Dossiers

Livres, actualités : tout sur Marcel Proust

Marcel Proust (1871-1922), réputé pour son style tortueux, reste l'un des écrivains français les plus célèbres du XXe siècle, grâce à une œuvre monumentale, À la recherche du temps perdu, constitué de 7 tomes publiés entre 1913 et 1927. Œuvre mémorielle par excellence, construite à partir des souvenirs de Marcel Proust et de récits glanés çà et là, La Recherche traverse les époques et les lieux.

Le 23/07/2019

Le

23/07/2019

0

Partages

ActuaLitté

Enfermé à son domicile, Marcel Proust commence en 1907 la rédaction de La Recherche, et publiera à compte d'auteur chez Grasset le premier tome de l'œuvre, Du côté de chez Swann, en 1913. Les éditions Gallimard, qui avaient refusé ce dernier ouvrage, ne laisseront pas passer le suivant : À l'ombre des jeunes filles en fleurs, publié en 1919, reçoit le Prix Goncourt.

Trois tomes de La Recherche seront publiés de manière posthume, après 1922 : sous la plume de Marcel Proust, plus de deux cents personnages auront trouvé la vie...

Photo : Le Salon de la Mappemonde, CC BY-ND 2.0

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Le temps perdu

Resté inconnu à ce jour, Le Temps perdu est le roman que Proust a voulu publier en 1912-1913. Refusé par plusieurs éditeurs, dont Gallimard, il est imprimé par Grasset, à compte d'auteur. De cette version originelle, Proust a tiré Du côté de chez Swann et A l'ombre des jeunes filles en fleurs. Seul inédit de Proust qui ne soit pas un montage artificiel de manuscrits d'époques différentes, il constitue un texte romanesque abouti, continu et cohérent, mûrement élaboré par l'auteur. Contraint de couper ce volume initial, Proust écarte de nombreux passages ici restitués et connus jusque-là des seuls spécialistes. Les noms de lieux et de personnages diffèrent : Balbec n'est encore que Bricquebec, Charlus s'appelle Fleurus et Norpois, Montfort. Odette n'a pas de passé niçois, Swann connaît moins la jalousie. Le séjour à la mer est plus court, et les jeunes filles en sont absentes, ce qui donne au héros une personnalité plus homogène. Dans sa présentation, Jean-Marc Quaranta précise les enjeux littéraires du Temps perdu. Cette édition met aussi en lumière le travail de Proust en distinguant la part inédite de celle qu'il a conservée. Elle indique en notes les évolutions de l'oeuvre les plus significatives. Enfin, un dossier présente divers documents qui éclairent le projet originel du romancier, ainsi que les circonstances du refus de son manuscrit, les démarches qu'il entreprit pour le faire publier et le travail de refonte auquel il dut procéder, véritable cours de création littéraire.

11/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Proust et la société

Chaque siècle a besoin d'une Comédie humaine. Celle du XXe nous a été donnée par Marcel Proust. Sa vie a coïncidé avec la meilleure époque de la III ? République et avec les sources du monde contemporain. Il a observé le remplacement d'une société de cour par une société des élites, et la permanence d'un peuple chargé d'histoire. C'est le regard de Proust sur ce monde extérieur changeant que nous avons voulu analyser. Si le monde intérieur de l'auteur, avec sa sensibilité et ses passions, nous est bien connu, s'épanouissent également dans son oeuvre une sociologie, une géographie et une histoire, chacune de ces disciplines se proposant de rendre compte du monde tel qu'il a été, tel qu'il est. En creux se dessine alors un portrait renouvelé d'un auteur tout à fait dans son siècle. Quelle surprise de voir Proust, parfois injustement décrit comme un peintre du passé, si sensible à certains aspects de la vie collective moderne ! Observateur avisé de ses contemporains, il intervient volontiers dans les débats de l'époque (génocide arménien, affaire Dreyfus, séparation de l'Eglise et de l'Etat), tout autant qu'il fait preuve d'un grand intérêt pour les progrès techniques nombreux (téléphone, aviation). Homme social évoquant ses fréquentations, boursicoteur peu capable de gérer sa fortune, géographe de Paris et de la province, Proust se dévoile de façon inédite, parfois malgré lui. Voici donc un parcours à travers un autre monde, et à la découverte d'un autre Proust.

11/2021

ActuaLitté

Littérature française

Les paysannes. Portraits littéraires

"Les plus silencieuses d'entre les femmes" , dit d'elles l'historienne Michelle Perrot ; cette anthologie les montre dans leur grandeur et leurs servitudes, leur force et leur détermination, l'âpreté et les joies de leur existence de paysannes. Josiane Gonthier est fille de paysans savoyards ; ses études de lettres et son engagement féministe l'ont conduite à s'intéresser aux représentations que la littérature donne des femmes de la terre. Ce recueil rassemble trente-huit textes choisis dans des oeuvres françaises et étrangères, rédigées par des autrices et auteurs tantôt illustres, tantôt méconnus ou inconnus du grand public. Un cahier de photographies sur les paysannes de Savoie et de l'Ain complète l'ouvrage. Sont aussi fournies des données chiffrées concernant les agricultrices en France et dans le monde. De l'Antiquité au XXIe siècle, les paysannes - qui ne constituent pas moins du quart de la population mondiale - ont inspiré des portraits parfois cruels, tendres ou drôles, rêveurs ou révoltés. Mais d'une vérité toujours saisissante, voire inquiétante. Avec Marguerite de Navarre, Victor Hugo, George Sand, Gustave Flaubert, Amélie Gex, Marcel Proust, Colette, William Faulkner, Nazim Hikmet, Marguerite Duras, Agota Kristof, Aki Shimazaki et les autres, c'est un univers rural, à la fois familier et campé sur ses secrets, qui révèle sa part invisible : les femmes.

11/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Bulletin d'informations proustiennes N° 51/2021

Pour marquer le 150e anniversaire de la naissance de Marcel Proust, le BIP propose en 2021 un important ensemble d'inédits : plus de vingt lettres de Proust à son ami Louis d'Albufera (présentées par François Proulx et Caroline Szylowicz), un pastiche de Léon Daudet (présenté par Chris Taylor), ainsi que des lettres à ses amis Yeatman, et une lettre de Georges Cattaui (présentées par Pyra Wise). Du côté de la genèse, le dossier sur l'édition de luxe d'A l'ombre des jeunes filles en fleurs s'enrichit de nouvelles contributions (Julie André, Francine Goujon, Nathalie Mauriac Dyer). Geneviève Henrot présente enfin les Actes de la journée d'étude qu'elle a organisée sur l'exercice de la parole dans la Recherche (textes de Stéphane Chaudier, Geneviève Henrot, Ludovico Monaci, Isabelle Serça, Davide Vago et Ilaria Vidotto). Comme toujours, le numéro contient un riche dossier de "Notes de lecture" réuni sous la direction de Guillaume Perrier, ainsi que les rubriques des "Ventes" , "Manifestations" et "Publications" pour l'année.

11/2021

ActuaLitté

Littérature française

Le courage d'être heureux. Carnets 1774-1824

Joubert fut le grand ami de Chateaubriand. Ses Carnets, publiés par ce même Chateaubriand (une sélection posthume), sont un monument de la littérature française où Joubert essaie de saisir l'essence de l'homme, du langage ou encore de la création artistique. Reconnu par Barbey d'Aurevilly, Marcel Proust ou Cioran, Joubert écrit avec un tact et une subtilité incomparables, en veillant à garder bien éveillée " cette moitié de lui-même qui rit de l'autre ". Le florilège que nous présentons ici redonne la complexité, la richesse et la profondeur de la pensée de Joubert sans les limiter aux "aphorismes" regroupés généralement.

