#Economie

Diffuseurs et distributeurs indépendants, grands oubliés de la pandémie

Diffusion et distribution, nerfs de la guerre dans l'économie du livre, de la promotion des ouvrages auprès des points de vente, à la logistique de l’acheminement. Ces deux volets, plutôt méconnus, impactent pourtant toute la chaîne du livre : sans eux, ni informations sur les sorties ni assortiment. Ainsi, le Centre national du Livre lance une étude visant « la situation économique des diffuseurs/distributeurs du secteur du livre, en particulier sur la manière dont ils font face à la crise ».

Le 27/04/2021 à 11:56 par Nicolas Gary

6 Réactions | 317 Partages

Publié le :

27/04/2021 à 11:56

Nicolas Gary

6

Commentaires

317

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Ce marché de prestation de services portant sur l’Étude de la situation économique des diffuseurs et distributeurs dans le secteur du livre, a mis la puce à l’oreille. En effet, ce secteur de l’industrie n’a, pour le dire clairement, reçu aucune aide directement fléchée — bien que le chômage partiel y ait parfois été plébiscité. L'objectif du CNL est louable puisque destiné à « analyser les besoins éventuels qui en ressortiraient, afin d’élaborer un dispositif adapté ».

Or, l'établissement pose que les grands diffuseurs/distributeurs n'ont pas vraiment rencontré de difficultés, mais que les indépendants, en revanche, méritent un légitime traitement spécifique.

Les diffuseurs distributeurs autonomes

Pas faute, pourtant, d’avoir été inclus dans le Plan de relance soumis par l’ancien président du CNL à la tutelle.

L’essentiel de la diffusion-distribution est assuré par des filiales de grands groupes. Ces filiales redémarreront avec la reprise de l’activité des entités auxquelles elles appartiennent. Mais il existe des structures autonomes (Belles Lettres Diffusion Distribution, Harmonia Mundi livre, Pollen,…) qui sont des acteurs essentiels pour la mise sur le marché d’éditeurs de petite taille et donc pour la diversité éditoriale.

Pour ces entreprises aussi, une aide est nécessaire : leur perte de chiffre d’affaires annuel devrait représenter 20 %. Une réflexion autour de leurs charges fixes et l’amortissement de leurs investissements est nécessaire. L’allongement des durées d’amortissement, une garantie des paiements des petits éditeurs qu’ils diffusent, l’apport en prêt, assorti d’une subvention pour les plus fragiles, peuvent permettre à ces entreprises de maintenir une activité de distribution, [qui] si elle devait cesser, signerait la disparition de petits éditeurs.

Et d'ajouter : 

C’est en septembre-octobre, moment capital pour la reprise, que ces petites structures de distribution pourraient être fragilisées, et ce jusqu’en février-mars si la période des fêtes n’est pas propice. La réflexion sur des reports d’impôts et de charges pourrait aussi constituer une réponse. 

Pour l’ensemble de la chaîne du livre, la question du report des charges sociales avec un lissage sur deux ans devrait être posée. En librairie, ce qui pèse le plus dans le chiffre d’affaires, ce sont les loyers (environ 4 à 5 %) et les charges sociales. Pour faire redémarrer l’activité, une action déterminée sur ces deux postes, par le biais du report et de l’étalement, pourrait être décisive.  

– note pour le Plan de relance du livre

Le plan pour les auteurs, qui a fait l’objet d’une autre note, estimait les besoins des auteurs de l’écrit à 80 millions d’euros pour l’ensemble de ceux-ci. Au total, et tous dispositifs confondus, le plan de relance de la filière du livre devrait avoisiner les cinq cents millions d’euros, soit 10 % du chiffre d’affaires annuel total de la filière, pour ne laisser personne au bord du chemin. 

Ne pas couper les ponts...

« Les aides, parcimonieuses, apportées aux éditeurs, à travers les Régions ou celles du CNL ont permis aux structures de garder la tête hors de l’eau », rappelle un éditeur indé. D’ailleurs, l’intitulé du Centre expliquait que le soutien permettrait « de surmonter les difficultés économiques qu’elles rencontrent suite à l’état d’urgence sanitaire lié à l’épidémie du Coronavirus ». Surmonter. Pas plus.

CULTURE: 2 milliards € promis par Jean Castex

Deux aides existaient : la première, de 2,2 millions, pour laquelle 84 dossiers instruits ont abouti à 69 versements (33k € en moyenne par dossier). L’autre, pour les éditeurs au chiffre d’affaires inférieur à 500k €, a reçu 262 demandes, pour 138 subventions accordées (5500 € en moyenne). Mais pour l'ensemble des éditeurs ayant reçu une aide, aucune structure de diffusion/distribution n’a été prise en considération.

« La plus grave erreur est bien là : donner 5000 € — chiffre que je prends au hasard — à 100 éditeurs regroupés chez le même Diffuseur, c’est gaspiller 500.000 € potentiellement. En cas de faillite de la Diffusion, les éditeurs sont morts. Plus de librairie, de commercialisation : fini ! »

Un couperet radical, sans grand espoir d’avenir : « Il ne faut pas imaginer que les grosses structures se battront pour récupérer les “petits”. Si Pollen, Les Belles Lettres Diffusion Distribution, ou encore Makassar, rencontrent des difficultés, jusqu’à fermer, ce sont des centaines d’éditeurs qui disparaissent de l’horizon. » Et la sainte notion de bibliodiversité s’en trouverait renvoyée à ses études.

Dans un document présenté en avril 2020 au ministère de la Culture, ces structures autonomes figuraient pourtant bien dans le Plan de relance pour le secteur du livre. À l’époque, on imaginait une perte de chiffre d’affaires de 20 % — il était impossible d’imaginer quelle serait la réalité de cette année pandémique. 

Le document pointait quelques éléments significatifs : « Une réflexion autour de leurs charges fixes et l’amortissement de leurs investissements est nécessaire. L’allongement des durées d’amortissement, une garantie des paiements des petits éditeurs qu’ils diffusent, l’apport en prêt, assorti d’une subvention pour les plus fragiles, peuvent permettre à ces entreprises de maintenir une activité de distribution, si elle devait cesser, signerait la disparition de petits éditeurs. »

2020, année “hors norme”

Mais l’aide envisagée ne se concrétisa jamais. Les opérateurs, bien que portés par une année 2020 « hors norme », comme le dit Benoît Coutaz, PDG de Harmonia Mundi Livre, estiment qu'elle ne manquerait pas de sens. « Il est encore trop tôt pour connaître la véritable situation : il faut attendre que la vie culturelle reprenne dans son ensemble pour jauger de l’état des éditeurs et des libraires sur du moyen et long terme », poursuit-il.

Les TPE ont pu bénéficier de la souplesse que le Prêt Garanti par l’État apportait, mais « les répercussions n’apparaîtront qu’en 2022, voire 2023 ». De son côté, HML a connu des difficultés d’organisation : lors du premier confinement, les remises à plat permanentes face aux conditions sanitaires ont été lourdes à gérer. Mais le recrutement de plusieurs éditeurs partenaires, s’il a permis de consolider l’entreprise, implique également des investissements — comme l’augmentation de 50 % des structures de stockage.

