#Réseaux sociaux

Influenceurs littéraires : vers une professionnalisation ?

Souvent présentée comme une révolution, l’arrivée massive des influenceurs dans les processus de promotion du livre a désormais presque une décennie. Avec le temps, les usages des blogueurs bookstagrammeur et booktubeur se sont codifiés, des réseaux se sont créés et des partenariats durables ont été mis en place avec les maisons. Mais alors qu’en 2019 la rémunération des influenceurs sur Instagram atteint de nouveaux sommets, le travail des chroniqueurs numériques, dans leur immense majorité, reste bénévole. Les influenceurs littéraires pourront-ils un jour prétendre à une professionnalisation ? 

Le 10/07/2020 à 12:32 par Gariépy Raphaël

17 Réactions | 5 Partages

Publié le :

10/07/2020 à 12:32

Gariépy Raphaël

17

Commentaires

5

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Ces dernières semaines, le #payetonblogueur a refait surface sur les réseaux sociaux, ressuscitant un débat qui agite le monde des influenceurs littéraires depuis quelques années. En effet, si les partenariats rémunérés entre les créateurs de contenus et les marques semblent clairement établis dans de nombreux domaines, comme la mode ou les produits cosmétiques, les relations qu’entretiennent les blogueurs avec les maisons semblent s’arrêter à des liens semi-professionnels, où il est extrêmement rare de mettre en place une tarification. 

Désormais au cœur de la promotion des ouvrages, alors que toutes les grosses maisons ont des services dédiés aux développements web,  les chroniqueurs numériques ne sont toujours pas reconnus comme de vrais acteurs de livre. Il est temps de s’interroger sur cette spécificité française. 

Des débuts difficiles 

« Il y a 6 ans c’était une stagiaire et une attachée de presse qui s’occupaient des relations avec les influenceurs, il n’y avait pas vraiment de stratégie établie », explique Auxane Bourreille, en charge de la communication web pour Sonatine Editions. Pour elle, si le phénomène des chroniqueurs 2.0 remonte au début des années 2010 avec l’apparition des blogueurs, l’intérêt des éditeurs pour le milieu est finalement assez récent. 

« Les blogueurs pouvaient éventuellement se manifester aux maisons  pour demander des services de presse, mais on ne faisait pas suite systématiquement » se souvient Mickael Palvin, le directeur marketing Albin Michel, qui souligne qu’à l’époque, l’influence de ces communautés désorganisées sur les lecteurs était difficilement mesurable. Il faudra attendre l’arrivée de YouTube et d’Instagram pour que les éditeurs aient cette fois une vue directe sur la volumétrie des comptes. Le nombre d’abonnés, de vues et les likes permettant de calculer le potentiel de prescription d’une chronique, ou d’une vidéo, réalisée par le créateur de contenu. 

Cependant alors que les entreprises de vêtements ou de cosmétiques, pour ne citer qu’elles, s’emparaient de ces nouveaux moyens de communication dès leur apparition, les maisons ont pris un temps conséquent avant de développer des stratégies spécifiques à ces nouveaux médias. Et les premières tentatives de contact ne sont pas toujours finement menées. «Au début, quand ma chaine YouTube a commencé à vraiment bien marcher, toutes les maisons d’édition m’envoyaient leurs SP sans prendre en compte ce que je lisais, sans faire attention aux propos de ma chaine ni même me demander mon avis» se souvient Emilie Bulle Dop, Booktubeuse historique. 

De l’ombre à la lumière

À cette époque, les influenceuses peuvent ressentir une forme de mépris de la part des éditeurs. Elles n’ont pas d’interlocuteur à proprement parler au sein des maisons et leurs mails restent souvent sans réponse. Il va falloir l’action conjuguée de plusieurs blogueuses d’influence pour que les choses changent. Comme l’explique Mickael Palvin « c’est notamment grâce à Nine Gorman et Émilie Bulle dop que j’ai pu mieux connaitre leurs attentes ;  en 2016 elles se sont fait les porte-voix d’une forme d’ignorance de la plupart des maisons d’édition, à partir de là nous avons gardé contact et Albin Michel leur a ouvert leur porte ».

C’est ensuite par l’intermédiaire des évènements littéraires et en particulier du Salon de Montreuil que des relations commencent à naitre. Les blogueurs influents sont rapidement invités à des cafés et des rencontres auteurs où, munis de leurs caméras, ils peuvent faire connaitre à leur audience les dessous du monde du livre.

Cette reconnaissance de leur importance est en quelque sorte symbolisée par le succès du prix des blogueurs. À l’initiative entre autres d’Agathe Ruga, aka Agathe the Book, la première édition du prix a eu lieu en 2017 dans la libraire de l’Instant, et réuni quelque 40 personnes. Tout juste un an plus tard, pour sa seconde édition, les organisatrices n’auront aucun mal à remplir  les spacieux locaux de la libraire Ici sur les grands boulevards à Paris.

Aujourd’hui la majorité des influenceurs littéraire se retrouvent sur Instagram, leur compte servant pour beaucoup de vitrine à leur ancien blog.  Les chroniqueurs 2.0 ont su trouver leur place, proposant leurs contenus à un public différent de celui auquel s’adressent les journalistes professionnels. Ces prescripteurs numériques savent animer une rencontre auteur, monter et partager des vidéos, gérer une communauté parfois importante et faire découvrir des ouvrages à travers des formats propres aux réseaux. Pour la plupart, le temps passé à lire et à travailler leur contenu s’ajoute à des études ou à une profession plus traditionnelle. Enfin, un certain nombre d’entre eux sont en relation avec plusieurs éditeurs et affirment recevoir des pressions pour rendre des chroniques en temps et en heure.

Entre ces compétences acquises et les exigences de certaines maisons, il ne semble pas complètement aberrant de parler travail pour qualifier l’activité de ces créateurs de contenus. Et tout travail mérite salaire. 

Une simple question de budget ? 

La difficulté de la rémunération des influenceurs du livre et donc la finalité de leur professionnalisation semble liée à une série de problèmes structuraux. Le premier et le plus évident tient aux budgets des maisons. Les partisans de #payetonBlogueur prennent souvent l’exemple du milieu de l’influence littéraire aux États-Unis, où la tarification de la chronique est parfaitement intégrée. Mais l’audience des chroniqueurs numériques anglophones est beaucoup plus importante et les moyens que peuvent déployer les maisons ne sont pas les mêmes non plus. 


JESHOOTS-com CC 0

« 3000 vues c’est pas suffisant malheureusement pour exiger une rémunération, surtout avec un taux de conversion de 2 % » expliquent ainsi Kevane Bouchart aka Saefiel qui cumule une expérience d’influenceuse avec des compétences en marketing digital. De la même façon, l’argent dont disposent les marques de vêtements et de cosmétique et l’impact des influenceurs life style n’a rien à voir avoir avec ce à quoi peut prétendre le milieu du livre. 