11/2021

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Farces et attrape. Une demande en mariage ; L'ours ; Raté

Anton Tchékhov est un farceur, plus précisément un auteur de farces. Il s'agit ici de deux farces en un acte, datant de 1888 : Une demande en mariage et L'Ours. On y a ajouté en fin de volume un court récit de 1886, une attrape, une petite tromperie, intitulé Raté. Les petites pièces en un acte, ces petites farces comiques et tragi-comiques, sont des tableaux de moeurs où s'exprime pleinement la drôlerie, l'humour particulier de Tchékhov. "La drôlerie de Tchékhov est d'une saveur, d'une violence grotesque incomparables. Elle n'est pas toujours prisonnière de la démonstration satirique, mais sait être folle, échevelée, jongler pour le plaisir avec les mots, les masques, l'absurde et le fantasque. " L'intérêt de l'édition réside aussi dans la fabrication de l'ouvrage. Tout est ici un peu farceur : le papier nappe de la jaquette, la mise en page des dialogues, la couleur des papiers, le petit format. Nous reprenons le format des Demi-Cosaques, une collection dans laquelle ont été publiés les livres de Max Frisch, Frans Masereel, Marcel Proust (Mort de ma grand-mère) et prochainement les Sonnets de Shakespeare. Deux ans plus tard, dans un registre plus grave, Tchékhov partira pour Sakhaline, l'île des bagnards. Il traverse toute la Russie et la Sibérie. Nous avons publié deux volumes relatant ce périple et cette enquête : L'Amour est une région bien intéressante Sakhaline.

10/2021

ActuaLitté

Littérature française

A la recherche de Céleste Albaret. L'enquête inédite sur la captive de Marcel Proust

Longtemps encore, le nom de Céleste Albaret sera associé à celui de Marcel Proust, qui la nommait "mon amie de toujours" et lui avait déclaré : "Sans vous, je ne pourrais plus écrire". Entrée à son service en août 1914, elle y restera jusqu'au dernier souffle de l'écrivain. Si la légende dorée de "la servante au grand coeur" est bien connue, l'histoire de la véritable Céleste, muse et inspiratrice, demeurait inédite. Le hasard - ou est-ce la providence ? - a décidé de la rencontre improbable entre cette belle jeune femme tout juste arrivée de sa Lozère natale et "Monsieur Proust" . Entre eux, le coup de foudre est immédiat, la fascination réciproque . Plus rien ne pourra les séparer : Céleste sera de tous ses jours et ses nuits, de tous ses secrets ou presque... En 1922, la mort de Marcel la laisse comme apatride, étrangère parmi les siens, incapable de s'adapter à la vie ordinaire. Elle deviendra la témoignante, incarnation de l'écrivain dès les années 50 pour tous les aficionados. S'appuyant sur des archives originales et sur l'abondante correspondance proustienne, Laure Hillerin a mené une enquête rigoureuse et fouillée. Pas à pas, elle fait revivre l'héroïne, vive, nature, dont le quotidien avec Proust sera l'un des temps forts du récit ; la biographe bouscule les stéréotypes pour dessiner le portrait d'une femme étonnante, un portrait d'autant plus nécessaire qu'il participe d'une extraordinaire aventure humaine : l'écriture de la Recherche, oeuvre majeure du XX ? siècle. Après la comtesse Greffulhe, l'ombre des Guermantes, voici, enfin retrouvée, Céleste "Albaretine" ...

09/2021

ActuaLitté

BD tout public

A la recherche du temps perdu : A l'ombre des jeunes filles en fleurs. Autour de Mme Swann, Volume 2

De moins en moins assuré de la réciprocité de l'amour qu'il porte à Gilberte, le narrateur en vient pourtant à partager l'intimité du couple Swann leur portant toujours davantage d'intérêt et d'affection. Et à peine remis de sa déception, suite à la prestation de la Berma dans Phèdre, il se prépare à présent à une rencontre plus conséquente encore pour lui, celle avec Bergotte, son auteur favori.

09/2021

ActuaLitté

Cuisine

Voyage gastronomique en littérature

Dans cet ouvrage on trouve du thé, des madeleines, du pain volé, de la marmelade, du chocolat chaud, mais aussi de la soupe de clams, des sardines à l'huile, des huîtres, des noix au miel, du poulet frit, de l'oie farcie, du pont-l'évêque, des andouilles, sans oublier holothuries, muscat de Frontignan, fromage de Sassenage, brouet clair, rillettes de Tours, bonne soupe, cailles en sarcophage, pièce montée, porto, etc. Et quelques chats d'écrivains. Tous ces plats sont servis par (entre autres) Marcel Proust, Victor Hugo, Agatha Christie, la comtesse de Ségur, Herman Melville, Georges Fourest, Casanova, Léon Tolstoï, Scott Fitzgerald, Zola, Maupassant, Rabelais, Jules Verne, Colette, Dumas, La Fontaine, Balzac, Molière, Karen Blixen, Flaubert, Louis Aragon, George Sand, etc. Minette de Combray est domiciliée à Illiers-Combray, et tous les ans elle se balade dans des textes littéraires qui illustrent le thème du Salon International des Amis d'écrivains. En 2021, la gastronomie.

08/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

La pensée figurative du monde. Marcel Proust et José Lezama Lima

Jusqu'à présent la comparaison entre Marcel Proust et José Lezama Lima restait limitée à des parallèles thématiques et superficiels. Cet ouvrage met en évidence quelque chose de beaucoup plus essentiel dans la comparaison, à savoir une prépondérance de l'analogie comme mode de pensée et d'écriture.

08/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Docteur Cotard. Un psy chez les Proust

Marcel Proust a emprunté au docteur Jules Cotard , vieil ami de son père et de sa famille, son patronyme en plaçant un T supplémentaire pour créer le personnage du docteur Cottard. Mais le docteur Cotard n'est pas que ce prête-nom ou ce modèle, c'est un psychiatre connu mondialement pour ses travaux sur le "délire des négations" , négations d'organes regroupées sous l'entité "syndrome de Cotard" ou syndrome des morts vivants. L'auteur part à la recherche du docteur Cotard et découvre une personnalité altruiste et humaniste, disciple fervent d'Auguste Comte. Il s'aperçoit aussi qu'il partage avec lui son attachement pour les mêmes lieux et le même terroir.

