#Réseaux sociaux

Amazon a désormais interdiction de vendre des livres en France

Le jugement de ce 14 avril aura des répercussions. Le tribunal de Nanterre, qui devait trancher entre la santé des salariés et la liberté de commerce, a donné tort à Amazon. L’assignation déposée par Sud-Solidaires réclamait la fermeture de tous les entrepôts de l’Américain. Il n’en sera rien, mais la productivité sera largement réduite.

Le 14/04/2020 à 15:49 par Clément Solym

104 Réactions | 0 Partages

Publié le :

14/04/2020 à 15:49

Clément Solym

104

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Alexas_Fotos CC 0

« C’est une bombe sanitaire et sociale qui est en train d’exploser et qui concerne plus de 10 000 travailleurs directs, mais aussi une armée d’intérimaires et de livreurs », indiquait le syndicat qui réclamait un arrêt de l’activité. Ou à défaut, que l’on impose à Amazon Logistique France de ne plus livrer que les marchandises essentielles — soit 10 % de son actuel débit. 

Voilà des semaines qu’en France, en Italie, aux États-Unis, la question de la sécurité sanitaire de l’entreprise était au cœur des discussions — et des protestations. Dans Le Parisien, ont faisait état d’un absentéisme de l’ordre de 40 à 60 % selon les sites français…

Déjà, sous la pression des syndicats américains, Amazon avait été contraint de fermer un premier entrepôt le 26 mars. « Je peux comprendre qu’ils maintiennent le flux pour des fournitures médicales et de la nourriture, mais ce n’est pas le cas ici. Quelqu’un en quarantaine aurait-il vraiment besoin de nouvelles chaussures à porter chez lui », interrogeait un employé ?

Un million € d'astreinte par jour

Et voici que le jugement du tribunal judiciaire vient de tomber : Amazon France dispose d’un délai de 24 heures pour « restreindre l’activité de ses entrepôts aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d’expédition des commandes de produits alimentaires, de produits d’hygiène et de produits médicaux, sous astreinte, d’un million d’euros par jour de retard et par infraction constatée », révèle Le Parisien.

Cette décision sera applicable durant un mois, et le juge attend une évaluation des risques réels encourus, pour les salariés, sur la totalité des entrepôts. Et dans un même temps, que les mesures de sécurité décrites dans l’article L 4121-11 du Code du travail soient mises en œuvre. 

Le référé du 8 avril n’aura donc pas traîné et le syndicat ne boude pas son plaisir :

Le tribunal a été d’autant plus vigilant qu’il a qualifié avec une certaine précision le fret autorisé. Et ce, pour s'assurer qu'Amazon comprenne bien qu'il n'en fera pas qu'à sa tête...

Amazon France qui avait enfumé tout son monde en assurant qu’il se contentait de livrer des produits essentiels, sur des critères qu’il était seul à connaître, se retrouve le bec dans l’eau. En effet, ActuaLitté avait démontré que, faute de stock dans ses entrepôts, le cybermarchand avait mis en place une stratégie pour continuer de vendre des livres, même quand il n’avait plus les exemplaires en propre. 

Sa marketplace lui permettait de pallier ce contretemps, au mépris des auteurs, des éditeurs, des salariés — mais pour le plus grand plaisir des consommateurs…

104 Commentaires

 

Alain Garric

14/04/2020 à 16:45

Je ne connais pas de "produits" plus essentiels que les livres. Et Amazon est la seule librairie où il soit possible de trouver tout ce qui existe de livres imprimés dans le monde et de les recevoir chez soi en vingt-quatre heures quand justement un livre devient nécessaire et vital du jour au lendemain. Désolé.

goummo

14/04/2020 à 16:50

tais toi

Coronix

16/04/2020 à 21:26

Eh on s'calme

Thelxepeia

14/04/2020 à 16:52

Essayez d'arrêter la nourriture. Ou de vous laver. :roll:

rantanplan

16/04/2020 à 20:37

Je passerai de nouveau des commandes chez Amazone France , seulement lorsque ma facture sera émise en France et lorsque Amazone paiera des impôts normaux en France , c'est à dire JAMAIS
Les multinationales de ce type sont à éliminer au plus vite ( et c'est facile , il suffit de ne plus rien commander
Qui paient la rénovation de toutes les routes et autoroutes de France qui sont utilisées tous les jours pour livrer tous les colis expédiés par Amazone
(Amazone possède déjà 550000 m carrés d'entrepôtsen FRANCE = 55 hectares d'entrepôts

jlb

14/04/2020 à 16:56

amazone n'est pas une librairie
le gouvernement a demandé aux librairies de fermer
amazone fait depuis sa création une concurrence déloyale aux librairies
amazone ne paye pas ses impôt en france
si t'achètes un produit t'achètes le monde qui va avec

Mlibraire

14/04/2020 à 18:25

Merci ^^

mp.mac

17/04/2020 à 07:29

En terme de service (j'adore ! ça va en faire hurler certains... beaucoup d'excités ces derniers temps, vous avez remarqué ?) Amazon est une société qui vend des livres antre autres et qui le fait bien, du moins mieux que la concurrence : délais, prix, qualité des livraison, fiabilité, innovation, etc ! Après il ne faut pas tout mélanger...

Helene

14/04/2020 à 17:38

Merci Alain, je suis du même avis. Tout est relatif. Et en cette période livres, peinture, monopoly...etc..s'avèrent nécessaire pour garder la santé morale. :-)

Samoa

15/04/2020 à 10:10

Vous ne pensez qu'à votre petite personne,égoïste, sans pensez au risque sanitaire. "Moi je veus un livre,un jeu".L'homme sous toute sa splendeur !
Applaudissez-vous!

Lagirafequilit

14/04/2020 à 18:02

Bonjour monsieur ! Oui la lecture est très importante, surtout en ces moments difficiles, pour nous permettre de voyager ou réfléchir... mais pas au mépris de la santé des personnes qui travaillent dans les entrepôts ! Pas en leur faisant porter des couches pour limiter les pauses pipi, pas en leur faisant porter des bracelets pour mesurer l’inactivité de leurs mains, pas en les faisant camper quand le temps entre deux sessions de travail ne leur permet même pas de rentrer chez eux !
Avez vous lu tous les livres que vous avez chez vous ? ? ce qui est en jeu dans cet article aussi, c’est la concurrence encore plus déloyale envers les librairies et le profit degeulasse fait en cette période !!
De très belles lectures à vous Monsieur ! Vive le livre et vive la lecture !

Gilbert

14/04/2020 à 18:16

Je suis d'accord avec vous, le livre, surtout en confinement, me parait essentiel en tant que "nourriture" intellectuelle. Mais je n'achète chez ces "négriers" d'Amazone, d'abord pour les mauvaises conditions de travail imposées à leurs salariés, ensuite pour le non-paiement d'impôts comme les GAFAM dont il fait partie. Je commande sur le site Librairie.com qui se revendique indépendant et travaille avec les librairies indépendantes.

david DUHAMEL

14/04/2020 à 22:11

mais ferme donc ton claque merde e jour ou un de tes proche décède suite à un contact avec un salarié Amazon exposè de facon indécente au risque, on va nettement moins lire tes raisonnements de pré-pubére qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez d'oie gavée au monde nauséabond de la consommation de masse.Car oui tu n'es que de la masse.

