medias

France : ces mois d'embellie qu'a connus la librairie

Nicolas Gary - 15.10.2020

Edition - Economie - Librairies France ventes - vente livres librairies - lecteurs libraires chiffres


Qu’en est-il de la vente de livres en France ? Les libraires semblent bénéficier d’un vent de popularité auprès des lecteurs. Ce retour vers un commerce de proximité représente-t-il l’aboutissement d’une politique plus globale ? Les données communiquées par l’Observatoire de la librairie à ActuaLitté en attestent.

Librairie Georges - Talence (33)
 

Durant la période de confinement, ayant provoqué la fermeture administrative des librairies, les librairies enregistraient 92 % de pertes de chiffre d’affaires. Cependant, dès la réouverture, l’activité a repris fortement, avec une croissance de 42,7 % sur juin 2020, en regard de l’année passée.

Cette hausse, remarquée dès le mois de mai s’est prolongée durant la période estivale : en juillet et en août, les données indiquent respectivement 16,7 % et 4,7 % de croissance. Plus modérée, donc, mais le mois de septembre montre un regain avec 8 % de mieux. 

« À noter toutefois, la moyenne des évolutions cache toujours de grandes disparités entre les différentes typologies et tailles de librairies, avec des progressions plus fortes dans les petites librairies », nous indique L’Observatoire.
 

Ici ou là...


D’autant que, suivant des remontées de plusieurs librairies en France, la première semaine d’octobre accuserait le coup d’un recul des ventes. « Octobre démarre en baisse », nous assure un libraire du sud de la France, « d’autant plus inquiétante que nous ne sommes pas en zone rouge écarlate… Les clients semblent préoccupés, et nous accusons le coup d’une première diminution des ventes depuis le déconfinement. Quid de décembre ? »

Une consoeur de la région bordelaise confirmait « une baisse inattendue par rapport aux précédentes semaines ». Pour autant, quelques librairies parisiennes indiquent, sur cette semaine, des hausses de 5 à 10 % de ventes, versus 2019.

Ces fameuses disparités qu’évoque L’Observatoire sont donc ici à l’œuvre. En effet, sur les trois périodes examinées, la moyenne nationale qu’il représente — 255 librairies sur le territoire — présente des chiffres plus encourageants.
 

Les fêtes de Noël, très attendues


Ainsi, du 21 au 30 septembre, les ventes affichent 14,4 % de mieux (comptant et facturation). Même volume, peu ou prou, du 14 au 4 octobre, avec 12,8 % de plus qu’en 2019. Sur l’ensemble de la période du 1er octobre au 14, c’est littéralement l’explosion, avec 19,8 %. 

Et ce, même si l’on ne prend que le comptant, donc les sorties de caisse, qui sur la première quinzaine d’octobre, est chiffrée à 8,1 %.

« Les libraires ont donc retrouvé le sourire, mais ils restent très prudents face aux incertitudes des trois mois à venir, et à cette période cruciale que représentent les fêtes de Noël », note L’Observatoire. Avec ce point toutefois que l’instauration d’un couvre-feu privera les établissements d’une capacité à créer de l’événement dans leurs points de vente. 

Certains ont opté pour l'humour, après les annonces du président de la République : 


Le couvre-feu qui concernera l’Île-de-France et huit métropoles a été détaillé par le Premier ministre, qui a indiqué que la France passerait en état d’urgence sanitaire à compter de samedi. Les déplacements en dehors des horaires admis — 6 h à 21 h — devront s’accompagner de justificatifs, comme la carte professionnelle pour les journalistes.

En revanche, difficile d’imaginer que les librairies qui prévoyaient des événements entreront dans la catégorie « établissements publics qui assurent un service en soirée et la nuit », pour justifier d’une rencontre-dédicace…


photo d'illustration : ActuaLitté, CC BY SA 2.0, librairie Georges (Talence, 33) 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.