En octobre, L'imaginaire prend le pouvoir en librairies

Clément Solym - 16.09.2020

Edition - Les maisons


Le mois d’octobre, traditionnellement dévolu à l’automne, laisse désormais toute sa place à l’imaginaire. Amorcé en 2018, ces 31 jours à venir porterons les lecteurs vers l’infini et au-delà, comme il se doit. Et d’ores et déjà, la communication auprès des librairies s’enclenche.


 

Le CDE, diffuseur affilié au groupe Gallimard, compte cinq maisons de renom, en matière d’imaginaire. L’Atalante, Le Bélial, Bourgois, Au diable vauvert et La Volte.

« Nous avons décidé de lancer une campagne en librairies pour accompagner cet événement qui prend un peu plus d’ampleur chaque année et qui pour la première fois s’est emparé d’une thématique : le pouvoir », nous indique Adrien Servières, coordinateur des fonds éditoriaux.

Pour ce faire, une quarantaine de titres des différents catalogues sont réunis, avec un mot d’ordre : « L’imaginaire prend le pouvoir. » Quelques pointures comme Bordage, Damasio, Glukhovsli, Tolkien, Gaiman, Ken Liu font office de fer de lance. Et d’autres découvertes plus récentes.

 


 
La campagne est emportée par une illustration de Mathieu Persan, définitivement super star des librairies, puisque les éditions Dalloz font actuellement appel à lui pour une opération similaire. 

« Chaque libraire recevra une affiche “collector” imprimée sur papier cartonné, numérotée et signée par Mathieu », nous précise le DCE. En avant…


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.