Ed

14/04/2020 à 22:20

Le réflexe bourgeois. On dit au monsieur que des gens sont contraints de risquer leur vie et celles de leurs proches à emballer des livres en période de pandémie et lui il te dit que les livres c'est essentiel. Commande un ebook tocard!

Thomas

15/04/2020 à 00:12

Un livre imprimé nécessaire et vital du jour au lendemain faut pas abusé... Mais admettons, s'il ne l'ont pas à la bibliothèque (beaucoup proposent encore des services) allons aux compromis. C'est vital immédiatement ? numilog ou un autre vous le delivre en quelques secondes au format numérique. Il le faut imprimé ? Lalibrairie.com vous le livre d'une librairie indépendante en 10 jours max... Faudra s'habituer à ne plus tout avoir tout de suite sans aucun compromis, ce monde là est inéluctablement voué à disparaître, autant prendre de l'avance sur notre temps...

askaline

15/04/2020 à 01:33

Ne savez-vous pas qu'il existe pas mal de librairies ayant un service en ligne et que vous pouvez commander à n'importe quel libraire n'importe quel référence ? Alors vous ne l'aurez pas en 24h mais si vous croyez en avoir besoin en 24h c'est que vous êtes perdu dans la matrice de la consommation.

Mouche1943=

15/04/2020 à 13:42

etant handicapée je ne peux plus courir magasins et librairies et suis contente de pouvoir acheter le dernier le clezio en 24 h !ou un pediluve sans occulter le fait que des méthodes de management gênent la "gauchiste" que je suis ! un changement est nécessaire ! mais des livres aussi !

Mig 18

15/04/2020 à 21:16

T es sérieux, mec? Tu es au courant qu il y a des gens qui meurent un peu partout? Tu es pathétique....

Henrik Plaschke

15/04/2020 à 21:30

https://www.lalibrairie.com/livres/livres-en-langues-etrangeres.html?fbclid=IwAR0dTxW_YJkskCU2S6i9fs8YeJvZMW0QaaKDttFDqpgxgRPHI_UYjUNDWLE

nicky

22/04/2020 à 10:59

Oui tout a fait d'accord, il y a un choix incroyable puisque nous avons accès à la littérature internationale en anglais!

Dominique Lin

14/04/2020 à 16:47

En complément d'information : Amazon.com Inc (AMZN.O) a déclaré mardi avoir licencié deux employés, qui ont critiqué les conditions de travail dans les entrepôts du géant du commerce électronique à la suite de la pandémie de coronavirus, pour "violation répétée des politiques internes".
Voir l'article complet en anglais sur le site Reuters:
https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-amazon-com-warehou/amazon-fires-two-employees-critical-of-warehouse-working-conditions-idUSKCN21W0UI

La betise humiane

14/04/2020 à 16:50

La Fnac a le droit de vendre des livres, Le furet du Nord, etc... sauf Amazon. La betise humaine atteint des sommets, sans faire reference a Michel Audiard. Le virus est plus dangereux sur un livre que sur du Sopalin ou du detergeant. Les editeurs pouvaient encore essperer vendre quelques livres par cette platforme. Interdiction de lire, d acheter des DVD. Bravo le pays des droits de l Homme. Il faut mieux vivre a pekin qu a paris

Mitsouko

14/04/2020 à 17:21

Bien d’accord avec vous. Je comprends qu’on soit irrité par la toute puissance d’Amazon mais je reçois tous les jours des offres de la FNAC qui aurait le droit de vendre non seulement des livres mais ordinateurs, tablettes erc... en effet toute chose essentielle pendant le confinement. Et le livre en fait définitivement partie. Sans compter tous les éditeurs et auteurs, les petits comme les grands, qui sont tous concernés. C’est un produit de première nécessité pour notre cerveau qui a lui aussi besoin d’être alimenté par autres choses que les nouvelles auxquelles on devient vite accro. Et puis pourquoi la discrimination, certains peuvent vendre et pas d’autres? Tous les jours on a des articles concernant des librairies qui vendent par correspondance. Et que dire de toutes les librairies qui vendent aussi des journaux et du tabac? Heureusement pour notre cerveau elles ont encore le droit d’être ouvertes et de vendre aussi des livres.!

Lola

14/04/2020 à 18:56

... mais taisez-vous, mais au delà du virus, BOYCOTT de cet esclavagiste d'Amazon... achetez vos livres ailleurs >:-(

veronnique

14/04/2020 à 16:55

Désolée aussi, tout ce qui existe en livres imprimés ? 25 % des titres n'existent plus, 25% au moins n'a jamais fait l'objet d'une commande. Mais ces 50% étoffent l'offre mais il n'y a pas de stock et les délais sont fictifs... Quand j'étais libraire, combien de fois je n'ai pas eu des étudiants désespérés car commandés sur Amazon qui promettait des délais impossibles à tenir. Partout on critique le côté "retour au travail pour le capitalisme" mais Amazon est le symbole parfait du capitalisme dans ses pires aspects.

Vivoulia

14/04/2020 à 17:01

Ce n'est pas le problème de vendre des livres ou pas, le problème c'est la santé des salariés d'Amazon dont l'entreprise se contrefiche. Si vous voulez acheter des livres, il y a effectivement le Furet du Nord, la Fnac ou encore Recylivre pour les occasions

pondada

14/04/2020 à 17:04

Normal qu'on leur interdise de vendre des livres, c'est de la concurrence déloyale vis à vis des libraires, aux éditeurs et autres commerces ! La majorité d'entre-eux essaient de survivre et assurent des commandes par internet.
On a dit priorités aux produits de 1ère nécessité, sous-entendu pour manger... surtout qu'a priori ils indiquent que l'ouvrage est disponible et ils encaissent alors qu'ils n'ont pas le livre en stock. Grosse arnaque !

Olivier Huguenot

14/04/2020 à 17:08

Le jour où Amazon deviendra le roi du monde, les librairies auront fermé, les éditeurs ne pourront plus mettre en place autant de livres dans les points de vente, la diversité éditoriale n'existera plus, les auteurs ne pourront plus être publié... fini la diversité, l'innovation, la liberté de publier...
Mesdames et messieurs, vous qui commandez, pour votre plus grand plaisir..personnel, sans penser au développement durable, à la diversité... regardez un peu plus loin que le bout de votre nez et pensez aussi à la bibliodiversité.

Marie

14/04/2020 à 17:15

Rigolos la plupart des commentaires. On peut admettre que la nourriture de l'esprit est essentielle, avec celle du corps.On est d'accord sur le fait que Amazon est le pire symbole du capitalisme, et que la survie des librairies indépendantes passe par son contrôle, dont acte...On dirait que le virus a touché sérieusement le mental de certains!

mp.mac

14/04/2020 à 17:20

En terme de service Amazon bat largement tous ses concurrents et sans même prendre les options de service rapide, essayer de commander sur un site de e-comerce français, c'est à pleurer de lenteur ! Pendant ce temps Amazon innove, génial les casiers automatiques mis en place dans les points relais pour retirer ses paquets. Reste à Amazon à rolobotiser ses entrepôts et ses expéditions et ce sont les mêmes SudSolidaires qui viendront pleurer !

Lagirafequilit

15/04/2020 à 11:03

Et vous appelez ça du « service » ???? Des boîtes de retraits et une livraison rapide ? Vous savez comment ! sont possibles ces « services » ? Les conditions de travail des gens ? C’est ça qu’il faut changer ! Et nos façons de consommer !