07/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

D'un Céline l'autre. Edition revue et augmentée

Journaux intimes, Mémoires, correspondances... Ces témoignages sur Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), issus des sources les plus diverses, sont pour un tiers totalement inédits. Ils composent, en filigrane, une biographie kaléidoscopique de l'écrivain depuis son enfance jusqu'à sa mort, en passant par la révélation, dans les années 1930, du génial Voyage au bout de la nuit, sans occulter la période de l'Occupation et de l'exil au Danemark. Intellectuels, artistes, résistants ou collabos, patients et maîtresses, tous ont leur opinion à son sujet. L'historien Jacques Benoist-Méchin est fasciné par la "force éruptive" qui se dégage de Céline. Gen Paul, le peintre de Montmartre, excédé par ses "vacheries", voit en lui un "monstre". Elizabeth Craig, une de ses muses emblématiques, proteste, au contraire, de son "immense tendresse". Le lieutenant allemand Gerhard Heller, qui le rencontre pendant l'Occupation, est subjugué par sa puissance visionnaire, qui capte l'"envers démoniaque" du monde. Et il n'est pas le seul. Mais l'antisémitisme fanatique de Céline indigne aussi beaucoup de ses admirateurs. Ernst Jünger dénonce chez lui "la monstrueuse puissance du nihilisme". L'écrivain et résistant Roger Vailland voudrait littéralement en finir avec lui. Mais comment abattre l'auteur de Voyage au bout de la nuit ? L'actrice Françoise Fabian, qui le rencontre à Meudon, sa dernière retraite, témoigne d'un homme vivant dans le plus grand dénuement, enfin "sans masque". Aux lecteurs de juger sur pièces celui qui est, avec Marcel Proust, l'écrivain français le plus important du XXe siècle. Soixante ans après sa mort, la fascination à son égard reste intacte et les controverses qu'il continue de susciter font toujours de Céline un "impardonnable", selon la formule admirative de Dominique de Roux.

05/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

A la recherche de Proust

Saul Friedländer revisite le chef-d'oeuvre de Marcel Proust dans cet essai sur la littérature et la mémoire, en explorant la question de l'identité — celle du narrateur du roman et celle de Proust lui-même. Il livre une enquête passionnante sur la manière dont le narrateur de la Recherche se définit par comparaison avec ce que nous savons de Proust et sur la signification de ces points de ressemblance et de divergence. Puisant dans son expérience personnelle, issue d'une vie passée à enquêter sur les liens entre l'histoire et la mémoire, le grand historien lauréat du prix Pulitzer offre une perspective nouvelle sur cette oeuvre fondatrice de notre modernité.

05/2021

ActuaLitté

Littérature française

Mes cahiers bleus

"Mon père, sauf tuer et voler, j'ai tout fait". Toujours en mouvement, Liane de Pougy séduit : elle est de ces femmes insaisissables qui ne quittent jamais notre esprit. Tour à tour courtisane, princesse, danseuse aux Folies Bergère, écrivaine et soeur dominicaine, elle fut de celles qui marquent toute une époque. Celle qui aurait inspiré Marcel Proust pour créer le personnage d'Odette de Crécy, incarnation du trouble et de l'amour obsessionnel dans "A la recherche du temps perdu". Celle qui côtoya Colette, Cocteau, Rothschild ou encore Chanel. Celle qui, par ses mémoires, livre un témoignage ardent qui écoute battre le pouls de la Belle Epoque et des Années Folles. Passions avortées, passé trouble et penchants bohèmes s'y conjuguent pour dresser le portrait d'une femme tournée tout entière vers la frénésie de vivre.

05/2021

ActuaLitté

Musique, danse

Reynaldo Hahn

Reynaldo Hahn (1874-1947) est longtemps demeuré attaché à la seule figure d'un musicien mondain, compositeur précoce fêté dès son enfance dans les salons parisiens. La postérité de ce spirituel et distingué Vénézuélien d'origine juive allemande, affectionné et admiré de Massenet et d'Alphonse Daudet, ne semblait pouvoir dépasser son affinité première avec la poésie de Verlaine, sa relation amoureuse avec Marcel Proust et sa fervente amitié pour Sarah Bernhardt. Incarnation immuable de la Belle Epoque, il était rivé à quelques mélodies à succès et une opérette célèbre, Ciboulette, qui l'érigeait en nouvel André Messager. Aujourd'hui pourtant, la musique de Reynaldo Hahn séduit une nouvelle génération d'interprètes et sa stature est reconsidérée, notamment en ce qui se rapporte à ses échanges intellectuels et esthétiques avec Proust. Cette biographie se propose, en revenant aux sources - dont son journal inédit - et en ne s'aliénant pas aux clichés, de retrouver l'artiste sous le personnage. Autrement dit le créateur d'une oeuvre multiple, riche de bien d'autres poèmes vocaux et ouvrages lyriques que ceux toujours entendus, où le ballet côtoie l'oratorio et le quatuor à cordes. Certaines oeuvres, comme Sagesse ou La Corsaire, sont étudiées ici pour la première fois. On découvrira également un interprète d'exception et un homme de lettres accompli, chanteur-né, chef d'orchestre et directeur musical de grande envergure, critique musical influent et alerte conférencier. Restait à faire apparaître sous le plastron du contempteur brillant d'une modernité de commande, acteur incontournable de la vie musicale de l'entre-deux-guerres et parangon incontesté de l'esprit français le plus piquant, un être voué à l'art s'exprimant par nécessité intérieure. Fidèle à une conception non progressiste de la beauté et meurtri face à une époque d'intenses mutations qui ne lui correspondait pas, Reynaldo Hahn s'est voulu à la fois un éclectique et un classique

05/2021

ActuaLitté

Littérature française

Madame Bovary. Moeurs de province - Dessins de jeunesse d'Yves Saint Laurent

C'est au cours de son adolescence à Oran que nait chez Yves Saint Laurent la passion de la litterature. A l'âge de 13 ans, il assiste à une représentation de L'Ecole des femmes avec Louis Jouvet : subjugué par la beauté des décors et des costumes créés par Christian Bérard, il commence à en dessiner lui-même. Il écrit également ses premiers poèmes, découvre l'oeuvre de Marcel Proust et commence à retranscrire et illustrer certaines oeuvres littéraires parmi lesquelles Madame Bovary, dont le personnage d'Emma semble le fasciner. En 1951, à l'âge de 15 ans, il créé à partir de l'oeuvre de Flaubert, 14 illustrations à l'encre noire, avec de légers rehauts de gouache. Il dessine alors la silhouette d'une héroine passionnee évoluant dans une Normandie rêvée. Bien des années plus tard, au sujet de ses collections, Yves Saint Laurent évoque ces personnages de femmes qu'il "costume comme un auteur lui écrirait une pièce" , pour reprendre le mot de Françoise Giroud. "Souvent je pense aussi à Madame Bovary, confie-t-il. Ce personnage est extrêmement contemporain. Madame Bovary exprime le désarroi de femmes qui est le même aujourd'hui qu'il y a un siècle". Publiées pour la première fois dans leur intégralité, ces émouvantes illustrations, issues de la collection de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, sont accompagnées du texte intégral de Madame Bovary.

04/2021

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Le mystérieux correspondant et autres nouvelles retrouvées

Avant d'être le génial auteur de la Recherche, Proust écrivit des nouvelles inspirées de sa jeunesse dans les salons mondains, entre découverte du désir et amour qui fuit, frivolité et profondeur, apparence et réalité. C'est là qu'il met à l'épreuve son style, ses images, ses intuitions. Ce sera, en 1896, Les Plaisirs et les Jours. Mais peu avant la publication du recueil, Proust choisit d'en retirer quelques nouvelles, qui restèrent secrètes durant plus d'un siècle. Etait-ce parce qu'il s'y confiait, presque sans dissimulation, sur son homosexualité, vécue comme une malédiction ? Voici ces textes, fragiles, inaboutis, qui auraient si bien pu ne pas nous parvenir, et pour cela si émouvants. On y lit, en miniature, toutes les obsessions qui seront celles de la Recherche : l'amour malheureux, la fuite du temps, la satire sociale. En une phrase, une fulgurance, le futur Proust est déjà là. En nous faisant entrer comme jamais dans sa conscience, l'auteur nous ouvre son atelier de travail, son secret laboratoire, et le journal intime qu'il n'a pas écrit.

