#Technologie

Depuis le confinement, les ventes de liseuses se sont envolées en France

EXCLUSIF – Au terme de deux mois de réclusion à domicile, après avoir entendu rabâcher que le livre n’était pas un bien indispensable, l’avis des lecteurs diffère. Selon les informations recueillies par ActuaLitté, la vente de liseuses a connu une formidable embellie, et le taux d’équipement durant la période s’est considérablement accru.

Le 30/05/2020 à 08:29 par Nicolas Gary

19 Réactions | 1 Partages

Publié le :

30/05/2020 à 08:29

Nicolas Gary

19

Commentaires

1

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Si Amazon ne donne pas de chiffres, jamais, tant pis. Les autres acteurs en France l’affirment désormais, la lecture numérique a amplement profité du confinement. À plusieurs reprises, quelques communications ont indiqué, ces dernières semaines, que l’ebook n’était pas le grand oublié, tant s’en faut. 

Et les liseuses, par ruissellement, ont réalisé des ventes jusqu’à lors inédites.

Jusqu'à + 130 % de ventes

Fabian Gumucio, directeur du marketing pour Kobo Europe ne boude pas son plaisir : « Les ventes de contenus ont explosé en effet et cela a eu un effet collatéral sur les liseuses. Sur certaines semaines d’avril, les résultats ont doublé par rapport à l’an dernier à la Fnac, jusqu’à 130 %. »

Côté Bookeen, Michael Dahan, président et fondateur, assure également de ventes excellentes, via le seul canal ecommerce. Les deux modèles de lecteurs book phare, Diva et Muse, ont « rapidement été en rupture de stock ».

L’événement déclencheur, ce fut ce 21 mars, quand une info devenue virale a pointé les quelque 500 ebooks gratuits disponibles sur Fnac. Deux jours plus tôt, la même information, cette fois sur 5000 ebooks (extraits et ouvrages du domaine public) avait agité la toile, et entraînait les lecteurs vers les sites de Furet du Nord et Decitre. 

« Nous avons enregistré quelques centaines de milliers de nouveaux clients », reprend Fabian Gumucio, avec « plusieurs millions de téléchargements gratuits », depuis le site Fnac.com.

Et un effet immédiat sur les liseuses, « avec un pic le 10 avril ». Grande plébiscitée, la dernière venue des liseuses Kobo : la Forma. « Cela a prouvé que quand les gens achètent pour eux, ils savent se faire plaisir pour leur confort de lecture. »

Sur internet, comme en librairie

Pour Christophe Desbonnet, directeur général adjoint de Furet du nord/Decitre, l’impact confidemment fut identique. « Nos ventes ont été multipliées par trois, tant en magasin que sur nos sites internet », explique-t-il à ActuaLitté. Les deux plateformes enregistrent une croissance de 696 % des ventes de liseuses depuis le 15 mars.

Les deux modèles les plus achetés restent la Vivlio Inkpad 3 et la Touch HD. Or, depuis la réouverture des librairies Decitre, la tendance se prolonge : « Nous enregistrons une croissance de 194 % depuis le 11 mai. »

Côté Furet, avec deux librairies encore non ouvertes — et traditionnellement bonnes vendeuses pour ce qui touche à la lecture numérique —, les ventes sont encore sur une hausse de trois fois les volumes, en comparaison de 2019. « La réactivité de notre fournisseur, Vivlio, a été essentielle pour la gestion de stock », conclut-il.

Bien entendu, les volumes de ventes ne seront pas communiqués — nous aurons essayé —, mais avec ces résultats, difficile d’imaginer que la firme américaine n’ait pas surfé sur la même vague.

La question de l’équipement, cruciale dans le développement de la lecture numérique, pourrait avoir franchi un cap. 

photo ActuaLitté, CC BY SA 2.0

19 Commentaires

 

Roger Raynal

30/05/2020 à 14:07

Si cela peut valoir confirmation, même un micro-auteur comme votre serviteur a vu les ventes de ses ebook augmenter de façon non négligeable pendant le confinement.

C'en est au point où se pose la question de savoir si, pour un auteur "hybride" ou autoédité ("vade rétro, Satanas !") il est encore pertinent, ego mis à part, d'en passer par l'édition papier, de stocker quelques livre en avançant les fonds, de courir les librairies, les salons et les dédicaces pour quelques ventes (qui ne rembourserons pas les frais) alors que la version numérique, bien moins chère en plus, et qui rapporte davantage, nous dispense de ces activités couteuses en temps et en argent.

karinem

31/05/2020 à 11:35

En réponse à Roger Raynal.
J'ai une liseuse mais elle ne me dispense pas de la lecture papier dont je ne peux me passer. C'est un complément et elle me permet surtout de gagner de la place car je lis environ 150 livres par an que j'aime conserver ,et je ne peux pas pousser les murs de ma maison.Elle est donc pratique mais ça s 'arrête-là.
Je suis assez offusquée de lire dans votre commentaire qu'en tant qu'"auteur" (avec toutes les réserves que cela pose parce que bon, soyons honnêtes, un auteur auto-édité est un auteur qui s'est souvent vu refuser ses manuscrits/tapuscrits) vous vous posez la question du bien fondé des salons parce que vous n'y faites pas le nombre de ventes que vous souhaiteriez. Un salon est avant tout un lieu de rencontre avec les lecteurs pour lesquels vous devriez avoir le plus grand respect et non un casino où vous viendriez pour gagner le jackpot.Si vous vouliez faire fortune, il ne fallait pas prétendre devenir auteur ou alors il fallait écrire des best-seller, qui sont certes souvent de la "daube" mais qui ont au moins le mérite de se vendre en grand nombre. Le peu de considération que vous avez de vos lecteurs déshonore les livres,et la littérature en général.

Roger Raynal

31/05/2020 à 12:13

Quelques éléments de réponse:
1) je suis un auteur "hybride", c'est a dire édité parfois, et parfois je choisis et préfère l'auto-édition (essentiellement pour sa rapidité)

2) La réalité des salons pour les petits auteurs, c'est que ce sont les auteurs qui s'y retrouvent et s'achètent mutuellement leurs livres.

3) Il ne s'agit pas de faire fortune, mais de ne pas perdre d'argent. Un micro-auteur qui veux passer apr le papier a toujours quelques frais (ne serais-ce que pour les livres papier qu'il va commander pour son "stock") et doit aussi compter avec ses déplacements. Le tout pour c-vendre quatre exemplaires sur lesquels le salon prendre 30 % et qui lui rapporteront bien souvent moins d'un euro chacun. Telle est la réalité. Avoir une version papier est donc bel et bien une question qu'il faut se poser, sachant que les micro-auteurs (libre à vous de penser qu'ils le sont à cause de leur micro-talent) n'ont quasiment pas accès aux librairies (hors quelques dédicaces au plus près de chez eux, histoire là aussi de limiter les frais).