JB

14/04/2020 à 17:23

Je n'ai aucun problème à ce qu'Amazon vende des livres aux conditions suivantes:

1) Qu'ils n'offrent pas la livraison à 1 centime, ce qui concurrence les libraires de manière déloyale, puisqu'eux doivent payer 6 euros. C'est une honte, et il est incroyable que le problème existe encore.
2) Qu'ils paient leurs impôts en France
3) Qu'ils n'indiquent pas qu'ils ont un livre en stock alors que c'est faux, comme le souligne pondada,
4) Qu'ils ne profitent pas d'une crise sanitaire pour prendre un avantage concurrentiel sur les libraire, qu'ils concurrencent déjà de manière déloyale en temps normal - cf point 1

Pierre

14/04/2020 à 17:24

Pour plus de précision, recyclivre a suspendu momentanément son activité...

Patrick Pike

14/04/2020 à 17:43

La dictature est en chemin !
"…Quelqu’un en quarantaine aurait-il vraiment besoin de nouvelles chaussures à porter chez lui », interrogeait un employé ?
Et de quelle omnipotence se prévaloir pour décider à la place des autres ?
Quant au virus…
patrickpike.blogspot.com

Lily

14/04/2020 à 17:45

Amazon, le dernier endroit où l'on pouvait encore acheter des livres... Avant de dire (commentaire)
que la Fnac et autres livrent toujours des livres, il serait bon de vérifier. Non, les librairies ne font plus commerce du livre. Le Covid 19 a tout stoppé. Et la justice confinée enfonce le clou! Il est certain qu'un livre, ça rend moins con...finé!

Kujawski

14/04/2020 à 17:48

Les commentaires pro-Amazon se réfèrent à la seule utilité. Plus vite, plus de plaisir immédiat, plus d'efficacité économique. Les livres deviennent des cotons-tiges, des t.shirts ou des spaghettis comme les autres. Or les livres et la culture nous ont permis depuis des lustres de pouvoir jeter l'utilité et l'immédiat par-dessus bord si nous le souhaitons. Des livres qu'on n'a pas, on les commande chez le libraire, ça peut être plus long qu'Amazon, mais contrairement à Amazon ça ne fait pas appel à l'esclavage, ça ne défie pas les règles de vie. Les libraires vont énormément souffrir, mais la librairie ne mourra pas de sitôt.

Vincent

14/04/2020 à 17:58

Et les ebooks au format kindle, ils ont le droit de les vendre?

Lucette

14/04/2020 à 18:11

À relire, à réécouter … une chronique de Charline Vanhoenacker - octobre 2019
Aux États-Unis, les livraisons express d’Amazon ont déjà provoqué la mort de 10 livreurs. En France la course à la livraison provoque aussi des accidents parfois mortels…

Il y a quelque chose d'étrange dans le fait de commander le dernier best-seller en livraison express, pour le recevoir le jour même… alors qu'il y a de grandes chances pour qu'on le laisse traîner sur une étagère pendant deux semaines avant de l'ouvrir. (Pour ceux qui comptaient l’ouvrir.) La société de consommation, c'était hier ! Aujourd'hui on vit dans la société du caprice : il nous faut tout, tout de suite. Et sans rien faire s'il vous plait... (Non, pas « s'il vous plait », si on paie, c'est pas pour avoir à faire des politesses !)

On peut tout avoir sans bouger le petit doigt. Juste l’index sur un écran. Et de ce petit coup d’index, on déclenche un monde magique : on peut contribuer au burnout de dizaines de personnes en même temps. En une seconde, on est capables de mettre la pression à des employés enfermés dans des entrepôts, obligés d'uriner dans des bouteilles pour gagner du temps ! On provoque des ulcères aux personnes chargées de gérer l'expédition et en plus on met la vie des coursiers en danger... On dit que le client est roi mais aujourd'hui le client est surtout un dictateur nord-coréen.

Et ceux qui sont capables de camper pendant deux jours devant un Apple store pour la sortie du nouvel Iphone sont les mêmes qui ne supportent pas d'attendre 24h pour recevoir une commande par Internet. C’est comme ça que le mouvement s’accélère : la dernière fois que j'ai commandé des sushis, j’ai vu un morceau de saumon qui bougeait encore. Et si tu commandes chez Deliveroo un burger et que tu précises « saignant », y’a des chances que le coursier arrive dans le même état. D’ailleurs, à chaque fois qu'on commande un article, on devrait aussi commander un kit de premiers soins : pour que le livreur en ait au moins un sur lui. D’ailleurs, un syndicat britannique a cru bon de rappeler à Jeff Bezos que « les employés d’Amazon ne sont pas des robots ». Oui bon Jeff est overbooké, il avait zappé,… ça va ça arrive à tout le monde : c’est humain !

Admettons : si on a oublié de faire un cadeau à son mari pour son anniversaire, ça peut nous sauver ! Bon après c'est le risque que le livreur renverse votre mardi en bas de chez vous en débarquant à 90km/h pour respecter les délais. Ce qui résout votre problème de départ : l’oubli du cadeau.

J’avoue avoir déjà commandé une fois sur Amazon Express… un livre : « L'esclavage pour les Nuls ». Si on cumule les cadences effrénées, le suivi GPS des employés et la suppression des conventions collectives, tout ça pour un salaire de misère : c’est clair, Amazon cherche à relancer la vente des albums de blues… Mais moi à la place ce que je chaterais, c’est : « DEBOUT LES DAMNÉS DE L’UBER ! »

Charline Vanhoenacker, Chroniqueuse France Inter le 15 octobre 2019
https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-charline-vanhoenacker/le-billet-de-charline-vanhoenacker-15-octobre-2019

Ali

14/04/2020 à 19:04

Magnifique de dénoncer les ravages d’Amazon avec la citation d’une journaliste gauchiste immonde qui ne respecte qu’elle même.

lucette

16/04/2020 à 15:02

En 2020, alors que « la maison brule », ça avance à quoi d’avoir tout, tout de suite ? Ça sert à quoi cette insatiable boulimie consommatrice, ces petits caprices de gens à mentalité de « boomers » qui pensent encore que le monde est un terrain d’aventures infini … Tout, tout de suite au mépris de l’environnement, des salariés ou des ubérisés et surexploités, de l’évasion fiscale, du bon sens élémentaire. L’humoriste citée pointe cela avec sourire.
Dans tous les livres qu’il vous faut, là, maintenant, tout de suite, y’en a aucun qui vous explique la vie, le désastre qui vient, les alternatives ? Vous le comprendrez peut-être un jour, trop tard, et ce sera sans le sourire.

Françoise Chapelon

14/04/2020 à 18:18

Vous êtes sérieux ? Je suis auteure et mes livres sont vendus sur Amazon. Pourtant, je me réjouis de cette nouvelle ! Autoriser cette plateforme à continuer son business en interdisant dans le même temps les libraires à travailler mettait ces derniers en grave danger. Bien sûr que lire est essentiel. La lecture est toujours possible sur tablette numérique. Si vous n'en avez pas, pensez à en acheter une pour la prochaine quarantaine.

Pierre

14/04/2020 à 18:18

J'ai tout de même réussi à en mettre quelques uns dans mon panier sur fnac.com

Lily

14/04/2020 à 18:19

Où voyez-vous des commentaires pro-Amazon ?
Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse...
L'homme qui lit, ne se préoccupe pas de l'endroit où le livre s'achète, mais de son contenu.
Liberté... Liberté chérie!
Ne faites pas du livre, mesdames-messieurs les libraires, un article de luxe!
Les pauvres ont, eux aussi, le droit de savourer les mots.

ninja

14/04/2020 à 18:23

Le seul résultat immédiat sera probablement la mise au chômage partiel d'un grand nombre d'employés, j'imagine pour le grand bénéfice des finances publiques...

