#Economie

Détruire les invendus : “un gaspillage scandaleux”, pas dans la filière livre

Lutter contre un “gaspillage scandaleux”. D’ici deux à quatre années, vient de promettre le Premier ministre, une législation interviendra dans le paysage français, pour limiter le gaspillage. Il s’agit là d’interdire la destruction des produits non alimentaires invendus — dans le cadre d’un dispositif qui serait une première mondiale. Cocorico, oui, mais dans l’industrie du livre, on pince le nez…

Le 05/06/2019 à 14:17 par Nicolas Gary

15 Réactions | 9 Partages

Publié le :

05/06/2019 à 14:17

Nicolas Gary

15

Commentaires

9

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

« Si la loi de non-destruction des invendus était étendue aux livres, il faut mesurer l’impact ! Plus de pilon, mais une obligation de remettre sur le marche en discount à prix cassé voir en faire cadeau », s’inquiète un éditeur. « Le marché est déjà sursaturé et là c’est tout le système qui s’effondre. Du coup obligation pour les éditeurs de réduire encore les tirages pour éviter de donner les livres en fin de vie. »

Dans le principe, la mesure gouvernementale est pourtant des plus vertueuses : elle sera ajoutée au projet de loi antigaspillage, et pour une économie circulaire, qui doit être présentée en juillet prochain, lors du Conseil des ministres. 

Elle a pour perspective d’introduire, d’ici la fin 2021, ou 2023 selon des dispositifs qui restent à définir, une obligation de don ou de recyclage des livres. Les deux dates se justifient par la présence, ou non d’une filière de recyclage — Responsabilité élargie des producteurs, ou REP — pour les produits concernés, avec la perspective de 2021. Pour ceux qui n’en disposent pas, on attendrait 2023.

Tout cela compléterait donc les mesures déjà en vigueur concernant la lutte contre le gaspillage de denrées alimentaires. Selon le Premier ministre, ce sont près de 650 millions € de produits non alimentaires qui alors qu’ils sont neufs — et parce qu’ils sont invendus — sont détruits annuellement. 

Un « gaspillage scandaleux », a souligné Édouard Philippe qui entend demander aux entreprises de réemployer, donc, ou réutiliser ou recycler, sous peine de sanction, les biens invendus. Une réponse apportée à la demande formulée par les Français d’un accompagnement dans la transition écologique.

« Éviter de trop produire, éviter de gaspiller, faire en sorte que ce qui a été utilisé puisse redevenir une matière première, de façon à limiter l’impact de notre mode de vie, de notre consommation, de notre production sur notre milieu naturel », indiquait donc Édouard Philippe. Et comme les produits de luxe, qui détruisent pour conserver une image de rareté, seront également concernés, tout porte à croire que le livre ne sera pas vraiment épargné.

De fait, seuls les produits qui seraient inutilisables, avec une sorte de date de péremption, échapperaient à cette mesure.

Le pilon, ou l'art fragile du recyclage ?

Une étude présentée en septembre 2017 par le Bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne pointait que sur l’ensemble de la production imprimée, les éditeurs français en faisaient détruire 20 à 25 %, soit 142 millions d’ouvrages. Un principe de rentabilité court-termiste dénoncé par les auteurs de l’étude, mais que relativisait Pascal Lenoir, président de la commission Environnement et Fabrication du Syndicat national de l’édition.

Confirmant un taux de retour de l’ordre de 25 %, il nuançait le devenir des livres : « Ne sont en réalité pilonnés que les ouvrages abîmés, ainsi que ceux « au faible coût facial, qu’il coûterait trop cher de réintégrer dans le stock [… et] les livres millésimés qui par nature ont une durée de vie très courte ». 

En revanche, les ouvrages non abîmés « sont réintégrés dans nos stocks et remis sur le marché en fonction des commandes libraires. Ce qui permet aux éditeurs d’éviter des réimpressions. Cela concerne tous les types d’ouvrage : les livres de littérature, les beaux-livres, les livres pour enfants, etc. ».

Or, si 100 % des ouvrages du pilon partent au recyclage, nous expliquait-il, il faut comprendre que « sur un plan purement économique, pour des ouvrages chers à produire si l’on compare le coût du tri et de la réintégration à celui de la réimpression, il est plus intéressant pour un éditeur de réintégrer un ouvrage dans le circuit de diffusion que de l’envoyer au pilon ». (voir l'entretien)

Réintégration ou pilon, on a vite fait de choisir...

Dans les faits, c’est plus radical encore : l’éditeur coche une case dans son contrat de distribution, qui propose soit le pilon systématique — donc la destruction et le recyclage du livre — soit la réintégration. Or, dans le principe d’automatisation qui règne au sein des entrepôts, deux postes impliquent une intervention humaine : le picking, pour réaliser les commandes, et la réintégration.

« Le coût du pilon, pour un éditeur, est nul : l’ouvrage part directement, suivant le contrat passé, sans frais. En revanche, pour un titre qui coûterait moins d’un euro de fabrication, les coûts pour la réintégration sont autour de 67 à 70 centimes, par livre », nous précise une maison.

Pourquoi cette charge ? Simple : lorsque les livres invendus reviennent à l’entrepôt du distributeur, ils passent sur un tapis roulant pour être scannés. Suivant le message qui en découle, soit le titre est envoyé au pilon pour une destruction et recyclage automatique, soit il est réintégré. Dans ce cas, c’est un être humain qui va évaluer la qualité du livre — et décider s’il peut effectivement réintégrer le stock.

« L’option de réintégration est chère, et on ne la sollicite que rarement. Mais nous sommes loin de la stratégie de groupes de luxe, pour qui la destruction des invendus s’inscrit dans une perspective de culture de rareté pour la marque », poursuit le patron de la maison.

Le livre d'occasion, décollage immédiat ?

Sauf à ce que le façonnage représente un gros investissement — une couverture avec un vernis sélectif, etc. — la réintégration n’est donc qu’une option vaguement connue. « Comme tout le monde, nous effectuons une régulation annuelle des stocks, en mesurant les courbes de vente, les réimpressions et les stocks », conclut-il.

Et c’est probablement là que le technocrate avisé se dira qu’il y a anguille sous roche : des milliers de livres, détruits pour réguler les volumes (dont le coût de stockage est d’ailleurs facturé par le distributeur…), voilà ce que viserait le Premier ministre ?