4) j'avoue que votre passage sur la considération pour les lecteurs me plonge dans un abîme de perplexité. Sa logique doit être au delà de mes faibles moyens intellectuels.

karinem

31/05/2020 à 14:27

Les difficultés dont vous faites part sont hélas connues et injustes, je ne le nie pas.
Mais lorsqu'on explique comme vous l'avez écrit qu'il faudrait peut-être remettre en cause de, je cite, " courir les librairies, les salons et les dédicaces pour quelques ventes (qui ne rembourserons pas les frais) alors que la version numérique, bien moins chère en plus, et qui rapporte davantage, nous dispense de ces activités couteuses en temps et en argent", c'est effectivement mépriser le lecteur qui est tout juste bon selon cette vision des choses à payer pour une version numérique mais pas suffisamment important pour vous rencontrer.

Créach Bernard

30/05/2020 à 22:05

>:( Les retours chez Bookeen en cas de défectuosité (ou non la pratique est courante sur internet) sont lamentables. Peu aimables et.. usant ! J'ai fais une croix sur cette marque française, dommage..

NAUWELAERS

31/05/2020 à 00:49

En réponse à Roger Raynal: je lis parfois des livres numériques...mais en préparation pour corrections !
Du boulot spécialisé quoi.

(Ce qu'on appelle bizarrement «relecture» puisqu'il s'agit d'une première lecture attentive,éventuellement suivie d'une autre !)
Mais il ne faut pas traiter par-dessus la jambe les nombreux lecteurs qui préfèreront toujours les livres papier !
Aucun virus n'y changera quoi que ce soit.
N'oublions pas la lumière bleue nocive pour les yeux si on passe tout son temps sur des écrans,cela compte également.
Je suis trop attaché avec passion au livre papier pour passer à la liseuse.
Ce n'est pas le cas de tout le monde,je sais.
Mais je ne cautionne ni ne soutiens le remplacement du papier par l'écran.
Rien à faire, beaucoup plus de plaisir avec une lecture sur papier pour de longs formats en tout cas.
Pour les «millenials», c'est souvent le contraire.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Coulin e

31/05/2020 à 07:34

Grande lectrice depuis longtemps, je suis passée au numérique sans regret ou presque ( l'utilisation des drm est une aberration a mon avis). Pour le reste gain de place, liberté quand je me déplace, côté pratique des dictionnaires. J'ai même pu découvrir des pépites auto-editer avec des prix modérée, risques a faible coût. Il en faut pour tous les goûts, je crois que le numérique a sa place comme le papier, et le diaboliser ne fera pas avancer le débat.

Toto

02/06/2020 à 07:40

En ce qui concerne le côté pratique des dicos, je tempérerai votre jugement : sur ma liseuse (Kobo, dico Robert), le niveau du dico est affligeant (pour lire un Jules Vernes par exemple) et le meilleur dico est alors le... wiktionnaire.
On se demande l'intérêt d'intégrer un dico aussi pauvre !

Midy

31/05/2020 à 10:20

@NAUWELAERS
J'ai posé la question der écrans à mon ophtalmologiste : ils ne sont pas nocif pour les yeux. La lumière bleue a un effet neurologique et trompe le cerveau pour lui faire croire que vous êtes en plein jour donc elle ne pose que des problèmes pour s'endormir. Il y a aussi un effet de fatigue quand on fixe un objet sur longue durée et les yeux ont ensuite du retard quand il s'agit de changer de pronfondeur de champs, ce qui peut être à l'origine d'accidents de voiture au retour du bureau, mais si ça marche sur un écran d'ordinateur, ça marche aussi sur un livre, non ?
Bref ne me croyez pas sur parole; faites comme moi et demandez l'avis de votre ophtalmologiste.
Cela fait plus d'une décénie que je lis des ebooks autoédités-publiés. Si je m'étais cantonné au papier, j'aurais manqué d'incroyables histoires.
Les livres papiers que j'achète aujourd'hui sont ceux qui sont dédicacés.

NAUWELAERS

31/05/2020 à 11:03

Réponse à Coulin et Midy.
Une fois de plus, je constate que l'on altère et transforme des propos...
Même en le faisant de bonne foi.
Je ne «diabolise» absolument jamais rien (sauf l'addiction totale aux écrans mais ce n'est pas précisément le sujet).
«Beaucoup plus de plaisir avec une lecture sur papier» (et cela pour longs formats uniquement,je ne suis pas un technophobe intégriste), cela ne veut pas dire du tout «diaboliser» !
J'achète encore des livres et périodiques non dédicacés !
Je crois que déformer des propos d'autrui -mais c'est une constante sur le web-ne fait en rien avancer le débat.
Arrêtons de le perturber avec des interprétations sauvages, pour employer une expression dialectique qui semble s'être estompée: le mot mais pas du tout la chose.
Sinon...
Il existe des filtres anti-lumière bleue pour les verres de lunettes mais ni mon ophtalmo retraité maintenant ni mon nouveau ni mon opticien -chez qui je n'ai évidemment pas manqué de me renseigner, aimant m'informer à bonne(s) source(s) -ne sont sûrs de leur efficacité.
J'ai également lu (sur papier donc pas de liens numériques dispos ici) de nombreux articles sur la nocivité de la lumière bleue.
Cela ne relève pas du fantasme.
Je comprends que cela puisse faire peur (c'est mon cas,je l'avoue) mais il vaut mieux connaître la réalité même si anxiogène pour pouvoir faire face.
Pour finir: je préfère infiniment la lecture papier si au long cours et je n'ai plus envie dans ce cadre de lire ce mot «diabolisation» dont on use à tort et à travers svp.
Cela devient un cliché récurrent et captieux et spécieux en outre.
Merci d'avance et profitons du beau soleil de ce long w-e, même hors lectures !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Roger Raynal

31/05/2020 à 11:25

Attention Christian, le ciel a une fâcheuse tendance à nous inonder de lumière... bleue... :-)

Sinon, Je crois que vous confondez la lecture sur écran d'ordi ou de tablette et sur liseuse, qui n'a rien à voir. La technologie e.ink et son éclairage particulier (soit rasant, soit inverse de celui d'un ordi, la liseuse orientant la lumière vers l'écran) ne pose aucun problème pour les yeux.

Il faut aussi bien voir que je m'interrogeais sur la nécessité pour de "petits" auteurs (voire des auteurs microscopiques : mon premier roman édité doit actuellement compter 200 ventes en Trois ans, mon second auto-édité une trentaine en un an...) de continuer à en passer par les frais du papier.

Pour le reste, chacun trouvera des avantages et des inconvénients aux livres papier et numériques !

RDGilead

31/05/2020 à 12:00

Bonjour,

Pour votre culture générale, les liseuses ont des écrans eInk, c'est à dire en encre électronique. Il n'y a pas d'émissions de lumière du tout (sauf pour ceux qui ont un éclairage nocturne indirect, relativement inutile et désactivé la plupart du temps).

Il serait bien de se renseigner, ce sont les tablettes type iPad qui émettent ce genre de lumière, et je défis en effet quiconque de lire un livre sur une tablette.

Bonne journée.

