#Archives

“La réouverture des bibliothèques est totalement irréaliste et irresponsable”

La réouverture des bibliothèques pose un sérieux problème, souligne le syndicat SUD. Apprenant le 28 avril d’Edouard Philippe le programme d’un retour à l’activité le 11 mai, les bibliothécaires sont perdus. Pourquoi des classes avec seulement 15 enfants « volontaires » ou des rassemblements extérieurs avec 10 personnes, mais des lieux de prêts largement accessibles ?

Le 04/05/2020 à 10:31 par Clément Solym

30 Réactions | 0 Partages

Publié le :

04/05/2020 à 10:31

Clément Solym

30

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté
Charlotte Henard, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)

SUD évoque « l’effarement » des personnels face à ce « haut niveau d’improvisation de l’exécutif, depuis le début de cette crise sanitaire ». La CGT Culture expliquait récemment qu’à Paris, les établissements n’accueilleront personne, pas plus le 11 que le 12, ni même le 13 mai. En effet, « seuls les chefs d’établissements et leurs adjoints réintègreront au préalable les locaux pour accueillir les services de remise en état technique des bâtiments (ascenseur, ventilation, nettoyage et autres) une étape qui prendra forcément plusieurs jours ».

D’autre part, il sera nécessaire de restructurer le fonctionnement des lieux, « un délai minimum de quelques semaines ». À cela s’ajoutent des questions liées aux transports en Île-de-France, qui seraient interdits « à la majorité des usagers avec les nouvelles règles de “distanciation sociale”, qui impliquent la moitié des sièges neutralisés et un marquage au sol », comme l’indiquait le Premier ministre.

En l’état, reprend SUD, les bibliothèques « n’envisageaient qu’une réouverture très partielle avec des services adaptés ». Et de s’opposer fermement « à cette consigne irresponsable et fallacieuse ». Mettre en balance le service public et la santé des usagers, autant que celle des personnels n’est pas acceptable : « En l’état actuel du risque pandémique non maîtrisé, nous revendiquons le maintien de la fermeture aux publics des bibliothèques et médiathèques en France », note leur communiqué. 

Et de lister l’ensemble des mesures à instaurer avant toute remise en place des services de prêts ou consultation de documents : 

• aucune reprise de travail sans que les mesures de sécurité sanitaire soient mises en place, telles que des tests systématiques et répétés ;

• la mise à disposition de gants, de masques, de gel hydroalcoolique, de produits nettoyants pour les ouvrages, documents et matériels... en quantité suffisante ;

• aucune réouverture des bâtiments au public dans l’immédiat, mais plutôt la proposition d’autres services permettant l’accès aux collections, sans contact direct avec les usagers ;

• des projets de réouverture à construire en concertation avec les équipes concernées en impliquant systématiquement tous les agents et leurs représentants ;

• et par conséquent la mobilisation des instances représentatives du personnel, tels les CHSCT et CT, pour l’élaboration et le suivi des plans de reprise d’activité ;

• les aménagements nécessaires à la mise en place des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale ;
la garantie de la sécurité sanitaire des agents dans le traitement de la chaîne du livre et leur activité quotidienne ;
la mise en œuvre des plannings de rotation des agents pour tenir compte de l’augmentation de la fatigue liée au surcroît de vigilance ;

• faute de mieux, de privilégier le travail à distance avec le matériel adéquat ou de maintenir les agents en ASA en cas de fragilité ou de garde d’enfants ;

• une reprise progressive qui ne doit concerner que le nombre d’agents strictement nécessaire au fonctionnement des services proposés ;

• aucune augmentation des horaires de travail des personnels ni aucun élargissement des horaires d’accès à la bibliothèque ;

• des aménagements qui permettent aux agents de se rendre sur leur lieu de travail dans les conditions de sécurité maximum ;

• des droits identiques, que ce soit en matière de protection de la santé ou de rémunération, pour tous les agents mobilisés, titulaires, contractuels et vacataires ;

• une vigilance particulière des collectivités sur les conditions de travail des intervenants extérieurs, en conformité à la situation actuelle.

Le droit de retrait sera exercé si les conditions ne sont pas réunies, et des préavis de grève sont d’ores et déjà déposés pour faire face, et s’assurer que les équipes soient entendues. SUD poursuit : « Dans un contexte de reprise de l’activité alors que la pandémie est loin d’être terminée, la réouverture des bibliothèques et autres lieux culturels, encouragée par Édouard Philippe est totalement irréaliste et irresponsable. »

L’urgence manifestée par le gouvernement à vouloir rouvrir les bibliothèques « coûte que coûte », devient ainsi incompréhensible. Le syndicat conclut : « Cela ne peut se faire ni au prix de la santé des agents et des usager.es, ni pour redorer l’image de quelques politiques et élus, ni par excès d’autoritarisme ! Leur urgence n’est pas la nôtre ! »

30 Commentaires

 

Gipeo

05/05/2020 à 15:54

Formidable ! Personne n'avait jamais envisagé que le confinement finirait un jour, que les usagers retrouveraient les bibliothèques ! Bien sûr, on attendait que les consignes viennent d'en haut et quand elles viennent, on hurle à l'autoritarisme.. C'est poignant, cette mauvaise foi ! Là-dessus, vous nous remettrez bien une petite grève - attention, là, vous risqueriez ne n'être plus payés ! Alors, un droit de retrait ? Vous l'aviez deviné ? Mon âme de bibliothécaire, militant de la lecture publique, bout de colère à lire de telles âneries...

Marthe

11/05/2020 à 13:05

Je suis bien d'accord avec vous ! J'ai une amie intendante dans un collège, ça fait des semaines qu'elle prépare la rentrée avec ses équipes, ils ont même chroométré le temps pour nettoyer et désinfecter une classe.
Là, on sent nettement que le personnel était démobilisé, aucune anticipation. J'ai un peu honte, au nom de mon papy qui était un militant du rôle social des bibliothèques...

Mikaël

05/05/2020 à 17:05

Il ne me semble pas que le gouvernement veuille rouvrir les bibliothèques « coûte que coûte ». Il a juste dit qu'elle peuvent rouvrir...

bloup

06/05/2020 à 07:54

En réponse à Mikaël, c'est pourtant ce que les lecteurs ont entendu...EUX!! Et c'est aussi ce que beaucoup de tutelles vont faire malheureusement. Rouvrir les portes des structures, en mettant au mieux du gel à l'entrée et des masques et Basta...advienne que pourra...

Mikaël

06/05/2020 à 14:31

La plupart de mes collègues trouvent que la lecture publique est essentielle mais ils reprochent aux élus de vouloir que ce service reprenne le plus rapidement... Je rejoins Gipeo sur l'aspect "Mauvaise fois" de beaucoup de mes collègues... Les conditions ne sont pas réunies ? C'est trop tôt ? Il faut plus de temps pour préparer la réouverture ? Allons, soyons cohérents et honnêtes : cela fait maintenant 7 ou 8 semaines que les bibliothèques sont fermées. Sans accueil de publics et sans activités jusqu'à la rentrée, je pense que chaque établissement a largement eu le temps de préparer la reprise en élaborant plusieurs scénarii. Si ce n'est pas le cas, c'est dommage mais ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même...

Marthe

11/05/2020 à 20:54

Tout-à-fait d'accord ! Le 11 mai n'est pas le lendemain du 17 mars ?

Gipeo

06/05/2020 à 09:31

Deux choses : il n'y a jamais eu de consigne d'ouverture "coûte que coûte". Affirmer cela est un détournement fallacieux du "quoi qu'il en coûte" invitant au contraire au respect strict des consignes sanitaires.
D'autre part organiser une reprise contrôlée des bibliothèques, c'est tout à fait possible, en limitant le nombre des entrées, de doter personnel et usagers de masques, de désinfecter les documents rentrant(ce que certaines bibliothèques font sans attendre le Covid19, etc.
Les bibliothèques sont indispensables à la vie citoyenne d'un pays. Tout doit être fait, et d'abord par les bibliothécaires eux-mêmes, pour que ce service public reprenne, dans des conditions sanitaires à définir entre professionnels et collectivités, mais reprenne au plus vite !

Enmanquedemediatheque

09/05/2020 à 02:05

Je n'en attendais pas moins de SUD. Grève, droit de retrait, jamais à court d'idées pour s’arrêter de travailler mais quand il s'agit de reprendre, on ne se bouscule pas...le travail des caissières de supermarché, c'est possible mais pas des bibliothécaires quand même...Depuis le 13 mars, vous n'allez pas me dire que personne, ni direction, ni employés, ni syndicats n'ont réfléchi une seconde à la réouverture, histoire d'être prêts à temps. A moins que vous comptiez rester confiné jusqu'à la retraite ? Des informations de la part de la Mairie de paris seraient désormais bienvenues également.

bloup

09/05/2020 à 09:41

Alors je ne suis ni syndiquée ni gréviste.Mais le message ne s'adressait peut être pas à moi! Et ne vous inquiétez pas, j'a eu effectivement la possibilité de télétravailler et de prévoir un service pour le public. Je vous invite juste cordialement à prendre les réalités de terrain des petites et moyennes communes (et oui tout ne se résume pas à Paris). Tout le monde ne bénéficie pas d'une équipe...tout le monde n'a pas une mairie qui a déjà des masques, installés des plexis (comme pour les caissières). Les lecteurs veulent une reprise oui ! mais ils souhaitent aussi être assurés que les mesures sanitaires seront prises. Maintenant dans les mêmes réalités de terrain, sachez qu'en tant que fonctionnaire nous sommes aussi appelé à nous occuper de groupes dans le cadre de l'ouverture des classes, et parfois au nettoyage des locaux, en même temps que notre travail de bibliothécaire.

droit de retrait ou grève

09/05/2020 à 19:17

On nous sucre la cinquième semaine de congés payés alors qu'on a continué par télétravail.
On nous fait du chantage à la prime et au RI.
Si en plus c'est pour se taper les no life qui comprennent pas qu'il n'est pas condition que d'un virus, mais des conditions de travail et de destructions de nos conquêtes sociales, qu'on était déjà pour certains en grève contre la reforme des retraites et qu'on bosse par pour la gloire mais pour payer des factures même si on aime notre métier... Bah c'est clair que l'ouverture va pas être un chemin tranquille.
Allez Gipeo profite de ta retraite et mets bien ton masque.
Et au fait grève des loyers !!

