#Bibliothèque

Bouche-à-bouche avec un fantôme

Peut-on ressusciter l’épopée et ses contraintes formalisantes, ce genre littéraire si désuet, abandonné dans le brouillard des temps ? Et, mieux encore, le faire lire aujourd’hui ? Oui, quand on sait le transfigurer pour l’apporter au lecteur du XXe siècle sur un plateau plus moderne, le réinventer avec humour de toutes pièces. Oui, quand on a dans le sang le feu de la littérature et que l’on s’appelle Mircea Cărtărescu. 

Le 01/06/2015 à 14:08 par Radu Bata

0 Réactions |

Publié le :

01/06/2015 à 14:08

Radu Bata

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Európa Pont, CC BY 2.0

Le plus connu, traduit et primé des écrivains roumains n’a cure des modes et des plans de carrière et n’en fait qu’à son instinct, joliment habillé dans le costume toute époque du savoir-faire rhétorique (qu’il enseigne dans diverses universités européennes). L’envergure de son œuvre, son engagement, les risques qu’il prend, en couvrant avec panache moult thèmes, espaces et types d’écriture, font de Cărtărescu un auteur majeur de notre époque, l’écrivain européen le plus nobélisable. Plus nobélisable que le dernier Nobel même, Modiano étant confiné dans l’autofiction, avec ses éternels ingrédients — absence, nostalgie, recherche identitaire, Paris sous l’occupation — au point de paraître écrire le même livre depuis 40 ans (avec un talent et un raffinement rares, il faut le dire). Aussi ce prix tant convoité tombera-t-il inévitablement un jour dans l’escarcelle de l’écrivain roumain : il faut bien rendre à César ce qui lui appartient.

Tout l’univers sur la nappe cirée de la cuisine

«Le Levant» est un globe de cristal aux mille reflets. L’auteur — aède — narrateur jongle avec le temps, les codes et les chefs-d’œuvre de la littérature ; il ne se prend jamais trop au sérieux, son cœur balance entre lyrisme, prose et machinerie théâtrale, il parodie à tout vent écrivains roumains de premier rang, poèmes héroïques, scènes dramatiques, fables, contes et envolées lyriques. En se moquant souvent de soi-même et de la genèse de son récit dans une série de mises en abîme savoureuses, il interpelle le lecteur-lectrice, le prend à témoin, crée des connivences, lui fait des clins d’œil. J’en veux pour preuve le début du «quatrième chant» :

«Lectrice bien-aimée, qui, pour mieux les voir, tiens ces pages dans le châssis d’une fenêtre aux vitraux colorés entre ses verges de plomb, je pense, souvent à toi, dans la sombre tristesse qui est la mienne. À tes longs cils timorés penchés sur ces lettres, à ta main gauche aux lourdes bagues translucides, posée sur un genou, et à l’index de ta main droite, qui suit ces lignes. Des volutes de ses boucles, ta scintillante chevelure entoure ton sein... Tu ne cherches pas dans les feuilles des livres quelque philosophagie stérile, ni la politique hargneuse qui enchaîne les exaltés et les téméraires dans d’obscures prisons, mais l’amour éternel, qui ne meurt pas plus que les roses glissées entre les pages. Et tu as raison, belle enfant, car il n’est pas une ligne de tous les écrits du monde qui ne soit mélodrame. Nous tous, nous sommes mélodramatiques, qui grattons et fouillons sous le ricanement de la raison. Le cerveau, cet archange, tout comme la sphère d’humus sur laquelle nous vivons, ne contient qu’une mince pellicule de pensée, le reste n’est que boue, passion impétueuse, haine féroce, amour, cieux aux soleils de sang et continents d’effroi. C’est là que le triste poète porte ses pas, sa plume — en guise d’épée — à la main, tandis que le dernier crépuscule s’éteint. C’est là seulement que l’inspiration fait son nid. C’est là que moi aussi, ma maîtresse, je me nourris.

Tu es impatiente, je le vois bien, de savoir qui est l’officier apparu par surprise sous la table. Ses traits virils ont conquis ton cœur et mouillé d’une larme tes yeux d’agate claire. Douce vierge, je ne te mentirai pas d’une once de cumin : ce fier personnage est né d’un coup de poing donné dans la table. Je n’avais jusqu’alors jamais ouï dire qu’il vécût en Orient un certain Languedoc Brillant, ce zouave, car je ne suis point omniscient. Et si je ne t’ai rien dit dans le troisième chant, c’est que moi-même, le poète, je n’étais pas prêt à comprendre sa présence. Maintenant, encerclé par ton cil, je ne puis plus reculer.»

Cet extrait en dit long sur l’art de Cărtărescu de mélanger, dans un creuset bien littéraire, points de vue, sujets, humour et mélodrame, rapports intimes avec son histoire et ses lecteurs. L’alchimie va par ailleurs plus loin, transgressant tous les niveaux : Cărtărescu interpelle non seulement son lecteur-lectrice (en le suppliant de ne retenir du livre que ce qu’il lui convient), mais aussi la Muse, le critique potentiel et, bonus ultime, il s’interpelle soi-même, tantôt avec amusement, tantôt avec apitoiement, en se réglant des comptes poétiques. Comme un marionnettiste obsédé par son métier, il tire les ficelles de ses personnages, il nous explique comment il procède et il tire ses propres ficelles devant nos yeux ébaubis. Il remet ainsi à sa place l’acte de la création : sur la table de la cuisine. Là, où il a réellement imaginé son livre, sur une nappe cirée.