Une libraire parisienne a la réponse : « Il serait curieux qu’une maison se voie impérieusement contrainte de donner ce fameux stock, alors qu’il aurait fini recyclé. Parce qu’il faudrait trouver un organisme — plutôt qu’un autre ? –, à qui les donner ? Et dans ce cas, qu’en fera-t-on, et à qui cela profitera-t-il ? » 

Sans même parler du coût que le transport des livres : qui en prendra la charge. Et cerise sur le gâteau : quid des droits d’auteur ? On imagine aisément la librairie monter au créneau pour défendre son commerce, soudainement victime d’une concurrence déloyale… menée par la revente d’ouvrages d’occasion. A qui profiterait le crime ? Amazon, entre autres, qui n’en demandait pas tant…

Une nouvelle perspective pour l'impression à la demande

Le développement de solution d’impression pour de petits tirages est au cœur des stratégies de groupes comme Hachette ou Editis, chacun ayant mis au point une solution maison — avec ses limites. Ce principe de rationalisation vise avant tout à faire face aux ruptures de stock, en assurant un approvisionnement continu sans qu’il ne soit nécessaire de procéder à des tirages volumineux. 

Éric Levy, président d’Interforum, la filiale de diffusion-distribution d’Editis, présentait Copernics, solution pour garantir ce fragile équilibre entre « produire trop ou trop peu. Le dilemme de l’offre qui ne rencontre jamais pleinement la demande n’est toujours pas remis en cause ». 

De même chez Hachette, qui avait dernièrement ajouté l’outil Ritméo à son panel de production : ce dernier « pilote de manière automatique les réimpressions de chaque titre pour que le stock soit en permanence à son niveau optimal compte tenu du profil de l’ouvrage et de son historique de vente », indiquait le groupe en février 2018. 

Le tout s’inscrivant dans la continuité des solutions d’impression qu’offre Lightning Source, entrepôt situé à Maurepas, toujours sur de petits tirages. Et sans oublier non plus qu'une pareille approche contourne l'un des plus grands enjeux pour les auteurs : celui de l'exploitation permanente et suivie. Avec la PoD, l'éditeur s'assure de pouvoir toujours exploiter l'ouvrage – et l'auteur de ne jamais pouvoir reprendre ses droits...

L'économie de la destruction

L’idée louable d’empêcher les fabricants de détruire plutôt que de stocker va de pair avec l’éclosion ces dernières années des recycleries – elles-mêmes ne faisant que prolonger le travail d’organisme qu’Emmaüs et d’autres. Dans les propos du Premier ministre, que comprendre ? 

Que selon les entreprises, jeter est plus commode, rapide et économique que de chercher des solutions de valorisations, ou de recyclage. La loi sur l’économie circulaire, en charge de modifier les comportements, serait plus encore concrétisée avec une mesure contraignante. 

Mais les professionnels du livre voient d’un œil sombre que les politiques tentent de leur apprendre leur métier : « Si on était contraint au don, alors ce serait le début d’une lente agonie pour les ventes de livres neufs. Et c’est tout de même notre cœur de métier », ricane un éditeur parisien. « Le règne de la solderie, qui même aujourd’hui bat de l’aile, a été remplacé par celui de la vente d’occasion. Mais on ne va tout de même pas alimenter ce qui pourrait devenir un véritable commerce concurrent !  »

L'édition, déjà en ordre de marche

Quant à l’idée que se développe l’impression à la demande, une spécialiste de la fabrication pointe : « Le problème est simple : si l’on s’aventure avec dans l’idée de produire des tirages courts, alors le prix unitaire de l’objet va augmenter. Et la rentabilité que cherchent les groupes, qui dans le même temps tirent les prix le plus possible, en prendra un coup sévère. »

En outre, de par la méthodologie aujourd’hui employée, l’édition « serait déjà un plutôt bon élève en matière de traitement des livres — appelez-les produits invendus, si c’est le terme du gouvernement. Nous recyclons et nous stockons… Nous ne détruisons pas pour le plaisir d’éliminer les stocks. »

En somme le secteur aurait déjà instauré un cycle qui répondrait par anticipation aux futures exigences du PM. Le ministère de la Culture, joint par ActuaLitté, n'a pas encore apporté de précisions sur l'inclusion de la filière à ce projet.

« Chez les bons distributeurs, une filière de pilons certifiés et payés est mise en place pour tous les livres qui ne sont plus stockés en entrepôt », insiste un directeur commercial. « Cette mesure ne devrait donc pas concerner le livre. » Mais il sera toujours possible de mieux faire.

mise à jour 5 juin - 9 h :

Le ministère de la Culture a apporté une précision : « Nous sommes actuellement en train d’examiner le sujet, mais à notre connaissance les annonces ne concernent pas les filières dont les produits peuvent être recyclés. » 

crédits photo : Randy Jenkins, CC BY 2.0

 

15 Commentaires

 

Cosmix

05/06/2019 à 22:34

Le pilon sert à fabriquer du papier et à réimprimer des livres, non ? Comme circuit court c'est pas mal quand même.

Dominique L

06/06/2019 à 17:45

Dans la théorie, le papier du pilon se recycle; mais paradoxalement, on ne trouve plus de papier recyclé en France, voir en Europe.

Pierre Martial

05/06/2019 à 23:33

Félicitations pour cet excellent article, Nicolas Gary. On est là au coeur d'un sujet extrèmement complexe et multiforme! Le débat est ouvert tous azimuths...

Delpard

06/06/2019 à 05:28

Il est 5 h 20 du matin et avant de me mettre à écrire j'ai parcouru l'article qui est intéressant car il pointe dans les coutures des problèmes qui peut à peut émergent et nous interpellent à savoir la trop grande abondance de titres pour un lectorat global qui stagne, trop d'éditeurs généralistes qui publient les mêmes textes. Ce qui me trouble dans l'article est le fait que pas un à seul moment la situation de l'auteur est évoqué. Que fait-on de son droit morale ? Déjà nombreux sont les éditeurs qui envoient les titres dans le circuit du second marché sans jamais en référer à l'auteur. Le livre de plus en plus est considéré comme un "produit" et non pas comme un "objet" unique.

Lobo

06/06/2019 à 09:14

Afin d'éviter le gaspillage : une solution est bien sur le livre numérique (EBook).
A condition de promouvoir ce support. C'est à dire, des prix compétitifs face au support papier (ce qui est loin d'être le cas actuellement) et arrêt des DRM dont la gestion est trop complexe pour les utilisateurs. (les DRM sur les livres ne profitent qu'à l’écho-système d'Amazon)

Rose Orange

06/06/2019 à 10:03

Le livre numérique pour lutter contre le gaspillage ? Alors qu'il faut des métaux rares pour produire des tablettes et autres smartphones ? Que la fabrication est au bout du monde et dans de douteuses conditions de travail ?

Tandis que les livres sont faits de papier, et qu'une bonne partie est imprimée en France ou en Europe...

Pour moi, le choix est vite fait.

Claire

14/06/2019 à 17:59

J'ai 3000 livres numériques. Et je continue à en acheter. Métaux rares contre papier, la question se pose, mais chez les grands lecteurs, l'intérêt existe.
En bonus, les éditeurs français se plaignent, mais bien peu ont une vraie offre numérique dont le prix est concurrentiel avec le papier. Ils se plaignent, mais le virage existe depuis au moins 10 ans, et peu l'ont suivi.

