#Droit / Justice

“Seul homme libre qu'il y ait en France” : Beaumarchais, ce polytechnicien

 « Des Anglais, étonnés de l’énergie qu’il montrait sous un gouvernement absolu, lui écrivirent : À M. de Beaumarchais le seul homme libre qu’il y ait en France. » Vie privée, politique et littéraire de Beaumarchais, Charles-Yves Cousin, Chez Michel, 1802, Paris. Homme libre, voilà bien ce qui qualifie le mieux Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais. Tout autre qualificatif serait incomplet. Que fut Beaumarchais ? Un horloger.

Le 26/01/2016 à 09:30 par Audrey Le Roy

0 Réactions | 1 Partages

Publié le :

26/01/2016 à 09:30

Audrey Le Roy

1

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Son père, André-Charles Caron était horloger, Pierre-Augustin sera donc, à partir de ses quinze ans, son apprenti. L’élève dépassera le maître quand il inventera, en 1753, le système du double échappement qui permet de réduire l’avance (ou le retard) qu’une montre peut prendre. Imprudent, il en parlera à un autre horloger, un dénommé Lepaute, qui essaiera de lui dérober son invention. Peine perdue, Pierre-Augustin, âgé de vingt ans, manie déjà bien la plume, il envoya un mémoire à l’Académie des sciences qui reconnaîtra le 16 février 1754 « que le sieur Caron doit être regardé comme le véritable auteur du nouvel échappement ». Cette invention parvint aux oreilles de Louis XV, qui lui passera plusieurs commandes. Pierre-Augustin, horloger du roi, belle aubaine pour remplir son carnet de commandes et avoir ses entrées à la cour. 

Un musicien

Beaumarchais était féru de musique. Dès 1759, il devient le maître de musique de Mesdames, les filles du roi. Il leur enseigna la harpe et organisa dans les salons privés de Versailles des minis concerts. Par la suite, la musique sera toujours omniprésente dans ses pièces de théâtre. D’ailleurs, Le Barbier de Séville était, à l’origine, pensé pour être un opéra-comique, mais il fut refusé par la Comédie-Italienne en 1772. Plus tard, il proposera au compositeur Christoph Willibald Gluck de faire une œuvre commune. Gluck bottera en touche et lui proposera de travailler avec son élève, Antonio Salieri. Le 8 juin 1787 fut ainsi donnée la première représentation de Tarare à l’Académie royale de musique. Ni échec, ni triomphe, Tarare vivota jusqu’au milieu du XIXe siècle. 

Un blâmé

C’est au printemps 1760 que Beaumarchais rencontre Joseph Pâris-Duverney. Financiers qui ont fait fortune avec ses frères dans le ravitaillement des armées, ils sont aussi fermiers généraux et s’occupent donc de la collecte des impôts. Ils sont indispensables à la gestion des affaires financières de l’État. Les deux hommes vont immédiatement s’entendre et travailler ensemble. De fil en aiguille, Pâris-Duverney finira par considérer Beaumarchais comme son fils. Ainsi, quand dix ans plus tard, en 1770, le mentor sera sur le point de mourir, ils mettront leurs affaires en ordre et Pâris-Duverney déclarera devoir à Beaumarchais 15.000 livres. Le 17 juillet 1770, le financier meurt.

Beaumarchais essaie alors de récupérer son argent, mais le comte de La Blache, arrière-petit-neveu du défunt, ne le voit pas de cet œil. Pour lui, les documents prouvant l’arriéré sont des faux. L’affaire va devant le tribunal un an plus tard. Le 22 février 1772, La Blache est débouté. Il fait appel.

Le procès aura lieu début avril 1773.

Le 11 février 1773, M. le duc de Chaulnes et Beaumarchais se battent chez ce dernier pour une histoire de femme. Quand le commissaire arrive, Beaumarchais refuse de porter plainte, il ne veut pas d’un autre procès, surtout face à un duc. Cependant l’affaire est tout de même renvoyée devant le tribunal des maréchaux de France. Beaumarchais l’emporte, le 19 février le duc de Chaulnes est arrêté. « Quoi, un duc en prison, un Beaumarchais en liberté ? » Le 24 février, Beaumarchais est également arrêté.

Cependant, dans un peu plus d’un mois aura lieu son procès en appel contre La Blache, il lui faut le préparer. Il obtient l’autorisation de sortir de prison la journée à condition de rentrer pour dormir.

Le 1er avril 1773, « Louis-Valentin Goëzman est désigné rapporteur du procès qui oppose Beaumarchais à La Blache ». Beaumarchais souhaite le rencontrer, Goëzman refuse. Beaumarchais insiste, passe par Mme Goëzman qui lui fait comprendre que contre cent louis elle verra ce qu’elle peut faire. Première rencontre, brève. Une deuxième doit avoir lieu contre une montre et quinze louis. Si le rendez-vous n’a pas lieu, il sera remboursé. Il n’y aura pas d’autre rendez-vous ni de remboursement, le procès sera perdu, Beaumarchais blâmé et ruiné. Pour sauver son honneur, il va faire ce qu’il sait faire de mieux, écrire pour convaincre. Ça sera Mémoires contre Goëzman, succès de librairie, six mille exemplaires vendus en trois jours ! Goëzman est corrompu et parjure et cela est rendu public. Cependant « il faudra attendre la fin de l’année 1775 pour que l’arrêt du 6 avril 1773 soit cassé ; l’affaire La Blache sera renvoyée alors devant le parlement d’Aix-en-Provence, et c’est le 21 juillet 1778 seulement que Beaumarchais gagnera définitivement face à La Blache. »

