#Auteurs

Des militantes féministes attendaient la venue de Beigbeder en librairie 

Vendredi 21 avril, Frédéric Beigbeder donnait une conférence à la librairie Mollat (Bordeaux). Le thème ? Son dernier livre Confessions d’un hétérosexuel légèrement dépassé sorti en début de mois chez Albin Michel. Réagissant aux positions controversées de l’auteur, des militantes féministes ont recouvert la façade du lieu avec des collages. 

Le 24/04/2023 à 21:04 par Zoé Picard

30 Réactions | 814 Partages

Publié le :

24/04/2023 à 21:04

Zoé Picard

30

Commentaires

814

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Jeudi soir, la librairie Mollat était parée de collages sur lesquels se lisaient : « 176 pages de branlette misogyne » ou « Tu as un discours de violeur ». Un dispositif de sécurité a immédiatement été mis en place pour la venue de l’auteur le 21 avril. 

Une dizaine de militantes ont toutefois interrompu la conférence pour déclamer : « Victime, on te croit ! Violeur, on te voit ! » Évacuées par les agents de sécurité, leur intervention aura toutefois ébranlé le romancier. Ces mêmes accusations que l’on avait placardées sur sa maison, dans le Pays basque, au début du mois.

Dès le lendemain de la rencontre chahutée, il affirmait sur le plateau de BFMTV avoir été escorté par trois cars de police. L’hétérosexuel conspué déplore : « J’adore déconner à la télévision. Mais là, je n’ai pas envie de plaisanter du tout. On me traite de violeur, donc de criminel, et moi je n’ai rien à voir avec ça. » 

Et d’ajouter : « Ce que veulent ces personnes, c’est censurer. Elles ne veulent pas en parler. Ce sont des gens qui veulent empêcher une rencontre dans une libraire, qui saccagent une libraire, en France, en 2023, et qui appellent à la censure. (...) La censure mène toujours au totalitarisme, elle mène toujours à des violences physiques, et là ce sont des violences qui ont eu lieu. »

Soutiens publics

D’autres personnalités ont pris sa défense, comme Tristane Banon déclarant à Ici Beyrouth : « Frédéric Beigbeder n’a pas violé, il n’a pas forcé, il n’a pas insulté. Jamais. Ça ne lui est d’ailleurs pas reproché. » Elle martèle : « Personne ne trouve rien de fiable de la sorte pour armer correctement sa fusillade médiatique, ou justifier cette nouvelle cabale populaire. » 

Elle ne cache d'ailleurs pas sa proximité avec l’auteur : en 2003, elle publiait chez Anne Carrière son premier essai, Erreurs avouées… (au masculin). Le texte rassemblait les confessions d'une dizaine de personnalités masculines, telles que Beigbeder, qui revenaient sur des fautes commises dans le passé.

La même année, elle participait au deuxième numéro de la revue Bordel, chez Flammarion. Elle propose sa nouvelle Noir délire dans un recueil de jeunes auteurs que dirigeaient Frédéric Beigbeder et Stéphane Million.

Au journaliste et ancien royaliste, Patrice de Plunkett, d'intervenir et de crier à la censure dans un édito pour RCF : « Ce qui est arrivé à l’écrivain Frédéric Beigbeder, il y a trois jours est un nouvel exemple de la montée de l’intolérance dans notre société, où des minorités veulent réduire au silence ceux qui les contredisent. »

Des Confessions qui font grand bruit

Ses Confessions d’un hétérosexuel légèrement dépassé sont actuellement au cœur de nombreuses polémiques. Parues le 5 avril, elles ont réalisé quelque 6390 ventes (données : Edistat) : un démarrage assez calme, finalement, en regard du tumulte qu’elles provoquent...

 À LIRE : Frédéric Beigbeder : Hétérosexuel, certainement, dépassé, assurément

Celles-ci remuent des problématiques qu'avait soulevées le mouvement #MeToo. Dans son ouvrage ou auprès du Figaro, il maintient ses propos : « Critiquer le mâle blanc hétéro de plus de 50 ans, c’est être raciste quatre fois ». 

Et de préciser : « Il ne vous a pas échappé que je suis un mâle blanc hétéro de plus de 50 ans. C’est, je crois, le cœur de cible du Figaro Magazine ! C’est aussi l’ennemi responsable de tous les malheurs du monde, selon un nombre croissant de “déconstructionnistes”. Ce n’est pas de ma faute si je suis attiré par les femmes. Je m’adresse aux hétérophobes du monde entier : vous n’avez pas le monopole de la victimisation. Vous ne l’avez pas. »

L’essayiste reconnaît que « #MeToo a été une étape nécessaire [...] », tout en ouvrant « la porte ouverte à beaucoup de lynchage numérique sans preuves, c’est-à-dire un retour au système du pilori. On désigne un homme à la vindicte populaire ».

Il évoque notamment une « guerre des sexes » et se compare à Virginie Despentes qui comme lui y serait « opposée ». L’autrice de King Kong Théorie validerait-elle ce rapprochement ? 

"Un décalage"

Les interventions médiatiques de l’auteur engendrent les mêmes polémiques que ses écrits. Le 3 avril il affirmait au micro de France Inter : « Pourquoi je n’ai pas une médaille de combattant antisexiste ? Au lendemain de ma mort, je devrais être au Panthéon, comme Annie Ernaux ! » 

Bénédicte Martin, qui fut publiée par l’intéressé, réagissait dans nos colonnes. S'il n'avait « jamais outrepassé la légalité », son ouvrage était « complètement déplacé, en décalage avec le mouvement actuel ». Et de conclure : « il y a des femmes harcelées sexuellement, violées, qui demandent à présent à être entendues. » 

Des lieux au cœur de la politique 

Ce n’était pas la première fois que des militantes féministes réalisent des collages sur les librairies. En réaction à la venue de Gérald Darmanin à Nice le 9 décembre dernier, l’enseigne Les Parleuses avait arboré des messages similaires à ceux de Bordeaux, tels que « qui sème l’impunité récolte la colère ». 

La police était alors intervenue pour couvrir la librairie de draps noirs tendus sur des panneaux de bois. Elle n’avait pu ouvrir que partiellement, avec deux policiers pour encadrer la vitrine. 

Le Syndicat de la librairie française avait alors diffusé, le 15 décembre, un courrier auprès de ses adhérents libraires, pour déclarer : « Les librairies sont des lieux de liberté. Elles doivent le rester coûte que coûte et chacun doit y veiller, à commencer par les responsables publics. » 

La maison d’édition Seuil publiait également, le 19 décembre, un communiqué pour dénoncer « une atteinte inatteignable à la liberté d’expression ». Le 15 décembre, dix librairies françaises se sont jointes au combat porté par l’enseigne niçoise autour du slogan : « On ne nous bâchera pas. On ne vous lâchera pas. »

Crédits photo : ActuaLitté - (CC BY-SA 2.0) 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

30 Commentaires

 

NAUWELAERS

24/04/2023 à 21:44

Merci à Zoé Picard d'exposer clairement les faits en évitant de nous faire comprendre que l'on doit penser ceci ou cela.
Merci à elle, vraiment, sans ironie.
Ras-le-bol des prêcheurs et prêcheuses qui se croient indispensables...mais les vrais et vraies pros honnêtes, comme cette chroniqueuse, nous livrant des infos avec des commentaires de tous bords que nous devons, nous, évaluer avec notre cerveau libre, sont une bénédiction !
Zoé Picard, quelle que soit votre opinion sur cette nouvelle polémique, j'adore votre honnêteté et votre respect du lectorat.
Moi, en tant que lecteur, je peux me permettre d'exprimer mon opinion...
Honteuse manifestation d'intolérance crasse de la frange la plus rance des ultras extrémistes qui dévaluent le vrai féminisme, qui est indispensable.
Comme le reconnaît FB lui-même (pas du tout misogyne et encore moins violeur), pas fier de ses erreurs du passé, qu'il renie.
Mais c'est quelqu'un de bien, comme la formidable Tristane Banon.
Loin des imprécateurs et petits et petites juges de la Toile, ivres de leur importance imaginaire.
Bouclons la boucle: Zoé Picard, je n'ai pas le" privilège de vous connaître personnellement (je le précise pour quiconque lira mon intervention, aucun copinage ici) mais je vous félicite bien sincèrement.
J'espère que vous continuerez comme cela...
Et les cris d'orfraies qui vont sans doute surgir n'ont aucune importance.
Les chiots aboient, la caravane passe.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Rhemus

25/04/2023 à 08:50

Bien dit. L'expression "imprécateurs et petits et petites juges de la Toile, ivres de leur importance imaginaire" est parfaite.

