#Economie

Chasser les vivants, dormir avec les morts : Sur le Rimbaud de Sang

AVANT-PARUTION – « Une guerre se prépare ». Cette citation, inscrite entre guillemets et en italiques, constitue un vers dans le Rimbaud de sang publié par Jean-Luc Favre. Ce recueil est bien plus à mes yeux qu’« un réquisitoire ironique, avec en arrière fond le déclin post contemporain de la forme poétique comme genre littéraire à part entière », comme le présente la quatrième de couverture. Resté longtemps inédit, ce Rimbaud de sang dédié à Sylvestre Clancier est présenté aussi comme « un long poème en prose ».

Le 14/09/2020 à 16:32 par Auteur invité

1 Réactions |

Publié le :

14/09/2020 à 16:32

Auteur invité

1

Commentaires

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Mais les seuls mots que j’ai détachés jusqu’ici forment bel et bien un vers et peu m’importe, à la date où nous sommes et avec l’évolution de la poésie moderne, qu’il soit ou non régulier. Détachée, isolée par les blancs, singulière par l’usage de l’italique, cette annonce est aussi un titre ou un intertitre dans la page, le point de départ d’un poème de guerre, ou plus exactement d’une poésie dont la guerre est l’essence même. À cette guerre celui qui parle et s’adresse aussi à lui-même a en quelque sorte conscience de participer :

Tu en es l’artisan ou le bénéficiaire

N’empêche qu’une guerre se prépare bel et bien

Entre rebelles et insurgés

Factions contre factions

Frères contre frères

(C’est monstrueux !)

(La poésie ne manque pas)

La suite du texte le dit dans des termes moins concis que les citations que je vais utiliser : « il y a des mots qui blessent » ; « les mots provoquent les guerres » ; « toutes les guerres sont prévisibles », même si « les livres ne disent pas tout ».

N’a-t-on pas crié sur tous les toits cette manière de slogan (magnifique d’ailleurs), dont Rimbaud est l’inventeur, « la liberté libre », l’expression est née sous sa plume en temps de guerre, après la défaite de septembre 1870 et son retour définitif de Douai à Charleville, dans la lettre qu’il a adressée à son professeur Georges Izambard le 2 novembre 1870.

Mais ce n’est pas là le cri « Liberté » tel qu’il put éclater sous la Révolution française, ni même seulement la revendication d’un captif de l’existence. Jean-Luc Favre met en garde contre un appel illusoire :

Mieux vaut attendre que l’on t’appelle par ton nom

Plutôt que de foncer dans le néant tête la première

En criant :

Liberté !

Liberté !

Foutaise

(Ce n’est pas ça la liberté)

c’est même tout le contraire (p. 19).

Je ne me demanderai pas si c’est là une critique du célèbre poème de Paul Eluard, « Liberté ». Je suis davantage frappé par le fait qu’avant même la guerre de 1870 et la déclaration de guerre du 19 juillet (imminente dans les jours précédents), le collégien-poète de Charleville ait adressé à Théodore de Banville, le 24 mai, trois poèmes où il avait voulu dire, selon sa propre présentation, ses « bonnes croyances », ses « espérances », « ses sensations, toutes ces choses des poètes », ajoutant « - moi j’appelle cela du printemps » (OC., p. 133).

La liberté, c’est d’une autre manière que le poète va la conquérir, non dans ces alexandrins par lesquels il aspire encore à plaire à Théodore de Banville et aux Parnassiens, mais par de brusques mutations, par des forces venues de l’intérieur même du langage. Va-t-il devenir un « poète traducteur/insensé » ? Dans sa lettre du 24 mai 1870, demandant à Banville de « faire faire à la pièce Credo in unam », — la troisième —, « une petite place entre les Parnassiens », il ajoute ces exclamations « Ambition ! ô Folle ! », comme s’il était conscient de sa propre folie de débutant (OC., p. 133).

Mais c’est d’une autre manière que ce Rimbaud de 16 ans va par la suite conquérir la liberté poétique, en libérant le vers, en lui substituant la prose, - comme le fait Jean-Luc Favre lui-même dans ce Rimbaud de sang, s’en remettant au « souffle » pour « déplac [er] l’âme vers de nouvelles contrées » et à un « subtil aveuglement afin que [s] a pensée soit enfin libérée de ses peurs les plus secrètes ».

La liberté devrait être « (re) conquise par la force des mots » (p. 34), autrement importante, pour Jean-Luc Favre que la prétendue force des armes. Et si passe, toujours entre guillemets et en italiques le mot d’ordre :

Reviens au combat

(nu) (p. 36)

Ce ne peut être que « le combat spirituel » qui est « aussi brutal que la bataille d’hommes » à la fin de l’« Adieu » d’Une saison en enfer.

