#Réseaux sociaux

Autoédition : les auteurs “contraints de trouver d'autres revenus”

Rarement la rentrée littéraire aura été aussi mouvementée. La dernière en date, qui avait tout de la non-information, vient de faire trembler le Landerneau. Encore échaudés par l’apparition d’un auteur autopublié chez Amazon, les libraires ont paniqué. En effet, l’autrice, scénariste et vidéaste Samantha Bailly a décidé de devenir autrice hybride.

Le 11/10/2018 à 19:22 par Nicolas Gary

13 Réactions | 0 Partages

Publié le :

11/10/2018 à 19:22

Nicolas Gary

13

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Une démarche qui n’a rien de surprenant, puisque rappelons qu’elle a été découverte sur Internet par ses lecteurs. Alors qu’elle était au lycée, son succès en ligne qui avait attiré l’attention de son premier éditeur.

Auteur hybride, un possible avenir

Tout part d’une erreur induite par un titre d’article maladroit dans la presse : « Je n’ai jamais choisi de commercialiser un livre uniquement chez Amazon  », soupire Samantha Bailly, un peu lasse. « J’ai décidé d’expérimenter la commercialisation numérique, par tous les canaux qui sont donc disponibles. Comme le ferait n’importe quel éditeur. » Et ce, pour un roman qu’elle souhaite exploiter elle-même dans un premier temps en numérique.

« Le constat que j’opère, comme tous les auteurs, c’est que les revenus diminuent. Et que l’édition numérique permet un complément de revenu intéressant. »

C’est loin d’être le premier cas dans l’édition d’un auteur qui choisirait, alors qu’il passe par une maison traditionnelle pour les ouvrages papier, d’exploiter numériquement son œuvre. Ou une œuvre à venir. Ici, l’opération est un peu différente.

« L’auteur ne peut pas être le prisonnier d’injonctions paradoxales. On ne peut pas et lui interdire toute exploration pour tenter de gagner sa vie en dehors du schéma de l’édition traditionnelle, sans que l’édition traditionnelle lui donne des conditions décentes pour vivre. Nous nous retrouvons acculés, et contraints de trouver de nouvelles formes de revenus. La discussion n’est pas nouvelle. »

Autoédition et niveau de vie

Dans un entretien accordé au Monde, le PDG du groupe Hachette mettait les pieds dans le plat, comme à l’accoutumée : « De façon marginale, une poignée de textes émergent dans l’autoédition. Mais leurs auteurs ont besoin de nous pour obtenir l’audience, le prestige, la reconnaissance et l’argent. »

Une assertion d’autant moins vérifiée qu’à ce jour, 41 % des auteurs vivent avec moins que le SMIC. Et que le PDG contredit d’ailleurs un peu plus loin dans ses propos, en affirmant : « La “best-sellarisation” concentre aussi davantage de droits sur un tout petit nombre d’auteurs. »

Le constat est donc simple : il faut faire confiance aux éditeurs, car ils détiennent les clefs, mais ces derniers constatent dans le même temps que le marché se réduit autour de quelques gros vendeurs...

Pour le PDG du groupe Hachette, il faut surtout « se méfier des sentiments et regarder des chiffres. Le marché du livre a baissé de 2 à 3 % sur deux ans. Tous les maillons de la chaîne du livre en subissent les conséquences : les auteurs, les éditeurs, les imprimeurs, les distributeurs, les diffuseurs et les libraires, qui eux aussi disent que c’est difficile ».

À la recherche du temps passé ?

Pour Samantha Bailly, croire en l’édition traditionnelle n’est pas un problème, « mais il faut nous aider, et surtout regarder en face la situation actuelle des auteurs. À ce titre, nous serions ravis que les libraires de tous les horizons aident les auteurs à construire des solutions. De l’expérimentation, de l’imagination, c’est aussi l’avenir ».

Denis Bajram, le dessinateur, ne disait d’ailleurs pas autre chose dans les colonnes de ActuaLitté, évoquant l’avenir des auteurs BD. « De plus en plus se payent même des écoles d’Art privées en espérant atteindre plus vite le succès, alors que de fait ils ont investi une petite fortune dans une loterie où très peu gagneront. »

Toute l’aventure de la commercialisation numérique, pour Samantha Bailly, revient à souligner que « l’édition dans sa tendance globale est dans une compression de temps de création très importante. Or du temps, nous en avons besoin pour expérimenter, tester, faire mûrir un ouvrage. De même, les contrats d’édition proposés visent souvent à prendre à l’auteur tous ses droits, pour la durée de la propriété intellectuelle. Ces pratiques ne sont plus le reflet de la durée de vie réelle des ouvrages. C’est aussi toute une jeune génération qui est en souffrance, il ne faut pas l’oublier. »

En apprenant la nouvelle de cette autopublication numérique, des messages parfois haineux lui sont pourtant parvenus. « Que les libraires s’indignent quand on vend des livres numériques c’est très bien. Pourquoi ne s’indignent-ils pas quand les auteurs jeunesse ne touchent que 3 % de droits d’auteur ? », s’indigne une illustratrice jeunesse. « Je suis libraire et je suis outrée par la réaction de mes confrères. On parle d’une publication NUMÉRIQUE ! Cela ne change rien à vos ventes, cela ne change rien pour les libraires. Mais pour les auteurs, cela peut être un pas en avant. »

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Justement, ce point est également passé en revue par le président de Hachette : « Pour les auteurs jeunesse, il y a une particularité : ces livres sont vendus moins cher que les romans et les taux de droits sont moins élevés. En BD, on essaie de donner des avances pour que les auteurs passent l’année à créer leur œuvre. Ce débat doit se régler auteur par auteur. Je ne crois pas au statut d’intermittent de l’édition. »

C’est bien là tout le problème, indique Samantha Bailly : « A un moment, il faut comprendre que les auteurs qui veulent vivre de leur création, qui rapportent de l’argent à toute une industrie, éprouvent un mal-être profond. En littérature jeunesse, c’est criant, avec des pourcentages inférieurs qui sont considérés comme une norme, alors qu’il s’agit d’une discrimination pure et simple. Si ma propre initiative personnelle révèle une crise aussi systémique, ce n’est pas rassurant. Je suis en tout cas solidaire de mes pairs, et surtout, je veux voir ce métier continuer d'exister. »

Jeter l’éponge : le cas de Maliki

La semaine passée, Maliki annonçait la sortie du troisième tome de son roman, Des Milliers de murmures. L’occasion d’un bilan, d’une amertume douloureuse. Ilreconnaît pour l’occasion avoir renoncé à produire une bande-annonce pour le livre, habitude qu’il avait pourtant prise. 

