#Scolarité

Exception pédagogique et numérique : prévenir le pillage de ressources

« Avec le projet de réforme de l'école, nous voulions réaliser plusieurs avancées, sur la question notamment de l'exception pédagogique. Mais nous ne soupçonnions pas que ce point soulèverait une telle levée de boucliers, principalement contre l'article 55», explique Isabelle Attard, députée du Calvados, Euro-Ecologie-Les Verts. Pourtant, l'Assemblée nationale a assisté à une véritable levée de bouclier des professionnels du livre, pour qui la modification de l'exception pédagogique, telle que proposée menace la profession.

Le 03/04/2013 à 16:05 par Nicolas Gary

0 Réactions |

Publié le :

03/04/2013 à 16:05

Nicolas Gary

linkedin mail print
ActuaLitté

 Mon ordinateur, mon cours... et mes oeuvres sous droit

Barrett.Discovery (CC BY 2.0)

Il convient de faire un petit retour en arrière, pour se souvenir en quoi consistait la mesure de modification du Code de la Propriété Intellectuelle : 

Le projet de loi élargit le domaine de l'exception pédagogique – qui permet la représentation ou la reproduction d'extraits d'œuvres dans le cadre de l'enseignement, à des fins d'illustration, sans avoir à demander préalablement l'autorisation aux auteurs ou aux ayants droit – aux « œuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit » ainsi qu'aux sujets d'examen et de concours organisés dans la prolongation des enseignements. 

Et à ce titre, l'article 55 introduisait une réelle nouveauté : 

A l'article L. 122-5 du code de la propriété intellectuelle, le e du 3° est ainsi modifié :

1° Les mots : « et des œuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit » sont 

supprimés ;

2° Après le mot : « pédagogiques », la virgule est remplacée par le mot : « et » ;

3° Après le mot : « recherche », sont insérés les mots : « , y compris pour l'élaboration et la diffusion de sujets d'examen ou de concours organisés dans la prolongation des enseignements ».

En séance, à l'Assemblée nationale, Isabelle Attard avait d'ailleurs été l'une des seules à prendre parti, considérant l'article comme « particulièrement important », parce qu'il venait « élargir l'exception pédagogique dont bénéficient les enseignants, en autorisant explicitement l'usage en cours des œuvres écrites numériques. Nous vous proposerons de poursuivre dans cette direction, au travers d'amendements qui visent à sécuriser juridiquement les pratiques des enseignants vis-à-vis du droit d'auteur, tout en assurant une juste rémunération des éditeurs d'œuvres en tout genre ».

Professionnels du livre contre professionnels scolaires ?

« C'était de si petites modifications, que l'article apportait, que l'on n'a pas compris la véhémence, à droite, ni les réaction des éditeurs de manuels scolaires. » EELV avait à ce titre rédigé plusieurs amendements, 211 à 222 (voir dans document ci-dessous), pour porter l'accent un peu plus sur l'exception pédagogique. Et pour les contrer, nous a-t-on confirmé de sources parlementaires, certains députés, de tous bords, ont reçu des contre-amendements prérédigés, et qui furent repris tels quels dans les débats - notamment par la député UMP de Morteau, Annie Genevard. 

« Nous assistions à une véritable opposition : des deux côtés, on défendait les professionnels. Mais les uns avaient pris parti pour les professionnels de l'édition, quand les autres défendaient les professionnels de l'enseignement », se souvient Isabelle Attard. C'est que l'édition scolaire, dans l'économie du livre, constitue un enjeu financier important. Selon les années, et en fonction qu'une réforme ait cours ou non, les chiffres d'affaires peuvent varier comme suit : 

  • 318 millions € pour les manuels scolaires
  • 89 millions € pour le parascolaire
  • 8 millions € pour la pédagogie (les ouvrages réalisés pour les enseignants)

On peut également ajouter les ouvrages universitaires

  • 84 millions € pour Science Technique Médical
  • 195 millions € pour les Sciences humaines

Au total, donc, le monde de l'édition scolaire représente près de 700 millions € - sur un montant de 4,1 milliards € global pour le secteur de l'édition, en 2012. A titre de comparaison, la BD représentait - sur l'année 2011 - 228,8 millions €, 372, 8 millions pour l'édition jeunesse. La littérature pesait pour sa part 699,3 millions (données SNE, 2011)

Et puis, comme on dit dans les milieux autorisés, les discussions dans l'hémicycle intervenaient quelques jours avant l'inauguration du Salon du livre. Cet événement, associé à la pression des professionnels, avait donné plus de raisons encore de passer à la trappe cette affaire d'exception pédagogique. 

Des amendements inaudibles ?

Selon nos informations, les pressions n'ont d'ailleurs pas manqué : les cabinets du ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, du premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et même du président de la République se sont tout à coup montrés vigilant à la question de l'exception pédagogique. Même la conseillère de François Hollande était présente à l'hémicycle, nous fait-on remarquer. 

« Alors, ce 5 mars, qu'est-ce que les députés ont pu entendre ? Eh bien, l'amendement 218 « qui visait à simplifier la publication en ligne de ressources pédagogiques que les enseignants pouvaient produire. C'est un outil important, pour que l'élève puisse télécharger ultérieurement son cours. On doit pouvoir l'autoriser, même si la ressource contient des copies d'oeuvres récentes ». Évidemment, l'amendement n'est pas passé, mais lors de la deuxième lecture au Sénat, les sénateurs devraient voir revenir cette question.

Ainsi, serait à retenir principalement l'amendement 218 :

Après l'alinéa 4, insérer l'alinéa suivant :

« 4° A la fin de l'alinéa, la phrase suivante est insérée : «Des extraits d'œuvres peuvent être incorporés à des ressources ou à des travaux pédagogiques, pour être diffusés via  un intranet, un extranet ou une connexion sécurisée, à un public composé majoritairement d'élèves, d'étudiants, d'enseignants ou de chercheurs, sous réserve que cette diffusion ne donne lieu à aucune exploitation commerciale, et qu'elle soit compensée par une rémunération fixée par décret sur une base forfaitaire. » »

EXPOSÉ SOMMAIRE

L'exception pédagogique a initialement été adoptée dans le cadre de la loi DADVSI, qui avait vocation à adapter le droit d'auteur à l'environnement numérique. Mais, dans sa formulation actuelle, l'exception ne couvre pas les nouvelles pratiques innovantes d'enseignement à distance que les Technologies de l'Information et de la Communication permettent de mettre en œuvre : eLearning, enseignement collaboratif ou récemment MOOC (Massive Online Open Courses). 

