#Edition

Les libraires en soutien “aux éditeurs qui se détournent d'Amazon

Début novembre, une cinquantaine de maisons d’édition décidait de boycotter officiellement Amazon. Retrait immédiat de leurs ouvrages, et plus aucune vente via le cybermarchand américain. Un mouvement particulièrement apprécié par des associations de libraires, qui décident de soutenir l’action des éditeurs. 

Le 04/12/2020 à 12:15 par Nicolas Gary

19 Réactions | 2 Partages

Publié le :

04/12/2020 à 12:15

Nicolas Gary

19

Commentaires

2

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

« Nous ne vendrons plus nos livres sur Amazon. » Le message des cinquante éditeurs et diffuseurs était limpide, et appelait « l’ensemble des maisons d’édition et acteurs·rices de la chaîne du livre à nous rejoindre dans cet engagement ». Du côté des grands éditeurs, le mouvement a été peu suivi. En revanche deux associations de librairies leur emboitent le pas.

En guise de solidarité...

Librairies en Nouvelle-Aquitaine et Libraires du Sud choisissent en effet « d’apporter [leur] solidarité de libraires à ces éditeurs qui ont choisi de se passer d’Amazon », indique Marie-Claude Rossard, de LINA. 

« Afin de soutenir leur démarche qui représente un sacrifice économique non négligeable, nous vous proposons de commander des ouvrages auprès de ces éditeurs et de les mettre en avant pour cette fin d’année. »

Le Conseil d’administration de l’association diffuse donc deux documents, qui proposent des bons de commande réunissant des titres des maisons. « Pas d’obligation ni de minimum de commande, une faculté de retour sur l’ensemble et quant aux conditions de remise elles seront à voir en fonction des commandes et avec vos interlocuteurs chez les deux diffuseurs que sont Hobo Diffusion et Les Belles Lettres », poursuit Marie-Claude Rossard.

Et le mouvement prend déjà de l’ampleur. Contactée, l’association LINA (près de 110 librairies) remonte des témoignages de lecteurs particulièrement encourageants. « Beaucoup de nos libraires nous racontent que de nouveaux clients se présentent chez eux, avec un discours changé. Ils expliquent avoir pris conscience de ce que l’acte d’achat chez Amazon implique et qu’ils préfèrent réaliser quelques kilomètres, et éventuellement attendre pour recevoir leur livre. »

Une démarche qui semble faire aboutir des années de communication sur ce lien si particulier entre la consommation et l’action citoyenne. « Cette transformation montre que les lecteurs ont mesuré ce que le commerce de proximité peut représenter. Et qu’ils souhaitent adopter des attitudes plus responsables. »

Les librairies dans leur plein rôle

Cécile Bory, présidente de l’association Librairies de Nouvelle-Aquitaine le souligne : « Sans prescripteurs, le public finissait par lire les mêmes titres, n’ayant que la presse et les médias qui eux-mêmes tournent un peu en boucle. Quand nous avons pris connaissance de l’action de ces éditeurs indépendants regroupés pour un boycott, notre Conseil d’administration a adopté à l’unanimité la décision d’un soutien. »

Et d’ajouter : « C’est notre rôle de librairies indépendantes que de sortir des sentiers battus et de pouvoir proposer des lectures plus confidentielles. Bien entendu, chaque libraire agit à son niveau, suivant ses goûts et ses envies. Mais une telle démarche reflète la logique même de la chaîne du livre. »

La Librairie Georges (Talence, Girdonde), que dirige Cécile Bory, avait déjà enclenché une démarche similaire au sortir du premier confinement. « Quand les lecteurs sont revenus, nous avons mis en avant les éditeurs néo-aquitains et des maisons indépendantes. Et les retours étaient très favorables : les lecteurs apprécient ce savoir-faire. »

Libraires du Sud choisit de diffuser l’information : Christelle Chathuant, directrice de l’association, qui réunit une soixantaine de librairies, indique partager pleinement les arguments de LINA. Et encourage ses membres à en adopter les modalités. 

Marie-Claude Rossard insiste : « Personnellement, je suis extrêmement sensible à ce lien entre libraires et éditeurs. Cela découle d’une vision politique, autant que de mes expériences professionnelles : j’ai connu 25 années de librairies et 10 années d’édition, également comme relation libraire. Et que le marasme de la situation que nous vivons serve à introduire un peu plus de solidarité interprofessionnelle est appréciable. »

D’ailleurs, les membres de l’association ne s’y sont pas trompés, et prennent « le temps d’y réfléchir : ce ne sont pas des catalogues faciles, reconnaissent-ils, mais l’idée a séduit tout le monde. Quand je faisais ce métier, j’avais véritablement le sentiment de défendre ma voix et ma liberté de libraire lorsque je me consacrais à des auteurs et des éditeurs plus confidentiels ». Peut-être que cette vision est encore partagée…

Entre-temps, d’autres organisations ont d'ailleurs pris contact avec LINA : il n’est pas impensable que l’initiative se répercute à travers différentes régions de France.

On peut retrouver les bons de commande à cette adresse pour les éditeurs de Hobo diffusion, et à cette autre pour les maisons de Belles Lettres.

Liste des éditeurs qui ont fait le pari de refuser Amazon : Zones Sensibles, Vies Parallèles, Les Fondeurs de briques, Hobo Diffusion, Éditions Divergences, Éditions la Tempête, Nada éditions, Éditions du Commun, L'œil d'or, Les Éditions sociales, La Dispute, Éditions Grevis, Éditions Ixe, Jef Klak, Panthère première, Tendance Négative, Audimat, La Lenteur, Le Monde à l'envers, Éditions des Mondes à faire, Éditions du Bout de la ville, Huber éditions, Archives de la zone mondiale, Smolny, Otium, Ici-bas, Éditions Pontcerq, Premiers Matins de novembre, Faces cachées éditions, Serendip livres, Paon Diffusion, Les Éditions libertaires, Gruppen, Black star (s)éditions, Le Chien rouge, Rue des Cascades, Éditions Dépaysage, Éditions Goater, HumuS, Homo Habilis, Tahin Party, L'atinoir, Éditions Adespote, Éditions Blast, Asinamali, Éditions Daronnes, Les Éditions de la Roue, Éditions Noir et Rouge, Les Nuits rouges.

crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0 - librairie Krazy Kat à Bordeaux

19 Commentaires

 

R. Raynal

04/12/2020 à 13:24

Bien entendu, nos courageux libraires vont à leur tour, en toute réciprocité, bannir de leurs rayonnages les éditeurs qui osent vendre sur amazon : envolés Gallimard, Grasset, le Seuil, Robert -Laffont et autres... Ha non ? Tiens donc ! Pour cela, faudrait oser...

Mais nous avons hâte de voir les ouvrages, jusque là confidentiels, des éditeurs ayant quitté "la bête immonde" fleurir en tête de gondole.