Et d’expliquer : « Car malgré l’envie que j’ai de vous le faire découvrir, après 2 autres romans déjà parus, je connais déjà plus ou moins son destin. Et je crois que ça me blase un peu. » (illustration de Maliki)

Car la réalité des livres est désormais connue de tous les auteurs. « Comme la plupart des nouveautés qui inondent le marché, il va se retrouver posé en rayon une semaine, et disparaîtra la semaine suivante dans les limbes de la confidentialité. Une semaine pour convaincre. Peut-être deux... » Le tout pour un travail de neuf mois, sans compter ses heures.

Or, et là encore, le constat est brutal : la sélection ne s’opère pas par le truchement des lecteurs, « la qualité d’une œuvre, c’est secondaire », déplore l’auteur. « Un gros éditeur sort des dizaines de titres par mois. Parfois plus. Sur cette pléthore de titres, il va décider de miser gros sur un ou deux auteurs sûrs ou prometteurs. Les autres ? Ils servent à gonfler la masse des faire-valoir. »

La conclusion s’impose : « [J]e n’ai plus envie de me (dé)battre dans ce panier de crabes. Donc, à moins que le statut des auteurs se transforme radicalement, à force de luttes et de coups de gueule comme celui-ci, ce sera le dernier roman que je publierai à compte d’éditeur. »

Déstabilisante édition, oppressée

Il ne s’agit pourtant pas de jeter la pierre sur les éditeurs. À ce titre, une salariée de grand groupe souligne : « Le travail éditorial, aujourd’hui, il nous faut l’accomplir avec des délais de plus en plus serrés, en maintenant un niveau de production élevé. En l’espace d’une dizaine d’années, tout le monde a pu constater une dégradation des conditions de travail. »

Pour elle, « le métier d’éditrice évolue, pour les salariés, et nous sommes souvent en proie à la frustration face au manque de temps. Accompagner un auteur durant vingt ans, ou même dix ans, cela n’existe plus. On nous demande une rentabilité au titre, et l’idée d’une collaboration sur le long terme se heurte à cette réalité ».

La rentabilité au titre, n’est pas la fin de la prise de risque ? Car on ne voit plus la carrière possible de l’auteur, mais le coup éditorial qu’il faut impérativement jouer.

Et en observant les chiffres du secteur jeunesse, dont la production a plus que triplé en vingt ans, quand ses parts de marché n’ont que doublé, on imagine comment cela a pu se produire. Bien entendu, Harry Potter et Twilight jouent pour beaucoup. Mais combien d’auteurs laissés pour compte à ce titre ?

L’aventure seul, ou la démarche entrepreneuriale

Au fil du temps, les auteurs se sont vus chargés de plus en plus de travaux qui incombaient à leur éditeur. Dans le secteur BD, particulièrement, plusieurs dessinateurs nous ont expliqué qu’ils réalisaient eux-mêmes les scans de leurs planches, pour les envoyer à la maison. 

« Comme on demande aux auteurs de prendre en plus en plus sur eux une charge du travail, ils se forment. Et apprennent. Toute une génération est en train de multiplier, parfois malgré elle, ses compétences. Mais franchement, tout le monde n’en a pas envie », reprend Samantha Bailly.

Pour elle, « l’histoire de mon roman autopublié en numérique est l’arbre qui cache la forêt. Malgré beaucoup de pédagogie pour expliquer cette expérience d’observation, et surtout l’idée qu’un auteur puisse être aux manettes en numérique tout en étant dans l’édition traditionnelle, cette simple iniative a cristallisé des réactions vraiment incroyables. L’industrie change, les auteurs aussi. La prise de risque s’est déjà déplacée vers les créateurs, qui investissent leur temps à perte. C’est pourquoi aujourd’hui ce mal-être devient si fort. Plutôt que de s’en prendre aux auteurs qui cherchent des revenus complémentaires, n’est-il pas simplement temps que la chaîne du livre fasse montre d’une véritable solidarité envers son premier maillon ? ».

Et de conclure : « Nous ne pouvons pas continuer d’être à l’origine de la chaîne, sans être reconnus comme exerçant un métier. Défendre les auteurs et le rayonnement français, c’est leur permettre de créer dans les meilleures conditions possibles. »

13 Commentaires

 

Errilys

11/10/2018 à 21:43

C'est pas un homme plutôt Maliki ? (du moins l'auteur, pas le personnage)

Parigote

11/10/2018 à 23:50

Tout à fait Errilys, vous me devancez... l'auteur de Maliki est bien un homme, il fallait donc écrire "il reconnaît avoir renoncé" et non "elle" (sic).
Par ailleurs au même endroit il y a aussi une répétition.

Relectrice-correctrice attitrée pour la presse et l'édition, j'aimerais bien qu'Actualitté me confie la relecture de ses billets et autre contenu : je m'en occuperais avec plaisir et tout le monde aurait à y gagner.

Pendoue

12/10/2018 à 01:39

Que pensez-vous de lulu qui est une des meilleurs autoéditions du monde mais communique très peu ou pas du tout sur les auteurs qui leur font confiance mais n'ont pratiquement pas un retour de leurs oeuvres ?

Patricia Duflot

12/10/2018 à 01:42

Sans auteur pas de livre. Pas de contenu. Pages vides. Et pourtant on exploite l'auteur, on le méprise. Alors oui, l'auteur prend en charge ses propres publications et ouvrages. Où est l'outrage la dedans ? Qui ose crier au scandale ? Réaction saine des écrivains qui défendent leurs droits d'auteur. Et c'est tout.

koinsky

12/10/2018 à 10:21

Mon premier manuscrit (en cours de réécriture) a été jugé "très prometteur" par l'éditrice d'une ME parisienne de renom. Mais j'ai bien envie d'envoyer valser cette chorégraphie de ronds de jambe qui vise au bout du compte (même si je crois en la sincérité de l'enthousiasme de la dite éditrice) à me dépouiller de la plupart de mes droits. Quelque esprit de liberté et de justice me pousse à gagner le maquis et à rejoindre un comité d'auteurs résistants, c'est bien plus excitant que de se voir éventuellement briller en tête de gondole du rayon "culture" d'une grande surface, le dit rayon coincé entre le rayon surgelé et le rayon lingerie féminine.