Les difficultés de la mise en place d'une tarification ne sont cependant pas uniquement liées à l'argent. Comme le souligne Mickael Palvin  « prescrire un livre est beaucoup plus difficile que de conseiller l’achat d’un rouge à lèvres ». « Un ouvrage, au-delà de son prix, représente 8 à 10 heures de lecture, un coût que très peu d'abonnés peuvent payer ». « Beaucoup de ceux qui lisent les chroniques ont un peu l’impression d’avoir déjà lu le bouquin ». Pour lui, si les comptes ont grimpé avec le temps, en termes d’influence Bookstagram reste une sorte de grand entre-soi, un circuit fermé qui touche un public spécifique. « Bookstagram est très utile, mais il a un rôle d’amplificateur, pas de déclencheur, je ne peux pas faire démarrer un livre en m’appuyant seulement sur ce réseau .»

Si la professionnalisation des influenceurs et la monétisation de leur contenu s’annoncent complexes, il reste que de plus en plus de maisons mettent en place des partenariats, transformant des envois de service presse parfois hasardeux en relation semi-professionnelle sur le long terme. 

Vers une normalisation des rapports

« C’est vraiment lors du lancement du comité de lecture de Robert Laffont avec la collection R qu’on a vu le tournant », affirme Opalyne, qui a commencé sur booktube il ya 5 ans, « iIs ont fermé leur groupe Facebook et ont lancé leur club de “serial reader”, avec pas mal de conditions, ça avait fait un tollé à l’époque ». 

Depuis trois ans cette tendance se généralise et la majorité des bookstagrameurs influents font désormais partie d’un comité de lecture. Le 22 juin, les éditions Sarbacanne lançaient le leur. Pour Manon Huber,  la responsable presse et réseaux sociaux de la maison, il s’agit avant tout d’un processus de rationalisation des rapports. « je reçois environ 10 nouvelles demandes de service presse par semaine de la part d’influenceurs, le comité de lecture c’est pour se retrouver un peu dans tout ça, avoir un fichier de contact motivé, qui nous suit vraiment, et ne pas envoyer des livres à n’importe qui ». 

 AVIS AUX BLOGUEURS.SES ET BOOKSTAGRAMEURS.SES . Si vous êtes passionné.e par la lecture, que vous tenez un blog, un compte Instagram sur lequel vous présentez des chroniques de vos lectures et que vous aimez les romans Pépix et Exprim’, devenez notre partenaire pour l'année 2020-2021 ! .  Comment fonctionne le partenariat ? . Le partenariat concerne exclusivement les romans, soit les collections Exprim’ et Pépix ainsi que quelques projets hors collection. . Vous recevrez tous les mois le programme des parutions à venir et pourrez choisir les titres qui vous intéressent. Vous aurez ensuite un délai d’un mois après la réception des ouvrages pour réaliser votre chronique. . Vous serez notre partenaire pour une durée d’un an. À la fin de l’année, vous pourrez candidater pour renouveler le partenariat. Aussi, si vous n’êtes pas sélectionné.e cette année, rien n’est définitif, vous pourrez retenter votre chance l’année prochaine ! .  Pour devenir notre partenaire, vous devez : - avoir un blog, une chaîne Youtube ou un compte instagram depuis au moins 6 mois. - faire des chroniques régulières - vous engager à nous envoyer par mail un lien vers vos chroniques dans un délai d’un mois après réception des ouvrages .  Vous souhaitez devenir partenaire des éditions Sarbacane ? . Rendez-vous en story pour accéder au lien de candidature ! (Story à la Une « Partenariats »). . On a hâte de vous connaître ! Vous avez jusqu’au 2 juillet pour remplir le formulaire. . #partenariats #bookstagram #instabooks #romans #litterature #litteratureado #youngadult #editionssarbacane #exprim #pepix

Une publication partagée par Editions Sarbacane (@editionssarbacane) le

Un milieu disparate

17 Commentaires

 

NAUWELAERS

10/07/2020 à 21:10

Pour répondre à la fin de l'article: «désacraliser le livre», peut-on expliquer ?
Moi je pense l'inverse,pour donner envie justement...
Mais à chacune et chacun sa sensibilité.
Je suis naturellement et depuis toujours un amoureux des livres et le demeure.
Des beaux et des bons livres qui doivent rester un objet de convoitise, d'admiration voire parfois d'élévation, culturelle notamment.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Toinou

11/07/2020 à 08:05

"Un ouvrage, au-delà de son prix, représente 8 à 10 heures de lecture, un coût que très peu d'abonnés peuvent payer."
Cette citation me fait quand même un peu tiquer. En quoi est-ce que les abonnés d'un influenceur ne PEUVENT pas payer ce prix ? Peut-être ne le veulent-ils pas mais dans ce cas, ça prouve le peu d'intérêt de ce mode de promotion pour les maisons d'édition. En tout cas, ça aurait été intéressant de commenter un peu plus cet aspect il me semble.
(Et pour la question du coût financier de l'objet, vu le prix de ce qui est promu dans d'autres domaines, ça me semble ne pas du tout être une question spécifique au livre.)

Bof

11/07/2020 à 08:28

« Toutes les trois ont bien conscience que les maisons d’édition françaises n’ont pas énormément de moyens a consacrer aux influenceurs et que les rémunérations ne seront pas systématiques. »
La force des maisons d'édition en France est de précariser certains des acteurs clé. Je ne sais si les influenceurs en font partie, en tout cas, ils sont traités comme les auteurs.
Les éditeurs auraient tort de se gêner : la méthode fonctionne depuis longtemps et a fait ses preuves.
résumé pour ceux qui ne suivent pas : je suis pauvre, je n'ai pas les moyens, tu dois travailler gratuitement et un jour tu auras de l'argent (un peu, faut pas exagérer) quand tu auras vendu (pour dépasser le SMIC, faut vendre comme Stephen King ou Musso, mais ce n'est jamais dit).
Bref, bienvenue au club des cocus !

Ana

11/07/2020 à 22:14

Effectivement, faire la promotion d'un livre devrait être rémunéra mais bon déjà que les maisons d'édition ne veulent même pas verser un salaire décent à leurs auteurs et illustrateurs alors une rémunération pour les booktubeurs/influenceurs, je pense que ça ne se fera pas.

Sophie Herisson

11/07/2020 à 22:44

Je fais partie de ceux-celles qui ne souhaitent pas être payée. Vous avez déjà vu un post sponsorisé pour une robe dire que c'est un sac à patate ? Je tiens à être libre, et le fait de ne pas être payée me semble aller avec ! 16 ans de blog, dont 12 spécialisés en littérature jeunesse, je suis en contact avec la plupart des maisons d'édition hors club et c'est parfait pour moi, sans contrainte !