« Il devient évident que si les éditeurs tiennent bon, mais que la passerelle vers les librairies trébuche, cela entraînera des difficultés pour toute la chaîne », ajoute Patrice Evenor, directeur général adjoint de HML. « Quid, une fois la réouverture des cinémas, théâtres et festivals ? L’embellie pour l’édition maintiendra-t-elle son socle, ou s’évaporera-t-elle ? Et pour des éditeurs endettés par le PGE, que deviendra l’avenir ? »

D’autant qu’avec les multiples changements structurels susceptibles d’intervenir au niveau des groupes, les possibilités d’accès au marché de maisons petites et moyennes se compliqueront. « Des structures comme la nôtre doivent pouvoir jouer un rôle, dans un accompagnement impératif. Et pour conserver la qualité de diffusion/distribution, objectivement, il y a des chantiers qui nécessiteront d’être soutenus », reprend Benoît Coutaz.

Pour HML, la capacité de stockage compte parmi ces chantiers : avec 117 éditeurs partenaires, c’est une véritable diversité que défend l’entreprise. Et cette variété de publications a besoin d’accéder aux librairies. « La démocratie culturelle passe par ces éditeurs de taille moyenne », affirme-t-il. « Si des éditeurs disparaissent, alors nous serons menacés, et au-delà des enjeux économiques, le plus grand défi résidera dans le maintien d’une diversité de l’offre éditoriale ». 

Moins de parutions, mieux vendues

Une musique dont le président de Belles Lettres Diffusion Distribution, Hervé Doussau, connaît la partition. « Fin mars, début avril, nous avons tous pris peur. Bilan : nous achevons l’année avec un chiffre d’affaires qui a plus baissé que la moyenne, mais une bonne rentabilité, du fait du petit nombre de retours. » Pour autant, l’activité de 2020 a impliqué des sacrifices portant sur la préparation de l’avenir, qu’il faut compenser aujourd’hui, sur deux volets principalement : les travaux en matière de distribution, et la réflexion sur le système d’information. 

« Nous avons eu recours au chômage partiel, lors du premier confinement, mais certains postes ont été très sollicités à ce moment-là. En revanche, notre structure, de petite taille, a pu redémarrer immédiatement, sur la cadence qu’imposaient les commandes, et sans retard de livraisons. »

Dans le même temps, les éditeurs partenaires n’ont pas cherché à rattraper à tout prix les parutions manquées, quand les libraires indépendants ont « courageusement conservé les notés. Conclusion : moins de parutions, mais qui se sont mieux vendues. Tout le monde a joué le jeu, ce qui s’est avéré plus rentable. On ne perd pas toujours en faisant le pari de la vertu », analyse-t-il. BLDD compte quelque 200 éditeurs distribués, et 110 en diffusion directe — soit 1600 nouveautés par an et quelque 19.000 ouvrages de fonds actifs.

Toutefois, la concentration des diffuseurs-distributeurs, sur ces dernières décennies, ne laisse pas voir une situation facile. « Le nombre de structures de petite taille a drastiquement diminué, et la disparition d’une part très importante d’entre elles tend à montrer qu’il n’est pas si simple d’y gagner son picotin… »

Le raisonnement de masse

« Durant la crise de 2020, nous avons différé des travaux de préparation de l’avenir. Or, le stock ne cesse d’augmenter, chez nous comme chez les autres. Vu cette augmentation, depuis Diderot le moment d’inertie de la Terre a dû se modifier », sourit-il. « Quant aux systèmes d’information, en tant que diffuseurs indépendants, nous avons les mêmes impératifs que les grandes structures, sur un volume de données certes inférieur, mais avec une complexité identique. Et il faut assumer cette complexité, et son aggravation continue, avec une surface financière limitée. »

BLDD tente de préserver une économie saine, éviter de « transporter des milliards de tonnes de papiers, souvent détruites en bout de course », en restant loin de la mise en place d’office – « tout ouvrage vendu a été commandé » – et symétriquement en encadrant le retour. Mais son fonctionnement découle avant tout d’un traitement aussi individualisé que possible de chacun de ses partenaires.

Reste que sur le volet économique, le dirigeant se montre plus sombre : « La crise passée nous a montré que l’on triple-galopait vers le mur, depuis de nombreuses années. Une économie incapable de perdurer sans tout miser sur l’accélération est un danger. »

À ce titre, raisonner comme un entrepreneur à l’ancienne semble une voie... d’avenir : « Le déséquilibre comme mode de fonctionnement, le prurit du “toujours plus”, ça nous détruit. La croissance d’une activité pour répondre à un besoin, très bien, tenter de créer le besoin pour assurer la croissance, c’est mortel à long terme. Une approche raisonnée nous permettrait d’encaisser d’autres crises parce qu’il y en aura d’autres. » En somme, consolider les échanges avec les partenaires, pour disposer d’une économie « plus solide qu’hystérique ».  

Selon lui, « 2020 a été une année dure, mais une belle année à certains égards : la solidarité a fonctionné. Nous en sortons avec une confiance renforcée entre nos partenaires éditeurs et libraires, et des idées riches chez certains ». 

Et d’ajouter : « Au plan des aides spécifiques au secteur, nous sommes en effet hors course, et comme le secteur en a bénéficié nous n’apparaissons pas dans la liste de ceux qui sont dispensés de certaines cotisations. L’URSSAF serait peut-être compréhensive… mais pour l’instant elle est submergée. Je ne saisis pas très bien la nécessité d’un audit : nous sommes si peu nombreux que la tutelle peut prendre contact avec chacun. Mais je sais ce qu’est la justification d’une dépense administrative, et je ne possède pas les éléments du dossier. »

Le coup de pouce, plus que l'assistanat

Vincent Dodivers, responsable de Makassar abonderait volontiers : « En mars, on redoutait une année blanche, et le CA fut négatif jusqu’au 11 mai. Finalement, avec des mois de novembre et décembre comme jamais, l’année fut énorme, au point d’atteindre les limites de la distribution ». Au cours des 18 derniers mois, l’entreprise a intégré de nouveaux éditeurs, avec une véritable inflation de titres malgré une replanification de certains, due à la crise Covid. Conséquence, la mise en place moyenne fléchit de 20 à 30 %, alors qu’elle avait déjà, avant la crise Covid, une tendance à la baisse. « Pour les petits éditeurs, ça devient compliqué. »

2021 démarre fort : à février, le CA affiche une hausse à 2 chiffres. D'un côté, le manga explose, de l'autre les éditeurs indépendants tirent la langue. Spécialisé dans le 9e Art, Makassar a vu les ouvrages sur le féminisme s’envoler, ainsi que tout ce qui porte sur la critique de nos modes de consommation, ou la société occidentale, passée au crible dans son consumérisme. « Sinon, les classiques restent des valeurs sûres — mais ce comportement est propre aux périodes de crise, où l’on se réfugie vers les valeurs que l’on connaît ». 

L'année passée, pour les éditeurs partenaires de Makassar, fut plutôt positive. « Entre l’enfer des reprogrammations et le casse-tête des mesures sanitaires, nous avons tenté d’accompagner du mieux possible tous nos éditeurs. Malgré de bons flux allers début 2021, on note également de forts retours de la part des libraires : on s’attend à émettre davantage d’avoirs que les années précédentes. Si mars a bien tourné, les libraires font tout de même le ménage : tout n’est pas absorbable, évidemment. » Et les catalogues pointus souffriront, malgré la prudence de rigueur.