Phiip

12/10/2018 à 10:26

Le lien vers l’article du monde est cassé.

le libraire masqué

12/10/2018 à 10:46

Il y a une production invraisemblable, un nombre considérable de personnes qui écrivent et veulent être des "auteurs", des lecteurs en baisse, alors comment voulez*vous qu'il n'y ait pas des laissés pour compte? A coté des "best sellers" il y a donc une foultitude d'auteurs qui n'en vivent pas et ont un autre métier à coté, ceux qui voudraient prétendre en vivre feraient mieux de faire autre chose, ou alors accepter de galérer en attendant l'hypothétique succès!

Thierry Reboud

12/10/2018 à 12:28

Ce nouvel avatar du compte d'auteur qu'est l'auto-édition (compte d'auteur sans doute modernisé) me paraît surtout révélateur d'une attitude plus économique des auteurs à leur activité : je m'empresse de préciser que ça n'a rien de méprisable.
Produire un livre (c'est-à-dire l'écrire, mais aussi faire en sorte qu'il soit lisible, puis qu'il soit disponible pour le lectorat visé), c'est un travail de très grande ampleur. Si les maisons d'éditions avaient trouvé le moyen de toucher le jackpot à chaque coup, elles l'auraient fait (pas par vertu, mais parce qu'elles auraient gagné plus d'argent).
Les auteur.e.s qui disposent d'un levier pour faire mieux valoir leurs intérêts vis-à-vis des maisons d'édition sont les auteur.e.s qui ont une valeur marchande. J'en connais au moins trois qui dès le début ont décidé que l'écriture serait leur activité professionnelle (et pour ces trois-là, ça marche très bien). Mais c'est un travail à plein temps, et tous les trois ont accédé à leur valeur marchande actuelle grâce à leurs maisons d'éditions respectives, et aussi grâce à un réseau de librairies très dense.
Je comprends bien que la numérisation et la baisse du coût de l'impression à la demande (telle que la propose, je crois, Amazon) permettent d'accéder plus facilement à la fabrication de livres. Le problème de l'accès au lectorat restera entier.
Les librairies ont déjà affaire à un nombre extrêmement important de fournisseurs (qu'on va appeler, pour la commodité, institutionnels). C'est peut-être l'activité commerciale qui a le plus grand nombre de fournisseurs, ce qui stupéfie tou.te.s les comptables qui s'occupent pour la première fois d'une librairie.
Que les auteur.e.s veuillent s'épanouir (personnellement et financièrement) dans l'écriture, ça peut très facilement se concevoir. Après tout, n'importe qui (moi le premier) peut aujourd'hui se croire autorisé à publier quelque chose parce que les coûts de fabrication d'un livre ont considérablement baissé. C'est cela qui crée une inflation de publications, et il est tout à fait naïf de croire que les librairies pourront faire face à l'inflation supplémentaire que représentera le compte d'auteur rebaptisé auto-édition. Ce qui signifie très simplement que ces auteur.e.s devront trouver de nouveaux canaux de diffusion et de distribution, ce que peut être Amazon (qui est, en effet, une plate-forme logistique performante).
Ce qui amène à une conclusion assez banale : dans l'auto-édition, plus encore que dans l'édition que par commodité j'appellerai institutionnelle, seul.e.s surnageront les auteur.e.s qui auront une valeur marchande, et ces auteur.e.s-là seront très peu.

Autrice

15/10/2018 à 17:52

Désolée de contredire les commentaires ci-dessus, mais Maliki est bien le pseudonyme d'une autrice (une écrivaine, une femme, oui, oui). Et ce, même s'il s'agit aussi d'un prénom masculin dans les pays arabes. ;)

Autrice

15/10/2018 à 17:55

Edit : non, c'est un homme, en effet. lol J'ai été induite en erreur par les adjectifs féminins utilisés sur son site pour parler de lui-même. Mais c'est un jeune homme. Mea culpa, pardon, et tout et tout. :p

P'tite Hildly

18/10/2018 à 13:41

Bonjour,
J'ai une question sur le 41% en début d'article.
C'est 41

P'tite Hildly

19/10/2018 à 04:51

Mon message a perdu quelques mots en cours de route... Pour faire court : est-ce que les 41% représentent 41

P"tite Hildly

19/10/2018 à 13:41

...41 pour cent des autrices et auteurs affiliés à l'AGESSA (percevant un revenus annuel minimum ~8000 euros la 1ère année, puis ~4000 euros les suivantes), ou tous les auteurs et autrices en maison d'édition "traditionnelle" ?
(apparemment le bug persiste, j'espère que les la dernière tentative, navrée pour la lecture de ces messages découpés :-S)

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Les réseaux de lecteurs sur internet : panorama des communautés en France

ENQUÊTE – La récente annonce d’une levée de fonds de 2 millions € réalisée par la start-up Gleeph relance les interrogations : les réseaux de lecteurs sur internet, véritables clubs de lecture numériques se partagent l’attention des internautes. Quelles sont les véritables dynamiques derrière ces outils ? Et plus encore, quelle place occupent-ils dans le paysage web ? 

11/01/2021, 14:55

ActuaLitté

Un nouveau conte de Noël horrifique par Maxime Chattam, écrit sur Twitter    

Pour fêter Noël, Maxime Chattam et sa famille ne se sont pas contentés d’installer une crèche. Depuis plusieurs années l’écrivain semble s’être lancé dans la création d’un véritable village, aux habitants miniatures un peu particuliers. Sous les façades illuminées, se croisent des figures horrifiques de la pop culture, que l’auteur utilise pour raconter un conte de son cru.

08/01/2021, 12:05

ActuaLitté

Lire ou ne pas lire les articles publiés : Facebook aura une réponse

Gagner du temps sur ces réseaux qui nous en font tant perdre ? Ou permettre aux utilisateurs de ne pas plonger tête baissée dans une fake news, servie sur un plateau par un titre trop alléchant ? L’outil que développerait Facebook, une intelligence artificielle du nom de TLDR, simplifierait l’usage du réseau. Pour tout article diffusé, un résumé permettrait d’en saisir l’essentiel. Pas très rassurant dans le principe.

29/12/2020, 11:51

ActuaLitté

Un manuel homophobe mis à disposition des élèves dans un lycée catholique

Des élèves du lycée privé Notre-Dame de Kerbertrand ont eu le déplaisir de se voir proposée la lecture de Pour réussir ta vie sentimentale et sexuelle du Père Jean-Benoît Casterman. Le manuel, qui comporte des passages ouvertement homophobes et sexistes, a suscité la polémique sur les réseaux sociaux, poussant le directeur de l’établissement, Ghislain de Barmon, à présenter des excuses. 