Jean-Luc Favre n’hésite pas à citer brièvement Antonin Artaud, à rapprocher les poètes maudits (ne sont-ils pas des frères, comme « ceux que nous nous imaginons frères », dans le poème sans titre de Rimbaud « Qu’est-ce pour nous, mon Cœur » ?) Faut-il aller jusqu’à crier « Maudite poésie ! », comme le fait ce Rimbaud de sang, dans une page (p. 37) où passe l’évocation des barricades et où se fait entendre le cri de révolte, le cri de guerre « Sus aux despotes ! », mais celui-ci entre guillemets et en italiques, cri emprunté auquel la poésie donnera un autre sens.

Car il y a la guerre, qui reste extérieure, et la « vieille lutte au fond » (p. 38), qui est une lutte intérieure, une lutte de fond.

C’est de celle-là que la vie du poète, comme sa poésie, est le lieu, et plus que jamais quand cette poésie s’interrompt et quand le poète décide de se taire.

Ce Rimbaud ne doit pas plus être vidé de son sang que sa poésie de sa force. À la force d’ailleurs, conçue comme telle, il a rendu hommage dans l’une de ses Illuminations, « Métropolitain », scandée à la fin de chacun des alinéas par une exclamation, « La ville ! », puis « La bataille ! », ou un rêve, « La campagne », « le ciel » et enfin « ta force » (OC, p. 487-489).

À la menace « En vérité je te le dis la poésie te rendra fou », la réplique est méprisante « Cloporte ! » (p. 53). C’est manifester contre la déraison, et à juste titre, puisque dans « Alchimie du verbe », conscient du danger, Rimbaud lui-même a dit vouloir échapper à la folie qui menaçait sa santé physique et mentale (OC, 433).

Tout, sauf le sort du cloporte, terré « sous [s] a terre (argileuse)/pleine de vices » (p. 53). C’est là le trou, le vrai trou, bien pire que Roche, bien pire que le « trou de verdure » où est couché le mort de la guerre de 1870, le Dormeur du Val, bien pire même que la tombe d’Arthur Rimbaud au cimetière de Charleville.

Jean-Luc Favre le suggère : le sort du dormeur au cimetière de Charleville aurait pu être bien pire. Il aurait pu en être exclu ou subir un dernier supplice qui l’eût réduit à néant. On aurait pu prononcer l’ultime condamnation du vagabond à l’issue de cette guerre sans trêve que lui eût fait la société :

Dans le cœur visez juste (il doit mourir) arrachez lui la langue les dents ne doit rien rester ne fut pas mis au tombeau plus de place dans le cimetière pas de place pour lui trop puant sa famille (p. 81).

La « mother » à qui il avait reproché en mai 1873 de l’avoir mis dans le « triste trou » de Roche, comme il l’écrivait à son camarade Ernest Delahaye (OC, 382), a pris soin de le faire enterrer. Elle n’a pas pu s’empêcher, il est vrai, de procéder, en mai 1900, à l’exhumation des cendres de sa deuxième fille, Vitalie, — la seconde Vitalie — morte en décembre 1875, et ensuite à celle de « [s] on pauvre Arthur et de [s] on bon père » « [s] on père à elle, Nicolas Cuif, décédé en 1858). Du moins il n’y a pas eu besoin d’ouvrir le cercueil d’Arthur, contrairement aux deux autres.

Laissons Mme Rimbaud rêver d’une réconciliation entre Dieu et son Arthur si “travailleur” et si “charitable. Laissons-la aussi avoir, à la messe, la vision d’Arthur revenant près d’elle, le préférant à une autre dame, et peut-être venant la chercher.

Au livre de Jean-Luc Favre, j’emprunte une autre vision de réconciliation, une autre hallucination simple en quelque sorte :

Au terme d’un long combat il abaissa sa garde il sentit que ses forces le quittaient ses forces il se répète divague a-t-il trop bien divagué encore appelle son père papa ! papa ! remis de l’ordre dans son esprit remis un document à ses proches il se porta sur le flanc gauche pour éviter les balles qui tentaient de l’atteindre (point) papa ! (p. 75)

Dans son agonie, Arthur appelle la protection de son père, le capitaine Frédéric Rimbaud, ce perpétuel absent, et il protège ce côté droit où les balles ne doivent pas laisser les deux trous rouges du Dormeur du Val…

par Pierre Brunel

Pierre Brunel est Membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques de L’Institut de France. Vice Président Honoraire de la Sorbonne. Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, où il occupe la chaire de littérature comparée jusqu’en 2005. Fondateur du Collège de littérature comparée. Directeur des Cours de Civilisation Française à la Sorbonne. Auteur de plus de 40 ouvrages il est considéré comme l’un des plus grands spécialiste Européen de la poésie moderne et contemporaine.