Marthe

11/05/2020 à 13:07

J'aimerais bien savoir comment on fait du télétravail en bibliothèque quand on n'accueille pas les usagers et qu'on n'a pas de contact avec les livres ! Sérieux, expliquez-moi.

bloup

11/05/2020 à 19:27

Venez faire un stage dans une médiathèque, on vous expliquera ! Vous avez une vision bien à jour du métier à ce que je lis. Notre travail ne se limite pas à l'accueil des lecteurs...ou plus complet il y a même des études pour cela. Un DUT par exemple ?

Marthe

11/05/2020 à 20:51

Je n'ai pas parlé que de l'accueil, c'est facile de caricaturer.
Et vous n'avez pas répondu à ma question : que faites-vous en télétravail ? Je suis vraiment désireuse d'apprendre.

Sissoux

12/05/2020 à 00:27

Bonjour Marthe. En toute cordialité, je suis bibliothécaire et je vous explique un peu notre télétravail : sélectionner des ressources numériques accessibles et en informer les usagers, traiter (couvrir, cataloguer…) les documents achetés récemment, passer les commandes suivantes de documents et de fournitures, faire les déclarations annuelles obligatoires de nos achats (pour le paiement du droit de prêt), suivre les marchés publics en cours ou préparer les suivants, remplir les bilans annuels obligatoires, faire les demandes de subventions pour les projets concernés, préparer les futures animations, anticiper la future réouverture en préparant plusieurs scénarii possibles, répondre à des demandes de réservations par téléphone et mail pour ensuite livrer les lecteurs à domicile ou en drive (pour les bibliothèques qui l'ont mis en place). Je connais également des collègues qui se filment en lisant des albums pour les enfants et mettent les vidéos en ligne, ou qui font la lecture par téléphone à des personnes âgées. J'oublie sans doute d'autres choses, avec tout ça on est déjà bien occupés… Hé hé, oui, bibliothécaire c'est un métier avec une grande partie de travail interne, invisible du public ! :) :-) Et quand un bibliothécaire aime son métier, il trouve toujours de quoi s'occuper ! Passez une bonne journée.

Mikaël

12/05/2020 à 01:16

Je réponds à la place de Bloup qui visiblement n'a pas de réponse... De la com', la prépa de la saison prochaine, de la veille documentaire, du developpement de projet, de la recherche de ressources numériques pour les lecteurs, des réunions Zoom et la préparation du déconfinement...
Le télétravail a cependant rapidement trouvé ses limites ! Sans public, animation, fournisseurs (les librairies étaient fermées), mon temps plein présentiel s'est vite transformé en mi-temps de télétravail. Et je défie n'importe quel bibliothécaire d'affirmer avoir fait autant d'heures en télétravail qu'en présentiel. Je n'ai donc aucun problème à travailler un peu plus pour la reprise et les lecteurs impatients à juste titre !
Et Macron, je m'en fout ! Il n'a rien à voir la dedans !

Nat

12/05/2020 à 20:42

Mme‌ ‌Marthe,‌ ‌je‌ ‌vais‌ ‌prendre‌ ‌quelques‌ ‌minutes‌ ‌pour‌ ‌vous‌ ‌expliquer....Puisque‌ ‌vous‌ ‌avez‌ ‌l’air‌ ‌de‌ ‌sérieusement‌ ‌vous‌ ‌interroger…‌ ‌
Responsable‌ ‌d’un‌ ‌service‌ ‌Culture‌ ‌et‌ ‌Médiathèque‌ ‌dans‌ ‌une‌ ‌commune‌ ‌de‌ ‌3000‌ ‌habitants.‌ ‌
Mise‌ ‌en‌ ‌télétravail‌ ‌à‌ ‌partir‌ ‌du‌ ‌14‌ ‌mars.‌ ‌
J’ai‌ ‌d’abord‌ ‌terminé‌ ‌mon‌ ‌rapport‌ ‌d’activité‌ ‌(pas‌ ‌les‌ ‌statistiques…‌ ‌c’était‌ ‌déjà‌ ‌fait,‌ ‌mais‌ ‌le‌ ‌rapport‌ ‌d’une‌ ‌vingtaine‌ ‌de‌ ‌pages‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌rédige‌ ‌chaque‌ ‌année).‌ ‌J’ai‌ ‌fait‌ ‌également‌ ‌ma‌ ‌proposition‌ ‌de‌ ‌budget‌ ‌(6‌ ‌pages).‌ ‌j’ai‌ ‌ensuite‌ ‌procédé‌ ‌à‌ ‌toutes‌ ‌les‌ ‌annulations‌ ‌pour‌ ‌notre‌ ‌programmation‌ ‌culturelle‌ ‌jusqu’à ‌septembre (échange de mails, modification de tous nos agendas en ligne)...‌ ‌et‌ ‌d’autres‌ ‌petites‌ ‌choses‌ ‌que‌ ‌j’ai‌ ‌oublié...‌ ‌(communication, réponses aux mails, contact avec les fournisseurs pour les commandes en cours, et j'en passe...)

Ça‌ ‌c’était‌ ‌jusqu’au‌ ‌18‌ ‌mars.‌ ‌Ensuite,‌ ‌à‌ ‌partir‌ ‌de‌ ‌cette‌ ‌date,‌ ‌j’ai‌ ‌commencé‌ ‌une‌ ‌newsletter‌ ‌QUOTIDIENNE‌ ‌(elle‌ ‌ne‌ ‌s’est‌ ‌arrêtée‌ ‌qu’un‌ ‌seul‌ ‌jour,‌ ‌le‌ ‌1ᵉʳ‌ ‌mai)‌ ‌
Dans‌ ‌cette‌ ‌newsletter,‌ ‌je‌ ‌donnais‌ ‌chaque‌ ‌jour‌ ‌4‌ ‌ou‌ ‌5‌ ‌activités‌ ‌pour‌ ‌adultes,‌ ‌4‌ ‌ou‌ ‌5‌ ‌pour‌ ‌enfants.‌ ‌TOUTES‌ ‌vérifiées‌ ‌(qualité,‌ ‌pas‌ ‌de‌ ‌truc‌ ‌commerciaux,‌ ‌pas‌ ‌de‌ ‌trucs‌ ‌qui‌ ‌demandent‌ ‌de‌ ‌s’inscrire,‌ ‌gratuité‌ ‌etc.)‌ ‌
En‌ ‌veillant‌ ‌bien‌ ‌à‌ ‌ce‌ ‌que‌ ‌les‌ ‌propositions‌ ‌varient chaque jour‌ ‌et‌ ‌proposent‌ ‌un‌ ‌ensemble‌ ‌varié‌ ‌pour‌ ‌tous‌ ‌les‌ ‌goûts‌ ‌(ça‌ ‌vous‌ ‌semble‌ ‌peut-être‌ ‌rien…‌ ‌je‌ ‌peux‌ ‌vous‌ ‌dire‌ ‌que‌ ‌même‌ ‌pour‌ une‌ ‌geek‌ ‌comme‌ ‌moi,‌ ‌c’est‌ ‌minimum‌ ‌2‌ ‌jours‌ ‌entiers‌ ‌de‌ ‌boulot‌ ‌pour‌ ‌une‌ ‌semaine‌ ‌complète‌ de‌ ‌newsletters.‌ ‌et,‌ ‌j’ai‌ ‌bien‌ ‌dit‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌geek,‌ ‌j’ai‌ ‌un‌ ‌très‌ ‌bon‌ ‌ordi‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌maison,‌ ‌la‌ ‌fibre,‌ ‌et‌ ‌je suis‌ ‌super‌ ‌à‌ ‌l’aise‌ ‌avec‌ ‌un‌ ‌clavier‌ ‌entre‌ ‌les‌ ‌mains-‌ ‌2‌ ‌jours‌ ‌de‌ ‌boulot‌ ‌sans‌ ‌compter‌ ‌le‌ ‌partage‌ !).‌ ‌ ‌
Chaque‌ ‌newsletter‌ ‌a‌ ‌été‌ ‌envoyée‌ ‌par‌ ‌mail‌ ‌chaque‌ ‌matin‌ ‌à‌ ‌350‌ ‌personnes‌ ‌environ…‌ ‌mais‌ ‌
pas‌ ‌en‌ ‌une‌ ‌fois…‌ ‌ça‌ ‌aurait‌ ‌été‌ ‌très‌ ‌facile.‌ ‌Notre‌ ‌messagerie‌ ‌n’étant‌ ‌pas‌ ‌performante,‌ ‌les‌ envois‌ ‌devaient‌ ‌se‌ ‌faire‌ ‌par‌ ‌petits‌ ‌groupes…‌ ‌Ensuite‌ ‌poster‌ ‌les‌ ‌mêmes‌ ‌infos‌ ‌(en‌ ‌HTML,‌ ‌sinon‌ ‌c’est‌ ‌trop‌ ‌facile,‌ ‌c’est‌ ‌pas‌ ‌marrant‌ ‌!)‌ ‌sur‌ ‌le‌ ‌site‌ ‌de‌ ‌ma‌ ‌commune.‌ ‌ ‌
Ensuite‌ ‌poster‌ ‌sur‌ ‌notre‌ ‌page‌ ‌Facebook‌ ‌et‌ ‌notre‌ ‌compte‌ ‌Twitter.‌ ‌