L'ajout proposé donne une assise légale à ces nouvelles formes innovantes d'enseignement, dans un cadre sécurisé, qui ne demandent qu'à se développer, mais ont du mal à le faire actuellement, en raison des obstacles juridiques qu'elles rencontrent.

Un enjeu pédagogique premier

D'ailleurs, les mêmes enjeux vont se poser pour le projet de loi qui concerne le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - et les amendements se retrouveront, à l'identique. « Il fallait, durant les discussions, et même s'il était trois heures du matin, faire comprendre à nos collègues toute l'absurdité du système actuel. Et malheureusement, elle est immense. En guise d'opposition, dans l'hémicycle, les arguments manquaient et quand on posait la question, on nous renvoyait, pour ce qui est du droit d'auteur, à la Mission Lescure. »

Mission qui commence à avoir bon dos, et le dos très large surtout. « Les problèmes viennent de ce que les ministères de la Culture et de la Communication, et de l'Éducation nationale ne discutent pas, alors que ce dernier verse des sommes importantes aux éditeurs de manuels scolaires, dans le cadre de l'exception pédagogique - plusieurs millions d'euros. »

Même la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, à l'origine du projet de loi touchant aux modifications de l'enseignement supérieur, estime que la présence de cours en ligne est une solution indispensable. « Mais elle n'en écrit pas une ligne dans son projet de loi, permettant la modification du CPI pour introduire justement cette question de publication de cours en ligne... », déplore Isabelle Attard.

De l'exception pédagogique à l'acte de contrefaçon simplifié

Pascale Gélébart, chargée de mission au Syndicat national de l'édition, pour le groupe Éducation, réunissant les éditeurs de livres scolaires, destinés à l'école élémentaire, au collège et au lycée d'enseignement général, technologique et professionnel, rappelle que le projet de loi a été adopté le 19 mars. Et dans ce contexte, l'article 55 a été validé dans les termes mêmes du projet de loi. 

Toutefois, les oeuvres conçues à des fins pédagogiques restent exclues du champ de l'exception pédagogique. Ainsi, dans la pratique, ce sont avant tout les oeuvres de littérature qui sont impactées ; l'amendement 218 de la députée pose ainsi un sérieux problème. « Imaginez qu'une académie décide de mettre en ligne un extrait de Camus, dans le cadre de cette exception. Et que d'autres décident de faire de même : nous arriverions rapidement à une reproduction intégrale de l'oeuvre qui pourrait entraîner la création d'une contrefaçon. » 

Assemblée Nationale

"Ici commence la grande nuit des mots" (Aragon, Le roman inachevé)

Assemblée nationale, jdrephotography, (CC BY ND 2.0)

Philippe Masseron, directeur général adjoint du CFC, abonde : « La reconstitution d'ouvrages, à partir d'extraits diffusés sur internet, est une chose que nous avons déjà vue. L'amendement avait tout à la fois tort et raison. S'il est effectivement impossible qu'un enseignant publie sur internet des ressources pédagogiques contenant des oeuvres protégées, il serait possible de passer par d'autres solutions. L'idée d'un extranet, ou d'un site avec un accès protégé respecterait alors pleinement les impératifs. »

Une nécessaire solution collégiale

Pascale Gélébart ajoute : « Il ne faut pas chercher des outils ni des solutions qui porteraient atteinte à la protection de l'oeuvre. Si des modifications doivent intervenir, il faut trouver les solutions avec l'ensemble des acteurs, et non avec une action législative unilatérale. »

Du côté du CFC, Philippe Masseron, souhaite également tordre le coup aux idées hâtives : « Ce ne sont pas des millions d'euros que rapporte l'exception pédagogique : ce sont deux millions € TTC, pour l'écrit, l'image, la musique et l'audiovisuel. Et dans l'écrit, recouvrant la presse et le livre, cela s'élève à 1,7 million € TTC. » Le taux de TVA étant, dans ce cas de figure, de 7 %.

En revanche, les droits payés pour les photocopies représentent des sommes dix fois supérieures. Ce système de gestion collective, mis en place depuis 1995 pèse entre 21 et 22 millions €, répartis comme suit :  

  • 7,7 millions € à la charge du ministère de la Culture et de la Communication pour les établissements d'enseignement primaires, dans le cadre d'un accord spécifique
  • 10,7 millions € pour les établissements de l'enseignement secondaire, qui perçoivent une dotation de la part du ministère de l'Éducation nationale. Ainsi, pour les collèges et lycées, la dotation couvre le premier niveau de dépenses photocopies, établit selon le volume de copie moyen pour les élèves, par établissement.

« Si l'établissement souhaite dépasser ce seuil du 1er niveau, il lui faut alors trouver les ressources budgétaires pour le faire. »

Mais pour revenir à l'exception pédagogique, M. Masseron voit dans les échanges parlementaires « une mauvaise connaissance des accords qui ont été passés ». D'abord, en 2006, avec la DADVSI, l'introduction de l'exception pédagogique a été mise en place, avec une application au 1er janvier 2009. « Et ces accords couvrent de multiples utilisations possibles. En l'état, cela fonctionne plutôt bien. » 

Dans le cas, par exemple, des partitions de musique, opérer une modification de l'exception pédagogique reviendrait à tuer littéralement les éditeurs. « Il serait impossible de passer le test en trois étapes, tel qu'il a été introduit à l'article L122-5. Celui-ci stipule que les exceptions ne s'appliquent qu'à condition d'être des cas spécifiques, qu'elles ne portent pas atteinte à l'exception commerciale classique, et ne nuisent pas aux intérêts des auteurs. »

La deuxième lecture au Sénat interviendra prochainement. Et nul doute que cette question d'exception pédagogique reviendra... 

Vers un pillage organisé des ressources ?

Vice-présidente du SNE et présidente du groupe des éditeurs scolaires, Sylvie Marcé, qui dirige les éditions Belin, souligne que l'actuel projet de loi a été trop rapidement rédigé : il n'apporte aucune simplification aux conditions de travail des enseignants, pas plus qu'il ne prend en compte les enjeux pour les éditeurs - tant de manuels scolaires que les détenteurs de droits d'oeuvres protégées. « Tel qu'il était présenté, le projet de loi ouvrait un champ nouveau, qui pourrait aboutir, en l'état, à un pillage organisé des ressources. »

L'enlèvement des Sabines, détail

waitscm, (CC BY 2.0)

Il faut comprendre deux choses : l'éditeur détenant les droits d'une oeuvre est contacté par un éditeur scolaire, qui souhaiterait utiliser un extrait (ou plusieurs) dans le cadre d'une édition. Ce dernier acquiert les droits de reproduction (coût entre 50 et 200 € pour du texte), lui permettant de proposer l'extrait de l'oeuvre dans son manuel. Un budget « très significatif dans la conception des ouvrages », assure Mme Marcé. 

