#Archives

“La réouverture des bibliothèques est totalement irréaliste et irresponsable”

La réouverture des bibliothèques pose un sérieux problème, souligne le syndicat SUD. Apprenant le 28 avril d’Edouard Philippe le programme d’un retour à l’activité le 11 mai, les bibliothécaires sont perdus. Pourquoi des classes avec seulement 15 enfants « volontaires » ou des rassemblements extérieurs avec 10 personnes, mais des lieux de prêts largement accessibles ?

Le 04/05/2020 à 10:31 par Clément Solym

30 Réactions |

Publié le :

04/05/2020 à 10:31

Clément Solym

30

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Charlotte Henard, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)

SUD évoque « l’effarement » des personnels face à ce « haut niveau d’improvisation de l’exécutif, depuis le début de cette crise sanitaire ». La CGT Culture expliquait récemment qu’à Paris, les établissements n’accueilleront personne, pas plus le 11 que le 12, ni même le 13 mai. En effet, « seuls les chefs d’établissements et leurs adjoints réintègreront au préalable les locaux pour accueillir les services de remise en état technique des bâtiments (ascenseur, ventilation, nettoyage et autres) une étape qui prendra forcément plusieurs jours ».

D’autre part, il sera nécessaire de restructurer le fonctionnement des lieux, « un délai minimum de quelques semaines ». À cela s’ajoutent des questions liées aux transports en Île-de-France, qui seraient interdits « à la majorité des usagers avec les nouvelles règles de “distanciation sociale”, qui impliquent la moitié des sièges neutralisés et un marquage au sol », comme l’indiquait le Premier ministre.

En l’état, reprend SUD, les bibliothèques « n’envisageaient qu’une réouverture très partielle avec des services adaptés ». Et de s’opposer fermement « à cette consigne irresponsable et fallacieuse ». Mettre en balance le service public et la santé des usagers, autant que celle des personnels n’est pas acceptable : « En l’état actuel du risque pandémique non maîtrisé, nous revendiquons le maintien de la fermeture aux publics des bibliothèques et médiathèques en France », note leur communiqué. 

Et de lister l’ensemble des mesures à instaurer avant toute remise en place des services de prêts ou consultation de documents : 

• aucune reprise de travail sans que les mesures de sécurité sanitaire soient mises en place, telles que des tests systématiques et répétés ;

• la mise à disposition de gants, de masques, de gel hydroalcoolique, de produits nettoyants pour les ouvrages, documents et matériels... en quantité suffisante ;

• aucune réouverture des bâtiments au public dans l’immédiat, mais plutôt la proposition d’autres services permettant l’accès aux collections, sans contact direct avec les usagers ;

• des projets de réouverture à construire en concertation avec les équipes concernées en impliquant systématiquement tous les agents et leurs représentants ;

• et par conséquent la mobilisation des instances représentatives du personnel, tels les CHSCT et CT, pour l’élaboration et le suivi des plans de reprise d’activité ;

• les aménagements nécessaires à la mise en place des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale ;
la garantie de la sécurité sanitaire des agents dans le traitement de la chaîne du livre et leur activité quotidienne ;
la mise en œuvre des plannings de rotation des agents pour tenir compte de l’augmentation de la fatigue liée au surcroît de vigilance ;

• faute de mieux, de privilégier le travail à distance avec le matériel adéquat ou de maintenir les agents en ASA en cas de fragilité ou de garde d’enfants ;

• une reprise progressive qui ne doit concerner que le nombre d’agents strictement nécessaire au fonctionnement des services proposés ;

• aucune augmentation des horaires de travail des personnels ni aucun élargissement des horaires d’accès à la bibliothèque ;

• des aménagements qui permettent aux agents de se rendre sur leur lieu de travail dans les conditions de sécurité maximum ;

• des droits identiques, que ce soit en matière de protection de la santé ou de rémunération, pour tous les agents mobilisés, titulaires, contractuels et vacataires ;

• une vigilance particulière des collectivités sur les conditions de travail des intervenants extérieurs, en conformité à la situation actuelle.

Le droit de retrait sera exercé si les conditions ne sont pas réunies, et des préavis de grève sont d’ores et déjà déposés pour faire face, et s’assurer que les équipes soient entendues. SUD poursuit : « Dans un contexte de reprise de l’activité alors que la pandémie est loin d’être terminée, la réouverture des bibliothèques et autres lieux culturels, encouragée par Édouard Philippe est totalement irréaliste et irresponsable. »

L’urgence manifestée par le gouvernement à vouloir rouvrir les bibliothèques « coûte que coûte », devient ainsi incompréhensible. Le syndicat conclut : « Cela ne peut se faire ni au prix de la santé des agents et des usager.es, ni pour redorer l’image de quelques politiques et élus, ni par excès d’autoritarisme ! Leur urgence n’est pas la nôtre ! »

30 Commentaires

 

Gipeo

05/05/2020 à 15:54

Formidable ! Personne n'avait jamais envisagé que le confinement finirait un jour, que les usagers retrouveraient les bibliothèques ! Bien sûr, on attendait que les consignes viennent d'en haut et quand elles viennent, on hurle à l'autoritarisme.. C'est poignant, cette mauvaise foi ! Là-dessus, vous nous remettrez bien une petite grève - attention, là, vous risqueriez ne n'être plus payés ! Alors, un droit de retrait ? Vous l'aviez deviné ? Mon âme de bibliothécaire, militant de la lecture publique, bout de colère à lire de telles âneries...

Marthe

11/05/2020 à 13:05

Je suis bien d'accord avec vous ! J'ai une amie intendante dans un collège, ça fait des semaines qu'elle prépare la rentrée avec ses équipes, ils ont même chroométré le temps pour nettoyer et désinfecter une classe.
Là, on sent nettement que le personnel était démobilisé, aucune anticipation. J'ai un peu honte, au nom de mon papy qui était un militant du rôle social des bibliothèques...

Mikaël

05/05/2020 à 17:05

Il ne me semble pas que le gouvernement veuille rouvrir les bibliothèques « coûte que coûte ». Il a juste dit qu'elle peuvent rouvrir...

bloup

06/05/2020 à 07:54

En réponse à Mikaël, c'est pourtant ce que les lecteurs ont entendu...EUX!! Et c'est aussi ce que beaucoup de tutelles vont faire malheureusement. Rouvrir les portes des structures, en mettant au mieux du gel à l'entrée et des masques et Basta...advienne que pourra...

Mikaël

06/05/2020 à 14:31

La plupart de mes collègues trouvent que la lecture publique est essentielle mais ils reprochent aux élus de vouloir que ce service reprenne le plus rapidement... Je rejoins Gipeo sur l'aspect "Mauvaise fois" de beaucoup de mes collègues... Les conditions ne sont pas réunies ? C'est trop tôt ? Il faut plus de temps pour préparer la réouverture ? Allons, soyons cohérents et honnêtes : cela fait maintenant 7 ou 8 semaines que les bibliothèques sont fermées. Sans accueil de publics et sans activités jusqu'à la rentrée, je pense que chaque établissement a largement eu le temps de préparer la reprise en élaborant plusieurs scénarii. Si ce n'est pas le cas, c'est dommage mais ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même...

Marthe

11/05/2020 à 20:54

Tout-à-fait d'accord ! Le 11 mai n'est pas le lendemain du 17 mars ?

Gipeo

06/05/2020 à 09:31

Deux choses : il n'y a jamais eu de consigne d'ouverture "coûte que coûte". Affirmer cela est un détournement fallacieux du "quoi qu'il en coûte" invitant au contraire au respect strict des consignes sanitaires.
D'autre part organiser une reprise contrôlée des bibliothèques, c'est tout à fait possible, en limitant le nombre des entrées, de doter personnel et usagers de masques, de désinfecter les documents rentrant(ce que certaines bibliothèques font sans attendre le Covid19, etc.
Les bibliothèques sont indispensables à la vie citoyenne d'un pays. Tout doit être fait, et d'abord par les bibliothécaires eux-mêmes, pour que ce service public reprenne, dans des conditions sanitaires à définir entre professionnels et collectivités, mais reprenne au plus vite !

Enmanquedemediatheque

09/05/2020 à 02:05

Je n'en attendais pas moins de SUD. Grève, droit de retrait, jamais à court d'idées pour s’arrêter de travailler mais quand il s'agit de reprendre, on ne se bouscule pas...le travail des caissières de supermarché, c'est possible mais pas des bibliothécaires quand même...Depuis le 13 mars, vous n'allez pas me dire que personne, ni direction, ni employés, ni syndicats n'ont réfléchi une seconde à la réouverture, histoire d'être prêts à temps. A moins que vous comptiez rester confiné jusqu'à la retraite ? Des informations de la part de la Mairie de paris seraient désormais bienvenues également.

bloup

09/05/2020 à 09:41

Alors je ne suis ni syndiquée ni gréviste.Mais le message ne s'adressait peut être pas à moi! Et ne vous inquiétez pas, j'a eu effectivement la possibilité de télétravailler et de prévoir un service pour le public. Je vous invite juste cordialement à prendre les réalités de terrain des petites et moyennes communes (et oui tout ne se résume pas à Paris). Tout le monde ne bénéficie pas d'une équipe...tout le monde n'a pas une mairie qui a déjà des masques, installés des plexis (comme pour les caissières). Les lecteurs veulent une reprise oui ! mais ils souhaitent aussi être assurés que les mesures sanitaires seront prises. Maintenant dans les mêmes réalités de terrain, sachez qu'en tant que fonctionnaire nous sommes aussi appelé à nous occuper de groupes dans le cadre de l'ouverture des classes, et parfois au nettoyage des locaux, en même temps que notre travail de bibliothécaire.

droit de retrait ou grève

09/05/2020 à 19:17

On nous sucre la cinquième semaine de congés payés alors qu'on a continué par télétravail.
On nous fait du chantage à la prime et au RI.
Si en plus c'est pour se taper les no life qui comprennent pas qu'il n'est pas condition que d'un virus, mais des conditions de travail et de destructions de nos conquêtes sociales, qu'on était déjà pour certains en grève contre la reforme des retraites et qu'on bosse par pour la gloire mais pour payer des factures même si on aime notre métier... Bah c'est clair que l'ouverture va pas être un chemin tranquille.
Allez Gipeo profite de ta retraite et mets bien ton masque.
Et au fait grève des loyers !!