D'un point de vue stratégique, cela accélérera la robotisation de la chaîne de supply side d'Amazon, il est bien clair que les robots ne sont pas près d'être virusés.

Que des bonnes nouvelles.

On attendra avec impatience la mise en place des nouvelles normes en temps de virus, car enfin la poste, les chaines de distribution des grands distributeurs de livres devront s'y conformer. Sachant que le virus va durer au moins jusqu'en 2021, la poste n'est pas prête de rouvrir...

Quand à la lectrice à la campagne, avec une famille et des enfants. Bon plus de livres papiers. Heureusement il reste le numérique et l'audio, qui sont chez qui au fait ?...

Quand au juge qui a commis cet arrêt. Son recrutement est-il vraiment démocratique ? A-t-il été élu ? Que connait-il du monde ?

Pendant ce temps en Allemagne, la poste marche, la vente sur internet aussi, les lecteurs peuvent lire, les auteurs sont toujours payés pour leur signatures en librairie, les éditeurs arrivent à éditer et le personnel des hôpitaux et des ephad ont des blouses. Il est possible également que leur appareil bureaucratique, judiciaire et syndical ait une pensée plus structurée...

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Podcast Métiers du livre : de l'importance de la communication

En partenariat avec Dlivrable, ActuaLitté vous propose de retrouver une série de podcasts autour des métiers du livre. Dans ce deuxième épisode, il est question de la communication entre les différents acteurs du livre, élément d’autant plus important que la profession est structurée et fractionnée en des métiers différents, avec leur(s) temporalité(s) et préoccupations propres.

02/03/2021, 08:57

ActuaLitté

La vente de livres en recul chez Fnac sur l'année 2020

Les résultats finaux du groupe Fnac/Darty rejoignent les projections avancées fin janvier : avec 7,491 milliards € de chiffre d’affaires en 2021, les enseignes rosissent. 1,9 % de croissance en données publiées et 0,6 en données comparables. Le tout avec un 4e trimestre qui enregistre 9,6 % de mieux, en données comparables. 

23/02/2021, 18:39

ActuaLitté

Podcast Métiers du livre, avec Dlivrable : préparer un livre

Coraline Passet, fondatrice de Dlivrable, propose de mettre ses années de responsable commerciale à profit pour de petites structures. Dans une série de podcasts, à l’attention des professionnels, elle passe en revue les différentes étapes de la mise en vente, avec cette perspective : « Ne pas simplement sortir en librairie, mais exister le plus longtemps possible. » Ce premier épisode aborde la question de l’échelle et du temps dans le monde du livre.

23/02/2021, 09:55

ActuaLitté

L'Amant de Duras n'est pas le prix Goncourt le plus vendu 

FACT CHECKING– La presse aurait-elle commis un impair, en suivant aveuglément l’Agence France Presse ? De son petit nom, l’AFP, qui alimente des milliers de rédactions partout dans le monde, diffusait sur les canaux francophones une intéressante dépêche. « L’Anomalie devient le deuxième Goncourt le plus vendu de l’histoire », pouvait-on lire. Message communiqué par les éditions Gallimard, pour saluer les ventes du roman d’Hervé Le Tellier. Mais avec une petite boulette à la clef.

22/02/2021, 16:34

ActuaLitté

Pour une réglementation du prix de vente des livres au Québec

Voilà près de dix ans que le sujet n’avait pas montré le bout de son marque-page : un prix unique du livre au Québec, en 2013, tout le monde en parlait, mais le gouvernement de Philippe Couillard en juin 2014 décidait de balayer la mesure. Pourtant, la ministre de la Culture de l’époque, Hélène David, avait promis une réflexion : ce furent des mesures ciblées à la place… au grand désespoir des professionnels. Un nouvel espoir est-il permis ?

22/02/2021, 12:57

ActuaLitté

La maison de disque Audiogram rachetée par Québecor

Premier groupe d’édition, incluant la diffusion et la distribution d’ouvrages en langue française au Canada, Québecor avance un peu plus encore dans l’industrie musicale. L’entreprise, via sa filiale Sports et divertissement, annonce l’acquisition de la maison de disques Audiogram. Une autre facette de la concentration et de la diversification de la société. 

11/02/2021, 10:23

ActuaLitté

2021 représentera un “véritable défi logistique” pour la livraison de livres

Le diffuseur et distributeur Harmonia Mundi se prépare à une année difficile. Avec plus d’un milliard de colis livrés au cours de 2020, les transporteurs partenaires ont « connu des perturbations ». De ce fait, la structure choisit de « revoir et adapter » les usages, « afin de répondre à vos attentes légitimes », indique-t-elle dans un courrier aux librairies.

03/02/2021, 16:57

ActuaLitté

Amazon : Jeff Bezos quitte le devant de la scène 

Fini, pour le milliardaire âgé de 57 ans : Jeff Bezos ne sera bientôt plus le CEO, laissant sa place à Andy Jassy, actuellement responsable de Amazon Web Service, ou AWS. Le fondateur de l’entreprise de cybercommerce a annoncé qu’il quitterait ses fonctions au troisième trimestre 2021. Il conservera toutefois un poste de président exécutif, au sein du conseil d’administration.

03/02/2021, 08:11

ActuaLitté

Données bibliographiques : la BTLF s’associe à Booknet Canada

Désireuse d’offrir à ses abonnés un outil de recherche et de gestion de l’information répondant plus adéquatement aux besoins spécifiques de la chaîne du livre, la BTLF est heureuse d’annoncer son association avec BookNet Canada pour l’hébergement de Memento 3, qui sera lancé en janvier 2022.

02/02/2021, 09:38

ActuaLitté

Nadine Perreault nommée directrice générale de Diffusion Dimedia

Le conseil d'administration de Diffusion Dimedia, société de distribution et de diffusion de livres en langue française au Québec et au Canada, annonce la nomination de Nadine Perreault au poste de directrice générale. Celle-ci fait suite au départ à la retraite de Serge Théroux le 31 décembre dernier, après 45 ans au service de Dimedia.

26/01/2021, 15:52

ActuaLitté

Dilibel reste en Belgique pour “privilégier la qualité de service de proximité“

L’instauration du prix unique du livre en Belgique n’allait pas sans poser quelques interrogations aux libraires. Si la majorité des groupes français officiant outre-Quiévrain ont appliqué une tarification unique entre France et Belgique, le groupe Hachette Livre faisait de la résistance. Et le Syndicat des Libraires francophones de Belgique faisait les gros yeux, menaçant même de boycott, à demi-mot. 

21/01/2021, 18:35

ActuaLitté

En 2019, Amazon France enregistrait près de 3 accidents du travail par jour

Depuis son ouvrage de 2013, En Amazonie. Infiltré dans le “meilleur des mondes”, le journaliste Jean-Baptiste Malet détaille le fonctionnement de la société de Jeff Bezos en France. Et ailleurs. Il vient de publier dans L’Humanité un nouvel article, faisant état de révélations sur les « données statistiques pourtant élémentaires concernant les conditions de travail dans les entrepôts français ». Un véritable choc. 