Aurelien Terrassier

25/04/2023 à 00:53

Avec sa victimisation pathétique et son ouvrage à la rhetorique masculiniste qui n'a rien à envier à celle d'un ancien candidat d'extrême droite à la présidentielle, ce genre de protestation pacifiste de plus (on entend aussi des hommes dans la video) ne m'étonne guère. Alors sans doute que les fans de Frédéric Beighbeder auraient préféré que certaines feministes lui affirment dans la salle que son essai participe à la culture du viol mais c'est ainsi. Je ferai remarquer que Frédéric Beighbeder a pu faire sa conférence et ses dédicaces et que des feministes s'expriment c'est aussi pour faire prendre conscience à son public que son livre banalise malheureusement la culture du viol. Certes Frédéric Beighbeder n'est pas un violeur mais ses propos victimaires et obscènes sont insupportables et le voir se faire défendre par Tristane Banon devenue neo-reac alors qu'on aurait plutôt penser d'après ce qu'elle a pu subir qu'elle aurait soutenu les feministes dans la salle, c'est aussi incroyable que lamentable.

Aurelien Terrassier

25/04/2023 à 01:14

Excepté les collages et les graffitis que je désapprouve, pour autant cela ne justifie pas non plus trois cars de policiers! Il a droit à une protection policière mais là je trouve ça injustifié. Mais bon c'est vrai que Frédéric Beighbeder est une star de la littérature quasiment intouchable car même s'il affirme vouloir débattre avec les "woke", il a perdu l'occasion de le faire. Peut-être que ces quelques personnes auraient pu sans doute un peu discuter bien que ça aurait été tendu.

Marie

25/04/2023 à 08:47

Manifestations ridicules, mais ce pseudo écrivain devrait -je me permets- revoir son ego, de plus son écriture est "journalistique", donc ne m'intéresse pas.

Aurelien Terrassier

25/04/2023 à 10:13

@Marie Je ne serai pas surpris que Frédéric Beighbeder reçoit le soutien d'Eric Zemmour contre ces vilains wokistes droit-de-lhommistes et autres islamo-gauchistes. C'est du second degré certes mais révélateur quand on sait aussi que l'ancien candidat d'extrême droite a de vives protestations dans ses déplacements aussi. Frédéric Beighbeder sait ce qu'il dit et ne devrait donc pas être surpris d'avoir des féministes qui certes on peut trouver les mots excessifs ainsi que les graffitis et les collages sur la librairie que je désapprouve, mais dans le fond ces gens là qui ne sont pas des élites et n'ont pas la parole autrement que par les reseaux sociaux qui ont leurs grandes limites voulaient simplement faire prendre conscience que ce bouquin véhicule une rhétorique masculiniste et sexiste et victimaire de manière obscène en plus d'affirmer son amour pour le catholicisme et l'armée pour montrer son évolution virile d'homme blanc hétérosexuel de plus de cinquante ans. On peut être blanc hétérosexuel et avoir plus de cinquante ans et ne pas du tout se reconnaître dans la rhétorique masculiniste, sexiste et victimaire de Frédéric Beighbeder fort heureusement et l'affirmer haut et fort n'est pas toujours si facile dans les milieux conservateurs très à droite.

NAUWELAERS

25/04/2023 à 22:32

Victimaire...
Aurélien terrassier, vous ne manquez pas d'humour...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

26/04/2023 à 09:46

Christian Nauwaelers Les pleurnicheries victimaires c'est Frédéric Beighbeder dont vous cautionnez le contenu sexiste, misogyne et beauf! Les médias que vous citez font leur travail et je n'ai pas besoin d'eux pour forger mes arguments bien que leurs critiques soient utiles! Il est par ailleurs reçu sur un plateau d'argent comme si de rien n'était sur certains médias mainstream que je ne citerai pas. Frédéric Beighbeder sait très bien ce qu'il écrit. Aussi insupportable soit-il il crie à l'heterophobie alors que l'on peut très bien être un homme blanc hétérosexuel de plus de cinquante ans et ne pas se reconnaître du tout bien au contraire dans la rhétorique sexiste et masculiniste de Frédéric Beighbeder fort heureusement! Enfin c'est vous qui vous épuisez vous-même je n'y suis pour rien!

Aurelien Terrassier

26/04/2023 à 09:52

Christian Nauwaelers Je ne lis pas que les grands médias dont ceux que vous citez. https://urbania.fr/article/dur-dur-detre-beigbeder-jai-plonge-pour-vous-dans-la-pensee-dun-mascu A part sur le Strass qui revendique des droits dont l'abolition de cette loi qui pénalise tout client de prostitué et un vrai statut professionnel de travailleur ou travailleuse du sexe qui n'a pas besoin de Frédéric Beighbeder pour se faire entendre, je suis d'accord avec ce papier.