04/2021

ActuaLitté

Littérature française

Les soixante-quinze feuillets. Et autres manuscrits inédits

Graal proustien, les "soixante-quinze feuillets" de très grand format étaient devenus légendaires. La seule trace qui en existait était l'allusion qu'y faisait Bernard de Fallois, en 1954, dans la préface de Contre Sainte-Beuve. En 1962, ils n'avaient pas rejoint la Bibliothèque nationale avec le reste des manuscrits de l'auteur de Swann. Leur réapparition en 2018 à la mort de Fallois, après plus d'un demi-siècle de vaines recherches, est un coup de tonnerre. Car les insaisissables "soixante-quinze feuillets" de 1908 sont une pièce essentielle du puzzle. Bien antérieurs à Contre Sainte-Beuve, ils ne font pas que nous livrer la plus ancienne version d'A la recherche du temps perdu. Par les clés de lecture que l'écrivain y a comme oubliées, ils donnent accès à la crypte proustienne primitive. "Un livre est un grand cimetière où sur la plupart des tombes on ne peut plus lire les noms effacés", lit-on dans Le Temps retrouvé : mais ici, le temps n'a pas encore effacé tous les noms.

04/2021

ActuaLitté

Romans historiques

Céleste et Marcel, un amour de Proust

Mars 1918 - novembre 1922. Céleste Albaret et Marcel Proust vivent une relation fusionnelle, dans l'intimité de la chambre d'écriture. Il leur reste mille et cent nuits à partager. Marcel a quarante-sept ans, les jours lui sont comptés, il doit mettre le point final à La Recherche, et reconstituer le conte perdu, Robert et /e chevreau. Céleste en a vingt-sept. Elle veille sur lui, sur son oeuvre, et s'interroge : tandis que les avions allemands bombardent Paris et que la grippe espagnole fait des ravages, quelle vie secrète mène-t-il hors de cet appartement ? Il rentre couvert d'éclats d'acier, recrée pour elle les constellations de feu et les soirées mondaines de ces Années folles. Le roman bouleversant d'un amour singulier, absolu, entre l'écrivain de génie et sa précieuse gouvernante, Céleste, qui fut son unique confidente...

03/2021

ActuaLitté

Littérature française

A la recherche de Vinteuil

Lorsque le choléra emporte ses parents, Louis Lefèvre se réfugie dans la musique. Mû par un rêve de liberté, il consacre une inoubliable symphonie à la Révolution de 1848 et à la Commune. Mais, gagné par la folie, Louis détruit son oeuvre. L'artiste se transforme en prédateur et s'adonne à une passion monstrueuse. A travers ce portrait d'un génie diabolique, Etienne Barilier prête un visage au Vinteuil de Marcel Proust. Hommage à l'élégance de la langue proustienne et au Paris des arts où l'on croise Charles Baudelaire, Frédéric Chopin et César Franck...

03/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Le secret de la reine soldat. L'extraordinaire soeur de Sissi

Elle fut la Jeanne d'Arc du XIXe siècle, la femme à abattre, l'égérie des écrivains. Dans La Recherche, Marcel Proust qui l'idolâtrait la baptisera la "reine soldat" . Luchino Visconti rêvait de la porter à l'écran sous les traits de Greta Garbo. Reine déchue du royaume de Naples et des Deux-Siciles, Marie-Sophie en Bavière s'est toujours dérobée aux historiens qui n'ont pressenti son secret qu'à demi. Ce secret, Lorraine Kaltenbach le connaît, sa famille le garde depuis cent cinquante ans. Marie-Sophie était la plus romanesque des soeurs de Sissi. Aussi rebelle que l'illustre impératrice, elle fut autrement plus vivante et charnelle. A vingt ans, elle bluffa l'Europe en abandonnant ses crinolines pour traverser en pantalon la révolution italienne du Risorgimento. A trente ans, elle devint une figure du Paris de la Belle Epoque. Que cachait son attirance pour la Ville Lumière ? La nostalgie de sa passion secrète pour un zouave pontifical français, mais surtout Daisy, leur enfant, dont elle ne put jamais faire l'aveu public : le pape, l'empereur François-Joseph, les rois de Bavière, de Naples et des Deux-Siciles auraient eu trop à perdre si ce scandale avait été divulgué. La reine soldat imposera son droit de renouer avec la fille qu'on lui avait arrachée, et s'alliera avec les anarchistes pour châtier ceux qui l'avaient outragée et chassée de son trône. Lorraine Kaltenbach, qui a exhumé ses archives familiales et pérégriné trois ans à travers la France, l'Allemagne et l'Italie, ressuscite les amours cachées de cette combattante, et lève enfin le voile sur la mystérieuse Daisy de Lavaÿsse.

02/2021

ActuaLitté

Littérature française

Eclipse(s)

Eugenio Akron, architecte triestin à la retraite, réalise son dernier vrai voyage. Sa destination ? Une île nordique, un radeau de basalte perdu en pleine mer d'où il pourra assister à une éclipse totale de Soleil. La solitude d'Akron - quoique plutôt paisible - sera de courte durée : il fait connaissance avec Mrs Wilson, une charmante Bostonienne venue elle aussi admirer ce spectacle. Leur rencontre est une chance, un coup du destin, qui fera ressurgir à la surface le passé d'Eugenio. Un roman à la page, qui traite de sujets modernes et qui pousse à réfléchir sur soi ? même et sur le but de la vie sans toutefois attrister grâce aux images surprenantes, aux descriptions magnifiques et aux langues enchâssées qui donnent du rythme. Akron est un personnage attachant, tout comme Mrs Wilson et son entrain décalé. Ezio Sinigaglia (Milan, 1948). Il a traduit et suivi l'édition de classiques français (Perrault, Marcel Proust, Julien Green). Eclissi est le vainqueur du Prix Modus Legendi 2020.

02/2021

ActuaLitté

Littérature française

Ainsi parlait Marcel Proust. Dits et maximes de vie

Proust est à lui seul, a-t-on dit, toute la littérature comme Bach est à lui seul toute la musique. On trouve en son oeuvre toute la modernité, et toute la tradition classique. On sait le goût qu'il avait des moralistes comme Pascal, La Rochefoucauld ou La Bruyère. Bernard de Fallois, l'un des meilleurs connaisseurs de l'oeuvre de Proust, a publié dans son Introduction à la Recherche du temps perdu un large choix de maximes et de pensées de Proust, qui atteste qu'il est aussi, dans la concision et la lucidité, le parfait continuateur des moralistes du Grand Siècle. Au reste voulait-il vraiment écrire un roman ? " J'ai trouvé plus probe et plus délicat comme artiste, écrit-il à Jacques Rivière en 1914, de ne pas laisser voir, de ne pas annoncer, que c'était justement à la recherche de la Vérité que je partais, ni en quoi elle consistait pour moi [...] Ce n'est qu'à la fin du livre, et une fois les leçons de vie comprises, que ma pensée se dévoilera. " Quelles sont donc ces essentielles " leçons de vie " ? A travers l'imposante masse de l'oeuvre de maturité, des textes de jeunesse et de la correspondance, ce nouveau volume de la collection Ainsi parlait le fait clairement apparaître. Quelle sont les sources de cette pensée ? On s'en tient souvent à son lien familial avec Bergson, c'est oublier qu'il a suivi lui-même des études de philosophie à la Sorbonne et que, admirateur de Wagner, il s'est également passionné, comme le montre la préface du présent volume, pour la philo-sophie allemande, de Schelling à Schopenhauer.

