#Roman francophone

Trencadis : Niki de Saint Phalle, mosaïque d'une funambule 

ROMAN FRANCOPHONE - Nom de code : Trencadis. Agent en opération : Caroline Deyns. Objectif de la mission : échafauder une anti-biographie de Niki de Saint Phalle. Protocole : infiltration, observation, interrogatoire des proches et retraitement des informations. « Agent Deyns, la femme sur la photo est votre cible. Ne vous fiez pas à l’apparente candeur de son visage, il s’agit au contraire d’un individu extrêmement difficile à identifier, à cerner, à manipuler. » Ce genre d’incipit, tout droit sorti d’un épisode de Mission Impossible, sied plutôt bien au projet de Caroline Deyns. Trencadis est en lice pour le Prix de l'Instant

Le 05/05/2021 à 11:51 par Auteur invité

0 Réactions | 198 Partages

Publié le :

05/05/2021 à 11:51

Auteur invité

198

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Quelle gageure en effet que de démêler le vrai du faux dans la biographie de Niki de Saint Phalle, tant son parcours fut animé par l’aventure, la modification, le point de bascule. Mondialement connue pour ses Nanas, « cette fille trop jolie dont la violence sifflait sous la peau » (p. 119) traverse la foule et le monde, se débat jusqu’au bout avec le schéma de l’être révolté, s’arme d’un 22 long rifle pour faire exploser ses toiles autant que les carcans sociaux. 

Structuré autour de témoins plus ou moins fictifs, le roman de Caroline Deyns se lit comme une chronique des phases alternées d’euphorie et de profonde dépression d’une artiste excessive. Derrière les épisodes marquants se dévoile la moelle osseuse d’une personnalité hors normes, hors cadre. Niki de Saint Phalle est un corps en fusion, une matière volcanique, fluide, vivace et en même temps pendue aux us et jugements portés sur elle. Si la mère a des obligations, si la femme a des obligations, que reste-t-il alors pour l’artiste ? Pour survivre à son époque, la plasticienne comprend vite une chose : le mouvement, c’est la vie, c’est l’amour, c’est l’abandon. Au désamour de soi, aux tiraillements familiaux et autres sacrifices impérieux succèdent l’énergie sauvage, l’exubérance, la passion débridée. 

Aussi, l’auteure franc-comtoise ne donne pas tant à voir le parcours de l’artiste qu’à rendre saillante la chair d’une héroïne romanesque. Elle s’affranchit du genre biographique car son postulat, elle s’en explique au micro de Mathias Énard (émission La Salle des machines, 15/11/2020, France Culture), consiste « à parler de [ses] propres préoccupations, celles qui motivent [son] écriture : le féminisme, la féminité, le vieillissement du corps, la difficulté pour une femme artiste à se faire une place dans un monde d’hommes ». Elle rebat les cartes. Elle se joue des styles, des points de vue et des formes littéraires pour plier, replier, déplier les pans d’une œuvre initiatrice, d’un appel d’air, d’une libération, d’un décloisonnement artistique au féminin. C’est malin sans être expérimental. C’est imagé sans être maniéré. Des instantanés couchés de-ci de-là, on ne s’émerveille pas. On y sent bien plutôt la gravité du moment, la tension du funambule sur sa corde. Quelle poésie pourtant. 

« Peler la pomme, concentrée comme une gymnaste en suspension, le regard rivé sur le ressort de peau rouge en balance au creux du poignet » (page 67). 

Quel plus vibrant hommage que ce parti-pris bariolé pour dessiner, recoller, dévoiler les parts d’ombre et de lumière de Niki de Saint Phalle, être aux écailles brutes et fragiles disparu en 2002.

Romain Vieillé

Librairie L'instant

Caroline Deyns a accepté de confier quelques mots à l'annonce de sa sélection : 

Cela peut paraitre surprenant, mais je ne connaissais de Niki de Saint Phalle, avant d’esquisser ce projet d’écriture, que ses Nanas. En aurait-il été autrement, aurait-elle été pour moi une figure marquante, tutélaire, familière, un modèle d’artiste et de femme admiré depuis toujours, je pense que j’aurais été trop intimidée, trop encombrée finalement, pour parvenir à lui consacrer un texte. Ce n’était donc pas le cas, et tant mieux, car j’ai aimé cette lente révélation du personnage au fur et à mesure de l’écriture, ce rapprochement graduel, ces petits pas exaltants qui ressemblent si fort aux premiers temps d’une amitié ou d’une histoire d’amour, lorsque notre curiosité est insatiable et que notre élan semble sans fin, lorsque nous voudrions tout entendre et comprendre de l’autre. 