NAUWELAERS

31/05/2020 à 15:04

J'apprends donc que la lumière bleue nocive pour la vue ne concernerait pas la liseuse ?
C'est à vérifier mais c'est une très bonne nouvelle, si avérée.
Cela ne m'empêchera pas de préférer de loin les publications papier mais il est bon de s'informer correctement,je suis bien d'accord.
L'honnêteté intellectuelle est une priorité pour moi.
En ce qui concerne l'autoédition y compris papier, on peut parfois y trouver des talents méconnus, mais également une foule de recalés de l'édition traditionnelle qui tentent leur chance par le biais de l'autoédition.
J'ai lu un livre publié sur papier mais par un pseudo-éditeur du web...
Bourré de fautes,une honte.
Le suivi,la finition sont des nécessités pour des publications de qualité.
On ne peut faire passer le professionnalisme et l'expérience par-dessus bord.
Le nivellement par le bas existe: ce n'est pas un cliché,pas d'accord.
Tout dépend en fait de l'exigence (ou absence de),du talent et du professionnalisme de quiconque souhaite publier des écrits.
Je crains que l'autoédition à croissance exponentielle via le web n'entraîne une cascade excessive d'autopublications.
Déjà que l'édition papier est victime de surproduction, à laquelle la crise sanitaire met un coup d'arrêt...
Une surproduction numérique où absolument tout le monde et son père estime pouvoir être (auto)édité risque d'enfouir le bon grain du talent sous l'ivraie surabondante du désir irrationnel d'être publié.
Pour être lu par qui au final ?
On dit parfois qu'il y a plus d'apprentis-écrivains que de lecteurs en France !
Un éditeur comme Michel Lafon s'est fait une spécialité de dénicher sur le web les auteurs et auteures ou autrices en herbe dont les écrits en ligne révèlent un réel potentiel.
Et le Graal: cela finit par...un vrai livre papier pour les meilleures et meilleurs (selon cette maison d'édition certes), on ne se refait pas !
Je sais que les aficionados du numérique bisqueront...désolé.
CHRISTIAN NAUWELAERS

BEAUFRETON Jean-Patrick

31/05/2020 à 16:09

Bravo pour tous vos commentaires, même s'ils sont parfois tranchés et frisent la caricature : la guerre du papier contre l'écran n'a pas péri avec le confinement. :)
Je me reconnais dans les propos de Roger Raynal : auteur accepté par ci, refusé par là, qui passe autant de temps à écrire qu'à courir le lecteur ! En 2019, pour un livre vendu en salon (15 euros), une quinzaine passaient en numérique (4 x 15 = 60 euros). En face de ce chiffre d'affaire, on met les frais : tirage, déplacements, parfois hébergement. Est-ce dégrader les lecteurs de dire qu'on se rencontre mieux sur la toile que dans les salons ? Un des avantages de ces lieux est d'y rencontrer des gens qui ne m'ont pas lu, mais savent ce que valent mes textes :-) :-) :-) et d'y trouver quelque inspiration, d'y croiser de rares lecteurs qui jugent que telle nouvelle les a déçus et telle autre enchantés. D'y retrouver des alter-ego avec qui j'ai tissé des liens d'amitié.

La querelle papier-numérique me fait penser aux premiers livres de poche : quelle horreur ! les lettres françaises au même prix que les pommes de terre ! les grandes œuvres classiques en rayons d'épicerie.
Et aujourd'hui, on attend la sortie en poche pour éviter le plein tarif. Est-ce un progrès, une déchéance ? Non, seulement une nouvelle pratique, pas de quoi fouetter un chat. Dans dix ou vingt ans, on dira peut-être que le numérique a révélé tel génie ou sauvé tel genre en déclin... Attendons voir.

L'écran de liseuse n'abime pas les yeux, les justes remarques ont déjà été dites. Dans le train, j'ai croisé une ophtalmo qui conseillait de mettre l'écran en inversé (lettres blanches sur fond noir) ; depuis ce jour, ma liseuse n'a jamais bougé et je lis sans lumière en pleine nuit, en traversant les tunnels ferroviaires en plein jour, etc. Mes vieux yeux qui peinent de plus en plus avec les fines écritures reçoivent les textes classiques et modernes avec délectation, car à la taille qui leur convient.

Pensez à votre vue, au plaisir de lire et faites comme Colin e : "J'ai même pu découvrir des pépites auto-editées avec des prix modérés, risques a faible coût. Il en faut pour tous les goûts."
Autrement dit, soyez curieux... à votre sauce. ;-)

Jpi066

01/06/2020 à 00:57

Liseuse livre, il n'y a pas à être pour ou contre. Chacun a ses défauts et inconvénients. Avantage du livre la qualité d'écriture, possibilité de le prêter à un ami ou bien le revendre. Inconvénients lourd et encombrant surtout lorsqu'on voyage avec un sac dos. La liseuse ( pas les tablettes numériques) offre presque la même qualité de lecture qu'un livre, seul le contraste est peu moins élevé, pour le reste, que des avantages. Possibilité d'emporter des centaines de livre pour un poids et une taille inférieurs à celui d'un livre papier. Possibilité de changer la taille des caractères, lorsque comme moi on a une mauvaise vue. Accès au dictionnaire par un simple clic. Plus de feuilles qui tournent avec le vent, de sable qui se glisse dans la reliure.... La liste serait encore longue. Mais un inconvénient et non des moindres impossible de passer le livre à ami. Ce qui entraîne, souvent hélas, le piratage des livres. Bref, j'étais de ceux qui disaient " jamais ne me passerai du livre papier", aujourd'hui lorsque qu'on m'offre un livre papier je m'empresse de la charger sur ma liseuse. Comme disait Pierre DAC " Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, je l'ai toujours dit" ;-)

Toto

01/06/2020 à 08:00

Je me suis décidé à essayer une liseuse... J'avoue avoir été séduit : sans remplacer le papier, elle le complète.
Le côté négatif en revanche est la mauvaise qualité des e-pub. Beaucoup sont de mauvaises factures, avec des retours à la ligne (le paragraphe <p> manquant) absent (ce qui fait qu'un début de paragraphe peut s'enchaîner après une réplique de dialogue par exemple !), des notes renvoyées en fin de chapitre illisible sur l'instant, etc.
Et ceci n'a rien à voir avec le fait d'en payer ou de lire des classiques gratuits : les gratuits seraient d'ailleurs statistiquement de meilleur qualité.
Bref, un manque de qualité professionnelle affligeant qui montre le dédain de certains envers ce format. Quand on connaît le prix de vente, on a de quoi être scandalisé.