Quant à un soutien, la société l'aborde avec prudence : « On ne demande pas de l’assistanat, mais des coups de pouce sur des mesures de modernisation, acquérir des moyens techniques plus compétitifs. Des aides au développement, oui, parce que nous allons en avoir sacrément besoin. »

Contrairement aux grandes structures, Makassar conçoit, avec l’éditeur, une remise globale. Cette dernière inclut la marge du libraire et la prestation de diffusion/distribution. « Nous ne nous rémunérons pas sur les flux, contrairement aux majors, pour qui vente ou non, retours ou pas, tout mouvement, jusqu’à l’inertie du stockage, est facturé. » Pour eux, l’impact s'avère immédiat : « Un livre placé au mauvais endroit en quantité trop importante a des répercussions immédiates sur notre structure. »

L’autre spécificité réside dans le profil des éditeurs : peu d’entre eux vivent de l’édition, leur activité résulte plutôt d’un investissement de passion — comme l’on investirait son argent dans un coûteux hobby. « Certains en vivent, cependant… mais pour tout le monde, la grande interrogation concerne le retour à la vie de consommation d’avant : après tous ces mois sans sorties, que feront les lecteurs ? »

“La mer, qu'on voit danser...” (L'amer ?)

Benoît Vaillant, président de Pollen Diffusion, a ses réponses. Il comprend que l’étude demandée a pour but de légitimer le dispositif à mettre en place. « Nous avons enregistré un CA en légère progression, mais qui masque deux points : d’abord, qu’au sortir du confinement, nous avons signé avec une dizaine d’éditeurs, anciennement rattachés à de Borée. Ensuite, le volume manipulé a diminué de 10 % », nous explique celui qui préside également la Commission Librairies françaises à l’étranger du CNL.

Dans ce contexte, l’accompagnement serait salutaire : l’agilité de Pollen a permis de retrouver une activité normale rapidement, avec les 400 éditeurs partenaires, mais ils n’ont pas vécu le deuxième confinement aussi bien que les grandes entreprises. « Les achats spontanés de tout ce qui n’est pas dans la presse ou sans promotion, à l’exception des libraires eux-mêmes, a disparu. Cette force de conseil, nos éditeurs en ont terriblement besoin. »

De même, il ne s’étonne pas que le secteur de la diffusion/distribution soit la dernière roue du carrosse : « Il n’y a jamais rien, pour ce secteur. Pollen ou Hachette, qu’importe, nous sommes vues comme des entreprises “blindées”. » Une sensible distorsion de la réalité, semble-t-il. « Évidemment, Interforum, MDS ou Hachette, d’un bout et Amazon/Fnac, de l’autre, mènent la danse. La règle du jeu tourne autour du système informatique, par lequel il devient possible de répondre aux exigences. Et ce sont des fortunes à investir pour y parvenir. Et forcément, les gros deviennent de plus en plus gros. »

Alors, la remarque revient : aider les éditeurs est une nécessité, pour qu’ils gardent la tête hors de l’eau. Privées de leurs diffuseurs-distributeurs, qu’adviendrait-il de ces structures ? « Le risque, c’est l’atrophie progressive », insiste Benoit Vaillant. « La mer du PGE va se retirer, il restera de vilains cailloux sur la plage. Pour nous, investir devient impératif, sinon, il y aura un décrochage. » Pollen avait déjà mis en œuvre un nouveau bâtiment, préfinancé, mais les besoins informatiques, eux, reviennent à la charge. « Et sans cela, la vie va s’arrêter, peu à peu. »

Personne ne dispose de la boule de cristal pour laquelle tout le monde paierait cher : si les diffuseurs-distributeurs autonomes font état des mêmes besoins, ou de la suspension d’investissements, leurs enjeux logistiques sont limpides. « On a l’impression qu’en 2020, il ne s’est pas passé grand-chose, dans l’industrie du livre, si l’on s’en tient aux chiffres généraux. Pourtant, quelque chose moisit, et depuis un moment. Tout le monde est, peu ou prou, sur la défensive, parce qu’on sent que l’œil du cyclone s’éloigne, et que l’on se prendra une baffe. »

Ou peut-être juste une calotte, si l’État et le ministère de Roselyne Bachelot comprennent et mesurent l’enjeu de soutiens immédiats…

 

Crédit photo : Fahrul Azmi/ Unsplash ; L'Arbre à lettres (Paris) - ActuaLitté, CC BY SA 2.0 ; Benoît Coutaz © Matthieu Coutaz ; Hervé Doussau DR ; entrepôt de Makassar - ActuaLitté, CC BY SA 2.0 ; Benoit Vaillant, DR

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

6 Commentaires

 

LOL

28/04/2021 à 07:52

« « La plus grave erreur est bien là : donner 5000 € — chiffre que je prends au hasard — à 100 éditeurs regroupés chez le même Diffuseur, c’est gaspiller 500.000 € potentiellement. En cas de faillite de la Diffusion, les éditeurs sont morts. Plus de librairie, de commercialisation : fini ! ».

Ahurissant de lire cela... Comme si les diffuseurs manquaient... Un diffuseur qui meurt, c'est juste un non événement... Comme un éditeur !

Le seul truc qu'il ne faut pas atteindre est qu'il ne reste qu'un diffuseur : le monopole, quand il n'est pas monopole d'état (et encore, ça se discute...) est toujours néfaste.

La véritable avancée serait d'obliger les éditeurs à se séparer de leurs parts dans la diffusion pour ne pas distordre la concurrence. Certains éditeurs de BD par exemple gagnent plus d'argent à diffuser les BD de leurs concurrents qu'ils en gagnent sur leurs propres BD !

Si vraiment la chaîne de l'édition est une chaîne, il faut que les maillons soient indépendants.

Thierry Reboud

28/04/2021 à 22:51

C'est à se demander si vous avez seulement lu l'article.
D'une part, sauf erreur de ma part, la personne qui prononce ces mots que vous citez représente une maison d'édition : on peut supposer qu'elle ne dit pas cela pour le seul plaisir de marquer un but contre son camp.
Mais, d'autre part et surtout, l'article explique pourtant très clairement que les diffuseurs-distributeurs sont assez peu nombreux, que les plus importants sont des filiales des grands groupes d'édition et qu'il serait illusoire de penser que ces grands diffuseurs-distributeurs se précipiteraient pour des maisons aux chiffres d'affaire relativement modestes.
Enfin, pour la bonne bouche, j'espère que votre conclusion est une blague : parce qu'une chaîne dont les maillons sont indépendants, eh bien ce n'est pas une chaîne, tout simplement. Et ça ne vaut pas que pour la chaîne du livre, mais aussi pour la chaîne de votre vélo (si vous en avez un).

LOL

29/04/2021 à 11:01

Une chaîne par définition est composée de maillons que l'on peut remplacer : c'est là qu'est toute l'indépendance. Quand un maillon casse sur une chaîne de vélo, on change le maillon, pas la chaîne. À moins que vous soyez suffisamment riche pour vous en séparer...

Thierry Reboud

29/04/2021 à 15:43

Certes, une chaîne est bien composée de maillons. Mais si vous avez tout un tas de maillons indépendants les uns des autres, alors ça signifie que vous avez tout un tas de maillons. Pas une chaîne. En fait, votre tas de maillons ne devient une chaîne qu'à partir du moment où ils perdent leur indépendance les uns par rapport aux autres.

LOL

30/04/2021 à 08:15

Dans ce cas, la chaîne du livre - tant vantée par le monde de l'édition - n'en est pas une une, étant donné le nombre de maillons parallèles qu'elles engendrent...

Bref, rhétorique inutile qui cache juste le débat habituel : les gros acteurs se plaignent et les auteurs trinquent.

Cyril VAN EECKHOUTTE

06/05/2021 à 08:39

Bonjour, Messieurs-dames!

Cyril VAN EECKHOUTTE est né le 22 juillet 1990 à Arras.
Il est romancier, fondateur des ÉDITIONS DU SOLANGE, une maison d'édition indépendante qu'il a créée le premier juillet 2019. Solange est le nom de jeune fille de Violette Solange, son héroïne professeure d'anglais du conservatoire d'Arras, où se déroule l'action principale de la première série littéraire de romans d'amour pour adolescents et adultes qu'il a écrite. C'est la colonne vertébrale de la série, celle qui rend l'histoire passionnante et plus humaine.

