#Droit / Justice

L'humanité disparaîtra, bon débarras : prémonitions...

ESSAI —Le coronavirus ou Covid 19, apparu en janvier de cette année en Chine, est devenu en moins de trois mois une véritable pandémie planétaire avec une propagation exponentielle particulièrement rapide et fulgurante, mais surtout meurtrière. D’où une inquiétude grandissante au sein de tous les États impactés, malgré quelques accalmies ici et là, mais pour combien de temps ?  

Le 24/04/2020 à 15:39 par Jean-Luc Favre

11 Réactions | 0 Partages

Publié le :

24/04/2020 à 15:39

Jean-Luc Favre

11

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Avec à ce jour pas moins de 200 000 morts et des milliers de personnes contaminées. Une Europe frappée de plein fouet et qui peine encore à trouver son équilibre avec des mesures sanitaires variant d’un pays à l’autre ; face à ce virus démoniaque qui ne semble pas vouloir s’éteindre, malgré des progrès scientifiques encourageants.

Pourtant ce n’est pas la première fois dans l’histoire que l’humanité doit faire face à des cataclysmes planétaires d’une telle amplitude, notamment au cours du XXe, qui a vu disparaître des millions de femmes, hommes et enfants. Pour ne citer que la grippe espagnole entre 1918-1919 avec ses 59 millions de disparitions. La grippe asiatique en 1957-1958. 1,1 million. La grippe de Hong Kong. 1968-1970, 1 million, et bien entendu le Sida apparu dans les années 1980. Avec ses 32 millions de morts jusqu’à aujourd’hui. Au fait, au passage, qu’est devenue « la vache folle » des années 80 ? Elle doit courir dans les près britanniques assurément.

À mort les insectes !

Or ce massacre, digne d’un film d’épouvante, se poursuit à un rythme vertigineux qui fait froid dans le dos. Grippe aviaire, principalement animalière, en 2003, 400 morts. 2002-2003, le Sras ou syndrome respiratoire aigu sévère apparu en 2002 dans le sud de la Chine, transmis par la chauve-souris à l’homme par la civette, un mammifère sauvage vendu sur les marchés chinois. 800 morts ! Ouf, on l’a échappé belle !

Entre 2009 – 2010, la grippe A (H1N1) apparue au Mexique et dénommée dans un premier temps grippe porcine. 18 500 morts. Entre 151 700 et 575 400 selon d’autres sources plus officieuses. Ebola, identifié dès 1978, avec plus de 11 300 morts entre 2013 et 2016. Et 2273 en 2018.

Certes, ces pandémies à répétition sont pour le moins effrayantes et donnent effectivement matière à réflexion sur les causes de leur émergence. Mais il n’y a pas qu’elles malheureusement qui tuent. Il existe d’autres formes de fléaux bien plus meurtriers et dont on se garde bien de souffler trop régulièrement les chiffres afin de ne pas céder à une panique généralisée.

20 millions de personnes pourraient ainsi disparaître des causes de la famine en ce début de siècle. Et en 2015, plus de 9 millions de personnes sont mortes de la pollution de l’air et qui affecte essentiellement les pays les plus touchés par la pauvreté. Cela en dit long sur la localisation géographique du désastre humain !

Abeilles, papillons et autres insectes volants sont aussi en voie de disparition. Depuis au moins 30 ans, 80 % de la population de ces espèces se sont brusquement éteintes. Un déclin alarmant qui s’étend dans toute l’Europe, lié entre autres à l’intensification des pratiques agricoles et l’emploi en abondance de pesticides pour accélérer les rendements productifs.

Et alors que des écosystèmes entiers dépendent des insectes pour la nourriture et la pollinisation. Sans oublier le fameux changement climatique, rentré abruptement dans notre vocabulaire et qui vraisemblablement connaitra un pic fatal aux alentours de 2050. Ça nous laisse un peu de temps pour réagir. Là, j’ironise !

Yves Paccalet, le prophète et le visionnaire !

Et ce n’est pas faute d’être informé massivement des risques encourus par la folie humaine. Il y a belle lurette que d’éminents scientifiques mondiaux tirent la sonnette d’alarme.

Parmi certains militants de la première heure, le dénommé Yves Paccalet, philosophe, écrivain, journaliste, naturaliste, homme politique aussi, bras droit du commandant Cousteau pendant plus d’une quinzaine d’années, auteur à ce jour de plus de quatre-vingt ouvrages consacrés à la révolution planétaire dont certains d’ailleurs en collaboration avec le commandant Cousteau — parmi ceux-ci « L’humanité disparaitra, bon débarras », paru dans une première version en 2007, et qui suscita dès sa publication de vives polémiques, y compris dans les rangs écologistes.

Il faut dire qu’Yves Paccalet avec lequel j’ai eu l’occasion de m’entretenir longuement dans le cadre d’une émission radiophonique ne mâche pas ses mots. On ne pourra ni le taxer d’être un menteur, ni un obscurantiste. Voilà un personnage qui dit ce qu’il pense, et alerte sur ce qu’il sait, sans pour autant tout condamner ou tout rejeter en bloc. Le personnage parait plutôt sincère et mesuré ! Mais il sait c’est certain ! Un ouvrage qui n’a jamais été autant d’actualité...

J’aime tellement l’humanité que j’ai fini par la détester

« J’ai eu confiance en l’humanité : C’est terminé », « Une ruine, l’humanité est une ruine! » écrit-il, en citant au passage Saint-Augustin qui lui voulait « respirer Dieu ». « La menace est imminente, la conclusion approche ». La faute à la croissance et au progrès, semble persuadé l’auteur.

Ainsi depuis plus de cinq décennies Yves Paccalet ne cesse de dénoncer les dangers que nous courons en rêvant d’un monde meilleur, avec des engagements politiques souvent vifs. Coco ! Écolo ! Qu’est devenu Billancourt ? 1972, aura été un échec cuisant ! Puis il y a eu Nairobi en 1982, mis au piquet en raison de la guerre froide. Rio en 1992, avec un flop percutant. 2002, le Sommet de Johannesburg, un espoir avorté. 1997, signature du Protocole de Kyoto, avec une application fort tardive et ratée.

Ayant été brièvement conseiller spécial consultatif de Joe Waller Hunter, Secrétaire Exécutive pour les Changements climatiques auprès des Nations Unies à laquelle je tiens à rendre un vif hommage, j’ai pu mesurer les difficultés, voire les insurmontables vétos rencontrés auprès de certains États trop enclins à garder une mainmise économique sur le monde. D’ailleurs j’ai fini par baisser les bras. Révulsé ! « Ils sont tous devenus fous », me suis-je alors dit en sourdine ! Mais advienne que pourra ! 2002, Sommet mondial pour le Développement Durable, un léger mieux dans les négociations. 2007, Grenelle de l’environnement, vite oublié ! 2015, sommet des Nations Unies sur le Développement Durable, je te tiens, tu me tiens par le portefeuille.

Certes, et il faut bien le reconnaître les rencontres multilatérales n’ont jamais été aussi nombreuses et rapprochées, avec parfois une lueur d’espoir. Certes, les mouvements populaires internationaux se multiplient et pèsent de tout leur poids pour tenter de sauver cette pauvre planète.

Quand le bateau tangue

Mais quels sont finalement les résultats produits, et plus encore les solutions qui devraient logiquement en découler ? Zéro pointé ! Car il ne suffit pas de mettre sa signature sur un bout de papier, pour qu’il soit applicable. Preuve en est, de nombreux États rechignent et se dédisent.