Marthe

11/05/2020 à 13:07

J'aimerais bien savoir comment on fait du télétravail en bibliothèque quand on n'accueille pas les usagers et qu'on n'a pas de contact avec les livres ! Sérieux, expliquez-moi.

bloup

11/05/2020 à 19:27

Venez faire un stage dans une médiathèque, on vous expliquera ! Vous avez une vision bien à jour du métier à ce que je lis. Notre travail ne se limite pas à l'accueil des lecteurs...ou plus complet il y a même des études pour cela. Un DUT par exemple ?

Marthe

11/05/2020 à 20:51

Je n'ai pas parlé que de l'accueil, c'est facile de caricaturer.
Et vous n'avez pas répondu à ma question : que faites-vous en télétravail ? Je suis vraiment désireuse d'apprendre.

Sissoux

12/05/2020 à 00:27

Bonjour Marthe. En toute cordialité, je suis bibliothécaire et je vous explique un peu notre télétravail : sélectionner des ressources numériques accessibles et en informer les usagers, traiter (couvrir, cataloguer…) les documents achetés récemment, passer les commandes suivantes de documents et de fournitures, faire les déclarations annuelles obligatoires de nos achats (pour le paiement du droit de prêt), suivre les marchés publics en cours ou préparer les suivants, remplir les bilans annuels obligatoires, faire les demandes de subventions pour les projets concernés, préparer les futures animations, anticiper la future réouverture en préparant plusieurs scénarii possibles, répondre à des demandes de réservations par téléphone et mail pour ensuite livrer les lecteurs à domicile ou en drive (pour les bibliothèques qui l'ont mis en place). Je connais également des collègues qui se filment en lisant des albums pour les enfants et mettent les vidéos en ligne, ou qui font la lecture par téléphone à des personnes âgées. J'oublie sans doute d'autres choses, avec tout ça on est déjà bien occupés… Hé hé, oui, bibliothécaire c'est un métier avec une grande partie de travail interne, invisible du public ! :) :-) Et quand un bibliothécaire aime son métier, il trouve toujours de quoi s'occuper ! Passez une bonne journée.

Mikaël

12/05/2020 à 01:16

Je réponds à la place de Bloup qui visiblement n'a pas de réponse... De la com', la prépa de la saison prochaine, de la veille documentaire, du developpement de projet, de la recherche de ressources numériques pour les lecteurs, des réunions Zoom et la préparation du déconfinement...
Le télétravail a cependant rapidement trouvé ses limites ! Sans public, animation, fournisseurs (les librairies étaient fermées), mon temps plein présentiel s'est vite transformé en mi-temps de télétravail. Et je défie n'importe quel bibliothécaire d'affirmer avoir fait autant d'heures en télétravail qu'en présentiel. Je n'ai donc aucun problème à travailler un peu plus pour la reprise et les lecteurs impatients à juste titre !
Et Macron, je m'en fout ! Il n'a rien à voir la dedans !

Nat

12/05/2020 à 20:42

Mme‌ ‌Marthe,‌ ‌je‌ ‌vais‌ ‌prendre‌ ‌quelques‌ ‌minutes‌ ‌pour‌ ‌vous‌ ‌expliquer....Puisque‌ ‌vous‌ ‌avez‌ ‌l’air‌ ‌de‌ ‌sérieusement‌ ‌vous‌ ‌interroger…‌ ‌
Responsable‌ ‌d’un‌ ‌service‌ ‌Culture‌ ‌et‌ ‌Médiathèque‌ ‌dans‌ ‌une‌ ‌commune‌ ‌de‌ ‌3000‌ ‌habitants.‌ ‌
Mise‌ ‌en‌ ‌télétravail‌ ‌à‌ ‌partir‌ ‌du‌ ‌14‌ ‌mars.‌ ‌
J’ai‌ ‌d’abord‌ ‌terminé‌ ‌mon‌ ‌rapport‌ ‌d’activité‌ ‌(pas‌ ‌les‌ ‌statistiques…‌ ‌c’était‌ ‌déjà‌ ‌fait,‌ ‌mais‌ ‌le‌ ‌rapport‌ ‌d’une‌ ‌vingtaine‌ ‌de‌ ‌pages‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌rédige‌ ‌chaque‌ ‌année).‌ ‌J’ai‌ ‌fait‌ ‌également‌ ‌ma‌ ‌proposition‌ ‌de‌ ‌budget‌ ‌(6‌ ‌pages).‌ ‌j’ai‌ ‌ensuite‌ ‌procédé‌ ‌à‌ ‌toutes‌ ‌les‌ ‌annulations‌ ‌pour‌ ‌notre‌ ‌programmation‌ ‌culturelle‌ ‌jusqu’à ‌septembre (échange de mails, modification de tous nos agendas en ligne)...‌ ‌et‌ ‌d’autres‌ ‌petites‌ ‌choses‌ ‌que‌ ‌j’ai‌ ‌oublié...‌ ‌(communication, réponses aux mails, contact avec les fournisseurs pour les commandes en cours, et j'en passe...)

Ça‌ ‌c’était‌ ‌jusqu’au‌ ‌18‌ ‌mars.‌ ‌Ensuite,‌ ‌à‌ ‌partir‌ ‌de‌ ‌cette‌ ‌date,‌ ‌j’ai‌ ‌commencé‌ ‌une‌ ‌newsletter‌ ‌QUOTIDIENNE‌ ‌(elle‌ ‌ne‌ ‌s’est‌ ‌arrêtée‌ ‌qu’un‌ ‌seul‌ ‌jour,‌ ‌le‌ ‌1ᵉʳ‌ ‌mai)‌ ‌
Dans‌ ‌cette‌ ‌newsletter,‌ ‌je‌ ‌donnais‌ ‌chaque‌ ‌jour‌ ‌4‌ ‌ou‌ ‌5‌ ‌activités‌ ‌pour‌ ‌adultes,‌ ‌4‌ ‌ou‌ ‌5‌ ‌pour‌ ‌enfants.‌ ‌TOUTES‌ ‌vérifiées‌ ‌(qualité,‌ ‌pas‌ ‌de‌ ‌truc‌ ‌commerciaux,‌ ‌pas‌ ‌de‌ ‌trucs‌ ‌qui‌ ‌demandent‌ ‌de‌ ‌s’inscrire,‌ ‌gratuité‌ ‌etc.)‌ ‌
En‌ ‌veillant‌ ‌bien‌ ‌à‌ ‌ce‌ ‌que‌ ‌les‌ ‌propositions‌ ‌varient chaque jour‌ ‌et‌ ‌proposent‌ ‌un‌ ‌ensemble‌ ‌varié‌ ‌pour‌ ‌tous‌ ‌les‌ ‌goûts‌ ‌(ça‌ ‌vous‌ ‌semble‌ ‌peut-être‌ ‌rien…‌ ‌je‌ ‌peux‌ ‌vous‌ ‌dire‌ ‌que‌ ‌même‌ ‌pour‌ une‌ ‌geek‌ ‌comme‌ ‌moi,‌ ‌c’est‌ ‌minimum‌ ‌2‌ ‌jours‌ ‌entiers‌ ‌de‌ ‌boulot‌ ‌pour‌ ‌une‌ ‌semaine‌ ‌complète‌ de‌ ‌newsletters.‌ ‌et,‌ ‌j’ai‌ ‌bien‌ ‌dit‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌geek,‌ ‌j’ai‌ ‌un‌ ‌très‌ ‌bon‌ ‌ordi‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌maison,‌ ‌la‌ ‌fibre,‌ ‌et‌ ‌je suis‌ ‌super‌ ‌à‌ ‌l’aise‌ ‌avec‌ ‌un‌ ‌clavier‌ ‌entre‌ ‌les‌ ‌mains-‌ ‌2‌ ‌jours‌ ‌de‌ ‌boulot‌ ‌sans‌ ‌compter‌ ‌le‌ ‌partage‌ !).‌ ‌ ‌
Chaque‌ ‌newsletter‌ ‌a‌ ‌été‌ ‌envoyée‌ ‌par‌ ‌mail‌ ‌chaque‌ ‌matin‌ ‌à‌ ‌350‌ ‌personnes‌ ‌environ…‌ ‌mais‌ ‌
pas‌ ‌en‌ ‌une‌ ‌fois…‌ ‌ça‌ ‌aurait‌ ‌été‌ ‌très‌ ‌facile.‌ ‌Notre‌ ‌messagerie‌ ‌n’étant‌ ‌pas‌ ‌performante,‌ ‌les‌ envois‌ ‌devaient‌ ‌se‌ ‌faire‌ ‌par‌ ‌petits‌ ‌groupes…‌ ‌Ensuite‌ ‌poster‌ ‌les‌ ‌mêmes‌ ‌infos‌ ‌(en‌ ‌HTML,‌ ‌sinon‌ ‌c’est‌ ‌trop‌ ‌facile,‌ ‌c’est‌ ‌pas‌ ‌marrant‌ ‌!)‌ ‌sur‌ ‌le‌ ‌site‌ ‌de‌ ‌ma‌ ‌commune.‌ ‌ ‌
Ensuite‌ ‌poster‌ ‌sur‌ ‌notre‌ ‌page‌ ‌Facebook‌ ‌et‌ ‌notre‌ ‌compte‌ ‌Twitter.‌ ‌