Cyril a publié les deux romans d'amour pour adultes de la nouvelle mini-série littéraire qu'il a écrite le premier janvier 2020. Cette nouvelle série plonge le lecteur au cœur d'Arras à travers l'histoire d'amour entre une journaliste de L'Avenir de l'Artois et un romancier indépendant fondateur des ÉDITIONS DU SOLEIL, maison d'édition indépendante.
Cyril commença à écrire sa première série littéraire de romans d'amour pour adolescents et adultes le 9 mars 2018. Tout un monde d'amour de la musique est le titre de celle-ci. Trois premiers romans paraîtront chez les Editions Sydney Laurent.
L'ambition de Cyril est de voir les séries littéraires qu'il a écrites adaptées par un producteur de cinéma, sur écran géant au cinéma.

Pour toute demande d'interview pour un article dans un journal ou en vidéo, une demande de communiqué de presse, écrivez un e-mail à Cyril Van Eeckhoutte à cette adresse e-mail suivante: leseditionsdusolange@gmail.com!

Passez une très belle semaine!

Bien à vous lire!

Bien cordialement,

Cyril VAN EECKHOUTTE

Les livres de l'auteur de la série:
• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 1. (Les Éditions Sydney Laurent).

• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 2 - Le spectacle de mai. (Les Éditions Sydney Laurent).

• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 3 - Une famille anglaise I. (Les Éditions Sydney Laurent).

• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 3 - Une famille anglaise II. (Du Solange Éditions).

• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 4 - D'un mariage heureux au conservatoire. (Du Solange Éditions).

• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 5 - L'avenir des clones magiques. (Du Solange Éditions).

• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 6 - Les clones-rois de cerveaux-mêlés. (Du Solange Éditions).

• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 7 - Thomas Youri and the Dreamers. (Du Solange Éditions).

• Tout un monde d'amour de la musique: Partie 8 - Starmania. (Du Solange Éditions).

• Le journal d'une fan amoureuse: Tome 1 - Dans tous ses états.(Du Solange Éditions).

• Le journal d'une fan amoureuse: Tome 2 - Et les fans d'Arnaud Henri. (Du Solange Éditions).

• Je voudrais être. (Du Solange Éditions).

• Grégory, 40 ans, toujours puceau. Trouvera-t-il l'amour? (Du Solange Éditions).

• La famille Lorens : À Books's Land Paris. (Du Solange Éditions).

• Les esprits de la famille Prédit. (Du Solange Éditions).

• Gestation pour Martin. (Du Solange Éditions).

• Cent pour cent écolo. (Du Solange Éditions).

• La France et le monde au fil des saisons. (Du Solange Éditions).

• Jolie Pia. (Du Solange Éditions).

• Confinés. (Du Solange Éditions).

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

À Tigery, les salariés d'Interforum demandent l'équité des primes

Ce lundi 21 novembre, une quarantaine de salariés du site Interforum de Tigery (Essonne) ont débrayé pour réclamer une plus grande équité entre les salariés des différents sites de la filiale du groupe Editis. À Malhesherbes, une prime transport sera en effet prochainement mise en place, et les employés de Tigery souhaitent eux aussi une révision des primes qui leur sont accordées.

23/11/2022, 15:17

ActuaLitté

Fédération de randonnée pédestre : la distribution, tout un cirque ?

À la suite d’une consultation menée au cours de l’année 2022, la FFRandonnée a renouvelé son contrat de partenariat avec la Sofédis, pour la diffusion et la distribution de son catalogue à partir du 1er janvier 2023. Un partenariat qui s’inscrit dans la stratégie déployée par la FFRandonnée depuis 2021. Les deux sociétés travailleront de concert jusqu'en 2026. 

04/11/2022, 10:58

ActuaLitté

France : Amazon se rêve désormais imprimeur de livres

Le jour de la fête des morts, la nouvelle aura quelque chose d’un brin sinistre : à Brétigny-sur-Orge (Essonne), ce 2 novembre, est inaugurée la première… imprimerie d’Amazon sur territoire français. Implanté dans son entrepôt logistique, il s’agit d’un déploiement, et non des moindres, dans le fonctionnement de l’entreprise.

01/11/2022, 10:04

ActuaLitté

Les éditions d'en bas arrivent en France et Belgique grâce à Serendip/Paon

Depuis 1976, les éditions d’en bas développent un catalogue engagé et militant. Elles explorent le champ du social à partir des marges de l’histoire, de la politique et de la société; elles font émerger des voix singulières et originales de destinées oubliées et des thématiques délaissées. Depuis 2001, elles ont renforcé le champ des publications aux littératures de Suisse et à la traduction. 

28/10/2022, 13:32

ActuaLitté

L'Imaginaire se fait la malle : quatre éditeurs quittent Média Participations

En août 2019, ActuaLitté dévoilait l’arrivée massive d’éditeurs chez Média Diffusion : Mnémos, les Moutons électriques et ActuSF, regroupés sous le collectif Les Indés de l’Imaginaire, marquaient ainsi une nouvelle étape dans leur développement. Et ce, deux ans après que Leha éditions avait choisi la diffusion/distribution du groupe. Mais en 2023, tout le monde part. 

28/10/2022, 11:06

ActuaLitté

Mort d'un ouvrier dans un entrepôt d'Amazon en Pologne : l'enquête interdite

10 heures de travail en une journée, voilà qui démontre bien l’intérêt porté aux salariés d’Amazon. Jean-Baptiste Malet a signé pour L’Humanité Magazine un nouveau reportage. Cette fois, c’est en Pologne qu’il s’est rendu pour constater les conditions de travail. Et ce, après le décès d’un salarié et le licenciement de la syndicaliste qui voulait trop en savoir sur les circonstances de ce drame…

11/10/2022, 11:52

ActuaLitté

Le développement de Feltrinelli, entre numérique et formation

Après un accord avec Kobo, Feltrinelli ajoute à son offre numérique, déjà très riche, un plan d'abonnement « all you can enjoy », et se positionne aux côtés d’acteurs déjà implantés en Italie, tels qu'Audible et Storytel. En même temps, une offre est proposée, via Feltrinelli Education, pour former les professionnels des industries créatives et culturelles. 

16/08/2022, 15:54

ActuaLitté

Neutralité carbone en 2040 : Amazon n'en prend pas le chemin 

Les promesses n’engagent généralement que ceux qui les gobent, avait assuré un connaisseur en la matière. Celles d’Amazon — ici pointées, mais assurément pas le seul en la matière — auront fait long feu. Malgré ses engagements visant à une neutralité carbone, la firme est parvenue à augmenter de 18 % ses émissions au cours de l’année 2021. De fait : la taille de son réseau de distribution a doublé au cours de la période.

02/08/2022, 15:03

ActuaLitté

Rachat dans le monde du podcast italien : Chora Media achète Will

En mars, Il Sole 24 Ore, quotidien économique et politique italien, avait annoncé cette opération, qui s’est concrétisée cet été et a donné naissance, pour citer le communiqué de presse, au « premier pôle italien d'information numérique native en audio et vidéo ».

21/07/2022, 15:22

ActuaLitté

Madrigall ouvre la commande urgente en 24h chez Union Distribution

RNL22 — À l'occasion des Rencontres nationales de la librairie, le groupe Madrigall a annoncé l'ouverture d'un service de commande en 24 heures pour les libraires indépendants. À l'aide d'un code, ils signaleront au distributeur une commande urgente, permettant de la prioriser.