NAUWELAERS

01/06/2020 à 10:51

En réponse à jpi66, je comprends vos arguments.
Mais vous pensez «livres à emporter en voyage» -on peut en emporter des centaines en vacances...autant éviter les vacances alors, on lit et on n'a plus de temps pour autre chose ! Je plaisante ! -mais moi en vacances, je préfère profiter de l'endroit où je me trouve et des personnes présentes.
Donc je préfère le livre papier que je lis,comme les périodiques papier et journaux,chez moi et en bibliothèques...quand les services habituels seront disponibles !
Il faut donc savoir de quoi on parle.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

01/06/2020 à 11:08

Réponse à Monsieur Beaufreton:«Comparaison n'est pas raison».
Celle avec les livres de poche est hors sujet puisqu'ici il est question de supports de lecture différents.
Sous-entendre que les amoureux du papier auraient une mentalité de caste contre la démocratisation de la culture comme autrefois les (rares !) détracteurs du livre de poche est absurde.
Je suis pour la démocratisation au maximum de la culture tout en préférant le papier...qui, figurez-vous,n'exclut en rien la curiosité intellectuelle, la passion de s'informer et le goût de la découverte !
J'arpente également le web mais au risque de vous décevoir, j'y trouve également beaucoup de médiocrité, voire d'insignifiance et de bêtise.
Le côté auberge espagnole,en vrac, entraîne fatalement cela.
J'essaie néanmoins -pas psychorigide - d'y repérer des choses intéressantes et y parviens tout de même.
Quoi qu'il en soit, on a le droit de vivre selon ses goûts et tropismes au-delà des modes et des pressions.
On ne passera pas sa vie à suivre des injonctions supposées tous azimuts tout de même...
Le coronavirus porte peut-être un coup au papier mais il est là pour survivre.
J'ajoute un élément important: les beaux-livres,les beaux objets sont évidemment irréductibles à des liseuses.
Ce sont des fleurons remarquables de l'édition papier sans substitut numérique possible.
Il se fait que moi je les apprécie également.
La première nécessité selon moi,et on en sera d'accord pour conclure positivement: lire,et du bon !
Qu'importe le flacon...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Christophe

05/09/2020 à 12:35

Je confirme le reconditionnement des liseuses Bookeen que je n'achète plus et avec ma famille, j'en ait déjà acheté 5 depuis... toutes d'une autre marque.
Lorsque je l'ai achetée neuve en magazin emballage cellé, la batterie n'avait plus qu'une barre et des livres achetés par le client précédent était dedans.
Ca laisse un goût amer, je l'ai réinitialisée et oubliée dans un coin au profit de ma vieille kindle qui finalement fonctionne toujours...
Ce post finalement me rappel que je devrait mieux la jeter, ça me libèrerait l'esprit :D.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Ebook : Amazon se sépare un peu du format MOBI au profit de l'EPUB

« J’ai utilisé tout un ensemble de critères pour évaluer le potentiel de chaque produit. Le premier critère a été la taille des marchés existants. J’ai vu que la vente des livres représentait un marché mondial de 82 milliards de dollars US. Le deuxième critère a été la question du prix. Je voulais un produit bon marché. » Ainsi parlait Jeff Bezos, en 1997, pour présenter son activité. Et depuis, il n’a cessé de démontrer une belle faculté à créer une puissance commerciale monstre…

16/06/2021, 08:32

ActuaLitté

Streaming : début d’une belle histoire entre OverDrive et Kanopy

En ce 9 juin, OverDrive, une plateforme de prêts d'ouvrages numériques pour les bibliothèques et les écoles du monde entier, a annoncé l’acquisition de Kanopy. Ce service de streaming vidéo, pour les bibliothèques publiques et académiques, est l’un des plus importants dans sa catégorie. Alors qu’on apprenait la fin d’un accord avec la New York Public Library en 2019, faute d’argent, le partenariat entre OverDrive et Kanopy ne fait que commencer…

10/06/2021, 11:40

ActuaLitté

Bookaround, application d'échange de livres scolaires partie d'un projet familial

Voici une des bonnes initiatives de la pandémie : une application gratuite qui met en contact vendeurs et acheteurs de livres, en particulier scolaires, parfois très chers et difficiles à trouver. L’initiative est d’origine familiale, et vient d’un étudiant d’ingénierie de Mestre (Vénétie).

09/06/2021, 16:47

ActuaLitté

Eurêkoi : avec les confinements, encore plus de questions posées aux bibliothécaires

Eurêkoi, quésaco ? Avec 600 bibliothécaires formés à la recherche documentaire sur internet et au sein de bases de contenus spécialisées, ce service en ligne de questions/réponses est gratuit et ouvert à tous. En moins de 72 heures, une réponse personnalisée est apportée par des bibliothécaires, selon les goûts et les centres d’intérêt déclarés de l’usager du service.

02/06/2021, 12:06

ActuaLitté

Elipsa de Kobo : “Les ventes de non fiction motivaient un outil d'annotation”

Au croisement de la lecture et de l’écriture, Kobo dévoile donc un nouveau produit : une liseuse qui devient également bloc-notes, accompagnée d’un stylet, pour disposer d’un outil deux-en-un. Le tout sur un écran large de 10,3 pouces, toujours connecté à une librairie de 6 millions de livres numériques. Elipsa débarquera dans les boutiques à compter du 24 juin. Un peu d’attente, donc.

20/05/2021, 00:01

ActuaLitté

Émotion, expressivité : rendre la voix des intelligences artificielles plus humaine

« Deep Voice. » Non, Sorbonne Université ne travaille pas ses gammes, mais lorgne plutôt du côté de l’Intelligence artificielle. À l’image du « deep learning », ou apprentissage profond, par lequel les machines agitent leurs neurones artificiels, la faculté propose un rendez-vous autour de la Voix. Nicolas Obin, de l’Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique, et Xavier Fresquet du Sorbonne Center for Artificial Intelligence, nous présente cette journée. Soyez à l’écoute…  

03/05/2021, 15:17

ActuaLitté

France : une cyber-attaque frappe lourdement un groupe d'édition

« Un an de merde, pour se prendre une cyberattaque… » Le mot lâché sans retenue permet de prendre la mesure du coup porté au moral pour certains. Le groupe Seuil/La Martinière avait, en ce début de semaine, fait l’objet d’une attaque, au même titre que d’autres organisations françaises. On compte désormais une quinzaine d’incidents de sécurité qui ont touché des acteurs tant industriels que publics.

17/04/2021, 11:59

ActuaLitté

Apple avait la musique et iTunes, Amazon inventa Kindle

Cela ressemblait à une rencontre de titans : Steve Jobs, l’homme d’Apple, et Jeff Bezos, fondateur d’Amazon. Un entretien unique, qui a scellé une partie de l’avenir de l’édition… autour d’un plateau de sushis. D’un côté, iTunes, logiciel de lecture de musique dématérialisée, voué à mettre KO le monde analogique des CD. En face, un entrepreneur qui avait bâti son entreprise sur la vente de livres de papier en ligne. Au milieu, les consommateurs, évidemment…

30/03/2021, 15:01

ActuaLitté

Notéa, le bloc-note numérique et connecté par Bookeen

Dans le monde des blocs-notes, plusieurs acteurs ont déjà pris position : Onyx Boox a produit trois générations de Note, Moleskine a déployé un ensemble d’écriture avec Ellipse et Wacom a décliné une gamme assez large de produits. Le Français Bookeen, spécialisé dans les liseuses, élargit également son spectre avec Notea. Une nouvelle ardoise sur un marché qui compte déjà plusieurs opérateurs — sans qu’aucun ne soit réellement parvenu à convaincre.

