medias

Les crocodiles sont toujours là : le harcèlement de rue ne s'est pas arrêté

Auteur invité - 31.07.2020

Bande Dessinée - crocodiles toujours la - harcelement rue bd - femmes rue insultes


Achever la lecture des Crocodiles sont toujours là le jour où Harvey Weinstein se voit condamné à 23 années de prison pour viol et agression sexuelle sonne comme un rappel. Cette bande dessinée n’est pas une fiction, elle témoigne de faits tristement réels.



L’histoire commence en 2013, un an après la création du site Paye ta shnek, mais bien avant le mouvement #MeToo. À cette période, Thomas Mathieu décide de faire un appel à témoignages autour du harcèlement de rue et du sexisme, pour les retranscrire sous forme de bande dessinée, en représentant les hommes sous la forme de crocodiles vert fluo.

L’intérêt porté à ce projet par Nathalie Van Campenhoudt, alors éditrice aux éditions du Lombard, permet en 2014 la parution d’un premier album, Les Crocodiles, concentré principalement sur le harcèlement de rue, et qui reçut un bel accueil.

Depuis la sortie de la BD en 2014, Juliette Boutant a rejoint le projet, à la demande de Thomas Mathieu, qui voulait être accompagné d’une femme pour répondre aux procès en légitimité qui auraient pu lui être faits. Elle s’est depuis complètement investie dans la mise en scène de nouveaux témoignages, au format bande dessinée. Une grande partie des témoignages présents dans Les crocodiles sont toujours là, édité cette fois-ci chez Casterman, ont d’ailleurs été réalisés par Juliette Boutant. Plus vaste que le premier, ce second opus s’intéresse toujours au harcèlement de rue, mais traite aussi de situations sexistes en rapport avec la police, le milieu professionnel, la sphère intime pour finir sur les violences gynécologiques et obstétricales.

<

>



Tantôt légers, tantôt difficiles à lire, les récits, au long de 177 pages, rappellent que les difficultés rencontrées par les femmes, dans tous les champs de la société, sont réelles et souvent consternantes. Menteurs, violeurs, parfois charmeurs, ces « crocodiles » incarnent un problème de société plus large que ce que l’on peut percevoir depuis la création du mouvement #MeToo. Avec Les Crocodiles sont toujours là, hommes et femmes peuvent prendre conscience de ce nécessaire besoin de changer les choses. Cette bande dessinée est un puissant révélateur à mettre entre les mains de tous.
 
Marion Cazy

Juliette Boutant et Thomas Mathieu - Les crocodiles sont toujours là : témoignages d’agressions et de harcèlement sexistes et sexuels - Casterman - 9782203172272 - 19,50 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.