De Bernard Pivot à «The Grand Budapest Hotel» en passant par Puck

«Le Levant» est une expérience lexicale étonnante. L’incipit — la première douzaine de pages — peut déstabiliser le lecteur pressé qui a vaguement l’impression de se retrouver dans une dictée à pièges de Bernard Pivot, car le nombre de mots rares et anciens aux couleurs orientales (surtout turques, grecques et roumaines), ranimés par le téméraire traducteur Nicolas Cavaillès, est légion : «caïque, pallikares, fanaux, mahmudyes, ikosare, chalvar, beyzade, effendi, voïvode, hésychaste, galbeni, sila, kandjar...»

Une fois passée, apprivoisée cette barrière linguistique, le lecteur aura des réjouissances garanties : dépaysement, phrasé au loukoum, farfadets, charme baudelairien, nervalien, byronien de l’Orient, aventures qui ont la folie joyeuse et picaresque de «The Grand Budapest Hotel» (de Wes Anderson)et des personnages tellement pittoresques qu’on les perçoit comme des pastiches en train de refaire le monde : dans l’histoire en douze Chants, comme dans toute épopée qui se respecte, on sonne la révolte d’un peuple contre un tyran. Seulement ici, c’est un tocsin ludique qu’on entend et l’on a envie de danser une «hora» ou un sirtaki sur l’air de patriotisme romantique que le genre impose. La révolution de Manoïl, Zénaïde, Languedoc Brillant, Yaourta, Zotalis et l’Anthropophage est une rébellion culturelle, un questionnement sur la création, un intense désir de liberté, c’est l’histoire du monde dans la lampe d’un génie, réveillé pour cause de tyrannie. Cette révolution de velours (car prise à son énième degré de crédibilité), est une déclaration d’amour à la poésie, un chant habité, hanté par le seul moteur artistique qui ne cale jamais, celui de la passion : «Le savoir tout entier n’est que fausseté, si le cœur reste de pierre», dit l’Anthropophage, tout en invoquant Diderot et D’Alembert, dans une expression qui aurait fait florès au Siècle des lumières ; une mise en abîme d’une mise en abîme est un double miroir de sourires.

Baklava pour les lectrices et le lecteur patient

Une fois passée, apprivoisée la barrière linguistique des mots rares et anciens, le lecteur pourrait croire suivre un chemin narratif habituel. Il n’en sera rien : comme dans les contes d’antan, Cărtărescu jette un peigne dans ses pages et une forêt de références culturelles (historiques, littéraires, balkaniques...) pousse sur la route du lecteur comme autant de regards d’intelligence, d’ironies inattendues, de digressions ou d’aveux auctoriels, rendant le voyage protéiforme, haut en couleur, épices, poncifs et anachronismes. 

Le Levant, de Mircea Cărtărescu

Le lecteur très pressé aura, hélas, décroché, dépassé par les événements, paumé entre les mots inconnus, les intermezzos lyriques et les morceaux de prose dont l’intrigue n’est qu’un prétexte transparent, comme à l’Opéra, pour faire entendre un refrain doux ou un rire sarcastique, un cymbalum ou une cythère, ou faire voir — en direct — la naissance d’un roman de l’humeur fantaisiste de son géniteur. Déjà qu’il était désemparé par la présentation — «plaidoyer pour la poésie», «épopée roumaine», «voyage au cœur de la création, une œuvre ouverte portée par une métatextualité», « sous l’égide des plus grands poètes roumains, deux siècles de littérature – romantique, symboliste, décadente, expérimentale » (4e de couverture), le lecteur très pressé aura l’impression d’être dans les tenailles invisibles d’une «private joke».

Nul besoin de connaître les dessous de l’histoire et de la littérature roumaines pour passer un moment de lecture hautement agréable. Le lecteur qui entretient une liaison d’amour avec les livres, sera, tout comme la lectrice convoquée plus haut, choyé, récompensé, gratifié, il n’aura pas fait du gymkhana pour rien, les lignes d’horizon et les plaisirs sucrés sont au rendez-vous. Dans «Le Levant», les délices ne manquent pas : si le sirop coule dans l’écriture, si les traits sont bien cuits, si le parfum des fleurs d’oranger est enivrant, c’est pour que le baklava reste bien collé au palais de l’imaginaire.

L’invraisemblable, ce roi de rechange

«Le Levant» a entièrement été écrit en vers, dans une langue vieillotte avec des archaïsmes et des prosodies anciennes, l’année qui a précédé la chute du dictateur Ceauşescu. Aussi la révolution de Manoïl, Zénaïde, Languedoc Brillant, Yaourta et Zotalis prend-elle une autre dimension. On peut toujours essayer de reconstituer l’arsenal d’astuces des écrivains à ce moment-là pour contourner les fourches caudines de la censure, exorciser la peur et faire publier des ouvrages minés, plus subversifs qu’ils n’en avaient l’air, on sera toujours en deçà de la réalité. 

Quand la réalité est hideuse comme une dictature, on ne respecte que les lois libres de la fiction. Il y a de quoi se réfugier sur un nuage ou vivre dans l’invraisemblable.

Cărtărescu et le chat de Cheshire

Des années plus tard, Cărtărescu s’est repenché sur «Le Levant», l’a complètement réécrit, pour le rendre plus accessible et traduisible. Et Nicolas Cavaillès a réussi cette mission impossible, en redonnant vie, dans un français exquis et multicolore, à une armada de mots balkaniques, en reconstituant avec une minutie étonnante un Orient couché sur le flanc, un Orient proche et lettré qui s’avère être notre tasse de thé aux croissants de lune.

