Spirou et Fantasio : une couverture par Franquin datée de 1967

Florent D. - 10.11.2020

Manga/BD/comics - Univers BD - Spirou Fantasio Franquin - couverture Portugal Franquin - vente enchères Franquin


Les collectionneurs bichent déjà : cette couverture réalisée entre 1964 et 1965 par Franquin sera proposée à partir de 120.000 €. Elle figurera dans le catalogue de Sélection Exclusive mis en place par Catawiki. La vente se conclura ce 15 novembre. Avis…


 

Un demi-siècle plus tard, voici donc que le génial Franquin refait surface, avec la version portugaise de Spirou et Fantasio, Il y a un sorcier à Champignac. Ou, dans sa version lusophone, Clarim e Fantásio. 

Ce dessin, réalisé à l’encre de Chine sur Vangophan représente un petit bijou, assure Jacques Pels, expert BD chez Catawiki. « Cette découverte marque un moment passionnant pour les collectionneurs et les fans de BD. »
 
André Franquín fait sans aucun doute partie des dessinateurs de BD belges les plus influents, surtout connu pour la création de Gaston et du Marsupilami. Franquin a produit des histoires légendaires de Spirou et Fantasio entre 1947 et 1969, une période considérée par beaucoup comme l’âge d’or de la série. 

Peu de temps après la publication, la couverture originale a disparu. Grâce à la réputation de Franquin, la couverture originale a été très appréciée des collectionneurs, mais l’endroit où se trouvait l’œuvre est resté l’un des grands mystères du monde de la BD pendant 55 ans. 



Elle n’a été découverte que récemment dans les affaires d’un dessinateur de BD portugais qui avait échangé l’œuvre avec Franquin. Frédéric Jannin, responsable des archives Franquin, confirme que l’œuvre originale n’a pas été retrouvée dans les archives.
 
En 1955, Franquin est entré au service du magazine Tintin, concurrent de Spirou, après un litige contractuel avec son éditeur Dupuis. Bien qu’il soit retourné à Spirou peu après, son engagement contractuel avec Tintin l’obligeait à contribuer aux deux magazines — un arrangement assez inhabituel dans l’industrie de la bande dessinée. 

C’est ainsi que Franquin a rencontré l’artiste portugais, en visite à Bruxelles, qui cherchait une occasion de faire publier son travail dans l’hebdomadaire Tintin. Il est rentré au Portugal avec l’œuvre de Franquin et celle-ci a été retrouvée dans son héritage. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.