Ma première vraie rencontre avec Niki de Saint Phalle a été à vrai dire incidente – une visite estivale au Mamac de Nice – et mon premier désir d’écriture procède de l’étonnement, de cet étonnement propre au surgissement : étonnement de découvrir sur un cliché de jeunesse noir et blanc la beauté de son visage et ce regard intense, un peu fou, qu’elle braque sur l’objectif ; étonnement devant les événements marquants de sa vie répertoriés, traumatiques pour la plupart ; étonnement, enfin, devant des œuvres que je connaissais pas mais que je pressentais douloureuses, à mille lieues de la gaieté bariolée des Nanas. C’est là que j’ai réalisé à quel point celles-ci avaient faussé ma représentation de l’artiste, et combien leurs couleurs et leur désinvolture étaient menteuses à leur façon. Une prise de conscience suffisante pour susciter mon envie d’en apprendre davantage sur cette face dissonante méconnue et d’enclencher la petite turbine de l’imagination. 

Pour autant, j’ai souhaité marquer le roman de ma relation première au personnage, à savoir l’utilisation de ses Nanas comme support d’activités graphiques lorsque j’étais enseignante du premier degré. C’est pour cette raison que le roman s’ouvre sur un dialogue d’enfants un peu déroutant au sein d’une classe de Maternelle : ce texte liminaire est le premier que j’ai écrit parce qu’il esquissait mon premier pas vers Niki. Quand bien même ma volonté de rester en retrait en tant qu’autrice, j’avais besoin de cette impulsion pour me souvenir et mettre en branle l’écriture. Malgré tout, ce premier chapitre va plus loin que le clin d’œil anecdotique puisqu’il m’a permis de mettre en abyme les thèmes propres au roman : les violences faites aux femmes, l’enfance innocente et malmenée, le contraste entre couleur et noirceur.  Mais surtout, il a induit la forme kaléidoscopique que prend le texte abouti.  

La structure d’un texte est très importante pour moi, elle précède même désormais l’écriture. Concernant Trencadis, il me semblait nécessaire d’échapper à la linéarité ennuyeuse d’une seule voix narrative déroulant l’histoire d’une vie. Ma volonté était d’écrire un roman et non une biographie, je tiens beaucoup à cette distinction. Bousculer la chronologie, proposer des éclats de vie dans le désordre aurait pu être une solution, mais j’avais déjà utilisé ce moyen dans mon précédent roman Perdu, le jour où nous n’avons pas dansé qui tourne autour de la danseuse Isadora Duncan. Multiplier les voix narratives en était une autre. Très vite m’est venue l’idée des interviews de personnages ayant de près ou de loin gravité autour d’elle. Ce que je voulais avec ces chapitres, c’est faire miroiter les différentes facettes de Niki, admirable pour certains, condamnable pour d’autres, amener des angles différents, des perceptions décalées, un regard diffracté. Mais c’était aussi saisir l’opportunité de créer des ruptures de tons. La vie de Niki de Saint Phalle est assez creusée d’épisodes noirs pour que l’on puisse courir le risque de s’enfoncer dans cette obscurité et dans le pathos. Ce à quoi je me refusais : par respect pour Niki et son envie de vivre et de rire, pour conserver le mouvement de ses oscillations entre dépression et exaltation, pour ménager enfin quelques espaces de respiration, pour le lecteur et moi-même. Mais ces chapitres sont aussi des aveux d’humilité. Car, qu’il en aille du personnage en littérature ou de la personne que vous aimez, il faudra accepter de n’en avoir jamais qu’une vision parcellaire. 

Ensuite, à côté de ces entretiens, il y a tous ces autres éclats, ces autres tesselles, dont l’idée m’est venue au fur et à mesure du projet. Les citations, par exemple, ont été choisies comme maillon narratif : raconter l’histoire de Niki de manière détournée, esquisser ce qui semble être des pas-de-côté mais qui n’en sont pas en vérité, tout en rendant hommage à des auteurs et des autrices que j’admire. Les dialogues, eux, ont été imaginés dans la même intention de continuité narrative, mais aussi pour faire écho au premier chapitre et donner cette résonnance contemporaine qui m’importait beaucoup. Quant aux calligrammes, ils m’ont été inspiré pour certains par les inventaires de tous ces objets hétéroclites qui saturent bon nombre d’œuvres de Niki. J’avais envie de cette matière-là aussi et de la transformer plastiquement à mon tour avec mes petits moyens d’écrivaine : en travaillant sur la forme du texte tout autant que sur les sonorités (la suite des termes a été travaillée pour son rythme et sa musique). Et puis les calligrammes m’ont donné envie de prolonger le jeu avec des expérimentations poétiques et typographiques, légitimés par mon sujet même : une plasticienne !  