Démiurge facétieux, l’écrivain Mircea Cărtărescu s’est approprié la dimension du Levant pour en faire un pays peuplé de personnages fantasques, d’élans épiques, de vers, de typologies orientales et de mots imprégnés d’odeurs, de sons et de narratologie. Un pays qui ressemble à la Roumanie, mais va au-delà de la carte : il n’y a pas de frontières pour l’imagination. Un pays où les Mille et Une Nuits côtoient la Commedia dell’arte, les encyclopédistes — deux siècles de littérature roumaine, le merveilleux — le fantastique. Un pays où les surprises surgissent à chaque page comme des lutins : héros livresques, auteurs anciens et contemporains, même l’œil du narrateur fait une apparition «pour ramener sa fraise» — comme le chat de Cheshire, il apparaît çà et là pour nous éberluer de sa rhétorique débridée. Un pays où le soleil se lève — quand plus personne ne l’attend — pour combattre la tyrannie et installer au pouvoir le rêve. 

Commenter cet article

 

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Vous étiez un monde, de Christine Guinard

Sous ce beau titre, Christine Guinard révèle l’intention première de ce recueil : une lutte mot à mot contre la désagrégation, celle de la réalité, et surtout l’autre, beaucoup plus douloureuse, celle de la conscience. Renouer avec un Tout condamné à disparaître, trouver une voie propice à la renaissance et à l’amour à travers un dépouillement essentiel, voilà qui nous renvoie à l’une des ambitions premières de la littérature.

11/04/2024, 14:50

ActuaLitté

Le crime, plus dark dans les bas-fonds d'internet

Novembre 2018. Devant la caméra de DreamNet, Hanna/KandyKroosh a commencé sa soirée. Comme ses collègues dans les studios adjacents, elle engage un chat avec des utilisateurs, habitués ou pas, qui paient en « jetons » pour obtenir d’elle des images de plus en plus croustillantes : rapidement l’objectif des 1000 jetons pour du topless est atteint aussi propose-t-elle une « surprise à venir » pour que continuent les enchères ! Faut bien gagner sa vie ! 

11/04/2024, 10:57

ActuaLitté

Guerrières : ces femmes qui ont pris les armes

Autant le dire, il y a des livres d’histoire qui vous tombent des mains, et d’autres, comme celui que vient de faire paraître l’historien et romancier Carl Aderhold, qui vous passionnent, parce qu’ils sont un savant dosage entre analyse, explications et anecdotes illustratives qui satisfont notre penchant pour les aventures. Le sujet de son ouvrage est étrangement neuf, car si beaucoup de chercheurs se sont penchés sur la situation des femmes à l’arrière pendant les guerres, peu ont osé aborder le destin des femmes-soldates. Chronique par Hervé Bel.

11/04/2024, 10:34

ActuaLitté

Dans les Ténèbres, il existe des livres qui vous veulent littéralement du mal...

Magie, créatures malfaisantes, humains servant de garde-manger... Book of Shadows réunit plusieurs figures de l'univers Valiant pour lutter contre un ennemi sacrément maléfique. Heureusement que nous, pauvres mortels, sommes sous bonne garde...

11/04/2024, 09:28

ActuaLitté

Il y a longtemps que je t'aime : l'amour est une île déserte

C'est l'histoire d'un naufrage, celui de la passagère d'une croisière qui s'échoue sur une île luxuriante. Seule parmi les plantes exotiques et les espèces sauvages, elle doit s'inventer une routine pour survivre. Seule ? Peut-être pas autant qu'elle le croit, car sur cet îlot perdu au milieu de l'immensité marine vit aussi un jeune sauvageon, moins farouche qu'il n'y paraît à première vue.

10/04/2024, 10:26

ActuaLitté

Pauline ou l'enfance, voyage dans les souvenirs

Pauline ou l’enfance... voici un voyage qui mêle l'intime à la nostalgie, entre Saône-et-Loire et Normandie. Les paysages de l’enfance succèdent aux souvenirs qui façonnent une vie et reviennent en mémoire. Dans ce second roman, Philippe Bonilo imagine une ode où la simplicité des petites choses, gravées dans la mémoire, se changent en instants suspendus...

10/04/2024, 10:12

ActuaLitté

Jean Genet : merde, complot et sainteté  

Rédigé il y a plus de 80 ans dans la prison de Fresnes, Héliogabale marque l’entrée de Jean Genet dans l’écriture dramatique. L’écrivain-taulard se sert de la figure de l’empereur romain pour développer les thèmes qui lui sont chers : la déchéance, l’abject, la lâcheté, la saleté, la merde.

09/04/2024, 15:55

ActuaLitté

Yokohama Station Fable : et tout le Japon fut recouvert par une gare  

Et si une gare monstrueuse recouvrait la totalité du Japon ? Ce manga de SF confinant à l’absurde nous plonge dans une surprenante dystopie remplie d’escalators et de contrôleurs de quais. Une ambiance pour le moins unique, oppressante et pleine de mystères.

09/04/2024, 10:40

ActuaLitté

Tout le monde cherche son Kafka

Bien sûr, ce livre mérite tous les superlatifs possibles : merveilleux, fantastique, formidable. En s’appuyant sur le sous-titre, une enquête littéraire, on pourrait constater en quelques phrases l’incroyable aventure des manuscrits de l’auteur, qui pourtant voulait qu’ils soient détruits par le feu. Cependant, J’irai chercher Kafka de Léa Veinstein, publié par Flammarion, est peut-être bien plus encore une histoire de quêtes que d’enquête littéraire.