Un espion

Les premières missions de Beaumarchais remontent à 1764. Il doit pour cela aller en Espagne, où il doit par ailleurs régler une affaire de famille. Affaire rocambolesque que l’on nommera par la suite « l’affaire Clavijo ». Cette histoire, digne d’un vaudeville, réunit Lisette, sœur de Beaumarchais, José Clavijo y Fajardo en prétendant plus très sûr de lui qui va tenter de prendre la poudre d’escampette et Beaumarchais qui n’admet pas que l’on plante là sa sœur et qui va exiger réparation. On comprend mieux pourquoi cette histoire inspira Goethe, « Clavigo fut la première pièce qu’il publia sous son nom (en août 1774 à Leipzig). »

Mais revenons-en à ses missions, il doit obtenir « pour vingt ans la concession de la Louisiane », il faut aussi négocier le ravitaillement les armées du roi d’Espagne et enfin « fournir en esclaves les colonies espagnoles d’Amérique ». Il mène la belle vie en Espagne et ses découvertes culturelles seront bénéfiques au Beaumarchais dramaturge, mais concernant ses missions cela sera un échec complet. Première expérience non concluante, en définitive.

Dix ans plus tard, dans l’espoir de recouvrer ses droits civiques, sous le nom de Monsieur de Ronac (anagramme de Caron), il part en Angleterre où il doit détruire un brûlot intitulé Mémoires secrets d’une femme publique. La cible est alors Madame du Barry, maîtresse en titre de Louis XV, et accessoirement ancienne prostituée. L’auteur est Charles Théveneau de Morande qui, comme il est dit dans le film Beaumarchais l’Insolent d’Édouard Molinaro et de Jean-Claude Brisville, vivait de la non-publication de ses œuvres. L’idée était de menacer de publier des anecdotes croustillantes et de se faire payer pour qu’elles ne paraissent jamais. Les Mémoires secrets sont brûlés le 27 avril 1774, Morande reçoit 32.000 livres et, de surcroît, se met au service de Beaumarchais. Malheureusement, le 10 mai, Louis XV meurt sans avoir eu le temps de le déblâmer. Tout est à refaire avec Louis XVI et une affaire similaire se profile. Un nouveau brûlot apparaît sur l’incapacité du nouveau roi d’honorer sa femme. Morande aide Beaumarchais à retrouver l’auteur du pamphlet et revoici Pierre-Augustin plongé dans de nouvelles aventures qui le mèneront jusqu’en Autriche.

"Cher Beaumarchais, aidez-vous les Américains par amour de la liberté ou pour gagner de l’argent ? "

Quelques mois plus tard, en 1775, notre espion est de nouveau en Angleterre. Cette fois-ci la mission est la suivante : récupérer un plan d’invasion de l’Angleterre. Plan qui n’est plus d’actualité certes, mais qui, s’il tombait entre de mauvaises mains (anglaises) risquerait de déclencher une nouvelle guerre. Louis XV avait, en effet, envoyé un agent reconnaître « secrètement les côtes anglaises en vue d’un éventuel débarquement ». Malheureusement l’agent se brouille avec la France. Louis XV meurt, Louis XVI s’inquiète. Il envoie Beaumarchais négocier avec cet agent qui n’est autre que le Chevalier d’Éon. Après plusieurs rencontres (il y aura même des rumeurs sur une possible histoire d’amour entre eux – rappelons tout de même que le chevalier était bel et bien un homme), le chevalier d’Éon accepte la transaction et rend les documents à Beaumarchais.

Dans le même temps, Beaumarchais prend à cœur la révolution américaine. En Angleterre, il rencontre Arthur Lee, ami de Benjamin Franklin. De retour à Paris, il essaie de convaincre Louis XVI de prendre position. Le roi n’est pas contre, mais l’aide devra être clandestine. Beaumarchais se lance et crée la société Rodrigue Hortalez & Cie. Le Trésor Royal donnera un million, l’Espagne, également, le reste sera à la charge de Pierre-Augustin. L’idée est la suivante : envoyer par bateau des armes, des munitions, etc. En retour, il recevra des denrées qu’il pourra revendre. Au total quarante bateaux vont partir. Hélas le paiement ne se fait pas. Cher Beaumarchais, aidez-vous les Américains par amour de la liberté ou pour gagner de l’argent ? Voici en substance ce que pense le Congrès américain. Malaise. Le combat pour être remboursé continuera bien après la mort de l’auteur, ce n’est qu’en 1835 que sa fille touchera 800.000 livres… une broutille en comparaison de l’investissement ! 

Mais tous ces efforts lui permettront tout de même d’être rétabli dans ses droits civiques. Le 6 septembre 1776 le blâme est levé ! 

Un dramaturge

Bien sûr Beaumarchais fut un dramaturge, mais finalement assez peu. Il faut donc qu’il y ait ici du génie pour marquer autant en si peu de productions.

On retiendra surtout deux pièces : Le Barbier de Séville dont la première est jouée le 23 février 1775. Ça sera un bide ! À son texte initial, il a rajouté tout un acte reprenant ses aventures en Espagne, ça ne passe pas. Qu’à cela ne tienne, il le retravaille. Le dimanche suivant, les Comédiens reprennent Le Barbier, c’est un succès.
Le 27 avril 1784, après plusieurs navettes avec la censure, a lieu la première représentation de La folle journée ou le Mariage de Figaro. Il signe son plus gros succès, il a cinquante-deux ans.

#carousel#

Ces débuts, il les fit chez Charles Le Normand, époux (cocu) de Jeanne Poisson, plus connue sous le nom de Madame de Pompadour. Il le rencontra probablement vers 1757. Charles Le Normand recevait les esprits les plus éclairés du moment, dans sa demeure, le château d’Étiolles. C’est là que Beaumarchais écrira de petites scènes qui seront jouées lors de soirées entre amis. Et puis, direction la Cour des Grands. Le 29 janvier 1767 aura lieu la première représentation d’Eugénie, par la Comédie-Française. « Honnête succès » comme l’écrit Christian Wasselin. La suivante, Les Deux Amis, sera un échec.