NAUWELAERS

12/07/2020 à 00:47

La contribution de Sophie Herisson répond parfaitement à celle de Ana.
Si on assure la promotion d'un livre via les réseaux sociaux ou un blog, c'est un travail qui peut mériter rémunération à un certain niveau.
Même si c'est tout sauf évident...
Sans doute une vue de l'esprit !
Mais sur un blog ou autres vecteurs numériques, garder une dimension critique empêche bien entendu de prétendre à une rémunération des maisons d'édition(s) !
On ne peut être juge et partie.
Et dans ce cas les communications restent libres et bien plus intéressantes que du baratin promotionnel formaté et ciblé avec une dimension marketing obligée.
Les productions de ce type, et non rémunérées, ne sont que potentiellement valables et pertinentes: tout dépend du talent de qui s'exprime sur Internet, bien entendu !
Les critiques littéraires pros émargent à leur support et en aucun cas aux maisons d'édition(s) !
Ce qui ne veut pas dire que le copinage n'existe pas.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Sainte-Beuve

12/07/2020 à 09:53

Ah si j'avais connu tout ça, mes Lundis je les aurais passé au pieu ou au café, N'est-ce pas Théophile, Gérard, Auguste... On attend les influenceurs en Pléiade?
Bise d'Augustin

NAUWELAERS

12/07/2020 à 11:05

Je constate que Sainte-Beuve influenceur,j'y ai échappé !
Ouf !
VICTOR HUGO

Forbane

12/07/2020 à 19:10

Bravo à l'intervenante "Sophie Hérisson" ! Comment ne pas vous donner raison ? Déjà qu'il n'y a plus de vrais critiques en France, seulement des laudateurs payés pour dire du bien d'absolument TOUT... Et c'est un problème dramatique car si une bouse est portée aux nues et avec lui son auteur, que devient la littérature ?

Quant à la déclaration contenue dans le dernier paragraphe de l'article, qui parle de "désacraliser le livre", horreur : il est déjà par trop désacralisé.
Il faut au contraire sacraliser à nouveau la littérature (et ça recoupe ce que j'ai dit plus haut).

NAUWELAERS

12/07/2020 à 20:12

Presque totalement d'accord avec Forbane dont j'aime l'exigence !
Simplement je vous trouve un poil trop pessimiste peut-être...
Il reste quelques vrais critiques tout de même en France.
Et n'oubliez pas à quel point depuis des années un Naulleau a démontré un véritable esprit critique tout en étant parfois laudateur quand cela s'imposait !
Il est vrai qu'un sain esprit critique est considéré comme de la «méchanceté» par des gens superficiels, amateurs de ronron conformiste.
Il faut certes que la critique soit argumentée et de bonne foi, sans en faire des affaires personnelles.
Idem pour les louanges bien entendu.
Nous on ne passe pas notre temps à tout déboulonner et désacraliser (ni «déminer» sur le plan éditorial): cela devient un cliché éculé.
Amitiés à ne pas déconstruire !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Nemesia

16/07/2020 à 02:12

Pourquoi les influenceurs ne pourraient-ils pas "être juges et parties" ? Être payés pour dire ce qu'ils pensent ? Les journalistes le font bien, quel que soit le média, et ne se privent pas pour dire du mal (de manière argumentée, bien entendu) de telle œuvre littéraire, télévisuelle ou artistique, même quand leur journal / moyen de diffusion en est partenaire.

Certes, les journalistes ne sont pas payés par les producteurs des œuvres qu'ils chroniquent. Mais un influenceur ne serait pas non plus salarié d'une maison d'édition, il serait probablement indépendant, free-lance ou auto-entrepreneur, ce qui lui accorderait une grande liberté et (en théorie) objectivité.

Être payé par plusieurs éditeurs, c'est n'être dépendant d'aucun.

NAUWELAERS

16/07/2020 à 10:39

J'attends que Nemesia fournisse l'un ou l'autre exemple concret d'une telle situation d'objectivité et d'honnêteté idéales !
Dans votre schéma, qui rémunère l'influenceur -ou influenceuse donc ?
Pour les films,par exemple, ou spectacles faisant l'objet d'un partenariat avec une chaîne de radio par exemple -je suis un grand radiomane ! -je n'ai jamais, au grand jamais ouï de critique négative concernant une oeuvre propulsée par un partenariat.
Dans le monde réel,une vraie liberté de parole (d'écriture) totale pour la critique n'existe
que lorsqu'il n'y a pas de gros enjeu commercial impliqué.
Pour caricaturer: si Drucker invite un artiste très populaire dont il n'aime pas le dernier album, sa détestation restera privée et confidentielle.
C'est caricatural mais pour le degré, non pour la nature de cette question.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Nemesia

16/07/2020 à 11:44

Bonjour Christian Nauwelaers,
J'ai en effet des exemples précis en tête, mais je ne parle pas des journalistes qui invitent un artiste dans leur émission : bien sûr que dans ce cas, leur but n'est pas de le descendre en flammes.
Je pense davantage aux chroniqueurs de livres ou de séries TV, qui conseillent à leurs auditeurs des œuvres à voir ou à éviter. Ils sont d'ailleurs bien obligés de conserver un minimum d'objectivité s'ils veulent conserver leur audience : les entendre chanter les louanges d'œuvres de mauvaise qualité serait vite ennuyeux et n'intéresserait personne.
Je pense par exemple à l'émission "Une heure en séries" sur France Inter, où les journalistes n'hésitent pas à être sévères avec des séries pourtant en partenariat avec la chaîne. Ou bien "Par Jupiter" qui ne mâche pas ses mots.
Donc je ne sais pas s'il est souhaitable que les influenceurs soient rémunérés, mais c'est certainement possible.

NAUWELAERS

16/07/2020 à 12:03

Mes compatriotes Charline et Alex ne mâchent pas leurs mots dans «Par Jupiter» (ni Guillaume Meurice etc. mais lui n'est pas un critique) mais jamais contre France Inter.
Sauf à la rigueur contre des mesures d'austérité touchant Radio France mais jamais pour des oeuvres soutenues par cette chaîne.
Parfois ils piquent fort...Europe 1, Élisabeth Lévy, CNews bien entendu etc.
C'est dans leur cahier de charges et l'une et l'autre sont parfois très drôles.
Mais vraiment pour un regard critique sur cette chaîne, il est normal de chercher ailleurs.
Pareil pour les autres chaînes.
Pour «Une heure en séries», je ne connais pas.
Je ne connais pas le biotope économique qui pourrait rémunérer des influenceurs ni dans quelles conditions.
Si on est influenceur, on l'est «pour» et non contre ?
Payer quelqu'un qui critique fort...je reste sceptique (très) mais je ne suis pas un expert à ce sujet.
Je ne suis pas les influenceurs en fait...
Tellement d'autres supports que je lis, écoute et regarde...
Bonne journée.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Cliothalie

18/07/2020 à 16:00

Le post de Sophie Hérisson me rassure un peu. On est sur du partage, sur de l'échange d'avis. J'ai l'impression que c'est le but originel des blogs littéraires.
"Faire la promotion d'un livre devrait être rémunéré" ?
Partager son avis et faire la promotion d'un livre, ce sont deux notions qui me semblent bien différentes.
Vu le nombre de Bookstagrameur et Bookyoutubeur et la grande disparité de la qualité des critiques, c'est bien aux "employeurs" de décider lesquels méritent un salaire. Critique littéraire est un métier, on peut démarrer en solo et se faire reconnaître dans le domaine mais on ne peut pas décider soi même qu'on mérite un salaire.
De plus, je ne comprends pas comment une maison d'édition peut être celle qui rémunère les critiques.
Enfin, il ne faut pas oublier que les Services Presse sont un avantage en nature non négligeable vu la quantité que certains reçoivent.