NAUWELAERS

26/04/2023 à 16:13

Aurélien Terrassier,
Puisque vous lisez ces médias progressistes, vous admettez avoir écrit une imbécillité victimaire et fausse -oui, vous, victimaire -en osant soutenir que les militantes féministes (les sectaires ultra) n'auraient que les réseaux sociaux et souvent antisociaux pour se faire entendre !
C'est d'un ridicule achevé.
Je ne comprends pas votre position sur le Strass -pour ou contre leurs revendications, c'est clivant - mais Beigbeder a signé ce manifeste contre la pénalisation des clients.
Et il s'en est expliqué en s'exposant...avant les déprédations commises chez lui en représailles, comme en dictature (progressiste...c'est celâââ oui...un combat progressiste...du vandalisme de miteux malfaisants, et sans doute des malfaisantes, c'est cela et rien d'autre, à mépriser et à condamner en justice: qu'on la baptise patriarcale ou non, c'est de la lâcheté de vandales, point barre).
Donc il a été du côté du Strass.
Qu'il a pu aider, lui, et pas vous du tout (ni moi).
Un peu de modestie, Monsieur Terrassier.
Incroyable comme vous vous acharnez à lui chercher des poux dans la tête...
Avec une vraie malveillance.
Nicolas Bedos a eu peur et s'est désolidarisé du manifeste en question.
D'où froid avec FB, plus courageux.
Ce manifeste: allusion aux fameux manifeste des 343 Salopes de 1971 du «Nouvel Observateur» où 343 femmes connues prenaient position contre la criminalisation de l'avortement (Deneuve, la regrettée Bernadette Lafont, etc.)...
En ce qui concerne cette «culture du viol», c'est un concept imposé, via un martèlement relayé à l'envi par les médias, par la frange ultra du féminisme.
Qui promeut ce concept scélérat du «continuum» selon lequel un type se laissant aller à une blague sexiste est un violeur en puissance.
Comme si un mec en frappant un autre, un soir, dans une bagarre est d'office un tortionnaire en puissance...
C'est de la propagande à vomir: oui, des brutes frappant leur ou une femme ont commencé parfois par une baffe.
Mais plein de types en ayant donné une ne sont pas du tout des mecs qui recommenceront: ils doivent être punis s'il le faut.
Cela ne veut pas dire que celui qui a commis une faute va violer ni harceler.
Une petite partie, oui et hélas; pas tous.
Ce procès...d'intention fait à tout un ensemble d'hommes (blancs, on doit pardonner la même chose aux racisés, sans doute, ou je n'ai pas capté ?) rappelle les pires procédés des pires dictatures.
Pas un mot de cela dans le texte bien ficelé mais bien évidemment volontairement partial et incomplet (pour ce qui l'arrange) d'Urbania.
Le malheureux victime de la campagne «Balance ton porc» a vu sa vie sociale et professionnelle broyée suite à une drague lourdingue et nulle, un soir à une réception trop alcoolisée.
Il a écrit un livre sur son enfer.
La vraie victime, là, n'est pas Sandra M. -elle a subi une drague lourdingue, c'est mal, c'est vrai.
Mais cet homme maladroit et con lors de cette soirée a été traité comme le pire criminel, qu'il n'est pas le moins du monde et cela est à vomir.
Non, les méfaits des PPDA et autres ne justifient en rien de telles dégueulasseries.
C'est insupportable, ces tentatives d'autojustification de celles et ceux qui croient avoir raison de se comporter comme des hyènes ou des chacals s'acharnant sur leur proie, via le terrain de chasse et de mise à mort numérique.
Même Luc Le Vaillant de «Libé» -un havre pourtant des féministes ultras soi-disant inaudibles hors réseaux sociaux selon un humoriste bien connu -donc ce journaliste lui a consacré un portrait de dernière page, à cet homme traité en victime sacrificielle, et Salamé l'a interviewé sur France Inter.
Faites-nous rire: ce et cette journqliste sont donc d'extrême droite !
La culture du viol justifie la culture de la haine en ligne, des hallalis en ligne, de la barbarie en ligne voire physique...?
Des accusations sans preuves nécessaires...?
BEURK !
Quand c'est appliqué par des éléments de droite ou extrême droite (que même le RN ne soutient pas), vous réagissez...
Mais des crapuleries par des faux et fausses progressistes, là soit vous les niez (souvent) soit vous osez les justifier en les baptisant de «combats progressistes».
Sauf que ces combats contre-productifs de taré(e)s divers(es)mais dans l'unité de la pire bassesse donnent une idée épouvantable du progressisme authentique dont ils sont les pires ennemis, au bénéfice de l'extrême droite comptant les points.
Mais il n'est de pire aveugle et de pire sourd, etc.
Celles et ceux qui ont la culture de l'écrasement de quelqu'un, qui a commis une faute (avouée et pour laquelle il s'est immédiatement excusé...une simple drague lourde comme s'il avait volé, et sans même le moindre harcèlement, au contraire: des excuses ! -il aurait dû nier en bloc, son honnêteté l'a perdu), bref celles et ceux qui sous couvert de libération de la parole promeuvent ce genre de barbarie immonde me donnent envie de vomir.
Là-pour ce cas de figure -il s'agit plutôt de libération des immondices...
Qui répugne aux gens décents.
Donc également aux vraies féministes et qui, non et non et non, ne sont pas d'extrême droite (inutile d'extrême droitiser tout le monde frénétiquement, cela ne prend pas).
Bravo à Banon et arrêtez de nous casser les pieds en décrivant ses opinions politiques et ce qu'elle est.
Mais de quel droit à la fin ?
C'est à elle seule de le dire et de s'en réclamer, pas à quiconque d'autre; assez d'outrecuidance ivre de sa supposée puissance...fictive.
Quoi qu'il en soit, elle a raison et je me contrefous de sa carte de parti.
Hors sujet.
Il y a les humanistes et les barbares, pour moi.
Ce n'est même pas politique même si vos obsessions politiques sont absolument envahissantes et totalement hors sujet, quant à FB par exemple.
Foutez la paix à cette sphère politique que certaines totalitaires du type Rousseau veulent forcer dans la sphère intime.
Les couples disent le mot de Cambronne à des commissaires du peuple voulant les régenter, les contrôler, les orienter dans leur vie privée etc.
Les couples doivent s'expliquer entre eux comme des adultes et stop à l'infantilisation par des créatures politiques qui n'ont pas à se prendre pour des directeurs et directrices de conscience(s).
Ras-le-bol de ces attitudes mégalos.
Et de l'abjecte culture du lynchage numérique...dont le sermon d'Urbania que je viens de lire grâce à votre lien, ne pipe mot.
Bien entendu !
Des mégalos toxiques à envoyer chez un ou une psy, et du balai.
Note à Urbania: si FB se solidarise du Strass, il sait évidemment très bien que c'est une organisation féministe !
Bien sûr qu'il le sait et que cette tendance s'oppose aux féministes abolitionnistes.
Mais il accuse FB d'être un neuneu ignorant cette évidence...
L'évidence, c'est que c'est une tentative de manipulation dans le cadre de cette descente en flammes de FB par Urbania pour faire flèche de tout bois; cela pour faire passer une argumentation à charge, en force, et tant pis pour le réel: on le modifie via son prisme et on attend que tout le monde -lisant cela -tombe dans le panneau idéologique.
Mais le scribe d'Urbania prend son lectorat pour une masse de plasticine à modeler, j'imagine...
Il faut déconstruire la malhonnêteté intellectuelle, militante ou non.
En respectant les femmes, qui ne doivent pas se transformer en sectaires pleines de haine...pas plus que les hommes, cela va de soi.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

26/04/2023 à 17:01

Christian Nauwaelers je n'ai jamais dit que des militantes en l'occurrence des feministes n'avaient que les reseaux sociaux pour s'exprimer bien que ceux-là soient utiles. Quand à la position du Strass il a désapprouve ce manifeste de 2013 paru dans un torchon d'extrême droite tout simplement car les revendications n'évoquent à aucun moment les droits des travailleurs et travailleuses du sexe et est teinté de paternalisme beauf et de misogyne crasse.

NAUWELAERS

27/04/2023 à 00:32

Aurélien Terrassier,
Entre guillemets ci-dessous, extrait de votre post du 25 avril à 10h13, entre guillemets.
Histoire de rafraîchir votre mémoire sélective...


«...mais dans le fond ces gens là qui ne sont pas des élites et n'ont pas la parole autrement que par les reseaux sociaux...»

Alors, malhonnêteté intellectuelle ou Alzheimer qui menace ?
Aurélien Terrassier, le roi de la posture victimaire chouineuse malencontreuse et fausse !
Vous tendez les verges (etc., etc.).
CHRISTIAN NAUWELAERS


Aurelien Terrassier

27/04/2023 à 10:04

Christian Nauwaelers Et j'aurai pu très bien ajouté aussi comme c'est le cas de certaines conférences que certains manifestant.es vont au delà des réseaux sociaux.

Aurelien Terrassier

26/04/2023 à 17:11

Pourtant tous les passages misogynes et sexistes de Frédéric Beighbeder qui n'ont rien à envier à ceux d'un ancien candidat d'extrême droite à la présidentielle sonf cités et les gens qui liront attentivement le bon papier d'Urbania seront de quoi ils en retournent. Des feministes pro-sexe donc non abolitionnistes il y en a et sans doute elles s'insurgeront contre le livre misogyne, sexiste et beauf de Frédéric Beighbeder si ce n'est pas déjà fait!

NAUWELAERS

27/04/2023 à 00:26

Aurélien Terrassier,
Arrêtez de prendre vos désirs malveillants pour la réalité !
Le syndicat des TDS (travailleuses du sexe) Strass et autres féministes mais anti-abolitionnistes, soutenues par FB et pas par des simplettes sectaires chouineuses (voir un autre post), savent ce qu'elles doivent à cet homme courageux et talentueux.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

27/04/2023 à 10:01

Christian Nauwaelers Faux et entièrement faux le Strass n'a rien à voir avec les revendications masculinistes et misogynes de Frédéric Beighbeder. Je rappelle que le Strass a vivement critiqué la pétition du célèbre torchon d'extrême droite de 2013.