J’ai‌ ‌commencé‌ ‌à‌ ‌recevoir‌ ‌des‌ ‌mails‌ ‌de‌ ‌nos‌ ‌lecteurs,‌ ‌me‌ ‌remerciant‌ ‌et‌ ‌me‌ ‌disant‌ ‌à‌ ‌quel‌ ‌point‌ ‌cette‌ ‌lettre‌ ‌quotidienne‌ ‌était‌ ‌devenue‌ ‌importante‌ ‌pour‌ ‌eux, qu'ils la partageaient avec leurs proches, leurs réseaux etc…‌ ‌Cette newsletter est rapidement devenue un buzz... j'ai donc ouvert un formulaire d'inscription au cas où de nouvelles personnes voulaient la recevoir. J'ai également écris un par un, aux adhérents que je n'avais pas dans mon listing "Mailing" pour le leur proposer aussi.
J’ai‌ ‌donc‌ ‌décidé‌ ‌de‌ ‌ne‌ ‌pas‌ ‌m’arrêter‌ ‌le‌ ‌week-end‌ ‌ni‌ ‌les‌ ‌jours‌ ‌fériés‌ ‌(après‌ ‌tous‌ ‌ils‌ ‌étaient‌ ‌encore‌ ‌confinés‌ ‌pendant‌ ‌ces‌ ‌jours‌ ‌aussi.)‌ ‌

J’ai‌ ‌également‌ ‌réalisé,‌ ‌mis‌ ‌en‌ ‌page‌ ‌sur‌ ‌photoshop‌ ‌et‌ ‌publié,‌ ‌un‌ ‌journal‌ ‌des‌ ‌enfants‌ ‌après‌ ‌avoir‌ ‌sollicité‌ ‌ma‌ ‌petite‌ ‌équipe‌ ‌d’enfants‌ ‌de‌ ‌l’atelier‌ ‌que‌ ‌j’anime‌ ‌pendant‌ ‌l’année‌ ‌scolaire.(des‌ ‌heures‌ ‌de‌ ‌boulot…‌ ‌la‌ ‌nuit,‌ ‌le‌ ‌jour,‌ ‌le‌ ‌week-end…)‌ ‌

J’ai‌ ‌également‌ ‌organisé‌ ‌un‌ ‌carnaval‌ ‌virtuel,‌ ‌puisque‌ ‌le‌ ‌nôtre‌ ‌avait‌ ‌dû‌ ‌être‌ ‌annulé‌ ‌à‌ ‌cause‌ ‌du‌ ‌confinement‌ ‌!‌ ‌
3‌ ‌jours‌ ‌entiers‌ ‌à‌ ‌15‌ ‌heures/‌ ‌jours‌ ‌pour‌ ‌tout‌ ‌monter…‌ ‌

J’ai créé quelques petites animations en ligne (comme des cadavres exquis).
J’ai‌ ‌ensuite‌ ‌(pendant‌ ‌que‌ ‌la‌ ‌newsletter‌ ‌continuait‌ ‌7/7‌ ‌bien‌ ‌sûr)‌ ‌élaboré‌ ‌mon‌ ‌plan‌ ‌de‌ ‌déconfinement,‌ ‌réglé‌ ‌les‌ ‌horaires‌ ‌de‌ ‌travail‌ ‌de‌ ‌l’équipe,‌ ‌les‌ ‌fiches‌ ‌de‌ ‌procédure‌ ‌etc.,‌ ‌bien‌ ‌sur‌ ‌avec‌ ‌des‌ ‌échanges‌ ‌aller-retour‌ ‌avec‌ ‌ma‌ ‌DGS. ‌

J'ai‌ ‌en‌ ‌plus‌ ‌assisté‌ ‌à‌ ‌une‌ ‌formation‌ ‌en‌ ‌visio,‌ ‌suivi‌ ‌un‌ ‌webséminaire‌ ‌(hebdomadaire‌ ‌au‌ ‌début,‌ ‌puis‌ ‌bimensuel),‌ ‌des‌ ‌réunions‌ ‌en‌ ‌visio‌ ‌avec‌ ‌notre‌ ‌service‌ ‌commun‌ ‌toutes‌ ‌les‌ ‌semaines…‌ ‌etc‌ ‌
Sans‌ ‌compter‌ ‌lire‌ ‌les‌ ‌articles‌ ‌professionnels‌ ‌sur‌ ‌la‌ ‌situation‌ ‌pour‌ ‌les‌ ‌bibs‌ ‌etc.‌ ‌

Au‌ ‌final…‌ ‌je‌ ‌ne‌ ‌compte‌ ‌bien‌ ‌sur‌ ‌pas‌ ‌les‌ ‌heures‌ ‌sup.‌ ‌
Et‌ ‌encore,‌ ‌j’avais‌ ‌prévu‌ ‌de‌ ‌terminer‌ ‌la‌ ‌rédaction‌ ‌de‌ ‌quelques‌ ‌projets,‌ ‌et‌ ‌de‌ ‌boucler‌ ‌ma‌ ‌programmation‌ ‌d’automne‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌n’en‌ ‌ai‌ ‌pas‌ ‌encore‌ ‌eu‌ ‌le‌ ‌temps.‌ ‌ ‌

Nous‌ ‌avons‌ ‌repris‌ ‌sur‌ ‌site‌ ‌hier‌ ‌pour‌ ‌préparer‌ ‌le‌ ‌drive‌ ‌qui‌ ‌démarre‌ ‌la‌ ‌semaine‌ ‌prochaine et ‌je‌ ‌n’ai‌ toujours ‌pas‌ ‌eu‌ ‌de‌ ‌week‌ ‌end‌ ‌depuis‌ ‌celui‌ ‌du‌ ‌14‌ ‌mars‌ ‌!‌ ‌
Je‌ ‌vis‌ ‌seule,‌ ‌donc‌ ‌vous‌ ‌penserez‌ ‌peut-être‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌n’ai‌ ‌que‌ ‌ça‌ ‌à‌ ‌faire,‌ ‌après‌ ‌tout.‌ ‌

Je‌ ‌finis‌ ‌donc‌ ‌ce‌ ‌confinement‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌limite‌ ‌d’un‌ ‌burn-out.‌ ‌ ‌
Et‌ ‌chaque‌ ‌fois‌ ‌que‌ ‌j’ouvre‌ ‌un‌ ‌article‌ ‌d'ActuaLitté‌ ‌sur‌ ‌les‌ ‌bibs,‌ ‌je‌ ‌trouve‌ ‌des‌ ‌gens‌ ‌comme‌ ‌vous‌ ‌ou‌ ‌gipeo…‌ ‌

Et‌ ‌ça‌ ‌me‌ ‌fatigue‌ ‌encore‌ ‌plus…‌ ‌

Je‌ ‌trouve‌ ‌les‌ ‌commentaires‌ ‌de‌ ‌ce‌ ‌Gipeo‌ ‌ou‌ ‌le‌ ‌votre‌ ‌sur‌ ‌cette‌ ‌page,‌ ‌tellement‌ ‌insultants…‌ ‌méprisants…‌ ‌et‌ ‌tellement‌ ‌hors‌ ‌de‌ ‌propos…‌ ‌
Mais‌ ‌je‌ ‌me‌ ‌console…‌ ‌au‌ ‌final,‌ ‌ils‌ ‌ne‌ ‌décrédibilisent‌ ‌que‌ ‌vous-même...‌ ‌

Pour‌ ‌finir…‌ ‌j’ajouterais, juste‌ ‌pour‌ ‌la‌ ‌petite‌ ‌histoire…qu’avec‌ ‌l’annulation‌ ‌forcée‌ ‌de‌ ‌notre‌ ‌programmation,‌ ‌les‌ ‌heures‌ ‌sups‌ ‌prévues‌ ‌n’ont‌ ‌évidemment‌ ‌pas‌ ‌pu‌ se‌ ‌faire et ne seront donc pas payée (c'est normal)…‌ et pourtant,‌ ‌j’en‌ ‌ai‌ ‌fait‌ ‌tellement‌ ‌plus‌ ‌d’heures‌ ‌sups‌ ‌!…qui‌ ‌ne‌ ‌seront‌ ‌jamais‌ ‌reconnues,‌ ‌jamais‌ ‌payées, puisqu’en télétravail…‌ ‌

Et‌ ‌comme apparemment, je fais partie de ces ‌"branleurs,‌ ‌râleurs,‌ ‌pas‌ ‌foutus‌ ‌de‌ ‌rien‌ ‌faire‌ ‌de‌ ‌leur‌ ‌vie‌ ‌!‌ ‌"‌ ‌comme‌ ‌le‌ ‌dit‌ ‌quelqu’un ‌dans‌ ‌un‌ ‌commentaire‌ ‌plus‌ ‌bas… ben ‌je‌ ‌me fous de votre avis.…‌ ‌
J’ai‌ ‌reçu‌ ‌tellement‌ ‌de‌ ‌mails‌ ‌de‌ ‌notre‌ ‌public‌ ‌pour‌ ‌dire‌ ‌merci…‌ ‌et‌ ‌même‌ ‌de‌ ‌mes‌ ‌élus…‌ ‌que‌ ‌l’avis‌ ‌de‌ ‌personnes‌ ‌comme‌ ‌vous‌ ‌ne‌ ‌compte‌ ‌pas‌ ‌…‌Ceci dit, permettez moi d’éprouver un délicieux sentiment de joie (et sans doute de soulagement) de ne pas vous compter parmi nos adhérents.