03/07/2022, 18:01

ActuaLitté

Hugo Publishing quitte Interforum

Suite au rachat annoncé fin octobre 2021 du groupe Hugo Publishing, rejoignant Glénat, les grands mouvements débutent. Diffusée et distribuée par Interforum, la maison qu’avait fondée Hugues de Saint-Vincent rejoignait la société aujourd'hui dirigée par Marion Glénat, fille du fondateur. Et fort logiquement, Hugo allait se détacher d’Editis, à plus ou moins court terme.

30/06/2022, 11:08

ActuaLitté

Helvetiq et Dilisco : “Comme entrer dans une famille”

Tous les éditeurs le savent : changer de diffusion représente un risque capitalistique autant qu’une perspective de développement. Les éditions Helvetiq intègreront ainsi la société Dilisco au 1er juillet et seront prises en charge par les équipes SNB (Savoir, Nature & Bio) de Jean-Charles Caplier, directeur commercial. À l’occasion d’un passage à Paris, entretien croisé avec Alizée Dabert, export manager.

14/06/2022, 12:12

ActuaLitté

Prisme se dote d'un nouvel outil de traitement d'expéditions de livres

Basée dans l’Essonne, une plateforme nouvelle génération s’ouvre : la ville de Ris-Orangis accueille en effet l’outil de Prisme. Cette solution de traitement et d’acheminement des livres, à travers 3000 points de vente en France, Belgique et Luxembourg, s’offre une cure de jouvence. Ce sont 7 millions de colis qui transitent entre les mains des équipes de Geodis, avec 10.000 m2 de crossdocking [les marchandises destinées à une livraison directe aux clients, NdR].

24/05/2022, 15:41

ActuaLitté

Relations presse, librairies : Les Ardentes, plurielles et passionnées

Depuis le début du mois de janvier, Lucie Fournier et Inès Bahans se sont lancées dans une nouvelle aventure au nom incandescent, Les ardentes. Une agence de promotion littéraire pluridisciplinaire, tournée vers les relations presse et libraires, qui se veut au plus proche des ouvrages, de ses autrices et de ses auteurs. Ouverture d’esprit, passion et personnalisation sont les maîtres mots pour les deux jeunes femmes.

16/05/2022, 11:41

ActuaLitté

Quatre éditeurs mutualisent leur tournée de Rentrée littéraire 2022

4 éditeurs, 5 rencontres, 8 romans, 250 libraires. Sur le papier, voilà du best-seller qui s'annonce : Le Tripode s’allie pour cette rentrée littéraire avec Le Bruit du Monde, Le Passage et Philippe Rey pour organiser des petits déjeuners de présentation dans toute la France. Le premier de ces cinq rendez-vous se déroule à Paris, ce lundi 16 mai, où 80 libraires sont attendus. « Un beau moment d’édition », assurent les quatre partenaires.

13/05/2022, 15:11

ActuaLitté

Logistique : Medios, solution technique pour diffuseurs et distributeurs

Pour accompagner les acteurs culturels dans la diffusion et la distribution de leurs offres, la société RBI a développé Medios. Si le nom n'est pas des plus alléchants, ce logiciel de gestion informatique regroupe deux pans essentiels : gestion commerciale et logistique des stocks. Monté avec le concours de structures indépendantes, Medios se présente avant tout comme un projet collaboratif, au plus près des besoins. 

21/04/2022, 14:41

ActuaLitté

Fnac ouvre son troisième espace à Bruxelles

Et de 14, pour l’enseigne Fnac, qui dévoilera prochainement une nouvelle boutique à Bruxelles. 2600 mètres carrés de superficie, installés dans un centre commercial, Wolume Shopping. L’ouverture est prévue fin mai.

14/04/2022, 11:37

ActuaLitté

Librairie : en période de crise, resserrer les liens

Depuis le début de l’année, les ventes sont en berne : un recul net s’observe à tous points de vue, avec des best-sellers qui tirent tout juste leur épingle du jeu. En période de crise, il importe de resserrer les rangs, pour que la chaîne du livre ne sente pas de relâchement. Quoi de mieux qu’une Grande Boucle pour ce faire ?

08/04/2022, 16:25

ActuaLitté

Tous les sites logistiques d'Amazon France en grève

Les débrayages s'inscrivent dans des négociations autour des salaires, où pour le moment, aucun accord n'a pu être conclu entre la direction de la firme américaine et les syndicats. La proposition d'augmentation de 3 % a été jugée insuffisante par les représentants des employés. Des discussions qui interviennent alors qu'Amazon a plus que doublé le salaire de base maximal de ses employés américains... 

06/04/2022, 18:06

ActuaLitté

MDS et Média Diffusion : de “nombreux dysfonctionnements” persistent

Peu avant la période des fêtes de fin d'année — cruciale pour les libraires et les éditeurs —, le distributeur MDS et son pendant Média Diffusion, deux filiales du groupe Média-Participations, rencontraient d'importants problèmes logistiques. Des livres devenaient indisponibles, car frappés par d'importants retards de livraison, et une chaine du livre plus tendue que jamais. Quelques semaines plus tard, la situation ne s'est pas vraiment améliorée.

25/02/2022, 16:13

ActuaLitté

Hauts-de-France : ouverture d'un Observatoire des Acteurs du livre et de la lecture

L'Agence régionale du livre et de la lecture des Hauts-de-France lance son Observatoire des acteurs du livre et de la lecture en région. Si vous êtes professionel.le du livre ou de la lecture dans les Hauts de France, l’AR2L a besoin de vous !

15/02/2022, 12:33

ActuaLitté

Cultura lance son nouveau podcast “Perle de culture”

Cultura s’est lancé dans une nouvelle série de podcasts intitulés « Perles de Culture ». À raison d’une vingtaine d’épisodes, l’émission entend remonter aux sources « d’oeuvres aussi mythiques qu’éclectiques ». Avec un format court, dont les épisodes durent moins de 10 minutes chacun, on explore les expressions culturelles et artistiques, invitant ses auditeurs dans « les coulisses de la création ». 

14/01/2022, 13:22

ActuaLitté

L'éditeur ETAI, spécialisé dans l'automobile, repris par Sophia Communications

Les Éditions techniques pour l’Automobile et l’Industrie (ETAI), qui publient des beaux-livres, sont sur le point de rejoindre le groupe Sophia Communications. La maison d’édition quitterait ainsi Infopro Digital, tout comme la librairie parisienne, Passion Automobile. Une décision qui semble s’inscrire dans une démarche de transformation plus globale pour Infopro Digital.

10/01/2022, 11:35

ActuaLitté

Fusion Editis-Hachette : comment l'hystérie de l’édition profite à Amazon

2022 sera une année de tensions pour l’industrie du livre. Fortes tensions. Et nul besoin de jouer à Zoroastre ou d’investir dans une boule de cristal pour le sentir. Car, de toute évidence, l’un des équilibres que l’on tenait pour acquis depuis 2002 va s’effondrer. Il aura suffi d’un Breton, Vincent Bolloré, pour ce faire : bouleverser l’édition française, une entreprise moins ardue que de vider la mer avec une cuillère, semble-t-il.

07/01/2022, 18:07

ActuaLitté

Le Covid terrasse le comptoir parisien d'Harmonia Mundi Livre

Mauvaise passe pour le distributeur Harmonia Mundi Livre. Après une cyberattaque qui a frappé en novembre, voici que le comptoir de Paris, qui permettait aux libraires de consulter les ouvrages, ferme ses portes. La faute en incombe au Covid, comme l’explique l’entreprise.