02/12/2020, 14:19

ActuaLitté

Les conseils de lectures de Mariah Carey commencent... par ses mémoires

Rejoignant le club très prisé de ces influenceurs dont les conseils de lecture sont avidement suivis, Mariah Carey amorce Noël avec sa propre sélection. Tout juste 10 ouvrages que la chanteuse met en scène, toute en sourire. Avec son propre titre en haut de pile, juste au cas où…

02/12/2020, 10:17

ActuaLitté

Sécurité globale : violer le droit d'auteur pour faire oublier les enjeux de la loi

La pirouette politique ne dupe aucun des auteurs engagés dans l’initiative « Députés de la honte ». Le jour de la Marche des libertés, 30 dessinateurs et dessinatrices décidaient de publier sur la toile les dessins des 388 députés ayant adopté la loi Sécurité globale. Certains des parlementaires ont même cru, sous couvert de réseaux sociaux, qu’il leur était permis de violer le droit d’auteur. Quelle assurance !

01/12/2020, 14:14

ActuaLitté

Bruxelles aménage un calendrier de l'avent numérique en 35 livres

La 8e édition du Festival « Bruxelles se livre(s) » aurait dû ouvrir ses portes à La Maison de la Francité, ces 28 et 29 novembre 2020. Nous remercions les mesures sanitaires qui vont le transformer totalement, étonnement, follement, en festival virtuel. En effet, devant l’annulation de toutes les manifestations littéraires, les organisateurs ont choisi le camp de la résilience, et lancent la première édition de « Bruxelles se livre(s) digital ».

30/11/2020, 10:04

ActuaLitté

Loi Sécurité globale : 30 auteurs dévoilent les 388 “députés de la honte”

« La colère, c’est un point de départ, indiquant qu’il faut agir. Tout en construisant des actions qui ne sont pas portées par la colère. » Cyril Pedrosa résume en quelques mots comment une trentaine de dessinateurs se sont regroupés pour dénoncer le vote de la loi Sécurité globale. Les 388 qui ont donné leur voix à un texte liberticide se retrouvent soudainement sur les réseaux, représentés en noir et blanc, avec le hashtag #DéputésdelaHonte.

28/11/2020, 11:52

ActuaLitté

Fêtes : une sélection de 500 livres à offrir en cadeau pour Noël

Le sens de la mesure est pourtant ce qui caractérise nos voisins de Babelio. Le réseau social de lecteurs met cependant les petits plats dans les grands, et dans les très grands, en inaugurant une sélection de 500 livres, sélectionnés pour Noël. En tout, 60 thématiques pour s’y retrouver au mieux, et choisir au plus près. 

28/11/2020, 00:01

ActuaLitté

Réouverture des librairies en France : à quelles conditions ?

Au lendemain de l’allocution présidentielle, le Syndicat de la librairie française se réjouit de ce que les établissements puissent de nouveau accueillir leurs clients. Restent quelques inconnues, comme les modalités sanitaires, et le protocole à respecter. Voici quelques-unes des pistes évoquées par le gouvernement.

25/11/2020, 19:54

ActuaLitté

Librairie : la réouverture tant attendue

Après plusieurs semaines d’engagement pour la réouverture des librairies, le groupe Furet du Nord-Decitre s’apprête à rouvrir en toute sécurité ses 29 librairies en France (les deux librairies situées en Belgique n’ayant jamais fermé). Réouverture essentielle en cette période de fin d’année, car le livre et les jeux demeurent les idées de cadeaux les plus demandées.

25/11/2020, 12:57

ActuaLitté

Emmanuel Macron : réouverture des librairies et bibliothèques au 28 novembre

La date du 1er décembre avancée dès l’annonce du reconfinement aura presque tenu jusqu’au bout. Emmanuel Macron a dévoilé son plan pour les fêtes : pas de dinde ni de bûche glacée. En revanche, les consignes sanitaires renforcées pour les commerces, et une fin de non-recevoir pour les bars et restaurants…

24/11/2020, 18:19

ActuaLitté

Le jeu de la dame : un sans échec pour Netflix

Vraiment pas de chance… Sauf probablement pour l’éditeur Weidenfeld qui est parvenu à rééditer le roman de Walter Tevis avec pour couverture l’affiche de la série. L’actrice Anya Taylor-Joy, toute en mystère et en provocation, attend mains croisées le coup de son adversaire. Un échiquier, et quelques pièces qui le disputent à des bouteilles d’alcool. Un symbole de cette série, devenue un véritable succès.

24/11/2020, 16:31

ActuaLitté

Livres audio gratuits chez Amazon, au détriment des auteurs

Toujours dans sa perspective d’appâter le chaland, Amazon avait encore sévi : début novembre, sa filiale de livres audio était pointée du doigt pour une politique de retour de produits bien gonflée. Il aura fallu quelques semaines pour que l’Authors Guild ne réagisse, mais leur courrier ne souffre aucune interprétation.

24/11/2020, 13:22

ActuaLitté

Une Kids Zone déployée sur internet et les réseaux

Pandémie oblige, confinement impose : pour le Festival des littératures européennes de Cognac, l’édition 2020 nécessite des contorsions de premier ordre. Pour autant, pas question de sacrifier le volet jeunesse, crucial, de la manifestation. Voici donc présenté Kid Zone, une approche résolument tournée vers le monde numérique.

21/11/2020, 10:42

ActuaLitté

Un garage devenu librairie, avec thé et café

Le hérisson, ça pique, mais c’est pas méchant, mais ça pique. Ou alors, ça propose du thé, du café et de livres, quand cela se change en librairie. A Badonviller (Meurthe-et-Moselle), s’est ainsi ouverte la Librairie du Hérisson, dirigée par Aurélie Vo Van Tao. Ouverte fin octobre, elle a affronté le confinement et recharge ses batteries pour la réouverture — presque littéralement.

20/11/2020, 17:07

ActuaLitté

Une écrivaine néo-zélandaise bannie d'un site de vente après avoir critiqué une ministre

L’auteure estimait qu’il était inapproprié que Nanaia Mahuta, la nouvelle ministre des Affaires étrangères, arbore le moko kauae, un tatouage facial traditionnel de la culture maorie.

20/11/2020, 16:57

ActuaLitté

Disney doit de l'argent à l'auteur d'Alien : Mickey fait la grande sourde oreille

Alan Dean Foster est un écrivain américain, auteur de plusieurs romans adaptés des franchises Star Wars et Alien. Depuis le rachat de Lucasfilm et de la 20 Century Fox par Disney, il affirme ne plus toucher un seul centime bien que ses œuvres continuent de se vendre. L’entreprise ignorant soigneusement ses messages depuis plus d’un an, Foster publie aujourd’hui un appel à l’aide et interpelle la profession sur une pratique qui risque de se généraliser. 

