Ténèbre de Paul Kawczak, impitoyable et hautement contagieux

Auteur invité - 09.10.2020

Livre - Paul Kawczak Tenebre - La Peuplade Quebec


ROMAN FRANCOPHONE - En 1889, Pierre Claes, géomètre bruxellois, est envoyé par le roi Léopold II pour tracer la frontière du Congo. Son expédition l’emmènera bien au-delà des limites de la raison. Dans ce roman virtuose, Paul Kawczak revisite le récit d’aventures et propose une peinture impitoyable de cette période de l’histoire coloniale, insensée et mégalomane.
 


Plus son bateau remonte le fleuve et plus Claes réalise à quel point l’entreprise dans laquelle il s’est embarqué est folle. Pour dompter un continent, il convient de le découper, de tailler à même sa chair géographique. Instrument et victime de ce projet, Claes en fait les frais. Entre un Chinois maître-tatoueur, un père désespéré, un singe doté d’émotions, Verlaine saoul, Baudelaire agonisant et une foule de colons détestables, Ténèbre navigue dans les eaux troubles de la fin de siècle et impressionne par son réalisme foisonnant.
 
Entrecroisant les destins et les lieux, Kawczak emporte son lecteur de la jungle africaine aux trottoirs parisiens, en passant par une boucherie bruxelloise et l’université britannique de St Andrews. À l’image de ses personnages, Ténèbre est un livre charnel, désespéré, exalté, qui suinte d’humeurs et de transpiration. C’est le tableau grouillant d’un XIXe siècle malade, halluciné, en état d’ébriété, de délire mystique et poétique permanent.
 
[Premières pages] Paul Kawczak – Ténèbre

 
C’est aussi un hommage décalé au Coeur des ténèbres de Joseph Conrad, mais bien plus qu’une variation sur le thème, ce pastiche, au sens noble, trouve sa propre force dans une galerie de portraits splendides et misérables, dans l’évocation de tous ces pauvres êtres meurtris par l’amour et qui courent à leur perte avec panache.
 
Ténèbre est un livre total, parfaitement maîtrisé, et dont la plus belle réussite, peut-être, est de nous faire ressentir physiquement les fièvres qu’endurent les personnages. Un livre malade, en somme, et hautement contagieux.
 
Grégoire Courtois, Libraire
Librairie Obliques (Auxerre)
 

 

Paul Kawczak – Ténèbre - La Peuplade – 9782924898499 – 19 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.