17/12/2021, 17:01

ActuaLitté

Nouveaux conseil d'administration et bureau pour ALCA Nouvelle-Aquitaine

L’Assemblée générale d’ALCA Nouvelle-Aquitaine a élu jeudi 9 décembre 2021 son nouveau conseil d’administration et les membres de son bureau. Bruno Boutleux conserve son mandat de président. Les administrateurs étant élus pour un mandat de trois ans (les dernières élections avaient eu lieu en décembre 2018), les adhérents d’ALCA ont procédé au renouvellement de ses collèges professionnels des filières du livre, du cinéma et de l’audiovisuel. 

13/12/2021, 12:29

ActuaLitté

Le grossiste britannique Gardners ouvre une filiale à Arques

Le grossiste britannique Gardners, qui revendique environ 15.000 clients dans le monde entier et dont le siège se trouve dans le Sussex de l'Est, en Angleterre, a annoncé l'ouverture d'une filiale, Gardners EU, à Arques (Pas-de-Calais). Celle-ci est destinée à assumer les activités en Europe, pour éviter les problématiques liées au Brexit.

03/12/2021, 11:01

ActuaLitté

Libraires frustrés, éditeurs désemparés : une “sortie de crise mal barrée”

« La Matrice part en vrille. Tout le monde panique. » En l’espace d’une semaine, les problèmes d’approvisionnement en livres pour les librairies prennent des proportions invraisemblables. La réunion des acteurs impliqués, ce 25 novembre, a débouché sur un désaccord. Tentative d’apaisement pour le distributeur, avec des solutions concrètes, propositions insatisfaisantes pour le syndicat des libraires. Noël ne parviendra pas à inspirer la paix sur Terre – pas forcément par manque d'hommes de bonne volonté…

27/11/2021, 16:27

ActuaLitté

Boycott, représailles, vengeance : la colère des librairies BD contre MDS

Marasme, calamité, vaste bordel… les qualificatifs ne manquent pas chez les libraires pour décrire la situation, alors que les fêtes de fin d’années approchent. Pris de court, les voici entre le marteau et l’enclume, avec la ferme intention de ne pas prendre de coups de la part de lecteurs mécontents. Conclusion, s'il n'est pas possible pour eux d'être fournis en bandes dessinées, et autres titres dont s'occupe MDS, ils sont bien décidés à se passer des titres que distribue la filiale de Média Participations.

25/11/2021, 23:43

ActuaLitté

De ses origines aux formes adoptées : une Histoire naturelle de la violence

La publication du 5e opus de la collection des manifestes du Muséum, dédié à l’Histoire naturelle de la violence, affirme la position d’institution citoyenne, contemporaine et engagée dans les débats de société du Muséum national d’Histoire naturelle. La violence est un sujet d’actualité prégnant, qui se manifeste sous de multiples formes dans les sphères privée comme publique. 

22/11/2021, 11:05

ActuaLitté

Le Médiateur du livre pour sortir de la crise entre Dilicom et Cyber Scribe

Le combat cessera faute de combattants, ou parce que la hache de guerre sera enterrée ? Entre Cyber Scribe et Dilicom, le torchon n’en finit pas de brûler. Et au milieu, les éditeurs, et les distributeurs se trouvent ballottés au gré des communications. La dernière en date semble indiquer une volonté d’apaisement, après une contre-offensive qui en avait laissé beaucoup perplexes.

01/10/2021, 11:42

ActuaLitté

Julien Peyrafitte devient directeur commercial France de Fnac Darty

Le groupe Fnac Darty annonce la nomination de Julien Peyrafitte au poste de Directeur commercial France. Il a pris ses nouvelles fonctions le 23 août 2021 et a intégré le comité exécutif de Fnac Darty. Il succède ainsi à Benoit Jaubert. 

23/09/2021, 16:34

ActuaLitté

Du nouveau pour la rentrée chez Tohu Bohu

TohuBohu éditions qui était diffusé par Médias-Diffusion et distribué par MDS depuis 2016 sera diffusé et distribué par Harmonia Mundi Livres à compter du 1er janvier 2022.

23/09/2021, 08:07

ActuaLitté

L’Atteinte rejoint le distributeur Serendip et Paon Diffusion

La maison d’édition L’Atteinte rejoint le distributeur Serendip et Paon Diffusion à compter du 1er octobre 2021, apprend-on de l'éditeur. Créée en 2017, la structure cherche à défendre une création littéraire contemporaine au style affirmé. 

22/09/2021, 07:59

ActuaLitté

Dilicom / Cyber Scribe : après la prise d'otage, les éditeurs “couteau sous la gorge”

La situation entre Cyber Scribe et Dilicom a définitivement viré à l’eau de boudin. « Et nous, petits éditeurs, ça nous met dans la merde, ce chantage pur et simple », s’agace une structure auprès de ActuaLitté. Il est vrai que depuis janvier dernier, la guerre des nerfs avait atteint son paroxysme… avant que Dilicom ne hisse un drapeau blanc. Une trêve de courte durée, comme le montre un récent email adressé aux éditeurs… David et Goliath, le retour.

16/09/2021, 11:58

ActuaLitté

Wikipédia décliné en un sérieux jeu de société encyclopédique

Le partage de la connaissance et l’enrichissement collectif dudit savoir fondent les piliers du projet Wikipédia. L’encyclopédie participative, libre et ouverte, s’articule sur trois missions, déclinant son identité. Et après les livres imprimant les articles de l’encyclopédie, une nouvelle déclinaison s’en vient : le jeu de société Wikipédia.

15/09/2021, 13:34

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Les éditions du Souffle d'Or et Yves Michel ont besoin de soutien

Les éditions Le Souffle d’Or et Yves Michel ont lancé une campagne de financement participatif pour assurer leurs prochaines parutions. Après bientôt 40 ans d’expérience, la maison d’édition entend toujours faire partie du paysage éditorial français en 2023, et ce, malgré les crises actuelles. 

29/11/2022, 15:36

ActuaLitté

L'écrivain Volodymyr Vakulenko aurait été assassiné par les forces russes

UkraineUnderAttack - L’écrivain Volodymyr Vakulenko aurait été tué par les forces d'occupation russes. En mars dernier, lui et son fils avaient été capturés dans le village de Kapitolivka, près d’Izyum, dans la région de Kharkiv. L'arrivée des soldats ukrainiens sur le territoire a permis de mettre au jour de nouveaux éléments.

29/11/2022, 12:21

ActuaLitté

Hachette/Editis : Vivendi n'échappera pas à l'enquête approfondie

Les craintes de Vincent Bolloré étaient fondées : selon les informations de Marianne, le groupe Vivendi n’échapperait pas à l’enquête approfondie. La Commission européenne doit rendre officiellement son avis ce 30 novembre, suite à la notification d’octobre dernier. Mais le couperet semble être déjà tombé.

29/11/2022, 10:57

ActuaLitté

Face à la police et à l'extrême droite, la Fnac censure le jeu d'un éditeur

Les éditions Libertalia ont travaillé avec le site antifasciste La Horde pour concevoir Antifa le jeu, un jeu de société, comme son nom l'indique, mais aussi un outil de formation dans la lutte contre les idées nauséabondes de l'extrême droite. Sous la pression de « certains de [ses] publics », la Fnac a procédé au retrait du produit de ses magasins et de sa boutique en ligne.