19/11/2020, 17:38

ActuaLitté

Seine-Saint-Denis : des librairies verbalisées pour cause de click & collect

Les librairies verbalisées parce qu'elles restent ouvertes au public malgré le confinement, c'est connu : certains écrivains assurent même qu'ils régleront les amendes. Mais des librairies verbalisées en raison de leur installation de click & collect (ou clique et rapplique), voilà qui est plus inédit. Les faits se sont déroulés dans le département de Seine-Saint-Denis.

18/11/2020, 16:31

ActuaLitté

France : réouverture des librairies au 27 novembre, si...

Plusieurs sources concordantes annoncent que les points de vente du livre reprendront une activité normale dès le 27 novembre. Discutée ce matin au ministère de la Culture, cette épineuse question des commerces fermés, ou contraints au click and collect, résoudrait enfin la situation.

18/11/2020, 12:41

ActuaLitté

Réouverture des librairies : 27 novembre ou 1er décembre ?

Jean Castex doit intervenir ce 26 novembre, veille du Black Friday, après les révélations de Bruno Le Maire. Le ministre de l’Économie, en envisageant une réouverture des commerces ce 27 novembre, a-t-il parlé trop hâtivement ? Entre Matignon et Bercy, les commerçants pris en étau se tournent… vers le ministère de la Culture ?

17/11/2020, 17:12

ActuaLitté

De la police en librairie aux auteurs félons : l'amende amère

La police qui débarque chez une libraire, des auteurs qui montent une fronde pour s’interposer entre les librairies et l’État… voici la douce France dans laquelle nous pataugeons. Évidemment, les mesures sanitaires imposées par le gouvernement rejaillissent, mais l’absurde où le pays est plongé atteint ses confins. Joyeux, pour des confinés.

16/11/2020, 11:27

ActuaLitté

Taïwan : des librairies indépendantes fermées pour dénoncer les remises sur le livre

À Taïwan, le 11 novembre est devenu une journée marquée par une forte hausse des achats en ligne : le Singles' Day, né en Chine, se présente comme l'équivalent du Black Friday aux États-Unis. Comprendre : une journée dédiée à la consommation, avec de fortes remises pour pousser à l'achat. À Taïwan, cette année, une quarantaine de librairies indépendantes ont tiré leur rideau pour protester contre les fortes remises sur le prix du livre pratiquées à cette occasion.

13/11/2020, 15:00

ActuaLitté

Fin du Click & Collect aux Volcans : “Les ventes ne couvrent qu’à moitié les salaires”

Les déclarations du Premier ministre ont sapé les espoirs : les librairies ne reprendront pas une activité normale ces prochaines heures. Ni ces prochains jours. De fait, les commerces ne vendant pas de biens essentiels devront continuer sur le rythme Clique et Rapplique, et s’adapter, encore. Ou bien cesser…

13/11/2020, 14:23

ActuaLitté

Castex : “Irresponsable d'alléger le dispositif”, les librairies restent closes

Malgré les récentes déclarations du ministre de l’Économie, les probabilités restaient infimes. Le pays ne verra pas la réouverture de ses commerces, et pas plus, donc des librairies. Mais au fil de ses annonces, le Premier ministre Jean Castex a également présenté des options resserrant le cordon sanitaire. Car aujourd'hui, il importe « d'éviter que les malades arrivent à l’hôpital ».

12/11/2020, 18:19

ActuaLitté

Confinement et librairie : “Avons-nous basculé vers un régime totalitaire ?”

De passage sur l’antenne d’Europe 1, Alain Griset, le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, n’a pas manqué le coche. Interrogé par Florence Kammermann, libraire à Cannes (Autour d’un livre), il a malhabilement botté en touche. La demande n’appelait pourtant aucune malice.

12/11/2020, 12:21

ActuaLitté

Polémique : l'écrivaine féministe Mary Wollstonecraft représentée nue pour sa statue hommage 

Réalisée par l’artiste Maggi Hambling, la sculpture a été dévoilée mardi dernier à Newington Green dans le nord de Londres. Constituée de bronze chromé, l’œuvre représente une figure féminine entièrement nue émergeant d’un tourbillon de femmes assemblées. Un choix artistique qui ne fait pas l’unanimité...

12/11/2020, 12:15

ActuaLitté

Traduire sans trahir le domaine public et ses usages

La bibliothèque numérique Europeana lance un vibrant appel : ce n’est pas le Panthéon, mais tout de même, l’entreprise vaut le détour. Il s’agit, ne disposant pas d’enveloppes budgétaires pour ce faire, de solliciter les internautes pour aider à la traduction d’œuvres du domaine public. Et ce, pour favoriser le multilinguisme qui agite l’Europe.

11/11/2020, 10:16

ActuaLitté

Un Tinder du livre, pour rencontrer des lecteurs passionnés

Envie de partager votre passion, vos impressions et vos réflexions avec ceux qui lisent les mêmes genres de livres que vous? Le nouveau réseau social 

11/11/2020, 08:49

ActuaLitté

Sylvain Tesson parraine une Arche de Noé pour sauver les librairies

Voici une nouvelle opération, très biblique pour le coup, montée ce 12 novembre, à 14 h 45. Il faudra résider à moins d’un kilomètre du Square du Vert Galant, situé sur l’île de la Cité, cependant. S’y retrouveront libraires, auteurs et éditeurs « unis dans cette mobilisation pour la réouverture des librairies indépendantes ». Et tout cela est très sérieux.

10/11/2020, 17:27

ActuaLitté

Des dessins inédits de Pénélope Bagieu en vente pour la bonne cause 

Depuis le 4 octobre dernier, Penelope Bagieu, autrice de Sacrées Sorcières ou encore du très récompensé album les Culottées, proposait un inktober. Chaque jour l’illustratrice publiait un dessin inspiré d’œuvres de certains de ses artistes favoris. Ses productions seront mises en vente samedi matin à 10 h au profit de la fondation Abbé Pierre. 

06/11/2020, 12:20

ActuaLitté

Frais de port des livres : l'occasion et l'édition laissées sur le carreau, “une déception”

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot promettait des tarifs postaux d'envoi de livres « divisés par 3 ou 4 » aux libraires. Avec des frais de port à 0,01 € pour les libraires, grâce à une prise en charge de l'État, la promesse est tenue. Mais d'autres acteurs du livre restent sur le carreau, notamment les librairies d'occasion et les éditeurs. Et le dispositif ne semble pas avoir vocation à s'inscrire dans la durée, puisque circonscrit au seul confinement, pour le moment.