Jean-Luc Favre Reymond — Chasser les vivants dormir avec les morts — 5 Sens éditions — 9782889492121 – 17,90 €

Dossier - Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l’année inédite

1 Commentaire

 

Michèle MacHenin

01/11/2020 à 17:56

8-/Très chers Amis de la Littérature propre et poétique, et d'aucuns in situ qui ignorent le talent de cet auteur considérable, qui sait mettre en valeur d'une fine analyse, les vers de Raimbaud. En ces temps maudits, dans tous les sens du terme, où il nous devient nécessaire de voir ce qu'il reste encore de Beauté, de Force et de Courage, tout autour de nous et ailleurs !
Mes très respectueuses salutations
Michèle MacHenin

Chasser les vivants, dormir avec les morts

Jean-Luc Favre Reymond

Paru le 19/10/2020

238 pages

5 sens

17,90 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

  "À la même seconde, Ariane pense exactement la même chose que moi"

À cinquante ans, marié et père de deux enfants, Martin Faubert exerce la médecine générale avec une certaine désillusion, pratiquant des tarifs élevés pour ses patients aisés tout en offrant ses services aux plus démunis sans contrepartie. La routine de son quotidien est bouleversée par l'arrivée d'Aurore Rosier, une entrepreneuse confiante dont il tombe amoureux dès leur première rencontre.

21/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Goa : depuis les premiers émois

HIVER2024 - Pour son douzième anniversaire, le vœu le plus cher de Goa est... Un retour à la normale, avant la séparation de ses parents, avant de naviguer entre deux foyers, avant l'annonce d'un demi-frère ou d'une demi-sœur à venir. 

20/02/2024, 08:30

ActuaLitté

Kylian Mbappé : "la réussite, ça se convoque"

HIVER2024 - Kylian Mbappé, symbole de l'excellence sportive, s'est hissé au sommet de l'arène internationale en peu de temps. Reconnu comme une figure de proue et un exemple à suivre, il rejoint les légendes du football français telles que Kopa, Platini et Zidane, bénéficiant même de la reconnaissance de Pelé. 

20/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Lionel Duroy : après Le Chagrin, les criminels en question

HIVER2024 - Au fil des siècles, les forces armées ont développé un cadre moral justifiant l'homicide contre d'autres. La question de la fidélité aux commandes, surtout face à des directives contraires à l'éthique, demeure cruciale. 

20/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Sous les snipers, il erre dans Sarajevo assiégé

BONNES FEUILLES -Dans cette série émouvante de poèmes en prose, Semezdin Mehmedinović partage son vécu durant le siège de Sarajevo, offrant aux lecteurs une perspective personnelle et touchante sur la guerre.

19/02/2024, 08:30

ActuaLitté

Les peurs les plus intimes d'une jeune femme de Tel-Aviv

BONNES FEUILLES - Dans ce récit, qui évoque l'esprit de Filles sages vont en enfer, Tohar Sherman-Friedman oriente sa réflexion non pas sur sa relation à la religion, mais plutôt sur une profonde introspection et sur sa position en tant que femme dans la société.

19/02/2024, 07:30

ActuaLitté

"Le lâche, pour le faire, utilise un baiser, et le courageux une épée !"

BONNES FEUILLES - « Et tout homme pourtant tue la chose qu’il aime, / Que tous entendent bien cela, / Il en est qui le font d’un simple regard aigre, / D’autres d’un mot de flatterie, / Le lâche, pour le faire, utilise un baiser, / Et le courageux une épée ! »

19/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Une ode romanesque aux gens ordinaires

BONNES FEUILLES - Dans son dernier ouvrage, Philippe Pollet-Villard tisse une histoire qui explore la vie des individus ordinaires, confrontés à des dilemmes moraux et sociaux.

18/02/2024, 08:45

ActuaLitté

Le Lotus jaune, à l'avant-garde des lanternes rouges

HIVER2024 - En 1870, la Chine est frappée par une famine dévastatrice. Lin Hei’er, une jeune fille issue d'une famille de bateliers, attire l'attention d'un directeur de cirque grâce à son exceptionnel talent d'acrobate...

18/02/2024, 08:30

ActuaLitté

Le Petit Patron, en lumière face à l'ombre

HIVER2024 - Ce recueil de photographies, créé par Lecourieux-Bory pendant la récente récession, a joué un rôle cathartique pour l'auteur suite à l'arrêt de son entreprise en 2013, le menant à devenir un photographe de renom. Les difficultés comme le remboursement du Prêt Garanti par l'État (PGE), les futures convocations de l'URSSAF, et l'inflation accéléreront les faillites dans les mois à venir, l'affectant profondément tant sur le plan professionnel que personnel.