Bref ! C’est pourquoi Yves Paccalet, lui ne fait pas de quartier, car il n’a pas de temps à perdre, il y a urgence selon lui. La plupart des modèles économiques et sociaux sont en faillite et produisent du brouhaha. « Aveuglé par la crise et submergé par les messages publicitaires, le consommateur ne désire même plus savoir que la science des relations entre les êtres vivants et son milieu existe et qu’elle parle juste. »

Un constat plus qu’une formulation de mauvais augure qui en dit long sur la manière dont les humains gèrent leur destinée. Bon d’accord, « les écolos, ça suffit » ! Il n’empêche qu’ils n’ont pas complètement tort.

[Premières pages] Yves Paccalet — L’humanité disparaîtra, bon débarras. 

Ainsi tout le mérite de cet ouvrage est-il d’instruire le citoyen lambda ; bien plus que médire sur son sort futur ! En montrant plus qu’en démontrant que le monde s’il ne peut être intégralement « refait » à la manière d’un Eden impossible, il existe encore quelques solutions possibles pour inverser la courbe du temps, sauf de vouloir nous mener au désastre. Et là finalement que pourrons-nous y faire ? « Ô que ma quille éclate, ô que j’aille à la mer » gémissait le Bateau ivre de Rimbaud. Un doux réconfort pour cet auteur, à découvrir ou à redécouvrir d’urgence. 

Yves Paccalet — L’humanité disparaitra, bon débarras, nouvelle édition revue et aggravée — Arthaud — 9782081285088 - 15 €. 

Use o site HTML cleaner on-line para editar facilmente e converter o código de marcação para páginas da web! Tem muitas opções de limpeza úteis.

11 Commentaires

 

NAUWELAERS

25/04/2020 à 23:47

Il y a une calamité que l'on oublie: le terrible «smog» londonien qui tua
des gens dans la rue en 1952...mais encore en jusqu'en décembre 1962 (ce dont faisait état «Le Figaro» à l'époque mais cela semble échapper à la vigilance des historiens).
C'est dès l'année 1970 que les premières conférences internationales pour l'environnement se tinrent et que la pollution devint un sujet de préoccupation récurrent et oh combien justifié hélas...
Qui entra même dans le domaine de la chanson populaire française (notamment)dès le tout début de cette décennie.
Sur son album «Vie» paru en décembre 1970, Johnny Hallyday chantait l'impressionnante adaptation de la 7e Symphonie de Beethoven par Philippe Labro: «Poème sur la 7e», une sorte de petit film de science-fiction décrivant un homme bouleversé se souvenant après une apocalypse d'un monde disparu où on trouvait des torrents,des oiseaux, de la nature...
Il se demande si tout cela a vraiment existé.
Le tout avec un crescendo dramatique implacable qui en fait rire certains mais pas l'auteur de cette petite contribution.
Car cela sonne juste mais à l'auditeur de juger !
Rien à voir avec tout ce que le chanteur a pu faire auparavant ni depuis lors.
On note également dans cet album «Vie» dans l'air du temps (l'obsession naissante,en 1970, de la pollution et les deux cents ans de la naissance de Beethoven)la chanson «La Pollution», paroles de Jacques Lanzmann,qu'on associe avant tout,comme parolier, à Jacques Dutronc.
Et puis une pensée pour un des premiers visionnaires écologistes français, dont certains visiteurs du site se souviennent sans doute: René Dumont.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Martine-livres Enfin, on se souvient de RenéDumont!

26/04/2020 à 21:01

Enfin, on se souvient de René Dumont!

jean luc favre reymond

27/04/2020 à 17:10

merci Christian ! merveilleux compléments !

NAUWELAERS

27/04/2020 à 19:03

Merci à vous,cher Jean-Luc Favre.
Il est évident qu'on pourrait ajouter des foules de choses mais on n'en finirait plus.
En ce moment, en Belgique, le gouvernement nanti de pouvoirs spéciaux (ce qui m'effraie un peu) claironne -via notre Première ministre Sophie Wilmès, en conférence de presse le 24 avril -que les transports en commun doivent être réservés aux gens qui vont au travail et en reviennent ou se rendent à une consultation médicale.
Cela malgré les masques obligatoires dans nos transports publics dès le 4 mai...et dont notre ministre de la Justice Geens vient d'avouer que la distribution promise à tout citoyen belge ne pourra être effectuée intégralement (...mais l'amende pour contrevenants est fixée à...250 euros,vous avez dit racket ?).
Pour autres motifs de déplacement,il est conseillé d'éviter les transports en commun tellement prônés par les écologistes ou les gens à sensibilité écolo,hors toute appartenance politique.
On recommande benoîtement et sans rire d'aller à pied (!), à vélo ou trottinette (oui sous les averses notamment !) ou...de PRENDRE SA VOITURE !
On sait à quel point la gent politique peut être tétanisante de médiocrité, avec une vision de taupe, mais ici on bat les records.
L'obsession compréhensible du virus maudit ne doit absolument pas faire passer par-dessus bord les enjeux écologiques et sociaux absolument essentiels dont nous sommes tributaires.
En tout cas bravo pour avoir attiré notre attention sur ce livre.
Bon déconfinement...
CHRISTIAN NAUWELAERS

jean luc favre reymond

29/04/2020 à 23:14

j'ai le sentiment cher Christian que d'autres calamités nous attendent au tournant

Jujube

30/04/2020 à 05:29

On se reconfinera certainement! Belle occasion de lire le bouquin d' Yves Paccalet.

Liger

30/04/2020 à 10:52

Mieux vaut relire " L'Étoile mystérieuse " : dans les premières pages, on y voit le grotesque " prophète " Philippulus qui prédit la fin du monde. C'est plus drôle et plus instructif que les éructations haineuses de M. Paccalet ou les couinements immatures de Greta la Gourette...

Liger

30/04/2020 à 08:49

« L'Humanité disparaîtra, bon débarras », quel programme !

Et c'est au nom de leurs « grands idéaux » que :

- les escrologistes imposent progressivement leur hystérie antinucléaire aux décideurs après avoir tétanisé une partie importante des citoyens avec la complicité, passive ou active, des médias ignares ;

- les escrologistes imposent l'éolien, énergie intermittente (qui oblige donc à disposer de centrales fonctionnant avec des énergies fossiles pour prendre le relai quand il n'y a pas de vent), aléatoire et au coût bien plus élevé que les énergies fossiles et l'énergie nucléaire ; les seuls assurances en ce qui concerne l'éolien sont :
. c'est ruineux (coût du Kw), d'autant plus qu'un certain nombre de questions ne sont pas correctement posées, comme l'usure : cf. notamment l'érosion des pales et mâts due au sel de l'atmosphère marine en ce qui concerne les champs d'éoliennes au large où est la soi-disant gratuité de fonctionnement ?
. la construction de ces installations consomme des matières premières coûteuses et qui proviennent notamment de Chine (terres rares, notamment) ;
. ces installations bousillent nos paysages ;
. ces installations génèrent des nuisances (bruits, ondes, etc.) pour les personnes et animaux qui en sont proches ;
. cela génère une masse de déchets (socles en béton, pales géantes, etc.) compliqués et coûteux à éliminer ;

- les escrologistes imposent le solaire, énergie intermittente (qui oblige donc à disposer de centrales fonctionnant avec des énergies fossiles pour prendre le relai quand il n'y a pas de soleil), aléatoire et au coût bien plus élevé que les énergies fossiles et l'énergie nucléaire ; les seuls assurances en ce qui concerne le solaire sont :
. c'est ruineux (coût du Kw), d'autant plus que les panneaux solaires nécessitent un entretien suivi, faute de quoi leurs performances baissent : où est la soi-disant gratuité de fonctionnement ?
. la construction de ces installations consomme des matières premières coûteuses et qui proviennent notamment de Chine, laquelle a un quasi-monopole sur la fabrication des panneaux solaires ;
. ces installations bousillent nos paysages urbains : les toits couverts de des surfaces noires sont hideux ; adieu ardoises, tuiles et autres matériaux qui composent la beauté des toits de Paris, de Beaune ou de Toulouse, tout le monde doit passer à la couleur cercueil et à l'esthétique de la Tour Montparnasse ;
. cela génère une masse de déchets compliqués et coûteux à éliminer ;

- les escrologistes n'émettent par contre aucune critique à l'encontre du recours aux énergies fossiles, qui est inévitable pour pallier le recul imposé de l'énergie nucléaire et l'intermittence du fonctionnement de l'éolien et du solaire ; même le recours au lignite, énergie particulièrement polluante qui rappelle les heures « glorieuses » de la RDA, ne leur arrache pas une protestation, tant ils sont obnubilés par les couinements antinucléaires ;

- au passage, les lubies des escrologistes ont déjà coûté des milliards d'euros en France en finançant des énergies ayant un prix de revient réel très élevés (éolien, solaire) et en voulant jeter à la poubelle des installations efficaces : ainsi, fermer la centrale nucléaire de Fessenheim revient à perdre 6 milliards d'euros.