Durant sa vie, il va écrire six pièces. La dernière vient clore la trilogie Figaro, il s’agira de La Mère Coupable. Elle est représentée pour la première fois le 6 juin 1792. Beaumarchais y attaque les abus de la Révolution. Courage ou inconscience ? 

Beaumarchais est suspect. Le 26 juin 1786, il achète un terrain pour faire bâtir une magnifique demeure « une maison de campagne au milieu de Paris, qui ne ressemble à aucune autre, bâtie avec la simplicité hollandaise et la pureté athénienne. » Au printemps 1789, elle est terminée. Elle correspond aux critères de vente recherchés aujourd’hui, elle a vu sur un monument de Paris… la Bastille ! Il a une autre excellente idée en ces temps festifs, faire visiter cette belle demeure aux Parisiens… ! 

Il est riche, n’appartient à aucun clan, a des mœurs légères et le revendique, la liberté passe aussi par là. La Révolution ne le tuera pas, Marat aurait bien voulu qu’il s’arrête par la case guillotine, mais Beaumarchais réussit toujours à convaincre son auditoire.

Qui était Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais ? Lui qui fut aussi un éditeur, le temps de publier les œuvres complètes de Voltaire en quarante volumes ; un époux, marié trois fois dont les deux premières femmes sont mortes assez rapidement ce qui fit dire à certains que cela n’était pas des morts naturelles. Beaumarchais, assassin ? Non ! Comme le dit si bien Voltaire : « Beaumarchais est trop étourdi pour être un empoisonneur. C’est un art qui demande une prudence infinie. »

Qui était Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais ? C’est finalement lui qui se présente le mieux : « Qu’étais-je donc ? Je n’étais rien que moi, et moi tel que je suis resté, libre au milieu des fers, serein dans les plus grands dangers, faisant tête à tous les orages, menant les affaires d’une main et la guerre de l’autre, paresseux comme un âne et travaillant toujours ; en butte à mille calomnies, mais heureux dans mon intérieur, n’ayant jamais été d’aucune coterie, ni littéraire, ni politique, ni mystique, n’ayant fait de cour à personne, et partant repoussé de tous. »

Les éditions Gallimard publient, en folio, une remarquable petite biographie de Beaumarchais. Son auteur, Christian Wasselin, nous rend un travail impeccable, précis et rythmé, parfait pour une première rencontre avec le sieur Caron de Beaumarchais ! 

Commenter cet article

 

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Écrire la violence : exorciser ou aiguiser la souffrance ?

Le dernier livre de Chantal Chawaf, et l’un de ses plus remarquables, comprend trois récits précédés d’un préambule. Les premiers mots, intitulés « Préambule à la séduction », et écrits à la première personne, affrontent la question épineuse, mais essentielle des relations entre la violence et le langage. Écrire la violence exorcise-t-il ou aiguise-t-il la souffrance ? 

27/01/2023, 15:52

ActuaLitté

Bienvenue à Blackheath, pour la course au libre arbitre

Bienvenue à Blackheath, un immense manoir dans la campagne anglaise. Loin de tout, ce lieu a vu les décennies se succéder et sa splendeur s’est elle-même effritée : mais aujourd’hui, le manoir s’anime à travers une grande fête qui rassemble une vingtaine d’invités.

27/01/2023, 12:20

ActuaLitté

La vallée des fleurs, un “je” collectif

Ces derniers jours passés à Nouk, la capitale du Groenland, sont difficiles pour Elle.

27/01/2023, 11:57

ActuaLitté

SPA, inquiétante étrangeté

Erik Svetoft est un auteur suédois qui publie ici son premier album d’envergure (et son premier album traduit en France, par Florence Sisask), œuvre qui ne laisse pas indifférent. Essai graphique tout autant qu’expérimentation sur le récit, où quand une atmosphère visuelle, plastique autant qu’iconique, subjugue le regard et nous entraîne dans des limbes infernaux.  

24/01/2023, 18:16

ActuaLitté

Furies : « l'autopsie du temps »

C’est son père qui avait souhaité lui donner le prénom de Bérénice en hommage à Racine !

24/01/2023, 17:00

ActuaLitté

Le soleil des autres, la cruauté de l'immobilisme

Voici un texte extrêmement marquant, à propos d’une relation toxique entre une mère et son fils, thème difficile traité avec une vraie puissance littéraire. Le nouveau roman de Pierre Perrin ressemble à un roman de formation qui raconte deux émancipations : l’une, impossible et ratée, celle de la mère, et l’autre, contrainte et difficile, celle du fils, comme deux chemins vers une liberté jamais tout à fait atteinte.

23/01/2023, 10:32

ActuaLitté

Adieu Eri : filmer pour transcender le réel  

Tatsuki Fujimoto est de retour. Avec un troublant one-shot comme filmé au smartphone, l’auteur de Chainsaw Man questionne le prisme que la vidéo peut appliquer à la réalité. Une sensation de malaise nous envahit au fil des pages qui capturent avec beauté la banalité du quotidien. La mystérieuse et séduisante vous fera questionner la limite entre fiction et réalité.

21/01/2023, 09:40

ActuaLitté

Discipline, le grand retour de Dash Shaw

En 1869, Charles Cox et sa sœur Fanny font partie d’une communauté quakers dans l’Indiana alors que la guerre de Sécession fait rage. Malgré les interdictions de ses proches et de la doctrine qui bannit toute forme de violence, le jeune garçon s’engage dans le conflit. L’échange épistolaire qu’il entretient avec sa sœur rend compte de la prise de conscience de l’adolescent qui se confronte à la barbarie des champs de bataille tandis que, parallèlement, nous découvrons les conséquences de son départ, impromptu et vertement condamné, sur sa famille.