18/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Enfin, ce n'est pas le genre de la maison...

HIVER2024 - « J’ai posé un jour pour l’occasion. Pour les parents ils vous le donnent. Pour la mort du conjoint aussi, je suppose. Mais la sœur, ça rentre pas dedans. » 

18/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Face aux sévices, silence

HIVER2024 - Robert Lynen, l'étoile montante du cinéma français des années 1930 reconnu pour son rôle dans Poil de carotte, reste dans la mémoire de quelques-uns, notamment Georges Perec qui lui rend hommage dans Je me souviens

17/02/2024, 09:30

ActuaLitté

Comment s'échapper de sa jeunesse ?

HIVER2024 - Une journée ordinaire marque le début d'une transformation profonde pour Anna qui, en fin de compte, choisit de laisser derrière elle son époux Severino et la vie qu'ils ont partagée depuis leur jeunesse, quittant sa maison...

17/02/2024, 08:30

ActuaLitté

Glenn Gould, par Glenn Gould, sur Glenn Gould

HIVER2024 - À l'âge de 32 ans, en 1964, Glenn Gould fait le choix de ne plus donner de concerts en public, préférant se consacrer aux enregistrements en studio...

17/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Une vie entre amies, malgré la douleur inapaisée

HIVER2024 - Une amitié atteint son apogée à l'ombre imminente de la mort. Durant quelques mois intenses, vécus pleinement dans l'instant, Margarida transmet à la narratrice des messages chargés d'urgence, auxquels cette dernière répond en lui offrant quotidiennement la présence vocale tant désirée. 

17/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Et si vous étiez accusé d'avoir tué votre camarade ?

HIVER2024 - Alex, fils d'un policier et privé de mère, et Jules, élevé par une mère célibataire s'occupant également de sa sœur handicapée, sont deux cousins unis par un lourd secret. 

16/02/2024, 08:30

ActuaLitté

En mars, Federico García Lorca nous berce

HIVER2024 - Celui qui tente de plonger dans le sommeil se trouve blessé par le tranchant d'une lame.

16/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Le Mitsubishi Zéro décolle dans un album plus qu'aérien

HIVER2024 - Le Mitsubishi A6M, mieux connu sous l'appellation « Zero », tint un rôle crucial au cours de la Seconde Guerre mondiale...

16/02/2024, 06:30

ActuaLitté

De passages, quand Walter Benjamin regardait Paris

HIVER2024 - Quant au flâneur, toujours en recherche d'un asile dans la foule... 

15/02/2024, 08:30

ActuaLitté

Digne d'un commandant-samouraï, une épopée

HIVER2024 - Sous le commandement du capitaine John Blackthorne, l'Érasme se perd en mer alors qu'il est à la recherche des côtes japonaises. L'équipage, épuisé et malade, fait face à l'épidémie de scorbut. Suite à leur naufrage, ils sont capturés par des samouraïs locaux. 

15/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Jack London raconte la boxe

HIVER2024 - Ici, le destin joue un rôle crucial...

15/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Ne restez pas Sur la plage

HIVER2024 - Armé d'un poignard, un homme arpente les rues de Lisbonne, en quête de son passé et de sa propre identité, jusqu'à révéler les souvenirs les plus sombres que sa mémoire avait occultés. Ce premier roman se distingue par une remarquable maîtrise narrative.

14/02/2024, 08:30

ActuaLitté

Dune, sous le jour des princesses

HIVER2024 - Deux années avant les événements de Dune, nous explorons les vies inexplorées de deux femmes essentielles dans l'existence de Paul Muad'Dib : la princesse Irulan, son épouse nominale, et Chani, son amour sincère et profond. Née au cœur de l'aristocratie impériale et destinée dès son plus jeune âge à être un outil dans le jeu de la diplomatie, la princesse Irulan a été formée par l'école des Sœurs Bene Gesserit. 

14/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Dans nos climats intérieurs, l'andropause déferle

HIVER2024 - Sept ans après avoir brisé les tabous autour des menstruations dans Ceci est mon sang, Élise Thiébaut explore le sujet de la ménopause, révélant des faits aussi surprenants qu'innovateurs. 

14/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Un romancier en plein désarroi, un étrange voisin, une IA bienveillante...