21/01/2021, 10:26

ActuaLitté

En conflit avec Cyber Scribe, Dilicom renonce à facturer les éditeurs en 2021

La structure Dilicom, pointée par son partenaire CyberScribe, n’avait pas encore pris officiellement la parole. Pourtant mise en cause, la directrice générale, Véronique Backert vient d’adresser aux éditeurs un email apportant plusieurs précisions sur le conflit ouvert. Précisant par ailleurs que la rupture qui intervient entre les sociétés n’a « pas à être mise selon moi sur la place publique ».

20/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

France : libraires et éditeurs en première ligne d'une prise d'otage

Bisbille dans l’interprofession ? De toute évidence : la société Cyber Scribe, connue par ses services de référencements d’ouvrages pour les petites maisons et éditeurs autodistribués, fait les frais d’une colère de Dilicom. Dans un courrier émanant de la directrice générale, Véronique Backert, les clients découvrent un changement contractuel majeur : l’obligation de passer par Dilicom pour assurer « le référencement de vos titres dans le FEL et pour la transmission des commandes ». 

14/01/2021, 08:51

ActuaLitté

Editis : “Toutes les branches d'Interforum n’ont pas une santé financière égale”

Les changements qui se profilent pour 2021 au sein de la filiale diffusion-distribution d’Editis ont provoqué de vives réactions. Certains, inéluctables, d’autres laissant les partenaires sociaux interrogatifs. D’un côté, le départ des maisons Le Seuil et La Martinière, qui ne devait intervenir qu’en 2024. De l'autre, la fermeture des trois salles de ventes, lieux d’accueil privilégiés pour les libraires.

06/01/2021, 15:02

ActuaLitté

Interforum ferme trois salles de vente, MDS diffusera Seuil/ La Martinière en janvier 2022

L’année commence fort pour la filiale diffusion-distribution Interforum. Au terme d’une série de réunions survenues ce 5 janvier, plusieurs lignes de force se dégagent… à commencer par un Plan de Sauvegarde de l’Emploi. En cause, les mouvements qui sont à venir, avec le départ des fonds La Martinière groupe, incluant Le Seuil. Si les maisons d’édition avaient rejoint le giron de Média Participations en 2017, la diffusion-distribution restait chez Interforum, théoriquement jusqu’au terme du contrat de 2024. Mais plus pour longtemps.

05/01/2021, 18:06

ActuaLitté

Des mangas érotiques, retirés de la vente chez Amazon ?

Apparemment, tous les mangas ne sont pas bons à vendre chez Amazon. Le géant en ligne a expulsé de ses étagères des titres avec un genre en commun, le ecchi. Autrement dit, tout ce qui a une connotation sexuelle. Cachez-moi ce sein que je ne saurais voir ? Pour le moment, personne ne se prononce officiellement.

18/12/2020, 12:40

ActuaLitté

Des livres plus facilement pour les commerces de proximité

Le groupe de distribution NAP, qui anime le réseau Maison de la Presse, dispose de 1350 points de vente en France. Et revendique quelque 800.000 clients chaque jour. Il annonce avoir mis en place « une solution d’approvisionnement inédite » permettant aux commerçants de proximité de commander 38 000 références de livres, expédiées sous 24 à 48 heures partout en France.

11/12/2020, 17:22

ActuaLitté

Les éditeurs demandent à Apple une meilleure remise sur les ebooks

Janvier 2021 marquera un grand tournant dans le monde de l’application : en effet, Apple va baisser le montant de la commission prise sur toutes les ventes réalisées via l’App Store. Passant de 30 % à 15 %, l’entreprise espère ainsi calmer la grogne ambiante, qui accuse la firme à la Pomme de croquer à trop grandes dents dans le business des développeurs. La remarque a été entendue… et suivie.

07/12/2020, 17:18

ActuaLitté

20 millions € pour Relay@ADP, avec un prêt garanti par l'État

La société Relay@ADP, détenue à 49 % par Aéroports de Paris, à 49 % par Lagardère Travel Retail et à 2 % par Société de Distribution Aéroportuaire, responsable des activités de presse et de librairie dans les aéroports de Paris, contractera un prêt de 20 millions € auprès de BNP Paribas. La garantie de l'État est assurée, par un arrêté du 1er décembre dernier.

04/12/2020, 09:54

ActuaLitté

Livr&co, la librairie en ligne qui assure une traçabilité des livres

S'il devient de plus en plus simple de s'informer pour consommer de manière écoresponsable, le lecteur se trouve parfois assez dépourvu. Les livres signalent généralement où leur impression a été réalisée, mais la librairie en ligne Livr&co souhaite faciliter les choix écoresponsables des lecteurs. Pour ce faire, la plateforme propose une traçabilité complète des livres...

02/12/2020, 12:36

ActuaLitté

Black Friday : des employés d'Amazon en grève dans plusieurs pays

Derrière le slogan-hashtag #MakeAmazonPay, des travailleurs employés par Amazon dans plusieurs pays vont coordonner des actions de grève pour le Black Friday, jour de promotions organisé ce 27 novembre 2020 dans plusieurs pays et le 4 décembre prochain en France. Cette journée, traditionnellement très profitable pour Amazon, sera marquée par des actions aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Belgique, au Mexique ou encore au Bangladesh. Et peut-être en France...

27/11/2020, 10:23

ActuaLitté

Liz et Grimm, des contes défaits, sous les voix de Féfé et Mélodie Orru

Destinée aux enfants à partir de 7 ans, portée par la petite Liz et son grand copain, le chat Grimm, la série les emmène dans le monde revisité des contes de fées, pour les aider à surmonter leurs grandes peurs et leurs petits tracas. Une collection inédite de livres audio jeunesse aux éditions Lizzie : les contes de fées remis au goût du jour.

25/11/2020, 17:03

ActuaLitté

Les éditions Leduc rachètent la marque de papeterie Le Papier fait de la Résistance

Les éditions Leduc (groupe Albin Michel) annoncent l'acquisition de la marque de papeterie lyonnaise Le Papier fait de la Résistance, fondée en 2013 par Nicolas Guillemot. Calepins, cahiers, pochettes sont conçus par cette marque, qui s'est fait une spécialité des collaborations avec des maisons de haute couture comme Kenzo, Chanel ou le groupe LVMH.

24/11/2020, 11:50

ActuaLitté

Anticiper les achats de livres pour Noël : la Belgique se mobilise

À compter du 30 octobre, la Belgique est entrée dans une nouvelle phase de confinement, déclarée par le Premier ministre, Alexander De Croo. Pour une durée de six semaines au moins, nos voisins d’outre-Quiévrain allaient vivre à domicile. Avec quelques aménagements toutefois en regard de la situation française.

23/11/2020, 13:55

ActuaLitté

Macron : assouplir, ou la valse Covid en trois temps

Pas de déclarations fracassantes avant son allocution du 24 novembre : Emmanuel Macron prépare les Français à plusieurs scénarios. Mais un seul reste assuré : pas de déconfinement précipité, comme le confirme le ministre de la Santé, Olivier Véran. 

22/11/2020, 13:07

ActuaLitté

Les Jeux olympiques de Paris 2024 recherchent des éditeurs, pour différents projets

Bon an mal an, les Jeux olympiques de Paris 2024 se préparent : un grand événement sportif, qui suppose aussi l'investissement de sommes démesurées, dans l'organisation et diverses opérations. Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 lance un appel à manifestation d'intérêt auprès des éditeurs, pour l'exploitation de la licence Paris 2024 dans plusieurs catégories éditoriales.