06/11/2020, 10:46

ActuaLitté

Quand Amazon France prend les libraires pour des cons

En cette nouvelle phase de confinement pour la France, la réalité dépasse la fiction. Au point qu’on prête l’oreille à des choses qui, hors pandémie, relèveraient de la science-fiction. Comme cette idée qu’Amazon puisse, de son plein gré, solliciter les éditeurs et les libraires, pour proposer une forme de promotion inouie.

06/11/2020, 10:38

ActuaLitté

“Le 100 % plateforme numérique renforce un techno-féodalisme ”

L’association Culture papier défend les intérêts de la chose imprimée, sous toutes ses formes. Elle s’engage elle aussi dans la course au livre, à la lecture — et donc à la réouverture des librairies et des bibliothèques, pour un accès aux oeuvres, sans écran.

06/11/2020, 08:09

ActuaLitté

Italie : des librairies ouvertes, les éditeurs organisent Noël en novembre

Le soir du 3 novembre 2020, un nouveau décret du Président du Conseil des ministres a annoncé que les librairies resteront ouvertes. Le secteur se prépare en lançant une nouvelle campagne à travers les réseaux sociaux : #NoëlCommenceEnLibrairie 

05/11/2020, 08:58

ActuaLitté

Un comité culturel pour “faire vivre l’Europe en France” à partir de 2021

Du 1er janvier au 30 juin 2022, la France prendra la présidence du Conseil de l’Union européenne, ouvrant ainsi un « trio de présidences » avec le République tchèque et la Suède, cette année-là. Cette responsabilité importante sera l'occasion d'évoquer la culture, à travers la politique européenne. Mais aussi d'utiliser la culture pour « faire vivre l'Europe » en France, dès 2021. 

04/11/2020, 16:59

Autres articles de la rubrique Médias

ActuaLitté

Anna et ses amis, d'après les BD de Anouk Ricard, devient une série pour enfants

Superprod Animation est très fier d’annoncer le lancement de la production d’Anna et ses amis (78 x 7 min), une série d’animation préscolaire coproduite avec Atmosphere Media, d’après les bandes dessinées d’Anouk Ricard. La série a été développée et est produite pour une diffusion sur Okoo, la plateforme enfants de France Télévisions et des discussions sont en cours avec d’autres chaînes à l’international. 

26/01/2021, 12:33

ActuaLitté

Tsubasa Yamaguchi annonce la réalisation de l'anime d'après Blue Period

Le premier tome paraît tout juste en France et le tome 9 sortira le 21 janvier au Japon : Tsubasa Yamaguchi, la mangaka à l'origine de Blue Period, vient d'annoncer que son œuvre serait adaptée en anime, courant 2021. L'éditeur français, Pika, ne dispose pas encore de plus amples informations concernant le studio, la date et la plateforme de diffusion de cet anime. Mais tout de même...

26/01/2021, 10:46

ActuaLitté

The Witcher : Eilie sera incarnée par Jodie Turner-Smith dans Blood Origin

Redoutable combattante douée d'une voix de déesse, Éile a abandonné son clan et son statut de gardienne de la Reine pour écouter les élans de son cœur et devenir musicienne itinérante. Mais lorsque vient le moment de rendre des comptes sur le Continent, elle doit reprendre les armes et poursuivre sa quête de vengeance et de rédemption.

25/01/2021, 16:14

ActuaLitté

Astérix Vidi Vici, un jeu mobile façon Pokémon Go chez les Gaulois

L'année 2021 verra Astérix et Obélix revenir en force, avec un nouvel album, mais aussi une série animée Idéfix sur France Télévisions et un nouveau film en préparation. Sur les smartphones, Astérix Vidi Vici permettra à la licence de se doter d'un jeu à la manière de Pokémon Go, qui utilisera la géolocalisation à des fins ludiques. 

22/01/2021, 16:55

ActuaLitté

Bruit de fond et Libra, de Don DeLillo, en cours d'adaptation

Deux romans de l'écrivain américain Don DeLillo se trouvent dans les programmes de studios de production : Bruit de fond, paru en 1985, et Libra, publié en 1988, seront respectivement adaptés par Noah Baumbach pour Netflix, et pour la télévision américaine, sous la forme d'une mini-série.

22/01/2021, 15:23

ActuaLitté

Après Xavier Gorce, Un Monde sans Plantu    

Le dessinateur historique du Monde prendra sa retraite le 31 mars prochain. Durant près de 50 ans il aura suivi d’un œil avisé les événements marquants du jour. Il est aujourd’hui temps de dire au revoir à la discrète et iconique souris blanche, qui semblait faire partie de l’ADN du journal.

22/01/2021, 13:13

ActuaLitté

Jeu vidéo, livre idéal #3 : The Last of Us

Jeux vidéo et livres ont bien plus en commun que ce que l'on pourrait imaginer au premier abord : convaincue de cette réalité, une équipe de bibliothécaires passionnés d'expériences vidéoludiques vous propose une sélection d'ouvrages en rapport avec un jeu ou une série de jeux. Aujourd'hui, on tente de survivre dans le monde post-apocalyptique impitoyable de The Last of Us... Bienvenue dans Jeu vidéo, livre idéal.

22/01/2021, 11:53

ActuaLitté

Un film sur la jeunesse de Willy Wonka en préparation  

Le projet dormait dans les tiroirs de la Warner depuis maintenant 5 ans. Le studio vient enfin d’annoncer une date de sortie : le 17 mars 2023. Deux acteurs sont pressentis pour incarner le jeune empereur des confiseries : Tom Holland et Timothée Chalamet. 

 

21/01/2021, 15:44

ActuaLitté

La série Il Miracolo, écrite par Niccolò Ammaniti, en intégralité chez Arte

La série italienne Il Miracolo, signée par le romancier Niccolò Ammaniti, est de retour en intégralité sur Arte, à l'antenne et sur la plateforme arte.tv. À Rome, la découverte d’une statuette de la Vierge pleurant des larmes de sang bouleverse la vie de plusieurs protagonistes et les met face à l’inexplicable...