Tout doit être fait pour faire oublier ceci : Amazon, en 1994, c'était un péquin qui vendait sur le net des livres stockés dans un garage. Il n'a pas gagné un rond pendant 6 ans, sous les quolibets de nos éditeurs cocardiers. TOUS les grands éditeurs parisiano-parisiens sont adossés à de grands groupes aux finances abondances (genre Lagardère and co). Qu'ont il fait pendant ce temps ? RIEN ! Ils se sont regardé leur nombril germanopratin en s'assurant, ma bonne dame, que jamais cette horreur d'internet n'aborderait nos rivages, et que même si cela arrivait, une politique de tarifs délirants sur les ebooks les protégerait de la déferlante. Exactement la même erreur qu'ont faite les grands groupes hoteliers comme Accor, qui se font à présent manger la laine sur le dos par les booking et autres trip advisor.
Nos "grands" éditeurs, encalminés dans le XIXe siècle pour ce qui est de leur gestion (incapables de payer leurs auteurs, de connaitre et communiquer leurs ventes, etc, à une échéance autre qu'annuelle, en encore!) se sont réveillés trop tard. Ils en paient le prix. Quand aux libraires, soyez certain qu'ils sont le cadet de leur soucis.

Pierre ALAIN

04/12/2020 à 14:03

Nous accusons les GAFAM (dont évidemment Amazon) de tous les vices, mais nous ne pouvons plus nous passer d'eux... Une crainte que devrait ressentir les libraires, dans un premier temps, les éditeurs dans un second, c'est la vente en ligne directe de l'éditeur voire de l'auteur au lecteur. En attendant de pouvoir imprimer et relier directement les ouvrages qui nous intéressent depuis chez soi sur quelque "papier" ou autre matière effaçable et réutilisable, selon une invention brevetée mondialement par l'un ou l'autre de nos "chers" Big Five...

Laurence Schwalm

04/12/2020 à 14:07

Mais que ne l'ont-ils fait avant ?
facile de saluer les éditeurs qui se tirent une balle dans le pied en sacrifiant une partie de leurs ventes !
moi je vends sur Amazon parce que trop de libraires racontent depuis des années qu'ils ne peuvent obtenir mes livres tout simplement parce que je ne suis pas distribuée par la sodis ou dar le groupe albin-michel ou autres....
Je vends sur Amazon parce que les libraires ne veulent pas prendre mle risque de vendre les romans des auteurs de leur région qui ne sont pas chez les mastodontes de l'édition.
Tout ça, ca reste de la posture !!!!
Am

Laurence Schwalm

04/12/2020 à 14:07

Mais que ne l'ont-ils fait avant ?
facile de saluer les éditeurs qui se tirent une balle dans le pied en sacrifiant une partie de leurs ventes !
moi je vends sur Amazon parce que trop de libraires racontent depuis des années qu'ils ne peuvent obtenir mes livres tout simplement parce que je ne suis pas distribuée par la sodis ou dar le groupe albin-michel ou autres....
Je vends sur Amazon parce que les libraires ne veulent pas prendre mle risque de vendre les romans des auteurs de leur région qui ne sont pas chez les mastodontes de l'édition.
Tout ça, ca reste de la posture !!!!
Am

sorbonne

04/12/2020 à 15:45

La liste des éditeurs boycottant Amazon vaut à elle seule le détour : des moutons à cinq pattes inconnus du grand public et des trois quarts des libraires! Aucun intérêt. Le style d'éditeur qui prend des frais de port, rechigne à accorder une remise viable et met trois plombes à livrer.
Comme l'a dit le premier commentaire, la seule et vraie et grande audace viendrait des éditeurs qui tiennent la majorité du marché (et donc leur diifuseur), qu'ils osent boycotter le géant amazon, et le géant cdiscount, et tout le net marchand tant qu'on y est.
Tout cela est plus que de la posture, c'est de la démagogie, qui frise le poujadisme.
Les libraires ( dont je fais partie)ne peuvent pas faire comme si Internet ne passera pas par eux. IL est temps de s'y mettre, d'arrêter de penser préserver un métier uniquement sur la base d'un petit relationnel client d'un autre temps. La librairie est un commerce, Internet est un des moyens de vendre des livres aujourd'hui, il est incontournable. Boycotter ce vecteur serait comme nager à contre courant : on finit par s'épuiser.

Courage

05/12/2020 à 07:18

« Les libraires ( dont je fais partie)ne peuvent pas faire comme si Internet ne passera pas par eux. IL est temps de s'y mettre, d'arrêter de penser préserver un métier uniquement sur la base d'un petit relationnel client d'un autre temps. La librairie est un commerce, Internet est un des moyens de vendre des livres aujourd'hui, il est incontournable. Boycotter ce vecteur serait comme nager à contre courant : on finit par s'épuiser. »
Bravo... Ça nous change des geignards habituels. Je vous encourage beaucoup !

Dépaysage

06/12/2020 à 17:06

Être inconnu de vous en dit-il plus sur notre travail ou sur l'étendue de votre connaissance du marché? Peut-être vaut-il mieux cheminer sur cinq pattes que de suivre Panurge en courant.

Je vends donc je suis

05/12/2020 à 07:17

« Et que le marasme de la situation que nous vivons serve à introduire un peu plus de solidarité interprofessionnelle est appréciable. »
Alléluia : ce monsieur va donc prendre en compte le sort des auteurs et tenter de les sortir du marasme dans lequel les entretiennent ces éditeurs qui font tout pour qu'ils ne sortent la tête de l'eau que pour respirer entre deux noyades.
Non, je rigole. L'interprofessionnalité, c'est pour les pros. Les auteurs, c'est juste de la matière première...

Jacques Alain Hesault

05/12/2020 à 23:00

Quand les libraires refusent de vendre ou de mettre en étalage des ouvrages de jeunes écrivains, alors, merci à Amazon d'avoir et d'être présent.
Faut-il en dire plus ?

Degruson

06/12/2020 à 08:29

Vaste blague, des éditions confidentielles qui vont s’auto détruire dans l’indifférence générale.
Cela me rappelle ces auteurs auto édités qui rêvent qu’on achète (cash et sans faculté de retour) des ouvrages qui ressemblent à des épreuves non corrigées (bourrés de fautes) à 25Þ remise et sans tva. Et qui vous disent qu’une fois en vitrine, leur œuvre va exploser les ventes, comme un camembert trop fait...
Pendant ce temps, Obama se vend en piles dans les hypers près de chez moi alors que je n’en ai pas touché un exemplaire...
Les grandes maisons, qui bradent sur Abuzon avec des remises aussi énormes que les quantités, feraient bien de se poser les bonnes questions sur le nivellement par le bas qu’elles préparent : quand il n’y aura plus que des best-sellers (rarement de qualité) il sera temps de venir pleurer dans les chaumières au journal de BFMTV....

Patrick Pike

06/12/2020 à 10:03

Réaction stérile d'un autre temps qui démontre l'incompétence de ces éditeurs à diriger une société commerciale.
Quant aux libraires qui aimeraient vivre sur des acquis passéistes, ils disparaîtront comme les cochers de fiacre qui n'ont pas su adopter l'automobile.
Pour ma part, après avoir publié un bouquin dans une maison d'édition classique, que les libraires, comme par hasard, ne commandaient pas malgré quelques demandes, je publie et vend sur Amazon (https://www.amazon.fr/Patrick-Pike/e/B07FKTGP3M?ref_=dbs_p_pbk_r00_abau_000000).