J’ai‌ ‌commencé‌ ‌à‌ ‌recevoir‌ ‌des‌ ‌mails‌ ‌de‌ ‌nos‌ ‌lecteurs,‌ ‌me‌ ‌remerciant‌ ‌et‌ ‌me‌ ‌disant‌ ‌à‌ ‌quel‌ ‌point‌ ‌cette‌ ‌lettre‌ ‌quotidienne‌ ‌était‌ ‌devenue‌ ‌importante‌ ‌pour‌ ‌eux, qu'ils la partageaient avec leurs proches, leurs réseaux etc…‌ ‌Cette newsletter est rapidement devenue un buzz... j'ai donc ouvert un formulaire d'inscription au cas où de nouvelles personnes voulaient la recevoir. J'ai également écris un par un, aux adhérents que je n'avais pas dans mon listing "Mailing" pour le leur proposer aussi.
J’ai‌ ‌donc‌ ‌décidé‌ ‌de‌ ‌ne‌ ‌pas‌ ‌m’arrêter‌ ‌le‌ ‌week-end‌ ‌ni‌ ‌les‌ ‌jours‌ ‌fériés‌ ‌(après‌ ‌tous‌ ‌ils‌ ‌étaient‌ ‌encore‌ ‌confinés‌ ‌pendant‌ ‌ces‌ ‌jours‌ ‌aussi.)‌ ‌

J’ai‌ ‌également‌ ‌réalisé,‌ ‌mis‌ ‌en‌ ‌page‌ ‌sur‌ ‌photoshop‌ ‌et‌ ‌publié,‌ ‌un‌ ‌journal‌ ‌des‌ ‌enfants‌ ‌après‌ ‌avoir‌ ‌sollicité‌ ‌ma‌ ‌petite‌ ‌équipe‌ ‌d’enfants‌ ‌de‌ ‌l’atelier‌ ‌que‌ ‌j’anime‌ ‌pendant‌ ‌l’année‌ ‌scolaire.(des‌ ‌heures‌ ‌de‌ ‌boulot…‌ ‌la‌ ‌nuit,‌ ‌le‌ ‌jour,‌ ‌le‌ ‌week-end…)‌ ‌

J’ai‌ ‌également‌ ‌organisé‌ ‌un‌ ‌carnaval‌ ‌virtuel,‌ ‌puisque‌ ‌le‌ ‌nôtre‌ ‌avait‌ ‌dû‌ ‌être‌ ‌annulé‌ ‌à‌ ‌cause‌ ‌du‌ ‌confinement‌ ‌!‌ ‌
3‌ ‌jours‌ ‌entiers‌ ‌à‌ ‌15‌ ‌heures/‌ ‌jours‌ ‌pour‌ ‌tout‌ ‌monter…‌ ‌

J’ai créé quelques petites animations en ligne (comme des cadavres exquis).
J’ai‌ ‌ensuite‌ ‌(pendant‌ ‌que‌ ‌la‌ ‌newsletter‌ ‌continuait‌ ‌7/7‌ ‌bien‌ ‌sûr)‌ ‌élaboré‌ ‌mon‌ ‌plan‌ ‌de‌ ‌déconfinement,‌ ‌réglé‌ ‌les‌ ‌horaires‌ ‌de‌ ‌travail‌ ‌de‌ ‌l’équipe,‌ ‌les‌ ‌fiches‌ ‌de‌ ‌procédure‌ ‌etc.,‌ ‌bien‌ ‌sur‌ ‌avec‌ ‌des‌ ‌échanges‌ ‌aller-retour‌ ‌avec‌ ‌ma‌ ‌DGS. ‌

J'ai‌ ‌en‌ ‌plus‌ ‌assisté‌ ‌à‌ ‌une‌ ‌formation‌ ‌en‌ ‌visio,‌ ‌suivi‌ ‌un‌ ‌webséminaire‌ ‌(hebdomadaire‌ ‌au‌ ‌début,‌ ‌puis‌ ‌bimensuel),‌ ‌des‌ ‌réunions‌ ‌en‌ ‌visio‌ ‌avec‌ ‌notre‌ ‌service‌ ‌commun‌ ‌toutes‌ ‌les‌ ‌semaines…‌ ‌etc‌ ‌
Sans‌ ‌compter‌ ‌lire‌ ‌les‌ ‌articles‌ ‌professionnels‌ ‌sur‌ ‌la‌ ‌situation‌ ‌pour‌ ‌les‌ ‌bibs‌ ‌etc.‌ ‌

Au‌ ‌final…‌ ‌je‌ ‌ne‌ ‌compte‌ ‌bien‌ ‌sur‌ ‌pas‌ ‌les‌ ‌heures‌ ‌sup.‌ ‌
Et‌ ‌encore,‌ ‌j’avais‌ ‌prévu‌ ‌de‌ ‌terminer‌ ‌la‌ ‌rédaction‌ ‌de‌ ‌quelques‌ ‌projets,‌ ‌et‌ ‌de‌ ‌boucler‌ ‌ma‌ ‌programmation‌ ‌d’automne‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌n’en‌ ‌ai‌ ‌pas‌ ‌encore‌ ‌eu‌ ‌le‌ ‌temps.‌ ‌ ‌

Nous‌ ‌avons‌ ‌repris‌ ‌sur‌ ‌site‌ ‌hier‌ ‌pour‌ ‌préparer‌ ‌le‌ ‌drive‌ ‌qui‌ ‌démarre‌ ‌la‌ ‌semaine‌ ‌prochaine et ‌je‌ ‌n’ai‌ toujours ‌pas‌ ‌eu‌ ‌de‌ ‌week‌ ‌end‌ ‌depuis‌ ‌celui‌ ‌du‌ ‌14‌ ‌mars‌ ‌!‌ ‌
Je‌ ‌vis‌ ‌seule,‌ ‌donc‌ ‌vous‌ ‌penserez‌ ‌peut-être‌ ‌que‌ ‌je‌ ‌n’ai‌ ‌que‌ ‌ça‌ ‌à‌ ‌faire,‌ ‌après‌ ‌tout.‌ ‌

Je‌ ‌finis‌ ‌donc‌ ‌ce‌ ‌confinement‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌limite‌ ‌d’un‌ ‌burn-out.‌ ‌ ‌
Et‌ ‌chaque‌ ‌fois‌ ‌que‌ ‌j’ouvre‌ ‌un‌ ‌article‌ ‌d'ActuaLitté‌ ‌sur‌ ‌les‌ ‌bibs,‌ ‌je‌ ‌trouve‌ ‌des‌ ‌gens‌ ‌comme‌ ‌vous‌ ‌ou‌ ‌gipeo…‌ ‌

Et‌ ‌ça‌ ‌me‌ ‌fatigue‌ ‌encore‌ ‌plus…‌ ‌

Je‌ ‌trouve‌ ‌les‌ ‌commentaires‌ ‌de‌ ‌ce‌ ‌Gipeo‌ ‌ou‌ ‌le‌ ‌votre‌ ‌sur‌ ‌cette‌ ‌page,‌ ‌tellement‌ ‌insultants…‌ ‌méprisants…‌ ‌et‌ ‌tellement‌ ‌hors‌ ‌de‌ ‌propos…‌ ‌
Mais‌ ‌je‌ ‌me‌ ‌console…‌ ‌au‌ ‌final,‌ ‌ils‌ ‌ne‌ ‌décrédibilisent‌ ‌que‌ ‌vous-même...‌ ‌

Pour‌ ‌finir…‌ ‌j’ajouterais, juste‌ ‌pour‌ ‌la‌ ‌petite‌ ‌histoire…qu’avec‌ ‌l’annulation‌ ‌forcée‌ ‌de‌ ‌notre‌ ‌programmation,‌ ‌les‌ ‌heures‌ ‌sups‌ ‌prévues‌ ‌n’ont‌ ‌évidemment‌ ‌pas‌ ‌pu‌ se‌ ‌faire et ne seront donc pas payée (c'est normal)…‌ et pourtant,‌ ‌j’en‌ ‌ai‌ ‌fait‌ ‌tellement‌ ‌plus‌ ‌d’heures‌ ‌sups‌ ‌!…qui‌ ‌ne‌ ‌seront‌ ‌jamais‌ ‌reconnues,‌ ‌jamais‌ ‌payées, puisqu’en télétravail…‌ ‌

Et‌ ‌comme apparemment, je fais partie de ces ‌"branleurs,‌ ‌râleurs,‌ ‌pas‌ ‌foutus‌ ‌de‌ ‌rien‌ ‌faire‌ ‌de‌ ‌leur‌ ‌vie‌ ‌!‌ ‌"‌ ‌comme‌ ‌le‌ ‌dit‌ ‌quelqu’un ‌dans‌ ‌un‌ ‌commentaire‌ ‌plus‌ ‌bas… ben ‌je‌ ‌me fous de votre avis.…‌ ‌
J’ai‌ ‌reçu‌ ‌tellement‌ ‌de‌ ‌mails‌ ‌de‌ ‌notre‌ ‌public‌ ‌pour‌ ‌dire‌ ‌merci…‌ ‌et‌ ‌même‌ ‌de‌ ‌mes‌ ‌élus…‌ ‌que‌ ‌l’avis‌ ‌de‌ ‌personnes‌ ‌comme‌ ‌vous‌ ‌ne‌ ‌compte‌ ‌pas‌ ‌…‌Ceci dit, permettez moi d’éprouver un délicieux sentiment de joie (et sans doute de soulagement) de ne pas vous compter parmi nos adhérents.