16/01/2023, 16:41

ActuaLitté

Batman: One Dark Knight, nuit sans lumière pour le chevalier noir

C’est par une nuit de forte chaleur que la police de Gotham City décide de transporter EMP, un des plus puissants méta-humains de la ville, de sa prison d’Arckham à un centre situé à l’autre bout de la ville. Mais le convoi est intercepté sur le chemin tandis que la ville subit une panne de courant généralisée qui plonge tous les quartiers dans une nuit noire, à l’image du chevalier qui veille et tentera de ramener le super-vilain avant que celui-ci ne fasse des dégâts considérables.

16/01/2023, 16:38

ActuaLitté

Raphaël Haroche : une année en hiver  

On connaît les plus célèbres titres de cette fascinante gueule, Raphaël. Après l’énorme carton de son 3e album, Caravane, il évolue vers des productions plus exigeantes. Son beau visage gagne en distinction, et ce touche-à-tout rejoignait son écrivain de père avec un premier recueil de nouvelles, Retourner à la mer. Cinq ans plus tard nous parvient son premier roman, Avalanche.

16/01/2023, 09:52

ActuaLitté

Lost Lad London : frissons et mystères dans la grisaille londonienne  

Le maire de Londres a été assassiné dans le métro. Ce jour-là, Al était perdu dans ses pensées. Il n’a même pas remarqué qu’il était dans le même wagon que le maire à l’heure du meurtre. Mais il retrouve un couteau ensanglanté dans la poche de son blouson. Aux côtés d’un policier hanté par son passé, il va se laisser embarquer dans une affaire bien plus épineuse qu’il n’y paraît…

12/01/2023, 11:41

ActuaLitté

Avec son Hellblazer, Paul Jenkins explore la spiritualité

Magicien alcoolique, punk désabusé, mélancolique et cynique, John Constantine se confronte aux forces occultes et démons en tous genres pour protéger le monde de machinations diaboliques ou d’attaques plus personnelles et pernicieuses. 

11/01/2023, 12:00

ActuaLitté

From Eggman to Eggman, l’irrationnel à chaque coin de case

Après I am the Eggman, José Parrondo revient avec un second volume des aventures absurdo-surréalistes de son héros ovoïde à courtes pattes, j’ai nommé Eggman.

11/01/2023, 11:16

ActuaLitté

Les sept épreuves Rostam, album pop-up flamboyant à la mécanique éblouissante

Emportés dans une invasion absurde, Keï Kaous, fameux roi de perse et son armée se retrouvent pris au piège par l’effroyable Démon Blanc. Un jeune homme du pays, Rostam, devra alors parcourir les terres pour accomplir sept épreuves périlleuses, combattant démon et sorcière, afin de libérer son souverain. 

09/01/2023, 16:45

ActuaLitté

Philippe Besson, un fait divers qui n'en est pas un

« Papa vient de tuer maman », dit au téléphone Léa treize ans à son frère. Nous sommes dans un pavillon de Blanquefort dans la banlieue bordelaise, pour revivre la soirée de trop.

06/01/2023, 16:32

ActuaLitté

Boy’s Abyss : fable d’amour et de mort  

La vie de Reiji ressemble à la petite ville où il est né : il ne s’y passe jamais rien. Chaque jour le plonge dans un désespoir un peu plus profond. Il ne pourra jamais partir d’ici. Il restera une coquille vide toute sa vie. À moins que sa rencontre avec une femme mystérieuse ne fasse basculer son destin ? D’un rythme aussi calme qu’inquiétant, Boy’s Abyss dépeint des êtres au bord de la mort.

04/01/2023, 09:40

ActuaLitté

AFTER : la nature humaine sous microscope post-apocalyptique

La Terre, quelques millénaires après notre ère. Une Terre qui ne ressemble plus en rien à celle que nous avons connu – un monde exangue suite à un terrible évènement qui a fait succomber une grande partie de l’humanité, qui a ravagé les paysages. Les quelques survivants se sont rassemblés sous l’abri d’un immense baobab, d’où ils sont repartis à zéro. Un peuple sans nom, qui n’est plus tout à fait humain.

02/01/2023, 12:12

ActuaLitté

L'illusion du mal : justice nulle part ?

« Ce matin-là, le violeur était assis à quelques mètres de la victime », dans cette salle de la Cour d’appel où était censé être jugé le mari de sa mère pour avoir, pendant les absences de celle-ci, abusé d’elle. De nombreuses fois. Alors qu’elle avait seulement sept ans.

02/01/2023, 11:49

ActuaLitté

Monstrueuse féerie, ou repenser la normalité

Monstrueuse féérie est le premier volet d’un triptyque. C’est un conte horrifique, insolite et fascinant dans lequel l’auteur nous tend un miroir d’ombres qui nous interroge sur notre rapport à la normalité.

02/01/2023, 11:03

ActuaLitté

Aurora Cornu ou l’anatomie d’une fascination

« Un mythe est en route » s’exclame un internaute dans les commentaires d'un post nommé « Aurora Cornu, ma rose pourpre du Caire », daté du 30 juin 2010, sur le blog littéraire Soleil et Croix. Son auteur, Pierre Cormary, qui détient le blog depuis 2005, y dressait la liste de ses héroïnes, ses « préférences cinématiques » tirées des films d’Éric Rohmer où « les gens ont l’air de jouer ce qu’ils sont dans la vie, leur prénom réel étant souvent celui de leur personnage ». Au sommet de son top de cinéphile halluciné, on retrouve cette Aurora, « la romancière roumaine, et bien réelle, du Genou de Claire, incarnée par la somptueuse Aurora Cornu ».