09/04/2024, 10:12

ActuaLitté

"Les vraies raisons de l'émancipation des femmes"

Ce livre, Féminicène de Véra Nikolski, s’appuie sur une épistémologie déclarée. Les relations entre les femmes et les hommes sont visées dans la réalité sociétale et économique des différents moments historiques. Le point de vue est celui de la science : observer ce qui se passe et le dire. Quitter les appréciations morales, la pesée infinie (et bien souvent tendancieuse) des « dominations », des « exploitations ». Par Orélien Péréol.

03/04/2024, 17:22

ActuaLitté

Marcher sur Le fil

Quarante ans : voilà à peu près ce qui nous sépare du début de l’épidémie de sida, qui a frappé tant de personnes. Un épisode ravageur, en France et ailleurs. Et voilà que, comme d’autres avant lui, Christophe Bourdin apprend sa séropositivité. Une réalité dévastatrice, impardonnable… Surtout, une réalité qui le pousse à écrire. 

03/04/2024, 11:48

ActuaLitté

Traits de génies... à la Renaissance 

Lizzie Boubli, conservatrice en chef au Musée du Louvre, détachée au CNRS, nous invite à la genèse de la Renaissance artistique italienne, imaginez-vous donc ! Vous allez toucher du doigt les créations de purs génies, essayer de comprendre comment sont nées les œuvres de Michel-Ange, de Raphaël, du Titien, de Véronèse, de Léonard de Vinci ou encore de Dürer, qui, certes accordons-le, n’était pas très italien...

02/04/2024, 10:08

ActuaLitté

Arnaldur Indridason : meurtres en puzzle à Reykjavik

Pour cette cinquième enquête de Konrad, Arnaldur Indridason n’épargne pas son lecteur. Au cœur de Reykjavik, la grisaille, le froid, la neige, les tempêtes rivalisent avec la maltraitance d’enfants, ou le cancer qui a emporté son épouse. Ancien policier passablement obsessionnel, son aventure n’offre que peu d’occasions de sourire. Ambiance résolument sombre… sur fond d’homophobie violente.

01/04/2024, 15:24

ActuaLitté

Pourquoi Taxi Girl est le groupe français le plus romantique  

À l’époque de Téléphone et Trust, un groupe de jeunes de 20 ans explose avec un tube, Cherchez le garçon, titre queer et non-binaire avant l’heure. Plus qu’une énième proposition new wave en ce début des années 80 post-punks, Taxi Girl ressemble à Rimbaud et Verlaine mêlés. Mirwais, le guitariste du groupe, raconte ces années chaotiques, celles de la naissance du « meilleur groupe du monde ». Et le pire, c’est qu’il a raison…

01/04/2024, 08:00

ActuaLitté

Pacôme Thiellement et Bertrand Mandico font leur cinéma de l'âme

Bertrand Mandico et Pacôme Thiellement se connaissent depuis un petit moment. Le premier est un cinéaste et plasticien tranchant, esthète, concentré, et aux castings de ses trois long-métrages entièrement féminins (sauf Christophe Bier). Le second un exégète torturé, obsessionnel, pop et mage. Les frères cheveux sont surtout des grands créatifs devant l’éternel. Le premier est plus chaud, le second plus liquide. L'un crée des images, l'autre monte des textes.

29/03/2024, 17:11

ActuaLitté

Vie et mort de Grâce Modave : Le Passager d'Amercoeur

Hervé Bel anime dans nos colonnes le rendez-vous (presque) hebdomadaire des Ensablés. Mais il arrive aussi que notre ami écrivain se plonge dans les ouvrages de ses contemporains. Voici sa lecture du dernier ouvrage d’Armel Job, Le Passager d’amercoeur.

28/03/2024, 08:02

ActuaLitté

Karl Kraus, figure Intransigeante du combat des mots

À l'occasion des 150 ans de la naissance de l'important Karl Kraus, les éditions de l'Herne rééditent leur numéro 28 de 1974, dirigé par l'essayiste et traductrice disparue en 2022, Eliane Kaufholz. La citation mise en exergue dans le bandeau de ce riche ouvrage rend bien compte de la puissance krausienne : « La tragédie tire son origine du refus d'obtempérer. »

27/03/2024, 17:22

ActuaLitté

Par-delà la neige et le froid...

Un hiver froid, glacé même, uniformément blanc, au sol et dans le ciel, comme seules semblent savoir le faire les chaînes montagneuses du Montana. Nous voilà transportés dans les dernières années d’un XIXe siècle où la loi des hommes, qui se cachent derrière les volontés (prétendues) de Dieu, est fort expéditive et peu encline à prendre en considération tout élément qui pourrait être présenté au titre de la défense de celui ou celle qui est d’abord condamné...

27/03/2024, 17:11

ActuaLitté

Au bout de La Route, au bord du précipice

Un grand roman adapté par un grand bédéiste donne-t-il forcément une bande dessinée magistrale ? Impossible de généraliser, mais dans le cas de La route de Cormac McCarthy racontée en images et en bulles par Manu Larcenet, la réussite est indubitable. Elle provoque chez les lecteurs le même désespoir sidérant que l'œuvre originale. La grisaille et la crasse en plus.