Estienne

07/12/2020 à 11:44

Cher Monsieur Pike,

Permettez-moi de continuer votre diatribe contre les éditeurs...

"Pour ma part (...), je publie et vend sur Amazon". il manque en effet "des livres que je fais imprimer en Pologne pour soutenir et défendre le monde du livre"...
https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb46650690t

Eric

06/12/2020 à 10:35

Intention louable... Mais si les libraires voulaient vraiment soutenir les petits éditeurs et leurs auteurs, ils ont un moyen tout simple à leur disposition : arrêter de faire des achats aux éditeurs avec possibilité de retours des livres, et leur faire à la place des commandes fermes. Pourquoi cela ne serait-il ps possible s'ils croient en ces livres et en leur rôle de prescripteurs ? Cela éviterait aussi que les livres retournées aux éditeurs par wagons entiers filent tout droit au pilon... Et ce serait vraiment une action éco-responsable !

Fabrice

06/12/2020 à 16:42

"Mais si les libraires voulaient vraiment soutenir les petits éditeurs et leurs auteurs, ils ont un moyen tout simple à leur disposition : arrêter de faire des achats aux éditeurs avec possibilité de retours des livres, et leur faire à la place des commandes fermes.".. quelle chance vous avez! Chez moi (06), les "gros libraires indépendants" daignent à peine prendre un ou deux ex. en dépôt... et après ils osent se plaindre! Heureusement il reste encore un ou deux VRAIS libraires qui lisent les livres et acceptent de prendre quelques risques (il est vrai qu'investir 100 ou 200€ en un achat ferme est un risque qu'un libraire faisant 800k€ de CA ne peut pas se permettre...)
Alors, de mon côté, je prospecte avec beaucoup de bonheur et de succès les supermarchés indépendants... oui oui vous savez, ceux qui vendent du paté et des couches! ET bien, EUX, ils prennent mes bouquins par 50 en achat ferme... et, sans aucun conseil, leurs clients les achètent, et donc ces mêmes vendeurs de paté me recommandent des livres. Cherchez l'erreur! Alors quand j'entend certains libraires se plaindre d'Amazon, que leur conseil est important (oui oui, c'est vrai en théorie) et qu'ensuite, en librairie, ils vendent uniquement les blockbusters... eh bien >:-( :sick: :sick:
Voilà, fin du coup de gueule
PS : nous n'existons que depuis 2 ans, mais depuis le début nous refusons de vendre sur Amazon, et nous imprimons en régional. Peut-être sommes-nous trop romantiques?

pujol

06/12/2020 à 20:20

bravo !

ettorc

07/12/2020 à 08:11

N'importe quoi, les librairies ne connaissent bien souvent jamais rien en dehors des deux-trois grands distributeurs ! Et il y a déjà beaucoup d'éditeurs qui avaient fait le choix dès le début de ne jamais être sur Amazon. Pourquoi privilégier ceux qui le quittent aujourd'hui ? Pourquoi ne pas avoir déjà soutenu ceux qui n'y ont jamais été avant ? Les libraires ont toujours plusieurs trains de retard.

Degruson

07/12/2020 à 08:40

Ne réagissent ici que des éditeurs et auteurs inconnus, souvent auto édités, qui ne comprennent rien à la réalité du métier de libraire. Car, en dehors des grandes enseignes, un libraire indépendant n’a aucune chance de vendre des auteurs inconnus, des livres en compte ferme à des marges dérisoires.... Organiser des séances de dédicace avec des auteurs reconnus est un luxe ; avec des inconnus c’est la cata assurée ! Nous le faisons 3 ou 4 fois par an pour notre plus grand bonheur et, une fois, avec un auteur auto édité dont le texte - certes confidentiel - avait un écho particulier dans notre ville. Pour le reste, derrière les rencontres avec des auteurs délicieux, combien d’auteurs ne comprennent pas qu’on ne prend que des livres dont on connaître l’auteur ou des inconnus dont on lit d’abord la prose ? J’ai le souvenir d’une de ces auteures qui, vexée que je lui demande une épreuve, même numérique, de son livre avant d’organiser une séance de dédicace avec un stock de livres, m’a dit sèchement qu’elle dirait à son éditeur de ne jamais nous fournir un seul de ses opus... On ne m’en a jamais demandé... Oui, il reste des libraires qui lisent et, quand vous vous offusquez qu’on ne « prenne » pas votre chef d’œuvre sans l’avoir lu, que les dépôts sont un enfer à gérer et que si vous ne prenions que des ventes fermes à 25Þ marge (nous payons la tva, nous...), nous aurions depuis longtemps baissé le rideau ! Que les éditeurs et distributeurs qui comptent fassent le ménage, certes, mais réduire notre métier à vendre au poids des livres non lus, c’est n'importe quoi...

sorbonne

07/12/2020 à 12:53

Le problème, c'est aussi que chacun y va de sa petite publication...tout le monde écrit, et trouve un moyen de se faire publier...50000 nouveautés par an, environ, tous genres confondus...et selon les chiffres du SNE de 2018/2019, 29800 tonnes de livres finissent au pilon...29800 tonnes, ça en fait des auteurs qui n'auraient peut-être pas dû écrire...des éditeurs qui n'auraient peut-être pas dû éditer...29800 tonnes sur 50370 tonnes de retours d'invendus...la librairie c'est aussi des chiffres pas que des élans passionnés...et l'empreinte carbonne dans tout ça, je vais et je viens...

Albert de Pétigny

09/12/2020 à 22:13

Petit retour d’une maison d’édition qui se passe très bien d’Amazon depuis 2013 (tapez amazon pourpenser dans la barre de recherche d’Actualitté et vous retrouverez les articles).

Bientôt 8 ans plus tard, nous vendons toujours aussi bien en librairies que sur notre site et notre petite maison compte l’équivalent d’un peu plus de 4 emplois temps plein pour 120 titres au catalogue d’une soixantaine d’auteur·e·s.

Dire que quitter Amazon nous a ouvert grand les portes des librairies serait mentir. Par contre, cela nous donne un argument supplémentaire pour les inviter à regarder notre catalogue.

Au delà, d’Amazon, c’est plus largement notre relation à une centralisation des données par des acteurs privés qui nous préoccupe. Amazon, tout comme Netflix, Google ou Facebook nous connaissent souvent mieux que nous nous connaissons nous-même. Ils sont capables de profiler leurs utilisateurs avec une finesse qui rend jaloux les Etats totalitaires. Et tout cela avec notre consentement…

Dans le milieu des années 90, nous étions quelqu’un·e·s à rêver d’un internet reliant les créateurs et leurs publics, sans intermédiaire ou uniquement ceux souhaités. Ce rêve est toujours techniquement possible mais demande de part et d’autre un peu plus d’effort que des plateformes jouant sur notre paresse intellectuelle et notre quête du moindre effort.