NAUWELAERS

28/04/2023 à 00:54

Aurélien Terrassier,
Arrêtez avec vos délires d'extrême droitisation abusive de tout et tout le monde !
Cela ne vous donne pas l'ombre de la moindre crédibilité.
C'est tout le contraire !
Preuve que vous n'avez pas l'ombre du moindre argument crédible.
Cette ficelle n'est qu'un cable, très gros...!
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

28/04/2023 à 01:12

Aurélien Terrassier,
Arrêtez de prétendre n'importe quoi !
UNE seule et unique membre du Strass s'est désolidarisée de la courageuse prise de position de Beigbeder.
Mais qu'elle soit logique et cohérente et quitte le Strass !
Si FB avait soutenu la pénalisation du client voulue par Sarkozy et son gouvernement, elle aurait dit:
«Merci Beigbeder !
Soutenez l'abolitionnisme qui nous pourrit la vie !»
Toute cette hypocrisie me révulse.
Et arrêtez de déformer les faits dans le sens qui vous arrange, Aurélien Terrassier.
Plus vous vous acharnez, moins vous êtes crédible.
Vos faux arguments en toc ne gagneront pas.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

28/04/2023 à 09:28

Christian Nauwaelers Je ne pense pas qu'une seule membre du Strass s'est désolidarise des propos de Frédéric Beighbeder là vous mettez et vous n'êtes pas capable d'apporter des preuves.

NAUWELAERS

28/04/2023 à 17:28

VOS preuves à vous, Aurélien Terrassier !
On n'attend que cela.
Vous n'avez que ça à faire, dirait-on...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

30/04/2023 à 09:44

Christian Nauwaelers Non je n'ai pas que ça à faire. https://www.lexpress.fr/informations/manifeste-des-343-salauds-l-abjection-n-a-plus-de-limites_1295514.html Voilà pour les preuves pour éclairer les gens rationnels qui ne cultivent pas l'injure et la malhonnêteté intellectuelle à longueur de commentaires!

Aurelien Terrassier

25/04/2023 à 17:10

https://www.lepoint.fr/societe/frederic-beigbeder-au-fond-je-ne-suis-qu-un-vieux-con-qui-fantasme-25-04-2023-2517715_23.php Voilà le dernier entretien de Frédéric Beighbeder qui se justifie en disant ne pas défendre la culture du viol alors qu'il banalise malheureusement mais l'érotisme dont il se fout carrément des revendications du Strass pour les droits par ailleurs quand il évoque la prostitution et déclare aussi qu'Anne-Elisabeth Lemoine aurait aimé son bouquin en lui disant dans les coulisses... Ses diatribes sur les "wokes" et "neo-feministes" vont lui valoir des soutiens comme Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut et Philippe Val dans les prochains jours... Frédéric Beighbeder est un anarchiste de droite comme son grand ami Michel Houellebecq, Sylvain Tesson et Yann Moix pour faire référence au nouveau livre de François Krug qui s'avère passionnant ayant lu les premières pages sur Actualitte.

BeigbeiderleSimplet

26/04/2023 à 14:08

Eh voilà... Encore un qui se dédouane de toute responsabilité, préférant s'offusquer d'être traité de violeur plutôt que de se demander pourquoi ? Ah si, pourquoi c’est simple : les femmes sont toutes des hystériques. Ce ne sont certainement pas ses écrits qui ont provoqué ces réactions vives et ô combien justifiées !
Ouin ouin les méchantes féministes veulent me censurer, chouine-t-il comme un pauvre choupinet traumatisé. Ouin ouin on m'attaque parce que je suis un homme blanc hétéro... Mais c'est quand même marrant le fait qu'il ne se dise pas une seconde que son torchon a pu réveiller de VRAIS traumatismes, ou que la grogne populaire soit une réponse au fait que ce type est tout bonnement une immense raclure. Mais bon...

Aurelien Terrassier

26/04/2023 à 17:18

Beighbederlesimplet Entièrement d'accord avec vous. Vers kes années 2010, ce dernier chouinait quand il s'était fait arrêté en train de sniffer un rail sur le capot. Il a médiatisé sa garde à vue quand des féministes dites radicales qui ne sont pas des nantis sont elles aussi en garde à vue pour certaines quand certaines se font malheureusement arrêtés mais à la différence d'un bourgeois écrivain capricieux, ça ne se sait pas...

NAUWELAERS

27/04/2023 à 00:20

Beigbedersimplet,
Ouinouinsimplettes...vous, c'est vrai.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

27/04/2023 à 23:07

Frederic Beighbeder dit qu'il ne faut pas brûler les livres certes ça rappelle les nazis mais néanmoins son livre mériterait d'être imprimé sur du papier toilette ça serait quand même plus hygiénique surtout pour les beaufs ejalaculateurs précoces masculinistes.

NAUWELAERS

28/04/2023 à 17:27

Aurélien Terrassier,
FB a du talent.
Lui.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

04/05/2023 à 02:21

Beigbederlesimplet,
Qui est simplet ou simplette ?
FB n'a jamais violé personne et c'est de l'hystérie malveillante de traiter un non-violeur et non-harceleur et non-violent etc. de violeur.
N'importe quoi !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

29/04/2023 à 18:25

Encore un excellent papier critique sur Frédéric Beighbeder dans Mediapart: https://blogs.mediapart.fr/marcuss/blog/140423/frederic-beigbeder-et-la-medaille-de-combattant-antisexiste

Aurelien Terrassier

08/06/2023 à 13:26

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Confessions d'un hétérosexuel légèrement dépassé

Frédéric Beigbeder

Paru le 05/04/2023

163 pages

Albin Michel

19,90 €

Erreurs avouées (au masculin)

Tristane Banon

Paru le 04/11/2003

206 pages

Editions Anne Carrière

16,30 €

King Kong Théorie

Virginie Despentes

Paru le 03/10/2007

151 pages

LGF/Le Livre de Poche

7,70 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Donnez à lire : 22 000 livres offerts à des enfants

Mise en place pour la première fois en 2016, l'opération caritative Donnez à lire a gagné en puissance au fil de ses éditions annuelles. En 2023, 22.000 livres ont ainsi été collectés par les libraires, donnés au Secours populaire et enfin offerts aux enfants. C'est onze fois plus que le bilan de l'édition inaugurale...

23/02/2024, 15:56

ActuaLitté

Avec La Bourse aux Livres, l'occasion fait le larron

Aidé par la multiplication des plateformes spécialisées, le tarif minimum des frais de port à 3 € pour les livres neufs, mais aussi l'inflation générale et la hausse des prix des livres, le marché du livre d'occasion se développe. Avec une problématique centrale : ces ventes ne rémunèrent pas les auteurs, lesquels commencent à déplorer cette situation... La Bourse aux Livres, acteur de la seconde main, avance sa solution.

23/02/2024, 11:05

ActuaLitté

Une 13e librairie Decitre s'installe à Saint-Etienne

La chaîne de librairies Decitre a jeté son dévolu sur Saint-Étienne pour l'ouverture de sa treizième librairie au niveau national, et une dixième dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cet établissement verra le jour en juin. Il s'installera au rez-de-chaussée du centre commercial Centre Deux, dans un espace de plus de 850 m2, précédemment occupé par un H&M, et libéré en décembre dernier.

21/02/2024, 15:53

ActuaLitté

Librairie : mort de Fadi Zahar, fondateur de La Chambre Claire

Le libraire et galeriste Fadi Zahar, fondateur en 1980 de La Chambre Claire, est mort, annonce La Nouvelle Chambre Claire, qui a pris la relève de son enseigne, dans le 5e arrondissement de Paris. Il faisait figure de référence dans le domaine.

21/02/2024, 14:56

ActuaLitté

Délais de paiement et retours : les librairies “menacées”

Pour protéger les petites et moyennes entreprises, la Commission européenne a avancé en septembre 2023 un projet de règlement encadrant les délais et retards de paiement. L'enfer est pavé de bonnes intentions, dénonce à présent le Syndicat de la librairie française. Sans exception claire pour le secteur de la librairie, un tiers des commerces français seraient menacés de disparition...