11/03/2021, 00:02

ActuaLitté

Liseuses : une nouvelle génération d'écrans couleur

Depuis la précédente version des écrans couleur Kaleido, E Ink, le producteur taiwanais a fait évoluer ses produits. Certaines fonctionnalités ont été présentées dans un bref communiqué, mais cela se résume assez simplement : rafraîchissement plus rapide pour les animations et la vidéo. Ce qui, pour des livres numériques, ne ressemble pas à une véritable évolution…

10/03/2021, 17:35

ActuaLitté

Une Babel à l’ère de l’Intelligence artificielle : la traduction automatique

Dans nos sociétés qui prônent le libre-échange, la traduction automatique est une des ambitions internationales à l’établissement d’une nouvelle Babel. Cette technique soulève des interrogations éthiques et économiques, car elle est liée à l’Intelligence artificielle, mais concilier l’humain et l’informatique a toujours fait frémir tout en inspirant largement. L’attrait autour de cette question augmente et nourrit des polémiques, notamment dans les professions liées aux langues. Alors, la traduction automatique au sein de l’édition, ça donne quoi ? 

18/02/2021, 18:28

ActuaLitté

Le plein de bande dessinée dans le Pass Culture

Manifestement, le Pass Culture est devenu un compagnon apprécié des librairies : dans les établissements de tests, les effets furent positifs, observait la présidente du Syndicat de la Librairie Française, Anne Martelle. Et de conclure devant le Sénat : « C’est un bon dispositif. » La preuve, il continue de se diversifier.

17/02/2021, 10:26

ActuaLitté

L'édition développe un outil pour encadrer la fouille de textes et de données

Dans le domaine de la recherche, les technologies de fouille de textes et de données font l'objet de bien des attentions des chercheurs, qui y voient un moyen d'accélérer et de perfectionner des tâches automatisables. L'Union européenne, par l'intermédiaire de la directive sur le marché unique numérique, a introduit une limitation et exception au droit d'auteur pour la fouille, sous certaines conditions. Afin de protéger ses droits, l'édition développe actuellement un procédé technique, lisible par machine, pour limiter ces fouilles.

11/02/2021, 16:06

ActuaLitté

Rendre l’écriture inclusive accessible, un défi pour le numérique ?    

Souvent critiquée pour son esthétique, l’écriture inclusive est de plus difficilement accessible pour certains publics. Une extension Web proposant de changer automatiquement les points classiques en points médians ouvre de nouvelles pistes de réflexion.

 

29/01/2021, 12:29

ActuaLitté

Vivlio Color : la première liseuse en couleur Made In France arrivera mi-février

Vivlio, fournisseur français de liseuses, et l’enseigne Cultura, spécialiste de la culture et des activités créatives, annoncent, non sans plaisir, la mise sur le marché de la toute première liseuse couleurs en France. À partir de la mi-février 2021, la liseuse Color Vivlio rejoindra en exclusivité les rayons physiques des 94 magasins Cultura. 

20/01/2021, 09:20

ActuaLitté

Encre électronique : la vie en noir et blanc

L’encre électronique, bien connue des utilisateurs de liseuse, n’a de cesse que d’en faire couler. Cette fois, la société Dasung fait l’info, avec un nouveau modèle d’écran E-Ink, destiné aux ordinateurs. Le Paperlike 253 dispose, comme son nom l’indique, d’une large diagonale, plutôt confortable. Et d’une technologique peu gourmande en énergie. Le tout en noir et blanc…

08/01/2021, 13:32

ActuaLitté

Verytoon et Kbooks, le webtoon numérique et papier en France, par Delcourt

Nouvel entrant sur un segment en plein développement, le groupe Delcourt annonce la création d’une projet global tourné autour du webtoon. La plateforme numérique Verytoon s’associera à un label imprimé, Kbooks, dont le lancement s’effectuera ce 25 janvier. Un nouveau catalogue, et un raccord évident avec les nouveaux usages : du tout bon sur le papier.

07/01/2021, 18:37

ActuaLitté

Book Village : l'appli franco-belge dépoussière le marché du livre d'occasion

Les livres neufs coûtent cher et les livres lus s'entassent sur nos étagères. La solution : les donner, les prêter, les acheter ou les vendre à d'autres lecteurs. Mais comment les faire circuler en toute confiance ? Book Village se présente comme la solution. Et l’attrait pour la seconde main prenant de plus en plus d’ampleur, l’équipe prévoit de tripler son nombre d’utilisateurs en 2021. 

04/01/2021, 17:12

ActuaLitté

Les menteurs ne seront plus à l'abri...

Adieu les Pinocchio, les Figaro et autres menteurs invétérés : la science a gagné. Et quand bien même Phèdre serait acculée au mensonge, elle aurait été démasquée par les chercheurs de l’université de Portsmouth. Cody Porter, chercheuse en psychologie et comportement délinquant, raconte les derniers résultats de leur système de détection. 

04/01/2021, 12:44

ActuaLitté

Kobo en forte croissance sur 2020 : Forma et Libra, les liseuses stars

Au sortir du confinement, les opérateurs du livre numérique en France affichaient un sourire radieux. Si les ventes de livres imprimés avaient fait très grise mine, les lecteurs s’étaient rabattus pour partie vers l’ebook, l’audiobook — et les liseuses. Depuis mai, les tendances restent très positives, savoure Fabian Gumucio, directeur Kobo Europe du Sud. Avec une croissance à deux chiffres pour les ventes d’appareils de lecture.

14/12/2020, 13:21

ActuaLitté

Numérique : nouvelles applications, nouvelles fonctionnalités autour de LCP

L'EDRLab, laboratoire européen de la lecture numérique, se réjouit de l'implémentation du DRM LCP, interopérable, dans plusieurs applications, françaises, mais aussi américaines et même italienne. Pour les solutions développées en France, Baobab, l'application officielle de PNB, améliore sa prise en charge, tandis que CVS Ma Médi@thèque allie vidéo, musique, presse et livre dans une seule application.

04/12/2020, 11:53

ActuaLitté

États-Unis : les livres numériques Amazon Publishing bientôt en bibliothèque ?

Les bibliothécaires américains dénoncent depuis plusieurs années un état de fait, imposé par Amazon. Les ouvrages publiés par sa filiale Amazon Publishing restaient ainsi indisponibles au prêt dans les établissements de lecture publique. Une situation qui pourrait enfin changer, dès l'année prochaine, suite à des négociations.

03/12/2020, 12:46

ActuaLitté

Genario : l'application qui accompagne les auteurs dans l'écriture

Au croisement de deux champs de compétences, voici Genario, une application qui se présente comme « faite par et pour les écrivains ». Cette solution accompagne dans l’écriture, à travers différentes fonctionnalités. Cette idée originale est portée par David Defendi, écrivain et Louis Manhès, ingénieur.

01/12/2020, 15:50

ActuaLitté

Boulanger met des liseuses dans ses magasins, avec Agatha Raisin dedans

Le télétravail est au cœur des discussions, et les outils informatiques avec lui. Alors que le Confinement 1 avait provoqué une véritable embellie des ventes et téléchargements pour le livre numérique, le Confinement 2 assiste à un moins grand nombre d’actions. Pourtant, le groupe familial Boulanger décide d’entrer dans la danse.

19/11/2020, 11:56

ActuaLitté

Les Furtifs d’Alain Damasio dans une application, M.O.A - My Own Assistant

En 20 minutes d'expérience, l'application M.O.A — My Own Assistant promet une remise en question des habitudes en matière de relation à la technologie, inspirée par le roman Les Furtifs d'Alain Damasio (La Volte). Ce dernier participe d'ailleurs à l'écriture du projet, aux côtés de Charles Ayats, Franck Weber et Frédéric Deslias.