Voilà…‌ ‌Madame‌ ‌Marthe…‌ ‌maintenant‌ ‌vous‌ ‌SAVEZ‌ ‌ce‌ ‌que‌ ‌peut‌ ‌faire‌ ‌une‌ ‌bibliothécaire‌ ‌en‌ ‌
télétravail…‌ ‌ ‌
Plus la peine de vous poser la question. Vous avez votre réponse.
Pas la peine de dire merci, c’est offert avec générosité. Je suis toujours contente d’aider quelqu’un dès que je le peux !

Marthe

13/05/2020 à 07:47

Je vous remercie pour le temps consacré à me répondre, c'est très intéressant. Je regrette juste d'être considérée comme une "ennemie". N'agressez pas des inconnus, vous ne savez pas ce qu'ils vivent.

JFBuscha

10/05/2020 à 15:22

Merci Gipéo !
Marre de tous ces branleurs, râleurs, pas foutus de rien faire de leur vie ! Toujours à gueuler contre une injustice ! ça relève de la psychiatrie à ce niveau de mauvaise foi et de passion triste !
C'est aussi leur manière de défendre le service public et sa continuité !
Vive Macron !

Gipeo

10/05/2020 à 17:56

A la fin, le loup sort du bois (montre ses crocs, fait mine de mordre). Nous étions bien abusés (aurait dit Blaise Pascal), il n'était pas question dans ce tract de virus, mais de la réforme des retraites, du nombre de semaines de congés payés (5, vraiment ?), du télé-travail abusif..hé bien, dites pourquoi vous vous battez, ne cherchez pas un prétexte ! Et, comme cette personne avec qui je n'ai pas gardé les cochons et donc n'a aucun titre à me tutoyer, m'invite à profiter de ma retraite, je le rassure : comme élu local et comme responsable d'une association culturelle en milieu difficile, j'avoue que j'en profite pleinement ! Bonne journée !

fanch

13/05/2020 à 16:09

Si nos conditions de travail sont si exceptionnelles venez passer 15 jours à travailler bénévolement dans la bibliothèque de votre commune.

Krazu

11/05/2020 à 00:17

Mr gipeo sort du bois élu local donc je possède tous les droits sur les fonctionnaires. contre toutes les conquêtes sociales aussi dont il a lui aussi bénéficié en son temps. Bref une belle mentalité

Ki

12/05/2020 à 01:27

N'importe quoi ! Un troll sûrement...

Kalenja

12/05/2020 à 00:21

Ouvrir oui, mais pas à n'importe quel prix ni n'importe comment !

À ceux qui crient tout de suite au bibliothécaire fainéant, sans doute êtes vous loin de connaître la réalité actuelle de ce métier. Quand on travaille dans une structure située dans une grande ville et qui accueille plus de 5000 usagers par jour, ou au contraire qu'on gère une petite bibliothèque qui ne repose que sur des bénévoles dont la moyenne d'âge les situe dans la catégorie personne à risque pour le covid-19, une réouverture en période d'épidémie ça ne se fait pas d'un claquement de doigts. Car le risque en cas d'ouverture mal ou pas réfléchie ne sera pas seulement pour les personnels de ces établissements, mais aussi pour vous, vos parents ou vos enfants. L'idée est donc de faire en sorte de garantir l'accès aux documents sans transformer les bibliothèques en clusters épidémiques. Et la tâche n'est pas simple car en bibliothèque, tout le monde touche tout: livres, ordis, jouets, consoles, étagères, revues et quotidiens etc.
Désinfecter les livres au retour pour éviter les contaminations croisées ? Saviez-vous que si les couvertures plastique sont nettoyables, ce n'est pas le cas du papier ? On nous recommande donc de stocker les retours dans des salles à part qui soient isolées des espaces publiques et des bureaux pour une durée de dix jours avant de les réintégrer aux collections. Encore faut-il l'avoir cet espace de stockage...
On nous demande aussi d'aérer les salles en grand toutes les trois heures mais bon nombre de bibliothèques ont des fenêtres qui ne s'ouvrent pas pour des raisons de sécurité incendie et reposent donc sur des systèmes de ventilation par recyclage d'air qui posent problème face à un virus comme celui-ci. Bref, ce n'est pas aussi simple que certains voudraient bien le croire, d'autant que les directives ministérielles pour la réouverture des bibliothèques ne sont tombées que le 7 mai (https://www.culture.gouv.fr/Regions/Dac-de-La-Reunion/Aides-et-demarches2/COVID19) ce qui laisse peu de temps pour recevoir les plexi, masques, gants, blouses gels et sprays virucides adaptés aux différentes surfaces qu'on nous demande d'avoir et dont les commandes vont devoir être validées en mairie.

En attendant de pouvoir retrouver nos lecteurs en toute sécurité, de nombreuses bibliothèques ont développé une offre numérique impressionnante pour permettre l'accès à la culture pendant le confinement, et un système de drive se met en place un peu partout en France au premier jour du déconfinement. Comme quoi, oui au même titre que les personnels des écoles ou celui des crèches, nous avons bel et bien réfléchi en amont à ce déconfinement et travaillé dessus.

Et pour ceux que cela étonne, oui un bibliothécaire peut faire plein de chose en télétravail. Traiter ses commandes et les cataloguer, préparer ses accueils de classe, travailler sur la programmation culturelle de son établissement (expos, concerts, projections, rencontres, conférences et gérer les factures et contrats qui vont avec tout ça), préparer ou coordonner un festival littéraire, rédiger des articles pour des webzines ou revues culturelles, participer à des podcasts, bosser sur les cours d'informatique/de FLE/d'aide pour le baccalauréat qu'il dispense dans sa bibliothèque, animer des cercles des lecteurs en version visioconférence, rédiger des critiques et bien sûr répondre aux questions des lecteurs sur des plateformes comme Eurêquoi ou le Guichet du Savoir.
Le bibliothécaire ce n'est pas juste une personne qui passe en retour ou en prêt des documents, ou alors vous êtes coincés dans une bibliothèque des années 70.

Marthe

12/05/2020 à 08:17

Merci, c'est très intéressant. Vous énumérez des tâches de bibliothécaire, mais les agents qu'on voyait à l'accueil, enregistrer les prêts et les retours, puis ranger les documents dans les rayons, pendant la majorité de leur temps de travail, ils ont fait quoi pendant le confinement ?
Merci de ne pas politiser votre réponse, je veux juste des faits.

Sissoux

12/05/2020 à 11:47

Bonjour. Dans beaucoup de bibliothèques (la plupart en fait), bibliothécaires responsables ou "simples agents" (je n'aime pas ce terme, mais bon…) se relaient pour assurer le service public (accueil, rangement…) et le travail interne de toute sorte (vous imaginez la vie d'un agent qui ne ferait que du rangement à la bibliothèque et rien d'autre ? vraiment pas motivant !). Bien sûr en fonction du poste occupé nous n'avons pas le même travail ni les mêmes responsabilités. Par exemple pour le télétravail, un responsable de secteur va plus travailler sur les rapports, la préparation des commandes, etc., alors qu'un agent va pouvoir chez lui couvrir des livres, enregistrer des revues, etc. Bien sûr, je ne vous dis pas que partout, tous les agents et même tous les responsables de secteurs ont fait un temps plein de télétravail, il y en a aussi qui n'ont rien fait du tout, mais ça c'est au quotidien qu'on le constate en bibliothèque (je parle des municipales, je ne sais pas pour les universitaires) : il y a des gens motivés qui ont choisi ce métier, d'autres qui y sont arrivés par hasard et qui se sont investis, mais aussi certaines personnes qui ont profité d'une opportunité et qui se trouvent très bien là, sans aucune envie de s'investir ni de se professionnaliser. Hélas c'est une réalité qu'on ne peut pas nier. Mais dans l'ensemble, les bibliothécaires qui ont leur métier à cœur font vraiment de leur mieux, et croyez moi on souffre beaucoup de la situation (on a choisi ce métier pour satisfaire un public, qu'on fait de notre mieux pour toucher le plus largement possible, alors quand il ne peut pas venir, vous imaginez !). Et préparer les nouveaux services à distance, une façon de travailler totalement inédite pour nous, ça en a empêché beaucoup de dormir. Et on les aime nos lecteurs, oh que oui ! :-)

Louve

12/05/2020 à 19:39

Beaucoup de bibliothécaires_qui_rangent ont travaillé aux plates-formes téléphoniques des CCAS, travaillé aux distributions alimentaires...
Dans certaines communes à partir du 11 mai les bibliothécaires_qui_rangent sont requis pour l'accueil des enfants.
Les bibliothécaires_qui_rangent n'ont pas bayé aux corneilles.