Toutefois, la forme mosaïque ne vaut pas que pour elle-même : elle est bien sûr étroitement liée au fond, soit au morcellement intérieur d’une femme qui n’a cessé, toute sa vie et son œuvre durant, mue par une volonté spectaculaire, de se rassembler et de se recréer.  Pour anecdote, j’ai un temps (très court) mis en balance Trencadis et Be my Frankenstein (titre d’une de ses œuvres) parce que m’intéressait cette idée de segments de corps anciens à ravauder, recoudre entre eux, pour faire advenir la résurrection, la renaissance. Mais le rapiéçage suggéré me semblait trop empreint de morbidité. Il y manquait les couleurs, le scintillement, la lumière, qui caractérisent l’art étonnamment vivant de Niki. D’où le choix final de Trencadis : il suggérait davantage, en effet, le rôle primordial de l’art dans sa constante réinvention d’elle-même. En outre, ce titre m’est apparu d’autant plus signifiant qu’il me semble retrouver cette technique de mosaïque dans l’ensemble de son œuvre, qu’il en aille des agglomérats d’objets qui composent ses tableaux-tirs ou ses Mariées, ou même ses premiers collages sur plâtre, de la parcellisation du corps-patchwork des Nanas, des éclats miroitants du Jardin des Tarots.  

Enfin, si l’on m’interroge sur le choix de ce personnage plutôt qu’un autre, je dirais que les événements qui ont marqué son existence m’offraient une perspective féministe et un prétexte à explorer différemment les thèmes qui motivent mon écriture depuis ses débuts : l’enfance douloureuse, le désamour maternel, l’avortement, la création empêchée et/ou salvatrice... Bien sûr, le roman se construit autour de l’être et l’artiste que fut Niki de Saint Phalle, mais il la déborde aussi volontairement en interrogeant la place et le combat des femmes en général dans l’art comme dans la société. D’où les échappées du texte qui, tout en respectant la trame chronologique et la véracité des faits biographiques, donnent également voix à d’autres femmes, souvent contemporaines, parfois anonymes, dont l’histoire poursuit celle de Niki ou lui font écho. L’important ici était de chercher à faire résonner le singulier d’un destin en chacun et chacune d’entre nous, et d’élargir ses rébellions aux nôtres.

Caroline Deyns - Trencadis - Quidam éditeur - 9782374911588 - 22 €

 

ActuaLitté est partenaire du #Prixdelinstant. Lecteurs, vous avez désormais jusqu'au 3 juin 2021 à minuit pour élire, parmi les cinq sélectionnés, le titre de votre choix, via ce lien.

 
 
 
 
 
 

 

Trencadis

Caroline Deyns

Paru le 20/08/2020

364 pages

Quidam Editeur

22,00 €

Commenter cet article

 

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Dominique Sampiero reconvertit l'espace intime de la dissidence 

« Ce qui est trop clair en poésie relève d’un défaut technique. » D’emblée que faut-il entendre ou comprendre par cette apostrophe singulière presque vindicative, lancée volontairement sur la page par l’éminent critique Alain Borer dans sa préface vertigineuse du dernier recueil de Dominique Sampiero ?

30/01/2023, 18:02

ActuaLitté

“Je préfèrerais ne pas…”

Lucie est analyste financière pour une grande entreprise d’énergie. Elle doit analyser le marché fluctuant pour aider les traders à prendre de bonnes décisions. 

30/01/2023, 12:41

ActuaLitté

La Renaissance du sexe, tout une histoire

Sandro Guzzi-Heeb, professeur d’histoire moderne à l’université de Lausanne, vient de sortir une riche étude aux éditions du CNRS, Sexe, impôt et parenté. Une histoire sociale à l’époque moderne. 1450-1850.

30/01/2023, 10:37

ActuaLitté

Écrire la violence : exorciser ou aiguiser la souffrance ?

Le dernier livre de Chantal Chawaf, et l’un de ses plus remarquables, comprend trois récits précédés d’un préambule. Les premiers mots, intitulés « Préambule à la séduction », et écrits à la première personne, affrontent la question épineuse, mais essentielle des relations entre la violence et le langage. Écrire la violence exorcise-t-il ou aiguise-t-il la souffrance ? 

27/01/2023, 15:52

ActuaLitté

Bienvenue à Blackheath, pour la course au libre arbitre

Bienvenue à Blackheath, un immense manoir dans la campagne anglaise. Loin de tout, ce lieu a vu les décennies se succéder et sa splendeur s’est elle-même effritée : mais aujourd’hui, le manoir s’anime à travers une grande fête qui rassemble une vingtaine d’invités.

27/01/2023, 12:20

ActuaLitté

La vallée des fleurs, un “je” collectif

Ces derniers jours passés à Nouk, la capitale du Groenland, sont difficiles pour Elle.

27/01/2023, 11:57

ActuaLitté

SPA, inquiétante étrangeté

Erik Svetoft est un auteur suédois qui publie ici son premier album d’envergure (et son premier album traduit en France, par Florence Sisask), œuvre qui ne laisse pas indifférent. Essai graphique tout autant qu’expérimentation sur le récit, où quand une atmosphère visuelle, plastique autant qu’iconique, subjugue le regard et nous entraîne dans des limbes infernaux.  