Dominique L

06/06/2019 à 10:14

A la fin d'un Salon du livre, je demandais à la libraire pourquoi elle mettait les livres invendus en vrac sans tri ni précaution, elle me répondit : "ça part direct au pilon". Ça coûte moins cher de détruire que d'entretenir…
Un éditeur donnait un aperçu de la stratégie de diffusion d'un roman :
Un premier tirage à 10 000 exemplaires, et on balance tout en librairie.
Au bout d'un mois, selon les ventes, on fait les compte.
Il ne s'en est vendu que 500, qu'à cela ne tienne, on rapatrie tout ou presque, un nouveau titre va le remplacer sans attendre.
Sur ce qui reste, on garde entre 500 et 1000 exemplaires selon l'auteur et on pilonne le reste, soit parfois entre 7 et 9000 exemplaires!
Combien de "stars" politiques ou télévisées font des flops et vendent moins de 500 ex? Plus qu'on ne croit.
La question se pose alors : pourquoi en France, il n'y a plus de papier recyclé disponible?

roger

06/06/2019 à 15:41

les prisonniers n'achètent pas de livres : que les invendus soient envoyés en prison

Estelas Editions

08/06/2019 à 17:01

Nous sommes une petite maison d'édition et chez nous la règle est 0 pilon.
Soit les livres sont remis sur le marché dans d'autres points de vente si leur état le permet, soit, dans le cas contraire (couverture abîmée, page déchirée...etc) ils sont revendus d'occasion dans une de nos filiales.
Les livres neufs que nous vendons directement le sont sans frais de port.
Notre filiale vendant les livres déclassés facture des frais de port, ça permet de réduire l'écart entre le prix net envoyé du neuf et du déclassé.
Mais dans tous les cas nous ne voulons pas entendre parler de pilon.

Margot

12/06/2019 à 20:58

Si je comprends bien, le RP de l'édition M. Lenoir dit que le pilon ne concerne que les abimés et les millésimés...Alors qu'en pratique, dans la suite de l'article, c'est tellement plus simple et peu coûteux que les éditeurs le font pour tout ce qui revient...Du coup, le 25% du début est une belle hypocrisie, comme d'hab.

Je ne me fais pas d'illusion, le lobby de l'édition est tellement puissant que le gouvernement ne fera rien pour le contrarier, il ne faut pas rêver. Mais j'aimerais qu'un jour, quelqu'un ait le courage de parler de la loi prix unique qui PERMET au bout de 2 ans sans réédition, de faire des ristournes, donc de revenir à l'avant loi prix unique pour ces livres, probalement envoyés au pilon actuellement.

C'est donc encore une belle hypocrisie que cette excuse de ne pas alimenter un circuit concurrent. D'abord, selon la loi prix unique, en théorie, les éditeurs devraient déjà avoir un circuit des livres avec rabais, comme M. des édition Estelas que je ne connaissais pas et que je vais regarder.

Ensuite, les livres neufs ont une durée de vie de quelques mois en librairie, après ce délais, qu'ils soient vendu au rabais ou envoyer au pilon ne change pas grand chose, mais pour nous, lecteur, payer un livre vieux de 2 ans qui n'a pas atteint le stade poche, au prix de sa sorti, ça c'est une arnaque.

Et une dernière remarque, est-on tellement sûr que les traitements necesaires pour recycler les livres, avec leur encres, leurs colles et tout et tout, soit tellement écologique...Entre la théorie et la pratique, je serais curieuse de voir des preuves...

Dominique L.

13/06/2019 à 10:15

Je cite Margot : "payer un livre vieux de 2 ans qui n'a pas atteint le stade poche, au prix de sa sorti, ça c'est une arnaque."
Un livre vieux de 2 ans… Que dire alors de Victor Hugo, Montaigne, Diderot?
Je suis auteur, édité dans une petite maison d'édition indépendante, donc rien à voir avec les industriels.
Aucun roman n'est pilonné, et tous continuent à se vendre. La littérature est intemporelle, et je ne vois pas pourquoi mes romans devraient se vendre 5€ après 5 ans ou plus, alors que les lecteurs qui les découvrent éprouvent toujours autant de plaisir à les lire.
Pourquoi devrais-je toucher 0,50€ par livre après 2 ans? Vous ne connaissez pas le statut d'auteur, cela se voit.
Si pour vous c'est une question de moyens, allez en bibliothèque, elles sont faites pour ça.

Charles de Trazegnies

22/08/2019 à 14:38

La meilleure solution à ce problème de tirage mal ajusté et de gaspillage de papier, pour les petits éditeurs comme pour les grands, c'est d'augmenter sérieusement le prix du livre. J'ai rédigé un mémorandum de quatre pages sur le sujet. Si cela intéresse l'un ou l'autre...

Ghislain Messe

19/06/2020 à 20:13

On a vraiment l'art de se compliquer la vie et surtout de détruire notre planète !
Le livre numérique permet juste de consommer ce que l'on a acheté, il n'y a pas de stock, chaque copie est quasiment gratuite, toute personne peut devenir éditeur.
Tout le monde a déjà un appareil pour livre ces livres : iPhone, iPad etc. ce qui donc ne provoque pas de pollution supplémentaire.
Les livres papier utilisent du papier issu d'arbres tués dans des pays lointain comme l'estonie, le Brésil ou l'indonésie. Plein de produits chimiques, plein de pollution et surtout une destruction de la biodiversité avec des monocultures d'arbres cultivés avec des pesticides ... si on ajoute l'énergie utilisée pour les imprimer les transporter et les détruire, la pollution de l'encre ... le livre papier est mort ... forcément.
Lisez votre livre sur votre smartphone ou tablette, vous pourrez lire la nuit, ne pas utiliser de lunettes, il est temps de changer d'habitude !

Indhira

04/02/2022 à 01:42

Pourquoi les livres sont-ils si chers dans les salons du livre ?
Avec les enfants je préviens : 50 euros de livres chacun . Résultat 2, parfois 3 livres chacun et la soupe à la grimace tout le long du trajet de retour.
Les enfants qui aiment lire voudraient repartir avec une dizaine de livres . Heureusement que pour les consoler il y a la médiathèque !
- Oui, mais on ne peut pas les garder !

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le développement de Feltrinelli, entre numérique et formation

Après un accord avec Kobo, Feltrinelli ajoute à son offre numérique, déjà très riche, un plan d'abonnement « all you can enjoy », et se positionne aux côtés d’acteurs déjà implantés en Italie, tels qu'Audible et Storytel. En même temps, une offre est proposée, via Feltrinelli Education, pour former les professionnels des industries créatives et culturelles. 