Chapter

12/05/2020 à 12:14

Travaillant dans une petite commune de 2000 habitants, ke ne travaille pas qu'en médiathèque. J'interviens également en mairie, au sein de l'école et sur le périscolaire. Difficile d'organiser la réouverture de la médiathèque sans savoir au préalable quelle allait être l'organisation au niveau de l'école par exemple. Bref... Je n'ai pas vraiment à me justifier auprès d'inconnus qui s'éclatent à cracher leur venin et leur savoir absolu par le biais de posts agressifs, mais bon, je suis vraiment atterrée de lire certains commentaires. Chaque structure est différente et ne bénéficie pas des même moyens que les autres.les jugements gratuits, ça va bien ! Idem pour le fait de mettre tout le monde dans le même panier ! Trouvez-vous des occupations plus saines et mettez-y votre énergie au lieu de vous écharper de cette façon. Prenez soin de vous. Sans rancune les rageux !

Antisocial

12/05/2020 à 13:02

La bibliothèque est un lieu de croisement des populations : très jeunes, personnes âgées etc. C'est aussi un lieu de où généralement on passe du temps, on fouille, on prend un livre, le repose etc. Rien qu'avec ces éléments, on peut logiquement comprendre qu'une réouverture très rapide peut poser problème sachant que le ministère de la culture à publié ses recommandations inspirées par les associations de professionnels seulement jeudi ou vendredi. Que des petits serviteurs zélés du pouvoir ou que les amateurs de clientélisme local se précipitent pour ouvrir sous, c'était malheureusement prévisible.

Nat

12/05/2020 à 22:49

Quant à ma collègue de catégorie C “simple” agent comme vous dites avec mépris…. (parce que je vous vois venir d’ici ….)
Ses missions sont plus rattachées à l'accueil du public,certes (ce dont elle s’acquitte tout au long de l’année avec sérieux et compétence), elle m’a assistée tout le long du confinement.
Elle a, elle aussi, fait de la veille sur internet, m’a envoyé des liens intéressants tout au long de cette période.
Elle a réalisé des vidéos de “météo marrante” postées sur notre page facebook.
Elle a enregistrée des vidéos où elle lit des albums pour les petits.
Elle a animé la page Facebook avec des petits jeux (par exemple des photos du village où il fallait reconnaître l’endroit) dont notre public était très friand…
Elle m’a soutenu moralement et croyez-moi, ça vaut tout l’or du monde dans de telles circonstances.
Elle m’a donné des idées aussi.
Et elle a animé à distance son atelier théâtre avec les enfants, en leur soumettant des idées de sketchs à jouer pour se filmer afin que l’on poste les vidéos.

Bien sûr, elle n’a pas travaillé autant que moi mais elle n’était pas loin d’un plein temps.

Nous sommes à présent de retour sur site, mais l’on m’a demandé de rester en télé-travail en partie (50

bibliothécaire déconfinée

13/05/2020 à 11:18

Il n'y a dans ce texte rien de plus que les préconisations sanitaires du gouvernement et le droit du travail, c'est étonnant de voir les messages irrités de certains... Quand on voit que dans la bibliothèque où je travaille on manque des protections essentielles, masques en nombre insuffisants, gel hydroalcoolique rationné, ce texte de SUD est très pertinent.

Pour rappel : le déconfinement ne veut pas dire que la pandémie est terminée, c'est juste que vous aurez une place en réanimation. Enfin pour le moment.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Un livre de recettes rendu à sa bibliothèque... 50 ans plus tard

La surprise s’est emparée du personnel de la bibliothèque de Paisley (Écosse) en ouvrant une lettre contenant un livre de cuisine, accompagné de 20 £ et d’une lettre d’excuse. 

31/07/2021, 08:19

ActuaLitté

Présentation d'un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar 

Il y a déjà un mois, le musée et la bibliothèque Astan-e Qods Razav, situé à Mashhad, en Iran, présentait durant son exposition un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar, vieux de 530 ans. Poète mystique et allégorique, les ouvrages d'Attar sont reconnus à l'échelle internationale. 

29/07/2021, 09:32

ActuaLitté

Inondations : une bibliothèque dévastée, vidée... en gardant le sourire

Voilà une semaine, des inondations balayaient l’Europe : des précipitations abondantes au point de voir déborder les bassins fluviaux. En Allemagne, pays principalement touché, on évalue à quelque 5 milliards d’euros les dégâts occasionnés. Le tout avec un bilan catastrophique, accompagné de 170 morts et plusieurs disparus, aujourd’hui sans trop d’espoir. 

22/07/2021, 17:19

ActuaLitté

Au-delà de 50 personnes, pass sanitaire exigé dans les bibliothèques

Malgré les inquiétudes exprimées de la profession, les établissements de lecture publique, dès lors qu'ils accueillent plus de 50 personnes, seront bel et bien soumis à des règles d'accueil plus strictes, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Pour accéder aux établissements et à leurs événements, au-delà d'une jauge de 50 personnes, il faudra présenter le « pass sanitaire », un test négatif ou encore un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois.

20/07/2021, 09:42

ActuaLitté

Pass sanitaire obligatoire pour la BnF et la Bpi, dès le 21 juillet

En l'absence de décrets publiés sur les mesures sanitaires liées au pass sanitaire, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Bibliothèque publique d'information (Bpi), établissements dépendants directement du ministère de la Culture, sont en première ligne. Le pass sanitaire devient obligatoire dès ce 21 juillet.

19/07/2021, 11:21

ActuaLitté

Un nouveau directeur général pour la Bibliothèque nationale de France, fin 2021

Un peu plus de deux ans après son arrivée au poste de directeur général, Denis Bruckmann fera ses valises pour un départ en novembre 2021. Le Journal officiel anticipe et publie un avis de vacance : avis aux candidats...

16/07/2021, 09:44

ActuaLitté

Filtrage à l'entrée : le Pass sanitaire, à contresens des missions des bibliothèques

Le flou culturel autant qu’artistique se prolonge : en indiquant que les lieux de culture se verront imposer le contrôle du Pass sanitaire, dès lors qu'ils rassembleront plus de 50 personnes, Emmanuel Macron a plongé l’interprofession dans l’expectative. Premières concernées, les bibliothèques, établissements recevant du public par essence : si elles n’ont pas été expressément citées, leurs représentants s’inquiètent très sérieusement.

13/07/2021, 11:25

ActuaLitté

Désinfection anti-Covid à l'ozone pour les livres de la bibliothèque

Depuis quelques semaines, un tout nouvel appareillage a fait son apparition dans la Médiathèque du Grand Narbonne. Une entreprise locale, C-G d’Ozone, a mis au point un appareil permettant d’éviter les quarantaines de livres. En effet, Hygiène Box, une armoire presque magique, désinfecte les ouvrages, comme son nom l’indique, avec de l’ozone. De quoi garantir la sécurité tant des usagers que du personnel, assure la Métropole. 

12/07/2021, 16:14

ActuaLitté

100 bourses du CFIBD pour participer au congrès IFLA WLIC 2021

Cette année, pour la première fois, le congrès annuel de l’IFLA – IFLA WLIC 2021 – sera entièrement virtuel. Il se tiendra les 17, 18 et 19 août prochains. Le CFIBD compte offrir 100 bourses à des professionnels français et francophones pour participer au congrès IFLA WLIC virtuel à venir.

12/07/2021, 16:10

ActuaLitté

Covid : des autotests et des opérations de dépistage dans les bibliothèques

La période estivale nécessitera de composer avec les déplacements de population, les rassemblements sportifs ou culturels ou simplement les loisirs des Français, tout en évitant un nouveau développement du virus SARS-CoV-2. Malgré la campagne vaccinale, une nouvelle stratégie est mise en place, à base d'autotests. Ces derniers seront notamment présents dans les bibliothèques.

12/07/2021, 10:01

ActuaLitté

États-Unis : la concentration éditoriale ne fait pas les affaires des bibliothèques

En mars dernier, le groupe News Corporation rachetait les activités d'édition de la société américaine Houghton Mifflin Harcourt, pour les intégrer à HarperCollins. Mais, ce faisant, les conditions de prêt des ouvrages numériques de ce dernier groupe s'appliqueront désormais au catalogue Houghton Mifflin Harcourt. Au grand détriment des bibliothèques.

09/07/2021, 11:57

ActuaLitté

Les bibliothèques de Paris s'installent dans les parcs et jardins

Des moments de lectures pour enfants par les bibliothèques de la Ville de Paris et des ateliers pour toutes et tous dans les parcs et jardins parisiens : voici ce qu'offre l'organisme Bibliocité avec Les Bibliothèques Hors les Murs, pour l'été 2021. En tout, 46 établissements sont mobilisés pour occuper autant de lieux verts dans la capitale. 