19/02/2024, 11:17

ActuaLitté

En Hongrie, une virgule ridiculise l'homophobie d'État

La deuxième plus grande librairie de Hongrie, Lira, avait écopé en juillet 2023 d'une lourde amende, reconnue coupable d'avoir vendu des livres « au contenu LGBT » sans emballages plastiques, et disponibles pour les moins de 18 ans. Elle violait ainsi une loi homophobe adoptée en 2021, qu'elle a contestée à son tour devant la justice. Avec succès...

16/02/2024, 15:33

ActuaLitté

Pardon my French : en Inde, un petit coin de France dans les librairies

L'Institut français en Inde dévoile son opération Pardon my French, destinée à rendre plus accessible la littérature francophone dans les librairies du sous-continent indien. Des ouvrages en français, mais aussi des traductions, seront mis à disposition des lecteurs et lectrices. 

13/02/2024, 15:05

ActuaLitté

Librairie : trente ans plus tard, La soupe aux livres ferme

Trente ans après son inauguration, la librairie La soupe aux livres, installée dans un ancien restaurant, se voit contrainte de clore son dernier chapitre ce samedi 10 février. La raison : une liquidation judiciaire et l'absence de repreneurs. C'est la fin d'une institution culturelle à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne.

09/02/2024, 17:43

ActuaLitté

Aux États-Unis, l'histoire des libraires entre à l'université

L'université Columbia, à New York, accueille des archives peu communes, puisqu'elles recouvrent l'histoire de la librairie américaine. Fondée en 1900, l'American Booksellers Association défend depuis les intérêts de la profession et a amassé et collecté, en presque 125 ans, une documentation conséquente.

01/02/2024, 11:38

ActuaLitté

Strasbourg : la librairie de l'étrange, Obscurae, ferme un an plus tard

« La librairie de l'Étrange », Obscurae, située 10 rue Munch, à quelques encablures de la Place Kléber, centre de Strasbourg, ferme ses portes après un an d'existence. C'est le propriétaire des lieux, Antoine Gateau, qui l'annonce ce 27 janvier sur Instagram : « Malgré mes efforts, les prix obtenus et votre fidélité, cela ne suffira pas pour persister », partage-t-il. Et de confier avec honnêteté : « Beaucoup seront déçus, moi le premier. » 

31/01/2024, 17:49

ActuaLitté

JO24 : les bouquinistes poursuivent Paris en justice, “rien à perdre”

En l’espace de trois années, ils sont devenus l’ennemi des trottoirs publics numéro 1 : un appel à candidatures de la Mairie de Paris pour 2023 annonçait que 17 emplacements vacants étaient à pourvoir. Et ce, pour s’assurer que ces commerces patrimoniaux de la capitale ne disparaissent pas des quais de Seine. Depuis ? Eh bien, vous comprenez, avec les Jeux olympiques, ils font tache dans le décor.

21/01/2024, 13:12

ActuaLitté

2024 est aussi une nouvelle année... pour les librairies

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions et parfois, "il est temps de se relancer"... 2024 est parfaite pour ce type d'ambition, en tant qu'année du dragon... Un nouveau chapitre pour nos librairies hexagonales : des nouvelles, des renouveaux, des reprises, des paris, et parfois, malheureusement, des fermetures...

19/01/2024, 17:08

ActuaLitté

France : Bilan 2023 des ventes de livres en librairies

Derrière les chiffres, rassurants en apparence, se cachent quelques réalités plus concrètes : après des années Covid euphoriques, les ventes de livres affichent des résultats plus « normaux ». Les données du Syndicat de la librairie française se lisent donc avec une certaine prudence.

19/01/2024, 11:47

Appel d'offre : vente d'ouvrages

Le 7e Congrès du CIRDH, sous le thème "Intelligences, Affectivité, Haptonomie", se tiendra les 2 et 3 mars 2024 au Centre international de conférences de Sorbonne Université à Paris. Ce congrès explore l'importance de la dimension affective dans la santé et l'éducation, dans un contexte où le développement rapide des intelligences artificielles soulève des questions éthiques. 

18/01/2024, 12:52

ActuaLitté

Au Texas, la justice exonère les libraires du devoir de censure

BookBanUSA — La loi « Reader Act », au Texas, menaçait de changer les libraires de l'État en instruments de censure. Elle leur imposait en effet de noter les livres, en fonction de leurs sujets, avant de les vendre aux établissements scolaires. En première instance et en appel, la justice a toutefois bloqué l'application de la loi, dont les fondements sont malmenés...

18/01/2024, 11:04

ActuaLitté

Inflation, ventes en baisse : la librairie indépendante en danger ?

La crise sanitaire du Covid-19 aura marqué l'histoire récente de la librairie par ses résultats exceptionnels — et inattendus. L'année 2023 est tout aussi étrange : une fois n'est pas coutume, les prix des livres ont considérablement augmenté. Ce qui a, paradoxalement, sauvé la trésorerie des librairies françaises, alors que les ventes ont sérieusement diminué...

18/01/2024, 09:47

ActuaLitté

Oui, faire vivre des librairies indépendantes en Seine-Saint-Denis est possible  

La Seine Saint Denis : un des départements les plus densément peuplés de l'hexagone, le plus jeune aussi, et malgré tout, le taux d'équipement en librairie indépendante le plus faible par habitant. Jacques-Étienne Ully, libraire dans le territoire de Roberto Alagna et Kylian Mbappé, est lui propriétaire de quatre établissements estampillés Folies d’encre — Aulnay-sous-Bois, Gagny, Raincy et Le Perreux-sur-Marne (94) – et depuis le 5 décembre, d'un cinquième, à Villemomble.

12/01/2024, 18:57

ActuaLitté

Deux nouvelles librairies indépendantes dans le 92

Les habitants des deux communes frontalières du Plessis-Robinson et Châtenay-Malabry n'avaient plus de petit commerce où s'approvisionner en bouquins sous les conseils avisés d'un spécialiste et passionné. Ils peuvent à présent retrouver le plaisir de visiter une librairie, avec la Librairie le A qui a ouvert fin novembre dans la première commune, et L'Îlot Livres qui accueillera en février 2024 ses premiers clients.

11/01/2024, 13:14

ActuaLitté

Librairie : au 1er janvier, les plus bas salaires en légère hausse

Comme chaque année, le 1er janvier a été marqué par une augmentation automatique du SMIC, plutôt la bienvenue face à une inflation toujours forte, qui enserre les 20 % des ménages ayant les revenus les moins élevés. Cette revalorisation ne change toutefois que les salaires des employés de niveau 1 et des apprentis.

11/01/2024, 10:20

ActuaLitté

Occasion : les cordons un peu distendus de La Bourse aux Livres

Ouverte en juillet 2020, La Bourse aux Livres s'inscrit dans un modèle d'enseigne d'occasion, avec un système de rachat et vente des titres, à partir d'une application. Avec une particularité, le dépôt-vente pour éviter manipulations et frais aux vendeurs. Mais, depuis quelques mois, les plaintes des clients s'accumulent...

03/01/2024, 10:37

ActuaLitté

Librairie : Catherine Martin-Zay, fille de Jean Zay et figure d'Orléans, n'est plus

Catherine Martin-Zay, la fille aînée de l'éminent résistant français et ancien ministre de l'Éducation nationale sous le Front populaire Jean Zay, est décédée le 28 décembre 2023 à l'âge de 87 ans, a annoncé sa fille, Sophie Todescato. Elle fut une personnalité marquante d'Orléans pour sa librairie Les Temps Modernes, fondée en 1964. 

29/12/2023, 11:44

ActuaLitté

Une librairie sauvée à Bordeaux, une autre ferme en Corse

Sur la rive droite bordelaise, Dominique Séguin tient la librairie Le petit chaperon rouge, spécialisée en littérature jeunesse depuis 2007. En proie à de grandes difficultés financières ces derniers temps, une campagne Uule avait été ouverte pour récolter les 5000 € nécessaires à la survie de l'établissement.