29/12/2022, 16:11

ActuaLitté

La dernière reine : seule face à la meute

Il fallait le talent de Jean-Marc Rochette pour imaginer un récit qui mêle de façon aussi limpide deux drames majeurs qui ont ravagé la France et, plus largement, le monde : la boucherie de la Première Guerre mondiale et le divorce irrémédiable entre la nature et l'homme, ce dernier mettant tout en œuvre pour exploiter et détruire la première. Une ourse, un soldat, une peintre : voilà le trio détonant de cet album qui ne s'oublie pas facilement.

29/12/2022, 15:45

ActuaLitté

Les chevaux de feu : l’Ukraine des pasteurs et des esprits  

On penserait lire un conte médiéval du Caucase, Les chevaux de feu date en réalité de 1912. Le texte a été popularisé dans le monde par son adaptation cinématographique signée Sergueï Paradjanov, stupéfiante par sa mise en scène et sa singularité. Sa source, écrite par l’auteur Mykhaïlo Kotsioubynsky, relève plus d’une fidèle description des us et coutumes des montagnards houtsoules, magnifiée par une langue évocatrice, et où s’anime tout un folklore du surnaturel.

28/12/2022, 14:21

ActuaLitté

La république du bonheur, ou l’importance de trouver les mots justes

Deux romans parus chez Picquier suivent le parcours d’une jeune femme écrivain public. Confrontée à des demandes variées (ruptures, excuses, condoléances, etc), l’héroine doit trouver les mots justes pour chaque situation. En s’investissant dans chaque histoire, elle y parvient et allège du même coup les souffrances de ses clients. 

27/12/2022, 15:33

ActuaLitté

Erik Orsenna, chevalier du subjonctif

Ce livre est la suite de La grammaire est une chanson douce (que je n’ai pas lu) dans lequel, selon le résumé qui est fait en tête d’ouvrage, Jeanne et son frère Tomas sont partis en paquebot passer des vacances en Amérique avec leur père, laissant leur mère en Europe.

27/12/2022, 14:34

ActuaLitté

L’obscur, ou cheminer vers la lumière

Années 1940. Quelque part au cœur de l'Irlande. Depuis la mort de sa femme, Mahoney s’occupe seul de l’éducation de ses enfants. Cette famille est blessée, imparfaite, et lutte pour vivre au jour le jour dans un paysage inhospitalier. Et, malheureusement, ce veuf est terriblement autoritaire, soupe au lait et franchement instable. Fervent croyant, la religion ne fait pourtant rien pour calmer cette figure paternelle de violence.

27/12/2022, 14:33

ActuaLitté

Time Paradox Ghost Writer : il plagie les mangas du futur  

Teppei a toujours rêvé de voir son manga publié dans le fameux magazine Jump. Sauf qu’il n’a visiblement pas le talent pour : tous ses story-boards sont systématiquement refusés. Jusqu’au jour où il trouve dans son micro-ondes un Jump des années 2030. Teppei n’a qu’à y copier la nouvelle série à succès pour démarrer sa carrière ! Entre paradoxe temporel et remords d’artiste, un manga en deux tomes délicieusement délirant.

25/12/2022, 14:58

ActuaLitté

La petite fille qui regardait le Bosphore, une histoire de Minitel rose

Au début des nineties, une décennie avant Internet, le Minitel a permis à des milliers de personnes d’assouvir des fantasmes inavouables. Ex-directeur commercial devenu son propre éditeur, Pierre March revient sur la douloureuse histoire de Marine, jeune chercheuse en génétique, rencontrée via un 3615, et qu’il initie au sadomasochisme. Ayant défini le cadre d’une relation maître-esclave, les deux protagonistes, en couple dans la vie « réelle », se retrouvent dans divers hôtels, et s’adonnent à des pratiques de domination, avant de s’éprendre l’un de l’autre… Par Étienne Ruhaud.

23/12/2022, 11:10

ActuaLitté

Gauloises, le polar sans filtre d'Igort et Serio

À milan, deux tueurs travaillant pour des mafias locales et concurrentes vont être amenés à croiser leur route. Habitué des polars bien ficelés, Igort (5 est le numéro parfait) revient à ses amours en développant une œuvre poétique qui convient à merveille aux craies de son compatriote Andrea Serio.

19/12/2022, 17:23

ActuaLitté

La fille aux plumes de poussière : au-delà de la taxidermie, un morceau de vie

Alfortville, banlieue parisienne. La Seine n’est pas loin, drainant avec elle sa nonchalance et une brume désolante. Un environnement qui convient tout à fait à Éva, taxidermiste, dont l’activité favorite est la suivante : « déprimer ». Oui, déprimer, sauf lorsqu’elle se trouve dans son atelier : là, c’est la concentration qui guide ses gestes. Elle incise, tire, modèle — redonne forme à un animal ou un autre, à la demande de ses clients. Et c’est, la plupart du temps, un véritable plaisir.

19/12/2022, 17:20

ActuaLitté

Paul, Entretiens et commentaires de Michel Giguère et Michel Rabagliati

Couronné avec Paul à Québec par le Prix du public au festival d'Angoulême en 2010, désormais enseigné dans les écoles d'art et devenu un modèle pour bien des auteurs qui se racontent en BD, Michel Rabagliati n'imaginait pas, en dessinant les premières planches de Paul, que son travail allait rencontrer pareil engouement. Il aurait fallu être le devin d'Astérix en personne pour l'entrevoir, car, à l'époque, la BD québécoise n'était pas en pleine forme. Les éditions de la Pastèque publient un très beau livre d'entretiens et d'explications pour retracer le parcours d'un artiste hors du commun.