05/07/2021, 13:40

ActuaLitté

Du 2 au 4 juin 2022, le 67e congrès de l'ABF à Metz

Après un congrès 2021 autour du thème « Bibliothèques inclusives, bibliothèques solidaires », intégralement en ligne, l'Association des Bibliothécaires de France (ABF) espère renouer avec un format plus chaleureux, en « présentiel ». Le rendez-vous est donné, du 2 au 4 juin 2022, à Metz.

01/07/2021, 09:41

ActuaLitté

Montréal : en finir avec la honte de rendre ses documents en retard en bibliothèque

Si la tendance globale est à la suppression des amendes pour retards de retours sur les documents empruntés, la Ville de Montréal décide d’en prendre le pli. Selon Le Devoir, l’opportunité découle du mouvement Fine Free qui, depuis 2017, motive la fin de ces ponctions. Sauf qu’elles représentent parfois des apports financiers difficiles à bouder. 

30/06/2021, 17:06

ActuaLitté

Mieux accueillir les personnes trans dans les bibliothèques

La commission Légothèque, créée en 2012 au sein de l'Association des Bibliothécaires de France, entame une nouvelle réflexion sur l'accueil des personnes trans dans les bibliothèques. Dans la perspective de présenter une boîte à outils au congrès professionnel 2022 de l'ABF, les travaux se poursuivent.

30/06/2021, 12:04

ActuaLitté

BnF : quelle échéance pour le pôle de conservation et le conservatoire de la presse ?

Il y a exactement un an, le 29 juin 2020, la Bibliothèque nationale de France lançait un appel à manifestation d'intérêt, adressé aux collectivités territoriales, pour la création d’un nouveau pôle regroupant conservatoire national de la presse et centre de conservation pour ses collections. Attendu en janvier dernier, le choix de la collectivité se fait toujours attendre, mais pourrait être effectué avant la fin de l'été.

29/06/2021, 15:38

ActuaLitté

Kodansha et ComicPlus s'associent pour plus de mangas en bibliothèque    

Associé aux bibliothèques à l’international, ComicsPlus offrait déjà un accès illimité à plus de 20.000 titres de bandes dessinées, romans graphiques et mangas au format numérique. En s’associant avec Kodansha publishing, une des plus grandes maisons d’édition japonaise, le rayon manga s’étoffe davantage avec des classiques du genre comme L’Attaque des titans ou encore Fairy Tail.

 

25/06/2021, 11:56

ActuaLitté

Plaine Commune : une mobilisation de bibliothécaires contre le travail dominical

À l'appel de la CGT Plaine Commune, un rassemblement est organisé ce mercredi 23 juin, devant la mairie de Saint-Denis. Et ce, pour protester contre l'annualisation du temps de travail et l'ouverture des médiathèques le dimanche, qui s'opère selon le syndicat « au détriment du réseau de lecture publique ».

23/06/2021, 16:57

ActuaLitté

Lire en établissements de santé : un site de ressources et d'initatives

Tandis que l'Association des Bibliothécaires de France a programmé le sujet au programme de son congrès, la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill) met en ligne un site dédié à la lecture en établissements de santé et médico-sociaux. Au programme, glossaire, ressources et initiatives pour multiplier les collaborations.

18/06/2021, 14:29

ActuaLitté

Le prêt numérique contrôlé, un “outil important pour les bibliothèques”

Né outre-Atlantique, et appliqué, notamment, par la plateforme Internet Archive et ses bibliothèques partenaires, le concept de « prêt numérique contrôlé » est simple. Il établit que les établissements possédant l'exemplaire imprimé d'un livre, non disponible au format numérique dans le commerce, puissent le numériser et le prêter, sans l'autorisation préalable des ayants droit. L'adoption de ce concept progresse, au grand dam des éditeurs.

17/06/2021, 13:00

ActuaLitté

Le personnel de la Bpi en grève, pour faire entendre “un malaise général”

Une partie du personnel de la Bibliothèque publique d'information a débrayé, ce mercredi 16 juin 2021, à l'appel de la section SNAC-FSU de l'établissement. Si la bibliothèque n'a pas fermé ses portes, le préavis de grève est reconductible : l'organisation syndicale fait état, dans un tract, d'« un malaise général », qui suit « une année de fluctuations permanentes » dues à la situation sanitaire.

16/06/2021, 16:57

ActuaLitté

L’IFLA s’associe à Wikimedia pour “partager l’information et la connaissance”

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (ou IFLA, International Federation of Library Associations and Institutions, en version originale) est signataire du manifeste de la WikiLibrary. Ce texte a pour objectif de mettre en relation les bibliothèques avec les ressources de Wikimédia telle que Wikibase afin de développer « un réseau international de connaissances ».

16/06/2021, 14:03

ActuaLitté

États-Unis : un État légalise le droit de prêt numérique en bibliothèque

L'État du Maryland, à l'est des États-Unis, est devenu le premier du pays à prévoir un droit de prêt numérique en bibliothèque. Cette loi oblige ainsi les éditeurs à proposer aux établissements des licences et des tarifs similaires à ceux constatés dans le commerce, auprès des particuliers.

04/06/2021, 15:45

ActuaLitté

PACA : hausse constatée des budgets des bibliothèques en milieu carcéral

L'agence régionale du livre Provence-Alpes-Côte d'Azur propose une mise à jour de son état des lieux des bibliothèques carcérales, qui remonte à 2015. Portant plus particulièrement sur les années 2019 et 2020, le rapport rend compte d'une hausse des budgets des établissements, tant pour l'acquisition que pour les animations.

03/06/2021, 11:41

ActuaLitté

Pluralisme des collections : “Protéger les bibliothécaires dans leur professionnalisme”

Déposée auprès de la présidence du Sénat en février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert relative aux bibliothèques et à la lecture publique a ravi les professionnels. Votée à l'unanimité par la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, cette proposition vise une « consécration législative de ces établissements », souligne la sénatrice. 

02/06/2021, 12:48

ActuaLitté

Mobilisation des chercheurs pour rebâtir une bibliothèque du Cap

Le 18 avril dernier, un gigantesque incendie ravageait une partie de la ville du Cap, en Afrique du Sud, après un départ sur les pentes de la montagne de la Table. L'université avait été touchée, et la bibliothèque Jagger, avec sa salle de lecture, complètement détruite. Le temps de la reconstruction est venu, avec une aide apportée par de nombreux chercheurs.

26/05/2021, 11:18

ActuaLitté

30 millions € pour aider les bibliothèques italiennes

Le ministre de la Culture Dario Franceschini vient de signer un accord de financement pour 2021. Les établissements publics bénéficieront d’un soutien de 30 millions €, complétant la série d’aides directes et indirectes à l’industrie du livre.

25/05/2021, 09:40

ActuaLitté

La quarantaine des documents supprimée en bibliothèque, pas pour les archives

Ce 19 mai marquera une nouvelle étape dans le déconfinement progressif voulu par le gouvernement, marquée notamment par la réouverture des commerces dits « non essentiels ». Pour les bibliothèques et centres d'archives, restés ouverts au public pendant le confinement, cela signifie de nouvelles règles sanitaires. Pas forcément cohérentes...

17/05/2021, 10:17

ActuaLitté

Le déconfinement progressif dans les bibliothèques, à partir du 19 mai

Les bibliothèques publiques ont fait partie des rares équipements culturels à conserver leurs portes ouvertes en cette deuxième année de pandémie mondiale. Aussi, le déconfinement progressif qui doit démarrer ce 19 mai n'apporte pas de grands changements, mais quelques nuances...

11/05/2021, 11:24

ActuaLitté

Mérignac : des agents de la médiathèque en grève, contre le travail dominical

Des agents de la médiathèque de Mérignac (Nouvelle-Aquitaine) ont déposé un préavis de grève, pour ce mercredi 12 mai 2021, pour protester contre la mise en place du travail dominical et celle des 1607 heures dans la fonction publique territoriale.

11/05/2021, 10:29

ActuaLitté

Une enquête sur les plans d'urgence dans les bibliothèques patrimoniales françaises

L'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR), pour l'année 2021, s'est notamment vu confier une mission consacrée aux plans d'urgence dans les bibliothèques patrimoniales françaises. Pour la mener à bien, une enquête nationale est menée auprès des professionnels concernés.

03/05/2021, 10:22

ActuaLitté

Le Centre tchèque de Paris ouvre sa bibliothèque 

C'est lors de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, ce vendredi 23 avril dernier qu'a été inaugurée la bibliothèque du Centre tchèque. Créé en 1997, elle se donne pour objectif de diffuser et promouvoir la culture tchèque en France, mais aussi de contribuer au dialogue culturel franco-tchèque. 

28/04/2021, 16:05

ActuaLitté

Accessibilité : un rapport pointe “la grande disparité” entre les bibliothèques

Rendu public en mars dernier, un rapport de l'Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche (IGESR), remis aux ministres de l'Éducation nationale et de la Culture, évalue l'accessibilité au sein des bibliothèques de recherche et des établissements territoriaux. Et trace le chemin qu'il reste à parcourir...

22/04/2021, 14:44

ActuaLitté

Bibliothèques de l'Enseignement supérieur : les postes de magasiniers 2021 ouverts

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a publié au Journal officiel les postes de magasiniers des bibliothèques d'établissements d'enseignement supérieur ouverts au titre de l'année 2021. Les candidatures peuvent être envoyées dès à présent.