Quelques idées de recherches pour celles et ceux qui souhaiteraient aller plus loin : framasoft, FING, association april.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

La Réunion : lancement de l’opération « Jeunes en libraire – Fé nèt liv »

Le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et la ministre de la Culture généralisent sur l’ensemble du territoire national le programme « Jeunes en librairie ». Cette action s’inscrit dans le cadre du plan de relance du gouvernement. À La Réunion ce dispositif est décliné sous l’appellation « Jeunes en librairie – Fé nèt liv ». Il se déploie dès maintenant et sur l’année scolaire 2021-2022. Pour cette première édition, l’opération concerne une cinquantaine d’établissements scolaires répartis sur toute l’île, et plus de 1 500 collégiens, lycéens, et élèves de CM1 et CM2.

16/06/2021, 07:36

ActuaLitté

Plus de 460.000 livres récoltés par l’opération PARTAGERLIRE

Du 15 au 24 avril 2021, les lectrices et les lecteurs de Suisse romande ont pu amener les livres dont ils n’ont plus l’usage chez Payot Libraire, Nature & Découvertes Suisse et dans les supermarchés Coop romands. Alors que cette opération avait été annulée en 2020, pandémie oblige, ce sont plus de 460.000 livres qui ont été récoltés cette année, soit 100.000 de plus qu’en 2019.

14/06/2021, 10:26

ActuaLitté

À Lorient, la librairie À la ligne, hommage au roman de Joseph Ponthus

Le centre-ville de Lorient compte un nouveau commerce depuis le mois de mai dernier, et pas n'importe lequel. La librairie indépendante et généraliste À la ligne accueille des lecteurs ravis sur 85 m2. Dominique Bernardé, son fondateur, y propose 9000 références, avec une dominante qui tire sur la littérature et les sciences humaines. Derrière le nom de sa librairie, un hommage à l'œuvre et un lien particulier avec l'auteur Joseph Ponthus...

11/06/2021, 16:15

ActuaLitté

Librairie : frais de port minimum pour les livres, la fin d'une “distorsion de concurrence”

Préserver l’écosystème de la librairie, et lui offrir une opportunité de développer la vente à distance : le Sénat vient d’adopter un projet de proposition de loi allant en ce sens. Laure Darcos, ayant reçu le soutien inattendu d’Emmanuel Macron dans sa démarche, portait un texte complet pour l’écosystème du livre. Mais avant tout, salué par les libraires.

10/06/2021, 17:03

ActuaLitté

Lauren Remark devient relation libraires pour les éditions Leha

En ce début de juin, les Editions Leha ont recruté Lauren Remark en tant que chargée de promotion. Elle aura plus particulièrement à prendre en charge le développement des relations avec les libraires.

08/06/2021, 17:09

ActuaLitté

Livre de Poche : la camionnette rouge à nouveau sur les routes !

Cet été, les plages seront le hotspot lecture ! Pour la huitième année consécutive, le Camion qui livre du Livre de Poche circulera de plage en plage. Et se met en chasse de vacanciers en manque de pages à dévorer. Du 8 juillet au 15 août 2021, laissez-vous embarquer pour une nouvelle escapade livresque… Ligne de départ : Le Touquet !

03/06/2021, 16:07

ActuaLitté

Folies d'encre, l'engagement des librairies en Seine-Saint-Denis

Gérant de trois établissements estampillés Folies d’encre — Aulnay-sous-Bois, Gagny et Le Perreux-sur-Marne – Jacques-Étienne Ully a décidé de déménager cette dernière. Il s’installe donc dans les anciens locaux qu’occupait la Maison de la Presse. Et depuis ce 29 mai, les locaux sont ouverts au public. Dans le même temps, il se décide à reprendre un nouvel établissement, au Raincy – l'ancienne librairie Arthur. 

01/06/2021, 14:24

ActuaLitté

Commune et catholiques : quand la police encercle une librairie en pleine rencontre

Publié aux éditions La Découverte, l’ouvrage de Ludivine Bantigny, La Commune au présent - Une correspondance par-delà le temps, faisait l’objet d’une rencontre à la librairie du Monte en l’air (Paris XXe). Avec elle, Quentin Deluermoz, auteur de Commune(s), 1870-1871 — Une traversée des mondes au XIXe siècle (Seuil). Une discussion qui a fini par se dérouler sous haute surveillance, d’après ce que l’on pouvait voir sur les réseaux. 

31/05/2021, 15:50

ActuaLitté

“Vu à la télé” : 31 % des libraires s'en servent comme outil promotionnel 

Voilà six ans déjà que La Grande Librairie de François Busnel était classée comme émission la plus prescriptrice du Parc audiovisuel français. « Pour les libraires et les grandes surfaces culturelles, l’émission est celle qui exerce le plus d’influence sur la vente de livres », se glorifiait France 5. Eh bien, le rendez-vous littéraire peut gonfler le poitrail : un nouveau sondage vient de consacrer l’émission, encore.

26/05/2021, 12:41

ActuaLitté

Les libraires disent “merci” à leurs clients pour Le Pari des Libraires

Le Pari des Libraires réunira plus de 100 librairies franciliennes, du vendredi 18 au jeudi 24 juin, qui profiteront de cette occasion pour remercier les lecteurs de leur soutien sans faille depuis le début de la pandémie. L'édition 2021 de l'opération est marrainée par Alice Zeniter.

26/05/2021, 11:34

ActuaLitté

Les libraires étalagistes autorisés à exercer sur les marchés

Depuis le début du mois d'avril, malgré le retour des beaux jours, les libraires étalagistes restaient interdits de marchés, même en extérieur. Une décision sanitaire complexe pour des professionnels déjà fragilisés par la crise, et un ministère de la Culture resté mutique à nos interrogations. Le décret n° 2021-606 du 18 mai 2021 lève toutefois les restrictions, avec quelques précautions toutefois.

24/05/2021, 09:34

ActuaLitté

Livres d'art et d'architecture : une vente spéciale par Livres en luttes

La librairie associative Livres en luttes organise du 22 mai au 19 juin une grande vente de livres d'art et d'architecture qui  ont été confiés par Anne-Marie, adhérente à Livres en luttes et veuve de François Girard, architecte vitriot qui a conçu, entre autres monuments, l'Hôtel de Ville de Vitry. Cette vente se déroulera dans la librairie située au 62, avenue Guy Môquet à Vitry-sur-Seine. Il sera également possible d'y trouver des livres sur Paris, l'île de France et d'autres régions. 

19/05/2021, 14:25

ActuaLitté

Rennes : changement de local pour la librairie coopérative L’Établi des mots

La librairie a investi ses nouveaux locaux le 6 avril dernier. Les ouvrages proposés par la coopérative sont désormais à retrouver au 51 avenue des Pays-Bas, dans l’immeuble du Quadri proche du métro Triangle. L’Établi des mots reste ainsi dans le quartier du Blosne, un ancrage local qui fait partie de l’ADN de l'établissement.

14/05/2021, 10:38

ActuaLitté

La Rumeur des crêtes, un projet de librairie à Cadenet

Sandrine Lana, future ex-journaliste, et Antoine Frey, ancien ingénieur et libraire reconverti depuis deux ans, annoncent l'ouverture prochaine de leur librairie, La Rumeur des crêtes, à Cadenet (Vaucluse). Une librairie généraliste qui boucle son financement en faisant appel à la générosité, par le crowdfunding.