Voilà…‌ ‌Madame‌ ‌Marthe…‌ ‌maintenant‌ ‌vous‌ ‌SAVEZ‌ ‌ce‌ ‌que‌ ‌peut‌ ‌faire‌ ‌une‌ ‌bibliothécaire‌ ‌en‌ ‌
télétravail…‌ ‌ ‌
Plus la peine de vous poser la question. Vous avez votre réponse.
Pas la peine de dire merci, c’est offert avec générosité. Je suis toujours contente d’aider quelqu’un dès que je le peux !

Marthe

13/05/2020 à 07:47

Je vous remercie pour le temps consacré à me répondre, c'est très intéressant. Je regrette juste d'être considérée comme une "ennemie". N'agressez pas des inconnus, vous ne savez pas ce qu'ils vivent.

JFBuscha

10/05/2020 à 15:22

Merci Gipéo !
Marre de tous ces branleurs, râleurs, pas foutus de rien faire de leur vie ! Toujours à gueuler contre une injustice ! ça relève de la psychiatrie à ce niveau de mauvaise foi et de passion triste !
C'est aussi leur manière de défendre le service public et sa continuité !
Vive Macron !

Gipeo

10/05/2020 à 17:56

A la fin, le loup sort du bois (montre ses crocs, fait mine de mordre). Nous étions bien abusés (aurait dit Blaise Pascal), il n'était pas question dans ce tract de virus, mais de la réforme des retraites, du nombre de semaines de congés payés (5, vraiment ?), du télé-travail abusif..hé bien, dites pourquoi vous vous battez, ne cherchez pas un prétexte ! Et, comme cette personne avec qui je n'ai pas gardé les cochons et donc n'a aucun titre à me tutoyer, m'invite à profiter de ma retraite, je le rassure : comme élu local et comme responsable d'une association culturelle en milieu difficile, j'avoue que j'en profite pleinement ! Bonne journée !

fanch

13/05/2020 à 16:09

Si nos conditions de travail sont si exceptionnelles venez passer 15 jours à travailler bénévolement dans la bibliothèque de votre commune.

Krazu

11/05/2020 à 00:17

Mr gipeo sort du bois élu local donc je possède tous les droits sur les fonctionnaires. contre toutes les conquêtes sociales aussi dont il a lui aussi bénéficié en son temps. Bref une belle mentalité

Ki

12/05/2020 à 01:27

N'importe quoi ! Un troll sûrement...

Kalenja

12/05/2020 à 00:21

Ouvrir oui, mais pas à n'importe quel prix ni n'importe comment !

À ceux qui crient tout de suite au bibliothécaire fainéant, sans doute êtes vous loin de connaître la réalité actuelle de ce métier. Quand on travaille dans une structure située dans une grande ville et qui accueille plus de 5000 usagers par jour, ou au contraire qu'on gère une petite bibliothèque qui ne repose que sur des bénévoles dont la moyenne d'âge les situe dans la catégorie personne à risque pour le covid-19, une réouverture en période d'épidémie ça ne se fait pas d'un claquement de doigts. Car le risque en cas d'ouverture mal ou pas réfléchie ne sera pas seulement pour les personnels de ces établissements, mais aussi pour vous, vos parents ou vos enfants. L'idée est donc de faire en sorte de garantir l'accès aux documents sans transformer les bibliothèques en clusters épidémiques. Et la tâche n'est pas simple car en bibliothèque, tout le monde touche tout: livres, ordis, jouets, consoles, étagères, revues et quotidiens etc.
Désinfecter les livres au retour pour éviter les contaminations croisées ? Saviez-vous que si les couvertures plastique sont nettoyables, ce n'est pas le cas du papier ? On nous recommande donc de stocker les retours dans des salles à part qui soient isolées des espaces publiques et des bureaux pour une durée de dix jours avant de les réintégrer aux collections. Encore faut-il l'avoir cet espace de stockage...
On nous demande aussi d'aérer les salles en grand toutes les trois heures mais bon nombre de bibliothèques ont des fenêtres qui ne s'ouvrent pas pour des raisons de sécurité incendie et reposent donc sur des systèmes de ventilation par recyclage d'air qui posent problème face à un virus comme celui-ci. Bref, ce n'est pas aussi simple que certains voudraient bien le croire, d'autant que les directives ministérielles pour la réouverture des bibliothèques ne sont tombées que le 7 mai (https://www.culture.gouv.fr/Regions/Dac-de-La-Reunion/Aides-et-demarches2/COVID19) ce qui laisse peu de temps pour recevoir les plexi, masques, gants, blouses gels et sprays virucides adaptés aux différentes surfaces qu'on nous demande d'avoir et dont les commandes vont devoir être validées en mairie.

En attendant de pouvoir retrouver nos lecteurs en toute sécurité, de nombreuses bibliothèques ont développé une offre numérique impressionnante pour permettre l'accès à la culture pendant le confinement, et un système de drive se met en place un peu partout en France au premier jour du déconfinement. Comme quoi, oui au même titre que les personnels des écoles ou celui des crèches, nous avons bel et bien réfléchi en amont à ce déconfinement et travaillé dessus.

Et pour ceux que cela étonne, oui un bibliothécaire peut faire plein de chose en télétravail. Traiter ses commandes et les cataloguer, préparer ses accueils de classe, travailler sur la programmation culturelle de son établissement (expos, concerts, projections, rencontres, conférences et gérer les factures et contrats qui vont avec tout ça), préparer ou coordonner un festival littéraire, rédiger des articles pour des webzines ou revues culturelles, participer à des podcasts, bosser sur les cours d'informatique/de FLE/d'aide pour le baccalauréat qu'il dispense dans sa bibliothèque, animer des cercles des lecteurs en version visioconférence, rédiger des critiques et bien sûr répondre aux questions des lecteurs sur des plateformes comme Eurêquoi ou le Guichet du Savoir.
Le bibliothécaire ce n'est pas juste une personne qui passe en retour ou en prêt des documents, ou alors vous êtes coincés dans une bibliothèque des années 70.

Marthe

12/05/2020 à 08:17

Merci, c'est très intéressant. Vous énumérez des tâches de bibliothécaire, mais les agents qu'on voyait à l'accueil, enregistrer les prêts et les retours, puis ranger les documents dans les rayons, pendant la majorité de leur temps de travail, ils ont fait quoi pendant le confinement ?
Merci de ne pas politiser votre réponse, je veux juste des faits.

Sissoux

12/05/2020 à 11:47

Bonjour. Dans beaucoup de bibliothèques (la plupart en fait), bibliothécaires responsables ou "simples agents" (je n'aime pas ce terme, mais bon…) se relaient pour assurer le service public (accueil, rangement…) et le travail interne de toute sorte (vous imaginez la vie d'un agent qui ne ferait que du rangement à la bibliothèque et rien d'autre ? vraiment pas motivant !). Bien sûr en fonction du poste occupé nous n'avons pas le même travail ni les mêmes responsabilités. Par exemple pour le télétravail, un responsable de secteur va plus travailler sur les rapports, la préparation des commandes, etc., alors qu'un agent va pouvoir chez lui couvrir des livres, enregistrer des revues, etc. Bien sûr, je ne vous dis pas que partout, tous les agents et même tous les responsables de secteurs ont fait un temps plein de télétravail, il y en a aussi qui n'ont rien fait du tout, mais ça c'est au quotidien qu'on le constate en bibliothèque (je parle des municipales, je ne sais pas pour les universitaires) : il y a des gens motivés qui ont choisi ce métier, d'autres qui y sont arrivés par hasard et qui se sont investis, mais aussi certaines personnes qui ont profité d'une opportunité et qui se trouvent très bien là, sans aucune envie de s'investir ni de se professionnaliser. Hélas c'est une réalité qu'on ne peut pas nier. Mais dans l'ensemble, les bibliothécaires qui ont leur métier à cœur font vraiment de leur mieux, et croyez moi on souffre beaucoup de la situation (on a choisi ce métier pour satisfaire un public, qu'on fait de notre mieux pour toucher le plus largement possible, alors quand il ne peut pas venir, vous imaginez !). Et préparer les nouveaux services à distance, une façon de travailler totalement inédite pour nous, ça en a empêché beaucoup de dormir. Et on les aime nos lecteurs, oh que oui ! :-)

Louve

12/05/2020 à 19:39

Beaucoup de bibliothécaires_qui_rangent ont travaillé aux plates-formes téléphoniques des CCAS, travaillé aux distributions alimentaires...
Dans certaines communes à partir du 11 mai les bibliothécaires_qui_rangent sont requis pour l'accueil des enfants.
Les bibliothécaires_qui_rangent n'ont pas bayé aux corneilles.