21/04/2021, 09:40

ActuaLitté

La BnF recherche un directeur délégué aux ressources humaines

Un avis publié au Journal officiel du 16 avril 2021 annonce la vacance prochaine de l'emploi de directeur délégué aux ressources humaines de la Bibliothèque nationale de France, le 10 mai prochain. L'établissement recherche donc un ou une remplaçante, pour proposer à la direction une politique de gestion des ressources humaines.

20/04/2021, 16:13

ActuaLitté

Suicide d'un agent de la BnF : deux enquêtes et des préconisations

Le 3 août 2020, un agent magasinier de la Bibliothèque nationale de France (BnF) mettait fin à ses jours, sur son lieu de travail. Deux enquêtes ont suivi : l'une, menée par la police judiciaire, l'autre par une délégation d’enquête paritaire, réunissant des représentants du personnel et de l'administration.

16/04/2021, 16:59

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Livre et lecture en prison : un nouveau protocole en 2021

Malgré une attention nouvelle des autorités pour la lecture en prison, l'accès aux ouvrages reste compliqué dans les établissements pénitentiaires. Une nouvelle convention sera signée en 2021 par les ministères de la Justice et de la Culture, destinée à améliorer, semble-t-il, la situation.

04/08/2021, 16:56

ActuaLitté

Royaume-Uni : auteurs, illustrateurs et traducteurs unis pour “sauver” le droit d’auteur

Au total, ce sont 2661 auteurs, illustrateurs et traducteurs qui remettent en question, en signant une lettre ouverte collective, les projets de Downing Street concernant le droit d'auteur. Des artistes tels que le dramaturge Alan Ayckbourn, le lauréat du prix Nobel Kazuo Ishiguro, Philip Pullman, ou encore le traducteur Simon Bruni se sont manifestés pour attirer l'attention du gouvernement britannique dans le cadre de son « réexamen » de l'approche post-Brexit en matière de droit d'auteur et de commerce.

04/08/2021, 16:25

ActuaLitté

À Marseille, l'immeuble pas très stable de Jean-Paul Capitani (Actes Sud)

Les opérations immobilières du couple formé par Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani, derrière le groupe d'édition Actes Sud, sont désormais largement connues. À Paris, la gestion des locaux historiques de la maison avait été visée par la justice, quand à Arles, fief de la maison d'édition, cette dernière achète son siège au couple... À Marseille, une SCI de Jean-Paul Capitani est à présent mise en demeure pour la réalisation de travaux sur un immeuble sujet aux « mouvements structurels »...

04/08/2021, 16:09

ActuaLitté

Jáchym Topol : emblème littéraire de la postmodernité tchèque

Jáchym Topol est un poète, romancier, journaliste et activiste. Né en 1962 à Prague, son père, Josef Topol, est dramaturge, poète et traducteur de Shakespeare. À cause des activités de dissident de son père, Jáchym ne peut pas entrer à l’université. Après son baccalauréat, il fit plusieurs petits métiers. En 1982, il cofonde la revue samizdat Violit, et en 1985 la Revue Revolver qui est spécialisée dans la littérature tchèque moderne. 

04/08/2021, 12:51

ActuaLitté

Régis Debray, Didier Leschi et Mathias Enard : La littérature change le monde

Cet été sur France Culture, la littérature est à l'honneur avec deux séries inédites : Comment les livres changent le monde ? et Les romans de la grande bleue. La première explore l’histoire des treize livres qui ont bouleversé les lecteurs depuis 1945 et la marche des choses, en transformant les représentations à l’échelle internationale. La seconde, en revanche, est une invitation à découvrir dix visions du pourtour méditerranéen.

04/08/2021, 11:41

ActuaLitté

Italie : E/O, éditeur d'Elena Ferrante, lance son premier podcast

Comme le montrent certaines expériences, telles que le partenariat entre Storielibere et le Groupe éditorial GeMS, en Italie les collaborations entre livres et podcasts se multiplient. Parmi les nouveautés, le premier podcast de la maison d’édition E/O, qui verra le jour le 2 août 2021. 

04/08/2021, 11:41

ActuaLitté

Reese Witherspoon vend son club de lecture pour plusieurs millions $

Simplement nommé Reese's Book Club, le club de lecture de l'actrice et productrice américaine Reese Witherspoon était particulièrement en vue. Intégré à son groupe médiatique Hello Sunshine, il vient d'être cédé en même temps que ce dernier à un autre groupe, pour un total de 900 millions $ tout de même.

04/08/2021, 11:39

ActuaLitté

Portugal : le groupe Penguin Random House absorbe un de ses concurrents

Sept ans après son arrivée au Portugal, la filiale locale de Penguin Random House, Penguin Random House Grupo Editorial, étend ses activités avec l'acquisition de Grupo 20/20 Editora, et une fusion des deux entités. Manuel de Freitas, fondateur de Grupo 20/20 Editora, conserve 15 % du capital de la société.

04/08/2021, 10:53

ActuaLitté

The Witcher : en Pologne, des arbres nommés Geralt et Yennefer font polémique

Ostrołęka, ville du nord-est de la Pologne, abrite depuis longtemps des arbres remarquables, des chênes et des frênes, notamment. Ils sont d'autant plus remarquables que, depuis quelques semaines, ils portent les noms de personnages de la saga The Witcher d'Andrzej Sapkowski : Geralt, Yennefer, Cirilla, Triss ou encore Vesemir... Mais, attention, l'extrême droite locale veille...

04/08/2021, 09:58

ActuaLitté

Le directeur du Hay Festival, accusé de harcèlement, démissionne

L'avenir du Hay Festival of Literature and Arts, l'un des événements culturels annuels les plus anciens de Grande-Bretagne, s’est trouvé chamboulé après la démission de Peter Florence, cofondateur et directeur. Cet évènement se tient dans la ville frontalière galloise de Hay-on-Wye, en mai et juin, pendant 10 jours. La décision a été prise « de manière unanime » par le conseil d’administration, la semaine dernière, suite à une plainte interne dénonçant des faits de harcèlement attribués à Florence.

03/08/2021, 17:25

ActuaLitté

Château-Thierry : encore 220 000 € pour restaurer la maison natale de La Fontaine 

Le 8 juillet 2021, la Fondation du patrimoine et la Ville de Château-Thierry lançaient une collecte de dons pour restaurer la maison natale du grand fabuliste français, Jean de La Fontaine. Parallèlement à cette collecte publique, d'autres financeurs entrent en jeu.

03/08/2021, 17:01

ActuaLitté

Amazon accusé d'actes antisyndicaux

En avril dernier, Amazon remportait — définitivement ? — les 1798 voix de ses salariés contre la création d’un syndicat en Alabama. Seulement 738 travailleurs avaient voté pour, mais justement à quel prix ? Le National Labor Relations Board (NLRB) se range aujourd’hui du côté du Syndicat de la vente au détail, de la vente en gros et des grands magasins (RWDSU) pour déplorer la violation des lois du travail américaines.

03/08/2021, 12:48

ActuaLitté

Pearson dévoile son offre scolaire en diffusion continue, Pearson+

Lorgnant du côté de l'audiovisuel ou du jeu vidéo, les éditeurs se mettent aussi aux offres en streaming, ou en diffusion continue. Pearson, un des grands groupes d'édition du secteur scolaire, dévoile ainsi Pearson+, avec un tarif à 9,99 $ ou 14,99 $ pour accéder à différents titres.

03/08/2021, 12:18

ActuaLitté

À la rencontre des Aventuriers du patrimoine, avec Michelin

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, qui auront lieu cette année les 18 et 19 septembre, Michelin Editions dévoile son nouveau livre Les Aventuriers du Patrimoine. « Nous avons regroupé ces portraits en cinq grandes catégories : les passeurs d’histoire, les néo-châtelains, les chevaliers du patrimoine, les mécènes et esthètes, et les anges-gardiens. Qu’ils aient reçu un château en héritage, qu’ils l’aient acquis, ou qu’ils soient membres d’une association de sauvegarde, chaque histoire est différente », indique Philippe Orain, directeur.

03/08/2021, 11:57

ActuaLitté

Leïla Slimani préface Stonewall, recueil de textes contre l'homophobie

La maison d'édition indépendante Abstractions annonce la parution prochaine d'un recueil collectif de textes en soutien à l'association Urgence Homophobie, intitulé Stonewall. 90 auteurs et artistes internationaux sont mobilisés, « de toutes générations et de tous pays », précise Abstractions. Pour une parution le 20 octobre prochain.

03/08/2021, 11:18

ActuaLitté

Librairie, café et salon de thé : Emma's Bookshop arrive à Clermont-Ferrand

Ville universitaire, qui accueille chaque année le festival Littérature au Centre, Clermont-Ferrand comptera une nouvelle librairie. Emma’s Bookshop, sera une librairie-café internationale avec un tropisme véritablement plurilingue, avec des ouvrages en anglais, espagnol, portugais, italien et allemand. Et bien sûr français.

03/08/2021, 10:15

ActuaLitté

Grégorie Lartigot, nouveau directeur général de la FFRandonnée

La Fédération française de la randonnée pédestre informe de la prise de fonction, en juin dernier, de son nouveau directeur général Grégorie Lartigot. 