11/05/2021, 16:25

ActuaLitté

Saint-Étienne : la librairie Quartier latin rouvre ses portes

Créée en 1995, la librairie avait cessé son activité en décembre dernier, suite à la disparition soudaine de son propriétaire. Cinq mois plus tard, Daniel Damart, directeur des éditions Le Réalgar, annonce reprendre le local. Et ce, pour continuer à offrir aux lecteurs de Saint-Étienne un « exceptionnel catalogue de littérature française et étrangère, de poésie, d’histoire et de sciences humaines ».

06/05/2021, 16:59

ActuaLitté

Cacophonie sur la participation des libraires aux marchés en extérieur

Plus d'une année de crise sanitaire et de mesures pour lutter contre la transmission du Covid-19 n'aura pas suffi à éclairer certaines zones d'ombre. Certains libraires de l'Hexagone s'interrogent ainsi sur les possibilités de participer à des marchés en extérieur. Si le décret publié semble l'interdire, la situation varie selon les villes et régions...

05/05/2021, 12:39

ActuaLitté

Jean-Pierre Nakache, nouveau président de Canal BD 

Anciennement Association des Libraires de Bandes Dessinée, le Groupement des Libraires de Bandes Dessinées (GLBD) a pour objet la défense et la promotion de la BD, notamment à travers le label Canal BD qui regroupe près de 130 librairies indépendantes spécialisées dans l'univers de la Bande Dessinée, du Manga, du Comics et de la BD Jeunesse. 

03/05/2021, 11:44

ActuaLitté

Un financement participatif pour installer une librairie à Agonac, en Dordogne

Delphine Grangier, forte d'une expérience au sein d'une maison d'édition, mais aussi en librairie et dans un Espace culturel Leclerc, a voulu concrétiser un projet « que j'ai en moi depuis longtemps ». Sur Ulule, elle a ouvert une campagne de financement participatif pour installer son enseigne, Ma Libraire Bien-Aimée, à Agonac, en Dordogne.

21/04/2021, 12:01

ActuaLitté

La librairie jeunesse Le chat de gouttière s'installe à Reims

Présente depuis 2014 à Troyes, installée rue de la Monnaie, la librairie jeunesse Le chat de gouttière aura bientôt une enseigne jumelle à Reims, dont l'ouverture est programmée pour le mois de mai 2021. La fondatrice, Inès Champion, assure concrétiser ainsi une envie de longue date.

20/04/2021, 16:00

ActuaLitté

Vente de livres sur les marchés : un recours en référé devant le Conseil d'État

Depuis la publication du décret n° 2021-384 du 2 avril 2021, les cas d'interdiction de ventes de livres sur les marchés se multiplient. Les libraires, classés comme des commerces essentiels, se retrouveraient ainsi interdits d'activité en extérieur ? Frédéric Mignon et Pascale Chassang-Mignon, propriétaires de La Librairie sans nom, au Mans, ont formé contre le décret un recours en référé devant le Conseil d'État.

16/04/2021, 15:28

ActuaLitté

La librairie Le Failler de Rennes inaugure son podcast

La librairie Le Failler, basée à Rennes, annonce la production et la diffusion de son propre podcast, intitulé « Ce qui se lie ». L'enseigne donne rendez-vous aux lecteurs chaque jeudi, avec deux nouveaux épisodes mis en ligne. Auteurs et éditeurs seront interrogés.

15/04/2021, 15:10

ActuaLitté

Interdire la vente de livres sur un marché, à l'heure des librairies essentielles ?

Un vilain article qui pèse sur le commerce du livre : alors que les librairies ont obtenu la qualification administrative d’essentielles, toutes ne sont pas logées à la même enseigne. C’est ainsi que le marché du livre ancien et d’occasion, qui se déroule dans le XVe arrondissement de Paris, se voit interdit. Installés au marché Brassens, les libraires deviennent personae non gratae… 

12/04/2021, 13:22

ActuaLitté

Jouets en librairies  : “Comment peut-on dire que jouer n’est pas essentiel pour un enfant ?”

Devenues administrativement essentielles, les librairies ont l'autorisation d’accueillir du public. Or, si l’on vient avant tout y chercher des livres, nombre d’établissements ont opté pour la vente de jouets — produits dont les marges sont plus intéressantes. Avec le troisième confinement, les commerces de jouets sont de nouveau fermés. Qu’en est-il de ce qui apparaîtrait comme une concurrence opérée par les librairies ? 

09/04/2021, 16:02

ActuaLitté

Jeunes Pousses, une librairie en ligne réservée aux livres autoédités

Depuis juin 2020, il existe une librairie en ligne dédiée aux publications autoéditées par leurs auteurs. Jeunes Pousses, dirigée par Lou Ledrut, souhaite faciliter la découverte des textes « qui le méritent » par les lecteurs. Un financement participatif permettra également à certains auteurs de se rendre dans des salons, mais aussi de créer des librairies éphémères, pour faciliter les rencontres.

08/04/2021, 11:37

ActuaLitté

Appel à candidatures : à Vitrolles, une librairie vide attend son repreneur    

En septembre dernier, l’unique libraire de la commune de Vitrolles, située dans les Bouches-du-Rhône, fermait ses portes. La boutique de 170 mètres carrés avait accompagné les habitants depuis 2014. Pour faire renaître ce symbole culturel de la ville, la mairie a lancé fin mars un appel à candidatures pour reprendre le local.

 

07/04/2021, 11:36

ActuaLitté

Luxembourg : Amazon, loyer, Covid... La Librairie française ferme

Elle était pourtant confortablement installée dans le Duché, dans le centre-ville de Luxembourg. Mais elle n’aura pas résisté à la crise sanitaire, et la gérante se retrouve donc à brader son stock. L’établissement aligne les promotions, avec une résolution inéluctable : la fermeture des portes pour la Librairie française

07/04/2021, 11:35

ActuaLitté

Louis Vuitton change sa boutique en librairie, le temps d'un confinement

Coutumière des librairies éphémères, la marque de maroquinerie Louis Vuitton, diversifiée dans la mode, ne se fait pas la malle. La boutique de Saint-Germain-des-Prés, plutôt que de rester fermée – en qualité de commerce non-essentiel – se métamorphose. Habile : désormais, il est possible de découvrir l’ensemble des parutions des Éditions LV, avec sélection d’ouvrages pour « un voyage à travers les livres ».

03/04/2021, 09:58

ActuaLitté

L’opération Don de livres de Cultura est de retour

Trier sa bibliothèque tout en faisant une bonne action, est-ce possible ? Oui avec la grande collecte de livres organisée du 31 mars au 3 avril par Cultura. Venez donner vos anciens livres en échanges de bon d’achat. 1 kg donné = 1 € offert en bons d’achat. 

26/03/2021, 16:33

ActuaLitté

Sept nouvelles librairies renforcent le réseau de Nouvelle-Aquitaine

Le réseau des Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine s’est enrichi ce début d’année de sept nouvelles librairies adhérentes. Des librairies toutes différentes les unes des autres, avec une identité et une offre qui leur sont propres, mais toutes liées par le souhait de conseiller au mieux les lecteurs, de partager les idées et les coups de cœur. 