Les escrologistes font régner dans l'opinion un terrorisme intellectuel hystérique et fanatique, exercice que beaucoup de leurs cadres maîtrisent à la perfection grâce à leur passé d'extrême-gauche (ce sont les fameuses « pastèques », vertes à l'extérieur mais rouges à l'intérieur) : l'ignorance et le conformisme des médias fait le reste.

Et c'est ainsi que l'on nie des faits élémentaires, notamment à propos de l'énergie nucléaire en France :
- elle est sûre : combien de morts avérés dus à l'énergie nucléaire en France ? Oublions les délires complotistes des escrologistes, lesquels, pour pallier leur manque d'argumentation, nous tympanisent avec des accidents comme celui de Tchernobyl survenu dans un tout autre contexte, en particulier l'irresponsabilité criminelle des régimes communistes en matière de sécurité et d'environnement et hors de France ; il suffit de comparer avec les autres sources d'énergie sérieuses parmi lesquelles seule l'hydraulique peut présenter un bilan aussi bon : mais, à part quelques possibilités, auxquelles s'opposent d'ailleurs les escrologistes, tous les sites utilisables en France sont déjà équipés en barrages ;
- l'énergie nucléaire est de plus en plus contrôlée, à un niveau assurément supérieur à celui appliqué aus autres industries, y compris celles qui sont les plus dangereuses (ex : installations de type « Seveso ») ;
- cette énergie est propre : la qualité de l'air en France est largement due au recours (pas encore assez) massif à l'énergie nucléaire alors que le charbon et la lignite allemands - sehr oekologisch, natürlich - enrichissent généreusement l'atmosphère de soufre, assurément écologique ;
- les perspectives de l'énergie nucléaire (centrales de 4ème génération) sont prometteuses ; mais, si nous continuons à laisser les escrologistes infiltrer et paralyser notre politique énergétique, ce seront les Chinois, les Coréens, les Étasuniens... voire les Indiens qui maîtriseront (et nous vendront chèrement) ces techniques bien plus efficaces pendant que la France restera au bord de la route assourdie par les pleurnichements de Greta la Gourette.

La nullité des escrologistes en matière économique est déjà suffisamment néfaste. Mais, quand on écrit « L'Humanité disparaîtra, bon débarras », on entre dans un délire mortifère relevant de l'asile psychiatrique ! Cela me rappelle la politique de la terre brûlée décidée par Hitler en 1945 qui aurait fait quasiment disparaître les Allemands puisqu'ils n'avaient pas été à la hauteur de la vision sublime de ce Monsieur... Dieu nous garde de l'amour extrême d'individus comme ce sinistre Paccalet lequel, classiquement, passa de l'amour fou à la haine illimitée : il y a des bibliothèques entières d'ouvrages romanesques ou non qui décrivent cela.

Pour ma part, plus banalement, en dépit d'Auschwitz, de la Révolution culturelle ou des crimes des morts-vivants islamistes, j'aime l'Humanité qui a su créer « La chute d'Icare » (Breughel), « Sur les falaises de marbre » (Jünger) ou la Pace Stanislas (Nancy). Alors, longue vie à l'Humanité - y compris les escrologistes, en tant qu’individus - en essayant de contribuer à l'amélioration de son sort et de ses conduites. En revanche, je souhaite la disparition de l'escrologie en tant que mouvement d' « idées » (si l'on peut dire...)

Marie

30/04/2020 à 10:13

Le manque d'inspiration, c'est un peu comme le manque de réflexion ! Je déplore que, au-delà de l'atteinte physique ( et donc morale)ce virus soit aussi omniprésent (que l'air respiré et auquel on ne pense pas).Vivre dans l'inquiétude ce n'est plus vivre, et comme on ne peut qu'être "passif" (quand on ne sait rien ou pas grand chose), réfléchir positivement me semble plus adéquat.("La langue des médias" de Ingrid Riocreux est une vraie réflexion).

NAUWELAERS

30/04/2020 à 10:37

Aïe !
On ne peut pas vivre sans espérer un peu de meilleur tout de même...
Moi déjà ces masques obligatoires qui entravent même la respiration,cela me fait flipper...
Je n'attends qu'une chose: la fin de la pandémie et/ou un médicament et/ou un vaccin qui permettra de desserrer l'étau.
Et n'oublions pas,de grâce, que la pollution tue elle aussi !
Sans parler de toutes les maladies graves qui ne se confinent pas.
Bon arrêtons avec cela et ActuaLitté est un site du livre en général, se concentrer là-dessus !
CHRISTIAN NAUWELAERS

hhhh

28/01/2021 à 14:02

mmm

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Alexis Bardini, Une épiphanie : une nouvelle peau 

POESIE - Si l’on en croit certains journaux nationaux tout récemment parus, dont un excellent dossier de L'Obs, « Poésie la nouvelle vague », signé Amandine Schmitt – La poésie reviendrait à la mode, à condition toutefois qu’elle ne l’eût été un jour ! Genre littéraire quelque peu oublié voire parfois relégué au second plan, il n’en demeure pas moins, que la poésie a toujours ses « défenseurs et ses adeptes » qui eux ne se soucient guère des effets de mode. 

12/04/2021, 12:17

ActuaLitté

Un été anglais : vertiges de la mémoire et de l'amour 

ROMAN FRANCOPHONE - Les cheminements de l'âme empruntent parfois des tracés tortueux. Et ceux qui suivent les émotions ne le sont pas moins. Ainsi en est-il des ruminations du quinquagénaire installé à l'avant-scène d'Un Été anglais, dès la séquence introductive du roman. Un malaise diffus s'empare peu à peu de cette personnalité encline au mutisme et à l'introspection. Une blessure ou une fêlure peut-être, qui n'aurait jamais été vraiment traitée – ou alors mal, à la va-vite, comme on se débarrasse d'une corvée.

12/04/2021, 11:46

ActuaLitté

Micro Zouzou contre les Maxi-Zinzins : Délire interdentaire !

BANDES DESSINEES - Difficile d'imaginer que le très sérieux Picsou Magazine a publié pendant quelques numéros une aventure aussi délirante, d'un point de vue narratif et graphique, que Micro Zouzou contre les Maxi-Zinzins de Matthias Aregui et Léon Maret ! Cette histoire de vieille dame qui rêve de rejoindre un club de milliardaires et reçoit l'aide providentielle de son dentiste fou amoureux qui envoie son neveu en exploration dans les gencives et les molaires de la vieille, a dû agir sur les jeunes lecteurs comme le LSD sur les G.I. au Vietnam. Une fois les portes de la perception ouvertes, plus rien n'a la même saveur...