21/01/2021, 14:27

ActuaLitté

Xavier Gorce quitte Le Monde pour un dessin "qui n'aurait pas dû être publié"

Le dessinateur Xavier Gorce, collaborateur du journal Le Monde depuis 2002, a signifié ce mercredi 20 janvier la fin de ses activités avec le quotidien. En cause, la réaction du journal Le Monde a un de ses dessins, publié dans une lettre d'information du 19 janvier. Ce dernier évoquait l'inceste et pouvait « être lu comme une relativisation de la gravité des faits d'inceste », selon les excuses du quotidien.

20/01/2021, 16:00

ActuaLitté

Des documentaires sur le racisme diffusés par Netflix, avec Ibram X. Kendi

Le diffuseur Netflix s'associe avec l'écrivain américain Ibram X. Kendi, une des références contemporaines en matière de lutte antiraciste, pour produire une série de documentaires basés sur ses livres. En France, Comment devenir antiraciste a été publié en septembre 2020 aux éditions Alisio dans une traduction de Thomas Chaumont.

20/01/2021, 15:04

ActuaLitté

L'amie prodigieuse : le tournage de la série reprend, entre Naples, Turin et Milan

Les conditions sanitaires globales impactent toutes les productions audiovisuelles, et l’une d’entre elles trouve les voies pour malgré tout poursuivre son travail. Ainsi, le tournage de L’amica geniale (L’amie prodigieuse), d’après le roman d’Elena Ferrante a repris, dans le cœur historique de Naples. Plusieurs photos présentent les actrices et acteurs, plongés dans la période des années 70…

20/01/2021, 14:05

ActuaLitté

Le roman YA Fuir la citadelle porté à l’écran

La société SK Global, qui a récemment produit Crazy Rich Asians, s’attaque à un nouveau projet. L’ouvrage de l’autrice américaine Ryan Graudin plongeait le lecteur dans un dédale urbain mortel, fortement inspiré par la mythologie chinoise. L’adaptation a été confiée au scénariste Elliott San.

20/01/2021, 11:41

ActuaLitté

En février, un jeune Voltaire fringant à découvrir sur France 2

France 2 annonce la diffusion, les lundi 8 et 15 février prochains, des épisodes de la mini-série Les Aventures du Jeune Voltaire, signée par Alain Tasma sur un scénario d'Alain Tasma, Georges-Marc Benamou et Henri Helman. Thomas Solivérès incarnera le philosophe des Lumières en devenir...

20/01/2021, 10:25

ActuaLitté

La crise des hommes ou les hommes en crise, dans La Grande librairie

Comme chaque semaine, François Busnel donne rendez-vous dans sa Grande librairie à quelques auteurs pour des discussions en plateau. Ce mercredi 20 janvier, à partir de 20 h 50, c’est autour de la « crise du masculin » qu’ils se retrouveront. Avec un détour par les musées, annonce la chaîne.

19/01/2021, 09:33

ActuaLitté

Après You, une autre série tirée d'un roman de Caroline Kepnes

Diffusé en France sur Netflix, la série You passionna les spectateurs pendant une partie de l'année 2019, avant une deuxième saison. Greg Berlanti et Sera Gamble, les créateurs, ont une nouvelle fois jeté leur dévolu sur un roman de Caroline Kepnes pour leur prochain projet. 

18/01/2021, 15:46

ActuaLitté

Univers Potter : pourquoi Hogwarts Legacy, retardé, doit réussir

Et voici comment ruiner un week-end qui commençait si bien. Les éditeurs de Hogwarts Legacy — en l’occurrence la collaboration entre Avalanche Software et Warner Bros — annoncent que le jeu sera officiellement retard jusqu’en 2022. Attention, entre janvier et décembre, le temps pourrait être particulièrement long. Pour jouer à de nouvelles aventures de Harry Potter, les MOldus prendront leur mal en patience désormais…

16/01/2021, 11:19

ActuaLitté

Malika Bellaribi-Le-Moal et Amel Bent chaussent Les sandales blanches

« On lui avait dit qu'elle ne marcherait jamais, on lui avait dit qu'elle ne chanterait jamais. »Le roman de la diva Malika Bellaribi Le Moal, Les Sandales blanches, paru en 2008 chez Calmann-Levy, a été adapté en téléfilm : il sera diffusé ce 25 janvier sur France 2, à 21 h 05. Un ouvrage autobiographique, qui « couronne et met en image son parcours artistique bien rempli », indique la production.

16/01/2021, 10:31

ActuaLitté

Le cocréateur du Jeu de la dame adaptera un roman de Mary Doria Russell

Scott Frank, cocréateur et scénariste du succès Le Jeu de la Dame, ne devrait plus avoir beaucoup de temps pour lui au cours des prochaines années. Il travaillera avec AMC à une autre adaptation en mini-série, celle du roman Le Moineau de Dieu de Mary Doria Russell, publié en 1998 en français dans une traduction de Béatrice Vierne.

15/01/2021, 14:36

ActuaLitté

Les créateurs de Game of Thrones adapteront L’Arbre Monde de Powers

David Benioff et D.B. Weiss, les deux scénaristes derrière la série à succès Game of Thrones, ont (encore) un nouveau projet. En association avec Netflix, ils travaillent désormais sur une adaption du best-seller de Richard Powers, L’Arbre Monde, publié en France aux éditions du Cherche-Midi dans une traduction de Serge Chauvin.

14/01/2021, 15:06

ActuaLitté

1984, la pièce de théâtre, adaptée pour la télévision

1984, le récit visionnaire et assez effrayant de George Orwell, aura prochainement droit à une nouvelle adaptation audiovisuelle, pour la télévision, a priori. Mais cette série s'inspirera de l'adaptation théâtrale de Robert Icke et Duncan Macmillan, particulièrement réaliste et violente.

14/01/2021, 14:52

ActuaLitté

La saga des Poudremages adaptée en série

Les trois tomes de la saga de Brian McClellan seront portés à l’écran par l’écrivain et producteur Joseph Mallozzi. Ce dernier a notamment travaillé sur la récente série Utopia Falls, pour laquelle il était showrunner.

 

 

14/01/2021, 12:34

ActuaLitté

Concert Fiction : Le roman d’Ernest et Célestine de et avec Daniel Pennac

Régulièrement, France Culture s'associe aux formations musicales de Radio France pour proposer des fictions radiophoniques et musicales pour jeune public et pour adultes. Enregistrés en public, les concerts-fictions dévoilent les secrets de la création avec sur scène comédiens, bruiteurs et musiciens qui se produisent en direct sous les yeux des spectateurs. Diffusés sur France Culture et disponibles en podcast sur franceculture.fr et l’appli Radio France, les concerts-fictions sont des créations inédites et originales, pour la magie des histoires en musique !