Rita des Roziers

04/12/2020 à 21:00

Je ne vois pas ce que l'on gagne en passant des journalistes aux blogueurs influents... Une prescription indépendante non rémunérée par l'éditeur est importante pour rééquilibrer les rapports entre éditeurs, auteurs et lecteurs, surtout depuis que les éditeurs ont retiré le pouvoir prescripteur aux libraires avec les prix littéraires qu'ils orchestrent et les campagnes promotionnelles délirantes. Surtout à cause de toutes ces combines derrière ces remises de prix, surtout à cause des liens malsains qu'ils entretiennent avec les journalistes. Je n'ai jamais fait appel au service presse et ne compte jamais le faire ! J'achète les livres que je chronique. Rita des Roziers.

suemai

30/09/2022 à 23:21

Petite entreprise se fait engloutir par les grosses machines - influenceurs : appât du gain comme dans n'importe quel secteur ($ = offre difficile à refuser - dsl j'ai pas la touche euro :)) - alors, où se trouve l'avancé - pour une influence solidaire - """on ne m'achète pas""" - et voilà - mais..., les sous c'est la pavane du moucheron, ça tube à fond, et personne n'y échappe - vérifier les revenus annuels de Hachette par exemple = un incroyable pouvoir d'achat - alors en droit de se demander comment évoluer la "syntaxe" du marché du livre? À vendre anytime - c'est la grande et véritable question - "appelez-moi Sophie de l'île du Québec" bizz aux lecteurs ----- et (oufff!) à ce terrible marché du livre interplanétaire en totale déroute -- Suemai

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille bédéiste

La 50e édition du Festival de la bande dessinée d’Angoulême a ouvert ses portes ce jeudi 26 janvier. Pour l’occasion, on retrouve Vincent de BDFugue après plusieurs semaines à vaquer à d’autres occupations. C’est pourquoi, en cette semaine d’#ActualitteAime, beaucoup de BD et un peu de psychanalyse lacanienne...

28/01/2023, 12:00

ActuaLitté

#Actualitteaime : un bien curieux mille-feuille

Ce curieux d'Albert-Edgar Yersin, fils d'un père suisse et d'une mère américaine, la plume, le crayon ou le burin à la main, allie l'infiniment grand à la complexité d'un monde microscopique. Un autre zig bien curieux, Richard III, mais quid de la réalité de sa vie face à la légende noire shakespearienne ? L'étrange et le fascinant enfin, avec le grand auteur du simulacre, Philip K. Dick.

21/01/2023, 10:51

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille féministe

« On ne naît pas féministe, alors comment le devient-on ? » C’est la question qu’on se pose en cette semaine d’#ActuaLittéaime, avec Michelle Perrot, première universitaire à enseigner l’histoire des femmes en France. Féminisme encore avec l’auteure du Chant d’Achille, Madeline Miller, et sa nouvelle, Galatée. Quand ce n’est pas un certain militantisme, et une réflexion sur la notion, ce sont simplement des femmes qui écrivent bien et juste.

14/01/2023, 10:00

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille philosophe

La nature, plus facile d’en parler quand se révèlent à perte de vue les immensités de l’Amérique. Le chef de file du transcendantalisme, Ralph Waldo Emerson, qui influença des auteurs aussi importants qu’Henry David Thoreau, en sait quelque chose. Il y a l’autonomie de la philosophie américaine et la Vacuité d’un grand moine indien, Nāgārjuna. Jean Cocteau ne fut pas philosophe, mais ses écrits sur l’art sont empreints de clairvoyance.

07/01/2023, 12:00

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille du réveillon

#ActuaLittéAime de réveillon, et logiquement plus riche que d’habitude. Pas de livre de Noël, qui vieillit mal comme une fleur dès qu’il fait plus froid. Du solide à la place, avec une double ration d’Histoire, entre l’Incorruptible et les mondes mystérieux de l’islam médiéval. Mais également un beau livre de photographie qui raconte le XXe siècle et ses femmes géniales fortes ou coquettes. Ou encore du dessin avec les nouvelles aventures de Doctor Strange et le premier tome d’un shojo au titre évocateur...

24/12/2022, 13:18

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille voyageur

Nouvelle semaine d’#ActuaLittéAime, et Noël se révèle à l’horizon. La froidure nous enserre comme nos doudounes et autres manteaux longs, alors certains s’imaginent aux Seychelles ou aux Maldives. D’autres s’évadent de chez eux, au chaud. Le voyage sur les mers du prince Takaoka vous mènera des frimas japonais aux montagnes du Tibet, jusqu’au surchauffé pays de Tagore.

17/12/2022, 11:00

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille enchanteur

Beaucoup d’Histoire et d’histoires en cette nouvelle semaine d'#ActuaLittéAime. Le XIXe siècle et ses grandes convulsions, par l’entremise d’une famille suisse, ou le passé plus ancien avec les reines de France. Le XXe à la droite du Père, ou cette lune de miel des catholiques avec les conservateurs à partir de l’après-Seconde Guerre mondiale... Ou dans les yeux d’un des plus cruels dictateurs de l’Afrique postcoloniale. Avec Benjamin Lacombe, on sort du réel, avec enchantement.

10/12/2022, 11:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille de lectures historique

Nouvelle semaine pour notre rendez-vous #ActuaLittéAime : entre romans, biographie de jeunesse, pires expériences de cul et autres rencontres, voici du lourd. Mais aussi, deux inédits du controversé et brillant philosophe, Martin Heidegger, ou encore les aventures de Caius Maximus Claudius, centurion aux faits d’armes connus de tous, détracteur d’un certain empereur Caligula...

 

03/12/2022, 09:00

ActuaLitté

Au Royaume-Uni, un lien établi entre BookTok et les visites en librairies

Sur le réseau social chinois TikTok, le succès de la communauté BookTok, réunie autour des livres et de la lecture, est indéniable. Mais des questions subsistent quant à l'efficacité de l'activité en ligne pour promouvoir des ouvrages diversifiés, ou encore des points de vente qui ne se trouvent pas uniquement en ligne. Une étude britannique révèle des résultats prometteurs.

24/11/2022, 16:34

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille infernal

L’Enfer, dans la représentation commune, rime avec chaleur extrême, sévices, tortures, et plus généralement, avec le rouge. Serait-elle fausse ? Car, au contraire, l’Enfer serait glacé... Beaucoup le pensent en ce mois de novembre de plus en plus froid. Heureusement, personne n’a à veiller sur les fraîches brumes du ciel…

19/11/2022, 11:54

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille nostalgique

La fin d’année pointe à l’horizon et avec elle ses baisses de température. Raison de plus pour s’installer chez soi et lire ce que la rédaction, et notre invité Vincent de BDFugue, conseillent sous le hashtag, #ActuaLittéAime. Retrouver son personnage favori né il y a plus d’un demi-siècle, Corto Maltese, rappeler aux peintres importantes des XIXe et XXe siècles, ou raviver le ton féroce et brillant d’une figure de Hara-Kiri, cette semaine, le passé fait de la résistance.