20/11/2020, 09:51

ActuaLitté

Des livres en Ehpad : Korian, partenaire trop particulier pour les libraires ?

Toutes les librairies se valent-elles ? À l’heure du second confinement français, où le conseil de libraire a laissé place au retrait en magasin, on s’interroge. Amazon, l’épouvantail habituel, reste brandi comme il se doit, et la France est parvenue à empêcher la vente de livres dans les supermarchés et autres Fnac, pour ne pas concurrencer le click and collect des établissements. Mais ensuite, quoi ?

19/11/2020, 16:08

ActuaLitté

Un nouveau cadre légal pour accompagner l'industrie du livre en Italie

À l’occasion de la conférence de presse de #ioleggoperché — le principal événement de promotion de la lecture en Italie — le ministre de la Culture annonce qu’il travaille à une loi pour réglementer la filière italienne du livre. L’AIE (Association des éditeurs italiens) s’en réjouit et confirme son soutien. 

19/11/2020, 11:31

ActuaLitté

La fronde française : Pour un Noël sans Amazon

Passera-t-on Noël au balcon, mais sans Amazon ? Par une pétition adressée au Père Noël, sous la forme d’une lettre assez classique, un collectif en appelle à boycotter la firme américaine. Initiée par Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire (ex-LREM), elle entend réaffirmer la nécessité d’un commerce de proximité, plus que d’un géant du net…

17/11/2020, 16:49

ActuaLitté

Pour une littérature qui a la frite : “Lisez-vous le belge ?”

C’est inédit dans le monde du livre belge : des éditeurs et éditrices aux auteurs et autrices, en passant par les libraires et les bibliothécaires, l’ensemble du secteur se mobilise à l’occasion d’une campagne de promotion du livre belge francophone. Celle-ci s’étendra du 16 novembre au 25 décembre et posera à tous et toutes une question simple, mais primordiale : « Lisez-vous le belge ? ».

17/11/2020, 12:53

ActuaLitté

Italie : faillite du plus ancien éditeur de dictionnaires et d'encyclopédies

UTET Grandi Opere (Grandes Œuvres) — la branche de la maison d’édition UTET, fondée en 1791 à Turin – spécialisée dans les dictionnaires, les encyclopédies et les beaux livres — a fait faillite. Une conséquence de la crise sanitaire et économique due à la pandémie de Covid-19 ?

17/11/2020, 11:07

ActuaLitté

Amertume et inquiétude : l'occasion manquée pour les librairies

Après les annonces de Jean Castex, Premier ministre, le Syndicat de la librairie française fait état d'une déception non feinte. Quinze jours de lobbying intense n'auront abouti qu'à l'interdiction de vente de livres dans d'autres espaces – grandes surfaces et enseignes type Fnac. Mais pas à la réouverture des librairies ni l'accueil des clients. Leur message est ici proposé dans son intégralité.

13/11/2020, 21:09

ActuaLitté

Travailleurs noirs et latinos “intentionnellement” mis en danger chez Amazon

Pour effarant que soit le terme de “minorités” il pointe dans une procédure contre le géant du commerce les victimes toutes désignées. Le recours collectif pour discrimination présumée, porté devant le tribunal fédéral de New York, ce 12 novembre en fait amplement état.

13/11/2020, 12:28

ActuaLitté

Confinement : l'édition soutient la librairie, à bonne distance sanitaire

Dès l'hypothèse d'un deuxième confinement posée, accompagnée par la fermeture des commerces, le Syndicat national de l'édition s'est manifesté aux côtés du Syndicat de la librairie française pour réclamer une dérogation pour les libraires. Mais la mobilisation conjointe des deux syndicats patronaux n'aura pas suffi, et voilà les librairies fermées au public pour deux semaines supplémentaires, au moins.

13/11/2020, 12:07

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Centres commerciaux fermés : Furet du Nord et Decitre très concernés

Ce vendredi soir, ce sont près de 130 centres commerciaux supplémentaires qui fermeront — leur superficie excède les 10.000 m2, norme désormais imposée par le gouvernement. Nouvelle mesure sanitaire sévère, qui concernait déjà les espaces de plus de 20.000 m2. Soit désormais plus de 500 centres en France. Pour autant, le groupe Furet Decitre s’inquiète d’une essentialité des librairies, à géométrie variable.

05/03/2021, 16:14

ActuaLitté

Traducteurs littéraires : aujourd’hui et demain

En s’appuyant sur La condition socio-économique des traducteurs littéraires, une enquête réalisée auprès des adhérents de l’ATLF en décembre 2019 dans le sillage des États généraux du livre et du rapport Racine, les intervenants parleront des conditions de travail des traducteurs littéraires, avant, pendant et après la crise sanitaire.

05/03/2021, 15:05

ActuaLitté

Culture : les inégalités entre les femmes et les hommes persistent

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le ministère de la Culture publie l'édition 2021 de l'Observatoire de l'égalité entre femmes et hommes dans le domaine de la culture et de la communication. « De l’entrée dans la vie active à la reconnaissance de leur talent, la déperdition reste forte », indique encore ce rapport annuel.

05/03/2021, 12:15

ActuaLitté

Les livres du Dr. Seuss jugés racistes resteront disponibles dans des bibliothèques

En annonçant la fin de la vente de 6 ouvrages du Dr. Seuss, pour cause d'imagerie raciste, la société Dr. Seuss Enterprises, qui gère le patrimoine de l'auteur, a relancé le débat autour du poids de la représentation et de la mémoire littéraire. Plusieurs bibliothèques américaines, dont le réseau new-yorkais, ont assuré que les titres seront toujours disponibles au prêt.

05/03/2021, 11:26

ActuaLitté

Lire des livres au téléphone : l’initiative d’une libraire pour combattre la solitude

Lire des livres au téléphone : voici comment peut évoluer la profession du libraire et instaurer une nouvelle relation avec les lecteurs. Plus proche, plus chaleureuse, même dans une période où la proximité ne semble pas être à l’ordre du jour… Une initiative mise en place par une libraire italienne de Trieste pendant la deuxième vague de la pandémie a suscité nombre d’adhésions. Et en France, avec L’école des loisirs, un projet similaire dans le secteur jeunesse a vu le jour. 

05/03/2021, 09:46

ActuaLitté

Inde : une ancienne prison abrite des manuscrits sur feuilles de palmier

Une des plus anciennes prisons de l'État indien du Kerala, au Sud-Ouest du pays, accueillera bientôt les Archives centrales, et une collection inestimable de manuscrits sur ôles, les feuilles de palmier. Ces documents retracent l'histoire Travancore, ancien État princier des Indes britanniques.

05/03/2021, 09:11

ActuaLitté

La complainte de Superman, un poème inédit de Nabokov

Quelques années avant la publication de son Lolita, Vladimir Nabokov s’était aventuré dans le monde de la poésie. Et pas n’importe comment : un texte, composé en juin 1942, vient d’être retrouvé. The Man of To-morrow’s Lament se présente comme un monologue, dont le personnage n’est autre que Superman. Une figure éminemment américaine, pour cet émigré arrivé le 28 mai 1940 à New York.  