09/04/2021, 11:06

ActuaLitté

Jean Hatzfeld, Là où tout se tait : les cris, le silence

RECIT - Lorsque j'ai eu tourné la dernière page de Dans le nu de la vie qui est le premier des trois ouvrages constitutifs du recueil intitulé Récits des marais rwandais écrits par Jean Hatzfeld, je m'étais promis de poursuivre ma lecture, mais plus tard, une fois digérée cette première incursion dans une page des plus sombres de l'humanité (qui, dans ces cas-là, ne mérite plus du tout de « h » majuscule !). Mais quand Là où tout se tait m'a récemment été offert suite à sa parution tout aussi récente, alors que le malaise ressenti précédemment est encore loin d'être totalement dissipé, cela a un peu « forcé la main » de mes lectures. Ce livre n'a en rien dissipé mon trouble. Bien au contraire.

07/04/2021, 19:27

ActuaLitté

L'univers sous mes pieds, la tête dans les étoiles. 

ESSAI - Le livre de Blandine Pluchet commence comme un film en accéléré : du Big Bang aux premiers atomes, des forces gravitationnelles aux étoiles, aux galaxies et aux trous noirs, des poussières d'étoiles aux planètes, astéroïdes et comètes, de l'espace intersidéral à la vie ! Un réveil assez époustouflant qui lui aura été soufflé par l'observation d'une nuit à la « belle étoile ».

07/04/2021, 17:29

ActuaLitté

Journée parfaite : prendre le temps d'être heureux 

ALBUM JEUNESSE - Une forêt, quelques arbres, un bosquet : le décor est posé. Aux animaux maintenant de l’habiter, au lapin de s’y mouvoir, d’interagir avec d’autres bêtes et vivre chaque moment intensément. Toutes les activités sont considérées avec une même importance et le jeu se hisse au niveau de la réflexion, du frisson, du repos ou de l’amour. Ce livre engage ainsi à profiter de chaque occupation et contrarie cette idée par trop répandue qu’il faut rentabiliser son temps : chaque instant, quel qu’il soit, passe et il est important de le goûter. Journée parfaite nous montre avec délicatesse que le temps s’écoule doucement à travers la simplicité des tâches qui permettent de l’apprécier.

06/04/2021, 18:43

ActuaLitté

L'Odeur de la pluie : grandir trop vite, franchir les frontières 

YOUNG ADULT - L’Odeur de la pluie est un roman qui ose, un roman qui expose la teinte parfois sombre des événements qui poussent un adolescent à grandir trop vite. Dans son premier livre, Gwendoline Vervel va plus loin dans le roman d’apprentissage. Plus que la transformation du corps, l’auteure n’a pas peur d’aborder des sujets difficiles tels que le harcèlement, les agressions sexuelles et le viol. 

06/04/2021, 15:05

ActuaLitté

Dante est mort ! Vive Durante degli Alighieri !

HISTOIRE - Il y a 700 ans disparaissait un génie. Il y a 700 ans, Dante nous quittait et nous ne nous en sommes toujours pas remis. Des monuments, des films, des partitions musicales, des jeux vidéo, son profil sur la pièce italienne de 2€ et depuis le 25 mars 2020, une journée officielle de commémoration approuvée par le Conseil des ministres italien. Et tout cela majoritairement grâce à une œuvre, la Divine Comédie. 700 ans plus tard, un autre livre fait date, celui d’Alessandro Barbero, spécialiste d’histoire médiévale, publié chez Flammarion et traduit de l’italien par Sophie Royère. Son titre ? Dante

05/04/2021, 11:31

ActuaLitté

La toile implacable de La Femme de l'ombre 

POLAR GLACIAIRE - Fin 1940 : cela fait déjà plusieurs mois que, après une attaque fulgurante, les armées allemandes ont envahi le Danemark. Ce soir-là, Osvaldur, un étudiant en médecine islandais inscrit en faculté à Copenhague, rentre chez lui, inquiet : il a appris que la Gestapo a arrêté Christian, un étudiant qui, comme lui, s'est engagé dans la lutte de l'ombre contre l'envahisseur.

01/04/2021, 16:24

ActuaLitté

Les désastreuses conséquences de la chute d’une goutte de pluie

ALBUM JEUNESSE - Combien de temps dure la chute d’une goutte de pluie ? Le temps de présenter les différents protagonistes d’un drame à venir.  Chaque nouveau livre d’Adrien Parlange est une merveille. On ne sait jamais où l’auteur va nous emmener, quelle astuce matérielle, graphique ou narrative il va inventer pour nous raconter une histoire sensible et poétique. D’une incroyable constance, il se renouvelle d’album en album en sachant toujours toucher juste, trouver un moyen original pour exprimer une forme de tendresse. Les désastreuses conséquences de la chute d’une goutte de pluie, au contraire de ce que voudrait faire croire son titre, ne déroge pas à la douceur de ses prédécesseurs. 

31/03/2021, 16:25

ActuaLitté

Frère d’âme : le chant tragique du conte guerrier

ROMAN FRANCOPHONE - C’est la voix du tirailleur sénégalais Alfa Ndiaye qui se fait entendre, à la manière d’un griot, dès l’ouverture de Frère d'âme publié lors de cette rentrée littéraire 2018 par David Diop. Une voix de conteur africain, aux formules répétitives, presque incantatrices, souvent poétiques. Un récit qui s’enracine dans l’expérience traumatisante de l’agonie et de la mort au front, près des tranchées de Mademba Diop, ce tout jeune homme qui était plus qu’un frère pour Alfa Ndiaye. [MAJ 31/03/2021 : Frère d'âme, par ailleurs multi récompensé depuis sa parution, est en lice pour l'International Booker Prize 2021.]

31/03/2021, 11:30

ActuaLitté

Sénégal : le chant des souvenirs épars 

ALBUM JEUNESSE - L’évocation d’un souvenir de jeunesse est l’occasion d’autres réminiscences par association d’idées, de matières ou de couleurs. Celles-ci tournent autour du mystère d’un chant, entonné par une figure maternelle dont la cause des larmes qui s’écoulent sur les joues demeure inconnue.

30/03/2021, 17:27

ActuaLitté

Jefferson, hérisson détective : le miroir de la fable

ROMAN JEUNESSE - Roman jeunesse ou fable sur le vivre-ensemble, Jefferson fait rêver et penser. L'on voyage avec ces animaux rigolos, à plumes, à poils, à cornes, dans l'inhospitalière contrée humaine. Mais attention au miroir. C'est celui qui le dit qui y est ! Et le voyage se poursuit en soi-même.

[ MAJ 30/30/2021 : Cette chronique a initialement été publiée en avril 2018. Ce jour, Jean-Claude Mourlevat est lauréat du Prix Astrid Lindgren 2021, connu comme le « Prix Nobel de la littérature jeunesse ». Le jury a tenu à souligner combien « Jean-Claude Mourlevat revisite brillamment la tradition du conte, abordant les sujets les plus beaux comme les plus difficiles. Ses récits abolissent le temps et l'espace et évoquent dans une prose onirique et efficace des questions éternelles comme le désir et l'amour, la vulnérabilité et la guerre. L'œuvre toujours surprenante de Mourlevat ancre la trame antique de l'épopée dans une réalité contemporaine ». ]

30/03/2021, 15:14

ActuaLitté

Leonard Cohen, Sisyphe à la guitare

BANDES DESSINEES - Suzanne, Marianne, Jean Yanne… cherchez l’intrus. En effet, le troisième n’a jamais été un succès musical de Leonard Cohen. Pas certain que les deux hommes n’auraient pas trouvé une voix (une voie ?) pour s’entendre. Pour autant, Philippe Girard a décidé de consacrer une bande dessinée au chanteur canadien, mort en novembre 2016. Leonard Cohen. Sur un fil, nous raconte la musique, la poésie, les drogues, les femmes… et la dépression chronique. Mais le talent avant tout.