12/11/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille feuille mortel

Cette semaine, Vincent de la librairie BDfugue, poursuit l'aventure, et une certaine Mortelle Adèle nous rejoint sous le hashtag #ActuaLittéAime. La bande dessinée est à nouveau à l'honneur en ces temps de refroidissement général. Bastien Vivès, les turpitudes de Passer P. Malta, deux sorties par L'étagère du bas à découvrir, ou encore un beau livre de l’auteure Maylis de Kerangal et du peintre et écrivain Jean-Philippe Delhomme…

 

 

05/11/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille d'amour

Nouvelle session, et pas n'importe laquelle, puisqu'on accueille pour la première fois, sous le hashtag #ActuaLittéAime, Vincent de la librairie BDfugue. Une sélection partagée entre la bande dessinée qui tient la part belle, deux romans, un beau livre, et même un dictionnaire amoureux... de la Coupe du Monde. Un ouvrage bien à propos alors que se profile la prochaine édition au Qatar, qui fait couler beaucoup d'encre et pixel...

29/10/2022, 09:00

ActuaLitté

Le phénomène BookTok : entre tendance, recommandation et promotion

Après Facebook, Snapchat ou Instagram, il semblait à peu près logique que l'édition s'intéresse à TikTok, dont les utilisateurs ont rapidement créé la tendance #BookTok, pour évoquer leurs lectures. Mais la rapidité avec laquelle l'industrie s'est jetée sur l'outil n'est pas sans soulever quelques questions...

26/10/2022, 11:38

ActuaLitté

Kurokawa éjecté de Twitter

Kurokawa, qui signifie en japonais Fleuve Noir, appartient au groupe de maisons d’Univers poche. Spécialisé dans le manga, cet éditeur a récemment connu un délicat déboire, démontrant comme toujours la fragilité des outils sociaux — et le manque de maîtrise pour leurs utilisateurs sur ces solutions de communication.

22/10/2022, 10:48

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille-feuille opère son tour du monde

Les semaines se suivent, mais les lectures ne se ressemblent pas forcément. La preuve avec ces nouveaux coups de cœur de la rédaction, rassemblés sous le hashtag #ActuaLittéAime. En ce samedi matin, nous vous proposons un voyage basculant de la prose d’un important auteur marocain, à la poésie enfantine et désespérée d’un russe absurde, en passant par l’Écosse et la Norvège, pour rien de moins que sauver l’humanité…

22/10/2022, 09:23

ActuaLitté

#ActuaLittéAime, un mille-feuille cosmique et graphique

Cette semaine encore, la rédaction partage ses coups de coeur et autres conseils de lecture sur les réseaux, avec le hashtag, #ActuaLittéAime. Retour dans le plus cauchemardesque des parcs d'attractions, voyage dans un pays merveilleux où les insectes sont rois et la reine pas commode, ou plongée dans l'univers par l'entremise d'un des plus importants couples de scientifiques du XXe siècle, avant de le mettre à l'envers...

15/10/2022, 08:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime, un mille feuille spécial pour tous les goûts

Chaque semaine, toute la rédaction se retrousse les manches et publie sur ses réseaux des petites lectures du moment. Ces posts, le samedi matin, sont repris dans nos colonnes pour offrir un éventail de possibilités nouvelles, outre les chroniques et avant-critiques que nous publions. Il s’agit de #ActuaLittéAime.

08/10/2022, 10:14

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille feuille des lecteurs gourmands

Au fil des jours, nos chroniqueurs et rédacteurs publient des découvertes sur leurs réseaux, avec délectation. Et non sans plaisir, nous proposons chaque samedi une reprise de ces mini-chroniques dans nos colonnes : #ActuaLittéAime. Un hashtag à suivre, pour ne rien manquer.

01/10/2022, 14:35

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille-feuille sans modération

Au fil des jours, l’équipe ouvre et ferme des dizaines d’ouvrages, dans un flux continu, presque sans fin. Et au gré des envies, chacun publie sur ses réseaux un petit mot, sur l’un ou l’autre de ces titres. Chaque samedi, ces posts sont réunis dans un article : #ActuaLittéAime.

24/09/2022, 09:40

ActuaLitté

BookTok : TikTok ouvre une nouvelle fonctionnalité autour des livres

Un nouveau partenariat entre TikTok et l’éditeur Penguin Random House offre une nouvelle fonctionnalité aux créateurs de contenus livresques sur la plateforme, les BookTokers des États-Unis et du Royaume-Uni. Il est dorénavant possible de créer un lien vers son livre favori et de le taguer dans les vidéos. 

22/09/2022, 15:29

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : notre savoureux mille-feuille du samedi 

Les jours se suivent, mais les pages ne se ressemblent pas : les membres de la rédaction au gré de leurs lectures, publient sur leurs réseaux de petits mots ou de grands coups de cœur. Et chaque samedi, ces derniers se retrouvent dans nos colonnes : #ActuaLittéAime.

17/09/2022, 10:23

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille-feuille du samedi, juste sorti du four

Tout le monde a repris la route du travail, semble-t-il, et la rédaction renoue avec un rythme de croisière – assez frénétique, à en croire les volumes de café et de thé avalés. Et pourtant, chaque semaine, les membres postent sur leurs réseaux leurs coups de cœur du moment : #ActuaLittéAime. Lesquels sont ensuite repris dans une revue de presse sabbatique autant que sympathique.

10/09/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActualittéAime : le mille-feuille de la rentrée, bien coloré

Les jours se suivent sans se ressembler, d’une lecture à l’autre : pour les membres de la rédaction, les réseaux deviennent l’endroit privilégié pour partager les coups de cœur du moment. Et chaque samedi, #ActuaLittéAime réunit l’ensemble de leurs publications, pour une sélection originale.

03/09/2022, 11:33

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille aux dernières heures estivales

Les vacances furent reposantes ? Merveilleux. La rédaction, elle, n'a pas chômé. Et reprend surtout les bonnes habitudes. #ActuaLittéAime, ce sont les lectures de nos journalistes, partagées sur leurs comptes sociaux au fil de la semaine, et repris dans nos colonnes chaque samedi. Un clin d'oeil, une mention, pour parler des livres autrement.

27/08/2022, 12:15

ActuaLitté

TikTok Book Club : l'application ouvre son club de lecture

Un des réseaux sociaux les plus populaires, TikTok, lance son club de lecture numérique. Cette initiative fait suite au succès de #BookTok et ses 65 milliards de vues cumulées. C’est Jane Austen et son roman Persuasion (traduit en français par Jean-Yves Cotté) qui inaugura le TikTok Book Club, et sera l’objet de critiques dans l’espace nouvellement créé pour les passionnés de littérature de l'application. Chaque mois, un livre différent sera sous les projecteurs...

20/07/2022, 17:02

ActuaLitté

Devenez juré du Booker Prize 2022 avec votre club de lecture

Le Booker Prize lance un concours inédit à destination des clubs de lecture anglo-saxons. Six d’entre eux seront sélectionnés pour lire un livre de la shortlist du Booker prize et le défendre sur leurs réseaux respectifs. À la clé ? Une place pour deux des membres du club gagnant à la cérémonie de remise du prix en octobre prochain. Mais avant de faire partie du juré, les clubs devront faire leurs preuves avec les critiques les plus « originales et engageantes ».