24/01/2023, 18:16

ActuaLitté

Furies : « l'autopsie du temps »

C’est son père qui avait souhaité lui donner le prénom de Bérénice en hommage à Racine !

24/01/2023, 17:00

ActuaLitté

Le soleil des autres, la cruauté de l'immobilisme

Voici un texte extrêmement marquant, à propos d’une relation toxique entre une mère et son fils, thème difficile traité avec une vraie puissance littéraire. Le nouveau roman de Pierre Perrin ressemble à un roman de formation qui raconte deux émancipations : l’une, impossible et ratée, celle de la mère, et l’autre, contrainte et difficile, celle du fils, comme deux chemins vers une liberté jamais tout à fait atteinte.

23/01/2023, 10:32

ActuaLitté

Adieu Eri : filmer pour transcender le réel  

Tatsuki Fujimoto est de retour. Avec un troublant one-shot comme filmé au smartphone, l’auteur de Chainsaw Man questionne le prisme que la vidéo peut appliquer à la réalité. Une sensation de malaise nous envahit au fil des pages qui capturent avec beauté la banalité du quotidien. La mystérieuse et séduisante vous fera questionner la limite entre fiction et réalité.

21/01/2023, 09:40

ActuaLitté

Discipline, le grand retour de Dash Shaw

En 1869, Charles Cox et sa sœur Fanny font partie d’une communauté quakers dans l’Indiana alors que la guerre de Sécession fait rage. Malgré les interdictions de ses proches et de la doctrine qui bannit toute forme de violence, le jeune garçon s’engage dans le conflit. L’échange épistolaire qu’il entretient avec sa sœur rend compte de la prise de conscience de l’adolescent qui se confronte à la barbarie des champs de bataille tandis que, parallèlement, nous découvrons les conséquences de son départ, impromptu et vertement condamné, sur sa famille.

16/01/2023, 16:41

ActuaLitté

Batman: One Dark Knight, nuit sans lumière pour le chevalier noir

C’est par une nuit de forte chaleur que la police de Gotham City décide de transporter EMP, un des plus puissants méta-humains de la ville, de sa prison d’Arckham à un centre situé à l’autre bout de la ville. Mais le convoi est intercepté sur le chemin tandis que la ville subit une panne de courant généralisée qui plonge tous les quartiers dans une nuit noire, à l’image du chevalier qui veille et tentera de ramener le super-vilain avant que celui-ci ne fasse des dégâts considérables.

16/01/2023, 16:38

ActuaLitté

Raphaël Haroche : une année en hiver  

On connaît les plus célèbres titres de cette fascinante gueule, Raphaël. Après l’énorme carton de son 3e album, Caravane, il évolue vers des productions plus exigeantes. Son beau visage gagne en distinction, et ce touche-à-tout rejoignait son écrivain de père avec un premier recueil de nouvelles, Retourner à la mer. Cinq ans plus tard nous parvient son premier roman, Avalanche.

16/01/2023, 09:52

ActuaLitté

Lost Lad London : frissons et mystères dans la grisaille londonienne  

Le maire de Londres a été assassiné dans le métro. Ce jour-là, Al était perdu dans ses pensées. Il n’a même pas remarqué qu’il était dans le même wagon que le maire à l’heure du meurtre. Mais il retrouve un couteau ensanglanté dans la poche de son blouson. Aux côtés d’un policier hanté par son passé, il va se laisser embarquer dans une affaire bien plus épineuse qu’il n’y paraît…

12/01/2023, 11:41

ActuaLitté

Avec son Hellblazer, Paul Jenkins explore la spiritualité

Magicien alcoolique, punk désabusé, mélancolique et cynique, John Constantine se confronte aux forces occultes et démons en tous genres pour protéger le monde de machinations diaboliques ou d’attaques plus personnelles et pernicieuses. 

11/01/2023, 12:00

ActuaLitté

From Eggman to Eggman, l’irrationnel à chaque coin de case

Après I am the Eggman, José Parrondo revient avec un second volume des aventures absurdo-surréalistes de son héros ovoïde à courtes pattes, j’ai nommé Eggman.

11/01/2023, 11:16

ActuaLitté

Les sept épreuves Rostam, album pop-up flamboyant à la mécanique éblouissante

Emportés dans une invasion absurde, Keï Kaous, fameux roi de perse et son armée se retrouvent pris au piège par l’effroyable Démon Blanc. Un jeune homme du pays, Rostam, devra alors parcourir les terres pour accomplir sept épreuves périlleuses, combattant démon et sorcière, afin de libérer son souverain. 