15/12/2022, 10:00

ActuaLitté

Ric-Ric, Roi des fungus et prince anarchiste 

Fin des années 1880, quelque part dans les Pyrénées, au fond d’une vallée sauvage de la Catalogne espagnole, à deux pas de la frontière avec la France, Ric-Ric a trouvé une sorte de répit aux tracasseries et aux poursuites policières de Barcelone où, entre deux larcins, il se faisait l’apôtre d’une révolution anarchiste à l’issue de laquelle les riches auraient disparu, l’autorité et la hiérarchie aussi et tout serait à tout le monde dans une société égalitaire magnifique…

14/12/2022, 16:22

ActuaLitté

L’archiviste : détruire, protéger, faire vivre la culture ukrainienne 

Ukraine. Une ville sans nom, ravagée par la barbarie de la guerre. Un ennemi, jamais nommé, mais facilement identifiable, a réussi à s’emparer de ce morceau du pays. Dans les rues en ruines, les soldats prennent leurs aises, détruisent ce qui peut encore l’être, font tomber les derniers drapeaux. Dans ce chaos, K se cache dans la bibliothèque où elle travaille. Bibliothèque qui s’est transformée en refuge.

14/12/2022, 15:24

ActuaLitté

À la recherche de Jeanne : une enquête historique… en cuisine

Mais qui était Jeanne Weill, cette femme juive décédée au camp d’extermination de Sobibór en 1943 ? Zazie Tavitian, son arrière-arrière-petite-fille, décide un jour de partir sur les traces de cette aïeule disparue, qui a laissé derrière elle un carnet de cuisine, point de départ de cette quête gustative et familiale. L’occasion de repartir dans le passé avec des recettes typiques, et de retracer la grande Histoire, celle de l’Holocauste et de la déportation. 

14/12/2022, 15:22

ActuaLitté

The Chilling Dead : les morts-vivants ont la vie douce  

Les morts qui n’ont mérité ni l’enfer ni le paradis atterrissent dans les limbes. C’est là que le squelette Bonzo a fondé son agence de détectives ! Mais bon, il ne se passe pas grand-chose au pays des morts vivants… Ses enquêtes prennent plutôt la forme d’entraide dans le voisinage et de quiproquos avec ses amis. Découvrez le quotidien à dormir debout d’une bande de monstres à qui il manque quelques boulons.

13/12/2022, 13:23

ActuaLitté

Pour ne pas oublier Les enfants endormis, jamais

« Sans doute que ça a commencé comme ça. Dans une commune qui décline lentement, au début des années 1980. Des gosses qu’on retrouve évanouis en pleine journée dans la rue. [...] Ces enfants endormis avaient les yeux révulsés, une manche relevée, une seringue plantée au creux du bras. » Parmi ces âmes égarées, celle de Désiré — cet oncle dont personne ne parle vraiment, sauf pour dire que c’est tout de même un beau gâchis, cette histoire.

12/12/2022, 11:45

ActuaLitté

La dernière reine, voyage dans le Vercors

Après Ailefroide, que j’avais tant adoré, Jean-Marc Rochette remet son talent sur le métier et nous entraîne dans une merveilleuse histoire aux fins fonds du Vercors. En fait, c’est une histoire multimillénaire où s’entrecroisent les destins des humains de l’âge de pierre et celui d’Édouard Roux, le fils d’une femme seule que les esprits médiocres de la campagne environnante ont affublé du qualificatif de sorcière.

07/12/2022, 14:42

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

Miss Dior

...

27/01/2023, 17:01

ActuaLitté

Le grimoire d'Elfie Tome 2 : Le Dit des cigales

...

27/01/2023, 16:57

ActuaLitté

La beauté d'un amour que l'on ne connait qu’une seule fois dans une vie

Voici venir l'une des plus belles histoires d’amours et de révolution de la science-fiction ! Tous les Hommes… d’Emmanuel Brault accompagne longtemps après que l'on a tourné la dernière page en repensant aux destins de ses trois hommes solitaires et pourtant si aimés.

27/01/2023, 16:31

ActuaLitté

Meilleures ventes : Statu quo au royaume du prince Harry

Dans le pays des meilleures ventes de la semaine, le prince Harry est le roi incontesté. Avec 37.229 exemplaires vendus, son livre Le Suppléant, dans lequel il raconte ses mémoires et les dessous de la famille royale, il trône en tête du classement. Ses sujets, eux, restent inchangés. Ou presque.

27/01/2023, 12:28

ActuaLitté

Une histoire de l’aviation à travers les livres

Les avions sont aujourd’hui pointés du doigt car il s’agit d’un mode de transport dont le bilan carbone est particulièrement mauvais. Cependant, cette image négative est plutôt récente, et, à ses débuts, l’aviation a surtout été perçue comme un considérable bond en avant de l’humanité qui, depuis des siècles, levait la tête en l’air en espérant s’élever dans les airs comme les oiseaux.

27/01/2023, 10:31

ActuaLitté

Joy Williams : au bord d’un lac putride

BONNES FEUILLES - « À votre avis, les gens écrivent des livres pour semer le chaos ou pour une autre raison ? » D’après sa mère, Khristen, bébé, a brièvement connu la mort. Ce qui l’investirait d’un destin d’oracle, sinon de prophète – qui tarde à se manifester.

27/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Les soeurs Lakotas, un road trip amérindien palpitant d'émotion

BONNES FEUILLES - Un roman d’aventure, de colère, d’espoir et de libération dans un paysage de rêve.

