medias

Le café-librairie de ces deux jeunes femmes sera un “refuge féministe”

Clara Vincent - 20.12.2019

Edition - Librairies - café librairie anglophone - Librairie Coven - engagement féminisme


L’une est Française, l’autre Britannique : ensemble, elles ambitionnent d’ouvrir un café-librairie, Coven, dans le nord-est de Paris. Pensée comme un « véritable refuge féministe », l’enseigne proposera une sélection d’ouvrages majoritairement en anglais, et organisera des évènements littéraires engagés. Pour mener à bien leur projet, les deux jeunes femmes ont lancé une campagne de financement participatif sur Kickstarter.  

Photo Credit: Elodie Paul


Au départ, Coven était le nom donné à un club de lecture, créé par l’une d’elles, Lucie Camara, en décembre 2018. Un terme dont le sens originel désigne à la fois à un rassemblement de sorcières et le lieu où celles-ci se réunissaient pour lutter contre l’oppression. 
 
Cette professionnelle de la restauration nourrissait le projet d’ouvrir un jour un espace qui lie convivialité et engagements, débats d’idées. « Le projet est né lorsque je me suis rendu compte que ce qui m’intéressait le plus dans l’industrie du café de spécialité, c’était de créer un moment pour que les gens se rencontrent et profitent d’une expérience ensemble », rapporte le magazine Cheek
 
C’est en mai dernier qu’elle a été rejoint par Louise Binns, rédactrice free-lance originaire de Grande-Bretagne, vivant à Paris depuis 2009, pour se lancer dans cette entreprise. Toutes deux se sont rencontrées lors d’une table ronde organisée à l’American Library of Paris, dans le 7e arrondissement, où étaient abordés les thèmes de l’identité et les questions de genre.
 
Le hasard faisant bien les choses, les deux jeunes femmes ont eu tôt fait de se trouver des points communs. Car Louise Binns avait elle aussi créé son propre club de lecture dans la capitale en mars 2018, The Feminist Book Club. 
 

Un projet qui rencontre un large soutien

 
Avec la création de leur café-librairie Coven, les deux associées entendent contribuer à favoriser les échanges autour de l’engagement féministe en implantant celui-ci à Paris « parce que les librairies anglophones se font rares », poursuit Louise Camara. 
 
Après avoir trouvé l’été dernier un local dans le nord-est de la capitale qui correspondait à leurs attentes, les deux jeunes femmes ont dû finir par y renoncer – budget insuffisant. Afin d’éviter qu’une pareille opportunité ne leur échappe à nouveau, elles ont donc décidé de lancer une campagne de financement participatif sur Kickstarter.
 
Ouverte le 13 décembre, la collecte s’élève à ce jour à une somme de 9 639 € sur un objectif de 25 000€ grâce à la contribution de 159 personnes. Une participation que Louise Binns a qualifiée d’« extrêmement positive » auprès de The Bookseller. « Nous travaillons tous les deux sur Coven aux côtés d'autres projets indépendants : ce soutien communautaire et cet enthousiasme nous permettent de continuer et nous accompagneront tout au long de notre campagne de financement participatif. »
 
Il est possible de prendre part à la collecte jusqu’au 10 janvier 2020, à cette adresse


Commentaires
à l'aide je suis coinc·é·e·e·s dans ce café·e·s depuis 13 jours ALEDDDD gulp
J'irai y commander des livres machistes atroces que la loi leur imposera de me vendre.
Une belle initiative qui fait grincer les dents des trolls : c'est bon signe. Bon courage et bonne chance aux fondatrices smile
Projet intéressant (mais Parisien), j'espere qu'elles auront ce qu'elles demandent.
Elles ont eu 26565€, BRAVO
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.