22/09/2020, 16:41

ActuaLitté

La Microsoft Surface Duo : double écran, double peine et gros chagrin

Plus cher qu’un iPad, pourtant hors de prix, il fallait oser : la Microsoft Surface Duo, tablette à double écran, débute à 1400 $, avec stylet optionnel. Pourtant, le double écran avait quelque chose de séduisant, rappelant, hmmm… disons, un livre ?

10/09/2020, 17:04

ActuaLitté

Une feuille de papier transformée en lecteur de musique tactile et clavier

Quiconque s’est réjoui d’avoir investi dans une liseuse n’a pas manqué de déchanter : l’appareil, rudimentaire, nécessite une prise en main et un apprentissage. Et pour pratiques, incontestablement, que soient ces machines, il faudra encore attendre leurs évolutions. À ce titre, une nouvelle interface de papier électronisé laisse rêveur : le futur ne manque pas d’avenir.

02/09/2020, 15:30

ActuaLitté

Kindle : fini de jouer, ou de faire autre chose que de lire

Lorsque l’iPhone premier du nom fut annoncé à San Francisco, son lien avec l’AppStore fut la grande innovation. Et la confirmation que les systèmes propriétaires auraient de l’avenir. Avec Kindle, présenté en novembre de la même année, 11 mois plus tard, une perspective similaire était enclenchée.

06/07/2020, 15:54

ActuaLitté

Un professeur de lecture pour enfants, qui tient dans un smartphone

Google donne aux enfants à travers le monde un accès anticipé à son application d’aide à la lecture, 

06/07/2020, 08:15

ActuaLitté

Apple arrête iBooks Author, et encourage à utiliser Pages

Définitivement, Apple a décidé d’aller à la conquête des auteurs — la reconquête. Un email adressé aux utilisateurs d’iBooks Author, la solution d’édition et de création de livres numériques maison, leur donne la nouvelle orientation. À compter du 1er juillet, l’application sera supprimée. Et l’on se retrouve incité à basculer sur Pages, le logiciel de traitement de texte Mac.

11/06/2020, 11:34

ActuaLitté

Mathématiques : quand apprendre les multiplications devient un jeu

Ah, l’époque des multiplications, cette fameuse année où l’enfant passe des heures à répéter ses tables, parfois non sans mal… L’application 

06/06/2020, 09:37

ActuaLitté

Harry Potter: Magic Awakened, la Chine découvre un nouveau jeu

Les déclinaisons de l’univers d’Harry Potter ne se comptent plus : en rajouter une de plus en version vidéoludique ne serait qu’un semi-événement… s’il ne s’agissait pas d’une version prévue pour la Chine. Il s’agit d’un portage pour mobile, que NetEase Inc. a développé avec Warner Bros.Interactive.

22/05/2020, 15:53

ActuaLitté

Des plateformes pour sensibiliser les familles aux gestes de sécurité et de santé

EbooKids est une plateforme de littérature jeunesse qui permet aux enfants de 3 à 9 ans ainsi qu’à leur parent de lire en streaming et surtout en illimité des centaines d’histoires inédites. Durant le confinement, le site a lancé deux collections pour expliquer le coronavirus aux enfants, il s’agit aujourd’hui de les préparer à une nouvelle phase importante : le déconfinement. 

14/05/2020, 17:30

ActuaLitté

Dans le monde du livre numérique : comment est née la liseuse ?

La liseuse est d’abord concurrencée par le PDA et le smartphone avant de trouver sa voie. Après des débuts timides, elle imprime sa marque dans le monde du livre. 

05/05/2020, 09:35

ActuaLitté

L'application Thorium Reader peut désormais lire les livres audio

Basée sur le moteur de lecture Readium et conçue pour les ordinateurs, l'application Thorium Reader est portée par l'EDRLab, le laboratoire européen du livre numérique, installé à Paris. Gratuite, sans publicité ni collecte de données, elle vient de s'enrichir d'une fonctionnalité qui permet de lire des livres audio, à l'occasion de sa version 1.3.

29/04/2020, 12:00

ActuaLitté

Citizen DJ, une application web pour remixer la musique du patrimoine

Récemment entré à la Bibliothèque du Congrès avec son album The Chronic, Dr. Dre a du souci à se faire : l'institution patrimoniale américaine a mis en ligne le prototype d'une application web permettant de découper, sampler et remixer des enregistrements musicaux du domaine public. Un outil créé par l'artiste en résidence Brian Foo et qui sera bientôt proposé en version complète.

27/04/2020, 12:01

Autres articles de la rubrique Numérique

ActuaLitté

Télécharger les livres de Thomas Hardy

Thomas Hardy (1840-1928) se présentait comme un poète avant tout, mais c'est l'un de ses romans, Tess d'Urberville, publié en 1891, qui reste particulièrement inscrit dans l'histoire littéraire. Grâce au domaine public, il est possible de le redécouvrir, mais aussi de lire librement les poèmes de l'homme de lettres britannique.

16/06/2021, 15:54

ActuaLitté

L'audiolivre, une solution de lecture qui tient éloigné des écrans

Une récente étude commandée par l’Audio Publishers Association révèle que les revenus des éditeurs de livres audio ont augmenté de 12 % en 2020 pour atteindre 1,3 milliard $ aux États-Unis. Le secteur se porte décidément très bien et affiche une croissance à deux chiffres pour la 9e année consécutive.

10/06/2021, 16:37

ActuaLitté

Télécharger les livres de Pierre Corneille

Connu pour L'Illusion comique, Le Cid ou encore Horace, Pierre Corneille a goûté à tous les genres dramatiques ou presque, de la comédie à la tragédie en passant, tant qu'à faire, par la tragi-comédie. Le domaine public permet de redécouvrir librement ses pièces.

08/06/2021, 16:09

ActuaLitté

On s'entendra désormais voyager : Lonely Planet, en podcast

Les guides de voyages Lonely Planet (filiale du groupe Editis-Vivendi) présentent leur podcast Écoutez voyager, animé par le journaliste Jean-Bernard Carillet et l'influenceur voyage Benjamin Martinie. Ce programme propose aux auditeurs une réflexion sur le voyage aujourd’hui, les nouvelles façons de parcourir le monde, l’avenir du tourisme mais aussi une mine d’idées pour voyager autrement.

08/06/2021, 11:16

ActuaLitté

La collection Tracts de Gallimard arrive en podcast sur France Culture

France Culture et les Éditions Gallimard s’associent, pour la première fois, autour d’une nouvelle collection de podcasts, Tracts, le podcast, consacrée à la vie des idées. « La vie des idées est un enjeu démocratique important. Il lui manquait son podcast. Le voici porté par France Culture avec la maison Gallimard : une fierté et un plaisir », indique Sandrine Treiner, directrice de France Culture

03/06/2021, 13:29

ActuaLitté

Rendre les livres de la rentrée littéraire 2021 accessibles à tous 

Pour la neuvième année consécutive, les éditeurs du SNE se mobilisent pour rendre les livres disponibles aux personnes aveugles ou malvoyantes au moment de la rentrée littéraire. Un appel à participation est lancé pour l'année 2021 afin d'augmenter encore le nombre de titres disponibles et le nombre d’éditeurs impliqués. 