29/11/2022, 10:28

ActuaLitté

Plongée au coeur de la presse régionale

Presse et Territoires, une si fertile proximité a été conçu et réalisé, à la demande de Stéphane Delaporte, directeur général de 366 par Jean-Clément Texier avec le concours opérationnel de Richard Werly, directeur de la collection L'âme des Peuples. La maison l'a accueilli comme hors-série dans cette collection qui célèbre son dixième anniversaire chez Nevicata après la publication de plus de 75 titres.

29/11/2022, 09:56

ActuaLitté

Pass Culture : la part collective accusée de “maltraitance des artistes-auteurs”

Mise en œuvre à partir de janvier 2022, la part collective du Pass Culture permet à un professeur de collège ou de lycée de financer des activités d'éducation artistique et culturelle (EAC) pour ses élèves. Pour ce faire, il choisit parmi des offres proposées par la plateforme : des artistes-auteurs dénoncent une « maltraitance » dans le processus d'inscription et de mise en ligne de ces offres.

28/11/2022, 16:20

ActuaLitté

En 2021, le Prix Enrico Filippini revenait aux Éditions d'en bas

Depuis plus d’un siècle, le Monte Verità, la petite colline qui surplombe le bourg d’Ascona (dans le Tessin, la Suisse italianophone), se veut un pôle attractif de rencontres et d’échange d’idées. Depuis sa création en 2013, le Festival Eventi letterari Monte Verità bâtit sa raison d’être sur cette inaltérable source d’inspiration. Il se propose de recréer l’atmosphère de vif débat culturel propre à ces années du début du XXe siècle. Écrivains, philosophes, artistes et penseurs de notre époque. En 2021, Jean Richard et les éditions d'en bas sont récompensés par le prix Enrico Filippini.

28/11/2022, 11:46

ActuaLitté

Le livre et la lecture face aux défis écologiques

La Fill, Fédération interrégionale du livre et de la lecture, publie un nouveau dossier documentaire en ligne. Consacré à l’écologie dans la filière du livre, il met à l’honneur les nombreuses initiatives des acteurs et actrices qui, sur tout le territoire et dans tous les secteurs, se montrent inventifs, volontaires et impliqués en la matière. À leurs côtés, les structures régionales pour le livre membres de la Fill accompagnent et sont les témoins privilégiés de ces actions.

28/11/2022, 11:18

ActuaLitté

Russie : une nouvelle loi homophobe “menace la liberté de publier”

Une décennie de lois homophobes en Russie, et le gouvernement ne compte pas s'arrêter là. Le Parlement a voté une loi prohibant la promotion des « relations sexuelles non traditionnelles » - autrement dit celles qui sortent d'un cadre hétérosexuel. Et cette dernière renforce des textes de 2013 persécutant les membres de la communauté LGBTQIA+. Outre les effets délétères sur les vies des citoyens et citoyennes, la liberté d'expression se trouve bien sûr un peu plus amoindrie.

28/11/2022, 11:06

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille tentateur

Dans cette semaine d'#ActuaLittéAime, on est tenté : par la puissance financière d’une monarchie et ses ressources gazières, d'anciens jeunes rockstars qui chantaient et chantent encore, Sympathy for the devil, ou par le plus séduisant des personnages du roman mondial, Dorian Gray. Son créateur, le flamboyant Oscar Wilde, disait : « Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder... »

26/11/2022, 09:00

ActuaLitté

Les offres déposées pour le rachat d'Editis

L'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky ne serait donc pas le seul intéressé par une reprise d'Editis. La Lettre A avance, dans un article, trois autres prétendants au rachat du groupe d'édition. Xavier Niel, Reworld Media et Mondadori seraient également dans la course.

25/11/2022, 17:08

ActuaLitté

Les procès de Roberto Saviano : la pression des politiques sur les intellectuels

Roberto Saviano, auteur du best-seller international Gomorra, publié en Italie en 2006 (Mondadori) et en France l'année suivante chez Gallimard, est aujourd'hui au centre d'une affaire médiatique bouillante. En effet, l’écrivain a à son actif trois procès pour diffamation contre trois membres actuels du gouvernement italien… Comment défendre dans ce contexte, la liberté d’expression, ainsi que le rôle symbolique des intellectuels ? 

25/11/2022, 16:57

ActuaLitté

L'imprimeur Maury reçoit 12 millions € d'aides de l'État

Dans le cadre des mesures de soutien du gouvernement face à l’explosion des prix de l’énergie, l’imprimeur Maury est la première entreprise, avec la verrerie Duralex, à bénéficier du nouveau guichet d'aide mis en place le week-end des 20-21 novembre. Une annonce réalisée à l’occasion de la Semaine de l’industrie par Roland Lescure, le ministre délégué chargé de l’Industrie. La structure du Loiret imprime notamment des ouvrages de la maison Gallimard ou encore les magazines Paris Match ou L’Express.

25/11/2022, 16:40

ActuaLitté

Benoît Pollet (Dargaud) attendu à la direction des éditions Glénat

Jean Paciulli, directeur général des éditions Glénat, partira à la retraite à la fin de cette année 2022. Le directeur général des éditions Dargaud, Benoît Pollet le remplacerait dès le mois de janvier 2023.

25/11/2022, 16:26

ActuaLitté

Mort de Christian Bobin, “ermite du Creusot”, à l'âge de 71 ans

Les éditions Gallimard ont fait part du décès de l'écrivain Christian Bobin, décédé ce jeudi 24 novembre à l'âge de 71 ans. Entré en littérature dès l'âge de 22 ans avec Lettre pourpre, en 1977, il a composé une œuvre prolifique et vécu à l'écart du monde, dans une maison en lisière d'un bois, en Saône-et-Loire.

25/11/2022, 13:06

ActuaLitté

Diplomatie culturelle : le Sénat dénonce “une ambition de façade”

Dans le cadre de l'examen du Projet de loi de finances 2023, la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat a rendu un avis plutôt sévère sur les moyens consacrés à la diplomatie culturelle par le gouvernement. Elle regrette ainsi l'absence d'investissement pour les Instituts français et les Alliances françaises.

25/11/2022, 12:39

ActuaLitté

À l'IFLA, une “culture du silence” dans un environnement “toxique”

En avril 2022, l'IFLA, organisation internationale des associations de bibliothécaires, annonçait une mise à pied de son secrétaire général, Gerald Leitner, motivée par deux avis d'experts indépendants sur les conditions de travail au sein de la structure. Si la personnalité du responsable est mise en cause, l'environnement de travail et les protections dont il a pu bénéficier se révèlent petit à petit.

25/11/2022, 11:25

ActuaLitté

Les Islandais lisent de plus en plus : en moyenne, 2 livres et demi par mois

L'Islande n'usurpe pas son titre de nation de lecteurs et de lectrices. Connu pour profiter d'un très grand nombre de livres publiés dans l'année par habitant, le pays abrite les plus grands lecteurs d'Europe, voire du monde. En 2022, la moyenne passe ainsi à 2,4 livres lus par mois...

24/11/2022, 17:10

ActuaLitté

En Italie, un nouveau livre posthume d'Andrea Camilleri

Un nouveau livre d'Andrea Camilleri est sorti en Italie ce 8 novembre, trois ans après la mort de l'auteur. La guerra privata di Samuele e altre storie di Vigàta (La guerre privée de Samuel et autres histoires de Vigàta) est publié, comme beaucoup des précédents, par l'éditeur palermitain Sellerio. Il est composé de nouvelles publiées à différentes époques, dont deux inédites.

24/11/2022, 16:49

ActuaLitté

Jean Spiri, nouveau directeur de cabinet de Brigitte Macron

L'actuel secrétaire général du groupe Editis, Jean Spiri, est nommé directeur de cabinet de Brigitte Macron, nous apprend le Journal du Dimanche.