30/03/2021, 10:49

ActuaLitté

Géomimétisme : emprunter à la terre ses propres solutions 

ÉCOLOGIE - Encore un ouvrage qui surferait sur l'énorme vague (bien sûr actuellement un peu masquée par l'omniprésent coronavirus) des craintes suscitées par les changements climatiques, vont penser certains ! Mais accrocher son petit wagon à un train en marche n'est pas porter la responsabilité de ces changements qui commencent à rider la surface auparavant bien lisse de notre tranquillité aveugle.

30/03/2021, 10:23

ActuaLitté

Avec Clémentine Mélois, le roman-photo détourne la banalité du monde

Ils sont médecins, hommes d'affaires, jet-setters, femmes fatales, ils vivent dans des décors kitchissimes et des plages ensoleillées, ils manipulent le revolver, le whisky ou le téléphone avec autant d'aisance que James Bond en personne, ils sont affublés de chevelures dont aurait rêvé Michèle Torr, ont la dégaine de Demis Roussos ou d'André Torrent, mais leur conversation porte sur l'art contemporain, les rapports ambigus qu'entretiennent les mots et les choses qu'ils désignent ou la façon de transmettre un héritage colossal à un inconnu sur un autre continent. Les Six fonctions du langage est un roman-photo pas comme les autres, signé Clémentine Mélois, sous le titre. Un livre décalé, drôle, joliment bien ficelé.

29/03/2021, 16:46

ActuaLitté

Love is war : le premier qui tombe amoureux perd la guerre psychologique

MANGA - Kaguya Shinomiya, belle, distinguée, riche à milliards. Miyuki Shirogane, président du BDE, meilleur élève du lycée. Tout le monde dit qu’ils iraient bien ensemble, mais leur fierté leur interdit de se confesser. Ce serait tellement mieux de voir l’autre se prosterner à ses pieds… Qui cédera le premier ? La guerre psychologico-romantique des deux génies est lancée !

29/03/2021, 16:24

ActuaLitté

Une histoire bien secouée : Fourmis, ouste! 

EVEIL - TOUT-CARTON - La narratrice voudrait bien raconter l’histoire d’une jolie princesse et d’un chevalier courageux, mais des fourmis viennent sans cesse perturber l’histoire. Pour l’aider à se débarrasser de ces fichus insectes et connaître la suite du récit, il vous faudra secouer le livre, le pencher ou encore souffler sur les pages pour les faire déguerpir.

26/03/2021, 15:14

ActuaLitté

Le Dit du Mistral : quand se mêlent le temps et les légendes 

ROMAN FRANCOPHONE - Entre Cavaillon et Manosque, entre Apt et Pertuis : les Alpes ? Non. La Provence ? Mieux que ça ! Le Lubéron !!! Un massif de calcaires où poussent les pins et les légendes. À quelques encablures au sud du Ventoux. Exposé aux accents conjugués du Mistral et du Soleil ! Et soumis à des orages violents qui finissent toujours par gonfler monstrueusement les maigres ruisseaux qui n'en pouvaient plus de la sécheresse et débordent instantanément de leur lit quand les flots rageurs viennent s'accumuler au fond des thalwegs, semant des désordres souvent très sérieux : inondations ou terrains emportés.

25/03/2021, 10:00

ActuaLitté

Quand Fragonard illustrait galamment les Contes licencieux de Jean de La Fontaine

Nous fêtons cette année le 400e anniversaire de la naissance du plus fabuleux fabuliste français. Mais il fut aussi un auteur plus licencieux, dont les Contes, parus en 1665, sont un parfait reflet. Licencieux et immoraux, ils furent longtemps interdits, ayant entre autres la fâcheuse habitude de remettre en cause le clergé.

24/03/2021, 16:36

ActuaLitté

Secrets barbares, huis-clos toxique dans l’Australie rurale.

ROMAN ETRANGER -  En 1898, deux frères et une sœur sont assassinés sauvagement au fin fond du Queensland, en Australie. Le ou les coupables ne seront jamais retrouvés. A partir de ce fait divers, Rodney Hall livre un roman asphyxiant qui se lit en apnée.

23/03/2021, 10:27

ActuaLitté

Les Enfants de la Clarée : le passage des migrants  

REPORTAGE - L'histoire (vraie!) commence à la fin de l'automne 2017. Raphaël Krafft est arrivé dans le Briançonnais avec un reportage en tête : à la suite de publications dans des organes de presse, il semblerait que, face à des difficultés de plus en plus grandes pour passer la frontière italo-française entre Ventimiglia et Menton, de nouvelles voies migratoires seraient devenues plus régulières et plus fréquentées, beaucoup plus haut dans la région PACA, quelque part entre Bardonecchia et Névache.

23/03/2021, 10:27

ActuaLitté

Avant de m'endormir, J'aimerais...

ALBUM JEUNESSE - Avant d’éteindre la lumière, un petit garçon en pyjama se met à rêver de choses merveilleuses qu’il aimerait faire ou des métamorphoses qu’il souhaiterait vivre.

23/03/2021, 10:21

ActuaLitté

Factomule : élémentaire, mon cher agent ! 

BANDES DESSINEES - Tête de mule s’est dégoté un job de factotum du président, à entendre par homme à tout faire de l’Élysée. Ses compétences lui font gagner la sympathie et la confiance du chef du gouvernement, pourtant jugé méfiant, au point que celui-ci envisage de lui confier la fameuse valise qui ne le quitte jamais et qu’il n’a jamais laissé porter par personne d’autre que lui. Mais l’agent d’entretien, heureux de cette mission à venir, se trouve dans de beaux draps lorsqu’un individu lui vole son identité, son appartement, ses amis et son travail.

22/03/2021, 13:42

ActuaLitté

Skilled Fast : les humains augmentés remis en question par un tueur en série

MANGA - Fin du 21e siècle. Les implants destinés à augmenter les capacités humaines par des talents artificiels spécifiques sont devenus monnaie courante, voire même exigés par certaines professions. Roman Kirkgaard, détective privé, propose à la police de collaborer à l’enquête du tueur en série Noskill, qui kidnappe des citoyens pour les enfermer dans un hangar et voir qui saura survivre par lui-même. Que cache le passé de Roman ? Qui a raison, qui peut vraiment dire qu’il est du côté de la morale ?

22/03/2021, 11:26

ActuaLitté

La république des faibles : Lyon, dans les soubresauts de l'affaire Dreyfus

POLAR - Lyon, le 1er Janvier 1898. Dans cette période troublée, hantée par la mémoire de la défaite de 1870 et par l’affaire Dreyfus, le corps supplicié d’un enfant est retrouvé dans le quartier de la Croix-Rousse. La Police lyonnaise se charge de l’enquête, mais l'affaire prend une tournure plus politique lorsqu’un des policiers, étoile montante des ligues antisémites lyonnaises est à son tour assassiné. La république des faibles, premier roman de Gwenaël Bulteau, est en lice pour le prix Landerneau Polar 2021. 

[MAJ 18 Mars : La République des faibles a remporté le Prix Landerneau Polar 2021.]

18/03/2021, 18:27

ActuaLitté

Hiver d'Ali Smith : la chaleur de l'Inconnue 

ROMAN ETRANGER - Après Automne, Ali Smith revient avec le deuxième volet de son quatuor de romans consacré aux saisons. Hiver est un récit hors du commun, un de ces romans dans lesquels il faut se plonger sans rien en savoir, faire fi de la quatrième de couverture, et accepter de se plier à de nouvelles règles ou plutôt à leur absence. Hiver est une exploration de l’humain, une chute vertigineuse dans la psyché des personnages de papier d’Ali Smith. 