02/06/2021, 11:02

ActuaLitté

Livre audio : 76 maisons d'édition pour découvrir une autre lecture

Fidèle au rendez-vous, La Plume de paon produit cette année encore le Guide des éditeurs de livres audio. Sous l’égide de sa présidente Cécile Palusinski, cette nouvelle édition suit le festival du livre audio et du podcast, organisé cette année du 10 au 22 mai à Strasbourg.

26/05/2021, 15:38

ActuaLitté

Livre audio : Storytel et Spotify, la Suède sur le pied de guerre

Voilà quelque temps désormais que le service de streaming musical lorgne sur les podcasts et l’audiolivre. Et voici comment deux Suédois décident de s’associer : Spotify intégrera le catalogue de Storytel à sa plateforme, un peu plus tard dans l’année. Les partenaires profiteront de l’audience et du volume, pour concurrencer le grand vilain Amazon et sa filiale Audible.

21/05/2021, 11:24

ActuaLitté

Historique : Amazon accepte de prêter ses ebooks en bibliothèque

La perspective de retrouver l’offre de livres numériques autopubliés depuis Amazon s’éclaircit pour les bibliothèques américaines. Un premier pas avec l’accord passé entre la Digital Public Library of America et la firme mettra en effet 10.000 titres à disposition, ainsi que des audiolivres. Il s’agit d’une première pour les établissements de prêt publics d’outre-Atlantique. 

18/05/2021, 18:01

ActuaLitté

Madefire en faillite, ou le comic numérique nouvelle génération

Aviez-vous entendu parler de Madefire ? Si vous êtes passionnés de bande dessinée numérique, à l’évidence, oui. Cette startup s’était fait remarquer par un modèle économique spécifique : le recrutement d’artistes de haut niveau, pour réinventer le format numérique de la BD. Une recherche tant sur la forme que la distribution. Mais les créances ont eu raison de l’utopie.

14/05/2021, 16:41

ActuaLitté

Quand le FBI demande à Apple des infos sur la fondatrice de Sci-Hub...

Fournisseur officiel de documents logiquement accessibles en version payante, Sci-Hub est dans le collimateur de bien des éditeurs. Ennemi public à abattre — en tant que plateforme — l’outil fait des émules dans les rangs des universitaires. L’accès gratuit aux articles scientifiques simplifie grandement leurs travaux. Au grand dam des éditeurs universitaires qui font tout pour accélérer sa fin. En vain, pour l’heure.

14/05/2021, 12:10

ActuaLitté

Book iVoice : spots publicitaires et bandes-annonces littéraires

L’audio part définitivement à la conquête du livre, à plus d’un titre. Si le livre audio fait l’objet de nombreuses attentions, le podcast se déchaîne ici et là. Pour preuve, la sortie récente de Studio A, produit par les éditions Casterman — qui propose une rencontre avec un auteur ou une autrice, pour parler dessin. Un nouvel acteur s’immisce dans ce bouillonnement sonore, Book iVoice, qui revisite tant la bande-annonce que le spot radio publicitaire. Le tout au service des livres.

12/05/2021, 17:13

ActuaLitté

Déficience visuelle : projet pour soutenir une littérature jeunesse adaptée

Accessibil’histoire est un appel à projets créé par Lucie Care, et dédié aux acteurs qui veulent s’engager pour l’accès aux livres jeunesse adaptés à la déficience visuelle. L’enveloppe allouée est d’un montant de 50.000 €. Lucie Care est un fonds de dotation qui a pour mission d’améliorer le quotidien des enfants et des jeunes déficients visuels pour leur offrir les mêmes chances de développement et de réussite que les autres.

10/05/2021, 15:05

ActuaLitté

Télécharger les livres de Gaston Leroux

Avocat, mais aussi chroniqueur judiciaire pour plusieurs journaux, Gaston Leroux versera son expérience des tribunaux dans ses romans, en y ajoutant une dose de fantastique et un certain Joseph Rouletabille... Entrées dans le domaine public, ses œuvres sont à redécouvrir au format numérique.

06/05/2021, 17:12

ActuaLitté

Le livre audio toujours plus populaire grâce au confinement 

Réalisée par Opinion Way, une nouvelle étude met en lumière l'intérêt grandissant des Français pour les contenus audio. En 2020, la crise sanitaire a contraint les Français à rester chez eux, les incitant à tester de nouvelles activités. L'écoute de contenus audio s'est alors très nettement développée dans les foyers. Sur les 55 % des Français ayant déjà écouté un contenu audio, plus de deux sur cinq ont déclaré avoir commencé à s'y intéresser pendant ou après le confinement de mars 2020.

06/05/2021, 11:23

ActuaLitté

SONDiDO, une bibliothèque accessible pour l'école élémentaire

Après le succès de sa bibliothèque numérique accessible SONDO, qui s'adressait aux collégiens concernés par des troubles DYS, la start-up nantaise Mobidys annonce le lancement de SONDiDO, une déclinaison qui se tourne cette fois vers les élèves des écoles élémentaires, avec la même attention.

05/05/2021, 11:04

ActuaLitté

Télécharger les livres de James Fenimore Cooper

Bien connu pour son roman Le Dernier des Mohicans, paru en 1826, James Fenimore Cooper proposera d'autres récits mettant en scène les tribus amérindiennes d'Amérique du Nord et inspirera, entres autres, Honoré de Balzac et Marcel Pagnol... Entrée dans le domaine public, l'œuvre de l'écrivain américain est à redécouvrir au format numérique.

04/05/2021, 14:37

ActuaLitté

Malgré la pandémie, le monde a préféré lire des livres imprimés

Malgré la fermeture des librairies, un peu partout dans le monde, l’année 2020 reste marquée par les ventes de livres imprimés. Une étude, réalisée par Statista’s Advertising & Media Outlook, montrerait ainsi que le livre numérique ne s’est pas totalement substitué au papier. Pourtant, la croissance de l’ebook reste incontestable.

04/05/2021, 09:20

ActuaLitté

NetGalley propose une application iOS et Android

La plateforme NetGalley annonce le lancement de son application, ainsi que la mise à disposition de ses utilisateurs de livres audio à écouter directement depuis celle-ci. 

03/05/2021, 15:00

ActuaLitté

Internet Archive rejoint un système de prêt entre bibliothèques

La plateforme Internet Archive, qui stocke les numérisations de millions de documents du domaine public et propose des livres numériques sous droits en prêt à ses usagers, annonce son entrée dans un système de prêt entre bibliothèques. Deux millions de livres et 3000 périodiques sont concernés, pour l'instant.

28/04/2021, 09:45

ActuaLitté

Télécharger les livres d'Alphonse de Lamartine

Auteur incontournable du romantisme français, Alphonse de Lamartine est déjà un poète reconnu lorsqu'il s'engage en politique, d'abord en temps que royaliste, puis comme républicain — il fut d'ailleurs candidat malheureux à l'élection présidentielle de 1848. Il est possible de redécouvrir ses œuvres au format numérique, entrées dans le domaine public.