27/03/2024, 12:17

ActuaLitté

L’Inconnue du portrait et ses secrets

« En 1910, Gustav Klimt peignit le portrait d’une très jeune femme, de trois quarts, cheveux lâchés, affublée d’un grand chapeau marron, une étole de fourrure autour du cou, les épaules dénudées. » Un portrait qui, on ne l’apprendra que plus tard, fut le seul et unique tableau repeint par Klimt. Sous cette couche supplémentaire de peinture, une femme à l’apparence toute autre. Plus d’un mystère existe autour de ce portrait, qui a disparu pendant près de 100 ans…

27/03/2024, 10:54

ActuaLitté

Dans l'Aveyron rural, une inquiétante disparition

Transférée dans le poste de police de Millau, dans le sud de la France, Sophie Cauchy enquête sur la disparition d'une adolescente nommée Jessica Borie. D’après ses parents, elle serait partie vivre dans une communauté isolée appelée La Bergerie après avoir quitté un squat à Nantes. Un départ en écho au parcours de Sophie : elle a plaqué la région parisienne et un couple toxique, pour se sauver…

26/03/2024, 09:28

ActuaLitté

“Découvrir la ville à partir de l’eau” : raconter Venise par ses lagunes

Le 28 février, lors d’une rencontre organisée à La Libreria, créée en 2006 par Florence Rault et Andrea De Ritis, on a parlé de Venise, mais pas de la Venise que l’on connait, avec Piazza San Marco, les touristes, les pigeons et les « gondoles » sur les canaux… On a parlé plutôt d’une Venise de lagunes, une terre de frontière interprétée comme une « petite Méditerranée » imaginée par les auteurs de la bande dessinée Le passeur de lagunes.

25/03/2024, 13:12

ActuaLitté

Le sang coule dans les rues de Madrid...

Jon Gutiérrez et Antonia Scott travaillent comme enquêteurs pour un projet gouvernemental secret appelé Projet Red Queen, consacré à l’investigation sur des crimes. Le décès d’une femme nommée Raquel Planas, découverte à son domicile de Madrid quatre ans plus tôt serait banal… si la capitale espagnole n’était pas en proie à une série de crimes violents, répandant une véritable terreur…

25/03/2024, 13:07

ActuaLitté

À la gorge : un contre-la-montre suffoquant

Une semaine pour prouver l’innocence d’un condamné : la chose semble impossible, surtout lorsque le dossier est clos depuis dix ans. Le meurtrier présumé menace : si, dans une semaine, son innocence n’est pas prouvée, il se suicidera. Victor Caranne, le héros des deux premiers romans policiers de Max Monnehay, sonne son retour dans une nouvelle enquête à haute teneur psychique. 

25/03/2024, 12:40

ActuaLitté

Silver Surfer : dilemme cornélien et énergie cosmique

One-shot exceptionnel, Silver Surfer — L’Obscure clarté des étoiles porte déjà un titre emprunté au Cid de Corneille. Un oxymore qui résonne à 250 ans d’intervalle, loin de la puissance SF du dessin de l’Italien Claudio Castellini. Et pourtant, ce vers revêt soudain une dimension fantastique qui épouse parfaitement le projet éditorial remontant à 1996.

24/03/2024, 11:48

ActuaLitté

Avant que ne s’effondre Koinè

Imaginez : notre monde, dans un bon nombre d’années – combien précisément, on ne le saura jamais. Un monde désormais complètement chamboulé, où l’équilibre s’articule autrement. Le capitalisme est une notion vétuste, notre société telle qu’on la connaît aujourd’hui s’est tout bonnement écroulée. La cause ? Une révolution.

21/03/2024, 16:57

ActuaLitté

La décolonisation en cauchemar étourdissant

Fleuve Congo, début du XXe siècle. Un bateau à vapeur remonte le courant à la recherche d’un homme en fuite, le fameux Kurtz. Perdu dans la jungle, il se retrouve chassé par les tribus refusant l’asservissement, guetté par les bêtes sauvages et assailli par les réminiscences des barbaries commises sur les indigènes au nom de l’empire colonial de Belgique.

20/03/2024, 11:04

ActuaLitté

Fall Sunrise : le Doctor Strange au pays psychédélique des merveilles

Les vrais héros ne meurent jamais, même quand leur décès est proclamé dans le titre. Chez Marvel, comme ailleurs, on tue et l’on ressuscite au gré des scénaristes et illustrateurs : quand en janvier 2022, l’éditeur annonça que le Doctor Strange allait clamser, il ne se trouva personne pour le croire. À raison : l’artiste Tradd Moore — qui doit naturellement sécréter du LSD — a pris en main le renouveau du bon docteur.

19/03/2024, 21:15

ActuaLitté

Walter Benjamin raconte le Paris de Baudelaire et Blanqui  

Walter Benjamin est un des penseurs les plus fascinants du XXe siècle, Aurélien Bellanger l’a largement montré dans son dernier roman en date. La preuve : le choix et son traitement des sujets lui ont fermé les portes de l’Université. Déjà, il ne s’appesantit jamais : d’intenses méditations dont il tire des textes courts, et des références qu’il est parfois le seul à posséder, tant elles sont particulières. 

19/03/2024, 17:13

ActuaLitté

Transparence et sécurité, pour une société meilleure...

Sébastien Mille, ancien policier élimé au-delà du possible, reprend du service avec sa fille Holly. Dans ce monde de demain, le monde virtuel a plus d’existence que celui bien tangible. Pourtant, fleurissent sur les murs des graffitis porteurs de troublants messages, émanant d’un groupe : les Obscuranets. Des activistes qui perturberaient l’ordre établi, d’après le gouvernement…

19/03/2024, 12:28

ActuaLitté

Dans l'enfer psychiatrique

Dans cet hôpital psychiatrique, Marthe vit au rythme des autres patients, selon les règles et une routine stricte. Déplacée d’un pavillon vers un autre, elle traverse les jours avec une intention : aller bien, aller mieux, pour bientôt pouvoir sortir…

19/03/2024, 10:26

ActuaLitté

Les voyages et aventures de Doug Peacock

La biographie de Doug Peacock n’est pas très importante sur le net. En dehors de sa naissance dans le Montana et de son passage dans les Bérets verts au Viet Nam puis son retour chaotique, marqué par ces années de guerre atroce, ce n’est que dans ses livres que peut être entrevu ce qu’il veut bien raconter de sa vie. Cet Itinéraire d’un éco-guerrier vient donc à point pour compléter, par quelques nouveaux épisodes, ce qu’il a déjà dévoilé dans le merveilleux Mes années Grizzly ou dans son superbe Marcher vers l’Horizon.