Max, célèbre romancier, est confronté au syndrome de la page blanche. Fraîchement divorcé et hanté par une enfance violente, il se bat pour remettre sa vie sur les rails. Lorsqu'il aperçoit son mystérieux voisin d'en face en train de fumer à sa fenêtre, l'imagination de Max s'enflamme et il veut en savoir plus. 

13/02/2024, 10:32

ActuaLitté

Libertés en péril, Laurent Mauduit donne le ton

HIVER2024 - L'emprise sur la presse et l'édition ne se limite pas aux seuls milliardaires menant des opérations de prédation. Amazon s'est imposé comme le principal distributeur de livres, tandis que Google et Facebook ont pris une place significative dans le monde de la presse à travers leurs plateformes publicitaires...

13/02/2024, 08:30

ActuaLitté

Rose, jaune-paillettes ou bleu-mer, une Marseille en force

HIVER2024 - Marseille est reconnue pour son esprit de résistance, bien que trop souvent perçue comme passive. Ce qui amène certains visiteurs à croire, à tort, que les habitants de la ville sont inactifs, reflétant une vision quelque peu colonialiste, qui ignore l'histoire riche et complexe de la ville avant leur arrivée... 

13/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Moon ombragé, un shonen tourmenté

HIVER2024 - Incarcéré dans « l'Ombre », un lieu où les remords se transforment en puissance, Moon doit vaincre ses propres démons afin de reconquérir sa réalité. 

13/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Dans le Paris des années folles, Gabrielle Bertholon espère être peintre

BONNES FEUILLES - Une saison à Montparnasse dépeint une femme audacieuse et indépendante, plongée dans un monde de machinations, d'escroqueries et de faux-semblants, luttant pour la reconnaissance de son art.

12/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Dans le froid glacial du Groenland, des cicatrices psychologiques

HIVER2024 - Hiver 1967. Dans le froid glacial du Groenland, une base militaire nucléaire secrète devient le théâtre d'un désastre quand un incendie éclate pendant une tempête de neige, piégeant trois soldats américains à l'intérieur... 

12/02/2024, 06:30

ActuaLitté

La première femme chasseuse, ou l'émancipation préhistorique

En découvrant le squelette d’une femme dans une grotte, la paléontologue n’a pas seulement mis au jour une sépulture vieille de 35 000 ans, mais également la première scène de crime de l’Histoire.

11/02/2024, 17:10

ActuaLitté

"Dormez en paix braves gens, notre ouvrage se fait sans bruit"

HIVER2024 - Beata Umubyeyi Mairesse, survivante, mère, militante, femme et poète, témoigne de la réalité du Rwanda trente ans après le génocide des Tutsi. 

11/02/2024, 07:30

ActuaLitté

Traverser les îles du Grand Nord, un territoire sauvage

BONNES FEUILLES - Plongez dans l'univers des îles du Grand Nord, un territoire sauvage où un marin en cavale croise le chemin d'une jeune habitante prête à partager les secrets de survie de cet environnement impitoyable.

11/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Pussey! : Le Fauve d'or 2024 Daniel Clowes à son meilleur

BONNES FEUILLES - À ce jour, la collection de Daniel Clowes représente le rassemblement le plus complet de ses œuvres traduites. Cette bibliothèque inclut les rééditions les plus renommées de l'auteur ainsi que ses publications les plus récentes. 

10/02/2024, 07:30

ActuaLitté

France Culture : les chroniques du Pourquoi du Comment réunies

BONNES FEUILLES - La quête du sens et de la raison, voilà l'essence même de la philosophie : explorer l'importance philosophique de chaque expérience de vie, tout comme la signification vitale de chaque concept philosophique. 

10/02/2024, 06:30

ActuaLitté

Une météorite s'abat dans la ville où réside la jeune Aoko

HIVER2024 - Il y a deux décennies, une météorite s'est abattue en plein cœur de la ville où résidait la jeune Aoko...

09/02/2024, 08:30

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

Vivre comme Les Fleurs sauvages

« Milva marchait dans la forêt. Son attirail, moins lourd qu’encombrant, cliquetait au bout de ses bras. Elle sentait le relief du sol sous la semelle de ses bottes. » Tout commence par une escapade dans la nature : un moment suspendu, sous le soleil, d’observation et d’attente le bord d’un étang. Milva a 16 ans et, ce jour-là, celui qui marque le début de ce roman, elle décide d’aller pêcher – tout simplement.

20/02/2024, 14:32

ActuaLitté

Les secrets d'une émancipation ancestrale

Deux époques, que séparent 35.000 années, et un trait d’union entre-deux : des doigts manquants sur un squelette — découvert lors de travaux de construction illégaux. Hannelore Cayre, dans Les Doigts coupés, se livre à une enquête préhistorique, entre humour et roman, noirs l’un comme l’autre.