03/08/2021, 09:37

ActuaLitté

Bahreïn : vague de soutien à un universitaire détenu

Depuis le 8 juillet 2021, le Dr Abduljalil AlSingace, militant de l’opposition et défenseur des droits humains emprisonné, est en grève de la faim. Cet universitaire bahreïni proteste contre ses mauvais traitements persistants aux mains des autorités pénitentiaires de Jau, la principale prison du pays, et demande la restitution d’un livre écrit en prison, qui lui a été confisqué par les gardiens le 9 avril 2021. Quatorze grands groupes de défense des droits humains, dont Amnesty International, ont publié une déclaration appelant à sa libération.

03/08/2021, 08:55

ActuaLitté

États-Unis : une enseigne de loisirs créatifs rend une tablette de l'Épopée de Gilgamesh

Traverser plusieurs milliers d'années pour se retrouver entre les mains d'une enseigne de loisirs créatifs américaine, Hobby Lobby... L'Épopée de Gilgamesh n'a pas usurpé son titre : une tablette vieille de 3600 ans, rédigée en akkadien, a été saisie par le ministère de la Justice américain. Elle aurait été importée illégalement dans le pays.

02/08/2021, 17:04

ActuaLitté

Malgré la crise sanitaire, des résultats en hausse pour RELX

Le groupe d'édition RELX (auparavant Reed Elsevier), spécialisé dans les ouvrages et services scientifiques et techniques, mais également organisateur de salons et foires professionnelles, affiche un chiffre d'affaires en légère hausse pour la première partie de l'année 2021, à 3,394 milliards £ (+ 4 % par rapport à la même période de 2020). 

02/08/2021, 16:02

ActuaLitté

Face au dictateur Loukachenko, “publiez des auteurs biélorusses” !

Ce 3 août 2021, le Centre PEN de Biélorussie, organisation non gouvernementale qui défend la liberté des écrivains, pourrait bien fermer ses portes, forcé et contraint par le gouvernement. Le Conseil des écrivains européens appelle les éditeurs à s'unir contre la dictature d'Alexandre Loukachenko, en traduisant et publiant les textes des auteurs biélorusses.

02/08/2021, 13:47

ActuaLitté

La famille royale bientôt confrontée à de nouvelles révélations chocs ? 

D’après plusieurs sources anonymes, l’autobiographie de Harry de Sussex, prévue pour 2022, ferait partie d’un projet éditorial plus large. Ce dernier comprendrait un deuxième livre capable de faire trembler de nouveau la famille royale. C’est pour cette raison, avec tout le respect qu’a le prince Harry pour sa grand-mère, qu’il attendrait le décès de cette dernière avant sa parution.

02/08/2021, 12:07

ActuaLitté

Jagaaan : le manga de Muneyuki Kaneshiro et Kensuke Nishida touche à sa fin

Avec Muneyuki Kaneshiro au scénario et Kensuke Nishida au dessin, Jagaaan est un manga de type seinen, qui suit un jeune policier dont la vie s’apprête à changer de façon… drastique. Le 13e volume, qui paraîtra ce 30 août au Japon, s’accompagne d’une annonce : le 14e volume, qui devrait débarquer en automne sur l’archipel nippon, sera le dernier !

02/08/2021, 11:38

ActuaLitté

Monténégro : les écrivains alertent d'une violence “contre la littérature et la culture”

Malgré les mouvements d'indépendance et le découpage territorial, les pays des Balkans restent très liés à leur histoire. Un peu trop, parfois : au Monténégro, les auteurs dénoncent ainsi des ingérences de l'Église orthodoxe et de responsables politiques serbes, qui chercheraient à affaiblir la culture et la littérature monténégrines.

02/08/2021, 10:56

ActuaLitté

Les ministres du G20 réunis à Rome opposent la culture à la pandémie

Ces 29 et 30 juillet, l’Italie conviait les ministres de la Culture du G20. L’occasion de « réaffirmer le rôle essentiel de la culture pour le développement durable de nos sociétés et la nécessité de la promouvoir et de la protéger », indiquent les ministres. Et ce, tout particulièrement dans le contexte de pandémie mondiale. Les industries créatives seront ravies de savoir les ministres raccords…

02/08/2021, 10:18

ActuaLitté

Justice : pas touche au droit d'auteur, surtout en université

Cinq années de procédure viennent de prendre fin avec le jugement de la Cour suprême du Canada. Dans l’affaire qui opposait la société de gestion Access Copyright à l’université York, le verdict s’inscrit dans ceux déjà prononcés depuis celui de la cour fédérale en juillet 2017 : une fois de plus, le Fair Use ne saurait être invoqué s’il permet de spolier les auteurs et créateurs.

02/08/2021, 09:33

ActuaLitté

"Je lis haïtien" : partir à la découverte de la littérature francophone 

Le 21 août, dès 11h, se déroulera la journée du livre haïtien du Centre N A Rive de Montréal, en présentiel et virtuel. Créé en 2008, ce salon du livre célébrera sa 13e édition. Il a pour objectif de faire connaître l’univers littéraire haïtien au grand public. En réalité, après avoir inspiré d'autres pays francophones, cette manifestation culturelle s’inscrit dans une perspective plus large : celle de faire connaître le monde littéraire francophone.

31/07/2021, 08:33

ActuaLitté

Fnac-Darty : chiffre d’affaires en hausse sur fraude

Malgré un contexte de restrictions sanitaires qui met de sacrés bâtons dans les roues de l’économie française, le groupe Fnac-Darty dévoile une forte croissance de son activité, en ce premier semestre de 2021. Avec un chiffre d’affaires à 3,465 milliards d’euros, en hausse de +21,3 % en données comparables, le Groupe envisage une révision à la hausse de ses perspectives 2021… tandis qu’en parallèle, des magasins Darty se voient soupçonnés de blanchiment d'argent.

31/07/2021, 08:30

ActuaLitté

Des chiffres décevants pour Amazon 

Malgré une nouvelle forte hausse de ses bénéfices net au deuxième trimestre — 7,8 milliards de dollars, soit une croissance de 48 % par rapport à l’année dernière —, le chiffre d’affaires ne correspond pas aux attentes, portées par le marché sur les chiffres du géant américain.

31/07/2021, 08:22

ActuaLitté

Le journaliste Richard Werly nommé chevalier des Arts et Lettres

Un arrêté du 22 juillet de la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, avec l’avis du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a nommé comme chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres Richard Werly. Ce journaliste suisse, diplômé de Sciences Po, est correspondant du Temps à Paris.

30/07/2021, 12:10

ActuaLitté

France : Le génie des Alpages et F’murrr, entrent dans les collections nationales

En avril 2018, les éditions Dargaud annonçaient la mort de Richard Peyzaret, alias F’murrr. Créateur d’une bande dessinée au personnage indolent et splendide, il vient d’entrer dans les collections nationales. Ainsi, 238 planches originales, dessins et manuscrits ouvrent une nouvelle ère dans les liens entre la bande dessinée et la France.

30/07/2021, 11:02

ActuaLitté

Les Insolentes : éditeur en guerre contre le sexisme 

Pour la rentrée, les éditions Les Insolentes publient le roman graphique Guide de reparties anti-relous, réalisé en collaboration par Marion Escot et Laure Cozic. Un ouvrage qui devrait aider à rembarrer les remarques sexistes qui peuvent ponctuer votre quotidien. Plus largement, vous pourrez découvrir la maison et les deux autres ouvrages, qui sortiront en août 2021. 

30/07/2021, 10:59

ActuaLitté

Jean-Yves Lafesse “était plein d’envies, il voulait raconter mille choses”

Jean-Yves Lambert aura laissé à la postérité son alter ego sarcastique et grinçant, Jean-Yves Lafesse. Décédé à l’âge de 64 ans de la maladie de Charcot, l’acteur et humoriste nous a quitté ce 22 juillet. Roi des canulars, tant à la radio qu’à la télévision, il avait également signé une bande dessinée, avec Alexis Chabert, voilà près de deux ans, Punk Mamy.

30/07/2021, 10:20

ActuaLitté

Librairies francophones : le conseil d'administraiton de l'AILF renouvelé

L’AILF s’est dotée d’un nouveau conseil d'administration et d’un nouveau bureau, pour les deux instances de gouvernance bénévoles de l’association. Philippe Goffe, Agnès Debiage et Thierry Millogo, arrivés au terme de leurs mandat respectifs ont quitté le CA tandis que deux nouveaux entrants l'ont intégré : Binta Tini (Niger) et Olivier Jeandel (Cambodge et Thaïlande).

30/07/2021, 10:20

ActuaLitté

La répression du gouvernement chinois pousse un écrivain au suicide 

PEN International et le Centre PEN indépendant chinois (CIPC) ont annoncé le décès de l'écrivain dissident, commentateur politique et membre du CIPC Li Liqun. Ce dernier s'est suicidé ce 23 juillet, après avoir adressé une lettre à ses collègues. Cet évènement tragique, résultat des méthodes d’intimidation et de répression du gouvernement, pousse le PEN International à appeler « à la fin immédiate de la persécution des écrivains et intellectuels qui ont été injustement ciblés pour leur expression pacifique ».

29/07/2021, 17:06

ActuaLitté

Biélorussie : auteurs, éditeurs et lecteurs visés par la répression

En Biélorussie, les auteurs et autres acteurs de la sphère culturelle font face, depuis près d'un an désormais, à une intense répression des autorités à l'égard d'un mouvement de contestation contre la réélection du président Loukachenko d'août 2020. Loin de se relâcher, la pression des autorités aurait même tendance à s'intensifier, souligne le Centre Pen biélorusse.

29/07/2021, 15:33