L'éditeur sollicité peut ainsi maîtriser la diffusion des passages, en choisissant de refuser l'utilisation d'un trop grand nombre de passages. C'est ainsi qu'une régulation s'opère - et que l'on ne risque pas de tomber dans un pillage systématique. 

Dans le cadre du projet de loi,  l'utilisation numérique de ces extraits d'oeuvres, les éditeurs seraient tout à fait disposés à discuter des modalités, « à condition que l'on détermine un cadre défini, qui soit celui de l'acte pédagogique, que ce soit présentiel, avec les élèves, ou à distance. Et que cela exclut distinctement toute diffusion à d'autres personnes ». Ainsi, il ne peut pas être question d'une mutualisation des cours réalisés par les enseignants, puis ensuite rendus publics sur les réseaux. 

« Aujourd'hui, 80 % des oeuvres sous droits dont on réalise des photocopies proviennent de manuels scolaires. Le droit d'extrait ne peut pas signifier demain que l'on accepte un détournement du droit d'auteur. » Et avec l'environnement numérique, on comprend bien que cela irait très vite...

Si les discussions se déroulent plutôt avec les ministères de l'Éducation nationale et de la Culture et Communication, et non avec les syndicats d'enseignants, l'une des approches possibles serait le passage à une gestion collective obligatoire, et non plus reposant sur l'actuel système. 

En effet, pour l'heure, les éditeurs apportent volontairement leurs oeuvres à un organisme de gestion des droits numériques (le CFC). Des contrats d'apports de droit non exclusif permettent aux maisons de profiter de garanties contre l'utilisation non autorisée. En contrepartie, l'éditeur perçoit une redevance sur l'utilisation de ces extraits, au format numérique. 

L'idée d'une gestion collective obligatoire pourrait être plus intéressante. « Il est contraignant pour les enseignants, aujourd'hui, d'aller consulter le registre établi, d'autant qu'il faut chercher oeuvre par œuvre, pour déterminer et vérifier ce qu'il est possible d'utiliser. Sous réserve d'une limitation de l'emploi à l'acte pédagogique, la mise en place de cette gestion collective obligatoire rendrait plus simples leur travail et l'établissement des cours. Ils n'auraient plus alors à aller consulter un registre à chaque utilisation mais seraient autorisés, dans un cadre contractuel précis, à utiliser des extraits d'œuvres pour leur cours. » 

Selon les enquêtes de satisfaction réalisées auprès des enseignants, sur la qualité des manuels scolaires et l'appréciation des contenus, ces derniers mettraient tout particulièrement en avant la sécurité juridique dont les oeuvres sous droit bénéficient.

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Fnac récupère vos livres d'occasion, sans vraiment les racheter

L’agitateur culturel ouvre plus grand la porte au commerce d’occasion de livres : dans un accord passé avec La Bourse aux Livres, solution de vente entre particuliers, Fnac disposera d’une solution de reprise des ouvrages. Il faudra se déplacer en magasin, pour faire estimer la valeur de ses titres, mis en vente par la suite. Un modèle qui prolonge les « engagements pour une consommation durable », assure le distributeur.

19/07/2021, 15:29

ActuaLitté

Média Participations prend la diffusion d'Edilarge (Ouest-France Editions)

Depuis 2017, Edilarge, maison d’édition de Ouest-France, avait confié la distribution de ses livres à Média Participations. Cette structure, derrière laquelle se cache Ouest-France Éditions, décide d’approfondir son partenariat. Mais loin d’une logique de développement, nous assistons plus là à un resserrement de l’activité.

08/07/2021, 08:19

ActuaLitté

Portail international des éditeurs français, Books From France ouvrira en septembre

Nous évoquions hier l’initiative du BIEF, Books From France, projet de portail regroupant des ouvrages français, en vue d’une promotion internationale. Décliné en anglais, et en français, il sera ouvert en septembre. S’il s’inspire de l’outil italien, New Italian Books, autant que son équivalent espagnol, le directeur du BIEF, Nicolas Roche, nous en présente les spécificités. 

23/06/2021, 15:42

ActuaLitté

Grève dans le plus grand entrepôt de livres d'Italie

Une grève a éclaté début juin dans ce que l’on appelle la « Cité du livre » à Stradella, dans le nord de l’Italie : il s'agit du plus grand centre de la logistique du livre italienne géré par C&M Books Logistics. Les travailleurs revendiquent de meilleures et plus équitables conditions de travail, alors qu’un auteur, Gabriele Dadati, se joint à eux. 

22/06/2021, 16:13

ActuaLitté

Dilisco : un apéro-visio nocturne avec les libraires pour parler d'ésotérisme

Une bière du sorcier, une potion relaxante, un délice poivron mascarpone, accompagnés d’un paquet de crackers Résurrection au blé ancien… Les présentations aux libraires ont bien changé. La société Dilisco (filiale de Albin Michel) offre aux libraires de renouer avec les apéro-visios qui ont fleuri durant le confinement, mais autour d’une note bien plus légère. Mais non sans sérieux : on va parler de littérature ésotérique.

16/06/2021, 17:39

ActuaLitté

Clarivate acquiert ProQuest pour 5,3 milliards $

Plateforme américaine dédiée à la création de bases de données, ProQuest vient de changer de propriétaire. On apprend dans un communiqué que Clarivate vient d’investir quelque 5,3 milliards $ (4,34 milliards €) pour s’offrir l’entreprise. L’opération devrait se conclure, après approbation des autorités compétentes, dans le courant du 3e trimestre 2021.

18/05/2021, 11:06

ActuaLitté

L'avenir incertain de l'entrepôt Hachette à Maurepas 

Dès octobre 2020, les rumeurs de déménagements ont commencé à prendre de l’ampleur : le groupe Hachette, installé à Maurepas/Coignières (Yvelines), souhaitait moderniser son espace. Et l’une des possibilités, pas écartée, était tout bonnement de s’installer ailleurs. Selon La Gazette SQY, les rumeurs se confirment avec un nouvel espace logistique prévu pour 2026. 