Chapter

12/05/2020 à 12:14

Travaillant dans une petite commune de 2000 habitants, ke ne travaille pas qu'en médiathèque. J'interviens également en mairie, au sein de l'école et sur le périscolaire. Difficile d'organiser la réouverture de la médiathèque sans savoir au préalable quelle allait être l'organisation au niveau de l'école par exemple. Bref... Je n'ai pas vraiment à me justifier auprès d'inconnus qui s'éclatent à cracher leur venin et leur savoir absolu par le biais de posts agressifs, mais bon, je suis vraiment atterrée de lire certains commentaires. Chaque structure est différente et ne bénéficie pas des même moyens que les autres.les jugements gratuits, ça va bien ! Idem pour le fait de mettre tout le monde dans le même panier ! Trouvez-vous des occupations plus saines et mettez-y votre énergie au lieu de vous écharper de cette façon. Prenez soin de vous. Sans rancune les rageux !

Antisocial

12/05/2020 à 13:02

La bibliothèque est un lieu de croisement des populations : très jeunes, personnes âgées etc. C'est aussi un lieu de où généralement on passe du temps, on fouille, on prend un livre, le repose etc. Rien qu'avec ces éléments, on peut logiquement comprendre qu'une réouverture très rapide peut poser problème sachant que le ministère de la culture à publié ses recommandations inspirées par les associations de professionnels seulement jeudi ou vendredi. Que des petits serviteurs zélés du pouvoir ou que les amateurs de clientélisme local se précipitent pour ouvrir sous, c'était malheureusement prévisible.

Nat

12/05/2020 à 22:49

Quant à ma collègue de catégorie C “simple” agent comme vous dites avec mépris…. (parce que je vous vois venir d’ici ….)
Ses missions sont plus rattachées à l'accueil du public,certes (ce dont elle s’acquitte tout au long de l’année avec sérieux et compétence), elle m’a assistée tout le long du confinement.
Elle a, elle aussi, fait de la veille sur internet, m’a envoyé des liens intéressants tout au long de cette période.
Elle a réalisé des vidéos de “météo marrante” postées sur notre page facebook.
Elle a enregistrée des vidéos où elle lit des albums pour les petits.
Elle a animé la page Facebook avec des petits jeux (par exemple des photos du village où il fallait reconnaître l’endroit) dont notre public était très friand…
Elle m’a soutenu moralement et croyez-moi, ça vaut tout l’or du monde dans de telles circonstances.
Elle m’a donné des idées aussi.
Et elle a animé à distance son atelier théâtre avec les enfants, en leur soumettant des idées de sketchs à jouer pour se filmer afin que l’on poste les vidéos.

Bien sûr, elle n’a pas travaillé autant que moi mais elle n’était pas loin d’un plein temps.

Nous sommes à présent de retour sur site, mais l’on m’a demandé de rester en télé-travail en partie (50

bibliothécaire déconfinée

13/05/2020 à 11:18

Il n'y a dans ce texte rien de plus que les préconisations sanitaires du gouvernement et le droit du travail, c'est étonnant de voir les messages irrités de certains... Quand on voit que dans la bibliothèque où je travaille on manque des protections essentielles, masques en nombre insuffisants, gel hydroalcoolique rationné, ce texte de SUD est très pertinent.

Pour rappel : le déconfinement ne veut pas dire que la pandémie est terminée, c'est juste que vous aurez une place en réanimation. Enfin pour le moment.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Des bibliothécaires se changent en tableaux vivants de maîtres

Sachant qu’ils ne profiteront plus autant de leurs établissements — couvre-feu oblige — les bibliothécaires s’adonnent à des activités plus ludiques que jamais. Ainsi, 18 bibliothécaires du Réseau des médiathèques du Beauvaisis se sont mis en scène à la façon du Getty Challenge. Au menu, quelques grandes œuvres de la peinture, reproduites pour des tableaux vivants parfois bien cocasses !

15/01/2021, 16:21

ActuaLitté

La BnF inaugure des Rendez-vous du jeu vidéo, une série de conférences

La Bibliothèque nationale de France collecte, à des fins patrimoniales, les jeux vidéo et consoles diffusés en France. Pour valoriser cet héritage vidéoludique et mettre en avant l'histoire de ce médium, l'établissement inaugure en 2021 les Rendez-vous du jeu vidéo, avec 5 conférences, de janvier à mai.

13/01/2021, 11:14

ActuaLitté

Le nouveau confinement au Québec réaffirme le rôle social des bibliothèques 

Les mesures concernant le confinement ont été resserrées partout au Québec ce samedi. Dans ce contexte, l’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) souhaite préciser que les bibliothèques publiques qui le désirent pourront offrir des espaces d’études ainsi qu’un accès aux postes informatiques aux élèves et aux étudiants allant du primaire à l’université. 

12/01/2021, 09:11

ActuaLitté

20 ans de patrimoine écrit des bibliothèques françaises avec le Catalogue collectif de France

Instrument de coopération pour le monde des bibliothèques et de la documentation, le Catalogue collectif de France permet gratuitement de localiser documents, fonds ou institutions de conservation partout en France et dans tous types de bibliothèques.

07/01/2021, 15:40

ActuaLitté

Paris : réouverture des salles de lecture de la BnF, sous contraintes 

La bibliothèque rouvre peu à peu ses locaux et des mesures sanitaires ont été mises en place pour garantir une protection maximale. Des modalités d’accès, qui diffèrent en fonctions des salles, ont donc été annoncées par l’établissement. 

07/01/2021, 15:15

ActuaLitté

Que peut faire la bibliothèque dans une ville en crise ?

L’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (Enssib) propose une journée d’étude intitulée « Ville en crises : mais que fait la bibli ? Bibliothèques et stratégies urbaines de résilience », organisée en visioconférence le vendredi 29 janvier 2021.

06/01/2021, 12:27

ActuaLitté

Une étude invite les bibliothèques à se passer des enceintes connectées

Les enceintes connectées font désormais partie du paysage technologique, et se sont même frayé un chemin jusqu'aux foyers. Ces appareils reliés à internet permettent d'accéder à toutes sortes de services rien qu'au son de la voix, mais soulèvent des questions cruciales sur la vie privée et la confidentialité des données. Deux chercheuses de l'université de l'Alabama invitent ainsi les bibliothécaires à soigneusement éviter l'enceinte Alexa d'Amazon.

05/01/2021, 10:09

ActuaLitté

Paris : les agents de la Bibliothèque Goutte d'Or interpellent Emmanuel Macron

La bibliothèque située dans le 18e arrondissement de Paris avait fermé ses portes au mois de novembre pour alerter sur l’insécurité grandissante qui sévissait aux abords de l’établissement. Déplorant des réactions trop mesurées des autorités et de la maire de Paris Anne Hidalgo, les agents ont signé une lettre ouverte, envoyée au président Emmanuel Macron, au préfet de Police et au procureur de la République de Paris.

 

23/12/2020, 17:00

ActuaLitté

Alain Colas reconduit à la tête de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

L'arrêté du 12 décembre 2020, publié au Journal officiel du 20 décembre, reconduit dans ses fonctions de directeur de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg (BNUS) Alain Colas. Ce dernier dirige la « deuxième bibliothèque de France » depuis 2016.

21/12/2020, 08:28

ActuaLitté

Un congrès 2021 en ligne pour les bibliothécaires musicaux

L'ACIM, l'Association pour la coopération des professionnels de l'information musicale, organise son congrès 2021 en ligne, pour parer à toute éventualité sanitaire. L'événement se déroulera les 15 et 16 mars prochains, autour du thème « Accueil, marketing, advocacy : la bibliothèque musicale transmet ses valeurs et construit sa communication ».

18/12/2020, 16:23

ActuaLitté

Paris : la bibliothèque Goutte d'Or, dégradée, reste fermée

La série noire continue pour la bibliothèque Goutte d'Or, située dans le quartier du même nom, dans le 18e arrondissement de Paris. Alors que l'établissement devait rouvrir ses portes, plusieurs vitres ont été fracturées. L'équipe de la bibliothèque, qui dénonçait un climat de violence, a renoncé à la réouverture, pour le moment.

16/12/2020, 16:09

ActuaLitté

PNB : des prêts numériques en hausse de 78 % en 2020

Sans surprise, 2020 s'annonçait comme une année particulière pour les prêts de livres numériques. Confinés, parfois privés de librairies, les lecteurs français auront profité des collections dématérialisées des médiathèques, parfois pour la première fois. PNB, le système de prêt numérique porté par Dilicom, annonce des prêts en hausse de 78 % en 2020.

16/12/2020, 15:51

ActuaLitté

Les moniteurs étudiants de Saint-Barbe reconduisent leur grève

Le samedi 5 décembre dernier marquait le premier débrayage des moniteurs étudiants de la bibliothèque universitaire Sainte-Barbe, liée à l'université Sorbonne Nouvelle Paris III. Les grévistes, à nouveau mobilisés ce samedi 12 décembre, demandent des garanties à l'administration, en matière de protection et de sécurité, dans une période particulièrement difficile.