19/03/2024, 09:57

ActuaLitté

Ouh Édith Piaf, y a moyen Édith Piaf...

Édith Piaf revient beaucoup dans l’actualité, ces derniers temps. Emmanuel Macron souhaiterait en effet voir la chanteuse d’origine malienne Aya Nakamura interpréter un morceau de la Môme pour l’ouverture des Jeux olympiques de Paris, cet été, ce qui soulève une énorme polémique. Beaucoup reprochent à cette dernière d’être vulgaire, de ne pas incarner l’esprit français… L'occasion, peut-être, de se pencher à nouveau sur cette figure de la chanson française. Texte par Étienne Ruhaud.

18/03/2024, 12:17

ActuaLitté

Terres de fiction : plonger dans les arcanes de la littérature

Chercheur en littérature, et plus particulièrement dans la prospective du livre, Lorenzo Soccavo nous livre un essai particulièrement revigorant sur les enjeux de l’écriture fictionnelle.

18/03/2024, 10:48

ActuaLitté

Maurice Renoma, 60 années hors cadre

Le scorpion romantique Maurice Renoma est une figure historique de la mode parisienne, grâce à ses créations audacieuses et novatrices. 60 années célébrées toute l'année 2024, et à travers un beau livre publié chez Flammarion.

15/03/2024, 18:44

ActuaLitté

"La guerre la plus meurtrière de l’histoire de l’Europe"

Après le grand historien de l’Europe centrale et de l'Est, Henry Bogdan, Claire Gantet s’attaque au conflit « le plus meurtrier de l’histoire de l’Europe », et finalement peu connu : la Guerre de Trente Ans (1618-1648).

13/03/2024, 18:33

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

Cadeaux d’affaires : envoyer des livres cultive une certaine originalité

Quand on pense cadeaux d’affaires, on a souvent à l’esprit le vin, les champagnes ou encore les spiritueux. Plus souvent, cela prend la forme d’une stylo, d’un beau bouquet, ou bien d'une petite sacoche à l'effigie de l'entreprise. Mais, en la matière, c’est souvent l’originalité qui paie, et, alors, pourquoi ne pas choisir un beau livre ?

12/04/2024, 10:51

ActuaLitté

Le printemps est arrivé en librairies

Aux poissons succèdent les congés, avec leur grand nettoyage de printemps : aux escoubilles les publications hivernales, place aux nouveautés vernales. Avec pas moins de 63 livres qui rentrent dans le classement des 200 meilleures ventes, ça sent le grand chambardement ! Ah cette semaine 14 (1er/7 avril), que de jolies choses réserve-t-elle !

12/04/2024, 08:47

ActuaLitté

Le grand livre de la génération Hip-Hop et ses combats

BONNES FEUILLES - "L'idée de Génération Hip-Hop fait fusionner les époques et les races, les localisations géographiques et le pluriculturalisme, les beats qui tuent et le métissage. Elle est là pour décrire le passage de la politique à la culture, le processus d'entropie et de reconstruction. Elle est là pour rendre compte des espoirs et des cauchemars collectifs, des ambitions et des échecs de ceux qui resteraient sinon définis comme 'post-ceci' ou ‘post-cela'.

12/04/2024, 08:30

ActuaLitté

50 images historiques qui racontent le Débarquement

BONNES FEUILLES - À l'approche du 80e anniversaire du Débarquement, Emmanuel Thiébot, historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et directeur du Mémorial des Civils dans la Guerre à Falaise, présente un ouvrage commémoratif qui retrace les événements clés de la fin du conflit, de la préparation du Débarquement jusqu'à la Libération en Europe le 8 mai 1945 et au Japon le 2 septembre de la même année. 

12/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Sexophobie : plaidoyer pour une sexualité libérée

BONNES FEUILLES - Dans son ouvrage, Giampaolo Furgiuele explore la sexophobie, définie comme la peur et le rejet de la sexualité, qui se répand subtilement dans nos sociétés contemporaines.

12/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Le géant Igor Stravinsky se raconte

BONNES FEUILLES - “Je manque de mots et ne suis guère doué pour ce genre d’explications en général, mais peut-être cela aidera-t-il si je vous dis que lorsque je compose un intervalle, je le conçois comme un objet (enfin, les fois où j’essaie de me le représenter d’une manière ou d’une autre), comme une chose qui m’est extérieure, c’est-à-dire le contraire d’une impression.

11/04/2024, 18:22

ActuaLitté

Un chef-d'oeuvre au centre des flammes

BONNES FEUILLES — Le 5 août 1949, aux abords des Rocheuses, l'incendie de Mann Gulch a pris une tournure tragique : dix pompiers parachutistes ont péri dans les flammes. (trad. Jean Guiloineau et Laure Jouanneau-Lopez)

11/04/2024, 07:30

ActuaLitté

La bêtise, et comment en sortir

BONNES FEUILLES - Dans un monde où les jeunes sont de plus en plus exposés aux fausses informations et à la cruauté en ligne, le livre La bêtise, c'est quoi ? par Jean-François Marmion, vise à éclairer les 8-11 ans sur les subtilités de l'intelligence, la bêtise, et la manière dont nos propres erreurs peuvent nous enseigner à être de meilleures personnes. 