01/2021

ActuaLitté

Littérature française

À la recherche du temps perdu. Tome 8. Le temps retrouvé

A la recherche du temps perdu ; 8. Le temps retrouvé. Tome 8, Volume 1 / Marcel Proust Date de l'édition originale : 1927 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

01/2021

ActuaLitté

Histoire internationale

Marcel Proust

Marcel Proust Date de l'édition originale : 1927 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

01/2021

ActuaLitté

Décoration

Les Assises du temps perdu

A l?été 2013, alors qu?il a un peu de temps à perdre, le designer Anthony Guerrée se découvre proustien. Il imagine alors de dessiner et faire fabriquer des chaises inspirées des personnages d?"A la recherche du temps perdu". Ce livre restitue cette quête à travers un carnet de recherches mais aussi une réflexion profonde sur les liens entre la littérature et le design. Préface de Jérôme Bastianelli, président de la Société des Amis de Marcel Proust. Portraitisation et postace d?Emilie Houssa.

11/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

Paul Morand

C'est au chevet d'un Marcel Proust mourant que s'affirme la vocation littéraire de Paul Morand ; et c'est dans le vacarme d'une modernité incarnée par Jean Cocteau qu'elle va s'épanouir. Ce rejeton de la bourgeoisie parisienne, éclairée, artiste, aura connu tant d'astres de la bohème comme de l'élite républicaine. Deux mondes étanches qui vont former sa personnalité et dessiner sa double carrière de diplomate et d'écrivain. D'emblée, dans ses nouvelles et ses romans, Morand épouse les prouesses de son siècle en rompant avec un monde englouti à jamais par la Grande Guerre. Il roule vite, il vole loin. La terre a rétréci et il le fait savoir. L'écrivain au style étincelant, classique mais si reconnaissable, fait découvrir aux Français la magie de l'ailleurs. Sous de fausses allures de dilettante, cet amateur de sport et de jolies femmes trouve le temps d'écrire une oeuvre très ample qui ne s'arrêtera qu'à sa mort. S'il n'a jamais été fâché avec la géographie, Morand l'aura parfois été avec l'histoire. En 1940, il choisit Vichy alors qu'il est en poste à Londres. Sa proximité avec les rouages de la collaboration et sa fidélité indéfectible à Pierre Laval lui vaudront, la guerre finie, des années d'opprobre, d'exil et de solitude. C'est tard, à travers ses publications posthumes, qu'apparaît au grand jour un antisémitisme longtemps occulté. La lecture d'archives jusqu'ici inaccessibles, journaux intimes, correspondances inédites, a permis à l'auteur de cette biographie, la première depuis un quart de siècle, de signer le portrait d'un Morand à tant d'égards méconnu. Cette existence, faite de trajectoires superposées, trouve enfin ses ressorts et sa vérité.

11/2020

ActuaLitté

Littérature française

Le roman d'Alexandrie

Si les noms, parce qu'ils sont l'asile des rêves, sont les aimants du désir, comme l'écrivait Marcel Proust, alors le nom d'Alexandrie est le mien, s'exclame Olivier Poivre d'Arvor dans une magnifique déclara- tion d'amour à la cité d'élection de grands conquérants, artistes et écrivains. Ses liens avec Lawrence Durrell et ses débuts dans la diplomatie le conduisirent presque par hasard dans cette seconde capitale d'Egypte, ville éblouissante de l'Antiquité, cité cosmopolite dans la première partie du siècle passé, grand port de la Méditerranée aujourd'hui. De son lien intime tissé avec elle, Olivier Poivre d'Arvor tire un récit romanesque attachant et sensuel, entre flânerie nostalgique et ode vibrante à son charme vénéneux. Olivier Poivre d'Arvor, philosophe de formation, romancier et essayiste, a dirigé la chaîne France Culture. Diplomate en poste à Alexandrie, Prague et Londres, ancien ambassadeur de France en Tunisie, il est aujourd'hui président du Musée national de la Marine. Parmi ses nombreux ouvrages publiés, il obtient en 2008 le Prix Renaudot des lycéens pour son roman Le Voyage du fils, aux éditions Grasset. Il est aussi l' auteur remarqué de Le Jour où j'ai rencontré ma fille, (Grasset, 2013) ainsi que de plusieurs ouvrages consacrés à l'aventure maritime, publiés avec Patrick Poivre d'Arvor et regroupés dans L'Odyssée des Marins, (Robert Laffont, Bouquins, 2015).

11/2020

ActuaLitté

Cuisine

Le bouquin de la gastronomie

A travers les textes fondateurs de la gastronomie française, Jean Vitaux nous offre une plongée riche, gourmande et rigoureuse dans notre imaginaire culinaire. On découvrira, au gré de ces pages, comment nos aïeux du XVe siècle dégustaient du bouillon de tétine de truie agrémenté de fromage vieux et de girofle. On se souviendra qu'avant d'être un prophète abscons Nostradamus fut un théoricien du sucré dans son Traité des confitures. On ira saluer Rabelais, dont le nom même a donné un adjectif synonyme de plaisir et d'excès. On appréciera les doux aphorismes d'Alexandre Dumas, pour qui "la truffe embellit tout ce qu'elle touche" et "le vin [est] la partie intellectuelle du repas". On suivra les pas de l'admirable La Reynière, fils de fermier général, neveu de Malesherbes et créateur des premiers guides gastronomiques. On retrouvera bien sûr l'incontournable Brillat-Savarin, qui sut si bien mettre les saveurs en mots dans sa Physiologie du goût. On fera des pas de côté chez Maupassant, Proust, Flaubert, Balzac, Zola, Daudet, qui décrivirent par la fiction les habitudes alimentaires d'un siècle où la cuisine devint bourgeoise et qui vit la naissance de la restauration telle qu'on la pratique encore aujourd'hui. On savourera la prose de Marcel Rouff, de Joseph Delteil ou du merveilleux Jean-François Revel. On verra à quel point les plaisirs de la table n'ont jamais cessé d'être le terrain de querelles opposant anciens et modernes, cellesci culminant au coeur des années 1970 avec ce "Manifeste de la nouvelle cuisine" lancé par Henri Gault et Christian Millau qui mit à bas un siècle de suprématie du gras. Nicolas d'Estienne d'Orves

10/2020

ActuaLitté

Sciences historiques

Histoire de la politesse. De la Révolution à nos jours

Lecteur, lectrice, vous êtes imbattable sur le chapitre de la politesse. Vous ne mettez pas vos coudes sur la table ni vos doigts dans le nez ; vous dites aimablement merci et s'il vous plaît. Mais savez-vous seulement que les révolutionnaires tentèrent d'interdire aux Français le vouvoiement et les voeux de Nouvel An ? Que l'on pouvait encore, sous la monarchie de Juillet, manger la salade avec les doigts, mais que l'on encourait l'excommunication mondaine, ce faisant, sous le Second Empire ? Que le baisemain, cet hommage galant que l'on croit immémorial, est apparu en France au tout début du XXe siècle seulement ? Ou encore qu'il était fort impoli, jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale, de louer une maîtresse de maison pour la qualité des mets qu'elle proposait à ses convives ? Laissez-vous entraîner dans les arcanes du Bottin mondain et dans les salles à manger bourgeoises, aux courses et à l'opéra, dans les ambassades et les maisons closes, en compagnie de vos mentors : la baronne Staffe et autres auteurs de manuels de savoir-vivre lus par des millions de Français depuis deux siècles, mais aussi Honoré de Balzac, Alexandre Dumas, Marcel Proust, Robert de Montesquiou, Sacha Guitry, Hermine de Clermont-Tonnerre et Nadine de Rothschild...