17/03/2021, 18:58

ActuaLitté

Chronique d’un amour : Il n’y a pas d’amour heureux, vraiment ? 

ROMAN FRANCAIS - L’art se lierait-il mal au bonheur? C’est la question que pose Julien Tribotté dans le court et lumineux Chronique d’un amour, paru en janvier aux éditions Anne Carrière. Sous la forme d’un journal, rédigé entre Baltimore et la France, cette première œuvre est le récit d’un amour heureux, ce qui est assez rare en littérature pour être signalé. 

17/03/2021, 18:54

ActuaLitté

Notre cabane : la rejoindre au coeur de la nature 

ALBUM JEUNESSE - Chaque jour durant cet été, trois amis se réunissent et parcourent la campagne pour atteindre la cabane secrète qu’ils améliorent de jour en jour. Mais cet après-midi, une tempête se lève et la traversée des paysages ne se fera pas sans mal. Marie Dorléans nous convie dans Notre cabane à une promenade sensorielle fascinante, dont la tendresse et la richesse plastique convoquent nos souvenirs de jeunesse autant que de simples ballades champêtres moins lointaines.

17/03/2021, 18:51

ActuaLitté

Les somnambules : 25 ans plus tard, l'emprise, encore

POLAR - Tout commence par trois incidents. Massimo, le riche entrepreneur, a un accident de voiture, Dario, l'homme politique de premier plan, voit un pigeon mort atterrir sur la table de son anniversaire, et Flora, la fille de Gabriele, le médecin, est enlevée. Le nouveau roman de Gilda Piersanti , Les somnambules, est en lice pour le prix Landerneau Polar 2021. 

17/03/2021, 17:15

ActuaLitté

Le Don de Rachel : au-delà des faits, le mystère

Au milieu du 19e siècle, à Paris, la jeune Rachel démontre un talent unique pour percevoir le présent, le passé et le futur des gens qu'elle rencontre. Capable de réciter avec dix ans d'avance un poème que Victor Hugo n'a pas encore écrit, elle se retrouve montrée en spectacle comme une bête de foire. Mais si sa clairvoyance pour le passé et le présent amusent beaucoup, personne n'ose imaginer que ce qu'elle entrevoit du futur se concrétisera un jour... jusqu'à ce que la jeune fille disparaisse mystérieusement. Un siècle et demi plus tard, à Copenhague, Liv, une jeune chorégraphe, s'inspire de la vie de la voyante pour son nouveau spectacle. Les créations peuvent-elles se répondre à travers l'espace et le temps ? 

16/03/2021, 13:02

ActuaLitté

Le Gibier de Nicolas Lebel : au coeur de la chasse à courre

POLAR - La journée commence bien mal pour le commissaire Paul Starski : son chien se meurt, sa femme le quitte, et il est appelé pour enquêter sur le suicide d'un policier lié au meurtre d'un homme d'affaires sud-africain. Le Gibier de Nicolas Lebel est en lice pour le prix Landerneau Polar 2021. 

16/03/2021, 09:55

ActuaLitté

Hubert Védrine, cartographies diplomatiques 

Dans Et après ?, ouvrage publié l’an dernier au titre singulièrement évocateur, Hubert Védrine, a tiré les leçons d’un passé pas si lointain, qui congédie habilement toutes les prospectives incertaines lorsqu’il s’agit d’établir une relation probante entre la réalité la plus cynique et la vision d’un monde révolu, susceptible cependant de nous induire en erreur, au moment de formuler la bonne analyse, celle qui ne se veut ni « angélique », ni « ténébreuse », mais qualifiant plutôt une conduite à tenir, ou à réinventer.

15/03/2021, 11:24

ActuaLitté

Histoire du fils : les contours d'une géographie humaine 

ROMAN FRANCAIS - Des destins brisés avant que d'éclore. Des volontés farouches. Des esprits libres et volontaires.  C'est un long siècle d'histoires familiales que Marie-Hélène Lafon nous propose de découvrir dans cette Histoire du fils qui, depuis les hautes vallées du Cantal jusqu'aux Amériques, traverse la géographie et l'histoire au gré des vies de ces hommes et de ces femmes qui en constituent le corps vivant.

11/03/2021, 18:51

ActuaLitté

L’Avantage de Thomas André : du tennis certes, mais pas que…

L’Avantage est un roman qui parle de tennis. Vrai ou faux ? Sûrement vrai, mais il n’y a pas que du tennis dans ce roman. Situé dans une localité de bord de mer au sud de la France, dans un présent imprécisé – il pourrait s'agir de 2005 ou 2010, suggère l’auteur – L'Avantage est le récit de ce qui arrive à Marius, un jeune de seize, peut-être dix-sept ans, hébergé durant l’été par une famille qui a l’air plutôt bourgeoise... 

10/03/2021, 17:51

ActuaLitté

La Chair de sa chair de Claire Favan : au bout de l'amour 

POLAR - Tout commence par une scène conjugale violente en présence d'un enfant, Peter, qui défend sa mère, Moira, des coups de poings et de pieds de son père. La Chair de sa chair, de Claire Favan, est en lice pour le prix Landerneau Polar 2021. 

 

10/03/2021, 17:37

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

Le temps des balcons, Valérie Layraud 

Le temps des balcons raconte autant les angoisses de Sandrine, jeune femme célibataire que les rêves de Quentin, ce petit garçon mal aimé ou encore la mélancolie de Jean Julien, cet homme esseulé au travers d’un chassé-croisé dans une résidence pendant le confinement de 2020. Chacun de ces personnages se débat avec les sept péchés dits « capitaux ». Seul le chat, énigmatique et incontournable, semble détenir les clés de cet enfer. 

12/04/2021, 12:15

ActuaLitté

Le Poisson-perroquet, Florence De Noidan 

Jean, ingénieur dans le développement des nouvelles énergies, plus particulièrement la production électrique, lors d’un voyage il découvre un monde où la notion de genre n’existe pas. Un pays où les garçons peuvent devenir des filles, les filles devenir des garçons. Un monde où, il n’y a pas de différence. 

12/04/2021, 12:15

ActuaLitté

George Sand Ma vie à Nohant : le domaine de tous les possibles

BONNES FEUILLES - La liberté et les frasques de George Sand sont fameuses : ses liaisons hors mariage, son rejet de la bienséance hypocrite, son apparence masculine, son retentissant et passionné combat en faveur de l’émancipation et des droits de la femme…

12/04/2021, 12:04

ActuaLitté

Anniversaire de Baudelaire : 200 ans, une poésie toujours sulfureuse

Le 9 avril 1821, naissait l’une des plus grandes figures de la poésie française. Poète maudit, inventeur de la modernité, artiste cynique, syphilitique dandy… Baudelaire est toujours auréolé d’une lumière sombre. Sa figure vénéneuse fascine et ses mots résonnent encore aujourd’hui dans la bouche de nombreux artistes. Nous vous proposons un bref retour sur cet héritage.

09/04/2021, 15:45

ActuaLitté

400 ans après sa naissance, La Fontaine plus vivant que jamais 

Le 8 avril 2021 a marqué le lancement du 400e anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine dans sa ville natale, Château-Thierry. Le maire de Château-Thierry, Sébastien Eugène, déclare que ces commémorations sont l'occasion « de mieux connaître la personnalité et l’œuvre de Jean de La Fontaine ». 

09/04/2021, 12:20

ActuaLitté

Tatiana de Rosnay, Célestine du Bac : une amitié bouleversante 

BONNES FEUILLES - Lui, dix-huit ans, elle, sans âge. Un conte moderne et tendre qui flirte avec le fantastique, habité par des personnages forts que tout sépare. Avec Célestine du Bac, Tatiana de Rosnay donne d’un coup de baguette magique une voix à ceux qui n’en ont pas, dans la droite lignée de La Vie devant soi de Romain Gary.