11/12/2020, 16:44

ActuaLitté

Wikipédia compte à nouveau sur les bibliothécaires pour #1Lib1Ref, en 2021

Chaque année, l'encyclopédie collaborative Wikipédia lance un appel général aux bibliothécaires pour améliorer la qualité et la fiabilité des informations mises en ligne. #1Lib1Ref, comme son nom l'indique, souhaite faire en sorte que chaque bibliothécaire participant ajoute au moins une référence, pour multiplier les sources secondaires dans l'encyclopédie.

10/12/2020, 11:04

ActuaLitté

Appel au don de livres après l'incendie d'une bibliothèque d'école maternelle

C’est une centaine d’écoliers qui, au matin du 17 octobre, se sont retrouvés sans bibliothèque. Dans la matinée du 16, un incendie parti d’un local technique ravageait l’espace de l’école maternelle Saint-Honoré de Fontainebleau. Ironie, le réfrigérateur, puis la gazinière ont pris feu, provoquant une lourde colonne de fumée…

09/12/2020, 17:10

ActuaLitté

Des étudiants grévistes à la Bibliothèque Sainte-Barbe

Au moment de la publication de cet article, l'établissement interuniversitaire n'est pas en mesure de garantir l'ouverture de ses locaux, ce samedi 5 décembre, et pour cause. Les moniteurs et monitrices étudiants de la Bibliothèque Saint-Barbe (Sorbonne Nouvelle Paris 3) ont déposé un préavis de grève pour tout le mois de décembre. Ils dénoncent une précarité aggravée par la crise sanitaire.

04/12/2020, 17:29

ActuaLitté

Une université japonaise ouvrira une bibliothèque Haruki Murakami en 2021

Auteur toujours évincé du Prix Nobel, Haruki Murakami pourra toutefois se vanter d'avoir une bibliothèque à son nom. L'université de Waseda, à Tokyo, prévoit en effet pour 2021 l'ouverture d'un établissement dédié à l'œuvre de l'auteur de Kafka sur le rivage, pensé par l'architecte japonais Kengo Kuma. La Waseda International House of Literature abritera notamment les archives données par Murakami il y a quelques années.

03/12/2020, 10:43

ActuaLitté

Bibliothèques : une infographie expose le protocole sanitaire après le 28 novembre

Dès ce samedi 28 novembre, les bibliothèques territoriales seront vivement invitées à réouvrir leurs portes au public, après plusieurs semaines de fonctionnement en « clique et collecte » pour certaines. Comme d'habitude, l'interprofession et les associations professionnelles ont conçu un protocole sanitaire strict, détaillé en une infographie.

27/11/2020, 12:55

ActuaLitté

Malgré la grève des agents, la BnF rouvre ses salles de lecture

Ce mardi 24 novembre, à partir de 10h, les salles de lecture de la Bibliothèque de recherche rouvrent leurs portes sur les sites François-Mitterrand, Richelieu, Arsenal et Opéra, annonce la Bibliothèque nationale de France (BnF). Réunie en assemblée générale le jeudi 19 novembre à l'appel de l'intersyndicale, une partie des agents de l'établissement avait voté la grève, pour trois jours à partir de ce même 24 novembre. Le mouvement est reconductible.

24/11/2020, 09:55

ActuaLitté

L'ABF publie un nouveau “Code de déontologie des bibliothécaires”

17 ans après sa première version, le Code de déontologie proposé par l'Association des Bibliothécaires de France s'enrichit et se transforme légèrement. Il devient ainsi le « Code de déontologie des bibliothécaires », et non plus « du bibliothécaire », et corrige « des obsolescences et insuffisances de formulation et de contenu », indique l'organisation professionnelle.

23/11/2020, 16:31

ActuaLitté

Le développement durable au coeur des préoccupations des bibliothécaires

Si le pangolin a largement été disculpé dans cette grossière histoire de virus planétaire, il n’en aura pas moins ouvert les yeux sur deux ou trois dysfonctionnements mondiaux. Comme la démultiplication des voyages, avec pour conséquence de dégrader l’environnement – réchauffement climatique, gaz à effets de serre, et on en passe et on en oublie. Mais on se mobilise tout de même.

23/11/2020, 15:23

ActuaLitté

Bibliothèque : des ressources en ligne pour des projets de médiation numérique

La médiation numérique en bibliothèque faisait partie des grandes orientations données à la politique dans les établissements par le ministère de la Culture, avant même la crise liée au Covid, qui a renforcé les besoins — et les inégalités — en matière de numérique. L'agence Auvergne–Rhône-Alpes Livre et Lecture propose une publication, Médiation numérique en bibliothèque et ailleurs, accompagnée de quarante fiches projets, pour ne jamais être à court d'idées...

23/11/2020, 09:44

ActuaLitté

Covid : trois jours de grève reconductibles votés par les agents de la BnF

L'assemblée générale des personnels, organisée en partie physiquement et en partie en visio, ce jeudi 19 novembre à la BnF, s'est achevée sur le vote de trois jours de grève, à partir du mardi 24 novembre prochain. Ce jour-là, la Bibliothèque nationale de France devait rouvrir ses portes au public, sous certaines conditions. Cette réouverture inquiète les personnels et les organisations syndicales, dans un contexte sanitaire toujours tendu.

19/11/2020, 16:15

ActuaLitté

Violences : “Quarante dealers opèrent devant les portes” de la bibliothèque

Voici quelques jours, la mairie de Paris recevait des personnels de la bibliothèque Goutte d’or (XVIIIe) un courrier d’alerte. Ces derniers faisaient état de conditions de travail inimaginables, alors qu’une vague de criminalité a littéralement pris possession du territoire. Pour l’heure, la mairie semble plus préoccupée par la réouverture des librairies… 

19/11/2020, 14:23

ActuaLitté

De nouveaux membres au conseil d'administration de la Bpi

La Bpi, Bibliothèque publique d'information du Centre Pompidou, accueille de nouveaux membres au sein de son conseil d'administration, selon un arrêté du 12 novembre 2020 signé par la ministre de la Culture. Quatre nouveaux membres rejoignent le CA, nommés en raison de leur compétence dans le domaine.

19/11/2020, 10:48

ActuaLitté

6,2 millions de Français inscrits dans les bibliothèques publiques, en 2020

Belle hausse des inscriptions en bibliothèques, pour l'année 2020 : 6,2 millions de Français ont une carte de bibliothèque en 2020, selon le relevé établi par le ministère de la Culture. Évidemment, le coronavirus n'est sans doute pas étranger à cette croissance, qui réjouira assurément les professionnels de la lecture publique.

19/11/2020, 10:16

ActuaLitté

Bilan : les livres canadiens les plus empruntés dans les bibliothèques, en 2020

Comme chaque année, l'organisme BookNet Canada propose un petit bilan des opérations en bibliothèques, avec un relevé des ouvrages signés par des auteurs canadiens les plus empruntés dans les établissements de prêt du pays. En 2020, Margaret Atwood, Louise Penny et Malcolm Gladwell sortent grands gagnants de ce classement, et Robert Munsch domine la catégorie jeunesse...

18/11/2020, 12:22

ActuaLitté

Japon : les bibliothèques autorisées à envoyer des ebooks directement aux usagers ?

Au Japon, l'agence pour les Affaires culturelles a jeté un véritable pavé dans la mare, un pavé numérique, pour être précis. L'administration propose une révision des lois sur le droit d'auteur, pour permettre aux bibliothèques d'envoyer une partie ou l'intégralité d'une œuvre au format numérique à un usager, accessible sur les smartphones et ordinateurs, et qu'il serait même possible d'imprimer.

17/11/2020, 11:10

ActuaLitté

Comment la Bibliothèque apostolique vaticane se protège des pirates

Confortablement installée dans le palais du Vatican, la Bibliothèque apostolique n'est pas pour autant à l'abri des menaces modernes. L'établissement patrimonial recevrait une centaine de menaces numériques par mois, qui visent à la fois la structure de la bibliothèque numérique et les collections. Pour faire face à ces risques et éviter les piratages, la Bibliothèque apostolique vaticane s'est offert les services d'une intelligence artificielle...

09/11/2020, 12:09

ActuaLitté

Du prêt numérique au prêt à domicile : l’évolution des bibliothèques

Le réseau des bibliothèques italiennes a su s’adapter aux urgences de la pandémie : le nombre de prêts numériques a remarquablement augmenté au printemps dernier et l’extension généralisée du système de prêt à domicile sera bientôt effective pour plusieurs établissements. 

09/11/2020, 09:46

ActuaLitté

La Bibliothèque nationale de France accueillera du public sur rendez-vous

Le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020 vient préciser les mesures sanitaires prises pour faire face à l'épidémie de SARS-CoV-2 en France, quelques semaines après le texte principal, le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020. On apprend cette fois que la Bibliothèque nationale de France pourra accueillir du public, mais uniquement sur rendez-vous.

09/11/2020, 09:40

ActuaLitté

Bibliothèques : assurer une continuité des services, sans négliger “santé” et “sécurité”

Restée silencieuse dans les premiers jours du deuxième confinement, l'Association des Bibliothécaires de France (ABF) s'exprime sur la continuité des services dans les établissements. L'organisation professionnelle souligne la difficulté d'organiser et de maintenir un système de commandes et de retraits, pour les personnels, mais rappelle que « la sécurité sanitaire de tous et toutes » reste primordiale.