27/12/2023, 16:01

ActuaLitté

Lille : un bâtiment qui abrite une librairie interdit d'accès

Ce lundi 4 décembre, la municipalité de Lille a émis un arrêté interdisant toute entrée et occupation de l'immeuble localisé au 49 rue Jules-Guesde, dans le quartier de Wazemmes, qui accueille la Librairie Yassine. La raison : un état jugé trop dangereux.

06/12/2023, 17:19

ActuaLitté

Que s'est il passé ce dernier mois dans le merveilleux monde des librairies ?

La vie de la librairie française ressemble à celle des hommes et femmes : naissances, morts, nouveaux départs, arrivées, adieux, et même parfois, des rencontres... ActuaLitté rend compte des dernières évolutions de ces précieux commerces qui animent la culture du livre à travers notre hexagone, avec une petite escapade hors des frontières.

05/12/2023, 18:26

ActuaLitté

Les Meishis de BDfugue, aux couleurs de héros de mangas

Les meishis sont des cartes de visite japonaises, que les librairies BDfugue mettent à l'honneur dans leurs établissements. Ainsi, les personnages iconiques de grandes séries manga se retrouvent désormais sur ces documents... Attention, quantités limitées !

04/12/2023, 14:44

ActuaLitté

Écologie : face à la surproduction en librairie, trêves de plaisanteries

40 nouveautés pour 112 livres produits, au total, par jour. Telle est le rythme de l'industrie de l'édition, en 2022. Et 2023, a priori, ne changera pas la tendance générale à la hausse. Pour les libraires, la cadence reste très soutenue, si bien que l'Association pour l'écologie du livre propose l'instauration d'une « recherche-action autour de la reprise en main de notre temps de travail via des trêves de nouveautés multiples ».

04/12/2023, 12:17

ActuaLitté

Les éditions Divergences ouvrent leur librairie au printemps 2024

Les éditions Divergences annoncent l'inauguration prochaine de leur première librairie. Après deux ans de recherche, elles ont finalement déniché « l'emplacement parfait » à Quimperlé, dans le sud du Finistère. 

27/11/2023, 18:51

ActuaLitté

Pierric Bailly qui rejoint la collection L’Inédit, du réseau Initiales avec Solitaire

Une fois par an, Initiales sollicite une autrice, un auteur que nous aimons et nous lui demandons d’écrire un texte, juste pour nous. Cette histoire, dans le cadre de notre collection L’Inédit, nous l’éditons, juste pour vous. Et nous vous l’offrons dans les librairies qui sont membres de notre association, en France et en Belgique... Attention série limitée !

24/11/2023, 09:36

ActuaLitté

Six bonnes raisons pour aller chez votre libraire

L’Association des Librairies Indépendantes des Pays de la Loire profite des fêtes de fin d’année pour « rappeler aux lectrices et lecteurs, l’intérêt d’aller en librairie indépendante pour acheter leurs livres ». Depuis le 13 novembre et jusqu’au 27, six bonnes raisons sont étayées sur les réseaux avec le concours du dessinateur nantais Rudy Spiessert.

22/11/2023, 17:35

ActuaLitté

Lyon : l'emblématique librairie Diogène en danger

À Lyon, il est un lieu qui semble résister aux défis du temps, du moins jusqu'à présent. Diogène est une enseigne spécialisée dans les livres anciens et épuisés. Dans son vieux bâtiment en pierre, la boutique propose plus de 100.000 ouvrages. Cependant, le rachat de l'immeuble où elle se trouve menace la pérennité de cette vénérable institution.

22/11/2023, 10:51

ActuaLitté

Libraires du Sud : le réseau des librairies indépendantes fête ses 25 ans

Cette année, le réseau des Libraires du Sud fête ses 25 ans d'existence. Un quart de siècle d'implantation en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, avec une ambition : souligner l'importance des librairies indépendantes en tant que contributeurs essentiels à la culture et à l'économie locale. La stratégie de l'association : organiser toute l'année des événements dans les librairies du réseau, un grand moment annuel depuis 8 ans, l’Automne en Libraires, et plus généralement peser en faveur de ses membres.

21/11/2023, 17:29

ActuaLitté

De l'Italie à la Corée, en passant par Berlin : excursion en BD

#LECfestival23 — Partenaire du Festival des Littératures européennes de Cognac, la Librairie de la bande dessinée et de l’image a réalisé des sélections, proposées au public, à partir de la programmation de l’événement, mais également des coups de cœur dans les nouveautés. Matthieu Maury, son responsable, nous propose ici quelques conseils de lecture.

17/11/2023, 14:28

ActuaLitté

Après cinquante ans de fermeture, une librairie renaît à Agen

La librairie Aux Bibliophiles d'Agen fermait ses portes en 1973, suite au décès brutal de son propriétaire, Yves Dubois. 50 ans plus tard, ses cousins André et Jean-Paul Crouzet rouvrent la boutique et réveillent les 15.000 ouvrages qui y hibernaient depuis un demi-siècle.

15/11/2023, 12:50

ActuaLitté

Une nouvelle librairie Albin Michel dans le 6e arrondissement de Paris

Le groupe Albin Michel, sous l'initiative de Francis Esménard, a repris les librairies Chapitre en 2014, formant un réseau qui compte aujourd'hui huit librairies indépendantes. La nouvelle librairie sera généraliste, offrant les œuvres de près de 900 éditeurs et l'intégralité du catalogue Albin Michel, qui comprend plus de 6000 titres actifs. 

10/11/2023, 12:59

ActuaLitté

Le Bazar de l'Hôtel de Ville et sa librairie changent définitivement de propriétaire

Situé au coeur du Marais, le BHV, propriété des Galeries Lafayette, rejoindra la Société des Grands Magasins (SGM). La structure lyonnaise entérine les discussions entamées en février dernier, indique le groupe. Les autorités de la concurrence ont validé la transaction, dont la somme n’a évidemment pas été communiquée.

10/11/2023, 12:53

ActuaLitté

Mourir ou naître, le tourbillon des librairies françaises

Fermetures, fin de travaux et réouvertures, expansions, créations... Le cycle de la vie des librairies hexagonales ne s'arrête jamais. ActuaLitté vous propose un concentré des derniers mouvements de nos chères enseignes, qui font vivre le livre partout sur le territoire.

06/11/2023, 15:19

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

L'affrique, c'est chic, n'en déplaise à Eric Zemmour

« Non j'vais pas te mentchir, samedji c'était sympatchique ! » Un nouveau phénomène linguistique vient déformer la prononciation de certaines consonnes chez les nouvelles générations : le di devient dji, le ti devient tchi. Son nom ? l'affrication, qui vient du latin affricare, signifiant « frotter contre ».

26/02/2024, 15:05

ActuaLitté

Sylvain Tesson : à Paris, retour sur la carrière d'une roc star

Sylvain Tesson est un auteur à succès, dans le créneau « écrivain voyageur », avec cet exotisme que certains jugeront de pacotille, mâtiné d'un romantisme nostalgique à la Chateaubriand. Il est encore cette plume de droite de plus en plus décriée, jusqu'à ce que son rôle de parrain du Printemps des poètes soit remis en cause dans une tribune signée par un millier d'auteurs... Il est enfin, on le sait moins, un ancien adepte de l'escalade urbaine...

26/02/2024, 13:52

ActuaLitté

Odile Piérart présidente de la commission de contrôle des livres jeunesse

Odile Piérart, conseillère d'État honoraire, a été nommée à la présidence de la Commission de surveillance et de contrôle des publications destinées à l'enfance et à l'adolescence, succédant ainsi à David Moreau. Toute la composition de la commission a été renouvelée, par ailleurs.

26/02/2024, 10:02

ActuaLitté

Si la Romance commence à parler italien...

Après le succès, il y a plus de dix ans, du best-seller international Cinquante Nuances de Grey (JC Lattès, 2012), la romance est un genre qui s'apprête à conquérir une nouvelle fois les lecteurs du monde entier. L'Italie n'échappe pas au phénomène, comme les chiffres l'illustrent... L'autrice qui a vendu le plus de livres, en 2023, dans le pays : Felicia Kingsley, pseudonyme d'une architecte italienne qui publie des romances à succès depuis 2016. 