26/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Un reportage en Russie sur "la route des ossements", à -50°C

BONNES FEUILLES - Michaël Prazan éclaire ici un pan de l'Histoire trop souvent oublié, et rend hommage à ses protagonistes de l'ombre. Lors d’un voyage en Sibérie pour le tournage d’un reportage sur les camps du goulag dans la Kolyma, aussi nommée « route des ossements », l’auteur et son équipe remarquent une forme mouvante sur le bord de la route. 

26/01/2023, 08:30

ActuaLitté

Avec les Malvenus, les fantômes finissent toujours par ressurgir

BONNES FEUILLES - 1917. Alors que la Première Guerre mondiale fait rage, un homme est retrouvé mort dans une cave du village de Haut-de-Cœur, en Bourgogne. Pas mort d’un excès de froid, de faim ou de vin, comme d’autres, mais proprement égorgé.

26/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Les meilleurs livres sur le cyclisme pour les passionnés

Pour en apprendre plus sur le cyclisme, il est possible de vous référer à des livres sur le sujet. En effet, de nombreux ouvrages sont consacrés à ce sport. Entre histoires, manuel de réparation, ou retour sur les légendes ayant pratiqué cette activité, les thèmes sont multiples et les connaissances à avoir énormes. Lisez notre article pour vous aider à sélectionner les livres sur le cyclisme les plus intéressants selon votre projet.

25/01/2023, 12:35

ActuaLitté

Les lettre disparues de Milena à Kafka, réinventées par M.-P. Joncheray

BONNES FEUILLES - Kafka a écrit des centaines de lettres à Milena Jesenská, jeune femme prodige de 24 ans qu’il appelait son « feu vivant », morte en déportation à 44 ans à Ravensbrück.

25/01/2023, 11:14

ActuaLitté

Le Chevalier Fracassé : une irrévérencieuse Histoire

Un chef-d’œuvre de manigances sur les pas d’un anti-héros délicieusement exaspérant.

25/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Douleurs Premières, des vies brûlantes

BONNES FEUILLES - C'est un roman de l’amour absolu, celui qui vous élève et vous broie. Dans une langue brute, survoltée et rageuse, Julien Birban se frotte aux peines incompressibles dont les fissures collent à la peau.

25/01/2023, 08:30

ActuaLitté

Délibérer : les comités d'éthique face à la Covid-19

BONNES FEUILLES - Les comités d'éthique médicale existent depuis 1982. L'auteur, philosophe, qui a déjà publié aux PUR un livre sur la relation thérapeutique, s'appuie sur une expérience de 37 années de participation à un comité d'éthique médicale pour expliquer à quoi servent les comités d'éthique, comment ils se constituent et comment ils fonctionnent. 

25/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Les Murmures du ciel : une autre facette de Jeanne d'Arc

Voici l’histoire de Jeanne après sa mort. 

24/01/2023, 11:27

ActuaLitté

Prison : Michelle Perrot s'entretient avec Frédéric Chauvaud

BONNES FEUILLES - Michelle Perrot, pionnière de l’Histoire des femmes, est aussi une spécialiste des questions relatives à l’histoire de la prison, des écrits carcéraux d’Alexis de Tocqueville, des bandes de jeunes, du fait divers au XIXe siècle et des femmes emprisonnées.

24/01/2023, 09:00

ActuaLitté

La famille Han, le prix du luxe

Casey Han est déterminée à entrer dans un monde étincelant de privilèges, de pouvoir et de richesse, mais à quel prix ?

24/01/2023, 08:30

ActuaLitté

Le double aveuglement de la guerre russo-ukrainienne 

BONNES FEUILLES — En lançant son « Opération spéciale » le 24 février 2022, Vladimir Poutine, qui la veille ou presque jurait sur l’honneur n’avoir aucune intention belliqueuse, espérait voir l’Ukraine capituler en quelques jours, les démocraties occidentales reculer une nouvelle fois devant lui et son projet d’une nouvelle « Grande Russie » prendre corps. 

24/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Le monde d'avant, ou la mémoire d'un aîné

BONNES FEUILLES - A partir de la figure de son grand-père, Marc Lambron revisite une France perdue dans un texte bref qui a la densité d’un tombeau et la beauté d’une élégie.

23/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Maman a disparu, quelle folie de phrase

BONNES FEUILLES - « Maman a disparu. C’est pas simple. Il a fallu le redire plusieurs fois, décomposer la phrase, la prendre et la secouer. Maman a disparu. Quelle folie de phrase.

23/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Ce génie oublié, John von Neumann

BONNES FEUILLES - Né à Budapest au début du 20e siècle, John von Neumann est sans conteste l’un des scientifiques les plus influents de l’histoire. Mais également, et très injustement, l’un des plus méconnus du grand public. Véritable génie, il a suscité l’admiration de ses contemporains tout au long d’un parcours exceptionnel. 

23/01/2023, 08:30

ActuaLitté

Sophie Jomain : elle avait 14 ans quand elle en est partie

BONNES FEUILLES - On pense souvent que le temps n’a aucune prise, puis un jour, tout bascule. Abby n’est pas revenue en Alaska depuis dix-sept ans. L’île du Prince de Galles est toujours aussi belle, brute et sauvage, mais elle la déteste. 

23/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Deutschland de René Trintzius (1898-1953)

Quiconque vous demanderait ce qu’évoque pour vous le nom de Trinztius, vous resteriez coi ou chercheriez en vain du côté des érudits anversois de la Renaissance. Bien oublié aujourd’hui, René Trintzius fut très connu dans le monde des lettres de la première moitié du siècle dernier. Né en 1898 dans une famille bourgeoise de Rouen -son père était un architecte renommé- il abandonna très en amont une carrière de magistrat pour se consacrer dans un premier temps au journalisme, puis rapidement à l’écriture de pièces de théâtre et de romans. Par Marie Coat

22/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Valhallian the Black Iron, la quête du père

Plusieurs années après avoir contribué à l'échec de l'invasion mongole du Japon, Tetsujiro Soma vit dans la pauvreté avec son fils. Ses exploits ne lui apportèrent aucune gloire et une terrible famine sévit sur son fief. Soudainement, il va se retrouver téléporté au milieu d'une forêt, nu et attaqué par de curieux soldats romains.