09/01/2023, 16:45

ActuaLitté

Philippe Besson, un fait divers qui n'en est pas un

« Papa vient de tuer maman », dit au téléphone Léa treize ans à son frère. Nous sommes dans un pavillon de Blanquefort dans la banlieue bordelaise, pour revivre la soirée de trop.

06/01/2023, 16:32

ActuaLitté

Boy’s Abyss : fable d’amour et de mort  

La vie de Reiji ressemble à la petite ville où il est né : il ne s’y passe jamais rien. Chaque jour le plonge dans un désespoir un peu plus profond. Il ne pourra jamais partir d’ici. Il restera une coquille vide toute sa vie. À moins que sa rencontre avec une femme mystérieuse ne fasse basculer son destin ? D’un rythme aussi calme qu’inquiétant, Boy’s Abyss dépeint des êtres au bord de la mort.

04/01/2023, 09:40

ActuaLitté

AFTER : la nature humaine sous microscope post-apocalyptique

La Terre, quelques millénaires après notre ère. Une Terre qui ne ressemble plus en rien à celle que nous avons connu – un monde exangue suite à un terrible évènement qui a fait succomber une grande partie de l’humanité, qui a ravagé les paysages. Les quelques survivants se sont rassemblés sous l’abri d’un immense baobab, d’où ils sont repartis à zéro. Un peuple sans nom, qui n’est plus tout à fait humain.

02/01/2023, 12:12

ActuaLitté

L'illusion du mal : justice nulle part ?

« Ce matin-là, le violeur était assis à quelques mètres de la victime », dans cette salle de la Cour d’appel où était censé être jugé le mari de sa mère pour avoir, pendant les absences de celle-ci, abusé d’elle. De nombreuses fois. Alors qu’elle avait seulement sept ans.

02/01/2023, 11:49

ActuaLitté

Monstrueuse féerie, ou repenser la normalité

Monstrueuse féérie est le premier volet d’un triptyque. C’est un conte horrifique, insolite et fascinant dans lequel l’auteur nous tend un miroir d’ombres qui nous interroge sur notre rapport à la normalité.

02/01/2023, 11:03

ActuaLitté

Aurora Cornu ou l’anatomie d’une fascination

« Un mythe est en route » s’exclame un internaute dans les commentaires d'un post nommé « Aurora Cornu, ma rose pourpre du Caire », daté du 30 juin 2010, sur le blog littéraire Soleil et Croix. Son auteur, Pierre Cormary, qui détient le blog depuis 2005, y dressait la liste de ses héroïnes, ses « préférences cinématiques » tirées des films d’Éric Rohmer où « les gens ont l’air de jouer ce qu’ils sont dans la vie, leur prénom réel étant souvent celui de leur personnage ». Au sommet de son top de cinéphile halluciné, on retrouve cette Aurora, « la romancière roumaine, et bien réelle, du Genou de Claire, incarnée par la somptueuse Aurora Cornu ».

29/12/2022, 16:11

ActuaLitté

La dernière reine : seule face à la meute

Il fallait le talent de Jean-Marc Rochette pour imaginer un récit qui mêle de façon aussi limpide deux drames majeurs qui ont ravagé la France et, plus largement, le monde : la boucherie de la Première Guerre mondiale et le divorce irrémédiable entre la nature et l'homme, ce dernier mettant tout en œuvre pour exploiter et détruire la première. Une ourse, un soldat, une peintre : voilà le trio détonant de cet album qui ne s'oublie pas facilement.

29/12/2022, 15:45

ActuaLitté

Les chevaux de feu : l’Ukraine des pasteurs et des esprits  

On penserait lire un conte médiéval du Caucase, Les chevaux de feu date en réalité de 1912. Le texte a été popularisé dans le monde par son adaptation cinématographique signée Sergueï Paradjanov, stupéfiante par sa mise en scène et sa singularité. Sa source, écrite par l’auteur Mykhaïlo Kotsioubynsky, relève plus d’une fidèle description des us et coutumes des montagnards houtsoules, magnifiée par une langue évocatrice, et où s’anime tout un folklore du surnaturel.

28/12/2022, 14:21

ActuaLitté

La république du bonheur, ou l’importance de trouver les mots justes

Deux romans parus chez Picquier suivent le parcours d’une jeune femme écrivain public. Confrontée à des demandes variées (ruptures, excuses, condoléances, etc), l’héroine doit trouver les mots justes pour chaque situation. En s’investissant dans chaque histoire, elle y parvient et allège du même coup les souffrances de ses clients. 

27/12/2022, 15:33

ActuaLitté

Erik Orsenna, chevalier du subjonctif

Ce livre est la suite de La grammaire est une chanson douce (que je n’ai pas lu) dans lequel, selon le résumé qui est fait en tête d’ouvrage, Jeanne et son frère Tomas sont partis en paquebot passer des vacances en Amérique avec leur père, laissant leur mère en Europe.