16/08/2022, 15:54

ActuaLitté

Neutralité carbone en 2040 : Amazon n'en prend pas le chemin 

Les promesses n’engagent généralement que ceux qui les gobent, avait assuré un connaisseur en la matière. Celles d’Amazon — ici pointées, mais assurément pas le seul en la matière — auront fait long feu. Malgré ses engagements visant à une neutralité carbone, la firme est parvenue à augmenter de 18 % ses émissions au cours de l’année 2021. De fait : la taille de son réseau de distribution a doublé au cours de la période.

02/08/2022, 15:03

ActuaLitté

Rachat dans le monde du podcast italien : Chora Media achète Will

En mars, Il Sole 24 Ore, quotidien économique et politique italien, avait annoncé cette opération, qui s’est concrétisée cet été et a donné naissance, pour citer le communiqué de presse, au « premier pôle italien d'information numérique native en audio et vidéo ».

21/07/2022, 15:22

ActuaLitté

Madrigall ouvre la commande urgente en 24h chez Union Distribution

RNL22 — À l'occasion des Rencontres nationales de la librairie, le groupe Madrigall a annoncé l'ouverture d'un service de commande en 24 heures pour les libraires indépendants. À l'aide d'un code, ils signaleront au distributeur une commande urgente, permettant de la prioriser.

03/07/2022, 18:01

ActuaLitté

Hugo Publishing quitte Interforum

Suite au rachat annoncé fin octobre 2021 du groupe Hugo Publishing, rejoignant Glénat, les grands mouvements débutent. Diffusée et distribuée par Interforum, la maison qu’avait fondée Hugues de Saint-Vincent rejoignait la société aujourd'hui dirigée par Marion Glénat, fille du fondateur. Et fort logiquement, Hugo allait se détacher d’Editis, à plus ou moins court terme.

30/06/2022, 11:08

ActuaLitté

Helvetiq et Dilisco : “Comme entrer dans une famille”

Tous les éditeurs le savent : changer de diffusion représente un risque capitalistique autant qu’une perspective de développement. Les éditions Helvetiq intègreront ainsi la société Dilisco au 1er juillet et seront prises en charge par les équipes SNB (Savoir, Nature & Bio) de Jean-Charles Caplier, directeur commercial. À l’occasion d’un passage à Paris, entretien croisé avec Alizée Dabert, export manager.

14/06/2022, 12:12

ActuaLitté

Prisme se dote d'un nouvel outil de traitement d'expéditions de livres

Basée dans l’Essonne, une plateforme nouvelle génération s’ouvre : la ville de Ris-Orangis accueille en effet l’outil de Prisme. Cette solution de traitement et d’acheminement des livres, à travers 3000 points de vente en France, Belgique et Luxembourg, s’offre une cure de jouvence. Ce sont 7 millions de colis qui transitent entre les mains des équipes de Geodis, avec 10.000 m2 de crossdocking [les marchandises destinées à une livraison directe aux clients, NdR].

24/05/2022, 15:41

ActuaLitté

Relations presse, librairies : Les Ardentes, plurielles et passionnées

Depuis le début du mois de janvier, Lucie Fournier et Inès Bahans se sont lancées dans une nouvelle aventure au nom incandescent, Les ardentes. Une agence de promotion littéraire pluridisciplinaire, tournée vers les relations presse et libraires, qui se veut au plus proche des ouvrages, de ses autrices et de ses auteurs. Ouverture d’esprit, passion et personnalisation sont les maîtres mots pour les deux jeunes femmes.

16/05/2022, 11:41

ActuaLitté

Quatre éditeurs mutualisent leur tournée de Rentrée littéraire 2022

4 éditeurs, 5 rencontres, 8 romans, 250 libraires. Sur le papier, voilà du best-seller qui s'annonce : Le Tripode s’allie pour cette rentrée littéraire avec Le Bruit du Monde, Le Passage et Philippe Rey pour organiser des petits déjeuners de présentation dans toute la France. Le premier de ces cinq rendez-vous se déroule à Paris, ce lundi 16 mai, où 80 libraires sont attendus. « Un beau moment d’édition », assurent les quatre partenaires.

13/05/2022, 15:11

ActuaLitté

Logistique : Medios, solution technique pour diffuseurs et distributeurs

Pour accompagner les acteurs culturels dans la diffusion et la distribution de leurs offres, la société RBI a développé Medios. Si le nom n'est pas des plus alléchants, ce logiciel de gestion informatique regroupe deux pans essentiels : gestion commerciale et logistique des stocks. Monté avec le concours de structures indépendantes, Medios se présente avant tout comme un projet collaboratif, au plus près des besoins. 

21/04/2022, 14:41

ActuaLitté

Fnac ouvre son troisième espace à Bruxelles

Et de 14, pour l’enseigne Fnac, qui dévoilera prochainement une nouvelle boutique à Bruxelles. 2600 mètres carrés de superficie, installés dans un centre commercial, Wolume Shopping. L’ouverture est prévue fin mai.

14/04/2022, 11:37

ActuaLitté

Librairie : en période de crise, resserrer les liens

Depuis le début de l’année, les ventes sont en berne : un recul net s’observe à tous points de vue, avec des best-sellers qui tirent tout juste leur épingle du jeu. En période de crise, il importe de resserrer les rangs, pour que la chaîne du livre ne sente pas de relâchement. Quoi de mieux qu’une Grande Boucle pour ce faire ?

08/04/2022, 16:25

ActuaLitté

Tous les sites logistiques d'Amazon France en grève

Les débrayages s'inscrivent dans des négociations autour des salaires, où pour le moment, aucun accord n'a pu être conclu entre la direction de la firme américaine et les syndicats. La proposition d'augmentation de 3 % a été jugée insuffisante par les représentants des employés. Des discussions qui interviennent alors qu'Amazon a plus que doublé le salaire de base maximal de ses employés américains... 

06/04/2022, 18:06

ActuaLitté

MDS et Média Diffusion : de “nombreux dysfonctionnements” persistent

Peu avant la période des fêtes de fin d'année — cruciale pour les libraires et les éditeurs —, le distributeur MDS et son pendant Média Diffusion, deux filiales du groupe Média-Participations, rencontraient d'importants problèmes logistiques. Des livres devenaient indisponibles, car frappés par d'importants retards de livraison, et une chaine du livre plus tendue que jamais. Quelques semaines plus tard, la situation ne s'est pas vraiment améliorée.

25/02/2022, 16:13

ActuaLitté

Hauts-de-France : ouverture d'un Observatoire des Acteurs du livre et de la lecture

L'Agence régionale du livre et de la lecture des Hauts-de-France lance son Observatoire des acteurs du livre et de la lecture en région. Si vous êtes professionel.le du livre ou de la lecture dans les Hauts de France, l’AR2L a besoin de vous !