20/02/2024, 14:22

ActuaLitté

Entre maternité et racines, la quête d'une nouvelle vie

Esther a accouché seule dans un hôpital à Paris. Aux prises avec une dépression post-partum, elle angoisse de ne pas apporter les soins nécessaires à son bébé prématuré, Pablo. Pour se rétablir, elle emménage chez son frère Xavier et sa femme. Une pause qui la ramènera aux huit années passées au Burkina Faso avec son partenaire, Pierre, et une lutte intérieure pour surmonter leur séparation.

20/02/2024, 12:42

ActuaLitté

La violence du bagne gravée à bout de bras

Aux débuts du XXe siècle, un jeune homme démuni est envoyé au bagne colonial de Guyane pour avoir commis deux menus larcins. Son itinéraire l’amènera malheureusement à parcourir les différentes bâtisses et cachots qui le composent pour réaliser différents travaux forcés avant d’y trouver une mort tragique.

20/02/2024, 10:16

ActuaLitté

Amour, jalousie et amitié : les joies du triangle amoureux

Il est des dîners dont on se passerait volontiers. Paul et Clara ne se connaissent pas, pas encore. Dans quelques mois, ils seront amoureux transis, s’inventant une vie commune, chargée de sens. D’une attraction construite sur la retenue et le non-dit, où chacun guettera les réactions de l’autre, timidement, leur couple deviendra trouble… ou trouple…

19/02/2024, 17:10

ActuaLitté

L'Inconnu de la rue Vivienne : Uchronie culinaire, en plein Directoire

Paris janvier 1794. Un jeune garçon se réveille dans l’obscurité, effrayé par les créatures imaginaires cachées dans sa chambre… L’inconnu de la rue Vivienne de Blandine de Lestrange nous plonge dans un monde ancien, après la Révolution française. Entre crimes étranges et meurtres à répétition, les rues de Paris ne sont plus sures…

19/02/2024, 16:28

ActuaLitté

Good Material : rupture annoncée

Andy aime Jen. Jen aime Andy. Jusqu’ici, tout allait bien, avant que Jen décide de tout arrêter au retour d’un voyage à Paris. Comment repartir de zéro quand on a 35 ans ? L’autrice à succès Dolly Alderton est de retour avec un roman à la fois drôle et attendrissant, dont on attend avec impatience la traduction française.

19/02/2024, 15:08

ActuaLitté

Quand l’art de la fête s’invite en littérature

Associer la littérature et la fête, c’est souvent penser rapidement à Gadsby le Magnifique, le splendide roman de Francis Scott Fitzgerald. Pourtant, nombreuses sont les scènes de grands romans à mettre en scène des moments particulièrement exaltants ou, au contraire, très déceptifs et teintés de mélancolie, avec la fête et le jeu en arrière-plan.

19/02/2024, 11:40

ActuaLitté

À Lisbonne, comment divague-t-on ?

Il y a toujours une certaine fascination à feuilleter un premier roman, on ne sait pas à quoi s’attendre faute de repères. C’est dans la surprise qu’on s’apprête à rencontrer un auteur, une écriture, une histoire. Parfois cette surprise se transforme en agréable découverte. C’est exactement ce saisissement qu’on ressent en finissant le livre de Juliette Willerval, signant Sur la plage aux éditions de l’Alma, premier roman intriguant, déchaînement de sensations et d’émotions.

19/02/2024, 10:46

ActuaLitté

Daredevil : tant à faire... trop coupable pour y parvenir ?

Être le représentant du diable, vêtu de rouge et rongé par une culpabilité toute chrétienne et des questions d’éthique, pas évident… Matthew Murdock, alias Daredevil, ouvre un étonnant chapitre de ses aventures : après avoir frôlé la mort lors d’un accident — un camion qui lui est littéralement rentré dedans — reprendre du service en tant que Daredevil s’avère complexe. 

19/02/2024, 10:32

ActuaLitté

Les Ensablés - Waterloo, Belges ou Français d'Albert du Bois (1872-1940)

Dans cette fiction historique qui prend place durant les Cent-Jours avec comme moment culminant la bataille de Waterloo, un Bruxellois d’origine flamande, Jean Van Cutsem, vit une crise existentielle : alors que le frère de sa fiancée wallonne rejoint Napoléon, il est pour sa part enrôlé dans l’armée hollandaise sous le commandement du Prince d’Orange… Un roman engagé et détonnant, où les questions de l’identité, de la loyauté et du courage s’affrontent avant tout dans le for intérieur d’un jeune soldat jeté malgré lui sur les routes de la guerre.

Par Louis Morès. 