27/12/2022, 14:34

ActuaLitté

L’obscur, ou cheminer vers la lumière

Années 1940. Quelque part au cœur de l'Irlande. Depuis la mort de sa femme, Mahoney s’occupe seul de l’éducation de ses enfants. Cette famille est blessée, imparfaite, et lutte pour vivre au jour le jour dans un paysage inhospitalier. Et, malheureusement, ce veuf est terriblement autoritaire, soupe au lait et franchement instable. Fervent croyant, la religion ne fait pourtant rien pour calmer cette figure paternelle de violence.

27/12/2022, 14:33

ActuaLitté

Time Paradox Ghost Writer : il plagie les mangas du futur  

Teppei a toujours rêvé de voir son manga publié dans le fameux magazine Jump. Sauf qu’il n’a visiblement pas le talent pour : tous ses story-boards sont systématiquement refusés. Jusqu’au jour où il trouve dans son micro-ondes un Jump des années 2030. Teppei n’a qu’à y copier la nouvelle série à succès pour démarrer sa carrière ! Entre paradoxe temporel et remords d’artiste, un manga en deux tomes délicieusement délirant.

25/12/2022, 14:58

ActuaLitté

La petite fille qui regardait le Bosphore, une histoire de Minitel rose

Au début des nineties, une décennie avant Internet, le Minitel a permis à des milliers de personnes d’assouvir des fantasmes inavouables. Ex-directeur commercial devenu son propre éditeur, Pierre March revient sur la douloureuse histoire de Marine, jeune chercheuse en génétique, rencontrée via un 3615, et qu’il initie au sadomasochisme. Ayant défini le cadre d’une relation maître-esclave, les deux protagonistes, en couple dans la vie « réelle », se retrouvent dans divers hôtels, et s’adonnent à des pratiques de domination, avant de s’éprendre l’un de l’autre… Par Étienne Ruhaud.

23/12/2022, 11:10

ActuaLitté

Gauloises, le polar sans filtre d'Igort et Serio

À milan, deux tueurs travaillant pour des mafias locales et concurrentes vont être amenés à croiser leur route. Habitué des polars bien ficelés, Igort (5 est le numéro parfait) revient à ses amours en développant une œuvre poétique qui convient à merveille aux craies de son compatriote Andrea Serio.

19/12/2022, 17:23

ActuaLitté

La fille aux plumes de poussière : au-delà de la taxidermie, un morceau de vie

Alfortville, banlieue parisienne. La Seine n’est pas loin, drainant avec elle sa nonchalance et une brume désolante. Un environnement qui convient tout à fait à Éva, taxidermiste, dont l’activité favorite est la suivante : « déprimer ». Oui, déprimer, sauf lorsqu’elle se trouve dans son atelier : là, c’est la concentration qui guide ses gestes. Elle incise, tire, modèle — redonne forme à un animal ou un autre, à la demande de ses clients. Et c’est, la plupart du temps, un véritable plaisir.

19/12/2022, 17:20

ActuaLitté

Paul, Entretiens et commentaires de Michel Giguère et Michel Rabagliati

Couronné avec Paul à Québec par le Prix du public au festival d'Angoulême en 2010, désormais enseigné dans les écoles d'art et devenu un modèle pour bien des auteurs qui se racontent en BD, Michel Rabagliati n'imaginait pas, en dessinant les premières planches de Paul, que son travail allait rencontrer pareil engouement. Il aurait fallu être le devin d'Astérix en personne pour l'entrevoir, car, à l'époque, la BD québécoise n'était pas en pleine forme. Les éditions de la Pastèque publient un très beau livre d'entretiens et d'explications pour retracer le parcours d'un artiste hors du commun.

15/12/2022, 10:00

ActuaLitté

Ric-Ric, Roi des fungus et prince anarchiste 

Fin des années 1880, quelque part dans les Pyrénées, au fond d’une vallée sauvage de la Catalogne espagnole, à deux pas de la frontière avec la France, Ric-Ric a trouvé une sorte de répit aux tracasseries et aux poursuites policières de Barcelone où, entre deux larcins, il se faisait l’apôtre d’une révolution anarchiste à l’issue de laquelle les riches auraient disparu, l’autorité et la hiérarchie aussi et tout serait à tout le monde dans une société égalitaire magnifique…

14/12/2022, 16:22

ActuaLitté

L’archiviste : détruire, protéger, faire vivre la culture ukrainienne 

Ukraine. Une ville sans nom, ravagée par la barbarie de la guerre. Un ennemi, jamais nommé, mais facilement identifiable, a réussi à s’emparer de ce morceau du pays. Dans les rues en ruines, les soldats prennent leurs aises, détruisent ce qui peut encore l’être, font tomber les derniers drapeaux. Dans ce chaos, K se cache dans la bibliothèque où elle travaille. Bibliothèque qui s’est transformée en refuge.