26/03/2021, 15:51

ActuaLitté

PARTAGERLIRE : collecter des livres pour faire des lecteurs

Payot Libraire, Nature & Découvertes Suisse et 190 supermarchés Coop de Suisse romande, s’associent et invitent toutes les lectrices et les lecteurs à rejoindre la 13e édition de l’action PARTAGERLIRE (Prix suisse de l’Éthique 2010) qui se déroulera du 15 au 24 avril 2021. En 2020, cette récolte solidaire de livres fut malheureusement annulée (les magasins étant alors fermés), mais en 2019, plus de 357.000 livres furent distribués.

22/03/2021, 16:47

ActuaLitté

Une librairie vandalisée à Lyon : de lourds soupçons sur l'extrême droite

Le collectif Union Communiste libertaire, qui anime une librairie, La plume noire à Lyon, a déploré la semaine passée une agression menée par l’extrême droite de la ville. « Moins de 10 personnes se trouvaient à l’intérieur au moment de l’attaque. L’attaque a été lâche, violente à l’image de l’extrême droite lyonnaise. Il n’y a eu heureusement que des dégâts matériels et nous espérons que les personnes présentes se remettront vite de cette attaque », témoigne l'UCL.

22/03/2021, 15:53

ActuaLitté

Les 40 ans de la Loi Lang célébrés lors de la Fête de la librairie

La 23e édition de la Fête de la librairie, qui sera célébrée par quelque 480 libraires indépendants en France, en Belgique et au Luxembourg, s'annonce. En 2021, cette journée sera marquée par le 40e anniversaire de la loi sur le prix unique du livre, connue sous l'appellation « Loi Lang », adoptée le 10 août 1981...

18/03/2021, 15:27

ActuaLitté

Libraire passionnée par l'image, Corinne Duchemin est décédée

Libraire indépendante, Corinne Duchemin avait commencé sa carrière à la Fnac, entre 1992 et 2011. Entre-temps, elle avait participé à la création du Festival Visa pour l’image, à Perpignan, entre 2005 et 2012. Depuis, elle était indépendante, animant une librairie éphémère et itinérante. Elle est décédée ce 24 février. 

27/02/2021, 09:58

ActuaLitté

Malgré les fermetures, Gibert entend "préserver sa place de leader des librairies indépendantes"

Plus tôt ce mois-ci, nous apprenions que quatre librairies de l’enseigne Gibert Jeune, situées place Saint-Michel à Paris, fermaient leurs portes. Aujourd’hui, la direction du groupe publie un communiqué pour expliquer ce choix. Nous présentons ici ce texte dans son intégralité. 

 

26/02/2021, 12:09

ActuaLitté

Projet Limou’Zine : la librairie itinérante qui souhaite conduire les rêves et les révoltes    

La pandémie donne parfois l’impression d’avoir figé le monde dans une gelée mortifère. Mais à l’ombre des mesures Covid et des restrictions économiques, de nouveaux projets parviennent à émerger. Basée en Creuse, la toute récente association La Limou’Zine s’est donné pour objectif de sillonner les marchés, festivals et manifestations de la région pour apporter des mots qui libèrent et qui font du bien.

 

24/02/2021, 08:38

ActuaLitté

 Le Bouquine Truck, librairie itinérante pour conduire les auteurs aux lecteurs

Avec cette librairie itinérante, la maison d’édition nîmoise Nombre7 souhaite donner de la visibilité à ses auteurs mais également promouvoir une autre approche de la littérature. Leur Bouquine Truck va parcourir les villes de France et organiser la rencontre des auteurs avec les lecteurs. Dans tous les lieux à forte fréquentation, il devrait ainsi créer un nouveau genre de rendez-vous littéraire qui fait la part belle à la proximité.

 

22/02/2021, 17:18

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

États-Unis : un nouvel éditeur pour publier les voix conservatrices

D'anciens hauts cadres de Simon & Schuster et Hachette se sont associés pour former All Seasons Press, structure dédiée à la publication de voix très à droite sur l’échiquier politique. Leur engagement fait suite à la décision de plusieurs grands groupes d’édition de ne pas publier des membres de l’ancienne administration Trump. Les tensions politiques qui agitent les États-Unis semblent destiner à faire éclore un nouveau marché éditorial.

 

18/06/2021, 07:18

ActuaLitté

Panini dévoile un projet cross-média, entre BD et littérature, pour l'Italie

Deux maisons d’édition, Panini Comics et HarperCollins Italia, se sont associées avec le réalisateur et scénariste italien Fabio Guaglione, comme annoncé ce 8 juin par Panini. L’objectif est de construire un nouvel univers narratif et de le décliner en roman et bande dessinée. 

17/06/2021, 16:06

ActuaLitté

Le prêt numérique contrôlé, un “outil important pour les bibliothèques”

Né outre-Atlantique, et appliqué, notamment, par la plateforme Internet Archive et ses bibliothèques partenaires, le concept de « prêt numérique contrôlé » est simple. Il établit que les établissements possédant l'exemplaire imprimé d'un livre, non disponible au format numérique dans le commerce, puissent le numériser et le prêter, sans l'autorisation préalable des ayants droit. L'adoption de ce concept progresse, au grand dam des éditeurs.

17/06/2021, 13:00

ActuaLitté

Milan Kundera : le roman, explorateur de l'âme humaine

Mettre la littérature tchèque à l’honneur, voilà l’intention posée : en partenariat avec le Centre tchèque de Paris et Czechlit - Centre littéraire tchèque, ActuaLitté proposera au cours des prochaines semaines de partir à la découverte d’auteurs, mais surtout, de leurs ouvrages, avec des extraits inédits. Nous commençons dès aujourd’hui avec Milan Kundera, évidemment.

17/06/2021, 12:40

ActuaLitté

La lecture, grande cause nationale : bibliothèques et associations au premier plan

La lecture, grande cause nationale : en déplacement dans les Hauts-de-France, le président de la République annoncera que la lecture et le livre seront mis en avant à partir de cet été, et pour un an. Une opération médiatique, doublée d'engagements politiques et économiques, est prévue.

17/06/2021, 10:22

ActuaLitté

Dilisco : un apéro-visio nocturne avec les libraires pour parler d'ésotérisme

Une bière du sorcier, une potion relaxante, un délice poivron mascarpone, accompagnés d’un paquet de crackers Résurrection au blé ancien… Les présentations aux libraires ont bien changé. La société Dilisco (filiale de Albin Michel) offre aux libraires de renouer avec les apéro-visios qui ont fleuri durant le confinement, mais autour d’une note bien plus légère. Mais non sans sérieux : on va parler de littérature ésotérique.

16/06/2021, 17:39

ActuaLitté

Le personnel de la Bpi en grève, pour faire entendre “un malaise général”

Une partie du personnel de la Bibliothèque publique d'information a débrayé, ce mercredi 16 juin 2021, à l'appel de la section SNAC-FSU de l'établissement. Si la bibliothèque n'a pas fermé ses portes, le préavis de grève est reconductible : l'organisation syndicale fait état, dans un tract, d'« un malaise général », qui suit « une année de fluctuations permanentes » dues à la situation sanitaire.