13/07/2022, 09:45

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : en juillet, un mille-feuille de héros et héroïnes

Juillet, mois impérial par excellence. Alors, certes, pas de Jules César l’intrépide, dans notre sélection de la semaine mais un gentilhomme de fortune, Corto Maltese, ou les femmes de Roxane Gay et de Mia Oberländer, toutes prêtes à assumer leurs singularités. Et bien plus encore dans ce nouvel #ActuaLittéAime, où l’on a lu pour partager. 

02/07/2022, 11:02

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : ce samedi, le mille-feuille de la Dolce Vita

L'été est là ! Il porte les vacances pour certains ou simplement le soleil pour d'autres. L'occasion de découvrir, sur un transat, un ou plusieurs titres de notre sélection hebdomadaire #ActuaLittéAime. Le maître du cinéma italien qui se raconte, la campagne présidentielle croquée (à pleines dents), les coulisses de la vente en ligne par un pro du reportage gonzo, une belle histoire filiale, ou encore, entre autres, les femmes de l'ombre dans l'Histoire... Faites votre choix.

25/06/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : pour étancher sa soif, rien ne vaut notre mille-feuille 

La météo est accablante, nous étions avertis : ce week-end, il fera chaud. Que les heureuses et heureux qui peuvent profiter d’une bassine d’eau, d’un lac ou de tout ce qui permet de se rafraîchir soient bénis. Pour tous les autres, notre sélection hebdomadaire #ActuaLittéAime apportera, nous vous le souhaitons, de quoi traverser la période caniculaire. 

18/06/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : le mille-feuille du samedi, garanti 100 % plaisir

Les semaines se suivent, filent, se ressemblent et parfois nous inquiètent tant elles passent vite : pour les journalistes de la rédaction, elles sont parsemées de petites chroniques déposées sur leurs comptes sociaux, mises en partage pour qui veut. Et en fin de semaine, nous réunissons l’ensemble pour proposer #ActuaLittéAime, un instantané de plaisirs communicatifs.

11/06/2022, 10:02

ActuaLitté

#ActualitteAime : pour la Pentecôte, un mille-feuille de lectures 

De semaine en semaine, de ville en ville, de port en frais de ports, les journalistes de ma rédaction égrènent leurs lectures du moment sur leurs comptes sociaux. L’assurance d’une véritable diversité et de découvertes que nous recompilons tous les samedis dans un post insolite autant qu’original. Ainsi, le samedi matin, c’est #actualitteaime qui ouvre les réjouissances du week-end.

04/06/2022, 09:05

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : on va vous faire toute une histoire de ce mille-feuille

Au fil de la semaine, les journalistes de la rédaction effeuille la marguerite et les ouvrages reçus, proposant sur leurs comptes sociaux des lectures du moment. Chaque samedi, ces propositions de lectures, garanties sans engagement, sont proposées dans nos colonnes, dans une chronique bien particulière : #ActuaLittéAime. Ne nous privons pas des bonnes choses.

28/05/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le seul mille-feuille à partager, sans restriction

Le samedi, c’est permis, et si ce ne l’était pas, on ne se priverait pas pour autant : chaque semaine, nos journalistes disséminent sur leurs comptes sociaux des lectures du moment, des coups de coeur et autres petites gourmandises. Ce mille-feuille est réuni chaque semaine dans notre nouvelle rubrique, #ActuaLittéAime. Et ce jour ne fait pas exception.

21/05/2022, 09:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : 6 nuances de lectures pour un mille-feuille

Samedi, c’est permis. D’ailleurs, si mercredi c’est ravioli, samedi, c’est librairie. Nourritures spirituelles pour accompagner celles plus terrestres. Et chaque samedi, les membres de la rédaction vous proposent une compilation de leurs lectures du moment. Leurs commentaires partagés sur leurs réseaux, à travers #ActuaLittéAime, qui se retrouvent compilés dans nos colonnes chaque semaine.

14/05/2022, 10:57

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille-feuille de nos envies

Il y a des hasards qui ressemblent à des rencontres, et des rencontres qui deviennent des évidences : chaque semaine, #ActuaLittéAime réunit les lectures du moment, de chaque membre de l’équipe. Le tout dans un petit billet d’amour, de partage et d’échange. Loin des chroniques qui animent nos colonnes, ce sont là des mots plus personnels, pour parler de livres lus, appréciés, et hautement recommandables.

07/05/2022, 09:00

Autres articles de la rubrique Médias

ActuaLitté

La collaboration Fortnite x Dragon Ball se renouvelle

À partir d'aujourd'hui, l’île d’aventure Dragon Ball est de retour dans Fortnite. C’est l’occasion pour Son Gohan et Piccolo de faire leur entrée dans le jeu mais également de célébrer le retour du Kamehameha et du Nuage magique (Kintoun).

31/01/2023, 17:13

ActuaLitté

La Grande Librairie sur les traces des héros

Histoires ordinaires ou hors du commun, cette semaine La Grande Librairie interroge des destins. Au programme : un tête-à-tête inédit, une interview exclusive et une rencontre exceptionnelle, au Festival international de la bande-dessinée d'Angoulême. Le tout à découvrir ce mercredi 1er février, à 21h, sur France 5.

31/01/2023, 13:11

ActuaLitté

Alain Chabat plongé dans l'adaptation d'Astérix : Le combat des chefs

Astérix le Gaulois n’en a pas fini de conquérir les écrans. À la veille de la sortie au cinéma du très attendu Astérix et Obélix : L’empire du Milieu, Alain Chabat revient sur son projet de série animée inspirée par l’album Le combat des chefs de René Goscinny et Albert Uderzo, paru en 1966.

31/01/2023, 10:32

ActuaLitté

Michroniques : quand #ActuaLittéAime, on aime le faire savoir

Voilà un an, maintenant, que l’équipe a décidé de créer un rendez-vous hebdomadaire. Sur le réseau social de son choix, chacun proposait un aperçu de sa lecture du moment, accompagnée d’un fil conducteur : #ActuaLitteAime. Plus de 700 ouvrages ont été mis en lumière durant cette période. Et le succès de ce micro-format nous incite à imaginer autre chose… Voici les Michroniques.

26/01/2023, 14:34

ActuaLitté

Avec L'Île prisonnière, Michel Bussi signe son premier scénario original

L'Île prisonnière est le premier sujet original de Michel Bussi pour la télévision. Cette série inédite sera diffusée sur France 2 à partir du lundi 13 février à 21h10.

25/01/2023, 12:59

ActuaLitté

Drôle de Bocal, l'adaptation animée de la BD de Nicolas Poupon

Riche de 7 tomes, dont le dernier est paru en 2014, la série BD Le Fond du bocal, de Nicolas Poupon, se trouvera bientôt animée pour les écrans. Produite par Zeilt Production, coproduite par Tencent Video et WATT Frame, cette série verra sa production bouclée au cours de cette année 2023.