15/02/2022, 12:33

ActuaLitté

Cultura lance son nouveau podcast “Perle de culture”

Cultura s’est lancé dans une nouvelle série de podcasts intitulés « Perles de Culture ». À raison d’une vingtaine d’épisodes, l’émission entend remonter aux sources « d’oeuvres aussi mythiques qu’éclectiques ». Avec un format court, dont les épisodes durent moins de 10 minutes chacun, on explore les expressions culturelles et artistiques, invitant ses auditeurs dans « les coulisses de la création ». 

14/01/2022, 13:22

ActuaLitté

L'éditeur ETAI, spécialisé dans l'automobile, repris par Sophia Communications

Les Éditions techniques pour l’Automobile et l’Industrie (ETAI), qui publient des beaux-livres, sont sur le point de rejoindre le groupe Sophia Communications. La maison d’édition quitterait ainsi Infopro Digital, tout comme la librairie parisienne, Passion Automobile. Une décision qui semble s’inscrire dans une démarche de transformation plus globale pour Infopro Digital.

10/01/2022, 11:35

ActuaLitté

Fusion Editis-Hachette : comment l'hystérie de l’édition profite à Amazon

2022 sera une année de tensions pour l’industrie du livre. Fortes tensions. Et nul besoin de jouer à Zoroastre ou d’investir dans une boule de cristal pour le sentir. Car, de toute évidence, l’un des équilibres que l’on tenait pour acquis depuis 2002 va s’effondrer. Il aura suffi d’un Breton, Vincent Bolloré, pour ce faire : bouleverser l’édition française, une entreprise moins ardue que de vider la mer avec une cuillère, semble-t-il.

07/01/2022, 18:07

ActuaLitté

Le Covid terrasse le comptoir parisien d'Harmonia Mundi Livre

Mauvaise passe pour le distributeur Harmonia Mundi Livre. Après une cyberattaque qui a frappé en novembre, voici que le comptoir de Paris, qui permettait aux libraires de consulter les ouvrages, ferme ses portes. La faute en incombe au Covid, comme l’explique l’entreprise.

17/12/2021, 17:01

ActuaLitté

Nouveaux conseil d'administration et bureau pour ALCA Nouvelle-Aquitaine

L’Assemblée générale d’ALCA Nouvelle-Aquitaine a élu jeudi 9 décembre 2021 son nouveau conseil d’administration et les membres de son bureau. Bruno Boutleux conserve son mandat de président. Les administrateurs étant élus pour un mandat de trois ans (les dernières élections avaient eu lieu en décembre 2018), les adhérents d’ALCA ont procédé au renouvellement de ses collèges professionnels des filières du livre, du cinéma et de l’audiovisuel. 

13/12/2021, 12:29

ActuaLitté

Le grossiste britannique Gardners ouvre une filiale à Arques

Le grossiste britannique Gardners, qui revendique environ 15.000 clients dans le monde entier et dont le siège se trouve dans le Sussex de l'Est, en Angleterre, a annoncé l'ouverture d'une filiale, Gardners EU, à Arques (Pas-de-Calais). Celle-ci est destinée à assumer les activités en Europe, pour éviter les problématiques liées au Brexit.

03/12/2021, 11:01

ActuaLitté

Libraires frustrés, éditeurs désemparés : une “sortie de crise mal barrée”

« La Matrice part en vrille. Tout le monde panique. » En l’espace d’une semaine, les problèmes d’approvisionnement en livres pour les librairies prennent des proportions invraisemblables. La réunion des acteurs impliqués, ce 25 novembre, a débouché sur un désaccord. Tentative d’apaisement pour le distributeur, avec des solutions concrètes, propositions insatisfaisantes pour le syndicat des libraires. Noël ne parviendra pas à inspirer la paix sur Terre – pas forcément par manque d'hommes de bonne volonté…

27/11/2021, 16:27

ActuaLitté

Boycott, représailles, vengeance : la colère des librairies BD contre MDS

Marasme, calamité, vaste bordel… les qualificatifs ne manquent pas chez les libraires pour décrire la situation, alors que les fêtes de fin d’années approchent. Pris de court, les voici entre le marteau et l’enclume, avec la ferme intention de ne pas prendre de coups de la part de lecteurs mécontents. Conclusion, s'il n'est pas possible pour eux d'être fournis en bandes dessinées, et autres titres dont s'occupe MDS, ils sont bien décidés à se passer des titres que distribue la filiale de Média Participations.

25/11/2021, 23:43

ActuaLitté

De ses origines aux formes adoptées : une Histoire naturelle de la violence

La publication du 5e opus de la collection des manifestes du Muséum, dédié à l’Histoire naturelle de la violence, affirme la position d’institution citoyenne, contemporaine et engagée dans les débats de société du Muséum national d’Histoire naturelle. La violence est un sujet d’actualité prégnant, qui se manifeste sous de multiples formes dans les sphères privée comme publique. 

22/11/2021, 11:05

ActuaLitté

Le Médiateur du livre pour sortir de la crise entre Dilicom et Cyber Scribe

Le combat cessera faute de combattants, ou parce que la hache de guerre sera enterrée ? Entre Cyber Scribe et Dilicom, le torchon n’en finit pas de brûler. Et au milieu, les éditeurs, et les distributeurs se trouvent ballottés au gré des communications. La dernière en date semble indiquer une volonté d’apaisement, après une contre-offensive qui en avait laissé beaucoup perplexes.

01/10/2021, 11:42

ActuaLitté

Julien Peyrafitte devient directeur commercial France de Fnac Darty

Le groupe Fnac Darty annonce la nomination de Julien Peyrafitte au poste de Directeur commercial France. Il a pris ses nouvelles fonctions le 23 août 2021 et a intégré le comité exécutif de Fnac Darty. Il succède ainsi à Benoit Jaubert. 

23/09/2021, 16:34

ActuaLitté

Du nouveau pour la rentrée chez Tohu Bohu

TohuBohu éditions qui était diffusé par Médias-Diffusion et distribué par MDS depuis 2016 sera diffusé et distribué par Harmonia Mundi Livres à compter du 1er janvier 2022.

23/09/2021, 08:07

ActuaLitté

L’Atteinte rejoint le distributeur Serendip et Paon Diffusion

La maison d’édition L’Atteinte rejoint le distributeur Serendip et Paon Diffusion à compter du 1er octobre 2021, apprend-on de l'éditeur. Créée en 2017, la structure cherche à défendre une création littéraire contemporaine au style affirmé. 

22/09/2021, 07:59

ActuaLitté

Dilicom / Cyber Scribe : après la prise d'otage, les éditeurs “couteau sous la gorge”

La situation entre Cyber Scribe et Dilicom a définitivement viré à l’eau de boudin. « Et nous, petits éditeurs, ça nous met dans la merde, ce chantage pur et simple », s’agace une structure auprès de ActuaLitté. Il est vrai que depuis janvier dernier, la guerre des nerfs avait atteint son paroxysme… avant que Dilicom ne hisse un drapeau blanc. Une trêve de courte durée, comme le montre un récent email adressé aux éditeurs… David et Goliath, le retour.