10/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

Marcel Proust. Mélanges

De son vivant, Roland Barthes a peu publié sur Proust : cinq textes ou articles - bien que ce fût sans doute, de son propre aveu, l'auteur qu'il aura le plus lu, dès l'adolescence et avec une importance encore accrue les dernières années, dans le deuil de sa mère morte en 1977, qu'il n'a cessé de mettre en écho avec la mort de la mère de Proust, en 1905. Car Proust est un puits sans fond, et une énigme qui garde tout son vertige. Il y a le passage de la mondanité à la retraite de l'écriture (le " ça prend "). Il y a la construction par blocs de la Recherche, son moteur narratif, sa géographie, sa profondeur historique, la mémoire involontaire, la préparation des personnages, les renversements d'optique, les distorsions des modèles, bref, toute une alchimie complexe, innovante, audacieuse, l'invention d'une forme. Barthes ouvre des pistes, prend des raccourcis, adopte, écarte, il offre une vision parfaitement moderniste d'un auteur extraordinairement moderne. On a regroupé ici les textes parus du vivant de Barthes, la transcription de trois émissions de France Culture, quelques inédits, quelques fragments d'un cours au Collège de France, et une importante sélection de fiches issues du " grand fichier ". Au fond, ce livre répare un manque. Le " Proust par Barthes " faisait défaut. Le voilà, scintillant, vibrionnant, séminal.

10/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

Proust et Cabourg

L'histoire de la rencontre entre une ville née sur une dune de sable fin, devenue une station balnéaire au charme inégalable, et un jeune garçon venu y respirer l'air marin pour soigner son asthme, racontée par un Cabourgeais, proustien de coeur depuis trente ans. A Cabourg, Marcel Proust trouvera les plus belles inspirations pour créer le chef-d'oeuvre de la littérature qu'est A la Recherche du temps perdu. De découvertes en photos inédites du Grand Hôtel, du casino mais aussi des villas cossues, c'est à une véritable enquête que nous convie Jean-Paul Henriet sur les pas du romancier en Normandie, dont les lettres, abondamment citées, nom restituent un monde d'avant-guerre au charme infini.

10/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

Autobiographie d'un personnage de fiction

Augustin, le protagoniste de ce roman, est le rejeton des auteurs dont il s'est nourri, de Dickens à Proust, en passant par Sade, Kafka, Joyce ou Cervantès, pour n'en citer que quelques-uns. L'auteur coud astucieusement des citations les unes aux autres, tout en introduisant leurs auteurs dans sa vie, comme, par exemple, le Petit Marcel. Et à l'instar de tous les romans initiatiques, c'est aussi l'histoire d'une métamorphose, celle émouvante d'un petit garçon en adolescent puis en jeune homme. Augustin a vingt et un ans quand le roman s'achève. Il a lu bien sûr les auteurs qui ont déterminé sa propre démarche. Son destin est tracé. Il écrira un jour l'autobiographie subversive et facétieuse d'un personnage de fiction pour s'inscrire dans la lignée de Tristram Shandy, Jorge Luis Borges ou l'Adolphe de Benjamin Constant. Tel est le principe de ce roman picaresque en patchwork, aventure sexuelle jubilatoire et cri d'amour pour la littérature.

10/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

Le goût des amours à Paris

A l'instar de Venise, Rome et d'autres villes "romantiques" , Paris est un lieu privilégié pour les histoires d'amour : de légende, tarifées, d'artistes, d'autrefois ou 2. 0 ! Car à Paris se mêlent très étroitement les mots, l'amour des mots et les maux de l'amour. Au fil des siècles et de la littérature, Paris est souvent au premier plan, comme personnage ou comme décor, enchante et fascine et, surtout, suscite, permet, encourage - parfois empêche - les histoires d'amour. Cet opus est une balade amoureuse avec une carte du tendre dessinée par les plus grands auteurs, Parisiens de naissance, d'adoption ou de coeur... Sur les traces de François Villon, Emile Zola, Honoré de Balzac, Jean Genet, Jacques Prévert, Paul Verlaine, André Breton, Simone de Beauvoir, Colette, F. Scott Fitzgerald, Marcel Proust, Boris Vian, Pierre Bergé, Marguerite Duras, Hervé Guibert, Patrick Modiano, Annie Ernaux, Camille Laurens, et bien d'autres...

10/2020

ActuaLitté

Beaux arts

De David à Degas, propos de peintre. Série 2

De David à Degas : propos de peintre. 2e série. - Dates - Précédé d'une réponse à la préface de M. Marcel Proust au "Dr David à Degas" / Jacques-Emile Blanche Date de l'édition originale : 1919-1921 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

09/2020

ActuaLitté

Beaux arts

De David à Degas, propos de peintre. Série 1

De David à Degas : propos de peintre. 1re série : Ingres, David, Manet, Degas, Renoir, Cézanne, Whistler, Fantin-Latour, Ricard, Conder, Beardsley, etc. Préface par Marcel Proust. / Jacques-Emile Blanche Date de l'édition originale : 1919-1921 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

09/2020

ActuaLitté

Littérature française

La Bible d'Amiens. 2e édition

La Bible d'Amiens (2e édition) / John Ruskin ; traduction, notes et préface par Marcel Proust Date de l'édition originale : 1904 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

09/2020

ActuaLitté

Littérature française

Longtemps je me suis couché de bonheur

""Longtemps je me suis couché à plusieurs. Chez nous on est au moins deux par lit. Pas étonnant ma mère a eu treize enfants". Proust serait fier de moi. Sa première phrase "Longtemps je me suis couché de bonne heure" n'est pas à la hauteur". Orly, Cité Million, 1964. Un adolescent de quinze ans, pour l'amour d'une Albertine, plonge dans l'oeuvre de Marcel Proust. Jusqu'à l'obsession. Autour de lui, se bousculent un Charlus égoutier, une Odette infirmière à domicile, une duchesse de Guermantes battant ses tapis à la fenêtre... . Rêve ou réalité, peu importe, quand il sera grand, il sera Proust. Avec la verve et l'imagination qui ont fait le succès du Champ de personne, Daniel Picouly transpose l'univers de Marcel Proust dans sa banlieue d'Orly. Le récit profond et drôle d'une éducation sentimentale, hommage à l'école, à sa famille et à l'auteur de La Recherche. A tout ce qui a fait de lui l'écrivain qu'il est aujourd'hui.