18/02/2024, 09:00

ActuaLitté

Elric de Melniboné et Stormbringer, navigant sur les mers du Multivers

Quand Michael Moorcock himself se réjouit de redécouvrir ses propres œuvres, à travers le dessin et le scénario d’artistes — parce qu’il ne relit jamais ses romans, une fois la version finale rendue — on ferait la fine bouche à tort. Surtout quand l’illustrateur est Michael T. Gilbert. Et puis, de tous les personnages de Moorcock, faut avouer qu’Elric est le plus délicieusement torturé…

17/02/2024, 12:34

ActuaLitté

Lutter pour le livre, pendant que les rois dorment et mangent

« Taxer les riches, taxer les riches… ! » : lors de récentes manifestations, ce slogan s’est fait régulièrement entendre en un cri collectif. Mais qui taxer, et pourquoi ? Que nous reste-t-il à faire, commun.es des mortels, dans ce monde (cruel) et binaire, entre des « sulfureux oligopoles », et les plus petits, indépendants, qui résistent et tirent la sonnette d’alarme, un peu seul.es… ?

16/02/2024, 17:24

ActuaLitté

Le premier roman d'une jeune écrivaine de 74 ans

Plus grand que le monde est un roman écrit avec la maturité d'une autrice expérimentée et la vitalité d'une primo-romancière. Un plume fraîche trempée dans la sagesse de l'âge, c'est ainsi que Meredith Hall, écrivaine américaine de 74 ans, a construit cette grande fresque familiale qui s'étend sur une décennie et demie. (trad. Laurence Richard)

16/02/2024, 16:47

ActuaLitté

L'extravagante oubliée de la Comédie-Française...

C’est une biographie rocambolesque que signe le guide-conférencier Michel Faul, spécialiste de l’histoire de Paris. Publiée aux éditions Fernand Lanore, La sulfureuse Mlle Raucourt de la Comédie-Française, préfacée par l’une des plus grandes historiennes du théâtre du moment, Jacqueline Razgonnikoff, mériterait d’être portée à l’écran... 

16/02/2024, 16:01

ActuaLitté

Dragon ball en tête, les mangas quadrillent le marché

Semaine 6 (5 au 11 février) : la tête du classement est chamboulée par deux nouvelles entrées. Dragon Ball Super de Toyotarô et Akira Toriyama arrive en 1er place avec la sortie de son tome 21, qui s'écoule à 15.950 exemplaires. L'hiver confirme qu'il est à la romance, puisque le premier volume de la nouvelle série romantasy de Rebecca Yarros, Fourth wing (trad. Karine Forestier), entre directement en deuxième place avec 14.310 ventes. 

16/02/2024, 13:44

ActuaLitté

Jean Mattern, vers les rives du Danube...

Introspectif, Jean Mattern ? Les eaux du Danube, tumultueuses comme on le sait, invitent bien à plonger dans une existence terne et monotone. Celle d’un pharmacien – mais pas de généralité sur une profession… D’autant que ce dernier souffre d’insomnie et développe une obsession sur ses origines, son passé, son identité…

15/02/2024, 18:24

ActuaLitté

Johnny Biceps

15/02/2024, 15:57

ActuaLitté

Quand les maisons de jeu du Palais-Royal devenaient des scènes littéraires

Dans l'univers flamboyant des casinos, où les lumières étincelantes et les cliquetis des jetons créent une ambiance électrique, une dimension littéraire émerge, reliant l'art de la plume au frisson du jeu. Souvenons-nous des pages inaugurales de La Peau de chagrin de Balzac…

15/02/2024, 10:07

ActuaLitté

Oink : l'humanité et les porcs, copains comme cochons ?

Dans un futur sinistre, des hommes-cochons, produits d’une modification génétique qui a échappé à ses concepteurs, travaillent sans relâche comme esclaves d’humains. Ils nourrissent une société qui leur demeure inaccessible, mentalement conditionnés à la soumission. Ici, on ne pose aucune question, sous peine de devenir l’un de ces porcs abattus qui serviront de repas aux maîtres.

15/02/2024, 09:40

ActuaLitté

Fricassée de Maris, Mythes érotiques d'Amazonie

14/02/2024, 19:09

ActuaLitté

Une bonne tasse de thé. et autres essais

14/02/2024, 13:01

ActuaLitté

Drame à Parme, voilà Soneri qui rapplique

La pluie qui tombe sur Parme a rendu le Commissaire Soneri, comme d’habitude, d’une mauvaise humeur prête à se transformer en ostensible agacement à la moindre occasion, y compris la plus bénigne...