14/12/2022, 15:24

ActuaLitté

À la recherche de Jeanne : une enquête historique… en cuisine

Mais qui était Jeanne Weill, cette femme juive décédée au camp d’extermination de Sobibór en 1943 ? Zazie Tavitian, son arrière-arrière-petite-fille, décide un jour de partir sur les traces de cette aïeule disparue, qui a laissé derrière elle un carnet de cuisine, point de départ de cette quête gustative et familiale. L’occasion de repartir dans le passé avec des recettes typiques, et de retracer la grande Histoire, celle de l’Holocauste et de la déportation. 

14/12/2022, 15:22

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

La papeterie Tsubaki

...

31/01/2023, 12:34

ActuaLitté

#LesMémés Tome 3 : Fraîcheur de vivre

...

31/01/2023, 12:08

ActuaLitté

Le Séminaire. Livre XIV : La Logique du fantasme

...

31/01/2023, 12:07

ActuaLitté

La sirène et autres nouvelles

...

31/01/2023, 12:01

ActuaLitté

Hyper Loto Espace

...

31/01/2023, 12:00

ActuaLitté

Nero Tome 1 : Obscurci est le soleil, ternes sont les étoiles

...

31/01/2023, 11:59

ActuaLitté

Ivo Andric : un portrait imaginaire de Belgrade

BONNES FEUILLES - Chronique littéraire de Belgrade et de ses « petites gens » au début du XXe siècle. Un texte inédit du prix Nobel de littérature 1961.

31/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Alan Parks : pas de répit pour l’Inspecteur McCoy

BONNES FEUILLES - L'IRA a-t-elle décidé de s'attaquer à Glasgow ? Des bombes explosent dans la ville, tandis qu'un marin stationné à la base de Holy Loch disparaît. Pas de répit pour l’Inspecteur Harry McCoy. 

30/01/2023, 17:10

ActuaLitté

Henning Ahrens s'inspire de sa propre histoire pour conter Les péchés des pères

BONNES FEUILLES - Le grand roman d’une famille au cœur de l’Histoire allemande.

30/01/2023, 13:11

ActuaLitté

Le tribunal des oiseaux, les rencontres silencieuses

Allis, jeune femme inquiète, trouve un travail d’aide à domicile à la campagne dans un fjord. Elle fuit la ville et un scandale dont elle a honte.

30/01/2023, 12:40

ActuaLitté

Otoshiyori, trésors japonais

...

28/01/2023, 16:10

ActuaLitté

Les contemplées, roman autobiographique enflammé

BONNES FEUILLES - 2013, Tunis. Arrêtée à la suite d’une manifestation, Pauline, jeune Française, est arrêtée et conduite à La Manouba, la prison pour femmes.

28/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Le sang noir de la terre, suivez les Graycloud dans leur exil

BONNES FEUILLES - Se basant sur une histoire vraie, que Martin Scorcese traite dans son nouveau film Killers of the Flower Moon, Linda Hogan nous fait toucher du doigt la cupidité dévastatrice avec ses conséquences sur l’univers désormais éclaté des Indiens.

28/01/2023, 08:00

ActuaLitté

La beauté d'un amour que l'on ne connait qu’une seule fois dans une vie

Voici venir l'une des plus belles histoires d’amours et de révolution de la science-fiction ! Tous les Hommes… d’Emmanuel Brault accompagne longtemps après que l'on a tourné la dernière page en repensant aux destins de ses trois hommes solitaires et pourtant si aimés.

27/01/2023, 16:31

ActuaLitté

Meilleures ventes : Statu quo au royaume du prince Harry

Dans le pays des meilleures ventes de la semaine, le prince Harry est le roi incontesté. Avec 37.229 exemplaires vendus, son livre Le Suppléant, dans lequel il raconte ses mémoires et les dessous de la famille royale, il trône en tête du classement. Ses sujets, eux, restent inchangés. Ou presque.

27/01/2023, 12:28

ActuaLitté

Une histoire de l’aviation à travers les livres

Les avions sont aujourd’hui pointés du doigt car il s’agit d’un mode de transport dont le bilan carbone est particulièrement mauvais. Cependant, cette image négative est plutôt récente, et, à ses débuts, l’aviation a surtout été perçue comme un considérable bond en avant de l’humanité qui, depuis des siècles, levait la tête en l’air en espérant s’élever dans les airs comme les oiseaux.

27/01/2023, 10:31

ActuaLitté

Joy Williams : au bord d’un lac putride

BONNES FEUILLES - « À votre avis, les gens écrivent des livres pour semer le chaos ou pour une autre raison ? » D’après sa mère, Khristen, bébé, a brièvement connu la mort. Ce qui l’investirait d’un destin d’oracle, sinon de prophète – qui tarde à se manifester.