03/11/2020, 15:25

ActuaLitté

Les retraits et retours de livres autorisés dans les bibliothèques

Le gouvernement avait laissé les portes des bibliothèques et médiathèques entrouvertes, pour les besoins des services de commandes et de retraits, mais la loi n'avait pas encore pris en compte ce mode de fonctionnement des établissements. C'est désormais chose faite, par le décret n° 2020-1331 du 2 novembre 2020. 

03/11/2020, 09:23

ActuaLitté

Reconfinement : retrait de commandes dans les bibliothèques, en présentiel dans les BU

Les modalités du second confinement imposé à la France par le coronavirus ont été développées par le Premier ministre, ce jeudi 29 octobre, et inscrites dans le Journal officiel le lendemain. Les bibliothèques publiques ferment ainsi leurs portes, tandis que les bibliothèques universitaires, elles, accueilleront du public.

30/10/2020, 10:40

ActuaLitté

Retour au silence : la BnF fermée au public ce 30 octobre

Les annonces se suivent, se succèdent, s’enchaînent, toutes semblables. La Bibliothèque nationale de France indique, conformément aux règles du confinement, qu’elle n’accueillera plus de public à compter du 30 octobre. 

29/10/2020, 16:50

ActuaLitté

(Re)découvrir les bibliothèques universitaires, dans une série de vidéos

L'ADBU, l'Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation, met en œuvre un partenariat avec Arte Studio, pour huit vidéos donnant la parole aux étudiants, aux enseignants-chercheurs, mais également aux bibliothécaires. L'objectif : redécouvrir les bibliothèques universitaires et leur place dans la société, au-delà des services aux étudiants.

28/10/2020, 10:40

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Neneuil, figure littéraire de Bordeaux, est décédé

Une figure littéraire bordelaise s'en est allée, ce samedi 16 janvier : Neneuil, bien connu pour sa bibliothèque/librairie de rue installée près du Palais des Sports, est décédé. Depuis 2015, Dominique, sans domicile, collectait des ouvrages qu'il proposait aux passants, en accès libre, en échange ou contre un peu de monnaie.

18/01/2021, 11:42

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

Les soutiens économiques au monde de la culture prolongés

Au lendemain de la conférence de presse du Premier ministre annonçant la généralisation du couvre-feu à 18h, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, ont réuni le 15 janvier par visioconférence l’ensemble des secteurs de la Culture. A savoir spectacle vivant, arts visuels, musées et monuments historiques, cinéma, livre et médias locaux. Et ce, afin de préciser les conditions d’accompagnement économique durant cette période.

17/01/2021, 16:17

ActuaLitté

Elisabeth Tanner réélue à la tête du Syndicat français des agents artistiques et littéraires

Le Bureau du  Syndicat français des agents artistiques et littéraires (SFAAL), qui compte à ce jour 132 agents membres, a tenu ce mardi 12 janvier l’assemblée générale. L’assemblée réunie a notamment voté pour élire le Bureau du syndicat pour les deux années à venir et reconduit Elisabeth Tanner à la présidence du syndicat.

 

15/01/2021, 17:36

ActuaLitté

L'éditeur Dark Horse prend des mesures contre le harcèlement

En juin dernier, plusieurs accusations de harcèlement et d'agression émergeaient sur le réseau social Twitter, visant notamment l'auteur et éditeur Scott Allie et l'éditeur Brendan Wright. Tous deux collaboraient avec la maison d'édition Dark Horse, alors accusée d'avoir fermé les yeux sur ces agissements. L'éditeur américain révèle aujourd'hui plusieurs mesures pour éviter ces situations, à l'avenir.

15/01/2021, 16:33

ActuaLitté

Batman vient combattre le crime en Europe, dans une nouvelle série

Batman sans Gotham, est-ce vraiment le Chevalier noir ? DC Comics fait un peu voyager Bruce Wayne et son alter ego, à l'occasion d'une mini-série de comics qui fera voir l'Europe au justicier masqué. Le scénariste Tom Taylor et le dessinateur Andy Kubert signent cette aventure inédite, en six épisodes.

15/01/2021, 16:18

ActuaLitté

La finance revoit son vocabulaire pour le monde des actifs numériques

La Commission d'enrichissement de la langue française propose une incursion dans le monde de la finance contemporaine avec une liste de vocabulaire consacrée aux actifs numériques. Bienvenue dans un monde de cyberjetons et de protocole informatique...

15/01/2021, 15:14

ActuaLitté

Best-sellers 2020 : les meilleures ventes de livres jeunesse, albums et romans

Le couvre-feu tant redouté est annoncé, Jean Castex une fois de plus dans le rôle du Père Fouettard, mais que cela n’empêche pas de sourire. Surtout. Les librairies gardent le moral — un couvre-feu vaut toujours mieux qu’un confinement lourd. En attendant, voici quelques recommandations de lectures, pour les plus jeunes, tirées des meilleures ventes jeunesse de l’année 2020. 

15/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Best-sellers 2020 en Italie : Valérie Perrin en tête du classement

D’après les données du circuit de librairies Arianna, la Française Valérie Perrin, le regretté Camilleri et Sandro Veronesi, le gagnant du Prix Strega — le plus important prix littéraire italien — et du prix du Livre étranger France Inter/Le Point 2021, sont les auteurs des livres les plus vendus en Italie en 2020. Certes, l'année fut difficile, mais on compterait dans le Bel Paese de plus en plus de lecteurs

15/01/2021, 11:15

ActuaLitté

La récupération de Captain America par des pro-Trump scandalise le fils de son créateur    

Lors de l’assaut du capitole, le 6 janvier dernier, certains manifestants arboraient des déguisements à l’effigie de héros Marvel. Pour le fils du co-créateur de Captain America, Neal Kirby, la récupération du personnage au bouclier par les pro-Trump est une véritable insulte : « Captain America est l’antithèse absolue de Donald Trump. »

15/01/2021, 11:06

ActuaLitté

Les librairies face au couvre-feu : entre inquiétude, philosophie et sourires

Le couvre-feu national qu’a instauré le gouvernement fait frémir les commerces. Pour la librairie, qui sort d’une année où le pire a été évité, ces deux semaines de nouvelles mesures sanitaires contraindront-elles à une adaptation nouvelle? Pourtant, certains s’interrogent : la nécessité de limiter les déplacements, en regard du contexte sanitaire, oui, mais pourquoi dans ce cas encourager les commerces à ouvrir le dimanche ? 

15/01/2021, 10:56

ActuaLitté

Qui pour succéder à Jean d'Ormesson à l'Académie française ?

Le jeudi 28 janvier prochain, l'Académie française doit procéder à l'élection du nouvel occupant ou de la nouvelle occupante du fauteuil de Jean d'Ormesson, à la place F12. Le dépôt des candidatures est désormais fermé, et les prétendants sont connus...

15/01/2021, 10:42

ActuaLitté

Des procédures judiciaires contre Amazon, accusé d'entente sur les prix des ebooks

Amazon devra répondre de ses actes et de sa politique en matière de prix des livres numériques : deux procédures judiciaires distinctes visent en effet une possible entente entre la multinationale et cinq des plus importants éditeurs américains. Hachette, HarperCollins, Macmillan, Simon & Schuster et Penguin Random House sont ainsi présentés comme des « co-conspirateurs » dans une plainte.

15/01/2021, 10:32

ActuaLitté

Couvre-feu à 18 h dans toute la France : “mesure douloureuse” pour la librairie 

L’apparition d’un variant, désormais omniprésent dans la presse, pour le Coronavirus, provoque des montées d’angoisse. En Suisse, un confinement sévère vient d’être déclaré, entraînant la fermeture des commerces non essentiels. Autrement dit, des librairies victimes de ces mesures sanitaires. Dans son allocution du 14 janvier, le Premier ministre, Jean Castex, pose les bases pour la France. 

14/01/2021, 18:25

ActuaLitté

Surprise de la rentrée, Le Stradivarius de Goebbels donne le “la” en librairies

Le roman vrai de Nejiko Suwa, jeune virtuose japonaise à qui Joseph Goebbels offre un Stradivarius à Berlin en 1943, au nom du rapprochement entre l'Allemagne nazie et l'Empire du Japon. Le violon a été spolié à Lazare Braun, un musicien juif assassiné par les nazis. Nejiko n'arrive d'abord pas à se servir de l'instrument. Le violon a une âme. Son histoire la hante. Et Yaonn Iacono en a tiré un roman, publié cette année chez Slatkine & Cie.

14/01/2021, 16:28

ActuaLitté

Le PEN Club de France toujours à la peine avec son ancien président

Révélée en septembre 2020 par ActuaLitté, la situation du PEN Club de France reste délicate : le départ de son dernier président en date, l'écrivain et avocat Emmanuel Pierrat, s'est fait dans des conditions tumultueuses. L'organisation de défense de la liberté d'expression des auteurs critiquait les méthodes de ce dernier, mais l'accuse désormais de malversations.

14/01/2021, 15:42

ActuaLitté

29 communes en lice pour le titre de capitale française de la culture 

Les candidatures se sont closes ce 31 décembre 2020. Le jury devra désormais départager 29 communes (ou groupements de communes) pour attribuer le titre de « capitale française de la culture ». Le label s'accompagne, rappelons-le, d'un financement d'un million d'euros. 