11/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Finance mondialisée : des ouvrages décryptent un univers opaque

Le volume des transactions ne cesse d’augmenter de par le monde, et il est de plus en plus difficile de s’y retrouver, et d’y voir tout simplement clair. Qui fait quoi avec l’argent de qui ? Dans ce dédale, qui peut laisser un brin perplexe, il peut être pertinent de s’aider du regard posé de quelques experts.

10/04/2024, 13:21

ActuaLitté

Cinquième enquête de l'inspecteur Harry McCoy

BONNES FEUILLES - Dans le cinquième épisode de ses enquêtes, l'inspecteur Harry McCoy est lancé dans une course désespérée pour retrouver des jeunes délinquants enlevés dans un contexte particulièrement sombre à Glasgow. En 1974, la ville est secouée par le drame d'un incendie volontaire dans un salon de coiffure, causant la mort de cinq personnes. 

10/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Jul manipulatrice, complice ou femme trophée ?

BONNES FEUILLES - Ce thriller politique s'ouvre sur Pavel, l'ambassadeur américain en Inde, qui se retrouve plongé dans l'ennui de Delhi jusqu'à ce qu'une demande d'entretien hors du commun capte son attention. 

10/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Un conte gothique dans les forêts enneigées de Waldenstein

BONNES FEUILLES - Wald, emporté par les fragments épars de son enfance, se retrouve de retour à Waldenstein, une contrée éloignée qu’il avait autrefois délaissée sans regarder en arrière. Il y découvre l’hôtel familial, désormais figé dans le temps. 

09/04/2024, 18:55

ActuaLitté

La Sagesse du Yi King

09/04/2024, 18:38

ActuaLitté

Du Marquis de Sade au nazisme, à quoi ressemble le mal ?

BONNES FEUILLES — En 1926 à Berlin, Walter, un jeune homme de vingt ans, devient l'héritier de la collection de son grand-père éditeur et relieur, comprenant une bibliothèque prestigieuse avec des livres reliés en peau d'animaux spécifiques, choisis en fonction de leur contenu. Un livre en particulier attire l'attention de Walter : une première édition du Marquis de Sade, recouverte de la peau d'une aristocrate guillotinée, un chef-d'œuvre de bibliopégie anthropodermique.

09/04/2024, 17:08

ActuaLitté

En finir avec le culte du corps parfait ?

Un coup de pouce, pour lutter contre un coup de cafard ? Qui ne s’est jamais mis à broyer du noir, face aux reflets d’un miroir où il manque ici quelques centimètres et quelques-uns de trop là ? Et si le problème ne tenait qu’à ces oppressantes injonctions à une beauté… douteuse ?

08/04/2024, 15:14

ActuaLitté

La rivalité sino-américaine, ou la refonte du capitalisme global

Dans un monde où l’équilibre géopolitique est aussi fragile qu’une toile d’araignée sous la rosée du matin, l’ouvrage de Benjamin Bürbaumer, Chine contre États-Unis, le capitalisme contre la mondialisation », se pose en phare éclairant les tumultes de notre époque. 

08/04/2024, 14:55

ActuaLitté

“Les soins palliatifs, ce sont des montagnes russes permanentes”

Voici Mona, qui cache ses émotions par couches, comme un oignon ; Nino, que ses mains abandonnent ; France, en proie à l’incompréhension face à la souffrance ; Olivier, grand enfant d’une timidité maladive... 

08/04/2024, 11:43

ActuaLitté

Pour mieux comprendre les droits et libertés fondamentaux français

BONNESFEUILLES — Cet ouvrage vise à présenter de manière simple et claire des notions souvent complexes : les droits et libertés fondamentaux. Il aborde des questions telles que leur définition précise, leur application concrète et les protections dont bénéficie chaque citoyen. Le livre se présente sous la forme de questions-réponses, permettant d'accéder rapidement à l'information essentielle et de l'approfondir ensuite.

08/04/2024, 10:44

ActuaLitté

Cyril Pedrosa raconte un an de son monde

BONNES FEUILLES - Journal d'une bataille est un ouvrage qui se distingue par son approche unique et introspective, dans lequel Cyril Pedrosa livre un combat intérieur à travers 92 dessins. Ces illustrations sont juxtaposées avec des textes rédigés mois après mois, créant une oeuvre qui n'est pas tant une narration élargie des images, mais plutôt une exploration émotionnelle fragmentée et régulière. 

07/04/2024, 08:30

ActuaLitté

Les raisons qui poussent à adopter un nom de plume

BONNES FEUILLES - Écrire sous un pseudonyme est une exploration de la liberté, un envol vers une nouvelle naissance. Mais, est-il vraiment possible de fuir son destin ? Dans un texte à la fois espiègle et touchant, Ella Balaert partage ses réflexions sur les thèmes du masque, de l'origine, des racines et de l'identité. 

07/04/2024, 07:30

ActuaLitté

À la rencontre du souverain de la cour des Miracles

BONNES FEUILLES - La Fille du Bourreau Tome II : L'Envolée transporte les lecteurs du faste des palais royaux à la misère de la cour des Miracles, posant la question du destin de Céleste au sein du royaume.