23/02/2024, 17:55

ActuaLitté

Gérard Miller : une enquête ouverte pour viols et agressions sexuelles

Le 31 janvier dernier, le magazine Elle rendait publique une enquête dans laquelle trois femmes témoignaient d'agressions sexuelles commises par Gérard Miller. Quelques jours plus tard, Mediapart donnait la parole à dix nouvelles femmes, se considérant victimes du psychanalyste et chroniqueur. Le parquet indique qu'une enquête a été ouverte pour « viols et agressions sexuelles, parfois sur victimes mineures ».

23/02/2024, 17:44

ActuaLitté

La Route : Manu Larcenet adapte le best seller de feu Cormac McCarthy

La Route (trad. François Hirsch), c'est d'abord un roman post-apocalyptique publié en 2006, Prix Pulitzer de la fiction l'année suivante. L'auteur de ce best seller, Cormac McCarthy, est lui décédé le 13 juin dernier. Le créateur de Blast, Manu Larcenet, et Dargaud, ont choisi d'adapter son plus célèbre ouvrage en bande dessinée. En librairie le 29 mars.

23/02/2024, 16:56

ActuaLitté

Virginie Duby-Muller chargée d'une mission sur la culture en milieu rural

Vice-présidente du parti Les Républicains, députée de Haute-Savoie, Virginie Duby-Muller a été chargée d'une mission temporaire ayant pour objet l'ingénierie culturelle des collectivités territoriales en milieu rural par le Premier ministre, par un décret du 22 février 2024.

23/02/2024, 15:52

ActuaLitté

Grégoire Delacourt prolongera la liste de ses envies chez Albin Michel

Le 17 avril 2024, les éditions Albin Michel publient La liste 2 mes envies, le dernier roman de Grégoire Delacourt et le premier dans la maison de Francis Esmenard. Cette publication survient dix ans après le triomphe public de La liste de mes envies, qui a connu un succès retentissant avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus, des traductions dans 35 pays, y compris l'Angleterre et les États-Unis, et des adaptations au théâtre et au cinéma. 

23/02/2024, 15:10

ActuaLitté

Économies de l'État : la Culture perd plus de 200 millions €

Il aura suffi de quelques points sur des prévisions de croissance pour pousser le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, à décréter 10 milliards € de coupes dans le budget de l'État. Le ministère de la Culture n'y échappe pas, avec une annulation de crédits à hauteur de 200 millions € dans son budget.

23/02/2024, 12:26

ActuaLitté

Street football, basket ou golf : la langue française à la rue ?

L'année est décidément très sportive pour la Commission d'enrichissement de la langue française. Jeux olympiques et paralympiques obligent, elle s'est récemment penchée sur des termes français liés à différentes disciplines. Dans une nouvelle recommandation, elle évoque cette fois les sports de rue, comme le football, le basket, ou même le golf.

23/02/2024, 10:13

ActuaLitté

Lise Boëll dirigera Mazarine, qui s'émancipe de Fayard

Arnaud Lagardère, le PDG de Hachette Livre, a confié à Lise Boëll le poste de directrice générale chez Mazarine. Avec une carrière dédiée à rendre la littérature accessible à tous et à promouvoir la diversité, elle est chargée d'enrichir le catalogue de l'éditeur avec des titres de fiction et de non-fiction.

22/02/2024, 22:03

ActuaLitté

Gaza : une nouvelle bibliothèque part en fumée

Ce 19 février, Ramy Abdu, président de l'Euro-Med Human Rights Monitor (Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme), révèle la destruction de la maison d'édition et bibliothèque d'Al-Kalima par les forces israéliennes. Le bâtiment était situé dans le quartier Sheikh Radwan, à Gaza.

22/02/2024, 16:46

ActuaLitté

Le célèbre égyptologue allemand Jan Assmann n'est plus

Né le 7 juillet 1938 à Langelsheim, Jan Assmann était un éminent égyptologue, universitaire en études religieuses et spécialiste en culture allemande. Il a contribué de manière significative à l'élaboration, l'édition et l'interprétation de sources sur la religion égyptienne, intégrant les analyses philologiques des textes dans leur contexte archéologique, culturel et socio-économique. Il s'est éteint dans la nuit du 18 au 19 février, à l'âge de 85 ans.

22/02/2024, 12:16

ActuaLitté

Un libraire au tribunal pour le manuscrit de “Hotel California”

Ce mercredi 21 février s'est déroulé à Manhattan un procès inhabituel, avec des accusés peu familiers des cours de justice. Parmi eux, Glenn Horowitz, un libraire spécialisé dans les pièces rares et uniques. Avec deux autres hommes, il est accusé d'avoir obtenu et revendu, de manière illégale, des manuscrits de chansons du groupe Eagles, dont le fameux « Hotel California ».

22/02/2024, 10:04

ActuaLitté

“Les librairies sont des endroits magiques, irremplaçables”

#Noshorizonsdesirables – La signature de conventions réunissant l’interprofession du livre des Hauts-de-France intervenue ce 21 février précédait une autre séance de signatures. En effet, un contrat de filière réunissant la DRAC, le CNL, la Région et l’AR2L était au programme des Rencontres régionales qui se tiennent actuellement à Boulogne-sur-Mer.

21/02/2024, 20:42

ActuaLitté

Le livre Vous ne me trouverez pas sur Amazon ! disponible... sur Amazon ?

Certaines maisons d'édition ont de la suite dans les idées pour garder leur indépendance, mais la frontière entre affranchissement total et dépendance, par exemple à un distributeur, s'avère parfois poreuse. Les éditions Divergences en ont fait les frais : l'un de leurs derniers ouvrages à paraître, Vous ne me trouverez pas sur Amazon !, s'avère pourtant bien « disponible à la précommande »... sur Amazon.

21/02/2024, 18:31

ActuaLitté

Cancer ou assassinat, l'enquête sur la mort de Neruda rouverte

Un long feuilleton qui connait aujourd'hui un nouveau rebondissement. La justice chilienne a ordonné ce mardi 20 février la rouverture de l'enquête sur la mort du plus fameux poète du pays, et ancien sénateur communiste : Pablo Neruda.

21/02/2024, 14:13

ActuaLitté

Libraires, éditeurs, auteurs : “On ne peut pas vivre seul”

#Noshorizonsdesirables – Réunir les partenaires de la Région des Hauts de France, autour d’une envie, c’est déjà, pour paraphraser Jacques Brel, faire preuve d’un certain talent. Dans le cadre des deux journées professionnelles qu’organise l’Agence régionale du livre et de la lecture, cinq structures s’engagent dans un contrat de filière pour trois années. Mais pourquoi et dans quelle perspective ?

21/02/2024, 13:05

ActuaLitté

Pierre Loti, amoureux du Pays Basque

Pierre Loti était un voyageur. Il aimait les lieux atypiques : Tahiti, le Sénégal, le Japon, la Turquie... c'est d'eux qu'il puisait l'inspiration de ses écrits. Parmi ces régions exotiques, le Pays Basque eut une place toute particulière dans son coeur, il tirera de son attachement à cette terre le roman Ramuntcho. Une exposition en cours jusqu'au 1er septembre 2024 au musée Basque et de l'histoire de Bayonne retrace l'amour de l'écrivain pour le patrimoine naturel et culturel de l'Euskal Herria.

20/02/2024, 16:53

ActuaLitté

Les deux acteurs de Roméo et Juliette récidivent au tribunal

Olivia Hussey et Leonard Whiting, acteurs vedettes du film Roméo et Juliette (1968) de Franco Zeffirelli, persistent auprès des tribunaux. Tous deux ont de nouveau porté plainte contre le studio Paramount, cette fois autour des éditions DVD et Blu-Ray de la Criterion Collection, parues en février 2023.