14/01/2021, 15:38

ActuaLitté

L'Auvergne-Rhône-Alpes, "de longue date une terre de bande dessinée"

Pour commencer l'année 2021 avec quelques découvertes, et apporter un soutien aux éditeurs et auteurs régionaux, l'agence Auvergne–Rhône-Alpes Livre et Lecture publie un nouveau livret qui met en avant la production des acteurs locaux en matière de bandes dessinées...

14/01/2021, 15:35

ActuaLitté

France : libraires et éditeurs en première ligne d'une prise d'otage

Bisbille dans l’interprofession ? De toute évidence : la société Cyber Scribe, connue par ses services de référencements d’ouvrages pour les petites maisons et éditeurs autodistribués, fait les frais d’une colère de Dilicom. Dans un courrier émanant de la directrice générale, Véronique Backert, les clients découvrent un changement contractuel majeur : l’obligation de passer par Dilicom pour assurer « le référencement de vos titres dans le FEL et pour la transmission des commandes ». 

14/01/2021, 08:51

ActuaLitté

Nouvelles mesures sanitaires Covid : la Suisse ferme toutes ses librairies 

« Ça allait bien jusqu’à ce matin. » Le PDG des librairies Payot, Pascal Vandenberghe ne cache pas une pointe d'agacement, après les annonces du Conseil fédéral. La Suisse vient d’instaurer une série de mesures contraignant les commerces dits non essentiels à fermer de nouveau. Réaction directe à la hausse du nombre de contaminations du Coronavirus, la Suisse va endurer une chape de plomb à compter du 18 janvier. 

13/01/2021, 17:54

ActuaLitté

L’éditeur spécialisé en jeunesse et Young Adult Christian Trimmer à la tête de MTV Books

Auparavant directeur éditorial chez Macmillan, Trimmer a participé à faire découvrir nombre de best-sellers internationaux. Avec la nomination de ce spécialiste du Young Adult, MTV Entertainment Group espère l’arrivée de nouvelles plumes susceptible de se transformer en rentables futures adaptations. 

13/01/2021, 17:31

ActuaLitté

Hachette publiera le premier livre de Billie Eilish en mai 2021

Pour son premier livre, la chanteuse-compositrice Billie Eilish, révélée au monde entier fin 2019 avec son premier album When We All Fall Asleep, Where Do We Go ?, succès phénoménal, a fait dans la simplicité. Il sera titré Billie Eilish et proposera des photographies tirées des collections personnelles de l'artiste.

13/01/2021, 12:26

ActuaLitté

Prix Strega, le Goncourt italien : 2021 sera-t-elle l’année des femmes ?

Le plus convoité et discuté des prix littéraires italiens... Selon les plus récentes rumeurs, l’année 2021 sera l’année des femmes pour le Prix Strega, le principal prix littéraire italien. Un prix qui d’ailleurs a été souvent critiqué pour la place minoritaire des femmes parmi les titres sélectionnés et les gagnants. Des critiques qui se sont transformées en constats suite à une récente enquête.

13/01/2021, 12:02

ActuaLitté

L'autrice Octavia Roodt en résidence à la Cité de la BD d'Angoulême

La Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême accueille, en janvier et février 2021, l'autrice sud-africaine Octavia Roodt en résidence. Elle travaillera à cette occasion sur son premier long récit, Promised Land, une fiction autobiographique qui se déroule dans une ferme sud-africaine.

13/01/2021, 11:08

ActuaLitté

Luna, le prochain roman de Serena Giuliano : Naples, ou le grand pardon

Après les succès de Ciao Bella (également chez Pocket) et Mamma Maria, pour lequel Serena Giuliano a reçu le prix Babelio, Serena emmène ses lecteurs à Naples, dans une ville que son héroïne, Luna, retrouve à contrecœur pour se rendre au chevet de son père malade. Et le roman sera publié chez Robert Laffont, ce 18 mars, apprend-on de l’éditeur.

13/01/2021, 10:01

ActuaLitté

Une libraire citée par Macron : "Cela m'amuse, tout au plus"

Le 31 décembre 2020, le président de la République Emmanuel Macron présente ses vœux aux Français. Un exercice délicat, surtout cette année, pour des raisons évidentes. Le chef de l'État veut innover : il cite alors l'exemple de plusieurs Français et Françaises, détaille leur attitude face à la pandémie. Parmi eux, Rosalie, « librairie à Bagnolet en Seine-Saint-Denis ». L'intéressée garde la tête froide et les idées claires.

12/01/2021, 17:57

ActuaLitté

L'Académie américaine des arts et des sciences place sa revue en accès ouvert

Dædalus, la revue de l'Académie américaine des arts et des sciences, copubliée par l'institution et les presses universitaires du Massachusetts Institute of Technology, sera désormais proposée en accès ouvert. 150 volumes, publiés entre 1955 et 2021, seront accessibles librement.

12/01/2021, 17:31

ActuaLitté

Faber annonce un nouveau livre de Sally Rooney en septembre 2021

L'éditeur britannique Faber a confirmé la parution d'un nouveau livre de Sally Rooney, auteure très remarquée de Conversations entre amis (traduit par Laetitia Devaux, Éditions de l'Olivier) et Normal People. Beautiful World, Where Are You paraîtra en version originale le 7 septembre 2021.

12/01/2021, 17:09

ActuaLitté

Allemagne, Autriche : les marchés du livre en recul pour 2020

La maudite année 2020 se termine, sans garantie que 2021 soit particulièrement meilleure, surtout sur le plan économique. Dans le monde du livre, les premiers bilans des douze mois écoulés tombent. En Allemagne et en Autriche, le recul des ventes est de mise, respectivement de 2,3 et de 4,4 %.

12/01/2021, 15:12

ActuaLitté

La Bibliothèque nationale du Qatar prépare la Coupe du monde de foot 2022

Du 21 novembre au 18 décembre 2022, le Qatar accueillera la 22e édition de la Coupe du monde de football. Un événement sportif particulièrement attendu dans le monde et dans le pays, mobilisé pour l'occasion. La Bibliothèque nationale du Qatar, à Doha, se prépare aussi, avec la signature d'un accord pour accélérer la recherche et l'étude en matière de ballon rond.

12/01/2021, 12:48

ActuaLitté

1,3 million de livres offerts aux écoles : IoLeggoPerche, rendez-vous national

L’initiative coordonnée par l’AIE (Associazione Italiana Editori) a rencontré un succès extraordinaire même dans l’année de la pandémie. Ce qui témoigne encore une fois de la résilience de l’édition italienne. Écoles, librairies et éditeurs unis pour la lecture : la cinquième édition de #ioleggoperché, le projet national de donation des livres en faveur des bibliothèques scolaires, promu par l'Association italienne des éditeurs (AIE), a été un succès malgré la situation difficile de la pandémie de Covid- 19 (avec 8 régions déclarés zones rouges).

12/01/2021, 11:26

ActuaLitté

Privée de bibliothèque, elle volait des livres à la Fnac 

Arrivées à son domicile, les forces de l’ordre ont découvert près de 140 livres qu’elle a manifestement dérobés à la Fnac. Cette habitante de Chamalières (Puy-de-Dôme) a été interpellée en fin de semaine dernière, alors qu’elle s’adonnait à son vice, dans la Fnac de Clermont-Ferrand. Et fut prise la main dans le sac avec une douzaine d’ouvrages qu’elle tentait de faire passer à l’as.

12/01/2021, 09:13

ActuaLitté

Destitution de Donald Trump : l'écrivain Don Winslow prend part à l'impeachment

Connu pour ses positions anti-Trump, l’auteur de La frontière (trad. Jean Esch) frappe un nouveau coup contre le futur ex-président des États-Unis. « Je propose cette vidéo comme preuve dans la procédure de destitution de Donald Trump », lance-t-il sur les réseaux. Et, de fait, les images des émeutes survenues au Capitole laissent songeur. 

11/01/2021, 17:34

ActuaLitté

Mon Autre France, l'éditeur dédié à l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon

L'archipel de Saint Pierre et Miquelon est le dernier bastion français d'Amérique du Nord, entre le Canada continental et Terre-Neuve. C'est là qu'est née, en janvier 2020, la maison d'édition française Mon Autre France. Elle est dédiée à l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon où elle a installé son siège. Livres jeunesse, romans, pièces de théâtre ou encore livres créatifs, tous les ouvrages autour du thème de l’archipel ou dont l’auteur est un de ses habitants se trouvent dans ses rayons. 

11/01/2021, 16:00

ActuaLitté

Best-sellers 2020 : les meilleures ventes de polars

Mauvais genre, peut-être, mais toujours aussi populaire, le roman policier a encore une fois connu de belles heures en 2020. Parcourant les chiffres des meilleures ventes, on retrouve des figures bien connues. En s’appuyant sur les données du panéliste GfK, voici donc un top des livres les plus bankables de l’an passé. Et uniquement en grand format.

11/01/2021, 12:54

ActuaLitté

La revue Publishers Weekly organise un salon, pour remplacer BookExpo

La revue américaine Publishers Weekly, destinée aux professionnels du livre, annonce l'organisation d'un nouveau salon, nommé U.S. Book Show, du 26 au 28 mai prochain. Organisée en ligne, cette première édition doit inaugurer un événement professionnel qui prend la place de BookExpo, salon historique qui a rendu les armes en 2020.

11/01/2021, 11:21