25/01/2023, 09:44

ActuaLitté

eXtase : les oreilles, zone hautement érogène chez France Inter

Qui a dit que les Français avaient la libido dans les baskets ? Malgré son Blue Monday, janvier n'est pas forcément le mois le plus déprimant de l’année ! France Inter tente de réconcilier ses auditeurs avec le désir, tout en leur remontant le moral.

23/01/2023, 16:34

ActuaLitté

Se confronter au passé : La Grande Librairie affronte les démons

Cette semaine, dans La Grande Librairie, on se confronte à un passé qu’on ne veut pas toujours voir. Un passé qui nous regarde, pourtant, dans les deux sens du terme. Avec Dany Laferrière, Colson Whitehead, Gaëlle Nohant et Christophe Boltanski, je vous propose quatre livres qui éclairent notre présent. Faire la lumière sur ce passé, c'est peut-être, en effet, une manière de nous réconcilier.

23/01/2023, 13:46

ActuaLitté

Brigitte Giraud réouvre le bal des masterclasses de France Culture

Organisées à la Bibliothèque nationale de France dans le grand auditorium en présence d'un public, les Masterclasses France Culture, cette collection de grands entretiens de référence sur la création culturelle dans tous les domaines, font leur retour. 

18/01/2023, 12:16

ActuaLitté

Quatre auteurs sondent la perte dans La Grande Librairie

Cette semaine, dans La Grande Librairie, des livres, des mots et des pulsions de vie ! Que faire face à l'inconsolable ? Comment composer avec la perte ? Dans quelle mesure peut-elle même, si on l'embrasse ou si on l'écrit, nous aider à mieux vivre ? Réponses, lumineuses, avec Adèle Van Reeth, Jérome Garcin, Vinciane Despret et Amandine Dhée.

16/01/2023, 17:27

ActuaLitté

La Librairie Francophone termine l'année 2022 en record

La Librairie Francophone enregistre sur France Inter un record d’audience selon les dernières mesures de Médiamétrie sur la vague novembre-décembre et sur la période septembre-décembre 2022.

13/01/2023, 17:15

ActuaLitté

Milan Kundera : Odyssée des illusions trahies, un documentaire inédit

De la Tchécoslovaquie communiste à son exil parisien, de sa quête de gloire à son retrait de la scène médiatique, Arte diffuse un documentaire inédit sur la vie et l'œuvre de Milan Kundera. Ce dernier examine la trajectoire singulière et énigmatique de l’auteur de L’insoutenable légèreté de l’être.

12/01/2023, 11:40

ActuaLitté

Le chef de l'armée iranienne menace Charlie Hebdo de "représailles"

Hossein Salami, le chef des Gardiens de la révolution islamique, s'en est pris violemment à Charlie Hebdo, ce 10 janvier. Le journal satirique avait publié des caricatures du Guide suprême de la République islamique, Ali Khamenei dans son édition du 4 janvier. Salami met en garde contre le triste sort subi par Salman Rushdie, auteur du livre les Versets sataniques, victime d'une tentative d'assassinat au couteau en août 2022.

12/01/2023, 11:28

ActuaLitté

À la 1ère page : Jennifer Richard, Annelise Heurtier et Marc Hélias en janvier

À la 1ère page, le magazine littéraire du pôle Outre-mer de France Télévisions, diffusé sur la plateforme La1ere.fr, a annoncé ses invités du mois de décembre : Jennifer Richard, Annelise Heurtier et Marc Hélias.

10/01/2023, 17:10

ActuaLitté

Quatre écrivains racontent l'Histoire dans La Grande Librairie

Comment écrire l’Histoire ? Comment la raconter ? Qu’en retenir qui puisse nous éclairer ? Cette semaine dans La Grande Librairie, quatre écrivains s’emparent de destins individuels, fictifs ou bien réels, pour saisir quelque chose de notre destinée collective.

09/01/2023, 14:51

ActuaLitté

Sur France 2, L’Histoire d’Annette Zelman, d'après un récit de Laurent Joly

France 2 annonce la diffusion, le mercredi 25 janvier prochain à 21h10, du téléfilm L’Histoire d’Annette Zelman, de Philippe Le Guay. Le scénario est signé par Emmanuel Salinger, libre adaptation du chapitre « Annette Zelman » de l'ouvrage Dénoncer les Juifs sous l'Occupation de Laurent Joly, paru en 2017 chez CNRS éditions.

04/01/2023, 10:20

ActuaLitté

Molière, sa vie, sa troupe

La chaîne Culturebox clora l’année des 400 ans de la naissance de Molière par Jean-Baptiste, Madeleine, Armande et les autres... un spectacle, émouvant et magnifique portrait de la troupe de Jean-Baptiste Poquelin, diffusé le 15 janvier 2023 à 21h15.

30/12/2022, 09:42

ActuaLitté

Adieu vinyle : France 3 adapte un roman de Boileau et Narcejac

France 3 annonce le tournage, du 26 au 30 décembre 2022 et du 9 au 25 janvier 2023 à Paris et à Granville, d'Adieu vinyle, une adaptation du roman À cœur perdu de Pierre Boileau et Thomas Narcejac, paru en 1960 aux éditions Denoël. Derrière la caméra, la réalisatrice Josée Dayan.

28/12/2022, 15:39

ActuaLitté

Avant le film, Les Trois Mousquetaires - La série sur France tv

À partir du vendredi 13 janvier 2023, Culturebox/France tv diffusera la série Les Trois Mousquetaires, une adaptation du roman d'Alexandre Dumas père signée Clara Hédouin, Jade Herbulot et Romain de Becdelièvre. 10 épisodes de 20 minutes seront à découvrir.

21/12/2022, 16:37

ActuaLitté

La vie mensongère des adultes : Elena Ferrante sur Netflix

La première bande-annonce officielle de La Vita bugiarda degli adulti, adapté du roman d’Elena Ferrante, met l’eau à la bouche : la sortie est prévue ce 4 janvier sur Netflix. Le roman, publié en France chez Gallimard (trad. Elsa Damien, La vie mensongère des adultes), est porté sur les écrans en une série de six épisodes, produite par Fandango.

20/12/2022, 16:46

ActuaLitté

Quels éditeurs sont les plus invités de La Grande Librairie ?

Boomerang, sur France Inter, puis 21 CM /21 CM+ pour le compte de Canal +, avant de quitter la chaîne cryptée et d’embrayer avec Plumard pour BrutX : Augustin Trapenard poursuit sa carrière de critique littéraire désormais dans La Grande Librairie. Succéder à François Busnel, pas une mince affaire. Depuis le 7 septembre, sur France 5, le voici officiant au contact des auteurs les plus divers et variés. Et soigneusement sélectionnés ? 

19/12/2022, 17:14

ActuaLitté

Plusieurs adaptations de Sand Land, d'Akira Toriyama, annoncées

Publié au début des années 2000 (en France par les éditions Glénat), le manga Sand Land, d'Akira Toriyama, n'a bien sûr pas connu le succès de Dragon Ball. Néanmoins, Bandai Namco Entertainment et l'éditeur japonais Shueisha misent sur cette licence et annoncent plusieurs adaptations, à commencer par un long-métrage animé.