07/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Psi-Lords

06/04/2024, 22:13

ActuaLitté

Alice Munro, une écrivaine canadienne à découvrir

Couronnée par l’Académie suédoise en 2013 en tant que « souveraine de l’art de la nouvelle contemporaine », Alice Munro, autrice de langue anglaise canadienne n’est certainement pas suffisamment reconnue en France au regard de son immense talent. 

05/04/2024, 15:36

ActuaLitté

L'heure invisible : après six ans d'absence, le retour d'Alice Hoffman

« Un merveilleux roman d’amour et d’apprentissage », assure Stephen King de ce nouveau livre d'Alice Hofman, À l'ouest de la Lune (trad. Michel Bessière). Véritable phénomène lors de sa publication aux Etats-Unis, la romancière rend là un magnifique hommage à l'écrivain américain, auteur de nouvelles et de romans Nathaniel Hawthorne. 

05/04/2024, 11:28

ActuaLitté

Guillaume Musso, indétrônable

Le format poche a accusé le coup d’une légère baisse entre 2021 et 2022, passant de 421,7 à 417,2 millions €. Avec malgré tout 121,4 millions de petits ouvrages écoulés. Conclusion, Guillaume Musso mise tout sur le poche d’Angélique, qui prend la première place des ventes en cette semaine 13 (25-31 mars), avec 21.383 exemplaires…

05/04/2024, 11:22

ActuaLitté

La philosophie à l'épreuve des mangas

Avouons-le, le portrait-robot du professeur de philosophie est plutôt celui d'un original un peu allumé ou d'un personnage hors d'âge ne jurant que par Platon et Nietzsche. Gatsu Sensei dépoussière complètement la philosophie en dessinant des parallèles entre les grands noms de la discipline et les héros des mangas les plus populaires !

05/04/2024, 07:26

ActuaLitté

Revue Aventures. Printemps 2024

04/04/2024, 18:33

ActuaLitté

Toutes les aventures commencent quelque part

BONNES FEUILLES - Toutes les aventures commencent quelque part. Après "L’Enfant de poussière", "La Peste et la Vigne", et "Les Chiens et la Charrue", nous retrouvons Syffe, l'orphelin sang-mêlé devenu adulte. "La maison des veilleurs" continue d'explorer l'expansion de cet univers, introduisant une dimension géopolitique plus complexe.

04/04/2024, 10:30

ActuaLitté

Motl en Amérique

03/04/2024, 18:33

ActuaLitté

Enfin un ouvrage consacré à l'oeuvre de Lambil et Cauvin

BONNESFEUILLES — Avec un impressionnant total de plus de 21 millions d'albums vendus, la série de bande dessinée franco-belge Les Tuniques Bleues se distingue comme une des interprétations les plus puissantes du genre western. 

03/04/2024, 15:28

ActuaLitté

L’eau : une ressource à découvrir par les livres

Si l’on parle sans cesse des problèmes autour de l’eau, avec la peur constante d’un appauvrissement des ressources disponibles, de nombreuses publications viennent apporter des éclairages multiples sur une problématique qu’il est peu aisé d’appréhender de façon simple et univoque tant les intérêts en jeu sont importants et contradictoires.

03/04/2024, 12:26

ActuaLitté

Petit Poilu va au secours des quenottes d'un troll gourmand

BONNESFEUILLES — Petit Poilu est petit et... poilu. Il prend congé chaque matin de sa maman et de son foyer pour se rendre à l'école. Cependant, ses journées prennent inévitablement une tournure inattendue ! À travers une série de surprises et de rencontres, il s'aventure dans des mondes à la fois extraordinaires et excentriques, des expériences qui le font invariablement mûrir.

02/04/2024, 16:16

ActuaLitté

Henri Vaillant, héros de la résistance et visionnaire de l'automobile

BONNES FEUILLES - Henri Vaillant, héros de la résistance et visionnaire de l'automobile, entame une nouvelle phase de sa vie remarquable après la fin de la Seconde Guerre mondiale. C'est une période de reconstruction et de renaissance pour lui, symbolisée par le lancement des premières automobiles Vaillante. 

01/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Les Ensablés - La chambre des écureuils de Marie-Laure de Noailles

A l’automne dernier, sur les tables de la librairie chargées de l’abondante moisson de la rentrée littéraire, le regard est attiré par un livre relié entoilé d’un jaune éclatant, d’une romancière inconnue, Marie Laure. Son titre primesautier - La chambre des écureuils - intrigue : conte pour enfants ou ouvrage libertin ?
Ni l’un, ni l’autre, et il s’agit d’une réédition, chez Seghers, d’un roman écrit en 1946 -mais publié en 1955- par une femme hors du commun, bien plus célèbre comme mécène des arts et instigatrice de fastueuses fêtes mondaines, que comme écrivaine. Le pseudonyme de Marie Laure est en effet celui de Marie-Laure de Noailles, surnommée par l’une de ses biographes « la vicomtesse du bizarre ».

Par Marie Coat

31/03/2024, 09:00

ActuaLitté

La suite de Shōgun, la saga culte derrière la série Disney

BONNES FEUILLES - La suite du classique emblématique de la littérature historique se déroulant dans le Japon féodal, ce roman a été adapté en une série diffusée sur Disney+ en mars/avril 2024.

31/03/2024, 08:00

ActuaLitté

La vérité est-elle aussi simple ?

BONNES FEUILLES - Un récit poignant et troublant d'une confrontation entre une mère et sa fille. Depuis plus de trente ans, Élisabeth passe chaque jour assise sur un muret face à l'océan, attendant en vain le retour de son mari disparu en mer près des côtes bretonnes. 

30/03/2024, 08:00