21/01/2023, 11:20

ActuaLitté

Les aventures du Chevalier fracassé

BONNES FEUILLES - À Neuchâtel, principauté indépendante, on imprime les pamphlets et les libelles qui vont inspirer la Révolution de 1789. En attendant, le jeune et séduisant Alexandre-Joseph, mène une vie de bâton de chaise, jusqu’au jour où un meurtre accidentel le contraint à l’exil. 

21/01/2023, 09:30

ActuaLitté

Une histoire des machines à sous

Les machines à sous ont souvent fait rêver quand on était enfant. On en croisait de toute sorte dans les fêtes foraines. Et, plus largement, on appelle d’ailleurs machine à sous tous les engins qui délivrent un quelconque produit contre une pièce de monnaie. Cela peut aller du bonbon à la peluche en passant par de l’argent ou encore des petites boites mystères. 

21/01/2023, 09:08

ActuaLitté

Pascaline Nolot accompagne Lyra dans Gris comme le coeur des indifférents

BONNES FEUILLES - Un roman bouleversant, à propos des violences faites aux femmes. Lyra, quinze ans, attend dans un couloir d’hôpital aux côtés de sa mère qui tente de la rassurer. Les pensées de l’adolescente ne cessent de se tourner vers les jours précédents...

21/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Poudremage 3 : La République d’Automne, la capitale envahie

BONNES FEUILLES - Le maréchal Tamas rentre dans son pays pour découvrir que, pour la première fois de son histoire, la capitale d’Adro est aux mains d’un envahisseur. Son fils a disparu, il ne peut plus distinguer ses alliés de ses ennemis et les renforts ne seront pas là avant plusieurs semaines.

21/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Meilleures ventes : le prince Harry enfin sur le trône

À défaut d'être le prétendant à la couronne anglaise, le prince Harry peut se réconforter avec le titre de roi des meilleures ventes de la semaine. Son livre Le Suppléant (trad. Nathalie Bru et Santiago Artozqui, Fayard), dans lequel il raconte ses mémoires, a convaincu 83.253 nouveaux acheteurs, curieux de connaître les dessous de la famille royale.

20/01/2023, 16:20

ActuaLitté

Watch and Die : « Cette vidéo est mortelle ! Genre... vraiment ! »

BONNES FEUILLES - Lorsque Yuwa et Rei entendent parler pour la première fois sur les réseaux sociaux de la rumeur attestant qu’une vidéo en passe de devenir virale tue tous ceux qui la regardent, ils n’y croient absolument pas.

20/01/2023, 16:09

ActuaLitté

Intelligence Artificielle dans la science fiction et utilisation de l'IA dans la vie quotidienne

L'IA dépeinte dans la littérature de science-fiction est souvent très différente de l'IA que nous voyons dans le monde réel aujourd'hui. Dans la science-fiction, l'IA est souvent décrite comme très avancée, avec des capacités qui dépassent de loin celles des humains. Cela inclut des choses comme la conscience de soi, la conscience et la capacité d'apprendre et de s'adapter à un rythme rapide. Les personnages IA de ces histoires ont souvent des émotions et des personnalités semblables à celles des humains et possèdent souvent une intelligence extraordinaire.

 

20/01/2023, 12:05

ActuaLitté

La créatrice de Mimi Cracra parle de consentement aux enfants  

À l’opposé d’un manuel didactique, ce petit recueil de saynètes dédramatise la question du consentement et la liberté de choix chez l’enfant. Faut savoir dire non !, d'Agnès Rosenstiehl, sera publié par Albin Michel Jeunesse le 1er février prochain.

20/01/2023, 11:56

ActuaLitté

The Witchlands Tome 1 : Truthwitch, le don de vérité

Dans un univers peuplé de sorciers belliqueux, Safiya possède le don de discerner la vérité du mensonge. Un don très convoité par les princes des différents empires... Saura-t-elle échapper à leur avidité ?

20/01/2023, 10:19

ActuaLitté

Bernardine Evaristo explore Des racines blondes

BONNES FEUILLES - Et si l’Afrique avait conquis le monde ? Et si les maîtres étaient devenus les esclaves ? Née dans une famille d’agriculteurs anglais, enlevée par des trafiquants et revendue en Aphrika, Doris a été réduite en esclavage par le Chef Kaga Konata Katamba Ier, dont les initiales – KKK – sont gravées sur sa peau.

20/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Johan Kieken, à la recherche de l’eau dans l’univers

BONNES FEUILLES — La molécule d’eau est universelle : on la détecte partout dans l’Univers. Non seulement sur Terre, où c’est une évidence, mais également à travers tout le système solaire, dans le milieu interstellaire et même dans le spectre d’étoiles lointaines. Cet ouvrage se propose de faire le point sur la présence de cette précieuse molécule à travers l’espace, à la lumière des découvertes les plus récentes.

20/01/2023, 08:30

ActuaLitté

L'énigme de la Stuga, un puzzle littéraire scandinave

BONNES FEUILLES - Une fête familiale qui se heurte à l’irréparable. Deux fils que tout accuse. Une mère prête à tout pour rétablir la vérité. L’Énigme de la stuga est un puzzle littéraire habilement construit qui rend hommage au mystère à huis clos et un thriller psychologique redoutablement efficace.

20/01/2023, 08:00