 

14/01/2021, 09:15

ActuaLitté

Le synopsis de la série Le Seigneur des Anneaux d'Amazon dévoilé

Avec 5 saisons prévues, au minimum, la multinationale Amazon mise gros, très gros, sur une série inspirée par l'univers du Seigneur des Anneaux, de J.R.R. Tolkien. La diffusion ne doit pas commencer avant le courant de cette année 2021, sans doute, et l'ensemble se concrétise rapidement... Le synopsis officiel a ainsi été dévoilé.

13/01/2021, 10:12

ActuaLitté

Affaire Duhamel : LCI renvoie Alain Finkielkraut, après un gros dérapage

Une fois encore, dans La grande confrontation, Alain Finkielkraut aura dépassé les limites. « Pour spécifier le crime, il faut savoir s’il y a eu consentement. » Au cœur du débat, le livre de Camille Kouchner, racontant l’inceste vécu par son frère jumeau – et dont Olivier Duhamel serait coupable. Invité par David Pujadas, le philosophe en a probablement fait trop dans son analyse…

13/01/2021, 09:47

ActuaLitté

La petite femelle : une adaptation du livre de Philippe Jaenada sur France 2

Le lundi 1er février 2021, à partir de 21h05, France 2 ouvre une soirée spéciale sur l'affaire Pauline Dubuisson, jugée pour avoir provoqué la mort de son amant, et finalement condamnée aux travaux à perpétuité. L'événement révèle surtout l'état d'esprit de la société à l'égard des femmes, et surtout des femmes revendiquant une certaine liberté. La soirée commencera avec un téléfilm adapté de La petite femelle, livre de Philippe Jaenada.

13/01/2021, 09:32

ActuaLitté

L'unique entretien télévisé de Camille Kouchner pour La Grande Librairie

Avec La Familia grande, publié aux éditions du Seuil, Camille Kouchner vient briser un tabou familial sur l'inceste : elle accuse Olivier Duhamel, son beau-père, d'avoir abusé de son frère jumeau quand ils étaient adolescents. François Busnel reçoit l'auteure dans La Grande Librairie, sur France 5, ce mercredi 13 janvier.

12/01/2021, 11:29

ActuaLitté

La probabilité statistique de l'amour au premier regard s'exporte au cinéma

La probabilité statistique de l'amour au premier regard, livre de Jennifer E. Smith dont le titre passe difficilement inaperçu, sera bientôt un long-métrage destiné aux salles de cinéma. Ben Hardy et Haley Lu Richardson seront les principaux protagonistes de cette romance.

11/01/2021, 16:01

ActuaLitté

Sur France 5, Yannick Haenel et Boucq racontent l'histoire de Charlie Hebdo

Le mardi 26 janvier à 20h50, l'émission « Le Monde en face », présentée par Marina Carrère d'Encausse, diffusera un documentaire réalisé par Hugues Nancy consacré au journal Charlie Hebdo. Il retracera son histoire et évoquera le procès des attentats de 2015. Le documentaire comporte des textes de Yannick Haenel, illustrés par des dessins de François Boucq.

11/01/2021, 15:55

ActuaLitté

Poe(ga)me, un événement virtuel qui combine poésie et jeu vidéo

Et si la déambulation vidéoludique succédait à la ballade romantique ? En ces temps de pandémie et de restrictions de déplacement, le collectif PAN!21 a organisé un événement poétique sur le jeu vidéo Fable, diffusé en direct depuis la plateforme Twitch. 

11/01/2021, 14:57

ActuaLitté

Arrêt “brutal“ de l'émission sur CNews Vive les livres : PPDA “très remonté”

Voilà une dizaine de jours, Augustin Trapenard quittait Canal +, emportant avec lui les deux émissions de littérature et de cinéma de la chaîne cryptée. Démission ou licenciement, on n’en savait pas plus. Cette fois, la situation du journaliste Patrick Poivre d’Arvor est claire : CNews, autre chaîne du groupe, met un terme à l’émission Vive les livres, après trois années d’existence. Le clap de fin sera donné avec Mazarine Pingeot, dernière des quelque 800 invités.

09/01/2021, 11:13

ActuaLitté

Après la polémique Justice League, Ray Fisher (Cyborg) écarté de The Flash

Quelque chose de pourri au royaume du DC Cinematic Universe ? Ray Fisher, acteur ayant incarné Cyborg dans deux films, Batman v Superman et surtout Justice League, a été écarté du film The Flash et sans doute d'autres productions à venir. L'acteur avait accusé les producteurs Geoff Johns et Jon Berg d'avoir laissé Joss Whedon instaurer une ambiance de travail « dégradante, abusive, non professionnelle et totalement inacceptable ». 

08/01/2021, 16:06

ActuaLitté

La fille d'avant, de JP Delaney, adapté en mini-série par la BBC

Publié en France dans une traduction de Jean Esch par les éditions Mazarine, La fille d'avant, roman de JP Delaney, deviendra une mini-série en quatre parties, confiée aux bons soins de la BBC. Gugu Mbatha-Raw (Brooklyn Affairs, Miss Révolution) sera à la tête de la distribution.

08/01/2021, 14:56

ActuaLitté

Libres !, une websérie adaptée du livre d'Ovidie et Diglee

Dans Libres ! — Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels, paru en 2017 aux éditions Delcourt, Ovidie et Diglee rappelait un point fondamental : en matière de sexe, les femmes doivent pouvoir décider ce qu'elles font de leurs corps, un point c'est tout. Une websérie, réalisée par Ovidie et Josselin Ronse d'après le livre, viendra porter ce message sur arte.tv, YouTube, Facebook et Instagram.

07/01/2021, 15:36

ActuaLitté

Johanne Rigoulot signe un nouveau Disparition Inquiétante pour France 2

France 2 annonce la diffusion, le mercredi 27 janvier prochain à 21h05, d'un nouveau téléfilm, inédit, de la série Disparition Inquiétante. Une Affaire Personnelle a été signé par la romancière et scénariste Johanne Rigoulot, et réunit Sara Forestier, Pierre Rochefort et Bruno Dreyfürst à l'écran.

06/01/2021, 12:48

ActuaLitté

Nouveaux personnages, nouvelle époque : Agatha Christie dans les années 1970

Années 1930, années 1960... Pour une nouvelle saison, la série Les Petits Meurtres d'Agatha Christie choisit les années 1970 ! Rouflaquettes, couleurs vives, plastique à tous les étages et libération sexuelle seront au rendez-vous... Avec de nouveaux personnages toujours mémorables...

06/01/2021, 11:05