08/2020

ActuaLitté

Romans de terroir

Les ombres du Porhoët

"Les Ombres du Porhoët" proposent une anthologie de la littérature française à travers la généalogie d'une famille bretonne. Cette symphonie de portraits de laboureurs, de bûcherons, de meuniers, de filandières... donne à entendre la musique de la langue que parlaient ces voisinsde la forêt de Lanouée entre les années 1500 et 2000. Ainsi le lecteur remonte le temps, avec les petites histoires d'une famille, en passant de l'un à l'autre. Près de cente auteurs et autrices, pour autant de portraits " à la manière de ". On retrouve la langue de Voltaire, Rabelais, Marivaux, Fontenelle, Abraham du Vermeil, mais aussi de Raymond Queneau, Marcel Proust, Jean de la Fontaine, Montaigne, Beroalde de Verville. Sans oublier les femmes : Catherine d'Aulnoy, Marguerite de Navarre, Madame de Sévigné, Madame du Deffand ou Marguerite Duras. Un festival de vocabulaire, de tournures de phrases parfois désuètes, souvent charmantes, toujours juste. Et puis quelques dessins à la plume, pour donner à voir les chemins et les bourgs, souvent organisés autour de leur église : Lanouée, Josselin, Guégon, Plumieux, La Croix Hellean, Bignan, Bréhan, Radénac, Guillac... et des paysages de forêts, de landes et de rivières.

06/2020

ActuaLitté

Littérature française

A son corps défendant. Construction d'un homosexuel nommé Marcel Proust

Cet ouvrage porte sur Marcel Proust un "jugement transitif", qui cherche à éluder les idées philosophiques, médicales, psychiatriques ou psychanalytiques, trop souvent dépréciatives, mal définies et professées à son sujet par nombre de commentateurs. Il s'agit de porter un regard débarrassé de certaines traditions de lecture de l'oeuvre de Proust et d'interprétation de sa biographie. Celles-ci prennent leur source à la fois dans son hypothétique inversion, dans la méconnaissance de son attirance pour les femmes, et dans l'ignorance de ses amours, douloureusement interrompues pour deux d'entre elles. Enfin, cet essai remet en question un héritage incontesté d'informations fallacieuses et de convictions, dont la répétition a fini par créer l'évidence.

06/2020

ActuaLitté

Guides de France

Normandie

Un riche patrimoine historique : la région réserve de passionnantes visites qui vous feront voyager dans le temps : forteresse de Richard Coeur de Lion, à Château- Gaillard, abbaye du Mont-Saint-Michel, Cabourg de Marcel Proust, plages du Débarquement, jardins de Monet à Giverny... Un littoral varié : la Côte fleurie rendue célèbre par les plages de Honfleur, Trouville, Deauville ou Cabourg, bordées d'élégantes villas. La côte de Nacre, caractérisée par de longues plages de sable fin. La côte du Cotentin, la plus sauvage, faite de caps rocheux, de falaises et de grèves désolées. La côte d'Albâtre, dominée par de hautes falaises de craie blanche entre lesquelles sont nichées de charmantes stations balnéaires comme Etretat ou Fécamp. Des activités multiples en toute saison, la nature normande est un formidable terrain de jeu pour les amateurs de loisirs en plein air : randonnées en forêt, balade au trot sur les chemins de halage, sortie en mer sur un vieux gréement... Des centaines d'adresses pour, selon ses envies, dormir à bord d'un voilier à Deauville, se régaler d'un plateau de fruits de mer, se procurer un parapluie à Cherbourg, séjourner dans une roulotte sous les pommiers, acheter du cidre au marché et du fromage chez un producteur.

06/2020

ActuaLitté

Actualité et médias

Paroles de confinés au temps du Coronavirus

"Les premiers enseignements du confinement serviront pour mettre en oeuvre les utopies du monde d'après. Avec ce recueil de paroles de confinés, tous professionnels du monde de l'art, engagés à poursuivre leur mission, je vous livre une somme d'expériences et de choses vues. Pour anticiper et rebondir. Vite, fort et ensemble. L'art et la culture aident à se tenir debout et invitent les individus et les peuples à s'unir, dépassant ainsi l'urgence des besoins vitaux et le chacun pour soi Pour chaque pays, et tout particulièrement pour la France qui compte tant sur ce plan aux yeux du monde, il est essentiel de préserver le prestige et le rayonnement de ses musées, de fortifier ses artistes, de développer la circulation des oeuvres. Downloader Proust, zoomer sur la Joconde et chater avec des artistes contemporains confinés dans leur atelier, ne sera pas le nouveau standard, sauf à revoir de fond en comble l'économie de la Culture. L'espoir, pour autant, est une nécessité vitale. L'art ne peut pas tout, mais rien n'est possible sans art." François Blanc, Fondateur de Communic'Art. Avec les interviews de Ami Barak, Christian Berst, François Blanc, Pierre Bonnefille, Pierre Cesbron, Stéphanie Chazalon, Stéphane Corréard, @jerrygogosian, Cécile Fakhoury, Marie-Anne Ferry-Fall, François Hébel, Fihr Kettani, Pierre Lemarquis, Alexandre de Metz, Jonas Ramuz, Dominique Roland, Béatrice Salmon, Daniel Templon, Delphine Travers, Cécile Verdier, Christine Marcel et Jeanne Morel. Toutes les sommes dégagées seront intégralement reversées à une association de soutien aux soignants de la AP-HP.

05/2020

ActuaLitté

Littérature française

Souvenirs de lecture

Jeanne Proust (1849-1905), la mère de Marcel Proust, consacra toute sa vie de longues heures à la lecture, une passion partagée par tout un milieu : cette bourgeoisie israélite du XIXe siècle "où l'on cultivait avant tout les choses de l'esprit" et où le prestige de l'Université, de l'intellectualité dominait celui de l'argent, même dans les milieux d'affaires" , pour reprendre les propres termes d'Emmanuel Berl. Dans un cahier intitulé Souvenirs de lecture, Jeanne Proust relevait les réflexions, les maximes, les répliques dignes d'orner sa mémoire ou sa conversation. Il nous met directement en contact avec l'héritage intellectuel reçu des siens par le plus grand écrivain français du XXe siècle. Il éclaire les affinités profondes - ainsi que les différences - entre mère et fils. Ce florilège ne fait pas simplement entendre les notes dispersées de cette sonate familiale. Il livre la clé de quelques personnages essentiels, comme la grand-mère du Narrateur ou la marquise de Villeparisis.

03/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

André Gide et Marcel Proust. A la recherche de l'amitié

Le 21 novembre 1912, le manuscrit de Marcel Proust, alors connu sous le nom du Temps perdu, est rejeté par La Nouvelle Revue française. Cette décision, dont André Gide endossera la responsabilité, est à l'origine d'une solide réputation d'inimitié entre les deux hommes. Mais limiter à cette anecdote la relation entre les deux écrivains, c'est méconnaître tout ce que leur correspondance nous enseigne : " Le refus de ce livre restera la plus grave erreur de la N.R.F., et [...] l'un des regrets, des remords, les plus cuisants de ma vie. " Cet aveu de Gide, dans un courrier adressé à Proust plus d'un an après le rejet de son manuscrit, inaugure un dialogue qui se poursuivra jusqu'à la mort de ce dernier. Un dialogue complexe, parfois marqué par des désaccords profonds. Car si leur culte de l'art et leur désir d'affirmer leur sexualité auraient pu les rapprocher, leur vision de la littérature était opposée, et le trop explicite Proust allait devenir suspect aux yeux de Gide, à l'engagement plus raisonné. C'est l'histoire de cet échange, tantôt passionné, tantôt distant, que Pierre Masson, l'un des plus grands spécialistes d'André Gide, reconstitue dans cet ouvrage.