12/05/2021, 11:39

ActuaLitté

Diffuseurs indépendants : un outil technique commun pour “sécuriser l'avenir”

Distributeurs, diffuseurs…. souvent des gros mots, rarement invoqués sans quelques récriminations. Pourtant, ils incarnent les passerelles indispensables entre les éditeurs et les librairies. On l’oublierait presque, mais sans eux, les milliers d’auteurs défendus ne rencontreraient que difficilement les tables et les lecteurs. Pourtant, loin des grosses machines, les structures indépendantes existent, travaillent dur — et rencontrent souvent les mêmes difficultés que les majors. Raison pour laquelle certaines ont décidé de faire cause commune.

05/05/2021, 10:13

ActuaLitté

Six Citrons acides rejoint en mai la diffusion/distribution d’Harmonia Mundi livre

Un zeste de fantaisie et deux doigts d’acidité : Six citrons acides, c’est plus que de l’agrume. Cette maison d’édition basée dans les Pays de la Loire verse dans la jeunesse une note claquante, bien jaune. Et garantie sans phosphates. À compter du mois de mai, elle basculera donc chez Harmonia Mundi livre pour assurer diffusion et distribution.

03/05/2021, 16:29

ActuaLitté

Diffuseurs et distributeurs indépendants, grands oubliés de la pandémie

Diffusion et distribution, nerfs de la guerre dans l'économie du livre, de la promotion des ouvrages auprès des points de vente, à la logistique de l’acheminement. Ces deux volets, plutôt méconnus, impactent pourtant toute la chaîne du livre : sans eux, ni informations sur les sorties ni assortiment. Ainsi, le Centre national du Livre lance une étude visant « la situation économique des diffuseurs/distributeurs du secteur du livre, en particulier sur la manière dont ils font face à la crise ».

27/04/2021, 11:56

ActuaLitté

Editis : An 2 de l'ère Vivendi

Depuis la reprise d’activité par la société de Vincent Bolloré, Vivendi, le groupe semble marcher sur l’eau, comme le confirment les derniers résultats financiers. Une croissance affichée sur le premier trimestre 2021, en regard de 2020, de 5 % pour le groupe Vivendi, quand Editis enregistre 40,1 % de mieux. Et 20 % malgré tout si l’on se réfère à 2019. Entre les réorganisations, les intégrations et les rachats, l’avenue de France jouit d’une attention toute particulière.  

23/04/2021, 15:26

ActuaLitté

Impression à la commande : le site EPAC et Copernics à l'arrêt

Depuis plusieurs jours, les machines ne tournent plus sur le site EPAC Systèmes du Malesherbois (Loiret). Et, de fait, l'activité d'impression à la commande d'Interforum/Editis se trouve elle aussi à l'arrêt. La vingtaine de salariés du site a été placée au chômage technique, sans information sur la reprise du travail.

20/04/2021, 11:57

ActuaLitté

Harmonia Mundi signe trois nouveaux éditeurs

Un Mook féministe, une maison BD des plus outre-tombiennes et un éditeur d’imaginaire : trois structures viennent de rejoindre la diffusion/distribution d’Harmonia Mundi Livre, apprend ActuaLitté. Un nouvel exemple de la diversification que l’entreprise a mise en place.

08/04/2021, 09:31

ActuaLitté

Pause pipi : Amazon admet que ses employés urinent dans des bouteilles

En avril 2018, scandale chez Amazon : le leader occidental de la vente en ligne était envoyé au coin. Au petit coin auquel ses salariés n’ont pas accès… Les employés des entrepôts manquaient tellement de pause pipi, qu’ils étaient contraints d’utiliser des bouteilles en plastique. Et après avoir nié de toutes ses forces, la firme avoue. Un calice bien amer à avaler, assurément.

03/04/2021, 20:48

ActuaLitté

Comics et romans graphiques : un grand bouleversement aux États-Unis

Les bombes pleuvent : fin mars, un accord entre l’éditeur Marvel, premier groupe comics au monde et Penguin Random House, premier groupe littéraire au monde, s’avance. Il portera sur la distribution des titres du premier, par les services du second. Les périodiques hebdomadaires de Marvel parviendront donc aux lecteurs par l’intermédiaire de PRH, qui ouvre de nouveaux espaces de stockage pour l'occasion.

02/04/2021, 11:26

ActuaLitté

Tourner la page Covid pour l'industrie du papier...

Dans un monde de papier, la matière première reste cruciale. L’industrie papetière française dresse à ce titre un bilan 2020, évidemment frappé par l’épidémie Covid-19. Elle souligne les pressions inflationnistes qui sont à l’œuvre, mais 2021 serait porteuse d’espoirs pour les professionnels.

31/03/2021, 15:24

ActuaLitté

Arnaud Nourry remplacé par Pierre Leroy à la tête du groupe Hachette

Occupant jusqu’à présent les fonctions de co-Gérant et Secrétaire général du groupe Lagardère, Pierre Leroy vient d’être nommé Président Directeur général par Arnaud Lagardère, avec l’aval du conseil d’administration d’Hachette Livre, en remplacement d’Arnaud Nourry. 

29/03/2021, 18:23

ActuaLitté

Podcast Métiers du livre : savoir prendre les décisions

En partenariat avec Dlivrable, ActuaLitté vous propose de retrouver une série de podcasts autour des métiers du livre.  Ce troisième épisode du podcast propose deux pistes de réflexion pour continuer d’agir dans l’industrie du livre quand tout est incertain : piloter d’abord, tester ensuite. Pour le pilotage, des outils et des Hommes sont nécessaires. Piloter nécessite de définir un cap, d’utiliser les données et de les contextualiser.

09/03/2021, 09:03

ActuaLitté

L'imprimeur italien Grafica Veneta se développe sur le territoire américain

Une nouveauté dans le panorama des acteurs de la fabrication et impression des livres : l’Italienne Grafica Veneta S.p.A a acheté l’entreprise américaine Lake Book Manufacturing, Inc. et s’apprête à plusieurs développements sur le marché américain. 

08/03/2021, 16:56

ActuaLitté

La vente de livres en recul chez Fnac sur l'année 2020

Les résultats finaux du groupe Fnac/Darty rejoignent les projections avancées fin janvier : avec 7,491 milliards € de chiffre d’affaires en 2021, les enseignes rosissent. 1,9 % de croissance en données publiées et 0,6 en données comparables. Le tout avec un 4e trimestre qui enregistre 9,6 % de mieux, en données comparables. 