20/02/2024, 16:25

ActuaLitté

Antoinette Fouque : une vie féministe

Il y a 10 ans s'éteignait Antoinette Fouque. Figure historique du féminisme au XXe siècle, elle était psychanalyste, essayiste et militante au sein du Mouvement de Libération des Femmes (MLF). C'est aussi elle qui fonda les Éditions des femmes en 1972, dans le but de promouvoir la littérature et les luttes féminines.

20/02/2024, 13:11

ActuaLitté

Ukraine : le lourd tribut payé par la culture en temps de guerre

UkraineUnderAttack - L'UNESCO, organe des Nations Unies centré sur la culture et la science, entre autres, a dressé un bilan économique de la guerre en Ukraine, deux ans après les premières agressions russes. Le coût total des dégâts sur les secteurs de la culture et du tourisme s'élève désormais à près de 3,5 milliards $ et au moins 9 milliards $ seront nécessaires, sur les 10 prochaines années, pour les redresser.

20/02/2024, 10:02

ActuaLitté

Missak Manouchian, la littérature comme pays d'adoption

Missak Manouchian entrera au Panthéon, avec sa femme Mélinée, ce mercredi 21 février. Ouvrier communiste arménien immigré en France, directeur de journal et leader d'un groupe de résistants dont la plupart des membres, Manouchian compris, furent exécutés le 21 février 1944, il était aussi poète et amoureux de littérature. Manouchian sera le premier résistant étranger, et communiste, à recevoir un tel hommage. 

19/02/2024, 17:14

ActuaLitté

La Bibliothèque à remonter le temps, nouvelle collection pour les ados

Les éditions du Cerf lancent en mars une collection à destination des jeunes à partir de 14 ans. « Les plus grands historiens » entendent rendre l'histoire accessible à tous, couvrant des périodes allant de la Préhistoire au monde moderne, incluant l'Antiquité, le Moyen Âge et le siècle des Lumières. Chaque livre résume les connaissances essentielles, présente les dates importantes et explore les théories encore sujettes à discussion, le tout en une dizaine de chapitres enrichis d'illustrations.

19/02/2024, 13:05

ActuaLitté

"Je me suis demandé jusqu'où pouvait aller le pardon"

PrixdulivredelavilledeLausanne24 – Du 1er janvier au 29 février 2024, vous pouvez élire votre roman favori parmi cinq œuvres en lice pour le Prix du Livre de la Ville de Lausanne. Les titres nominés peuvent être lus en ligne et sont également disponibles en version audio. Jean-François Haas, auteur nominé pour son roman La folie du Pélican (Bernard Campiche Éditeur), revient en vidéo sur son parcours et sur son travail d'écriture.

17/02/2024, 14:02

ActuaLitté

Réseaux sociaux, POD, promos : la recette gagnante des éditions 38

Fondées en 2015, les Éditions du 38 ont récemment révélé ses résultats 2023, impressionnants : une croissance du chiffre d'affaires de 39 % et des ventes de 32 % par rapport à 2022. Quelles sont les raisons de ce succès, déjà en germe en 2021 avec une augmentation de 10 % du CA ? Entre autres, en deux mots, les réseaux sociaux.

16/02/2024, 18:10

ActuaLitté

Editis, "en faveur d'une chaîne du livre écoresponsable"

En 2023, Editis a publié son premier bilan global et intégral des émissions de gaz à effet de serre (BEGES), couvrant les scopes 1, 2 et 3, avec l'appui de SOCOTEC Environnement, chef de file dans le secteur de la durabilité.

16/02/2024, 16:45

ActuaLitté

“Le plus beau film jamais réalisé en costumes” a son beau livre

Certains diront que si le théâtre a Shakespeare, le roman Dostoïevski, la poésie Rimbaud ou la philosophie Kant, le cinéma a Stanley Kubrick. Le cinéaste a adapté de nombreux livres durant sa carrière, toujours signés par de grands auteurs. Son film de 1975 est ainsi tiré du roman picaresque de William Makepeace Thackeray, Mémoires de Barry Lyndon (trad. Léon de Wailly), paru en 1844. Le réalisateur avait souhaité qu'il soit « le plus beau film jamais réalisé en costumes ».

16/02/2024, 11:29

ActuaLitté

L'Académie française reporte l'élection au fauteuil de VGE

Le mois de février s'annonçait chargé pour l'Académie française, qui devait élire deux nouveaux Immortels. Après le choix du philosophe Christian Jambet pour occuper le fauteuil 6, ce 8 février, l'institution repousse la seconde échéance de février, pour le fauteuil de Valéry Giscard d'Estaing, à une date ultérieure.

16/02/2024, 10:55

ActuaLitté

Le piège de papier : quand littérature et amitié ne font pas bon ménage

PrixdulivredelavilledeLausanne24 – Du 1er janvier au 29 février 2024, les lecteurs sont appelés à voter pour le roman de leur choix parmi une liste de cinq candidats au Prix du Livre de la Ville de Lausanne. Les œuvres nominées sont accessibles pour lecture en ligne à cette adresse, et disponibles également en format audio ici. Retrouvez ci-dessous les présentations en vidéo de Kyra Dupont Troubetzkoy et de son livre Le piège de papier (Éditions Favre).

16/02/2024, 10:42

ActuaLitté

La Bibliothèque publique juive renonce à la censure d'Élise Gravel

Les prises de position d'Élise Gravel contre la guerre à Gaza, sur les réseaux sociaux, lui avaient valu une mise à l'index au sein de la Bibliothèque publique juive de Montréal, au Québec. Sans mentionner le nom de l'illustratrice, l'institution a diffusé un communiqué indiquant que « l’ensemble des collections [...] demeure accessible ».

16/02/2024, 10:27

ActuaLitté

Changement de programme pour le prochain Édouard Louis 

La prochaine sortie d'Édouard Louis était initialement prévue pour le 5 janvier 2024. La publication du texte, qui a pour titre L'Effondrement, avait ensuite été reportée au printemps sur décision de l'auteur. Nous apprenons aujourd'hui que, si l'écrivain fera bien son retour fin avril de cette année, ce sera finalement avec un autre texte : Monique s'évade.

15/02/2024, 17:45

ActuaLitté

Un éditeur jeunesse arnaqué : sa banque BRED-ouille

La recrudescence d’arnaques en ligne n’épargne plus personne. La mondialisation, simplifiant le commerce par-delà les frontières, offre toute latitude à l’imagination galopante des cybercriminels. Et comme le dirait la fable, tout escroc vit aux dépens de celui qu’il entourloupe…

15/02/2024, 12:55

ActuaLitté

Noor : “J'éprouvais le besoin de faire vivre sa mémoire”

PrixdulivredelavilledeLausanne24 – Du 1er janvier au 29 février 2024, c'est aux lecteurs de choisir leur œuvre favorite parmi une sélection de cinq romans en compétition pour le Prix du Livre de la Ville de Lausanne. Les livres nominés peuvent être lus en ligne à cette adresse et sont également disponibles en livres audio ici. Étienne Barilier, auteur de Noor (Éditions Phébus), revient en vidéo sur son aventure littéraire pour la ville de Lausanne.

15/02/2024, 11:55

ActuaLitté

OpenAI devra répondre d'accusations de violations du copyright

Engagée dans plusieurs procès aux États-Unis, la société OpenAI fait notamment face aux accusations de plusieurs auteurs, en Californie, autour de l'entrainement de son outil d'intelligence artificielle, ChatGPT. La justice examinera ainsi si l'utilisation sans autorisation d'œuvres protégées par le copyright relève de la compétition déloyale.

15/02/2024, 11:32

ActuaLitté

Ramasse-et-va, contre-mêlée... Le glossaire du rugby s'étend

Sur le devant de la scène médiatique avec le Tournoi des Six Nations, qui se déroule encore en février et mars, le rugby sera aussi au rendez-vous des Jeux olympiques français, en 2024. La Commission d'enrichissement de la langue française (CELF) fait le point sur quelques termes, pour éviter l'utilisation des mots anglais...

15/02/2024, 10:10