16/06/2021, 16:57

ActuaLitté

Nouvelle-Aquitaine: un incubateur pour accompagner les projets éditoriaux 

L’Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine (ALCA) propose une nouvelle forme d’accompagnement à la structuration des entreprises : un incubateur des éditeurs et des éditrices, dédié aux porteurs de projets dans la phase de création de leur structure éditoriale.

16/06/2021, 15:50

ActuaLitté

Les soeurs Brontë engagées dans une nouvelle lutte pour leur héritage

Fondée en 1893, la Brontë Society est l’une des plus anciennes sociétés littéraires du monde anglophone. Collectant de nombreux artefacts ayant appartenu à la famille Brontë, elle s’insurge contre la vente aux enchères de cet été, organisée par la multinationale Sotheby’s. 

16/06/2021, 14:54

ActuaLitté

L’IFLA s’associe à Wikimedia pour “partager l’information et la connaissance”

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (ou IFLA, International Federation of Library Associations and Institutions, en version originale) est signataire du manifeste de la WikiLibrary. Ce texte a pour objectif de mettre en relation les bibliothèques avec les ressources de Wikimédia telle que Wikibase afin de développer « un réseau international de connaissances ».

16/06/2021, 14:03

ActuaLitté

Thomas Hannebique nommé secrétaire général de l’Institut français 

L'Institut français est l'établissement public chargé de l'action culturelle extérieure de la France. Sous la double tutelle du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et du ministère de la Culture, il contribue activement à la diplomatie d'influence du pays. Ses projets et programmes reposent sur une capacité de déploiement à travers le réseau des services culturels des Ambassades de France, des Instituts français et des Alliances françaises présents sur les cinq continents. Successeur de Clément Bodeur-Crémieux, Thomas Hannebique devient secrétaire général.

16/06/2021, 13:21

ActuaLitté

La lecture en Europe, une affaires de lettres... et de chiffres

Les éditeurs européens devraient disposer de données consolidées sur la place de la lecture dans les activités culturelles des Européens : tel est le constat du réseau Aldus Up, qui réunit plusieurs grands événements du secteur. Les études nationales réalisées dans les différents pays proposent des méthodologies trop hétérogènes pour une exploitation optimale, avance-t-on.

16/06/2021, 12:43

ActuaLitté

Julien Beaupain nommé directeur juridique du CFC

Le Centre Français d'exploitation du droit de Copie (CFC) annonce l'arrivée de Julien Beaupain, nommé au poste de Directeur juridique et Délégué à la protection des données depuis ler juin 2021.

16/06/2021, 12:40

ActuaLitté

Les futurs Mémoires de Trump n'enchantent pas les éditeurs anglophones

La semaine dernière, Trump annonçait travailler sur l’écriture de ses Mémoires, promettant avec sa modestie proverbiale « le meilleur livre de tous les temps ». Mais plusieurs grands éditeurs anglophones ont d’ores et déjà émis des réserves concernant une éventuelle publication. Les maisons craignent une opposition de leur personnel et s’interrogent sur la possibilité d’obtenir in fine « un livre qui soit factuellement exact ».

16/06/2021, 11:56

ActuaLitté

Pass Culture : 71 % des livres réservés sont des mangas

Généralisé à tous les jeunes de 18 ans depuis le 21 mai dernier, le Pass Culture, principale mesure culturelle du quinquennat Macron, fait beaucoup parler de lui. Il offre aux bénéficiaires 300 € de crédits, à dépenser dans des biens ou des expériences culturels. Comme au moment de l'expérimentation, le livre reste le bien le plus plébiscité. Et le manga remporte les suffrages, pour l'instant.

15/06/2021, 16:44

ActuaLitté

Enquête : qui sont les lecteurs et lectrices des littératures de l'Imaginaire ?

Mais oui : qui sont-ils, que lisent-elles, comment choisir leurs lectures ? Les éditeurs de littératures de l’Imaginaire ont depuis quelque temps décidé de prendre leur sort en main. Avec la création du Mois de l’Imaginaire — chaque année en octobre —, un premier grand pas. Mais avec la constitution de L’Observatoire de l’Imaginaire, les maisons travaillent plus en profondeur. Et tendent la main à leurs lecteurs.

15/06/2021, 16:30

ActuaLitté

S’offrir un James Joyce pour le Bloomsday

Chaque 16 juin, Bloomsday est célébré à travers le monde en souvenir de Leopold Bloom, personnage principal d’Ulysse qui, au cours de cette journée de 1904, déambule à travers Dublin au gré de ses rencontres et de ses réflexions… Cette année, de 10h à 20h, un exemplaire de Ulysse ou Dublinois de l’auteur irlandais James Joyce attend les amateurs de chasse au trésor, dans les 5e et 6e arrondissements de Paris.

15/06/2021, 16:05

ActuaLitté

L'influence de YouTube et des réseaux grandit chez les jeunes lecteurs

La Foire du livre jeunesse de Bologne bat numériquement son plein actuellement : l’occasion rêvée pour diffuser une étude portant sur les habitudes de lecture des enfants et adolescents. L’Association italienne des éditeurs s’y colle et présente donc les données de Bambini e ragazzi tra libri, app e podcast nell’anno del Covid-19.

15/06/2021, 15:56

ActuaLitté

Guillaume Trouillard en résidence à la Cité de la BD d’Angoulême 

Dans le cadre du Jumelage entre la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image et le centre social CAJ Bel-Air Grand Font (CAJ), une résidence d’auteurs originale a été initiée avec le Commissariat d’Angoulême. Ce projet, réalisé avec Afif Khaled, a pour objectif d’illustrer le quotidien des policiers à travers une immersion dans la vie quotidienne du commissariat d’Angoulême. Il doit également permettre de renforcer le dialogue et le lien entre policiers et habitants des quartiers à travers des ateliers menés au centre social.

15/06/2021, 15:10

ActuaLitté

La librairie, acteur entier d'une “démocratie durable digne de ce nom”

Entre 2004 et 2021, le lac Léman n’a pas beaucoup bougé — encore que… – mais le monde du livre en Suisse a profondément évolué. Et quand l’idée d’un prix unique s’est propagée voilà 17 ans, l’interprofession y voyait une véritable ouverture. Le vote confédéral de 2012 fut cependant défavorable, et la proposition de loi rangée. Qu’elle rejaillisse aujourd’hui soulève de multiples questions — surtout que l’interprofession semble moins enthousiaste. C’est là tout l’objet d’un manifeste que publie Pascal Vandenberghe, PDG des librairies Payot.

15/06/2021, 13:57

ActuaLitté

Covid-19 : Albert Bourla, PDG de Pfizer, revient sur la genèse du vaccin

Depuis le 1er janvier 2019, Alvértos Burlá, plus connu sous le nom d’Albert Bourla, a pris le poste de PDG du laboratoire Pfizer. Aujourd’hui, il est à la tête d’un empire de 15 milliards $ de chiffre d’affaires, pour 4 milliards $ de bénéfice. Et surtout, il compte parmi les audacieux qui ont opté pour l’ARN messager, technologie récente, pour construire le vaccin anti-coronavirus… En mars 2022, sortira son livre, dans une parution simultanée entre la France et les États-Unis.