24/11/2022, 15:46

ActuaLitté

Suisse : face aux librairies Payot, le Valais fait machine arrière  

Afin de soutenir les librairies du Valais dans l’après-Covid, les autorités cantonales ont annoncé le 14 novembre dernier une opération, un livre acheté, un livre d’un auteur valaisan offert. Problème, les deux grands groupes Payot et Fnac n’ont pas été inclus dans la procédure. Pascal Vandenberghe, directeur de Payot, ne s’est pas gêné pour exprimer publiquement (et franchement) son mécontentement. Face à cette levée de boucliers, le Valais a suspendu son dispositif dans la partie germanique du Haut-Valais, où se nichent les raisons de la colère.

24/11/2022, 15:05

ActuaLitté

Amazon et cinq éditeurs américains (encore) accusés d'entente

Le cabinet d'avocats Hagens Berman, qui avait obtenu la tête d'Apple en justice, reconnue coupable d'entente sur les prix des livres numériques, entend bien se payer Amazon, désormais. Après le classement sans suite de deux plaintes, une nouvelle réapparait ainsi devant une cour new-yorkaise, revue et consolidée.

24/11/2022, 12:19

ActuaLitté

En Ukraine, la “littérature prorusse” des monastères saisie

UkraineUnderAttack - Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont repéré et arrêté des ressortissants russes dans différents monastères relevant du patriarcat de Moscou. Ils y ont découvert plusieurs milliers de dollars, mais également de la « littérature prorusse utilisée lors d’études dans les séminaires et dans les écoles paroissiales, y compris pour la propagande du monde russe », explique l’institution dans un communiqué repris par l'AFP.

24/11/2022, 10:49

ActuaLitté

En Tunisie, l'ouverture en décembre d'“une librairie unique”

La librairie Al Kitab de Tunis, fondée en 1967, souhaite à présent innover au pays d’Albert Memmi. Ce 12 décembre, la structure ouvre une « librairie espace-café-espace culturel, [...] qui veut faire évoluer le concept de librairie en Tunisie ». Ce projet « unique », entre librairie généraliste, galerie d’art, zone d’animation et espace café, sera situé dans le quartier de Mutuelleville à Tunis. Une troisième enseigne après le Al Kitab historique et Al Kitab La Marsa.

24/11/2022, 09:54

ActuaLitté

Pierre Nora, grand-croix de l'ordre national du Mérite

Le Journal officiel de ce 24 novembre fait état de plusieurs élévations au sein de l'ordre national du Mérite, ordre honorifique venant saluer les « mérites distingués » de citoyens français. Parmi les personnalités distinguées, l'historien, membre de l'Académie française et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, Pierre Nora.

24/11/2022, 09:44

ActuaLitté

Espagne : la justice bloque un site pirate pour 2410 livres 

Le volume semble dérisoire, mais l’atteinte au droit d’auteur n’en demeure pas moins constatée. Le tribunal national espagnol vient d’ordonner le blocage sans réserve du site libronube.com pour avoir facilité le téléchargement pirate de 2400 ouvrages. L’association des auteurs et éditeurs ne se contient plus devant cette victoire.

23/11/2022, 16:52

ActuaLitté

Europe : un adepte de l'optimisation fiscale pour reprendre Editis ?

Le milliardaire tchèque, Daniel Křetínský, a récemment fait savoir son intérêt pour le groupe Editis, que Vivendi met en vente. Ce 30 novembre, la Commission européenne doit rendre un premier avis sur les éléments portés à sa connaissance. Le projet notifié vise à l’intégration de Hachette Livre (Lagardère Publishing), tout en se séparant d’Editis. 

23/11/2022, 16:05

ActuaLitté

Humensis : le déficit mène au Scor

Au terme d’une année 2021 qui a fait plonger le résultat du groupe, le devenir de Humensis — fruit de la réunion entre Belin et Presses Universitaires de France — devenait complexe. Avec plus de 4,2 millions € de pertes, pour 41,4 millions € de chiffre d’affaires, l’entreprise connaissait sa pire année depuis sa création.

23/11/2022, 15:01

ActuaLitté

Le Sénat inquiet de la situation “bloquée” entre auteurs et éditeurs

« Adopté » par l'Assemblée nationale après l'usage du 49.3 par le gouvernement, le Projet de loi de finances pour 2023 a été examiné au Sénat par la commission de la Culture, de l'Éducation et de la Communication et par celle des Finances. Les relations entre les auteurs et les éditeurs et la situation de la Bibliothèque nationale de France ont interpellé les sénateurs.

23/11/2022, 12:50

ActuaLitté

Stéphanie Hénault nommée directrice des affaires juridiques de l'ANEL

L’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) est heureuse d’annoncer la nomination de Me Stéphanie Hénault à titre de directrice des affaires juridiques. L’ANEL regroupe plus de 100 maisons d’édition de langue française au Québec et au Canada. Sa mission est de soutenir la croissance de l’industrie de l’édition et d’assurer le rayonnement du livre québécois et franco-canadien à l’échelle nationale et internationale.

23/11/2022, 12:01

ActuaLitté

Michèle Minelli, ornithologue de l'humain

PODCAST — Par sa prose ample et nourrie, Michèle Minelli saisit des existences prises dans les contraintes de leur temps… Roman-monde où s’enchevêtrent les destins dans une galerie vivante de personnages, Sans repos nous aide à comprendre ce qui a poussé ces hommes et ces femmes à devenir des « oiseaux migrateurs ».

23/11/2022, 11:35

ActuaLitté

Convergences : les enjeux de la correction en non-fiction

Le 30 novembre prochain aura lieu la troisième rencontre du cycle Convergences, organisé par l’Association des correcteurs de langue française (ACLF) et Fontaine O Livres. Celui-ci sera consacré, cette année, aux ouvrages de non-fiction. 

23/11/2022, 11:34

ActuaLitté

Les bibliothécaires “ont le sens du service public chevillé au corps”

Hasard du calendrier ou heureuse coïncidence, la publication du Dictionnaire militant pour les bibliothécaires et la défense de la lecture publique de la Fédération SUD Collectivités Territoriales (SUD CT) a suivi de près celle du référentiel national de compétences pour les métiers des bibliothèques. De quoi nourrir la lecture de l'un avec l'autre, et susciter quelques questions... 

22/11/2022, 16:15

ActuaLitté

Penguin Random House abandonne le rachat de Simon & Schuster

#ProcesAntitrust - Le groupe Bertelsmann, géant international des médias, prévoyait depuis plusieurs mois une extension considérable de ses actifs avec le rachat, par sa filiale Penguin Random House, de l'éditeur américain Simon & Schuster. Le véto du gouvernement américain, inquiet des répercussions sur la concurrence, a finalement payé : la transaction est purement et simplement abandonnée.

22/11/2022, 10:42

ActuaLitté

Christine Diacon nommée à la tête de la DRAC Centre-Val de Loire

Christine Diacon est nommée directrice régionale des affaires culturelles de la région Centre-Val de Loire, pour une durée de quatre ans, à compter de ce 1er décembre 2022. Le poste était « susceptible d'être vacant », annonçait le ministère en mai dernier.

22/11/2022, 10:24

ActuaLitté

Le Boréal se réorganise, avec le départ de Pascal Assathiany

À l’approche de leur soixantième anniversaire, les Éditions du Boréal se réorganisent et mettent en place une nouvelle structure qui leur permettra de continuer à publier et à diffuser les auteurs et autrices québécois et canadiens.

22/11/2022, 08:49