27/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Les soeurs Lakotas, un road trip amérindien palpitant d'émotion

BONNES FEUILLES - Un roman d’aventure, de colère, d’espoir et de libération dans un paysage de rêve.

26/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Un reportage en Russie sur "la route des ossements", à -50°C

BONNES FEUILLES - Michaël Prazan éclaire ici un pan de l'Histoire trop souvent oublié, et rend hommage à ses protagonistes de l'ombre. Lors d’un voyage en Sibérie pour le tournage d’un reportage sur les camps du goulag dans la Kolyma, aussi nommée « route des ossements », l’auteur et son équipe remarquent une forme mouvante sur le bord de la route. 

26/01/2023, 08:30

ActuaLitté

Avec les Malvenus, les fantômes finissent toujours par ressurgir

BONNES FEUILLES - 1917. Alors que la Première Guerre mondiale fait rage, un homme est retrouvé mort dans une cave du village de Haut-de-Cœur, en Bourgogne. Pas mort d’un excès de froid, de faim ou de vin, comme d’autres, mais proprement égorgé.

26/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Les meilleurs livres sur le cyclisme pour les passionnés

Pour en apprendre plus sur le cyclisme, il est possible de vous référer à des livres sur le sujet. En effet, de nombreux ouvrages sont consacrés à ce sport. Entre histoires, manuel de réparation, ou retour sur les légendes ayant pratiqué cette activité, les thèmes sont multiples et les connaissances à avoir énormes. Lisez notre article pour vous aider à sélectionner les livres sur le cyclisme les plus intéressants selon votre projet.

25/01/2023, 12:35

ActuaLitté

Les lettre disparues de Milena à Kafka, réinventées par M.-P. Joncheray

BONNES FEUILLES - Kafka a écrit des centaines de lettres à Milena Jesenská, jeune femme prodige de 24 ans qu’il appelait son « feu vivant », morte en déportation à 44 ans à Ravensbrück.

25/01/2023, 11:14

ActuaLitté

Le Chevalier Fracassé : une irrévérencieuse Histoire

Un chef-d’œuvre de manigances sur les pas d’un anti-héros délicieusement exaspérant.

25/01/2023, 09:00

ActuaLitté

Les Douleurs Premières, des vies brûlantes

BONNES FEUILLES - C'est un roman de l’amour absolu, celui qui vous élève et vous broie. Dans une langue brute, survoltée et rageuse, Julien Birban se frotte aux peines incompressibles dont les fissures collent à la peau.

25/01/2023, 08:30

ActuaLitté

Délibérer : les comités d'éthique face à la Covid-19

BONNES FEUILLES - Les comités d'éthique médicale existent depuis 1982. L'auteur, philosophe, qui a déjà publié aux PUR un livre sur la relation thérapeutique, s'appuie sur une expérience de 37 années de participation à un comité d'éthique médicale pour expliquer à quoi servent les comités d'éthique, comment ils se constituent et comment ils fonctionnent. 

25/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Les Murmures du ciel : une autre facette de Jeanne d'Arc

Voici l’histoire de Jeanne après sa mort. 

24/01/2023, 11:27

ActuaLitté

Prison : Michelle Perrot s'entretient avec Frédéric Chauvaud

BONNES FEUILLES - Michelle Perrot, pionnière de l’Histoire des femmes, est aussi une spécialiste des questions relatives à l’histoire de la prison, des écrits carcéraux d’Alexis de Tocqueville, des bandes de jeunes, du fait divers au XIXe siècle et des femmes emprisonnées.

24/01/2023, 09:00

ActuaLitté

La famille Han, le prix du luxe

Casey Han est déterminée à entrer dans un monde étincelant de privilèges, de pouvoir et de richesse, mais à quel prix ?

24/01/2023, 08:30

ActuaLitté

Le double aveuglement de la guerre russo-ukrainienne 

BONNES FEUILLES — En lançant son « Opération spéciale » le 24 février 2022, Vladimir Poutine, qui la veille ou presque jurait sur l’honneur n’avoir aucune intention belliqueuse, espérait voir l’Ukraine capituler en quelques jours, les démocraties occidentales reculer une nouvelle fois devant lui et son projet d’une nouvelle « Grande Russie » prendre corps. 

24/01/2023, 08:00

ActuaLitté

Tout sur les règles !

...

23/01/2023, 17:07

ActuaLitté

Cavalier, passe ton chemin

...

23/01/2023, 16:37

ActuaLitté

Histoire de l'Islande. Ce petit pays qui fascine le monde

...

23/01/2023, 16:37

ActuaLitté

Enterrer la lune

...

23/01/2023, 16:27

ActuaLitté

Miss Dior

...

23/01/2023, 15:07

ActuaLitté

La voie du tablier Tome 7

...

23/01/2023, 13:57

ActuaLitté

Le grimoire d'Elfie Tome 2 : Le Dit des cigales

...

23/01/2023, 12:07