23/02/2021, 18:39

ActuaLitté

L'Amant de Duras n'est pas le prix Goncourt le plus vendu 

FACT CHECKING– La presse aurait-elle commis un impair, en suivant aveuglément l’Agence France Presse ? De son petit nom, l’AFP, qui alimente des milliers de rédactions partout dans le monde, diffusait sur les canaux francophones une intéressante dépêche. « L’Anomalie devient le deuxième Goncourt le plus vendu de l’histoire », pouvait-on lire. Message communiqué par les éditions Gallimard, pour saluer les ventes du roman d’Hervé Le Tellier. Mais avec une petite boulette à la clef.

22/02/2021, 16:34

ActuaLitté

Pour une réglementation du prix de vente des livres au Québec

Voilà près de dix ans que le sujet n’avait pas montré le bout de son marque-page : un prix unique du livre au Québec, en 2013, tout le monde en parlait, mais le gouvernement de Philippe Couillard en juin 2014 décidait de balayer la mesure. Pourtant, la ministre de la Culture de l’époque, Hélène David, avait promis une réflexion : ce furent des mesures ciblées à la place… au grand désespoir des professionnels. Un nouvel espoir est-il permis ?

22/02/2021, 12:57

ActuaLitté

La maison de disque Audiogram rachetée par Québecor

Premier groupe d’édition, incluant la diffusion et la distribution d’ouvrages en langue française au Canada, Québecor avance un peu plus encore dans l’industrie musicale. L’entreprise, via sa filiale Sports et divertissement, annonce l’acquisition de la maison de disques Audiogram. Une autre facette de la concentration et de la diversification de la société. 

11/02/2021, 10:23

ActuaLitté

2021 représentera un “véritable défi logistique” pour la livraison de livres

Le diffuseur et distributeur Harmonia Mundi se prépare à une année difficile. Avec plus d’un milliard de colis livrés au cours de 2020, les transporteurs partenaires ont « connu des perturbations ». De ce fait, la structure choisit de « revoir et adapter » les usages, « afin de répondre à vos attentes légitimes », indique-t-elle dans un courrier aux librairies.

03/02/2021, 16:57

ActuaLitté

Amazon : Jeff Bezos quitte le devant de la scène 

Fini, pour le milliardaire âgé de 57 ans : Jeff Bezos ne sera bientôt plus le CEO, laissant sa place à Andy Jassy, actuellement responsable de Amazon Web Service, ou AWS. Le fondateur de l’entreprise de cybercommerce a annoncé qu’il quitterait ses fonctions au troisième trimestre 2021. Il conservera toutefois un poste de président exécutif, au sein du conseil d’administration.

03/02/2021, 08:11

ActuaLitté

Données bibliographiques : la BTLF s’associe à Booknet Canada

Désireuse d’offrir à ses abonnés un outil de recherche et de gestion de l’information répondant plus adéquatement aux besoins spécifiques de la chaîne du livre, la BTLF est heureuse d’annoncer son association avec BookNet Canada pour l’hébergement de Memento 3, qui sera lancé en janvier 2022.

02/02/2021, 09:38

ActuaLitté

Nadine Perreault nommée directrice générale de Diffusion Dimedia

Le conseil d'administration de Diffusion Dimedia, société de distribution et de diffusion de livres en langue française au Québec et au Canada, annonce la nomination de Nadine Perreault au poste de directrice générale. Celle-ci fait suite au départ à la retraite de Serge Théroux le 31 décembre dernier, après 45 ans au service de Dimedia.

26/01/2021, 15:52

ActuaLitté

Dilibel reste en Belgique pour “privilégier la qualité de service de proximité“

L’instauration du prix unique du livre en Belgique n’allait pas sans poser quelques interrogations aux libraires. Si la majorité des groupes français officiant outre-Quiévrain ont appliqué une tarification unique entre France et Belgique, le groupe Hachette Livre faisait de la résistance. Et le Syndicat des Libraires francophones de Belgique faisait les gros yeux, menaçant même de boycott, à demi-mot. 

21/01/2021, 18:35

ActuaLitté

En 2019, Amazon France enregistrait près de 3 accidents du travail par jour

Depuis son ouvrage de 2013, En Amazonie. Infiltré dans le “meilleur des mondes”, le journaliste Jean-Baptiste Malet détaille le fonctionnement de la société de Jeff Bezos en France. Et ailleurs. Il vient de publier dans L’Humanité un nouvel article, faisant état de révélations sur les « données statistiques pourtant élémentaires concernant les conditions de travail dans les entrepôts français ». Un véritable choc. 

21/01/2021, 10:26

ActuaLitté

En conflit avec Cyber Scribe, Dilicom renonce à facturer les éditeurs en 2021

La structure Dilicom, pointée par son partenaire CyberScribe, n’avait pas encore pris officiellement la parole. Pourtant mise en cause, la directrice générale, Véronique Backert vient d’adresser aux éditeurs un email apportant plusieurs précisions sur le conflit ouvert. Précisant par ailleurs que la rupture qui intervient entre les sociétés n’a « pas à être mise selon moi sur la place publique ».

20/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

France : libraires et éditeurs en première ligne d'une prise d'otage

Bisbille dans l’interprofession ? De toute évidence : la société Cyber Scribe, connue par ses services de référencements d’ouvrages pour les petites maisons et éditeurs autodistribués, fait les frais d’une colère de Dilicom. Dans un courrier émanant de la directrice générale, Véronique Backert, les clients découvrent un changement contractuel majeur : l’obligation de passer par Dilicom pour assurer « le référencement de vos titres dans le FEL et pour la transmission des commandes ». 

14/01/2021, 08:51

ActuaLitté

Editis : “Toutes les branches d'Interforum n’ont pas une santé financière égale”

Les changements qui se profilent pour 2021 au sein de la filiale diffusion-distribution d’Editis ont provoqué de vives réactions. Certains, inéluctables, d’autres laissant les partenaires sociaux interrogatifs. D’un côté, le départ des maisons Le Seuil et La Martinière, qui ne devait intervenir qu’en 2024. De l'autre, la fermeture des trois salles de ventes, lieux d’accueil privilégiés pour les libraires.

06/01/2021, 15:02

ActuaLitté

Interforum ferme trois salles de vente, MDS diffusera Seuil/ La Martinière en janvier 2022

L’année commence fort pour la filiale diffusion-distribution Interforum. Au terme d’une série de réunions survenues ce 5 janvier, plusieurs lignes de force se dégagent… à commencer par un Plan de Sauvegarde de l’Emploi. En cause, les mouvements qui sont à venir, avec le départ des fonds La Martinière groupe, incluant Le Seuil. Si les maisons d’édition avaient rejoint le giron de Média Participations en 2017, la diffusion-distribution restait chez Interforum, théoriquement jusqu’au terme du contrat de 2024. Mais plus pour longtemps.