04/03/2021, 16:13

ActuaLitté

Accusé d'agression sexuelle, PPDA se défend : “Il ne s'est rien passé”

Invité sur TMC, chaîne du groupe TF1, qui l’avait dégagé, Patrick Poivre d’Arvor a officiellement pris la parole pour répondre aux accusations qui pèsent. Lancées par Florence Porcel, dans une plainte pour viol, elles mettent lourdement en cause l’ancien présentateur, dépeint comme un homme ayant eu une emprise sur elle. Le tout doublé par la parution en janvier dernier d’un ouvrage à clefs, Pandorini.

04/03/2021, 15:00

ActuaLitté

L'année 2020 s'achève moins mal que redouté chez Editis

Les tractations entre les groupes Lagardère et Vivendi n’ont pas fait parler d’eux depuis près d’un mois. Pour autant, les entités affichent des résultats assez nuancés. Ceux de Vivendi, incluant la maison Editis, sont ensoleillés, avec 1,2 % de croissance, à 16,09 milliards €, et un résultat opérationnel de 1,468 milliard €, à 6,3 % de hausse. En somme, tout va plutôt bien, dans l’ensemble.

04/03/2021, 14:58

ActuaLitté

200.000 € en trois jours pour le documentaire consacré à Mike Mignola, créateur d’Hellboy

Le documentaire Mike Mignola : Drawing Monsters reviendra sur la carrière de l’auteur et sur l’influence de son diable alcoolique au sein de la pop culture. Lancé le 2 mars dernier, le kick-starter finançant le projet a atteint son objectif de 50.000 $ en moins de 24 h, et continue depuis de grimper. Il faut dire que le film à venir a de quoi intéresser les fans : on y apprendrait notamment le rôle de Neil Gaiman sur le scénario du film HellBoy 2 de Guillermo Del Toro. 

04/03/2021, 13:08

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : “semi-victoire” pour les étudiants, mais la grève se poursuit

Mobilisés depuis la fin de l'année 2020 pour défendre leurs droits, les moniteurs-étudiants de la bibliothèque Sainte-Barbe se réjouissent de nouvelles garanties d'activité en cas de confinement et de fermeture de l'établissement. Pour autant, la mobilisation du personnel de la bibliothèque ne s'interrompt pas, après l'annonce de la suppression de deux postes de contractuels.

04/03/2021, 12:38

ActuaLitté

Allemagne : les librairies du pays ouvertes à partir du 8 mars

La chancelière Angela Merkel a annoncé ce mercredi 3 mars un plan de sortie de confinement et d'allégement des contraintes sanitaires dans le pays. Celui-ci inclut une réouverture des librairies allemandes à partir du 8 mars. Les commerces du livre étaient fermés depuis le 16 décembre dernier, avec quelques exceptions au sein des Länder.

04/03/2021, 10:25

ActuaLitté

Géorgie : la crise politique avive les craintes pour la liberté d'expression

Une crise politique de forte ampleur s'est déclarée en Géorgie, après l'arrestation, le 23 février, de l'opposant au pouvoir Nika Melia, député et président du Mouvement national uni. Des manifestations ont eu lieu dans la capitale Tbilissi, avant un fragile retour au calme provoqué par une rencontre entre la présidente, Salomé Zourabichvili, et le président du Conseil européen, Charles Michel.

04/03/2021, 09:55

ActuaLitté

Niala, une BD érotique chez Glénat taxée de racisme 

Encore un coup de la Cinquième colonne ? Les éditions Glénat ont dû affronter une tornade, doublée — ô misère ! — d’une pétition, alors que s’avançait la publication de Niala. Cette bande dessinée érotique devait sortir le 10 mars. Mais, revirement, l’éditeur s'est retrouvé au milieu d'une vilaine polémique. Selon ses détracteurs, elle reprendrait « les principes des bandes dessinées racistes des années 50 ».

03/03/2021, 18:02

ActuaLitté

MeFu : première association d'auteurs de BD professionnels en Italie

Né comme groupe de recherche au printemps dernier, MeFu – Mestieri del Fumetto – est aujourd’hui la première association de professionnels (scénaristes, illustrateurs, coloristes…) de la bande dessinée en Italie, dans une période où ce genre semble être de plus en plus apprécié par les lecteurs. 

03/03/2021, 16:21

ActuaLitté

L'UNESCO recherche sa Capitale mondiale du livre pour 2023

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé un appel à candidatures pour désigner la Capitale mondiale du livre pour l'année 2023, qui succédera à Guadalajara (Mexique). Pour rappel, les villes candidates devront présenter un projet global pour la promotion du livre et de la lecture, avec des effets à long terme.

03/03/2021, 12:07

ActuaLitté

Recherche : Google et Sci-Hub, plus pratiques que les accès des bibliothèques ?

Le consortium Couperin publie une étude consacrée aux pratiques de recherche documentaire des chercheurs français en 2020, réalisée auprès de 5600 répondants environ sur une période de plusieurs mois. L'objectif était de cerner au mieux les pratiques et les besoins des chercheurs en matière de documentation, dans la perspective du renouvellement des marchés d’outils bibliographiques et bibliométriques. Il semble en tout cas que les accès à la documentation via les bibliothèques restent problématiques...

03/03/2021, 10:55

ActuaLitté

Joel Dicker quitte son éditeur et Hachette pour créer sa maison

Le plus grand vendeur de romans de l’année 2020, Joël Dicker, annonce un nouveau départ. Une nouvelle carrière, qui le pousse à quitter sa maison originelle, les éditions De Fallois, où il a publié ses précédents romans. L’aventure sera plus personnelle encore, puisqu’il envisage de monter sa propre structure, dont il confie la responsabilité au groupe Editis.

03/03/2021, 08:29

ActuaLitté

Jacques Henri Lartigue : 100 photos pour la liberté de la presse

Depuis bientôt trente ans, Reporters sans frontières met à l’honneur les photographes les plus marquants du XXe siècle. C’est tout naturellement que Jacques Henri Lartigue et ses images iconiques et joyeuses trouvent aujourd’hui leur place aux côtés de celles de Cartier-Bresson, Doisneau et tous les autres. Une ode à la joie de vivre ! 

03/03/2021, 00:07

ActuaLitté

La médiathèque de Verdun, L'Æncre, sort de terre... sur Minecraft

Ils partirent, ils étaient une vingtaine. Et par un prompt renfort, ils se virent des centaines quand la médiathèque surgit des entrailles de Minecraft. Pour concevoir la nouvelle médiathèque de Verdun, la ville a en effet sollicité l’aide de citoyens. Avec le concours de Michaël George, chef de projet, ils ont dessiné et modélisé L’Æncre, le futur bâtiment.

02/03/2021, 16:44

ActuaLitté

Valèria Gaillard Francesch et Željka Somun accueillies au Chalet Mauriac

Ce lundi 1er mars a marqué l'ouverture d'une nouvelle saison au Chalet Mauriac, à Saint-Symphorien, en Gironde. Deux traductrices, l'une venant d'Espagne et l'autre de Croatie, sont accueillies, pour ouvrir l'année. Pour la première fois, les résidences cinéma du Chalet Mauriac seront dotées de bourses de création.

02/03/2021, 16:06

ActuaLitté

“Pluralisme”, “neutralité du service public” : une loi pour les bibliothèques

Particulièrement attendue par la profession depuis son dépôt au Sénat le 3 février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert, relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique, est désormais publique. Elle insiste notamment sur les notions de « pluralisme » et de « neutralité du service public » pour définir les principes fondamentaux des bibliothèques.