26/04/2021, 16:04

ActuaLitté

Écoute de livres audio : une étagère “intelligente” en librairie  

Dans le district de Wuxing, une librairie a décidé d’offrir un service assez inédit. Mis en place en ce mois d’avril, il présente une solution aux habitants de Huzhou (province du Zhejiang, dans la Chine de l’Est), pour écouter des livres, par un simple dispositif de QR Code.

24/04/2021, 12:14

ActuaLitté

31 décembre 1999 : Bill Gates parlait de l'avenir du livre et de la lecture

Le 31 décembre 1999, voilà deux décennies de cela, n’existaient ni Apple Music ni le Kindle. Le MP3 avançait prudemment, depuis six ans déjà, et le piratage musical allait bon train. Mais le livre, sacro-saint et tout de papier serti, semblait avoir encore de beaux jours devant lui. En cette veille d’année 2000, où le bug terrible laissait planer son ombre, un certain Bill Gates évoquait l’avenir de la lecture. Du papier, du numérique, et des lecteurs…

21/04/2021, 17:57

ActuaLitté

Journée du livre : Fille, Hunger Games et One Piece en tête des recherches

À l'occasion de la Journée mondiale du livre, ce 23 avril, la société Semrush s’est intéressée aux livres qui ont marqué les Français en 2020. Alors quels ont été les titres les plus recherchés ? Quels genres ont été plébiscités ? Semrush fournit les tendances de l'année 2020 et début 2021, en analysant les requêtes des internautes français sur le moteur de recherche Google.

21/04/2021, 16:06

ActuaLitté

Télécharger les livres de John Keats

Mort prématurément à l'âge de 25 ans, John Keats (1795-1821) restera pour toujours un prodige de la poésie britannique romantique. Ses odes, écrites autour de 1819, font partie de ses œuvres les plus admirées... Grâce au domaine public, il est possible de redécouvrir ses textes au format numérique, gratuitement.

20/04/2021, 17:00

ActuaLitté

Superstitions, un podcast sur les contes et légendes d'outre-mer

Depuis ce 19 avril, le portail outre-mer La 1ère propose des contes et des légendes d'outre-mer « à faire frémir vos oreilles » et à retrouver, donc, en podcast. Dans ce voyage mystique et initiatique, les êtres invisibles, zombis, diablesses, soucougnans, et autres djinns s’invitent dans le monde des visibles...

20/04/2021, 12:36

ActuaLitté

Nouvelle-Aquitaine : une formation pour devenir lecteur de livre audio  

L'Agence culturelle de la Région Nouvelle-Aquitaine (ALCA), en partenariat avec l'Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine (Oara), lance le projet Voana autour de la voix off et de la lecture à voix haute. Il a pour but de promouvoir des voix de comédiens régionaux et de faciliter leur rencontre avec les professionnels du livre, du cinéma et de l'audiovisuel à la recherche de talents. Une formation spécifique sera dispensée du 5 au 16 juillet 2021 à Bordeaux.

15/04/2021, 15:25

ActuaLitté

Avec Kindle Vella, Amazon veut imposer la lecture sur mobile

Difficile de ne pas imaginer la corrélation entre la pandémie et les mesures sanitaires de confinement, et le nouvel outil dont dispose Kindle Direct Publishing. Avec Vella, l’idée est de simplifier la publication d’épisodes — sur le format de feuilletons — diffusés sur l’application de lecture Kindle ou sur le net directement. Une approche de lecture en mobilité, sur smartphone, principalement…

14/04/2021, 13:13

ActuaLitté

Une bibliothèque pour abriter les livres accessibles du monde entier

L’Accessible Book Consortium, né d'un partenariat public-privé au sein de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), annonce l'ouverture d'une bibliothèque donnant accès aux livres adaptés à destination des personnes empêchées de lire.

13/04/2021, 17:17

ActuaLitté

Partir en voyage à La Réunion, malgré les mesures sanitaires

Profitez des vacances en famille pour découvrir les légendes les plus célèbres de La Réunion au travers de podcasts inédits et envoûtants proposés par l’île de La Réunion Tourisme... Des podcasts sur les contes et légendes de La Réunion sont ainsi proposés gratuitement, pour occuper les enfants.

13/04/2021, 16:54

ActuaLitté

Après les livres de politiques, les livres audio de politiques

On connaissait les ouvrages signés par des membres de la classe politique, souvent des prétextes à des interventions dans les médias. On connaissait aussi la guerre des chiffres qui les accompagne, et la tendance à l'exagération qui va avec. Voici désormais le livre audio de politiques, avec Édouard Philippe et Gilles Boyer, lecteurs de leur propre livre, Impressions et lignes claires, pour Audiolib.

13/04/2021, 11:22

ActuaLitté

L'Attaque des Titans : l'ultime chapitre de la série fait l'événement

Vendredi 9 avril, minuit : des milliers d’utilisateurs étaient connectés simultanément sur la plateforme Izneo pour accéder au 139e et dernier chapitre de la série L’Attaque des Titans ou, en version originale, Shingeki no Kyojin, édité en France par Pika Édition. 

12/04/2021, 16:16

ActuaLitté

 La Covid a poussé 26 % des Français vers le livre numérique en 2020

Le baromètre de l’édition 2020, présenté en mai, à partir d’une consultation effectuée en janvier, n’avait en soi plus aucun sens. Comment appréhender des chiffres établis quelques semaines avant une pandémie mondiale, qui allait, de toute évidence, bouleverser les usages ? Un an plus tard, que donne l’exercice ? Voici l’état des lieux du 11e baromètre des Usages du livre numérique. Un regard intéressant sur cette année hors norme…

12/04/2021, 14:53

ActuaLitté

Un projet de loi entérine la fusion du CSA et de HADOPI : voici l'ARCOM

Le Conseil des ministres de ce jeudi 8 avril a vu le Premier ministre présenter un projet de loi « relatif à la régulation et à la protection de l’accès aux œuvres culturelles à l’ère numérique ». Celui-ci entend mettre en place un nouveau « régulateur solide », né de la fusion entre le Conseil supérieur de l'audiovisuel et la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet.

09/04/2021, 09:59

ActuaLitté

En Corée, la guerre des contenus fait rage à coups de milliards

Depuis le développement du webtoon, ces publications numériques, la Corée du Sud a ouvert une voie dans la diffusion d’œuvres. Et le monde s’y est engouffré, considérant les possibilités économiques et créatrices que ce format uniquement en ligne pouvait ouvrir. Les éditeurs façonnent des collections allant dans ce sens jusqu’en France, et la guerre des contenus s’amorce. À coups de chéquier pour le moment.

07/04/2021, 15:18

ActuaLitté

France : contre les pirates, CSA et Hadopi manquent déjà d'argent

Le journal officiel du 3 avril officialise donc l’avis du CSA, qui doit fusionner avec l’Hadopi, dans le cadre du projet Arcom. Le « projet de loi relatif à la protection de l’accès du public aux œuvres culturelles à l’ère numérique » a tout d’une usine à gaz puissance mille, mais le CSA l’accueille favorablement. Mieux : le Conseil supérieur de l’audiovisuel estime que le pays disposera de meilleurs outils dans la « politique de protection des droits de propriété intellectuelle sur Internet ».

03/04/2021, 12:59