09/04/2021, 10:20

ActuaLitté

Les Apprentis Samouraïs sont de retour ! 

BONNES FEUILLES - Sakura la kendoka, Léon le judoka et Logan le karateka sont invités par le célèbre Maître Saburo à un stage d'arts martiaux dans son dojo. Ces trois jeunes champions d'arts martiaux se retrouvent plongés dans le Japon médiéval sur la piste des derniers samouraïs du clan Minamoto.

08/04/2021, 16:08

ActuaLitté

Explorer Paris avec la famille Oukilé

BONNES FEUILLES - Dans ce nouvel album-jeu inédit, la famille Oukilé voyage à Paris. Monsieur et madame Oukilé, leurs enfants Flore et Nestor, et le petit chien Opié se baladent dans les rues de Paris. La ville est grande et les personnages se perdent souvent. C'est au lecteur de les retrouver… 

08/04/2021, 15:55

ActuaLitté

Le cerf-volant, un nouveau livre de Laetitia Colombani en juin prochain

Les éditions Grasset annoncent la parution d'un nouveau roman de Laetitia Colombani en juin prochain. L'autrice de La Tresse publiera Le cerf-volant, récit d'une rencontre entre trois générations de femmes, où solidarité, sororité et esprit de résistance se mêlent joyeusement...

08/04/2021, 15:28

ActuaLitté

Mort d'Antoine Martin, écrivain “tout d'élégance et d'humour”

Antoine Martin était né en 1955. Romancier, nouvelliste, traducteur d’espagnol, de catalan et d’italien « aucun code de langue latine ne pouvait lui résister. Aucun sud », indique son éditrice. Il avait adopté un style brillant et un humour sans faille à la recherche d’une littérature qui ne se prend pas au sérieux. Son éditeur, Au Diable Vauvert, lui rend hommage, alors que l'auteur est décédé d'une longue maladie.

08/04/2021, 08:57

ActuaLitté

L'Espionne de Marie-Aude Murail : des secrets dans les cases 

BONNES FEUILLES - Shhhhhhhhht ! C'est tout de même curieux... Mais où était donc passée l'espionne ??? Au fait, la reconnaissez-vous ? C'est sous l'irrésistible trait d'Eglantine Ceulemans que Romarine, l'héroïne de Marie-Aude Murail, fait son entrée chez BD Kids. 

 

07/04/2021, 15:48

ActuaLitté

Les Collectionneurs d'images : Féroe, la traversée des îles

BONNES FEUILLES - Djalli mourut le premier d’une méningite, Ingimar fut emporté au fond de l’eau par un filet de pêche, on retrouva le corps de Staffan dans la commune libre de Christiania à Copenhague, Fríðrikur fut lâchement assassiné, Olaf mourut d’une maladie interdite et Kári fit leur éloge funèbre. Les Collectionneurs d'images de Jóanes Nielsen les suit durant plus de quarante années, offrant à la littérature nordique un chef-d’oeuvre de vie, de rires et de larmes .

07/04/2021, 15:14

ActuaLitté

Le dessinateur et scénariste Michel Koeniguer est mort

Créateur de la trilogie Bushido, Michel Koeniguer s’était peu à peu spécialisé dans le domaine des séries de guerres, illustrant avec brio les conflits irakien et vietnamien. Il est mort ce 6 avril 2021 d’un arrêt cardiaque à 49 ans.

 

07/04/2021, 12:34

ActuaLitté

Cinq femmes, trois générations, une grande histoire d'amour.

BONNES FEUILLES - De l'Inde aux États-Unis, les destins entremêlés de femmes incroyables. Tara et Sonia ont respectivement 17 et 15 ans lorsque leurs parents décident de quitter l’Angleterre pour s’installer aux États-Unis au début des années 70. D’origine bengali, elles vont devoir apprendre à mêler les traditions familiales avec leur nouvelle vie américaine.

07/04/2021, 09:24

ActuaLitté

Artiste hongroise engagée, Krisztina Tóth, en résidence à Cognac

Krisztina Tóth, autrice hongroise réputée, sera présente à Cognac du 16 octobre au 22 novembre 2021 dans le cadre de la résidence d’écriture Jean Monnet. Autrice renommée et engagée, elle a récemment fait l’objet de pressions de la part du gouvernement Orbán. 

06/04/2021, 18:22

ActuaLitté

Des graffs dans la nuit : au fond des grottes, l'éblouissement de l'énigme 

RECIT FRANCOPHONE - Depuis l’enfance où son père instituteur l’amenait récolter des fragments de poterie, des silex ou des dents humaines dans les grottes ou au pied des dolmens de l’Ardèche, Jean-Jacques Salgon, écrivain et scientifique de formation, passionné d’art, a gardé un goût prononcé pour la préhistoire. En 2004, il a eu la chance de visiter la grotte Chauvet et, plus récemment, celle moins connue de Baume Latrone, dans le Gard...

06/04/2021, 14:31

ActuaLitté

Mini cache-cache Petit Ours Brun : Où êtes-vous, petites fraises ? 

Une nouvelle collection de livres à volets en feutrine colorée pour les tout-petits. Où se cachent les fraises, le hérisson et le soleil ? Six objets du jardin sont à retrouver derrière des volets, pour le plaisir et l’émerveillement des tout-petits. 

06/04/2021, 10:33

ActuaLitté

Décès de Jeanne Hyvrard, juriste, autrice et féministe

Autrice d’une vingtaine d’ouvrages, Jeanne Hyvrard était née à Paris en 1945. Économiste de formation et de profession, elle aura, durant une quarantaine d’années, multiplié les œuvres littéraires originales : romans, théories-fictions, récits, essais, poèmes, chansons de geste et même un livret d’opéra.

05/04/2021, 11:50

ActuaLitté

Les Ensablés - Le grand coucher, de Guy Dupré (1981)

Guy Dupré (1925-2018) ne fut un écrivain ni prolixe ni facile. Son œuvre littéraire ne comporte que trois ouvrages, si l’on met de côté des chroniques diverses : Les Fiancées sont Froides (paru en 1953 et salué par Gracq et par Breton), Le Grand Coucher (1981) et Les Mamantes (1986). par Henri-Jean Coudy

04/04/2021, 09:08

ActuaLitté

Jésus comme un roman : Marie-Aude Murail sur les traces du Christ

« Tu peux croire en Dieu, ou pas. Tu peux croire en ce Dieu-ci plutôt qu’en ce Dieu-là. Ce que cet homme, ce Jésus a dit, ce qu’il a vécu il y a plus de 2000 ans, n’est pas pour moi une question de foi, mais une question d’actualité. Réfléchir sur son message peut infléchir notre vie et bousculer notre façon d’aimer », assure Marie-Aude Murail.

02/04/2021, 16:13

ActuaLitté

Frère Wulf de Joseph Delaney : découvrez le spin-off de L'Épouvanteur

BONNES FEUILLES – Voici un roman qui signe le retour très attendu de Tom Ward et la naissance d'un nouvel épouvanteur ! Joseph Delaney entame un spin-off de la saga culte, avec le retour de personnages incontournables, Tom Ward et Alice, et l’arrivée de nouveaux, Frère Wulf et William Johnson. Le tout ouvrant des portes sur un nouveau monde, les Enfers, où règne une puissante antagoniste, Circé, déesse tout aussi terrifiante que fascinante. 

 

 

02/04/2021, 16:11

ActuaLitté

Les enquêtes du Docteur Énigmus : La malédiction des 12 portes

Intrigués par le testament du grand-oncle d'Énigmus, l'inspecteur et sa fidèle acolyte, Tatiana, se retrouvent projetés à travers onze univers merveilleux... ou terrifiants ! Ce n'est qu'en répondant aux énigmes qui leur sont posées qu'ils pourront se sortir de ces mondes étranges et déroutants. Ce livre d'énigmes régalera les 8-12 ans avides de mystères et d'enquêtes à résoudre. 

