medias

Une collection inédite du célèbre poète William Wordsworth bientôt exposée

Camille Cado - 20.01.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - William Wordsworth poète - William Wordsworth collection - musée William Wordsworth


Décédé en 1850 à l’âge de 80 ans, William Wordsworth fêterait cette année son 250e anniversaire. Pour l’occasion, le musée de Rydal Mount, consacré au poète anglais, exposera de nouveaux trésors lui ayant appartenu : la Bible familiale, mais aussi deux portraits qui n’ont jusqu’alors jamais été dévoilés au grand public. 
 

Portrait de William Wordsworth par Samuel Crosthwaite, crédit : Rydal Mount
 

Sur le réseau social Facebook, le musée de Rydal Mount, ancienne maison du poète anglais, se félicite des nouveaux trésors qu’elle pourra prochainement exposer. « Nous sommes traditionnellement fermés pendant le mois de janvier pour notre grand nettoyage de printemps. Mais cette année, il y a eu des changements passionnants en coulisses, à temps pour célébrer le 250e anniversaire de la naissance de Wordsworth » explique l’institution. 

« Plusieurs biens appartenant au poète, qui n’avait jamais été présentés au public auparavant, viennent de nous être confiés. » À l’origine de ce don, les descendants directs de Wordsworth, affirme le musée sur son blog. Christopher Wordsworth Andrew, arrière-arrière-arrière-arrière-petit-fils du poète, a déclaré que la famille avait décidé de dédier cette collection au musée après la mort d’un de leur oncle, Gordon Wordsworth.

« Bien que nous soyons très tristes du départ de notre oncle, nous sommes très heureux que ses petits-enfants, Giles et Zara Wordsworth, aient généreusement fait don de ces biens à Rydal Mount. Ce fut l’une des dernières grandes collections de peintures, de souvenirs et de livres de ma famille. Alors qu’elle aurait pu rapidement être dispersée et perdue pour les générations futures, tout est maintenant conservé au musée et mis à la disposition de tous » a-t-il souligné.

La collection comprend notamment la Bible familiale et deux portraits de l’auteur du Prélude qui n’ont jusqu’alors jamais été exposés. Le premier est une peinture à l’huile de Sir William Boxall, célèbre portraitiste et ami du poète. Le second est le dernier portrait connu du poète à être réalisé de son vivant. Il s’agit d’un dessin à la craie et au fusain, signé Samuel Crosthwaite.

Mais aussi, les bâtons de marche William Wordsworth, les plans d’une maison qu’il avait prévu de construire ainsi que des tableaux de George Beaumont qui ont grandement inspiré le poète. La conservatrice du musée, Emily Heath, a qualifié la collection de « vraiment étonnante et historique », que ce soit pour « ceux qui étudient William Wordsworth, ou simplement les amoureux de sa vie et de sa poésie ».

<

>



Tous ces articles seront exposés au Rydal Mount plus tard cette année. Un certain nombre d’évènements seront également organisés à l’occasion de son 250e anniversaire.

Il existe une traduction d'un florilège de ses poèmes dans la collection Poésie chez Gallimard, grâce à une traduction de François-René Daillie. 

via The Guardian



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.