15/06/2021, 13:23

ActuaLitté

Olivier Duhamel échappe à la justice grâce à la prescription

L’enquête pour « viols sur mineur » visant Olivier Duhamel a été classée sans suite « en raison de la prescription de l’action publique » a annoncé, lundi 14 juin, le parquet de Paris. En avril dernier, le politologue reconnaissait des faits d’inceste sur son beau-fils, évoquant « une grosse bêtise impardonnable ».

 

15/06/2021, 12:20

ActuaLitté

À la recherche d’une nouvelle “Kundera”

À l’automne dernier sortait la traduction tchèque de La Fête de l’insignifiance, dernier roman d’un auteur qui fut d’abord tchèque, puis français dans la deuxième moitié de sa vie : Milan Kundera. Et il s’agit probablement du dernier ouvrage de cet auteur qui aura considérablement contribué à rendre la littérature tchèque visible à travers le monde. Ceci nous amène à nous demander s’il existe actuellement, dans la littérature tchèque, d’autres auteurs capables d'interpeller à ce point les lecteurs du monde entier. Par Pavel Mandys.

15/06/2021, 11:43

ActuaLitté

Centenaire, l'organisation PEN International expose ses archives

Créée en 1921 par l'autrice britannique Catherine Amy Dawson Scott, l'organisation PEN International, qui lutte pour la liberté d'expression des auteurs du monde entier, fête donc cette année son centenaire. À cette occasion, l'institution met en ligne sur un site dédié des lettres, photographies, enregistrements vidéo et audio qui retracent son histoire.

15/06/2021, 11:28

ActuaLitté

États-Unis : l'État de New York facilite le prêt d'ebooks par les bibliothèques

Les États-Unis sont-ils sur la voie de la régulation en matière de prêt numérique au sein des bibliothèques ? Après l'État du Maryland, celui de New York a vu ses chambres parlementaires adopter une loi contraignant les éditeurs à proposer leurs livres numériques et livres audio à des « conditions raisonnables » aux bibliothèques.

15/06/2021, 11:05

ActuaLitté

Lagardère : en attente de la validation des associés et actionnaires

L’Autorité des marchés financiers avait été saisie pour mesurer l’impact que le changement de statut pour le groupe Lagardère SCA aurait, dans son passage en SA. Dans une communication, le groupe indique avoir reçu de la part du greffe de la Cour d’appel de Paris la confirmation de l’absence de recours formé contre la décision de l’Autorité des marchés financiers.

15/06/2021, 11:00

ActuaLitté

Françoise Briquel-Chatonnet élue membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Un décret du président de la République, daté du 14 juin 2021, valide l'élection de Françoise Briquel-Chatonnet en tant que membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Elle occupe le fauteuil laissé vacant par le décès de Marc Fumaroli, disparu en juin 2020.

15/06/2021, 09:33

ActuaLitté

Trois journées d'échanges entre éditeurs italiens et français, du 21 au 23 juin

Si l’on prononce encore l’expression « en vue de l’invitation de l’Italie pour le salon du livre de Paris », c’est avec un sourire parfois crispé. Prévu pour 2021, puis repoussé, pour laisser place à l’Inde, pays invité de 2020, le Bel paese a également été victime d’une nouvelle annulation de l’événement, voilà quelques mois. Pourtant, les éditeurs français et italiens prévoient bien un temps d’échange du 21 au 23 juin. 

14/06/2021, 18:00

ActuaLitté

Régionales et départementales : quels effets sur le livre et la lecture ?

À l'approche des élections régionales et départementales, organisées les 20 et 27 juin prochains, il n'est sans doute pas inutile de rappeler que les régions et départements disposent de compétences partagées dans le domaine de la culture. Et ces dernières ne sont pas sans effet sur les bibliothèques et la politique de lecture publique.

14/06/2021, 17:15

ActuaLitté

Un musée consacré à Marcel Pagnol s'ouvrira à Allauch en 2024

Un musée consacré à Marcel Pagnol prendra forme en 2024, apprend-on du petit-fils de l’écrivain, Nicolas Pagnol. Situé sur la commune d’Allauch (Bouches-du-Rhône), il s’implanterait dans une ancienne usine électrique, ouverte en 1906. Elle-même avait pris la place d’un ancien four à chaux et cessa de fonctionner en 1960. Propriété depuis septembre 2006 de la ville, elle sera revisitée et réhabilitée entièrement.

14/06/2021, 16:37

ActuaLitté

Hachette muscle encore son activité jeu de société avec Hiboutatillus

Depuis le début de l’année 2019, le message est clair : Hachette souhaite accroître la distribution de jeux de société. Fidèle à cette annonce, la maison d’édition avait d'abord créé Studio H., maison d’édition spécialisée dans la production de jeux de société. Puis s'était offert les studios Sorry We Are French et Le Scorpion Masqué. Prochaine étape, l'acquisition de Hiboutatillus…

14/06/2021, 16:25

ActuaLitté

Disparition de Nikita Mandryka, cofondateur de L'Écho des savanes

L’artiste-auteur de bandes dessinées Nikita Mandryka est décédé à l’âge de 80 ans, dans la nuit du 13 au 14 juin 2021, à Genève, où il résidait. Créateur du Concombre masqué, il était le dernier cofondateur vivant de L’Écho des savanes, après les disparitions de Marcel Gotlib (2016) et Claire Bretécher (2020).

14/06/2021, 15:43

ActuaLitté

Pérou : soutien de Keiko Fujimori, Vargas Llosa appelle à la prudence

Les élections présidentielles péruviennes ne sont pas de tout repos. Deux semaines après le second tour, qui opposait Pedro Castillo, candidat de la gauche radicale, et Keiko Fujimori, candidate de la droite populiste, toujours pas de résultats à proprement parler. Castillo sortirait vainqueur, mais Fujimori dénonce une « fraude ». L’auteur Mario Vargas Llosa implore d’éviter l’usage d'un tel terme.

14/06/2021, 12:56

ActuaLitté

Biarritz fait place à Jules Verne

Avec l’arrivée des beaux jours et le lancement de la nouvelle saison balnéaire sur la côte basque, la Société des Hôtels Littéraires est heureuse de vous annoncer l’ouverture de l’Hôtel Littéraire Jules Verne à Biarritz le 1er juillet 2021. 

14/06/2021, 12:24

ActuaLitté

Disparition de l'autrice Lucinda Riley, à l'origine de la saga Les Sept Sœurs

L'autrice irlandaise Lucinda Edmonds, mieux connue sous le pseudonyme Lucinda Riley, est décédée le 11 juin dernier à l'âge de 53 ans des suites d'un cancer. C'est ce qu'a révélé son mari, dans un message envoyé à ses différents éditeurs la semaine passée.

14/06/2021, 10:53

ActuaLitté

Laurence Cassegrain nommée inspectrice générale des affaires culturelles

Le décret du président de la République du 11 juin 2021 nomme Laurence Cassegrain, administratrice générale, inspectrice générale des affaires culturelles. Cette nomination prend effet dès ce 15 juin 2021.

14/06/2021, 10:04