01/04/2021, 15:10

ActuaLitté

Énigmes à tous les étages 8 : arts, arnaques et micmacs

Le huitième volume de la collection, 12 énigmes originales à résoudre, avec pour chacune un domaine artistique différent, des personnages loufoques, des situations farfelues. Cette fois, les énigmes se déroulent dans tous les milieux de l'art ! Un livre-jeu au concept unique sur le marché de l'édition jeunesse : de grandes doubles-pages à plier qui se transforment à chaque enquête pour le plaisir du lecteur qui s'improvise détective, cette fois-ci dans le monde déjanté des arts. 

01/04/2021, 15:10

ActuaLitté

Aller-double de Pef : libres roues sur les chemins d'enfance

BONNES FEUILLES - Bien sûr Motordu et sa belle lisse poire, bien sûr, le monstre poilu... Si Pef est connu de millions d'écoliers, on le connait moins devenu grand, trésor de délicatesse et d'humour. Sachez-le, Pef est né avec un guidon entre les mains. Et pour lui, un vélo n’est pas autre chose qu’un avion rivé au sol mais qui s’incline avec grâce dans les virages...

31/03/2021, 17:26

ActuaLitté

Un lieu de justice, au cœur du Tribunal de Grande Instance de Paris

BONNES FEUILLES - Avec son précédent livre Pontée, Jean-Paul Honoré nous avait embarqué dans l’univers d’un cargo porte-conteneurs ; avec Un lieu de justice, il explore cette fois un autre vaisseau géant, lieu de justice et d’humanité où rien n’échappe à l’intrus, au tamis quasi-archéologique de son écriture : le nouveau Tribunal de Grande Instance de Paris

31/03/2021, 16:36

ActuaLitté

Le guide de la fabrication : l'impression de livres, brochures et autres supports 

BONNES FEUILLES - Fruit de plus de trente-cinq ans de travail dans le secteur du livre et de l’imprimé, cet ouvrage s’adresse aux apprentis fabricants, aux graphistes, aux éditeurs et à tous les acteurs du monde de la communication et de la publicité. Chose amusante, c'est dans un livre que l'on apprend comment imprimer des livres : une forme de métatexte ?

30/03/2021, 13:01

ActuaLitté

La source : là où naissent les légendes 

BONNES FEUILLES - Tiltil et Yonas ont grandi à Rivebelle, un paisible village de pêcheurs au bord de l’Ardin. Rien ne trouble cette paix, pas même les récits inquiétants de ces voyageurs éméchés, le soir, au comptoir du Bateau Ivre, qui parlent avec chaleur de la cité d’Annandelle aux tours dressées vers le ciel, de la sombre forteresse de Toll-Ammon, autrefois gardée par les elfes, et des orques qui se terrent à l’ombre des montagnes. 

30/03/2021, 10:51

ActuaLitté

Pour le plaisir de tous les enfants, un nouveau concept de romans à gratter par Magnard 

BONNES FEUILLES - Les jumeaux Sethis et Mina : ces deux-là, quand ils ont une idée en tête, rien ne les arrête ! Ils ont des rêves plein la tête : malheureusement, leurs parents ont d’autres projets ! Entre deux papyrus, les jumeaux tombent sur une drôle d’invention qui pourrait changer leur destin…

29/03/2021, 15:42

ActuaLitté

Super détectives, un nouveau concept de roman jeunesse à gratter  

BONNES FEUILLES - Une sorcière piégée dans un corps d'araignée lance un SOS : une première mission de choc pour l'agence Adémar ! Adélaïde et Marius forment la super agence Ademar, spécialisée dans les cas d’extrême urgence ! Leur première cliente a du poil aux pattes et risque de leur donner du fil à retordre…

29/03/2021, 14:07

ActuaLitté

Fémini-Spunk : Fifi Brindacier, figure féministe et punk méconnue

BONNES FEUILLES – Fifi Brindacier, alias Pippi Långstrump, personnage créé par la romancière suédoise Astrid Lindgren en 1945, est un modèle révolutionnaire, punk et féministe, rappelle Christine Aventin dans un essai à paraitre le 1er avril prochain chez « Zones », aux éditions La Découverte. Un essai dynamique, qui dynamite, comme l'héroïne...

29/03/2021, 11:34

ActuaLitté

Mort de l'autrice jeunesse Beverly Cleary à 104 ans

Beverly Cleary, écrivaine américaine, est décédée le 25 mars 2021. Elle avait 104 ans. Enfant unique d’une mère institutrice et d’un père cultivateur, elle vécut à la ferme, près de Yarmhill, jusqu’à ses six ans, puis déménagea à Portland. Apprendre à lire lui sera une corvée. « J’avais la varicelle, la variole et l’amygdalite en première année et personne ne semblait penser que cela avait quoi que ce soit à voir avec mes problèmes de lecture. »

29/03/2021, 10:57

ActuaLitté

Larry McMurtry, Prix Pulitzer pour Lonesome Dove et traqueur de cow-boys 

Auteur du célèbre ouvrage Lonesome Dove (Ed. Gallmeister, trad. Richard Crevier, paru en deux tomes), Larry McMurtry est décédé d’une insuffisance cardiaque. Prix Pulitzer 1986 pour cet ouvrage, il laisse de nombreux romans, qui se déroulaient souvent au Texas. S’y déclinent les valeurs mythiques du territoire et de l’Ouest américain, que le romancier ne manquait toutefois pas d’écorner. Il avait aussi signé le scénario de Brokeback Mountain, avec l’Oscar du meilleur scénario en 2006.

27/03/2021, 18:38

ActuaLitté

Hommage à Gil Jouanard, l'inspiré du bord des routes

« Gil Jouanard, l'homme livre, le nomade casanier, s'en est allé, délicat et discret, ainsi qu’il était. » Écrivain français et créateur de nombreux événements autour du livre Gil Jouanard s’est éteint ce 25 mars à l’âge de 83 ans. Le poète et éditeur Éric Poindron lui rend aujourd'hui hommage dans un texte que nous publions ici dans son intégralité. 

 

26/03/2021, 13:18

ActuaLitté

Le parfum de l'exil, essence d'un passé familial 

BONNES FEUILLES - « Là où s’épanouit le jasmin se trouve la première clé ». Tel est le dernier message laissé à Taline par Nona, sa grand-mère, qui l’a élevée, guidée, accompagnée à chaque étape de sa vie. Celle qui lui a appris à reconnaître tout un univers subtil d’odeurs – chèvrefeuille, amande, goudron… – et à les associer pour créer de nouvelles fragrances. Maintenant que Nona est morte, Taline, terrassée par le chagrin, est seule à la tête de l’entreprise de parfums créée par sa grand-mère.

26/03/2021, 12:07

ActuaLitté

L’écrivain et poète Gil Jouanard est mort

Écrivain français et créateur de nombreux événements autour du livre, Gil Jouanard avait publié son premier ouvrage sur les conseils de René Char. Il s’est éteint ce 25 mars à l’âge de 83 ans.

26/03/2021, 11:41

ActuaLitté

La plus ancienne épopée au monde : Gilgamesh, un roman d'aventures

L’Épopée de Gilgamesh, écrite en caractères cunéiformes au troisième millénaire avant J.-C est considérée la première grande œuvre littéraire de l’humanité. Elle puise et alimente la source des mythes fondateurs de nos civilisations occidentales. Synchronique en publie une nouvelle édition de luxe entièrement versifiée, qui se lit comme un roman d’aventures.

 

25/03/2021, 14:41