19/12/2022, 14:46

ActuaLitté

Après Pierre Lapin et Paddington, Winnie l'Ourson au cinéma et en série

En 2014, l'ours Paddington, création de l'auteur britannique Michael Bond, avait ouvert la voie avec un film mêlant animation et prise de vues réelles. Pierre Lapin, personnage de Beatrix Potter, s'était engouffré à sa suite. À présent, le tour de Winnie l'Ourson, créé par Alan Alexander Milne et récemment entré dans le domaine public, se profile...

19/12/2022, 11:36

ActuaLitté

Grimaldi, Oda et Rowling, auteurs des livres favoris des Français

Les téléspectateurs ont voté : ce 15 décembre, France Télévisions a révélé le palmarès des livres préférés des Français, mené par Virginie Grimaldi et son ouvrage Il est grand temps de rallumer les étoiles, paru en 2018 aux éditions Fayard. L'autrice française est suivie par le Japonais Eiichirō Oda et sa saga One Piece, puis par la Britannique J.K. Rowling, avec Harry Potter.

16/12/2022, 12:09

ActuaLitté

Vortex, série et expérience VR d'après un concept de Franck Thilliez

La saison 2022/2023 du groupe audiovisuel public France Télévisions se plaçait sous les auspices de plusieurs auteurs, incluant Guillaume Musso, Michel Bussi et un certain Franck Thilliez. Ce dernier est à l'origine du « concept » derrière Vortex, une série réunissant Tomer Sisley et Camille Claris. Parallèlement à la diffusion, France Télévisions propose un « escape game » en réalité virtuelle.

14/12/2022, 12:09

ActuaLitté

Netflix : My Hero Academia adapté en prise de vues réelles

L’adaptation en prise de vues réelles d’un des mangas les plus populaires au monde, My Hero Academia, sera diffusée sur la plateforme Netflix. La production est portée par Legendary Entertainment. Le projet a été révélé en août 2021, en même temps que la participation du cinéaste japonais Shinsuke Sato. Ce dernier a notamment contribué à l’écriture de la série Alice in Borderland. Il sera épaulé par Joby Harold, scénariste pour, entre autres, la série Obi-Wan Kenobi.

13/12/2022, 15:27

ActuaLitté

François Busnel adapte le roman de Sandrine Collette, On était des loups

La Grande Librairie du 6 juillet fut l’ultime émission animée par François Busnel. Ce dernier, resté producteur de l’émission, souhaitait se dégager du temps pour devenir réalisateur. Ce dimanche, Bernard Lehut de RTL a révélé son premier projet de fiction : une adaptation du Prix Renaudot des Lycéens 2022, On était des loups, de Sandrine Collette, édité par JC Lattès.

12/12/2022, 16:28

ActuaLitté

La Grande Librairie: Fabrice Luchini et Brigitte Giraud célèbrent la lecture

Qu’est-ce que l’art de la lecture ? Cette semaine dans La Grande Librairie, on célèbre ce qui nous réunit chaque mercredi avec Fabrice Luchini et d’autres prestigieux invités, spécialistes, penseurs et romanciers. La lecture comme dialogue, comme partage et comme joie.

12/12/2022, 15:50

ActuaLitté

Mike Flanagan adaptera La Tour Sombre en série 

Intrepid Pictures, la société derrière la série Netflix The Haunting of Hill House, revient avec une adaptation de la saga La Tour Sombre de Stephen King. Cette dernière est disponible en français chez J'ai Lu dans une traduction de Marie de Prémonville et Yves Sarda. Mike Flanagan et Trevor Macy ne travailleront cette fois-ci pas en partenariat avec Netflix, leurs contrats prenant fin. Si Flanagan a bien acquis les droits auprès de l'auteur, la série reste pour l'instant au stade de projet.

09/12/2022, 16:41

ActuaLitté

Effacement de Percival Everett adapté au cinéma  

Une adaptation cinématographique du roman de Percival Everett, Effacement (trad. Anne-Laure Tissut), édité en France chez Actes Sud, est en préparation. Porté par la MGM et Orion Pictures, le projet verra Cord Jefferson, scénariste de séries comme Watchmen et Master of None, débuter en tant que réalisateur. Il mettra en vedette l'acteur Jeffrey Wright, qui a joué dans la série Westworld, et pour laquelle il a reçu un Emmy Award ; ou plus récemment dans le dernier Batman de Matt Reeves.

08/12/2022, 09:28

ActuaLitté

Marc Levy, confidentiel : la démonstration de force de Vivendi

Écrivain au succès immense, Marc Levy se confie sur son passé, son rapport à l’écriture ainsi que sur la violence des critiques. Ses collaborateurs, amis et membres de sa famille dévoilent la personnalité de l’auteur. Un reportage diffusé sur Canal +, qui montre comment le groupe Vivendi parvient à articuler ses différentes filiales.

07/12/2022, 12:49

ActuaLitté

À la 1ère page : Chantal Deltenre, Évelyne Chicout et BrunoWaro en décembre

À la 1ère page, le magazine littéraire du pôle Outre-mer de France Télévisions, diffusé sur la plateforme La1ere.fr, a annoncé ses invités du mois de décembre : Chantal Deltenre, Évelyne Chicout et BrunoWaro. 

07/12/2022, 12:11

ActuaLitté

John le Carré et des espions dans La Grande Librairie

Top secret. Cette semaine, dans La Grande Librairie, des espions en tous genres ! Quatre écrivains nous racontent des histoires extraordinaires d'hommes et de femmes de l'ombre, réels ou imaginaires. De l'Europe jusqu'à l'Asie, en passant par l'ex-URSS, Cuba ou la Somalie, on plongera dans des destins qui ont fait basculer la grande histoire et qui se sont joués dans le plus grand secret. 

05/12/2022, 09:41

ActuaLitté

Disney et Kodansha unis pour adapter un manga culte de Tezuka

Toujours à la recherche de créations et licences pour nourrir sa plateforme de streaming Disney+, et consciente de l'évolution des attentes des spectateurs, la multinationale Disney se tourne vers l'anime et renforce à cette occasion son partenariat avec l'éditeur japonais Kodansha. Plusieurs projets ont ainsi été annoncés.

30/11/2022, 11:53

ActuaLitté

Rendez-vous avec le crime : la saga Les détectives du Yorkshire sur France 3

France 3 diffusera le 20 décembre prochain une adaptation télévisuelle du premier tome de la saga Les détectives du Yorkshire, de Julia Chapman, publiée par les éditions Robert Laffont en France. À la tête de la distribution de ce téléfilm, Arié Elmaleh et Sophie de Furst

30/11/2022, 09:18

ActuaLitté

Frank Miller pour adapter Corto Maltese, d'Hugo Pratt, en série

En collaboration avec Canal+, Studiocanal va développer six épisodes d'une heure tirés de la bande dessinée culte d'Hugo Pratt, Corto Maltese. Pour ce projet des plus ambitieux, le studio s'appuie sur l’auteur de Sin City, qui officiera en tant que créateur, scénariste et producteur exécutif.

29/11/2022, 17:09