05/01/2021, 18:06

ActuaLitté

Des mangas érotiques, retirés de la vente chez Amazon ?

Apparemment, tous les mangas ne sont pas bons à vendre chez Amazon. Le géant en ligne a expulsé de ses étagères des titres avec un genre en commun, le ecchi. Autrement dit, tout ce qui a une connotation sexuelle. Cachez-moi ce sein que je ne saurais voir ? Pour le moment, personne ne se prononce officiellement.

18/12/2020, 12:40

ActuaLitté

Des livres plus facilement pour les commerces de proximité

Le groupe de distribution NAP, qui anime le réseau Maison de la Presse, dispose de 1350 points de vente en France. Et revendique quelque 800.000 clients chaque jour. Il annonce avoir mis en place « une solution d’approvisionnement inédite » permettant aux commerçants de proximité de commander 38 000 références de livres, expédiées sous 24 à 48 heures partout en France.

11/12/2020, 17:22

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Disparition de l'auteur Henri Vernes, créateur de Bob Morane

Né à Ath le 16 octobre 1918, Henri Vernes, de son vrai nom Charles Dewisme, est un romancier belge d'expression française. Il est décédé ce dimanche 25 juillet 2021, au bel âge de 102 ans. Journaliste, reporter, romancier et scénariste de bandes dessinées, il est l’auteur de plus de 200 romans d’aventure.

26/07/2021, 17:48

ActuaLitté

La Society of Authors "condamne" le gouvernement biélorusse

La Society of Authors (Société des Auteurs) encadre et soutient tous types d'écrivains, d'illustrateurs et de traducteurs littéraires, et ce, tout au long de leur carrière. Ce syndicat britannique, qui conseille les particuliers et défend la profession d’auteur au Royaume-Uni, a condamné les perquisitions qui se sont déroulées en Biélorussie, visant des associations d’auteurs comme l'Union des écrivains biélorusses ou l'antenne locale du PEN.

26/07/2021, 16:49

ActuaLitté

Le Moyen Âge, victime de fake news et d'une mauvaise réputation 

En Espagne, un séminaire, intitulé L’Héritage médiéval, a été organisé par María Jesús Fuente et tenu à l’Institut d’historiographie Julio Caro Baroja de l’Université Carlos III de Marie, où elle y est professeur d’histoire médiévale. De celui-ci est né un manifeste qui réunit 70 universitaires espagnols, spécialisés dans l’histoire médiévale. Ils y défendent tout ce qu’a apporté ce siècle à l’avancement de l’humanité jusqu’à aujourd’hui.

26/07/2021, 13:20

ActuaLitté

Enquête sur le groupe Lagardère, qui s'en défend

Vacances obligent, la réaction aura pris 24 heures, mais le groupe Lagardère a fini par intervenir. Aucun démenti à proprement parler : Lagardère SA se contente de fermement contester « tout achat de vote et, plus généralement, toute d’infraction ou irrégularité ». Et ce, alors que Le Monde affirmait le contraire dans un long article, quelques heures plus tôt.

26/07/2021, 12:40

ActuaLitté

Santé, obésite et lecture inclusive : Sarcelles, zone d'expérimentation

Nourrir le corps et l’esprit… mais savoir aussi comment bien alimenter l’un et l’autre. Deux initiatives parallèles viennent de voir le jour à Sarcelles (Val-d’Oise), impulsées par Mobidys, en faveur de la lecture et de l’accessibilité. L’autre découle des actions de Bibliothèques Sans Frontières, cette fois concernant la santé et l’alimentation, justement. Toutes deux ciblent les jeunes, avant tout.

26/07/2021, 11:47

ActuaLitté

Ariana Saenz Espinoza, directrice littéraire des éditions de La Différence

Ariana Saenz Espinoza, 35 ans, journaliste, traductrice, et anciennement responsable éditoriale des éditions des femmes-Antoinette Fouque de 2017 à 2021, a été nommée directrice littéraire des éditions de la Différence, depuis le 5 juillet. Une maison qui a connu un parcours mouvementé au cours des dernières années, après une procédure de liquidation judiciaire qui aura duré deux années. En février 2019, la société reprenait des couleurs, avant d’être cédée de nouveau.

26/07/2021, 10:23

ActuaLitté

#LivreEnVie : les liens qu'entretiennent les Français avec la lecture

Franceinfo canal 27 et le Centre national du livre (CNL) proposent cet été de partir à la rencontre des Françaises et des Français pour découvrir leur rapport à la lecture. #LivreEnVie sera diffusé du 26 juillet au 8 août 2021 à 14 h 50 sur Franceinfo canal 27, en multidiffusion : une coproduction Franceinfo/CNL. Les vidéos seront également diffusées sur le site et les réseaux sociaux du CNL.

26/07/2021, 10:20

ActuaLitté

Paris : des bibliothèques en grève contre le Pass sanitaire

Les usagers, pas plus que les personnels, ne semblaient emballés à l’idée qu’un Pass sanitaire soit exigé pour entrer dans une bibliothèque. Rendu toutefois obligatoire pour tout espace culturel accueillant du public, cet outil irait en effet à l’encontre des missions mêmes des établissements de prêt. Or, le décret d’application, s’il ne laisse plus planer de flou concernant la vérification des cartes d’identité, reste implacable sur le Pass.

24/07/2021, 13:18

ActuaLitté

Pandémie et lecture : 30% des Brésiliens ont opté pour l'ebook

Après une première enquête nationale menée en septembre 2020 à propos des habitudes culturelles des Brésiliens, Itaú Cultural et Datafolha présentent de nouveaux chiffres. L’étude révèle une nette augmentation quant aux habitudes de consommations en ligne, durant la pandémie, autour des activités culturelles. Au total, ce sont 2276 personnes qui ont été interrogées entre le 10 mai et le 9 juin, issues de toutes les régions géographiques, de toutes les classes sociales.

23/07/2021, 17:58

ActuaLitté

Les Avrils et La croisée confient leurs romans de la rentrée à l’agence ƎR

Comptant déjà plusieurs éditeurs partenaires, l’agence ƎR prendra en charge les relations presse des maisons Les Avrils et La croisée pour la rentrée littéraire. Six ouvrages sont d’ores et déjà défendus et d’autres sont à venir. Le label littérature, fondé en janvier 2018 par le groupe Delcourt, était devenu Delcourt Littérature, avant d’être rebaptisé La croisée, intégrant fiction française, étrangère et créative non fiction.

23/07/2021, 17:25

ActuaLitté

Manga : les ventes de Tokyo Revengers explosent, 32 millions d'exemplaires

Publiée par Kodansha, qui édite aussi la célèbre saga de L'Attaque des Titans, la série de mangas Tokyo Revengers, du mangaka japonais Ken Wakui (traduit par Aurélien Estager), tend à devenir l'un des mangas les plus en vogue de 2021. Depuis la sortie de son animé, en avril dernier, elle voit ses ventes exploser. D'après Manga news, environ 20 millions d'exemplaires étaient en circulation au début de juin dernier alors que 32 millions d'exemplaires sont aujourd'hui écoulés.  

23/07/2021, 12:08

ActuaLitté

Des auteurs kurdes dans le patrimoine de la Bibiothèque nationale grecque

Noyaux culturels, les bibliothèques nationales ont des responsabilités spécifiques au sein du système de bibliothèque et d'information d'un pays et, de fait, reflètent l’image d'une nation. C’est ainsi que la Bibliothèque nationale de Grèce, à Athènes, suivant une intervention ministère grec de la Culture, prévoit d'ouvrir une nouvelle section dédiée à la langue et aux œuvres d’auteurs kurdes. Un pas de plus vers de meilleures relations diplomatiques entre les deux territoires.

23/07/2021, 11:38

ActuaLitté

Inchangé en 64 ans : l'ordre des Arts et des lettres comptera un membre de plus

Le grand chancelier de la Légion d’honneur n’a manifestement pas vu d’objection sur le principe. Moralité, Jean Castex, Premier ministre et Roselyne Bachelot, officiant à la Culture ont validé le principe. Le décret 2021-971 modifie donc son prédécesseur du 2 mai 1957. Et ajoute dès lors un membre de droit supplémentaire à l’ordre des Arts et des Lettres.

23/07/2021, 11:06

ActuaLitté

Les meilleures ventes des livres : Demon Slayer fait l'unanimité

Avec le concours de notre partenaire Edistat, ActuaLitté propose chaque semaine de découvrir les meilleures ventes de livres (semaine 28, juillet 2021). Un double classement qui cherche du côté des librairies, mais également à travers le marché global, quels titres, tous genres confondus, ont fait le bonheur des lecteurs.

23/07/2021, 10:31

ActuaLitté

Inondations : une bibliothèque dévastée, vidée... en gardant le sourire

Voilà une semaine, des inondations balayaient l’Europe : des précipitations abondantes au point de voir déborder les bassins fluviaux. En Allemagne, pays principalement touché, on évalue à quelque 5 milliards d’euros les dégâts occasionnés. Le tout avec un bilan catastrophique, accompagné de 170 morts et plusieurs disparus, aujourd’hui sans trop d’espoir. 

22/07/2021, 17:19

ActuaLitté

Comics : propagande et soft power de l’idéologie américaine 

Gratuits pour appâter le chaland, puis vendus pour 10 cents dès 1934, les comics sont amplement parvenus depuis à séduire un large lectorat : les arguments sont connus, faciles à lire, légers, aux pages colorées et souvent bourrés de scènes d’action. Quoique d’apparence inoffensive, ces bandes dessinées ont cependant été de subtils – quoique... – outils de propagande par le passé.

22/07/2021, 16:50

ActuaLitté

Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris

En partenariat avec Petit Futé, la Métropole du Grand Paris est présente dans le guide Petit Futé 2021-2022 Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris. Ce guide met en valeur la diversité et la richesse du patrimoine architectural, culturel et naturel de la Métropole du Grand Paris.

22/07/2021, 16:25

ActuaLitté

Ricardo Franco Levi réélu au titre de président des éditeurs italiens

Depuis maintenant quatre ans, cet ancien de la presse et figure politique du Parti démocrate préside donc à la destinée de l’association des éditeurs italiens. Ricardo Franco Levi, originaire d’Uruguay, âgé de 72 ans, vient d’être reconduit dans ses fonctions, pour un troisième mandat. Avec pour perspective, désormais, d’améliorer « l’éducation dans le pays, en s’attaquant aux disparités territoriales ».

22/07/2021, 16:20

ActuaLitté

Christian Laforce, nouveau directeur général pour Copibec

La société québécoise de gestion collective des droits de reproduction, mieux connue sous le nom de Copibec, est heureuse d’annoncer aujourd’hui l’entrée en fonction de son nouveau directeur général, Monsieur Christian Laforce.

22/07/2021, 15:48

ActuaLitté

Barack Obama et Bruce Springsteen en duo, pour l'Amérique

Dans la même semaine, le Prince Harry et quelques jours plus tard, Obama et Springsteen : le groupe éditorial américain ne fait pas dans la dentelle. Plutôt dans le best-seller. Penguin Random House annonce ainsi l’achat des droits internationaux pour un livre de conversations entre l’ex-président américain et le chanteur de 71 ans — considéré comme l’un des plus populaires au monde. Après 120 millions d’albums écoulés, combien de livres vendra Bruce ?

22/07/2021, 15:00

ActuaLitté

Grèce : ebooks et audiolivres moins taxés, avec une TVA à 6 %

La transition découle d’une forte recommandation du ministère de la Culture, que le ministère grec des Finances a fini par adopter. La fiscalité des ouvrages numériques – livres et audiolivres – sera réduite de 24 à 6 %. Autrement dit, la Grèce embrasse une harmonisation de la TVA sur les contenus culturels physiques et dématérialisés.

22/07/2021, 12:55

ActuaLitté

Plongez dans les recoins sombres de la Forêt interdite avec Harry Potter

En octobre, les sorciers et sorcières de tous âges seront invités à pénétrer dans les entrailles de la Forêt interdite, lieu mythique regorgeant de mystères, tout droit issu des romans de J.K. Rowling. Warner Bros., en partenariat avec Thinkwell Group, propose cette nouvelle expérience en plein air pour tous les amoureux du monde ensorcelé de Harry Potter.

22/07/2021, 12:05

ActuaLitté

Le guide botanique pour tout savoir du jardin du musée départemental Albert-Kahn 

Co-réalisé avec les éditions Skira, Le Jardin d’Albert Kahn, Un tour du monde botanique est d’ores et déjà disponible sur site et en librairie. Cet ouvrage apportera toutes les connaissances nécessaires à la (re)découverte, dans ses détails les plus infimes, du jardin du musée départemental Albert-Kahn, situé à Boulogne-Billancourt.