14/02/2024, 10:42

ActuaLitté

Malaga : une ville espagnole à découvrir en voiture un livre à la main

Capitale de la province du même nom, Malaga est un nom qui sonne comme un appel à l’évasion. Imprégné d’un imaginaire du voyage, cette ville située au sud de l’Espagne n’est qu’à 200 kilomètres de Séville et à 100 kilomètres du détroit de Gibraltar.

13/02/2024, 17:56

ActuaLitté

Annie Le Brun : “Le sol est hauteur”

Poétesse, critique littéraire et essayiste, alors qu’elle est encore jeune étudiante, elle découvre le Surréalisme, qui, dit-elle, va changer le cours de son existence. Elle rencontre André Breton avec lequel elle se lit rapidement d’amitié. C’est en 1967 qu’elle publie un premier recueil, aux éditions Surréalistes illustré par l’artiste franco-tchèque Toyen. 

13/02/2024, 10:39

ActuaLitté

Vierges. La folle histoire de la virginité

12/02/2024, 13:24

ActuaLitté

Pierre Loti à l’Académie française, le bal des hypocrites ?

Avertissement, toute ressemblance avec des personnages existants serait purement fortuite. 
Ceci étant dit voici un livre, de l’historien Alain Quella-Villéger, tout à fait fascinant, non pas parce qu’on y lit le discours de réception de Pierre Loti à L’Académie française le 7 avril 1892, mais bien parce qu’on y plonge dans un Paris littéraire de la fin du XIXe siècle tout à fait exaltant et … pathétique. 

12/02/2024, 12:32

ActuaLitté

On ne fait pas taire Madame !

Madame Palatine est un phénomène dans l’histoire de France. Peu de femmes, avant elle et après elle, ont eu son audace à la Cour. Personne ne lui a donné cette liberté de parole, elle l’a prise ! « Louis a pu châtrer sa famille et ses ministres, mais il n’a pas châtré Madame ». Grande épistolière, elle écrit comme elle parle, sans filtre, au grand bonheur des historiens mais au grand malheur de ses contemporains. 

12/02/2024, 10:55

ActuaLitté

Knight Terrors

11/02/2024, 19:04

ActuaLitté

Sept vies en une : René, entre deuil et dévouement

En 1939, à l'âge de 13 ans, René habite en reclus avec ses parents dans les montagnes des Bauges. Suite à la tragique perte de ses sept frères et sœurs en bas âge, il ressent le besoin profond de vivre en leur honneur. Des années de service militaire à son retour à la ferme familiale, en passant par le deuil de ses proches et les retrouvailles avec son amour de jeunesse, les multiples facettes de la vie de René entremêlent le drame avec la simplicité d'une existence dévouée aux autres.

10/02/2024, 13:12

ActuaLitté

Plume et fortune : quand littérature et jeux de hasard se rencontrent

Dans l'histoire de l'humanité, deux passions ont toujours captivé l'esprit humain : la littérature et les jeux d'argent. Si à première vue, ces deux mondes semblent éloignés, ils partagent pourtant des similitudes profondes, explorant les émotions, les risques et les récompenses de l'existence humaine.

10/02/2024, 12:44

ActuaLitté

Anatomie de la guerre et du corps, par Velibor Čolić

Velibor Čolić publie chez Gallimard son dernier livre, Guerre et Pluie, dans lequel il nous parle autobiographiquement d’un homme en proie aux doutes sur sa vie. Il y relate ses élucubrations et digressions sur son passé et son présent, sur la guerre et la maladie.

10/02/2024, 10:00

ActuaLitté

Collection Simenon, les romans durs - La neige était sale

09/02/2024, 14:03

ActuaLitté

Polémique ou non, les lecteurs achètent Sylvain Tesson

Le parrain du Printemps des poètes fait couler beaucoup d'encre, mais vend aussi des palettes de livres : Avec les fées (16.622 ventes) est à nouveau en tête du classement des meilleures ventes en cette 5e semaine de l'année (29 janvier au 4 février). Derrière lui, le tome 38 de My Hero Academia de Kohei Horikoshi fait son entrée en 2e place avec 16.454 exemplaires vendus.

09/02/2024, 12:35

ActuaLitté

Les Rubâ'iyât

08/02/2024, 19:03

ActuaLitté

Dilemmes éthiques, moraux, sociaux : satanée intelligence artificielle

Hamlet s’interrogeait sur le sens de l’existence humaine, à une époque où l’on n’envisageait pas que des machines répondraient un jour. L’accès du grand public à des modèles de langage – ou intelligence artificielle – questionne à de multiples niveaux. Quelles implications aura cette intégration dans notre quotidien ? Vivien García propose en premier lieu… de prendre de la hauteur.

08/02/2024, 15:11