medias

Des livres rendus à l'école, sous la surveillance de policiers...

Victor De Sepausy - 03.04.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - restitution école livres - élèves mamans école - coronavirus livres école


Si les mesures de confinement en Italie — prolongé jusqu’à la mi-avril — apportent un renouveau, la vigilance est de mise. Pour ne pas dire la paranoïa. D’un autre côté, l’excès de zèle d’une assistante du primaire intrigue tout de même : y’avait-il urgence à récupérer des ouvrages que les élèves avaient emportés chez eux ?


 

Voilà quelques semaines, apprend Unione sarda, dans la commune d’Orroli (Sardaigne), une assistance d’école a écopé d’une plainte. Elle avait demandé à des mères de rapporter à l’établissement scolaire les livres emportés par leur progéniture. 

Interdiction formelle de rassemblement, cela aurait pu coûter cher. Il aura fallu l’intervention des carabinieri et de la mairie pour que la restitution se fasse en toute sécurité et conformément aux règles sanitaires.

Le maire, Antonio Orgiana, est intervenu en personne, masqué et ganté comme Zorro, pour récupérer un à un les livres. Ces derniers ont été désinfectés avant d’être replacés dans les salles de classe.

Et le journal d’insister sur la précieuse et fondamentale collaboration de la police dans cette procédure : les mamans sont venues, les unes après les autres, pour déposer les ouvrages fautivement conservés. 

En respectant les consignes de distanciation… 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.