16/09/2021, 11:58

ActuaLitté

Wikipédia décliné en un sérieux jeu de société encyclopédique

Le partage de la connaissance et l’enrichissement collectif dudit savoir fondent les piliers du projet Wikipédia. L’encyclopédie participative, libre et ouverte, s’articule sur trois missions, déclinant son identité. Et après les livres imprimant les articles de l’encyclopédie, une nouvelle déclinaison s’en vient : le jeu de société Wikipédia.

15/09/2021, 13:34

ActuaLitté

Le développement durable au coeur des Rencontres professionnelles du livre en Grand Est

Prévues pour le 11 octobre 2021, les prochaines Rencontres professionnelles du livre en Grand Est se tiendront à Mulhouse. Un préprogramme a été communiqué alors que ces Rencontres sont largement dédiées à la question du développement durable au sein de la chaîne du livre.

03/09/2021, 16:51

ActuaLitté

IN8 et les éditions d'Autils rejoignent la Diffusion Cairn

Deux nouvelles maisons d’édition ont intégré le catalogue de diffusion des éditions Cairn, souligne la société dans un communiqué. Toutes deux sont désormais prises en charge depuis le 1er septembre. Deux arrivées qui complètent un catalogue d’une soixantaine d’éditeurs partenaires.

03/09/2021, 16:02

ActuaLitté

Quatre nouvelles maisons rejoignent la distribution Harmonia Mundi Livres

Chandeigne, La Mer salée, Sphères ainsi que Les Monts métallifères, une toute nouvelle maison d’édition : ils seront quatre à rejoindre la distribution de Harmonia Mundi Livre, à compter du 1er septembre. Un travail opéré bien en amont et officialisé désormais par l’entreprise.

28/08/2021, 11:20

ActuaLitté

Lefebvre Dalloz quitte Hachette pour la diffusion Nathan

Le président du directoire de Lefebvre Sarrut, Olivier Campenon, présentait en début d’année une nouvelle identité pour son groupe. Ainsi, la maison éponyme, ainsi que Dalloz, Éditions Législatives et les identités associées seraient regroupées sous une même bannière. Un changement formel qui s’accompagne d’un mouvement structurel : le départ de chez Hachette, au bénéfice du groupe Editis.

26/08/2021, 10:02

ActuaLitté

Perrier Pre-Press & Print, alias 4P, partenaire des éditeurs pour l'impression

Précédemment directeur de fabrication aux éditions Eyrolles, Nicolas Perrier a choisi la voie de l’indépendance. Celui qui avait notamment mis en place les outils d’impression à la demande pour la maison d’édition vient de créer une SAS nommée 4 P. Perrier Pre-Press & Print. 

14/08/2021, 10:53

ActuaLitté

Déplacer 230 000 livres en une fois : Trois de Valérie Perrin, défi logistique

Valérie Perrin est l'une des autrices les plus populaires en Italie. Son livre Cambiare l'acqua ai fiori (Changer l'eau des fleurs, sorti en 2018 en France) a été un vrai succès. Ce 28 juin Edizioni E/O a publié Tre, son nouveau roman, sorti en France toujours chez Albin Michel. Le tirage initial : 230.000 exemplaires. Distribuer autant d'exemplaires d'un livre de 624 pages est une prouesse logistique à laquelle les maisons d'édition ne sont confrontées que dans de rares cas. 

27/07/2021, 10:22

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Le livre, toujours plus dynamique dans la région Bretagne

L'agence Livre et Lecture en Bretagne propose un nouveau bilan de la vie du livre dans la région administrative, et les chiffres 2022 confirment le dynamisme du livre sur le territoire. Tous les compteurs sont à la hausse, avec, notamment, 173 librairies indépendantes et 1001 bibliothèques municipales.

04/10/2022, 17:02

ActuaLitté

L'écrivain roumain Mircea Cărtărescu honoré à la Foire de Guadalajara

L'écrivain roumain Mircea Cărtărescu a reçu le Prix FIL de littérature, décerné à l'occasion de la Foire du Livre de Guadalajara, au Mexique. Cette prestigieuse récompense salue un « auteur aux multiples facettes », dont la prose « combine des éléments réalistes et fantastiques ».

04/10/2022, 12:58

ActuaLitté

Dargaud Suisse annonce une baisse du prix pour ses livres

La révolte — ou la décolonisation, c’est selon… – a conduit à quelques ajustements. Suite à la plainte déposée pour distorsion de concurrence, par l’enseigne de librairies suisses romandes Payot, les distributeurs français réfléchissent. Et Dargaud Suisse, diffuseur et distributeur, est le premier à réagir.

04/10/2022, 12:14

ActuaLitté

Des auteurs dénoncent les “intimidations” de l'édition contre les bibliothèques

Le procès intenté à la plateforme Internet Archive par plusieurs éditeurs américains semblait recevoir l'assentiment des auteurs : des ouvrages diffusés sans autorisation par la bibliothèque en ligne, voilà qui n'arrange personne. Plusieurs centaines d'auteurs et d'autrices font toutefois entendre un autre discours, dans une lettre ouverte, et se rangent du côté d'Internet Archive et des bibliothèques...

04/10/2022, 12:07

ActuaLitté

Traqueur de génome, Svante Paäbo devient prix Nobel de Médecine

« En révélant les différences génétiques qui distinguent tous les humains vivants des hominidés disparus, ses découvertes ont donné la base à l'exploration de ce qui fait de nous, humains, des êtres aussi uniques », a déclaré l’Académie Nobel, en consacrant le professeur Svante Pääbo.

04/10/2022, 09:20

ActuaLitté

Déclaration Mondiacult : l'Unesco fait de la culture un “bien public mondial”

150 pays, dont 135 représentés par leurs ministres de la Culture, ont adopté une déclaration commune, le vendredi 30 septembre dernier, après plusieurs jours de débats et d'échanges. Celle-ci proclame que la culture est un « bien public mondial », et insiste sur le fait qu'il est plus que nécessaire de l'inclure au sein des Objectifs de Développement durable de l'Organisation des Nations unies.

03/10/2022, 17:27

ActuaLitté

Le chef Glenn Viel publie son premier livre, sans recettes ni conseils

Un ovni. Dans l’univers des livres de cuisine, Dans la tête de Glenn Viel est un ouvrage extraterrestre. Il ne compte aucune recette au sens strict, ne raconte pas la vie du chef, ne donne aucun conseil. En revanche, il offre l’occasion inédite de pénétrer dans le cerveau de ce chef trois étoiles, également connu pour sa place de jury de Top Chef… Un bijou pour amateurs de haute gastronomie.

03/10/2022, 12:01

ActuaLitté

Chapitre.com intègre le groupe Furet du Nord - Decitre

Sans trop de surprise au terme de l’audience qui s’était déroulée le 19 septembre dernier, le groupe Nosoli (Furet du Nord - Decitre), a obtenu le rachat de Chapitre.com. Placé en redressement judiciaire mi-juillet, le site de e-commerce (ainsi que l’entrepôt associé à Lamnay, dans la Sarthe) rejoindra le groupe basé à Lille. 

01/10/2022, 11:00

ActuaLitté

Karine Pansa prend la tête de l'Union internationale des éditeurs

Bodour Al Qasimi a ouvert sa dernière assemblée générale de l'Union internationale des éditeurs en tant que présidente de l'organisation. Elle laisse en effet sa place, comme le veulent les statuts de l'organisation, à sa vice-présidente, Karine Pansa (Girassol Brasil Edições, Brésil).

30/09/2022, 15:10

ActuaLitté

Russie : un poète battu et violé suite à la lecture d'un texte anti-guerre

En Russie, la répression à l’encontre des discours antiguerre se poursuit. Ce mercredi, le tribunal du district de Tverskoy à Moscou a prononcé l’incarcération provisoire de trois jeunes poètes pour une durée de deux mois. Ces derniers ont été arrêtés suite à leur participation au rassemblement des lectures du poète Maïakovski du 25 septembre dernier.

30/09/2022, 14:37

ActuaLitté

Quand Donald Trump insultait copieusement Angela Merkel

Confidence Man, c’est 607 pages dédiés à l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, par la journaliste du New York Times Maggie Haberman. On y découvre la description des rapports du milliardaire avec ses collaborateurs, ses assistants, les membres du Congrès ou encore les grands dirigeants mondiaux. Se révèle un personnage erratique, entre séduction, cruauté et amateurisme, n’hésitant pas à être véritablement grossier...

30/09/2022, 11:37

ActuaLitté

Antitrust : les plaintes contre Amazon et les éditeurs classées sans suite

Amazon et les cinq plus importants groupes d'édition américains faisaient l'objet de deux plaintes pour distorsion de concurrence, accusés d'avoir conclu des accords aboutissant à un contrôle des prix des livres imprimés comme numériques. Les deux plaintes ont été classées sans suite par un juge fédéral, ce 29 septembre. 

30/09/2022, 11:33

ActuaLitté

Zimbabwe : l'autrice Tsitsi Dangarembga jugée coupable d'“incitation à la violence”

L'autrice Tsitsi Dangarembga et sa coaccusée Julie Barnes ont été reconnues coupables d'« incitation à la violence » pour leur participation à une manifestation pacifique en juillet 2020, au Zimbabwe. Les deux femmes ont été condamnées à 6 mois de prison avec sursis, assortis d'une amende de 70.000 $ zimbabwéens, soit 200 € environ. 

30/09/2022, 10:31

ActuaLitté

Victor Hugo, parmi les figures de l'Histoire que les Français préfèrent

Si l’on évoque en riant sous cape le « Roman national », la question de l’Histoire, que malmènent révisionnistes et fake news semble cruciale. Comprendre le présent, et anticiper l’avenir, à la lumière du passé, certes : mais quelle relation les Français entretiennent-ils à l’égard du temps d’avant ?

29/09/2022, 12:36

ActuaLitté

Mexique : la Foire du livre de Monterrey s'invite sur TikTok

La foire internationale du livre de Monterrey (FILMTY) au Mexique aura lieu du 8 au 16 octobre prochain à Cintermex. Elle sera la première au monde à faire le lien entre la littérature et le réseau social TikTok. La manifestation mêlera ainsi évènement physique et numérique.

29/09/2022, 12:33

ActuaLitté

Tom Hanks sort son premier roman en 2023  

Le double oscarisé, Tom Hanks, n’est plus seulement l’un des plus importants acteurs américains des dernières décennies, c’est également un auteur. En effet, en mai prochain, sortira chez Penguin Random House (PHR), le nouveau livre du comédien, après la publication d’un premier recueil de nouvelles en 2017, Question de caractère (trad. Charles Recoursé), paru en France au Seuil. En connaisseur, il racontera cette fois-ci les turpitudes d’une super-production hollywoodienne, inspirée d’une bande dessinée autour d’un soldat pendant la Seconde Guerre mondiale. Tout un programme.

29/09/2022, 12:26

ActuaLitté

Alessandro Baricco revient sur scène après la maladie

Alessandro Baricco est revenu sur scène début septembre, après une période d’absence due à une leucémie. La scène, qui l’a chaleureusement accueilli, était celle de Mantoue, la ville où se tient en septembre le Festivaletteratura, l’un des plus grands festivals littéraires d’Italie. Ce fut également l’occasion d’une conférence de l’écrivain sur Beppe Fenoglio, auteur dont on célèbre cette année le centenaire de la naissance. 

29/09/2022, 11:40

ActuaLitté

Inflation et bibliothèques : les établissements britanniques s'engagent

Au Royaume-Uni, les plus vulnérables pourront trouver refuge dans les bibliothèques du pays cet hiver. Les établissements s’unissent afin de faire face à l'inflation et à la hausse du coût de la vie qui touche actuellement le pays. Afin d’alléger les pressions financières, les amendes en cas de retour tardif seront également supprimées dans certaines structures d’Angleterre et du Pays de Galles.

29/09/2022, 11:02

ActuaLitté

Michel Pinçon, sociologue et critique de la grande bourgeoisie

Le sociologue Michel Pinçon, ancien directeur de recherche au CNRS, est décédé à l’âge de 80 ans des suites de la maladie d’Alzheimer. En duo avec son épouse, Monique Pinçon-Charlot, ils ont écrit « vingt-sept livres à quatre mains » sur la haute bourgeoisie et les inégalités sociales. 

28/09/2022, 17:22

ActuaLitté

Festivals, accessibilité, diffusion : le Livre dans le budget 2023

Le ministère de la Culture bénéficie en 2023 d'un budget en hausse, arrêté à 4,2 milliards € dans le projet de loi de finances pour 2023, en hausse de 271 millions € par rapport à celui de l'année précédente. Dans la foulée de l'année consacrée à la lecture, grande cause nationale, le ministère annonce plusieurs postes de dépense liés au livre.

28/09/2022, 16:11

ActuaLitté

Meghan se voyait déjà en haut de l'affiche, façon Beyoncé

On ne sait plus rien, et l’édition en perd son latin : Harry a-t-il ou non insisté auprès de son éditeur pour que ses Mémoires sortent en 2022 ? Des sources affirment que non. D’autres assurent que la première version du livre était un peu trop « à l’eau de rose » et qu’il fut demandé une révision. Ô incertitudes… « Quousque tandem abutere, Harry, patientia nostra ? », se serait écrié Cicéron…

28/09/2022, 14:31

ActuaLitté

Une librairie, comme un livre tombé du ciel au bord d'un lac

Le cabinet MUDA Architects a signé une réalisation d’exception, pour la librairie Citic Bookstore, près du lac Xinglong (province du Sichuan, centre-ouest de la Chine). Dans la ville de Chengdu, cette librairie offre un regard inédit, symbolisant, par son toit, un livre renversé. Le tout avec des fenêtres qui plongent pour partie sous l’étendue d’eau…

28/09/2022, 14:28

ActuaLitté

James Patterson donne 5,3 millions de dollars : “On m'a appris à rendre”

L'écrivain américain James Patterson, considéré comme l'auteur le plus riche du monde depuis plusieurs années, a réalisé plusieurs donations, pour atteindre un total de 5,3 millions $, environ 5,5 millions €. Il a notamment donné 2 millions $ à l'organisation non gouvernementale PEN America, qui œuvre pour la liberté d'expression des auteurs aux États-Unis et dans le monde.

28/09/2022, 12:50

ActuaLitté

Lire et Faire Lire : transmettre et s'engager en devenant bénévole

Solidarité intergénérationnelle et programme national d’ouverture à la lecture, Lire et faire lire fait la jonction, depuis 1999, entre entre les bénévoles passionnés de lecture et les enfants qui la découvrent. Pour ce faire, l’association créée par l’écrivain Alexandre Jardin en appelle à l’engagement, que ce soit de nouvelles structures accueillantes ou de bénévoles prêts à offrir de leur temps à l'épanouissement des plus jeunes.

28/09/2022, 12:18

ActuaLitté

Le Grand Alain publie son ultime Rey

Le Dictionnaire historique de la langue française, à paraître le 20 octobre aux éditions Le Robert représente l'aboutissement d'une vie. Les éditions Le Robert « sont émues et honorées de publier l’édition ultime du chef-d’œuvre d’Alain Rey », sur laquelle il a travaillé pendant les cinq dernières années de sa vie.

28/09/2022, 11:26

ActuaLitté

Le groupe Elidia lance sa collection de poche, Litos

Le groupe Elidia, qui possède des maisons d’édition comme Le Rocher, Desclée de Brouwer (DDB), Artège, Plein Vent, ou plus récemment Nouvelle Cité, lance sa collection de poche, Litos. Elle s’appuiera sur les plus grands succès des éditions du Rocher et de DDB dans tous les genres, « de quoi satisfaire le plus grand nombre ». Le programme de septembre-novembre de cette année a par ailleurs été dévoilé, de Benjamin Castaldi à Jiddu Krishnamurti...

28/09/2022, 11:14

ActuaLitté

Livrest.fr, portail pour professionnels du livre de la Région Grand Est

Fondé en 2022, le réseau Livr’Est réunit trois structures du livre : Interbibly, CIL (Confédération interprofessionnelle et du livre) et Libraires de l'Est (LiLE). Et depuis quelques jours, ces derniers disposent d’une plateforme réunissant de multiples informations pour accompagner les acteurs de l’industrie.

28/09/2022, 10:28

ActuaLitté

Le scénariste et dessinateur belge, Vincent Deporter, est mort

Le scénariste et dessinateur belge, Vincent Deporter, est décédé à l’âge de 63 ans, annonce sa maison d'édition, Bamboo. Il a fait ses débuts dans Le Journal de Spirou, en publiant notamment les gags de Crazy Planet. 

27/09/2022, 17:19

ActuaLitté

Hilary Mantel laisse derrière elle un roman historique inachevé

Décédée ce 23 septembre, la romancière britannique s’en est allée à 70 ans, après un accident vasculaire cérébral. Mais les lecteurs endeuillés retiendront un hoquet de chagrin, en apprenant qu’elle laisse un roman historique inachevé. Un projet qui découle de son intention, réaffirmée en 2021, de revenir à ce genre.

27/09/2022, 16:09

ActuaLitté

Same Sky Books, éditeur thaïlandais, reçoit le Prix Voltaire 2022

L'Union internationale des éditeurs (UIE, International Publishers Association) a décerné son Prix Voltaire 2022 à la maison d'édition thaïlandaise Fah Deaw Kan, ou Same Sky Books. Cette récompense salue l'engagement d'un professionnel de l'édition ou d'une structure pour la défense de la liberté d'expression, souvent au péril de sa vie.

27/09/2022, 15:33

ActuaLitté

AkooBooks : renaissance de la plateforme ghanéenne

La plateforme de livre audio AkooBooks est le premier éditeur et service de streaming du Ghana pour les audiobooks d’auteurs noirs et/ou africains ainsi que d’autres contenus parlés. Elle fera son grand retour le 20 octobre prochain.

27/09/2022, 13:08

ActuaLitté

2022, record d'affluence au Parc Astérix : “Caesarem legato alacrem eorum”

2,632 millions de visiteurs, venus à la rencontre des irréductibles Gaulois, voilà de quoi flanquer les pétoches à ce Jules de César himself. Le Parc dédié à l’univers d’Uderzo et Goscinny a fait salle comble en 2022, alors même que l’année n’est pas écoulée.

27/09/2022, 12:16

ActuaLitté

Z-Library : tentative de bloquer un site pirate, le cas décolle

Le 25 août dernier, le tribunal judiciaire de Paris ordonnait le blocage du site Z-Library en France par les fournisseurs d’accès à internet. Malgré le ciblage de 209 noms de domaines pour éviter les sites miroirs, la bibliothèque pirate reste accessible par bien des moyens.

27/09/2022, 12:16

ActuaLitté

Benoît Sillard, président du Conseil de surveillance chez Lefebvre Sarrut

Le groupe Lefebvre Sarrut, leader européen de l’édition juridique, fiscale et réglementaire, annonce la nomination de Benoît Sillard en qualité de président du Conseil de surveillance. Il succède à Vincent Barbier. Dans ses nouvelles fonctions, Benoît Sillard souhaite guider le groupe familial vers une accélération de son développement, fort de la qualité de ses services et de sa solidité financière.

27/09/2022, 11:48

ActuaLitté

L’École de Traduction Littéraire recrute sa nouvelle promotion

L’École de Traduction Littéraire lance son nouvel appel à candidature pour l’année 2023. Née d’un partenariat entre Asfored – Edinovo et le CNL, elle fêtera ses dix années d’existence en octobre, au festival VO/VF de Gif-sur-Yvette. 

27/09/2022, 11:38

ActuaLitté

Censure de livres : Obama appelle à défendre le “coeur de la démocratie américaine”

BookBanUSA — Les États-Unis traversent une période de censure sans précédent, depuis plus d'un an, qui déferle sur les bibliothèques publiques et scolaires. Elle vise particulièrement les ouvrages écrits par des personnes racisées ou relevant de la communauté LGBTQIA+. L'ancien président Barack Obama a invité les Américains à défendre un droit de lire qui est au « cœur » de la démocratie, selon lui.

27/09/2022, 11:10