22/07/2021, 12:02

ActuaLitté

Hongrie : les traducteurs tempêtent contre la loi anti-LGBT

Un double album dont l’histoire aurait dû être accompagnée d’un avertissement signalant un « contenu inhabituel ». Un auteur qui parle de familles avec deux papas et deux mamans. Et voici que les autorités hongroises sévissent : 250.000 forints d’amende infligée à une librairie, soit l’équivalent d’un mois du salaire moyen local. Tout cela parce qu’un ouvrage évoquant l’homosexualité choque encore…

22/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Patrik Ourednik, “intriguant pour n’importe quel lecteur européen“

Né en 1957, Patrik Ouředník est l’un des auteurs tchèques contemporains qui peut se targuer d’être parmi les plus lus en France. Émigré dans l’Hexagone depuis 1984, il s’est approprié la langue française comme langue d’écriture dans ses tous derniers titres. 

22/07/2021, 10:28

ActuaLitté

Bookshop : bouée de sauvetage pour les libraires indépendants

Affiché fièrement comme une banderole, en haut de page sur le site de Bookshop : « 15 033 921,13 $ amassés pour les librairies locales. » Cette plateforme, qui se présente comme « l’alternative éthique » face à Amazon, semble gagner son pari. Avec 1,47 million d’utilisateurs depuis ses débuts, libraires comme lecteurs, Bookshop a surtout permis à de nombreux établissements indépendants de se maintenir à flot...

21/07/2021, 16:16

ActuaLitté

Auto-censure au salon du livre de Hong Kong

Alors que l’évènement avait été mis en suspens et reporté à deux reprises l’année dernière à cause de la pandémie, le salon du livre de Hong Kong a rouvert ses portes... Mais à quel prix ? Il attire, en temps normal, une foule de visiteurs avides de trouver de nouvelles lectures à se mettre sous la dent. Or cette année, le choix a été bien plus dérisoire qu’à l’accoutumée. Pour cause, la “Loi sur la sécurité nationale”, qui a poussé les éditeurs à la censure de leur catalogue.

21/07/2021, 11:26

ActuaLitté

Juliette Kirszenberg, chargée de communication pour Editis

Juliette Kirszenberg a rejoint le groupe Editis en qualité de chargée de communication. Elle reporte à Pascale Launay, directrice communication et RSE groupe.

21/07/2021, 07:40

ActuaLitté

Scribd, pionnier de la lecture streaming et abonnement, bientôt coté en Bourse ?

Société pionnière de la lecture sur abonnement, au départ simple site d'hébergement de fichiers textes, Scribd pourrait bientôt être cotée en Bourse. Des rumeurs persistantes font état de ce projet, à peine démenties par le cofondateur de la plateforme.

20/07/2021, 16:45

ActuaLitté

Cuba : interpelé après une manifestation, l'écrivain Javier L. Mora écope d'un “avertissement”

Le 11 juillet dernier, comme de nombreux Cubains, l'écrivain Javier L. Mora se trouvait dans la rue. Il se trouvait plus précisément dans la province de Holguín, où des citoyens ont marché dans les rues, appelant à une réforme du système politique et à des mesures économiques fortes. Arrêté le 16 juillet dernier, il a été libéré deux jours plus tard, avec un « avertissement ».

20/07/2021, 16:11

ActuaLitté

Trotro, si fier de sa petite soeur Zaza, qu'elle a sa propre série désormais

La nouvelle série de Bénédicte Guettier sera à découvrir pour les bébés, dès 6 mois, en librairie, dès le 26 août. Mais comme on se doute qu’ils ne se rendront pas d’eux-mêmes dans les points de vente, on préfère en alerter leurs parents… Trotro, l’âne, dont la famille s’est déjà agrandie avec la venue de Zaza… La petite méritait bien de trouver sa place dans la collection...

20/07/2021, 16:04

ActuaLitté

Sonia Rachline raconte l'histoire du Lido, qui fête ses 75 ans

Le 16 septembre, le Lido rouvrira ses portes. Pour l’occasion, une programmation inédite, ainsi que la création d’un nouveau tableau, « Inoubliable », voulu comme un voyage à travers les revues du Lido. Pour accompagner ce spectacle, les éditions Flammarion annoncent la publication d’un livre illustré, écrit par la journaliste Sonia Rachline et préfacé par Nikos Aliagas.

20/07/2021, 13:11

ActuaLitté

Look Back, un one shot sur d'apprentis mangakas par Tatsuki Fujimoto (Chainsaw Man)

Dernière série événement dans le domaine du shonen, Chainsaw Man a mis en lumière l'œuvre de Tatsuki Fujimoto — en France, les tomes sont publiés chez Kazé dans une traduction de Sébastien Ludmann. Malgré la mise en pause de Chainsaw Man pendant quelques mois, Tatsuki Fujimoto ne s'est pas retrouvé démuni, et publie un one-shot, Look Back, particulièrement remarqué.

20/07/2021, 12:16

ActuaLitté

L'autobiographie du Prince Harry, à 20 millions $, prévue en 2022

Penguin Random House, la prestigieuse maison d’édition new-yorkaise, a annoncé ce 19 juillet la publication de l’autobiographie du Prince Harry, duc de Sussex. Ce livre « intime et sincère » donne l’occasion au Prince d'un récit voulu personnel, écrit de sa main – avec l'aide d'un journaliste mystérieux encore. Le tout, pour le bonheur du public. 

20/07/2021, 11:59

ActuaLitté

Feel Bad Books : “romans déprimants, d'auteurs dépressifs pour lecteurs déprimés”

Si l’expression originelle remonterait au livre de Jonas Jonasson, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (trad. Caroline Berg)— soit mars 2011 — les Feel Good Books ont depuis fleuri. Contrepoint, manifestement, d’un héritage littéraire parisien propice à l’autofiction, ils offrent des lectures enthousiasmantes. Avec cette promesse d’un réconfort proche de la tasse de chocolat chaud en plein hiver. Oui, mais l’époque s’ouvre à d’autres réalités…

20/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Le quartier Richelieu, à Paris, au coeur d'un projet de recherche

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, et Éric de Chassey, directeur général de l’INHA, ont signé le 19 juillet 2021, une convention de mécénat pour le projet de recherche « Richelieu. Histoire du quartier », qui vise à retracer l’histoire du quartier que partagent les deux institutions.

20/07/2021, 10:49