03/2020

ActuaLitté

Littérature française

Le navire Arthur et autres essais

Quand on n'ose plus parier du bien et du mal, on déplace le problème en changeant de vocabulaire : le propre et le sale, le pur et l'impur ont joué ce rôle, favorisant ainsi l'exclusion. Alors que l'hygiène semble être une préoccupation constante de notre époque, et que nous nous détournons de ce qui s'abime et se corrompt, les déchets s'accumulent, la menace écologique est majeure et les maladies refont surface. En suivant le parcours de trois médecins — Parent-Duchâtelet confronté aux épidémies sur le navire Arthur vers les Antilles au XIXe siècle ; le docteur Adrien Proust (père de Marcel) dans sa lutte contre la peste et le choléra ; enfin le docteur Destouches et la légende entretenue par ses admirateurs —, Gérard Macé dénonce un hygiénisme qui peut se transformer en eugénisme, ou en pureté imaginaire, quand la raison n'est plus à l'oeuvre. Mais par la grâce de la littérature il nous rappelle aussi les métamorphoses sans lesquelles la vie ne pourrait triompher.

03/2020

ActuaLitté

Littérature française

Les Plaisirs et les Jours

"Il nous attire, il nous retient dans une atmosphère de serre chaude, parmi des orchidées savantes qui ne nourrissent pas en terre leur étrange et maladive beauté. Soudain, dans l'air lourd et délicieux, passe une flèche lumineuse, un éclair qui, comme le rayon du docteur allemand, traverse les corps. D'un trait le poète a pénétré la pensée secrète, le désirinavoué. C'est sa manière et son art. Il y montre une sûretéqui surprend en un si jeune archer. Il n'est pas du tout innocent. Mais il est si sincère et si vrai qu'il en devient naïf et plaît ainsi. Il y a en lui du Bernardin de Saint-Pierre dépravé et du Pétrone ingénu". (Anatole France, Préface, 21 avril 1896.) "Les qualités de ce livre délicat, paru en 1896, me paraissent si éclatantes, que je m'étonne qu'on n'en ait pas été d'abord ébloui" (André Gide, " En relisant Les Plaisirs et les Jours " , NRF, 1er janvier 1923.) Reproduction conforme à l'édition originale avec les illustrations de Madeleine Lemaire et les partitions de Reynaldo Hahn.

02/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

Le goût de la paresse

La paresse est universelle. Très tôt parents et éducateurs veulent en faire passer l'envie aux enfants. Ce qui était une vertu pour les penseurs grecs et romains devint vite la mère de tous les vices pour l'Eglise catholique, l'un des sept péchés capitaux... Pourtant, de nombreux écrivains font rimer paresse avec sagesse. On trouvera ici une galerie de géniaux paresseux de la littérature et un véritable roman de la paresse. Il ne s'agit pas d'opposer paresse et travail, mais bien de constater que la paresse offre aussi des avantages, elle est ce temps libre absolument nécessaire aux savants et aux artistes, parfois à la source de leurs plus belles créations... Balade au pays du farniente et de la lenteur en compagnie de Sénèque, Jerome K. Jerome, Robert Louis Stevenson, Paul Morand, Pierre Sansot, Herman Melville, Marcel Proust, Albert Cossery, Samuel Beckett, Jack Kerouac, Georges Perec, Dany Laferrière, Françoise Sagan, Denis Grozdanovitch et bien d'autres.

02/2020

ActuaLitté

Littérature française

Le scénario Baudelaire

Baudelaire a dix-sept ans quand il écrit cela à sa mère Caroline, qui en a quarante-quatre. Elle a épousé dix ans plus tôt Jacques Aupick, en étant alors enceinte de huit mois d'un enfant qui sera déclaré mort-né : réalité viscérale enfouie dans la violence imprécatoire de "Bénédiction ", qui ouvre Les Fleurs du Mal. Une autre mère a été "un livre perpétuel" pour un autre écrivain de génie : c'est Jeanne née Weil pour son fils Marcel Proust. Quand elle meurt, à cinquante-six ans, alors qu'il en a trente-quatre, il tâche de la retenir dans des "conversations avec maman ", parues sous le titre de Contre Sainte-Beuve, où Baudelaire se trouve admirablement commenté. Ayant traduit Le Scénario Proust de Harold Pinter (Gallimard, 2003), Jean Pavans traite sous forme du script d'un film imaginaire les rapports passionnels de Charles et Caroline, tels qu'ils furent vécus en moments misérables et transmués en poèmes universels. En deuxième partie, "Charles et Marcel" est un essai considérant les ressemblances et dissemblances littéraires et morales de Baudelaire et Proust à la lueur de leurs relations avec leurs mères respectives.

02/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

Marcel Proust et la politique. Une conscience française

L’homme qui s’est dressé contre les scandales de la IIIe République, contre la persécution de Dreyfus, contre celle des homosexuels, contre l’anticléricalisme, contre le bourrage de crâne pendant la guerre, contre les prémices du fascisme, qui fut lu dans les goulags, est celui présenté dans ce livre.

12/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

Proust face à l'énigme Léonard. Une saison au Louvre

Le jeune Marcel n'est pas encore Proust. Il va souvent au Louvre, voir les tableaux énigmatiques de son peintre préféré, Léonard de Vinci. Il a vingt ans, la tour Eiffel beaucoup moins, et, peut-il croire, tout le temps devant lui. Que fait ce Proust encore sans oeuvre devant les mystérieux Vinci du Louvre, en particulier le Saint jean-Baptiste et La Joconde sinon chercher à percer à travers leur étrange sourire les secrets de l'art ? Il lui faut apprendre ce que voir veut dire et comprendre ce que créer une oeuvre appelle de séparation et de force. Des années plus tard, enfermé dans sa chambre, comme mis au secret, Proust, qui ne va plus du tout voir de tableaux, ni au Louvre ni ailleurs, se souviendra au moment d'écrire la Recherche de cet apprentissage de Vinci — même si dans son roman ce peintre n'a pas la place d'un Vermeer ni d'un Giotto.

11/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

Marcel Proust

"Leurs yeux se rencontrèrent" : ces scènes de première rencontre qui font la force des grands romans, de Madame Bovary, de La Chartreuse de Parme, surgissent aussi entre les livres et nous. On m'a souvent demandé : "Comment avez-vous connu Proust ? " comme si j'avais pu l'aborder (ce que je n'aurais jamais osé faire), comme si j'avais été un témoin privilégié de sa vie, comme s'il avait été un de ces amis dont on écrit l'histoire. Ami, on l'est sans doute plus quand on ne connaît que l'oeuvre que lorsqu'on ne connaît que l'homme. Ce recueil rassemble dix ans de critique proustienne. Le hasard des commandes, ou des envies, dessine "à l'horizon peut-être, une constellation". C'est l'occasion de développer des thèmes, de Pompéi aux jardins, des contemporains à peine entrevus, Romain Rolland, une voisine du boulevard Haussmann, un prince monégasque, de reparler des personnages du roman. Des promenades, des variations, des découvertes : une photo inconnue et qui bouleverse notre connaissance de la biographie, une lettre inédite et mystérieuse. Le premier volume du cycle de "La Petite Histoire" de Lenotre, passion de mon enfance, portait le titre de Napoléon : Croquis de l'épopée. C'est ce que je propose ici, au sujet de Proust, parce que l'écriture de la Recherche et le livre lui-même en furent bien une : des croquis de l'épopée.

11/2019

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté