglais par Mark Polizzotti.

05/10/2022, 10:21

ActuaLitté

Guerre en Ukraine : vers une censure chinoise plus sévère ?

La censure chinoise s'impose sur les productions nationales et les œuvres importées dans le pays. Mais, plus récemment, elle s'est aussi appliquée aux Mémoires d’une femme juive, refusés par l'imprimeur... L’éditeur de livres hassidiques Dovid Zaklikowski s’était tourné vers la société chinoise 1010 Printing, avec laquelle il travaille régulièrement. Si le texte avait d’abord été accepté par la censure locale, un mois plus tard, il lui est signifié que le témoignage ne sera pas imprimé en Chine. Les raisons ? L’anticommunisme supposé de l’ouvrage et le conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine...

05/10/2022, 09:45

ActuaLitté

Le livre, toujours plus dynamique dans la région Bretagne

L'agence Livre et Lecture en Bretagne propose un nouveau bilan de la vie du livre dans la région administrative, et les chiffres 2022 confirment le dynamisme du livre sur le territoire. Tous les compteurs sont à la hausse, avec, notamment, 173 librairies indépendantes et 1001 bibliothèques municipales.

04/10/2022, 17:02

ActuaLitté

L'écrivain roumain Mircea Cărtărescu honoré à la Foire de Guadalajara

L'écrivain roumain Mircea Cărtărescu a reçu le Prix FIL de littérature, décerné à l'occasion de la Foire du Livre de Guadalajara, au Mexique. Cette prestigieuse récompense salue un « auteur aux multiples facettes », dont la prose « combine des éléments réalistes et fantastiques ».

04/10/2022, 12:58

ActuaLitté

Dargaud Suisse annonce une baisse du prix pour ses livres

La révolte — ou la décolonisation, c’est selon… – a conduit à quelques ajustements. Suite à la plainte déposée pour distorsion de concurrence, par l’enseigne de librairies suisses romandes Payot, les distributeurs français réfléchissent. Et Dargaud Suisse, diffuseur et distributeur, est le premier à réagir.

04/10/2022, 12:14

ActuaLitté

Des auteurs dénoncent les “intimidations” de l'édition contre les bibliothèques

Le procès intenté à la plateforme Internet Archive par plusieurs éditeurs américains semblait recevoir l'assentiment des auteurs : des ouvrages diffusés sans autorisation par la bibliothèque en ligne, voilà qui n'arrange personne. Plusieurs centaines d'auteurs et d'autrices font toutefois entendre un autre discours, dans une lettre ouverte, et se rangent du côté d'Internet Archive et des bibliothèques...

04/10/2022, 12:07

ActuaLitté

Traqueur de génome, Svante Paäbo devient prix Nobel de Médecine

« En révélant les différences génétiques qui distinguent tous les humains vivants des hominidés disparus, ses découvertes ont donné la base à l'exploration de ce qui fait de nous, humains, des êtres aussi uniques », a déclaré l’Académie Nobel, en consacrant le professeur Svante Pääbo.

04/10/2022, 09:20

ActuaLitté

Déclaration Mondiacult : l'Unesco fait de la culture un “bien public mondial”

150 pays, dont 135 représentés par leurs ministres de la Culture, ont adopté une déclaration commune, le vendredi 30 septembre dernier, après plusieurs jours de débats et d'échanges. Celle-ci proclame que la culture est un « bien public mondial », et insiste sur le fait qu'il est plus que nécessaire de l'inclure au sein des Objectifs de Développement durable de l'Organisation des Nations unies.

03/10/2022, 17:27

ActuaLitté

Le chef Glenn Viel publie son premier livre, sans recettes ni conseils

Un ovni. Dans l’univers des livres de cuisine, Dans la tête de Glenn Viel est un ouvrage extraterrestre. Il ne compte aucune recette au sens strict, ne raconte pas la vie du chef, ne donne aucun conseil. En revanche, il offre l’occasion inédite de pénétrer dans le cerveau de ce chef trois étoiles, également connu pour sa place de jury de Top Chef… Un bijou pour amateurs de haute gastronomie.

03/10/2022, 12:01

ActuaLitté

Chapitre.com intègre le groupe Furet du Nord - Decitre

Sans trop de surprise au terme de l’audience qui s’était déroulée le 19 septembre dernier, le groupe Nosoli (Furet du Nord - Decitre), a obtenu le rachat de Chapitre.com. Placé en redressement judiciaire mi-juillet, le site de e-commerce (ainsi que l’entrepôt associé à Lamnay, dans la Sarthe) rejoindra le groupe basé à Lille. 

01/10/2022, 11:00

ActuaLitté

Karine Pansa prend la tête de l'Union internationale des éditeurs

Bodour Al Qasimi a ouvert sa dernière assemblée générale de l'Union internationale des éditeurs en tant que présidente de l'organisation. Elle laisse en effet sa place, comme le veulent les statuts de l'organisation, à sa vice-présidente, Karine Pansa (Girassol Brasil Edições, Brésil).

30/09/2022, 15:10

ActuaLitté

Russie : un poète battu et violé suite à la lecture d'un texte anti-guerre

En Russie, la répression à l’encontre des discours antiguerre se poursuit. Ce mercredi, le tribunal du district de Tverskoy à Moscou a prononcé l’incarcération provisoire de trois jeunes poètes pour une durée de deux mois. Ces derniers ont été arrêtés suite à leur participation au rassemblement des lectures du poète Maïakovski du 25 septembre dernier.

30/09/2022, 14:37

ActuaLitté

Quand Donald Trump insultait copieusement Angela Merkel

Confidence Man, c’est 607 pages dédiés à l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, par la journaliste du New York Times Maggie Haberman. On y découvre la description des rapports du milliardaire avec ses collaborateurs, ses assistants, les membres du Congrès ou encore les grands dirigeants mondiaux. Se révèle un personnage erratique, entre séduction, cruauté et amateurisme, n’hésitant pas à être véritablement grossier...

30/09/2022, 11:37

ActuaLitté

Antitrust : les plaintes contre Amazon et les éditeurs classées sans suite

Amazon et les cinq plus importants groupes d'édition américains faisaient l'objet de deux plaintes pour distorsion de concurrence, accusés d'avoir conclu des accords aboutissant à un contrôle des prix des livres imprimés comme numériques. Les deux plaintes ont été classées sans suite par un juge fédéral, ce 29 septembre. 

30/09/2022, 11:33

ActuaLitté

Zimbabwe : l'autrice Tsitsi Dangarembga jugée coupable d'“incitation à la violence”

L'autrice Tsitsi Dangarembga et sa coaccusée Julie Barnes ont été reconnues coupables d'« incitation à la violence » pour leur participation à une manifestation pacifique en juillet 2020, au Zimbabwe. Les deux femmes ont été condamnées à 6 mois de prison avec sursis, assortis d'une amende de 70.000 $ zimbabwéens, soit 200 € environ. 

30/09/2022, 10:31

ActuaLitté

Victor Hugo, parmi les figures de l'Histoire que les Français préfèrent

Si l’on évoque en riant sous cape le « Roman national », la question de l’Histoire, que malmènent révisionnistes et fake news semble cruciale. Comprendre le présent, et anticiper l’avenir, à la lumière du passé, certes : mais quelle relation les Français entretiennent-ils à l’égard du temps d’avant ?

29/09/2022, 12:36

ActuaLitté

Mexique : la Foire du livre de Monterrey s'invite sur TikTok

La foire internationale du livre de Monterrey (FILMTY) au Mexique aura lieu du 8 au 16 octobre prochain à Cintermex. Elle sera la première au monde à faire le lien entre la littérature et le réseau social TikTok. La manifestation mêlera ainsi évènement physique et numérique.

29/09/2022, 12:33

ActuaLitté

Tom Hanks sort son premier roman en 2023  

Le double oscarisé, Tom Hanks, n’est plus seulement l’un des plus importants acteurs américains des dernières décennies, c’est également un auteur. En effet, en mai prochain, sortira chez Penguin Random House (PHR), le nouveau livre du comédien, après la publication d’un premier recueil de nouvelles en 2017, Question de caractère (trad. Charles Recoursé), paru en France au Seuil. En connaisseur, il racontera cette fois-ci les turpitudes d’une super-production hollywoodienne, inspirée d’une bande dessinée autour d’un soldat pendant la Seconde Guerre mondiale. Tout un programme.

29/09/2022, 12:26

ActuaLitté

Alessandro Baricco revient sur scène après la maladie

Alessandro Baricco est revenu sur scène début septembre, après une période d’absence due à une leucémie. La scène, qui l’a chaleureusement accueilli, était celle de Mantoue, la ville où se tient en septembre le Festivaletteratura, l’un des plus grands festivals littéraires d’Italie. Ce fut également l’occasion d’une conférence de l’écrivain sur Beppe Fenoglio, auteur dont on célèbre cette année le centenaire de la naissance. 

29/09/2022, 11:40

ActuaLitté

Michel Pinçon, sociologue et critique de la grande bourgeoisie

Le sociologue Michel Pinçon, ancien directeur de recherche au CNRS, est décédé à l’âge de 80 ans des suites de la maladie d’Alzheimer. En duo avec son épouse, Monique Pinçon-Charlot, ils ont écrit « vingt-sept livres à quatre mains » sur la haute bourgeoisie et les inégalités sociales. 

28/09/2022, 17:22

ActuaLitté

Festivals, accessibilité, diffusion : le Livre dans le budget 2023

Le ministère de la Culture bénéficie en 2023 d'un budget en hausse, arrêté à 4,2 milliards € dans le projet de loi de finances pour 2023, en hausse de 271 millions € par rapport à celui de l'année précédente. Dans la foulée de l'année consacrée à la lecture, grande cause nationale, le ministère annonce plusieurs postes de dépense liés au livre.

28/09/2022, 16:11

ActuaLitté

Meghan se voyait déjà en haut de l'affiche, façon Beyoncé

On ne sait plus rien, et l’édition en perd son latin : Harry a-t-il ou non insisté auprès de son éditeur pour que ses Mémoires sortent en 2022 ? Des sources affirment que non. D’autres assurent que la première version du livre était un peu trop « à l’eau de rose » et qu’il fut demandé une révision. Ô incertitudes… « Quousque tandem abutere, Harry, patientia nostra ? », se serait écrié Cicéron…

28/09/2022, 14:31

ActuaLitté

Une librairie, comme un livre tombé du ciel au bord d'un lac

Le cabinet MUDA Architects a signé une réalisation d’exception, pour la librairie Citic Bookstore, près du lac Xinglong (province du Sichuan, centre-ouest de la Chine). Dans la ville de Chengdu, cette librairie offre un regard inédit, symbolisant, par son toit, un livre renversé. Le tout avec des fenêtres qui plongent pour partie sous l’étendue d’eau…

28/09/2022, 14:28

ActuaLitté

James Patterson donne 5,3 millions de dollars : “On m'a appris à rendre”

L'écrivain américain James Patterson, considéré comme l'auteur le plus riche du monde depuis plusieurs années, a réalisé plusieurs donations, pour atteindre un total de 5,3 millions $, environ 5,5 millions €. Il a notamment donné 2 millions $ à l'organisation non gouvernementale PEN America, qui œuvre pour la liberté d'expression des auteurs aux États-Unis et dans le monde.

28/09/2022, 12:50