Les anciens locaux d'Actes Sud débarrassés des “mezzanines Nyssen”

Antoine Oury - 13.10.2020

Edition - Les maisons - actes sud locaux - mezzanines Nyssen - travaux actes sud


L'association nationale Sites & Monuments, engagée pour la protection de l'environnement et du patrimoine, se félicite du retrait des mezzanines des anciens locaux parisiens de la maison d'édition Actes Sud, au 18, rue Séguier, dans le 6e arrondissement de Paris. L'hôtel d'Aguesseau retrouve ainsi son « état d’origine », comme l'ordonnait la justice à Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani.



L'affaire des mezzanines avait perturbé le mandat de Françoise Nyssen, alors ministre de la Culture dans le gouvernement d'Édouard Philippe. Le Canard enchaîné avait révélé que plusieurs extensions de bureaux, au siège parisien d'Actes Sud, n'étaient pas vraiment conformes au code de l'urbanisme : des mezzanines avaient été installées, pour doubler la surface des locaux, sans autorisation préalable.

Les architectes des Bâtiments de France et l'architecte en chef des Monuments historiques n'avaient pas non plus été consultés, bien que cet hôtel particulier parisien soit classé.

Après examen du dossier, le procureur de la République, en mars 2019, avait décidé d'en rester là, à la condition expresse, pour la maison d'édition Actes Sud, de remettre « les locaux dans leur état d'origine ». Cette décision concernait le rez-de-chaussée de l'hôtel particulier.
 


Pour les deux autres étages occupés par la maison à cette adresse, une vente par l'actuel propriétaire et un bail frappé de nullité avaient expulsé Actes Sud hors des murs, là aussi.

Sans surprise, en juin 2020, la maison d'édition de Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani avait donc annoncé un déménagement de ses locaux parisiens, désormais relocalisés au 60/62, avenue de Saxe, dans le 15e arrondissement de Paris.

Photographie : à l'adresse de l'ancien siège d'Actes Sud (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Commentaires
Pour une (ex)ministre dit de la culture, bafouer le patrimoine de telle sorte,il fallait oser ! Le lucre attendu de l'investissement n'a pas d'odeur, n'est-il pas?
OK!Les règles sont les règles.

Pendant qu'ils y sont tous ces garants de l'orthodoxie architecturale, pourquoi ne pas faire démolir le Palais du Facteur Cheval et

aussi faire raser tout ce qu'a bâti Le Corbusier.Il n'était pas architecte diplômé

DPLG... Un scandale , is not it!

On dirait des agissements de militaires (quoique je respecte les militaires) mais Einstein a ecrit " pour marcher au pas, seule la moelle épinière suffit".Ces Messieurs des Monuments historiques marchent donc au pas.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.