02/03/2021, 15:44

ActuaLitté

Pour cause d'imagerie raciste, 6 titres du Dr. Seuss retirés des librairies

Aux États-Unis, le Dr. Seuss, Theodor Seuss Geisel (1904-1991) de son vrai nom, est une véritable institution de la littérature pour la jeunesse. Mais même les institutions évoluent : la société Dr. Seuss Enterprises, qui gère le patrimoine de l'écrivain décédé, annonce ainsi la fin des ventes de 6 ouvrages, dont And to Think That I Saw It on Mulberry Street (1937) et If I Ran the Zoo (1950), qui véhiculent une imagerie raciste.

02/03/2021, 13:22

ActuaLitté

Malgré la pandémie, 426 livres traduits du français publiés aux États-Unis en 2021

Pour l'instant, les effets de la pandémie ne se font pas encore ressentir sur l'appétence des éditeurs américains pour des ouvrages français : 426 titres seront en effet traduits et publiés en 2021, aux États-Unis, selon le relevé des services culturels de l'ambassade française.

02/03/2021, 12:24

ActuaLitté

Mort du poète jordanien Tayseer Al-Najjar, emprisonné aux Émirats arabes unis

Le poète et journaliste jordanien Tayseer Al-Najjar est décédé le jeudi 18 février dernier à l'âge de 46 ans d'une défaillance cardiaque. Selon sa famille et ses proches, la peine de prison qu'il avait effectuée entre 2016 et 2019 à Alwathba, non loin de la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dabi, serait à l'origine des dégradations de ses conditions de santé.

02/03/2021, 11:25

ActuaLitté

Au Bangladesh, la mort de l'écrivain Mushtaq Ahmed en prison enflamme la population

Emprisonné depuis le mois de mai 2020, reconnu coupable de « diffusion de fausses informations » sur les réseaux sociaux, l'écrivain bangladais Mushtaq Ahmed est décédé le jeudi 25 février dernier dans sa cellule, à l'âge de 53 ans. Depuis l'annonce de sa mort, une partie de la population est descendue dans la rue, pour critiquer la loi à l'origine de son emprisonnement, qui restreint considérablement les libertés sur internet.

02/03/2021, 10:50

ActuaLitté

La poésie d'Amanda Gorman doit-elle être seulement traduite par une personne noire ?

Depuis ses interventions à l'investiture de Joe Biden, puis au Super Bowl, la poétesse afro-américaine Amanda Gorman jouit d'une popularité exceptionnelle, entraînant un intérêt de l'édition mondiale pour ses textes. Aux Pays-Bas, la traduction d'un recueil de ses poèmes a toutefois créé une polémique : l'éditeur a choisi de confier la traduction à une personne blanche, l'auteur·e Marieke Lucas Rijneveld, une décision critiquée.

02/03/2021, 10:00

ActuaLitté

Ce 8 mars, que “le génie des femmes vous accompagne au quotidien” 

L’appel est moins formel que celui du 18 juin, mais tout aussi enthousiaste : « Transmettons la force et l’énergie créatrice des femmes en célébrant la Journée internationale des droits des femmes avec nos Box du 8 Mars ! » Les éditions des femmes — Antoinette Fouque ont concocté des box de livres, pour cette occasion toute particulière, déclinées à travers 7 thématiques à découvrir.

01/03/2021, 17:44

ActuaLitté

Leïla Slimani, marraine de la 26e édition de la Semaine de la langue française

Rendez-vous de tous les amoureux de la langue française, en France et dans le monde, la Semaine de la langue française et de la Francophonie se tiendra du 13 au 21 mars 2021, prenant cette année un tournant résolument numérique. L’écrivaine et journaliste Leïla Slimani, prix Goncourt en 2016 pour son roman Chanson douce, sera la marraine de cette édition particulière, placée sous le thème d’« Un bol d’air ! »

01/03/2021, 17:42

ActuaLitté

Jonathan Coe, Alessandro Baricco, Umberto Eco : La compagnie des géants

La Compagnie des Géants. Un nom prédestiné pour une nouvelle collection qui s’ouvre avec de tels auteurs. Les trois premiers titres de ces ouvrages, destinés aux 8/12 ans donnent le ton : faire appel à des auteurs d’aujourd’hui pour raconter aux enfants des histoires de leur choix. Dans ce volet jeunesse, l’éditeur revendique une qualité et une ouverture aux ailleurs…

01/03/2021, 17:06

ActuaLitté

Afghanistan : des bibliothèques en mémoire des femmes victimes du terrorisme

En Afghanistan, alors que des négociations sont ouvertes depuis plusieurs mois entre le gouvernement et les talibans, les attentats et autres actes de violence revendiqués ou non par ces derniers, ainsi que les représailles des autorités, font de plus en plus de victimes au sein de la population. Si ces attaques laissent derrière elles des morts et des vies brisées, elles ont motivé l'ouverture de plusieurs bibliothèques, en hommage aux femmes victimes des attentats.

01/03/2021, 16:57

ActuaLitté

Accessibilité des livres : quelles obligations pour les éditeurs ?

L'Acte législatif européen sur l'accessibilité, voté en mars 2019, rendra prochainement obligatoires un certain nombre de points garantissant l'accessibilité aux livres. Il doit entrer en vigueur en 2025, mais les acteurs de la chaine du livre se préparent déjà aux conséquences, dont les éditeurs.

01/03/2021, 15:54

ActuaLitté

E.L. James (Cinquante nuances de Grey) chez Sourcebooks pour valoriser les autrices 

L'autrice E.L. James s'essaye (un peu) à l'édition, à travers un partenariat avec la société Sourcebooks. L'autrice de Cinquante nuances de Grey a confié l'exploitation de l'intégralité de son catalogue à la maison d'édition, qui ouvre à cette occasion une nouvelle filiale dédiée aux récits écrits par des femmes. James ne s'éloigne pas trop de Penguin Random House, puisque le groupe possède 45 % de Sourcebooks.

01/03/2021, 15:11

ActuaLitté

Hachette acquiert un nouvel éditeur de jeux de société, Le Scorpion Masqué

Dans un communiqué, le groupe Hachette annonce l'acquisition de l’éditeur québécois de création de jeux de société Le Scorpion Masqué. Ce rachat intervient quelques semaines après celui de Sorry We Are French, autre studio de création de jeux de société, et Le Scorpion Masqué devient le 4e studio de création et de développement de jeux de société du groupe, avec Studio H et Funnyfox.

01/03/2021, 12:48

ActuaLitté

Des araignées dans la bibliothèque, recluses et... lectrices ?

Plusieurs bâtiments du campus Ann Arbor de l'université du Michigan ont abrité des hôtes légèrement indésirables. Assez peu dangereux, en fin de compte, mais suffisamment pour fermer la bibliothèque, notamment, le temps de la rendre à nouveau sûre. En effet, plusieurs Loxosceles rufescens, ou araignées violonistes, s'étaient installées dans les lieux...

01/03/2021, 11:03

ActuaLitté

L’intervention des bêta-lecteurs dans l’apprentissage de l’écriture créative en ligne

Sur le modèle anglo-saxon sont apparues des plateformes d’écriture en ligne françaises. À la fois outils numériques et réseaux sociaux, elles se sont particulièrement développées depuis les années 2010. Elles proposent un apprentissage de l’écriture créative en plaçant au cœur de leur fonctionnement les bêta-lecteurs. Quel est leur rôle ? Comment s'intègrent-ils dans la chaîne du livre ?

01/03/2021, 10:51